• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Jean Quatremer, journaliste à Libération, insulte les Gilets jaunes : « (...)
#89 des Tendances

Jean Quatremer, journaliste à Libération, insulte les Gilets jaunes : « beaufs », « France moisie », « tarés », « gugusses mal habillés »...

Jean Quatremer est un journaliste militant. Officiant à Libération, et spécialisé dans les questions européennes, il a, dès le premier tour de l'élection présidentielle de 2017, soutenu Emmanuel Macron et effectué un don à La République en marche. Pour l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, Jean Quatremer est « un ayatollah du fédéralisme » européen. Selon l'économiste Frédéric Lordon, Quatremer serait le « journaliste le plus attaché à traîner dans la boue – y compris pour conspirationnisme – toute position de gauche critique de l’Europe ». Cette façon de défendre l'Union européenne fait de Jean Quatremer « le meilleur agent de l'europhobie en France » pour le journaliste Daniel Schneidermann.

Samedi 22 décembre, à Montmartre, une poignée de Gilets jaunes ont entonné "La quenelle" de Dieudonné. L'occasion pour Jean Quatremer de pratiquer un amalgame (très condamnable dans nos médias lorsqu'il porte sur d'autres questions) avec l'ensemble des Gilets jaunes, qualifié de "mouvement de beaufs".

Le même Jean Quatremer, prenant prétexte d'actes de violence et de dérapages antisémites, pourtant très localisés, saute encore sur l'occasion pour pratiquer l'amalgame avec l'ensemble du mouvement, qui représenterait selon lui la "France moisie" (c'est beau et fin comme du BHL...) :

Puis il n'hésite pas à qualifier tous les Gilets jaunes de "tarés" (approuvé en cela par le journaliste à France Culture Brice Couturier, l'homme qui voit Poutine à la manœuvre derrière cette vague de protestation) :

Usant d'une rhétorique conspirationniste typique, Jean Quatremer affirme que le mouvement des Gilets jaunes a été "créé" de toutes pièces par les chaînes d'info... un peu comme certains disaient que Macron avait été créé par les médias. Mais, vous comprenez, il y a le bon et le mauvais complotisme...

Guillaume Champeau a bien du mérite d'essayer de dialoguer avec ce gugusse. Il lui rappelle que les Gilets jaunes, loin d'être une pure création médiatique, sont largement soutenus par le peuple, ce à quoi l'éditocrate rétorque, avec sa morgue habituelle : "Quelques milliers de gugusses mal habillés le peuple ?"

Le journaliste ne tarde pas à montrer tout le mal qu'il pense du peuple et de la démocratie directe. Selon lui, les peuples votent avec leurs tripes (leurs instincts, leurs pulsions, leurs passions mauvaises) et seuls les représentants sont susceptibles d'apporter de la raison à la vie politique.

Jean Quatremer, qui ne comprend rien au principe du RIC, montre qu'il ne croit pas au principe du débat démocratique. Selon lui, la populace, à laquelle on confierait une once de pouvoir, s'empresserait de renvoyer tous les immigrés chez eux, d'emprisonner tous les fichés S et d'interdire la religion musulmane.

Comme Guillaume Champeau le relève, Jean Quatremer n'est assurément pas un démocrate, mais il peine à le reconnaître.

Champeau a publié un article, fruit de ses échanges sur Twitter avec des journalistes et autres "sachants" comme Quatremer : "Le RIC, l’élite et les ploucs". Extraits :

"Ces derniers jours, je débats beaucoup sur Twitter du référendum d’initiative citoyenne (RIC), dont je suis un fervent partisan depuis des années (...).

Si l’on peut rendre grâce aux gilets jaunes de quelque chose, c’est bien d’avoir su élever le débat de société au niveau institutionnel, en mettant le RIC au premier plan des revendications. C’est le signe d’une maturité politique bien plus grande que ce que certains ont bien voulu voir.

Mais en débattant du sujet, avec bien plus d’énergie que je croyais nécessaire, j’ai vu tomber les masques d’une hypocrisie vieille de près de deux siècles. Pour le dire de façon caricaturale sur la forme mais assez fidèle sur le fond, beaucoup des tweets qui s’opposent au RIC veulent dire : « vivre à côté des ploucs, d’accord ; subir les décisions idiotes que les ploucs prendront, pas question  ».

On voit en effet se former contre le RIC une sorte de camp des « sachants » qui s’oppose au fait que ceux qu’ils pensent être des « ignorants » délibèrent sur les choix de vie en société. Tout y passe pour justifier de ne pas donner au peuple la responsabilité directe d’une décision que l’on pourrait subir : rétablissement de la peine de mort, anti-vaccins, triplement du smic, frexit… Le tout accompagné généralement d’un commentaire sur le succès (réel) des fake news, toujours sous l’air du « vous vous rendez compte ce que ces ploucs vont décider ? ».

Car bien sûr, dans l’esprit du sachant, les ploucs qui se font avoir par les fake news ou qui ne raisonnent qu’avec leurs bas instincts sont la majorité du peuple. L’élite qui est bien informée et qui fait triompher la raison sur la passion ne peut être que minoritaire.

Cette élite, habituée depuis la petite enfance à appeler « démocratie » un régime représentatif qui est en réalité plus proche de l’aristocratie élective, se trouve donc bien obligée de faire savoir à travers le débat sur le RIC qu’elle redoute plus que tout la « ploucocratie ». Voilà qu’elle découvre, sans oser le dire explicitement, qu’elle n’est pas démocrate. Elle accepte de vivre avec le peuple, elle assume la responsabilité de le guider et de faire émerger ceux qui parmi les siens seront candidats aux élections, mais pas question de pousser l’idéal démocratique jusqu’au fait de laisser le peuple prendre lui-même une décision. (...)

Mais moi, j’ai confiance dans le peuple et dans le débat démocratique. (...)

Bien sûr il arrivera au peuple de prendre une décision idiote voire dangereuse pour nos libertés, notre sécurité ou notre économie. Mais n’est-ce pas aussi le cas des représentants élus ?

Si l’on tient à se prémunir, les outils juridiques sont disponibles. On peut très bien demander qu’un contrôle de constitutionnalité s’exerce sur les questions soumises au référendum, et ne pas autoriser les référendums dont l’effet contreviendrait à un traité international dont la France est partie. On peut aussi demander que le Parlement confirme ou infirme la décision populaire. On peut exiger un quorum de 50% des inscrits en plus de la majorité des votants. Tous les garde-fous peuvent être imaginés, en ayant conscience que chacun d’entre eux est une limitation de la souveraineté populaire, plus ou moins légitime selon les moyens et l’objectif.

Mais le sens de l’histoire est bien de donner au peuple plus de responsabilité dans la conduite de la Cité, et il faudra bien accepter de prendre le risque qu’il se trompe si l’on veut vivre en démocratie. (...)"

La revendication du RIC a fait tomber bien des masques, dont celui du journaliste de Libé, qui n'est clairement pas démocrate.

En bon chien de garde, Jean Quatremer a relayé avec enthousiasme un billet de Mario Stasi, le président de la LICRA, qui tente de diaboliser le député de LFI François Ruffin en raison de sa proximité avec Étienne Chouard :

Extraits de cet article à charge, intitulé "Les passerelles de la honte" :

"Les mots engagent, qui plus est lorsqu’ils sont prononcés par un élu, un député de la République dans l’enceinte même de l’Assemblée Nationale.

(...) Le plus grave [dans le discours de François Ruffin] est (...) intervenu lorsqu’il a exprimé, au sujet du référendum d’initiative citoyenne, des remerciements inattendus : « Oh, il n’a pas fleuri par hasard, il a fleuri parce que des hommes de conviction, nommons-les, Etienne Chouard et ses amis, ont semé, ont arrosé, depuis des années ». Puisque Monsieur Ruffin a choisi de nommer Etienne Chouard, nul ne doit ignorer l’idéologie d’un homme qui figure désormais au Panthéon des Insoumis sans que cela ne suscite, en dehors de Clémentine Autain, la moindre réprobation du parti de Jean-Luc Mélenchon.

Etienne Chouard est un complotiste. Pour lui, Thierry Meyssan, pape du conspirationnisme depuis les attentats du 11 septembre, est un « résistant ». Sur son blog, Etienne Chouard a recommandé la lecture d’auteurs complotistes, comme Antony C. Sutton, ou antisémites, comme l’hitlerolâtre Eustas Mullins. Etienne Chouard ne rechigne pas à sombrer lui-même dans l’obsession des Juifs, écrivant que « Rotschild a besoin de (l’amalgame stupide) de l’antisémitisme pour rester intouchable et impuni » et a « objectivement un intérêt personnel puissant à ce que l’antisémitisme soit virulent un peu partout dans le monde ».

Surtout, Etienne Chouard est une passerelle qui organise les transferts idéologiques entre extrême-droite et extrême-gauche qui entretient la confusion et un discours ambigu. Car sa notoriété , Etienne Chouard la doit à ceux qui ont bien compris le message qu’il voulait adresser et aux applaudissements dont il a été l’objet, des années durant par les milieux soraliens sur le site d’Egalité et Réconciliation.

François Ruffin est un élu de la République. (...) Cette situation l’engage et lui donne des devoirs. Le premier étant de ne pas engager un dialogue cauteleux avec des ennemis de la République, avec les milieux glauques qui organisent depuis des années, la convergence des extrémismes dans un brouet complotiste dont chacun sait la place qu’il occupe dans la prolifération de la haine.

La déclaration d’amour de François Ruffin à Etienne Chouard ne peut rester sans réponse et Jean-Luc Mélenchon ne saurait rester plus longtemps silencieux devant une telle faute. Dans ces temps troublés où la tourmente dispute à la colère, la République, au Palais-Bourbon, a besoin, sur tous les rangs, de serviteurs et non pas de fossoyeurs."

Chouard serait un "ennemi de la République" ? Ce n'est pas complètement faux, puisqu'il est un démocrate radical.

Notons en revanche la franche désinformation consistant à affirmer qu'Etienne Chouard doit sa notoriété "aux applaudissements dont il a été l’objet, des années durant par les milieux soraliens sur le site d’Egalité et Réconciliation". Chouard a, en effet, accédé à la notoriété (grâce aux grands médias) en 2005, à l'occasion du référendum sur le traité constitutionnel européen, tandis qu'E&R n'a été créée qu'en 2007.

Et notons le mensonge par omission, consistant à ne pas rappeler que Chouard a très explicitement et fermement pris ses distances avec Soral (et ses tendances antisémites et autoritaires, anti-démocrates) dans un texte publié le 28 novembre 2014.

Contrairement à ce que la LICRA voudrait nous faire croire, la haine n'est pas du côté de Chouard et des démocrates, mais du côté des anti-démocrates, dont Jean Quatremer est un bon exemple. L'agoraphobie politique est chez eux criante.

Pour hausser un peu le niveau (car, avec Quatremer et la LICRA, ça ne vole pas très haut), voici un bon débat d'une heure sur la question de la démocratie (avec un universitaire québecois, qui est sur une ligne très similaire à celle de Chouard) :

"Pour Francis Dupuis-Déri, la modernité est une période antidémocratique. Ni le Canada, ni la France, ni les États-Unis ne sont, à proprement parler, des régimes démocratiques. Lorsque définie correctement, une démocratie exige l’implication directe de tous les citoyens lors des prises de décisions. En conséquence, pour le professeur au département de science politique de l’UQAM, une réelle démocratie exige l’abolition des partis et des élections, oblige la fermeture des parlements et le remplacement nos instituons politiques actuelles par des agoras où tous les citoyens seraient invités à prendre part. Devant public, Francis Dupuis-Déri défend la thèse de son livre La peur du peuple (Lux, 2016) face aux professeurs de l’UQAM Dominique Leydet (philosophie) et Joseph-Yvon Thériaut (sociologie)."


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    



    • machin 27 décembre 2018 10:58

      @Jonas

      des journalistes à libération ?

      Cela se saurait...
      Ou alors, il y a très très longtemps avant d’être vendu...


    • biquet biquet 28 décembre 2018 11:04

      @machin

      Les modérateurs ont une nouvelle fois refusé mon article, je me fais un plaisir de le publier dans tous les articles.

      Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?

      Tous les articles que je propose sont systématiquement refusés, cela depuis 1 an environ. Agoravox est le seul média citoyen en France. La Presse citoyenne ne fait jamais la Une de l’actualité, la Presse mainstream étant en France détenue par des grands groupes financiers, elle voit d’un mauvais œil ces gueux qui s’expriment.

      Texte

      Agoravox est-elle plus libre pour autant ? Assurément non. En ce moment, presque tous les articles tournent autour de ces pauvres gilets jaunes qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller au boulot, car celui-ci est à plus de 20 km et il n’y a aucun transport en commun. Mais il y a aussi une autre statistique, jamais mentionnée dans les articles d’Agoravox, c’est que 58 % des français choisissent de prendre leur voiture pour faire des trajets de moins d’un kilomètre. Le titre de mon dernier article était : taxe carbonne, l’urgence absolue. Je suis persuadé que les gilets jaunes font parti des 42 % qui ne prennent pas leur voiture pour un trajet inférieur à 1 km, et qu’une taxe carbonne pourrait pénaliser ceux qui font un usage immodéré de leur bagnole. Une partie de l’argent récolté pourrait servir alors à aider ceux qui sont obligés de faire 20 bornes pour aller au boulot avec leur voiture. Sont-ils si nombreux ? Représentent-ils 58 % de la population laborieuse ? Les agriculteurs qui, pour beaucoup gagnent moins de 300 euros par mois, ne font pas 20 km pour aller au travail.

      Si cet article n’est pas publié, c’est promis, je ne soumettrai jamais plus d’article sur AV. S’il est publié, un débat (et non un monologue) pourra s’engager.



    • biquet biquet 30 décembre 2018 10:22

      @biquet

      Sur mon dernier post et son titre :

      Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?

      Je remercie les lecteurs d’agoravox, d’avoir par leurs réponses, répondu à près de 100% oui à cette question.


    • François Pignon François Pignon 26 décembre 2018 13:43

      Ce clown est régulièrement invité à 28’ sur ARTE (chaîne franco-allemande dédiée à la gloire de l’UE) pour réciter le catéchisme que ses ma¨tres lui ont inculqué à Bruxelles (Strasbourg n’étant qu’un décor d’opérette, comme chacun sait).

      C’est dommage pour ce talk-show qui, par ailleurs, est le seul espace de « débats » (très balisés quand même) regardable dans le paysage audio-visuel contrôlé par le CSA. Ses interventions discréditent ce que les autres intervenants s’évertuent à présenter comme « objectif » et « libre ». Avec lui, c’est clair : on nage en permanence dans un flot de propagande non raffinée, du lourd, directement sorti du derrik de l’OTAN.


      • Clocel Clocel 26 décembre 2018 13:56

        @François Pignon

        Il reste Taddéï sur RT...

        Vous n’êtes pas obligé de contempler les ravages des ans sur une ancienne bimbo du paf pendant 28 longues minutes...


      • goc goc 26 décembre 2018 16:03

        @François Pignon
        L’émission 28’ d’ARTE doit être ce qu’on fait de pire en matière de débat. J’ai le souvenir de ceux concernant la Syrie : le plus souvent, il n’y a aucun contradicteur, et tous les mensonges sont proférés sans qu’un membre de la chaine ne trouve à redire (quand ils n’appuient pas encore plus, comme l’affirmation de l’avion abattu « par les russes »)

        concernant les GJ, je n’ai fait que passer au travers de zappings ratés, sur quelques « discussions » et je n’ai pas le souvenir d’une présence d’un seul GJ pour donner un avis différent.


      • mmbbb 26 décembre 2018 20:55

        @François Pignon cela n a guere d importance , l audience de 28 minutes est confidentielle . Un entre soi de journalistes de dandy parisiens Record histotique 4,1 % ! comme LIBE 


      • machin 27 décembre 2018 11:08

        @goc

        L’émission 28’ d’ARTE doit être ce qu’on fait de pire en matière de débat. J’ai le souvenir de ceux concernant la Syrie : le plus souvent, il n’y a aucun contradicteur, et tous les mensonges sont proférés sans qu’un membre de la chaine ne trouve à redire

        ...


        C’est normal avec BHL au comité de direction de la chaine...
        (ce tocard d’héritier amidonné est partout)..
         


      • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2018 14:19

        @François Pignon bonjour,
         Puis-je me permets une correction.
         Je regarde tous les soir le 28’ d’ARTE. C’est dire si je l’apprécie bien plus que certaines chaînes françaises. On y garde le sourire et le rire avec Miss Quin à la barre. Y viennent pendant la semaine, un invité, puis un débat entre trois invités, le désintox est intéressant et en finale les deux jeunes cherchent des sujets différents tous les jours, l’un dans l’histoire et l’autre dans l’actualité..
         Je m’en fous complètement de Quatremer. Je ne le connaissais pas avant qu’il aie décrit Bruxelles "une ville de Bruxelles « pas belle » et victime de la bruxellisation

        ".
         Ce qui n’est pas tout à fait faux.
         Correction : Ce clown comme vous dites, ne vient que certains vendredis au club du 28’, comme il est dit.
         La dérive d’un débat qui arrive sous forme de pugilats, je n’en ai pas encore connu.
         J’ai pris l’habitude de sa manière de penser et Miss Quin l’invite en connaissance de cause en riant à l’avance de ses coups d’éclats.


      • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2018 14:24

        @goc,

         Comme vous dites, vous avez suivi des zappings ratés.
         Des GJ sont venus et ont pu donner leur point de vue.
         Le problème des GJ revient très souvent en question.
         Hier, ce fut un Hors-Série avec Alain Jupé au sujet de l’Europe en crise. avec le rappel de beaucoup d’autres émissions sur le même sujet.


      • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2018 17:06

        @machin,

         Quatremer n’a jamais caché qu’il était de droite.
         Sa biographie est explicative sur son état en faisant partie de l’élite..
         C’est dire que quand on prend parti, les critiques existent même quand on donne son avis sur le temps qu’il fait. smiley


      • machin 27 décembre 2018 19:07

        @L’enfoiré

        De droite ou pas, d’élite ou pas, Monsieur quatremer est un laquais doublé d’un faquin dans la droite des suppôt de BHL le plagiaire stupide...

        Et joyeusement entartré.


      • baldis30 28 décembre 2018 08:43

        @François Pignon
        bonjour,
         « Strasbourg n’étant qu’un décor d’opérette
         »
         N’insultez pas l’opérette : à sa grande époque elle était l’expression subtile ( donc pas à la portée de LREM) d’un malaise latent ...
         Et puis chantez donc « La fille de madame Angot »....
        «  C’était pas la peine, c’était pas la peine, pas la peine assurément de changer de gouvernement .... »
         Et en ce qui concerne l’olympe élyséen rapprochez-vous d’un certain Offenbach, dans La Belle Hélène ou Orphée aux Enfers .... ou encore une œuvre peu connue où un chien prend le pouvoir et met de l’ordre dans la politique ....
         Alors pas de comparaison désobligeante pour l’opérette... évidemment celles de Francis « Lo pèze » n’en ont que le titre pas l’honneur .... 


      • L'enfoiré L’enfoiré 28 décembre 2018 17:51

        Cher machin,
         Comment vous dire ?
         Le mot « laquais » me parait presque perdre son sens à notre époque.
         Je vais utilisé des morts forts : nous sommes tous des « mercenaires » de notre histoire.
         Certains créent les choses que les autres utilisent.
         Et c’est il y a des plagiats... Je dois avoir écrit ce billet pour le dénoncer.

         Qui vous paye pour faire ce que vous faites ?
         C’est simple, votre supérieur.
         Qui paye la réussite au sommet au niveau PDG ?
         Les actionnaires qui peuvent être vous en direct ou par effet secondaire.
         Je lis souvent BHL, BHL, BHL...l’acteur de tous les maux de la terre.
         Je ne connais rien de bien BHL. Je ne l’ai jamais coudoyé.
         Sa femme peut peut être en parler plus puisqu’elle couche avec lui.
         Mais pas moi. J’ai ce qu’il me faut chez moi dans mon lit.
         L’entarteur de service, je connais Noël Godin.
         Pourquoi le fait-il ?
         Pour faire parler de lui...
         Est-ce que je continue ou est-ce que j’arrête ? 


      • domi 30 décembre 2018 15:16

        @gocDans l’émission 28’ d’ARTE

        ,en effet,jamais la trace d’un gilet jaune,nous sommes entre Bobos ,experts en tout poil,pour être invité il faut habiter Paris


      • Jonas 26 décembre 2018 13:51

        "Le journaliste ne tarde pas à montrer tout le mal qu’il pense du peuple et de la démocratie directe. Selon lui, les peuples votent avec leurs tripes (leurs instincts, leurs pulsions, leurs passions mauvaises) et seuls les représentants sont susceptibles d’apporter de la raison à la vie politique.« 

        Rien de nouveau, c’est le fondement même de la philosophie des Lumières et de la république maçonnique, où seule une élite a accès à la connaissance :

         »L’homme peuple est le plus sot et le plus méchant des hommes.« 
        Diderot - »Essai sur les règnes de Claude et de Néron« (1777-1778)

         »Le public, cette foule imbécile qui nous juge.« 
        Diderot - »Madame de la Carlière« (1772)

         »Le gros du genre humain a été et sera très longtemps insensé et imbécile.« 
        Voltaire - Essais sur les moeurs et l’esprit des nations » (1740-1756)


        • Arogavox 26 décembre 2018 14:07

          « agora où tous les citoyens seraient invités à prendre part » 

          >>> Bingo ! c’est exactement le popos du remue-méninges collectif initié par la suggestion : « doléances Kdo » ...


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 décembre 2018 14:10

            Bonjour Darth Walker,

            .

            Merci pour cet article.

            .

            En prennent note des sottises que Jean Quatremer

            repend seulement sur Étienne Chouard, avec le quel (Étienne Chouard) j’ai pu m’entretenir tête à tête pendant 2 heures, je dirait que Jean Quatremer 

            est à lui seul une vrai USINE de FAKE NEWS et de DIFFAMATION !

            .

            Jean Quatremer devrait se pencher sur les dix devoirs de la Charte de Munich

            .


            • math math 26 décembre 2018 14:17

              Jean « Quatremer » pour venir au monde ?..encore un résidu de fausse couche... smiley


              • cevennevive cevennevive 26 décembre 2018 16:11

                @math, bonjour,

                Taratata math, c’est Jean Quatremerde ! Vous vous trompez voyons ! 


              • Et hop ! Et hop ! 27 décembre 2018 09:46

                @math

                Jean Quatremer, de son vrai nom Cédric Thomas, né en 1957 à Nancy...

                C’est comme Mouchard, quelqu’un qui a honte du nom de ses ancêtres.


              • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 14:21

                « beaufs », « France moisie », « tarés », « gugusses mal habillés »...

                J’ai entendu « Plouc » aussi ! C’est debile , parce qu’il y a de tout dans les GJ


                • George L. ZETER George L. ZETER 26 décembre 2018 14:30

                  franchement ! ce petit gros, bas du cul ne mérite pas trois lignes. il faut le laisser aboyer pour libé, le baveux à Rothschild. 


                  • Taverne Taverne 26 décembre 2018 14:31

                    La foule des gilets jaunes : ni sainte ni Tuche.


                    • Arogavox 26 décembre 2018 14:35

                      « Cette élite, habituée depuis la petite enfance à appeler « démocratie » un régime représentatif.

                      Elle accepte de vivre avec le peuple, elle assume la responsabilité de le guider et de faire émerger ceux qui parmi les siens seront candidats aux élections, mais pas question de pousser l’idéal démocratique jusqu’au fait de laisser le peuple prendre lui-même une décision »

                      >>>

                       Quel est le vrai nom d’une « élite » qui n’a pas l’intelligence de l’humilité, et qui ment, manipule, désinforme et abuse ; ou bien qui ignore innocemment le sens des mots ?

                       Toutes celles et ceux qui se font complices de nommer « démocratie » leur souhait commun de rallier une oligarchie d’experts, d’excellents, de meilleurs censés penser à la place du peuple, pour faire au ’plouc’ son bien malgré lui ...

                       tous ces individus, ne sont pas des citoyens, mais des partisans de l’erreur aristocratique (« du grec aristos, meilleur, excellent, et kratos, le pouvoir, l’autorité. »). Soit ce sont des ignares des ’innocents’ infoutus de s’être jamais renseignés par eux-mêmes sur le consensus étymologique des mots « démocratie » et « aristocratie ». 
                       Soit, (si l’on veut bien croire qu’ils ne sont pas ’analpha-bêtes’) ce sont des menteurs et manipulateurs retors qui savent parfaitement que la ’volonté générale’ (que devrait servir une vraie démocratie) est acquise au vrai sens du « pouvoir du peuple, par le peuple e pour le peuple’ ; ces menteurs savent de plus pertinemment que la volonté générale rejette catégoriquement le prétentieux solipsisme de meute qui se nomme ’aristocratie’ ; mais ces menteurs veulent soit abuser d’une confiance bienveillante et conciliatrice du peuple, soit toiser et contraindre cyniquement ce peuple en moquant son idéal !

                       Est-ce bien digne de ce qui pourrait être nommé une »élite" ?!


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 décembre 2018 14:57

                        Bonjour Arogavox,
                        .
                        ’’Soit, (si l’on veut bien croire qu’ils ne sont pas ’analpha-bêtes’) ce sont des menteurs et manipulateurs’’
                        .
                        OUI, ils sont des menteurs et manipulateurs et ils les reconnaissent, sans y faire un secret, comme démontre la vidéo, prépositionné, suivante :
                        https://www.youtube.com/watch?time_continue=261&v=J18zukKyDZs&t=12m12s

                        .


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 décembre 2018 18:52

                        @Arogavox

                        Nous sommes un peu les responsables, car nous avons les politiques que nous méritons !


                        Je l’ai déjà dis plusieurs fois, en politiques, ce ne sont pas les plus intelligents qui « arrivent en tête » , mais les plus ambitieux, et là énorme différence, vraiment énorme .

                        D’ailleurs pour confirmer mon raisonnement celui-ci est parfaitement analysé dans cette page, ou son auteur Charles Gave, à écrit : “le drame de la France, c’est de penser que ceux qui ont fait les meilleures études sont les plus intelligents  !” :vidéo.,.. et perso, je rajoute, pour preuve, regardez dans quelle situation nous ont conduis tous « nos premier de la classe » (issus de Sciences Po, ou de l’ENA ) et ce depuis plus d’un demi-siècle. Vous voulez des exemples de nos branquignols actuels, et bien regardez dans quelle état se trouve notre pays en ce moment ! SQFD ! ( lignes d’un article en préparation !)


                        @+ P@py


                      • Arogavox 26 décembre 2018 20:32

                        @Gilbert Spagnolo dit P@py
                         Ne s’arrêter qu’à des questions d’ « intelligence » serait manquer de ... perspicacité !
                          
                         Rien n’empêche d’être « intelligent » et, en même temps, tout aussi stupide au moins !

                        cf :

                        "il n’y a finalement rien de surprenant à ce que les personnes intelligentes soient plus souvent victimes de biais de confirmation ou de jugements irrationnels. La remise en question étant sans doute la chose la moins bien partagée parmi les élites...

                        "



                      • baldis30 28 décembre 2018 08:48

                        @Arogavox
                         bonjour,
                        « une « élite » qui n’a pas l’intelligence de l’humilité »
                        Outre votre intervention déjà remarquable ce raccourci mérite à lui tout seul plus d’étoiles qu’il est permis d’attribuer !


                      • Yanleroc Yanleroc 26 décembre 2018 14:38

                        Nyssen est une pointure en la matière : « les français n’ ont pas une capacité de discernement suffisante » mais quels cons !

                        Le vrai journaliste aujourd’hui est celui qui n’ a ni les « codes culturels » ni la carte,

                        à l’ instar de Vincent Lapierre qui est empêché d’ exercer son métier par la police aux ordres du Crif et de la Licra..« Vous êtes + de 5, vous êtes donc une manifestation non déclarée.. » 

                        YouYube a censuré la vidéo (depuis juin 2018), il vous faudra vous connecter avec un compte FB :

                        Comment nous sommes en dictature :

                         https://www.facebook.com/LapierreReportages/videos/la-libert%C3%A9-dinformer-en-danger-vincent-lapierre/920441278115945/


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 décembre 2018 14:44

                          Faut juste un peu de patience, car lui et ses autres potes lécheurs d’bottes du pouvoir dans peu de temps , pour ceux c’est : cela !


                          @+P@py


                          • Houp@ Houp@ 26 décembre 2018 16:10

                            Cet insigne mépris, cette arrogance, cette négation des individus que les élites ne prennent plus la peine de dissimuler, mais exhibent en toutes occasions exprime une idéologie qui porte un nom : fascisme.


                            • Clocel Clocel 26 décembre 2018 16:16

                              Je dépose ça là, à voir et à faire circuler : https://www.youtube.com/watch?v=beJKcs1ZQtI


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 décembre 2018 18:20

                                @Clocel


                                Merci pour ton lien, je le place en mémoire pour l’utiliser dans un article que je suis entrain de préparer.

                                dommage que c’est de la radio, car on ne vois pas les voix off ( qui parle ?) 


                                Merci.


                                @+ P@py


                              • Clocel Clocel 26 décembre 2018 18:30

                                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                C’est l’avocat Juan Branco qui parle de son dernier bouquin avec Daniel Mermet.

                                Tu trouveras sous doute des détails sur le site https://la-bas.org/


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 décembre 2018 18:40

                                @Clocel


                                Lien itou en mémoire merci

                                @+ P@py


                              • Furax Furax 26 décembre 2018 16:18

                                Comment pouvez vous appeler ça un « journaliste » !


                                • pipiou 26 décembre 2018 16:41

                                  Un mouvement de foule est un mouvement démocratique, qui s’exprime en écrasant des gens.

                                  Le lynchage est également un acte parfaitement démocratique.

                                  La démocratie c’est la dictature de la majorité, quitte à ce qu’elle défoule ses bas instincts.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Darth Walker

Darth Walker
Voir ses articles







Palmarès