• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une place de Donetsk renommée en l’honneur d’Alexandre (...)

Une place de Donetsk renommée en l’honneur d’Alexandre Zakhartchenko

Le 28 août 2019, a eu lieu la cérémonie officielle visant à renommer une des places du centre de Donetsk en l’honneur du précédent Chef de la République Populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Vladimirovitch Zakhartchenko, assassiné par les services secrets ukrainiens le 31 août 2018.

Le lieu, choisi par le Chef actuel de la RPD, Denis Pouchiline, n’est nul autre que la place sur laquelle a eu lieu la proclamation de la République Populaire de Donetsk, le 7 avril 2014. L’endroit où le drapeau de la République Populaire de Donetsk a été hissé officiellement pour la première fois.

Un lieu profondément lié à l’histoire d’Alexandre Zakhartchenko, qui a fait partie des premiers défenseurs de la jeune République, dont il est très vite devenu un des dirigeants, puis le Chef.

Comme l’a rappelé Denis Pouchiline, «  c’est l’endroit où le peuple du Donbass a montré sa volonté  », qu’il n’était « pas d’accord avec ce qui se passait alors à Kiev », « avec le coup d’État ni avec l’oppression de notre langue et de notre culture natales », ni « avec l’imposition de valeurs, d’idéologies et de politiques étrangères ».

« Alexandre Vladimirovitch est devenu un défenseur de la volonté du peuple. En réalité, il est devenu le commandant des premiers détachements de la milice, de ceux qui croyaient en notre vérité. La vérité sur le Donbass. Ils étaient prêts à défendre et ont défendu le Donbass. Beaucoup d’entre eux au prix de leur vie,  » a déclaré le Chef de la RPD.

Malgré les risques et les difficultés, Alexandre Zakhartchenko n’a pas reculé, et a toujours assumé ses charges et responsabilités quelles soient militaires ou étatiques.

« Alexandre Vladimirovitch a toujours été là où c’était le plus difficile. Que ce soit sur le front, ou à la construction de l’État. C’est en août 2014, alors qu’on en avait besoin pour diriger notre jeune État, qu’il a assumé ce fardeau et qu’il y a fait face ! » a ajouté Denis Pouchiline.

Malheureusement, ce courage et cette détermination à défendre ses idées, ses valeurs et celles du peuple du Donbass qu’il protégeait, Alexandre Zakhartchenko l’a payé de sa vie. Le 31 août 2018, un peu avant 17 h 30, une bombe explose dans le café « Séparatiste », tuant sur le coup Alexandre Zakhartchenko et l’un de ses gardes du corps.

« Hélas, notre liberté coûte très cher. La guerre a coûté la vie à des milliers et des milliers de nos compatriotes. Il n’y a pas beaucoup de héros parmi nous. Le premier Chef – Alexandre Vladimirovitch Zakhartchenko – a également été tué. Nous nous souvenons et nous nous souviendrons toujours de lui. Et à partir d’aujourd’hui, cette place sera l’une des manifestations de notre gratitude et de notre mémoire », a conclu Denis Pouchiline.

Cet attentat terroriste qui a coûté la vie à Alexandre Zakhartchenko a été commis par les services secrets ukrainiens. Un fait démenti par Kiev, mais revendiqué par l’un des députés ukrainiens de l’époque, Igor Mossiytchouk, qui avait déclaré publiquement que le SBU était derrière cet assassinat et que les autorités ukrainiennes devaient le revendiquer et en être fières (sic).

Les habitants de la RPD, eux, sont fiers de celui qui fut pendant cinq ans le Chef de la République. Pour marquer sa gratitude envers lui, et se souvenir pour toujours des sacrifices qu’Alexandre Zakhartchenko a fait pour son pays, la RPD a érigé une plaque commémorative en marbre sur la place qui porte désormais son nom, rappelant les faits majeurs de sa vie. Une vie qu’il a donnée pour défendre ses idéaux et ses valeurs, ainsi que la population du Donbass.

Un exemple héroïque à suivre, et sur lequel devraient être élevés les enfants de la République, afin que jamais ne soit oublié le nom de celui qui a tant fait pour bâtir la RPD, ni les idéaux et valeurs qu’il défendait.

Voir le reportage vidéo de la cérémonie, sous-titré en français :

 

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 29 août 21:10

    C’est plutôt émouvent, la population des républiques peut en être fier, cet homme était vraiment en grand homme. Il avait probablement des défauts comme tout le monde, ma sa ligne de conduite était sans équivoque. J’ai appris à le connaître au travers des articles de presse par ses propos tenus et je suis certain de ce que j’écris. Il était pour le peuple, même si parfois certains ont pu avoir des doutes à ce sujet. C’est une personne très difficile à remplacer car ils sont peu nombreux à avoir la capacité de faire ce qu’il a fait. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 août 22:08

      @Guy19550
      Je confirme votre impression. Zakhartchenko était quelqu’un de franc, direct, qui se souciait du bien être du peuple du Donbass. Et le remplacer est presque impossible, car il n’y en a pas beaucoup des comme lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès