• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’ennui naquit un jour de l’uniformité

L’ennui naquit un jour de l’uniformité

De cette uniformité d'informations nait bien sur l'ennui, mais peut naître à terme le poison d'une dictature intellectuelle. Pour l'instant se met en place une moins effrayante mais très pernicieuse tentative, celle d'imposer la pensée unique.

Les Français pour les médias seraient un ramassis de 'sans cervelle' et de 'sans dents', qu'il faut éduquer et à qui il faudrait dicter ce qu'il doivent penser.

 

 

 

Dans l'idiovisuel c'est flagrant, tous les jours que Dieu ou les hommes font, vous voyez je prends des précautions oratoires moi aussi, le même ronron médiatique, la même musique lancinante qui vous distille la VERITE. Vous prenez une chaîne 'd'information', LCI par exemple, on vous délivre une dose d'information répétée 50 fois par jour. Le journaliste n'est pas assez percutant ou la répétition vous lasse, vous passez sur LCP, puis sur I télé, puis sur RMC, merde ! ce n'est pas possible, ils ont tous les mêmes informations, ils ont tous vu la même chose, entendu la même chose, fait la même analyse, tiré les mêmes conclusions, prononcé les mêmes jugements, condamné les mêmes personnes. Le temps et la condamnation médiatique précèdent le temps judiciaire et sa condamnation éventuelle.

C'est formidable, la vérité n'a qu'un seul visage, qu'une seule expression, les faits qu'une seule explication.

 

LE MENSONGE ET LA CREDULITE S'ACCOUPLENT ET ENGENDRENT L'OPINION

Paul Valéry

 

Nos grands inquisiteurs modernes détruisent par rafales successives impitoyables ce qu'il ne faut pas aimer, Trump, le FN , Mélenchon, Fillon, La Police, l'Angleterre et son Brexit, la Russie et son Poutine de Malheur, les crimes d'Alep (où aucun journaliste n'était présent depuis des mois, où on ne pouvait vérifier aucune information, mais que nos journalistes commentaient en continu).

On ne vérifie rien par soi même, on reproduit des informations lues sur la presse, ou vues chez un ami 'Concurrent'.

 

On détruit aussi par mises à l'écart , par le silence, par le mépris. Actuellement, quelques candidats à la présidence, certains qui ont des choses à dire Asselineau, Artaut, Poutou, J. Lassalle ( très intéressant candidat modem), A. Jardin et une flopée d'autres n'ont jamais l'honneur des médias.

 

Nos médias pourraient consacrer quelques heures par semaines à ces candidats, au lieu de nous repasser 20 fois par jour les mêmes âneries, mais non, à la poubelle, pas intéressants ils pourraient faire de l'ombre à ceux qu'ils ont choisi ou que la rédaction se doit de choisir.

On ignore certains faits ou on atténue leur gravité. On manipule la vérité, comme à Nice par exemple. Les loups solitaires ou les théories sur les déséquilibrés ont fait Flores, il n'y avait que cela. Le fou n'a pas de projet défini, on ne peut le rattacher à une cause ou une idéologie, il ne peut être condamné puisque irresponsable. Pas d'amalgame, pas de stigmatisation, restons dans le politiquement correct.

 

D'où sortent ces journalistes, de l'école de la réussite, c'est sur.

Il ont fait les mêmes écoles que les politiques. Il sont plutôt de gauche 74% d'entre eux auraient voté Hollande d'après des études.

S'il existe des études universitaires et non universitaires de journalisme, elles ne sont pas requises et nombre de journalistes ont d'autres diplômes, les plus divers (droit, économie, sciences po, lettres, histoire, écoles normales, ... chimie) ou seulement, même si cela se raréfie, un diplôme d'humanités.

 

Certains font une courte échelle honteuse à des favoris du moment, Macron , Hamon, Bayrou.

 

Tous ces médias ont la même opinion, tous ont le même jugement, patrons de presse oblige.

Les journalistes, interchangeables, il n'y a que leur apparence qui est différente, tous ont appris au mot près la même leçon et la récitent ad libitum .

 

Qui sont ceux qui contrôlent les télévisions ?

 

 

  A noter BFM TV et RMC appartiennent à DRAHI qui doit beaucoup à MACRON

 

En résumé les puissances d'argent et d'état détiennent tous les médias. Tous rament dans le même sens et dans le même marigot.

 

http://mrc53.over-blog.com/article-6685965.html

 

Alors je me sauve vite, je vais sur mon ordinateur, et je vais lire médiapart, le canard enchaîné que je viens d'acheter, Causeur, Boulevard Voltaire, des dissidents quoi, puis je vais sur AGORAVOX, et là je vois une pétaudière immense mais tellement vivante, tellement saine, tellement nécessaire, plus que nécessaire, indispensable, on est d'accord sur rien, on discute de tout, avec véhémence, rarement avec violence, mais quand c'est le cas cela se corrige, ça discute, ferme.

 

On a changé de monde, on est dans la vraie vie, OUF !!! on pense par nous mêmes, quel bol d'air pur, de liberté, quel exercice salvateur pour nos neurones ankylosés par le satané écran de fumée de nos téléviseurs.

Pouvoir enfin s'extirper de ce piège de l'IDIOVISUEL avant qu'il ne soit trop tard, avant que la pensée unique ne gangrène nos cerveaux. Heureusement ce contrepoison existe, c'est la raison pour laquelle on voit les sondagiers se fracasser sur la vague montante des populations rétives.

 

Si l'on passe sur la presse écrite, même traitement,à part quelques francs tireurs on retrouve en général la même unanimité.

La raison est simple

Qui achète la presse ? L'état.

La liste des journaux subventionnés est pléthorique, on y trouve libération, le monde, L'humanité, le Parisien,

les plus aidés au N° paru et vendu sont, l'Humanité, Micro hebdo, Télérama, Le nouvel OBS, Libération.

Nous payons environ 450 millions par an d'aides directes pour une presse qui se lit de moins en moins. En global certains chiffrent le coût total à plus d'un milliard.

Mais la question qu'il faut ses poser est celle-ci.

LA LIBERTE DE PRESSE NE PASSE-T-ELLE PAS PAR UN REFUS DES SUBVENTIONS ?

Et bien entendu par un effort sur la qualité et la variété des publications.

Nous sommes le pays d'Europe qui finance le plus la presse

 

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/33224-presse-subventionnee-les-20-journaux-les-plus-aides-par-l-etat

 

Si l'état c'est à dire nous, ne donnions pas des sommes folles pour faire survivre ces médias papiers, ils seraient presque tous en faillite. Alors cela crée pour cette presse des liens, des obligations, de l'autocensure, du suivisme, c'est humain et surtout un choix économique, c'est une question de survie.

 

Certains journaux, rares ponctuellement essayent de résister, il dénoncent le système qui les fait vivre,

mais leur rébellion ne dure pas longtemps,

la laisse se resserre, et comme ils ne veulent pas se suicider, ils rentrent dans le rang

 

 

Puis il y a des abattements fiscaux consentis à nos amis journalistes, c'est toujours nous qui payons bien sur. Ces journalistes à qui le pouvoir consent de tels avantages ne peuvent œuvrer contre ce pouvoir, et se le mettre à dos, il faut bien vivre et vivre bien.

 

7650 euros d'abattement supplémentaires sur le revenu qui s’ajoutent à l'abattement de 10% que vous et moi décomptons.

Qui bénéficie de ces largesses

 

  • les journalistes

  • Les rédacteurs

  • les photographes,

  • les directeurs de journaux,

  • les critiques dramatiques et musicaux.

Perçus même si s'est une activité complémentaire, même parfois sans carte de presse si votre activité est reconnue. Certains essayent quand même des résister

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/704-journalistes-et-carte-de-presse-abattement-forfaitaire-de-7-650-euros.

 

Heureusement il existe des contre pouvoirs de plus en plus nombreux et efficaces il y a des médias alternatifs. Ceux auprès desquels on peut se réfugier pour éviter l'intoxication médiatique. Là il y des opinions divergentes, des argumentations et des recherches tous azimuts, et là on nourrit notre substantifique moelle comme disait Rabelais.

Encore faut-il encore avoir la force d'appuyer sur le bouton arrêt de cette boite à mensonges.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.32/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 13 février 13:41

    @moderatus,

    bonjour, commentaires en diverses étapes, ayant été journaliste affilié à la FNPS, je conteste de dire comme vous le faite à moins de mal comprendre que tous les journalistes bénéficient d’abattements substantiels.

    J’ai réglé mes cotisations chaque année auprès de Fédération Nationale de la Presse Spécialisée dont vous trouverez le siège social sans contexte sur Paris.

    J’ai aussi assumé les fonctions de Grand Reporter, de Directeur de ¨Presse, vendu en kiosques et diffusé en son temps par les NMPP.

    Je n’ai jamais bénéficié d’aucun passe droit, même avec ma Carte Professionnelle, car j’ai toujours refusé d’enlever le « bandeau » « LIBRE EXPRESSION » Ce que mes confrères me reprochaient, mais j’ai tenu bon et j’ai gardé la tête haute.

    Donc merci de ne pas mettre tout le monde dans le même sac.

    Il suffit de prendre aussi Agoravox qui devient le refuge de certains extrémistes comme vous le décrivez si bien, je ne veux que comme exemple qu’au moment où j’ai posté mon « article » le votre n’y été pas, car dans ce cas, connaissant la qualité de nos échanges, je l’aurai pulsé.

    Il est regrettable de ne pas lire un seul article critiquant LA MODERATION d’AGORAVOX.

    La suite arrive

    Amicalement

    Le Panda 

     


    • moderatus moderatus 13 février 15:22

      @Le Panda

      Il est regrettable de ne pas lire un seul article critiquant LA MODÉRATION d’AGORAVOX.

      J’espère que cette remarque, ne s’adresse pas à moi, ou alors c’est que vous avez un sens particulier de l’amitié, car cette accusation est grave.

      J’ai moi même bénéficié, il y a des année à un abattement de 30% supplémentaires sur ma déclaration d’impôts, et c’était le cas à l’époque des journalistes.

      Les dispositions ont aujourd’hui changées et se sont transformées en une défalcation forfaitaire, c’est connu, et j’en donne la preuve.

      Maintenant c’est connu que certains dans cette profession se jugent intouchables et ne supportent pas la critique.,certains s’arrogent le droit de juger, de condamner même, mais halte à ceux qui oseraient les critiquer.
      Tous les éléments que je donne sur’ les patrons de audiovisuel, et les sommes versées à la presse sont exacts
      Mais je parle de Francs tireurs qui ont le courage d’être libres et de donner leurs opinion sans crainte.


    • Le Panda Le Panda 13 février 18:15

      @moderatus
      J’espère que cette remarque, ne s’adresse pas à moi, ou alors c’est que vous avez un sens particulier de l’amitié, car cette accusation est grave.

      Cela serait grave de vous à moi, je vous porte une estime bien plus conséquente que ce que vous pourriez le penser et depuis mon « retour » j’ai senti chez vous un « homme » propre et ouvert.

      Je ne me suis jamais permit de porter ou de continuer à converser avec une personne dont je doute de sa probité.

      Je n’ai jamais bénéficié d’un abattement quelconque, ni en qualité de grand reporter, ni en qualité de Directeur de Publication.

      Ma position de « gérant de mon entreprise » n’avait rien à voir avec cela, mais j’ai refusé les règles de certains professionnels qui signent une « Charte » qui n’a rien à voir avec le sens de la « Véritable Information » dont j’ai toujours fait ma « Devise ».

      J’attends de vous lire et le cas échéant je vous invite si vous le voulez à lire ou parcourir mon « article » pour constater ce que je dis en ce qui concerne LA MODERATION LA VRAIE.

      Recevez mes amitiés sincères si vous les acceptez bien sur.

      Le Panda

      Patrick Juan Fondateur du Journal Le Panda que j’ai arrêté au moment du décès de mes parents car je me suis occupé de mon père.

      Voilà j’ose croire que vous ne mettrez pas une seconde en doute ni ma franchise ni mes propos.

      Bien à vous. 


    • moderatus moderatus 13 février 18:38

      @Le Panda

      Je veux croire en votre sincérité, et nos différences d’opinions sur certains sujets ne sont pas un obstacle à un respect mutuel.

      Si on ne devait dialoguer qu’avec des gens qui sont toujours d’accord, les silences seraient longs.
      Quand je parle des grands médias, il n’y a qu’à voir qui les possèdent pour comprendre leur influence.

      Les journalistes en général , je ne parle pas de vous , s’arrogent le droit de juger et parfois de condamner, le tribunal médiatique est plus rapide que la justice.

      Quand Vous savez qui possède BFM TV et RMC et Libération, DRAHI et que cet homme est débiteur de Macron, on comprend l’histoire d’amour entre BFM et Macron.les casseroles de Macron elles ne sont pas sonores , elles ne résonnent pas dans les médias.
      Alors vous connaissez l’arroseur arrosé, et bien je me fais un plaisir d’arroser l’arroseur.

      Amicalement.


    • Hecetuye howahkan howahkan 13 février 13:51

      Salut

      sur l’ennui il y a tant à dire de lui même qui est un des symptômes-catalyseur d’éveil de notre cerveau qui depuis genre + ou - 3000 ans a mis en berne une partie de nos capacités et pas des moindres car il s’agit de ces capacités de la vie, nous n’avons gardé que la pensée qui est un programme mécanique de survie,basé sur l’analyse du passé pour projeter le futur...là ou la pensée rencontre toujours sa propre fin, qu’elle en devient taré, surtout que cela pour nous ne se produit plus que au delà de la zone radar de la pensée superficielle et oui même de la pensée profonde on n’en est plus conscient.. smiley

      l’ennuie c’est comme la souffrance, la peur etc...c’est le signal que la pensée déraille et la souffrance de l’ennuie nous signale cela...

      c’est un symptôme qui est là pour aider si on le vit....or que faisons nous ? on essaye de fuir l’ennuie....

      on ne saura jamais ce qui se cache derriere..comme derriere la peur dont on ne connaît rien comme derrière la souffrance même chose..

      la Création est tout sauf uniforme..la pensée humaine elle est tout sauf diversité...quoique ? au rayon yaourts si quand même..

      elle est donc , la pensée, je suis donc, moi, toi, eux etc le probleme doit se dire tout humain un peu éveillé...

      et donc comme dit moderatus : mais peut naître à terme le poison d’une dictature intellectuelle.

      cette dictature pour moi commence avant tout en chacun.....sans avoir eu la révélation non recherchée donc spontannée d’au moins une partie du programme de la pensée ceci est très difficile, impossible en fait à à cerner..parce que la pensée humaine tourne en rond sur....elle même..elle est son propre point de repère ,sa propre référence..basé sur sa propre mémoire et ses propres désirs dont elle ne connaît rien du tout ou si peu que cela ne change rien du tout ...

      la pensée doit se tromper c’est sa nature..quelque chose nous le signale, l’ennuie fait parti de ces signaux car il est insupportable , il est souffrance..la pensée ne le laisse plus s’exprimer, cet art est en grande partie perdu...de même que elle ne sait plus que ce symptôme est aussi le catalyseur de sa propre rédemption..

      voyez le cheminement..la pensée va commettre des erreurs, c’est dans son programme, c’est comme cela parce que elle est trop limitée par programmation et va essayer d’ intervenir là ou elle ne doit jamais aller sinon c’est le foutoir ..ceci est signalé par une souffrance + ou - forte, l’ennuie fait partie de ces symptômes..que l’on doit apprendre à laisser être sans rien en attendre...si j’essaye de résoudre cette question je ne vais jamais la résoudre...paradoxe apparent pour la pensée seulement..

      nos autres capacités enfouies,endormies ,que tout le monde possède à l’état latent ,elles le peuvent laisser être le symptome-catalyseur ,c’est leur travail..ces autres capacités sont aussi elles programmées..elles agissent indépendamment de la pensée...

      notre chemin était par là..........nous allons exactement à l’opposé..d’où le désastre humain..

      Rien n’est perdu...à chaque instant présent donc toujours ceci peut changer..si on n’essaye plus de fuir mentalement...comme tout le monde le sait smiley la fuite est ce que on appelle la peur..quand j’ai peur je dois le vivre..jamais y faire face car la peur et moi c’est une seule et même « chose »..

      on passe ainsi de la binarité qui divise de la pensée ce qui est nécessaire et vital pour survivre physiquement, à l’unité de nos autres capacités dont certaines sont en phase avec L’Origine...la Création, qui peut alors nous toucher si et comme elle le veut, nous n’avons strictement rien à dire ni à tenter à ce propos....Origine,niée par le siecle des lumières pour des raisons de contrôle des esprits Origine qui comme vous le savez et comme nous le savons glissant de Marseille, ne peut qu’être au delà du temps, sans début et sans fin...non née donc non mortelles...pure inconnue..sauf quand elle nous touche..on peut alors en ressentir la profonde paix qui est sa nature...donc la notre aussi...

      bon etc comme d’ habitude..

      respects et robustesse..

      voila c’est très simple en fait..


      • rogal 13 février 16:10

        @howahkan
        Louis XIII, entraînant un courtisan dans l’encoignure d’une fenêtre du Louvre : « Venez, Monsieur, ennuyons-nous ensemble. »


      • Hecetuye howahkan howahkan 13 février 16:29

        @rogal

         smiley


      • Le Panda Le Panda 13 février 13:51

        @moderatus,

        Dans mon article en « rade » comme « Le Charles de Gaulle » à Toulon, la marée monte, ce que vous expliquez là, dans votre article a fait l’objet de nombre d’articles plus forts les uns que les autres.

        C’était la belle époque d’Agoravox ce que l’on osa appeler le 5 eme Pouvoir, il a vite coulé pour devenir une FONDATION qui marche avec ce que Carlo avait souhaité mettre en place, j’ai ses « ouvrages » dans ma bibliothèque, dédicacés par ses soins.

        Les échanges étaient de bien meilleures qualités et lorsqu’un article auquel on postait un « commentaire » on recevait tout ce qui se disait.

        Il est vrai qu’à l’époque Les Voix du Panda ont copiés la structure d’AGV.

        Il suffit de constater que ce sont les deux seuls « Forums » d’actualités à avoir le même fournisseur lecteur MP3.

        La pointe d’avance que nous avons, reste que tous les intervenants qui sont filtrés pour éviter les trols reçoivent copie des commentaires à chaque intervention, quel que soit le rôle de l’intervenant.

        Amicalement

        Le Panda


        • Le Panda Le Panda 13 février 14:01

          @moderatus,

          Si l’on passe sur la presse écrite, même traitement, à part quelques francs tireurs on retrouve en général la même unanimité.

          Ou tel mon cas nous ne sommes pas admit en tous lieux. Malgré mon passe à l’Assemblée Nationale que je peux utiliser à ma guise au poulailler.

          La raison est simple

          Qui achète la presse ? L’état.

          Non, je n’ai jamais offert un seul journal à L’état, sauf « le dépôt légal » obligatoire du siège social d’où se trouve le journal et son directeur de Publication.

          Puis si vous ne le faites pas aussi après de la B.N. Vous risquez de ne plus paraitre, où se trouve LA JUSTICE de la vraie presse, dans la poubelle des poubelles de ceux qui se prétendent politiquement propres.

          Amicalement

          Le Panda 


          • Xenozoid Xenozoid 13 février 14:05

            je vais mettre mon grain de sel très salé


            Vivant dans le pays des morts. Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffuse de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
            Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable





            • Le Panda Le Panda 13 février 14:10

              Je reviendrais pour débattre plus à fond lorsque le débat sera ouvert, mais mes précisions, ne sont nullement une attaque, mais simplement une mise au point complémentaire de l’article de moderatus.

              A bientôt, d’ici un moment et dans l’attente de vous lire.

              Mis il me semble que je l’avais écrit déjà dans les plus grandes fortunes de France il y a 9 ^patrons de Presse qui nous saoulent de répétitifs.

              Comme si nous étions des débiles ignares etc.

              Incapables de leur dire vous êtes des VOLEURS MENTEURS.

              Vous n’avez aucune âme de création, et le cul posé dans vos fauteuils vous faites le malheur de la majorité de vos lecteurs, à force de passer en boucle des sujets que vous achetez à l’AFP, venez prétendre le contraire et je vous mettrez les courriers échangés avec la Direction de l’AFP à Paris.

              Voilà j’en ai des pleines valises à votre services.

              Le Panda 


              • meslier meslier 13 février 14:13


                Dans le classement mondial de la liberté de la presse 2016 ,la France est classée 45 ème après le Bostswana et le Burkina Faso . ( classement reporters sans frontières ) .

                https://rsf.org/fr/classement

                La France a une presse de voyous et s’apprête à mettre au plus haut sommet de l’Etat un voyou en la personne de Macron.

                J’ai honte pour mon pays .


                • moderatus moderatus 13 février 15:31

                  @meslier

                  Merci pour votre complément d’information, il est essentiel.

                  Au pays de Voltaire et Zola , que la liberté de la presse soit à ce niveau c’est triste .
                  encore merci, et si vous le permettez , je me servirai de votre lien.

                  cordialement.


                • Martha 13 février 15:38

                  @meslier

                   Ne pas confondre ces ordures et notre pays, svp.

                   Dites : ces ordures font honte à notre pays !


                • Martha 13 février 16:07

                  PS :

                   Il est prévu trois périodes :

                   1er janvier au 19 mars, veille du jour de la publication de la liste des candidats par le Conseil Constitutionnel : => présentation « équitable » par les médias audiovisuels.

                   Du 20 mars au 9 avril, veille de l’ouverture de la campagne officielle : => temps de parole et temps d’antenne « équitables ».

                   Du 9 avril au 6 mai : => temps d’antenne et temps de parole égaux.

                   Vu ce que l’on constate actuellement, Nous sommes dans la première période définie ci-dessus, quel est au juste le sens de ce mot bizarre « équitable » ?


                • meslier meslier 13 février 16:11

                  @Martha
                   
                  Tout à fait d’accord , votre formulation est plus appropriée .

                  Cordialement .

                  Jean Meslier .


                • meslier meslier 13 février 16:14

                  Bonjour moderatus

                  Vous pouvez bien sur diffuser ce lien , il ne m’appartient pas .

                  Cordialement .

                  Jean Meslier .


                • moderatus moderatus 13 février 17:03

                  @Martha

                  Bonsoir merci, pour vos infos , je n’avais pas le calendrier médiatique de la présidentielle.

                  La langue Française est très riche, elle permet des subtilités multiples c’est pourquoi pendant longtemps ;,elle fut la langue des traités internationaux.

                  Il n’y a guère tous les diplomates Européens parlaient le Français.
                  aujourd’hui encore le Français est une des trois langues de travail dans les organismes internationaux.

                  Pour en revenir au futur médiatique des élections,
                  Temps de paroles égaux, on comprend facilement,

                  mais présentation équitable, alors la, il faudra que l’on m’explique ?

                  quand on voit la façon dont sont interviewés Marine Le Pen et Mélenchon, qui sont toujours accueillis avec méfiance et distance et qui se battent verbalement et constamment avec les journalistes, présentation équitable prête à rire.

                  merci pour vos infos


                • PiXels PiXels 14 février 10:39

                  @moderatus
                  .
                  « quand on voit la façon dont sont interviewés Marine Le Pen et Mélenchon, qui sont toujours accueillis avec méfiance et distance... »
                  .
                  C’est vrai !
                  MAIS... à une différence près :
                  Le « clan » Le Pen, sur les plateaux télé, on en bouffe MATIN, MIDI et SOIR !!!
                  .
                  Pas un jour sans qu’au moins 2 ou 3 soient les « invités » des mms !
                  .
                  Et quand il n’y en a pas, pas un « débat » (politique) où, à tous propos, on n’entende pas un journaleux rappeler que « Marine Le Pen a dit ceci », « Marion Le Pen a dit cela » ou « Florient Philippot bla bla bla et Maître Collard gna gna gna.. »
                  .
                  Mais les « fans » n’en démordent pas... le FN est « anti-système » !!???
                  Et NON ! Ce n’est pas le « Diable de confort » (l’épouvantail à moineaux) utilisé par l’oligarchie pour favoriser la stratégie du « vote utile » en garantissant la victoire du candidat de droite (de droite) ou de droite (de gauche) !


                • moderatus moderatus 14 février 10:52

                  @PiXels

                  Exact ,mais les médias ont obligation par le CSA de faire venir les représentants des partis politiques suivant leurs représentativité, Une des intervenants m’a expliqué tout le processus et maintenant nous allons rentrer dans une période d’égalité de temps de prise de parole.

                  Mais MLP et Mélenchon se sont éloignés pendant un moment des médias télévisuels en désaccord avec le traitement qu’il leur était réservé. Recevoir quelqu’un c’est bien, mais tout dépend aussi comment vous le recevez, et quand dans des duels le journaliste prend parti contre un interlocuteur , cela déséquilibre le débat

                  http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20160621.OBS3095/melenchon-l-homme-qui-n-aimait-pas-les-medias.html


                • Jeekes Jeekes 13 février 14:46

                  « Il ont fait les mêmes écoles que les politiques. Il sont plutôt de gauche 74% d’entre eux auraient voté Hollande d’après des études. » 

                   
                  Donc ils sont de droite !

                  Et c’est pas tout. Ils sont aussi :
                  lâches,
                  veules,
                  pourris,
                  vendus,
                  menteurs,
                  frimeurs,
                  prétentieux... 

                  J’en oublie forcément, mais y’en a déjà bien assez pour aller vomir !

                  • moderatus moderatus 13 février 15:39


                    A la limite qu’ils soient de droite ou de gauche, cela n’aurait aucune importance, s’il, faisaient leur job qui est d’informer avec impartialité. et non donner leur opinion, il existe pour cela des journaux d’opinion à gauche et à droite, et ils défendent un parti ou une idéologie, mais là il agissent loyalement, à découvert.


                    • Paul Leleu 14 février 12:12

                      @moderatus


                      bah... c’est un peu malhonnête... si les journalistes sont contre Mélenchon et la CGT, je ne vois pas comment ils sont « de gauche »... 

                      Franchement, Elkabach, Franz-Olivier Giesberg, PPDA, Chazal, Pujadas, JP Pernod... ils sont de gauche pour vous ?? 

                      Ca me fait penser à Brigitte Bardot et Alain Delon... le vedettes de l’anti-france étaient en fait d’extrême-droite... beaucoup de vos « journalistes » et autres « vedettes du PAF » sont un genre d’anar’ de droite... c’est à dire des petits pantins égocentriques qui se sont trouvé une place « d’artiste » dans la société bourgeoise triomphante... 


                      ----------

                      Pour info, la fréquentation des chaines info-continue, elle ne représente que 5% des audiences... l’essentiel est ailleurs. 


                    • moderatus moderatus 14 février 12:38

                      @Paul Leleu

                      Bonjour,

                      IL n’y a aucune malhonnêteté, il peut y avoir des erreurs c’est possible.
                      mais là cela n’est pas le cas.
                      La gauche de Montebourg qui a rejoint la Gauce de Hamon, la gauche de Mélenchon qui n’est plus socialiste, la gauche de Poutou et diverses tendances.

                      la gauche de Mélenchon étant aujourd’hui l’ennemie et la cible des socialistes.

                      https://francais.rt.com/france/32407-parti-socialiste-compte-jean-luc-melenchon

                      Puis la Gauche des Socialistes au pouvoir, celle de Hollande,
                      celle qui tient dans sa main une partie des médias,

                      l’autre étant tenue par les puissances d’argent.

                      Donc il y a forcement des liens entre les médias et les pouvoirs politiques et les puissances Financières.
                      j’espère avoir répondu à vos interrogations

                      Cordialement.


                    • Clojea Clojea 13 février 15:40

                      Merci pour l’article.
                      La presse est inféodée aux annonceurs et au gouvernement. La presse ne se vend pas depuis longtemps, donc subventions.
                      Même un journaliste d’investigation qui voudrait bien faire son boulot n’a pas le temps de le faire, et même s’il le faisait, son rédacteur en chef serait là pour lui dire de revoir sa copie.
                      La boucle est bouclée.
                      Franchement, si la grande presse disparaissait demain, je ne verserai pas une larme. Au contraire, je crois que je déboucherai une bouteille de champagne pour fêter l’événement.
                      Même le Canard est subventionné.
                      Voici deux liens donnant la liste des subventions donnés à la presse. Vertigineux.

                      http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/05/montants-des-aides-a-la-presse-2013/

                      https://lebourricot.wordpress.com/2014/11/06/subventions-daides-a-la-presse-je-vous-aide-et-le-ciel-maidera-peut-etre/


                      • moderatus moderatus 13 février 16:12

                        @Clojea

                        merci pour votre apport, , j’ai récupéré vos liens, permettez vous qu’éventuellement je puisse m’en servir ?

                        Pour donner un exemple de la façon de travailler de certains journalistes, je vous voyez leur attitude dans le cas Cambadelis interrogé sur Fillon.

                        Lorsque nos journalistes, BOURDIN le chevalier blanc et une flopée d’autres ensuite interrogent Cambadelis sur la conduite malhonnête de Fillon et que celui ci tartine son indignation,

                        aucun ne lui demande si les deux condamnations dont il a écopé

                        lui permettent de mieux juger de l’honnêteté de qui que ce soit

                        Pas un rappel par aucun journaliste sur les condamnations du récidiviste CAMBADELIS

                        CAMBADELIS condamné en 1995 pour recel de biens sociaux. 5 mois de prison avec sursis et 100.000 francs d’amende

                        CAMBADELIS mis en examen en 2000 et condamné à 6mois de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende.

                        Cette amnésie journalistique est -elle normale ?


                      • Clojea Clojea 13 février 17:01

                        @moderatus
                        Pas de problème pour utiliser les liens. Ce sont des liens de petits médias qui seront ravis que l’info circule.

                        Concernant Cambadelis et votre remarque à son sujet, sur le fait qu’aucuns journalistes ne lui fait remarquer quoique soit, il faut comprendre que les journalistes sont traditionnellement de « gauche ». Même si la personne de gauche est une crapule, un journaliste défendra toujours plus les gens de gauche que ceux de droite. C’est stupide mais c’est la réalité 


                      • moderatus moderatus 13 février 17:05

                        @Clojea

                        Vous avez compris pourquoi je me complais à arroser les arroseurs.

                        Merci encore pour vos liens.

                        Cordialement.


                      • non667 13 février 16:07


                        moderatus.

                         je vais lire médiapart, le canard enchaîné que je viens d’acheter,........


                        en prenant ma baguette quotidienne a la superette et faisant la queue devant le rayon journeaux je lis : les prix qui ne nous font pas jerrycaner . j’achète mon 1° canard enchainé . c’est lui qui m’a initié a la politique  ! notamment par ses indiscrétions (le dessous des cartes ) sur ce qui se disait dans les conseils des ministres que lui transmettait un indic ? c’était sous pompidou ,giscard ,Mitterrand .....
                        alors que je ne sautai pas un mot pendant une quinzaine d’années , sous mitterrand j’ai commencé a ne plus lire certaine rubrique  ! ça a commencé par « ça n’arrive qu’aux autres » ou la police était régulièrement critiquée (notamment pour ces contrôles au faciès ,comme aujourd’hui même pour des incidents beaucoup moins grave ! puis cela a continué avec les articles défendant farouchement la suppression de la peine de mort ( pour moi cette défense était suspecte ,ce n’était pas un sujet politique ,et ne s’exerçait que rarement ! )
                        le pire pour moi a été 1983 ou le canard n’a rien dit contre « la politique de rigueur  » alors que c’était l’abandon du socialisme par le ps au profit du capitalisme ,
                        puis le droit de vote des étrangers aux élections municipales et pour l’immigration alors que georges marchais la dénonçait :
                        Source : France Inter / Montage Richardtrois)

                        En politique, il faut avoir la mémoire longue. Pour ma part je ne peux pas oublier qu’en 1980, la veille de Noël et quelques mois avant l’élection présidentielle de 1981, le maire PCF de Vitry, Paul Mercieca, sortait déjà des bulldozers pour bloquer la construction d’un foyer devant accueillir 300 immigrés maliens. L’affaire avait alors fait grand bruit. Et Paul Mercieca avait alors été soutenu par Georges Marchais.
                        j’ai cessé de le lire en 1986 et par dépit je vote fn !
                        d’ou ma question complotiste ? y a -t-il un dessous au canard ?
                        élement de réponse d’actualité :

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royale a plombé les finances de Poitou-Charentes de 130 millions d’euros dans des emprunts toxiques ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Ayrault, fringant premier ministre, faisait embaucher sa femme à l’Assemblée Nationale comme chargée de mission. Quelle mission ? Mystère !

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Ségolène Royale a été nommée par Hollande, vice-présidente de la Banque Publique d’Investissement (BPI) avant d’être Ministre ? Difficile de croire qu’elle ait été nommée pour ses compétences, surtout pour les contribuables de Poitou-Charentes

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Mazarine Pingeot a été nommée administratrice de la Grande bibliothèque ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Clémentine AUBRY a été nommée administratrice de l’auditorium du musée du Louvre ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Thomas Le DRIAN a été embauché par la Société nationale immobilière à un poste très élevé pour cet élève moyen d’une école de commerce moyenne ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Salomé PEILLON a été embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand Jérémie MARTIN (fils de Philippe MARTIN) a été embauché par le Conseil Régional de Midi-Pyrénées comme chargé de mission ?

                         

                        – Que faisait le Canard Enchaîné quand…


                        • franc 14 février 11:55
                          @non667

                           Que faisait le Canard Enchainé quand Fabius a dit que Al Nosra a fait du bon boulot et que son fils a reçu en cadeau un appartement de milliardaire dans le quartier chic de Paris

                        • chantecler chantecler 14 février 12:01

                          @franc
                          En ce qui concerne la Syrie je dois dire que le C.E a été en dessous de tout , cad MST .
                          L. Fabius : je ne suis pas certain qu’il ait été épargné .
                          Et puis le CE ne s’engage pas sans dossier solide et choisi .
                          Passque on peut pas dire mais la corruption a fait des pas de géants .
                          Et dénoncer tout ça peut pas tenir sur 3 pages ( 8 en tout sur le CE )
                          Bref il y a plus de divertissement qu’information au sens large .
                          Sauf scoop tunnel .


                        • moderatus moderatus 13 février 16:21

                          Toute les interrogationS que vous soulevez sont exactes ,et la liste des oublis du canard enchaîné sont nombreuses,
                          c’est vrai que ses critiques ont souvent été à géométrie variable, mais je le lis, car l(humour est une friandises dont l je suis gourmand ;, et j’avoue que des rubriques comme« le mur du çon » m’’ont poussé à l’acheter

                          ,je suis moins attiré par les chasses à courre médiatiques, vous avez du vous en apercevoir.
                          Comme vous dites ,il est aussi subventionné.


                          • Elliot Elliot 13 février 17:29

                              @ moderatus

                             Vous faites fort justement l’inventaire ( j’adore le mot qui correspond bien à la marchandisation de l’information ) de ceux qui possèdent les grands moyens médiatiques : ceux-là sont d’accord sur l’essentiel et entendent avoir des journalistes qui, avec plus ou moins de nuances, encadrent le lecteur destiné à penser droit, donc à adhérer à la politique du chien crevé au fil de l’eau : les réactionnaires ont beau s’appeler réformateurs, ils n’en demeurent pas moins ce qu’ils sont.

                            On assiste à la promotion du prêt à penser qui accompagne celle du prêt à porter.

                             
                            Je fus, il y a longtemps, un lecteur assidu du Nouvel Obs et j’ai constaté au fil des années d’abord un envahissement de la publicité au détriment du contenu et ensuite un affadissement de plus en plus marqué des convictions défendues à l’origine.
                            De journal de gauche soutenant les guerres de libération et les mouvements d’émancipation populaires, on est passé tout doucement à un organe semi-officiel du« parti » social-libéral dans un long glissement vers la normalisation.

                            Au fur et à mesure que l’idée européenne se dégradait sous les coups du néo-libéralisme, le Nouvel Obs comme d’autres organes de presse se sont lancés dans le conditionnement de l’opinion à qui on assénait de supposées évidences mais surtout pas de réponses concrètes aux questions trop banales sans doute qu’elle se posait .
                            Le résultat en fut le rejet contre l’avis et à la surprise de toutes les grandes chaînes médiatiques du traité de Maastricht en 2005 que l’on imposa par ailleurs quelques mois plus tard : quand la démocratie directe ne tourne pas en plébiscite, reste toujours ce recours à la « démocratie » indirecte qui permet de passer au-dessus de la volonté populaire tout en respectant un certain formalisme.

                            Que les clerc trahissent n’est évidemment pas une nouveauté mais le développement des réseaux sociaux avec le meilleur et le pire permet de contrecarrer un peu le matraquage médiatique où les vessies deviennent des lanternes propres à éclairer le vulgaire.

                            Dès lors que, à de rares exceptions près, on ne peut plus faire confiance aux rhéteurs des médias, la lecture des échanges sur le net permet aussi de se faire une opinion de l’état de la société. 


                            • moderatus moderatus 13 février 18:09

                              @Elliot

                              Bonjour Elliot,

                              Ce que vous dites pour le nouvel OBS ? est le cas de nombreux journaux, l’explication est claire, elle est dans les noms de ceux qui les possèdent et qui possèdent un empire médiatique dont ils usent et abusent.

                              les médias cherchent plus à influencer l’opinion publique qu’à l’informer.

                              vous avez su prendre du recul , mais nombreux sonr ceux qui ne le font pas et risquenr de se faire endoctriner.
                              En ce qui concerne particulièrement le nouvel obs, il suffit de voir l’influence de son propriétaire DRAHI sur la couverture médiatique des élections, lui qui possède aussi BFMTV et RMC

                              http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/10/04/bernard-mourad-ancien-banquier-de-patrick-drahi-rejoint-emmanuel-macron_5008158_823448.html


                            • julius 1ER 13 février 17:42

                              si Modératus commence à citer Bourdieu ... là je m’incline !!!


                              sinon l’auteur voit une pléthore de journaux de Gauche ... pour ma part je les cherche encore ????
                              cela me fait penser à ce texte édité par le Comité des Forges 

                              texte original : “nous sommes disposés à verser plusieurs dizaines de millions à la cause des maquis, à condition que vous nous accordiez un certain contrôle politique sur votre organisation et notamment que nous puissions compter sur vous pour nos projets de lutte préventive contre le communisme […]Nous nommons communistes tout ce qui s’échelonne entre l’agitateur de 36 et le simple partisan du suffrage universel, de Gaulle et aussi bien Giraud. Les mouvements de résistance sont des facteurs idéologiques derrière lesquels il n’y a rien et qui partiront en fumée au premier coup de vent

                              je ne pense pas qu’il y ait trop de journaux et trop d’informations par contre les informations quelques soient les sujets sont plus de la propagande que de l’information car le plus souvent les sujets abordés sont mal développés et tronqués au nom de la soit disant objectivité quand ce n’est pas carrément de l’enfumage .... 

                              un exemple qui sillonne les ondes en ce moment ... recrudescence de la mortalité routière + 8,9 % depuis le début de l’année maintenant c’est la téléphonie et l’alcool les responsables puisque ce n’est plus la vitesse avec tous les plans radars qui ont le succès qu’ils méritent.... 

                              on notera au passage que le radar ne détecte pas le téléphone, ni l’alcool ou les drogues même mes médicaments aussi il faut créer une diversion puisque contrairement à ce qu’affirmait Sarko 1er et sa tolérance zéro les chiffres des morts sur les routes ne baissent plus et pour cause .....

                              car lorsqu’il affirmait que l’on devrait descendre à presque zéro mort sur les routes pour justifier tout cet engrenage de répressions tout azimut .... la réalité est tout autre il y a un certain seuil incompressible c’est un peu comme si on disait zéro mort dans le transport aérien qui est pourtant le moyen de transport le plus sûr ..... on ne peut que constater que des avions continuent à s’écraser.... pas pour emmerder Sarko ou Fillon les turlupins de l’ année mais bien parceque il y a un seuil d’accidents qui est difficilement compressible et dire cela c’est faire de l’anti-propagande même si ce n’est pas politiquement correct !!!


                              • Croa Croa 13 février 22:37

                                Il y a FAKIR, ce journal fâché avec tous le monde (ou presque.)
                                .
                                Et le Diplo
                                qui nous a évité l’AMI (Le TAFTA c’est l’AMI qui revient) alors qu’Internet n’était pas encore d’usage général.
                                C’est aussi le Diplo qui a inventé le terme « pensée unique » car c’était presque le seul à penser différemment. 
                                .
                                Quand on veut on trouve smiley


                                • moderatus moderatus 14 février 09:46

                                  @Croa

                                  Vous avez raison, les médias alternatifs se multiplient et c’est une chance, car on peut faire le tri des idées et comme le disait Rabelais et en retirer la substantifique moelle, celle qui nourrit notre liberté de pensée.

                                  https://lebourricot.wordpress.com/2014/11/06/subventions-daides-a-la-presse-je-vous-aide-et-le-ciel-maidera-peut-etre/


                                • Louve Louve 14 février 04:08

                                  Moderatus, 


                                  Alitée depuis 48 heures, cet article fait plaisir ! Avec vous Agoravox devient un media « trans-courants », et c’est la moindre des choses pour un media qui se veut citoyen.

                                  Vous parlez de « dictature intellectuelle », j’aurais carrément utilisé les mots « Terrorisme intellectuel » ! 

                                  Ce que vous oubliez de mentionner, et c’est une information de taille, c’est que cette forme totalitarisme journalistique qui permet l’éviction d’Éric Zemmour, est particulière à sphère francophone : la France, la Belgique (RTBFBel RTL) et le Québec. 

                                  La France pratique avec brio la rétention d’informations pour protéger l’idéologie de la pensée unique. J’en veux pour preuve le non-traitement de ce qui se passe dans nos banlieues françaises, alors que ces infos sont actuellement largement divulguées dans les médias italiens et Anglo-saxons. 

                                   Ce qui se passe au niveau des médias français est gravissime ! 

                                  La fin de la démocratie et du pluralisme des idées. 

                                  • moderatus moderatus 14 février 09:11

                                    @Louve

                                    La pensée unique conduit à la dictature intellectuelle et comme vous le dites au terrorisme intellectuel La France des lumières est en train de s’éteindre. Ou sont les Voltaire et les Zola, la liberté de pensée est assassinée, on expulse des médisa de ceux qui dérangent le ronron des médias.
                                    heureusement ,il y a aujourd’hui les médias alternatifs tels Agoravox qui permettent de sortir de cet enfermement Intellectuel
                                    .
                                    Agoravox veut dire voix du peuple . C’est la possibilité pour tous de pouvoir s"exprimer dans un lieu consacré à cet exercice, l’Agora. C’est le chemin de la démocratie.
                                    les dictatures musellent et interdisent les Agoras.
                                    le pluralisme des idées survit en dehors des médias traditionnels grâce à ces médias alternatifs.

                                    Cordialement.


                                  • Louve Louve 14 février 04:14

                                    Pour faire cout, il est absolument impossible en France d’émettre publiquement une opinion autre que celle de la bien-pensance bobo-gaucho . La sentence est en général extrêmement rapide. Et le peuple collabore allègrement en condamnant ceux et celles qui ne sont pas dans la bien-pensance. 


                                    Les journaleux, pour ne pas dire les journa-putes, ont donc gagné le combat idéologique en distillant leur venin dans le cerveau de la masse uniforme, et surtout informe. 


                                    Encore une fois la France surpasse les autres en matière de fascisme. Je remarque aussi le ton passionné des journalistes dans les autres pays, qui se démarque fortement du journalisme froid, crispé et robotique en France. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires