• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Victoire euro-atlantiste en Ukraine ?! Pas si sûr...

Victoire euro-atlantiste en Ukraine ?! Pas si sûr...

Il serait bien prématuré de présenter des conclusions définitives sur la situation en Ukraine. Cependant, à suivre le déroulement des événements de ces derniers mois jusqu'à ce jour, nous avons au moins la confirmation d'un certain nombre de faits sur la nature profonde de l'Union européenne et des Etats-Unis de fait (mais c'est loin d'être une révélation) ET des objectifs de ces derniers en Ukraine. Ensuite, on ne peut qu'élaborer des scénarios. Le premier, s'il venait à devenir réalité, verrait le recul de l'influence de la Russie en Ukraine, ce qui ne serait guère à l'avantage des Européens de l'Ouest et de l'Ukraine (chantage économique). Le second part du principe que la Russie ne laissera pas les factions séditieuses de l'Etranger étasunoccidentales prendre le contrôle total de l'Ukraine. La "stratégie mondialiste" anti-russe échouerait alors lamentablement ;

 

I- Ce qui est désormais certain (ou confirmé)

- L'Union Européenne est bien une structure fantoche, pseudo-démocratique et pseudo-humaniste téléguidée par Washington. Les "démocrates" euroétasuniens s'accommodent, en effet, fort bien avec la pire racaille nazie, antisémite quand cela arrange leurs affaires. "Sieg heil salutes and the Nazi Wolfsangel symbol have become an increasingly common site in Maidan Square, and neo-Nazi forces have established “autonomous zones” in and around Kiev." Et ces groupes ou sympathisants nazis constitueraient près de 30% de l'ensemble des protestataires d'Euromaidan (A). Nous pouvons en conclure que cette lutte à l'interne contre l'antisémitisme et les partis souverainistes (même groupusculaires et de gauche), en France par exemple, ne sont que des postures visant à discréditer toute idée d'émancipation vis-à-vis de la tutelle atlanto-germano-bruxelloise.

-Les Etats-Unis -"plus grande démocratie du monde"- soutiennent les coups d'Etat et le terrorisme qu'il soit de nature fasciste (Ukraine) ou islamiste (Tchétchénie...avec l'aide des Saoudiens). Et à ce propos, nos humanistes larmoyants traitant Poutine de "tyran" ou de "dictateur" se taisent...

-La "conquête de l'Est" par les Allemands est une vieille histoire et qui n'est toujours pas terminée. La construction européenne ne serait qu'une revanche du IIIe Reich, par procuration...Soulignons aussi que la construction européenne, présentée par ses défenseurs comme remède aux "nationalismes exacerbés" (du catéchisme pour benêts) s'est largement compromise avec "l'idéal fasciste" (l'Europe aryenne d'Hitler, voire la timide dénazification de l'administration allemande après-guerre)...

-Les Etasuniens, les Allemands, les Polonais (on parle surtout des gouvernements ici), les nationalistes et les néo-nazis ukrainiens communient dans une même haine anti-russes (B) Pour ces pantins néo-nazis de l'impérialisme euroccidental, le peuple russe est impur car il contient des éléments "asiatiques".

 

II- La situation à ce jour en Ukraine dévoile encore un peu mieux le complot euro-étasunien et de la "Banque" ayant engendré cette nouvelle (contre-)"révolution"

- Arsenyi Yatsenyuk, membre du "parti Orange" de la corrompue Iulia Timochenko et ancien ministre (2005-2007) et ancien employé de Goldman Sachs a été nommé premier ministre de l'Ukraine.

-John Kerry a promis un milliard de dollars à l'Ukraine par le biais des institutions financières habituelles. Le "sauvetage" de l'Ukraine par la mise sous tutelle de l'Ukraine par le F.M.I. et la Finance. La ruine du pays suivra pourtant même avec cet argent (une "carotte"), à n'en pas douter...

-Outre les catholiques, et gréco-catholiques nationalistes ukrainiens, la minorité Tatare de Crimée (10% de la population péninsulaire) est utilisée par l'union des "complotistes" de l'intérieur et de l'extérieur pour s'opposer à la populations russe (60% de la population criméenne) de la région. Les oligarques euro-atlantistes pratiquent là un de leurs jeux préférés : manipuler et opposer les différents groupes ethniques et/ou religieux au sein des Etats constitués. (voir les guerres yougoslaves des années 1990)

 

III- Ce qui pourrait survenir en cas de non-réaction de la Russie (peu probable ?)

Si les forces pro-Russes et démocratiques de la partie Est et Sud-Est de l'Ukraine et la Russie ne réagissent pas à ce coup d'Etat, si une coalition (sans doute hétéroclite-> union nationale : des libéraux aux éléments nationalistes et fascistes (C) ) anti-Russes s'installe durablement à Kiev, parmi les conséquences on peut craindre :

-La perte catastrophique pour la Russie de la Crimée, des bases navales de la mer Noire de la Flotte de la Fédération de Russie. Par suite, la mise en place de bases de l'OTAN dans cette zone. La Flotte de la mer noire est basée dans le port de Sébastopol qui appartient en partie à la Russie (14 000 militaires et 380 bâtiments de guerre). Mais on voit mal les Russes déguerpir avec leurs sous-marins sous le bras. De toutes façons, il existe un accord entre l'Ukraine et la Russie concernant la gestion d'une partie du port de Sébastopol...Les Russes sont, en réalité, chez eux à Sébastopol, mais, sait-on jamais...

-La création de centres de formation pour les terroristes (la Crimée a déjà son lot d'islamistes) basés en Ukraine et financés par l'administration étasunienne, l'Arabie Saoudite et les Emirats pour gangréner un peu plus le Caucase et le bassin de la Volga, donc la Russie... 

-Un naufrage économique de l'Ukraine déjà lourdement endettée et en quasi-faillite. La Russie refusant désormais de venir en aide à Kiev suite au changement de gouvernement (seul 3 des 15 milliards de dollars d'aides prévus avant la crise ont été versés). Développement exponentielle de "mafias", malgré l'intervention d'un F.M.I. (cf. partie 2) qui a "fait ses preuves" en Grèce par exemple...

Un scénario à la "yougoslave" en somme : une Ukraine toujours divisée socialement, ethniquement et sur l'appartenance religieuse. A la faveur du chaos déjà réel dans l'ouest du pays, une épuration ethnique et l' élimination physique des populations russophones dans l'est et le sud de l'Ukraine, provoquant des déplacements massifs de populations. Soit une ukrainisation forcée de la partie orientale et sud du pays. La destruction progressive de toute empreinte de la religion chrétienne orthodoxe en Ukraine orientale notamment. Autrement dit : la guerre.

 

IV- Ce qui pourrait arriver si la Russie réagit en coordination avec les forces légalistes pro-russes

-Prise de pouvoir en Crimée (République autonome d'Ukraine) par les forces d'auto-défense pro-Russes (les Russes y sont majoritaires). Ce jeudi 27 février 2014, le parlement a un nouveau président pro-russe du parti des Régions de Ianoukovitch. Le drapeau russe flotte sur le parlement de Crimée à Simferopol. Le parlement s'est réuni le 27 février pour fixer la date d'un référendum à propos du statut de la Crimée. Et le pouvoir central provisoire de Kiev ne semble, donc, pas maîtriser la situation dans la péninsule à ce jour. La population pro-russe s'organise de manière autonome et défie le pouvoir central. Plus qu'une autonomie accrue de la péninsule, va-t-on vers une sécession de celle-ci avec le reste de l'Ukraine ?

-La Russie et les Ukrainiens(-Russes) hostiles aux formations qui souhaitent diriger l'Ukraine s'accordent donc pour sauver la Crimée des mains du nouveau pouvoir à Kiev. Intervention directe de l'armée russe pour protéger la zone (Sébastopol...). Dans ce cas, il est à peu près certain que ni les Etatsuniens ni l'Union européenne ne se permettront de contrer militairement la Russie ; une troisième guerre mondiale étant quasiment assurée dans le cas contraire. Mais, déjà ces insupportables donneurs de leçons américains mettent en garde, sans aucune honte : "Toute intervention militaire qui violerait la souveraineté, l'intégrité territoriale de l'Ukraine, serait une grave erreur" (John Kerry, février 2014). Alors que ce sont les Etats-Unis qui sont largement impliqués dans ce coup d'Etat en Ukraine...

-Des mouvements de troupes russes à l'ouest et au centre de la Russie sont, par ailleurs, en cours (27/02). Cela n'a rien d'exceptionnel. Mais dans ce contexte de crise, ce qui s'apparente pour l'instant à une démonstration de force, mènera-t-il à une invasion d'une partie du territoire ukrainien par l'armée russe (autant dire entrée en guerre contre l'Ukraine et les forces de l'OTAN). Mais, sans doute, que la dramatisation n'est pas de mise ?!...

-A court terme  : création de deux entités. La première : L'Ukraine ukrainienne de l'Ouest formée sur la base d'une légitimité vaguement historique (influence lituano-polonaise), la seconde passerait définitivement sous protection russe, sous la forme d'un Etat indépendant pro-russe (ou annexion-> peu probable) qui correspondrait donc à la partie est et sud-est du pays. Concernant, la deuxième entité territoriale, peut-être correspondrait-elle uniquement à l'actuelle Crimée. 

-Sur le moyen à long terme : Indirectement, les fauteurs de guerres euro-atlantistes et leurs pantins "orange" et néo-nazis pourraient donner corps à une grande Russie : la partie orientale (et sud-est) ukrainienne rattachée à la Russie permettrait de faire la jonction jusqu'à la Transnistrie pro-Russe. Renforcement de l'axe ou de la ligne de front eurasiste : Moscou-Minsk-Simferopol-Tiraspol.

La Russie serait alors plus forte que jamais depuis la dislocation de l'Union soviétique. Cela constituerait un véritable camouflet pour les forces impérialistes euroccidentales. On peut même imaginer que la création cette nouvelle fédération russe (tout au moins cette union pan-russe) porterait un coup d'arrêt aux manipulations eurotanesques en Europe centrale et orientale et à la stratégie d'encerclement de la Russie.

GIF - 65.8 ko
Carte front pionnier eurasien/eurasiatique, février 2014 :
Le front pionnier de l’Eurasie à la date du 27 février 2014

 

En conclusion : Nous avons confirmation que la véritable Europe se trouve bien plus à Moscou qu'à Bruxelles. La "Troisième Rome" est un des centres de cette Europe charnelle et spirituelle (comme peut l'être la Roumanie malheureusement bien trop russophobe et fascinée par "l'Amérique") aux antipodes de cette Europe américaine pilotée par les techno-gestionnaires bruxellois aux ordres des guerriers de Washington aux mains pleines de sang. Les nations d'Europe occidentale autant que celles des ex-démocraties populaires n'ont rien à gagner à rester sous la domination matérialiste impéraliste molocho-mammonite actuelle....

Enfin, être dans le "camp russe" (puisqu'il faut désormais raisonner en ces termes et sans donner de blanc-seing à Poutine) c'est s'opposer aux "marchands", c'est se positionner pour une Europe des nations souveraines qui veulent rompre leurs chaines imposées par leurs maîtres banquiers et européotanesques.

 

(A) source : Blumenthal (M.) "Is the US backing neo-nazis in Ukraine ?", 24/02/2014, http://www.alternet.org/tea-party-and-right/us-backing-neo-nazis-ukraine)

 (B) On signalera également, encore une fois, la bêtise crasse de certains nationalistes européens, notamment Français, qui ont applaudi au déboulonnage des statues de Lénine en Ukraine (ce vieux fond anti-communiste pathologique) par les insurgés anti-Ianoukovitch. Ces "natios" toujours à s'extasier devant n'importe quels ahuris sous prétexte qu'ils défient l'Union européenne (Aube Dorée en Grèce, le Jobbik ou l'irrédentiste Orban en Hongrie...) et qui appellent à "l'union de patriotes européens" sans même se poser la question si ces "patriotes" (au passage le terme patriote n'appartient sûrement pas à ces formations clairement néo-fascistes ou néo-nazies) partagent les mêmes intérêts.

 En effet, à titre d'exemple Orban et le Jobbik réclament les territoires perdues par la Hongrie, notamment la Transylvanie (qui appartient de droit à la Roumanie) et s'opposent par incidence aux mouvements nationalistes roumains (Parti de la Grande Roumanie, Noua Dreapta/Nouvelle Droite) qui portent une haine atavique à l'égard des Magyars de "l'intérieur" et de "l'extérieur". Pareillement, quelle entente possible entre les néo-oustachis croates, les partisans d'une Grande Albanie incluant le Kosovo et les nationalistes serbes ?

Il n'y a évidemment pas de possibilité d'union de TOUS les "patriotes", ou alors de manière tout à fait ponctuelle. Dans tous les cas, cette "union des patriotes européens" ne peut se faire qu'une fois débarrassée de ses stupides éléments racistes et irrédentistes et devrait nécessairement être un "front" créé sur une base socialiste et religieuse (le projet communiste athée, plus grand monde n'en veut d'ailleurs) et non crétinement ethnique. Il faudrait aller vers la construction d'une "théologie de la libération européenne ou eurasiatique" en somme...

(C) Les libéraux finiront-ils par marginaliser, au moins, les éléments extrémistes qui ont participé au coup d'Etat ? Rien n'est moins sûr...

 

voir aussi : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ukraine-nouvelle-agression-147297


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

236 réactions à cet article    


  • howahkan Hotah 28 février 2014 08:58

    Bon travail , de mon point de vue, qui regroupe l’information vu aussi sur pas mal de sites mondiaux , rien à ajouter pour moi, qui ne suis pas cependant spécialiste politique de la question, ce qui est donc un avantage bien sur smiley...

    merci donc de ce travail ..
    Un poids mort de plus, Ukraine, pour une Europe moribonde psychologiquement et plus seulement, les gens sont usés de cette « merde » dont plein de pays n’en veulent plus...çà sent l’écurie non ??

    l’époque est charnière !


    • claude-michel claude-michel 28 février 2014 09:17

      Gesticulations des USA avec l’Allemagne la Pologne et la France (bien sur) pour déstabiliser l’Ukraine (mais surtout la Russie de Poutine).

      Nous ne pouvons que constater une fois de plus l’incompétence des USA en politique étrangère comme en Libye en Syrie ou dans les pays du Maghreb..Tunisie Egypte Liban...bref un vrai fiasco...mais le pire est de voir la France (par l’intermédiaire de Fabius et Israël) se joindre à ce cirque pitoyable.. ?

      • baldis30 28 février 2014 20:22

        @claude-michel

        Les U.S.A. et d’une façon générale les anglo-saxons n’ont jamais rien compris aux autres sociétés que la leur ( latine, slave, méditerranéenne, ...). Dans leur esprit simpliste comme elles ne cadrent pas avec leurs vues et ambitions elles sont à détruire. 


      • COLLIN 1er mars 2014 00:33

        @ baldis30,

        Effectivement,pour les anglo-saxons,par exemple,il y a les « hogs and frogs »,litteralement les « porcs et les grenouilles »,à savoir que les Français sont les grenouilles,et les hogs (les porcs) à peu près tous les autres,Latins,Slaves,etc...

        Ce qui confirme leur niveau d’appréhension des autres civilisations....


      • CASS. CASS. 1er mars 2014 21:46

        de toute façon les usa des bush et cie ne font pas partie du continent européen, contrairement à la Russie qui a retrouvé sa culture grace à Poutine,alors qu’ils ne nous fassent plus chier avec leurs hordes de sionazis fascist usuriers et leur sale pute d’UE dictatoriale impérialo sionards bouffeuse anéantisseuse et destructrice des pays et peuples souverains les uns après les autres.


      • asterix asterix 28 février 2014 09:42

        Et dire qu’Obama a reçu le prix Nobel de la Paix... C’était en début de mandat. Mais maintenant que le bilan se profile, il mériterait plutôt celui de la guerre, des allainces avec l’anti-démocratie ( ex : l’Arabie Saoudite ) pour maintenir à tout prix sa dominance sur le monde, dominance qui appartient déjà au passé. Bien sûr, les States ne sont pas les seuls fauteurs du guerre. mais pourquoi s’attaquer à l’Ukraine, sinon pour affaiblir Moscou ?
        Que l’Union européenne lui apporte son soutien démontre qu’il n’y a pas d’Europe communautaire mais des vassaux d’un système dépassé, sans valeurs morales, disons sans plus de valeurs morales que les blocs concurrents malgré tous les espoirs suscités par un havre de paix qui éviterait désormais toutes guerres entre nations. En fait, Israël et les USA ne voulaient pas de cette nouvelle force mondiale et sont en train, pour le moment, de gagner leur coup.
        Ceux qui doivent se marrer sont les Chinois. Alors qu’il y a tant à faire en Afrique pour stabiliser le continent, ils y posent leurs jalons comme dans du beurre car personne ne s’occupe des dictatures qui jalonnent le sub-Sahara au plus grand profit des multinationales ravies d’acheter au prix du sang ( pas cher le sang ) les matières premières qui auraient dû faire la richesse des peuples. Une situation tout à fait anormale qui entraîne par exemple le Congo, pays potentiellement d’une richesse considérable à abriter la population la plus démunie du monde dans l’indifférence la plus totale.
        Entre-temps, la guerre est à nos portes car Moscou, on la comprend, n’acceptera jamais de perdre la Crimée.
        Merci Van Rompuy et compagnie d’avoir été si clairvoyants...


        • millesime 28 février 2014 13:54

          il est bon de lire les écrits de Sbi Brzezinski conseiller de Carter, et mentor d’ Obama à propos de l’Eurasie. Il y souligne que si Moscou prend le contrôle de l’ Ukraine et de ses immenses richesses, la Russie redeviendra un empire... !

          http://millesime.canalblog.com



        • Croa Croa 28 février 2014 23:31

          Pour mériter un prix Nobel il suffit d’être une larve : Obama a bien toujours le bon profil !


        • LEELOO Shawford43 28 février 2014 23:33

          Et toi t’as toujours le bon pseudo et avatar, oiseau de mauvaise (?) augure


        • Kookaburra Kookaburra 28 février 2014 10:41

          Bonjour Jean-Michel. Bon article très intéressant.
          Depuis des décennies on fait croire aux Turcs que nous voulons les accueillir au sein de l’Europe, alors que la vaste majorité de Européens ne le veulent absolument pas, (et ils ont raison !) L’Arménie serait beaucoup apte à s’intégrer dans l’Union, si l’on veut encore et toujours l’élargir. Mais il faut surtout pas faire des promesses hypocrites comme nous faisons à la Turquie, et qui nous ont déjà coûté énormément : Au total, de 2007 à 2010, la Turquie aura perçu 2,256 milliards d’euros, soit 383,5 millions d’euros par les contribuables français, au titre non pas d’une coopération mais bien de la « préadhésion ».
          Voulons-nous, devrons-nous, pouvons-nous encourager les Arméniens européistes, en nous engageons ainsi à une aide financière immense ? La Crimée et l’est du pays est russe de cœur et de langue. A l’ouest, les nouveaux maîtres ont décrété que le Russe n’est plus la deuxième langue. Beau commencement pour réussir a s’entendre avec leurs compatriotes et avec la Russie !


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 février 2014 19:33

            Kookaburra,
            Les USA veulent que l’UE ait le même périmètre géographique que l’ OTAN.
            La Turquie est leur alliée, ils la veulent dans l’ UE et l’ OTAN, le reste n’est pas leur problème.
            De toute façon, l’ UE vient de faire entrer 10 pays, on vous a demandé votre avis ?


          • Croa Croa 28 février 2014 23:36

            Fifi a raison ! Et tant que les sujets français ne comprendront pas que la Turquie a sa place en Europe les médias nous rappelleront inlassablement la leçon.


          • Aldous Aldous 28 février 2014 10:54

            Il faut ajouter à la carte les accords stratégiques extérieurs dont bénéficie la Russie, notamment la base navale en Syrie et maintenant deux bases (aérienne et navale) à Chypre.


            • COLLIN 1er mars 2014 00:44

              @Aldous,

              V.Poutine est d’ailleurs possiblement en train de se préparer à mettre le bloc BAO échec et mat,lorsque la Grèce,qui aura touché le fond,se débarrassera des sinistres personnages qui y usurpent le pouvoir,et y élira un gouvernement pro-Russe...en échange d’une véritable aide financière,industrielle,et stratégique....

              Tout cela en échange de quelques bases aéronavales (très) bien placées,permettant à la Russie de contrôler toute la Méditerranée orientale,et ses nombreux champs gaziers....

              Le fruit est mûr,et Vladimir n’attends que le moment où il tombera....

              La faillite de Chypre en est un fait annonciateur...

              N’oublions pas les liens culturels et affectifs des Grecs,orthodoxes,comme les Russes....


            • foufouille foufouille 28 février 2014 11:45

              la crimée vient de reconnaître l’ancien président comme légitime.


              • Ricquet Ricquet 28 février 2014 12:24

                Ton pronostic se met en place : les russes consolident leur position en Ukraine en prenant notamment les 2 aéroports de Crimée (civil et militaire)

                ça va swinguer...
                Du reste pour ceux qui s’intéresse à l’eschatologie, c’est dans l’ordre des choses.
                Gog contre Magog dans le Coran, la révélation de St jean dans la Bible (Apocalypse)

                Lire aussi les prophéties de Nicolaas van Rensburg en 1900 dont (70% se sont déjà réalisés)...
                Tout cela se coordonne étrangement...

                • antyreac 28 février 2014 12:37

                  Ça démontre une fois de plus que la Russie est un état impérialiste.


                • izarn izarn 28 février 2014 14:06

                  Quand la France essaye de rétablir l’ordre au Mali, personne ne proteste.
                  Pourquoi protester si la Russie veut rétablir l’ordre en Ukraine ? Aprés tout elle est historiquement chez elle.
                  Pourquoi faire peur avec des stupidités de IIIieme Guerre mondiale qui ne tiennent pas debout.
                  Les Russes vont rester en Crimée parcequ’il n’est pas question de trouver une base de l’OTAN en ces lieux. Cela leur couperait l’accés à la Mediterranée, d’un bord sur l’autre avec la Turquie. Donc la Crimée fera partie de la fédération de Russie. Point barre.
                  De fait il y a des grandes manoeuvres russe en ce moment en Mer Noire, ce qui interdit toute entrée des flottes de l’OTAN. Gageons qu’ils recherchent activement tout sous-marin dans la zone en ce moment, sous couvert de manoeuvre.
                  Quand à l’UE sans les USA, elle n’est pas capable de faire quoi que ce soit.
                  De plus les USA sont isolés, car la Chine ne restera pas neutre, et désormais critique ouvertement les USA sur ses manquements aux droits de l’homme, chez eux, mais aussi sur leurs « agissements irresponsables » dans plus de 200 pays(sic)

                  http://french.xinhuanet.com/chine/2014-02/28/c_133149508.htm

                  Les USA n’ont pas les moyens de s’opposer à la Chine qui, si elle vends la totalité des T-Bonds américain qu’elle détient, ce sera l’explosion du dollar et sa disparition en temps que monnaie des échanges internationaux.

                  Les allemands n’ont aucun interet à s’attaquer à la Russie, à cause du gaz. Poutine peut doubler la facture pour l’Allemagne...

                  De fait il s’agit de voir si la Russie, va rester sans rien faire, comme du temps de Eltsine, ayant peur de ses propres révoltes internes. Ce que fait croire ce crétin de Kissinger. De fait 90% des russes sont derrière Poutine. et il n’y aura aucune révolte.

                  De fait on s’engage vers une nouvelle débacle Obama-Hollande-Cameron. Le père avec ses deux filles ainées (sic).


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 février 2014 19:36

                  La Russie est impérialiste et les USA, de grands humanistes...

                  « Liste des interventions militaires des USA. »


                • Abou Antoun Abou Antoun 2 mars 2014 13:03

                  Quand la France essaye de rétablir l’ordre au Mali, personne ne proteste.
                  Pourquoi protester si la Russie veut rétablir l’ordre en Ukraine ? Aprés tout elle est historiquement chez elle.
                  Le bon sens même !
                  Eh oui, les Russes mettent de l’ordre CHEZ EUX !
                  La France est prête à rétablir l’ordre en Syrie, en Libye, au Mali, en Centre-Afrique en Ukraine, bref partout sauf chez elle où c’est de plus en plus le foutoir.


                • Jimmy 28 février 2014 12:42

                  d’après Meyssan le but recherché est bel et bien la partition de l’Ukraine,
                  aux russes l’Est de l’Ukraine et ses ressources à nous l’Ouest pauvre et donc ses travailleurs bons marchés pour faire baisser le coût du travail
                  la lutte contre le chômage bat son plein !


                  • Pere Plexe Pere Plexe 28 février 2014 14:54

                    But recherché je ne sais pas.
                    Mais la scission est le résultat probable à court terme.
                    Avec pas mal d’instabilité à moyen terme.La partie occidentale de l’Ukraine et à l’agonie et les attentes de la population sont immenses.
                    Bien au delà de se que peut (et veut ?) l’UE pour ces pauvres bougres.La déception ajouté à un fort nationalisme risque de former un cocktail explosif !


                  • baldis30 28 février 2014 20:25

                    les ressources et aussi le blé afin d’affamer la Russie ....donc d’y provoquer des troubles


                  • Croa Croa 1er mars 2014 00:01

                    Et pas seulement des plombiers comme en Pologne ou des maçons comme en Bulgarie...

                    Ces gens font même des avions et là-bas un ingénieur c’est 600€ par mois !


                  • AlainV AlainV 28 février 2014 14:01

                    Bravo pour votre exposé, aussi nuancé que possible en ce jour.
                    L’expansion de l’Allemagne à l’est, c’est bien une réalité voulue par Helmut Kohl (toujours député au Bundestag !) et sa protégée A. Merkel. N’oublions pas cependant que tous deux et le non moins dangereux Wolfgang Schäuble, éminence grise, sont au service des multinationales allemandes. Déjà 12 millions de pauvres en Allemagne (la plupart ont un travail !) et ce n’est qu’un début. L’Europe occidentale ne leur suffit pas, il leur faut gagner tout ce qui est encore dans la mouvance russe. En bonne élève euro-otanesque, l’Allemagne de Merkel se sent en position de force économique pour imposer ses vues géopolitiques aux autres pays de l’U.E.
                    Un seul parti allemand pour dénoncer cet état de fait : die Linke.

                    Il n’y a pas d’Empire qui n’ait de sang sur les mains.
                    Mais à l’heure qu’il est, il me semble que nous devons nous protéger du plus dangereux en soutenant la Russie et la Chine.


                    • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 28 février 2014 14:06

                      Merci à tous pour vos commentaires et remarques.

                      Comme plusieurs commentateurs le font remarquer plus ou moins explicitement, la politique étrangère de la France est un non-sens, un désastre. Enterrée, la voie terceriste gaullienne depuis un bon moment !

                      Lire aussi ce communiqué des « Verts » : mauvaise foi, mensonges, russophobie, soumission atlantiste implicite, tout y est : http://eelv.fr/2014/02/19/ukraine-les-violences-sont-inacceptables-eelv-appelle-lunion-europeenne-reagir/

                      @Aldous,
                      Pour la carte : celle-ci est très schématique. J’ai voulu simplement montrer ce que j’ai nommé « le front Ouest de... » (du point de vue Russe donc) à la lumière de l’actualité ukrainienne. Elle n’est pas adaptée pour faire état, par exemple, de la totalité du « déploiement militaire russe » en dehors de son territoire. Il faudrait changer d’échelle pour cela. Voire faire plusieurs cartes à différentes échelles et montrer aussi la projection militaire de l’OTAN pour être complet.

                      Ici : sur de futures bases militaires russes (info à vérifier) : http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/316232-la-russie-envisage-d’installer-des-bases-militaires-à-l’étranger

                      Quant à l’eschatologie, je ne m’aventurerai pas en commentaires...mais c’est un domaine intéressant...


                      • antyreac 28 février 2014 14:18

                        La russie impérialiste s’attaque à un état souverain reconnu par tous les états du monde comme tel

                        Que ses actes de piraterie ne reste pas impunis


                      • LEELOO Shawford43 28 février 2014 14:19

                        Je te renvoie la politesse, troll lambda


                      • AlainV AlainV 28 février 2014 14:39

                        antyreac

                        Pour être plus proche de la réalité, vous devriez écrire : « L’Amérique impérialiste s’attaque à un état souverain reconnu par tous les états du monde comme tel. Que ses actes de piraterie ne reste pas impunis. »


                      • bubu123 28 février 2014 15:21

                        @antyreac


                        tu va nous expliquer pourquoi les Etats-unis la France et l’Allemagne envoient leurs ministres dans un état souverain reconnu de tous, ils y vont sans doute pour observer et pas du tout pour piloter un coup d’État...

                      • baldis30 28 février 2014 20:28

                        les verts ? il y a longtemps que je les ai classés chez les verts-de-gris ! il n’y a rien à attendre de leur part , car c’est l’agrégation des égoïsmes !


                      • Croa Croa 1er mars 2014 00:14

                        Concernant les futures bases militaires russes,

                        En ce qui concerne la base au Vénézuéla il faudra qu’ils se dépêchent : Là aussi une révolution est en train de livrer le pays aux forces atlantico-libérales ! smiley


                      • Abou Antoun Abou Antoun 2 mars 2014 13:08

                        Comme plusieurs commentateurs le font remarquer plus ou moins explicitement, la politique étrangère de la France est un non-sens, un désastre. Enterrée, la voie terceriste gaullienne depuis un bon moment !
                        Oui, comme vous dîtes un non-sens un désastre allant à contre courant de l’histoire. Contribuer au dépeçage de l’ex-Yougoslavie, bombarder notre allié traditionnel la Serbie, amputer son territoire pour favoriser la création d’états voyous. Belle diplomatie française !
                        Bombarder des populations civiles en Afrique, glorieux faits d’arme. La France se couvre de honte.

                         


                      • AlainV AlainV 28 février 2014 14:24

                        J’ose faire un lien entre ce qui se passe au Vénézuéla et les événements de Kiew.
                        Dans les deux cas, un gouvernement légitime, peut-être corrompu en Ukraine (n’y a-t-il pas de corruption chez nous, même si elle prend d’autres formes ?) est remis en cause par des putchistes financés par les US. Les médias et les officiels otanesques déclarent les putchistes « représentants du peuple ». Le tour est joué.
                        Espérons que le gouvernement vénézuélien ne se laissera pas faire ...


                        • antyreac 28 février 2014 14:34

                          La corruption existe partout dans le monde mais la Russie et l’Ukraine battent tous les record du monde





                        • Onecinikiou 28 février 2014 18:22

                          Enlève ton masque George Schwartz/Soros, on t’a reconnu !


                        • baldis30 28 février 2014 20:34

                          @antyreac

                          meuh non il n’y a pas de corrompus chez nous, pas de ministres qui planquent leur argent en Suisse ( pour l’instant on ne connaît rien dans les Caraïbes) , pas de bruits de détournement d’argent ( aucun puisque je le dis on doit me croire...) .

                          L’éolien italien n’est surtout pas aux mains de la ’ndrangheta, laquelle a migré partout en Europe sur le même sujet ( rapport très officiel...) .

                          Nous sommes la vertu ......

                          Tartuffe ! Scarpia ! Iago !


                        • Croa Croa 1er mars 2014 00:22

                          Il est impossible de connaître l’étendue des corruptions diverses puisque ne sont connues que celles qui ne sont pas discrètes et celles accidentellement révélées !

                          Dans ces conditions il est stupide d’affirmer que certains « battent tous les records » !  smiley


                        • AlainV AlainV 28 février 2014 14:45

                          Et pour enfoncer le clou bien profond, face à la désinformation systématique :

                          « Une enquête réalisée par l’entreprise Internacional Consulting Services (ICS) révèle que 85,3% des Vénézuéliens sont en désaccord avec les barricades – Protestations violentes en jargon local – montées par des secteurs de l’extrême droite. »
                          Comme quoi, il ne faut pas désespérer, un peuple instruit politiquement dans un pays où une parole progressiste peut se faire entendre, n’est pas condamné à se laisser duper. Et cela quels que puissent être les sujets d’insatisfaction que par ailleurs nous devons lucidement observer.


                          • baldis30 28 février 2014 20:37

                            quelque chose de bizarre ... le déclenchement de troubles en même temps en Ukraine et au Vénézuela ...

                            Quand on a les moyens on peut courir deux lièvres à la fois


                          • LEELOO Shawford43 28 février 2014 20:38

                            On se perd facilement en route, mais l’important est de passer les plats


                          • Croa Croa 1er mars 2014 00:31

                            sauf que les activistes rémunérés peuvent tenir très longtemps et que des médias appartenant au camp rebelles (cas du Vénézuéla) peuvent saper le moral du peuple !
                            (Je pense que le Vénézuéla est très mal partit.)


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 février 2014 14:52

                            Pire que le communisme, lié au climat continental, il y a le maccarthysme...
                            Le autres idéologies sont plus modérées comme leurs climats respectifs.


                            • Denis Rémi 28 février 2014 15:09

                              Vu de l’autre coté de l’Atlantique je constate que votre analyse escamote l’exaspération du peuple ukrainien devant ses dirigeants. L’explication, encore une fois, que les groupes néo-nazis soient derrière ce renversement est beaucoup trop simpliste. Ces groupes ont été vus en Grèce, en Scandinavie et même en France et pour des raisons différentes.


                              L’Europe ne siège pas à Moscou, mais son influence est moins palpable parce qu’elle n’envoie pas des chars comme les Russes ou les Américains le font lorsque leur sphère d’influence est attaquée. Dans cette querelle ce sont les Ukrainiens et les Européens qui aient le prix.

                              De plus, dire que les Américains soutiennent les coups d’état est très enfantin. Poutine veut refaire l’URSS à tout prix. N’est-ce pas là un coup d’état.
                              Quand l’Europe pourra s’affranchir du gaz russe Poutine retournera dans ses terres.



                              • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 28 février 2014 16:49

                                à Denis Remi (et Pingouin094)

                                « explication, encore une fois, que les groupes néo-nazis soient derrière ce renversement »
                                Où ai-je écrit ça ? Relisez le titre de l’article et voyez la partie II. 
                                J’écris en substance que certaines formations politiques sont utilisées pour servir des « intérêts étrangers »...

                                « Américains soutiennent les coups d’état est très enfantin. »
                                Allez dire ça aux Chiliens (coup d’Etat de Pinochet, le 11/09/1973) par exemple...

                                « Poutine veut refaire l’URSS à tout prix »
                                Pour le coup, ça c’est très enfantin. Les thèses eurasistes n’ont pas grand chose à voir avec la construction d’une néo-URSS...

                                En outre, je n’ai jamais écrit que (l’ex ?)-président était un modèle de vertu...

                                à Cassino,
                                Nul doute que l’américanisation est réelle en Russie. Même certains Indiens d’Amazonie doivent écouter du rap US. Vous comme moi consommons des produits d’importation US, non ? Cela fait-il de nous des « Américains » ? Tout est dans la modération...
                                Je sais que certains de nos compatriotes veulent croire que leur vie doit ressembler à ce qui se passe dans les séries US mais bon...
                                Or donc, en Russie il reste des valeurs et une « weltanschauung » suffisamment fortes et ancrées qui font encore barrage à l’hégémonie de l’anglosphere... 

                                à Pyrrhos, 
                                 « l’Ukraine appartient aux Ukrainiens »
                                Certes, mais quelle Ukraine et quels Ukrainiens ? Vous voyez un peuple ukrainien uni, vous ? 
                                Quant à « Poutine, Hitler de poche »...sans commentaire...

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 février 2014 19:43

                                Denis Remi,
                                Les USA sont présents à Kiev depuis le début.

                                « Enregistrement des conversations de Victoria Nuland »

                                Les USA ont recyclé les nazis pendant la guerre froide. Réseaux GLADIO.

                                Ils ont recyclé les Talibans et les Islamistes dans Al Quaïda.
                                Et un GLADIO B en Asie centrale.


                              • agent ananas agent ananas 28 février 2014 20:19

                                Quand l’Europe pourra s’affranchir du gaz russe Poutine retournera dans ses terres.

                                La Chine pourrait être intéressée par le gaz russe afin diversifier ses sources d’approvisionnement, notament si le « collier de perles » est rendu inefficace par la nouvelle stratégie du « pivot » de l’administration Obama.


                              • baldis30 28 février 2014 20:40

                                @agent_ananas

                                en ce qui concerne la Chine elle est actuellement cliente de la Russie pour le gaz. C’est donc aussi un moyen de pression de la Russie sur la Chine


                              • LEELOO Shawford43 28 février 2014 20:45

                                Exigeons la réciprocité !!!


                              • agent ananas agent ananas 28 février 2014 21:24

                                Baldis

                                Exact.
                                Ma réponse était surtout une boutade à « l’enfantin » Denis Rémi.
                                Evidement, l’Europe ne peut se passer du gaz russe ! CQFD


                              • Pyrrhos 28 février 2014 15:14

                                « Les Russes sont chez eux à Sébastopol » ? Evidemment, les Russes sont chez eux à Sébastopol, comme à Paris, à Portmouth, Cap-Vert et Oslo ! La Russie de Poutine est un Etat prédateur. Il y a, au Kremlin, de l’impérialisme dans l’air...

                                L’invasion de la Crimée qui est cours ne fait que le confirmer. Vous vous en réjouissez, « Jean-Michel » ? Calmez votre joie, Poutine est peut-être un Hitler de poche, mais Sébastopol ne sera pas la nouvelle Dantzig, l’Ukraine appartient aux Ukrainiens.


                                • antyreac 28 février 2014 16:05

                                  Il ne faut pas oublier que les russes depuis l’avènement de putin emmerdent tous les états voisins qui ont été vassalisés par l’ex urss 


                                • LEELOO Shawford43 28 février 2014 16:08

                                  Abuse pas trop ou tout aussi n’oublie pas les a essentiels, c’est tout ce que je peux exiger de toi, buddy smileysmiley ? ) ( :-> )


                                • edouard 28 février 2014 16:02

                                  C’est systématique , pratiquement à chaques Jeux Olympiques, les occidentaux organisent les JO de la connerie. Et évidemment ils obtiennent la médaille d’or à chaque épreuve.
                                  En 2008 pour les JO de Pekin ils ont perdu l’Ossétie et l’Abkhazie, en 2014 pour Sotchi il sont en train de perdre la Crimée et toute l’Ukraine orientale.

                                  Nul doute qu’aux prochains la Russie va récupérer l’Alaska !


                                  • antyreac 28 février 2014 16:07

                                    Décidément y en a qui ne sont pas à une affirmation conne près...


                                  • LEELOO Shawford43 28 février 2014 16:09

                                    Yu’ talking to me, blaireau ?


                                  • LEELOO Shawford43 28 février 2014 16:12

                                    Bon je déclare officieusement la récré ouverte les n’enfants


                                    (l’auteur, désolé pour le dérangement mais Philip Morris est encore en train de pioncer ou toujours parti(e ?) se promener en forêt)

                                    ps : pour les récalcitrants m’obligeant à servir, RIP

                                  • Le Gaspésien 28 février 2014 19:38

                                    Bien vu Édouard, lorsque les USA ne seront plus qu’un paillasson, que les Russes récupèrent donc l’Alaska. WARF !


                                    Pour faire court, il y 3 Ukraines

                                    - La Crimée qui est Russe. Gracieusement offert par l’Ukrainien Nikita Kroutchev à l’Ukraine en 1954 ! (nan, c’est pas une connerie, antyreac de mes deux)

                                    - L’Ukraine de l’EST qui historiquement à fournis les soldats pour le front Sud de l’armée Rouge pour libérer l’Europe de la diarrhée nazie.

                                    - L’Ukraine de l’OUEST elle à fournie les gardiens SS à Tréblinka (par exemple)

                                    Maintenant que les « démocrates » choisissent leurs camps. J’ai du mal à comprendre leurs motivations. 

                                    Vraiment, j’espère un sursaut des Nations envers cette pourriture d’UE en Mai 2014.




                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 février 2014 19:47

                                    Les motivations de la France, de l’ Allemagne et de la Pologne ?
                                    C’est qu’ils sont les marionnettes choisies par l’ OTAN pour faire le job.

                                    C’est expliqué dans ce texte de Michel Collon


                                  • baldis30 28 février 2014 20:45

                                    @ le gaspésien

                                    et sur les ukrainiens de l’ouest ne pas oublier la base de l’armée Vlassov que les russes n’ont jamais oublié et n’oublient pas


                                  • aspic aspic 1er mars 2014 20:52

                                    Très juste, je me souvient de mes lectures en tant que jeune garçon des livres (aussi en allemand) sur le Reich, avec les témoignages des prisonniers sur les kapo Ukraniens, particulièrement cruels. Je m’en souviens encore comme si c’était hier, cela m’a marqué.

                                    « The men from SS-Totenkopfverbände were particularly known for their handling of the prisoners, but Ukrainian auxiliary guards were also very brutal and vicious. »
                                    http://www.holocaust-education.dk/lejre/koncentrationslejrene.asp


                                  • Pingouin094 Pingouin094 28 février 2014 16:33

                                    Personnellement, je laisse le simplisme « les bons d’un côté, les méchants de l’autre » à BHL et sa clique.

                                    Et je m’inquiète quand je lis dans cet article « ces groupes ou sympathisants nazis constitueraient près de 30% de l’ensemble des protestataires d’Euromaidan » pour voir ensuite l’ensemble des protestataires assimilés àdes fascistes. 30 %, ça n’est pas la totalité, ni même la majorité, mais une (grosse) minorité.
                                    Alors certes, comme souvent, ce sont les plus organisés, les plus radicaux qui prennent l’ascendant sur les plus désorganisés, les plus modérés ; et oui, les 30% de fascistes ou néo-nazis ont une influence sur le mouvement EuroMaîdan très supérieur à leur poids réel dans le mouvement.
                                    Mais cela ne doit pas faire oublier que 70% des protestataires d’Euromaidan ne sont ni fascistes ni néa-nazis et que - au moins dans l’Est et le Centre du pays, ils bénéficient d’un soutien populaire majoritaire.

                                    Et je m’inquiète encore plus quand je lis : « les forces pro-Russes et démocratiques de la partie Est et Sud-Est de l’Ukraine » là, j’ai l’impression de lire du BHL dans le texte.
                                    Ianoukovitch était un oligarche, autocrate et corrompu. Les populations d’origines russophones de l’est réagissent d’abord par instinct nationaliste, refusant d’être séparé de la « mère patrie » russe. Ils ne sont en rien démocratiques.
                                    Les requalifier de « démocratique » juste parce qu’ils sont « dans le camp d’en face » face aux néo-nazis infiltrés dans Euromaiden, c’est une simplification digne de BHL.

                                    Ianoukovitch était un oligarche, autocrate et corrompu, qui a lié ses intérêts personnels à ceux de la Russie. Dans la guerre d’influence entre oligarche, il a finallement perdu son combat contre Timochenko, également oligache, corrompue, l’avenir dira si elle sera aussi autocrate que lui. Ce n’était qu’un combat entre deux lobbys capitaliste, ça n’est pas mon combat.

                                    Ce qui m’interresse, c’est l’avenir de la population ukrainienne, pris en étaux entre une minorité fascisante et nationaliste ukrainienne d’un côté face à une minorité tout aussi nationaliste, mais russe, qui ne craint pas de laisser ses espoirs dans des autocrates tel que Ianoukovitch et Poutine.

                                    Les démocrates ukrainiens, et il y’en a, sont bien mal barré. Ils le seront encore plus si tout le monde continue ses simplifications et à vouloir décider qu’un camp est le bien et l’autre le mal, quel que soit ce camp ...


                                    • antyreac 28 février 2014 17:11

                                      Comment peut on affirmer tant des contre vérités et des anneries....


                                    • LEELOO Shawford43 28 février 2014 17:14

                                      Je suis pas encore fanny, rassures toi, loser smiley


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 2014 19:25

                                      « Les démocrates ukrainiens, et il y’en a, sont bien mal barré. Ils le seront encore plus si tout le monde continue ses simplifications et à vouloir décider qu’un camp est le bien et l’autre le mal, quel que soit ce camp ... »

                                      Absolument. Il y a des potentiels de chaque côté mais cela ne suffit pas d’en avoir, il faut encore les mettre en oeuvre.
                                      Il ne faut pas regarder ce qui se passe à l’intérieur. Il faut aussi consulter le niveau d’émigration et là, cela explique beaucoup de choses. 

                                    • Big Polar Bear Big Polar Bear 28 février 2014 16:48

                                      Comme le dit Pingouin, on laissera les bons et les méchants à ce minable qu’est BHL.
                                      Il y a une Russie renforcée par ses recettes pétrolières, etc... qui cherchent a reconstituer les limites « soviétiques » de sa domination (Union Douanière, Poutine a changé Soviétique par Douanière). Il y a une Union Européenne qui met en place une politique d’influence sur son voisinage (politique européenne de voisinage). La France s’occupe maintenant du front africain et l’Allemagne du front de l’Est si j’ose dire... Les américains cherchent a affaiblir la grande Russie en « retournant » les républiques, ce qu’on appelle du « regime change ».
                                      En gros, les grandes puissances se marchent sur les pieds en Ukraine. Et ce n’est qu’un début.


                                      • Dwaabala Dwaabala 28 février 2014 16:54

                                        ... Analyse qui pourrait se sous-titrer :
                                        « Ou de l’Art de poser les bonnes questions »
                                        ... Sur un fond de conceptions avec lesquelles on sympathise.


                                        • LEELOO Shawford43 28 février 2014 16:58

                                          Pour ta part, tu sympathises petit à petit avec ton avatar, ou pas ? 

                                          Tu penses arriver au surplus un jour à comprendre par toi même tout en refusant de répondre à mes questions fort utiles je crois pour l’évolution des débats dans l’agora ?

                                        • eric 28 février 2014 17:41

                                          Que de délires ! Cela m’intéresserait vivement de savoir qui a pu vous mettre des idées pareilles dans la tête ?

                                          Des Ukrainiens nazis ? Allez un peu voir les études ADN sur les populations russo ukrainiennes. Ce sont bien les mêmes gens dont on parle.

                                          La principale différence, ce sont des variations linguistiques. L’Ukraine étant le berceau culturel, de la Russie, sa variante de la langue est plus proche des origines et a donc pour un russisant un caractère un peu archaïque qui explique pourquoi elle est dévalorisé, même chez certains nationalistes ukrainiens, russophones sans être a proprement parlé russes. C’est pourquoi on parle beaucoup russe a Kiev. Il y a un peu le facteur religieux a l’ouest, mais cette région a une histoire tellement particulière, qu’il faudrait être long pour en parler.

                                          En définitive, l’important, c’est que la politique Nazi, c’était quand même l’élimination de TOUTES ces populations (avec une trentaine de million d’esclaves analphabètes).
                                          Imaginer des slaves adhérer a cela, il faut vraiment les prendre pour des abrutis.

                                          En revanche, il y a deux mythes qui sont a peu prêt indispensable pour l’ensemble des peuples de l’ancienne union soviétique. Ils ont eu quoi 40 millions de morts ? 20 communistes, 20 nazis. C’est inimaginable comme somme de souffrances.
                                          Il y a 2 consensus : on a tous été victime du communisme et les communistes étaient partout. Et c’est assez vrai, en Ukraine, les famines organisées, l’ont été sur l’ordre du centre mais mises en œuvre par les communistes locaux, y compris ukrainiens.
                                          Même dans les régions ou il n’y avait pas de communistes, c’est l’interprétation dominante. « Oui, ce sont des russes qui sont venu tuer nos grands parents, mais les allemands, ils tuaient les autres, les russes, ils ont commence par eux même ». Bref, tous coupables et tous victimes. C’est au prix de ce premier consensus qu’on a évité des détestations entre peuples.

                                          Le deuxième consensus c’est, « on a gagné la guerre tous ensemble ». Le caractère délirant du régime pendant la guerre, les sacrifices innombrables et souvent inutiles, ce second génocide, on l’interroge peu, parce que l’on a gagné au final.
                                          Sont accusé, dans cette mythologie, de fascisme, tous les peuples qui n’étaient pas, de fait dans l’orbite soviétiques avant la guerre et qui se désolidarisent de ce destin commun sur le thème, « nous, nous n’étions pas communistes et nous n’avons pas gagné la guerre nous n’avons pas vraiment le sentiment d’avoir été libéré ». et. C’est vrai des baltes, des finlandais, des galiciens, voir des moldaves.

                                          C’est cela que leur reprochent les autres, principalement les russes, une sorte de remise en cause des seuls aspects positifs de ces millions de mort, sans lesquels il y aurait encore plus de raison de désespérer de sa propre histoire.

                                          C’est cela qu’ils expriment en les traitant de Nazis, c’est a dire en revenant a la vulgate Stalinienne. D’ailleurs, contre toute vraisemblance et reprenant la aussi le credo, ils disent fasciste et pas Nazis.

                                          On peut les comprendre. On s’étonne que des français reprennent ce genre d’aberrations.

                                          D’autant qu’elles ne sont nullement nécessaires pour comprendre ce qui se passe et beaucoup moins pertinentes que d’autres variables plus triviales.

                                          Par exemple, l’Ukraine est le premier pays d’émigration en Europe. Au point que dans certaines régions, il y a des pénuries de main d’œuvre. des millions en Russie, des centaines de milliers a l’Ouest.

                                          Si tu te rapproche de l’Europe, tu peux bénéficier du marché de l’emploi et cesser d’être souvent au noir et exploité ( par exemple en Pologne ou les ukrainiens remplace a bas coût, les plombiers polonais partis a l’Ouest, Au Portugal, ou les stats varient entre 40 000 et 200 000... ! En Italie, En France ( il y a au mons trois marches au noir ukrainien pour le seul centre de Paris). Si tu te rapproche de la Russie, tu peux espérer être dispense un jour de l’enregistrement qui t’expose aux mêmes problèmes ( racket des flics, travail au noir etc...).


                                          • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 28 février 2014 23:17

                                            Lorsqu’on lit des témoignages sur les camps par des rescapés, ceux qu’ils craignaient le plus était certes les SS, mais plus que tous les gardiens ukrainiens.
                                            Heureusement, l’histoire actuelle est différente, mais de telles actions laissent des traces, et dénotent peut-être d’une haine viscérale, qui a du mal à s’estomper.

                                            L’énigme est de savoir comment l’occident se sert d’antisémites alors qu’il prétend le condamner. Mais ce n’est pas le premier usage d’un oposant aux principes US par les US (les talibans autrefois, l’Arabie Saoudite aujourd’hui, et appremment les ukrainiens radicaux demain) : tactiquement, l’ennemi de mon ennemi est mon ami, même si c’est mon ennemi.

                                            Les US ayant besoin d’ennemi pour survivre, les islamistes étant en déconfiture, ils ont retrouvé leurs vieilles connaissances, les russes, comme ferment de leur nation déliquescente.

                                            Mais les US-UE d’Obama vont-ils dépasser la France de Napoléon ou l’Allemagne d’Hitler ? Les euroempires échouent à Moscou.

                                            Sauf si nous disparaissons tous bien entendu...


                                          • LEELOO Shawford43 28 février 2014 23:20

                                            Ché pas, Jean-Paul Foscarvelça dépend si tu prétends ou pas ignorer mes écrits à ton intention


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 28 février 2014 18:21

                                            « création de deux entités »

                                            C’est l’option que j’entrevois aussi.
                                            On en connait quelque chose chez nous. Mais nous sommes très petits. Près de 20x plus petit que l’Ukraine...
                                            Avec deux langues, c’est dur de s’entendre, s’il n’y a pas quelques atomes crochus, quelques sociétés qui sont imbriquées de part et d’autre.


                                            • Croa Croa 1er mars 2014 00:47

                                              L’Ukraine ce sont de vastes étendues, c’est vrai mais ça ne signifie rien. Par contre ils ne sont pas si nombreux que ça ! (Tu te trompes lourdement sur sa supposée très grande importance.)


                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 février 2014 19:56

                                               Entretien avec une députée ukrainienne, qui dénonce un putsch néonazi soutenu par l’ OTAN.
                                              Les accords prévoyaient le désarmement de tous les groupes néonazis, ce qui n’a pas été fait ; évidemment, puisqu’ils ont été armés et payés pour mettre la pagaille.

                                              Jean Marie Le Pen a reçu le Parti Svoboda en novembre 2009 à Nanterre.
                                              La vidéo de cette réception, visible la semaine dernière encore, a été retirée.


                                              • baldis30 28 février 2014 20:18

                                                article impeccable !

                                                On peut souligner également que la Russie vend du gaz à bien des pays de l’UE...... Que la Russie fermât les vannes qu’arriverait-il aux belles industries occidentales ? Iraient-elles le chercher aux U.S.A, ou intensifieraient-elles l’exploitation du gaz algérien ... mais le nombre de méthaniers disponibles est limité....

                                                Il était évident, et je l’ai écrit plusieurs fois sur le même sujet que Poutine, qui n’est pas un petit saint, soyons en sûr, attendrait la fin de J.O. ... Est-il en train d’attendre une vague de froid ?


                                                • Croa Croa 1er mars 2014 00:53

                                                  Nous allons devoir réélire Sarkozy ! smiley smiley smiley

                                                  C’est un copain de l’émir du Katar et le Katar c’est du gaz !


                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 février 2014 21:44

                                                  L’UE n’est plus qu’un vide géopolitique où tout à chacun peut s’engouffrer , un suicide des peuples au nom des 10 % qui en profitent .


                                                  • Croa Croa 1er mars 2014 00:58

                                                    Les profiteurs de l’UE ne sont pas 10%

                                                    à priori t’as mis un zéro de trop. (à l’inverse ceux qui croient que ça leur profite sont bien plus nombreux par contre.)


                                                  • wesson wesson 28 février 2014 22:10

                                                    Bon pour y voir un peu plus clair, sur l’indépendance de la Crimée elle est de fait impossible pour une raison très simple : ils n’ont pas d’eau. Ils tirent leur flotte du Dniepr, ce qui de facto les rends toujours dépendant de l’Ukraine. Pour que ça fonctionne, il faudrait qu’ils entraînent dans la sécession les 3 oblasti qui leur fait frontière (Kherson, Zaporijia et Mykolaiv) afin de se sécuriser un accès à l’eau potable.

                                                    Sur les forces qui se baladent actuellement en Crimée (et aussi ailleurs en fait), c’est un peu différent de ce que on nous raconte. Tout d’abord les Russes ont reçu l’ordre formel de ne surtout pas bouger, pour ne pas donner de prétexte au gouvernement Ukrainien actuel. Alors qui sont les gens en arme qui se trimbalent un peu partout ? Ce sont en fait les unités d’élite Ukrainienne (desquelles les fameux Berkout étaient tirés), que le nouveau pouvoir a décidé de dissoudre. D’ailleurs, l’armée Ukrainienne commence à renauder grave sur la situation, et le nouveau pouvoir s’applique à couper des têtes dirigeantes rapidement : le chef d’état major des armées Ukrainienne a été limogé ce matin par le nouveau pouvoir.

                                                    C’est pourquoi la partie risque en fait de se jouer en interne. C’est le « pravyi Sektor » qui a été le bras armé de la contestation, et ses miliciens qui se sont emparés des armes et munitions de quelques casernes n’ont pas du tout l’intention de désarmer. Ce qui risque de se jouer en Crimée, c’est les ex troupes d’élite de l’armée maintenant reniée par le pouvoir qui vont se retrouver en face des milices d’extrême droite quasi incontrôlable.

                                                    Et vu que la Crimée il n’y a qu’une seule route pour y accéder, c’est à mon avis à cet endroit que ça va péter.

                                                    Bien entendu, les Russes savent parfaitement cela, et vont tout faire pour ne pas y apparaître mêlé, afin que le pouvoir de Maidan se discrédite de lui-même en lançant ses troupes contre d’autres Ukrainiens.


                                                    • LEELOO Shawford43 28 février 2014 22:11

                                                      Cela va sans dire Wesson smiley smiley ( smiley ? )


                                                    • tf1Groupie 1er mars 2014 15:10

                                                      Wesson, notre envoyé spécial sur place, qui sait tout et qui a tout vu  smiley


                                                    • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 2014 19:52

                                                      ...la partition pourrait bien ressembler à ça


                                                    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 28 février 2014 22:44

                                                      Ce qui est lamentable en France, c’est l’absence de contrepoids qu’elle exerçait avant d’être intégrée à l’OTAN.
                                                      Elle avait un rôle d’équilibre qui, bien que faible apparemment, avait une réalité.

                                                      Avec Hollande et Fabius comme chiens de garde US, la France ne pèse plus rien, et ce rôle de modérateur manque cruellement.

                                                      L’hybris anglo-saxonne ira-t-elle jusqu’à détruire l’humanité par un conflit nucléaire, alors que plus personne ne l’envisage vraiment, suite à un calcul tactique stupide fait par des incompétents notoires, et poussés par une horde de néonazis nationalistes, de têtes brûlées sans cervelle, d’intêrets mafieux et de banquiers spéculateurs.

                                                      Les extra-terrestres qui fouilleront nos vestiges irradiés se demanderont quelle mouche nous a piqués.


                                                      • LEELOO Shawford43 28 février 2014 22:47

                                                        C’est fait. Ils ont toujours pas réussi à déterminer la nature et l"emplacement de cette relique. Dès lors pour continuer à vivre heureux...


                                                      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 28 février 2014 23:46

                                                        Wesson,

                                                        "l’indépendance de la Crimée elle est de fait impossible pour une raison très simple : ils n’ont pas d’eau. Ils tirent leur flotte du Dniepr,« 

                                                        Problème secondaire. Par le canal de Crimée du Nord, l’eau arrive et un accord avec l’Ukraine »intègre« serait sans doute possible. De toutes façons, que ferait Kiev ? Couper le »robinet" du réservoir Kakhovka ?
                                                        C’est Sébastopol qu’il faut sauver, en priorité, pour les Russes. ET soit ils conservent, leur base militaire (c’est à peu près certain), soit Kiev en décide autrement, et les Russes prendront les armes pour la Crimée et d’autres oblasts s’il le faut. Annexion (sans doute pas) mais une Crimée + une partie de l’orient ukrainien indépendantes pro-Russes, sans doute.

                                                        Quant aux troupes russes : 10 hélicos seraient entrés sur le territoire ukrainien
                                                        http://www.romandie.com/news/n/_Crimee__l_Ukraine_denonce_la_violation_de_s on_espace_aerien_par_la_Russie__RP_280220142113-28-451742.asp
                                                         

                                                        + 2000 hommes en armes sur place (uniquement des Ukrainiens légalistes ? on peut en douter...)

                                                        Il est trop pour donner des réponses définitives.


                                                        • wesson wesson 1er mars 2014 00:21

                                                          bonsoir l’auteur,

                                                          Je crois que vous faites une erreur de penser que la Russie voudrait annexer la Crimée. C’est à mon avis stupide à plus d’un titre. D’abord parce que la Crimée est une république déjà indépendante, et ensuite parce qu’elle ne demande en aucun cas son rattachement à la Russie (qui serait très problématique logistiquement notamment pour la flotte ce que j’expliquai). Ce que veut la Crimée, c’est une autonomie plus poussée, que on leur laisse parler Russe, et que on laisse le bizzness de la flotte Russe, qui rappelons-le constitue la ressource principale (100 millions de $ de location par an, + un tarif préférentiel pour le Gaz).

                                                          Sur le reste des infos, on est dans le bidonnage le plus complet, avec le prisme stupidement anti-Russe de la presse de ce coté çi. 10 hélicos ne font pas une armée et encore, il faudrait prouver qu’il soient vraiment Russes.

                                                          Par contre pour les hommes en arme sur place, là mon hypothèse est celle des Ukrainiens légalistes ex troupes d’élite que le gouvernement veut dissoudre. Ou sont passés les 8000 Berkout ? Mon avis est que ce gouvernement Ukrainien n’hésitera pas à les repeindre en Russes histoire de pouvoir faire leur petite provoc.

                                                          Il faut vraiment regarder ce qu’il se passe actuellement dans l’état-major militaire Ukrainien pour comprendre.


                                                        • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 00:24

                                                          Wesson, TU SAIS ce que je recherche dans l’agora. Dis moi, tu veux aller plus loin dans cette direction, buddy ?


                                                        • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 1er mars 2014 00:46

                                                          Wesson,
                                                          Relisez, car, j’ai écrit :

                                                          « C’est Sébastopol qu’il faut sauver, en priorité, pour les Russes. ET soit ils conservent, leur base militaire (c’est à peu près certain), soit Kiev en décide autrement, et les Russes prendront les armes pour la Crimée et d’autres oblasts »....

                                                          Et le statut d’autonomie de la Crimée, on le sait ça...

                                                          Concernant les mouvements de troupes, rappelons qu’il y a déjà 14 à15000 soldats russes sur place a priori (et la base de Sebastopol peut en accueillir 25000). 
                                                          ET en admettant que votre scenario soit le bon (non-intervention russe), on voit quand même mal les Russes rester là à regarder le bain de sang à distance...mais bon...

                                                          La Crimée c’est pourtant l’occasion rêvée pour la Russie de mettre un frein à l’expansionnisme US-UE dans la région.

                                                          Ensuite, je ne fais pas d« erreurs » comme vous l’écrivez, puisque mon article dans ses deux dernières parties se propose uniquement d’élaborer des scénarios : probables<->peu probables, etc. Ils laissent donc la porte ouverte à bon nombre de conclusions pour cette crise.

                                                          Et tant que l’histoire n’est pas écrite... 

                                                        • Aristoto Aristoto 1er mars 2014 01:04

                                                          Wesson ma source d’info prioritaire sur ce qui se passe en Ukraine !!!

                                                          Et tu m’ettonne que la presse classique soit en crise smiley

                                                          (tu veux une pièce wesson ?!)


                                                        • wesson wesson 1er mars 2014 01:30

                                                          "ET en admettant que votre scenario soit le bon (non-intervention russe), on voit quand même mal les Russes rester là à regarder le bain de sang à distance...mais bon..."

                                                          je pense que ce sur quoi les Russes misent (et dans une certaine mesure à raison), c’est sur le véritable problème Ukrainien, sa situation économique proche de l’effondrement.

                                                          Que on l’apprécie ou non, la Russie a foncé de 3 milliards pour l’Ukraine, pratiquement sans condition, alors que l’Europe et les USA, rien.

                                                          Aujourd’hui, ce que propose l’Europe c’est 600 millions environ, et les USA par le FMI, 1 milliard, avec un prix politique important (privatisation, baisse des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite, qui ne sont déjà pas très grosses). Et d’un autre coté, ce que la Russie a proposé, 15 milliards dont 12 restent à payer suffiront à l’Ukraine au moins pour 1 an.

                                                          Je pense que les Russes font le pari que sans leur aide, la situation économique de l’Ukraine sera très rapidement intenable, à très brève échéance. Lorsque Merkel réclamera le charbon de Donetsk sur lequel elle ne cesse de reluquer, ils vont vite décuver sur l’Europe et se rappeler d’où leur gaz arrive.

                                                          Mais bien évidemment je peux me tromper. Pour ce que je peux en savoir et en comprendre c’est que les Russes n’ont pas l’intention de s’impliquer directement, et n’ont aucun intérêt à le faire.


                                                        • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:32

                                                          Si si, déballer mon trombine pour des choses pas très catholiques, je n’attends que ça, mais tu m’excites pas du tout en l’état, Wesson, voilà tout buddy


                                                        • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 01:33

                                                          Oups lire mon trombone, mon bignou, ma baguette magique, mon pieu de Thor, etc, etc, etc smiley smiley


                                                        • anar75 anar75 1er mars 2014 12:13

                                                          Écoute, franchement, tu te relis dès fois ?

                                                          Pas une seule de tes interventions ne sont pertinentes !

                                                          Mais arrête de taper sur ton clavier, merci !


                                                        • joelim joelim 28 février 2014 23:49

                                                          La russophobie des médias est devenue une pulsion maladive insupportable d’hypocrisie.

                                                          Le Monde qui titre « Par son silence sur l’Ukraine, Poutine accentue la pression » c’est plutôt rigolo niveau imbécilité. 

                                                          Mais la désinformation des journaux d’Arte (de ce soir) est lancinante : 

                                                          — la Russie serait homophobe selon une petite présentatrice toute en nerfs censée rapporter des faits
                                                          — Elisabeth Quin qui transpire d’aise et de ricanements dans son « 28 minutes » où elle s’appesantit sur une photo montrant Poutine tenant le fusil emprunté à un militaire et parlant de mafia à son sujet (il aime les armes donc... tel est son pseudo-raisonnement).

                                                          Ho, les pouffiasses illégitimes, pourquoi ne dénoncez-vous pas les vrais crimes ? 

                                                          Comme les drônes US tuant des civils ?

                                                          La désinformation sur les crimes de Syrie ?

                                                          Ou encore, l’homophobie réelle — non fantasmée cette fois — du Qatar, de l’Arabie des Saouds ou du Maroc ? 

                                                          Je vais vous répondre : parce que vous êtes là pour protéger les responsables de crimes en accusant ceux qui ne les ont pas commis. Vous faites de la pure propagande et êtes donc totalement inadaptées au métier que vous prétendez faire. Vos journaux sont irrémédiablement corrompus, ce n’est plus possible de continuer à vous financer.

                                                          D’autant que plus personne ne vous regarde tellement vus êtes confondants de médiocrité et d’auto-satisfaction. Presque comme le « Gland journal » de De Caunes c’est peu dire... smiley 

                                                          • LEELOO Shawford43 28 février 2014 23:54

                                                            Bon là y’a du Hayes dans le texte smiley


                                                            Mais un o te trahit mec, te sents tu digne de rentrer Bistrot 42 en l’état ?

                                                          • Le Gaspésien 1er mars 2014 04:55

                                                            Merci à l’auteur pour cet article et l’échange resté courtois entre lui et Wesson, un régal.


                                                            Je rappelle qu’à mes yeux, et aux yeux des Russes donc de Poutine, que la Crimée EST RUSSE, pas Ukrainienne.

                                                            La Guerre c’est caca, j’en conviens et dans les 2 camps il y a des bons et des méchants. Toutefois chez les nazis de l’ouest, il me semble qu’il y en a +.
                                                             

                                                            • Pyrrhos 1er mars 2014 08:21

                                                              1) la Carélie est FINLANDAISE.
                                                              2) Le destin des Ukrainiens appartient aux Ukrainiens.
                                                              3) Poutine est aux abois. L’Ukraine est sa dernière chance de se maintenir au pouvoir. (il n’y a pas que les électeurs russes qui décident en Russie, en fait, ils n’ont jamais rien décidé).


                                                            • Pyrrhos 1er mars 2014 08:21

                                                              1) la Carélie est FINLANDAISE.
                                                              2) Le destin des Ukrainiens appartient aux Ukrainiens.
                                                              3) Poutine est aux abois. L’Ukraine est sa dernière chance de se maintenir au pouvoir. (il n’y a pas que les électeurs russes qui décident en Russie, en fait, ils n’ont jamais rien décidé).


                                                            • JL JL 1er mars 2014 09:19

                                                              Et vous croyez, Pyrrhos, que dans l’UE, les électeurs décident de quelque chose ?

                                                              Pfff !


                                                            • Pyrrhos 1er mars 2014 18:27

                                                              Et vous croyez, JL, que la Carélie est russe ?..


                                                            • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 18:31

                                                              C’est pas un poulet de basse cour qui va en décider, Pire os !


                                                              Ma seule réponse sera, jetez un look, vous avez un ticket avec Miss France smiley smiley


                                                            • JL JL 1er mars 2014 18:39

                                                              Et le Moine bourru, vous en pensez quoi ?


                                                            • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 18:41

                                                              3eme passage, en principe le bon (comme pour le Jam du son, distillé 3 fois smiley ) :



                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er mars 2014 08:14

                                                              Les journaux français titrent « Le danger russe ! ».

                                                              Bizarrement, ils ne titrent jamais :
                                                               « Le danger des USA et de l’ OTAN pour la paix dans le monde ! »
                                                              Les USA sont en guerre de manière quasi permanente depuis 1846, mais c’est normal.

                                                              Ils découvrent aussi qu’il existe une Droit de NON ingérence, et pas de Droit d’ingérence, confusion qui ne les chagrinait pas du tout auparavant...

                                                              Et ce grand serin d’ Obama découvre, mais un peu tard, que Poutine peut mentir aussi bien que lui... Poutine a donc décidé, comme en Syrie, qu’il allait défendre les intérêts stratégiques de la Russie. Point. 

                                                              Pas comme notre Ollandouille qui fait toujours passer les intérêts de la France après ceux du Pentagone...

                                                              « Les Etats -Unis et l’ UE jouent avec le feu en s’attaquant aux intérêts vitaux de la Russie » analyse de François Asselineau


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 08:24

                                                                Forcément, il titrent le « Danger ».

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU et d’avoir un mandat, c’est la Russie et depuis toujours.

                                                                 Alors forcément,quand on envahit à tout bout de champ, on représente un danger.

                                                                Cette Russie impérialiste est un danger public, une menace pour la paix mondiale.

                                                                Les derniers événements l’ont prouvé, encore une fois.


                                                              • JL JL 1er mars 2014 10:02

                                                                Pyrrhos, c’est la Pravda sioniste !

                                                                 smiley


                                                              • bubu123 1er mars 2014 10:07

                                                                on vous rappelle combien de fois les Etats unis sont intervenu militairement contre l’avis de L’OTAN ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:22

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU

                                                                C’EST ISRAEL
                                                                Combien de résolutions au fait ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:23

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU...

                                                                C’EST ISRAEL
                                                                Combien de résolutions au fait ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:25

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU...

                                                                C’EST ISRAEL
                                                                Combien de résolutions au fait ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:33

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU...

                                                                C’EST ISRAEL
                                                                Combien de résolutions au fait ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:41

                                                                Il me semble que l’Etat qui se fout de l’ONU...

                                                                C’EST ISRAEL
                                                                Combien de résolutions au fait ?


                                                              • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 10:42

                                                                Tu sais lire, Dugland ?


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 10:58

                                                                La « pravda sioniste » ? Alors, c’est tout simplement le droit international élémentaire qui est une « pravda sioniste ».

                                                                Vous, vous êtes la Pravda tout court.


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 11:00

                                                                La « pravda sioniste » ? Alors, c’est tout simplement le droit international élémentaire qui est une « pravda sioniste ».

                                                                Vous, vous êtes la Pravda tout court.


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 11:03

                                                                La « pravda sioniste » ? Alors, c’est tout simplement le droit international élémentaire qui est une « pravda sioniste ».

                                                                Vous, « JL », vous êtes la Pravda tout court.


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 12:40

                                                                Désolé pour le(s) doublon(s). Putain d’bug...
                                                                Si la modé veut bien faire le ménage... merci


                                                              • JL JL 1er mars 2014 13:16

                                                                Pyros,

                                                                ce que vous appelez droit international c’est celui dont se réclame la Communauté internationale, autrement dit, tous ceux qui s’alignent sur les décisions qui sont prises à Washington.

                                                                Celui qui a le plus bafoué ce fameux droit international, c’est Israël, l’État le plus intégré dans cette communauté internationale. Un comble à plus d’un titre !


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 14:42

                                                                Alors, tout est permis puisque Israël a commis des méfaits odieux en Palestine (figurez-vous que je ne suis pas un fan de ce qui s’est passé et se passe là-bas).

                                                                Si je vous suis, alors tout est permis et votre raisonnement nous mène vers la guerre mondiale, à court terme.

                                                                Mais s’agissant de l’Ukraine on a :

                                                                1) Un président corrompu jusqu’à l’os qui a abandonné son poste et qui s’est placé sous le contrôle d’une puissance étrangère. En d’autres termes, Ianoukovitch a fait défection, il faut quand même le dire.

                                                                2) La sus-mentionné puissance étrangère, la Russie, est entrée avec des troupes sur le sol ukrainien. La Russie occupe militairement un pays voisin, sans aucun mandat de l’ONU et sans aucune raison.

                                                                Alors, je vous prie de me répondre, « JL » : quelle est la raison alléguée pour cette occupation ? De quel droit ? A quel titre ?


                                                              • JL JL 1er mars 2014 15:02

                                                                Pyrros,

                                                                Votre façon de parler conforme à n’en pas douter votre façon de penser est absurde : vous me faites trop d’honneur à dire que mon raisonnement aurait une quelconque influence sur des événements de dette envergure. Probablement que, a contrario, vous vous voyez en sauveur de la paix dans le monde.

                                                                Je vous laisse à vos délires.


                                                              • Pyrrhos 1er mars 2014 18:15

                                                                Je vous laisse aux vôtres... Et prend bonne note du fait que vous n’avez pas apporté de réponse.


                                                              • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 18:17

                                                                On se ménage déjà le ticket retour smiley


                                                                hissez haut buddy

                                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er mars 2014 19:27

                                                                Pyrrhos,
                                                                On a des Présidents élus, en Ukraine, en Syrie, au Venezuela.

                                                                Et des groupes de l’ OTAN qui instrumentalisent divers mécontents pour renverser un gouvernement élu, comme en Syrie, comme au Venezuela.

                                                                En Ukraine, c’est la provocation absolue, les Russes y ont des intérêts stratégiques, avec des accords militaires jusqu’en 2042.

                                                                13 millions de russes sont morts pour se débarrasser des nazis, et l’ OTAN et l’UE ne trouvent rien de mieux que de faire un putsch avec des néo-nazis sous leur nez...
                                                                Si c’est pas de la provocation... ?


                                                              • Pyrrhos 2 mars 2014 12:49

                                                                Mais, Fifi, n’est-ce pas de la provocation de la part d’un président « élu » de transformer sa résidence de fonction en palais des merveilles avec zoo, galion, ruines grecques et flotte de voitures de luxe ? Dans un pays où les gens sont paupérisés volontairement par une élite corrompue ? Alors, certes, ce n’est pas l’UMP qui aura quelque chose à redire, avec son siège à quarante millions, mais tout de même !

                                                                Deux questions :

                                                                a) Est-ce que vous pensez sérieusement que les Ukrainiens, dans toute la partie ouest du pays, sont des néo-nazis ? Alors à quel pourcentage précisément estimez-vous la part de néo-nazis dans la population ukrainienne « europhile » ?

                                                                b) Est-ce que vous pensez sérieusement qu’il faut être néo-nazi pour s’indigner devant les méfaits et le cynisme de Victor Ianoukovitch ? Pour moi en tout cas, qui n’en suis pas un (je peux vous le garantir), c’est déjà insupportable.


                                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 mars 2014 17:42

                                                                Pyrrhos,

                                                                La corruption est assez répandue un peu partout dans le monde.
                                                                Vous pouvez nous dire où est passé l’argent de Kadhafi ?
                                                                Il a été rendu au peuple libyen ?

                                                                L’argent détourné par le Président ukrainien a été bloqué.
                                                                Vous êtes certain qu’il va revenir remplir les caisses vide de l’ Ukraine ?


                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 10:08

                                                                Comme le suggère très bien cet article, la victoire du camp euro-atlantiste n’est pas assurée et une partie de bras de fer est engagée entre les gouvernements régionaux de l’est (Krakov) et du sud (Crimée) qui ne reconnaissent pas le nouveau pouvoir illégitime de Kiev.
                                                                Peu avant le putsch, le gouverneur de la région de Karkhov, Mikhail Dobkin avait déclaré lors d’un conf’ de press
                                                                1/ La création de milices volontaires pour épauler la police au cas où les « putschistes » nationalistes pénétreraient dans leurs régions.
                                                                2/ Les forces anti-émeutes du berkut ont été rapatriées de Kiev pour renforcer les polices locales.
                                                                3/ Les autorités régionales sont préparées à prendre en charge les fonctions de l’administration centrale, si nécessaire, et pour commencer l’auto-financement de la région (la région de Kharkov est la plus riche de toutes les régions d’Ukraine et depuis la fin de l’URSS ses revenus sont utilisés pour financer les régions de l’ouest du pays).
                                                                4/ Le sud et l’est de l’Ukraine semblent prêts à faire sécession et déclarer leur indépendance. Les autorités régionales de ces provinces ont mis en route un processus de référendum qui sera soumit en urgence à la population locale.
                                                                5/ Les autorités locales sont prêtes à déclarer l’état d’urgence dans leurs régions et prêtes à la défendre par les armes si nécessaire.
                                                                6/ D’intenses consultations avec la Russie sont en cours afin de coordonner leurs actions et d’obtenir un soutien en cas de besoin.

                                                                Il ne faut pas se méprendre. Si cette stratégie semble purement défensive, elle comporte un volet très offensif. Pendant des décennies l’Ukraine orientale et méridionale ont alimenté et financé les régions de l’ouest. En coupant leurs contributions financières au gouvernement central, les régions nationalistes se retrouvent sur la paille et on peut s’interroger si le camp euro-atlantiste supportera ce fardeau supplémentaire, leurs économies étant déjà mal en point.
                                                                L’argent est le nerf de la guerre et la guerre économique sera sans doute l’arme la plus efficace de la bataille d’Ukraine. C’est une stratégie que devrait poursuivre la Russie tout en étant prêt à une éventuelle intervention militaire.
                                                                La vraie inconnue (inquiétude ?) est la ville de Dnepropetrovsk qui se trouve sur la ligne de front Est-Ouest et qui pourrait être la « Sarajevo » d’Ukraine si le conflit s’envenime.

                                                                PS : Pour plus d’infos sur le sujet, l’excellent blog du francophile Saker (en anglais), dont le bien documenté Ukrainian Nationalism Its Roots


                                                                • BA 1er mars 2014 11:40
                                                                  Samedi 1er mars 2014 :

                                                                  Le ministre de la Défense ukrainien affirme que la Russie a envoyé 6.000 hommes en Crimée.


                                                                  Durant son discours, le nouveau Premier ministre ukrainien a évoqué la situation en Crimée, péninsule du sud de l’Ukraine, où un commando pro-russe a pris d’assaut le Parlement.

                                                                  « L’intégrité territoriale est menacée, on assiste à des manifestations de séparatisme en Crimée. Je dis aux Russes : »ne nous affrontez pas, nous sommes des amis et des partenaires« , a-t-il déclaré, avant de marteler que l’Ukraine voyait »son futur en tant que membre de l’Union européenne« .


                                                                  L’Ukraine est au bord de l’effondrement.

                                                                  L’Ukraine est un pays en faillite totale.

                                                                  ET DONC l’Ukraine remplit les conditions pour devenir membre de l’Union Européenne !

                                                                  Crions tous ensemble : »Bienvenue à l’Ukraine !"


                                                                  • wesson wesson 1er mars 2014 12:36

                                                                    Bon ben voilà, d’un coté j’ai eu tort, et de l’autre j’ai eu raison.

                                                                    J’ai eu tort de penser que les Russes n’allaient pas intervenir directement en Crimée. Il semblerait que finalement ils se soient décidés à le faire. Je pense toujours que - si c’est ce qu’il se passe réellement - c’est une erreur.

                                                                    Par contre là ou j’ai eu raison, c’est sur les Berkout. C’est bien eux qui sont à la manoeuvre. Et effectivement il semble bien qu’ils sont là pour contrer le climat de chasse aux sorcières que Kiev entends imposer dans toute l’ukraine, visant à interdire d’une part le parti de ianoukovitch et le parti communiste, et d’autre part révoquer et mettre au pas tous ceux qui sont critiques face à leur autorité. Et ce sont les milices du pravyi sektor qui sont à la manoeuvre là.

                                                                    Fallait pas être grand clerc pour comprendre que les 8000 hommes qui composent les Berkout allaient quand même se poser des questions sur leur avenir.Leur démantèlement était une manoeuvre totalement stupide du pouvoir Ukrainien, à moins qu’il n’ai eu l’idée dès le départ de se lancer dans une guerre civile.

                                                                    Bon en tout cas, so long pour les élections prochaines : le climat de terreur qu’entends faire régner Kiev ainsi que l’interdiction de plusieurs partis les rendent de facto illégitimes.


                                                                    • wesson wesson 1er mars 2014 12:39

                                                                      et au final, l’arme économique reste toujours valable.
                                                                      Gasprom vient de rappeler fort à propos que l’Ukraine a un passif de 1.55 milliards de $ sur le Gaz. A mon avis, ils ne sont pas très loin de la coupure...


                                                                    • Xenozoid 1er mars 2014 12:41

                                                                      Avec ce 20e siècle terminé et les rétrospectives sentimentales de mises, ce que nous devons vraiment faire n’est pas de regarder en arrière avec nostalgie, mais regarder vers l’avenir avec espoir. Maintenant plus que jamais et après un début fracassant du nouveau millénaire, il y a une impression de déjà-vu, il serait donc de bons tons d’examiner si dans nos vies modernes, nous avons appris à vivre au cours des 1000, 100, 10 dernières années en ce qui concerne la définition de tous nos besoins et désirs en tant qu’êtres humains, et se préparer pour un nouveau futur et à un nouveau chapitre. Nous devons utiliser les leçons que nous avons tirées du passé pour planifier une nouvelle ère dans la vie humaine. Mais en avons-nous tiré des leçons ?

                                                                      on verra,tout le monde s’évite tous en grognant sur tout ce qui bouge,la guerre n’est qu’un outil de la paix, une illusion des puissants,pour faire peur,la guerre est permanente,c’est la vie,pas la mort


                                                                      • wesson wesson 1er mars 2014 12:48

                                                                        Le plus « marrant », c’est de constater le biais de nos médias concernant la situation Ukrainienne.

                                                                        Le parisien par exemple titre en brêve,

                                                                        « 12h13. A Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, dix mille pro-russes manifestent contre le nouveau pouvoir ukrainien.  »

                                                                        et donnent dans le corps un tweet contenant une photo et la légende suivante :

                                                                        « Easily 50K in Donetsk (pop=1M). [...] »

                                                                        Bref, ils reprennent l’info d’une manif. pro-russe, en divisant le nombre de manifestant par 5 !

                                                                        A part cela, une information juste et équilibrée.


                                                                        • Xenozoid 1er mars 2014 12:56

                                                                          tu sais Wesson les chiffres ne sont pas vérifiables,pas besoins de chiffre pour reconnaitre la propagande


                                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 2014 13:02

                                                                          Bonjour Wesson ,d’abord merci pour vos commentaires .
                                                                          Hier vous avez fait allusion à Angela reluquant les mines de charbon de l’est de l’Ukraine . Il serait bon de s’interroger enfin sur la stratégie allemande dans cette partie de l’Europe ,Allemagne qui ne semble rouler que pour elle même malgrè ses discours pro-européens ...Et de la cécité du quai d’Orsay englué dans son idéologie européiste .


                                                                        • wesson wesson 1er mars 2014 13:29

                                                                          bonjour Aita,

                                                                          je confirme. L’allemagne vise les mines du Donbass, autour de Donetsk.

                                                                          Ces mines sont actuellement déficitaires car disposant d’un matériel obsolète. Le gouvernement précédent de Ianoukovitch envisageait même de les céder à 1 hrivna chacune, à condition d’investir et de les moderniser.

                                                                          Et ces mines intéressent fortement les Allemands qui possèdent la technologie pour pouvoir les exploiter de manière bénéficiaire. A noter d’ailleurs qu’ils n’étaient pas les seuls sur les starting blocks, les chinois aussi ont manifesté leur intérêt.

                                                                          Le point d’achoppement : les investissements à réaliser et aussi que faire de tous les mineurs ? L’Allemagne voyait d’un très bon oeil l’émergence d’un parti chrétien de centre droit avec lequel ils auraient pu s’entendre pour faire les « inévitables » plans sociaux en douce pour lourder l’essentiel des mineurs, tout en exploitant les mines.

                                                                          Dans ce contexte là, l’intérêt de l’Allemagne n’est surtout pas une partition de l’Ukraine, où ces mines ont de très fortes chances de se retrouver du coté Russe.

                                                                          Par contre, pour les Américains, leur intérêt est purement militaire, et consiste en la continuation de leur stratégie d’encerclement des pays non alignés. Pour eux, une partition de l’Ukraine serait finalement une assez bonne chose, car la partie occidentale pourrait très rapidement adhérer à l’OTAN et accueillir en temps que telle des bases de missiles pointés vers la Russie.

                                                                          Et c’était tout le sens du « Fuck EU » de Victoria Nuland. Il était destiné principalement aux Allemands et à leurs manoeuvre pour essayer de faire monter un nouveau parti de gouvernement en Ukraine.


                                                                        • wesson wesson 1er mars 2014 13:34

                                                                          bon et sur le quai d’orsay, et bien nous sommes inexistant.

                                                                          Notre gouvernement étant le plus pro-atlantiste que nous ayons eu de toute la cinquième république, nous calquons l’ensemble de notre politique extérieure sur les desiderata Américains. D’ailleurs à ce point là, je concède que ça en est gênant.

                                                                          Donc sur notre position là bas, elle est clairement pro-Américaine, même si en définitive, ce n’est absolument pas notre intérêt de cautionner ce qui n’est qu’un coup d’état par la force.


                                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 2014 13:55

                                                                          Merci .
                                                                          Pour le côté atlantiste de la politique française ...Misère .
                                                                          Pour l’Allemagne , il me semble de plus en plus que l’analyse d’Emmanuel Todd soit juste . La continuité d’une politique extérieure depuis Bismarck ,malgrè la pause repentance depuis 45 .


                                                                        • wesson wesson 1er mars 2014 13:57

                                                                          Ceci dit, et pour être tout à fait complet, les USA ne sont pas non plus dans une position très confortable.

                                                                          Obama s’est clairement fait forcer la main par le département d’état pour reconnaître les putschistes. Les républicains font du prestige des Américains l’un des cheval de bataille pour les élections de Novembre 2014, John Mc Cain est venu en personne sur Maidan assurer les insurgés du soutient indéfectible des USA. Il était dès lors difficile pour Obama de ne pas reconnaître, au risque de passer pour un président faible.

                                                                          Mais Obama sait parfaitement que cette histoire est un bâton merdeux dont la solution passe obligatoirement par Moscou. Entre un pouvoir à Kiev qui souffle sur les braises, et un pouvoir à Moscou qui semble ne pas vouloir se laisser faire, les USA ne savent plus comment remettre Moscou dans la discussion sans pour autant passer pour des faibles au moins sur un plan intérieur. Et voilà où on en est.


                                                                        • Aristoto Aristoto 1er mars 2014 20:32

                                                                          Qu’est ce que c facile la géopolitique ! A mille lieur de l’info télé dégueulant de passion et d’émotion par paquet de lessive !


                                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er mars 2014 20:40

                                                                          Lorsque je dis « misère » à propos de la politique atlantiste de la France ,c’est en accord avec les propos de Wesson ...Mon post ci dessus pouvant preter à confusion.


                                                                        • Xenozoid 1er mars 2014 13:00

                                                                          moi je vous prédis le future,c’est a cause de la turquie,qu’il y aura un 3eme guerre si chère a nos pronostiqueur,mark my thoughts


                                                                          • LEELOO Shawford43 1er mars 2014 13:03

                                                                            Croc Mignon, c’est bien évidement pas toi que je citais tout à l’heure, alors keep quiet, bro smiley smiley


                                                                            Par contre :
                                                                            1) ne t’éloigne jamais plus de mes pensées
                                                                            2) mets toi à la mode que j’ai préconisé en long en large et en travers
                                                                            3) si tu ne l’avais point encore noté, l’arche de Noë d’AV (cet enregistreur géant et collectif de la pensée de l’humanité) c’est le Bistrot 42

                                                                          • Xenozoid 1er mars 2014 13:12

                                                                            no comments


                                                                            • joelim joelim 1er mars 2014 13:42

                                                                              Quelques liens pour suivre les conséquences du Putch otanien en Ukraïne (je sais, mes mots ont l’air connotés, mais c’est simplement comparés à ceux des médias grotesques).


                                                                              excellent mais en anglais ; les commentaires excellents aussi (j’y ai tiré les liens suivants)


                                                                              extrait d’un mail piraté : « Everything is going according to the plan. We are ready to proceed with the second part of the play. As agreed earlier last week, my guys together with people from the »Karpatskaya Sech« and UNA-UNSO will arrive wherever is needed and with the necessary weapons. You only need to let us know the addresses of the warehouses in Simferopol, Sevastopol, Kerch, Feodosia and Yalta, and the time of the meeting...Don’t worry about the money, everything will be fine, just a little bit later. In the end, you know that if we succeed, you will get a lot more. »

                                                                              L’argent coule à flots on dirait. Des dollars naturellement.



                                                                              Désolé tout ça est en langue anglo-sioniste. En français il y a :




                                                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er mars 2014 19:39

                                                                                Joelim,
                                                                                Merci pour les liens, vous savez où on peut trouver les articles de Bepe Escobar en français ?

                                                                                J’avais trouvé celui-ci : « Du pétrole, du gaz et du sang - Conjoncture mondiale 2012 »
                                                                                sur le site elcorreo.eu.org, mais depuis, je ne trouve plus ses articles.


                                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 20:46

                                                                                Joelim

                                                                                Je vois que nous avons les mêmes lectures. Oui le blog de Saker est excellent et les commentaires souvent très bons.

                                                                                Fifi
                                                                                Essayez sur Mondialisation, où ses articles sont parfois traduits.


                                                                              • agent ananas agent ananas 1er mars 2014 21:27

                                                                                Fifi

                                                                                Vous pouvez aussi essayer les archives de l’auteur sur Mondialisation.
                                                                                C’est dommage que Pepe Escobar ne soit pas davantage traduit en français. Son style incomparable sur des sujets sérieux les transforme en une lecture agréable et amusante.
                                                                                Peut être devrais je lancer un blog pour y traduire ses articles.
                                                                                En fait il y a plein d’auteurs anglophones dont les écrits mériteraient une plus large diffusion en langue française.
                                                                                Mehdi Darius Nazemroaya, Michel Chossudovski, William Engdahl, James Petras, Paul Craig Roberts, Peter Dale Scott, James Corbet, Sibel Edmonds, Felicity Arbuthnot, Diana Johnston, Helen Brown, Julie Lévesque, Gilad Atzmon, Stephen Lendman, Max Blumenthal, William Blum, Jonathan Cook, Tony Cartalucci, Nile Bowie, ... viennent à l’esprit.


                                                                              • Xenozoid 1er mars 2014 22:24

                                                                                ok je traduirais tout les morceaux de pépe escobar,tous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès