• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Journalisme professionnel et journalistes citoyens

Journalisme professionnel et journalistes citoyens

Assez régulièrement ces derniers temps, des articles que j’écris sur mon blog paraissent également sur Agoravox. Ces articles suscitent des commentaires dont la tonalité mérite quelques commentaires.

Voilà trois ans maintenant que je tiens un blog, inspiré de l’actualité et du traitement que j’en fais sur RTL, notamment à l’occasion de l’entretien que j’anime sur l’antenne, tous les jours, à 7 h 50. Parfois, les responsables d’Agoravox m’informent de leur décision de reprendre cet article et de le publier sur leur site. A quel moment cette pratique s’est-elle instaurée ? Je l’ai oublié. Pour ma part, j’observe dans l’affaire la plus grande passivité. Je ne demande rien, ne reçoit rien en retour, je le précise au passage, et me contente d’enregistrer le souhait émis par Agoravox. En revanche, et même si je n’y réponds pas, je suis attentif aux commentaires que suscitent mes articles sur Agoravox. D’où mon souhait, ce matin, de commenter les commentaires.

Je suis surpris, pas choqué, surpris, par la tonalité agressive des lecteurs des articles repris sur mon blog. Mal rédigés, vides, creux, sans intérêt, nuls, seraient les caractéristiques principales de ces écrits. Je m’étonne même que des gens qui détestent à ce point, c’est bien leur droit, prennent le temps et se donnent la peine de laisser un commentaire. En fait, et c’est bien cela qui est important, ce qui est refusé sur Agoravox, par des utilisateurs réguliers d’Agoravox, par des internautes visiblement attachés à Agoravox, c’est l’intrusion d’un journaliste professionnel dans un espace qu’ils estiment dédié au "journalisme citoyen".

En s’exprimant aussi durement à l’égard de mes papiers, de manière outrancière car si ces articles n’ont certes pas vocation à renouveler de fond en comble la pensée occidentale, ils ne sont pas non plus le désastre absolu que certains décrivent, ces internautes répètent la défiance, la rage, et pour tout dire le refus, qu’ils éprouvent de toute parole prétendument institutionnelle, et en tout cas présentée comme professionnelle. Ils disent, avec d’autres et après d’autres, le rejet de toutes les représentations qui ne leur apparaissent plus que comme des impostures et des mensonges. Le constat, qu’il faut faire de manière froide et sans se sentir impliqué personnellement, recoupe et renforce ce que l’on constate si souvent et depuis si longtemps dans la société française.

En même temps, ces jugements abrupts portés sur ces articles renseignent sur ce qu’est souvent la blogosphère. L’espace se nourrit beaucoup, beaucoup trop sans doute, du soupçon, soupçon à l’égard de tout, de tous, on nous ment, on nous manipule. Du coup, il en oublie ces choses essentielles de la vie, le recul, la distance, l’humour. Et, sans le vouloir assurément, sans même sans rendre compte vraiment, c’est tout un espace qui verse dans le refus de la différence, et donc dans le sectarisme. Voilà bien le pire de tout : il y a peu de bonheur, de joie, d’amusement dans ces prises de parole et, au contraire, beaucoup d’amertume et de tristesse.

Je m’interroge, pour finir, sur l’attitude que je dois adopter. Personnellement, je n’ai aucune envie d’indisposer des gens qui occupent un espace où ils pensent que je n’ai rien à y faire. Pour cela, je demanderai bien aux responsables d’Agoravox de cesser de reproduire des articles qui, je le répète, ont seulement vocation à figurer sur mon blog. Mais en même temps, je me dis qu’il est dommage de céder à un esprit certes collectif, mais que peut-être les individus pris séparément ne partagent pas vraiment.

J’en suis là ce matin. Je suis sûr que vos commentaires m’éclaireront.


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

247 réactions à cet article    


  • Vincent 22 novembre 2007 13:18

    Demian,

    ce qui me gonflait avant tout dans vos artiles, et je n’était probablement pas le seul,

    c’était votre prétendu nouveau vocabulaire, très inspiré du film de Kubrick Orange Mécanique, depuis que vous écrivez un langage lisible, je pense que vos articles sont moins rejetés.

    Vous avez pris un temps la place du gars que l’on censure avant même de l’avoir lu, tellement vous étiez omniprésent, depuis je pense que Lerma dans la course à l’impopularité vous a largement rejoint.


  • Vincent 22 novembre 2007 13:35

    Monsieur Aphatie, c’est vrai que quelques fois vos articles m’ont irrité, durant la campagne présidentielle notamment.

    Mais chose que j’apprends aujourd’hui, c’est la rédaction qui prend la décision d’aller pomper un article de temps en temps sur votre blog.

    Donc vos articles sont destinés essentiellement aux lecteurs de votre blog qui ne sont pas les même que les lecteurs de ce site.

    Aussi , il me parait logique que vous subissiez plus de critique ici.

    Cela dit, comme le souligne le rédacteur, il est de leur devoir de mixer les articles et de faire de ce site une véritable tribune de discussion pluriculturel et disciplinaire toute tendance confondue, bien que pas mal de Modemistes se soient retrouvé ici.

    Enfin, il est tellement facile d’assassiner un article, de le descendre en flamme, bien tranquillement derrière son clavier, sans rien risquer, que de produire des articles pertinent et correctement renseignés.

    Il est courant de lire des commentaires acerbes de personnes qui n’ont jamais publié d’articles.

    Alors ne changez rien, laissez le comité de rédaction se servir dans votre réserve d’article, maintenant nous savons qu’en cas de désaccord avec l’un de vos articles, en dehors des commentaires traditionnels qui pourront être fait, nous pourront envoyer un petit mail à l’attention de la rédaction.


  • Zalka Zalka 22 novembre 2007 13:36

    Demian West ne cesse de pleurnicher, alors qu’il le premier à prendre à parti un auteur dont le ton ne lui revient pas. Le pire troll du forum se plaint des trolls...

    On peut ne pas aimer Mr Apathie, mais il faut lui reconnaître une chose : il ne confond pas politique et people contrairement à vous Demian.


  • Vincent 22 novembre 2007 13:45

    Demian, effectivement pardon ce manque de précision et/ ou cette confusion, remplacez le mot articles, par le mot commentaires.

    Par contre je ne crois pas, avoir comme vous dites, saqué monsieur Apathie, à moins que monsieur Apathie et vous ne fassiez qu’un, mais aux vues de vos anciens avatars, vous auriez perdu très rapidement vos cheveux.

    En ce qui concerne ma médiocrité d’écriture, pour l’orthographe je vous le concède, je suis une victime de la méthode globale et surtout, j’ai d’autres préoccupations plus important dans l’ordre de mes priorités que ma remise à jour en grammaire et orthographe.

    Enfin le dernier point sur lequel je vous rejoins, l’esprit collégiens des forums, maintenant jugé que ces forum sont médiocres, visiblement pas tous puisque vous nous gratifiez de votre présence.


  • Zalka Zalka 22 novembre 2007 13:49

    La seule branche que j’aimerais scier, c’est la vôtre demian. Elle est pourrie et met en péril le reste de l’arbre. Si vraiment vous n’avez pas besoin d’agora vox, demian, barrez vous.

    D’ailleurs, je ne fais pas de reproche à Mr Aphatie. Juste à vous.


  • Vincent 22 novembre 2007 15:14

    Bon monsieur Demian, vous me gonflez sérieusement, au moins autant que le sont vos chevilles.

    J’encourage vivement les lecteurs à visiter la galerie d’art de notre artiste pas franchement préféré, qui n’hésite pas, à se comparer à Leonard de Vinci, Touluouse-Lautrec, entre autre. http://demianwest.blogspot.com/

    On sent l’artiste sans véritable inspiration personnelle (j’ai pas dit sans talent plutôt technicité), qui réalise ses œuvres « à la façon de » ou « en référence à », enfin à chaque œuvre correspond une référence historique, j’ai l’impression que notre artiste ne s’est pas encore trouvé dans son style et reprend tour à tour celui des autre au grès de ces commandes.

    Tous ça pour dire que votre DEA (diplôme d’étude Artistique ? nan je déconne je sais ce qu’est une DEA) vous a probablement lavé le cerveau et surtout mangé l’inspiration propre à chaque artiste.

    En gros j’assimile votre style à un plagiait continu des différents styles existants. Je comprends qu’un artiste puisse être influencé par quelques auteurs, mais pas pour qu’il change de style chaque semaine.

    Je pense que vous êtes un très bon technicien, peinture et / ou Photoshop, mais le fait d’être affilié à la maison des artistes n’en fait pas un de vous.

    Voilà c’est dit. Ce n’était peut-être ni le moment ni le bon post, mais vous m’avez sérieusement agacé aujourd’hui avec l’ensemble de vos remarques.


  • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 21:39

    Le pire dans ce système pervers d’évaluation de la soi-disant pertinence, c’est qu’un commentaire de cette teneur puisse être acclamé par des votes comme quoi il serait constructif, alors qu’il est hors sujet et qu’il ressemble plutôt à un règlement de compte ! En gros, si on a de bons copains, on est évalué positivement même si on ne dit rien ; simple logique clanique aussi stupide que celle que l’on reproche à certains experts ; on devient intouchable et si on a le malheur de ne pas être consensuel et de dire clairement ce qu’on pense, on est éliminé, banni, rayé des cadres ! Si c’est ça le respect et les valeurs citoyennes, il n’y a pas de quoi en être fier. Les jeux et mises en scènes propres à la communauté devraient être faits ailleurs, sur un chat qui servirait de dévidoir aux gens en mal d’excitation dans leur vie réelle !


  • morice morice 22 novembre 2007 12:58

    Hélas, Mr Apathie, le net est fait ainsi, qui permet à n’importe quel interlocuteur d’avancer masqué, et de déverser sur vous le tombereau d’insultes qui est son vocabulaire habituel. La société est devenue violente, dit-on. Les posts agressifs en sont la preuve, la deuxième étant l’influence de la télé sur les jeunes têtes. J’ai la chance d’avoir un gamin de 5 ans. A passer une journée avec lui, au rythme des émissions de télé, sans pour autant être collé devant, on constate que pas un dessin animé ne propose autre chose que de la violence gratuite. J’ai vainement tenté de croire que les Pokemon avaient un message de tolérance. Toutes les deux minutes c’est la castagne. Le site Lego, au demeurant magnifique visuellement, propose combat sur combat, les pieds en avant pour faire plus « ninja ». Maintenant, prenez ces gamins et leur environnement culturel hérité de la télé essentiellement, laissez mariner quelques années. Vous obtenez un adulte-enfant, qui joue perpétuellement, un irresponsable total, qui profite de la moindre occasion pour reproduire ce qu’il a vu. Comme de le faire physiquement ça peut être gênant (hôpital, prison, etc)... il le fait sur le net. Depuis qu’un abruti notoire a décidé d’entartrer les gens car c’est beaucoup plus facile que de discuter avec eux, vous vous faits vous aussi entartrer, car c’est facile, trop facile. De tenir une discussion devant un homme politique, ceux qui vous pilent en seraient bien incapable... ils ne sauraient pas le faire, faute de vocabulaire, faute de connaissances, faute de... respect des autres, en particulier de vos auditeurs. Vos chroniques ne sont pas ma tasse de thé, mais permettez-moi de vous aider à décrypter un tant soit peu l’ire dont font preuve les internautes à votre égard. Elle est injustifiée. Ici, nous avons quelques sages, comme Tall, qui pourrait vous dire de les laisser faire. C’est difficile, en effet, de se laisser insulter sans répondre. Le christianisme avait sa solution et ce n’est pas la bonne. Y répondre non plus. Le seul moyen, donc, c’est de laisser les cons vous maudire. Désolé pour eux, désolé pour vous, mais à moins de faire de ce site un site qui censure, il n’y a pas d’autre moyen en ce moment. Le vote des internautes pour exclure ou non ne marchera pas, les trolls que vous semblez méconnaître s’y glisseront à nouveau. Il faut faire avec, Mr Apathie... avec les cons. Cela vous change de vos auditeurs, je sais. Mais vos auditeurs vous téléphonent rarement pour vous féliciter aussi. J’ai fait aussi de la radio, je sais ce que sait. Bon courage donc, nous serions fort marris je pense ici à Agoravox si nous ne vous lisions plus. Alors s’il vous est possible d’y revenir, même pour vous y faire incendier, nous serions nombreux à vous soutenir, soyez en certain.


    • Francis JL 22 novembre 2007 14:04

      Morice : «  »Ici, nous avons quelques sages, comme (censuré), qui pourrait vous dire de les laisser faire. «  »

      Pour une fois je vous ai moinssé.


    • TALL 22 novembre 2007 17:06

      Si tu me traites encore de violent, je te pète la tronche smiley


    • seanusa 22 novembre 2007 13:10

      West exagère quand il se plaint de la violence des réponses. Il est le premier a répondre par l’injure a des remarques plus que correctes sur ses textes. Mais West n’aime pas que l’on critique ses textes et pense que si l’on est pas d’accord avec lui, on est un imbécile ( et je reste poli en regard de ses propos habituels).

      En art, môsieur West, vous ne détenez pas la vérité mais vous en êtes persuadé.


      • geko 22 novembre 2007 13:14

        Plus qu’à vous même Mr Apathie les attaques semblent portées à la profession que vous représentez symboliquement ici. Je trouve pourtant très interessant de pouvoir échanger avec un journaliste professionnel dans le sens d’une critique constructive. Il était peut-être nécessaire de préciser au lecteur d’Agora que vos articles étaient repris avec votre accord mais que pour raisons de temps vous ne pouviez répondre aux commentaires.

        A l’instar de Mr Cadène qui est venu échanger sur AV il y a deux jours, et même si on est pas en accord avec ses idées, je pense qu’AV montre son véritable rôle, celui d’être un support d’échange ou comment recréer un lien social bi-directionnel.

        Les agressions sont intolérables comme le sont les insultes de toute nature lancées au quotidien sans fondement ni argumentations N’EST CE PAS MR DEMIAN WEST, QUELLE HONTE !!!!

        @Iannis Pledel Les interventions nauséuses de Lerma, Demian West et j’en oublie relèvent plus de frustrations personnelles que du débat citoyen : J’aimerai vraiment connaître votre position à ce sujet.


        • geko 22 novembre 2007 13:23

          Si le fait d’être rédacteur vous autorise à être suffisant et d’une bêtise absolue, AV n’a aucun avenir avec vous sinon celui de la médiocrité !


        • Gasty Gasty 22 novembre 2007 13:52

          Prenez donc la tête à DW et le pseudo d’Antiphasie.


        • Gasty Gasty 22 novembre 2007 13:55

          tie (erreur)


        • Gasty Gasty 22 novembre 2007 14:02

          DW , fait dans le bénévolat smiley smiley smiley

          Je vais vous placer à titre bénévole un petit point ici .


        • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 18:25

          Bénévolement ? C’est bien certain, ça ? Faut que vous soyez complètement dépressif, non ?


        • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 18:30

          Ca me fait penser aux stratégies de Meetic ou d’autres sites de rencontres qui emploient des gens pour servir 30 ou 40 rôles différents chaque jour ou pendant un temps donné, ce qui crée une animation et retient ceux qui seraient lassés de ne pas être assez reconnus, intéressants, lus ?


        • vieuxcon vieuxcon 22 novembre 2007 13:15

          Je parle depuis peu sur AgoraVox, mais je propose depuis un moment déjà le flux RSS sur mon propre site. Si je me suis intéréssé à Agora c’est bien par ce qu’il m’est apparu qu’ici au moins une diversité d’opinions se faisait sentir. Combien de fois n’ai je trouver qu’Agora était trop de droite, ou trop de gauche, selon ce que j’y lisais, preuve sans doute que les opinions y sont diverses. A nous de faire le tri. Par contre il est vrai que j’ai remarqué aussi la confusion qui est faite, entre exprimer une opinion, et attaquer personnellement l’auteur. Si je comprends qu’on exprime violemment une opinion, je ne comprends pas qu’on s’attaque à quelqu’un qui ne partage pas mon opinion. L’intelligence vient de la discution, et du partage.


          • seanusa 22 novembre 2007 13:27

            Hé voila.

            West, la quantité n’a rien a voir avec la qualité. Ceci n’est pas un jugement de valeur sur ce que vous écrivez, mais une simple remarque sur les arguments que vous utilisez. On en atendez pas moins de vous ! Que je sache Geko est resté correct, pouquoi faut il que vous sortiez tout de suite les couteaux.


            • Voltaire Voltaire 22 novembre 2007 13:31

              Il est fort plaisant d’avoir, enfin, quelques éclaircissements au sujet de l’apparition épisodique sur Agoravox des billets d’humeur de celui qui est en passe de devenir l’un des journalistes politiques les plus éminents.

              Comme Iannis Pledel le souligne, ce n’est pas tant la présence, ni le contenu de ces billets qui faisaient polémique (même si le simple copier-coller des articles de son blog pouvait être critiqué), mais bien l’absence de débat avec l’auteur, dans un média qui se veut citoyen (et donc ouvert).

              Certes, l’auteur a un emploi du temps amplement fourni, et l’on peut comprendre qu’il renâcle à passer du temps bénévolement à répondre à ce qu’il considère comme des commentaires vides, creux, sans intérêt, nuls...

              Certes, d’autres auteurs, moins illustres, en font de même.

              Mais...

              Mais tous ces commentaires sont-ils vraiment si nuls ? A comparer avec ceux présents sur son propre blog (que je ne lis plus depuis longtemps, et auxquels il ne répond pas non plus), j’aurais tendance à penser que l’auteur est un peu sévère.

              Mais ce que souhaitent les auteurs de commentaires de ses articles, en tout cas ceux qui prennent le temps d’écrire des remarques pertinentes, c’est un minimum de réponse lorsqu’une série de commentaires attire l’attention sur un élément sujet à débat.

              Mais les auteurs de commentaires eux-aussi sont parfois des personnes occupées, à même de comprendre que l’auteur limite ses réponses à l’essentiel.

              M’est avis, sans vouloir vous offusquer, que la qualité des commentaires s’est progressivement dégradée en raison de l’absence même de réponse, les auteurs des commentaires les plus intéressants ayant peu à peu désertés...

              Sur le fond, je trouve donc Mr Aphatie un peu injuste. Contrairement à lui, je trouve qu’il existe sur Agoravox une communauté de lecteurs dont les remarques méritent le respect. Bien sûr, un certain nombre de commentaires sont déplacés, creux, juste bon à flatter l’ego de leur auteur. C’est vrai, l’humour est parfois denrée rare, mais on trouve pourtant des perles à qui sait regarder. Gageons que, si l’auteur acceptait de répondre de temps à autre à certains commentaires en utilisant son ironie acérée à bon escient, il susciterait un débat qualitativement plus relevé. Chiche ?

              Je dois avouer que je trouve les articles et interventions de Mr Aphatie beaucoup plus justes maintenant qu’avant l’élection présidentielle. Curieusement, celles-ci étaient souvent décevantes, voir déférentes, avec les puissants avant l’élection, alors qu’elles se sont aiguisées et visent maintenant de façon égale l’ensemble de la classe politique au sens large. Bien sûr, Mr Aphatie conserve une aversion profonde à l’égard de Mr Bayrou et de son mouvement, mais il y a sans doute là une raison personnelle qu’on lui pardonnera bien volontiers tant qu’elle n’est point trop excessive.

              Pour cette raison, je me réjouirais de voir plus souvent les excellentes chroniques de Mr Aphatie sur Agoravox, pourvu que leur auteur daigne alimenter de façon épisodique les débats qu’il lance de façon si talentueuse. Sans cette présence en revanche, chacun peut aller consulter ses textes sur son propre blog, et il devient inutile de continuer ces duplications.

              Un dernier point pour conclure cette trop longue missive : l’auteur pense que la « blogosphère » ressent l’intrusion de journalistes professionnels. C’est là, à mon avis, une erreur d’interprétation. Ce que les internautes rejettent, c’est une participation des professionnels dans ce type de média alternatif « à l’identique », c’est à dire une simple transposition de leur travail au sein des média traditionnels. Les internautes accueillent en revanche avec intérêt ces interventions quand elles amènent un plus, soit par leur contenu, soit par la possibilité d’échanges.

              Re-chiche ?


              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2007 15:08

                Et moi aussi.


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 15:58

                Et moi itou !


              • Niamastrachno Niamastrachno 22 novembre 2007 16:54

                Pas mieux !


              • Gasty Gasty 22 novembre 2007 19:38

                Moi aussi j’peux venir !


              • Philou017 Philou017 22 novembre 2007 20:19

                @Voltaire Je suis d’accord avec vous sur le dernier point. Ce qui est dérangeant, ce n’est pas de voir Mr Apathie intervenir sur Agoravox, c’est de voir des articles qui reprennent la même attitude convenue et consensuelle (avec les pouvoirs politiques et économiques) que sur les grands médias. Si mr Apathie publie des articles intéréssants et sortant du politiquement correct, j’en serais le premier ravi. Je suis désolé de dire que cet asservissement des médias au modele de société telle que la définissent les sphères de pouvoir ressemble beaucoup à de l’abrutissement et même de la propagande. Exemples : les médias ont poussé à la signature de Masstricht, à celle du Traité Européen, à l’élargissement de l’europe, justifient continuellement le libéralisme (genre c’est malheureux mais inévitable), favorisent les candidats politiques dans cette ligne.

                Les experts qui s’expriment dans les médias sont toujours dans la ligne des pouvoirs en place (politique, économique, corporations). Médecins, économistes, scientifiques, industriels ne remettent jamais rien en cause, mais « expliquent » ce qu’il faut comprendre. Pas de mise en perspective, très peu de points de vue alternatifs. Bref, les médias d’aujourd’hui ont tendance à tuer le libre-arbitre et l’information tout-court. C’est pourquoi je considere les intervention de Mr Apathie avec circonspection, sans pour autant faire preuve du mépris dont font preuve les professionnels qui croient tout savoir et savent si peu de chose.

                «  »Je dois avouer que je trouve les articles et interventions de Mr Apathie beaucoup plus justes maintenant qu’avant l’élection présidentielle. Curieusement, celles-ci étaient souvent décevantes, voir déférentes, avec les puissants avant l’élection, alors qu’elles se sont aiguisées et visent maintenant de façon égale l’ensemble de la classe politique au sens large.«  »

                Vous avez tout à fait raison. Les commentateurs, une fois les élections passées, tendent à retrouver une agressivité(sans aller trop loin quand même) envers les politiques, ce qui leur permet de retrouver un vernis de vrai journaliste vis à vis de leurs auditeurs. Cette agressivité qui disparait à l’approche des prochaines élections, envers les gros candidats tout au moins.

                C’est toute l’hypocrisie des médias, qui mettent aux postes clés des journalistes peu contestataires et aux opinions allant dans le sens de l’évolution de la société telle qu’elle est voulue par les pouvoirs en place. Entendez-vous sur ces médias des journalistes anti-européens par exemple ? Jamais. Ils n’ont pas leur place dans ce système. Ce n’est pas de la censure, mais une propagande rampante visant clairement à influencer profondément la population.

                Bien sur, d’une certaine manière, cela a toujours existé. Mais certainement pas au point où on est arrivé aujourd’hui. C’est d’autant plus pernicieux que ces médias se donnent une apparence de « neutralité » et « d’objectivité », exprimée d’ailleurs sans doute sincèrement par des journalistes qui répercutent sans broncher les déclarations officielles et les dépêches d’agence.

                J’ajouterai à cela que les vraies enquêtes journalistiques n’existent quasiment plus. Depuis quand un grand média a-t-il sorti une affaire de corruption, un scandale financier, politique ?

                Emile Zola trouverait-il aujourd’hui un seul journal pour lancer son « j’accuse » ?


              • Rage Rage 23 novembre 2007 10:04

                Bonjour,

                J’approuve également le commentaire de Voltaire.

                M.Apathie, lorsque vous vous étonnez des réactions vives que votre article suscite - sur votre blog ou ici sur Agoravox- il faut aussi savoir se remettre en question sur le fond.

                Non pas qu’il soit nécessaire de le faire parce que 3/4 des commentaires soient de type « Lerma » ou plus simplement hors-sujets ou gratuits, mais aussi parce que parmis les réponses il y a un ressenti provenant de la « base ».

                Le fait que vous ne puissiez répondre, faute de temps, ne fait que confirmer cette fâcheuse impression du « discours » laché dans la nature sans aucun débat ni contre-argument. Cette manière de procéder, ainsi que les contenus de vos articles bien trop souvent « dociles et volontairement sans vagues » engagent également une défiance des lecteurs avertis qui en attendent plus d’un journaliste « professionnel ».

                Pourquoi ?

                Vous le dites vous même en vous posant la question de l’attitude à adopter : si vous ne voulez plus vous faire « flammer » gratuitement, essayez aussi de formuler des articles lucides, neutres et éthiquement audibles plutôt que de noyer dans des circonvolutions des lecteurs qui ne sont pas duppes de votre point de vu amical en faveur du gouvernement en place.

                La prise de recule dont vous parlez, c’est celle qu’on vous demande.

                Je ne pense pas qu’en étant sur Canal, sur les blogs et sur RTL qu’il soit possible, humainement, de prendre le recul nécessaire pour analyser lucidement le réel et ne pas sombrer dans le clientèlisme et la congratulation orientée pour votre propre plan de carrière.

                Enfin, pour le titre opposant journalisme citoyen et journalisme « pro » : n’est-ce pas un peu provocateur et là aussi un peu « facile » ?

                Très cordialement,


              • Yannick Harrel Yannick Harrel 23 novembre 2007 14:03

                @Voltaire,

                Bonjour,

                Je me suis fait fort dans une note précédente émanant de M. Aphatie de souligner mon incompréhension relative à son absence au sein de l’agora. C’est pourquoi d’une part j’apprécie le fait qu’il apporte par la présente un élément de réponse (même si je suis loin d’y souscrire à 100%) et j’appuie votre commentaire dans la foulée puisqu’il résume très bien mon ressenti vis à vis d’Agoravox.

                Messieurs les journalistes professionnels, sans nul doute vous êtes les bienvenus sur Agoravox puisque le but est de donner la parole à ceux qui la souhaitent (sous certaines conditions bien entendu) mais daignez accepter les règles de l’échange citoyen qui est le moteur même de tels sites.

                Cordialement


              • Tristan Valmour 22 novembre 2007 13:39

                M. Aphatie, Je comprends parfaitement vos observations mais ici, sur Agoravox, vous êtes en prise directe avec des hommes et des femmes, sans aucun filtre, contrairement à la télévision ou à la radio. On n’y rencontre rien d’autre que des gens avec leurs rêves et leurs angoisses - qu’il faut aussi comprendre-, et je crois que cela est assez sain. Une sorte de catharsis, un peu comme les « Guignols de l’Info ». Il est bon que des gens comme vous soient accessibles, avec tous les risques que cela comprend. Restez donc sur Agoravox au nom de la pluralité.

                Sachez également que vous n’êtes pas le seul à essuyer l’agressivité de certains commentaires. C’est le lot de tous ceux qui s’exposent, rédacteurs et commentateurs plus ou moins anonymes. Il est loin d’être certain que vous bénéficiiez « d’un traitement de faveur ».

                La blogosphère se nourrit certes du soupçon, mais les médias et les politiques se nourrissent de la défiance. Dans l’antiquité, les Romains se défiaient des Chrétiens car les portes des églises étaient fermées et ils entendaient « ceci est le corps du Christ, ceci est le sang du Christ ». Ils pensaient donc que les Chrétiens étaient anthropophages. Depuis, chacun peut rentrer dans une église.

                Les meilleures réponses au soupçon sont la formation, la transparence, et le professionnalisme, or on en est parfois loin.

                J’ose espérer avec moi que vous reconnaîtrez l’absence de professionnalisme chez certains de vos confrères, soit parce qu’ils n’ont pas les moyens d’exercer correctement leur profession, soit parce qu’ils n’en ont pas l’envie. Je ne vous classe pas parmi eux.

                La formation des journalistes est aujourd’hui insuffisante pour traiter certains problèmes et pour soulever les pièges laissés par les spin doctors et autres experts en communication. Quand un Pascal Nègre d’Universal intervient sur votre chaîne et annonce que sa société fait peu de bénéfices au regard du chiffre d’affaires, aucun journaliste n’ira expliquer qu’un résultat net comptable faiblement positif, voire négatif sur un ou deux exercices n’est pas forcément synonyme de mauvaise santé. Parce que certaines charges sont bonnes (comme le rachat d’un concurrent en difficulté, des investissements en vue d’augmenter la production et les résultats futurs, etc.). Le téléspectateur retiendra que décidément Universal va mal, ce qui n’est pas forcément vrai. De même, quand des intervenants disent que les entreprises du Cac40 font 85% de leur C.A. à l’Etranger, on oublie de dire que des entreprises étrangères réalisent aussi une bonne partie de leur C.A. en France, sans parler des participations croisées et des filiales offshore. De même, les journalistes ne sont pas suffisamment armés pour dénoncer les arguties rhétoriques, ou ils n’en ont pas le temps.

                Un dernier problème vient de la confusion entre journalistes et animateurs. De nombreux hommes politiques et grands industriels sont invités sur des plateaux de divertissement afin d’avoir une visibilité plus grande. Ils sont questionnés par des incompétents notoires entre deux sujets plus légers. Le public confond donc le show avec l’information, et cela décrédibilise votre profession.

                Je pourrai enfin démontrer que dans certaines occasions (et je le ferai dans un futur article) il y a collusion entre pouvoir économique, politique et médiatique, ou, si vous préférez, la répétition de faisceaux de convergence plus ou moins prononcés.

                On ne peut évacuer tous les problèmes que l’on rencontre lorsqu’on s’expose, mais encore une fois, au nom de la pluralité, je vous prie de rester sur Agoravox.

                Cordialement


                • Yohan Yohan 22 novembre 2007 13:40

                  AVOX ne doit exclure personne, et encore moins des professionnels, qui de plus ne gagnent rien en laissant ici quelque-uns de leurs écrits. La diversité d’opinions qui s’exprime ici devrait au fil des temps nous façonner à l’art de la modération et de la bienséance, sans être obligé de passer par des cerbères, faute d’un minimum de discipline individuelle. On frôle l’injure parfois, mais les affrontements restent relativement corrects à mon sens.


                  • bernard29 candidat 007 22 novembre 2007 14:10

                    C’est quand même assez simple. Agoravox et le net se veulent des lieux d’échanges. Ce n’est certainement pas un espace homogène comme vous le croyez, tout bon, ou tout nul. Il n’a certainement pas « un esprit collectif » déterminé. Or cet espace d’échanges ne vous interesse pas. Vous le dites vous mêmes ;

                    « Pour ma part, j’observe dans l’affaire la plus grande passivité. Je ne demande rien, ne reçoit rien en retour, je le précise au passage, et me contente d’enregistrer le souhait émis par Agoravox. »

                    J’ai commis un commentaire pas sympa pour un de vos article que je trouvais plus « pontifiant » que les autres et au regard surtout de cette impossibilité d’échanges. Et là oui, j’ai ressenti l’impresion explicitée par « le furtif ».

                    Mais depuis je ne fais que « survoler » vos articles et je les utilise pour vous envoyer de temps à autres une idée par exemple sur le cumul des mandats « lettre ouverte aux parlementaires » parce que je sais que ce commentaire arrivera sur votre boîte à lettres. C’est vrai que je les accroche comme je peux en tordant un peu l’objet de votre article, mais en fait ça n’a aucune importance.

                    Si je viens commenter vos articles avec cet objectif, c’est parce qu’on ne sait jamais. !!! J’ai dans l’idée que le citoyen a quand même encore besoin des médias et donc des journalistes accrédités pour agir dans une société de communication. Ne le croyez vous pas, ou bien ça ne sert vraiment à rien non plus ?


                    • Francis JL 22 novembre 2007 14:18

                      Il me semble que si l’on veut lire les chroniques de Mr Aphatie, on peut les trouver ailleurs que sur Agoravox. Par ailleurs, personne n’est obligé de les lire ici.

                      De sorte que la véritable question est double : quel est l’intérêt pour un auteur qui ne répond pas aux questions qui lui sont posées de publier ici ? Tester ses textes ? Chercher des idées ? se préparer à affronter d’autres interlocuteurs ? Tout cela, et d’autres choses en plus peut-être.

                      Deuxièmement : Quel sens cela a-t-il de commenter un texte dont on sait que l’auteur ne répondra pas ? (C’est ce que je fais ici, et pas seul !). On se sent un peu bête, c’est pourquoi d’ordinaire j’évite d’y participer.


                      • TOUABTI Fatia 22 novembre 2007 14:25

                        personnellement j’ai toujours aimé la pertinence de JMA, et en vérité je suis assez étonnée de la virulence et de la médiocrité de certains commentaires et curieusement plus c’est méchant plus on se rend compte que l’auteur/citoyen de ce venin n’a jamais eu pu publier sa prose probablement insipide. Je parle en connaissance de cause, ayant été publié une fois suite à un seul article, j’ai été assez surprise par la bêtise de certains commentaires qui ne soulignait que la rage de ne pas être reconnu, et de plus de voir le sens de mes propos totalement dénaturé ! cordialement


                        • Philippe D Philippe D 22 novembre 2007 14:51

                          Comme sans doute de nombreux anonymes je « visite » Avox régulièrement. J’y trouve souvent des articles intéressants et les points de vues argumentés de personnes qui ont une connaissance largement supérieure à la mienne sur x ou x sujet.

                          J’y vois aussi très souvent des commentaires sans intérêt et des polémiques internes entre qq habitués qui monopolisent à leur profit ? cet espace de réflexion.

                          Pour aller vite, je suis intéressé par ce média qui ne m’oblige pas à faire le tour de 50 blogs différents. Je ne participe que rarement en laissant des commentaires, le plus souvent par manque de temps. J’aime y reconnaître quelques intervenants réguliers dont j’ai appris à connaître les domaines de compétences ou les partis pris idéologiques.

                          Bref cet espace est imparfait, vivant, énervant, instructif...

                          Monsieur Apathie, j’ai toujours lu vos papier avec intérêt, ne comprenant pas bien ce que certains vous reprochent à longueur de temps. Je n’ai pas laissé de commentaire pour vous le dire, pas plus qu’à de nombreux autres rédacteurs. Je passe, je lis, je pars. Nous sommes sans doute assez nombreux à agir ainsi, ne nous reconnaissant pas souvent dans les polémiques de qq piliers d’Avox que nous zappons vite pour passer à autre chose.

                          Il serait de mon point de vue dommage que votre voix ne s’exprime plus sur ce média, n’en déplaise à vos agresseurs.


                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 14:51

                            Cher M. Aphatie,

                            Je plaide coupable, mais j’assume : je me suis fait un plaisir d’allumer vos interventions, de façon largement provocante je l’avoue, et ce pour deux raisons :
                            - je n’ai jamais vu aucune réponse de votre part à vos billets, ce que je trouve assez peu respectueux des gens qui vous lisent et vous répondent (mais ce sont les moeurs sur le Net), j’ai donc essayé pour voir jusqu’où ça pouvait aller.
                            - que vous le vouliez ou non (mais je crois que l’avez un peu voulu...), vous représentez un establishment audio-visuel, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il inspire de moins en moins confiance ; la principale raison en étant que ses représentants aiment volontiers à se présenter comme « objectifs », ce qui est une farce, mais qu’on apprend peut-être dans les écoles de journalisme.

                            Cependant j’apprécie beaucoup votre réaction d’aujourd’hui, sachez-le, bien qu’elle ne me fasse pas honneur (dans le tas...). Vous avez réagi franchement et directement, ce qui est tout à votre honneur, et je vous en sais gré.

                            Que vous ayez été passif ou actif dans la venue de vos billets sur Agoravox, je m’en fiche complètement, le fond de votre réponse est plus intéressant. Entre autres, je ne vous rejoins pas dans votre analyse de l’agressivité et sur votre conclusion que les commentateurs refuseraient un professionnel dans ces colonnes.

                            Pour l’agressivité, c’est un peu faux, disons plutôt que le web « participatif » est habitué à un plus haut degré de contestation après lecture d’un article (ou d’une chronique). Je me suis fait personnellement allumer, et bien plus gravement que vous ne l’avez été jusqu’ici (j’ai été vérifier). Seulement, moi, je ne me perçois pas comme un professionnel reconnu du journalisme, et j’ai pris l’habitude d’être plus ou moins violemment contesté dans mes analyses, comme peut l’être tout un chacun. Ça doit changer des rapports entre confrères de la presse, où personne ne se bouscule vraiment, et de toute façon, surtout pas en public.

                            De plus, mon raisonnement est le suivant : si je ne réponds pas à ceux dont la contestation ne m’agrée point, à qui vais-je répondre ? La réponse est simple : à ceux avec qui je suis déjà d’accord. Les medias sont un peu trop axés sur cette ligne de conduite à mon avis, ce qui explique l’impression de déjà vu qui me hante quand je passe d’une chaîne ou d’une radio à l’autre, et je ne suis pas le seul dans ce cas.

                            Mais quand vous parlez d’un refus d’un professionnel, c’est tout à fait faux : au contraire, nous, lecteurs-commentateurs, (je parle au nom de tous, vous me corrigerez, les copains) sommes ravis de l’irruption d’un vrai journaliste professionnel dans ces colonnes. Mais, l’image de l’establishment est quand même là, et il convient d’en tenir compte. Dans mon cas ça joue, dans le cas d’autres intervenants, ça joue encore plus. A vous de montrer la distance entre vous et votre image publique.

                            Et vos chroniques (je comprends mieux la politique de votre blog) ne sont pas particulièrement informatives, elles reflètent plutôt votre humeur et vos réflexions quotidiennes. Elles excitent donc plus facilement la verve critique : il est journaliste, il va nous apprendre des choses... ah non, tiens, il se demande juste des choses, c’est tout, zut, et paf, un commentaire gratiné. Moins vous répondez, plus ça s’aggrave. Cette situation réactive les automatismes appris en classe, où on jette des boulettes dans le dos du prof qui parle au nom du Savoir.

                            En creux, il est tout à fait intéressant que vous y voyez un rejet, vous, professionnel, face à un mouvement qui ne vous inclut pas explicitement d’office. Ceci rejoint un débat assez musclé que nous avons eu dans ces colonnes à propos d’une émission de Paul Amar sur le journalisme « citoyen » (référence, ici) et à propos d’une intervention de Géraldine Muhlman (référence ici), que je vous encourage à consulter, il vous éclairera sur cette culture de la réactivité.

                            Il est significatif au passage que vous trouviez les commentaires « mal rédigés, vides, creux, sans intérêt, nuls. » Cet avis très professionnel et technique est peut-être vrai (soyons honnêtes : certainement vrai, pour beaucoup d’entre nous), mais ce n’est pas un motif pour en rejeter leur contenu. Ici, ce n’est pas une faute professionnelle. C’est comme si vous disiez que le vote d’un O.S. a moins de valeur que celui d’un diplômé de Sciences Po. Ici, il faut faire avec. Ou ça plaît, et on reste, ou ça ne plaît pas, et on prend des distances.

                            Si vous voulez, ici, c’est comme en début de carrière : faut faire ses preuves, et tenir le coup. Et surtout, répondre aux commentaires, c’est le minimum attendu d’un auteur.

                            Merci de votre réponse, et restez si vous voulez dans ces colonnes, je ne vous en voudrais pas ! smiley


                            • Niamastrachno Niamastrachno 22 novembre 2007 16:58

                              Peut-être aussi parce que tu n’es QU’UN VILAIN PETIT CANARD smiley


                            • Marsupilami Marsupilami 22 novembre 2007 17:34

                              @ Vilain Petit Canard

                              Je dis pas mieux. Je ne lisais plus depuis longtemps les articles d’Aphatie tant ils manquent de substantifique mœlle. Mais depuis que tu en fais des résumés, je lis tes résumés. Au moins c’est concis et je me marre.

                              A part ça bravo pour ton récapitulatif de la daube de Didaubeulyou, c’est excellent. Ce qui est cool pour tous les autres fils de discussion, c’est que ce morpion de D.W. s’est trollscotché ici. Pendant ce temps, il ne pourrit pas les autres fils avec ses inepties libidineuses de pervers pépère.

                              @ Aphatie

                              Les humbles agoravoxiens que nous sommes se prosternent devant la bonté avec laquelle tu as daigné nous dire pourquoi tu n’avais pas de commentaires à faire. Pour une fois j’ai lu ton article. Sans commentaire : un clic sur ce lien suffit.


                            • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 14:51

                              Allez, ne vous fatiguez pas à lire tout le fil, je vais vous résumer les interventions de Demian West :
                              - je suis un artiste
                              - j’écris bien et les autres écrivent mal
                              - je sais tout plein de trucs que les autres gros nazes ne savent pas
                              - je suis tellement connu que ceux qui ne me connaissent pas sont des gros nazes, ceux qui ne me connaissent pas encore ont encore leur chance, mais ça reste à voir
                              - tous ceux qui me commentent sont des gros nazes, avec mention spéciale pour Piffard, Taverne et Marsupilami (que j’ai oublié de mentionner ce coup-ci, faut que je me rattrape), et ah oui morice, çui-là va falloir que je me le paye pour de bon
                              - l’idéal, mais je n’ose l’écrire carrément, serait d’être le seul rédacteur et le seul commentateur, mais je n’ai pas les ronds pour racheter Agoravox et le transformer en Westovox

                              Chouette, j’ai parlé de moi, je ne vais pas me coucher tout de suite, parce qu’il faut que je reste bien présent sur le fil. Des fois que morice réagirait...


                              • Le péripate Le péripate 22 novembre 2007 14:57

                                Merci indispensable Vilain Petit Canard !

                                 smiley


                              • Voltaire Voltaire 22 novembre 2007 15:14

                                Et dire que certains se plaignent du manque d’humour sur Agoravox smiley

                                Désolé de polluer ici le débat sur l’excellent article de Mr Aphatie, avec ce commentaire hors sujet :

                                DW est parfois brillant dans ses articles sur la culture, et généralement insupportablement tête de noeud dans tous ses commentaires. Heureusement, le système de notation d’Agoravox permet de limiter le trollage quand celui-ci dépasse les bornes...


                              • chams 22 novembre 2007 15:17

                                @ Vilain Petit Canard

                                comment tu viens de magnifiquement resumer DW !!!

                                ca fait des mois que je ne lis plus ces comm, ou alors vite fait en diagonale. S’il n’avait pas un ego sur lequel tout glisse comme sur le plumage d’un canard, il ne s’en remettrai pas. Malheureusement je crains qu’il ne puisse meme pas comprendre en quoi il irrite...

                                Tiens puisque j’en parle : Hé Demian qu’est ce que tu pense de l’oeuvre de Géfé ? Donne ton avis, pour une fois je lirais ton comm smiley


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 15:35

                                Tiens, je vous l’avais dit, paf sur Marsupilami ! Piffard et morice, attention, votre tour va venir...


                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 15:50

                                Oula ça baisse, tu peux faire mieux... merdskoï pépète tagidouille.


                              • Niamastrachno Niamastrachno 22 novembre 2007 17:00

                                @VPC

                                T’as oublié un truc :

                                Toutes les femmes m’aiment et rêvent de toucher mon corps d’albatre.

                                J’ai 50 ans mais j’en parait 20

                                etc...


                              • Bouli Bouli 22 novembre 2007 17:22

                                Vous avez oublié dans ce portrait de DW sa conception de l’art et sa vision des femmes : « une femme à poil c’est de l’art »


                              • chams 22 novembre 2007 15:04

                                Cher Jean-Michel (je vous appele par votre prenom ca fait plus citoyen)

                                Dans un premier temps j’ai été tres heureux de voir un vrai journaliste participer à notre aventure citoyenne.

                                Dans un deuxieme temps j’ai été tres enervé de voir que vous ne veniez sur le site que pour publier vos articles et ne jamais participer a la discussion qui s’ensuit et qui est le fond meme de ce site, ce qui fait la vrai difference avec un media traditionnel

                                Dans un troisieme temps, maintenant que je sais que vos article ne sont que reprisd’un fil rss par la redaction d’AV, je suis surtout deçu d’AV. Finalement vous n’y etes pour pas grand chose. Le seul reproche qu’on peut vous faire c’est de ne pas poster un ou deux comm derriere un de vos article récupéré sur ce site. Mon vrai reproche va a la rédaction d’AV. Pourquoi ne precisez vous pas que tel ou tel article est repris et non directement publié par l’auteur ???

                                Voila le vrai probleme ! le comité AV reprend de la matiere pour ce site sans le preciser. Si je l’avais su, j’aurais sans doute été moins virulent dans certains de mes commentaires a votre encontre.

                                Honte sur Carlos et sa clique de ne pas avoir apporté cette précision en haut de chaque article récupéré d’un flux RSS. Y en a-t-il encore beaucoup dans ce cas ?

                                franchement ce n’est pas vous mais c’est AV qui ne sort pas grandi de cette histoire...


                                • Philippe D Philippe D 22 novembre 2007 15:15

                                  Avox pourrait peut-être nous dire ici qui sont les autres auteurs « à l’insu de leur plein gré »

                                  J’en risque 1 : Philippe Bilger ?

                                  Pourquoi ne pas créer 1 espace référencé Revue des Blogs ?


                                • chams 22 novembre 2007 15:19

                                  Granchement oui je pense que c’est un minimum de la part d’AV que de nous prevenir dans ces cas la


                                • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 novembre 2007 15:41

                                  Rassure-toi, DW, tu es fatalement le prochain coupable. Comment pourrait-il en être autrement ? Celui qui brille ici-bas est rejeté dans les ténèbres créées par l’obscurantisme. Et quand c’est des gros nazes, c’est pire. Douchka pépète samovar.


                                • GRL GRL 22 novembre 2007 15:27

                                  Mr Apathie : Considérerez la chose suivante , et je ne vous apprendrai rien d’ailleurs , je veux juste capter votre attention le temps de la lecture.

                                  Qu’est ce qu’un terminal de communication unilatérale ? C’est moi devant une télé smiley, mon voisin le poste à l’oreille , ou vous en train de lire un canard . Le journalisme professionnel tel qu’il est défini aujourd’hui est tout de même un maillon de la chaine de communication unilatérale , centralisée , qui nous arrose jour apres jour depuis des années, nous , les millions de citoyens que nous sommes , non ?

                                  Bon , ben l’article sur le Net n’est pas acheminé et proposé de la sorte, il est certes au départ , toujours proposé comme le propose un canard . Le public en ce sens, n’a pas écrit l’article avec vous. Bien.

                                  Puis ceux qui l’ont lu vont vite vous rappeler que vos arguments sont encore bien « les votres » , que le propos est toujours de vous , qu’il y a un nom derriere les propos ... Vous ne pouvez en ce sens lacher un article comme çà , vous en détacher et passer à autre chose.

                                  En ce sens , j’ai lu plein d’articles de canards sans même regarder QUI les avait écrits ... mais pas sur AV , là c’est tout le contraire, car c’est bien l’auteur à qui l’on s’adresse lors d’un commentaire , et où avons nous vu un tel principe dans la chaine de communication unilatérale que réprésente le média traditionnel ? Nulle part. Ah , nouveauté ?

                                  Cette particularité est bien dans l’utilisation du Net et vous aussi , allez maintenant vous retrouver « terminal d’information dans une deuxieme phase, de réaction qui suit la publication ».

                                  Comme si vous aviez donné un stimulus nerveux à un muscle , voici une réponse des boucles de rétroaction , qui peuvent inhiber ce signal ( le vote - ou la critique sans pitié qui vous découragerait à continuer ) ou le stimuler d’avantage !

                                  Et à ce moment là , vous est renvoyé à la figure ce qui enleve je suppose, le « faire valoir » à un journaliste traditionnel. Votre parole n’est plus la seule figée et ecrite , pire , l’on vous demande de justifier ci ou çà. Vous avez comme , des comptes à rendre ... chose qui n’existe pas ou tres rarement avec le public traditionnel dans votre travail de journaliste. Feedback populaire , grandiose !

                                  Alors les gens ... réagissent ... à tout ! et tout va compter , absolument tout . Votre ton , votre propos , votre chemin de réflexion , vos choix de langage , et même votre orthographe , tout .

                                  Vos dires vous appartiennent encore, ils contiennent vos erreurs , vos questions , et les réponses que vous donnez aux questions qui ont initié l’article , et de vous à moi mr Apathie , c’est une chance. Qui vous aurait donné cet echo depuis vos rédactions ?

                                  Alors c’est vrai , chaque internaute peut faire avancer le fil de discussion , et notamant si vous, l’auteur, avez le temps de participer au débat .

                                  Les attaques à caractere « hormonal » sont à mon sens bel et bien des réactions émotionnelles . Certains d’entre nous ont le propos qui dépasse , s’éloigne vite du discours . Ils sont parfois violents.

                                  Mais ce sont souvent aussi les plus sensibles. Et de la même maniere que pour vous , leurs propos leur appartiennent. Nous sommes toujours dans la même boucle rétroactive , et eux aussi viennent chercher quelque chose ici et donner autre chose .

                                  Ces gens là n’ont rien contre vous , en quelque sorte ils se soignent et l’on doit les laisser faire.

                                  Prenez l’exemple de la « constante Lerma » ( Clm = -22 smiley ) . Pourquoi un type qui détruit tout ce qu’il touche , resterait là avec des gens dont il n’aime pas l’opinion toute la journée etc ... ? Pourquoi , pourquoi rester si tout était vraiment si désagréable à vivre en lecture ?

                                  Pour rester en contact à son corps social , simplement , mr Apathie. J’imagine tres bien qu’un gars comme çà , dans la vie doit avoir du mal à pouvoir canaliser ses pulsions aussi efficacement qu’il le fait sur AV. Peut etre est il tres seul. Rappelez vous P.Adam ? Ce qui l’a rattrappé etait aussi la raison de ce qui vous a choqué dans ces propos... L’humain entier est derriere son propos , y compris l’auteur , y compris vous , P.Adam souffrait , et il le montrait dans ses coleres. Lerma est de plus en plus « loin » sur sa photo , et toujours le premier sur les articles ... il y en a d’autres , c’est comme celà , et celà devrait prendre sens pour nous aussi , m’est avis. Nous leur sommes utiles par notre présence et certaines de nos remarques , il nous sont utiles pour nous rappeler qu’il y a des gens derriere les mots, des gens qui ne construisent plus tres bien un propos , d’autres qui n’ont jamais su , mais des gens dont la vie est parfois terrible , et qui se battent en nous le montrant quand même.

                                  Alors apres c’est sur , juste au niveau de la construction du débat , au niveau de ce qu’on appelle le « fil de discussion » , le contenu des attaques de gens « énervés » , ben deviennent .... une entropie dans la boucle , du bruit , une perte pour l’évolution du débat , mais leur présence est parfois criante d’humanité. Nous en avons aussi besoin à mon sens , besoin pour tenter ... de ne pas ecrire n’importe quoi , même si l’on ne se prétend pas professionnel du verbe. C’est l’effort que nous faisons tous avec plus ou moins de réussite , vous n’avez qu’à le prendre comme celà.

                                  Allez , en tout cas ne prenez pas toutes ces attaques pour vous même , des vies entieres cachées derriere des propos sont à la lisiere de la votre, des lors que la communication devient bilatérale. Et de vous à moi , c’est bien plus passionnant, il était temps qu’elle le devienne.

                                  Merci à vous , GRL


                                  • geko 22 novembre 2007 15:43

                                    @GRL Merci pour cette leçon d’humanisme. c’est un peu comme réhabiliter le fou du village. Je vais tacher d’éluder les bruits provoqués par Lerma et DW. En tout cas merci à certains rédacteurs d’AV pour la qualité de leurs publications qui relèvent d’une véritable investigation que certains journalistes accrédités devraient envier. Ils nous permettent de sortir de la doxa évoquée par Mr Piffard smiley


                                  • GRL GRL 22 novembre 2007 16:21

                                    Réhabiliter le fou du village ? Mais çà a toujours été sa demande la plus essentielle , au fou , de rester vivre avec nous , depuis toujours , le fou et le pauvre , ils n’ont jamais voulu etre écartés de nous.

                                    PS : Geko , votre pseudo me dit plus que qqch : Toulouse ?


                                  • geko 22 novembre 2007 16:29

                                    @GRL affirmatif toulouse aussi ?


                                  • geko 22 novembre 2007 16:49

                                    Le pauvre, d’esprit ?


                                  • GRL GRL 22 novembre 2007 16:55

                                    Non , le pauvre tout court.

                                    Ben , oui , Toulouse aussi . ... c’est peut etre toi , qui sait ...


                                  • GRL GRL 22 novembre 2007 17:12

                                    hé GEKO , il y a mettons , trois ans de celà , ou aimais tu manger entre midi et 14H00 ?


                                  • geko 22 novembre 2007 17:29

                                    Qui sait le mode est rempli de geko ! Je ne connais que la richesse d’esprit mais pas de GRL à Toulouse


                                  • GRL GRL 22 novembre 2007 17:36

                                    Oui , mais j’en connais qu’une qui m’aurait parlé du fou du village ... C’est à cause de la provence et du personnage du ravi ... Apres , c’est absolument normal que tu ne connaisses de GRL à Toulouse...

                                    Bon maintenant , si tu enleves mon pseudo , avec ce que j’ai dit tu m’as reconnu , si tu ne vois toujours pas qui je suis , c’est que nous ne nous connaissons pas , ce qui est du reste ... possible .


                                  • geko 22 novembre 2007 18:33

                                    Désolé GRL je ne suis pas une de tes conquêtes ;)


                                  • TALL 22 novembre 2007 15:51

                                    A l’auteur,

                                    Quand on ne sait pas boxer, on ne monte pas sur le ring.

                                    A mon avis, vous n’avez pas l’estomac pour Agoravox.

                                    Laissez tomber smiley


                                    • TALL 22 novembre 2007 16:06

                                      Retourne jouer dans le jardin, je t’ai déjà donné ton nonos aujourd’hui.


                                    • TSS 22 novembre 2007 15:57

                                      mr apathie

                                      vous cirez les pompes des gens au pouvoir tous les jours sur RTL et Canal+ !!

                                      alors laissez nous Agoravox à nous ,les petits qui ne frequentons pas les grands !!

                                      un conseil !mettez des bretelles,cela vous evitera d’avoir les pantalons sur les chevilles !!!


                                      • Johan Johan 22 novembre 2007 16:17

                                        M. Apathie,

                                        Je crois qu’il vaut mieux dans votre situation rester en dehors du jeu des commentaires. Le temps de séparer le bon grain de l’ivraie on frôle les 3h du mat’.

                                        Laissez donc les chiens aboyer, et faites passer la caravane. Je vous trouve bien meilleur que beaucoup d’autres.

                                        Parfois on aimerait informer, nous aussi. Ou ne serait ce que souffler à un journaliste la « question qui tue » au membre du gouvernement qui lui fait face, à une heure de grande écoute.

                                        Par exemple, les négociations suite aux greves : pourquoi le gouvernement ne peut il revenir sur le passage à 40 annuités, et pourquoi il est impossible que la durée de cotisation du privé elle aussi soit rapidement augmentée (car si c’est une question de progression de l’espérance de vie, il faut reculer l’âge de la retraite pour tous) ?

                                        Ce ne serait pas un problème de Droit européen, par hasard ? Et on aurait pas été condamnés dans une affaire de retraites, qui laissait entendre que les régimes spéciaux étaient illégaux, par hasard ? Ca éclaire certaines positions syndicales...

                                        Enfin bref, un appel du pied qui restera peut être lettre morte.

                                        D’autres questions préoccupent sur Agoravox. Parfois elles ne sont pas portées avec élégance, parfois elles sont nauséabondes, parfois elles pavent l’enfer de bonnes intentions et parfois l’inverse. Prenez le comme un thermomètre, une façon d’accéder à un forum bigarré et intéressant.

                                        Je vous recommande de venir y participer en anonyme.

                                        Je crois que nous sommes en période de recul démocratique. Partant de là, la pression sort avec plus ou moins de violence.

                                        A bientôt peut être.


                                        • Johan Johan 22 novembre 2007 16:35

                                          Mes excuses pour l’orthographe de votre nom. On l’entend plus qu’on ne le lit.


                                        • Le péripate Le péripate 22 novembre 2007 16:23

                                          A la foire du Trone, il y avait un jeu qui consistait à balancer des projectiles sur des têtes de turcs.

                                          Il y a eu aussi les chansonniers. Etc....

                                          L’impertinence est une grande tradition française.

                                          Sur Agora, il y a du gaucho, du facho, du modero, de l’écolo, du sakoko, du libéro, de l’indigné, de l’exaspéré, du pontifiant, du chiant, de l’intéressant, du poli et du malpoli...

                                          Mais, croyez le, ce sont des gens.


                                          • TALL 22 novembre 2007 16:27

                                            Personnellement, je ne fais aucune différence entre une daube venant d’un plouc et celle venant d’un Ministre. Idem si c’est un article de qualité. Aussi, je ne comprends pas le fonds de cet article. C’est quoi le problème ?

                                            La violence des forums ? Ben oui, mais ça c’est un problème de modération et donc de sous ( voir Mr Revelli ). Parce que des pittbulls, il y en aura toujours sur le web.

                                            Et je ne vois pas de lien à faire entre ça et la « qualité » de l’auteur. Voilà pourquoi j’ai dit que si on n’a pas l’estomac, faut pas y venir.


                                            • TALL 22 novembre 2007 16:40

                                              Question quantité, c’est vrai que tu as peut-être dépassé le type qui a écrit l’annuaire téléphonique. Mais son style est meilleur.


                                            • TALL 23 novembre 2007 07:33

                                              Pôvre DW, il radote maintenant, il ne sait plus dire que :

                                              MONTRER LE TEXTE, MONTRER LE TEXTE, MONTRER LE TEXTE, ...


                                            • TALL 23 novembre 2007 07:49

                                              Mais on ne fait pas l’effort, et on te moinsse sans même te lire. Tu as perdu le sens des réalités. A force de vouloir atténuer tes douleurs, tu t’es noyé dans ta vaseline.

                                              Et maintenant, je te laisse, parce que je sais m’arrêter, moi.


                                            • Forest Ent Forest Ent 22 novembre 2007 17:25

                                              @ l’auteur

                                              Personnellement, je n’apprécie en général pas beaucoup vos articles. Je les trouve peu informatifs.

                                              Je suppose que ce style correspond aux médias traditionnels, que je n’utilise pas ou plus. Je n’apprécierais pas plus ces articles dans la presse écrite, et je pense que c’est pour cela que je ne la lis presque plus.

                                              Je suppose que ces articles ne s’adressent pas à moi, mais le lectorat du net est en général plus critique et participatif que celui des médias unidirectionnels.

                                              Je me demande si les clients de ces derniers s’y tiennent parce que ça leur plait ou qu’ils ne sont pas encore passés à autre chose. La décennie qui vient nous éclairera là-dessus.


                                              • Dudule 25 novembre 2007 03:26

                                                Monsieur Aphatie, je me demande à quoi servent les « journalistes professionnels », de nos jours.

                                                J’ai quand même l’impression qu’ils disent tous la même chose (et cela s’est révélé de façon incroyablement inquiétante ces dernières semaines !). D’où leur absolu inutilité. On aurait un seul journal, une seule télé et une seule radio, avec un seul « journaliste » dedans, je n’y verrai aucune différence. On pourrait aussi se passer de démocratie, si la Vérité Vraie était enfin découverte, et révélée par nos Elites, si soucieuses de notre bien-être. En plus, ça ferait plein d’« économies ». Plus besoin d’élections, de référendum, tout ça...

                                                Oh ! Mais ce n’est pas ce que l’on nous dirait, par hasard, quelque part ? N’y aurait-il pas quelque part une Vérité à laquelle seuls les cuistres n’adhèrent pas ?

                                                Parlez ensuite des « privilèges » des chemineaux, qui eux, servent au moins à quelque chose (pour un salaire bien moindre que le vôtre), alors que vos opinions me semblent inutiles, vu que l’immmmmmmense majorité de vos confrères, que l’on lit, voit entend, ont les mêmes.

                                                Je n’exagère qu’à peine. Je vous jure que ça se voit !

                                                Je ne mets pas en cause votre honnêteté, je pense simplement que vous n’avez jamais vu les choses sous un autre angle.

                                                Comme s’ils avaient compris (les « journalistes professionnels ») qu’il existerait quelque part, dans je ne sais quel sphère éthérée, une réalité objective... Comme disait Voltaire (le vrai !), si la Vérité avait déjà existé quelque part, tout le monde se serait empressé d’y adhérer depuis longtemps...

                                                Il n’y a que le Mal que l’on puisse identifier comme réalité, négative, absolue... de là à ce que d’aucuns identifient toute forme de contestation à une certaine forme de fascisme ne vous semble t-il pas un peu rapide, quelque part, un petit peu, non ? Qui brouille les cartes ? Vous, les garants de la Vérité Officielle, ou les contestataire (qui seront en plus d’accord avec vous pour identifier le Mal absolu... mais si, je vous assure !).

                                                La prétention des « journalistes vedettes » à nous expliquer un monde dont ils ne font plus parti (c’est pas eux qui vont faire leurs courses à Lidl à la fin du mois pour équilibrer leur budget), m’exaspère au plus haut point, pour ne pas dire, me rend fou de rage ! Et je suis bien sûr de ne pas être le seul dans ce cas !

                                                Avoir traité des types à 1500€ par mois, qui bossent pas mal de week end et de jours fériés, de privilégiés parce qu’ils ont (avaient ?) des avantages sur leur retraite (et j’en passe et des meilleurs), et cela de façon unanime (ce qui s’apparente pas mal à un lynchage), sur toute les chaînes, dans tout les journaux, pendant plusieurs semaines ? Au nom de la réalité économique... et de la morale ! Mais vous gagnez combien pour dire la même chose que vos confrères, Monsieur Apathie ? Faites gaffe : ce genre d’argument peut promptement vous revenir dans la figure !

                                                Si des gens contestent ce que vous pensez et écrivez, dites vous bien qu’ils ont peut-être des raisons très concrètes et objectives de le faire, raisons qui échappent à vos sphères éthérées.

                                                Je ne suis pas cheminot et je bosse dans le privé... Mais dites vous bien que si vous n’équilibrez pas la balance (vous et vos confrères), c’est à dire que si vous ne commencez pas à parler de tout les avantages que le gouvernement actuel accorde à ceux qui n’ont besoin de rien, ça risque de mal finir... dans la mesure où les gens qui en aurons vraiment ras le bol n’aurons plus envi de triller... ils taperons (au sens propre) sur tout ce qui bouge... tendis qu’une vrai opposition et un vrai journalisme d’opposition (c’est à dire une vrai presse, avec des vrai journalistes dedans, avec des pour et des contres), pourrait éviter le « tous pourris » et le « populisme » (Mon Dieu ! Il y a le mot « peuple » dedans ! Jésumarijosef !).

                                                Il ne me semble pas que ce soit le chemin que vous empruntiez.

                                                C’est un peu hors sujet, mais j’avais envi de le dire quand même.


                                              • drzz drzz 22 novembre 2007 17:44

                                                Mouais, plutôt d’accord avec Le Furtif.

                                                Le journalisme citoyen existe parce que le journalisme professionnel nous gonfle par sa prétention et son manque d’objectivité (et de courage).

                                                Les journalistes ont le job le moins bien considérés par les gens ; ce n’est pas la faute des gens, mais bien des journalistes.

                                                drzz http://leblogdrzz.over-blog.com


                                                • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 19:13

                                                  A se demander qui est le plus prétentieux entre le professionnel et celui qui a échoué à le devenir ou compense comme il peut ?


                                                • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 19:23

                                                  oui,les professionnels sont« corrompus » dans la grande majorité,ne nous donnez donc pas de leçons,vous en avez pas les moyens....mrs les« chiens de garde » de la finance...


                                                • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 19:30

                                                  ça va être dur de redorer votre blason....mrs les prétendus « pros ».....vous avez déjà perdu beaucoup de crédibilité et d’objectivité, faites donc le ménage dans votre profession ,elle en a bien besoin.....


                                                • TALL 22 novembre 2007 17:49

                                                  Voici ce qu’a écrit un jour DW lors d’un moment de réelle lucidité, sur les forums d’Agoravox.

                                                  Surprenant non ?


                                                  • Zalka Zalka 22 novembre 2007 18:39

                                                    Qu’attend il donc pour appliquer son conseil ?


                                                  • geko 22 novembre 2007 18:44

                                                    Pas surprenant Tall, DW est au mieux maso au pire suicidaire !


                                                  • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 18:46

                                                    mrs Apathie,ce qui géne profondément les citoyens en général sur AV (mais aussi pour tout le monde dans ce pays,mais aussi dans d’autres...),c’est la manipulation médiatique,l’autocensure,l’omission systématique d’informations capitales à un certain moment donné(ou toujours),les (grands..) médias jouent avec le feu,j’aimerai vous poser une question et je serais ravi que vous y répondiez franchement et objectivement,vous n’êtes certainement pas ignorant du « tumulte » autour du 11/09 sur le net mais aussi en chair et en os aux USA,pensez-vous tenir la « position de l’autruche » (rien que la version officielle gouvernementale néo-conservateur,dont on est maintenant sûr qu’elle est totalement mensongère et outrageante au regard des victimes..) que dira t-on du journalisme (prétendûment dit officiel)d’ici quelques temps,lorsque la vérité ,enfin,sonnera à la porte,...on dira que vous ne pouviez pas ne pas savoir avec les moyens actuels journalistiques ,et que vous êtiez les complices de cette ignoble manigance....vous en payerez le prix fort ,soyez en certain !! mais je suis certain que vous ne réponderez pas....vos « supérieurs » vous épient.....


                                                  • Thiland Thiland 22 novembre 2007 18:36

                                                    La réception difficile de vos papiers est parfaitement normale. Agoravox permet à tous ceux qui ont quelques choses à dire de le dire ! Parfois et même souvent, on peut s’apercevoir que les articles citoyens sont très bons ! En tous cas, globalement, le travail d’analyse et largement meilleur sur agoravox que sur n’importe quelle chaîne ou dans n’importe quel journal. Mr Aphatie, vous n’êtes pas sans ignorer que les médias constituent le rouage légitimant de la véritable pensée unique représentée aujourd’hui par le pouvoir Sarkozy. Lui-même s’est présenté comme l’homme anti-système et anti pensée unique mais c’était pour mieux subjuguer les esprits. La pensée unique, c’est lui. Il y a une pensée unique 68arde, mais elle est largement minoritaire dans les médias qui ne cessent de relayer une idée (qu’il faut pourtant et à tout prix dépasser) de la modernité et de la raison assimilée au bon vieux progrès instrumentale et chrématistique. Votre métier consiste à légitimer le système en relayant des notions indigentes intellectuellement et en parlant au nom d’un bon sens qui n’a aucune légitimité pour celui qui est en mesure de réfléchir. Sur agoravox, on peut écrire sans sans se restreindre au commentaire hippique... superficielle, on peut faire ce qui est interdit dans les médias : du débat idéologique. Voila pourquoi vos papiers sont souvent mal acceuillis : vous représentez quelque part la responsabilité des médias dans l’absence de débat idéologique de notre société. Agoravox ou d’autres sites citoyens s’en chargent, par l’intèrmédiaire de personnes parfois très pointues et dont les analyses dépassent de très loin le professionnalisme du journalisme actuel. Juste un exemple pour finir : prenez « esprit libre », Guillaume Durand, Philippe Tesson, Alain Minc. Ces gens là, sous des grands airs, sont des triples zéros de l’analyse et font pourtant figure d’élites journalistiques. C’est le grand drame de nos sociétés totales, plates, dont les élites sont maintenant les managers ou les industriels... Cordialement Marc Thiland


                                                    • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 19:04

                                                      je dirais même que les articles « citoyen »sont bien meilleurs,documentés ,argumentés et de loin que la presse officielle(que je juge superficielle et très orientée),mis à part certains torchons de propagande mensongère (pour le dernier en date,je pense à la « vomissure »gratuite et calomnieuse de mrs Véron sur Hugo Chavez...)le contenu d’AV est relativement « sain » et en remercie les « websmasters »,sinon j’irai ailleurs,comme j’ai zappé la presse « dirigée »en général ....nul doute que Apathie va trouver sur les commentaires à son papier ,que les grands médias de la « presse »,justement,n’ont pas bonne presse....et pour cause !!!


                                                    • jamesdu75 jamesdu75 22 novembre 2007 19:47

                                                      Je vous approuve totalement.

                                                      Je pourrais rajouter aussi que l’auteur de l’article n’a pas non plus defendus le journalisme citoyen, par exemple dans l’emission de Paul Amar ? Si une reponse peut être apporter, je changerais mon point de vue.

                                                      Ce qu’il faut voir aussi c’est que beaucoup l’ont dit et repete, vous êtes un journaliste dit professionnel. Hors cette notion tend a disparaitre et c’est peut être pour ça que vous et beaucoup de vos confrère tenter de discrediter les pages comme agoravox ect..... N’oubliez pas que selon beaucoup de vos confrère je ne sais pas pour vous, le blog n’est pas un moyen d’expression réel. Juste un truc pour ados prépubére ou pseudo intello cherchant a se faire mousser.

                                                      Hors il n’est juste que la copie conforme de ce que faisait l’angleterre victorienne.A cette epoque on pouvait parler en place public et même discrediter la reine.

                                                      C’est peut être ça dont vous avez peur. D’être discrediter, quand un « journaliste » du Monde ne fait que reprendre un article AFP, et lui donne une consistance. La difference en un journaliste citoyen et v&ous (eux) est que le journaliste citoyen peut dire le fond de sa pensé sans avoir de pression.

                                                      Faites un article sur la censure de TF1 ou le fait que Sarkozy ne donne des interview qu’a PPDA et Chazal, je doute qu’ils soit publié.

                                                      Voir certains edito, dire que celui qui vote Non au referudum sur la constitution européenne, est un con, pour moi c’est de la propagande pur.

                                                      Voila ce que beaucoup vous reproche, de faire partie de cette « elite », ne pas la denoncer et faire croire en même temps que vous êtes un citoyen du peuple ordinaire. On peut pas être Don Quichotte certes, mais on peut pas être non plus un Papon.

                                                      Bien a vous, en esperant une reponse sur les commentaires.

                                                      PS : Changer vôtre pseudo et la photo, comme ça vous pourrez juger sur les commentateurs se dechaine sur vos article, pour qui vous êtes et non pas pour ce que vous ecrivez.

                                                      PS2 : Il serait bon que la redaction d’agoravox ecrive quand l’article a été pris d’un blog. Ou alors demander a l’auteur de le reredigez pour devenir un article et non plus une pensée. Voir de la publiez dans la tribune libre simplement.


                                                    • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 18:57

                                                      Le journalisme citoyen est une vague utopie, mais surtout une grande idée marketing, qui marche bien, comme la plupart des quelques idées qui courent sur le réseau... C’est aussi une démarche embuée, pleine de prétention, où l’on dit avec des semblants d’arguments, ne pas vouloir tomber dans la complaisance et dans les travers dont on accuse les professionnels, tout en reproduisant à l’identique ou en pire les mêmes procédés, des normes à peine différentes... C’est chez les plus citoyens que l’on découvre le dévoilement de vagues rumeurs, qui font du buzz, mais qui sont creuses, inutiles, médiocres, et qui participent à la pipolisation du politique par exemple ; un travers très critiqué mais alimenté par tous les médias, à commencer par le Net.

                                                      Beaucoup se prétendent experts, ou s’attribuent les compétences des journalistes, parce qu’ils ont une plume... Mais qu’est-ce qu’un journaliste citoyen ? Quand on essaie d’en débattre, il n’y a pas grand monde qui accepte la critique... Et chaque investit défend son action, en restant persuadé qu’il agit vraiment en citoyen sous prétexte qu’il commente l’actualité à la manière d’un éditorialiste, sans toujours proposer le fond, l’analyse, l’expérience de terrain nécessaire...

                                                      Finalement, tout n’est que vanité... pour satisfaire des ego en mal de reconnaissance, à la recherche de leur quart d’heure de célébrité, comme peuvent l’être les vedettes de la Real TV. Mais qui serait prêt à admettre qu’il n’est pas plus journaliste que citoyen parce qu’il condense avec son style ses diverses lectures sur un sujet ? Qui peut croire que son information aura un poids, une influence, même si elle venait à être reprise une fois ou deux dans des médias plus grand public ? Pourquoi la course à la reprise des articles par Yahoo et autres ? Et surtout, qu’est-ce qu’un citoyen, qui reste scotché à son écran pour écrire deux, trois articles ou plus et n’a jamais mis les pieds à l’endroit où aurait dû être tout vrai journaliste ?

                                                      Il s’agit ni plus ni moins que d’une construction d’expertise supposée, plus ou moins vérifiée, fondée sur un interactionnisme, très bien identifié par Goffman et un système de valorisation, d’où émergent des piliers, des suiveurs, des trublions, qui forment une impression de communauté virtuelle, réunie autour de valeurs symboliques et d’une démarche aux nombreuses limites ! Ici d’ailleurs, le plus expert n’est pas forcément reconnu, face à la pléiade d’accros ou de courtisans qui cherchent simplement (et c’est légitime, puisque l’entreprise repose aussi sur cela) à se faire leur place. Il y a fort à parier - et qu’importe - que mes propos déplaisent... et me valent des raclées virtuelles, si tant est qu’ils soient lus...

                                                      http://www.forumdesforums.com


                                                      • TALL 22 novembre 2007 19:24

                                                        Un citoyen pas trop bête ayant accès aux « fax » des agences de presse pourrait faire aussi bien que nombre de journalistes professionnels ( pas tous ). Car c’est une question d’individu et d’expérience, bien + qu’une question de compétence.

                                                        Je veux dire par là qu’il faut des compétences pour être médecin, ingénieur, avocat, etc.. mais il n’en faut pas pour être journaliste, ou si peu. Mon frère a suivi des cours de journalisme, et c’est du pipeau. Le métier s’apprend sur le tas.


                                                      • geko 22 novembre 2007 19:41

                                                        Votre commentaire est à la hauteur de votre cynisme puisqu’en posant un lien à la fin de votre commentaire vous ne cherchez qu’à attirer le chaland vers votre blog et améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche smiley

                                                        S’il y a un peu de vrai dans votre commentaire concernant l’aspect égotique de certains intervenants et certaines publications douteuses, il ne regarde que la rédaction d’AV. Mais Mr Revelli répond aux abonnés absent sur le sujet !

                                                        Généralement les mauvais articles sont « triqués » avec virulence et non sans raison. Et oui, le lecteur AV est exigeant !!

                                                        Vous ne devez pas lire beaucoup d’articles sur ce site ! Simple lecteur j’ai découvert des rédacteurs qui font de l’investigation, vous savez cette activité qui consiste à rechercher l’information la croiser avec une autre, la valider et ne se résume pas à la reprise de sondages foireux. Ces personnes ont acquis au fil du temps un domaine de connaissances informationnelles valant largement celui de personnes accréditées par la profession et surtout, une objectivité qui leur vaudrait d’être interdit partout ailleurs.

                                                        Ce site dépasse de loin le petit blog amateur qui ne fait que reprendre une information formatée pour y ajouter sa petite opinion personnelle, avec sa trombine souriante et son petit cv dont personne n’a rien à foutre.

                                                        Cordialement et bon marketing madame !


                                                      • TALL 23 novembre 2007 07:22

                                                        DW,

                                                        Rassure-toi, dans l’Art de s’auto-détruire, tu es un Grand Maître, et ça, personne ne le conteste. Mais si tu pouvais aller exploser dans une décharge publique, ce serait sympa, comme ça on ne devra pas repeindre les murs.

                                                        Bonne journée


                                                      • Zalka Zalka 23 novembre 2007 07:43

                                                        C’est pourtant moins ambitieux que de faire des articles politique avec des évènements people.


                                                      • TALL 23 novembre 2007 07:58

                                                        Encore des illusions. Je ne t’ai jamais haï. C’est un mélange de pitié, de mépris et de dérision que je ressens. Et l’indifférence pointe déjà le bout de son nez, car faire 10 fois le tour du même manège, c’est vraiment pas mon truc. La vie est trop courte pour se la gâcher avec des gens comme toi.


                                                      • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 21:58

                                                        C’est bien à se demander pourquoi nous recevons alors des menaces de ténors comme AV... :) Sur le petit blog, au moins, les gens ont le courage de ne pas se démultiplier, de ne pas noter bêtement en fonction de ce qu’ils pensent mais en fonction de la pertinence des arguments, de lire réellement et de ne pas faire semblant pour se faire remarquer par d’autres et obtenir des retours, d’être sincères, au lieu de jouer les vantards à se prendre pour des amateurs éclairés qui vaudraient mieux que les professionnels, critiqués sans la moindre distance critique.

                                                        Sur le petit blog, comme vous dîtes, les gens n’ont pas besoin d’exister par tous les moyens (ils ne sont pas assez vaniteux), de se mettre en scène, de se sentir importants, ils osent dire ce qu’ils pensent au lieu de se glisser dans le consensus mou de la soi-disant pensée citoyenne, d’un nouveau genre. Une pure invention marketing. Et le petit blog ne fait pas pire qu’AV sans financement, sans campagne de pub, il attire tout autant des gens respectables et il les publie avec respect, sans les condamner, parce qu’ils auraient le tort d’être professionnels dans des domaines divers...

                                                        Alors, franchement, c’est vrai que nous sommes un petit « blog » (puisque ça semble le seul mot que vous connaissez sur le net) et que nous le resterons, mais heureusement qu’on ne ressemble pas à ce que vous montrez, geko, que ce soit par votre analyse ou votre sens de l’argumentation. Ce serait une honte personnelle de brasser autant de vide, de la même manière que ce site en divers endroits cautionne autant de haine, autant de racisme, d’intolérance et de désir de pouvoir et d’ego mal placé, d’amateurs qui se prennent pour quelque chose qu’ils ne seront jamais... de générer des messages sans argument, du cassage par principe, juste pour faire bien et se démarquer ! Que le géant AV ne se fasse pas de souci, chacun en son temps saura reconnaître les valeurs... Et qu’un site mineur comme le nôtre dérange un si grand site comme AV, ce doit être un compliment ! Et puis qu’un petit blog vous fasse autant jaser, ça doit être la rançon du succès ?! Si vous croyez que j’ai quelque chose à prouver à quelqu’un qui n’a même pas le courage d’écrire le moindre article et qui n’est peut-être qu’un vulgaire pion anonyme (peut-être même payé ?) qui crée de l’animation pour donner l’impression d’une interaction... Tant d’autres modèles le font... A quoi bon se montrer aussi dérangé et agacé si nous ne sommes rien ? Gardez vos menaces et votre fiel !


                                                      • Thierry Thierry 22 novembre 2007 18:58

                                                        Puisque tout le monde y va de sa bafouille, à mon tour !

                                                        1. Le deuxième article de Carlo Revelli publié sur agoravox (celui du 20/03/2006) fait la part belle au conspirationnisme 9/11. Cette politique éditoriale n’a pas changé depuis. Il ne faut donc pas s’étonner que cela ait attiré tous les cinglés, paranos, anti-tout et va-de-la-gueule qui traînent. On a les lecteurs que l’on mérite.

                                                        2. Il y a aussi de la qualité, dans les articles et les commentaires. Il faut aller la chercher, c’est tout. C’est comme les perles dans les huîtres.

                                                        3. Celui qui attire le plus d’insultes sur agoravox n’est pas Jean-Michel Apathie, et de loin, mais Demian West. C’est qu’il y a une grande différence entre lui et les cinglés, paranos, etc. ci-dessus : ceux-ci se ressemblent tous, dans leurs opinions, dans leur style, et même dans leurs insultes. Alors que Demian a le mérite de n’être personne d’autre que lui-même. Que cette personnalité soit agréable ou non, je m’en moque, je ne couche pas avec lui ! Comme disais le grand Charles :

                                                        Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,

                                                        Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ?

                                                        Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau !

                                                        4. On peut dire ce qu’on veut sur agoravox, même du mal d’agoravox et du bien de Demian West !


                                                        • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 19:18

                                                          mrs Thierry,vous êtes libre de penser ce que vous voulez au sujet du 11/09,mais de la à traiter de « les cinglés, paranos, anti-tout et va-de-la-gueule qui traînent » sur ceux,et croyez le nous sommes nombreux à le penser,qui voient là un complot ignoble,vous êtes dans la calomnie,prenez donc la peine de décortiquer l’évenement avant de parler de quelque chose que vous ne connaissez qu’au travers de la version « officielle » dont les Américains sondés,jugent mensongère à 53 %, il y a une véritable « ébullition » outre-atlantique à ce sujet, mais la suite des événements à venir vous montrera le véritable objectif de la « junte » actuellement au pouvoir aux USA,continuez donc votre sieste en attendant.....http://www.reopen911.info/


                                                        • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 19:30

                                                          Personnellement, j’ai pu expérimenter à ma toute petite échelle et avec mes minuscules moyens, que la liberté de parole et de pensée n’intéressait pas vraiment. Ce qui importe, c’est le public réel ou fantasmé, le potentiel de diffusion de son information, le nombre de votes « oui » recueillis, à moins d’avoir l’ego bien placé et de n’avoir que faire de telles évaluations ? Combien de personnes se plaignent d’Agoravox et ne pourraient pas en partir, parce qu’ils ont besoin du public qu’ils croient avoir ? On critique, parce qu’on serait attaché, mais en même temps, c’est parce qu’il y a des travers, un manque de respect manifeste de la diversité de pensée sur Agoravox et les supports similaires, que l’on peut créer une mise en scène de ses idées, que l’on peut développer des personnages normatifs et à fort potentiel(que ce soit par leurs idées, leur style, leur caractère ou leur action)... Et peut-on espérer être un citoyen reconnu, ou même simplement lu, respecté et commenté sur ce site si l’on ne s’accroche pas à un clan ou un groupe d’habitués, si l’on ne tombe pas dans l’oeil des piliers ou très réguliers ?

                                                          Confirmation : mon petit site « Esprits Libres » n’intéresserait guère les gens d’un site comme Agoravox, car on s’y respecte et a envie d’apprendre à se connaître pour mieux se comprendre. C’est trop demander à des citoyens modèles qui commentent l’actualité sans forcément savoir de quoi ils parlent ou en reprenant des informations déjà diffusées !


                                                        • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 19:35

                                                          Agoravox n’est jamais à mon sens que le support le plus médiatique pour valoriser un concept de consommateurs d’informations... En effet, les citoyens consomment des médias et pensent qu’ils peuvent échapper à des logiques ou des pensées qui leur seraient imposées, sans imaginer qu’en fait, ils restent aussi pris dans un autre système, peu éloigné dans ses pratiques et ses défauts...


                                                        • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 19:35

                                                          pôv Demian, toujours à l’west.....je te plains sincèrement......si,si,vraiment...... smiley t’es un grand comique qui s’ignore....


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 20:59

                                                          @ Fuchinran

                                                          Merci pour vos très intéressants commentaires. Je voudrais juste apporter une nuance à votre dénonciation de l’ego mal placé et du besoin que l’on peut avoir d’un public supposé. Reconnaissons que nous sacrifions tous à cette forme d’ego : car on écrit toujours pour être lu. Et si personne ne s’y laissait aller, il n’y aurait ni art ni science. Il faut bien accorder à la prétention le mérite d’être parfois de l’ambition, et de nourrir le talent. (Je ne parle pas pour moi.)


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:00

                                                          @ Demian

                                                          Peut-être qu’ils rejettent la société surtout parce qu’ils se sentent rejetés par elle ? Mais je ne crois pas qu’ils feront bon usage de cette nouvelle liberté que leur accorde internet, pas même pour se consoler. Le rejet du TCE, la paranoïa collective qui s’est emparée des français à cette occasion, n’a-t-elle pas été nourrie par les blogs ? Comment nous protégerons-nous de ce nouveau moyen que s’est donné la masse pour se rassembler ? Je ne sais pas. Mais une chose est sûre : il ne faut pas se taire, et ne pas les abandonner à leur confortable unanimité.


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:01

                                                          @ Dégueuloir

                                                          J’ai bien lu les dénonciations de la version officielle, et aussi les dénonciations de ces dénonciations.

                                                          Quant à votre conseil, je le suivrai avec plaisir, car mes siestes ne sont pas peuplées de vos cauchemars.


                                                        • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 23:34

                                                          si,si je t’assure Demian ,je suis réellement Baudelaire,tiens.....ce poème est pour toi !

                                                          La cloche fêlée

                                                          Il est amer et doux, pendant les nuits d’hiver,

                                                          D’écouter, près du feu qui palpite et qui fume,

                                                          Les souvenirs lointains lentement s’élever

                                                          Au bruit des carillons qui chantent dans la brume.

                                                          Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux

                                                          Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante,

                                                          Jette fidèlement son cri religieux,

                                                          Ainsi qu’un vieux soldat qui veille sous la tente !

                                                          Moi, mon âme est fêlée, et lorsqu’en ses ennuis

                                                          Elle veut de ses chants peupler l’air froid des nuits,

                                                          Il arrive souvent que sa voix affaiblie

                                                          Semble le râle épais d’un blessé qu’on oublie

                                                          Au bord d’un lac de sang, sous un grand tas de morts,

                                                          Et qui meurt, sans bouger, dans d’immenses efforts.

                                                          qu’est-ce qu’on dit à tonton Dégueuloir .... ?? smiley


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 23:45

                                                          @ Dégueuloir

                                                          Utiliser un poème de Baudelaire comme une insulte. Le conclure par un smiley. Vous seriez capable de chier sur la Vénus de Milo ! Je vous méprise.


                                                        • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 23:50

                                                          je plaisante Demian,au fond j’aime bien tes complaintes impertinentes et tirées au baujolais nouveau,t’es le champion de la provoc et du golibet calemburlesque, forcément,ça plait pas ...au plus grand nombre...continu,ne change pas !!! smiley


                                                        • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 23:52

                                                          mais non Thierry ! ON SE TAQUINE !!! continue de me mépriser.... smiley


                                                        • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 22:27

                                                          Il ne s’agit pas d’une dénonciation, mais d’un constat qui n’engage que moi et qui n’est en rien une vérité. Bien sûr, si ce n’est pas discutable, pas défendable, ou qu’il est impossible de confronter cette idée à des arguments ou contre-arguments pertinents, quel est l’intérêt de dire ce que l’on pense d’un sujet, d’un article ?

                                                          Cela pourrait se débattre, mais je ne crois pas que beaucoup de membres le souhaitent. A vrai dire, ce n’est à mon avis qu’une conséquence du système mis en place, du moins du détournement qui est fait d’outils, de fonctionnalités proposées pour fidéliser ou encourager la participation... Quand j’évoque l’ego, ce n’est pas forcément négatif ; le problème est bien là. Dans les interactions produites sur Agoravox, les membres à quelques exceptions près ne se lisent pas mais exposent leur avis au rédacteur... Il peut y avoir des échanges avec un, deux ou trois membres, mais cela reste exceptionnel et tout reste une accumulation de posts, dont émergent surtout les piliers ou les membres les plus charismatiques. D’une certaine manière, la mise en scène des membres est inévitable et s’opère par leurs mots, leur style, leur manière d’aborder, de défendre leurs idées ou d’attaquer les idées des autres, par principe, pour la pure contestation, la provocation ou par conviction. Elle produit inévitablement par le jeu des interactions et les perceptions qui émergent des jugements et des réceptions de nos actions par autrui, une charge egotique, laquelle charge remplit des failles ou répond à un besoin de conforter un ego déjà très important. Je ne vois pas en quoi cela pose un problème aux intéressés, si ce n’est que peu cherchent à comprendre et préfèrent faire le spectacle, valider leur participation et leur image consensuelle, perturbatrice ou dominante... Si l’on réfléchissait un peu, sans pour autant tomber dans des réflexes de chercheurs ou de savants, on pourrait analyser le véritable sens des mots et des idées.

                                                          Je vous remercie d’avoir lu mes commentaires avec intérêt. Ce n’est pas complétement rassurant de voir comment sont traités les gens sur ce site, mais après tout, c’est assez conforme à la majorité des espaces dédiés aux discussions ou au « blabla » sur l’actualité. Je suppose que quand on m’explique gentiment que je n’ai rien à faire sur ce site, on me fait un compliment !


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 22:08

                                                          @ Aegidius Rex

                                                          Bon, j’avais raté votre intéressant commentaire.

                                                          Est-il si certain qu’il soit dangereux de permettre au méchant d’exercer sa méchanceté, dans un cadre contrôlé ? N’est-il pas au contraire utile de lui offrir un exutoire ?

                                                          Cela me rappelle une polémique au sujet des films pornographiques, qui étaient dénoncés par des féministes qui y voyaient une incitation au viol. Mais des études comportementalistes ont révélé une tendance inverse : l’agressivité envers les femmes semble diminuer après le spectacle !


                                                        • Thierry Thierry 22 novembre 2007 23:35

                                                          @ Aegidius Rex

                                                          C’est bien ce que j’avais compris, et dont je parlais.


                                                        • geko 23 novembre 2007 00:01

                                                          Il faudrait pondérer le nombre d’interventions par le nombre de caractères pour affiner votre résultat quantitatif mais là encore vous passeriez à côté de l’essentiel, la qualité de l’intervention !


                                                        • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 00:51

                                                          Heureusement que les experts sont quand même un peu plus sérieux dans leurs analyses que ceux qui croient l’être ou qui évoluent dans le milieu de l’expertise citoyenne !


                                                        • rodofr rodofr 22 novembre 2007 19:47

                                                          Les gens sont tellement désabusés de voir a quel point les journalistes « professionnels » légitiment des politiques devenus des modèles de communication, qu’avoravox devient le lieu de toutes les frustrations bien qu’imparfaitement dites ,écrites et pensées. On se retrouve donc dans une scène théâtrale comme au début du film de Kubrick « Lolita ». Ou le journalisme citoyen vient tuer sur fond de décadence des deux camps, ceux qui sape l’idéal démocratique d’une information éclairée digne d’inspirée un vote lucide le jour des renouvellement de suffrages. Car il s’agit bien d’une tentative de mise à mort de tout ce qui touche le journalisme surtout télévisuel et radiophonique. Et il est évident que tout ce beau monde n’avait pas prévu une telle faille rendue possible par internet. Mais ce monsieur, que je regarde de temps en temps, ne se rend pas compte à quel point, sont talent de poser les questions avec son fameux prologue où se résume bêtement les enjeux, sert ceux qui sont rompus aux politiques de façades. A la fin, on en sort sans avoir rien retenu. Un pur produit marketing et l’impression nauséabonde qu’on sait fait avoir quelque part. Parce que la contradiction donne de la vie à ceux qui n’en n’ont plus, et à la fin, ils en sortent renforcer, car ces gens que vous interviewés, n’auraient jamais dû pour la plupart, avoir la parole. Ils sont des maitres en falsification et en réparties évasives. Et cela fait trente que cela dure. Beaucoup de vos prestations sont trés limite, indolore. Sous les applaudissements rien de nouveau. Arrêter la télévision, se serait déjà un bon début. Pour le reste blog et radio. Un réel effort est à faire, non pas pour ceux qui comme vous sont formater à votre réel, dont vous vous faite le garant, le passeur, mais pour tous les autres. Anonymes et qui sur Agoravox et autres, essaient tant bien que mal de reprendre un flambeau bien terne.


                                                          • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 19:50

                                                            On dirait un espace de petits enfants qui s’ennuient dans leur cours d’école et se chamaillent... Quelle immaturité ! Personne ne se lit, personne n’échange vraiment... Le seul but semble être de se faire remarquer par des comportements qui frôlent le manichéisme, interdisent les nuances ou les divers styles et comportements, à commencer par l’un des plus intéressants même s’il est blessant (le cynisme, l’ironie, la satire qui réagit face au consensus bien pensant)... A qui braille le plus fort pour devenir le leader ou le personnage le plus connu !


                                                            • geko 22 novembre 2007 20:03

                                                              Je vous lis je vous réponds ou sont vos réponses ? Vous êtes en plein dans ce que vous critiquer fuchinran !


                                                            • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 20:05

                                                              Madame fushinran,je crois que vous en faites partie de cette maternelle....mais en plus vous n’avez rien à dire d’intéressant à part dégoiser sur les gens d’AV, vous êtes affligeante en donneuse de morale et de leçons,seriez-vous collaboratrice d’Apathie ???


                                                            • geko 22 novembre 2007 20:10

                                                              Allez voir son blog il canibalise bon nombre d’articles publié sur AV. Laissez tomber c’est de la provoque ?


                                                            • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 21:59

                                                              Ce que vous « critiquez »... ;)


                                                            • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 22:02

                                                              Non, je n’ai pas besoin de m’adosser à quelqu’un pour donner mon avis et tant bien même, je n’aurais aucune honte à ne pas être assimilée à ce que vous donnez à voir d’AV.... En revanche, je vous remercie de collaborer avec autant d’enthousiasme à ce que je pense de ce site et de me donner autant d’exemples de ce que j’essaie de démontrer à un niveau un peu plus sérieux, ne vous en déplaise. Vous pourrez en lire les résultats dans la revue « Réseaux ».


                                                            • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 22:05

                                                              Notre site ne cannibalise rien, les membres sont encore en droit de ne pas considérer AV comme le centre du net et c’est heureux pour la liberté d’expression... Et puis, ça serait gentil d’éviter l’effet petit rapporteur auprès du big boss... Je sais qu’on fut un pays de délateurs dans des périodes de sinistre mémoire, ce n’est pas pour autant qu’il faut en être un exemple !? Pourquoi s’en priveraient-ils ? Il faut dire qu’avec le manque de constructivité des débats sur ce type de sujets, on peut comprendre qu’ils soient dissuadés de participer durablement !

                                                              Merci pour la pub, grâce à votre message, on a eu un record de nouveaux visiteurs :p


                                                            • Battement d’elle 22 novembre 2007 19:56

                                                              @ l’auteur

                                                              Avouez Mr Aphatie.... que vos articles ne sont qu’une prolongation de ce que vous êtes obligé de dire pour rester le journaliste politiquement correct !!

                                                              Osez dire que vous pensez profondément ce que vous écrivez ici ?

                                                              Que diable....lâchez vous un peu : vous ressemblez à ces marionnettes qui ont oublié ce que c’était que de penser par elles mêmes !!!

                                                              Essayez ça : créer vous un pseudo....... et venez écrire vrai : vous verrez l’expérience est assez délicieuse !!&nbsp


                                                              • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 20:12

                                                                pfff,ne demande pas à un aveugle de voir...ni à un sourd d’entendre...ce monsieur est payé,pas pour dire ce qu’il sait vraiment mais pour dire ce que les gens ont seulement envie d’entendre et surtout sur ce qu’ils doivent et ne doivent pas entendre. Tout le monde se rappelle de l’expression de Serge Alimi dans son livre « les chiens de garde »......


                                                              • Dégueuloir Dégueuloir 22 novembre 2007 20:13

                                                                n’importe quoi mrs west....mais au fait,que fais tu ici West ? ....


                                                              • La Taverne des Poètes 22 novembre 2007 20:26

                                                                Bonjour. Je ne me considère pas comme un journaliste citoyen au sens noble qu’on veut lui donner mais comme un contributeur. Je ne rejette pas la presse classique que je lis régulièrement. Mais je voudrais dire que nous vivons dans un monde profondément injuste et inégalitaire. Si l’on mettait en situation de vraie concurrence, loyale et non faussée, un bon papier d’Agoravox et un bon papier de journaliste professionnel, on pourrait véritablement juger en bonne démocratie ce que les gens préfèrent. Mais cela n’arrivera jamais car il y a d’un côté ceux qui possèdent tous les moyens d’information et ne partagent pas leur pouvoir, et de l’autre le Tiers-Etat qui heureusement depuis quelques années peut s’exprimer sur des médias citoyens.

                                                                Comment voulez-vous qu’il n’y ait pas d’agressivité de la part de ce Tiers Etat à qui l’on ne demande qu’une chose, de fermer sa gueule ?


                                                                • Fuchinran Fuchinran 22 novembre 2007 20:39

                                                                  Pourquoi sous prétexte que l’on parle d’actualité, on se sent obligé de reprendre la dénomination d’une profession, critiquable mais malgré tout « experte », dotée d’une méthodologie et d’une éthique ? Pourquoi ne serait-on pas « rédacteur militant », « rédacteur citoyen » ?


                                                                  • geko 22 novembre 2007 20:57

                                                                    @fuchinran Si vous souhaitez que votre Blog fonctionne il ne suffit pas de pomper du contenu ici il faut en produire soi-même. Ca s’appelle « duplicate content », google n’apprécie pas. Par ailleurs faire de la pub pour les pétitions UMP c’est carrément charlot ! Vous ne trompez personne sur AV !!


                                                                  • caraïbe 22 novembre 2007 22:12

                                                                    En remerciement de cette façon élégante utilisée pour raccompagner un internaute à la porte d’Agoravox, voici :

                                                                    à la lecture de l’article et des commentaires, on corrigera quelques erreurs d’analyse. Il est nécessaire de se décentrer de sa fonction de journaliste et de se considérer comme simple citoyen pour comprendre ces remarques, car le commentateur n’a certainement retenu que cette fonction neutre de chaque intervention.

                                                                    Pas de bouffées d’ego, donc, pas plus de haine, ni de psychopathie ou de jalousie dans « Réagir aux commentaires ». Juste la volonté de renvoyer l’image que certains donnaient d’eux, jusque dans l’écriture. ( amazone ). Jauger la tolérance ensuite.

                                                                    Juste la nécessité d’évaluer l’idéal dont on se réclame quand les propos semblent le renier.

                                                                    Juste le besoin de taper du poing sur la table quand le discours s’écarte trop d’une réalité dont on prétend s’inspirer.

                                                                    Là, certes Agoravox pâtit du bouclage médiatique environnant, car il n’est plus supportable que la vie dure soit sans cesse remodelée à l’image des belles idées des médias bien-pensants. Alors la réalité s’impose dans cet espace de liberté, brutalement. Et il est vrai que l’humour est étranger : la réalité ne souffre plus de masque, elle a partout ailleurs été tellement déguisée !

                                                                    MAIS, à lire les réactions, on pense qu’il vaudrait mieux laisser les professionnels travailler entre eux et parler le même langage. Pour ne plus les exposer à des atteintes qui les déstabilisent.

                                                                    Ils se conforteront dans leurs analyses monolingues, dignes héritiers de leurs aînés.

                                                                    Ils ne réalisent cependant pas encore qu’ils donnaient naissance à un journalisme vivant, ramené sans cesse au vécu, car forcé de s’ouvrir à la réalité.

                                                                    Certes, ils essuyaient les plâtres de cette fonction nouvelle. Mais cette évolution se fera, ailleurs, établissant plus largement ses codes et ses règles.

                                                                    C’était une chance pour eux de ne plus se scléroser, de renouveler leurs outils à la lueur d’un nouveau regard.

                                                                    Mais puisque tout était parfait avant, que les mots de la vie dérangent une harmonie établie, rendons leur sérénité à ces professionnels de l’information.

                                                                    Force est de constater l’échec d’une tentative de média citoyen. Mais l’essentiel sera préservé, un journalisme doté d’une « méthodologie et d’une éthique » qui a quand même su garantir des espaces de liberté.


                                                                  • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 00:54

                                                                    Il faut croire que Google ne partage pas votre avis d’expert :) Enfin, pour un site sans le moindre financement, 5000 à 10000 visites par jour, ce n’est pas si mal ! Ceci dit, je n’aime pas les insinuations de ce type... Et pour information, je produis largement de contenus... sans avoir à m’en justifier :)


                                                                  • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 01:07

                                                                    Au passage, mon site n’est pas un BLOG... Je ne comprends vraiment pas ces approximations des internautes, qui hélas ont tendance à tout simplifier aux modes en vigueur à l’instant T. En ce moment, la mode est aux blogs, donc tout est un blog. Non désolée, tout n’est pas un blog.

                                                                    Par rapport aux diffusions de contenus, je pense que cela pointe la grande limite de tous les citoyens, qui en effet publient un contenu formaté et le diffusent sur mon site comme ailleurs, après être passés par tout ce qui est plus « médiatique ». En l’occurrence, ça les regarde s’ils ne s’intéressent pas aux gens, ni à ce qu’ils peuvent penser. Ici personne ne s’intéresse en réalité aux gens qui sont croisés, il n’y a pas d’investissement sincère, sans enjeu de pouvoir et adhésion consciente ou non à un système, aux normes qu’il implique et qui sont détournées au fur et à meure que la « communauté » est obligée de se remettre en question.

                                                                    Mon site ne vise pas des gens de ce genre, mais des personnes qui souhaitent s’informer sur un plan général sans forcément se fondre dans un modèle (exemple : si on n’est pas un citoyen ici, on n’a aucun intérêt, il suffit de voir le traitement réservé aux avis culturels dédaignés). Il s’adresse aussi à une partie d’internautes qui ont envie d’échanger avec des personnes qu’ils pourront connaître dans leur vie privée, sous d’autres aspects que celui de leurs opinions et qui ne se contentent pas d’être producteurs et consommateurs de contenus mais qui impliquent leurs tripes, qui sont capables de donner de l’argent pour soutenir un projet comme des mécennes et sont aussi attachées à une éthique... Sur AV, les gens ne se portent pas de considération, beaucoup se regardent le nombril, d’autres cherchent à qui se raccrocher pour intéresser et entre temps, quand ils ne parviennent pas à exister par la pertinence, ils le font par une mise en scène sans inspiration. Combien y a-t-il d’ailleurs de modèles de contributeurs à l’intérieur de cette communauté ? Pas plus de 4 ou 5...

                                                                    Il est évident que c’est la différence entre un site entièrement fondé sur un système marketing, qui a l’obligation de drainer du trafic pour satisfaire ses investisseurs et soutenir sa structure en interne comme tous les sites du même type et une initiative privée, dont la seule ambition est de proposer un contenu dans de nombreux thèmes, sans la prétention de chercher des experts, des savants ou des personnes dignes du grade de journaliste citoyen ! A noter aussi que AV fonctionne parce qu’aucun participant ne cherche vraiment à savoir ce qui sous-tend le site... un peu comme Ciao, pionnier du genre, il y a 7 ans déjà et qui a clairement modélisé le système d’AV, après s’être inspiré des travaux sur le marketing de la valeur !


                                                                  • Fuchinran Fuchinran 23 novembre 2007 01:12

                                                                    « Par ailleurs faire de la pub pour les pétitions UMP c’est carrément charlot ! Vous ne trompez personne sur AV !! »

                                                                    Franchement, que pourrais-je bien en avoir à faire ?!


                                                                  • Forest Ent Forest Ent 23 novembre 2007 01:41

                                                                    Vous exhiber encore un peu plus. Je viens de parcourir l’ensemble de vos « contributions » où vous dénoncez l’égo et la vanité de vos semblables. C’est peut être vrai, mais vous en êtes sur cette page un des meilleurs exemples.


                                                                  • geko 23 novembre 2007 08:10

                                                                    Merci de votre aide Forest mais je crois qu’il n’y a rien à faire !

                                                                    @fuchinran relisez vous, il n’est jamais trop tard pour être lucide !


                                                                  • Forest Ent Forest Ent 23 novembre 2007 09:43

                                                                    Oui, elle en tient une sacrée couche celle-là.

                                                                    Mais a contrario ça me fait mieux comprendre ce que j’apprécie le plus sur AV et le moins dans les médias traditionnels : l’absence d’argument d’autorité. On ne s’appelle pas « rtl » ou « m6 ». Personne n’est a priori supérieur aux autres, et seuls le style, la qualité, la cohérence s’imposent. Si l’on est savant, il faut le montrer, pas le dire.

                                                                    Il y a un respect mutuel fondé sur le fait que personne n’est réputé a priori plus savant que les autres. Si l’on n’est pas d’accord, on s’explique (voire on s’insulte pour se défouler mais ça n’apporte rien), mais on met tout sur la table, et tout le monde peut se faire son idée.

                                                                    Dans cette logique, il est bon que les rédacteurs s’astreignent à répondre aux critiques, même si elles ne leur semblent pas fondées. Laisser un papier et ne pas répondre est une conception plus bouyguesque de l’info.

                                                                    Ca doit être déconcertant pour les pros qui travaillent aux sondages. Ce n’est pas parce qu’il y a 17% des gens qui ont écouté une émission qu’ils l’ont appréciée. Soit ils ont simplement pensé que les autres étaient pires, soit ils ont laissé le poste allumé dans la cuisine pendant qu’ils repassaient dans la salle de bains.


                                                                  • Emile Red Emile Red 23 novembre 2007 12:10

                                                                    Oh ! Combien vous avez raison Forest, l’audimat est une pure approximation, il m’arrive comme beaucoup, je pense, d’avoir la TV allumée en bruit de fond sans même savoir sur quelle chaîne, quand je travaille.


                                                                  • Emile Red Emile Red 23 novembre 2007 13:06

                                                                    M. Aphatie, j’ai peu l’habitude de vous lire ici, parceque je sens que votre démarche reste élitiste et que la plèbe ne vous sied pas.

                                                                    Je suis surpris que, au lieu de commenter les commentaire en prise directe, vous fassiez cet article incongru, temps perdu ou temps à perdre, je ressens comme une fatuité qui place l’homme sur le trône, au milieu du troupeau.

                                                                    Je voulais revenir sur ce détail qui m’exaspère, cette fameuse opposition entre le professionnel et l’autre, celui qui n’a de mots à écrire, sans carte, sans accréditation.

                                                                    Je me souviens, il y a quelques semaines, de votre face à face sur C+ avec le journaliste accompagnateur de l’arche de Zoé, revenu du Tchad. Vous lui avez dénié le métier de journaliste parceque celui-ci ne serait pas intervenu en cours de tournage, préférant le vif à la dénonciation. Et c’est là M. Aphatie que je me suis rendu compte du désastre qui ruine votre profession.

                                                                    Vous avez tant fréquenté les tours d’argent que le métier que vous prétendez exercer ne représente plus rien pour vous, ne pas diférencier le grand reporter qui témoigne du délateur contractuel est tout bonnement éhonté, révélant le peu de cas que vous faites de ceux qui risquent leur vie à chaque instant autour de la planète.

                                                                    Vous avez été jusqu’à reprocher à cet homme d’avoir tout dit et tout montré, attestant l’idée que vous vous faites du journalisme. M. vous vous êtes trop vautré dans les soies du pouvoir, vous avez trop usé les bancs des antichambres du pouvoir que votre jugement est dénaturé.

                                                                    Vous annoncez votre profession en étendard, en fortin à défendre alors que depuis longtemps vous avez abandonné la place, seul ce rôle de polémiste condescendant vous colle un peu, mais quoi du journalisme ? Comment pouvez vous encore vous posez en justicier de votre caste alors que depuis bien longtemps vous vous en êtes exclu ?

                                                                    Vous n’êtes plus que cette chimère, tel un pompier pour l’enfant, qu’on oublie vite avec le temps, et nul ne vous donne agrément de juger ce qui ce fait ou ce dit dans le monde, cet autre monde que vous ne voyez plus.

                                                                    Au revoir M. Aphatie, vous ne nous manquerez pas, votre dédain, vos silences, vos certitudes, gardez les pour les semelles de vos illustres interlocuteurs médiatiques, nous n’avons que faire de vous.


                                                                  • Carbonara Carbonara 22 novembre 2007 20:52

                                                                    Personnellement, je suis plutot satisfait de voir qu’il y a des gens qui s’exprime bien et sont cultivé ici. On apprend toujours des meilleurs. Et ceux qui pensent que cette « elite » dit n’importe quoi (ce qui je pense est parfois vrai) pourrait au moins tirer ce qu’il y a de bon dans leur intervention (culture, style, langage..) pour servir leurs propres idées !

                                                                    Pour autant, je demande à cette « élite » de comprendre une chose : c’est très vrai que vous faites pédant des fois. N’utilisez pas des mots et des allusions qu’une personne sur dix mille comprendra, ça ne sert à rien à part donner l’impression que vous venez vous la péter au milieu de tous ces « petites » gens.

                                                                    Mais je vous remercie quand même d’apporter vos contributions, malgré des conditions qui ne semble pas facile !

                                                                    Diversité et respect !!! Vive agoravox !


                                                                    • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:22

                                                                      @ Carbonara

                                                                      Vous ne parlez évidemment pas de moi, mais je tiens à faire une petite remarque : il est extrêmement difficile de faire simple. Un philosophe (j’ai malheureusement oublié qui) a dit que « le simple est toujours le simplifié ». C’est une des vérité les plus profonde que je connaisse.

                                                                      Personnellement, j’apprécie les textes que je ne comprends pas entièrement, et qui ne se laissent pas épuiser par une seule lecture.


                                                                    • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:05

                                                                      @ tous

                                                                      Je n’ai jamais vu autant de commentaires intéressants disparaître aussi vite. Une vraie hécatombe. Les censeurs sont à l’oeuvre !


                                                                      • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:25

                                                                        @ Demian

                                                                        Pas « les » citoyens, « des » citoyens. Mais précisément parmi ceux qui prétendent combattre la censure. Quelle hypocrisie !


                                                                      • Thierry Thierry 22 novembre 2007 21:47

                                                                        @ Demian,

                                                                        vous devriez être riche, et juif en sus. Ils seraient encore plus à vos trousses.

                                                                        Kssss kssss, attrape, Médor !


                                                                      • Carbonara Carbonara 22 novembre 2007 23:57

                                                                        « Je n’ai jamais vu autant de commentaires intéressants disparaître aussi vite. Une vraie hécatombe. Les censeurs sont à l’oeuvre ! »

                                                                        Cela ne fait pas très longtemps que je suis inscrit, et je voudrais savoir comment les commentaires disparaissent ? Avec les votes ? à partir de combien disparaissent-ils ?

                                                                        Sinon, j’ai l’impression qu’il y a pas mal de votes qui se font en fonction de la correspondance de la these de l’article/commentaire avec celle du votant, plus que la pertinence du commmentaire de maniere « objective »... Dommage.


                                                                      • Zalka Zalka 23 novembre 2007 07:53

                                                                        Il faut indéniablement du courage pour qualifier de commentaire interressant les insultes proférés par Demian à 99% des lecteurs.

                                                                        Le pauvre DW confond l’excellence avec la morgue et l’élitisme avec le mépris des autres.


                                                                      • JoëlP JoëlP 22 novembre 2007 21:30

                                                                        Je ne vous connais pas très bien monsieur Aphatie, désolé mais j’écoute France-Inter. Chaqu’un sa croix. Je ne pense donc pas que je serais agressif dans mes commentaires de vos articles...

                                                                        ...mais à supposer que Monsieur Jean-Marc Sylvestre, l’économiste qui nous débite sans cesse la même rengaine, publie des papiers ici, et qu’en plus, il ne réponde pas aux commentaires... alors là, je pourrais devenir très violent... comme par exemple l’envie que j’ai, après avoir parcouru ce fil, de casser la gueule à DW qui pollue le débat. Mais je suis civilisé, je me retiens, heureusement qu’il y a le canard smiley


                                                                        • Carbonara Carbonara 22 novembre 2007 23:51

                                                                          @demian

                                                                          Vous semblez intelligent, masi la majorité de vos commentaires sont hors débats. Le « je tends des pieges » me parait une excuse bien ridicule... Si vous êtes si élevé que vous le faites paraitre parfois, ne sombrez pas dans l’attitude de ceux qui vous critiquent !

                                                                          J’aimerai vous connaitre en vrai, car la on dirait que vous jouez un personnage de votre imagination, c’est dommage.

                                                                          Au plaisir de vous relire (en espérant que ce soit de meilleure qualité que ce que vous avez laissé ici...)


                                                                        • anamo 22 novembre 2007 21:32

                                                                          On peut dire que JM Apathie a fait son buzz ! Champion.


                                                                          • grangeoisi grangeoisi 22 novembre 2007 23:00

                                                                            Lol ! Au moins il aura de la lecture ! Au fait le DEA de DW c’est pas un : Diplôme d’Emmerdeur sur AgoraVox ? smiley

                                                                            Bon vous tire ma révérence. En fait et c’est tant mieux, AV m’a refusé 3 articles et compte tenu des articles nuls que j’ai eu le courage de lire ici,les miens devaient être plus que nuls. Mais que de bons articles autrement !

                                                                            A celui qui me semblait être un journaliste de journal de province et que j’ai bien taquiné hier je présente mes excuses. Dans ses commentaires d’ailleurs il m’a bien mouché ! Sans rancune.

                                                                            Attention cependant, on ne doit pas sortir tout net d’une trop longue fréquentation de ce machin.

                                                                            Bybye !


                                                                            • Fuchinran Fuchinran 25 novembre 2007 22:07

                                                                              Diplôme d’Emmerdeur sur AgoraVox ? => Ca doit être une fierté vu le niveau de certains commentaires !


                                                                            • Dégueuloir Dégueuloir 23 novembre 2007 00:04

                                                                              Ægidius a contribué 8 fois........pour rien dire.....comme moi présentement...


                                                                            • Carbonara Carbonara 23 novembre 2007 00:05

                                                                              @REX : intéressant

                                                                              @leon

                                                                              Sauf que s’il se sentait non libre et qu’il voulait faire des articles selon sa « bonne conscience », il lui suffirait de créer un compte anonyme... Cela a déjà été mentionné.


                                                                            • geko 23 novembre 2007 00:25

                                                                              @Léon ça ne l’empêche pas de donner ici une réponse globale aux commentaires, de se positionner par rapport aux medias citoyens sans pour autant entrer dans le vif du sujet politique ! Son opinion m’interesse !

                                                                              Comme certains l’ont suggéré, il pourrait très bien s’exprimer à titre anonyme. je pense d’ailleurs que tout bon journaliste devrait le faire. C’est une manière d’affimer ses convictions et ses capacités à convaincre par ses qualités informationnelles et rédactionnelles !!


                                                                            • Zalka Zalka 23 novembre 2007 07:56

                                                                              A vrai dire, tes stats n’ont strictement aucun intérêt. Ca fait déjà une large partie de tes commentaires qu’on peut mettre à la poubelle.


                                                                            • TALL 23 novembre 2007 08:11

                                                                              Te chasser ? Même pas. On s’en fout. Tu seras bientôt ici comme un clodo qui parle tout seul dans le hall de gare. Celui que les flics laissent tant qu’il n’emmerde pas trop les gens. Et à Noël, ils lui offrent même une clope et une canette.


                                                                            • TALL 23 novembre 2007 08:26

                                                                              Mets ce post-ci dans un cadre, car c’est le dernier que je t’accorde. Et maintenant tu peux rêver que j’aie aussi peu de caractère que toi. Rêve, rêve ... c’est tout ce qui te reste.


                                                                            • Arthur 23 novembre 2007 09:58

                                                                              DW : « ... Moi je marche en seigneur sur le boulevard ... ».

                                                                              En résumé, tu pratiques en seigneur le plus vieux métier du monde.


                                                                            • Arthur 23 novembre 2007 12:06

                                                                              Non, je résumais ton commentaire.


                                                                            • wesson 23 novembre 2007 00:23

                                                                              Cher jean-michel, Mais comment ne peut-on pas être secoué par ce touchant témoignage. Ne manquez pas de féliciter le ou la stagiaire qui l’as écrit pour vous. Ce que j’aime par dessus tout, l’accent de gaullisme dans le dernier paragraphe - que je pourrais résumer en language du peuple : « retenez-moi ou je m’en vais »

                                                                              Voyez-vous Jean-Michel, je fait partie des personnes qui pensent que vous n’êtes pas ici à votre bonne place. Si j’ai besoin de votre opinion, il me suffit d’appuyer sur la télécommande de la télévision et, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, je l’ai votre opinion. Certes, ce n’est pas toujours vous mais c’est toujours les mêmes idées. Je ne résistes pas à cette petite trivialité. Des journalistes de votre tonneau, il me suffit de mettre un coup de pompe dans ma télé ou dans ma radio pour qu’il en dégringole instantanément une bonne vingtaine.

                                                                              Ne vous méprenez pas, je n’ai rien contre vous, votre photo est plutôt sympathique. Par contre c’est sans la moindre hésitation que je voue aux gémonies la main qui vous nourris. Et vous voir pontifier ici, vous le valet des faiseurs d’opinions et autre sacs à lobbies, ça me fait de la peine surtout pour l’idée que je m’étais faite d’Agoravox et de son indépendance.

                                                                              Ici ça discute, ça s’insulte, et surtout, ça vous réponds. Vous voyez bien que cet endroit n’est pas fait pour vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès