• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Haro sur le ’’Rassemblement National’’

Haro sur le ’’Rassemblement National’’

Chaque fois que le FN ou le Parti des Insoumis, viennent sur le devant de la scène, c'est aussitôt le signal de l'ouverture de la chasse, pour la plupart de nos médias.

Le FN change de nom, le FN fait l'actualité, alors il faut élever des contre feux, faire de cet évènement, un non évènement ou alors le dévaloriser sous une avalanche de critiques.

 

Hier la cible était Mélenchon, qu'on étrillait d'émissions en émissions.

On lui trouvait des indulgences coupables pour le le Venezuela, on ne supportait pas ses remarques sur les médias, on le trouvait grossier, arrogant, agressif, tous les arguments étaient bons pour le déstabiliser dans des émissions ou normalement il pouvait briller.

 

Les médias s'arrogent le droit de critiquer qui il veulent,quand ils veulent, mais la réciproque n'est pas admise, il est interdit de critiquer les médias. Mélenchon a commis des crimes de lèse journalistes. On le lui fait payer cher.

 

Mélenchon a osé critiquer France 2, J.M. Aphatie a eu un jugement sans appel avec ces phrases assassines

« Cette haine du service public, cette vindicte, cet acharnement, tout cela dévoile un caractère, des obsessions, de la rancune, un aveuglement, qui sont autant d’informations précieuses sur la personnalité de ceux qui briguent le pouvoir »

En Clair ne votez jamais pour Mélenchon, un homme qui cumule toutes ces tares.

 

Nos chers journalistes eux, ont le droit de défendre leurs favoris, ou ceux qu'on leur désigne comme tels, mais n'admettent pas que la télévision ''le Média '' ce petit dernier, favorise Mélenchon. 

 

Aujourd'hui, c'est Marine Le Pen qui est dans la ligne de mire..

 

L'attaque commence sur le choix du nom choisi par le FN.

Accusations immédiates sur la nouvelle appellation, ''rassemblement national'' on revisite l' histoire pour trouver des implications racistes et nazies à ces deux mots accolés.

 

Pascal Praud, Bourdin, Laurent Newmann,les meneurs des Grandes Gueules, et tant d'autres, des invités récurrents, toujours les mêmes, les Safran, les Ségala, et consorts ont entamé leurs chants de guerre.

Jean-Marie Le Pen est même le bienvenu sur BFM, tout ce qui peut desservir Marine Le Pen et le FN est bon à prendre. 

Ruth Elkrief l'a acceuilli avec forces sourires.

Presque tous les médias ont soulevé une critique identique, ce nouveau nom ''le rassemblement national '' a des relents extrémistes et nazis, on y va pas avec le dos de la cuillère. On est allé fouiller dans les poubelles de l'histoire pour se justifier.

 

Cette appellation a été employée par Tixier Vignancour en 1965, un avocat d'extrême droite, contre lequel les médias s'étaient déchaînés.

 

Plus grave, on y trouve une ressemblance avec l'appellation

Rassemblement national populaire.

Mouvement de Michel Déat qui voulait collaborer avec l'Allemagne Nazie.

Donc le lien serait évident entre rassemblement national et nazisme.

Allusions perverses, malveillantes et non fondées.

On aurait pu accuser le parti socialiste d'avoir une collusion quelconque avec le

parti national socialiste,

et accuser Macron d'avoir emprunté ''En marche''

au slogan pétainiste , ''La France En Marche''

 

La France en marche, slogan pétainiste.

 

Mais certains médias osent tout, les coups bas envers certains, et le silence envers ceux que l'on veut ou doit ménager.

Le summum de la duplicité de certains journalistes a été atteint aux Grandes Gueules par Alain Marshall, qui invitait Louis Alliot aux G.G.

Pendant son discours, Steve BANON ancien conseiller de TRUMP qui intervenait au congrès du FN avait dit

« vous vous battez pour votre pays ? on vous traite de racistes et de xénophobes, soyez fier. »

Ce journaliste chevronné qui a une place importante sur le PAF joue celui qui n'a pas compris et demande à L. Alliot avec une mauvaise foi incommensurable.

« Alors monsieur Alliot, fier d'être raciste et xénophobe ? »

Alliot ne s'est pas démonté, a parlé des médias, cette déesse sans bouche, et a remis ce journaliste à sa place en lui démontrant se mauvaise foi évidente.

Mais Alain Marshall est un récidiviste de la désinformation, il en avait déjà fait la preuve lors de l'attentat de Nice. Il ne voyait là aucune trace de Daech ni de l'islamisme, 10 minutes avant la revendication de l’E. I.

Pitoyable !

 

La raison de cet acharnement est évidente, c’est que maintenant Marine Le Pen inquiète, elle devient réaliste.

Diable, elle change de stratégie, veut rentrer dans le jeu des alliances. Attention danger. La marionnette du parti FN exploité par Mitterrand et ses successeurs veut changer de répertoire..

Le FN a permis une alternance automatique entre le PS et la droite en servant de repoussoir puisque seul contre tous. L'idéal étant qu'il soit au second tour, réduisant l'élection présidentielle à un tour.

Leur inquiétude est d'autant plus grande que certains voient un autre danger plus grand se profiler à l'horizon 2022, le retour de Marion Maréchal, qui elle, veut depuis longtemps absolument contracter des alliances et avoir ainsi des chances d' arriver au pouvoir, alors si la tante commence à ouvrir la voie cela n'en est que mieux.

Jacques Attali qui avait prévu le succès de Macron disait connaitre son succésseur, une femme prévoyait-il .

Il pensait à Marion MaréchaL

Alors feu nourri, sur tous les alliés éventuels, sur Dupont Aignan, qui aurait lâché MLP, alors que son objectif reste l'alliance des droites, seul moyen de contrer Macron.

Feu aussi sur Thierry Mariani qui parle de convergences entre LR et le FN

On bat à la télévision le rappel des juppéistes, ceux qui jurent que jamais, au grand jamais ils ne feront d'alliance avec le FN, ce parti raciste et xénophobe. Bien sur, Juppé est devenu macronien.

Mais si on lit sans idées préconcues, le programme de Wauquier et celui du FN demain nommé Rassemblement National, à part des divergences sur L'Europe, les similitudes sont évidentes.

 

Les journalistes vont solliciter Jean-Marie LE PEN qui est le bienvenue sur BFM. Tout ce qui peut desservir le FN est à prendre.

Ruth Elkrief a reçu le patriarche avec moult sourires..

 

Ces médias qui ont défendu le système et permis sa pérennité depuis des décennies, ont pour patrons les détenteurs du grand capital,

 

 

qui eux ne veulent en aucun cas, ni d'une droite forte souverainiste, ni d'une gauche forte radicale qui seraint un frein au mondialisme qu'ils achèvent de mettre en place.

 

Il faut rester'' entre mous'' , ils ne voient, ou feignent de ne pas voir qu'en Europe une évolution est en train de se dessiner qui peut devenir une révolution,

La gauche forte ou radicale, s'étoffe dans certains pays , en France, en Espagne, en Belgique

La droite forte est une vague qui grandit et déferle sur plusieurs pays. Autriche, Allemagne, Pologne, Autriche, Italie, Danemark, France, suède, et qui nait dans des pays où elle était absente.

 

 

http://grand-angle.lefigaro.fr/extreme-droite-europe-enquete-vote-populisme

 

https://www.challenges.fr/politique/marine-le-pen-sebastian-kurz-andrej-babis-ces-leader-de-l-extreme-droite-qui-prosperent-sur-une-europe-impuissante_508228

 

Les médias et nos dirigeants, sont à contre courant de la volonté des peuples qui sont lassés de ces partis qui se transmettent le pouvoir depuis des décennies et qui soit ne veulent pas prendre en compte leurs inquiétudes et leurs aspirations ou soit promettent de prendre ces aspirations en compte, mais trahissent les électeurs le lendemain de leur victoire.

 

Les partis au pouvoir,ne voient pas que les forces de droite et de gauche dures et radicales montent irrésistiblement à cause de leur incompétence, leur immobilisme. et leurs mensonges. Ce sont leurs carences qui vont mettre demain au pouvoir dans plusieurs pays Européens des partis forts, porteurs d'une politique dure et sans compromissions.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel 13 mars 15:19

    Tout cela est fort bien observé, mais ne croyez-vous pas que les manoeuvres de la médiacrassie - avec deux « s », comme ça tout y est - sont dérisoires.

    Sérieusement, à part quelques perpé-tueurs de divisions monomaniaques, qui donc se soucie encore, en France, de Marcel Déat - ce socialiste passé de la gauche à l’extrême-droite, encore un ! - et de son RNP ?


    • moderatus moderatus 13 mars 15:34

      @Cateaufoncel

      Bonjour, Cateaufoncel,

      ne croyez-vous pas que les manoeuvres de la médiacrassie - avec deux « s », comme ça tout y est - sont dérisoires.

      elle peuvent paraître dérisoires, mais le répétition de certaines accusations finit par influencer les lecteurs ou télé spectateurs.

      la désinformation, quand elle est bien orchestrée, ce qui est le cas, laissent des traces.
      les gens finissent par se dire ,il n’y a pas de fumée sans feu.
      la manipulation médiatique n’est pas anodine.
      comment expliquer en partie l’élection de Macron ?


    • Cateaufoncel 13 mars 17:17

      @moderatus

      "elle peuvent paraître dérisoires, mais le répétition de certaines accusations finit par influencer les lecteurs ou télé spectateurs.« 

      A condition de mettre le paquet. Mon impression - elle vaut ce que vaut une impression -, c’est que Déat/RNP, c’est un fusil à un coup.

       »comment expliquer en partie l’élection de Macron ?« 

      En partie par un matraquage constant, qui n’avait jamais eu l’équivalent nulle part dans le monde j’imagine. Je me souviens de l’aveu d’un professionnel de la communication : »On a installé progressivement l’idée qu’il pouvait être au second tour, et l’emporter." Et ça a fait boule de neige.

      On vu dans un article publié hier, sur AVox, combien les Français ont été déconcertés par cet OPNI et il est possible qu’ils aient mieux compris, désormais, à qui ils ont affaire.


    • moderatus moderatus 13 mars 18:36

      @Cateaufoncel

       »On a installé progressivement l’idée qu’il pouvait être au second tour, et l’emporter." Et ça a fait boule de neige.

      les puissances Financières qui possèdent les médias, se sont servis d’eux pour imposer Macron comme on fait vendre une lessive. une campagne extraordinaire.

      Il faut dire qu’en face le spectacle était désolant
      une gauche qui s’est étripé et des egos qui se sont combattus

      et à droite une affaire Fillon bien exploitée par les médias et un parti FN qui s’est pris les pieds dans le tapis avec une prestation de Marine le Pen qui frisait le ridicule.

      Il était dans l’alignement des planètes.


    • troletbuse troletbuse 14 mars 07:53

      @moderatus
      Il y a longtemps que je n’utilise plus que ces deux mots ’MERDIAS« et »JOURNAPUTES" qui ont tout leur sens.


    • moderatus moderatus 14 mars 08:17

      @troletbuse

      Il y a longtemps que je n’utilise plus que ces deux mots ’MERDIAS« et »JOURNAPUTES« qui ont tout leur sens.

      je vous propose d’en ajouter un troisième

       »l’IDIOVISUEL"


    • Buzzcocks 13 mars 15:38

      J’ai allumé ma télé dimanche, et sur toutes les chaines infos, il y avait la Le Pen, en direct, de Lille pour diffuser son discours. Donc pour un parti fustigé, ils sont quand même bien servis.

      Je ne suis pas sur que Lassalle, Poutou, Asselineau, Dupont Aignan, Arthaud, Cheminade aient le quart de la moitié de leurs meetings diffusés sur 6 chaines en parallèle.

      Ensuite, des médias d’opinion, ça a toujours existé. Un « média » n’a pas à être neutre. Dans les années 20, vous aviez des députés qui possédaient leurs propres feuilles de chou. L’humanité était même titrée « journal officiel du PC ». Vous aviez des journaux clairement antisémites où on ne cachait pas ses opinions, même les pires.

      C’est quand même assez récent que tout doit être présenté de manière lisse, questions connues à l’avance, aucun jugement, sans aspérité.


      • moderatus moderatus 13 mars 15:47

        ’’@Buzzcocks

        Ensuite, des médias d’opinion, ça a toujours existé. Un « média » n’a pas à être neutre.

        Bien sur, si on joue franc jeu et s’annonce comme média d’opinion. les journaux d’opinion font leur job et c’est bien , quand je lis l’humanité ou le figaro, j’accepte leurs prises de position.

        mais là,je vous parle de nos médias d’information, de’’ l’IDIOVISUEL’’

        C news, LCI, BFM, LCP qui sont là pour informer et non manipuler.

        et là la désinformation et le politiquement correct sont récurrents.

        C’est un manque de respect évident envers les téléspectateurs.


      • beo111 beo111 13 mars 15:52

        @moderatus

        « C’est un manque de respect évident envers les téléspectateurs. »

        Je suis pas sûr qu’ils en méritent.


      • moderatus moderatus 13 mars 16:20

        @beo111

        bonjour,

        Je suis pas sûr qu’ils en méritent.

        je ne sais pas les autres
        mais moi je suis très attaché à un minimum de respect, c’est pourquoi je regarde très peu ces chaines de désinformation.

        je fais ma cueillette ailleurs.

        maintenant si vous voulez dire que nous avons les dirigeants que nous méritons, c’est une évidence, pas très flatteuse.


      • Buzzcocks 13 mars 16:40

        @moderatus
        Quand personne ne parle du FN, ils vont jouer les victimes privés des médias, mais quand leur meeting est mutli diffusé et ensuite commenté par Christophe Barbant et quelques autres, ça ne va toujours pas.

        En gros, c’est simple, ça ne va jamais. Ce qui tombe bien puisque le FN adore se faire passer pour la victime. C’est son fond de commerce même.


      • Fergus Fergus 13 mars 16:55

        Bonjour, Buzzcocks

        « En gros, c’est simple, ça ne va jamais »

        Très bien observé ! Et cela se comprend : eu égard à la vacuité politique de ce parti, il ne lui reste que la victimisation dont il n’hésite pas à surjouer !


      • moderatus moderatus 13 mars 17:03

        @Buzzcocks

        Comme je l’ai dit, je n’ai la carte d’aucun parti, et je respecte les électeurs quelque soit leur choix.

        Ce qui me choque c’est que certains journalistes d’information se comportent comme des journalistes d’opinion et interrogent différemment suivant leurs propres convictions.
        ils ont un devoir d’impartialité qu’il ne respectent pas.

        Mélenchon ,Marine le Pen,ont droit à un traitement spécifique, et c’est inadmissible.

        on a vu le déroulement la dernière campagne électorale ou les médias ont favorisé et influencé en partie l’élection de Macron, c’est anormal.

        Quand à, la diffusion des congrès, ou activités ds partis politiques, le CSA heureusement exige des chaines une certaine impartialité et représentation des partis sur ’’l’idiovisuel’’.

        les journalistes ne peuvent pas faire tout ce qu’ils veulent heureusement ; surtout en période électorale.
        Ce que je défends c’est uniquement l’équité, et le respect de leur déontologie de la part des journalistes d’information ;


      • Ben Schott 13 mars 17:04

        @Fergus
         

        « eu égard à la vacuité politique de ce parti »
         
        Sur une échelle de 1 à 10, auriez-vous l’amabilité de faire un classement de la vacuité politique des partis français ?
         


      • Fergus Fergus 13 mars 17:38

        Bonjour, Ben Schott

        Sans surprise, je placerais à égalité La France Insoumise et La République en Marche au sommet, avec une note de 8 sur 10.

        Le premier nommé parce que le projet détaillé dans l’Avenir en Commun me semble être le seul véritablement structuré au service des classes populaires et moyennes. Ce parti n’est hélas pas au pouvoir !

        Le second parce que le plan de route du détricotage des acquis sociaux et l’émergence de lois antisociales figurait bel et bien dans le programme de Macron. Et par malheur pour nos compatriotes ce parti est au pouvoir et ne se prive pas de servir les intérêts conjugués des oligarques et du Medef !

        Pour ce qui est des autres partis, je donnerais 5 sur 10 aux Républicains, et 2 sur 10 au PS (qui se cherche encore des dirigeants dignes de ce nom et une ligne) et au FN (qui est dirigé par une incapable désormais notoire, et qui n’a guère que le discours anti-immigrés pour alimenter son fonds de commerce).


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 17:53

        @moderatus
        Ce qui est dommage, c’est que vous pensiez que les Partis dits « populistes » ont des électeurs qui leur ressemblent !! Des millions de mécontents en Europe le sont pour des raisons d’abord économiques. Les réformes propulsées par Bruxelles provoquent une casse sociale sans précédent. L’immigration n’est pas la raison première.


        Salaires, droits sociaux, impôts, logements, transports dans les grandes villes, et abandon des campagnes, arrivent en tête des préoccupations des Français.

        Ne pouvant compter, ni sur les syndicats financés par Bruxelles, ni sur les Partis de gouvernement, soit ils s’abstiennent, soit ils votent pour la Gauche dite radicale, ou pour les Partis populistes, que les médias présentent comme des Partis « d’opposition ».

        L’ennui, c’est qu’ils ne sont aucunement « d’opposition » !! Ils sont une impasse. La FI et le FN ont la même démarche, arrivés au pouvoir ils promettent d’obtenir : « une Autre Europe », une arnaque qui dure depuis bientôt 40 ans ...

        Ils sont comme tous les autres Partis, opposés au Frexit.


      • moderatus moderatus 13 mars 19:12

        @Fifi Brind_acier

        Ce qui est dommage, c’est que vous pensiez que les Partis dits « populistes » ont des électeurs qui leur ressemblent !! Des millions de mécontents en Europe le sont pour des raisons d’abord économiques.

        les problèmes économiques et sociaux ont une grande importance, mais, l’expansion des partis de droite et populistes se fait sur le thème de l’identité et l’immigration, en priorité.

        J’ai fait l’étude sur tous les pays Européens et je peux vous assurer que c’est le cas.

        Si ces partis prospèrent c’est que les électeurs suivent. leur progression est fonction des votes.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 19:16

        @moderatus
        Pas du tout, ils votent pour eux car ils n’ont rien d’autre pour exprimer leur mécontentement. Ils seront déçus, comme les Grecs avec Syriza.
        Sans sortie de l’ UE, pas la peine de parler de souveraineté.


      • moderatus moderatus 13 mars 20:27

        @Fifi Brind_acier

        je vous envoie un lien sur les votes populistes en Europe, vous y verrez les motivations.

        http://grand-angle.lefigaro.fr/extreme-droite-europe-enquete-vote-populisme



      • Garibaldi2 14 mars 02:22

        @Buzzcocks

        Petite correction ... dans sa première page, à partir de 1920, sous son titre, L’Humanité se présentait , en toutes lettres comme : ’’Organe central du parti communiste français’’.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 07:00

        @moderatus
        Si vous comptez sur le Figaro pour vous donner des explications sur l’ extrême-droite, vous allez être déçu !


        Lisez plutôt les analyses de l’ UPR : « UPR- Le FN, épouvantail médiatique au service du pouvoir »
        "Le FN a été promu médiatiquement depuis 1983 pour servir des intérêts et une stratégie que l’écrasante majorité des Français ne comprennent pas. Le Front National n’est pas un parti antisystème bien au contraire, il est le sparring-partner consentant du système hier pour casser la droite, aujourd’hui pour gangrener toutes critiques sérieuses sur la sortie de l’Union européenne.« 

        Les dirigeants européens n’ont pas peur des Partis qui prônent »une Autre Europe", ils savent que tout est verrouillé de ce côté là.
        Ce qui leur fait peur c’est que tous les mécontents se rassemblent pour le Frexit. Pour éviter qu’ils ne se rassemblent, et ne s’intéressent au Frexit, le mieux est de médiatiser des Partis qui divisent les mécontents et qui salissent la souveraineté.

      • moderatus moderatus 14 mars 08:14

        @Fifi Brind_acier

        Bonjour

        « Le FN a été promu médiatiquement depuis 1983

        C’est une évidence, depuis même avant,,Mitterrand s’en est servi, il l’a fait monter pour pouvoir s »en servir après d’épouvantail.
        les autre partis ont agi de même par la suite.


      • moderatus moderatus 14 mars 08:30

        @Fergus

        Bonjour Fergus

        Si les médias avaient accusé Macron d’avoir emprunté ’’En marche’’

        au slogan pétainiste , ’’La France En Marche’’


        La France en marche, slogan pétainiste.

        https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=O1F79LqHzF0


        je pense que vous vous seriez élevé à juste raison contre de tels procédés .

        Ce sont les procédés employés contre le Rassemblement national.

        je crois que là nous pouvons nous rejoindre sur la condamnation de telles pratiques.






      • Fergus Fergus 14 mars 09:03

        Bonjour, moderatus

        Je n’ai rien écrit sur le nouveau nom du parti. Sur ce sujet, les polémiques me semblent en effet vaines.

        Je dis simplement qu’il ne change rien à ce qu’est le FN, tout particulièrement avec une MLP qui reste à la tête du parti et qui est désormais complètement décrédibilisée.


      • François Vesin François Vesin 14 mars 12:09

        @moderatus
        «  l’expansion des partis de droite et populistes se fait sur 

        le thème de l’identité et l’immigration, en priorité. »
        ...qui découlent de la situation économique !

        1) Si nos concitoyens avaient du travail et qu’un grand nombre
        d’entre eux ne sentaient pas menacés par la précarité, 
        ils s’accommoderaient parfaitement de « ces immigrés »
        qui ne viendraient plus « voler le pain des français » mais
        participer à sa fabrication !

        2) Les partis « populistes » français sont, qui les héritiers,
        qui les créatures d’un certain Mitterrand ... dans les deux cas,
        ils sont furieusement contre le Frexit ! FN / FI même combat !



      • moderatus moderatus 14 mars 13:38

        @Fergus

        Bonjour Fergus

        Vous n’avez pas répondu à ma question.*les médias auraient employé envers EN MARCHE ,les mêmes procédés que ceux employés à l’endroit du FN

        faisant une corrélation avec une collaboration avec les Nazis.

        Interprétant une phrase de BANON on a osé demander à Alliot

         « Alors vous êtes fier d’être Raciste et Xénophobe »

        c’est Honteux.

        quelle aurait été votre réaction , personnellement j’aurais écrit le même article pour défendre Macron.

        ma question était :

        Si les médias avaient accusé Macron d’avoir emprunté ’’En marche’’

        au slogan pétainiste , ’’La France En Marche’’


        La France en marche, slogan pétainiste.

        https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=O1F79LqHzF0


        je pense que vous vous seriez élevé à juste raison contre de tels procédés .

        Ce sont les procédés employés contre le Rassemblement national.

        je crois,qu’on ne peut tout accepter de certains journalistes, et qu’il faut s’elever contre de tels procédés quelque soit la personne visée.

        On ne peut avoir une réprobation à géométrie variable, et je ne crois pas que ce soit votre cas.


      • Fanny 14 mars 13:45

        @Fergus

        Pas d’erreur dans votre diagnostic : Macron-Merluchon (amical), c’est la même boutique. Les deux meilleurs.

        Sous Hollande, on était riche au dessus de 4000 €, sous Macron-Merluchon, c’est 1200 €.

        Leur programme : écraser les « riches », soit la classe moyenne au dessus de 1200 €. Forcer sur le sociétal pour faire passer la pilule de l’appauvrissement. Le sociétal, c’est leur fonds de commerce pour faire croire qu’on « progresse ».

        En restant dans l’euro, l’OTAN, et sous la botte (financière) des US.

        Procès d’intention concernant Merluchon ? S’il reste sur ses positions sur l’immigration, l’Europe etc., il ne pourra pas faire autrement que Macron. Très peu probable qu’il sorte de l’OTAN (le retour économique en boomerang serait trop cher). Tout au plus pourrait-il rétablir l’ISF, et encore.


      • moderatus moderatus 14 mars 13:52

        @François Vesin

        1) Si nos concitoyens avaient du travail et qu’un grand nombre
        d’entre eux ne sentaient pas menacés par la précarité, 
        ils s’accommoderaient parfaitement de « ces immigrés »
        qui ne viendraient plus « voler le pain des français » mais
        participer à sa fabrication !

        Je crois que vous êtes dans l’erreur,

        premièrement , des pays ayant le plein emploi ont les m^mes soubresauts et les m^mes problèmes que les nôtres

        Si vous étudiez’ l’hitoire des immigrations , vous aboutiriez une règle simple et incontournable

        On ne peut ni ne doit accueillir plus d’immigrés qu’on ne peut intégrer

        sinon c’est une catastrophe pour ceux que vous accueillez et pour ceux qui reçoivent.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 19:18

        @moderatus
        Quels sont les pays européens qui ont le plein emploi ?
        Les pays qui ne sont ni dans l’UE , ni dans l’ euro !
        L’Islande, la Norvège, la Suisse et déjà la Grande Bretagne où jamais le chômage n’a été aussi bas depuis les années 70.


        L’Allemagne a un faible taux de chômage (autour de 4%), mais le nombre de travailleurs pauvres et de retraités pauvres explose.

        Personne ne dit que l’immigration en période de fort chômage et d’austérité salariale ne pose pas de problème, mais pour régler cette question, il faut sortir de l’ UE. Il faut sortir des Traités qui gèrent l’immigration et retrouver les frontières. Faire des discours xénophobes ne sert qu’à diviser les Français.

        Le principe de base des pays de l’ UE est la libre circulation des personnes à l’intérieur de l’ UE. La Hongrie et la Slovaquie ont été déboutées par la Justice européenne.


      • moderatus moderatus 14 mars 20:02

        @Fifi Brind_acier

        Personne ne dit que l’immigration en période de fort chômage et d’austérité salariale ne pose pas de problème,
        Je répondais justement à quelqu’un qui disait cela

        la baisse du chômage ne règle pas le problèmes de sécurité , de violence de vivre ensemble .
        Quand à la sortie de l’U.E je suis pour , vous le savez, mais il faudrait que la majorité des français soit pour pour que cela se fasse, et vous avez vu le résultat.
        on a élu celui qui veut le plus d’Europe possible. Alors ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 15:52

        Mais en fait vous souhaitez que les médias servent la soupe à marine Le Pen et à Mélenchon ? J’arrive pas très bien à voir

        Ou sera la posture « d’insoumission » et « d’anti système », dans ce cas ?

        Et puis, si ça peut vous rassurer, Chirac a réussi à être élu contre l’avis des médias 2 fois. Donc il n’y a pas que ça qui compte.


        • moderatus moderatus 13 mars 16:09

          @Olivier Perriet

          Bonjour Olivier,

          Mais en fait vous souhaitez que les médias servent la soupe à marine Le Pen et à Mélenchon ? J’arrive pas très bien à voir

          les médias n’ont pas à servir la soupe à qui que ce soit bien sur, mais on voit le traitement différent que certains journalistes font subir à ceux qu’ils reçoivent, et qui laissent transparaitre leur préférence politique.ce sont des journalistes information, et leur carte de parti ne doit pas remplacer leur carte de journaliste.

          On voit très bien le traitement qui est infligé à MLP et JLM, et le mépris avec leque ils ont traité des politiques intéressants comme Asselineau , et d’autres.

          je crois que le fait que tous les médias soient la propriété de l’oligarchie financière, influe sur l’impartialité, de ceux qui travaillent pour eux.

          bien sur qu’on peut être élu contre les médias, TRUMP en est l’exemple, mais ce n’est pas évident.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 18:13

          @moderatus
          La 1ere chose qu’a fait l’extrême-droite en Autriche, en arrivant au Gouvernement, c’est de renoncer au referendum sur la sortie de l’ UE.
          Les syrisés, levez le doigt !

          Le FN et la FI sont désignés comme « les Partis d’opposition ». Il faut à la fois les médiatiser et les diaboliser pour que les électeurs croient à la fable de l’opposition. Comment peuvent-ils être l’ opposition, ils sont encore plus européistes que les Partis de gouvernement ?!


          Mais ça, les médias se gardent bien de le dire... Ils ne disent pas non plus que ni la Gauche radicale, ni les Partis populistes n’auront jamais l’unanimité des 26 pays pour changer l’ Europe et les Traités...

          Quand le mécontentement monte et que les Partis traditionnels ne peuvent plus jouer la carte de l’alternance, ils préfèrent encore que les électeurs s’engouffrent dans des impasses et des Partis leurres, plutôt que de voir les 55% du non de 2005 se rassembler pour sortir de l’ UE....

        • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 19:33

          @Olivier Perriet. Il avait les Guignols de l’info pour lui.


        • foufouille foufouille 13 mars 16:02

          le média est insoumis mais pas au caviar vu que Miller aime le cinq étoiles à 645€ la journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès