• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La grande arnaque des réseaux asociaux

La grande arnaque des réseaux asociaux

Un gamin fait le buzz sur facebook en torturant un petit chien.

C'est magique ces réseaux sociaux qui permettent de devenir une star sans aucun effort, et pourtant facebook est en perte de vitesse.

Ca en étonne certains. D'autres le sentaient venir, en particulier les professionnels du web.

Analyse d'une fabuleuse arnaque.

OUAIS VIENS SUR FACEBOOK TU VAS VOIR C'EST GENIAL !

Un énorme réseau social qui permet de faire connaitre des pages web au monde entier, par l'effet boule de neige, sans grand effort. Trop de la balle.

Avant c'était compliqué pour faire connaître un site, fallait s'inscrire dans des moteurs, des annuaires, réfléchir patiemment sur les mots-clé, créer un service de newsletter, houlàlà que c'est compliqué...

Avec facebook c'est magique, il suffit de mettre un petit bouton sur vos pages.

Seulement, il y'a un truc bizzare. Analyse :

Les méthodes de référencement classiques, si c'est bien fait, permettent à l'internaute de tomber sur vos contenus en quelques clics, en partant de google. Mettons que vous voulez vous détendre en lisant des bonnes blagues sur Nicolas Sarkozy, vous tapez "site satirique" sur google, vous tombez immédiatement sur Bakchich et Sarkostique, voilà des gars qui savent gérer le référencement.

Avec la méthode facebook, vous êtes privés de ça, puisque les contenus sont cachés, c'est qu'il y'a un truc qui cloche. Un réseau social sensé faire buzzer, et qui cache ses pages aux robots, comment expliquer un tel mystère ?

C'est simple : le but de facebook, c'est de faire de l'audience interne à facebook. Avec les contenus du reste du web. Malins les mecs ! Vous pensiez que le bouton "like" est un gentil service généreux qui va faire buzzer votre blog ? Raté, le bouton like sert à faire buzzer facebook en se servant de votre blog.


Pour être dupe de cette "géniale" entourloupe, il faut avoir beaucoup de temps à perdre sur facebook. Parce que si vous avez autre chose à faire, votre réseau facebook va se limiter à votre cercle proche ( ce qui est d'un interêt douteux, car pour bavarder avec vos proches vous n'avez pas besoin de facebook ).

Pour se créer un vrai public par facebook, la qualité de ce que vous cherchez à faire connaitre n'à aucune importance, l'important est d'être un pro du réseau social. Il faut vous créer une énorme liste de pseudo-amis, qui contienne un maximum de people pour faire miroiter des fantasmes mondains à la plèbe, il faut faire de la lèche éhontée aux membres les plus influents de votre réseau, miser à fond sur l'esbrouffe des compteurs de j'aime délibérément bidonnés, et bien sûr vous afficher en photo avec des jolies filles, le B.A.-BA du racolage, bref, il faut manipuler les naïfs.

Vous allez donc vous constituer un public pas très difficile quand à la qualité des contenus, qui permet les fameux buzz à peu de frais, tels que le plus mauvais rappeur de france hurlant ses fantasmes sodomites, ou l'improbable oeuvre cinémtographique intitulée "2girls1cup", bref, vous pouvez lui donner n'importe quoi à manger, c'est pas grave puisque vous avez constitué un public avant même d'avoir crée le moindre contenu.

C'est super, c'est génial, et pourtant, c'est nul.

 

LE WEB GENTIL ET LE WEB MECHANT

Le public de facebook n'est rien d'autre que celui qui faisait des "blogs autobio", comprendre raconter leur vie sans interêt sur des réseaux d'amitié de blogs, l'ancêtre de facebook, qui avait au moins le mérite d'être une machine à rencontres (peu efficace certes), alors que sur facebook et sa politique de cloisonnement joyeusement xénophobe, on aime pas beaucoup parler aux inconnus.

Facebook a au moins un mérite, c'est d'avoir fait un peu de ménage sur les blogs, en aspirant le troupeau de moutons qui s'en servaint comme un meetic du pauvre.

Ces "blogs-journal-intime", c'était déjà le mauvais web, les héritiers des homepage lycos.

Le bon web, c'est le web ouvert, qui sert à communiquer, les sites qui font ce pourquoi le web est fait : favoriser le partage d'informations, de contenu multimédia, qu'il soit divertissant, intello, artistique, comique, bref de faire connaitre des gens qui ont quelque chose à proposer, et indirectement, favoriser les rencontres entre les gens qui ont quelque chose de concret à faire ensemble. Ca passe par les webzines, les newsgroup, les annuaires, certains forums, etc.

Et le mauvais web, c'est le web fermé, qui donne une illlusion de communication, c'est celui qui phagocyte le public, pour le cloisonner dans un coin et en tirer un profit égoïste. Ca passe par les hébergeurs de "blogs autobio", les forums en cercle clos, les canaux de glandouille irc, ce qu'on a le culot d'appeler les réseaux sociaux, et concrètement ça aboutit à un public qui croit que "le web c'est comme la vraie vie", qui fait exactement sur le web ce qu'il faisait dans son quotidien, bref un public qui n'a pas besoin d'internet et qui n'a rien à faire sur internet.

Le concept génial de facebook a consisté à servir le mauvais web, en donnant l'illusion de servir le bon. A la puissance mille.

Le diable doit s'éclater en observant tout ça.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

222 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 12:00

    Salut Kami,

     La magie n’est pas ce que l’on croit. Il y a des trucs en plumes ou à à poils.
     Internet, on croit que tout y est possible, que l’on peut tout y dire. Là commence les problèmes. Et en plus toutes les traces restent disponible.
     On peut dénigrer une politique, une doctrine, mais pas faire d’attaques ad hominem sans risquer un retour de flammes.
     Il faut bien comprendre le but de Facebook, sur sa raison d’être et comment il vit : la pub par le buz et pour le buz. Tout ce qui crée des ennuis, on n’aime pas. De l’audience interne, absolument.
     Que ferais-tu si tu t’appelais Zuckerberg ?
     Il n’en a rien à cirer de ton blog, par contre le sien, il aime et il poussera.
     Facebook, c’est de la parlotte qui rapporte. même le sommet des hiérarchies entire un bénéfice en se mixant à la masse.
     Facebook, s’il ne te sert pas, sors-en. Pas de doute.
     La promo de ce qui est extérieur, faut la faire toi-même. Si ce n’est pas écrit, c’est compris dans l’addition.
     Dans Facebook, on crée un réseau d liens, sans plus.
     Manipuler les naïfs, tout à fait.
     Aucune validation interne.
     Tu as tout compris. Bienvenu dans le monde de la virtualité organisée avec un profit pour les créateurs et pas nécessairement pour les utilisateurs.
     smiley
     


    • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:14

      bah en fait facebook j’y suis pas resté très longtemps, pendant longtemps j’ai résisté aux assauts des gens qui ont essayé de m’y trainer par les pieds, j’ai fini par craquer, et je suis tombé sur une des pires emmerdes qu’on puisse avoir par facebook : tomber sur des escrocs qui ont essayé de me voler du travail et qui ont cherché à m’écrabouiller par du chantage à la délation de vie privée, devant leur public facebook constitué de 2000 voyeurs trisomiques

      tu vois la merde qui pue

      tous les glands que j’ai vu sur facebook c’est les mêmes qui racontaient leurs vies de gros beaufs de merde sur leurs blogs de merde

      la lie de l’humanité.

      si c’est un moyen de parquer les trous du cul dans un coin pour savoir qui il faut sacrifier pour lutter contre la surpopulation, alors ça a du bon...




      • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:09

        pas d’ac pour twitter... ça n’est pas du contenu fermé caché au public, il me semble

        ou alors j’ai pas compris


      • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:31

        j’ai voté +1 car tu as gagné un point godwin


      • Keuss 17 juin 2011 14:58

        Kalki commence a être pesant a venir vomir son site sur tous les articles qui trainent sur Ago, le pire c’est que c’est super mal écris sur son site, on dirait une traduction google mais en moins bien, et je ne parle même pas des passages écris en majuscule, on se sens agresser quand on le lit. 


      • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 16:23

        laisse le s’exprimer... il faut bien confronter ses idées au reste du monde


      • Kalki Kalki 17 juin 2011 16:51
        Zuckerberg, FACEBOOK DIT DE VOUS QUE VOUS ETES DES : STUPIDES CONNARDS ET IL A RAISON !!!

        DONNER SA VIE NUMÉRIQUE ET SON AVENIR, SON SEUL POIDS POLITIQUE ET SA CERVELLE CYBERNETIQUE : A DES AGENCES DU GOUVERNEMENT ET DES OLIGARQUES : C’est vraiment être des STUPIDES CONNARDS


      • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 17:28

        HAHAHAHHAHAHAH merci pour le lien mec, y’a une PERLE dedans :

        Z UCK : oui si jamais vous avez besoin d’informations sur quiconque à Harvard
        Z UCK : il suffit de demander
        Z UCK : J’ai plus de 4000 courriels, photos, adresses, SNS
        F RiEnd : qu’est-ce ? Comment avez-vous de gérer celle-ci ?
        Z UCK : il suffit de personnes soumises
        Z UCK : Je ne sais pas pourquoi
        Z UCK : ils "me font confiance »
        Z UCK : baise muets

        tout est dit smiley


      • Ariane Walter Ariane Walter 17 juin 2011 12:11

        Bon. un avis contraire.
        je suis sur « Fukushima infos » et on est un groupe de 700 qui suit l’affaire ardemmenet et lance des actions. Sur facebooK. Et j’aime bien , très rapidement, envoyer un petit mot à mes amis.
        pour le reste, il y a de fous partout. Même dans l’église catholique.

        Vous savez la vie est compliqué.
        parfois une simple pomme peut entraîner bien des malheurs.
        Et parfois, un organisme douteux peut s’avérer excellent.
        Vous ne savez pas à quel point facebook est en train de changer.
        C’est espionné ? Mais tt est espionné. Même ici ! Coucou !!!

        Et puis, un si beau nom ! : « le livre des visages » !!


        • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:23

          pour faire coucou à tes potes y’a les emails, msn, skype, le téléphone... et même la vraie vie, c’est quand même plus convivial, et plus sociable


        • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 12:44

          Ariane,
           Vous me confirmez ce que je disais hier dans un autre article sur le même sujet.
           Il n’y a pas de statistiques, mais je suis près de parier qu’il y a plus de femmes que d’hommes sur Facebook.
           Je suis PARFOIS les « organismes » comme vous dites. San,s intervenir.
           Cela m’amuse, car on découvre les faiblesses humaines à plein nez.
           Chacun s’occupe de sa propre popote en croyant s’intégrer dans l’idée générale de l’organisme.
           En fait, Facebook c’est un moyen comme un autre de sortir de l’ombre.
           J’ai appelé cela le syndrome d’Erostrate.
           Un beau nom « le livre des visages » ?
           La traduction exacte est « Le livres des faces ».
           Car ce ne sont pas uniquement des visages, mais des « faces » que l’on veut avancer.
           En général, la meilleure pour appâter.
           smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 12:48

          Kami,

           D’accord, pour les proches, mais quand c’est de l’autre côté de la Terre, que fais-tu ?
           Le virtuel a tout de même un avantage, on supprime les distances et les frontières.
           


        • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 13:24

          email, msn, skype... ça marche mieux que facebook


        • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 13:29

          ça permet de sortir de l’ombre certes mais avec des méthodes misérables... avec des méthodes de faux-cul qui fait miroiter la lune aux couillons, ou pire avec la méthode provoc pitoyable de mongol façon Morsay qui s’est fait connaitre en se faisant lyncher par tout le web

          y’a pas longtemps j’ai observé un bouffon se faire une audience imméritée sur son blog pourri juste en y envoyant son « réseau » facebook, qu’il a racolé avec des méthodes misérables... au final il a fini par comprendre qu’il avait autant à rester sur facebook, car au fond facebook ne s’intéresse qu’à facebook, c’est du nombrilisme à grande échelle

          sinon, quand on veut pas s’abaisser à ces procédés putrides, facebook au contraire se charge de te maintenir dans l’ombre


        • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 14:01

          hé oui comme vous dites... une entreprise à exploiter les faiblesses humaines, c’était le concept de départ de facebook

          pas mal du tout comme expression « syndrôme d’Erostrate »... ça me fait penser à morsay qui fait l’imbécile devant sa webcam avec son flingue en plastique


        • Kalki Kalki 17 juin 2011 16:53

          Montrez moi une seule personne qui travaille  ? :)

          Parceque vous pensez vous ?, vous avez une idée ou il faut aller en société ?

           « ou il faut voter FN » pour se faire tous niquer « comme des stupides connard » ?

          C’est quoi la liberté ?


        • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 17:08

          si le FN passe ils démissionnent direct.

          gouverner c’est un truc qu’ils ont pas prévu dans leurs plans.

          tu leur donnes une commune, tout ce qu’ils arrivent à en faire c’est un gigantesque asile de vieillards.


        • Edouard Malek Edouard Malek 18 juin 2011 11:55

          Les critiques envers les nouvelles technologies viennent souvent de personnes « vieilles » (soit dans leur tête, soit dans leurs corps).
          Finalement, il n’y a qu’une chose à dire : ce sont eux le futurs, et c’est comme ça. J’entend même parler de sous-culture...


        • Edouard Malek Edouard Malek 18 juin 2011 11:58

          Face : plusieurs significations en anglais, notamment visage. Vous y voyez ce que vous voulez, comme moi.


        • LeKamikaze LeKamikaze 19 juin 2011 10:54

          c’est ça Edouard, facebook c’est l’avenir.

          on te croit tous.


        • Ariane Walter Ariane Walter 17 juin 2011 12:12

          heu. Non, le gamin ne torture pas son chien. les mères les prennent par la peau du cou.
          Ceci dit, c’est un con. mais pas un bourreau. le mot juste svp ;


          • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:21

            par la nuque en effet ça ne fait pas super mal, par contre, tout le dos, eurk...

            bon pas grave, c’est pas la question. c’est juste que ce gamin a prouvé que « faire le buzz » par les réseaux sociaux ça n’a AUCUNE valeur, tu peux faire le buzz avec n’importe quelle truc sans interêt

            c’était ça que je voulais expliquer en fait


          • Ariane Walter Ariane Walter 17 juin 2011 15:24

            Entièrement raison , tu t’en doutes.
            Et puis, c’est l’idée que cela véhicule qui est abjecte et dangereuse. Un animal n’est pas un jouet. C’est une manière de rabaisser l’autre. Il y a eu une plainte contre lui. je la signerai volontiers.

            Je voulais simplement corriger « torturer ».

            Pour facebook, j’en ai une utilité limitée. je ne vois pas les folies et les médiocrités des autres.
            Fb , comme msn et skype est un moyen d’échanger des moments heureux avec des humains lointains.
            mais j’ai des amis autour de moi, je sors, je vis en direct !


          • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 15:46

            je m’excuse... l’hyperbole est une figure de style indissociable de ma façon de m’exprimer

            c’est pas par calcul, c’est par réaction épidermique à cette mode qui consiste à faire de l’euphémisme partout.

            inconsciemment je fais le contraire pour réequilibrer la balance


          • Edouard Malek Edouard Malek 18 juin 2011 12:00

            Et faire le buzz avec un événement qui a de l’intéret aussi...


          • ja.poirier 17 juin 2011 12:12

            merci car je lis Agoravox par fb


            • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 12:17

              quel interêt ???

              je préfère lire agoravox par agoravox, c’est quand même plus simple


            • ottomatic 17 juin 2011 12:52

              « Raté, le bouton like sert à faire buzzer facebook en se servant de votre blog. »


              C’est un premier niveau de lecture correcte mais insuffisant. En effet, ce bouton j’aime que la majorité des gens voient comme une image est en fait un script qui permet a FB de savoir chaque site visité contenant ce bouton (soit une belle quantité), et, par le biais des cookies suivre un utilisateur FB même quand vous êtes déconnecté de FB...

              • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 13:49

                pff... ce bouton, ils te font croire que facebook va généreusement t’offrir du public, or en réalité ça va te ramener quedalle, les gens ne viennent même pas lire ton webzine, ils lisent le chapeau de 3 lignes et ils se sucent dans les comz


              • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 13:50

                et en plus ça ralentit le chargement de la page...


              • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 13:52

                ceci dit merci pour l’info...

                ça m’étonne pas, le créateur de facebook a bâti son empire sur de la violation de vie privée, y’a aucune raison pour que ça s’arrête


              • cabaleb 21 juillet 2012 14:22

                Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre ... La « violation de la vie privée » ? Ah. Il me semblait que les gens eux-mêmes postaient leurs données sciemment, volontairement, et choisissaient de leur plein gré les personnes ou catégories de personnes a qui ils consentent de les partager ... Il faut vraiment être au moins socialiste pour ne tellement pas croire en la responsabilité personnelle des individus sur leur propre vie, sur leurs propres actes.


              • AB Berurier AB Berurier 17 juin 2011 13:08

                Bonjour,

                je ne crois pas que le principal problème de FB soit que des personnes avec un QI négatif aient l’impression d’exister parcqu’elles auront des milliers « d’amis », qu’elles seront persuadées que leur vie misérable intéresse la terre entière et qu’elles seront prêtes à tout pour sortir de l’ombre.
                Le principal danger est que les gens fournissent de leur plein gré des informations personnelles sur eux-mêmes.
                Vous pensez que poster vos photos de vacances est anodin ? Si vous êtes sous Windows faites un test, cliquez avec le bouton droit de la souris sur une de vos photos. Vous verrez que la taille du fichier est inférieure à la taille sur le disque. Bienvenu dans le monde merveilleux des metadonnées.
                De plus en plus d’appareils photos numériques, en plus de la date et l’heure, enregistrent les latitudes et longitudes de l’endroit où a été prise la photo.
                Mettez-là sur Facebook, tous les annonceurs et autres services de renseignement plus ou moins sympathiques saura à quel point précis du globe où vous étiez tel jour, telle heure.
                Vous critiquez la loi LOPSI, vous l’alimentez vous-même


                • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 14:07

                  Ca c’est clair, ça donne à manger à tous les maitres chanteurs voyeurs et fouille-merde de la terre

                  mais comme vous le dites si bien, avec des mots très justes et réjouissants, "des personnes avec un QI négatif aient l’impression d’exister parcqu’elles auront des milliers « d’amis », qu’elles seront persuadées que leur vie misérable intéresse la terre entière et qu’elles seront prêtes à tout pour sortir de l’ombre." ça existait déjà à l’époque de skyblog-20six-etc et bah s’ils se prennent dans la figure un retour de bâton, c’est bien fait pour leur poire


                • L'enfoiré L’enfoiré 17 juin 2011 18:38

                  Berubier,
                   Absolument.
                   Je me souviens d’un cas annexe qui a fait les choux gras par ici.
                   Il s’agissait d’un article qui parlait « Oh honte » d’un concours de « beauté » de SDF en Belgique.
                   Une dame, la rédactrice, était choquée que l’on ose « utiliser » la faiblesse, la pauvreté des gens qui se présentaient à ce concours annuel. Les prix étaient dérisoires pour la plupart des autres nantis. 
                   Quand on questionnait ces gens, ils étaient tout contents de sortir, pendant un jour de l’ombre et de se présenter aux autres, alors que le reste de l’année, on les aurait bien évité sans les voir.
                   Facebook, c’est aussi ça.
                   Le malheur, c’est qu’on ne leur dit pas toutes les règles du jeu. Alors, ils sont prêts à donner tout ce qui leur reste.
                   A réfléchir...  smiley  


                • cabaleb 21 juillet 2012 14:15

                  Toi qui est tellement plus intelligent que « les autres », tu devrais bien savoir que la différence entre la « taille réelle » et la « taille sur disque » d’un fichier n’a strictement rien à voir avec les méta-données des photos (EXIF pour des photos JPG par exemple), mais est simplement due au systême de fichier utilisé (la façon dont le périphérique de stockage est « découpé » en bloc mémoires plus ou moins grand pour y stocker des clusters de données référencées dans la table de partition). Fatalement, plus le systême de fichier utilisé de petits blocs mémoire, plus un fichier occupera de place sur le disque, puisque il est découpé en plus de blocs et qu’il faut référencer chacun d’entre eux. La taille des méta-données est négligeable, mais est complètement comprise dans la taille réelle, effective, de la photo. 

                  Il vaut mieux ne rien affirmer lorsqu’on ne sait pas, ça évite de faire chuter son capital crédibilité en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.


                • Cas-p 17 juin 2011 14:01

                  Hum...
                  je ne suis pas forcément d’accord avec cette analyse.

                  je connais bien le problème et je n’ai pas attendu facebook pour mon référencement.
                  par exemple j’ai avec des ami un site de bande dessinée gratuite.
                  J’ai déjà effectué le travail de référencement ; cherche fanzine bd ou ce genre de chose et tu trouveras www.ramaci.net.

                  Mais j’ai l’intention de rajouter bientôt des options comme le like de facebook ou autres.

                  Je ne vois pas vraiment ce que cela pourrait avoir de négatif. D’autant que sans ce bouton like j’ai déjà une partie des visiteurs qui viennent de facebook.

                  Je peux donc espérer qu’avec le like, ce nombre de visiteur augmente. ceci simplifiant le partage de l’information par les visiteurs venant de fb. Il leur suffit d’un clic pour en parler à leur amis, plustot que de devoir écrire eux même un message, chose qu’il ne feront pas je pense.

                  Après à titre perso je ne suis plus sur ce reseaux social.
                  Mais comme tout outil je pense que bien utilisé, cela ne pose pas de problème.


                  • LeKamikaze LeKamikaze 17 juin 2011 14:05

                    ben écoute, moi aussi j’a lai mis le « like » sur mes site ( le plus discrètement possible )... mais je préférais l’époque où on pouvait s’en passer, parce d’une certaine façon, on ne fait par là qu’essayer de récupérer du public que facebook a chouravé au web

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires