• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Venezuela : le libérateur et le dictateur

Venezuela : le libérateur et le dictateur

Cela a été long à venir. Un nouveau président par intérim s'est déclaré. Le Venezuela sous la direction de Maduro s’est effondré. Une faillite sans appel.

La situation des gens :

Des pénuries alimentaires. La majeure partie de la population du Venezuela vit dans la pauvreté et déambule dans les rues à la recherche de bennes à ordures dans l’espoir que la nourriture puisse être mélangée aux ordures des quartiers de la nomenklatura d'état.

 

Les parents quittent leurs enfants dans des orphelinats parce qu'ils ne peuvent les nourrir.

Pas de papier toilette. Les médicaments sont extrêmement rares, le taux de meurtres est le plus élevé au monde.

L’inflation est supérieure à 1 000 000 % (ce n’est pas une faute de frappe ! Un million de %), Un record mondial qui donne à l’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, l’apparence d’un génie de l'économie à coté de Maduro.

Depuis 1999, 3 millions de Vénézuéliens ont fui en Colombie, au Chili, au Pérou et en Équateur. Pour eux, il vaut mieux commencer dans un nouveau pays que rester au Venezuela et mourir de faim.. 

 

La criminalité monte en flèche alors que les masses subissent une pauvreté accablante. Les seules personnes qui disposent de protections et de dispositions sont celles au pouvoir.

Une douzaine d’œufs coûte 700 000 bolivars, l’équivalent d’une semaine et demi de salaire officiel.

Pannes d'électricité. Élections truquées pour maintenir le tyran au pouvoir.
 

Vous avez une nouvelle affiche d'un énième test et de l’échec du socialisme : le Venezuela.

Le Venezuela reste riche en une ressource particulière : le pétrole. Mais même cela ne marche pas. La production a de sérieux problèmes, elle a chuté de près de 800 000 barils par jour en 2018. à peine un an plus tôt. La structure de son gouvernement socialiste tue ce pays et son peuple.

 

L'illégitimité de Maduro

Le 10 janvier, le mandat présidentiel de Nicolás Maduro a pris fin.

Le dictateur a été élu à chaque fois au moyen d'élections frauduleuses.

En 2018, Maduro a organisé de nouvelles élections, mais cette fois, elles ont été boycottées par l'opposition après l'emprisonnement des principaux dirigeants de l'opposition. Les politiciens qui pouvaient facilement battre l'autocrate Maduro dans une élection libre et juste ont été emprisonnés. 

Cette farce de dernière élection au Venezuela a été rejetée par la communauté internationale. 50 pays ont officiellement déclaré qu'ils ne reconnaîtront pas la prétendue élection de Nicolas Maduro et ont indiqué qu'ils ne le reconnaîtraient pas comme président légitime du Venezuela à compter du 10 janvier 2019.

L'opposition, le Conseil de sécurité des Nations Unies, la Cour inter-américaine des droits de l'homme, l'OEA, ont demandé à l'Assemblée nationale du Venezuela, élue lors des dernières élections libres, de combler le vide du pouvoir exécutif en raison de l'absence de légitimité du dictateur Maduro.

Maduro a utilisé tous les moyens possibles et imaginables à sa disposition pour tenter de fermer l'Assemblée nationale et son opposition démocratique. A cette fin, il a inventé une fausse Assemblée nationale constituante, bourrée à craquer avec sa nomenklatura d'acolytes Marxistes, les plus et obséquieux et profiteurs de la dictature.

Cela n'a pas réussi. L'Assemblée nationale défend non seulement sa légalité, mais également sa propre existence, dernier vestige républicain du Venezuela face à la dictature de Maduro.

L’Assemblée nationale, est la principale institution démocratique qui reste face à la dictature
 

 Mercredi 23 janvier, à l'occasion de l'anniversaire de l'éviction du dictateur militaire Marcos Perez Jimenez en 1958, le président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, a prêté serment devant une foule nombreuse qui a envahit les rues de Caracas. 

Juan Guaido est maintenant le nouveau président face au dictateur Nicolas Maduro et à son emprise autoritaire sur les pouvoirs.

Les Vénézuéliens en ont enfin assez du socialisme comme tous ceux qui y ont goutté.

Une fois de plus, le socialisme a amené à la pauvreté généralisée, aux souffrances dues à la misère, à un taux de criminalité élevé et à la famine aux mains d’un despote Marxiste et autoritaire comme a chaque fois que le communisme s'abat sur un pays. 

Donald Trump, Bolsonaro et 12 autres pays, dont la plupart en Amérique du Sud, n'ont pas tardé à annoncer leur soutien à Juan Guaido, président légitime par intérim en attendant de prochaines élections libres. Merkel devrait enboiter le pas.

De toute évidence, le dictateur Maduro voit les choses différemment, et il a réagi à l'annonce de Trump en coupant les liens diplomatiques avec les États-Unis et en ordonnant à ses diplomates de quitter le pays dans les 72 heures.

 

Cependant, Maduro a toujours le soutien de l'armée, comme tout dictateur, il a installé des loyalistes pour contrôler l'armée tout en révoquant les opposants en son sein. Mais jusque quand va telle tenir devant les évidences ? Plus personne ne veut de lui sauf ceux qui en tirent des avantages.

 

Combien de temps Juan Guaido pourra-t-il rester en dehors des intimidations et des prisons de Maduro ? 

Le Venezuela va-il vers la guerre civile ou des élections libres ?

Le temps nous dira bientôt, mais pour le bien des Vénézuéliens, espérons une transition pacifique du pouvoir vers un monde dégagé des éternels résultats du communisme. Un autocrate et une nomenklatura qui se sert sur le dos du peuple.


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (87 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • TSS 26 janvier 10:17

    Tout ce que vous relatez est,depuis Chavez,organisé par les USA !!

     ils estiment que le petrole ,quel qu’il soit leur appartient, ces trouducs

     ne supportent pas qu’on leur tienne tete... !!


    • amiaplacidus amiaplacidus 26 janvier 10:41

      @TSS
      Effectivement, cela ressemble furieusement au Chili de septembre 1973 et au coup d’état de Pinochet fomenté par la CIA.

      On sait ce qui s’en est suivi pour les malheureux Chiliens.

      Pour les jeunes, voir :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Dictature_militaire_d%27Augusto_Pinochet
      https://www.rts.ch/archives/tv/information/3459852-le-chili-de-pinochet.html
      https://savoirs.rfi.fr/fr/comprendre-enrichir/histoire/le-chili-de-pinochet
      https://www.yoytourdumonde.fr/dictature-pinochet-chili/

      Etc, etc.


    • amiaplacidus amiaplacidus 26 janvier 10:44

      @amiaplacidus
      Je complète :

      Maduro est loin d’avoir la stature et l’aura d’Allende, mais, mutatis mutandis, la situation est similaire.


    • Spartacus Spartacus 26 janvier 10:46

      @TSS
      Attention tu tombes de vélo au Venezuela, c’est la faute aux USA pour un coco.

      C’est beau l’absence de doute sur son idéologie fantasmée et les coupables des service à accuser de ses tares.  smiley

      Combien de dizaines d’expériences de faillite de la planification d’état faut il pour comprendre que le socialisme se termine toujours comme ça ?


    • capobianco 26 janvier 12:42

      @Spartacus
      C’est beau l’absence de doute sur son idéologie fantasmée

       « 
      Vous avez raison, a-t’on déjà vu les américains s’ingérer quelque part dans le monde ? Les a-t’on vu faire la guerre à des pays à »l’idéologie fantasmée« ou à des pays ayant des ressources naturelles importantes ? Combien de pays en faillite suite aux interventions militaires ou économiques ? Surtout ne faisons pas le compte de ces pays qui ne plaisaient pas et qui aujourd’hui sont dans un marasme terrible suite à leurs »généreuses" interventions t ingérences. 
      Mr spartacus que vous aimiez les us, pourquoi pas, mais que vous ne voyez pas les dégâts que sa politique provoque dans le monde entier montre soit une soumission sans borne soit un aveuglement pathétique.  


    • CoolDude 26 janvier 13:21

      @Spartacus

      Pour contrer le blocus financier et le Bitcoin, le Venezuela crée sa cryptomonnaie...
      https://www.latribune.fr/economie/international/pour-contrer-le-blocus-financier-et-le-bitcoin-le-venezuela-cree-sa-cryptomonnaie-760319.html

      Un BLOCUS Financier !!! smiley

      Ce n’est pas gentil cela...


    • doctorix doctorix 26 janvier 14:49

      @Spartacus est plus que jamais un menteur et un salopard.
      Les élections de 2018 ont été parfaitement légales, et seul l’embargo US achève de détruire ce pays, qui n’est pas pardonné d’avoir tenté de réussir le socialisme sous Chavez, car l’Amérique du Sud est le pré carré des USA. Il le condamne à la misère en espérant la révolte et en la provoquant. De plus, ils promettent 20 milliards en cas de changement de régime : s’ils avaient à coeur le bonheur des Vénézuéliens, ils les auraient donnés avant, et surtout levé l’embargo. Les USA sont plus que jamais un état tyrannique, dictatorial et assassin.
      Vous serez mieux informé que par ce putride par l’article de VICTOR :
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/macron-comme-trump-legitime-un-211999
      Moi, je n’ai pas envie de discuter avec ce sale type, qui me fait gerber depuis longtemps.
      D’ailleurs, vous ne vous y êtes pas trompé, par vos étoiles.
      Spartacus est le représentant de cette classe pourrie dont les Français ne veulent plus.


    • doctorix doctorix 26 janvier 15:09

      Voici ce que Jimmy Carter a dit à propos de la « dictature » du Venezuela il y a quelques semaines (l’article date du temps de Chavez) : « En fait, sur les 92 élections que nous avons surveillées, je dirais que le processus électoral au Venezuela est le meilleur du monde ».

      Voilà qui rend les mensonges de Spartacus encore plus flagrants...
      Et l’attitude de Macron, le toutou des USA, encore plus déplorable.
      https://www.theguardian.com/commentisfree/2012/oct/03/why-us-dcemonises-venezuelas-democracy


    • Alren Alren 26 janvier 16:30

      @amiaplacidus

      Sauf que, à la différence du Chili, et au grand dam de Spartacus le facho, l’armée chilienne ne reconnaît pas le putschiste comme président mais Maduro plus démocratiquement élu que Macron !


    • Spartacus Spartacus 26 janvier 17:29

      @doctorx

      Wahahahahahhahahaha !  smiley

      T’y crois à tes balivernes et ces conneries ?

      C’est bien connu, dans des élections libres, les gens au Venezuéla votent entre 17h30 et 18h.

      Wahahahahahhahahaha !  smiley

      Qu’ils sont cons ces liens et références de 2012..Une caricature de t revisite des faits.

      Bien entendu Carter sur les élections de 2018 ou les opposants ont étés enfermés n’a dit jamais dit que les dernières élection étaient libres. Evidemment. Ridicule.

      Même avec avec une tente rouge devant chaque bureau de vote avec des bons alimentaires pour ceux qui voltaient Maduro dans un pays ou les gens crèvent de faim, les électeurs ne se quasi même pas présentés...

      Il ont même inventé des votes entre 17h30 et 18h les pieds nicklés communistes....

      Ils ont tous voté entre 17h30 et 18h.

      Ils ont donné un document à Reuter de 3,7 millions de personnes qui avaient voté avant 17h30 le dimanche.

      Qu’ils sont fort ces Vénézuéliens avec des résultats si démocratiques.

      8,1 millions de bulletins de vote recensés à 18h.

      Une multiplication des votes en une demi-heure comme jésus christ multiplie les pains


    • pascal58 26 janvier 17:58

      @doctorix

      Entièrement d’accord et pour enfoncer le clou !

      Une élection sous surveillance

      Il était prévisible qu’en cas de victoire de Maduro, les plaintes allaient affluer à propos d’« irrégularités » dans le processus électoral. Le système électoral du Venezuela fonctionne électroniquement à 100 %, mais tout est également reproduit sur papier. L’Institut Carter de l’ancien président américain Jimmy Carter contrôle les systèmes électoraux à l’échelle mondiale, et cela vaut aussi pour celui du Venezuela. Il conclut : « Le Venezuela a l’un des systèmes électoraux les plus modernes au monde, meilleur que celui de mon propre pays. Ce n’est pas parce qu’on n’apprécie pas du tout les choix politiques d’un vainqueur qu’on peut dès lors condamner les élections comme non légitimes. »

      L’élection a été suivie avec grand intérêt par les observateurs internationaux qui, depuis 1998, sont originaires d’organisations comme l’Union des Nations sud-américaines (Unasur), l’Institut Carter, le Conseil des experts électoraux de l’Amérique latine (CEELA), etc. L’ancien Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero qui, récemment, a été médiateur des discussions entre le gouvernement vénézuélien et la MUD, était également au Venezuela pour suivre le déroulement de l’élection. Lorsqu’il a voulu assumer son rôle d’observateur international et visiter quelques bureaux de vote, il a été conspué par des membres de l’opposition. Avant le scrutin, il avait déclaré : « Si le gouvernement voulait frauder, il n’aurait pas invité le monde entier à venir observer les élections. À l’exception de l’Organisation des États américains (OEA), le monde entier a été invité à suivre de près le processus électoral. L’Union européenne, les États-Unis ont quand même leurs spécialistes aussi pour contrôler un processus électoral, non ? Bien sûr que si, mais nous sommes la proie d’un grand préjugé, dans nos dogmes, et cela débouche sur le fanatisme. »

      https://www.solidaire.org/articles/venezuela-l-election-presidentielle-decryptee


    • esmeralgan 26 janvier 19:20

      @Spartacus
      La plupart des dictateurs sont des sous fifres installés par l’oligarchie. Par contre lorsque un pays n’est pas aligné avec l’oligarchie, là aussi il n’a d’autre choix que d’être plus ou moins dictatorial s’il veut survivre et ne pas être renversé rapidement d’une manière ou d’une autre par l’oligarchie comme ce fut le cas pour Allende. C’est très embêtant mais malheureusement c’est comme ça. Exemples : la Syrie, l’Iran, la Lybie avant assassinat de Khadafi, la Russie à un certain degré, et bien sûr le Venezuela. Dans cette logique, le piètre niveau démocratique du Venezuela que vous critiquez est malheureusement une nécessité et est plutôt « bon signe », bien que ce soit justement l’argument qui va être exploité par l’oligarchie pour tenter de renverser le régime et mettre un de ses pion à la place. Ne tombez pas dans ce piège, vous pouvez être certain que la situation sera encore pire pour le Venezuela si c’est ce qui se produit.


    • Spartacus Spartacus 26 janvier 19:21

      @pascal
      Des vrai pieds nicklés les gauchistes.
      Reporter les mêmes âneries de leurs mêmes sources débiles.

      Incapables de comprendre les copiés-collé de leur prose pré-machée a gauchiste.

      Non les institut internationaux n’ont pas validé une telle blague humoristique de l’élection de 2018.
      Evidemment.

      Entre les tentes rouges de Maduro pour aller chercher des bond alimentaires, les chiffres récupérés par Reuters de 3 millions de votant alors qu’annoncé 8 million, les opposants empêchés de se présenter. Les intimidations et la terreur par les collectivos (gang en motos lourdement armés, qui tirent sur les opposants). 

      Ces cocos fantasment tellement sur leur propagande ubuesque de leur entre-soi refusent d’admettre les évidences jusqu’au ridicule.

      Triste indécence et déni de réalité.


    • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 19:25

      @esmeralgan. Sur Somoza père, «  c’est un fils de pute, mais c’est notre fils de pute ».


    • ninportequoi 26 janvier 22:30

      @Spartacus
      Pour ce qui de « l’absence de doute sur une idéologie fantasmée », sur Agoravox nous avons un grand spécialiste de la question. Il en sera à bientôt à 6000 commentaires pour affirmer la sienne.
      Le seul problème, évidemment, c’est qu’il ne s’en rends pas compte...


    • V_Parlier V_Parlier 26 janvier 22:50

      @doctorix
      « Spartacus est plus que jamais un menteur et un salopard ».
      Je souscris. Il ne fournit d’ailleurs aucun semblant de tentative de preuve/source pour nous démontrer que l’élection de Maduro serait illégitime. Si j’ai « plussé » cet article en modération c’est d’ailleurs pour avoir ce type de droit de réponse. Un opposant qui devient d’un coup « président autoproclamé » sérieusement reconnu par les USA, c’est plus que ridicule c’est une déclaration de guerre. La comparaison de Nebenzia est d’ailleurs venue à point et beaucoup devaient y avoir déjà pensé : https://fr.sputniknews.com/international/201901261039794667-france-venezuela-gilets-jaunes/ . Et pourtant je ne serais probablement pas un fan de Maduro qui doit en réalité se rapprocher de la social-démocratie de gauche européenne, ouverte aux quatre vents du mondialisme avec les joies associées (chômage de masse, insécurité, etc...). Ce serait un modèle pour les « démocrates » européens à condition qu’il brade tout le pays aux US comme Macron. Mais c’est là que ça coince, bien sûr.


    • Spartacus Spartacus 26 janvier 23:09

      @V_Parlier
      Les réactions toutes plus ridicules les unes que les autres de la coco-sphère se suivent et se ressemblent.
      Entre l’insulte et les liens qui renvoient vers les sites a cocos ça manque d’imagination les niaiseries de réponses.

      C’est beau ces cocos qui croient qu’un président qui affame son pays, envoie ses milices collectivo tuer les gens a moto est réélu à 60% dans des élections libres...

      Le monde de coco oui-oui ou le déni de réalité et même du simple bon sens.

      Maduro « social démocratie »
      Whahahahh  comme a cuba certainement smiley  smiley


    • V_Parlier V_Parlier 27 janvier 00:17

      @Spartacus
      Il y a ceux qui renvoient vers des « sites à cocos » et d’autres qui renvoient vers... du rien du tout. Pas tellement plus convaincant. (Et ceci dit je suis loin d’être « coco », mais aujourd’hui ce ne sont plus eux qui sont les plus dangereux pour la survie du monde. Suivez mon regard...).


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 janvier 04:32

      @TSS

      « Tout ce que vous relatez est,depuis Chavez,organisé par les USA »

      Plus personne n’en doute. Il est scandaleux que Spartacus puisse venir sur ce site faire l’apologie des manoeuvre américaines pour détruire tout ce qui constitue l’ordre et le respect entre les nations dans le cadre des relations internationales. 

      RIEN, ne peut justifier qu’une bande de pays inféodés aux USA se prétendent juges de ce qui est la gouvernance légitime d’un autre pays souverain. La vérité c’est que le Venezuela  comme Cuba, le Chili et tant d’autres doit ses malheurs bien réels au sabotage constant de son économie par le USA.

      ANATHEMA SINT ! 
      La guerre froide est à jouer la partie de revanche entre l’Amerique et la Russie et cette fois c’est le camp du BIEN qui gagnera. Je souhaite que nous soyons dans le bon camp

      PJCA


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 janvier 05:13

      @amiaplacidus

      Je crois que les commentaires sur Spartacus lui vaudront d’être replacé par un nouveau sycophante des USA moins bête... Il est temps. 

      PJCA


    • machin 27 janvier 06:30

      .

      @Spartacus

      Des qu’il y a une saloperie en projet, vous êtes sur le pont à soutenir tous les pinochets ou les adolphe de la planète...

      C’est impossible, humainement d’avoir, gratuitement, l’esprit aussi pourri, quel qu’en soit le salaire à moins, bien évidement, d’être sinistrement aliéné et/ou d’avoir l’âme d’un bourreau.

      .


    • JL JL 27 janvier 09:09

      @machin
       
       Vous dites de spartacus : ’’C’est impossible, humainement d’avoir, gratuitement, l’esprit aussi pourri, quel qu’en soit le salaire à moins, bien évidement, d’être sinistrement aliéné et/ou d’avoir l’âme d’un bourreau.’’

       
       
      La bêtise insiste toujours ; les imbéciles sont redoutables.
       
       


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 09:53

      @Spartacus
      Le socialisme se termine souvent par la corruption.
      Le communisme se termine toujours par la dictature.
      Le capitalisme se termine par des inégalités croissantes.
      Aucune idéologie ne termine bien quand les idéologies ne s’associent pas pour travailler ensemble dans une fin honorable pour tous.. 

      Si tu déclines, clive et ça ira... enfin, peut-être

    • ninportequoi 27 janvier 12:08

      @Spartacus
      Au départ la révolution cubaine qui a très légitimement viré la bande de corrompus et de tortionnaires qui pillait Cuba n’était pas alignée sur l’URSS. C’est ensuite quand les menaces des Etats-Unis se sont accumulées (débarquement de la baies des cochons par exemple) que Cuba a eu besoin de moyens pour résister et a recherché des alliances. En période de guerre froide il était quasiment impossible de rester non-aligné.
      La dérive vers l’alignement à l’est vient de là. Les Etats-Unis auraient laissé Cuba tranquille avec ses propres choix souverains, nous n’en serions pas là.
      Le problème est que le capitalisme est un modèle dominant, dans tout les sens du terme, et qu’il n’autorise aucune alternative, nulle part.
      Essayez pendant quelques instants de sortir de votre manichéisme et d’avoir une vision historique plus large.



    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 14:28

      @ninportequoi,

       J’ai l’impression que vous n’avez pas tout compris.
       J’ai vu (de visu) ce que c’était Cuba.
       Cela n’a donc rien à voir avec ce qu’on lit par la propagande.
       Quand je veux parler d’un pays, c’est en allant voir sur place, ce fut en 1997
       « Un cuba libre por favor » n’est pas une vue de l’esprit.
       Tout ce que vous écrivez, tout le monde peut le retrouver sur Wikipedia.
       Corruption a toujours permis de se tenir en place dans un gouvernement.
       Aux Etats-Unis que je connais bien, l’affaire Enron a généré un tel chambardement que tout devait être « checké ».
       Cela veut dire qu’en affaire, le moindre cadeau était prohibé.
       Ne parlons même des dessous de table... smiley
       Plus les gens sont pauvres, plus les petits cadeaux pour services seront peu chers...
       Le manichéisme historique n’est qu’apparent dans le passé, mais le manichéisme de tous les jours est beaucoup plus présent.
       
       


    • Clocel Clocel 26 janvier 10:34

      Notre bon Salamix dans son exercice favori ! L’apnée mentale ! smiley


      • spearit 26 janvier 21:09

        @Clocel
        C’est vrai qu’il s’y connait en « indécence et déni de réalité... »


      • leypanou 26 janvier 10:42

        Parmi les méthodes utilisées par l’empire et ses laquais pour casser un pays qui n’est pas docile est le blocage des avoirs : plus de 1md de $ d’or vénézueliens sont bloqués par le Royaume Uni, en plus de blocage d’avoir par les États-Unis.

        Il est certain qu’il est plus simple de s’auto-proclamer président de la république quand on est certain de perdre les élections. Les rapaces attendent maintenant que le pétrole vénézuelien tombe dans leurs besaces, car pour eux, il n’est pas normal que des richesses puissent être disposées par d’autres.

        L’Amérique Latine laquais-isée fait partir des milliers de miséreux comme au Honduras, pour devenir esclaves aux États-Unis : les pays du groupe de Lima ont leurs dirigeants formatés pour servir leurs maîtres.

        L’Amérique Latine c’est un peu comme l’Afrique : après de décennies de pseudo-indépendance, toujours la même misère car dirigée par la bourgeoisie compradore valet de l’empire et du capitalisme international.

        Mais l’auteur va peut-être nous dire que c’est le socialisme qu fait partir les milliers de Hondurassiens ou de Nicaraguaiens -encore sous sanctions par les mêmes car non docile de chez eux.


        • leypanou 26 janvier 10:48

          @leypanou
          Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur cette affaire d’or vénézuelien bloquée par des voyous, ce sont 14 tonnes d’or qui sont bloqués par la Banque d’Angleterre.


        • V_Parlier V_Parlier 26 janvier 22:54

          @leypanou
          Placer son or chez les laquais de l’empire, il faut aussi être de sacrés pigeons pour faire ça. C’est digne d’une "gauche à la Hollande des trucs comme ça...


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 janvier 05:24

          @leypanou

          Une légende tenace a toujours dit que c’est l’information obtenue d’une tres belle espionne que avait permis à De Gaulle de retirer l’or francais des griffes des USA avant que ceux-ci prennnent les mesures requises pour l’en empëcher.... il y a bien des secrets qui ne sont pas encore révélés....

          PJCA


        • George L. ZETER George L. ZETER 26 janvier 10:45

          mon povre spartacus... décidément vous n’y comprenez que pouic.


          • Spartacus Spartacus 26 janvier 10:49

            @George L. ZETER
            mon pov Zeter on peut dire que ça c’est de l’argument  smiley


          • mmbbb 26 janvier 12:16

            @George L. ZETER heureusement il y a toi , Lavau Verdi Dugue et j en oublie qui apportent un éclairage tant scientifique que politique sur ce monde.. Ces auteurs sont essentiels a cette comprehension du monde tant nous sommes idiots . Il est vrai lorsque la controverse n est pas admise c est simple , la censure comme tu l a fais , ainsi que ces auteurs cites ou l opprobre comme tant d autres le font . Lavau vient de me conseiller un psychiatre .En résumé , vous honissez le libéralisme ( c est tout a fait votre droit , la n est pas l objection ) mais en revanche, ces personnes citées se comportent comme des staliniens des bons staliniens des pures staliniens . Je ne suis pas d accord avec Spar le plus souvent , mais je luis sais gre de m avoir jamais censure et de m avoir jamais preconise un psychiatre . In fine, je me demanderais toujours dans ce media ou sont reellement les plus tolérants , ma reponse est implicte . 


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 12:23

            @mmbbb. Ah non, je ne t’en ai pas conseillé un. C’est à toi de le choisir.
            Sauf si tu te fais hospitaliser d’office, et alors tu n’auras plus le choix.


          • JC_Lavau JC_Lavau 26 janvier 13:46

            @mmbbb. Que telle ou telle secte télécommandées par des banksters profitent de ta sottise et de leur matraquage de propagande pour te dicter quelques symptômes socialement admissibles par les dites sectes et les dits gangs, certes.
            Il demeure que tu exhibes nombre d’autres symptômes qui suffisent amplement au diagnostic de ta maladie mentale individuelle (en plus de celles qui te sont dictées par la propagande au pouvoir).

            Je ne discute pas sciences et techniques avec un fou.


          • capobianco 26 janvier 13:53

            @mmbbb
            «   Il est vrai lorsque la controverse n est pas admise »
            Par contre vous trouvez correcte ce propos :
             «  ces personnes citées se comportent comme des staliniens des bons staliniens des pures staliniens »
            Traiter de staliniens ceux qui trouvent scandaleux de soutenir de cette façon les manœuvres et les crimes us c’est admis ? A-t-on le droit de « honnir » le libéralisme, on a peut-être quelques raisons que vous ne voulez peut-être pas voir ? Cela fait-il d’eux automatiquement des staliniens ? Je pourrais aussi utiliser des termes « paralysants » pour vous qualifier.... 


          • McGurk McGurk 26 janvier 14:03

            @mmbbb

            Verdi un auteur ? C’est un extrémiste de bas étage qui écarte « au nom du respect de la charte » toutes les personnes qui le dénoncent pour ses opinions immondes et fallacieuses. Il agit comme un gourou, ceux restant étant des fanatiques collant à 100% à ses points de vue grotesques.

            Il est aussi essentiel à la compréhension du monde que Hitler à celui du collage de timbre. C’est lui aussi un dictateur qui, en plus, de par les torchons qu’il écrit, se déclare "auteur. A crever de rire.


          • mmbbb 26 janvier 14:54

             @JC_Lavau ho putain , j ai le roquet à mes chevilles . il est tenace , il est hargneux . Le maitre du salmigondis , sans conservateur ajouté .L auteur , le grand Lavau JC , le meilleur , le scientifique omniscient , le seul scientifique qui a sut revele que les « banksters » comme jadis " Les protocoles des sages de Sion " etaient a l origine de tous les maux . Ce sont eux qui financent la these du rechauffement climatitique . Ce sont eux qui ourdissent depuis leur loge secrete toutes les catastrophes , Ce sont eux qui propagent la pauvrete , Cet ouvrage servit tant à l extreme droite avant la guerre de 1940 et fut l outil de cette propagande nauséabonde. Elle attisa la haine .  Mon pauvre Lavaux JC , tu te veux original , mais tu n a rien inventé , strictement rien absolument rien . Tu ne fais que de la redites , tu plagies et tu ressers le meme couvert , ta these est putride comme ton esprit . Pauvre Lavau . Tu auras eu le merite d inventer le «  Point LAVAU » autrement dit le pendant du point Goldwin c ’est a dire tout probleme nontamment scientifique evoqué se conclut irrémédiablement par l evocation des " banksters " . C est ce que tu fais . Pas de chance Lavau pour toi , j ai un peu de culture et je sais nénanmoins apporter quelques arguments , Je ne suis pas le genre à m applatir . Quoi qu il en soit , mon gars , tes allégations enlèvement toute pertinence a ta these . C est du salmigondis , je me répète . 

            Quant a mon hospitalisation , tu montres ton vrai visage, le visage d un bon Stalinien, Je te l ai déja evoqué, le procureur stalinien procédait de la sorte. La encore tu n a strcitement rien inventé Lavau mais vraiment strictement rien . Du bon temps de ton maitre a penser, tout opposant etait considere comme malade mental . C ’est la démarche que tu adoptes . Une seconde preuve que tu n es pas tres net. Je me répète une seconde fois , tes theses ne sont pas a prendre au sérieux , Exprime ouvertement ton antisémétisme ce sera plus honnête au lieu d emprunter des des circonlocutions telle cette expression « les bankster » qui est la meme chose . 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès