• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Agoravox : pourquoi ça marche ?

Agoravox : pourquoi ça marche ?

Une recherche sur le moteur Google nous montre que le média citoyen est fort peu critiqué. C’est toujours en interne que les critiques fusent, parfois de manière très violente. Toujours ? Non. Quelques remarques ont quand même émergé, mais à peine.


Wikipedia parle d’Agoravox

(larges extraits)

Wikipedia commence la présentation d’Agoravox par une comparaison avec son propre système : "AgoraVox est un site web d’actualités alimenté par des rédacteurs volontaires non professionnels et dont aucune compétence n’est exigée, se rapprochant en cela de Wikinews (projet Wikimedia tout comme Wikipédia)".

Puis le célèbre wiki note ce qui l’en différencie puis ébauche une première critique : "Le style est à la fois journalistique pour les articles et forum pour les commentaires, à la différence de celui encyclopédique de Wikipédia. La politique éditoriale, telle qu’elle est définie sur le site, prône la publication d’informations thématiques inédites, détectées par les citoyens . En réalité, on trouve également sur le site beaucoup d’articles de fond, des textes déjà édités ailleurs, des commentaires ou des éditoriaux souvent publiés dans une rubrique tribune libre".

Il poursuit : "Il semble que pour pouvoir être membre du Comité de rédaction, il soit nécessaire d’avoir déjà publié un certain nombre d’articles sur Agoravox et d’être reconnu comme étant un rédacteur ’de qualité’. Également, de manière générale (mais ce n’est pas une obligation), les membres de ce Comité sont des rédacteurs ’historiques’, présents sur la plate-forme depuis son lancement ou presque".

Enfin, il conclut par une remarque un peu tendancieuse : "D’où le succès de ce genre d’initiative : les rédacteurs, non payés, du moins pour la plupart, bénéficient d’une tribune". Or, aucun rédacteur n’est actuellement payé, comme l’a rappelé Carlo Revelli dans ses commentaires d’articles. Une réflexion est néanmoins en cours pour indemniser les reporters citoyens.

Les critiques émanant des blogs

Difficiles d’en trouver. Mais en voici une qui se limite à un aspect purement technique et de forme :

"Alors voilà Agoravox, le fameux site citoyen non censuré qui cherche encore le bon système de notation qui ne part pas en live, qui n’est pas foutu d’organiser les threads hiérarchiquement si bien que la moitié des gens ne répondent jamais au bon endroit, qui a des menus déroulants qui ne se referment pas une fois sur deux... a vraiment besoin de toi. Bon ça tourne pas sous Templeet mais y a quelques bonnes idées à refiler".

Source : http://linuxfr.org/ Bozo_le_clown/25035.html

Interview de Carlo Revelli sur www.leblogmedias.com

www.leblogmedias.com.

- "Pourquoi mettre les photos des rédacteurs sur la une du site. Les gens sont-ils attirés par l’idée de participer à un journalisme citoyen, ou souhaitent-ils surtout se mettre en avant et avoir leur quart d’heure de célébrité ?

- Carlo Revelli : C’est juste une faiblesse de l’être humain, et du blogueur en particulier. Il y a évidement une volonté de se faire connaître de la part de nos rédacteurs, mais ce n’est pas la seule raison. Je trouve que le fait de publier la photo des intervenants rend moins froid l’univers de l’information. J’aime bien, lorsque que je lis un article ou un commentaire, voir le visage de son auteur."

Mais au fait pourquoi ça marche ?

1 - Pour les mêmes raisons que marche Wikipedia

- Le relativisme : il pose comme postulat que tous les points de vue se valent, ou plutôt que chacun a raison de son point de vue. Le site tolère les critiques sur l’équipe, les dirigeants, le comité des rédacteurs.

- Le rationalisme : cette pensée pondère le relativisme initial. Le lecteur de Wikipedia (et d’Agoravox), prenant connaissance des différentes opinions sur une question, se donne les moyens de décider ensuite en parfaite connaissance de cause ce qu’il doit penser.

- Le positivisme, lui, exige des sources et des références à ce qui existe déjà, tandis qu’il proscrit des inventions ou des prises de position originales. L’exigence positiviste est expliquée dans les deuxième et troisième principes éditoriaux de Wikipedia, la "vérifiabilité" et le "pas de recherche originale". Agoravox est plus ouvert à l’originalité que les wikis.

2 - Pour les mêmes raisons que marchent les autres médias

- Le privilège de l’émotion : l’événement est le merveilleux de notre époque. Le but de l’information est de faire réagir.

- La tyrannie de l’actualité : c’est une dictature douce qui nous désapprend à consacrer le temps qui est nécessaire au recul et à l’analyse. Otages du présent, nous nous accrochons à une actualité fugace : le journal n’a plus de valeur le lendemain. Le savoir durable n’est pas porteur de succès, de commentaires, de polémique. Seule compte l’information.

- La société de l’information globale : renforcée par le développement des nouvelles technologies de l’information.

- Les réseaux et la non verticalité : voir l’ouvrage en ligne de Joël de Rosnay.

3 - Pour des raisons spécifiques à Agoravox

- La vigilance des commentateurs :

Les rédacteurs du comité de lecture et les commentateurs sont en état d’alerte permanent du fait de leur esprit critique très aiguisé, mais il est arrivé une fois qu’un petit malin trompe cette vigilance en truquant son CV et en postant un article qui se voulait provocateur Les bougnoules. Les commentateurs, d’abord surpris, se sont très rapidement mis à douter de l’authenticité des propos de l’auteur et à le prendre à parti. L’article a finalement été retiré après protestations nombreuses et révélation du pot-aux-roses. L’article est encore visible sur le blog de son auteur (http://mayku.skyrock.com/7.html) qui aime jouer avec le feu. Il relate sa version de l’événement ici : voir sur son blog. Le souci du plus grand respect possible de la liberté d’expression peut, on le voit, comporter des risques diffciles à maîtriser... Mais ce principe de liberté est à préserver néanmoins précieusement.

- Agoravox se comporte à la fois comme un média (offre de programmes) et comme une agora. Mixité du système.

- "Agoravotes" : le système de votes des articles et des commentaires favorise une certaine forme d’expression.

- Feuilletons et personnages : toute une galerie d’avatars, parfois cocasses, anime le site et il n’est pas rare qu’une discussion soit reprise plusieurs jours après une interruption, comme un feuilleton à suivre. Les avatars peuvent être modifiés au gré des envies, d’où quelques blagues perpétrées de temps en temps par les rédacteurs, confirmés ou pas.

- Une discussion en temps réel : les commentaires des intervenants sont mis en ligne sans délai ; ils ne sont pas passés au crible d’une pré-modération. Cela crée des discussions vivantes, voire vives, qui ajoutent aux intérêts déjà cités.

Conclusion

La politisation des Français et leur aspiration à une citoyenneté plus active, les conduisent à chercher des espaces d’expression et d’échanges. Récemment d’autres médias citoyens ont vu le jour, comme "Rue89", un blog conçu par d’anciens journalistes de Libération. Mais Agoravox reste encore un concept unique, séduisant malgré son lot de râleurs perpétuels, et de rouspéteurs !

J’ai volontairement écarté toute tentative d’exhaustivité afin de laisser la place aux libres commentaires qui viendront compléter ces propos, notamment sur la question de fond : Agoravox : pourquoi ça marche ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • yoda yoda 23 août 2007 11:23

    Peut etre faudrait il poser au préalable cette question :

    « AgoraVox, est ce que ca marche ? »

    Et quel est votre critere pour dire « ca marche » ? Des jambes ? Le nombre de lecteurs ? de commentateurs ? Le chiffre d’affaire de Cybion ? Comparé a qui et a quoi ?

    Cordialement smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 12:18

      Yoda,

      "AgoraVox, est ce que ca marche ? Et quel est votre critere pour dire « ca marche » ? Des jambes ? Le nombre de lecteurs ? de commentateurs ? Le chiffre d’affaire de Cybion ? Comparé a qui et a quoi ?"

      >>> Tu as peut-être raison sur certains points et je suis le premier à raler quand il faut.

      Nous marchons aujourd’hui avec des statistiques et des paroles lancées par certains.

      Sont-ils des représentants ? Est-ce vraiment une bonne question ?

      Qui ne dit rien conscent. Le chiffre d’affaire, je n’en ai rien à cirer. Ce que je peux dire, c’est qu’il y a une grande différence d’audition sur AV par rapport aux « blogs ». J’ai mon site, je peux en parler. Lire on veut bien entre le désert et le café, mais pour réagir avec ses tripes, c’est pas trop la tasse de thé.

      Maintenant si tu t’en fous... Oublie ce que je viens d’écrire.

      Essaye ou donne moi un site que je peux aller consulter. Merci d’avance.

      Bien à toi, smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 12:33

      Puisque l’on parle d’Agoravox je replace ici mon commentaire que j’aime :

      @ Carlo Revelli

      J’attache une importance extraordinaire au commentaire de Demian à 17H44 ( Monet Inconnu au Clark Institute à Williamstown)

      Comme vous l’avez peut-être remarqué, je reproche en effet à Demian depuis longtemps de ne parler que des artistes connus, archiconnus et de n’être dans le fond qu’une plaquette de présentation du Ministère de la Culture. Cette attitude déteint sur la qualité du site lui-même.

      Or je découvre qu’il ne parle pas des artistes d’aujourd’hui parcequ’on lui refuse de le faire ! smiley

      Je trouve cela extrêmement dommageable pour agoravox. Agoravox est un journal d’actualité. En art comme ailleurs, il me semble important qu’il parle des artistes d’actualité et non pas morts. AVox ne peut être en-dehors du mouvement des idées de notre temps.

      je vois que les modérateurs des articles sont confrontés à un dilemme :

      . Soit ils acceptent un article d’une personne qui ne connaît PAS le milieu de l’art. Ils ne prennent pas de risque mais se retrouvent avec un article sans intérêt puisque précisément son auteur ne connaît pas l’art ! (exemple de la Taverne des Poètes)

      . Soit ils acceptent un article d’une personne qui VIT dans le milieu de l’art. Ils prennent alors le risque d’une publicité commerciale déguisée, mais la grande chance aussi de faire passer un article d’un grand intérêt puisque précisément son auteur connaît très bien l’art. (exemple de DW )

      Le problème est très grand pour ce journal et peut se retrouver dans tous les autres milieux autre que l’art. Je propose donc ceci : Pourquoi ne pas demander aux auteurs d’un article de préciser au début de leur texte leur degré de collusion avec le sujet dont il parle ? Ils préciseraient s’ils connaissent la personne dont ils parlent, s’ils travaillent dans la société dont ils parlent, s’ils ont des intérêts dans le produits dont ils parlent, etc. Chacun pourra avoir un important critère de jugement de la valeur de l’article.

      Je n’ai pas inventé cette idée : Elle est continuellement employée dans le milieu de la recherche scientifique internationale.

      Je souhaiterais une réponse des modérateurs des articles d’Agoravox sur ce sujet qui me semble important et pas seulement dans le domaine de l’art. Merci d’avance.

      désolé pour ce commentaire un peu long que je n’ai pas réussit à faire plus court


    • yoda yoda 23 août 2007 12:38

      @ L’enfoire, je ralais pas, je demandais benoitement et amicalement a l’auteur ce qu’il voulait dire par « Agoravox marche ». Il a repondu un peu plus loin : ses articles y essaiment jusqu’au babel oued du oueb.

       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 13:24

      @La Mouche,

      Carlo, je vous l’annonce (j’espère qu’il ne m’n voudra pas) ne pourra pas répondre personnellement. Il est en Italie au chevet de sa mère suite à une chute.

      Je vais essayer, je l’ai déjà fait d’ailleurs à ce que tu as dit :

      « Demian depuis longtemps de ne parler que des artistes connus »

      >>> Si je me souviens, je crois que j’ai abondé dans ton sens. Je me suis d’ailleurs un peu « accroché » avec lui.

      « Agoravox est un journal d’actualité. »

      >>> Pas exclusivement, tout de même. Pluraliste (ou qui se veut comme tel), je dirais.

      « modérateurs des articles sont confrontés à un dilemme : »

      . Soit son auteur ne connaît pas l’art ! (exemple de la Taverne des Poètes)

      . Soit une personne qui VIT dans le milieu de l’art."(exemple de DW )

      >>> Je peux dire ici, de manière Haut et Fort, j’en ai rien à cirer avec l’actu pure et dure. Il y a 2 choses que je râle au sujet des refus :

      - L’obligation d’être dsans l’actu

      - Une longueur des articles qui pourrait gêner le lecteur d’occasion.

      « Pourquoi ne pas demander aux auteurs d’un article de préciser au début de leur texte leur degré de collusion avec le sujet dont il parle ? »

      >>> D’accord. Il y a rubrique et sous rubriques pour cela.

      Maintenant, place aux autres modérateurs.

       smiley


    • Gasty Gasty 23 août 2007 13:56

      @La mouche du coche

      qu’il parle des artistes d’actualité et non pas morts

      Personnellement que Demian puisse parler d’un artiste vivant sans avoir l’envie de le démolir pour se mettre en valeur....j’en doute !


    • valentin1979 23 août 2007 14:06

      Je pense en effet que c’est une bonne idée. C’est un peu plus transparent que les journalistes qui disent « vous » aux politiques à l’antenne, et tu en dehors smiley


    • Abstention 2007 23 août 2007 14:14

      Cet article fait vraiment dans le plus pur style « défense de la maison » et dans la pensée unique modéro-agoravoxiste. Un média « conventionnel » hésiterait à s’exprimer de la sorte.

      Que signifie « marcher », et par rapport à quels objectifs ? La modération d’Agoravox a été instrumentalisée par deux ou trois courants politiques, et même à cette fin ça n’a pas marché.

      Lire, entre autres :

      http://axelkarakartal.blog.20minutes.fr/archive/2007/08/04/les-nouveaux-m%C3%A9dias-n-existent-pas.html

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26454

      et, pour en rester à un seul auteur censuré mais il y en a plein, ces trois articles refusés cette année et dont les titres mêmes indiquent clairement le caractère politique de la censure pratiquée ici :

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=79

      François Bayrou, candidat entre deux eaux et à coloration variable

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=87

      Nicolas Sarkozy, l’Etat et l’identité nationale (1)

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=217

      Sarkozy, Strauss-Kahn, Bush, transversalité et targaires de la politique

      L’allusion aux « targaires » commence comme suit. Evidemment, ça peut ne pas plaire...

      « Jogam a la targa

      bravei Martegaus,

      se tombam dins l’aiga,

      si farem pas mau. »

      (« Jouons à la targe, braves Martiguais. Si on tombe dans l’eau, on ne se fera pas mal ». Chant populaire provençal)

      Dans la tradition provençale, l’apôtre Pierre est le patron des pêcheurs. Le 29 juin dans l’après-midi ont lieu dans les ports les joutes de targes. Le targaire porte une imitation de l’ancien petit bouclier médiéval, dont le nom de targa (targe) provient du francique. Avec une lance conçue pour ce jeu, le targaire doit renverser des adversaires équipés de la même façon. Un sport qui parodie les combats du Moyen-Age.

      (...)

      Si ce mois de débats parlementaires avait été autre chose qu’une parodie, on aurait vu bien avant, dès l’élection de Nicolas Sarkozy et au fur et à mesure qu’il faisait connaître ses projets de loi, des mobilisations contre le contenu de ces projets. Tel n’a pas été le cas. Même pour la Saint-Pierre, lorsque le programme des joutes était officiellement affiché. Par la suite, le « départ en vacances » a eu bon dos...


    • La Taverne des Poètes 23 août 2007 14:24

      Non je ne suis pas la mouche du coach ! smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 14:26

      @Abstention,

      Je l’ai senti et c’est probablement vrai. L’impartialité n’a pas toujours été ressentie et suivie.

      Pour ma part et c’est peut-être à cause de ce fait, on m’a gardé à l’écart sans trop « oser » me dire comme cela marchait.

      Je suis belge et je n’ai jamais modéré un article qui contenait une racine « sark » « seg » « bay » ou tout autre du même acabis. Je ne connais pas tous les noms, je touche pas.

      Sur des sujets « belges » avec nos problèmes actuels, je n’y manque pas. Tu n’as qu’à te rassasier de mon « Belgium, twelve points » local.

      Je me suis bien fait comprendre ? smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 14:34

      Gasty,

      Ce n’est pas si grave qu’il le démolisse. Il vaut mieux qu’il le démolisse, plutôt que de ne pas en parler du tout.

      Finalement j’ai la réponse à la bonne question du titre de l’article : Agoravox : pourquoi ça marche ?

      Mais parceque rédacteurs ont un gros égo bien sûr. smiley

      J’aime bien que les rédacteurs aient de l’égo : Les gens qui ne font rien m’ennuient smiley


    • La Taverne des Poètes 23 août 2007 14:41

      La mouche : c’est aussi simplement parce que les rédacteurs écrivent. Sans rédacteurs comme nous, pas de commentateurs comme vous...


    • La Taverne des Poètes 23 août 2007 14:44

      La mouche : Et maintenant vous salissez le drapeau ? Voir ici : http://www.agoravox.fr/IMG/mouche_sarko_sartre-2.jpg (photo de l’article d’Aurélien de...Bretagne)

       smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 15:45

      Je n’ai pas de problème avec l’égo des rédacteurs si leur article est bon smiley (Excusez-moi, je mets des lunettes pour me croire au soleil )


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 15:46

      L’Enfoiré, ton commentaire est sympa. Ma pensée à Carlo.


    • claude claude 23 août 2007 17:34

      bonjour la mouche,

      je ne comprends pas le différent que vous faites entre demian et la taverne.

      que ce dernier ne soit pas un puriste « formé dans les écoles » ne l’empêche pas d’avoir des sensations et des sentiments face à une peinture ou ue sculpture. heureusement, parce si on laissait la critique d’art qu’aux professionnels, ceux-ci se débrouilleraient rapidement pour clore leur « domaine ». déjà que leur jargon est plus ou moins abscons...

      justement c’est l’intérêt d’agora de laisser la parole aux néophites : nous avons un angle de vue, qui s’il n’est pas techniquement parfait, n’en reste pas moins parfaitement pertinent et intelligent.

      ne doit-on laisser la contemplation de la beauté des fleurs aux seuls botanistes ? smiley


    • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 19:00

      Oui Claude,

      mon commentaire est un peu vexant pour la Taverne, mais j’avais besoin d’un exemple pour être clair. Désolé, la Taverne. smiley

      En réalité, rien ne me gêne à ce que la Taverne écrive un article sur un sujet qu’il ne domine pas trop. Il fait ce qu’il veut.

      Je suis par contre vraiment triste que l’on refuse à quelqu’un de publier un article sous prétexte qu’il a trop d’accointances avec le milieu dont il parle ; Je trouve que cette attitude fait perdre beaucoup de la qualité du site. smiley


    • Ingrid du Midi 24 août 2007 09:05

      Abstention 20007 écrit : « pour en rester à un seul auteur censuré mais il y en a plein, ces trois articles refusés cette année et dont les titres mêmes indiquent clairement le caractère politique de la censure pratiquée ici »

      C’est d’autant plus intéressant, que les articles de cet auteur ne posaient aucun problème aux modérateurs et passaient vite dans Yahoo ! Actualités quand il critiquait Bové, Buffet, Royal... Par exemple :

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=9

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=15545

      Emploi du temps des enseignants et vrais problèmes des institutions françaises

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=38

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16052

      Buffet, Royal, Voynet, présidentielles de 2007 et verrouillage de la politique française

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=48

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17139

      Gauche dite antilibérale : vers un buffet royal pour tous ?

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=68

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=18423

      La réforme de la justice, grande absente de la campagne présidentielle

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=69

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=18795

      Le candidat José Bové court-circuite royalement le courant alternatif

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=73

      http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19287

      Le programme Royal couronne une stratégie générale de vide politique

      et d’autres à l’adresse :

      http://www.agoravox.fr/auteur.php3?id_auteur=6710

      Il paraît évident qu’il existe une censure polico-lobbiste sur Agoravox, avec des filtrages d’articles et d’auteurs qui s’ecartent trop de la « bonne pensée ». Et dans ce cas, l’expression « site citoyen » est un leurre pour faire passer une idéologie et, au bon moment, une propagande.


    • Ingrid du Midi 24 août 2007 09:12

      La Mouche du coche écrit : « Je suis par contre vraiment triste que l’on refuse à quelqu’un de publier un article sous prétexte qu’il a trop d’accointances avec le milieu dont il parle »

      Et si on parlait des accointances des modérateurs ? Des articles et des « reportages » qui relevaient du pur pamphlet politique ont été très souvent mis à la une d’Agoravox pendant la campagne électorale, et ça continue sous d’autres formes.

      C’est ce qui est trompeur dans Agoravox. En réalité, la « liberté d’expression » se trouve sous contrôle de quelques chapelles politiques. Et ce qui est permis à certains, ne l’est pas à d’autres. Mais dans ce cas, on ne peut pas parler de « site citoyen ».


    • tvargentine.com lerma 23 août 2007 11:27

      C’est avant tout l’interactivité de l’actualité et un formidable échange d’information dans tous les domaines.

      « Echanger c’est progresser »


      • claude claude 23 août 2007 17:35

        pour une fois, je plusse lerma smiley


      • Boileau419 Boileau419 23 août 2007 11:29

        Allô, allô, ah, quelle friture dans l’air !

        Allô, oui, c’est la Caverne des Poètes délétères.

        Ah, c’est vous, c’est vous l’Himmler de Quimper ?

        C’est lui-même en cornes et en os, heil Hitler !

        C’est bien, vous n’avez pas oublié le Führer.

        Je reconnais, compère, votre accent de Bordères...

        On ne peut rien vous cacher, mon petit Lucifer.

        Alors, c’est pour gazer un commentaire ?

        Mieux, je veux la peau d’un adversaire !

        Discrétion garantie, mon four est dans le presbytère.

        Ah, je le croyais au séminaire... !

        Un seul à liquider ou c’est tout un parterre ?

        Une seule pour l’instant fera l’affaire.

        Pour les solutions finales je suis hors pair !

        A qui le dites-vous, très cher !

        C’est la garce droitière de La-Trinité-sur-Mer ?

        Oui, je veux la blondasse les quatre fers en l’air.

        Pas de souci, je la vois déjà six pieds sous terre.

        La rosse, je la veux grillée dans la stratosphère !

        Un seul mot et je l’envoie en glacière sur Jupiter !

        Faites vite, cette sorcière me met dans d’ces colères !

        Moi aussi, la punaise, elle a l’art de m’déplaire !

        Elle peut bien faire ses prières...

        Elle n’aura pas le temps d’un Pater Noster...

        Je veux une main de fer dans un gant de mohair.

        Je ne fais rien moi-même. Ce sont mes sicaires...

        Pardi, vous avez déjà la carrure d’un leader !

        Après le bunker, j’ai étudié chez les Khmers...


        • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 12:06

          @Waterproof,

          Que suis je venu faire dans cette galère,

          N’ai-je été autre part que dans la galère,

          Car je ne peux m’exprimer que par des airs,

          Et cela d’ailleurs sans en avoir l’air,

          Je n’ose le dire mais je reste accro,

          Car si ce n’était le cas, je ne penserais qu’au dodo,

          Sur Agoravox, je n’ai pas d’autres désirs,

          Que de lancer des idées que j’estime comme pire,

          Penser à faire une véritable explosion,

          Je n’en veux aucune démonstration,

          Je passe ou je trépasse,

          Qui oserait me proposerait que je m’casse,

          Pour cela il faudrait que j’eusse lu

          Mais pour cela il faudrait se débarasser de son rut,

          L’eusse tu crus la friture,

          Ca ne se mange pas sur les murs,

          Je suis bien placé pour le savoir,

          Belge, j’en ai souvent dans mon bavoir....

          Merci, tout de même pour m’avoir donner l’occasion de m’éclater. Ca me change d’écrire sous cette manière. smiley


        • ripouette ripouette 23 août 2007 12:45

          Le crossposting c’est mal, Bois-la-tasse !! Tu as pris tes pillules ce matin ? On dirait que non smiley

          Alors lève-toi de devant ton ordinateur, rempli un verre d’eau et prends tous les petits cachets jaune rouges et blanc que t’a prescrit ton docteur, ça ira mieux après.


        • La Taverne des Poètes 23 août 2007 13:04

          Que Boileau arrête la rime et vous, la frime !


        • LE CHAT LE CHAT 23 août 2007 13:10

          un poète breton dans le crachin , c’est imper vers !


        • claude claude 23 août 2007 17:38

          quel chat-pitre, notre matou favori !!!

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley


        • nephilim 23 août 2007 11:57

          @boileau Vous rendez vous réellement compte de la lamentable image que vous donnez de vous que cela soit a l’encontre de la Taverne ou de Demian vous etes à la limite de la therapie^^. faites des posts si vous voulez mais essayez d’etre constructif dans la critique. car je vous le dis vous etes epuisant.........


          • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:10

            Le succès d’Agoravox est tel que de plus en plus de blogs et de revues reprennent ses articles. Pour les miens, je cite quelques exemples :

            Mon article « Les prouesses des handicapés » sur « La Lettre du cadre territorial » : http://www.territorial.fr/TPL_CODE/TPL_NWL_ART_FICHE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/67 96/1048-lettre-handicap.htm

            Mon article « La France sur pause » sur un blog du site officiel du PS : (je rappelle que je suis au MoDem...) : http://dgi-17.over-blog.com/article-11804948.html

            Ou encore ce blog perso qui pointe vers un mon article sur l’obésité paru sur Naturavox : http://www.dietimiam.com/article-11162313.html

            Là encore, un site perso qui reprend mon article sur Marion du Faouët : http://voxfnredekker.canalblog.com/archives/2007/08/09/index.html

            Le hic c’est que je n’ai été informé par aucun de ces webmestres. Chacun doit donc contrôler ce qui est fait de ses articles.


            • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 12:23

              @Taverne,

              Tu as parfaitement raison. Même AV est venu me chercher sur mon site. Medium4you, le clone belge d’AV, Esprit Libre, me pompent mes articles. Mais je suis averti, pas avant mais après. Même chez eux, même remaque que j’ai fait précédemment.

              Aucun prestige à tirer, seulement une constatation.


            • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:32

              Salut Guy, c’est la rançon du succès mais il ne faudrait pas que l’on oublie le respect de l’individu et de ses opinions.


            • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:36

              Important : à tous : J’ai publié le message suivant sur le site du MoDem :

              « Attention ! Le PS pique nos idées. Mon article aujourd’hui parle du média citoyen Agoravox : »Agoravox : pourquoi ça marche ?" A lire ici : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=28184

              Mais ce qui m’inquiète c’est qu’en faisant la recherche sur Google, j’ai aussi vu qu’un de mes articles est repris avec ma photo sur le site officiel du PS ! J’ai bien sûr réagi sur ce site par un commentaire dont j’attends la publication. Voir mon commentaire (sur fond vert) sous mon article du jour. Si vous voulez aller direct sans passer par Agoravox, c’est ici : http://dgi-17.over-blog.com/article-11804948.html On y voit la rose et le poing, des photos de Sarkozy partout et ma photo en petit qui semble narguer."

              En effet, le respect des opinions de chacun interdit d’utiliser son article à des fins partisanes, surtout quand le parti est d’un autre camp.


            • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 12:40

              Taverne,

              Tout à fait, d’accord. Ta remarque est à prendre en considération. Le succès ne me grise pas, n’aie crainte.

              Je cherche chez AV une discussion ouverte et franche. Sans contrainte, sans préjugé, car c’est toujours entre les « raisons » de chacun que l’on trouve la vérité.

              Medium4you avec les mêmes « ingrédients » se révèle très peu loquace. Un défaut de jeunesse, probablement.

              Merci, pour l’autre adresse Rue89 que j’avais déjà entendu d’ailleurs. Il faut toujours assurer « ses arrières ».


            • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:48

              La « Taverne des poètes » n’est pas estampillée « PS » mais « MoDem », même si j’en suis que simple adhérent. Je tiens à le dire.

              Guy, Rue89 : sur ce nouveau blog, il y a trop de couleur rouge à mon goût... smiley


            • La Taverne des Poètes 23 août 2007 13:03

              West : question « commentaires constructifs », Lerma a une longueur d’avance sur vous (voyez plus haut). C’est dire !


            • azerty55 azerty55 23 août 2007 16:25

              Pas vraiment modeste, ca vous tourne le ciboulot ?


            • POUET pouet 24 août 2007 09:27

              Mais ma parole, c’est qu’il y croient vraiment à leur « succès » ces gens-là ?

              Qu’ils essaient seulement de demander l’énorme rétribution de 10€ pour un article, et ils verront alors que la Madame qui nettoie l’escalier est mieux traitée qu’eux.

              Gros égo = gros pigeon, c’est bien connu.


            • POUET pouet 24 août 2007 09:35

              Taverne et l’Enfoiré

              Envoyez un mail au boss et demandez-lui donc de rétribuer vos prestations. Vous verrez alors les stars hollywoodiennes incontournables que vous réprésentez à ses yeux smiley

              Lui par contre, c’est un malin. Car il troque votre boulot contre du cirage d’égo.

              Ceci dit, c’est sympa de faire tout ça, je ne critique pas la chose, mais le coup du « je suis une star », là vraiment smiley smiley smiley


            • La Taverne des Poètes 24 août 2007 09:43

              à pouet : En ma qualité de fonctionnaire, je n’ai droit de percevoir aucune rétribution autre que mon traitement et mes primes qui me suffisent amplement. Je viens ici en bénévole comme je vais en bénévole aider l’association « Paroles d’artistes » de Pont-Aven.


            • POUET pouet 24 août 2007 10:14

              Ca n’empêche pas que tu peux demander pour voir. Tu dis toi-même qu’il faut faire gaffe à la grosse tête. Ok, super. Et bien, ça aidera smiley


            • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 24 août 2007 17:43

              jaloux ! smiley


            • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 24 août 2007 17:44

              @ DW

              Jaloux !!! (pardon !)


            • Thomas Thomas 23 août 2007 12:34

              Le critère « ça marche » aurait gagné à être approfondi. Le plus important en effet, ce n’est pas de savoir qui on est ou ce que l’on pense être (un site à succès par exemple) mais qui nous reconnaît comme tel (à l’échelle d’AV, ça vaut aussi pour les auteurs).

              En l’occurrence, le fait que nombre d’articles d’AV sont repris sur Yahoo et référencés dans Google news est un signe fort.

              Ensuite, il serait intéressant de se procurer les statistiques de consultation (nombre de visiteurs uniques, ...) et de les mettre en perspectives avec d’autres sites d’information. Le hic, c’est que rares sont les sites qui publient ces données.

              Enfin, si AV ne draine pas de critique, il serait important de savoir s’il suscite des louanges. Parce que l’absence de critique extérieure peut être un indice d’indifférence. Comme disait je crois Mark Twain, la seule chose pire que faire parler de soi en mal, c’est n’en pas faire parler du tout.

              Ne cédons pas à l’autocongratulation, attendons plutôt qu’on parle de nous.


              • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:46

                à Thomas : vous dites que le critère « ça marche » aurait mérité d’être approfondi. Mais comme je l’explique dans ma conclusion, j’ai délibérément évité d’être exhaustif pour laissser la parole libre compléter le propos, comme vous le faites très bien d’ailleurs.


              • ZEN ZEN 23 août 2007 12:37

                Comme ce auteur britannique, et après un an de pratique agoravoxienne, je m’interroge... :

                "Andrew Keen, baptisé « l’Antéchrist de la Silicon Valley », a publié début juin un brûlot, The Cult of the Amateur. Le sous-titre s’avère on ne peut plus clair : Comment Internet tue notre culture. Andrew Keen n’a pourtant rien d’un allergique à la technologie : ce Britannique devenu entrepreneur californien avant la bulle, tient un blog - thegreatseduction.com - et produit un programme de podcast sur AfterTV. Dans un article publié en février 2006 dans The Weekly Standard, il partait en guerre contre le Web 2.0 en écrivant que le « grand mouvement utopique de notre ère contemporaine a son siège dans la Silicon Valley » et n’hésitant pas à rapprocher ce « cauchemar de Socrate » à l’idéologie communiste. Il étoffe cette thèse dans son dernier livre. A-t-il fini par prendre en grippe ce qu’il a adoré ? Non, répond-il, ce n’est pas la technologie en soi qui lui pose problème, mais plutôt ce qu’Internet est devenu, un marigot où baignent un maximum d’inepties, un tombeau de la culture de qualité, fossoyée par la gratuité. Il n’hésite pas à écrire que des millions de singes derrière leur clavier alimentent une jungle de médiocrité. Le journalisme citoyen, qui désigne la possibilité de tout un chacun de devenir cyberreporter, participe selon lui de cette idéologie de l’amateurisme. Le livre de Keen a évidemment généré un âpre débat. Comment en êtes-vous venu à dénoncer l’envers d’Internet ? Quand je regarde le Web, j’y vois principalement un chaos culturel et éthique. J’observe le vol rampant de la propriété intellectuelle, le plagiat, la pornographie extrême, le spam incessant et l’inanité intellectuelle. Les sociétés du Web 2.0, les Youtube, Google ou autre Facebook, n’utilisent le contenu généré par les internautes que pour augmenter leurs bénéfices. Tout le monde s’exprime certes, mais « narcissiquement », et la culture est de qualité de plus en plus médiocre. L’éthique de l’amateur est si dominante que l’expertise, le talent et le savoir perdent du terrain. Des analyses politiques superficielles, des vidéos pitoyables, des romans illisibles. Aujourd’hui, Internet ressemble à l’état de nature, plus proche de Hobbes que de Rousseau, où le comportement humain s’épanouit sans règles sociales ni lois. L’anarchie. Il suffit d’aller surfer sur la blogosphère ou de lire ce qui se dit sur les forums. Le Web 2.0 est en train de tuer notre culture, prendre d’assaut notre économie et détruire nos codes de conduite. Tout ça à cause de cette foi utopique dans l’information technologique. Internet ne permet-il pas justement une démocratisation de la culture ? Au XXe siècle, ce sont les médias qui ont démocratisé l’accès à la culture. La démocratisation portée par le Web, la soi-disant sagesse du public, est un leurre. Wikipédia, l’encyclopédie en ligne collaborative en tête des recherches mondiales, n’a pas plus de valeur qu’un Trivial Pursuit, avec plein d’erreurs et de demi-vérités. La sacro-sainte communauté peut en arriver à décider, de manière consensuelle, que deux plus deux équivaut à cinq. Le pire, je crois, c’est l’anonymat qui règne en ligne. On devrait être obligé de donner sa véritable identité. Cette supposée démocratie m’apparaît en réalité comme une oligarchie, le résultat d’une alliance entre les anciens de la contre-culture et les fondamentalistes libéraux. C’est la nouvelle élite de la Silicon Valley, héritière de la culture hippie. Etes-vous antitechno ? Ce livre n’est pas contre la technologie. Il dit simplement que nous sommes responsables de cette invention collective et que nous nous devons de la contrôler. Quand nous regardons Internet, nous regardons dans un miroir. Je n’ai pas de problème avec le Web. Je ne suis pas un luddite [un opposant à toute nouvelle technologie, ndlr]. J’adore me servir du courrier électronique. Je souhaite seulement plus de contrôle. Je suis contre cette culture de l’amateurisme élevée en idéologie. Aujourd’hui, on l’idéalise, au risque d’entraver et de censurer la vraie créativité. Nous avons besoin de culture de qualité, de hiérarchie. Les journaux citoyens sont idéalisés. Les médias traditionnels sont considérés comme corrompus, paresseux et peureux, alors que les amateurs du Web 2.0 sont dynamiques, honnêtes et sages. Mais les médias institutionnels sont indispensables dans leur rôle de médiateurs. Que pensez-vous du journalisme citoyen ? Qu’est-ce que veut dire « journalisme citoyen » ? Est-ce qu’on dit des « politiques citoyens » ou des « docteurs citoyens » ? Un journaliste n’est pas un amateur. Il existe une véritable incompréhension de ce qu’est un journaliste. Aux Etats-Unis, nous avons d’excellents journaux comme le New York Times, le Washington Post ou USA Today. Et cela ne s’improvise pas, c’est un job qui demande du temps, des compétences et de l’énergie. Le propriétaire d’un ordinateur ne se transforme pas en un journaliste crédible, comme un livre de recettes ne fait pas pour autant le bon cuisinier."


                • ZEN ZEN 23 août 2007 12:39

                  @ Thomas

                  Yahoo et Google sont-ils des critères de vérité ? On y trouve tout , le meilleur comme le pire, non ?


                • ripouette ripouette 23 août 2007 12:48

                  Heu Zen quand tu colles un article de quelqu’un d’autre en commentaire, ce serait pas mal de mettre la référence : « Je suis contre cette culture de l’amateurisme ».

                  Je me prends pour Zoro aujourd’hui !


                • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:53

                  C’est vrai ça, Zen, vous perdez vos bons réflexes ! D’ailleurs je vous trouve moins Zen ces temps derniers. Est-ce l’effet du mauvais temps ? Heureusement le soleil revient. Je me suis posé la même question que vous : pourquoi n’y a-t-il pas davantage d’éloges d’Agoravox ? La presse ne tient pas trop à en parler même si des journaux et revues on consacré des encarts à ce média. Je remarque en tous cas que les forums du monde sont de plus en plus morts et qu’ici cela ne désemplit pas. (vases communiquants ?)


                • ripouette ripouette 23 août 2007 13:05

                  Le Web 2.0, c’est le nouveau marché aux esclaves. Vous tous les rédacteurs bossez bien gentiment pour permettre à la société qui possède le site de passer de la pub ! Il n’y a même pas de redistribution des parts de la société aux rédacteurs les plus actifs, un peu comme Redhat avait fait avec les membres historiques de Linux ! Ce serait quand même un minimum.

                  Et quid du droit d’auteurs ? La réponse se trouve sur AV : « En soumettant un article ou un document sur AgoraVox, les rédacteurs acceptent implicitement que celui-ci puisse, avec leur accord, être librement reproduit sur d’autres sites Internet ou en dehors d’Internet par d’autres médias. » Il n’est nul par fait mention d’une quelconque rémunération, c’est la disparition pur et simple du droits d’auteur. Si demain une maison d’édition publie l’intégralité des textes de la Taverne, il pourra toujours s’asseoir sur les royalties !!

                  Le système n’est pas nouveau et nombre de sites communautaires spécialisés fonctionnent depuis de nombreuses années sur ce modèle économique, jeuxonline. Une grande masse de rédacteurs travaillent pour un petit groupe de gens qui génèrent des profits par la publicité au nom de la liberté d’expression... Ca ressemble quand même pas à de l’exploitation de bonne volonté tout ça.

                  Heureusement que c’est un terrain merveilleux pour troller !!!!!


                • ZEN ZEN 23 août 2007 13:19

                  Merci Ripouette, pressé par la préparation d’une repas, je n’avais pas eu le temps de faire le nécessaire, je me proposais d’y revenir,...c’est fait

                  Ceci dit, cet avis mérite discussion, je ne le partage pas totalement...


                • Surcouf 23 août 2007 13:30

                  à ZEN,

                  oui, internet, c’est le meilleur comme le pire. A l’image de l’homme et de la femme.


                • ripouette ripouette 23 août 2007 13:37

                  Erf mon clavier a fourché, il faut lire à la fin du commentaire ci-dessus : « Ca ressemble quand même pas mal à de l’exploitation de bonne volonté tout ça » sinon ça veut pas dire grand chose smiley


                • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 13:57

                  Salut Zen,

                  « Andrew Keen ...Comment Internet tue notre culture...tient un blog - thegreatseduction.com - et produit un programme de podcast sur AfterTV. »

                  >>> Tiens, tiens, il utilise les armes qu’il exècre....

                  « guerre contre le Web 2.0... utopique de notre ère contemporaine a son siège dans la Silicon Valley »

                  >>> Peut-être. A-t-il trouvé autre chose pour s’exprimer de manière le plus interactif que possible ? L’outil n’est rien, s’il n’est pas suivi de bons utilisateurs.

                  « idéologie communiste. »

                  >>> mon dieu, il va prendre un coup de vieux en disant cela.

                  « Internet est devenu, un marigot où baignent un maximum d’inepties, un tombeau de la culture de qualité, fossoyée par la gratuité. »

                  >>> Il a d’après moi oublié les cours d’analyse de texte. Ils n’ont d’ailleurs rien à voir avec internet. Cela se faisait bien avant, dès qu’on a commencé à écrire et donc à lire.

                  « des millions de singes derrière leur clavier alimentent une jungle de médiocrité. »

                  >>> Il ne connait pas Agoravox.... smiley

                  « idéologie de l’amateurisme. »

                  >>> Amateurs qui deviennent spécialistes. Les maîtres sont parfois dépassé par leurs élèves.

                  « le Web, j’y vois principalement un chaos culturel et éthique. »

                  >>> Exact. On y trouve souvent ce qu’on ne cherche pas.

                  « le vol rampant de la propriété intellectuelle, le plagiat, la pornographie extrême, le spam incessant et l’inanité intellectuelle. »

                  >>> Exact. Mais même les icebergs se retournent quand la chaleur monte. Et d’autres sommets apparaissent. smiley

                  « contenu généré par les internautes que pour augmenter leurs bénéfices. »

                  >>> Exact.

                  « L’éthique de l’amateur est si dominante que l’expertise, le talent et le savoir perdent du terrain. Des analyses politiques superficielles, des vidéos pitoyables, des romans illisibles. »

                  >>> Exact, mais pas d’exclusivité d’internet.

                  « L’anarchie. »

                  >>> « L’anarchie est la plus haute expression de l’ordre. », Elisée Reclus

                  « tuer notre culture... foi utopique dans l’information technologique. Internet ne permet-il pas justement une démocratisation de la culture ? »

                  >>> Oui, justement.

                  « les médias qui ont démocratisé l’accès à la culture. La démocratisation portée par le Web, la soi-disant sagesse du public, est un leurre. »

                  >>> Je préfère ce leurre-là.

                  « Cette supposée démocratie m’apparaît en réalité comme une oligarchie »

                  >>> certains ont appelé pompeusement « 5ème Pouvoir », mais je n’approuve pas.

                  « nous sommes responsables de cette invention collective et que nous nous devons de la contrôler. »

                  >>> Responsable. Tout à fait. Le contrôle, c’est l’« autre » citoyen qui d’oit le faire. C’est de l’autocensure.

                  « les médias institutionnels sont indispensables dans leur rôle de médiateurs. »

                  >>> Tout à fait.

                  « « journalisme citoyen » ? Est-ce qu’on dit des « politiques citoyens » ou des « docteurs citoyens » ? »

                  >>> Non. C’est implicite. Polis = ville. Un docteur n’est que l’ « outil » de la santé. Pas de la pensée.

                  « Le propriétaire d’un ordinateur ne se transforme pas en un journaliste crédible, comme un livre de recettes ne fait pas pour autant le bon cuisinier. »

                  >>> Ce ne devrait pas être sa prétention. Il devrait revendiquer un esprit de « candide ».  smiley


                • JL JL 23 août 2007 14:21

                  @ ZEN, quand je lis : «  »Andrew Keen n’hésite pas à écrire que des millions de singes derrière leur clavier alimentent une jungle de médiocrité«  »...

                  J’ai envie de faire une cure de désintoxication d’Avox. smiley


                • Antoine Diederick 23 août 2007 14:32

                  @ ZEN

                  « démocratisation de la culture »....Keen rêve complètement....

                  Il y a longtemps en Europe et ce mme avant l’apparition de l’Internet que les sociologues ne croient plus à la démocratisation de la culture, c’est comme cet autre « monstre du Loch Ness » qu’est la « société de loisirs »....

                  Nos amis us sont un petit peu en retard la dessus, mais il faut dire que les sociétés multiculturelles ont un petit peu tendance a s’a-culturer


                • Antoine Diederick 23 août 2007 15:05

                  @ Zen,

                  sur ce passage....

                  "Que pensez-vous du journalisme citoyen ? Qu’est-ce que veut dire « journalisme citoyen » ? Est-ce qu’on dit des « politiques ­citoyens » ou des « docteurs ­citoyens » ? Un journaliste n’est pas un amateur. Il existe une véritable incompréhension de ce qu’est un journaliste. Aux Etats-Unis, nous avons d’excellents journaux comme le New York Times, le Washington Post ou USA Today. Et cela ne s’improvise pas, c’est un job qui ­demande du temps, des compétences et de l’énergie. Le propriétaire d’un ordinateur ne se transforme pas en un journaliste crédible, comme un livre de recettes ne fait pas pour autant le bon ­cuisinier."

                  Le journaliste citoyen est à mon sens une appelation impropre pour parler du phénomène « journal citoyen ».

                  C’est vrai, être journaliste c’est un job à plein temps avec des tas de contraintes que je vais pas détailler ici (gestion des sources, des documents, etc ).

                  En revanche, si le terme « journaliste citoyen » n’est pas approprié, j’ai envie de le remplacer par « socialisation citoyenne » encore que ce terme est sujet à malentendus.

                  Disons plutôt « socialisation de l’opinion »....

                  En fait, il faudrait un nouveau terme pour caractériser ces textes écrits par des « amateurs » et le lieu où ils sont regroupés, ces textes.

                  Personnellement, je crois réellement que le ’journalisme citoyen’ apporte un plus pour l’échange des idées...en bien comme en mal....


                • JL JL 23 août 2007 18:05

                  D’un autre coté, «  »quand je lis : «  » des millions de singes derrière leur clavier alimentent une jungle de médiocrité«  »..., je me dis que, le hasard aidant, ils arriveront peut-être, non pas à réécrire un sketch de Coluche, mais à produire quelque chose d’inédit et pertinent à la fois ?


                • Antoine Diederick 24 août 2007 07:50

                  @ JL, d’accord avec vous, il y a peut-être plus de pertinence sur Avox que ce débat ici, ne laisse paraitre. Et que quelque chose d’inédit en sortira. D’ailleurs, je crois que c’est bien cet « inédit » qui est l’attraction de Avox.


                • La Taverne des Poètes 23 août 2007 12:59

                  Cet article a pour but d’ouvrir le dialogue sur la question posée dans le titre. Ma conclusion le dit. Lisez d’abord puis commentez mais COMMENTEZ au lieu de « troller » par des paroles sans intérêt.


                • La Taverne des Poètes 23 août 2007 13:06

                  On peut critiquer le média mais aussi louer ses qualités d’autant plus que l’on est libre.


                • ripouette ripouette 23 août 2007 13:24

                  A quand une IRL (rencontre dans la vraie vie) Agoravox ??? On intallerait un petit ring et vous vous taperiez sur la gueule, le vainqueur serait proclamé « Plus bel égo d’Agoravox », ses dix prochains articles seraient publiés sans passer par le commité de rédaction et il aurait un pin’s « Web 2.0 compatible » en prime !!!


                • ripouette ripouette 23 août 2007 20:42

                  IRL : In real life. C’est une rencontre dans la vraie vie, dans un café le plus souvent, entre les utilisateurs d’un même site Internet ou d’un forum voir comme ici, d’un nid de troll.


                • La Taverne des Poètes 23 août 2007 13:21

                  A ma demande, le site du PS a indiqué que je suis adhérent au moDem : voir ici : http://dgi-17.over-blog.com/article-11804948.html. Il n’empêche que la moindre des politesses eut été de m’avertir que mon article avait été repris sur le site officiel du PS.

                  Je considère que l’affaire est close pour cette fois-ci.


                  • La mouche du coche La mouche du coche 23 août 2007 13:24

                    La Taverne, ne te retourne pas tout de suite mais ce site n’est PAS le site officiel du PS.

                    cordialement


                  • La Taverne des Poètes 23 août 2007 14:21

                    La mouche : le blog est accrédité officiellement par le PS dont il affihce le logo. Un clic sur ce logo et vous arrivez sur le site officiel. Vous savez bien que le PS ne prête pas son logo à n’importe qui.

                    De toute façon peu importe, la question est là : comment contrôler l’utilsation de ses articles et surtout éviter qu’is soient utilisées à des fins non souhaitées ?


                  • POUET pouet 23 août 2007 14:23

                    Par rapport à « OhMyNews » Agoravox ne marche pas, il rampe.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 14:32

                      Pouet,

                      Tu en est sûr ? Tu peux traduire ce qui s’y dit ? Cela m’intéresse au plus haut point. Si c’est vrai, tout n’est pas perdu.


                    • POUET pouet 23 août 2007 14:39

                      Bien sûr que non. L’anglais est trop compliqué pour mon neurone.


                    • POUET pouet 23 août 2007 14:56

                      L’enfoiré,

                      Avant ton intelligente remarque, j’avais déjà mis un lien vers un article US dans le forum sur la 400e exécution. Tu crois peut-être que je l’ai mis sans le lire ?


                    • La Taverne des Poètes 23 août 2007 15:00

                      à Pouet : « le monsieur te dit... » : vous savez juste faire « pouet » !" mais vous n’apportez pas d’arguments comparatifs.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 16:33

                      @Pouet,

                      Sorry, comme je ne connaissais pas ce HomhyNew, j’ai rechercher http://www.ohmynews.com/ et regarde où je suis arrivé. Voilà la raison de ma remarque. Je regarde maintenant : http://english.ohmynews.com/english/article_list.asp

                      C’est plus aisé pour mon neurone à moi. smiley


                    • POUET pouet 23 août 2007 16:35

                      j’me disais aussi, t’as pas l’air si con sur ta photo smiley

                      a +


                    • Bulgroz 23 août 2007 14:49

                      Comme d’habitude, Poète des tavernes est passé à coté de l’essentiel.

                      Le problème n’est pas « pourquoi ça marche ? » mais « pourquoi ça ne marche pas aussi bien que Rue89.com ? » qui réussit lui à attirer des investisseurs (400 000 visites par mois, temps de lecture moyen 28 minutes, captage de recettes publicitaires, 15 salariés dont 8 journalistes..)

                      Quand je vois l’article d’Agoravox d’hier « La nouvelle idéologie négrière » en parlant d’Areva et en y collant la photo d’Anne Lauvergeon, je me dis que la rédaction (non payée ?) d’Agoravox est irresponsable et tout juste digne du niveau d’un site tenu par des potaches figés aux années 68.

                      Autre chose qui différencie les 2 sites : le mièvre Poète des tavernes qui nous pisse mille copies mièvres n’aurait aucune chance de réciter ses mièvreries sur Rue89.com.

                      Agoravox doit faire son introspection pour redevenir un media crédible et de référence. C’est urgent : « Des tavernes » est il à niveau et au bon niveau ?


                      • La Taverne des Poètes 23 août 2007 15:06

                        Bulgroz = bulle grosse incapable d’ébaucher le moindre début d’article sur Agoravox où pourtant selon lui c’est très facile de publier.

                        Agoravox n’est pas à comparer à un site de journalistes professionnels venant d’un journal subventionné et lié aux pouvoirs financiers.


                      • POUET pouet 23 août 2007 15:18

                        Demande à Demian West, il y est rédacteur smiley

                        http://english.ohmynews.com/english/article_list.asp


                      • POUET pouet 23 août 2007 15:20

                        Dans le moteur de recherche en haut à droite, tu peux trouver tous ses articles.


                      • POUET pouet 23 août 2007 15:37

                        Peace & Love, my brother smiley smiley


                      • aurelien 23 août 2007 15:06

                        Agora Vox est tenu par un comité de rédaction restreint, , et qui oriente pardfois les nouvelles : par exmeple celle d’aujourd’hui avec monsanto et les OGM : il n’y a aucun moyen de voter l’information, qui est présentée de manière tronquée et peu objective.

                        Le débat sur les OGM ne se limite pas aux faucheurs et à Monsanto, et encore moins aux paroles du président de la FNSEA, dsont on avu les réactions douteuses après la mort de CLauide Lagorce, en parlant de « tribu africaine » ou autres...

                        Quelle blague de voir le dirigeant de la FNSEA, pro-OGM convaincu demander un débat parlementaire sur les OGM...

                        Quelle action regrettable de la part du comité de rédaction de ne pas permettre de plus aux lecteur de voter cette info présentéeé de manière peu pertinente.

                        Enfin, en ce qui concerne le comité ed rédaction proprement dit, seul Carlo Revelli est présenté et rédacteur, les trois autres personnes sont de parfaites inconnues et n’ont d’ailleurs jamasi rédigé d’articles :

                        C. Bourrat I. Pledel M. Rochdi D. Zagni

                        Qui sont ces personnes ? Ont-elles des orientations politiques, syndicales, des liens dans le monde de l’industrie ou autres ?

                        Le manque de transparence est assez important à ce niveau.


                        • Antoine Diederick 23 août 2007 15:19

                          il y a un an, il était possible de commenter les articles mis en ligne spécifiquement par les entrepreneurs de Avox, j’ai d’ailleurs pu le faire sans contraintes (les commenter), puis , il n’a plus été possible de le faire...j’ai donc pensé que cela imposait un surcroit de travail et d’interventions à l’equipe de Avox. Cela ne m’a pas plus tourmenté que cela ensuite...


                        • aurelien 23 août 2007 15:44

                          Il y a deux ou trois semaines, il était possible de voter ces actus, mais sans pouvoir les commenter...


                        • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 16:44

                          @Aurélien,

                          « comité ed rédaction proprement dit, seul Carlo Revelli est présenté et rédacteur, les trois autres personnes sont de parfaites inconnues et n’ont d’ailleurs jamais rédigé d’articles C. Bourrat I. Pledel M. Rochdi D. Zagni »

                          >>> Ok. Comme cofondateur il y a eu Joël de Rosnay. Il a publié des articles mais en « stand alone ». Mais en effet pas dans la liste du Comité de rédaction (inconnu pour moi aussi).

                          « Le manque de transparence est assez important à ce niveau. »

                          >>> Même les modérateurs externes restent assez discrets en général.


                        • aurelien 23 août 2007 18:22

                          précipitation : les 4 autres personnes


                        • maxim maxim 23 août 2007 15:14

                          AgoravoX ?????

                          un café du commerce virtuel où on n’a pas à payer sa tournée ........


                          • LE CHAT LE CHAT 23 août 2007 15:21

                            @maxim ,

                            tiens mon pote , c’est ma tournée http://cbb.site.voila.fr/page3.html


                          • Voltaire Voltaire 23 août 2007 16:20

                            Bon article, qui pose beaucoup de bonnes questions.

                            Comme d’autres intervenants, j’aimerais aussi y trouver des réponses, mais cela demande une étude plus approfondie.

                            En ce qui concerne les questions, légitimes, sur la composition du comité des rédacteurs et de leur influence, il faut reconnaitre qu’Agoravox n’est pas un modèle de transparence. Néanmoins, je trouve que l’ensemble des points de vue est généralement présent, et publié, ce qui suggère une grande objectivité de ce média.

                            la comparaison avec Rue89 me semble difficile : Agoravox n’est pas un site de professionnels, c’est sa force et sa faiblesse. La qualité moyenne des articles est nécessairement plus faible, mais infiniment plus variée. On y trouve aussi un petit nombre d’articles remarquables (il est rare qu’il y ait un jour sans au moins un très bon article), et les commentaires y sont particulièrement riches et variés.

                            Je trouve la suggestion de la mouche du coche excellente : nous sommes un certain nombre de contributeurs à devoir ou préférer utiliser un pseudo. Pour autant, connaitre les compétences réelles de l’auteur sur le sujet peut se révéler utile (par exemple, je n’ai aucune expérience particulière au niveau politique, ce qui ne m’empêche pas d’écrire des articles politiques que j’espère parfois intéressant ; j’ai en revanche des compétence scientifiques qui me permettent d’écrire ou de commenter certains articles de façon crédible).

                            Je trouve les commentaires sur Agoravox paru dans Wikipedia assez réalistes. Agoravox tend a acquérir une influence et une réputation non négligeable, mais on peut encore s’interroger sur son futur. Néanmoins, il n’y a pas d’équivalent de cette qualité. IL serait intéressant d’avoir des informations sur le public de lecteurs et son évolution. Il me semble que cela s’est un peu stabilisé, mais je peux me tromper. Carlo sembalait avoir des idées novatrices pour la rentrée, attendons de voir (l’idée d’enquête citoyenne, en utilisant un thème trop technique et de façon biaisée, n’était cependant pas de bonne augure).


                            • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 16:53

                              Salut Voltaire,

                              « Agoravox n’est pas un modèle de transparence. »

                              >>> C’est un de mes reproches. Je l’ai fait savoir.

                              « Agoravox n’est pas un site de professionnels, c’est sa force et sa faiblesse. La qualité moyenne des articles est nécessairement plus faible, mais infiniment plus variée. »

                              >>> Merci, pour cette remarque qui sonne avec mon credo. Tu le dis : « pas de jour sans au moins un très bon article, et les commentaires y sont particulièrement riches et variés. »

                              « la suggestion de la mouche du coche excellente... connaitre les compétences réelles de l’auteur sur le sujet peut se révéler utile (par exemple, je n’ai aucune expérience particulière au niveau politique, ce qui ne m’empêche pas d’écrire des articles politiques que j’espère parfois intéressant ; j’ai en revanche des compétence scientifiques qui me permettent d’écrire ou de commenter certains articles de façon crédible). »

                              >>> Lis mon « About » pardon « Mon à propos ». Je ne suis pas avare d’info.

                              « Il serait intéressant d’avoir des informations sur le public de lecteurs et son évolution. Il me semble que cela s’est un peu stabilisé, mais je peux me tromper. Carlo sembalait avoir des idées novatrices pour la rentrée, attendons de voir (l’idée d’enquête citoyenne, en utilisant un thème trop technique et de façon biaisée, n’était cependant pas de bonne augure). »

                              >>> Décidemment, je suis synchro avec toi. Pourvu que ça dourrre smiley


                            • La Taverne des Poètes 23 août 2007 17:10

                              Guy : le peu d’informations personnelles que j’ai mises dans mon cv gêne encore trop certains. smiley


                            • Bulgroz 23 août 2007 18:12

                              Voltaire,

                              Ce que je faisais en parlant d’Agoravox et Rue89, c’était de comparer leur notoriété et leur développement.

                              Certes rue89 fonctionne avec des vrais journalistes, mais j’ai aussi entendu Carlo Revelli reconnaître que la faiblesse d’Agoravox était liée au fait qu’il n’y ait pas de journalistes dans l’équipe et qu’il songeait à s’en adjoindre.

                              On doit pouvoir faire appel à des citoyens ordinaires pour commenter l’actualité ou toute autre chose.

                              Cependant, à mon sens, la mise en ligne ou non, la politique éditoriale, l’organisation des articles doit relever d’un travail de vrai journaliste.

                              Je pense (encore fois) à l’article d’hier « la nouvelle idéologie négrière » avec photo de la présidente d’Areva.

                              On peut dire ce que l’on veut mais le lecteur ne peut pas s’empêcher de faire la comparaison avec ce qu’aurait donné un vrai journalisme. L’outrance injurieuse n’a jamais constitué une référence en matière d’information.

                              Je le dis et le répète : un tel titre plombe Agoravox.

                              et personne dans le monde des media n’en fera sa référence.


                            • GRL GRL 23 août 2007 16:24

                              Hé hé hé ....

                              Un vrai labo d’éthologie , ces trips d’égo.

                              Salut les gars , c’est bon de voir que la nature humaine se passe de nos corps pour continuer à provoquer les affrontements humains de la première heure. Non non , j’ai bien mangé , enfin , tout va bien.

                              Ouais , c’est dingue çà, parce qu’en plus , je crois bien me rappeler un principe de base d’ethologie , ouais, y a comme une regle qui dit un truc comme çà : « hmmm ... Dès lors que vous vous postez en observateur d’une situation , vous modifiez celle ci . » . Simple mais tres embêtant pour celui qui observe en vérité . ( le pire , c’est que çà marcherait même pour un type qui observe les termites au téléobjectif ... mais dingue ! )

                              Et justement ici , ce qui est renversant , c’est qu’aucun de ces commentaires ne seraient écrits de la sorte si tout un chacun ne savait que des milliers d’inconnus et de connus les lisent.

                              Vous draguez le lectorat les amis , ceci dit avec un petit sourire , parce qu’en vérité , c’est drôle. C’est vraiment la course de popularité récurrente de nos fils. La course , encore elle , et parfois même au sens propre. je ne peux éviter à l’instant de penser à la constante Lerma ( dit « preum’s » ) par exemple, chaque jour le premier sur tous les articles , invariablement à -47 à la fin de la journée, et bien que je n’ai peu de chance d’affronter ce gars là au Jungle speed, je me fais à l’idée que çà doit etre un tueur , un véritable tueur !

                              Mais en fait les gars les filles , si Agoravox fonctionne , c’est aussi pour çà . C’est un extraordinaire FAIRE VALOIR !!! Sissi ! Du miel je vous dis ! ( Cà parle pas à qqn , çà le miel ? mmm ? )

                              Relisez ne serait ce qu’un fil pris au hasard et savourez la dose d’efforts liguistiques , de style nous distinguant , sur lesquels chcun de nous appuie une composante ( seulement ) de son être pour faire pencher les plateaux de la balance imaginaire de son petit coté .

                              Une balance aux multiples plateaux dans laquelle pèsent le charme de l’idée , ou ... le charme et l’idée , et son extraordinaire capacité à rallier d’autres âmes à la votre , par un vote plusss ou , ou d’éloigner les autres par un repulsss ! Et nous de penser que nous serions tous comme des magiciens ... de la magie , de l’influence , un attrait invisible qui nous ferait parfois , ... nous rapprocher , ou parfois , nous éloigner les uns des autres.

                              Palpez donc le corps etheré d’une idée ... Mmmm , oui , c’est sur , mais essayez donc un moment de regarder vous aussi , l’idée se mouvoir , avec tant d’efficacité , et d’invariance dans la thématique de la séduction , du faire valoir , au travers de nos propos et de nos thématiques ... Magnifique et effrayant j’vous dis !

                              Et alors vous savez , enfin , il y a quelque chose de beau dans tout çà pour celui qui n’est pas dans le live de vos turpitudes , mais qui vous , lit avec intêret( ben oui ) , c’est qu’ici on apprend à s’affronter de maniere quelque peu chevaleresque et formulée ici , et ma foi , il me semble bien qu’une part de notre instinct de conquete s’y déverse sans y faire couler le sang ou la sueur, comme les temps plus anciens en témoignent ... comme un vrai progrès .

                              Cà prouve au moins que l’on est pas en guerre d’armes , ni en famine, qu’on vit plutôt bien , enfin , assez bien pour construire la réthorique , user le verbe et disputer l’intention et le détail , oui ... nous sommes en paix.

                              Mais si , la paix civile se contemple aussi et c’est une grande source de bonheur que de voir celà , surtout lorsqu’on voyage , surtout lorsque l’on voit que les fils de l’histoire du monde ne se déroule que si peu de cette belle manière . C’est la chance que nous nous sommes donnés , en quelque sorte , et c’est bon de l’avoir en conscience , à mon sens , les amis.

                              Pas belle la vie ?

                              GRL


                              • POUET pouet 23 août 2007 17:05

                                Un excellent labo d’éthologie, exactement.

                                Subsidié par une firme de web-marketting.

                                Un malin, ce Revelli smiley


                              • GRL GRL 23 août 2007 17:56

                                Tout à fait clair en effet . Stats , sondages d’opinion , certes , mais au delà de çà la nature humaine que rien ne semble pouvoir changer.

                                Reste pour moi ( qui n’appartient pas du tout à l’équipe d’AV ) la question la plus brûlante lorsque j’observe les idées qui gagnent ou perdent de l’importance au travers des opinions qu’elles modifient en nous.

                                La question , c’est de comprendre si ce sont elles qui nous utilisent pour croitre et se développer , un peu à la maniere d’un virus , gagnant esprit apres esprit , ou si nous controlons encore nos élans au travers de tout ce que nous racontons.

                                Au plus l’observation d’idées/idéologies progresse , au moins je vois les personnages derriere , tant , la nature humaine est prévisible , tant on sait que West et Taverne vont se friter et que leur querelle donnera espoir à des partisans pour gravir l’échelle d’influence , ne serait ce que le temps d’un fil , mais avec comme eternelle obsession , l’ascension et l’influence , la reconnaissance , comme une nécessité .

                                Pendant ce temps là , les idées , elles , font leur chemin . Des fois ce sont des idées humanistes , constructives , et parfois des idées plus destructives , ou plus radicales .

                                La période électorale , si Revelli et consorts se livrent à ce genre d’étude , était en elle même tout un combat d’idées habitant des corps qui ne pouvaient se dégager de leurs pulsions primaire , jouant avec le regard de la masse , avec le média , soignant l’apparence plus que tout et ramassant des âmes et des âmes en tirant sur les cordons émotionnels , pédagogie et démagogie mélées ... c’était tres interessant .

                                Mais l’histoire reste le reservoir d’observation retrospective dans lequel on peut voir des idéologies « choisir un porteur » . Le porteur lui , est hormonalement conditionné pour l’accession au pouvoir et celà et son moteur . L’idée , elle , est en termes d’âmes conquises , sur un terrain au contact ( géopolitique ) d’autres idées qui s’affrontent est n’est mue que par une seule nécessité : croître .

                                Comment des Hitler ont pu convaincre autant de monde par démagogie , et emmener un pays dans l’execution d’un plan morbide ? ... les exemple sont flagrants et ne manquent pas pour essayer à force d’observation , de reperer quelque chose de vivant à l’interieur de nos idéologies , de nos cultures , de nos valeurs ... Elles ne cèdent pas devant les valeurs d’un autre camp , elles veulent toujours plus d’âmes pour étendre leur espace , parfois , elles emmenent les hommes à la boucherie , et pour l’instant , elles ne les ont jamais emmenés jusqu’à l’harmonie et l’entente , ... et pourtant , au travers de tout ces dires , de tout ces fils et de tout ces articles , on sent bien que chaque individu aspire à une harmonie et à un bonheur , qu’il construit au travers de ses propres arguments , mais les bonheurs possibles de chacun de nous , juxtaposés , font qu’aucun ne peut réellement s’installer parmi nous . Les idées , se feraient elles la guerre en faisant de nous leurs soldats ?

                                Que seraient elles sans nous , sans « cellules hôtes » , comme un virus , mourraient elles d’habiter nulle part si nous n’étions pas là pour les recevoir et les transmettre ?


                              • POUET pouet 23 août 2007 18:30

                                Les clés sont dans l’inconscient profond.

                                Pour Hitler, c’est assez simple. Au début des ’30, l’Allemagne subissait comme tout le monde la crise de ’29 avec en plus, l’impayable dette de guerre de ’14. Et à la misère, s’additionnait la honte du peuple vaincu. La totale, quoi...

                                Alors, Hitler s’amène et dit aux allemands de garder tête haute. Il excite à fond la fibre nationaliste et propose quelques vraies bonnes idées de relance économique aux industriels, aux militaires, aux banques, etc ... et ça marche ! Du coup, il devient l’homme providentiel. Et comme il n’est pas du genre patient, il liquide physiquement ses adversaires politiques dans la foulée. On connaît la suite ...

                                Je suis persuadé que pas mal d’autres peuples auraient réagi de la même façon dans les mêmes circonstances. C’est pour ça qu’après ’45 au lieu de réclamer à nouveau d’énormes dommages de guerre, c’est au contraire le plan Marshall qu’on a lancé, ce qui était bien plus malin.


                              • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 23 août 2007 16:25

                                je trouve tout simplement que le concept de Wikipedia et d’Agoravox qui permettent au lecteur de passer acteur est un concept intelligent !

                                Un journalisme actif !

                                le tout est de veiller à l’exactitude de l’information & bravo AGORAVOX


                                • Boileau419 Boileau419 23 août 2007 17:18

                                  Il se produit sur ce forum comme ailleurs le phénomène de la fascination narcissique de l’écrit : parce qu’un obscur plumitif voit son article publié, toute son installation électrique, tous ses circuits, tous ses plombs pètent en arbre de Noël.

                                  Les auteurs veulent alors que ceux qui entrent sur leurs fils de discussion entrent du même coup en religion, la leur. Chacun est prié d’observer un silence religieux, entrecoupé seulement de pieux Ave Maria et surtout de vibrants et longs Te Deum. Evidemment, les lecteurs, qui n’en sont pas parce que les trois-quarts ne lisent rien du tout, se contentant de jeter un coup d’oeil au titre et à la tête de l’auteur, ne l’entendent pas du tout de cette oreille. C’est là le malentendu fondamental.

                                  Les rédacteurs croient être lus et en deviennent déments ; les lecteurs ne viennent que pour distribuer des votes et se moquent éperdument de ce qu’ils ont à dire.

                                  La Caverne aux Trois Chouettes est un exemple parfait de ce que je viens de dire.

                                  Voyez-le tout fier qui se dandine d’un commentaire à l’autre et joue les arbitres de la discussion. Il exhibe aussi ses misérables articles prétendument repris par d’autres « sites ». Pauvre gogo qui semble ignorer à quel point tous les « sites » sont avides de détritus et de loques de toutes sortes pour boucher leurs trous béants. Moi qui travaille pour un « site » d’information, j’en sais quelque chose : tout nous est bon pour ne pas travailler nous-mêmes et nous pêchons allègrement tout ce qui cadre plus au moins avec le thème général de notre affaire. Bref, si vos articles sont copiés par d’autres, c’est plus un signe de paresse et d’opportunisme que la reconnaissance d’un quelconque talent, que vous ne possédez de toute façon pas du tout, même en rêve.

                                  Agoravox est non seulement préhistorique du point de vue technique, mais aussi un digne clône du CC du PCC avec son opacité totale. J’apprends avec stupéfaction que ces Altesses ne permettent pas qu’on commente leurs articles. De toute évidence La Taverne des Toilettes a vocation à entrer dans ce nouveau Comité de Salut public, lui qui aime tant la liberté.

                                  Votre article est très mauvais et tout ce qu’il y a de plus racoleux. Vous choisissez des sujets dignes d’un vestibule de forum moyen tellement vous manquez d’inspiration.

                                  Et que dire du mot « exhaustivité » ? Laid, long, lassant, alors qu’il suffisait de dire « je ne peux pas prétendre être exhaustif » et puis c’est tout.

                                  Vous écrivez mal dans votre hâte de publier à tout prix, la Baliverne pompette.

                                  Allez, qui sait, encore un petit effort et vous entrerez dans la garde prétorienne du Forum et vous pourrez modérer les débats. Ca vous évitera de déranger l’Enfoiré pour débarrasser vos fils de discussion des commentaires impertinents qui vous déplaisent...


                                  • GRL GRL 23 août 2007 17:27

                                    Indignation morale = jalousie surmontée d’une auréole ... ... Qu’en pensez vous , vous ?


                                  • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 23 août 2007 18:01

                                    dur dur la vie d’un plumitif...


                                  • Antoine Diederick 23 août 2007 18:44

                                    @ Boiler électrique,

                                    Donc vous dites que Taverne est à Ténardier ce que Demian est à Aliboron peignant à tort et travers ?

                                    D’un point de vue purement et fondamentalement marxiste ma remarque ....


                                  • Antoine Diederick 23 août 2007 18:49

                                    Vous l’avez dit Monsieur Quatre Mêches,

                                    Dur la vie du plumitif surtout s’il écrit avec un plumeau ! L’encre s’étale !


                                  • lyago2003 lyago2003 23 août 2007 21:47

                                    @ demian, ARAIGNEE demian araignée vous qui êtes si promps à reprendre les fautes de vos contradicteurs.

                                    A bon entendeur,


                                    • Fuchinran Fuchinran 23 août 2007 22:16

                                      Au risque de me faire descendre par les barons des lieux, je me permets de dire ce que je pense à propos de ce site qui est au demeurant une initiative très intéressante du point de vue sociologique, à un moment où les blogs semblent supplanter tous les autres supports du web.

                                      Agoravox permet à des internautes que l’on veut considérer comme des « citoyens » (ou plutôt consommateurs d’infos à mon avis) de devenir des acteurs et des commentateurs de l’actualité, à l’instar des journalistes. A une différence près que les codes journalistiques ne sont pas indispensables et que les internautes deviennent des capteurs d’information si possible sur des informations inédites ou critiquées de manière plus libre que dans les presses en général. Le principe ressemble à celui de Ciao, site de consommateurs où les internautes sont amenés à partager leur expérience subjective sur des produits de consommation et éventuellement des sujets plus personnels. Les outils sont aussi très proches : on note l’intérêt des articles pour accroître le taux de confiance vis-à-vis des acteurs de l’environnement, on peut commenter, comme sur un blog, qui serait collectif et la constructivité de ces commentaires est évaluée également avec le gain ou la perte de points. La perversité peut tenir aux enjeux de pouvoir et aux jeux qui se développent avec des différences de statut entre les habitués déjà reconnus, le public d’un niveau social, professionnel, culturel très supérieur et les internautes lambda...

                                      Ce n’est même pas ce qui me dérange le plus. La plupart des intervenants ne font que rapporter leur avis ou une actualité avec leur subjectivité ou leur personnalité. Disons que les partis pris m’interrogent tout comme le système d’évaluation...

                                      Le problème (et en fait la réussite, le « ça marche ») est bien dû au fait qu’il y a un système de notations, le site fonctionne sur une logique de valorisation... et attire... grâce à un excellent outil marketing (que reconnaissent peu les accros et qui est très critiquable). Cela nuit donc beaucoup à la pertinence avérée des propos tenus, que ce soit en articles ou en commentaires. C’est aussi le cas au niveau de l’équipe qui décide des sujets d’actualité pertinents, avec des a priori parfois fort contestables et très fermés ! La norme est ultra présente, alors que le site vend une plateforme citoyenne, où l’on parle d’infos autrement...


                                      • Fuchinran Fuchinran 23 août 2007 22:24

                                        Ici, il y a quelque chose de très centré sur l’auteur dans la démarche d’écriture de l’actualité, supposée indépendante des codes journalistiques des grands médias. Je ne trouve pas que les gens qui sont quand même entre membres connus très complaisants soient attirés par l’échange et le plaisir du partage, de la réflexion. Les gens ont un niveau socio-professionnel très élevé, visiblement, ils sont souvent bardés de références professionnelles et scolaires et ils acquièrent un supplément de légitimité par cela. Cela donne du poids à leur avis, visiblement, ou du moins le croient-ils ?

                                        Il y a une certaine étrangeté au fait que les commentaires sur les articles soient souvent le fait de membres qui ne sont pas du tout auteurs et que les auteurs sont plus soucieux probablement de voir leurs articles retenus par Yahoo ou autres services de news qui exploitent gratuitement ces productions, que d’entamer de véritables échanges interactifs et engagés avec les autres participants.

                                        Agoravox se veut une plateforme multimédia alternative aux médias courants : télé, grands titres de la presse. Elle donne à ses auteurs l’impression de pouvoir devenir, avec un peu d’esprit critique et d’inspiration, les nouveaux journalistes, le fameux 5ème pouvoir de la démocratie participative qui est finalement depuis 20 ans un grand mythe d’Internet aux USA et désormais chez nous... Maintenant, toute information biaisée par un système de reconnaissance social et un marketing aussi bien rodé est-elle véritablement pertinente à terme, puisqu’elle est obligée de céder à la pression de nouvelles normes imposées par les rédacteurs et surtout par l’équipe de prélecture et de censure ? Sur Agoravox une équipe lit préalablement et définit les articles acceptables et ceux qui ne le sont pas. La plupart des miens (voyages, expériences de voyages ou critiques de livres ou de films ont été refusés sous prétexte qu’ils ne correspondaient pas à une actualité. Il est vrai que Kafka, que j’admire profondément et que je considère comme le plus grand auteur du XXème siècle, du moins le plus brillant et visionnaire, n’est plus d’actualité par exemple et ce biais m’irrite fortement : vais-je devoir attendre le centenaire de sa mort ? Il y a fort à parier que d’ici là, Agoravox ne sera qu’un souvenir qui aura même quitté la mémoire de ses principaux piliers !!!!! Les seuls sujets qui ont été acceptés sont justement ceux qui correspondaient à des sujets BD - manga pendant le Festival d’Angoulême... Je trouve cela fort regrettable, cela entraîne finalement une alternative ultra normée et pas vraiment pertinente... qui n’est qu’une copie mi amateur - mi professionnel des journaux que nous connaissons... Une ligne éditoriale centrée sur l’actualité immédiate, pourquoi pas ? Mais quand on introduit des catégories voyages ou cultures, comment peut-on conserver les mêmes critères d’évaluation de la pertinence.

                                        Si le site marche, c’est parce que comme sur tout site collectif à vocation pseudo communautaire, il y a un groupe resserré de pionniers auxquels s’ajoutent des piliers, accros à la reconnaissance autant qu’à l’info, des trolls qui perturbent l’ordre établi et favorisent les tensions, les conflits pour redéfinir encore plus les normes, des références plus ou moins reconnues de toutes, des personnes charismatiques ou des auteurs connus par ailleurs qui se disent qu’ils pourront relayer plus facilement le « vrai fond de leur pensée » impossible à écrire dans un média traditionnel. Les autres sont des suiveurs ou des passagers transitoires et cela permet de renforcer l’idée de média citoyen, puisque le groupe des meneurs crée une imprmession de confiance, de fiabilité.


                                      • aurelien 23 août 2007 23:02

                                        Cela dit si votre article sur Kafka avait été acceptée, votre analyse aurait peut-être été moins longue


                                      • Fuchinran Fuchinran 24 août 2007 12:58

                                        Je n’avais pas autre chose à faire quand je l’ai écrite (ça semble être un point commun avec beaucoup d’actifs ici), elle m’a pris 10 min, ce n’est pas très long ; j’ai la plume facile il faut croire et c’est mon boulot... et je préfère essayer d’être constructive quand j’accorde du temps à un sujet... Cela ne devrait-il pas être la norme ? smiley Je précise que mon analyse n’a pas été écrite pour cet article, je l’ai simplement copié depuis mon site où je parlais à des personnes qui contrairement à vous ne connaissaient pas le site Agoravox et cherchaient à savoir ce dont il s’agissait !


                                      • La Taverne des Poètes 24 août 2007 13:30

                                        Fuchinran : Je trouve vos réflexions intéressantes. Je suis aussi allé voir votre site et j’ignorais que l’on pouvait y publier un article. Si vous aimez un de mes articles, prenez-le ! Ou plusieurs...


                                      • Fuchinran Fuchinran 25 août 2007 15:00

                                        Merci beaucoup... Je suis flattée que vous ayez lu mes commentaires et eu l’idée de visiter mon site. C’est un site modeste, peu actif par rapport à celui-ci, mais nous n’avons ni les mêmes moyens, ni les mêmes objectifs. Je reconnais que les Agoravoxiens sont parfois très sympathiques et me prêtent leurs textes également. Je les en remercie. Ce qui m’irrite ici, c’est la façon dont les rédacteurs restent centrés sur eux-mêmes, au point de ne pas vraiment interagir entre eux, sauf quand ils font déjà partis des meubles et ont donc un statut ou une reconnaissance implicite. Je ne considère pas mes contributions ici comme particulièrement intéressantes ou brillantes mais je constate que mes rares participations sont peu commentées ou critiquées... et je le regrette, car ce n’est pas ainsi que je conçois l’interaction et c’est plutôt un idéal d’écoute que j’essaie de développer sur mon site le plus possible... Vous êtes le bienvenu, sur le forum ou le magazine d’articles et je reprendrai vos articles avec plaisir.

                                        Le site Agoravox me rappelle férocement celui que je cite souvent, car je l’ai édtudié : CIAO. L’équivalent de Ciao, né il y a 7 ans dans une optique de consumérisme et inspirée d’Epinions. Agoravox n’est qu’une version orientée sur l’information du modèle... Tout est similaire et repose sur l’association entre un concept, des outils et du marketing donc de la consommation d’informations (illusoire à mon sens) :

                                        - Placer l’internaute au coeur du processus d’information en lui laissant croire que son avis est important, compte, influe des entreprises, des médias comme ici Yahoo qui pioche

                                        - Attirer et fidéliser l’internaute par un système de notations, qui flatte l’égo et des commentaires qui donnent l’impression d’être écouté, lu, compris, reconnu

                                        - Etablir des normes de publication fortes pour accrocher un certain nombre d’usagers réguliers qui créent la dynamique et l’émulation

                                        - Créer des systèmes de reconnaissance parallèle pour encourager les gens à participer toujours plus

                                        Tout site de ce type ou sur le modèle de ciao pour la consommation fonctionne sur une carotte et un bâton... Rien est gratuit.


                                      • La Taverne des Poètes 25 août 2007 15:13

                                        Agoravox nous promet des améliorations pour la rentrée. On verra bien...Le système de votes ne signifie plus rien ici. La preuve : je suis en négatif pour vous avoir proposé de prendre mes articles !


                                      • La Taverne des Poètes 7 septembre 2007 21:36

                                        .............................................................


                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 août 2007 22:58

                                        @ AV + Tous. Deux propositions. 1) Que ne soit censuré que ce qui est illégal et que TOUTE contribution soit donc publié, chaque article étant cependant « coté » de 1 à 5 par la rédaction, les articles mieux cotés étant placés avant ceux qui le sont moins et restant en ligne plus longtemps. 2) Que les attaques personnelles soient retirées des fils et dirigées vers une section « Pilori » - chaque rédacteur ayant sa Page-Pilori - que pourront lire ceux qui s’intéressent à ce genre de débat.

                                        Il faudrait aussi que le positionnement des commentaires soit amélioré en créant des "sous-fils, mais cela est si facile que je ne peux que penser que la rédaction à ses propres raisons discrètes de ne pas le faire. ( J’ai aussi proposé sur un autre fil une façon pragmatique et équitable de rémunérer les contributions ; Enfoiré m’a répondu.

                                        Pierre JC Allard http://www.nouvellesociete.org


                                        • POUET pouet 24 août 2007 09:13

                                          Je ne vois pas pour quelle raison discrète la lisibilité des forums ne serait pas améliorée. D’autres indices me laissent plutôt à penser que le webmaster n’est pas une épée.


                                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 24 août 2007 10:42

                                          Excellent, la page-pilori ! ça dégagerait un peu de place pour les vrais commentaires, je vote pour.


                                        • Forest Ent Forest Ent 24 août 2007 00:18

                                          Je ne sais pas si « ça marche », ni si c’est le cas pourquoi. Je peux juste dire pourquoi j’ai plaisir à consulter relativement souvent certains forums en général, et ce site en particulier.

                                          Je n’ai pas dans mon entourage immédiat de spécialistes de la peinture impressionniste, de l’économie taiwanaise ou de l’agriculture argentine. Bien sûr, je peux lire des journaux. Mais ici, on peut poser des questions complémentaires, préciser des points de vue, avancer ou confronter des opinions, d’une manière souvent plus riche que dans la vie réelle, et moins monomaniaque que sur beaucoup de forums. J’ai trouvé cela jusqu’ici dans l’ensemble sympathique et stimulant intellectuellement.


                                          • Antoine Diederick 24 août 2007 08:38

                                            @ le Canidé changé en bouclier de Zeus,

                                            euhhh, le tuto-ye-ment n’a rien de repoussant, félicitons nous d’avoir en françois de bonne langue cette alternative de pouvoir passer du vous au tu.

                                            Serait-donc racaillement coquin d’user, selon la circonstance , un vous-tu, ou un tu-vous, alors qu’ils pourraient l’un et l’autre faire nuances ?

                                            Je sais, les usages sont souvent une affaire de soupe !

                                            Faudrait-il avoir autorisation pour baffrer ce potage et serait-ce viol que de tenter par le langage de se rapprocher de la table dréssée et des convives ou tout simplement de son interlocuteur ?

                                            A chacun son heure de gloire, mais de viol, je n’en vois point ici . N’allez vous pas trop loin a moins que votre personne ne soit toute enceinte d’une complaisance à votre égard et qu’elle soit aussi une forteresse intouchable.

                                            Vous avez le bouclier mais ou son vos armes ? Un chien qui aboie qui bien vite, je le crains, retournera en son abris ?


                                          • maxim maxim 24 août 2007 09:46

                                            @Aegidus Rex .....

                                            hier,j’avais réagi à ce sujet ,au sujet du tutoiement ou du vouvoiement ,c’est uniquement une histoire de complicité vis à vis de ceux qui se connaissent depuis un certain temps ,exactement comme dans la vie lorsque l’on tutoie ou l’on vouvoie celui que l’on côtoie quotidiennement ,question de feeling ,bien que virtuel ,mais feeling quand même .... dans la vie courante je serai plutôt enclin à vouvoyer,et AgoravoX m’a permis de me rapprocher plus des gens que je ne l’aurai fait dans la vie courante ,je le repète étant quelqu’un de très réservé ...... dans un sens c’est une sorte de thérapie, ce qui m’a permis d’aller vers les autres ...... ceci dit,votre désir de privilégier le vouvoiement est respectable ,et rien ne vous empèche lors d’un fil ,si une tierce personne vous tutoie pour une raison ou une autre ,que vous le remettiez à sa place en lui faisant remarquer que vous n’avez pas gardé les cochons ensemble ......


                                          • Internaute Internaute 24 août 2007 09:00

                                            Pour l’anecdote, j’ai connu Agoravox par une remarque de François Fillon sur son site.

                                            Pour l’anecdote, j’ai connu le site du ministre François Fillon par une remarque d’Alain Lambert sur son site.

                                            Pour l’anecdote, j’ai connu le site du sénateur Alain Lambert par une remarque je ne sais plus où.

                                            Moralité : en navigant sans but précis, de site en site au gré du vent et de l’inspiration on arrive quand-même dans des endroits forts intéressants.

                                            A mon avis, le succès d’Agoravox vient en premier lieu de sa forme (des articles pondus par n’importe qui ayant quelque chose à dire et sur n’importe quel sujet) et par le peu de censure dont il fait preuve.

                                            Les photos des auteurs sont un plus. On s’habitue à leur tête et cela permet de chercher rapidement l’article du jour publié par un tel.


                                            • dilettante 24 août 2007 09:00

                                              Boileau419 a dit :

                                              « Pauvre gogo qui semble ignorer à quel point tous les »sites« sont avides de détritus et de loques de toutes sortes pour boucher leurs trous béants. Moi qui travaille pour un »site« d’information, j’en sais quelque chose : tout nous est bon pour ne pas travailler nous-mêmes et nous pêchons allègrement tout ce qui cadre plus au moins avec le thème général de notre affaire. »

                                              En ce qui me concerne, j’aurais mis « information » entre guillemets et non pas « site »... smiley


                                              • La Taverne des Poètes 24 août 2007 13:33

                                                Non, au FN ça s’appelle comme ça ! smiley


                                              • Icks PEY Icks PEY 24 août 2007 11:57

                                                Article d’auto promo qui a du emballer le commité de sélection.

                                                Plus sérieusement, cela fait longtemps que je pense et que je dis qu’AgoraVox n’est qu’un blog multi-auteur avec tout ce que cela peut comporter de bon et de mauvais.

                                                Agora Vox a surtout eu l’idée de génie, fort développée par Boileau ci-dessus, de surfer sur la vanité humaine qui consiste à avoir une érection à le simple pensée qu’on va être lu ! Alors, si en plus, on a un vote positif, on croit être le roi du pétrole.

                                                La profusion des blogs correspond bien, d’ailleurs, à cette incroyable vanité qui amène l’auteur à penser que ce qu’il a é dire est forcément formidable ! Et bien, Agora Vox, c’est pareil, mulitplié par mille et accentué par le fait que ce processus se renouvelle dans les commentaires.

                                                Sinon, je note quand même que certaines auteurs et/ou commentateurs sont partout tout le temps : si j’enlève les retraités, cela fait bon nombre de glandeurs qui n’ont que cela à foutre dans la vraie vie !!

                                                Bien cordialement

                                                Icks PEY


                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed 25 août 2007 16:58

                                                  @Tous

                                                  Seuls les responsables du site peuvent dire si oui ou non ils sont arrivés à l’objectif fixé.

                                                  AgoraVox a fait fait marché les internautes qui ont donné régulièrement et depuis des années une masse d’information soigneusement triée au jour le jour par les experts.

                                                  Monsieur Carlo Riveli est le seul qui peut dire si AgoraVox marche comme prévu ou pas !

                                                  MOHAMMED.


                                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed 25 août 2007 18:03

                                                    @Tous

                                                    Seuls les responsables du site peuvent dire si oui ou non ils sont arrivés à l’objectif fixé.

                                                    AgoraVox a fait fait marché les internautes qui ont donné régulièrement et depuis des années une masse d’information soigneusement triée au jour le jour par les experts.

                                                    Monsieur Carlo Riveli est le seul qui peut dire si AgoraVox marche comme prévu ou pas !

                                                    MOHAMMED.


                                                    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 02:52

                                                      Si Agoravox pouvait se dispenser de journaleux extrémistes comme Olivier Bonnet ça serait pas plus mal.

                                                      Ce type est un maniaque, un pseudo-humaniste qui méprise les gens respectueux qui n’ont pas la même opinion que lui. Bonnet est capable de diffamez quelqu’un et est aussi capable de menacer quelqu’un de poursuites judiciaires pou une injure comme « Pute » en allant pleurer au près de Carlos Revelli.

                                                      Lamentable ce journaliste.


                                                      • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 03:09

                                                        Sinon Agoravox est une révolution qui ne fait que commencer. Car ça sera encore mieux lorsqu’on aura accès à ce site via la TNT interactive ou encore le téléphone portable si possible.

                                                        Y a beaucoup d’opinions différentes et d’informations diverses et ç’est ça que j’aime bien.


                                                      • Fuchinran Fuchinran 2 octobre 2007 23:32

                                                        Bonjour La Taverne,

                                                        j’aimerais bien établir un contact privé avec vous. Est-ce possible ? Merci d’avance de m’écrire sur Fuchinran@9online.fr.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès