• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Choisissez avec nous les prochains sujets d’enquête !

Choisissez avec nous les prochains sujets d’enquête !

Après le succès de la première enquête participative expérimentale sur l’obligation vaccinale, Agoravox et JL ML vous proposent d’investiguer ensemble un deuxième sujet.

Une nouvelle manière d’enquêtes journalistiques a vu le jour sur Agoravox associant les internautes et un journaliste professionnel.

Les avantages de cette démarche sont potentiellement nombreux :

  • traiter l’actualité avec une totale liberté de ton et d’angle (indépendance vis-à-vis des lobbies, de la publicité et des sources d’information) ;
  • prendre le temps nécessaire pour approfondir la question ;
  • allier la diversité des connaissances des internautes avec le professionnalisme journalistique ;
  • exploiter l’interactivité entre presse et public pour une information contradictoire, plus complète et sans tabou ;
  • aborder des thèmes peu ou mal traités par la presse généraliste.

La démarche demande une certaine ouverture d’esprit de la part de tous, puisqu’il faut accepter de s’intéresser aussi à ce que dit un profane ou un marginal selon le principe d’égalité : « Un homme vaut un homme ». Ce principe, présent dans les grandes religions et philosophies, affirme que la valeur de l’homme ne se réduit pas à celle de son savoir ou de son pouvoir. Il est à la base de la démocratie, régime dans lequel chacun est censé posséder en lui les lumières nécessaires pour construire ses opinions et faire ses choix. Le débat entre les différentes expressions permet l’accroissement de la connaissance collective.

Alors que le journaliste classique est plutôt tenté de s’en remettre à un « expert » officiel ou au moins reconnu, le journaliste participatif va, lui, selon le principe évoqué ci-dessus, lire tous les “posts” des internautes, y compris les plus extravagants ou les plus décalés.

A charge pour lui ensuite de vérifier et de trier ce qui est dit.

Mais il ne rejette pas a priori un commentaire parce qu’il serait ultra-minoritaire ou déviant. Il s’intéresse d’abord au fond du message, même si celui-ci va à l’encontre de ce qui est habituellement accepté. C’est, à notre avis, un excellent moyen d’aller au-delà des préjugés, ceux de la société comme ceux du journaliste.

Le journaliste est également tenu de tenir compte des avis qui vont contre ses convictions, puisque tous sont affichés et qu’il ne peut faire l’impasse sur des faits et des arguments qui ne lui plairaient pas.

La démarche est donc aussi une prise de risque pour le journaliste, dont tout le travail d’écoute, de questionnement, de réponse et de synthèse se fait au su et au vu de tous. Ce travail est habituellement invisible dans le journalisme classique.

Ici, le journaliste est tenu d’exposer en permanence ses arguments quand il formule telle ou telle affirmation et de tenir compte des arguments de ceux qui le contestent. Tout observateur peut analyser l’ensemble de la démarche et tester ainsi la qualité et l’honnêteté du travail accompli, puisque toutes les étapes sont accessibles en permanence sur le site.

Enfin, l’enquête participative permet aux internautes de s’investir dans la production d’informations et d’opinions permettant d’enrichir de façon approfondie le débat public. Leurs avis, passés dans la moulinette du travail d’enquête, sont ainsi valorisés dans un document final.

L’enquête procure en effet une valeur ajoutée, par rapport aux commentaires habituellement postés sur le site, puisque ces avis sont ici collectivement analysés, triés, hiérarchisés et synthétisés. Bref, ils sont exploités.

Ils constituent la source première de l’enquête intégrale qui peut, elle, être ensuite largement diffusée dans d’autres réseaux sur le net.

Thèmes des prochaines enquêtes

Vous pouvez nous suggérer des idées d’enquêtes futures. Ou reprendre à votre compte une de nos propositions ci-dessous en y ajoutant vos commentaires.

N’hésitez pas à proposer des sujets originaux, inhabituels, audacieux, même très différents de ceux indiqués ci-dessous.

Gardez seulement à l’esprit que votre sujet puisse intéresser un maximum de personnes. Et qu’il puisse provoquer de la part des internautes des remontées d’informations (pas seulement des commentaires et des opinions).

Vous pouvez donc présenter vous-mêmes (ci-dessous, en réponse à cet article) des sujets d’enquête. Nous vous prions de faire un effort dans la présentation du sujet en évitant un thème trop général et en indiquant bien :

  • le sujet précis ;
  • les raisons de faire une enquête sur ce sujet ;
  • ce que vous pouvez éventuellement apporter.

Vous pouvez également choisir de soutenir telle ou telle proposition d’un internaute en l’indiquant dans votre post.

Vos sujets

Deux sujets ont déjà été proposés par deux internautes :

  • Les vrais chiffres du tabagisme passif ;
  • A quand une véritables évaluation des pratiques médicales qu’elles soient alternatives ou bien officielles ?

Les thèmes suggérés par la rédaction :

  • Inspection du travail / Médecin du travail : missions impossibles ? ;
  • Allaitement maternel / Biberon ;
  • La pauvreté : sans droit, sans parole. Comment mieux faire s’exprimer les besoins et les avis des moins bien lotis ? ;
  • L’obésité infantile / anorexie / pub.

Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • brieli67 5 décembre 2007 12:52

    Les associations à but non lucratif dont les SEL. Economie parallèle ou pas ? Style échange trois cours d’anglais contre 4 pots de confiottes aux abricot ou garder grand-mère loin de son guignolet au Kirsch ?
    Quels statuts juridiques quelles limitations quels contrôles
    Tout dépend de l’inspection des Impots locale et des Tribunaux.
    Jamais de réponses claires et des directives signés par les divers Ministres depuis 15 ans.

     

    Autre sujet ;

    Peux t"on payer ses impôts ou une grosse partie en nature ? Par produits ou par corvées/services rendus à la collectivité.

    A la clé redynamiser les associations qui honoreraient par exemple l’endadrement et la participation à des activités par des titres de transports gratuits... Ou des accès à la piscine aux bibliothèques...

     

     


    • brieli67 8 décembre 2007 18:06

      et d’actualité retraites et réformes du droit d’héritage

      La MORT : votre mort rites funéraires funérailles sépultures héritage et devoir de mémoire

      http://www.bbc.co.uk/blogs/newsnight/2007/04/ill_compost_your_corpse_1.html « promession » Je me charge de composter votre cadavre

      Des centres de promession pour ce type de funérailles (Promators) devraient voir le jour en 2008 en Suède, Allemagne, Royaume-Uni, Corée du Sud et Afrique du Sud.


    • TALL 5 décembre 2007 12:52

      Suggestions :

      - Le Coran est-il hors-la-loi pour incitation à la haine et xénophobie ? Enquête réalisable vu que les textes sacrés sont disponibles sur le web.

      - le Pape préfère-t-il la prière ( espérance ) à l’intelligence ( science ) comme l’indique sa dernière encyclique ? ( disponiible sur le site du vatican )


      • sweetsight 22 janvier 2012 23:48

        excuse moi tu dit que le Coran incite à la haine et à la xénophobie ? Juste une question : tu la déjà lu ?


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 5 décembre 2007 12:57

        Une suggestion qui tient en un mot, l’Université

        il y aurait beaucoup à apprendre et une somme incroyable de témoignages sur les dysfonctionnements de cette institution pourtant si utile et emblématique de la civilisation 


        • jcm jcm 5 décembre 2007 13:01

          Je proposerais volontiers deux types de travaux :

           

           - l’agriculture biologique dans le monde, pratiques et résultats

           - scénarios d’avenir énergétique de la planète

           et pourrais peut-être prendre part à un travail sur la pauvreté.

           

           

           


          • zelectron zelectron 5 décembre 2007 13:07

            Les commentaires de cette info par exemple ?

             

            Vu dans L’usine nouvelle le 29/11/07

            Entreprises : des aides inefficaces

            Six milliards d’euros dépensés en 2004 par l’Etat et les collectivités territoriales ... pour un résultat « pour le moins décevant ». Le constat de la Cour des comptes est sévère et est repris ce matin par l’ensemble de la presse économique. Dans un rapport présenté hier, l’institution critique des dispositifs trop nombreux - près de 5 000 - complexes et très coûteux. « L’importance des sommes dépensées n’est nullement gage d’efficacité. Notamment parce que ces aides ne touchent in fine que très peu d’entreprises », relève la Tribune. En moyenne, 2 % des entreprises auraient reçu une aide seulement en 2005. Au final, le taux de défaillance à court terme de ces sociétés créées est supérieur à la moyenne nationale. Conséquence : Philippe Séguin, le président de la Cour des Comptes en appelle à une réforme du système autour de trois axes, explique les Echos : en favorisant le financement d’infrastructure, l’investissement en R&D et en créant un « environnement fiscal et social favorable à l’emploi ».


            • zelectron zelectron 5 décembre 2007 19:34

              A raprocher si j’osais (oh !) du scandale de l’ARC : frais de gestion inouïs !


            • Daniel Roux Daniel R 8 décembre 2007 14:17

              Un peu plus bas je propose une enquête sur les subventions et les plus gros bénéficiaires.

              Savez vous que le total des subventions versées aux entreprises industrielles, services et agricoles dépassent les 100 milliards d’Euros sans pratiquement aucune visibilité.

              Outil formidable pour transférer des fonds vers des coffres accueillants et reconnaissants, si nos hommes politiques étaient malhonnêtes.


            • tvargentine.com lerma 5 décembre 2007 13:23

              1/ LE TABAC et les conséquences de la nouvelle législation pour les cafés et les consommateurs ainsi qu’au travail.

              2/LA LOI DALO qui rentre en application

              3/L’INVESTISSEMENT TECHNOLOGIQUE DE LA FRANCE

              ---------------------------------------------------------------------------------------------

              Voila 3 thèmes porteurs de débats

               

               

               


              • Philou017 Philou017 5 décembre 2007 13:48

                Je vois deux sujets qui me paraissent vraiment intéressants :

                - Les médias : quelle confiances leur accorder.

                 . La qualité des informations : reprise de dépêches ou informations vérifiées

                 . Sont-ils indépendants ? Comment sont recrutés les journalistes et comment accèdent-ils aux postes importants.

                 . Les médias diffusent-ils une opinion , influencent-ils l’opinion ? Quelles relations avec les pouvoirs en place

                 

                - Le Sida : entre doutes et réalité.

                 . Le lien avec le VIH est-il avéré ? Le point des contestations

                 . Les tests sont-ils fiables : que détectent-ils ?

                 . Les doutes sur la réalité des transmissions par voie sexuelle ou sanguine : les réalités

                 . Le poids des complexes médicaux : lutte contre le maladie et intérêts financiers

                 .

                 


                • alberto alberto 5 décembre 2007 13:52

                  Bonjour,

                  Parmi les sujets proposés, je verrais bien en 1 : la Santé, en 2 : la pauvreté.

                  Bien à vous.


                  • Laure N. Laure N. 6 décembre 2007 19:52

                    Dans l’idée « Homme politique, un bon business ? », une mise à plat des salaires de l’administration.

                    Combien gagne un député, un maire, un ministre, quelles dépenses sont considérées comme professionnelles/personnelles, à combien s’élèvent les retraites, et pour quel niveau de responsabilité ?

                    Certes une telle enquête serait difficile à mener, mais entre la cour des comptes et les « aveux », on doit bien pouvoir en tirer quelque chose d’intéressant ?


                  • Le péripate Le péripate 5 décembre 2007 14:48

                    Inspection du travail / Médecin du travail : missions impossibles ?


                    • Martin Lucas Martin Lucas 7 décembre 2007 20:22

                      Ce sujet est d’importance capitale. Il faudrait cependant y passer du temps, suivre un ou des inspecteurs du travail dans l’exercice de leurs fonctions.


                    • marcel 5 décembre 2007 14:57

                      Quelques propositions :

                      - problème démographique mondial (surpopulation) : vrai et majeur problème écologique

                      -Moyens pour diminuer à terme la population mondiale ?

                      -énergies renouvelables : leurs limites et perspectives d’avenir ?

                      -enquête sur l’agriculture biologique et ses possibilités réelles

                      -Production rentable d’électricité par fusion nucléaire:illusion technologique ou non ?

                       


                      • Luc BOUTET Luc BOUTET 5 décembre 2007 15:55

                        Propositions :

                         

                        Comment bien peigner la girafle ?

                        Faut-il détruire le mur du son ?

                        (plus sérieusement)

                        La Justice :

                        - son traitement par les médias (raccolage actif en faveur du voyeurisme sanguin public)

                        - informations pour le public sur tous les "secteurs de la Justice : Tribunaux de Commerce, Prud’hommes, Juridictions civiles (il n’y a pas que le pénal qui compte et les citoyens sont peu informés sur le fonctionnement des Juridictions et cela provoque des drames et Julien Courbet ne peut pas tout faire !)

                        - ne peut-on pas critiquer la position d’un Magistrat (certainement pas infaillible, heureusement pour lui) sans encourir les foudres corporatistes de l’ensemble ses collègues ?

                        A vos plumes-claviers !


                        • geko 5 décembre 2007 15:56

                          1) Les conséquences de la réforme du code du travail

                          2) La réalité du respect des règles du travail 


                          • Emmanuel 5 décembre 2007 16:57

                            Sociologie de la consommation du cannabis : dépénaliser pour sortir de l’hypocrisie et de la délinquance facile ?


                            • Mrpolo 15 février 2008 14:38

                              La dépénalisation ne règle en rien le problème d’approvisionnement donc de mafia, dealers et marché noir, source de dangers pour les consommateurs qui se frottent à des gens parfois dangereux et pour un produit souvent coupé, danger sanitaire supplémentaire !

                              Notre politique d’amendes et de stages payant pour les usagers reste une politique de non assistance à consommateur en danger !
                              Pour en finir avec cette économie souterraine il faut une légalisation contrôlée (régie d’état) qui encadre la filière de la production à la distribution...
                              coopératives agricoles, contrôles qualité (traçabilité, les différents taux de thc cdb etc... car il existe tant de variétés de faibles à fortes en thc), magasins spécialisés pouvant apporter des conseils sanitaires.

                              bref, pour illustrer mon propos je vous propose d’écouter l’audition à la commission d’enquête du sénat sur les drogues du président du MLC (mouvement de légalisation contrôlée)
                              Audition au sénat de Me Caballero :
                              http://www.senat.fr/real/drog190303cabalerro.rm

                              puis une interview par JP lepers sur la télélibre
                              interview Bruno Blum livre « Culture Cannabis » :

                              http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/11/faites-tourner-le-bouquin/

                              Les pays bas ont un taux de consommateur bien inférieur au nôtre, amusant quand on songe à l’argument "mais alors tous nos jeunes seront drogués" seulement la culture restant illégale donc non encadrée, ils ont encore des problèmes avec les mafias, et cela se répercute sur le prix (prohibitif) du produit !
                              il y a donc des marges énormes pour les trafiquants

                              Voici l’adresse d’une excellente lecture, Cannabis, données essentielles est un ouvrage collectif réalisé à l’initiative
                              de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies :

                              http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/cdecomp.pdf

                              Vous y apprendrez entre autres que la théorie de l’escalade est un mythe qui à la vie dure hélas, je vous conseille les chapitres sur la médiatisation, ils sont intéressants !

                              et enfin (je termine la dessus) l’article de 2003,
                              Si la France pouvait considérer le chanvre comme la vigne...
                              Plaidoyer pour une légalisation contrôlée

                              http://cyberdelie.com/article.php3?id_article=241

                              Le point controversé est la vente en pharmacie, un établissement bien spécialisé serait préférable !

                              Merci à ce qui prendront le temps de lire et écouter tout cela
                              ils seront prêts à débattre en connaissance du sujet !
                              Bien à vous tous
                              Mrpolo


                            • Mrpolo 15 février 2008 14:40

                              La dépénalisation ne règle en rien le problème d’approvisionnement donc de mafia, dealers et marché noir, source de dangers pour les consommateurs qui se frottent à des gens parfois dangereux et pour un produit souvent coupé, danger sanitaire supplémentaire !

                              Notre politique d’amendes et de stages payant pour les usagers reste une politique de non assistance à consommateur en danger !
                              Pour en finir avec cette économie souterraine il faut une légalisation contrôlée (régie d’état) qui encadre la filière de la production à la distribution...
                              coopératives agricoles, contrôles qualité (traçabilité, les différents taux de thc cdb etc... car il existe tant de variétés de faibles à fortes en thc), magasins spécialisés pouvant apporter des conseils sanitaires.

                              bref, pour illustrer mon propos je vous propose d’écouter l’audition à la commission d’enquête du sénat sur les drogues du président du MLC (mouvement de légalisation contrôlée)
                              Audition au sénat de Me Caballero :
                              http://www.senat.fr/real/drog190303cabalerro.rm

                              puis une interview par JP lepers sur la télélibre
                              interview Bruno Blum livre « Culture Cannabis » :

                              http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/11/faites-tourner-le-bouquin/

                              Les pays bas ont un taux de consommateur bien inférieur au nôtre, amusant quand on songe à l’argument "mais alors tous nos jeunes seront drogués" seulement la culture restant illégale donc non encadrée, ils ont encore des problèmes avec les mafias, et cela se répercute sur le prix (prohibitif) du produit !
                              il y a donc des marges énormes pour les trafiquants

                              Voici l’adresse d’une excellente lecture, Cannabis, données essentielles est un ouvrage collectif réalisé à l’initiative
                              de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies :

                              http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/cdecomp.pdf

                              Vous y apprendrez entre autres que la théorie de l’escalade est un mythe qui à la vie dure hélas, je vous conseille les chapitres sur la médiatisation, ils sont intéressants !

                              et enfin (je termine la dessus) l’article de 2003,
                              Si la France pouvait considérer le chanvre comme la vigne...
                              Plaidoyer pour une légalisation contrôlée

                              http://cyberdelie.com/article.php3?id_article=241

                              Le point controversé est la vente en pharmacie, un établissement bien spécialisé serait préférable !

                              Merci à ce qui prendront le temps de lire et écouter tout cela
                              ils seront prêts à débattre en connaissance du sujet !
                              Bien à vous tous
                              Mrpolo


                            • Vincent 5 décembre 2007 17:04

                              Proposition d’enquête :

                              Démocratie et Internet

                               -Comment les simples citoyens exercent-ils leur pourvoir en dehors des urnes ? De quels moyens légaux disposent-ils pour contrôler les décisions prises par leurs élus, et pour participer à ces décisions ? Comment ces droits sont ils appliqués ?

                               -Comment internet est-il concrètement utilisé pour faciliter l’exercice de ces droits ? Quels nouveaux outils permettraient de renforcer leur exercice ? Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?


                              • Laure N. Laure N. 5 décembre 2007 22:50

                                Santé, économie, société, je vois là beaucoup de bonnes idées.

                                 Une idée d’enquête parmi d’autres : l’immobilisme français en matière d’écologie et les suites du grenelle de l’environnement.

                                 - Constat des problèmes actuels ( abus d’emballages et sur-emballages en grandes surfaces, poids des ordures ménagères, manque de moyens pour le tri sélectif, recyclage encore "limité", saleté de certaines villes, pollution de l’air,...)
                                 - Efforts déjà mis en place ( suppression des sacs plastiques dans de nombreux commerces, communes dont la municipalité encourage au tri séléctif)...

                                 - Ce qui va être mis en place (et dans quels délais), ce qui doit encore être amélioré, les alternatives et les solutions à envisager (taxes écologiques sur véhicules et carburants, énergies propres,...)


                                • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 6 décembre 2007 10:02

                                  Bonjour,

                                  Je propose : Code du travail obstacle à l’emploi ou dernière garantie avant la totale précarité ? 

                                   


                                  • Richard Richard Golay 6 décembre 2007 22:34

                                    Bonsoir,

                                    Beaucoup parmi nous connaissent des personnes atteintes par le virus HIV.

                                    Sujet proposé : l’origine du SIDA.

                                    Une base de discussion : tapez « Origine du SIDA » sur google video.

                                    Les médias traditionnels refusent le débat sur ce sujet tabou. AgoraVox à la rescousse !

                                    Cordialement smiley


                                    • Le Petit Fennec 17 décembre 2007 16:47

                                      Bonjour ! Je suis d’accord avec vous pour casser les tabous et discuter sur le sujet du Sida mais plutôt sur ses origines. Je proposerais comme vous le sujet suivant :

                                      « Quelles sont les causes du SIDA ? »

                                      Agoravox devrait donner un coup de ruade dans la termitière et casser tous les tabous pour pouvoir mettre à nu les différentes causes sur les origines du HIV. Merci à tous ceux qui soutiendront ce thème.


                                    • yogithyer 7 décembre 2007 10:23

                                      Bonjour

                                      Tant de choses vont mal,médecine 1, économie 2, éducation 3.

                                      Quelles pourraient êtres les sources de nos difficultés, les autres bien sûr. Donc l’information nouvelle seraient de trouver les responsables et de corriger leurs erreurs. Mais pourquoi cette évidence ne fonctionne pas au cours des siècles.

                                      Plus simplement commençons par les médecines,laboratoire et nôtre désir d’immortalité si coûteux en acharnement thérapheutique.


                                      • Eben 7 décembre 2007 14:38

                                        La politique française des transports et particulièrement l’orientation commerciale de la Sncf, me semblent des points interressants.

                                        Les cadres institutionnels et les lignes directrices définis par le « traité simplifié » européen et les conséquences potentielles de son application, une question qui fera probablement écho à celles sur l’euro.

                                        Quelles conséquences concrètes à la pression politico-médiatique autour des chiffres du chômage pour les institutions, les chômeurs et la relation entre les deux. Peut-être un élément d’un débat plus large sur la production et les enjeux des statistiques officiels.


                                        • bouboul 7 décembre 2007 20:21

                                          premier sujet :

                                          le traité européen pourquoi l’appele t on faussement « mini » traité comment va t il verrouiller la politique interieure francaise qui en seront les grands gagnants le traitement qu’en font les medias classiques est il trop tard pour le bloquer ?

                                          second sujet :

                                          « La neutralité d’internet pour les nuls »

                                          Apercu global d’internet : son mode de fonctionnement Qu’est ce que la neutralité du net ? A qui profite la non neutralité du net ? Panorama des pays qui l’ont/qui veulent l’eliminer Consequence sur le contenu du web et sur agoravox en particulier

                                          troisieme sujet :

                                          Le ministere de la « culture » et ses lois liberticides : quels sont les points comuns avec les ministeres orwelliens de 1984 ? En appuyant aveuglement les industries culturelles ne particpe t il pas justement à l’inculture ? Doit t on donc le rebaptiser le ministere de l’inculture ?


                                          • Jason Jason 8 décembre 2007 11:01

                                            Quelques sujets d’enquête répondant à vos critères.

                                            * le sujet précis ; * les raisons de faire une enquête sur ce sujet ; * ce que vous pouvez éventuellement apporter.

                                            N° I - Le logement. a) La construction de maisons individuelles. Il se construit en France entre 220.000 et 240.000 maisons individuelles chaque année. Un grand nombre (lequel ?) est financé à l’aide de prête hypothécaires. L’Etat encaisse 19,6% de TVA, ce qui alourdit la facture et réjouit les organismes prêteurs. De plus, l’industrie du bâtiment (FFB, CAPEB) profite très largement des contrats de construction de maisons individuelles (le fameux CCMI encadré par les lois de 1990) qui procurent un préfinancement très avantageux pour les constructeurs au détriment des clients. Il en est de même pour les assurances obligatoires lors de la construction. Idem des clauses des contrats forfaitaires ou « clés en mains ».

                                            b) Les loyers, leur part croissante dans le budget des ménages. Avec les loyers, les assurances, les charges, bref les coûts fixes des ménages. Une analyse succincte montre qu’on peut accroître le pouvoir d’achat dans d’autres domaines (nourriture, habillement, frais scolaires) en réduisant la part allouée aux coûts fixes des ménages. A cela il faut ajouter le côté léonin de certains baux, les clauses abusives, les coûts d’entretien imposés au locataire, l’absence de clauses de « wear and tear » ou d’usure des locaux, les critères de salubrité, d’absence de nuisances (bruits) etc. Le besoin d’une assurance pour couvrir les impayés du locataire et protégeant le propriétaire. Bref, il y a énormément à dire.

                                            N° II - Les micro-pouvoirs dissimulés dans l’opacité des ordres : ordre des médecins, des pharmaciens, des architectes, etc. faisant l’objet de codes de lois qui n’ont qu’une valeur administrative et ornementale.

                                            N° III - La protection du consommateur. Pas de possibilité de « class action » en France, ce qui livre le consommateur individuel à des procédures archaïques et inopérantes en cas de tromperie, abus, publicité mensongère, fraudes diverses. Le consommateur français vit dans l’espace du « renard libre dans le poulailler libre ».

                                            N° IV - Santé. Qu’offrent les mutuelles à leurs clients ? Tentation de vendre des protections inutiles en ne publiant pas les risques encourus (ou ne possédant pas les données) puisqu’il n’y a pas de statistiques permettant au client de prendre les bonnes décisions, d’acheter le produit dont il a besoin. Problème d’asymétrie de l’information au détriment de l’acheteur. Les assureurs vendent du confort et de la sécurité. Mais c’est quoi le confort ? Les risques sont parfaitement maitrisés du côté de l’assureur grâce aux outils statistiques perfectionnés utilisés par les actuaires. Le client, lui paie, souvent pour une protection illusoire.

                                            Ce que je peux apporter. L’expérience de la construction, des textes de lois, des procédures, des contrats, des financements dans ce domaine. Des commentaires sur l’économie des ménages, l’expérience de consommateur floué maintes fois, une réflexion sur les mutuelles d’assurance santé.


                                            • niko74 niko74 8 décembre 2007 11:20

                                              - la puce rfid :histoire, le point sur la situation actuelle, le point sur les décisions ou projets en france.

                                              - la situation des forets française

                                              - le droit au logement autonome, une solution contre la précarité de vie et de l’emploi ( evolution de permis de construire vers des structures plus légères et non raccordées au réseau a conditions qu’elles respectent les normes de séurité et d’hygiène)

                                              - travailler moins pour gagner moins...a condition qu’on puisse utiliser le gain de temps dans un cadre social qui ne denonce pas ceux qui font ce choix.

                                              - les SEL « systémes d’échanges solidaires »


                                              • Daniel Roux Daniel R 8 décembre 2007 13:20

                                                Les subventions attribuées par l’Etat aux entreprises privées (industrielles, services et agricoles) atteignent la somme astronomique :

                                                de 103 milliards.

                                                Soit 75 milliards y compris l’agro-alimentaire, auxquels il convient d’ajouter 28 milliards d’exonération de charges (dont une partie reste à la charge de la Sécu (10 milliards) et diverses subventions déguisées en prêts non remboursés comme les Contrats d’Objectifs financés par les cotisations accidents du travail et maladies professionnelles et attribués par les Caisses Régionales d’Assurance Maladie (CRAM).

                                                Merveilleux outils pour transférer massivement des fonds publics vers des coffres accueillants et reconnaissants, si nos hommes politiques étaient malhonnêtes.

                                                Ne serait- ce pas intéressant de les publier ?


                                                • Daniel Roux Daniel R 8 décembre 2007 14:16

                                                  Un peu plus bas je propose une enquête sur les subventions et les plus gros bénéficiaires.

                                                  Savez vous que le total des subventions versées aux entreprises industrielles, services et agricoles dépassent les 100 milliards d’Euros sans pratiquement aucune visibilité.

                                                  Outil formidable pour transférer des fonds vers des coffres accueillants et reconnaissants, si nos hommes politiques étaient malhonnêtes.


                                                  • Daniel Roux Daniel R 8 décembre 2007 14:19

                                                    Désolé, j’ai parfois du mal à contrôler mes pulsions et, trop pressé, j’appuie sur le mauvais bouton. D’où des redites qui confinent au bafouillement.


                                                  • zyx 9 décembre 2007 12:15

                                                    hmmm ....

                                                    Je verrai bien un sujet de société, ce qui permettrait de pourvoir faire un enquête de manière direct.

                                                    un sujet : Les français face à la violence et aux problèmes des banlieues, danger sur les valeurs républicaines ?

                                                    explications :

                                                    J’ai été surpris par la violence des réactions sur certains forums (dont Yahoo) et de certains de mes collègues de travail lors des émeutes de Villier le Bel.

                                                    - En gros, certains n’hésitaient pas à demander à ce que les policier, voir l’armée tire sur les émeutiers et que ça ne leur déplairaient pas si celà causait la mort d’un des jeunes.

                                                    - D’autres, pur enfoncer le clou faisaient la comparaison entre population d’origine d’Afrique et les migrant venant du sud de L’Europe dans les années 60 et les migrant venant d’Asie actuellement avec comme conclusions : « ceux là s’en sorte sans pomper notre fric »

                                                    - « La France, tu l’aime ou tu la quitte » semble être justement destiné aux français dont les parents sont originaires d’Afrique

                                                    - Une peur/haine de l’Islam souvent latente

                                                    L’idée serait donc d’interroger de manière approfondie un grand nombre de français et des habitants de citées afin de mesurer l’état d’esprits des personnes, notamment à quel point leurs convictions dans les valeurs républicaines sont solides ou fragiles.

                                                    Lors de l’enquête, des choses très désagréables risques d’êtres dites par les personnes interroger, mais celà permettra de faire le point sur les différents ressentiments et sur à quels point ils sont justifiés ou non.


                                                    • Michael Texier 9 décembre 2007 15:23

                                                      - Logement : loyers et accès à la propriété.

                                                      La hausse immobilière est-elle inéluctable ? Quelles en sont les conséquences ? Quelles solutions pour réguler un marché devenu fou ?


                                                      • David Leloup David Leloup 9 décembre 2007 16:02

                                                        Un sujet me semble idéal pour une enquête participative : l’affaire Clearstream 1.

                                                        Pourquoi ? Parce que les enjeux sont énormes et que pour toute une série de raisons le sujet n’a jamais été traité en profondeur dans la presse depuis l’enquête initiale de Denis Robert et Ernest Backes.


                                                        • Marc P 9 décembre 2007 16:41

                                                          Désolé, c’est très prosaïque :

                                                          mais je passe des heures sur le clavier (du PC) chaque jour...

                                                          et je me pose sans cesse la question :

                                                          pourquoi n’enseigne t on pas la dactylographie à tout le monde à l’école... (j’ai 50 ans) ; un lobby s’y oppose t il ou est ce considéré comme dégradant... ou a t on peur de ne plus savoir faire des pleins et des déliers avec nos stylos à bille..

                                                          En ts cas quel gain de temps, d’énergie, de disponibilité cela nous accorderait !

                                                          Je m’en doute, bientôt nous dicterons tous notre texte à la machine, mais peut être trouverons nous cela bruyant ou encore pas si rapide que cela...

                                                          Maintenant je vais me creuser pour un sujet d’enquête plus « glorieux » à défaut d’être plus utile...

                                                          Amicalement.

                                                          Marc P


                                                          • Proudhon Proudhon 9 décembre 2007 17:29

                                                            Je pense qu’il serait bon de faire une enquête approfondie sur le patronat français. Un livre noir du Patronat, un peu comme l’article de Novembre de Marianne qui dévoile pas mal de faces cachées et de connivences secrêtes au sein de l’UIMM. Tout ceci engloberait automatiquement Clearstream, les paradis fiscaux etc...


                                                            • Atlantis Atlantis 9 décembre 2007 20:24

                                                              Trahison des politiques : les français croient-ils encore dans l’action de leurs élus ?


                                                              • JL ML Jean-Luc Martin-Lagardette 16 décembre 2007 17:06

                                                                Merci à vous tous qui avez proposé des sujets d’enquête !

                                                                Nous laissons ouverte encore cette liste de propositions jusqu’à la fin de l’année. Vous pouvez donc encore émettre des suggestions jusqu’au début de 2008.

                                                                En janvier prochain donc, nous procéderons à l’analyse de vos sujets et reviendrons vers vous pour vous proposer une sélection de propositions sur lesquelles vous serez appelés à voter (à moins qu’un sujet émerge de toute évidence, mais ça n’a pas l’air de se présenter comme ça).

                                                                Passez de très bonnes fêtes !


                                                              • Laure N. Laure N. 17 décembre 2007 19:54

                                                                - Analyse du budget de l’Etat. Qui le décide ? Sur quels critères ? Une meilleure répartition du budget permettrait-elle de régler certaines crises (logement, pouvoir d’achat,...)

                                                                - Délocalisations. Quelles sont les lois régissant le système et sont-elles respectées ? Les entreprises remboursent-elles les aides dont elles ont bénéficié ? Quelles obligations envers les salariés en France ? Quelles sont les dérogations ?


                                                                • Gilles Gilles 19 décembre 2007 14:36

                                                                  Plus qu’une enquête, je propose d’effectuer :

                                                                  Une étude sociologique sur les rédacteurs, modérateurs et simple intervenants dans les forums d’Agoravox.

                                                                  L’étude sociologique se limiterait à l’âge, raison sociale, milieu professionnel, milieu social, niveau d’étude....+ d’autres thèmes à définir ensemble (fréquence de connexion, de commentaires, de rédaction...) et en total anonymats bien entendu pour ceux qui répondront.

                                                                  Les résultats bruts serait publiés ainsi qu’une synthèse, qui sera bien entendu débattue, affinée sur le forum

                                                                  * les raisons de faire une enquête sur ce sujet ;

                                                                  Connaitre quel public consulte Avox et participe activement à la vie ce média.

                                                                  Comprendre pourquoi certaines catégories sociales y sont sur-représentées et d’autres occultées.

                                                                  Comprendre les attentes des divers publics à l’égard d’un media citoyen et d’Avox en particulier

                                                                  Donner des pistes pour ouvrir encore plus ce media au catégories d’intervenants sous représentées

                                                                  * ce que vous pouvez éventuellement apporter.

                                                                  Intéressé par ce sujet, je participerai activement à la rédaction des questionnaires, leur dépouillement, à la rédaction de la synthèse, voir à la coordination des intervenants.

                                                                  Mes connaissances en la matière seront d’une aide précieuse

                                                                  Mon amie, enseignant chercheur en sociologie sera d’une aide précieuse quant à la méthodologie

                                                                  * Risques

                                                                  Que la peur de divulguer des données personnelles, même anonymes et non intimes, en refroidissent certains pour répondre

                                                                  Qu’à travers les résultats certains activistes partisans y voient confirmation de leur préjugés (du type que des gaucho-bobo sur ce site) mais une étude « scientifique » ne peut se censurer devant un tel argument


                                                                  • alberto alberto 20 décembre 2007 14:05

                                                                    Bonjour, JLML, je reviens vers vous un peu tard, mais depuis la parution de cet article j’ai recu à domicile une sollicitation de l’Institut Pasteur , pour leur faire un don.

                                                                    Cette demande était accompagné d’un brochure d’une dizaine de pages qui rends compte d’un projet en cours concernant ce qu’ils dénomment :« MAG-Tn3, Candidat vaccin : Un espoir pour le cancer ».

                                                                    Cette brochure est par ailleurs très bien faite, et les informations qui y figurent poussent à la curiosité.

                                                                    Même s’il paraît évident que l’argent récolté grâce à cette brochure sera affecté là où IP le décidera, il me semble interessant de vous proposer d’en faire un thème possible d’une prochaine enquête dans la continuation de celle que vous avez déjà réalisée sur le sujet ici sur AV.

                                                                    Au cas ou vous seriez intéressé, je pourrai vous proposer de réaliser certaine démarches’ voir prendre contact avec IP pour en savoir un peu plus sur ce projet...Je suis retraité et j’ai un peu de temps de disponible, et puis le sujet me semble interessant.

                                                                    Je vous transmets, au cas où, mon adresse électronique : mike.foller@gmail.com .

                                                                    Bien à vous.


                                                                    • antochrit antochrit 23 décembre 2007 08:38

                                                                      1)l’avenir des hôpitaux et de leurs personnels (financementx, fonctionnement, formations) 2)l’avenir du système de santé en général(financements, droits d’accès...) 3)l’avenir du logement locatif (privé, social, fixation des loyers, accès)


                                                                      • citoyen citoyen 27 décembre 2007 21:50

                                                                        Bonjour, en tant que rédacteur ponctuel d’Agoravox, je propose un thème autour de l’hôpital dont la problématique pourrait être posée de la manière sivante : « faut-il restructurer l’hôpital pour garantir la qualité des soins ? Et si oui, comment ? »

                                                                        Merci de me donner votre opinion ici ou sur mon site ...


                                                                        • pec99 28 décembre 2007 18:15

                                                                          Bonjour,

                                                                          je propose une enquete sur les effets de la catastrophe de Tchernobyl sur la thyroïde des Français. Cela couvre donc le mensonge d’état sur le passage du nuage rédioactif sur la France (simplement dire de prendre de l’iode)

                                                                          Patrick


                                                                          • michaeldesiles (---.---.43.195) 3 janvier 2008 02:46

                                                                            Chine déjà demain

                                                                            Professeur en Chine je suis frappe de l’ignorance Europeenne de la mouvance Chinoise. Ici se dessine a grands traits l’histoire de l’humanite. REdacteur pour de nombreuses revues de billets sur la chine, j’aimerais la creation ’un grand forum Chine déja demain.


                                                                            • Diidier 4 janvier 2008 15:00

                                                                              Je pense que le journalisme d’investigation est la meilleure façon de rapporter et d’analyser les faits. J’apprécie au plus haut point ces journalistes de plus en plus rares qui passent des mois et des années à monter un dossier au moyen d’éléments et de preuves tangibles avant de nous réveler les résultats surprenant de leur enquête. Et j’insiste sur sur ce que dit JLML : ce journaliste trouve des « ...informations (pas seulement des commentaires et des opinions). »

                                                                              Le problème dans le participatif c’est donc de trouver un sujet commun où les participants puissent tous donner une information concrète et exacte, à partir de laquelle le journaliste pourra ensuite monter son article.

                                                                              Le sujet que je propose : la transparence.

                                                                              La question : sera-t-on un jour suffisament courageux pour franchier le pas de la transparence ?

                                                                              Les exemples :
                                                                              - Nous avons bien sûr tous entendu parler des cheminots et du rapport entre salaire et conditions de travail. Mais nous n’avons eu que très rarement des chiffres concrets. Quel salaire ? Quelles condition de travail ?
                                                                              - A Paris un fonctionnaire du logement a profité d’un 150 m2 pour un loyer dérisoire. La transparence dans les comptes de l’État n’aurait-elle pas pu éviter ce genre de dérapage ?
                                                                              - Le Président s’offre des voyages sur « Air Bolloré ». Quel est le montant des deniers publics dans ces déplacements ?

                                                                              Mon avis est : « le chef donne l’exemple », et cela devrait être le cas du Président qui devrait nous dire en toute transparence quel est le montant de ses revenus et comment il finance ses voyages privés. Mais comme cela est pure utopie, je pense que l’exemple doit venir d’ailleurs et pourquoi pas de ce genre d’enquête.

                                                                              Je propose donc à JLML de récolter des éléments d’enquête serieux et exacts qui lui permettraient de se faire une opinion concrète du rapport entre revenus et conditions de travail.

                                                                              Ce que je peux apporter : le montant de mes revenus.

                                                                              D’ailleurs je le fais tout de suite : je suis cadre salarié dans une PME d’informatique. Mon salaire, primes comprises, est de 53.000 euros brut par an ( environ 3.400 net / mois ). Avec 1.000 euros de variation annuelle en fonction de l’interressement. Conditions de travail : assis toute la journée. Durée moyenne : 47 heures / semaine. Je suis marié avec 3 enfants à charge. Il n’y a pas d’autres revenus que mon salaire dans le foyer. Je n’ai qu’un compte en banque à zéro toutes les fins de mois. Pas de PEL, d’epargne, d’assurance vie, d’action, etc... Je suis locataire de mon appartement HLM 60 m2 : 750 euros / mois TCC.

                                                                              Je n’émet aucun jugement sur ce rapport revenus / conditions de travail / train de vie car jusqu’à présent aucune enquête sérieuse ne me permet de comparer.....


                                                                              • Bertrand (---.---.12.24) 5 janvier 2008 01:32

                                                                                Bonsoir,

                                                                                Est-il possible de mener une enquête sur la situation de Nicolas Sarkozy quant à son cabinet d’avocat. A t-il revendu ses parts ? Si non, ce cabinet est-il toujours en activité ? Dans quel domaine ? Etc... Merci Bertrand


                                                                                • JL ML Jean-Luc Martin-Lagardette 10 janvier 2008 06:14

                                                                                  Merci de votre participation !

                                                                                  Nous terminons la première étape : ne nous envoyez plus de sujets.

                                                                                  Nous avons maintenant près de 60 contributions que nous allons analyser. Il y a une grande diversité de thèmes. Aussi allons-nous tenter d’en faire une synthèse.

                                                                                  Ensuite, nous reviendrons vers vous pour vous demander de voter LE sujet que nous investiguerons ensemble.

                                                                                  A très bientôt !

                                                                                   

                                                                                   

                                                                                   


                                                                                  • norah norah 28 février 2008 20:53

                                                                                    Bonjour à tous,

                                                                                     

                                                                                    Je propose le débat suivant : "La mixité sociale mise à mal" dans les établissements scolaires. Il s’agit, ici, de s’interroger sur la réforme de la "Carte scolaire".

                                                                                     

                                                                                    Merci, et à très bientôt.

                                                                                     


                                                                                    • Boduacus 5 mars 2008 11:53

                                                                                      Deux sujets me paraissent, sinon urgents, du moins importants. On peut considérer qu’ils ont quelques points communs.

                                                                                      1- Qu’est-ce que ce projet méditerranéen de Sarkozy ? À ma connaissance, personne ne sait ce qui se cache derrière ce mot. En tout cas, personne n’en parle. Il est évidemment bien possible que Sarkozy ne sache pas lui-même de quoi il s’agit. Je le soupçonne d’être à peu près analphabète et de lire sans bien comprendre les discours écrits par ses « nègres ». Mais cela est une incise. Un Projet méditerranéen cohérent, fondé sur les données de l’Histoire depuis la nuit des temps jusqu’à aujourd’hui, sur les fantastiques acquis culturels (dans tous les domaines : religion, littérature, arts, architecture) et pas seulement consacré aux échanges économiques, présenterait une immense importance pour le monde aujourd’hui. Malheureusement, Sarkozy est incapable de porter un tel projet.

                                                                                      2- Travailler sans a priori sur l’Islam, en France et dans le monde. Après Todd et d’autres, mettre à plat aussi bien les aspects négatif d’une religion dont une partie des fidèles estime qu’elle est brimée (À cause, en particulier de l’imbécilmité de Bush) que ses aspects positifs, et Dieu sait s’ils sont importants dans tous les domaines.

                                                                                      Ces deux propositions se rejoignent écidemment. On pourrait les synthétiser sous la forme Retrouver la voie d’une unité méditerranéenne dont l’Histoire nous montre qu’elle a failli cent fois être réalisée et que chaque fois le fanatisme et la bétise, choses du monde les mieux partagées, ont fait échouer.


                                                                                      • Georges-Antoine P. 5 mars 2008 23:31

                                                                                        Je suis entièrement d’accord sur le sujet. J’ai entendu trop de discours différents, venant de sources les plus "autorisées" à chaque fois, des affirmations provenant de scientifiques, sans parler des rumeurs de tous ordres, les uns contredisant les autres...Je voudrais en savoir davantage sur les intérêts des uns et des autres. Je me pose la question de savoir à qui les maladies profitent.J’aimerais savoir aussi pourquoi, lorsque des chercherus font des avancées un peu trop rapides, ils ont des problèmes avec le Conseil de l’Ordre (vieille affaire Solomides que j’ai connu, par exemple) et d’autres...Il me plairait par ailleurs d’aborder une question plus ..."subjective"., adressée à ceux qui prennent sérieusement en compte les avertissements de certaines Ecritures Saintes sur le pourquoi des épidémies. Si le HIV est une punition céleste, pourquoi, le ciel (je dis le ciel, pas le pape), permet-il le préservatif ? Toute protection devrait alors être sans effet ! L’homme ainsi, comprendrait sans doute mieux ses fautes !....

                                                                                        Je pense qu’on nous balade et que, dans ce domaine ô combien dramatique, les non-dits sont d’une importance capitale.

                                                                                        Georges


                                                                                        • leyrie lormon leyrie lormon 8 avril 2008 05:20

                                                                                          La réforme de l’Education nationale, qu’apprend-on à nos enfants à l’école ?

                                                                                          Dans la mesure où la culture est la clé de voûte d’une civilisation, n’est-il pas judicieux de débattre sur un sujet de fond : faut-il une grande réforme de l’Education nationale ?

                                                                                          Le Bac a-t-il encore une valeur ? Y-a-t-il une correlation entre les filières en lycée d’enseignement général et la vie professionnelle ?

                                                                                          A voir le taux de chômage et les exigences des employeurs en terme de recrutement, il y a fort à parier que la différence entre l’école et l’entreprise est grande.

                                                                                          Pour cela, la réforme de l’Education nationale me semble une priorité, adapter l’éducation à notre siècle et à ses exigences, ses besoins. Il faudrait aussi plus d’honêteté dans les livres d’histoire qui ne sont pas très objectifs envers notre passé colonial notamment...et surtout mettre en avant les fondamentaux : le français et les mathématiques.

                                                                                           


                                                                                          • appoline appoline 10 juin 2008 18:47

                                                                                            Bonjour,

                                                                                            Pourquoi ne propose t-on pas un sujet qui gêne, à savoir : à qui profite toutes ces spéculations au niveau mondial, qui s’enrichit en rapport à cela, une poignée d’élites qui fonctionnent en cercle restreint et oeuvrent dans l’ombre ; les illuminati.


                                                                                            • aurelie 22 juin 2008 12:10

                                                                                              Parfois et même souvent des personnes critiquent d’autres personnes avant même de les écouter, ils ne les laissent pas libre et celles-ci se renferment sur elle-même. Pour exprimer leur sentiment elles écrivent mais personnes ou presque ne s’interesse. LA majorité des adolescent n’aiment plus lire et se consacrent à la télé. Je témoigne contre ça car moi même, j’invente et écrit des histoires mais personnes n’y pretent attentions. Merci de votre compréhension et désolé de ne pas m’exprimer aussi bien que vous mais je ne suis qu’une adolescente. Aurevoir


                                                                                              • Rachid Yahou Rachid Yahou 12 septembre 2008 18:46

                                                                                                Je voudrai une enquête approfondie sur l’assassinat des 126 jeunes tués les 26 et 27 Avril 2001 par des gendarmes en Kabylie (Algérie). La défaite de Belaid Abrika et des aarouch et le silence qui continue d’entourer cette affaire mérite une attentation particulière. Comment concevoir un certain Abrika Bélaid qui se tait, sans honte aucune et lui et ses "amis" des aarouch". Toutefois j’ai été surpri par les dires d’un jeune que j’ai croisé à tizi-ouzou et qui m’a dit ceci :
                                                                                                "les gendarmes n’ont pas assassiné. derrière ce massacre se trouve un parti Kabyle". Voulant en savoir plus, il refusera de décliner son identité préférant ajouter :
                                                                                                "Ne cherchez pas à me connaître, je suis très informé". Il disparaitra aussitôt...
                                                                                                Devrai-je croire que lors des émeutes des kabyles ont tiré sur des kabyles ?
                                                                                                Le débat est donc ouvert.
                                                                                                RACHID YAHOU


                                                                                                • Joman Joman 21 octobre 2008 21:08

                                                                                                  Bonjour,
                                                                                                  Sujet 1 : Le Coran est-il immuable dans le lieu et le temps

                                                                                                  Sujet : Ce qui va evidemment se passer dans les 10 ,20 années à venir ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès