• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’invariance Zemmour

L’invariance Zemmour

Prenez le temps tout d’abord de voir en intégralité la vidéo de la chronique radiophonique du 17 mai 2010 de l’inénarrable Eric Zemmour, car il s’agit d’un monument d’âneries et d’approximations concentrées en un peu plus de trois minutes.

En somme, c’est un cas d’école digne d’être cité en exemple dans tous les centres de formation de journalistes de France et de Navarre.

Vous avez eu la patience d’aller jusqu’au bout de ce tissus de conneries ? Félicitations. Je compatis à votre souffrance. Maintenant, parlons un peu du contenu de cette chronique.

Comme vous l’avez certainement constaté, Eric Zemmour a l’art de parler gravement de choses qu’il ne maîtrise pas, notamment en essayant de donner une coloration politique à la jurisprudence du Conseil d’Etat. Car pour le journaliste du Figaro, n’en doutons pas, le Conseil d’Etat est évidemment un repère de dangereux gauchistes qui travaillent au péril de la France. A l’appui de son argumentation, Zemmour avance plusieurs raisons que je vais analyser succinctement.

1) Selon Zemmour, le Conseil d’Etat s’est opposé, dans les années 70, au gouvernement de Raymond Barre lorsque celui-ci avait voulu serrer la vis en matière de regroupement familial. Et Zemmour de se référer notamment, sans plus de précisions, à une décision rendue en 1980 aux termes de laquelle le Conseil d’Etat avait autorisé la venue sur le territoire national de la seconde épouse d’un « immigré africain » (sic). Pour Zemmour, cela ne fait aucun doute, le Conseil d’Etat a purement et simplement autorisé de fait la polygamie en France.

On appréciera au passage la nuance du propos qui a piqué ma curiosité.

J’ai donc effectué une recherche dans la base de données des arrêts de la haute juridiction administrative afin de prendre connaissance de la décision fustigée par Eric Zemmour. Selon toute vraisemblance, il s’agit de la décision n°20830 du 16 mai 1980.

En l’espèce, il s’agissait d’examiner la portée juridique des dispositions du protocole d’accord franco-algérien de main d’oeuvre du 10 avril 1964 et plus particulièrement de l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968, dans le domaine du regroupement familial (deux conventions signées sous les mandats du Général de Gaulle, gauchiste bien connu).

Le 27 février 1978, le préfet du Loiret a refusé d’autoriser le séjour de la seconde épouse d’un travailleur immigré de nationalité algérienne. Mécontent, l’époux a alors déposé un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal administratif. Le 27 juillet 1979, ce dernier a sursis à statuer jusqu’à ce que le ministre des affaires étrangères précise la portée juridique des accords précités. Silence du Quai d’Orsay. Le 30 octobre 1979, le ministre de l’intérieur a donc déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour que le jugement du Tribunal administratif soit annulé aux motifs que les accords susvisés ne pouvaient bénéficier qu’à une seule épouse. Le recours ministériel fut rejeté par la haute juridiction administrative (je souligne) :

« Considérant que la question n’est pas claire de savoir si la Convention précitée a, en ce qui concerne l’introduction en France des familles de travailleurs algériens, entendu faire référence au statut personnel des intéressés au regard de la loi locale ou à limiter à une seule épouse le droit au regroupement familial ; que dans ces conditions c’est à juste titre que le tribunal administratif a sursis à statuer sur la demande de Monsieur Y. jusqu’à ce que le ministre des affaires étrangères ait déterminé la portée de la convention franco-algérienne précitée du 27 décembre 1978 [...]« 

Face au silence de la Convention sur la loi applicable (la loi algérienne ou la loi française ?), la haute juridiction administrative a donc invité le pouvoir exécutif à prendre ses responsabilités et à indiquer précisément quelles ont été les intentions des Etats signataires.

Il n’appartient pas en effet au Conseil d’Etat de pallier les lacunes de la convention et de se substituer ainsi à la France et à l’Algérie. Puisque les protocoles d’accord sont imprécis, il n’existe aucun fondement légal pour empêcher la venue sur le territoire national de la seconde épouse du travailleur algérien.

Le Conseil d’Etat n’a donc évidemment pas légalisé de fait la polygamie. Il a simplement constaté le manque de base légale et relevé la carence du gouvernement de Monsieur Raymond Barre qui n’a pas apporté les précisions sollicitées par le Tribunal administratif.

La décision prise résulte de l’absence de communication entre les ministères des affaires étrangères et de l’intérieur.

On est donc très loin des propos mensongers de Monsieur Zemmour. Le reste de la chronique est à l’avenant.

2) Selon Zemmour, le Conseil d’Etat aurait favorisé l’idéologie communautariste. Le journaliste se réfère à un avis du Conseil d’Etat sollicité en 1989 par Lionel Jospin, à l’époque ministre de l’Education nationale, aux termes duquel la haute juridiction administrative avait indiqué que rien ne s’opposait légalement au port du voile à l’école.

Le Conseil d’Etat avait simplement indiqué qu’il appartenait aux chefs d’établissements scolaires d’adapter, le cas échéant, les règlements intérieurs desdits établissements à ce sujet ; ou à défaut, qu’il revenait au gouvernement ou au Parlement de légiférer à ce sujet par le biais d’un projet de loi ou d’une proposition de loi.

Cette loi, ni le ministre de l’Education nationale ni le Parlement de l’époque ne l’ont souhaitée pour des raisons d’opportunité politique (on peut certes le discuter, mais ce n’est évidemment pas de la responsabilité du Conseil de l’Etat).

La majorité de l’époque a botté en touche en se réfugiant derrière le Conseil d’Etat qui n’a fait que rendre compte de l’état du droit positif. Et la polémique n’a eu de cesse d’enfler tout au long des années suivantes, jusqu’à l’adoption de la loi du 15 mars 2004 relative à l’interdiction du port des signes religieux ostensibles en milieu scolaire.

Qu’a donc fait le Conseil d’Etat ?

Il n’a certes pas encouragé le port du « voile islamique ». Il a constaté le manque de base légale pour une interdiction générale et absolue et il a donc invité les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités.

Dans toute démocratie qui se respecte, les pouvoirs judiciaire, exécutif et législatif sont séparés. Ce n’est pas aux juges de pallier l’absence de la loi ou ses lacunes éventuelles.

Le principe de la séparation des pouvoirs est donc quelque chose d’infiniment subtil. On comprend que cela puisse échapper au manichéisme d’Eric Zemmour.

3) La chronique de Zemmour traduit une obsession à peine voilée : celle de l’européisme qui conduirait à la porosité des frontières sous l’influence anglo-saxonne. Pour Zemmour, il y aurait donc eu un assujettissement idéologique et politiques du Conseil d’Etat à la loi communautaire.

Je rappellerai que le Conseil d’Etat a été la dernière juridiction française à reconnaître la primauté du droit communautaire et du droit international sur le droit interne, le 20 octobre 1989 avec l’arrêt Nicolo, c’est-à-dire 14 ans après la Cour de cassation.

Ce n’est que depuis 20 ans que le Conseil d’Etat accepte vérifier la compatibilité d’une loi votée postérieurement à un acte international, abandonnant ainsi la théorie de « la loi écran ».

On a donc connu des « assujettissements idéologiques » plus rapides.

La résistance du Conseil d’Etat a donc duré une bonne trentaine d’années, c’est-à-dire depuis la création des Communautés européennes.

L’évolution de la jurisprudence du Conseil d’Etat contredit magistralement Eric Zemmour : elle a permis au Conseil d’Etat de s’adapter à la réalité du droit et de mieux exercer son contrôle.

4) Zemmour s’en prend enfin au dernier avis du Conseil d’état qui constate le manque de base légale pour interdire le port du voile intégral dans l’espace public et les difficultés juridiques liées à toute loi éventuelle votée dans ce domaine. Zemmour fustige la soi-disant idéologie (de gauche bien entendu) du Conseil d’Etat sous prétexte que le rapporteur de l’avis est Olivier Schrameck, ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin.

On appréciera au passage la logique d’Eric Zemmour puisque le laxiste Conseiller d’Etat Olivier Schrameck est accusé de défendre une position idéologique qui est pourtant sensiblement opposée à celle que Schrameck Olivier avait défendue lorsqu’il était, en 1989, directeur de cabinet de Lionel Jospin, à l’époque ministre de l’Education nationale.

Mais peu importe l’absence de logique du raisonnement tordu de Zemmour car la seule chose qui intéresse le journaliste, c’est de souligner que Schrameck est un homme de gauche.

En fait, parler le Zemmour est très simple car il faut comprendre les grands points de l’invariance de ce discours que j’énumère ici non exhaustivement :

a) c’est toujours la faute de la gauche ;

b) c’est toujours de la faute de l’immigration et notamment de l’axe islamo-socialiste ;

c) c’est toujours de la faute de mai 68 car depuis c’est la merde ;

d) une bonne petite guerre nous apprendrait à vivre ;

e) les malheurs du monde proviennent de l’Europe cosmopolite ;

f) le journalisme consiste à débiter des conneries sur un ton péremptoire, sous couvert d’une fausse objectivité.

Une fois que l’on connaît ces grands points, et qu’on les maîtrise un tant soit peu, on peut ensuite les adapter facilement à n’importe quel sujet de chronique.

C’est ainsi que vous pourrez par exemple parler doctement outre du Conseil d’Etat, de la parité, du péril écologiste, de l’abaissement du niveau scolaire, de la limitation de la pêche au thon rouge, de l’insécurité dans les banlieues, du rap, de l’équipe de France, du politiquement correct, bref d’absolument n’importe quoi.

(Billet publié initialement sur Gabale.fr)
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • morice morice 26 mai 2010 11:16

    C’est ainsi que vous pourrez par exemple parler doctement outre du Conseil d’Etat, de la parité, du péril écologiste, de l’abaissement du niveau scolaire, de la limitation de la pêche au thon rouge, de l’insécurité dans les banlieues, du rap, de l’équipe de France, du politiquement correct, bref d’absolument n’importe quoi.


    pas tout à fait : derrière Zemmour, il y a bien une pensée politique : et c’est bien celle de l’extrême droite qui se cherche un remplaçant à JMLP. Soral, vieil ami de Zemmour, a toutes ses chances dans ce fatras à idées !



    • FRIDA FRIDA 26 mai 2010 11:32

      Article salutaire pour démonter une fois pour toute la démagogie de ce type. Il faut être de culture juridique pour se rendre compte de la mauvaise foi de son discours. Mais le droit n’est pas quelque chose d’inaccessible, avec un peu de recherche on peut se faire une idée des absurdités racontées sur les ondes, mais à part les spécialistes, qui pourrait venir le contredire ou demander un démenti. Et beaucoup de gens donneront crédit à ce qu’il débite, vous imaginer le dégat, c’est vouloir une république où le lynchage prend force à la place de la procédure et du droit. Zemmour cultive un aspect dangereux chez le peuple, colérique et émotif rendra une justice expéditive, mais il aura apaisé sa soif de vengence, alors qu’un procès long et pointilleux sur les points de droits fondamentaux n’est qu’une perte de temps et une façon de narguer et humilier les victimes, on oublie souvent que le droit est fait d’abord pour le peuple et non contre lui, et vouloir s’en affranchir c’est s’enchainer tôt ou tard dans l’arbitraire.


      • italiasempre 26 mai 2010 11:51

        Encore un pamphlet anti-Zemmour.

        Face au silence de la Convention sur la loi applicable (la loi algérienne ou la loi française ?)
        Moui, on se tâte...appliquerons-nous en France la loi française ou la loi algérienne ?
        Puisque les protocoles d’accord sont imprécis, il n’existe aucun fondement légal pour empêcher la venue sur le territoire national de la seconde épouse du travailleur algérien.
        Ce sera alors la loi algérienne, fermez les bans et merci beaucoup.
        Le reste de l’article est à l’avenant. 
        Oui, monsieur Gabale, Eric Zemmour a toujours quelque chose à dire et c’est tant mieux pour nous.

        • morice morice 26 mai 2010 13:02

          ah voilà Francesca, celle qui raconte que la gare de Bologne n’a pas été volatilisée par l’extrême droite : pourquoi vient-elle un jour raconter ça ? Sinon pour se dédouanner ? Oui, Francesca, vous êtes bien d’extrême droite et non de droite... tous vos propos le disent. Toutes vos interventions ici le prouvent.


        • italiasempre 26 mai 2010 13:06

          Didi, je suis de droite et tu connais la suite.


        • morice morice 26 mai 2010 13:15

          tant mieux pour nous.


          le nous est l’univers de Zemmour : c’est bien celui de l’extrême droite.

          le nous vous rattache à vos METHODES ici : celles de la chasse en meute que j’ai très tôt dénoncée : vous, présentée comme la « sœur » de Ranta, alors que vous n’êtes qu’un des membres du groupe d’extrême droite identitaire qui a tenté ici de prendre le pouvoir par des actions délibérées et avez tenté de devenir rédacteurs par des plagiats manifestes : Ranta, tout pompé sur l’AFP et l’Equipe, Vincent pompé à plus de 10 sites différents avec un moteur automatique : le but ? Arriver à bloquer les parutions ici, grâce à des rédacteurs d’extrême droite et des votes trafiqués en plussage... du dézinguage constant, systématiquen en meute,n organisé à grands coups de téléphones ou de messages hotmail. Votre groupe malfaisant a vécu, Siempre, et vous en faites toujours partie.

        • italiasempre 26 mai 2010 13:19

          DIFFAMATION MANIFESTE

          Retrait demandé. Que dis-je ? EXIGE ! 

           smiley

        • Massaliote 26 mai 2010 13:59

          Italia, bien parlé. Nos anti-Zemmour sont des traîtres. Déjà, au stade vélodrome de Marseille, les racailles osent tout et interdisent le drapeau français smiley


        • Yohan Yohan 26 mai 2010 14:02

          salut Italia
          Momo a une méthode infaillible pour s’attaquer à ses contradicteurs qui s’affichent de droite. Il leur colle l’étiquette d’extrême droite, raciste, islamophe pour faire plus solide. Au niveau argumentaire, peau de balle. Morice hait la droite et dans sa haine aveugle, il est prêt à utiliser des métohdes que ne renierait pas la Stasi. En bon démocrate athée autoproclamé, il ne cesse de vouloir exclure ceux qui ne pensent pas comme lui. Au fond, il voudrait qu’Avox soit une tribune réservée à l’extrême gauche, voire une tribune réservée à ses idées. smiley


        • chams 26 mai 2010 14:19

          momo hait la droite ?

          je crois qu’avant tout momo se deteste lui-meme

        • galien 26 mai 2010 16:45

          Morice, c’est combien la retraite à la STASI, j’aimerais bien y rentrer.


        • Free Palestine Free Palestine 26 mai 2010 17:19

          @yo l’âne
           de droite toi hahaha, à l’extrême de la droite sioniste,au moins tu devrais assumer tes positions racistes et islamophobes sans complaisance, faux cul !et ça prétend faire la guerre civile,continu à mater TF et les émissions de Charles Villeneuve pour effrayer le petit franchouillard.


        • Free Palestine Free Palestine 26 mai 2010 18:11

          @galien
          Pas de familiarité entre nous nous ne sommes pas du même monde,moi je n’ai jamais défoncé personne pour une clope, mon arme c’est la rhétorique et les mots ok garçon.


        • galien 26 mai 2010 18:46

          J’avais bien compris que tu refuserais toute familiarité, de même que toute fraternité, et là cela me désole.


        • morice morice 26 mai 2010 22:08

          jamais attaqué les posts négationnistes, hein, menteur invétéré !


          demandez à Cascabel ce qu’il en pense....

        • italiasempre 26 mai 2010 23:17

          Salut Yohan

          tes paroles sont d’or, comme d’habitude. 
          Momo est un malade mental, au sens propre du terme et, en tant que tel, il faudrait maintenant l’enfermer chez les fous. 

          Salut Massaliote, 
          merci à toi pour ton courage.

          Salut ranta. 


        • DESPERADO 27 mai 2010 00:19

          Encore un pamphlet anti zemmour ?

          Zemmour est un pamphlet à lui tout seul.
          Il raconte tout et n’importe quoi en omettant des points fondamentaux.
          Comme par exemple , les français sont partis des banlieues parce à cause des immigrés blablabla....
          Ce qu’il ne dit pas ce journaliste, parce que oui Zemmour , ce n’est qu’un journaliste, C’est que en 78 Giscard lance un grand plan pour faire accéder à la propriété les français des classes moyennes, ce qui a eu pour effet de relancer la construction te de vider les banlieues de sa classe moyenne de l’époque.
          Et c’est comme ça pour la plupart de ses soits disants analyses.
          Zemmour est un tartuffe , doublé d’un idiot.

        • chams 27 mai 2010 06:59

          c’est ce qui fais qu’ils ont PU partir. Si la vie était resté agréable dans les cites, comme elle l’etait dans les annee 70, tous n’aurait pas VOULUT partir des banlieues.

          il y avait encore des commercants. ceux ci sont partit au 20eme cambriolage. On fesait des surprises parties dans les caves, pas du traffic de drogues ou des tournantes, etc
          bref pouvoir partir et vouloir partir c’est pas la meme chose

        • DESPERADO 27 mai 2010 09:17


          allez vous achetez un cerveau, au lieu de répéter les fadaises que vous bouffez devant la tv. 

        • chams 27 mai 2010 10:48

          @desperado

          c’est pour moi que tu dis ca ?

        • chams 27 mai 2010 11:04

          raté mon gars j’ai vecu 30 ans dans un quartier ouvrier. ceux la meme qu’on appele a present « quartier sensible » alors croire ce qu’on dit a la tele...pfff

          c’est toi qui ferai mieux d’arreter de croire ce que dis ton ami imaginaire. bientot un proche t’avouera que le pere noel n’existe pas. Seulement a ce moment tu sera pret a douter de l’existence d’un soi disant dieu.
          En attendant tes leçons sur ce qui croit n’importe quoi tu peut les ranger bien au chaud dans ton fondement

        • DESPERADO 28 mai 2010 09:10

          la hasbara c comme la merde aux chaussures, ça colle.



        • chams 28 mai 2010 11:57

          desolé 

          pas dans mon dictionnaire ton mot

        • DESPERADO 28 mai 2010 13:36

          Oui je sais

          comme d’autres mots d’ailleurs ........

        • neutralino 30 mai 2010 10:11

          C’est complétement faux. Le conseil d’état justement ne dit pas que c’est la loi algérienne. Il
          dit que ce n’est pas précisé dans les protocoles d’accord qui s’applique dans ce cas.
          Il lit et intérpréte strictement la loi.
          Le conseil d’état est là pour appliquer strictement la loi. Il ne fait pas de politique. C’est très important comme l’a bien dit l’auteur de l’article de séparer le pouvoir législatif (lois) de l’exécutif (politique, faire de nouvelles lois). Et Zemmour fait toujours l’amalgame entre les deux.
          Pour finir, avoir quelques chose à dire pourquoi pas. Mais il faut bien appuyer ses paroles par des faits, des arguments bien solides. Zemmour fait des raccourcis monumentaux, beaucoup imprécisions, détourne les faits pour justifier ses opinions.


        • chams 26 mai 2010 11:55

          A part votre pseudo il ne vous reste plus rien de gaulois.

          dans vos points sur l’invariance de son discours vous oubliez deux points important : 
          -la defense de la france et de ses valeurs
          -la guerre au politiquement correct
          Ca autorise certain raccourcit car la tache est rude face a toute les hyenes dans votre genre.

          • FRIDA FRIDA 26 mai 2010 12:04

            @chams

            Ce n’est pas défendre la France et ses valeurs que de mentir sur une institution qui est là pour défendre nos droits, effectivement il est contre le voile et compagnie, mais dans sa haine il est également contre une institution qui fait partie des piliers de notre démocratie la décrédibiliser c’est le meilleur service à rendre aux adversaires de la France, vous voulez attaquer la France vous ne vous auriez pas pris autrement. Mais si vous ne voulez pas voir plus loin que votre nez...


          • chams 26 mai 2010 12:16

            pas d’accord avec vous frida

            je trouve qu’elle se decredibilise toute seule depuis un bon moment

          • FRIDA FRIDA 26 mai 2010 12:36

            @chams,
            Si vous pensez que vos libertés et vos droits sont le prix à payer pour vaincre vos ennemis, vous pouvez donc suivre le discours de Zemmour, mais attention vous êtes également perdant. C’est là où réside le problème, comment combattre des valeurs contraires aux nôtres sans mettre en danger nos libertés. Je suis juriste de formation et l’article analyse le discours de Zemmour de point de vue droit et règles juridiques, et cela est très important, faudrait-il à Zemmour de s’attaquer au Conseil d’Etat pour dire que le voile et la Burqua ne sont pas admissible dans notre société. Comme on admet qu’il n’y a pas de risque zéro, on aura toujours des phénomènes marginaux. Parler de règles juridiques sous pretexte défendre l’indentité nationale est dangereux, c’est inciter à l’arbitraire, et dites vous que l’arbitraire qui touchera votre ennemi , bien content de vous en êtes débarasser, ne tardera pas à vous toucher.


          • chams 26 mai 2010 12:58

            mes libertes c’est sarko qui les rognent. et la le conseil ne fait pas grand chose voir fait le contraire de ce qu’il faudrait faire.

            des quartiers entier entre les mains d’une poigné de sauvage et dont les habitants sont les premieres victimes et la le conseil ne fait pas grand chose voir fait le contraire de ce qu’il faudrait faire.
            Nous avons perdu notre souveraineté nationale et la le conseil ne fait pas grand chose voir fait le contraire de ce qu’il faudrait faire.
            un traité a été signé malgrès le referendum ou nous avons dit NON et la le conseil ne fait pas grand chose voir fait le contraire de ce qu’il faudrait faire.
            la burka qui isole des femmes du reste de la societe et la le conseil ne fait pas grand chose voir fait le contraire de ce qu’il faudrait faire.

            Vous pouvez completer vous meme cette liste, ca ne sont pas les exemples qui manque

            La liberté que vous pretendez defendre n’existe plus depuis bien longtemps. votre liberté n’est plus qu’un concept.
            Nous devrons nous battre pour recuperer notre liberté. contre les politiques, contre l’europe, contre les fanatiques et contre le conseil constitutionnel.

          • FRIDA FRIDA 26 mai 2010 13:24

            @chams
            je suis bien d’accord avec vous sur le constat que vous faites, et je suis la première à le regretter amèrement,
            mais j’insiste pour défendre quand même une institution qui a une histoire et qui a dû s’affranchir des mains du pouvoir politique pour défendre le droit et rien que le droit, et ce n’était pas gagné d’avance, et comme l’a rappelé l’auteur, cette institution était la dernière a vouloir défendre contre vents et marrées la souveraineté nationale, mais que dire c’est bien les politiques et en premier lieu le parlement qui l’a bradée (il a bien ratifié la constitution de l’Europe que le peuple a rejeté), il ne faut pas se tromper du coupable. Et n’oublions pas que dans cette histoire, le Conseil d’Etat donne un avis , pourquoi le consulter si le gouvernement veut réellement agir, si ce n’est pour se cacher et se dédouaner. D’un autre côté on veut défendre les femmes contre l’oppression du voile et la burqua et d’un autre on stigmatise les féministes vous ne trouvez pas là une incohérence et des mélanges de genres.


          • chams 26 mai 2010 13:32

            vous insistez a les défendre, sans doute une déformation professionnelle smiley


            effectivement ca ne sont pas les incoherences qui manquent...

            par contre je ne voie pas ou est la stigmatisations des feministes (les vrais) dont ma mere etait de tous les combats. Zemmour parle de la feminisation de la société et de la justice.
            L’egalité entre les hommes et les femmes d’accord. Il faut meme se battre pour ca car ca n’est pas gagné. Mais que les hommes se transforme en femme bof...

          • Fabienm 26 mai 2010 13:53

            @chams
            vous êtes trop drôle

            je pense que cela m’amuserait encore plus d’avoir votre définition du politiquement correct

            si la France est défendue par Zemmour et ses sbires, on est mal barrés ...


          • chams 26 mai 2010 14:23

            ecoutez n’importe quel people parler de n’importe quel sujet ca vous donnera une idee de ce que c’est le politiquement correct.

            et si ca ne vous eclaire pas desolé je ne peux rien pour vous

          • galien 26 mai 2010 16:47

            "Et n’oublions pas que dans cette histoire, le Conseil d’Etat donne un avis , pourquoi le consulter si le gouvernement veut réellement agir, si ce n’est pour se cacher et se dédouaner"
            Donc il a une responsabilité politique. CQFD.


          • Free Palestine Free Palestine 26 mai 2010 17:24

            @Chams
            la defense de la france et de ses valeurs

            -la guerre au politiquement correct

            Quelles valeurs ? l’américanisation de la société Française ? la mise sous tutelle de l’Europe par l’ami Américain.
            La guerre au politiquement correct pauvre saltimbanque ! il n’y a rien de plus consensuel que le pitre Zemmour qui fait du recyclage des idées d’un Lepen,il ne dénoncera jamais les gangsters d’en haut mais toujours les petits malfrats,vous abondez en son sens par racisme primaire et par lâcheté caractérisée.


          • chams 26 mai 2010 17:48

            ca y est il est de retour celui la avec ces obsessions « sioniste »


            lache moi avec ta guerre a la con. j’en ai rien a foutre de ta palestine j’ai assez a faire avec les problemes qu’on a en france. Si tu veux vraiment faire quelques choses pour les palestiniens (que je considere effectivement comme victime) et ben va la bas te battre si t’en a les couilles. trop facile de promener un drapeau ici et de gueuler « au sionisme ! »
            alors vient pas parler de lacheté, t’es loin d’avoir le courage de tes opinions.

            Oui zemmour a ete une vraie bouffe d’air frais a la television. le seul a defendre des idees qui vont a l’encontre des cretins dans ton genre. le seul a avoir aborde des idees dont i letait interdit de parler.

            toi qui est si intelligent tu propose quoi pour nous liberer de l’imperialisme americain ? (que zemmour denonce regulierement) mais evidement il est juif alors pour toi rien dde bon ne peut sortir de sa bouche. t’es meme trop con pour voir que c’est toi qui attise la haine.

            t’es qu’une grande gueule, une baudruche pleine d’air vicié. libere ton cul avant de vouloir liberer la palestine tu te sentira plus leger

          • Free Palestine Free Palestine 26 mai 2010 18:19

            a la television à la telavi-vision
            ce que je ne comprend pas c’est qu’un Lepen ne disait pas autre chose pendant des décennies il était ostracisé et interdit de parole alors que le petit raciste Zemmour s’exprime à foison étalant sa médiocrité qui ne peut satisfaire que ceux qui sont fait de la même substance.
            Il faut reconnaitre que les quelques intellectuels réactionnaires à qui on offre la parole et qui monopolise les débats et l’antenne de leur présence sont presque tous ultra sionistes,j’attends encore son intervention sur le colonialisme israelien, je suis autant Français que toi mon ami si le conflit en Palestine occupée ne t’intéresse pas libre à toi, moi c’est une de mes priorités.


          • Firedog Firedog 26 mai 2010 18:55

            @ free palestine

            Avec ton antisemitisme, t’es aussi con que les islamophobes. Plein le cul de vos querelles à 2 balles !!! Ici on est en France, et on accepte tout le monde !


          • chams 26 mai 2010 19:09

            moi c’est la france ou vivra ma fille ma priorite.


            quand au paralelle zemmour/lepen, lepen n’a pas dis que des conneries (il en a dit beaucoup) mais tout ce qui sortait de sa bouche etait rejeté parce que c’etait lui. au moins zemmour a permis qu’on parle de certain sujet qui etait accaparé par le fn et dont il fallait bien finir par parler.

            donc oui zemmour a son utilite

            on doit aborder tout les sujets qui fachent si on veux pouvoir tous vivre ensemble. faut vider les rancoeurs avant qu’elle ne se transforme en haine (on en est pas loin)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès