• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > 11 septembre 2001 : le WTC-7, Danny Jowenko et l’hypothèse (...)

11 septembre 2001 : le WTC-7, Danny Jowenko et l’hypothèse maudite

L’effondrement du WTC N°7 l’après-midi du 11 septembre 2001, 7 heures après la chute des Tours Jumelles, est un des arguments clefs de la contestation de la version officielle des attentats. La preuve pour les sceptiques d’une opération sous faux pavillon

Selon le NIST, (Institut de normalisation américain dépendant du ministère du commerce) et les croyants, cette tour de 47 étages serait le 1er gratte-ciel de l’histoire détruit par le feu, l’institut revendiquant la découverte d’un " authentique nouveau type d’effondrement".

Demeure l’hypothèse maudite d’une démolition contrôlée préparée et réalisée le 11/09/2001, une possibilité crédible aux yeux d’un plus grands spécialistes européens des démolitions contrôlées Danny Jowenko.

Une explication officielle longtemps attendue.

Les lecteurs et téléspectateurs français n’entendirent que très peu parlé du World Trade Center N°7 jusqu’à la publication du rapport final du NIST, en août 2008.
 
De 2002 à 2008, le sujet fut soigneusement occulté par les journalistes engagés dans la croisade de la défense de la version officielle.
 
Antoine Vitkine, Guillaume Dasquié, Jean Guisnel ou Stéphane Malterre évitaient soigneusement le sujet ; sans doute considéraient-ils le seul document officiel disponible, le rapport préliminaire de la Federal Emergency Management Agency (FEMA), publiée en mai 2002, trop porté à l’hérésie et au scepticisme (cf. chapitre suivant)
 
La vidéo présentée ci-dessous est un résumé du rapport final sur les causes de l’effondrement du WTC 7, publié par le NIST en août 2008. Produite par l’institut, cette vidéo est un document officiel.
 

 
"L’effondrement vertical progressif ",
une explication acceptée sans ciller par les croyants., comme tous les autres éléments de la version officielle.
 
Mais quelle est la valeur scientifique d’une modélisation informatique dont les présupposés imposèrent au NIST d’évacuer témoins et documents contradictoires ?
Ainsi, les constatations matérielles réalisées par la FEMA et indexées dans l’annexe C du rapport préliminaire de 2002 : l’agence étudia notamment une poutre du WTC 7, récupérée à Ground Zero et qui présentait une érosion et des changements structurels dont elle fut incapable d’établir l’origine.
 
Une analyse métallographique conduite par la FEMA mit en évidence la présence d’un écoulement composé de soufre, d’oxygène et de fer.
L’agence fédérale concluait ainsi l’annexe C : " la corrosion sévère et l’érosion subséquente de l’échantillon sont des événements rarissimes. Aucune explication pour la présence de soufre n’a pu être trouvé. Nous recommandons une étude détaillé de ce phénomène…"

Le NIST, au début de son enquête en 2005, affirma ne disposer d’aucun échantillon d’acier du WTC 7. Et le rapport de la FEMA, comme ses recommandations, passèrent à la trappe.
Bizarrement, la chaîne de télévision BBC disposait d’un tel échantillon en 2007 pour le tournage de son documentaire " The Third Tower ".

Ensuite, les affirmations de monsieur Sunder sur l’absence de larges explosions sont contredites par des dizaines de vidéos et de nombreux témoignages de survivants.
 
Les curieux se rapporteront au documentaire, pourtant partial, "The third Tower " où ces éléments sont présentés en détail.

Enfin, n’est-il pas surprenant que l’agence de presse Reuters , suivie par la BBC et CNN, ait anticipé de presque 1 heure, l’après-midi du 11/09/2001, un effondrement dont les causes et l’occurrence seraient uniques.
 
 
Le WTC 7 : un immeuble très particulier

Les locataires du World Trade Center 7 n’étaient pas des locataires ordinaires. Comme l’a révélé la FEMA dans son rapport de 2002, ce bâtiment abritait entre autre :
  • La S.E.C (équivalent de l’Autorité des Marchés Financiers, chargée d’enquêter notamment sur les délits boursiers) organisme qui a perdu des milliers de dossiers dans l’effondrement.
  • l’IRS (service des impôts),
  • le Departement Of Défense,
  • la deuxième antenne américaine de la CIA sur le territoire US.
  • US Secret Service
Outre les locataires des lieux, la localisation des incendies censément à l’origine de l’effondrement, telle que rapportée par la FEMA, ne manque pas de saveur :
  • étages 7-8 = American Express Bank
  • étage 10 = Secret Service
  • étage 11 : Security & Exchange Commision (SEC)
  • étage 19= National Association of Insurance Group Commissionners & Security Valuation Office).
Les croyants tentent aujourd’hui de minimiser l’importance de ces informations, voire de les nier.
Un exemple récent, cette déclaration le 10 mars 2009 de Guillaume Dasquié, journaliste invité à un " débat " sur " les théories de la conspiration " sur le plateau de Michel Field : " selon certains, le WTC 7 abritait des locaux de la CIA, je vous laisse imaginer la suite " …en effet, une certaine FEMA, dans un rapport officiel de 2002, a révélé ce fait.
 

Un étrange propriétaire.
 
Il convient de s’attarder sur la personnalité de Larry Silverstein , propriétaire du bâtiment N°7, et ses déclarations polémiques à la chaîne PBS Nova en 2002.
 
Au préalable, pour ne pas prêter le flan à l’accusation infamante d’antisémitisme, je renverrai les lecteurs à cet article paru dans le grand quotidien de la gauche israélienne Haaretz le 21 novembre 2001, qui détaille avec précision l’étrange chronologie de l’acquisition du WTC par cet homme d’affaire americano-israélien, sa carrière et ses amitiés.
 
Un article passé inaperçu jusqu’à cette déclaration fracassante de l’intéressé dans le documentaire " America Rebuilds " :
 


"Je me souviens avoir reçu un appel du " Fire Departement commander ", qui n’était pas sûr de pouvoir contenir les incendies… Je lui ai dit " nous avons déjà perdu tellement de vies, la chose la plus intelligente serait de "pull it" ("pull le bâtiment"). Et ils ont pris la décision de "pull" (le bâtiment). Puis nous avons regardé le bâtiment s’effondrer "
 
Larry Silverstein aurait donc suggéré aux pompiers de " pull " c’est à dire, au choix selon que vous êtes un sceptique ou un croyant, de détruire ou d’évacuer le bâtiment. Une déclaration qui nourrit depuis 7 ans un débat où la mauvaise foi n’est l’apanage exclusif d’aucun des camps en présence.
 
2 faits cependant : dans le documentaire de la BBC " The Third Tower ", le responsable des pompiers de N.Y affirment qu’en aucun cas, le commandant n’aurait appelé Silverstein pour lui rendre compte de l’avancement des opérations. Encore moins pour lui demander l’autorisation d’évacuer ses hommes " when we are in charge, we are in charge. We don’t need to ask the permission of the owner, no ".
Ensuite si le terme "pull" appartient bien au jargon de l’industrie de la démolition contrôlée, il se réfère à la destruction d’un batiment tiré avec des câbles lorsque sa structure est fortement affaiblie. " Pull " un bâtiment ne se réfère pas à une démolition par explosifs.
 
Les sens véritable des propos de Silverstein reste donc un mystère.
 
 
Le paradoxe du cas WTC 7
 
Le paradoxe du cas WTC 7 réside dans ce fait étrange que croyants et sceptiques, pour des raisons différentes, mettent au centre de leurs argumentaires le temps nécessaire à la préparation de l’implosion d’un tel immeuble.
 
Pour les croyants, il serait impossible qu’une équipe ait bénéficié de l’accès suffisant au bâtiment, des mois durant, qu’aurait requis l’installation des explosifs et câblages.
Pour les sceptiques, l’implosion du WTC 7 serait précisément la preuve d’une préconnaissance des attentats voire d’une opération sous faux pavillon.
 

Danny Jowenko : le témoignage tronqué, l’explication maudite
 
L’effondrement du World Trade Center 7 présente toutes les caractéristiques d’une démolition contrôlée : symétrie et vitesse de la chute, pile de débris contenue sur les fondations du bâtiment, implosion du noyau de la structure clairement visible sur les vidéos….
 
La chaîne hollandaise Zembla TV, a diffusé à l’occasion du 5ème anniversaire des attentats une enquête sur les événements de New York. L’expert interrogé à cette occasion était Danny Jowenko, 20 ans d’expérience dans les démolitions contrôlées et président de Explosive Demolition.
 
De prime abord, dans la version télévisée de son témoignage, cet expert semblait abonder dans le sens d’une démolition contrôlée préparée de longue date, une implosion requérant normalement des mois de préparation.
 
Cette version tronqué est utilisée par un grand nombre de documentaires notamment Loose Change Final Cut.

Pourtant, quelques semaines après la diffusion télévisée de l’entretien, le réalisateur mit à la disposition des internautes les rushs de l’interview.
 
Un témoignage disponible donc depuis décembre 2006, occulté tant par les sceptiques que par les croyants, et que nous vous présentons ici en version originale, sous-titrée en français. 
 
 
Ainsi, contrairement à la version largement diffusée par les sceptiques, Danny Jowenko pense que le WTC 7 pouvait être implosé en moins de 7 H, pour la simple raison que le travail d’affaiblissement de la structure et de désamiantage n’était pas utile dans le contexte particulier du 11/09/2001.

Une analyse en quelque sorte maudite, qui ne sert les intérêts d’aucun des camps en présence : une démolition contrôlée ordonnée, préparée et réalisée le 11/09/2001, pour des motifs essentiellement financiers.
 
Une explication bien plus acceptable que " l’effondrement vertical progressif induit par le feu ". Et plus raisonnable qu’une démolition préparée en amont des attentats.


Reste à rendre compte des autres coïncidences du 11/09/2001 :
  • la zone du Pentagone prétendument frappée par le Vol AA77 qui abritait les commissaires aux comptes du Département de la défense et d’importantes informations budgétaire (cf : le rapport du Comté D’arlington disponible ici),
  • l’absence de réponse de la chasse (une 1ère dans l’histoire des Etats-Unis et du NORAD),
  • les délits d’initiés documentés par des études sérieuses (NNN),
  • les 3 défaillances structurelles majeures, la même journée, que représentent les effondrement des WTC 1, 2 et 7.
     
Une étude stastistique sur la probabilité d’occurrence d’une telle suite de "coïncidences", dans une fenêtre d’à peine 8 heures, serait certainement instructive.

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (107 votes)




Réagissez à l'article

319 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 28 mars 2009 11:17

    Ce qui me défonce la tête dans cette histoire, c’est l’affaire du pentagone.

    Il est acquis qu’aucun avion ne s’est écrasé sur celui-ci, pour toutes les raisons qu’on connaît - absence de la chasse malgré l’écart béant (un demi-tour !!!) de la ligne de vol, radio-muet à 8h50, et ecrasé à 9h37, aucun film malgré la centaine de caméra qui surveille le pentagone 24/24, aucun débris, un impact avant effondrement trop petit pour qu’un boeing y soit passé, un angle d’approche trop faible etc ...

    Mon angoisse est donc là : le vol AA77, il est passé où ? Jamais décollé ? Atterri ailleurs ? Les passagers butés ? smiley smiley

    Excellent article, ceci étant, superbe boulot d’investigation.


    • kropotkine kropotkine 28 mars 2009 13:14

      Sur l’affaire du Pentagone, une équipe indépendante a retrouvé les témoins et réalisé un veritable travail d’investigation.
      Disponible gratuitement ici (temps et maitrise de l’anglais requis) :
      http://thepentacon.com/videoshorts.htm


    • non666 non666 28 mars 2009 14:07

      Il y a deux avions dont on ne retrouve ni les reacteurs, ni les éléments du train d’aterrisages, ni les boites noires à l’endroit ou ils sont sensés etre tombés : celui qui est "tombé" a shankville et celui du pentagone
      Pourtant on retrouve dans le film des frères Naudets un des reacteurs des avions du WTC sur les trottoirs de New York, malgrès le fait qu’il ait defoncé les parois du WTC et ait fait une chute de plus de 200 m....

      A croire que le titane d’un reacteur d’avion reel est bien solide non ?

      Donc ce qu’on a vu dans ces eux ebndroits devait etre bien autrechose.

      Maintenant dans un pays ou il existe un programme de protection des temoins permettant de changer d’identité, que dirait tu a des gens qui te propose d’etre vraiment mort ou de toucher ton assurance décès avec une autre identité ?

      Qui a essayé de retrouver les veuves ?
      Leur nouveau compagnon ressemble peut etre a l’ancien qui sait ?


    • Mouche-zélée 28 mars 2009 14:28

      non 666

      Le plus comique c’est qu’un avion bourré de passager ne laisse aucune trace de bagages ni de corps en morceaux...
      Bref rien de tout cela alors que nous avons tous vu les millions de débris que laissent un tel crash ...
      Pareil pour les tours, aucun bagage n’est tombé des soutes lors de l’impact GENIAL .

      Juste le bon passeport qui s’est "auto-trié" sans bruler pour tomber droit dans les mains des autorités, ha ha ha
      Fini le passeport biométrique, les USA sont passés au passeport "médor", une race de passeports qui se jettent dans les mains des autorités quant tu fais une connerie, ha ha ha


    • John Lloyds John Lloyds 28 mars 2009 15:01

      @L’auteur
      Merci pour le lien, j’ai commencé à visionner, c’est de l’excellent boulot d’investigation

      @non
      L’hypothèse tient sur le papier, mais dans les faits je n’y crois pas. Buter me semble plus probable, plus efficace, moins cher et surtout moins risqué, quitte à acheter l’oubli et l’excès de questions par une prime d’assurance confortable, une cinquantaine de familles dans la confidence, avec probablement des marmots, le risque que quelqu’un crache le morceau est énorme. D’autant que les néo-cons n’ont jamais lésiné dans l’assassinat, à commencer par le WTC.


    • Muadib 28 mars 2009 15:26

      Au sujet du lien, j’émets juste quelques réserves :


      - Le titre du site est assez explicite : "eyewitnesses speak, conspiracy revealed". Au niveau de "l’équipe indépendante", ça le fait mal.
      La CIT ne peut donc pas être considérée comme "indépendante" à première vue.


      - Il y a fort peu de témoignages contradictoires par rapport à la liste totale des témoins ayant affirmé apercevoir un avion. Liste disponible via ce lien :

      http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm


    • Petitpois Petitpois 28 mars 2009 16:04

       Le réacteur retrouvé a d’ailleurs bien rétréci à l’atterrissage, non ?


    • Muadib 28 mars 2009 16:07

      Non, les pièces ont été identifiées.

      L’ensemble des ailettes du réacteurs n’ayant pas résisté au choc ( elles ne sont pas concues pour...même un canard peut en venir à bout), seule la pièce centrale du réacteur était encore entière.

      Tout est disponible sur la première page du thread.

      Mais j’attends vos sources pour affirmer que le réacteur a rétréci.


    • Philou017 Philou017 28 mars 2009 17:43

      Il n’y a eu strictement aucune authentification de piece. Pour la bonne raison que celles-ci ont "disparu" apres le 11 septembre.
      Les seules reconnaissances l’ont été sur photo, ce qui est purement illusoire. Beaucoup de pieces de ce type se ressemblent d’un avion sur l’autre, et personne, même pas un expert n’est capable d’identifier ce genre de piece sur une vague photo.

      D’ailleurs on a aucune preuve de l’existence réelle de ces quelques pieces, uniquement des photos, souvent anonymes, qui ne prouvent rien.
      Si ces pieces existent, que le fbi les montrent, ce qu’il s’est bien gardé de faire depuis 8 ans.


    • Onegus onegus 28 mars 2009 19:41

      WTC7, la troisième tour du 11-septembre sur myspace ===>> http://www.myspace.com/tour7


    • morice morice 28 mars 2009 22:41

      8 boîtes noires disparues en une seule journée : trouvez-moi mieux !!!!!


    • morice morice 28 mars 2009 22:42

      les preuves sont dans un bunker.


    • Muadib 29 mars 2009 11:24

      Les boites noires n’ont pas disparues.

      Celles du vol 93 ont constituées des preuves lors du procès de Z. Moussaoui :

      http://www.rcfp.org/moussaoui/jpg/size600/P200065-1.jpg
      http://www.rcfp.org/moussaoui/jpg/size600/P200066-1.jpg

      Pour l’ensemble des preuves du procès :

      http://www.rcfp.org/moussaoui/index.php?sortby=datedesc

      Autre chose, Mr Morice ?


    • Mouche-zélée 29 mars 2009 13:20

      Muadib

      J’ai du mal à comprendre que les USA aux mains blanches depuis la nuit des temps, c’est bien connu, ne rendent pas public le contenu de TOUTES les boites noires pour tordre le cou aux rumeurs ...

      Puis des types formés sur Cessnaa qui pilotent des 747 c’est too mutch, c’est exactement la même chose que de dire que celui qui pilote un tracteur peut pliloter une Formule1 sans se planter au premier virage ...
      Même pas une seule minute de vol sur quadri-réacteur avant, il faudrait simplifier les formations de pilotes de ligne puisque c’est si simple...

      La grande différence : TOUS les paramètres de vol, les systèmes de propulsion, la vitesse, les systèmes d’orientation, les commandes qui ne sont pas hydrau-électriques sur Cessna ..
      Pour des Musulmans qu’on fait passer pour des arriérés débiles à longueur de billet sur Agora-Vox je dis : CHAPEAU BAS .  smiley

      Avec de simples bouteilles ils auraient pu contaminer les réserves d’eau des plus grandes villes des USA et faire des milliers de fois plus de morts sans mourir eux-même.
      La médiatisation aurait été à la hauteur de la catstrophe .

      Pourquoi faire simple et moins risqué quand on peut faire compliqué en y laissant sa vie n’est-ce pas ...
      Un soldat ou un terroriste mort ne sert plus à rien ...


    • Muadib 29 mars 2009 13:45

      "Puis des types formés sur Cessnaa qui pilotent des 747 c’est too mutch,"

      C’est là où vous vous trompez.

      J’ai discuté pas mal de fois avec des amis qui suivent l’école de pilotage de la Sabena (Sabena Flight Academy).
      L’un d’eux va bientôt partir aux Etats-Unis pour finir sa formation ( en Arizona si je me rappelle bien).
      Pour l’instant, il n’a pas encore volé seul.

      En arrivant là bas, après une semaine, il pourra voler seul sur un Cessnaa.

      Il a déjà pas mal d’heures de vol vu que les simulateurs sont considérés comme heure de vol.

      Il a donc volé sur tout type d’appareil.

      Et je lui ai demandé très simplement s’il y avait de grosses différences entre un avion de ligne et un avion de tourisme du type qu’il va piloter seul.

      En temps normal, c-a-d sans problèmes techniques, il n’y a strictement aucune différence dans le pilotage. Je pousse, je descend, je tire, je monte, ect ect...
      Il m’affirme aussi qu’il n’y a rien de compliqué dans le pilotage et que sur les derniers appareils type airbus, on se croirait dans un jeu vidéo avec joystick ( car ce sont désormais des joystick, il n’y a plus de manche à balais sur les airbus, fun.)

      Je lui ai donc rétorquer : Pourquoi on vous forme pendant autant de temps alors ?

      Et la réponse est logique...Quand ça commence à foirer, c’est là qu’il faut être former.

      Apprendre à piloter dans une situation sans problème technique et sans devoir pratiquer les phases de décollage-atterrissage est un jeu d’enfant.

      Apprendre à piloter dans toutes les situations, cela prend des heures et des heures de vol et on atteint jamais le risque zéro.


      Donc l’argument de l’incapacité de pilotage ne tient guère dans des circonstances normales ( sans problèmes techniques). D’autant plus qu’ils avaient tout de même une formation correcte en pilotage.

      On peut rajouter que la configuration du cockpit d’un avion de ligne et d’un cessnaa sont très semblables, par là, je veux dire que les instruments sont rapidement identifiables des deux côtés.

      En fait, ce que je réfute particulièrement dans les thèses alternatives, c’est qu’elles se basent sur l’impossibilité qu’un pilote très moyen ait pu diriger ces avions de la manière dont ils l’ont été.
      Or, et en se basant sur des témoignages de pilotes, sur la configuration des appareils et sur leur formation, on ne peut affirmer cette impossibilité.

      En termes de pourcentage, je dirais que pour les tours, c’était du 80% de réussite, pour le pentagone, du 50/50 voire moins.
      Et quand bien même ils n’avaient qu’une chance sur dix de planter leurs avions dans les tours, cela n’est pas négligeable et ne remet pas en question la possibilité de l’événement.


      Concernant les boites noires, celles retrouvées ont vu leurs enregistrements diffusés. Il y a d’ailleurs des retranscriptions des boites noires comme preuve pour le procès de Z. Moussaoui ( voir site précédent).

      En fait, je me demande quelle est votre source pour affirmer que ces enregistrements ont été cachés ? Et de quel appareil s’agissait-il ?

      Car pour le vol93 et le vol du pentagone, les enregistrements sont disponibles ( notamment via les liens du forum hardware).
      Pour ceux des deux tours, il faudrait voir lesquelles ont été retrouvés. Ca doit être indiqué dans le rapport de la FAA, de la FEMA ou autres.


      Concernant vos autres scénarios, vous nous refaites le coup du fusil de sniper vs rockets ? Vous n’êtes pas dans la tête des membres d’une cellule terroriste, vous ne savez pas comment ils fonctionnent et moi non plus.
      Tout ce que l’on peut constater, ce sont les faits.
      Extrapoler sur le scénario optimal n’a aucun sens.


    • falah 29 mars 2009 14:27

      Moi ce qui me trou c’est que je n’ai encore jamais lu un article d’une telle qualité expliquer la version officielle des evenements du 11/09 !
      Toutes les explications des preux chevaliers défenseurs de la version bushienne des faits sont des affirmations que l’on nous somme de croire.


    • Muadib 29 mars 2009 14:42

      Merci de confirmer mes dires.

      Il n’existe pas de tel article pour la simple et bonne raison que l’explication "officielle", contrairement à celle alternative présentée ici, ne peut tenir sur un article agoravox mais est composé de centaines de pages du NIST, de la FEMA, de la FAA, du FBI, d’universités et autres.

      Vouloir expliquer un événement complexe de manière simple ne peut mener qu’à des conclusions erronées.


    • falah 29 mars 2009 18:52

      à Muadib,
      Je viens seulement de prendre connaissance de votre post.
      Moi je ne suis spécialiste de rien mais je ne crois pas aux évènements qui ne s’expliquent que pour des raisons extraordinaires. Vous pensez qu’il y’a 50% de chance qu’un gus réussissent à diriger un 747 sur une tour ? soit ! Et combien pour qu’un immeuble s’écroule à la vitesse d’une chute libre suite au choc ? Et combien pour qu’une tour fasse la même chose pour des raisons différentes ? et combien pour qu’une série de détournement reusssisent malgré les alertes lancés par de nombreux pays ( de l’Egypte à la France en passant par Israël) ? et combien pour retrouver le passeport d’un de ces terroristes dans les débris ? ....
      Des centaines de paramètres a ajouter dans votre calcul.

      Maintenant ce qui moi me sort par le nez c’est les dossiers type rue89.
      Une suite d’affirmations sans fondement !



    • Mouche-zélée 29 mars 2009 21:11

      Falah

      Il ne faut rien lui dire, il a lu TOUS les rapports officiels, forcément il est devenu plus fort que des années d’études et 30 ans d’expérience ....  smiley

      Trop fortes les générations spontanées ha ha ha


    • Muadib 29 mars 2009 22:29

      "Maintenant ce qui moi me sort par le nez c’est les dossiers type rue89.
      Une suite d’affirmations sans fondement !"

      Je ne l’ai même pas lu.

      Fait par une classe de journaliste...Beurk. Pourquoi pas des juristes tant qu’ils s’y sont ?

      Ha non, ça, c’est l’article smiley

      @mouche

      C’est cela, oui.
      Mais à part ça, vous faites quoi de votre retraite ? Des tests de résistance aux thermites ?


    • Nicole 4 avril 2009 16:25

      Quoiqu’on puisse dire sur le 11 septembre, et j’avoue que cette vidéo de Jowenko me laisse infiniment perplexe, on ne pourra jamais enlever l’impact des propos du général Stubblebine :

      Un spécialiste de l’analyse des images aériennes commente le "trou" du Pentagone

      Ses mots sont clairs : l’avion ne correspond pas au trou. C’est son boulot, il a fait ça des dizaines d’années, cette séquence on l’a vue des quantités de fois les uns et les autres. Maintenant, si on me présentait une nouvelle version rallongée, je serais troublée.

      Cela étant, je reste cramponnée au contexte. Cette vidéo de Jowenko est troublante, oui, mais ne change rien aux délits d’initiés, ni à l’aberration de la société ICTS chargée de la surveillance des aéroports et déclarée par le juge Hellerstein à l’abri de toute poursuite juridique... smiley

      Donc, je suis très dubitative. Isoler un élément n’exclut pas tout ce que l’on sait du reste.


    • abdelkader17 28 mars 2009 11:51

      Il ne faut par chercher trop loin, toute cette histoire n’est qu’une gigantesque mascarade visant à avaliser les expéditions en Irak et en Afghnanistan, confisquer les énormes ressources péprolières en Irak et envahir l’ Afghanistan pour s’emparer du contrôle de l’asie centrale riche en pétrole.
      http://www.wsws.org/francais/News/2001/decembre01/20nov01_guerreafghan.shtm l


      • Gasty Gasty 28 mars 2009 13:00

        Un avis Russe sur ces évenements qui mérite à ce que l’on s’y attarde un moment. Par 					 					 le Général Leonid Ivashov



      • Mouche-zélée 28 mars 2009 17:14

        Fred

        Tout à fait en dehors du sujet depuis la préparation du possible bugs de l’an 2000, avec les sauvegardes diverses et les "nettoyages" comptables + les impressions papier de ce qui était précieux ... Pas mal de gens ont vu certaines choses assez bizarres dans les comptabilités ...

        Pour le reste je vous laisse imaginer la suite des événements .
        Gardez en mémoire la préparation du bugs de l’an 2000 et ce qu’ils s’est passé au bon endroit, au bon moment juste après ...

        Je spécule, je spécule, mais tout cela est tellement évident ...



      • fred 28 mars 2009 17:31

        Ca me déchire ! Vous y avez pensé et Rumsfled pas !!! C’est trop énorme. Heureusement que la loi ne vous empêche pas d’en parler, bientôt on sera foutu d’aller en prison pour ça !


      • Mouche-zélée 28 mars 2009 12:03

        Très bon boulot .
        Nous travaillons sur le même sujet même si je suis très loin d’avoir terminé .

        Pour les tours jumelles :
        De formation ingénieur, je compte bien ne parler que de ce que je connais le technique, en laissant de côté toute spéculation sur les causes réelles (même les analyses chimiques) des effondrements ou sur les raisons de ces "attentats" montés de toute pièce .

        Pour ceux qui parlent du kérosène, je répondrai dès lors que plus de 50% du kérosène a brûlé à l’extérieur des tours au moment de l’impact . Le reste n’était que résiduel à l’intérieur de ce qu’il restain dans les débris des réservoirs .
        Des réservoirs légers ça ne fais pas le poids contre une structure porteuse en acier "en charge" perpendiculaire à l’impact  (ce qui renforce sa résistance dans le sens opposé de la charge)
        Donc les réservoirs n’en étaient plus dès l’impact, il suffit de regarder les vidéos .

        Ce qui a brûlé dans les tours c’est le reste du kérosène, l’huile hudraulique et tous les matériaux inflamables inclus dans l’avion (bagages) .
        Nous sommes très très loins des températures et de la quantité de kérosène annoncés ...

        A la limite, que les structures au niveau de l’impact soient affaiblies passe encore , hum hum .
        Mais que font-ils des structures se situant sous l’incendie qui elles étaient intactes et prévues pour résister au crash d’un 747 lancé à 800Km/heure .
        Les étages inférieurs ne se seraient en aucun cas effondrés aussi rapidement et à la verticale la plus parfaite c’est IMPOSSIBLE.

        La structure inférieure a été sollicitée par une charge non verticale (voir les vidéos, la partie supérieure était à 20° lors de la réaction en chaîne) donc le plan de charge initial à l’effondrement ne peut en aucun cas être symétrique et vertical, le reste de l’effondrement non plus .

        Avec les 415 mètres de chûte, le phénomène de décentrage aurait donc du être démultiplié, l’effondrement vertical de 415 mètres est dès lors impossible sans même un bref arrêt au niveau de l’impact des avions .


        • non666 non666 28 mars 2009 14:16

          Ce à quoi on rajoutera que si effectivement c’est l’incendie qui est responsable de l’effondrement des structures grace au kerosene "residuel" ayant fait meche lente avec les tapis, comment expliqué que l’effondrement, DANS les DEUX CAS ait commencé à l’etage le plus haut des deux tours ?

          Si l’effondrement est provoqué par la perte de rigidité des structures metalliques, comment expliquer qu’il y ait encore des etre humain VIVANT a ces etages ?

          L’humain fond avant l’acier , non ?....

          Et les fenetres ?

          Comment expliquer , si la chaleur est suffisante pour affaiblir des structures en acier, que les vitres n’explose pas ?
          N’importe quel pompier vous expliquera que les fenetre sont se qui se brise le premier , bien avant les structures porteuses.
          Or regardez le WTC1, le WTC2, et surtout le WTC7....
          Les fenetres sont intactes alors que des incendies sont sensés "fondre les structures interne .

          Quelle rigolade.


        • Gaétan de nollande 28 mars 2009 14:43

          Parce que c’est là que les avions sont entrés en contact avec les tours ? Si on regarde bien les vidéos, c’est exactement de ces deux endroits que les tours s’effondrent, ce qui est logique..

          Toujours rigolos ces gens qui pensent que les immeubles étaient vides, et qu’il n’y avait rien d’inflammable à l’intérieur autre que le kérosène de l’avion.


        • Gaétan de nollande 28 mars 2009 14:46

          Pour les fenêtres, l’explication est simple, il y avait un incendie dans 1-2 étages (Là où l’avion s’est ecrasé), donc les fenetres se sont brisés dans ces deux étages.

          Ensuite, comme le montre très bien loose change (ironique non ?), des explosions ont précédé l’effondrement de chaque étage, les fameuses fenetres justement !


        • Muadib 28 mars 2009 15:47

          Il y a plusieurs choses qui m’ennuyent :

          "
          Le reste n’était que résiduel à l’intérieur de ce qu’il restain dans les débris des réservoirs ."

          Non seulement il est presque impossible de savoir quelle quantité a brûlé immédiatement lors de l’impact, mais lorsque vous affirmez "50%" et qu’ensuite vous considérez les 50% restants comme résiduels, cela minimise quelque peu la moitié du carburant.

          50%, ce n’est pas négligeable, loin de là.
          Au passage, si vous avez une source pour les "50%"...


          "Ce qui a brûlé dans les tours c’est le reste du kérosène, l’huile hudraulique et tous les matériaux inflamables inclus dans l’avion (bagages)"

          Et l’immeuble en soi.
          Qui n’était pas vide.

          "
          Nous sommes très très loins des températures et de la quantité de kérosène annoncés ..."

          Je n’ai vu aucune preuve de cette affirmation dans votre argumentation précédente.
          D’abord parce que vous n’avez jamais parlé de la température : sources ? simulations ?
          Ensuite parce que la plupart des études faites se basent déjà sur une fraction du carburant de départ.

          Personnellement, les chiffres que j’ai en tête étaient plutôt 30% brulés lors de l’impact, mais cela reste dans tous les cas difficillement quantifiables.

          "A la limite, que les structures au niveau de l’impact soient affaiblies passe encore , hum hum ."

          Hum Hum n’est pas un argumente.

          Les structures ont été affaiblies et plusieurs éléments porteur ont été détruits. Il y a plusieurs simulations numériques qui ont été effectuées à ce sujet.
          Donc, soit elles ont été affaiblies, soit elles ne l’ont pas étés...Le "A la limite" est là pourquoi ? Tenter de minimiser ce qui n’est pas vraiment là ?


          "Mais que font-ils des structures se situant sous l’incendie qui elles étaient intactes et prévues pour résister au crash d’un 747 lancé à 800Km/heure ."

          Le fait qu’une structure est supposée résister à un choc ( crash d’un avion...en passant, il me semble que ce n’est pas un 747 dont il est question dans les tests et la vitesse était suppoée être réduite car avion en perdition, les chiffres sont dans le lien en fin de mon post) ne veut pas dire pour autant qu’elle est faite pour résister à un poids supplémentaire ( étages supérieurs) et à une répartition de charge totalement différente.
          Pour un ingénieur, comparer ces deux phénomènes...C’est vraiment pas terrible.

          "Les étages inférieurs ne se seraient en aucun cas effondrés aussi rapidement et à la verticale la plus parfaite c’est IMPOSSIBLE."

          C’est Impossible n’est pas un argument ( sinon d’autorité vu votre formation d’ingénieur).
          Plusieurs études montrent au contraire que c’est possible (voir lien en bas du post)
          Vous avez des sources ? Des papers ? ( les vidéos youtube ne sont pas acceptées smiley )

          "La structure inférieure a été sollicitée par une charge non verticale (voir les vidéos, la partie supérieure était à 20° lors de la réaction en chaîne) donc le plan de charge initial à l’effondrement ne peut en aucun cas être symétrique et vertical, le reste de l’effondrement non plus ."

          Pas forcément, si le batiment est bien concu, il y a répartition de la charge sur l’ensemble de la structure.
          Que le choc se fasse a 20% n’induit pas que la structure s’effondrement à 20%.
          Vous avez une source, une étude pour affirmer cela ?

          "Avec les 415 mètres de chûte, le phénomène de décentrage aurait donc du être démultiplié, l’effondrement vertical de 415 mètres est dès lors impossible sans même un bref arrêt au niveau de l’impact des avions ."

          J’ai du mal à saisir.
          Le déclenchement se fait à hauteur de l’impact, pourquoi y aurait-il eu un bref arrêt à et endroit ?
          Pour le reste, cfr plus haut et lien en bas...Répartition des charges, les batiments sont concus de cette manière, sinon la moindre charge excentrée entrainerait un effondrement.

          http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm


          Hé oui, j’ai lu les 1160 pages du thread (un bon moment de rigolade)


        • Mouche-zélée 28 mars 2009 16:09

          Je n’entrerai pas dans une vaine joute à jouer sur des mots ou autre, ça ne sert à rien, la croyance aux coïncidences du 11 septembre c’est un peu comme croire en dieu ou au père noël .... Chacun est libre ....

          En revanche au bureau d’études (métallurgie) on s’est super bien marrés avec cette connerie là .
          Nous avons même risqué de demander à la direction de cesser de payer des hauts fournaux à un prix fou pour n’ultiler que des matériaux de base, bien moins chers ...

          Plus besoin de coke, charbon, oxygéne, une combustion dégueulasse dégageant une sale fumée propre à ce type de combustion foireuse, suffit amplement .
          Si au moins il y avait eu une fournaise à 2500° C et qu’ils avaient mis de l’eau pour accélérer la combustion... (à cette température oxygéne se sépare de l’hydrogéne)

          Je suis parti de la boite deux ans après et c’était encore un sujet de rigolade smiley
          Les types du contrôle qualité sont ceux qui se marraient le plus, ils chauffaient les éprouvettes pour faire les épreuves de rupture à l’étirement, juste pour se marrer .

          Faut pas croire, au moins ça aura fait rire des tas de gens travaillant dans l’industie métallurgique smiley


        • Muadib 28 mars 2009 16:14

          Sauf que les hauts fourneaux ont un objectif tout autre que la simple déterioration de la résistance de l’acier.

          Comparer l’influence de la chaleur sur la résistance d’un batiment en acier et un haut fourneau devait en effet être un franc sujet de rigolade.

          Quant à la "joute", pourquoi dès lors affirmer comme vérité des arguments déjà maintes fois battus en brêche sur l’internet ?


        • Mouche-zélée 28 mars 2009 16:25

          Muadib

          C’est bien pour cela que les types du contrôle qualité étaient ceux qui rigolaient le plus.
          Ils passaient leur temps à contrôler la résistance des matériaux, les coef de dilatation, facteurs de résistance dans des conditions spéciales .

          Vous n’êtes pas sans savoir que certains aciers sont des commandes spéciales demmandant des qualités de résistance dont des qualités mécaniques dans un environnement chaud ...

          Avec le matériel du labo on se tordait de rire, nous attrapions des "bars de faire" à l’estomac  smiley

          Les étages inférieurs non touchés pas le feu ne vous interpellent pas ?
          Sur quelle hauteur la conductivité de la chaleur aurait-elle agi ce jour là ? 415 mètres ?
          Inutile d’utiliser de l’alu pour fabriquer des échangeurs thermiques, passons à l’acier après tout ...


        • Muadib 28 mars 2009 16:30

          Il y a eu quelques études sur cet aspect particulier des choses ( résistance de l’acier,...).

          Si on additionne le changement de répartition de charges et la diminution de la résistance de l’acier, on peut aboutir à la rupture.

          Mais je vous renvoye toujours vers le même thread, il y a pas mal de choses drôles là dessus.

          Maintenant, si vous avez une source démontrant que l’acier porteur des tours aurait dû résister au surplus de poids et à la hausse de la température, je suis preneur.
          Si possible publié dans une revue scientifique.

          Si vous n’en avez pas, il est temps d’appeller vos collègues pour qu’ils s’en occupent.


        • Mouche-zélée 28 mars 2009 16:33

          Muadib

          "Quant à la "joute", pourquoi dès lors affirmer comme vérité des arguments déjà maintes fois battus en brêche sur l’internet ?"


          Je vous pose la même question, nous ne sommes que des idiots rêveurs sans qualifications et expérience, à mon âge les boulles de ne pas avoir d’expérience, j’ai du dormir au boulot pendant 30 ans...  smiley

          Vos arguments ont également été rabachés maintes fois sur internet également ...
          Je ne vous comprend pas, vous nous trouvez tous farfelus dans nos propos mais vous venez quand même sur ce fil, sachant ce que vous allez y trouver ...

          Le souci c’est que même Obama prêt à réouvrir des enquêtes en tous sens (911/ Irak etc..) a déclaré publiquement que : "Quoi que soit l’issue de l’enquête elle ne se fera qu’à condition que GW Bush ne soit pas inquiêté"  
          Troublant pour DES enquêtes dans lesquelles il n’y a rien à trouver ...



        • Mouche-zélée 28 mars 2009 16:36

          Si on additionne le changement de répartition de charges et la diminution de la résistance de l’acier, on peut aboutir à la rupture.

          Vous sautez une étape, avant la rupture il y a le seuil de maléabilité .
          Avant de commencer à casser, surtout en surcharge, le tout aurai plié ...  smiley


        • Muadib 28 mars 2009 16:40

          Source pour la citation ?


          Non en fait, je dois vous avouer que j’ai du temps à perdre aujourd’hui. ( Simulations qui mettent 10 min à tourner...assez pénible).

          J’ai juste du mal à saisir pourquoi vous écrivez un premier post reprenant des arguments ( tel que le 50%) non-sourcés, non-justifiés et qui, je me répète, ont déjà été abordés à tort et à travers.

          Vu que j’ai du temps à perdre, je me permets donc de rapeller encore une fois ceci ou cela.

          Le fait qu’ensuite vous affirmiez ne pas vouloir rentrer dans une joute verbale ( entièrement d’accord, en passant) me laisse dubitatif sur vos intentions lors de votre post original.

          Quel était le but ? Que ce post reste sans réponse et s’impose comme l’évidence ?

          Car si à la moindre réponse contradictoire vous vous posez dans le refus d’une joute sans fin...pourquoi l’engendrer sur un fil où vous savez pertinement qu’elle aura lieu ? ( de ma part ou de quelqu’un d’autres...)

          Votre comportement reste donc un mystère de mon point de vue...Engendrer le débat en postant tout en le refusant par la suite sur bases d’arguments que je plussoye.
          Si vous étiez logique, vous n’auriez jamais posté sur ce sujet.

          Ou alors juste pour féliciter l’auteur pour son article.

          Mais poster de votre manière induit d’aller à l’encontre de l’impression que vous avez sur le sujet ( en l’occurence qu’il n’existe aucun débat possible, ce que je plusse).

          S’il y a absence de débat possible, pourquoi le lancer malgré tout ?



        • Mouche-zélée 28 mars 2009 17:19

          Muadib

          La citation est de vous, elle est issue d’un copier coller d’un de vos commentaires ci dessus smiley
          Je vous laisse bonne soirée, je passe du numérique à la cuisine  smiley
          Et ma femme est sur la console, le monde à l’envers hein ...
          Il ne manquerai plus qu’elle aime le foot... Ha ha ha  smiley


        • parousnik 28 mars 2009 17:22

          http://www.ae911truth.org/

          La des centaines d’archistectes et ingénieurs contestent la version bushienne sans preuve...


        • Muadib 28 mars 2009 18:46

          Je parlais de la citation à propos de GW Bush et du fait qu’il ne sera pas inquiété par une future enquête.



        • Fabien 09 Crazy Horse 29 mars 2009 13:23

          Comme le soulignait notre ami ingénieur, avant de céder, l’acier se ramolit. Je ne suis pas ingénieur, mais de formation scientifique et ça suffit pour comprendre ça.

          Il est donc étonnant pour ne pas dire miraculeux que les tours se soient effondrées sur elles-mêmes alors qu’en toute logique le haut des tours aurait dû basculer du côté de l’impact (là où les poutres d’acier sont censées avoir été les plus endommagées).



        • Muadib 29 mars 2009 13:54

          Que l’acier passe par plusieurs phases avant la rupture est une chose.

          La question du temps écoulé entre chaque phase en est une autre.

          Extérieurement, si le temps qui sépare le début du flambement et la rupture proprement dite est court, on aura l’impression qu’il y a eu rupture brutale.
          Dans les circonstances du WTC, vu les forces en présence et la répartition des charges opérées par la structure du batiment, il n’est pas étonnant que tout ce soit passé très vite.

          Vous vous attendiez à quoi ? A ce que les etages supérieures descendent lentement pendant que les poutres sont en mode élastique puis descendent d’un coup lorsqu’on a atteint le point de rupture ?

          Je doute que le Delta_t entre le début du flambement et la rupture soit d’un ordre suffisant pour qu’on le remarque.

          Fin, tout ça est tellement complexe que niveau modélisation, c’est pas gagné.
          Mais une chose est sûre, affirmer que c’est impossible n’est pas un argument.

          Je serais curieux de voir si une simulation a déjà été effectuée sur la manière exacte dont la structure s’est rompue, j’ai la flemme de chercher...

          (NB : je ne prends pas les présentations ppt ni les vidéos youtube smiley )


        • iJulien 28 mars 2009 12:25

          Lu dans le Paris Match spécial 60 ans de cette semaine :
          Pour les français, l’événement international le + marquant de ces 60 dernières années est : le 11 septembre 2001 à 38 %.
          Dans le même sondage, à la question "quelle est la menace la plus inquiétante pour l’avenir", ils répondent à 35 % le fanatisme religieux.
          Lien de cause à effet ? Certainement... Les gens derrière le 11 septembre ont bien réussi leur coup...
          J’ai été sidéré hier soir en regardant le journal de BFMTV relatant l’attentat d’hier au Pakistan qui venait à peine de se produire : Al Qaïda était déjà pointée du doigt pour ne pas dire formellement identifiée comme responsable !!! Comment est-ce possible ? Quelle enquête si rapide à pu déterminer çà ? N’importe qui pourrait poser une bombe ou se faire sauter...
          Et on nous ressort un "message" de Ben Laden régulièrement pour raviver les peurs.
          Par contre aucun journaliste de vient nous parler de l’interview de feu Benazir Bhutto qui affirmait que Ben Laden avait été tué ! Bizarre...

          Le 11 septembre est la clé pour comprendre beaucoup de choses qui se passent en ce monde... Il faut continuer, le mouvement pour la vérité doit avancer...


          • abdelkader17 28 mars 2009 12:43

            @Julien
            Toute la technologie de surveillance high tech des états unis n’arriverait pas à localiser un bédoin planqué dans la montagne, de plus ce type était malade des reins, non il faut simplement laisser courrir le mythe pour que ceux qui sont définitivement zombifiés par la propagande se rangent du côté de l’axe du bien.


          • Mouche-zélée 28 mars 2009 14:34

            I Julien

            Encore plus fort, un malade des reins âgé, sans dialyse il ne peut survivre qu’entre 2 et 6 semaines alors dans la cladestinité ...

            Encore mieux, sur sa dernière vidéo Oussama a même rajeuni et il est habillé comme "un sou neuf" en beige et blanc bien propre.

            C’est dingue comme la clandestinité peut maintenir en pleine santé, faire rajeunir, et en plus offrir de beaux habits tout propres ...

            Trop forts les Ricains , ha ha ha



          • fred 28 mars 2009 18:19

            Ouais pour ceux qui croient aux sondages ça doit faire mal smiley


          • pissefroid pissefroid 28 mars 2009 13:08

            J’ai l’impression que que l’entretien est conduit de manière à faire dire à Danny Jowenko ce que quelqu’un (? ?) veut entendre c’est à dire "il est possible que les moyens de destruction du WTC 7 aient été mis en place le 11 septembre".
            Cela me paraît hautement improbable de miner un tel édifice en si peu de temps, dans le cas contraire cela aurait été.à le gloire des artificiers et donc divulgué.
            A mon avis la destruction de l’immeuble 7 est à rechercher dans le contenu de ce batiment.
            Tant qu’une enquête internationale ne sera pas conduite la vérité ne pourra pas apparaître.
            Pourquoi internationale ? parce que les pays du monde entier ont vu leurs libertés régressées.


            • kropotkine kropotkine 28 mars 2009 13:20

              C’est l’inverse : le journaliste de Zembla cherchait plutot à lui faire dire que l’implosion requerrait plus de 7 heures de préparation. 
              Regarde l’itw et la réaction de Jowenko lorsqu’on lui montre les plans du batiment...


            • non666 non666 28 mars 2009 14:29

              Posez vous la question en temps que chef de projet.

              Evaluez le temps qu’il faut pour rassembler une equipe compétente, la mobiliser, l’amener sur New York , la mettre au travail.
              Evaluez le temps pour commander les tonnes d’explosif, se les faire livrer sur place , les mettre en place.

              Evaluez le temps pour commander les centaines de km de cables necessaires au reseau de demolition.
              Pensez aux test unitaires (chaque fils) , aux test de sous-ensemble, au test general....plus le branchement des explosif sur ces cables au dernier moment.

              Evaluez le temps pour calculez les emplacements pour placer ces charges, l’accès a ces locaux , le demontage des faux murs, faux planchers et faux plafonds.

              Pensez a tout ça dans le contexte du 11-09 ou il est impossible de rouler dans New york, dans tout Manhattant sans etre dans un vehicule de police ou de pompier....

              Vous faites ça en 8 heures vous ?

              Embauché !



            • Chromino Chromino 28 mars 2009 14:44

              D’un autre côté, qui dit complot, dit forcément, je prépare soigneusement à l’avance mes agissements.
              En d’autre terme, si je sais que si je dois aider des tours à s’ecrouler, ben je dissimule les explosifs directement sur place à l’avance, car j’imagine, que New York sera à "feu et à sang"...puisque c’est que je recherche justement.
              Là, je me fais l’avocat du diable, mais nous voyons bien que dans cette histoire, tout le monde peut extrapoler sur tout et n’importe quoi.
              Seuls des éléments objectifs sont valables.


            • morice morice 28 mars 2009 22:52

              ...deux ans de préparatifs. Début des opérations à la nomination d’un des frères de Bush, Marvin, (http://www.commondreams.org/views03/0204-06.htm et http://www.commondreams.org/views03/0204-06.htm) handicapé, à la sécurité des deux aéoports ET du WTC. A partir de là, tous les week-ends, on coupe le courant à certains étages. Pas de courant, pas de caméras. Deux années à poser chaque week-end les câbles et les charges. Et ne pas oublier de remplir les réservoirs de fioul en haut, sinon on a pas la fumée noire fort pratique (pas de sauvetage par hélicos !). A partir de là à quoi sert le WTC 7 ? à GUIDER les deux avions que les apprentis pilotes sont bien incapables de diriger. A la fin de l’opération, on écroule l’immeuble où étaient concentrés les moyens de guidage laser. Bref, on efface les traces du crime. C’est dans l’ORDRE des écroulements que l’on a la clé de l’opération ! Le WTC 7 est PRIMORDIAL : vérifiez ce qu’il y avait à son dernier étage, vous comprendrez mieux.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 mars 2009 13:21

              " La S.E.C (équivalent de l’Autorité des Marchés Financiers, chargée d’enquêter notamment sur les délits boursiers) organisme qui a perdu des milliers de dossiers dans l’effondrement. "

              Si cela se trouve, il y avait aussi au dernier étage, toutes les preuves accablantes de la participation de la mafia au pouvoir dans l’assassinat de Kennedy...Suffirait-il de faire sauter un palais de justice que vous faites disparaitre toutes les pièces à convictions d’un proces sur différents crimes, et cela, d’autant que les dossiers boursiers sont des traces informatiques ? Pas seulement, regardez, le plus grand procès engageant quarante deux personnalités de haut vol, l’Angolagate, est frappé du plus grand silence de l’histoire et probablement bientôt, d’un non lieu général, sans un mot dans la presse...

              Par contre, pendant ce temps là, le préservatif du Pape mobilise l’info et nous regardons tous dans la direction du doigts, alors qu’il n’y a qu’à regarder dans la direction opposée, ce que vous faites avec insistance. 


              • hjsic 28 mars 2009 13:45

                Salut Kropotkine,

                Excellent travail. Merci bcp.

                Je n’avais jamais vu les 20 min d’interview de Jowenko.

                Entièrement d’accord avec vous quand vous dites,

                "C’est l’inverse : le journaliste de Zembla cherchait plutot à lui faire dire que l’implosion requerrait plus de 7 heures de préparation.
                Regarde l’itw et la réaction de Jowenko lorsqu’on lui montre les plans du batiment..."

                Mais cette discution de café de commerce doit être prise pour ce qu’elle est. Un point de vue de professionnel n’ayant que très peu d’éléments concrets et n’ayant jamais consacré beaucoup de temps pour les analyser.

                Jowenko parle de travail réalisé rapidement. Il dit qu’une telle opération est faisable techniquement le 11/09/01. Il salue d’ailleurs à plusieurs reprises l’excellent travail des "collègues" imploseurs de bâtiments.

                Mais cela pose bcp de questions. pour moi cette hypothèse est à creuser mais me semble imvraisemblable sur plusieurs points.

                N’y avait-il pas des pompiers luttant contre le feu dans le batiments. N’auraient-ils pas vu de cables ?
                Toutes ces agences présentes dans le bâtiment, n’auraient-elles pas pendu Silverstein haut et court si celui-ci fait péter les batiments et dossiers sur un "coup de tête" à aspect financier ?


                • lanatur lanatur 28 mars 2009 15:07

                  C’est à partir de ce moment que l’on peut affirmer qu’au delà du "complot" la convergence d’interet permet les pires predations.http://www.youtube.com/watch?v=CpbJyXTGBtE



                • Chromino Chromino 28 mars 2009 14:15

                  Courageux et dangereux en France de parler du 9/11, quand on est journaliste ou une personnalité. Ceux qui s’y sont collés le regrettent encore.
                  Mais comme le souligne M. Lloyds, le plus enigmatique reste l’affaire du Pentagone. Sans doute que les premières failles de la vérité officielle viendront d’ici.
                  Il faudra surtout attendre que Bush et autres neocons soient morts, pour qu’on en sache un peu plus.
                  L’affaire Kennedy du 21° siècle en quelques sortes.


                  • Gonzague gonzague 28 mars 2009 14:29

                    "De 2002 à 2008, le sujet fut soigneusement occulté par les journalistes engagés dans la croisade de la défense de la version officielle."

                    N’importe quoi. Personne ne défend la théorie officielle pour la simple et bonne raison que c’est la bonne, version. Votre théorie est farfelue, elle est débile, et si les journalistes n’en parlent pas, c’est qu’ils ne veulent pas se couvrir de ridicule.

                    Croire que des dizaines d’ouvriers spécialisés ont placé des charges en quelques heures dans le bâtiment 7 (en flammes, rappelons-le, ca a du être un sacré bordel de réaliser un travail si parfait en slalomant entre les incendies) est tout simplement stupide. Croire que ces ouvriers ne parleraient jamais est une insulte à l’intelligence et à la conscience.

                    Bref, la BBC a réalisé un très bon documentaire, "the third Tower", qui explique très bien l’effondrement de la troisième tour, et que vous mentionnez de facon peu aimable dans votre billet.


                    • Chromino Chromino 28 mars 2009 14:37

                      Et que pensez vous du Pentagone alors ?


                    • Muadib 28 mars 2009 15:15

                      Il y a pas mal de documents au niveau du Pentagone qui semblent indiquer la présence d’un avion :

                      Témoignages, débris, dégats occasionnés.

                      Les seules vidéos diffusées sont inexploitables pour en déduire une conclusion.

                      L’argument le plus probant de la présence d’un avion réside dans le pourcentage de témoignage qui en font mention.

                      De la lecture :

                      http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm


                    • Philou017 Philou017 28 mars 2009 17:58

                      Les constatations montrent qu’il n’y a pas eu d’avion. Seuls des temoignages disent le contraire.

                      L’analyse de la zone d’impact montre que celle-ci est incompatible avec un avion de 100 tonnes et 40 m d’envergure. Quand aux debris, on n’en voit aucun à proximité du "trou d’entrée"sur les photos prises le 11 septembre.
                      Le seul qui apparait est situé tres en arriere et tres à gauche du point d’impact ( 100m).

                      Non seulement cet avion a volé sur des centaines de kms vers Washington sans avoir été inquiété, 3/4 d’heure apres avoir été visiblement détourné (transpondeur coupé, plus de transmissions radios, virage à 180° vers Washington), 30 minutes apres que le 2eme avion se soit écrasé sur la 2eme tour du WTC, mais il a éffectué une trajectoire d’approche ebourrifante, avec spirale descendante, approche sur pres d’un km en rase-mottes à pleine vitesse, renversé 5 poteaux et explosé une remorque de générateur sans laisser le moindre débris, ni trace de kérozene, mais il a disparu dans un trou plus petit que lui, en provoquant des explosions distinctes séparées de plusieurs minutes.

                      Ca, c’est pas la réalité, c’est hollywood.

                      Mais un certain nombres de gogos comme ceux de forum hardware veulent y croire.... Choix subjectif qui évite de regarder certaines réalités en face.


                    • morice morice 28 mars 2009 23:00

                      vous avez déjà essayé de voler en rase mottes en 757 ? faut APPUYER sur le manche pour ne pas être éjecté en hauteur par l’effet de sol. Aucun avion ne s’est crashé ainsi. Encore moins celui qui fait un arrondi parfait pour y arriver. Au milieu de l’arrondi, un avion relais, un Hercules. Et pour le coup des téléphones portables, l’E-4B Doomsday Aircraft (http://rawstory.com/news/2007/CNN_investigates_secret_911_doomsday_plane_09 13.html et http://www.youtube.com/watch?v=UgF9Fd4UyMY) qui sera surpris après dans le ciel à faire des ronds après l’attentat. C’est LUI le maître d’œuvre. Or il en existe 4 exemplaires seulement, et c’est bien l’avion le plus sophistiqué en moyen d’émissions et de réceptions qui existe... il sert aujourd’hui en priorité à Robert Gates.. fais quoi dans la vie, ce garçon ???


                    • Gaétan de nollande 28 mars 2009 14:36

                      Ce qui est toujours intéressant avec les partisants de la théorie du complot, c’est qu’ils prennent toujours leurs souhaits pour la réalité.

                      Quelques exemples :
                      On a pas retrouvé la boite noire —> Ben si !!
                      Qui a parlé aux veuves —> A peu près tous les journaux de la planète
                      Le coup du passeport —> Info démenti, plus personne ne prétend avoir trouvé un passeport.
                      Etc ............

                      Mais la réalité n’a pas de prise sur certains apparement.


                      • fred 28 mars 2009 17:05

                        On a pas retrouvé la boite noire —> Ben si !!

                        Euh... Laquelle et où ? T’as un article de journal ? Qu’est-ce qu’elle disait la black-box ?


                        Qui a parlé aux veuves —> A peu près tous les journaux de la planète

                        T’as un article ? Ce sont les familles des victimes qui réclament la réouverture de l’enquête.

                        Le coup du passeport —> Info démenti, plus personne ne prétend avoir trouvé un passeport.

                        Ben même question hein, il est où le démenti, abruti ?


                        Etc ............

                        Continue comme ça, tes arguments font mouche tu sais... Tu es sur la bonne voie ! Bonne crise hein ! A bientôt !


                      • zelectron zelectron 28 mars 2009 14:38

                         WTC-7 : y-a-t-il eu des morts ? il semblerait que non ? qui aurait prévenu tout le monde y compris les gardiens ?


                        • Chromino Chromino 28 mars 2009 14:49

                          A ma connaissance, la 3° tour s’est effondrée en fin d’après midi vers 17h, heure locale, soit au moins 7 heures après les 2 autres....


                        • Muadib 28 mars 2009 15:13

                          La tour n°7 a été évacué après l’effondrement des deux tours.

                          Les pompiers l’ont à leur tour évacué vers 15h30 ( heure exacte à vérifier) en raison du risque d’effondrement.

                          Il n’y avait plus personne aux environs de ground zero lors de l’effondrement de la tour n°7 en raison de ce risque.

                          Si vous avez le temps :

                          http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Actualite/attentats-septembre-pentagone-sujet_4281_1.htm

                          Il y a de la lecture principalement en première page.


                        • fred 28 mars 2009 17:06

                          Superbe débat sur cette page. Tu es un grand démocrate, continue comme ça. J’en ai vraiment appris plein.


                        • Bois-Guisbert 28 mars 2009 14:46

                          Puisqu’il y a des croyants, c’est donc qu’il y a des incroyants !

                          Alors, disons que les incroyants ont raison. Sur toute la ligne.

                          A partir de là, qu’est-ce qu’on fait ? Je veux concrètement, nous, internautes lambda.

                          J’attends la réponse avec une impatience fébrile.


                          • Bois-Guisbert 28 mars 2009 14:53

                            Ooooooops !

                            Je veux dire concrètement, nous, internautes lambda !


                          • fonzibrain fonzibrain 28 mars 2009 14:46

                             j’espère qu’un jour un travail ,un gros travail sera effectué por essayer de comprendre comment autant de gens,alors que les éléments prouvant les incohérence sont visible à l’infini, ont toout de même soutenu la théorie comme quoi un avion s’est ecrasé sur le pentagone,alors que les photos montrent très clairement qu’il n’y a aucun débris d’avion,et que la carlingue aurai traversé le batiment sur plusieurs niveau.

                            très franchement c’est un mystère pour moi,que des gens qui n’ont aucun intéret personnel dans cette histoire soutiennent mordicus la théorie de l’avion sur le pentagone
                            quand au batiment 7,la manière dont il s’effondre ne laisse aucun doute sur la démolition controllé,la aussi c’est un mystère pour moi que de soutenir l’idée que c’est le feu qui l’a fait s’effondrer de la sorte.


                            le pire est que si aucune propagande n’avait été effectué et que l’on posait la question au gens de savoir si ce bat 7 a été démoli intentionnellement,tout les gens aurai dit,"ben bien sure t’as vu comment il s’effondre nickel"
                            et ce sont les même qui aujourd’hui soutienne que c’est le feu qui l’a fait écrouler"

                            l’esprit hmain est un grand mystère,non,plutot la connerie humane est insondable


                            • Gaétan de nollande 28 mars 2009 14:50

                              Moi je trouve un mystère comment des gens font pour refuser ce qui s’est passé basée sur une sélection de photos et de témoignages bien entretenus, qui résulte plus de la fois que de quoi que ce soit d’autres (La plupart des arguments sont réfutables en 5 minutes de raisonement)

                              Je me demande qui sont vraiment les croyants ici.


                            • Plus robert que Redford 28 mars 2009 18:50

                               @ Fonzibrain :

                              "comprendre comment autant de gens,alors que les éléments prouvant les incohérence sont visible à l’infini, ont toout de même soutenu la théorie comme quoi un avion s’est ecrasé sur le pentagone,"

                              La réponse est simplissime : LA PEUR !

                              T’as un maffieux qui pète la gueule à un gamin dans la rue devant un seul témoin : toi !
                              Il te dit : t’as vu, le gamin,  il vient de se fracasser la tronche en rollers contre ce poteau ! Si, si, je l’ai vu de mes zyeux vu ! 
                              En même temps, il fait des gros moulinets avec sa batte de base-ball et il te dit discrètement qu’il connait ton nom, ton adresse, ta famille, tes habitudes, ton patron qui ne peut rien lui refuser...

                              Tu vois bien la situation, là... ?

                              Alors si tu as des remords de conscience judéo-chrétienne, ou de toute autre nature, ben, tu t’auto-convaincs que, oui, le gamin a dérapé en rollers sur une peau de banane, tu peux même retrouver la peau de banane, ça t’aidera à dormir plus tranquille !


                            • Parkane 28 mars 2009 15:05

                              En 2001, en même temps que le WTC, s’effondrait aussi le montage financier de la société ENRON, fleuron de la réussite économique à l’américaine des années 80/90.
                              Alors quand je lis dans votre excellent article :
                              "La S.E.C (équivalent de l’Autorité des Marchés Financiers, chargée d’enquêter notamment sur les délits boursiers) organisme qui a perdu des milliers de dossiers dans l’effondrement. "
                              je ne peux m’empêcher de penser que sans la perte de ces dossiers du WTC7, la superchérie, pour ne pas dire l’escroquerie du système financier auquel nous devons la crise économique actuelle, aurait pu étre mise au grand jour dès la fin 2001 ... avec des conséquences que "certains" redoutaient peut-être ... 
                               


                              • Muadib 28 mars 2009 15:22

                                En quoi la non-perte des dossiers de la SEC aurait pu empêcher la mise sur pied d’outils financiers tels que les CDS,CDO et autres ?

                                En quoi cette non-perte aurait-elle pu entraîné la mise à jour d’une crise économique-financière qui s’est produit 7 ans plus tard ?

                                En quoi cette non-perte aurait-elle pu empêchée les banques de nier leur exposition au risque ?

                                Heureusement que l’ignorance n’a jamais tué personne.


                              • Parkane 28 mars 2009 15:43

                                Je ne vous le fais pas dire ! Mais si vous avez connaissance du contenu de ces dossiers, faites-nous donc partager votre science.


                              • Muadib 28 mars 2009 15:49

                                Parce que vous, vous avez assez de connaissance de ces dossiers pour pouvoir affirmer qu’ils pouvaient mettre à jour l’exposition au risque d’outils financiers qui ne prendront leur essor que quelques années plus tard et dont la gestion des risques ne sera même pas assurée ?

                                Vous ne connaissez même pas leur fonctionnement, et la SEC non plus à mon humble avis vu le merdier dans lequel on est actuellement.

                                Mais je suis tout ouie...Expliquez moi en quoi des dossiers de la SEC dont vous ne connaissez rien auraient pu prévoir la crise financière que nous vivons.

                                J’attends.


                              • Mouche-zélée 29 mars 2009 21:18

                                Parkane

                                Il ne faut rien dire Muadib connait tous les dossiers il bosse sous couverture pour la CIA, le FBI et surtout pour le Mossad, ha ha ha

                                Il a accès à tout et si vous ne lui obéïssez pas il vous fera fliquer, vous retrouvera et vous le fera payer en cash ha ha ha


                              • Muadib 29 mars 2009 22:10

                                Toujours rien ?

                                Je suis assez émerveillé de voir comme on peut tenter de relier la crise économique actuelle au 11 septembre.

                                L’imagination n’a pas de limites.


                              • fred 28 mars 2009 15:17

                                Bonjour à tous, bravo à l’auteur. J’en profite pour faire la pub de mon petit travail : www.linkorama.be/911. Je ne connaissais pas l’entierté de cette interview mais elle ne remet en rien en cause le fait qu’ils nous ont menti. Qu’on sache le faire en 7 heures ou pas, ils l’ont fait et cette vidéo le démontre, enfonce encore le clou sur le fait que c’était préparé. Le WTC7 abritait également le bunker de Giuliani, le maire de New-York qui n’est jamais allé s’y abriter alors qu’il était prévu qu’il le fasse en pareilles circonstances. Non, il préfèrait se promener en ville en annonçant que les Tours risquaient de s’effondrer, quel prophète ce cher Giuliani. Personnellement, la version officielle n’a jamais pénétré mon esprit un dixième de seconde. On m’a pris pour un dingue, ça m’a coûté ma carrière, j’ai même failli y passer. Mais je suis là et content de voir le travail citoyen qui s’accomplit autour de cette affaire et aujourd’hui, on me trouve sympathique. Avant, on se foutait de ma g..., surtout quand je n’étais pas là. Mais soit. Aujourd’hui, ceux qui ont tiré profit de cette situation le paient cher et beaucoup ont tout perdu.


                                • fred 28 mars 2009 15:18

                                  Maintenant que la vérité commence à voir le jour, soyez critiques envers les autres puissances telles Chine, Japon, Russie. la vérité doit apparaître et les coupables doivent être jugés mais nous ne pouvons pas nous engager dans un nouveau rapport de force désastreux parce que violent. N’oubliez pas que les revendications des gens qui cherchent la vérité sont avant tout de l’ordre de la Justice et de la Paix. C’est important à rappeler...


                                  • Muadib 28 mars 2009 15:29

                                    "N’oubliez pas que les revendications des gens qui cherchent la vérité sont avant tout de l’ordre de la Justice et de la Paix. C’est important à rappeler..."

                                     smiley


                                  • fred 28 mars 2009 15:31

                                    Ca te fait rire ?


                                  • Muadib 28 mars 2009 15:52

                                    Oui.

                                    Car cela sous-entend que la moindre contradiction ne peut venir que d’un enfoiré payé par le gouvernement pour répandre l’injustice et la guerre, pour lutter contre la recherche de la Vérité ( vous avez oublié la majuscule) que des internautes aux compétences variées ( aéronautique, simulation numérique, analyse de vidéos youtube,...) tentent de faire éclater.

                                    Oui, cela me fait rire que vous ne vous rendiez même pas compte de la dangerosité de votre phrase et de ce qu’elle exprime.


                                  • fred 28 mars 2009 16:12

                                    "Car cela sous-entend que la moindre contradiction ne peut venir que d’un enfoiré payé par le gouvernement pour répandre l’injustice et la guerre, pour lutter contre la recherche de la Vérité ( vous avez oublié la majuscule) que des internautes aux compétences variées ( aéronautique, simulation numérique, analyse de vidéos youtube,...) tentent de faire éclater. " Imbécile. Il fallait en être un pour croire qu’on pouvait détourner des avions avec des couteaux en plastique et que 19 personnes pouvaient -commandés depuis des grottes afghanes- provoquer ce chaos.

                                    "Oui, cela me fait rire que vous ne vous rendiez même pas compte de la dangerosité de votre phrase et de ce qu’elle exprime."Vous ne vous rendez pas compte à quel point il est dangereux de ne pas se poser de questions depuis 2001. Que vous soyez encore si TF1tiste me désole. Je croyais que cela n’existait plus. La diférence entre vous et moi, c’est je ne ris pas de cela. Aveugle à ce point, c’est inconcevable.



                                  • fred 28 mars 2009 16:14

                                    J’ajoute que les médias officiles soutenant la version officielle n’ont jamais fait état de la destruction de la Tour 7 sauf la BBC avec 20 minuets d’avance et 8 ans de retard. Rien que cela suffirait à me poser des questions. Mais je ne peux même pas imaginer à quoi ressemblent les pensées des gens qui croient tout cela.


                                  • Muadib 28 mars 2009 16:17

                                    Tiens, l’argument TF1.

                                    Du déjà vu.


                                  • François M. 28 mars 2009 15:34

                                    Il est évident que le 9/11 est une inside job, une job de démolition contrôlée. En tant que technicien en architecture, j’ai vérifié les plans inclus dans le rapport officiel de la Commission sur le 9/11 et ils ne sont pas conforment avec les originaux. Dans le rapport, des dizaines de colonnes principales ont été omises pour faire paraitre les bâtiments plus faibles qu’ils ne l’étaient. Pourquoi mentir à propos de la structure réelle des WTC ?

                                    Nous sommes maintenant 624 architectes et ingénieurs dans le groupe nommé AE911 Truth qui affirment sans l’ombre d’un doute, par expertise et analyse, que des bâtiments comme les WTC n’ont pu s’écrouler à la vitesse de la chute libre. Il y a de nombreuses évidences qui supportent parfaitement l’explication de la démolition contrôlée. Des pompiers ayant travaillé sur le site du 9/11 ont aussi la même chose à dire à travers leur association pour la vérité sur le 9/11 :  Fire Fighters For 9/11 Truth

                                    Vous pouvez aussi consulter la masse d’information là : 9/11

                                    Voir aussi WTC7 : NIST Finally Admits Freefall (Parts I-III)
                                    David Chandler analyzes NIST Final Report on Building 7
                                    Dec 2008 - Jan 2009

                                    9/11/2001 : Forbidden Questions, Explosive Answers
                                    By Dr. Steven E. Jones
                                    Seminar at Utah Valley University
                                    10 Sept. 2008

                                    Et n’oublions pas qu’à cause de ce grand mensonge,

                                    Six ans plus tard, l’Irak est toujours sous occupation militaire

                                    • Muadib 28 mars 2009 15:58

                                      Le 11 septembre et la guerre en Irak sont deux problématiques différentes.

                                      L’un ne fut pas nécessaire à l’autre.



                                    • fred 28 mars 2009 16:14

                                      Elle est forte, celle-là !!!!!


                                    • Mouche-zélée 28 mars 2009 16:16

                                      Muadib

                                      Quelque part si : GW Bush a commencé par dire que l’Irak était lié au 11 septembre et à Al Quaïda pour se rétracter ensuite ...
                                      Il faut dire qu’Al Quaïda ayant un QG en Irak ce n’était pas crédible du tout à l’époque ...


                                    • Muadib 28 mars 2009 16:20

                                      L’argument principal derrière l’invasion de l’Irak restait les ADM.

                                      C. Powell n’est pas venu se ridiculiser devant l’ONU pour le plaisir.

                                      Si le 11 septembre a permis a GW Bush de faire passer la pillule, il n’a jamais désigné Saddam Hussein comme le commanditaire des attentats ce qui lui aurait tout de même facilité la tâche.

                                      De plus, l’invasion de l’Irak était déjà prévue avant le 11 septembre, il fallait bien finir le boulot du papa.

                                      Donc je persiste, tenter d’expliquer le 11 septembre en prenant la guerre en Irak comme justification n’a pas de sens.



                                    • fred 28 mars 2009 16:33

                                      Le 11 septembre est directement lié à l’invasion de l’Afghanistan et par extension, à l’Irak. Il a servi à mettre l’opinion publiue dans l’état « agressé par un nouvel ennemi extérieur », ils ont ensuite ajouté le armes de destruction massives car ils étaient à cour d’arguments. On en reparlera dans 20 ans, si on est encore là, et vos enfants vous dieonr « m’enfin, ça se voyait que c’était du n’importe quoi, comment avez-vous pu être dupes ? ». Bon, je vais profiter de mon samedi.


                                    • Muadib 28 mars 2009 17:17

                                      Un adolescent qui découvre l’internet, comme c’est touchant.

                                      Lié l’Irak au 11 septembre, GW Bush en avait rêvé, fred l’a fait. smiley

                                      Quant aux insultes, pour quelqu’un qui se dit à la recherche de la vérité ,de la justice et de la paix, ça le fout mal.


                                    • fred 28 mars 2009 17:42

                                      Ouais, c’est dingue comme on peut manquer de patience avec des gens de mauvaise foi après 8 ans de boulot hein ? Bah, au moins c’est pas lâche ! C’est le seul point positif que je trouve à Bush ! Mais il ne vaut même pas pour toi...


                                    • Muadib 28 mars 2009 18:49

                                      8 ans de boulot ?

                                      Beau travail, à quand la thèse et la publication dans "Journal of..." ?


                                    • fred 30 mars 2009 14:32

                                       T’as pas encore compris que personne n’en veut de la vérité dans les médias ? Personne n’a intérêt à divulguer la vérité, PERSONNE ! Les médias, quand ils ne sont pas ouvertement subsidiés, sont aux mains même du complexe militaro-industriel et c’est encore plus vrai en France qu’ailleurs... Ceci dit, ce n’est pas faute d’essayer mais rien à faire, c’est un sujet "politiquement incorrect"... Maintenant, si tu veux voir le fruit de ce travail : http://wwW.linkorama.be/911 .


                                    • Muadib 30 mars 2009 14:54

                                      Je ne savais pas que les journaux scientifiques étaient financés par le complexe militaro-industriel.

                                      On en apprend tous les jours.


                                    • fred 28 mars 2009 15:39

                                      Al Quaeda est une ancienne branche de la CIA destinée à faire des black-ops. On ne quitte pas la CIA comme on démissionne à la Poste il me semble smiley Même si c’était un COMPLOT mené par 19 barbus intégristes courageux, cela ne justifiait pas un tel déballage tellement profitable au lobby militaro-industriel qu’on va bientôt tenter de me persuader qu’il n’existe pas. En 1924 déjà, Prescott Bush finançait Hitler et ui permettait de se ravitailler en pétrole. N’oubliez pas que la guerre n’a commencé "que" 16 ans plus tard et qu’il a été "élu" en 33, soit 11 ans plus tard. 2012 semble donc un bon calcul pour une fin du monde évitable mais bel et bien reniée pour ceux qui ne croient pas au COMPLOT (et qui, accessoirement ne connaissent pas la signification des mots).


                                      • Suldhrun LOL 28 mars 2009 15:47

                                        à l @ auteur

                                        Votre doute j en ai là la precision, certes de façon hermetique . !

                                        Parle ;; laà  chanson d hermes


                                        La chanson de geste , immobile  !  renvoie vers le cérebral .


                                        Item , la partie Immortelle , Morphy en fut de deux siecles , en jeu d echec ,  LE gambit du Roy


                                        De façon plus mobile , l Aikido  !!!  ,  dans son aspect ! Irimi nage , en chapitre ourra à sa valeur 

                                        dynamique


                                        La chanson abrupte des tantras Thibetains nous revoy au  restaurant  existantiel d user en laissant l addition aux cons tribut ables


                                        AgoraVox , en à les mil et une posture du kamasutra social a l article


                                        ET c zst très bien


                                        • Plus robert que Redford 28 mars 2009 18:57

                                          Au secours, Demian West est revenu déguisé en LOL
                                          SORS DE CE CORPS !


                                        • Petitpois Petitpois 28 mars 2009 15:52

                                          Restons logiques !
                                          Une équipe de démolisseurs aurait pu faire ça en moins de 7 heures ?

                                          Mais alors il aurait fallu qu’au milieu de la panique du jour :


                                          - une équipe soit comme par hasard disponible à NY ce jour là, et sur le qui-vive...

                                          - que des responsables sachent qu’elle était disponible, sachent comment la contacter, et la contactent...

                                          - qu’elle se rassemble...

                                          - qu’elle se procure les explosifs, des modèles qu’on ne trouve pas à la droguerie du coin...

                                          - qu’elle arrive sur les lieux rapidement, et retrouve les responsables...

                                          - qu’elle trouve un endroit calme et y étudie les plans pour pouvoir placer les charges explosives aux points stratégiques...

                                          - qu’elle aille placer ces charges de découpe au milieu d’un immeuble en feu (et dont les ascenseurs ne marchaient plus, cage d’escalier "explosée"), en travaillant si nécessaire les colonnes à la scie à plasma, et relie ces charges avec les câbles nécessaires...

                                          - et que finalement quelqu’un appuie sur le bouton.

                                          Le tout au milieu du chaos général, à moins de 150 mètres des tours jumelles qui venaient de s’effondrer, et surtout APRES que Larry Silverstein ait décidé en fin de journée de "tirer" cette tour 7, car sinon pourquoi la miner et en affaiblir les colonnes à la scie à plasma si on ne prévoyait pas de la détruire...

                                          Ceux qui croient à ça vont trop au cinéma, ou regardent trop la télé...


                                          • Petitpois Petitpois 28 mars 2009 15:59

                                            N’oublions pas non plus les nombreux témoignages de pompiers et autres, dont Barry Jennings, haut responsable de la sécurité du WTC7, qui a témoigné (chercher sur Google) avoir été bloqué pendant des heures au 8e étage par une explosion qui avait emporté la cage d’escalier, avant même que les tours jumelles ne s’effondrent !

                                             

                                            Et cerise sur le gâteau, la BBC qui annonce "par erreur" (explication officielle !) l’effondrement du WTC7, 20 minutes avant l’événement... alors que la tour n’avait pas plus de raison de s’effondrer qu’aucune autre tour de Manhattan...


                                            • Muadib 28 mars 2009 16:05

                                              B. Jennings a changé de version au cours du temps.

                                              Il est loin d’être un témoin fiable.

                                              Quant à la BBC, il est évident qu’ils font partie du complot.
                                              Car comment serait-il possible d’une journaliste en direct puisse s’embrouiller et annoncer à l’avance l’effondrement d’un immeuble que les pompiers avaient évacué en raison du risque d’effondrement ?

                                              Il est bien plus logique que la BBC ait annoncé à l’avance cette destruction pour permettre aux chercheurs de vérité de découvrir le complot.


                                            • fred 28 mars 2009 16:16

                                               smiley Ca au moins c’est drôle smiley bravo


                                            • paul muadhib 28 mars 2009 17:47

                                              salut muadib
                                              a propos de bbc , je vais prouver qu ils sont mauvais....cote info..
                                              je mets en lien ...vous y verrez benazir bhutto ,parler de " l homme qui a assassine ben laden" dans une interview avec Frost de la BBC, emission connue, benazir bhutto est assassine environ 2 mois apres.
                                              Donc bin laden est assassine dit elle , l homme le + recherche de la planete est mort, et le gars de la bbc , le monsieur Frost ne releve rien ,pas un mot...on ne peut conclure qu une seule chose.....il est au courant , il sait que ben laden est mort , les consignes sont de ne rien dire donc , il fait comme ci elle n avait rien dit...seule explication rationnelle et irrationnelle..en anglais c est vers 2 mn 12 et + environ
                                              donc l argument BBC, ...................................................................... ........ !????


                                            • paul muadhib 28 mars 2009 17:49

                                              erreur de lien ..suis pas doue


                                            • paul muadhib 28 mars 2009 17:51

                                              encore erreur le bon cette fois ?


                                            • morice morice 28 mars 2009 23:02

                                              pas nécessairement : en fait les journalistes ont EU les infos distillées directement à l’avance par le Pentagone.


                                            • Forest Ent Forest Ent 28 mars 2009 16:16

                                              Je ne connais rien en architecture et ne peux donc pas avoir une opinion fondée sur cet article. Mais à propos de la phrase "le feu n’a jamais été la cause de l’effondrement d’un immeuble", je me souviens d’un cas en France il y a plus de 30 ans : le collège Pailleron. Un incendie avait fait fondre la structure métallique porteuse.


                                              • Muadib 28 mars 2009 16:26

                                                @Forest

                                                Je ne pense pas que votre argument est recevable.

                                                Tout comme l’argument inverse "Aucun batiment bla bla..." n’est recevable.

                                                On ne peut comparer l’effondrement d’un immeuble X à celui d’un immeuble Y pour montrer que Y n’a pu s’effondrer comme cela vu que X s’est effondré comme ceci.

                                                Même chose pour les crashs d’avions.

                                                Et encore plus dans le cas de deux immeubles de plusieurs centaines de mètre heurtés par des avions de ligne.

                                                Aussi, le seul argument recevable est d’étudier la situation en tant que cas avec les circonstances propres qui sont les siennes.

                                                Les partisans des thèses alternatives vont vous répliquer que des dizaines d’autres immeubles ne se sont pas effondrés de cette manière et que votre collège ne pèse pas bien lourd face à ces preuves irréfutables. smiley


                                              • Forest Ent Forest Ent 28 mars 2009 17:11

                                                Ce n’était pas un argument - je ne connais rien en architecture et ne cherche pas à argumenter - plutôt une réminiscence.


                                              • Plus robert que Redford 28 mars 2009 19:03

                                                Ben, t’es pas un peu con sur les bords, "La petite souris qui court dans les sables" ??

                                                Le seul intervenant qui ose une remarque qui abonde dans ton sens, tu lui ramasses la gueule méchamment ??

                                                Moinssons, moinssons !!!


                                              • Muadib 28 mars 2009 20:23

                                                Je ne le "ramasse" pas, je reste objectif.

                                                Il n’est pas opportun de faire appel aux mêmes ficelles que les tenants des théories alternatives pour démontrer l’absurdité de ces mêmes théories.

                                                Je ne pense pas avoir été trop brusque et si je l’ai été, je m’en excuse auprès de Forest qui est un intervenant d’Agoravox que je respecte.

                                                De plus, Muad’dib ne signifie pas la petite souris qui court dans les sables. Sans doute avez-vous trouvé cette traduction sur un site très connu "reopenDuneSaga.com".

                                                Encore l’insulte, décidément, c’est de famille. smiley


                                              • fred 28 mars 2009 16:40

                                                J’oubliais : ratez pas celle-ci : le Pentagone a égaré la somme de 2300 milliards de dollars en 1999-2000 annoncé le... 10 septembre 2001. Pas encore un plan d’Etat de sauvetage d’enculés n’a atteint ce montant. Si les journalistes des médias officiels soutenant la version officielle (et qui est contre l’idée du complot, ce qui est un comble sémantique) n’a fait état de ce scandale, le plus grand que l’humanité ait jamais porté...


                                                • Radix Radix 29 mars 2009 21:11

                                                  Bonjour Fred 2300 milliard celà fait exactement 328 millions de dollars pour chacun des habitants de la planète !

                                                  La misère a faillit être vaincu !

                                                  Radix


                                                • fred 30 mars 2009 11:17

                                                   Oui c’est un montant complètement dingue... J’ai refait le calcul et vous avez raison smiley Le monde entier, des bébés aux vieillards, reçoivent des centaines de millions de dollars smiley Tout le monde est riche smiley C’est dingue... Enfin c’est incroyable. Et cette annonce faite la veille des attentats dans une conférence de presse, suivie de la mort de centaines de comptables et informaticiens le lendemain, tout cela sur fond d’avion détourné qui fait 500 kms hors radars pour s’écraser sur le Pentagone, qui n’est pas vraiment mal équipé pour se défendre... Non c’est incroyable qu’il y ait encore des gens pour les défendre. La trouille ? Sans compter que si vous êtes des services secrets, pénétrer les ordis de n’importe quelle boîte du monde est un jeu d’enfant, donc je ne vous raconte pas : le déli d’initié couvert par des capitaux infinis et aujourd’hui on se demande pourquoi il y a une crise financière qui débouche sur une crise économique !!! Ils ont vraiment conduit une deuche comme une Ferrari. Et ils ont coulé une bielle. Pas de doute.


                                                • Radix Radix 30 mars 2009 20:22

                                                  Bonsoir Fred

                                                  C’était juste pour donner une idée des montants en jeux quand on parle d’aides aux banques, pas parce-que celà pourrait se produire !

                                                  Si celà se produisait, tout le monde arrêterait de travailler et... qui ferait à bouffer !

                                                  L’argent n’a de valeur que si elle est rare, sinon elle ne vaut plus rien. Mais c’est un bon indicateur pour comprendre que certains problèmes pourraient être résolus et que s’ils ne le sont pas... , ce n’est pas un problème financier, mais une volonté, laquelle ?

                                                  Radix


                                                • Muadib 31 mars 2009 11:56

                                                  Toujours aussi sûr de votre calcul ? smiley


                                                • fred 31 mars 2009 15:26

                                                   Non je te l’accorde c’est du grand n’importe quoi smiley)))))) AU TEMPS POUR MOI d’avoir validé ce résultat, parfaitement distrait par autre chose. La bonne réponse est donc : 2300 milliards divisés par 6 milliards et donc 2300 divisés par 6 et donc 568 euro par terrien. Mea Culpa ( je n’avais jamais fait ce calcul avant). On peut même dire 3400 milliards puisque l’année après sont venus s’ajouter 1100. Aujourd’hui je ne sais pas ce qu’il en est... Par contre, par US citizen, on est quand même à 11.221 euro !!!! Where is the crisis ?


                                                • Muadib 31 mars 2009 18:05

                                                  "J’ai refait le calcul et vous avez raison"

                                                  Tournez sept fois autour de l’autruche avant de parler.

                                                  Pour le reste, le lien vers lequel vous renvoyez renvoye vers une vidéo youtube ( un montage en fait) dont seule une partie concerne la déclaration faite par Rumsfeld.

                                                  A cela, on accole une partie du discours de G.W. Bush et le fait "troublant" que les attentats ont eu lieu le lendemain de la déclaration de Rumsfeld.

                                                  Rumsfeld qui dit, en gros, : Nous ne pouvons pas tracer 2.3 trillions de dollards.

                                                  Il n’est pas précisé sur quelle durée.

                                                  Ensuite un témoignage fort intéressant mais qui ne porte pas sur un montant pareil, difficille donc d’extrapoler.

                                                  Maintenant, quelques questions :

                                                  1.Existe-t-il une source moins orientée qui explique cette "perte" ?
                                                  2.Pourquoi en faire un mobile pour le 11 septembre ( dixit le site en question) alors que Rumsfeld l’annonce lors d’une conférence de presse ?
                                                  Comme le dit d’ailleurs le témoignage, ils ont couvert le supposé délit dont il parle. Or là, Rumsfeld affirme très clairement qu’il ne sait pas tracer des dépenses pour un montant de 2.3 trillions de dollards ( le terme exact est "transactions").
                                                  3.Le 11 septembre comme simple opération de diversion pour couvrir l’incompétence du Pentagone à utiliser correctement son budget ? Un peu gros.
                                                  4.Cette "perte" de 2400 milliards représente environ 3 années d’exercice pour les dépenses militaires américaines, ce qui me laisse à penser qu’il ne s’agit pas de pertes nettes, sinon le Pentagone n’aurait pas eu de quoi fonctionner pendant 3 ans...Il y a une différence entre perte de tracabilité et perte tout court... :

                                                  Overall, the president proposes $648.7 billion in military spending for 2008.

                                                  Source : http://www.dedefensa.org/article.php?art_id=3677

                                                  Si vous avez d’autres informations sur le sujet, je suis preneur.


                                                • Radix Radix 31 mars 2009 20:15

                                                  Bonjour Fred

                                                  Excuses- moi je me suis mélangé les pinceaux, j’ai rajouté des zéros que j’aurais du retrancher.

                                                  Mais même ainsi je trouve la somme pharamineuse, 300 dollar pour un africain, un amérindien ou un français c’est quand même une somme !

                                                  Radix


                                                • fred 2 avril 2009 12:51

                                                   Muadib,

                                                  Merci pour votre intervention, vos questions ne sont pas sans intérêt et j’apprécie votre démarche.

                                                  Les sources dont je dispose sur cette info (reprises sur le lien ici) :

                                                  1. Le reportage de CBS
                                                  2. La dépêche web de CBS
                                                  3. Un an après : l’intervention de Mrs Mac Kinney. (absolument énorme : la réalité dépasse la fiction)

                                                  Des montants comme celui-là sont complètement abstraits pour nos petits cerveaux. Je connaissais cette information à partir du livre de Meyssan et elle m’était complètement sortie de la tête. Il faut dire, il y a tellement de choses énormes dans le livre !!! Incroyables ! Mais vraies (vous noterez au passage que le contenu du livre n’a jamais été attaqué, seulement l’idée du livre).

                                                  C’est toute la difficulté qu’il y a autour de cette information.

                                                  Pour en revenir à ce que vous disiez : "pour le reste, le lien vers lequel vous renvoyez renvoye vers une vidéo youtube ( un montage en fait) dont seule une partie concerne la déclaration faite par Rumsfeld. "

                                                  Ce n’est pas un montage youtube mais un reportage 100% de CBS. Ce qui est étonnant, surprenant ! Ce montant est tellement gigantesque que cela eût dû faire la Une de tous les journaux du monde le lendemain matin. Et de voir Rumsfeld en personne l’annoncer est tout de même énormissime !!! Non ?

                                                  Rumsfeld qui dit, en gros, : Nous ne pouvons pas tracer 2.3 trillions de dollards. Il n’est pas précisé sur quelle durée. C’est vrai. Pourtant, en écoutant le procureur Mc kinney, elle dit explicitement que cela concerne l’exercice 99/2000 dont on fait les comptes en 2001. Pour l’exercice 00-01, on peut ajouter 1100 milliards. Problèmes d’informatique disent-ils...

                                                  Maintenant, quelques questions : 


                                                  1.Existe-t-il une source moins orientée qui explique cette "perte" ? 
                                                  Sûrement mais bizarrement, ils sont bien peu nombreux à l’ouvrir. Peut-être est-ce parce que ces salopards de terroristes n’ont pas hésité à envoyer un truc qui vole sur 120 comptables et responsables IT ?
                                                  2.Pourquoi en faire un mobile pour le 11 septembre ( dixit le site en question) alors que Rumsfeld l’annonce lors d’une conférence de presse ? 
                                                  Même réponse... Je ne trouve pas ça anecdotique 3400 milliards... je n’ai pas besoin que cela soit claironné ou non dans les journaux. Il se devait de l’annoncer et le lendemain -hasard ou non- l’actu n’en a pas touché un mot.
                                                  Comme le dit d’ailleurs le témoignage, ils ont couvert le supposé délit dont il parle. Or là, Rumsfeld affirme très clairement qu’il ne sait pas tracer des dépenses pour un montant de 2.3 trillions de dollards ( le terme exact est "transactions"). 
                                                  couvert ? vous appelez ça couvrir ??? Moi pas. Ecoutez la réponse à Mac Kinney : "nous avons des pbs de pc qui ne communiquent pas entre eux.... - qui a les contrats IT ? - je sais pas... je vous dirai un autre jour...". Je n’appele pas ça couvrir...


                                                  3.Le 11 septembre comme simple opération de diversion pour couvrir l’incompétence du Pentagone à utiliser correctement son budget ? Un peu gros. 
                                                  Je n’ai jamais dit ça. C’est un mobile parmi d’autres. Peu importe qu’il soit lié ou non. 25% du PIB des USA qui partent en fumée (source : http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=2&codeStat=NY.GDP.MKTP.PP.KD&codePays=USA&codeTheme2=2&codeStat2=NY.GDP.MKTP.KD.ZG&langue=fr), ça n’est pas un hasard, ça n’est pas innocent et factuel.
                                                  4.Cette "perte" de 2400 milliards représente environ 3 années d’exercice pour les dépenses militaires américaines, ce qui me laisse à penser qu’il ne s’agit pas de pertes nettes, sinon le Pentagone n’aurait pas eu de quoi fonctionner pendant 3 ans...Il y a une différence entre perte de tracabilité et perte tout court...
                                                  On parle donc en 2002 de 3400 milliards et même si je ne sais où cela en est aujourd’hui, je suis sûr que rien n’a changé et que c’est même encore pire. Si vous préférez, même après ce qu’ils se passe aujourd’hui leur faire confiance en matière d’argent, c’est votre problème. Mais ne vous étonnez pas alors de vous réveiller en URSS demain matin.

                                                  je vous invite à lire ceci pour vous mettre au parfum et avoir une idée relatvisée de ces montants.





                                                • fred 2 avril 2009 12:52

                                                   Je suis d’accord avec toi radix smiley Et pas de pbs, ces sommes sont juste inhabituelles à jongler et on a été un peu vite smiley Et ça reste énormissime...


                                                • Muadib 2 avril 2009 13:09

                                                  Merci d’avoir répondu pour les sources.

                                                  Je vais consulter tout cela, mais je doute de découvrir la moindre preuve que ces manquements ait pu donné un mobile pour écraser un avion sur le pentagone.
                                                  Vu qu’il aurait fallu liquider l’ensemble des traces informatiques et des personnes s’en occupant.

                                                  Alors même que l’information avait été donné à la presse le jour précédent...N’aurait-il pas été plus logique de fermer sa gueule, d’envoyer l’avion tuer tout ces emmerdeurs, et ni vu ni connu ?
                                                  Ou alors, il est plus logique de dire "Merde, on a perdu 3400 milliards" à la presse et d’ensuite, se raviser "Pourquoi on a dit ça ? Vite, tuons les tous..."

                                                  Dur à croire, mais soit.

                                                  Par contre, je persiste au niveau de ma dernière remarque.

                                                  Ces sommes représentant plus de 3 années d’exercice du Pentagone, elles n’ont pas pu être "perdues" car, si tel était le cas, le Pentagone n’aurait pas eu un dollar pour se financer.
                                                  Si le Pentagone avait réellement "perdu" cette somme d’argent, il n’aurait pas pu fonctionner. Point.

                                                  Donc, et c’est cela qui ressort des dires de Rumsfeld, il ’agit d’un problème de tracabilité.

                                                  Tout aussi grave, soit dit en passant.

                                                  Le Pentagone ne sait pas exactement où est passé ( dans le sens : où a été dépensé) cet argent.

                                                  Mais vu la somme, cela ne date pas d’hier et ces transactions doivent concerner le Pentagone depuis un certain temps.


                                                  Encore une fois, le Pentagone ne peut pas perdre plus qu’on ne lui donne.
                                                  On lui donne 700 par an, il ne peut pas en perdre 2400 smiley


                                                  Au passage, cela montre aussi l’incompétence notoire du Pentagone, incapable de tracer correctement ses transactions.
                                                  Pour un partisan du complot, ça le fait mal de découvrir que le Pentagone donne tous les signes de disfonctionnement d’une administration classique.


                                                • fred 2 avril 2009 15:01

                                                  Bonjour Muadib,

                                                  Avec plaisir, content de voir que notre dialogue devient constructif. Nous nous engueulons tous pour rien car sur le fond nous voulons tous la vérité et une enquête doit être OUVERTE (et non ré-ouverte...).

                                                  Je vais consulter tout cela, mais je doute de découvrir la moindre preuve que ces manquements ait pu donné un mobile pour écraser un avion sur le pentagone. 

                                                  Peu importe. La coïncience est bel et bien là et les médias n’en ont PAS parlé (à part CBS). J’ai fait des recherches dans les archives de journaux papier et rien ! Niks, nada. Rien que cela est déjà bizarre...


                                                  Vu qu’il aurait fallu liquider l’ensemble des traces informatiques et des personnes s’en occupant. 
                                                  Ca non... La méthode douce d’initimidation suffit : suivez mon regard... 120 morts dans un crash improbable d’avion....

                                                  Alors même que l’information avait été donné à la presse le jour précédent...N’aurait -il pas été plus logique de fermer sa gueule, d’envoyer l’avion tuer tout ces emmerdeurs, et ni vu ni connu ? 
                                                  N’obliez pas que Bush est fraîchement élu. Ce trou existe-t-il ? Ou accablent-ils l’administration sortante Clinton afin d’allonger leurs liquidités ? Ont-ils créé ce trou eux-mêmes ?


                                                  Ou alors, il est plus logique de dire "Merde, on a perdu 3400 milliards" à la presse et d’ensuite, se raviser "Pourquoi on a dit ça ? Vite, tuons les tous..." 

                                                  Il me semble qu’ils ne se gênent pas.. Que croyez-vous ? Qu’un méia soit prêt à risquer son existence pour révéler cela ?

                                                  Dur à croire, mais soit. 
                                                  Cette observation se fait surtous les aspects du dossier... dans un sens comme dans l’autre, vous n’avez pas remarqué ?

                                                  Par contre, je persiste au niveau de ma dernière remarque. 

                                                  Ces sommes représentant plus de 3 années d’exercice du Pentagone, elles n’ont pas pu être "perdues" car, si tel était le cas, le Pentagone n’aurait pas eu un dollar pour se financer. 
                                                  Si le Pentagone avait réellement "perdu" cette somme d’argent, il n’aurait pas pu fonctionner. Point. 

                                                  Donc, et c’est cela qui ressort des dires de Rumsfeld, il ’agit d’un problème de tracabilité. 

                                                  Tout aussi grave, soit dit en passant. 

                                                  Je ne vous le fais pas dire...

                                                  Le Pentagone ne sait pas exactement où est passé ( dans le sens : où a été dépensé) cet argent. 

                                                  Version officielle smiley Les ordinateurs ont du mal à communiquer entre eux (en français dans le texte).

                                                  Mais vu la somme, cela ne date pas d’hier et ces transactions doivent concerner le Pentagone depuis un certain temps. 


                                                  Encore une fois, le Pentagone ne peut pas perdre plus qu’on ne lui donne. 
                                                  On lui donne 700 par an, il ne peut pas en perdre 2400 

                                                  Ben regardez les pertes des banques aujourd’hui... C’est comparable, je dirais même plus : c’est signé !

                                                  Au passage, cela montre aussi l’incompétence notoire du Pentagone, incapable de tracer correctement ses transactions. 
                                                  On peut voir ça comme ça mais bon... Ca fait beaucoup d’incompétence sur 2 jours... NON ?

                                                  Pour un partisan du complot, ça le fait mal de découvrir que le Pentagone donne tous les signes de disfonctionnement d’une administration classique.
                                                  Non. J’ajoute que tous sommes partisans du complot et vous aussi. Un peu comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir...

                                                  Pour terminer, pensez-vous honnêtement que NOS hommes politiques ne le savaient pas ? Et ne détiennent par la vérité ? 


                                                • herbe herbe 28 mars 2009 16:40

                                                  Un peu d’humour ( je sais c’est pas facile sur un sujet comme celui ci) comme le propose 911NWO :

                                                  http://911nwo.info/2009/03/26/humour-la-theorie-du-complot-au-cinema/


                                                  • fred 28 mars 2009 16:43

                                                    J’oubliais : ratez pas celle-ci : le Pentagone a égaré la somme de 2300 milliards de dollars en 1999-2000 annoncé le... 10 septembre 2001. Pas encore un plan d’Etat de sauvetage d’enculés n’a atteint ce montant. Si les journalistes des médias officiels soutenant la version officielle (et qui est contre l’idée du complot, ce qui est un comble sémantique) n’a fait état de ce scandale, le plus grand que l’humanité ait jamais porté... J’oubliais, pour l’exercice 2000, il manquait encore 1100 milliards, comment on répond à ces accusations ? Ben regardez... A tous les TF1tistes : je vous emmerde, persiste et SIGNE.


                                                    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 28 mars 2009 16:46

                                                      Article intéressant pour les informations qu’il amène mais l’analyse est sommaire et non dénuée de naïveté, probablement en raison du souci de respecter la sacro-sainte et néanmoins fallacieuse neutralité du journaliste, serait-il citoyen.

                                                      La critique du rapport de la NIST est bien orientée, mais je m’étonne que ne soit pas évoquée la question de la symétrie de l’effondrement, c’est-à-dire le fait que les étages s’effondrent tout en restant horizontaux. C’est dommage car la meilleure critique qui puisse être faite à un rapport, c’est quand on peut mettre en évidence l’occultation d’une question dont il FALLAIT ABSOLUMENT PARLER. Griffin l’a super bien montré dans sa critique du rapport de la commission d’enquête.

                                                      Avec ce que la vidéo officielle fournit comme explication (en montrant une propagation de la chute de droite à gauche), on peut soupçonner que ce modèle explicatif ne peut pas donner une chute symétrique. Ce qui donne à cette inférence une sérieuse garantie d’être fondée, c’est que si la NIST avait été capable d’expliquer la chute symétrique, elle l’aurait fait apparaître dans ses conclusions.

                                                      La stratégie de communication utilisée par la NIST est donc le grand classique de la manip : on parle de tout ce qu’on veut, mais pas de ce qui fait mal.

                                                      Au demeurant, la ficelle est tellement grossière que dès fois je pense qu’il y a des "exécutants" qui manipulent les "donneurs d’ordre" en laissant croire qu’ils ont fait une bonne communication, alors qu’ils savent pertinemment qu’avec 3 ou 4 neurones, on est capable de déjouer la supercherie. Un peu comme les travailleurs forcés en Allemagne pouvaient saboter les munitions qu’ils fabriquaient.

                                                      Une autre faiblesse que je considère comme une naïveté, me semble tenir à l’analyse du "pull". Les pompiers ayant exclu que le proprio ait pu leur dire de sortir (pull) leurs hommes, ne restait à mes yeux que l’alternative d’une démolition contrôlée.

                                                      Dire qu’il y a mystère parce que pull renvoie à une démolition avec des câbles, me paraît naïf tant il est évident que la langue peut véhiculer des archaïsmes, cad, utiliser des termes qui renvoient à des réalités qui ne sont plus. En informatique, on utilise le terme boot, qui renvoie aux bottes. Parce qu’elles ont des bootstrap, cad, des boucles qui permettent de les enfiler. Dans la pensée magique, si on tire sur ses bootstraps, on peut s’envoler. C’est ce que font les ordinateurs quand ils bootent. Ils lisent le disque et s’organisent alors qu’ils sont pas encore allumés. Doit-on considérer qu’il y a là un mystère parce que il n’y a pas de bottes dans un ordi ? C’est juste un héritage de la langue. Je parie qu’il en va de même pour "pull" qui, pour autant que je sache, désigne bien le moment où est lancée la "démolition contrôlée"

                                                      Enfin, considérer comme évidemment plus raisonnable d’imaginer que des explosifs ont été placés dans les 7 heures entre l’effondrement des wtc1 et 2 parce qu’un expert sous le coup de la surprise, s’est figuré que c’était possible, on frise le délire.
                                                      Que ce soit possible selon cet expert, ne le rend pas logique pour autant. C’est même tout le contraire. Si il y a tant de belles institutions dans cet immeuble, si elles ont tant à cacher, je ne vois pas pourquoi elle prendrait le risque de procéder à une mise en place d’explosifs à un moment aussi dangereux.

                                                      On est dans une opération super planifiée,(tellement que la com de presse sur l’effondrement est déjà timée) et on aurait des pieds nickelés kamikazes allant placer des explosifs dans un immeuble déjà en feu. Du délire !

                                                      Dans le contexte du 11 septembre, la notion de "raisonnable" est à bannir. Elle est la garantie d’une pensée molle qui manquera sa cible.

                                                      Voilà, désolé pour la critique peut-être un peu vive, mais qui aime bien châtie bien. Je trouve excellent de constamment remettre l’ouvrage sur le métier, mais il me semble que nous devons faire preuve de la plus grande fermeté possible dans nos analyses


                                                      • Mouche-zélée 29 mars 2009 12:56

                                                        Désolé mais j’ai fait état de ces éléments dans les commentaires, c’est bien en cela qu’il est utile de lire les commentaires, ça multiplie les sources ...

                                                        D’un autre côté, nous avons eu souvent ces conversations entre habitués, donc il devient lassant de répéter les mêmes propos (même si certains changent de pseudon on les reconnait très rapidement dans la façon d’écrire)...

                                                        Techniquement c’est rigoureusement impossible leur bouze ...
                                                        Mais il semblerai que je sois un ingénieur inculte qui aurait dormi au bureau pendant 30 ans...


                                                      • Muadib 29 mars 2009 14:33

                                                        "
                                                        Techniquement c’est rigoureusement impossible leur bouze ...
                                                        Mais il semblerai que je sois un ingénieur inculte qui aurait dormi au bureau pendant 30 ans..."

                                                        Argument d’autorité.

                                                        A mon tour :

                                                        Vu ma formation d’ingénieur, il est évident que les conclusions des rapports donnés par la FEMA, la FAA, le NIST, le NCIS, la NASA, le FBI, les chinois du FBI sont rigoureusement corrects.

                                                        Merci de me croire, car je ne suis pas un ingénieur inculte qui aurait dormi au bureau pendant 30 ans.

                                                        Et quand bien même cela aurait été le cas, je suis un ingénieur. ( Comment ça être ingénieur en mathématiques ne suffit pas ? Comment ça être ingénieur en résistance des matériaux ne suffit pas ? C’est un scandale !)


                                                        Désolé je charrie, mais il faut savoir reconnaitre la complexité du sujet et rester humble. On ne peut se baser que sur des interprétations, des rapports et faire confiance aux compétences d’ingénieurs qui sont spécialisés dans le domaine.
                                                        Or, les ingénieurs "officiels" (NIST,MIT) ont bien plus de poids à mes yeux que l’ensemble des architectes/bio-ingénieurs de machinfortruth et que S. Jones.

                                                        De mon point de vue, seule une étude publiée dans un journal scientifique et montrant l’impossibilité physique de la dynamique des effondrements pourra me convaincre de quoique ce soit.
                                                        Bizarrement, pas un seul des partisans de thèses alternatives n’a pu produire un tel paper.


                                                        De manière plus général, et il s’agit de mon reproche principal aux thèses alternatives, la sensation de "tout connaître" n’est guère présente dans les rapports officiels. La grande majorité admette leur ignorance de telle ou telle partie, de tel ou tel dynamique.
                                                        A l’inverse, les partisans des thèses alternatives prétendent tout expliquer ( souvent de manière simple...ça commence mal) du phénomène.

                                                        Or, la première mise au point à faire est qu’il existera toujours un doute quelque soit les résultats. Que les marges d’erreurs sur des phénomènes pareils sont énormes. Que toute simulation, tout calcul se basera sur des hypothèses simplificatrices qui amèneront dans tous les cas de figure à une approximation.
                                                        Aussi, et je réitère cette remarque...Je préfère m’appuyer sur un rapport confessant ces approximations que sur une présentation ppt tentant de montrer qu’il ne peut s’agir que d’explosifs.

                                                        Ma formation d’ingénieur sans doute... smiley


                                                      • Mouche-zélée 29 mars 2009 21:16

                                                        Vu tes propos mon gars , tu ne démontres rien tu contredis juste pour contredire.
                                                        Tu ne nous a apporté aucun élément que la télévision ne nous ai pas apporté .

                                                        Alors question d’expérience, ha ha ha


                                                      • Cascabel Cascabel 30 mars 2009 21:09

                                                        @ mouche zélée

                                                        Désolé, mais l’intervention de Luc Laurent Salvador est pertinente et unique dans son genre. Il insiste avec raison sur l’aspect démesuré des moyens, propre à un plan dément. A partir de là toutes sortes de scénarios et d’hypothèses sur les intentions et les auteurs deviennent envisageables.


                                                      • Cascabel Cascabel 30 mars 2009 21:17

                                                        Que toute simulation, tout calcul se basera sur des hypothèses simplificatrices qui amèneront dans tous les cas de figure à une approximation.

                                                        Faux. Une simple expérience reproductible suffit à valider une théorie. On ne demande pas l’impossible.


                                                      • Muadib 31 mars 2009 11:54

                                                        Je persiste.

                                                        Ce sont les bases des mathématiques : poser des hypothèses simplificatrices engendre une approximation.

                                                        Je ne vais pas vous demander de me croire sur parole mais d’ouvrir quelques bouquins de modélisation, ça peut être utile.

                                                        Concernant l’expérience reproductible, deux choix s’offrent à vous :

                                                        1.Numérique : Et on retombe sur ma première remarque. La modélisation devra se baser sur des hypothèses qui engendreront une approximation de la réalité.

                                                        2. En réel : On refait le coup, à l’échelle. Mais là encore, approximation vu qu’il sera techniquement impossible de reproduire l’ensemble de la disposition des lieux. On pourra l’approcher très fortement mais cela restera malgré tout une approximation.

                                                        Par là, je veux simplement dire que si vous balancez un avion dans une tour, si vous voulez refaire l’expérience à l’identique, vous devrez adopter exactement le même angle d’attaque, la même vitesse, le même vent, les mêmes poutres, les mêmes bureaux, le même incendie...

                                                        Avec tellement de paramètres en compte, on est forcé d’approximer.

                                                        Personne ne connaît exactement la répartition du kérozène dans les tours, la répartition nouvelle des charges sur les différents piliers, les dégats sur les différents piliers.



                                                        Enfin bon, croyez moi ou pas, je m’en tappe.
                                                        Mais lorsque vous irez à un cours de modélisation et que vous vous amènerez avec "il suffit de refaire la même chose", on vous foutra dehors.


                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 13:10

                                                        	 	 	 	

                                                        	 	 	 	

                                                        @ muabib


                                                        Nous ne demandons ni une modélisation informatique, ni une reproduction identique mais une conceptualisation simple et reproductible des principes de destruction.
                                                        J’ai l’impression de revivre la querelle des anciens et des modernes. Les premiers ne croyaient qu’à l’expérience tandis que que les seconds ont parié sur la conceptualisation rationnelle.

                                                        Quelques chiffres simples :
                                                        A 50°C l’acier perd 50/100 de sa résistance. Question, comment des incendies où les températures on atteint 600° seulement à quelques endroits peuvent briser l’intégralité des points porteurs alors que le coef de sécurité pour le noyau porteur est de 3 et celui de l’enveloppe portante de 5 ?
                                                        Et je ne parle même pas de l’amiante et de son rôle isolant qui est allègrement ignorée dans le calcul.
                                                        Autre question conceptuelle :
                                                        Le béton et une partie l’acier des tours s’est retrouvé sous forme de très fine poussière partout autour des tours. Sur les photos NY avait même l’air d’être sous la neige. Selon la version officielle, l’énergie cinétique aurait suffit a volatiliser le béton des planchers. Excusez-moi du peu, mais je serais curieux de voir de mes propres yeux une dalle en béton, avec son ferraillage et son bac acier se transformer en poussières pyroclastiques sous le simple effet d’un choc mécanique. En dehors des explosifs, je ne vois pas comment cela est possible.
                                                        Autre curiosité : les décombres. On ne trouve pas de grands blocs. Tout est concassé, réduit en bouillie. Encore l’énergie cinétique ?

                                                        Vous voyez bien que le monde réel est intelligible. Pas besoin d’être un "expert" pour comprendre que 2 et 2 font quatre.

                                                        	 	 	 	


                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 13:12

                                                        Désolé pour les doublons. smiley


                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 14:28

                                                        A 50°C l’acier perd 50/100 de sa résistance

                                                        Je corrige mon étourderie : A 600°c, évidemment et non 50°c.


                                                      • Muadib 31 mars 2009 18:23

                                                        Je souligne le problème dans votre raisonnement :

                                                        "ni une modélisation informatique, ni une reproduction identique mais
                                                        une conceptualisation simple et reproductible des principes de
                                                        destruction"

                                                        Et je me répète.

                                                        Ce problème est affreusement complexe. Il met en oeuvre des disciplines extrêmement compliquées (la résistance des matériaux, c’est joyeux...la combustion aussi...et je parle même pas de la dynamique de l’effondrement...) qui ont parfois du mal à faire des liens entre eux.

                                                        Il n’existe PAS de conceptualisation simple d’un immeuble de 500m de haut percuté par un avion à pleine charge provoquant un incendie et l’effondrement de la tour.
                                                        Cela n’existe pas dans l’état actuel des connaissances et n’existera jamais vu que ce PHENOMENE est tout sauf simple.

                                                        On est obligé d’APPROXIMER, d’utiliser des outils connus, de discrétiser le problème ( vous savez ce que ça veut dire ?), d’utiliser des modèles pour la résistance des matériaux, pour ceci, pour cela...

                                                        Bon sang mais vous rendez-vous seulemetn compte de la masse de travail que c’est de produire une telle simulation ?
                                                        Je doute même qu’on ait la puissance de calcul nécessaire si on passe par les éléments finis.

                                                        Un simple exemple...La dernière simulation que j’ai vu pour le crah d’avion : ils modélisaient l’avion comme des rectangles sensés représenter l’inertie de l’avion et son pouvoir destructeur.
                                                        Comment voulez-vous faire autrement ?

                                                        Vous pensez que l’écoulement du kérozène et sa combustion suit un gentil processus linéaire facile à modéliser ?

                                                        Je me rapelle toujours des formules utilisés en physique, notamment lorsqu’on parlait de combustion : dans des conditions optimales de température, dans le cas d’une combustion complète, et bla bla bla...
                                                        On posait des hypothèses, homogénéité du milieu, pas de différence suivant la direction spatiale, tout ça tout ça...


                                                        Soyez déjà content que le NIST et le MIT ait tenté de modéliser cela.

                                                        Car je n’ai pas vu UN SEUL, pas UN SEUL partisan des théories alternatives modéliser et simuler numériquement l’effondrement des tours par explosifs, explosion nucléaire ou thermites.


                                                        Vous affirmez que le feu n’a pas atteint une température suffisante pour fragiliser la structure en acier, j’affirme le contraire.Parce que le NIST le dit, parce que le MIT a fait une étude à ce propos ( je vous retrouverai le lien un de ces jours mais ça doit être dispo sur internet).

                                                        Les coefficients de sécurité n’indiquent pas que la tour est capable de résister à un impact d’avion, à la perte de plusieurs de ses éléments porteurs, et à une répartition de la charge de plusieurs étages totalement différentes.
                                                        Comme le nom l’indique, il s’agit de coefficient de sécurité qui permette de garantir le cahier des charges de l’immeuble avec une marge confortable.



                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 20:52

                                                        "Vous affirmez que le feu n’a pas atteint une température suffisante pour fragiliser la structure en acier, j’affirme le contraire.Parce que le NIST le dit, parce que le MIT a fait une étude à ce propos ( je vous retrouverai le lien un de ces jours mais ça doit être dispo sur internet)."

                                                        Je n’affirme rien de perso. A 600°C l’acier perd 50/100 de ses propriétés, c’est comme ça. Donc quand le NIST lui même nous raconte que des feux de moins de 600°C (600 °C concerne quelques poches seulement, sinon les temp avoisinaient 400°C et encore, le feu n’était pas partout) ont été suffisants pour affaiblir une structure hautement redondante (et bien amientée smiley )au point de la briser entièrement...il y a un blème.

                                                        Ha oui l’impact de l’avion...je vous attendais. smiley

                                                        Officiellement l’impact est considéré négligeable, les structures étaient suffisament importantes pour absorber le choc. Certes, les "experts" auraient pu faire porter la responsabilité aux avions...mais comme la tour 7 n’en a reçu aucun il a été plus simple d’accuser le vilain feu (notez que jamais une tour ne s’est pulvérisée pour un incendie). Les médias, eux, ont insisté sur le choc et les avions, tout en taisant la tour 7.
                                                        A cela on ajoute que la scène du crime a été délibérément détruite par l’administration Bush et ce de façon tout à fait illégale. C’est tellement plus facile de faire mentir une modélisation informatique, n’est-ce pas ?

                                                        Bref, si certains se laissent intimider par "l’argument d’autorité" que représente le pouvoir, d’autres ne se laissent pas impressionner pour autant.


                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 20:53

                                                        Ma devise : restons simple.


                                                      • Cascabel Cascabel 31 mars 2009 23:06

                                                        Par là, je veux simplement dire que si vous balancez un avion dans une tour, si vous voulez refaire l’expérience à l’identique, vous devrez adopter exactement le même angle d’attaque, la même vitesse, le même vent, les mêmes poutres, les mêmes bureaux, le même incendie...

                                                        DEUX tours identiques se sont désintégrées de la même façon. Pourtant les deux avions n’avaient pas le même angle d’attaque, ni exactement la même vitesse, ni frappés au même endroit. Il y a donc bien un pricipe unique responsable et non une multiplicité de petites coincidences comme votre théorie le laisse entendre.
                                                        Aussi, quand on effectue des crash test c’est pour étudier avec précision le comportement d’une structure à un choc. La question de la destruction ne se pose pas, on sait que l’appareil cassera. Pour les tours jumelles et la tour 7, nous observons une destruction qui échappe ( de loin ! ) aux fourchettes de l’admissible, là est le pb.




                                                      • Muadib 1er avril 2009 11:41

                                                        "Ma devise : restons simple."

                                                        Je n’ai pas envie de me répéter une enième fois.

                                                        Soit vous admettez que c’est un phénomène complexe qui nécessite énormément d’approximations, soit vous remettez en question les mathématiques telles qu’enseignées à l’université et plus particulièrement l’aspect "modélisation".

                                                        Mais vu que vous n’y connaissez strictement rien, je n’ai aucun doute sur l’issue de vos démarches.

                                                        Les deux tours ne se sont pas effondrées de manière identique vu que leur point d’impact n’étaient pas situés à la même hauteur ni dans le même angle.

                                                        Il suffit de comparer les deux delta_t entre l’impact et l’effondrement pour pouvoir affirmer qu’ils ne sont pas identiques.

                                                        Que la dynamique soit de même nature, ça, c’est certain. Encore heureux que deux tours identiques réagissent plus ou moins de la même manière à un choc suivi d’un incendie.


                                                      • Cascabel Cascabel 1er avril 2009 18:00

                                                        Pour pouvoir prendre un ton aussi pédant vous auriez besoin d’un minimum d’équations logiques ou tout du moins d’exemples concrets sur lesquels vous appuyer. C’est bien une démarche de mauvaise foi de compliquer les problèmes afin de ne point les résoudre.


                                                        Là où vous vous vous contredisez : 

                                                        D’un côté vous affirmez haut et fort être certain de la VO, de l’autre vous estimez les phénomènes trop complexes pour être intelligibles. Il faudrait savoir, ou vous êtes sûr à 100/100 que la VO dit vrai et à ce moment là vous devriez être capâble de nous le démontrer, ou vous n’êtes pas sûr et ne pouvez à ce titre défendre bec et ongles ladite version.

                                                        Avec un tout petit peu de logique on en vient à bout de l’imposture.

                                                         


                                                      • Muadib 1er avril 2009 18:59

                                                        "D’un côté vous affirmez haut et fort être certain de la VO"

                                                        Je n’ai jamais affirmé une chose pareil.

                                                        Si par VO, vous entendez la version de Bush, alors je suis même en désaccord avec sa version.

                                                        Je ne pense pas qu’une organisation terroriste internationnale ( Al-Qaida) personnifié par Ben Laden aurait ordonné ces attentats.
                                                        Du moins il n’y en a aucune preuve.

                                                        Par contre, que des cellules terroristes ait organisé ces attentats, ça oui.

                                                        Je n’ai jamais affirmé être 100% partisan de la VO.
                                                        Parce qu’on ne peut pas l’être.

                                                        Je maintiens juste qu’il n’a jamais été démontré que l’effondrement n’aurait pas pu se passer tel que décrit par plusieurs études/rapports.
                                                        Qu’il n’a jamais été démontré qu’il y avait des explosifs dans les tours.

                                                        Dès cet instant, l’explication la plus rationnelle s’impose :

                                                        Un avion se plante dans une tour, la tour s’effondre, c’est la faute à l’avion.


                                                        Il n’y a donc strictement aucune contradiction entre ma position et le fait que le phénomène en question soit complexe.

                                                        Par contre, il y a une sévère contradiction entre affirmer que l’effondrement n’est pas possible sans explosif tout en simplifiant à outrance le phénomène en question.

                                                        Mais ça, je doute que vous le compreniez un jour.


                                                      • Cascabel Cascabel 1er avril 2009 19:01

                                                        Encore heureux que deux tours identiques réagissent plus ou moins de la même manière à un choc suivi d’un incendie.


                                                        et surtout suivi d’un bon petit dynamitage.


                                                      • Cascabel Cascabel 1er avril 2009 19:23

                                                        Dès cet instant, l’explication la plus rationnelle s’impose :

                                                        Un avion se plante dans une tour, la tour s’effondre, c’est la faute à l’avion.


                                                        Ca ne s’impose pas du tout et vous le savez bien. J’en ai marre de démontrer que deux et deux font quatre.

                                                        Quand on parle de VO on parle des tours. Je ne m’attarde avec les acteurs, je me fiche complétement de cela pour le moment.
                                                        Vous ne cessez de m’enfumer avec vos avions qui ne sont que des moustiques. Le NIST se fiche aussi des avions, déjà dit. On parle d’effondrement par le feu pour TOUTES les tours, y compris pour la 7 qui n’a rien reçu sur la figure.
                                                        Vous défendez une version fausse qui ne résiste pas à des calculs élémentaires. Vous fermez les yeux quand on vous montre sous le nez une tour qui explose de partout.

                                                        Et surtout vous l’admettez vous même : vous êtes incapable de démontrer par un calcul intelligible la VO. Moi je vous ai mis sous le nez quelques chiffres, ceux-là même que nous architectes utilisons tous les jours pour construire des structures qui tiennent la route et qui ne tombent pas en miettes au moindre incendie. 
                                                        Pas besoin d’être ingénieur pour comprendre qu’une structure qui résiste 3 X sa charge peut être affaiblie de moitié sans se briser. Si en plus seule une minorité des points porteurs est concernée...

                                                        Vous n’avez rien dans vos cartons, juste une VO bien bidon. smiley


                                                      • Cascabel Cascabel 1er avril 2009 19:31

                                                        Par contre, il y a une sévère contradiction entre affirmer que l’effondrement n’est pas possible sans explosif tout en simplifiant à outrance le phénomène en question.

                                                        Mais ça, je doute que vous le compreniez un jour.


                                                        Malheureusement pour les menteurs la réalité physique n’est pas corruptible. 


                                                      • Muadib 2 avril 2009 11:49

                                                        Vous êtes architecte ?

                                                        Je comprends mieux. smiley

                                                        Je me demande pourquoi j’essaye de discuter avec vous dans ce cas.
                                                        Vous n’avez jamais eu la formation nécessaire pour comprendre ces phénomènes.

                                                        Et encore une fois, un facteur de sécurité de 3 n’indique pas que la tour va résister à une nouvelle répartition de charge.

                                                        Elle indique, qu’en théorie, si on ajoutait 2x le poids de la tour de manière uniforme, la tour résisterait.

                                                        Je vous ferais bien un dessin, mais en tant qu’architecte, vous êtes bien plus doué que moi à ce niveau.


                                                      • Cascabel Cascabel 3 avril 2009 00:23

                                                        Vous êtes tout simplement incapable d’expliquer clairement le principe de destruction des tours car vous défendez un mensonge.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès