• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le fond de l’affaire Zemmour vs Youssoupha

Le fond de l’affaire Zemmour vs Youssoupha

Tout commence début 2009 avec la mise en ligne du titre ‘ A force de le dire ‘ interprété par Youssoupha, rappeur congolais originaire du Val d’ Oise. Ce titre vient annoncer la couleur du 2è album de Youssoupha (sur les chemins du retour) dont la sortie est prévue quelques mois plus tard. La Réaction d’ Eric Zemmour ne se fait pas attendre, puisque le 25 Mars 2009 celui-ci dépose plainte pour ‘menace de mort et injure publique’. En effet, cette chanson comporte un passage où le Chroniqueur est nommé : « J’mets un Billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour ! ».

En quelques jours, c’ est la polémique autour du morceau qui en plus de rencontrer un vif succès alors que l’ album n’est pas encore sorti fera néanmoins l’ objet de critiques positives ou négatives, que ce soit de la part des fans de l’ Artiste, ou d’autres personnes d’accord avec Zemmour, qui pensent qu’il faut censurer certains propos dans le Rap.

Cependant, il faut souligner que s’il est vrai que le Chroniqueur est nommé dans un passage, ce même vers ne peut être compris s’il n’est pas restitué dans son propre contexte. Et donc si à première vue, on a l’impression que c’est Eric Zemmour qui est pris à partie, à l’écoute de la strophe en question, on comprend qu’il en est autrement.

Voilà le passage en question :

« A force de juger nos gueules, souvent les gens le savent

Qu’à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards

Chaque fois que ça pète on dit que c’est Nous,

J’Mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour. »

Ainsi, tout est beaucoup plus clair dans la mesure où Eric Zemmour est nommé, mais en plus « des » chroniqueurs qui diabolisent les banlieusards. Cette strophe est en fait une réponse à toute la diabolisation dont fait preuve le chroniqueur envers les quartiers populaires d’île de France (qu’il assimile automatiquement avec les rappeurs, les délinquants, et donc l’immigration) en déclarant que « le Rap est une musique d’ analphabète et une sous culture ». Zemmour qui avait, rappelons-le, déclaré suite aux émeutes de 2005 que les rappeurs étaient responsables des dégâts causés en banlieues durant le mois de Novembre. On peut comprendre qu’un Rappeur qui ne prône pas la violence, ni les armes, ni la drogue comme Youssoupha puisse répondre dans un Titre qui parle de différents problèmes de société, de quartiers populaires.

Pour en revenir au procès, l’affaire a été présentée le 15 septembre 2011 à 15 heures dans la 17 è chambre correctionnelle au Tribunal de Grande Instance.

Dans la salle d’audience, remplie des fans venus apporter leur soutien au rappeur, L’Avocate d’Eric Zemmour (absent !) a souligné le fait que le passage nommant celui-ci constituait bien une injure publique. Elle reproche notamment au rappeur d’avoir, malgré la censure, continué à chanter en concert le passage mis en cause et d’inciter le public à le chanter plusieurs fois le majeur en l’air. La défense a riposté en avançant qu’étant donné l’ampleur prise suite à la polémique autour du morceau, le public connait ce passage, sachant qu’il a en partie contribué à son succès. Le Procureur de la République a souligné la nécessité de reconnaître la liberté d’expression dans une musique aussi populaire que le Rap, et a rappelé qu’en Mars dernier, Mr Zemmour lui-même prônait la liberté d’expression, et donc qu’il est mal placé pour intenter un procès dans ce domaine.

Le Verdict sera connu le 26 octobre.

On comprend que l’affaire opposant Eric Zemmour face à Youssoupha n’est pas seulement une affaire personnelle, mais constitue une bataille de plus dans la Guerre menée au Rap Français qui a déjà impliqué NTM, la Rumeur, Sniper. Le But réel n’est pas seulement de faire reconnaître par la Justice que le passage de la chanson ‘A force de le dire’ est une menace de mort ou une injure publique, mais il est surtout de tenter de faire croire aux personnes déjà hostiles au Rap Français que c’ est une musique violente et offensive qui devrait faire l’objet de censure. On peut penser que le véritable objectif d’Eric Zemmour se trouve dans ce sens, étant donné la tournure qu’il fait prendre à cette affaire en impliquant le public, de sorte à faire croire que le Rap influence négativement les Jeunes. De plus, il convient de rappeler que le Web Master du site ‘Rap1pulsif.com’ était aussi attaqué dans cette affaire, alors qu’il avait à la demande de Mr Zemmour supprimé les paroles du titre du Rappeur. Tous ces éléments nous montrent à quel point le Rap, ces 10 dernières années est victime d’acharnement de la part de la presse, mais aussi des politiques (suite à Nicolas Sarkozy face au groupe la Rumeur) de sorte que des personnes comme Michel Raison (député) aient de plus en plus de motifs pour aboutir à leur projet de loi de limiter le contenu du Rap en France.

Au Final, si le Rap fait autant l’objet de controverses, on peut au moins être certain que c’est parce qu’il dérange de par son caractère revendicatif, mais aussi par les vérités dérangeantes qu’il soulève sur les problèmes et les réalités de la société. Toutes ces affaires n’ont qu’une finalité, faire taire la Voix des sans Voix en portant un coup de grâce au Rap par la Censure.

Par J.Moreau 


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • baska 17 septembre 2011 10:00

    A l’auteur, pourquoi vous ne dites pas pour zemmour qu’il est originaire du Maghreb ? Un oubli inconscient peut être ?


    • Yvance77 17 septembre 2011 10:26

      Salut,

      Ah ben pour un billet digne des meilleures bouses de nos vaches, c’en est un !

      Reprenons donc ! Le rap formidable milieu pour incultes à l’onomatopée facile, la rime pauvre, et les clichés éculés sur la condition de la femme proche du batracien en terme de droit.

      Pour nos valeureux rappeurs, qui ne font preuve de courage que quand ils sont en bande, on ne peut pas dire que l’on tienne des prix Nobel dans le lot.

      Force de revendication, la ou ce n’est que défense d’un communautarisme invasif.

      Trust ça OUI ce fût de la force dans le mode « je revendique ». Mais là désolé c’est non.

      Et puis, il ne faudra cesser de le répéter, mais toutes ces chances que la France possède, pourquoi personne n’en veut ailleurs ? Mystère !

      Je n’ai rien à voir avec ces sous-mer*es dont l’égoisme, l’incivisme, et le manque total de respect sont autant de profession de foi.

      Qu’un billet comme celui-ci soit en ligne me laisse coi !!!


      • J Moreau 17 septembre 2011 12:33

        L’ Exception qui confirme la règle ? Il n’ y a que des personnes qui ne connaissent rien à cette musique pour autant l’ offenser . Keny Arkana, Kery James, Youssoupha, Soprano, Sinik. Je ne nomme que 5 rappeurs parmi tant d’ autres qui sont tous autant qu’ils sont meilleurs auteurs que les artistes de variété francaise ne le seront Jamais. 

        Le Reste est Pourri ? corrigez, beaucoup de rappeurs sont pourris, et je l’ admets. Mais sachez que le but des médias étant de discréditer le rap aux yeux du grand public, il est tout a fait normal que les meilleurs auteurs ne soient pas autant médiatisés que les rappeurs blong bling. a bon entendeur . ; 

      • J Moreau 17 septembre 2011 12:46

        Je pene que vous devriez sérieusement apprendre à connaître la belle musique qu’est le Rap francais ... Vous apprendrez bien plus qu’ en écoutant Brel, Bruel, et les autres . Vous apprendrez sur les communautés antillaise, africaine, arabe qui composent ce beau Pays qu’est la France. 

        Sachez que le rap n’ est pas ce pour quoi on tente de le faire passer. Cherchez ce qui se cache en dessous. Et vous y trouverez des textes et chansons magnifiques, au delà du patrimoine de musique de variété ou autres que vous écoutez. 
        Et pour répondre à vos commentaires honteux, je vous répondrai juste avec un extrait de morceau « A l’ ombre du showbusiness de Kery James ft Charles Aznavour » 
        « Ils tentent d’ étouffer notre art, faut être honnête
        Ils refusent de reconnaitre qu’en ce siècle les rappeurs sont les héritiers des poètes. 
        Notre Poésie est urbaine,
         l’ art est universel Notre poésie est humaine.
        Nos textes sont des toiles qui dévoilent 
        le mal être des destins sans étoiles
        Nos lettres photographient des instants, 
        deviendront des témoins chantant le passé au présent. 
        Un piano une voix, 
        tu vois l’ art des pauvres, n’ a besoin que de ca, 
        Je rappe à la force des mots, sans artifices, 
        Moi c’ est à force de mots que j’ suis artiste
        Je pratique un art triste, tristement célèbre 
        car c’ est a travers nos disques que la voix du ghetto s’ élève 
        Le rap est un art prolétaire 
        alors les minorités y sont majoritaires. 
        Mais comme tout art je pense 
        que le rap transcende les différences 
        rassemble les coeurs avant les corps
        faisant des cordes et des cordes 
        mettons les coeurs en accord. »

        Reflechissez à deux fois avant de croire qu’ils sont pourris. je pourrai vous sortir des dizaines de textes de RAP comme ceux ci. 

      • TyRex TyRex 17 septembre 2011 14:08

        Tu ne connais rien au rap mec... tu généralises alors que c’est un univers abscons à tes yeux.
        C’est dire la pertinence de tes propos... tu parles de respect et tu les traites de « sous-mer²e », comment dire, tu dois surement ne pas voir le paradoxe ce que je comprends vu ton niveau.

        J’imagine que toit ton truc, c’est le tango, non ?


      • Attilax Attilax 17 septembre 2011 14:09

        Mettre Brel et Bruel dans le même sac, mais comment peut-on ???
        Je n’ai rien contre le rap (du moins le bon), qui a apporté beaucoup à la musique ces dernières années, mais balayer d’un revers de main la « variété », c’est donc balayer Brassens, Ferré, Piaf, Trenet et beaucoup d’autres. Une telle ânerie ne peut venir que de quelqu’un qui n’a jamais écouté ou compris ces immenses poètes, qui sont incontestablement les plus grands chanteurs que la France ait porté, n’en déplaise à vos goûts exclusifs.


      • Yohan Yohan 20 septembre 2011 18:52

        Au contraire, les medias ont tout fait pour promouvoir le rap, avec une préférence, il est vrai, pour le rap bling bling, on ne se refait pas .....Doivent-ils faire plus en invitant ceux qui insultent la France, les flics et incitent au meutre et font l’apologie de la drogue ?
        Vous êtes un rigolo vous...


      • J Moreau 21 septembre 2011 15:22

        VOILA ... je m’ attendais à ce genre d’ amalgame . Vous faites du rap un mélange homogène qui rassemble tout et n’ importe quoi. Arretez de croire que le rap francais, c est du nique ta mère, nique le pen, nique la france, et on baise les blanches .. 

        Il y a des rappeurs engagés, des rappeurs qui ne sont pas engagés, mais n’ incitent pas non plus a la haine ni au communautarisme, et vous devriez approfondir vos recherches. 

      • paul 17 septembre 2011 10:55

        A Yvance77 dont je partage la plupart de ses coups de gueule, je dirais que Zemmour, qui est sur la même ligne qu’Hortefeu ( voir leur condamnation ), devrait assumer le retour de ce qu’il sème dans ses chroniques ,au lieu de faire ce genre de procès pour un mot de trop .


        • Yvance77 17 septembre 2011 11:24

          Paul bonjour,

          Non je ne pense pas cela.

          Zemmour est dans la droite ligne gaullienne avec ses excès et ses certitudes qui peuvent être saoulantes parfois. Il est bon dans l’analyse mais se vautre sur les remèdes quelque fois.

          Hortefeux, c’est le Rommel de la petite lopette libérale qui nous a vendu au Yankees.

          Et là, est toute la différence.

          Zemmour défendra la France qu’on le veuille ou non, les merdes type Cortex et cons-sort défendront leur communauté.


        • Attilax Attilax 17 septembre 2011 14:13

          Yvance, la haine du rappeur t’égare. Zemmour est un prototype du sale con inexcusable car intelligent. Je suis surpris qu’il ne se soit jamais fait défoncer la gueule pendant l’émission de Ruquier...


        • Fmehdif 17 septembre 2011 17:13

          Yvance77, le simple fait de citer Cortex prouve que, comme Zemmour que tu défends si bien, tu te permet de juger des choses auxquelles tu ne connais strictement rien. Le plus aberrant pour Zemmour est qu’il avoue lui même qu’il n’aime pas le rap et qu’il n’y connait rien, voir les 2 premières minutes de la vidéo suivante : http://www.dailymotion.com/video/xb09ck_zemmour-face-a-oxmo-puccino_news . J’aimerai bien savoir sur quoi il se base donc pour qualifier le rap de sous-culture et les rappeurs d’analphabètes (je reprends ses propres mots). Je trouve ça aberrant qu’on ai pu le laisser donner son avis sur des albums et des livres qu’il avoue lui même ne pas avoir écouté ou lu (pour un chroniqueur ça la fout un peu mal quand même). Bref, encore une fois il fait preuve de son immense ouverture d’esprit.

          Ensuite, tu donnes Cortex comme exemple, ce qui est assez ironique, toi qui dis je cite

          "L’exception qui confirma la règle cela vous parle ????

          Tu peux en prendre trois de bon dans le panier, il n’en restera pas moins que tout le reste est pourri."

          Là c’est exactement l’inverse que tu fais, tu en prends un de pourri dans le panier et tu jettes ceux qui sont bons. Cortex est apparu il y a à peine un an sur internet dans des vidéos complètement stupides où il s’autoproclame rappeur et journaliste engagé en politique, ses « albums » (compilations de diarrhée verbale sur fond musical) n’ont pas du tout marché, et il n’a jamais été reconnu comme un rappeur par les rappeurs eux même (dignes de ce nom). Il n’est connu que grâce aux journalistes et aux internautes qui comme toi l’utilisent pour discréditer l’ensemble des rappeurs.

          Bref, pour en revenir au débat Zemmour-Youssoupha, je pense que venant d’un type qui passe sur une chaîne publique dans une émission où il est sensé débattre avec des invités, c’est un manque à ses obligations professionnelles de faire ses chroniques sur des sujets auxquels il ne connait rien. Et je ne parle pas que du rap. Il lui aurait suffi de dire "je trouve que certains rappeurs sont des analphabètes" au lieu de mettre dans le même sac des véritables artistes reconnus et des abrutis comme Cortex que tu cites. D’autant plus que si on prend la définition du mot analphabète sa phrase est complètement débile puisque sans savoir lire ni écrire on ne peut pas écrire un texte. C’est à cause de ça que Youssoupha a écrit cette phrase que je trouve compréhensible pour un type qui a eu son bac L avec la meilleure note en français de l’académie de Versailles et qui a fait des études à la Sorbonne... c’est probablement dur à imaginer pour un esprit étriqué qu’un rappeur d’origine étrangère puisse avoir un tel cursus mais c’est bien la vérité ! De plus il faut vraiment être de mauvaise fois pour penser qu’un type comme lui puisse être suffisamment con pour proférer ouvertement des « menaces de mort » contre Zemmour. Il aurait suffit d’écouter ses autres chansons pour se rendre compte qu’il est l’opposé de ces rappeurs qui font l’apologie de la violence et qui tiennent des propos à la limite du racisme anti-blancs. Cette phrase est à prendre comme une image, d’autant plus que comme le métier de Zemmour consiste essentiellement à parler, le « faire taire » est une expression très bien choisie je trouve, au lieu de dire comme d’autres l’auraient fait "il faut lui faire fermer sa gueule". Mais bon comme ça colle tellement bien avec l’image du noir-rappeur-violent-analphabète on va pas chercher plus loin. Mais je te l’accorde, si la phrase "je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour" était venue de Cortex, là il aurait fallu éventuellement la prendre au premier degré.

          J’aime le rap, j’en écoute depuis 10 ans alors que je n’ai jamais mis les pieds dans une banlieue, jamais été un délinquant et je n’ai jamais eu envie d’en devenir un. Simplement c’est comme partout, il faut faire du tri. Il y a des rappeurs réfléchis, des rappeurs engagés, des rappeurs « égotripes », des rappeurs débiles, des rappeurs racistes... et je suis le premier à détester les abrutis qui se servent de cette musique n’importe comment mais personne ne te force à les aimer.

          Pour terminer au lieu de perdre du temps à regarder les vidéos de Cortex pour satisfaire ton mépris vis à vis des rappeurs, écoute donc quelques uns de ces textes (ou lis en au moins les paroles si tu n’aimes pas le rap). Contrairement à ce que tu penses il y en a bien plus que ça :

          -Bouchées Doubles : Compagnon de cellule (une référence à la résistance de Jean Moulin, comme quoi on peut faire du rap et respecter la France et son Histoire)

          -Oxmo puccino ; L’enfant seul/ L’amour est mort/ Le laid... et à peu près tous ses textes

          -Médine : Combat de femmes/ Jihad/ Enfants du destin

          -IAM : La même étoile/ Demain c’est loin/ La fin de leur monde

          -Akhenaton : Prométhée

          -Shurik’n : La lettre/ Samuraï

          -Nakk : Mon fils ce héros

          -Sniper : Sans repères

          -Kery James : Y a pas de couleur/ A l’ombre du Showbizness (avec Aznavour)

          -Pit Baccardi : Tu me manques

          Ce n’est pas exhaustif, j’ai cité ceux qui me passaient par la tête


        • Hétérodoxe 17 septembre 2011 20:40

          Oxmo
          L’Enfant seul

          T’es comme une bougie
          Qu’on a oublié d’éteindre dans une chambre vide,
          Tu brilles entouré de gens sombres voulant te souffler
          Celui qui a le moins de jouets
          Le moins de chouchous
          Celui qu’on fait chier
          Le cœur meurtri et meurtrière est ta jalousie ;
          L’enfant seul se méfie de tout le monde, pas par
          choix, mais dépit, pense qu’en guise d’amie
          Son ombre suffit
          Une solitude qui te suit jusque dans le sexe
          Mon texte coupe l’enfant seul en deux espèces :
          Ceux qui baisent à l’excès mais souhaiteraient se
          Fixer à une femme plutôt qu’à mille fesses
          Quand l’autre sorte écoute souvent la même
          Chanson dans le poste, et porte le deuil d’une
          Relation morte et reste l’œil humide.
          La tête baissée laisse le cœur sur l’estomac,
          L’estomac sur les genoux, ma tristesse n’a d’égale
          Que le coup de gueule muet de l’enfant seul
          Que nul ne calcule

          Refrain :
          T’es l’enfant seul
          Je sais que c’est toi
          Viens-tu des bas-fonds
          Ou des quartiers neufs ?
          Bref, au fond tous la même souffrance

          Mes mots s’emboîtent les gens s’y voient comme
          Dans une flaque d’eau, ça leur renvoie un triste reflet
          Mais est-ce ma faute ?
          T’es l’enfant seul c’est pas facile, on se comprend
          Peu l’ savent
          Que je le sache ça te surprend.
          Il mate par la vitre la solitude qui le mine
          Fait passer la quinine pour un sucre
          Faut être lucide, il faut qu’on se libère, disent-ils
          Ils n’en discutent pas, confondent la rime et l’acte
          La fuite et le suicide, un pact’, une promo sans tract
          Pas trop de mots nobody n’a capté le sale souhait
          L’envie de se laisser par le cou pendu,
          Pour punir les parents qui, pour aimer l’enfant,
          Ont trop attendu, car si l’amour est une course
          L’enfant naît c’est le départ en tête, l’embêtement
          En passe-temps en fait des parents bêtes !
          Maîtrise lancinante, sentiments en ciment sinon
          Dans six ans on me retrouve ciseaux dans le crâne
          Dans le sang gisant

          au Refrain

          L’enfant seul c’est l’inconnu muet du fond de classe
          Celui de qui l’on se moque, rond comme
          Coluche, ou le boss dans le hall, au groupe
          Massif l’os dans le steak haché plantant
          Chaque postulant à un poste,
          Vu que les conneries de gosse des rues couvrent
          Souvent un jeune qui souffre d’un gros gouffre affectif
          Grandir sans père c’est dur
          Même si la mère persévère
          Ça sert mais pas à trouver ses repères c’est sûr !
          Perdre sa mère c’est pire ! Demande à Pit j’t’assure
          T’as pas saisi enlève la mer de la Côte D’Azur
          Quand ces gosses poussent leur souffrance aussi
          Nous savons tous que personne ne guérit de son enfance
          Même un torse poilu ne peut oublier sa vie de
          Gosse du divorce rossé par son beau-père.
          L’enfant seul c’est toi, eux, lui, elle
          Oxmo Puccino voix de miel

          au Refrain

          Voilà de quoi est capable un nègre analphabète !

          Paroles Mozart - C’est Bientôt La Fin (Lyrics)

          Paroles : Vincent Baguian / Dove Attia

          Ce soir c’est le grand bal
          Mets du fard sur tes idées pâles
          On va faire tanguer les étoiles
          Bien plus haut,
          Bien plus haut, encore

          Ce soir c’est le grand jour
          Allons voir tomber les tambours
          La fanfare des soldats de cour
          Sonne faux
          Sonne faux, encore

          Allez viens
          C’est bientôt la fin
          De ce monde
          Qui n’entend rien
          Allez viens
          Sonner le tocsin
          Fais valser leurs vieux discours
          Viens danser c’est notre tour

          Ce soir c’est le grand soir
          De velours nos rêves se parent
          On accourt pour un nouveau départ
          Bien plus beau
          Bien plus beau, encore

          Allez viens
          C’est bientôt la fin
          De ce monde
          Qui n’entend rien
          Allez viens
          Sonner le tocsin
          Fais valser leurs vieux discours
          Viens danser c’est notre tour

          J’ai bu l’amour
          Au souffle amer
          J’ai vu les tours
          Tomber sur terre

          J’ai vu l’or noir
          Saigner la mer
          Tous les regards
          Vers l’éphémère

          Je vois fleurir
          Le jour nouveau
          Je crois le rire
          Du fou là-haut

          Je veux saisir
          Tous les mystères
          Et m’affranchir
          De l’éphémère

          Ce soir c’est le grand bal
          Mets du fard sur tes idées pâles
          On va faire tanguer les étoiles
          Bien plus haut,
          Bien plus haut, encore

          Allez viens
          C’est bientôt la fin
          De ce monde
          Qui n’entend rien
          Allez viens
          Sonner le tocsin
          Fais valser leurs vieux discours
          Viens danser c’est notre tour

          Allez viens
          C’est bientôt la fin
          De ce monde
          Qui n’entend rien
          Allez viens
          Sonner le tocsin
          Aimons-nous sur leurs décombres
          Aimons-nous pour un nouveau monde

          Voilà de quoi est coupable un authentique artiste qui truste les premières places de tous les classements musicaux !

          En effet, le rap, c’est de la sous-culture !!


        • paoum 18 septembre 2011 23:28

          médine : à ne pas mettre dans la catégorie des rappeurs interessants.

          prosélytisme religieux puant de démagogie.

          je suis un fan de rap et de hip-hop de longue date et, vraiment, médine....


        • Fmehdif 20 septembre 2011 19:07

          Paoum, je n’ai pas dis que Médine était un rappeur « intéressant » j’ai juste cité des textes qui pour moi méritent d’être lus ou écouté pour se faire une opinion un peu plus neutre vis à vis des rappeurs et non pas se cantonner aux conneries qui font les buzz sur internet.
          Mais j’aimerais surtout savoir ce que signifie intéressant pour un rappeur. Car Médine est peut être le rappeur dont j’ai appris le plus de choses en lisant les textes quand j’étais plus jeune.
          Prosélytisme je ne pense pas, il ne prétend pas du tout convertir les gens à l’Islam, il a dit lui même dans une interview qu’il parle de son cas précis où la religion lui a beaucoup apporté, et que peut importe le nom de cette religion si au final elle te fait avancer sur le « droit chemin » alors elle est louable (je ne suis pas croyant mais je partage ce discours). A aucun moment il n’est question de convertir les Athées, d’aller en Enfer pour les non croyants ou ce genre de conneries. Plus encore il condamne les Imams qui l’ont approché pour le rattacher à des branches beaucoup plus intégristes de l’Islam.
          Et démagogue... déjà quand t’as une « tête d’arabe », que t’es barbu et que tu clames ouvertement que t’es musulman tu limites déjà beaucoup la portée de ton auditoire. Et dans ses textes je te laisse chercher ce qui te fait dire ça, mais surtout me citer quels rappeurs sont « intéressants » que je me fasse une idée.


        • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 17 septembre 2011 11:37

          L’auteur : "Tout commence début 2009 avec la mise en ligne du titre ‘ A force de le dire ‘ interprété par Youssoupha, rappeur congolais originaire du Val d’ Oise.« 

          Dans un tel contexte, je crois que certaines rectifications ont leur importance. Youssoupha, rappeur français d’origine congolaise, habitant de Cergy dans le Val d’Oise...

          Yvance :  »Reprenons donc ! Le rap formidable milieu pour incultes à l’onomatopée facile, la rime pauvre, et les clichés éculés sur la condition de la femme proche du batracien en terme de droit.« 
          C’est vous l’inculte. Allez donc écouter les textes de Casey ou de La rumeur.
          Je cite Casey dans »apprends à t’taire« (conseil que je vous donne..) :

           »
          Non c’est impossible, d’être aussi pitoyable
          Ça me parait impensable, d’être autant inaudible
          (Pourtant) j’ai passé au crible, tous tes textes sur ma table
          Et qu’on le veuille ou non, c’est incomprehensible
          Ta grammaire est instable, improbable et horrible
          Ta diction dépasse le stade de l’inadmissible
          Arrête les messages, illisibles au portable
          Reprend ton cartable, ton pe-ra est pénible
          Le plus insupportable, c’est qu’tu joues l’invincible
          Le braqueur introuvable, le voleur invisible
          Le rappeur terrible, imbattable, incorruptible
          T’es peu crédible et minable, c’est méprisable et risible
          Ne sois pas susceptible mais tu n’es pas formidable
          Ta plume est faible, ta carrière est vulnérable
          Tu sais bosser souvent est une chose honorable
          Alors attaque tout doucement, commence par le scrabble"

          Belle plume non ? Jolie diatribe sur le rap commercial insipide !

          Allez, je ne m’en lasse pas, encore une.


          • Yvance77 17 septembre 2011 12:02

            L’exception qui confirma la règle cela vous parle ????

            Tu peux en prendre trois de bon dans le panier, il n’en restera pas moins que tout le reste est pourri.


          • J Moreau 17 septembre 2011 12:36

            Bonjour et merci de me faire remarquer la faute du début de l’ article. En fait, j’ avais mis : rappeur originaire du congo, en provenance du val d’ oise, mais j’ ai mis rappeur congolais du val d’ oise sauf que j’ ai oublié d’ effacer le mot ’originaire’ et je m’en excuse. et si je n’ ai pas mis qu’il réside à cergy, c’ est parce qu’il n y habite plus depuis longtemps même s’il est souvent dans les parages . Merci quand même à vous, et j’ approuve votre commentaire smiley 


          • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 17 septembre 2011 12:55

            Yvance : " L’exception qui confirma la règle cela vous parle ????

            Tu peux en prendre trois de bon dans le panier, il n’en restera pas moins que tout le reste est pourri.« 

            Je pourrais vous en citer d’autres si vous le souhaitez. Mais je ne crains que vous me retoquiez systématiquement la même chose à savoir que des exemples ne peuvent conduire à des généralités. Sur ce point vous auriez raison. J’attends vos exemples de rap »pourri« pour vous faire la même remarque...

            En gros, c’est vous qui généralisez. Il vous faut apprendre la mesure.

            Comme de l’uranium, La rumeur,

             »jusqu’à la fin, la dernière latte, le dernier train,
            La dernière seconde avant le coup de frein à main,
            putain de vie et ses derapages, ma barque navigue en plein
            marecage, de quoi tu parles de partage.
            En cage, que des renois, très peu d’Benoit.
            Drogue, alcool, H-P, ou prison qui nous reçoit, c’est pas la
            foire au bestiaux mais presque, mais est ce que tu crois
            qu’on vas s’contenter des restes ?
            Moi j’ai peu de preferences entre l’essence et la poudre.
            quand du bout de mes doigts brulants, danse la foudre.
            Demande pas pourquoi, pour qui, comment ?
            N’y vois rien d’étonnant. Des frasques du specimen a son
            comportement.
            Parasite au monde libre, j’livre une étrange guerre a rendre
            ivre journalistes et autres mange-merde, le crane plein de
            solutions pas toujours orthodoxes, et puis j’en assume
            les paradoxes."

            Je reste à votre disposition si toutefois vous désiriez changer d’avis.


          • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 17 septembre 2011 13:09

            L’auteur : "Au Final, si le Rap fait autant l’objet de controverses, on peut au moins être certain que c’est parce qu’il dérange de par son caractère revendicatif, mais aussi par les vérités dérangeantes qu’il soulève sur les problèmes et les réalités de la société. Toutes ces affaires n’ont qu’une finalité, faire taire la Voix des sans Voix en portant un coup de grâce au Rap par la Censure.« 

            Je partage votre conclusion, je la constate même. Souvenez-vous de l’affaire qui opposa police nationale et le groupe »la Rumeur". Diffamation, appel au meurtre de policiers... à combien en sommes-nous au fait ?


            • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 17 septembre 2011 13:10

              Triste Fogiel, non ?


            • Scual 17 septembre 2011 13:32

              Je comprend pas, cette phrase reprochée à ce chanteur, c’est pas à peu de chose près l’équivalent de « casse toi pauv con » ?

              C’est bien la même chose non ?

              Ah non pardon ! « Casse toi pauv con » c’est largement pire, parce qu’ il y a une insulte et que ce n’est pas dans une chanson, mais dans la réalité.


              • Gens_d_Ormesson Gens_d_Ormesson 17 septembre 2011 13:37

                 smiley

                Oui, c’est comme « nique la police » qualifié d’incitation au meurtre de policiers... Comprennent pas le français les bougres !



              • Scual 17 septembre 2011 14:11

                beau texte de Rap de Juluch...

                Tu met un billet sur la tête de celui qui le foutra dehors ?


              • J Moreau 17 septembre 2011 14:16

                Qui chie sur les valeurs de la France ?? Sur Quelles Valeurs ?? Allez au bout de votre pensée si limitée. Dehors ces gens là ?? ne confondez pas les rappeurs et les délinquants non plus. Argumentez. 


              • Scual 17 septembre 2011 16:05

                Non, c’est quelqu’un qui dans la plus pure tradition de l’insoumission gauloise, ne la ferme pas face aux puissants.

                On fait pas plus Français comme comportement.


              • Scual 17 septembre 2011 18:23

                Oui, vraiment.


              • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 17 septembre 2011 14:35

                Par contre le système ne s’attaquera jamis aux pseudo rapperus blingbling, à la sauce UMP, , pronant la drogue , de trziter les meufs comme des putes, de faire l’apologie du fric facil, ce que IAM appelle du Rap de Droite, c’est le rap qui véhicule l’image que les maîtres du système veulent que l’on ai des rappeur mais surtout des noirs au des arabes.
                Une image de personne rabaissant la femme, dealant et s’en vantant, et prôner la violence gratuit....

                mais on ne met jamais en avant bien sur des rappeurs qui pense et restent indépendant de l’industrie de la musique assujetti à l’oligarchie.
                On préfère montrer en exemple des Booba inculte des jayZ ou des kenny west entrés en Franc maçonnerie prônant le veau d’or et le décervelage !!!!


                • Pi@h 17 septembre 2011 14:54

                  Faut arrêter de déconner, le Zemmour son fonds de commerce c’est de chier sur les gens, va pas faire sa pleurnicheuse parce qu’il s’est mangé le boomerang en pleine gueule. Un peu facile çà...


                  • Maldoror 17 septembre 2011 18:08

                    Parlez en votre nom, vous paraitrez moins bête, je suis français je lis le « canard » et les pensées de Perseûs serait susceptible de m’intéresser , je ne dois pas être le seul...
                    @Perseûs merci pour l’article !


                  • Maldoror 17 septembre 2011 18:19

                    ...du_ canard enchainé
                    heu j’oubliais merci à l’auteur pour l’article


                  • Maldoror 17 septembre 2011 18:39

                    Entalmudés ! Néologisme de Talmud ? ca à l’air joli comme ça mais ça ne veut rien dire à moins que vous insinuez que le canard dépendrait de juifs orthodoxes, ce serait faire preuve d’ignorance que d’affirmer ça.Pour torche-cul j’espère que vous ne cherchiez pas à me vexer car ce serait rater : tout journaux après avoir été lu font d’étonnant papier hygiénique. Le canard n’est pas le seul journal valable (et vous que lisez-vous ?) et le lire n’est pas signe d’intelligence et de culture..Tenez si un jour vous le lisez, j’aurais des doutes sur l’effet produits sur vous (Il faut avoir des récepteurs pour que cela marche...)
                    Laissez-parler vos maîtres à penser, vous desservez la cause que vous prétendez defendre.


                  • RogerTroutman RogerTroutman 17 septembre 2011 15:33

                    Je ne sais pas quel âge vous avez, ni depuis quand vous vous intéressez au rap (sans majuscule, ça ne sert à rien), mais personnellement, en tant que jeune homme de 26 ans, j’ai bien ri en lisant votre « article » dégoulinant de niaiseries, de lieux communs, et de pathos.

                     

                    « J’mets un Billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Eric Zemmour ! »

                    Zemmour est nommé expressément, et l’expression « faire taire » fait clairement référence au meurtre. A partir du moment où on nomme une personne, alors il y a menace de mort. Point.


                    « s’il est vrai que le Chroniqueur est nommé dans un passage, ce même vers ne peut être compris s’il n’est pas restitué dans son propre contexte. Et donc si à première vue, on a l’impression que c’est Eric Zemmour qui est pris à partie, à l’écoute de la strophe en question, on comprend qu’il en est autrement. Ainsi, tout est beaucoup plus clair dans la mesure où Eric Zemmour est nommé, mais en plus « des » chroniqueurs qui diabolisent les banlieusards. »

                    Super, le « contexte » permet de comprendre que Youssoupha ne demande pas que le meutre de Zemmour, mais celui de tout autre animateur dont l’avis n’est pas le même que sa Majesté Youssoupha 1er.

                    De plus, vous êtes malhonnête quand vous parlez de « diaboliser les banlieusards ». Zemmour « diabolise » les dealers et les racailles. La belle affaire. Mais Youssoupha se sent concerné comme d’autres imbéciles qui jouent aux porte-parole de la banlieue parce que, soit ils sont juste stupides (« tous les arabes sont des dealers » et « la plupart des dealers sont arabes » c’est pas la même chose), soit ils sont juste contents de s’inventer un ennemi qui leur fournira une excuse pour ouvrir leur gueule. Et si par « banlieusard » vous voulez parler des noirs et des beurs qui habitent en France, alors rassurez vous : à la télé, ce sont toujours eux les plus tristes, les plus malheureux, les plus brimés.


                     « il faut censurer certains propos dans le Rap »

                    Les « rappeurs » feraient bien de s’auto-censurer.


                    « Cette strophe est en fait une réponse à toute la diabolisation dont fait preuve le chroniqueur envers les quartiers populaires d’île de France (qu’il assimile automatiquement avec les rappeurs, les délinquants, et donc l’immigration) en déclarant que « le Rap est une musique d’ analphabète et une sous culture ». »

                    Dire que « le Rap est une musique d’ analphabète et une sous culture » est synonyme de « l’immigration et les rappeurs sont des délinquants » ?!!


                    « Zemmour qui avait, rappelons-le, déclaré suite aux émeutes de 2005 que les rappeurs étaient responsables des dégâts causés en banlieues durant le mois de Novembre. »

                    Oui, Zemmour avait tort, il aurait du dire que les rappeurs étaient en partie responsables. Eux qui, au lieu de pousser les « jeunes » à penser, lire, s’informer, s’éduquer, et manifester contre ceux qui les maintiennent là où ils sont depuis 40 ans (UMPS), se contentent de beugler, de brûler la voiture de leur voisin et l’école du quartier.


                    « Une bataille de plus dans la Guerre menée au Rap Français qui a déjà impliqué NTM, la Rumeur, Sniper. »

                    Les belles paroles de Sniper :

                    La France est une garce et on s’est fait trahir 
                    Le système voilà ce qui nous pousse à les haïr 
                    La haine c’est ce qui rend nos propos vulgaires 
                    On nique la France sous une tendance de musique populaire 
                    On est d’accord et on se moque des répressions 
                    On se fou de la république et de la liberté d’expression 
                    Faudrait changer les lois et pouvoir voir 
                    Bientôt à l’élysée des arabes et des noirs au pouvoir 

                    « site ‘Rap1pulsif.com »

                    Comique. Vous nous racontez que le rap n’est pas une musique violente blabla (sortez les violons), avec comme preuve un site qui s’appelle « impulsif ». Je vous invite à vous pencher sur la définition de ce mot.


                    « Le Rap, ces 10 dernières années est victime d’acharnement de la part de la presse, mais aussi des politiques »

                    Le rap ces 10 dernières années, c’est de la merde. Point. Je ne vous parle même pas des paroles, quoiqu’il y aurait beaucoup à dire sur la chute vertigineuse qu’il y a entre « Petit frère » de Iam et « Boss du rap game » de Bouba. Mais musicalement c’est de la merde : pas de rythme, pas de flow, vocabulaire et rime pauvres voire inexistants, fautes de grammaire… Et puis leur profil qui est toujours le même : pauvre enfant du ghetto, qui a créé sa ligne de t-shirt, vendu du shit, s’est converti à l’islam, et est devenu disque d’or. Le rêve Français. Il y en a quelques uns qui sortent du lot, comme Orelsan, mais c’est rare.


                    « Le Rap fait autant l’objet de controverses, on peut au moins être certain que c’est parce qu’il dérange de par son caractère revendicatif, mais aussi par les vérités dérangeantes qu’il soulève sur les problèmes et les réalités de la société. »

                    Oui, le rap « français » (naturalisé) me dérange quand il me traite de « kouffar » et insulte mon pays, quand il raconte qu’il veut « braquer des faces de craie »…


                    « la Voix des sans Voix »

                    On n’entend qu’eux, les « sans voix ».


                    • Fmehdif 17 septembre 2011 17:48

                      RogerTroutman, j’ai du mal à saisir comment tu peux prétendre aimer le rap. J’aimerai que tu me cites les rappeurs que tu aimes et leurs chansons car certaines parties de ton discours me semblent assez contradictoires avec les textes de rap, même des années 90’. Car certes la forme à changé et tous les « puristes » s’accordent à dire que « le rap c’était mieux avant » mais en cherchant bien on retrouve facilement aujourd’hui des rappeurs comparables à ceux d’avant.

                      Ce qui est drôle c’est que le rap des années 90’ avait généralement un discours assez contestataire où il se plaignaient souvent d’être négligés par la société, de ne pas être compris ni même écoutés. Et la tu fais exactement la même chose en disant je cite :
                      "Oui, Zemmour avait tort, il aurait du dire que les rappeurs étaient en partie responsables. Eux qui, au lieu de pousser les « jeunes » à penser, lire, s’informer, s’éduquer, et manifester contre ceux qui les maintiennent là où ils sont depuis 40 ans (UMPS), se contentent de beugler, de brûler la voiture de leur voisin et l’école du quartier.« 

                       Zemmour avait tort oui mais parce qu’il aurait du dire »certains rappeurs étaient en partie responsables« . Je peux te trouver de nombreux rappeurs qui ont dit après les émeutes que ceux qui avaient brûlé les voitures et les écoles de leurs propres quartiers étaient stupides. Seulement eux on ne les écoute pas, comme s’en plaignaient à l’époque certains rappeurs (dont I AM que tu cites). Donc en disant que »les rappeurs« incitent à la haine et non pas »certains rappeurs« ou encore mieux en citant ceux dont tu parles, tu met tout le monde dans le même sac y compris ceux qui ont le même discours que toi.

                      Ensuite pour l’expression »faire taire« faut arrêter de dire n’importe quoi. Je vais pas te cacher que moi aussi quand j’ai entendu la chanson j’ai pensé que ça pouvait être interprété comme »il faut tuer Eric Zemmour« . Mais faut arrêter d’établir des règles débiles »Zemmour est nommé expressément, et l’expression « faire taire » fait clairement référence au meurtre. A partir du moment où on nomme une personne, alors il y a menace de mort. Point.« T’as vu ça où ? Parce que j’ai jamais entendu ça moi. Juste pour l’exemple j’ai tapé »faire taire« pour voir ce qu’il en sortait et le premier dictionnaire que j’ai trouvé a sorti ça :

                      Je dis pas que c’est une définition incontestable mais ça illustre bien les différents sens et dans ce cas précis, étant donné que le job de Zemmour consiste à »ouvrir sa gueule« , le faire taire c’est une façon polie de dire faut lui faire fermer sa gueule, lui clouer le bec, avoir raison sur lui, étant donné que dans tous ses débats, même lorsqu’il a tort il s’en tire avec le dernier mot. Et me dis pas que t’as jamais entendu l’expression »on a cherché à faire taire untel« dans le sens »on a voulu l’empêcher de s’exprimer" sans pour autant le supprimer.

                      Bref de toute façons j’ai l’impression que les discussions ici sont un peu stériles


                    • J Moreau 17 septembre 2011 20:17

                      La Réponse de Mehdi est claire est précise . Vos arguments n’ ont ni fond ni forme . Vos pseudos connaissances sont faussées par votre jugement, et donc plates en la matière. revoyez vos copies. et votre culture. 


                    • RogerTroutman RogerTroutman 18 septembre 2011 02:57

                      C’est pitoyable, vous n’avez même pas essayé de m’opposer ne serait-ce qu’un argument, vous n’avez pas essayé de répondre à un seul point que je soulevais. A la place, par flemme, et aussi parce que vous n’avez rien à répondre à ce que je vous ai dit, vous me renvoyez au commentaire de quelqu’un d’autre.

                      MDR, m’entendre dire que mon argumentation est nulle par quelqu’un qui se content de 3 lignes pour me dire qu’untel a bien répondu, c’est à mourir de rire. 

                      Dites nous au moins quel âge vous avez, parce que là je soupçonne de plus en plus un moustachu qui a fait mai 68, et qui est allé à l’école avec Michel, Jean-Jacques et Evelyne, et qui vient faire la morale à ceux qui sont allé à l’école avec Morad, Noredine et Assia. 

                    • J Moreau 18 septembre 2011 12:12

                      vous opposer un argument ?? pourquoi faire ?? vous n’ en avez pas donné un seul. Vous avez pris un sadique plaisir à énumérer les défauts de mon article juste dans le but de me rabaisser afin de vous élever, ce qui est inutile . Mon article est basé sur des faits, sur des recherches simples, et ma présence au procès Jeudi à Paris. 

                      Votre commentaire n’ est que le reflet de votre point de vue, pourquoi m’ acharner à vouloir vous faire voir la vérité, quand la médiocrité est ancrée dans la pensée, en plus de l’ acharnement sur les rappeurs et les communautaires africaine, antillaise, arabe. l’ amalgame que vous faites me dégoute, d’ ou le fait que je ne prenne pas la peine de reprendre vos points pour les contrer. un membre l’ a fait et ca suffit . 
                      Mon age ? lol cela ne vous regarde pas . Je peux juste vous dire que Je suis plus jeune que vous . 
                      L’ article retracait l’ affaire zemmour, et on retrouve des commentaires de plusieurs personnes supportant les idéologies FN qui veulent que ’ces gens là’ soient dehors. On entre dans un débat sans fin, à quoi bon. Bonne journée ./ 

                    • Fmehdif 18 septembre 2011 13:18

                      J’aurai bien aimé avoir une réponse de ta part moi aussi toi qui critiques l’auteur du sujet de ne pas argumenter son message, j’attendais au moins que tu n’en fasses pas de même.
                      Et un autre point, tu parles d’Orelsan qui sort du lot ? Ca doit être de cet Orelsan là dont vous parlez —> http://www.youtube.com/watch?v=a2j1BLL0cpg
                      Le plus drôle dans l’histoire c’est que j’apprécie beaucoup sa musique et je compte acheter son album demain, mais dire qu’il sort du lot montre encore une fois que tu parles des « nouveaux rappeurs » sans rien y connaître. Je suppose que c’est la même chose pour Youssoupha, je ne vois donc pas comment on peut discuter avec un mec qui se permet de critiquer sans même prendre la peine de se renseigner sur la personne visée. D’autant plus que ceux que tu cites comme des rappeurs respectables affirment eux même qu’il existe beaucoup de rappeurs qui méritent d’être connus.


                    • J Moreau 18 septembre 2011 14:06

                      Je valide Mehdi... Mais laisse les , ils parlent mais ne connaissent rien au rap ni a la culture ’hip hop ’ et se contentent de cracher dessus sans chercher ce qui se cache en dessous. 


                    • Erca 17 septembre 2011 15:38

                      Zemmour est d’autant plus mal placé pour intenter ce procès qu’il s’est régulièrement plaint lors de ses interventions médiatiques de la perte de virilité dans les débats publics et politiques, en rappelant qu’ils étaient beaucoup plus violents un siècle auparavant (et en le regrettant semble-t-il). On ne peut pas appeler à une libération de la parole d’un côté, et intenter ce genre de procès de l’autre, c’est parfaitement incohérent.


                      • garisamui garisamui 17 septembre 2011 16:02

                        Yousoupha, Cortex c’est , employons des mots à leur hauteur, de la merde, merde bien noire !
                        Zemmour à raison de dire sous culture !
                        La culture en théorie sert à élever l’individu, soit en l’interpellant, soit en l’étonnant, soit en lui donnant une émotion.
                        Écoutant les paroles incitant à niquer ses géniteurs, sa race,etc ..., à tuer etc...et j’en passes et des meilleures il est difficile de détecter une once d’humanité salvatrice au travers de ces éructations de « nègres » dont le seul objectif est de s’enrichir vite, peu importe les moyens, au détriment même de leur communauté, disons le sans fard, intellectuellement défavorisé par une absence d’éducation scolaire et parentale.
                        La révolte fait partie des privilèges de la jeunesse et en est même un signe de bonne santé ; mais là c’est pas de la révolte, c’est une forme de communautarisme ultra violent à but d’enrichissement personnel, sans intention d’intégration ; il est facile de vomir et de mordre la main qui vous nourrit.

                        Quant à l’article et son auteur, la meilleure chose à faire c’est la compassion........


                        • garisamui garisamui 17 septembre 2011 16:19

                          Il faut de plus reconnaître le grand courage de ces guignols de rappeurs, insultants et incitant à la haine communautaire dans un pays de Liberté où l’on ne craint pas grand chose, comparé à leurs pays africains où règne le népotisme, la dictature et la prison pour pas grand chose !
                          Partez donc chez vous faire la révolution pour le bien être de vos frères !
                          Ah, il faut du courage ?
                          Eh oui c’est plus dur de prendre les armes et de risquer sa vie pour un avenir meilleur, que d’insulter .......
                          Pauvres larves.....


                          • paoum 18 septembre 2011 23:35

                            hi !hi !hi !

                            revoilà « barre de fer » !
                            avec ses arguments frappants !

                            mdr !


                          • FritzTheCat FritzTheCat 17 septembre 2011 18:03

                            Youssoupha.... Encore un Franco Nique Ta Mere qui vient de sa savane nous enseigner la liberté d’expression. Perso, je conchie toute sa sous culture lui et ses congénères.


                            • OMAR 17 septembre 2011 21:07

                              Omar 33

                              Vous avez raion, mon chaton, de conchier la culture de cet énérgumène venu de sa savane vous enseigner la liberté d’expression..

                              Mais ne lui en voulez pas trop quand même : car c’est la France qui a débarquée un jour dans sa savane pour lui enseigner cette liberté d’expression...

                              Pas par le Rap, mais à coup de triques et d’exécutions sommaires, de pillages et de destructions... 

                              http://www.mampouya.com/article-37177349.html


                            • paoum 18 septembre 2011 23:37

                              fritz the cat est un raciste.
                              fritz le boche ne sait pas qu’il insulte un français !
                              vilain raciste, beurk !


                            • courageux_anonyme 17 septembre 2011 18:42

                              Le rap a au moins le mérite d’apporter une réponse claire et nette aux questionnements sur les intentions des afro-français.
                              Et cette réponse est « J’encule la France, à mort les blancs ».

                              Réponse évidement accompagnée d’actes, au cas où on n’aurais pas compris :

                              http://faitdiversfrance.wordpress.com/

                              Face à une déclaration de guerre aussi franche, qu’attends-t-on pour riposter ?


                              • zany 17 septembre 2011 19:18

                                L’appel au meurtre et vous demandez la liberté d’expression, qu’il y ais un bon message dans le rap cela est vrai, sa existe le rap sympa (mais non connu du grand public).

                                Imaginé les gars ont fait une musique, en droit de la liberté d’expression en disant

                                J’Mets un billet sur la tête de celui qui calmera ces « racailles », c’est la même chose, c’est ouvrir la porte aux appel aux meurtres.

                                Et faut arrêter avec ces speudo stigmatisations et des excuse bidon, qui vend de la drogue ? les banlieusard, qui tire à la kalach ? les banlieusards, qui brule les voitures ? les banlieusards.

                                Sa fait quoi d’être responsable de ses actes ? « ha mais c’est la société » c’est elle qui te dis de faire chier le monde.

                                Pauvre chérie.


                                • paoum 18 septembre 2011 23:38

                                  qui vend de la drogue ?

                                  tu serais surpris...


                                • OMAR 17 septembre 2011 20:51

                                  Omar 33

                                  Youssoupha a été trés mal inspiré de mettre un billet sur ce sioniste d’E. Zemmour..

                                  Primo, il ne vaut pas pareil bifton....

                                  Secundo, effacer cet islamophobe, ne servirait à rien, nombreux sont ceux qui le remplaceront au pied levé, car les média français leur appartiennent..


                                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 17 septembre 2011 20:53

                                    La chanson française, c’est de la poésie, de la musique et une interprétation.

                                    Malheureusement, le rap français ne dépasse généralement pas le niveau de langage d’un enfant de 8 ans, la musique semble écrite par un sourd pour stimuler un mulet de charrette, l’interprétation totalement uniformisée depuis 20 ans donne une idée de l’apparition du larynx lors du passage du primate à l’homo sapiens. 

                                    Le rap « français » (c’est déjà beaucoup lui accorder que le qualifier de français), c’est bête, agressif et depuis le temps que ça continue à être toujours la même chose, c’est complètement ringard. 

                                    Sur l’affaire en question, la liberté d’expression poétique doit être distinguée de l’appel au meurtre, quand bien même serait-il beuglé dans une salle de spectacles. Une caricature, une ironie cinglante, de l’humour noir et décapant, voilà la liberté d’expression qui doit être toujours respectée et intouchable. Mais lancer publiquement une commande d’assassinat sur la tête de quelqu’un, qu’est-ce que cela a à voir avec la liberté d’expression artistique ?

                                    • Fmehdif 18 septembre 2011 13:21

                                      Un enfant de 8 ans ? Au lieu d’interpréter ou de relater bêtement les interprétations de pseudo journalistes de merde dont le seul but est de faire un maximum de « buzz » autant lire la réponse de l’interessé lui même
                                      http://www.dailymotion.com/video/x8sq64_polemique-youssoupha-zemmour-le-rap_music


                                    • J Moreau 18 septembre 2011 13:41

                                      exactement ... tous ces commentaires viennent de personnes qui refusent de lire les textes qu’on a suggéré , et ca me désole vraiment . il reprenne les avis des journalistes qui a la demande du gouvernement discréditent cette belle musique et c est vraiment navrant .


                                      • zany 18 septembre 2011 15:57

                                        Un appel à la violence reste un appel à la violence, remplacer le mot « France » par gouvernement et vous serez populaire, keny arkana (je sais pas pour l’orthographe) le fait très bien avec ses mots, vous tentez de faire passé ce genre d’appel comme un nouveau combats pour la musique et la liberté d’expression (d’ailleurs les politiques accourt ramasser la mise comme des chien chien et se faire passé pour ce qu’ils ne sont pas), les mots tue vous devez le savoir depuis le temps, imaginé que zemmour ou un autre se fasse dessoudé à cause d’une chansons, l’auteur de celle-ci auras l’air fin et sera pénalement responsable pour « incitation à la haine ».

                                        Oui il y a du bon rap, mais il y a également, passez moi l’expression de « la merde sur mp3 », je n’ai même pas le coeur a cherché les textes tellement que cela désole

                                        Le « moi je », « frique », « bmx » « chattes » etc...n’est pas du rap pour moi, le messages doit être bon chargé d’espérance, voir philosophique, j’aime bien tunisiano et d’autre dans ce genre.

                                        « brûle ; brûle » tu la connais celle-là c’est un exemple à suivre ?

                                        Tien un amis est dans un groupe, bien qu’agressive cette chanson dis cela « ne tombons pas dans leurs pièges qui sème la discorde » mais les média ne la passerons jamais car ce n’est pas assez stigmatisant sur les banlieusards, vous suivez ma pensez ?


                                      • zany 18 septembre 2011 16:27

                                        Tenez un exemple tous frais des bienfaits des mots !

                                        http://www.dailymotion.com/video/xjqpbu_cortex-clash-samy-messaoud-pour-le-clip-je-suis-gay_fun

                                        http://www.pipole.net/samy-messaoud-victime-agression-homophobe/116320/

                                        http://www.youtube.com/watch?v=6xBefhyQGec

                                        http://www.dailymotion.com/video/xjwihy_cortex-est-samy-messaoud-ta-plainte-mais-la-toi-au-cul_fun

                                        Tu en pense quoi ? C’est sérieux ? Je ne défend pas le lobby gay mais là ce cher rappeur dénonce un gay, et peu aprés ce gay se fait reconnaitre (je vous l’accorde ce n’est pas de la faute de cortex, l’homophobie est très vivace en banlieu) et se fait cassé la gueule, et les   « je suis pas homophobe mais bien fait pour sa gueule », vous êtes donc pour la liberté d’expression mais pas pour tous le monde, du moment que c’est fait pour ne pas stigmatisé les banlieusard c’est ok, mais si le rapeur se le permettent sa ouvre la porte à la stigmatisation des banlieusards, car certain ne se priverons pas de répondre.

                                        Mais c’est peu-être trop compliqué pour vous de comprendre, (bon j’ai pris ce que j’ai trouvé de pire comme exemple ce mec est une caricature à lui tous seul)


                                        • Fmehdif 18 septembre 2011 20:08

                                          Je ne sais pas à qui s’adresse exactement ce message mais tu le dis toi même tu prends ce que tu trouves de pire comme exemple donc reconnais que ce n’est pas du tout représentatif de l’ensemble des discours rencontrés dans le rap. Mais surtout que ça n’a rien à voir avec le sujet, trouves moi au moins une vidéo de Youssoupha dont on parle ici, est ce que moi je vais te sortir des extraits de Steevie Boulay pour discréditer Zemmour (pourtant ils ont travaillé dans la même émission pendant un bout de temps).
                                          Montre cette vidéo de Cortex à bon nombre de rappeurs et je t’assure qu’ils seront entièrement d’accord avec toi. Moi même qui défens ici Youssoupha je suis le premier à condamner les propos de types comme Cortex, Morsay et même certains rappeurs que j’apprécie mais qui ont parfois des propos auxquels je n’adhère pas.
                                          Etre pour la liberté d’expression dans le rap ne signifie pas que l’on adhère à tous les propos de tous les rappeurs, mais pour moi ça signifie entres autres que l’on ne doit pas condamner les propos d’un homme sous prétexte que c’est un rappeur comme c’est en partie le cas pour Youssoupha. Je suis pour la liberté d’expression mais pour moi les propos de Cortex et compagnie (puisque vous avez l’air de tant l’apprécier sur ce site) sont exactement contraires à cette liberté comme vous le dites.
                                          Et défendre la liberté d’expression c’est aussi pour moi avoir le respect d’écouter la personne que l’on se permet de juger ce qu’aucun de ceux qui postent ici contre Youssoupha n’ont fait puisqu’il est clair que le comparer à Cortex ou à un enfant de 8 ans montre que vous vous basez simplement sur ce que vous avez lu dans la presse à scandale. Bref je n’ai pas la prétention de dire que j’ai raison mais je pense que je suis quand même plus arbitraire dans mon jugement que la plupart des gens ici qui mettent tout et n’importe quoi dans le même sac


                                        • paoum 18 septembre 2011 23:21

                                          « rappeur congolais originaire du Val d’ Oise »

                                          euh ! c’est pas plutôt le contraire ?


                                          • J Moreau 18 septembre 2011 23:24

                                            oui c est le contraire, c est une faute de frappe. c est tout ce que tu en retiens ?


                                            • paoum 18 septembre 2011 23:50

                                              ba non, bien sûr, j’avais pas encore lu ton erratum....désolé !

                                              je suis d’accord avec ton article de toutes façons, je déteste ce rat de zemmour et je kiffe le hip-hop, le bon, dont youssoupha nous fait heureusement profiter...

                                              je me marre pas mal à lire ce fil, quand on pense qu’au temps du rock’n roll, tous les pisse-froid de service disaient que c’était une « sous-culture de dégénéré », etc....
                                              et qu’aujourd’hui, les rockeurs en peau de lapin se mettent à la miction à température négative !!

                                              ptdr !

                                              sauf pour quelques racistes indécrottables qui se croient d’une souche qui n’a jamais existé !
                                              on comprend bien qu’ils ne connaissent rien au hip-hop, sauf ce qu’en dit tf1 avant de les envoyer acheter leur coca-cola comme de gentils toutous à sa mémère !!
                                               smiley

                                              le rap est un univers musical entier, il y a donc le pire comme le meilleur, dommage que madame michu n’ait accès qu’au pire !


                                            • J Moreau 19 septembre 2011 10:48

                                              non pas de soucis tkt pas smiley Merci pour les compliments .. Ouais .. beaucoup de copains de Marine en lisant les commentaires .. LOL. ca clashe sur l’ immigration pour s’ en débarasser, mais ca n’ assume pas son passé colonial.. smiley 


                                            • franc 19 septembre 2011 17:04

                                              le rap ,c’est lamentable !---------------------------Ray Charle

                                              le rap,c’est de la merde !----------------------------Pierre Perret


                                              on ne peut pas dire que Ray Charles ou Pierre Perret soit un raciste (sa très belle chanson Lilie est courronné du grand prix contre le racisme)ou un fasciste



                                              mon avis est que le rap ne fait pas partie du domaine musical mais plutôt de la culture ou de la poésie dite urbaine comme le slam ,sauf que celui-ci est moins violent ,moins bling bling et plus poétique que le rap qui crie et gueule mais ne chante pas ,il n’ y a aucune musicalité et encore moins de mélodie


                                              les exemples de chef d’oeuvre du rap cité ici au dessus par d’Ormesson ,ne me convainc pas du tout ,je les trouve très médiocre ,je parle de l’écrit et non pas bien sûr de la musique qui n’existe pas ;ses auteurs jouent sur la corde sensible autrement dit sur la sensiblerie et le sentimentalisme comme fond pour essayer de faire passer malencontreusement par des formes médiocres des émotions qui viennent spontanément dès qu’on évoque certains sujets comme l’enfance ,les souffrances ou la solitude pour faire vendre ,ce n’est pas la charity bizeness mais la sensity bizness,et dans cette forme là n’importe qui peut le faire ,les bébés comme les mémés et les pépés rapent à tout va



                                              il faut être vraiment complaisant ou médiocre soi-même pour trouver ce morceau de médiocrité affligeante géniale :

                                              « Souvent un jeune qui souffre d’un gros gouffre affectif
                                              Grandir sans père c’est dur
                                              Même si la mère persévère
                                              Ça sert mais pas à trouver ses repères c’est sûr !
                                              Perdre sa mère c’est pire ! Demande à Pit j’t’assure
                                              T’as pas saisi enlève la mer de la Côte D’Azur »

                                              de l’esbrouffe de rappeur capitaliste bling bling 


                                              de l’esbrouffe et de l’escroquerie encore quand les rappeurs et les hip hopeurs devenus un peu ringards passent dans le créneau plus porteur et plus in du dance-floor ,c’est vrai avec l’aide de david Guette qui n’est pas le meilleur DJ français ,loin de là


                                              je préfère de loin Antoine Camaran ou David Vendetta dont le dernier morceau musical un remix de « World keeps turning » chanté par Sylvia Tosun est époustoufflant ,je n’hésite pas à dire que c’est un chef d’oeuvre qui nne peut sortir que tous les demi-siècles voir tous les siècles

                                              Il faut écouter « World keeps turning »ce morceau génial de David Vendetta en dub mix (7mn)comme intro enchainé avec la remix version (8 mn),c’est 15 mn de bonheur absolu ,et comme je suis fou je termine avec le dub mix en plus



                                              • Fmehdif 20 septembre 2011 18:44

                                                Ouais faudrait voir à rester sérieux un peu
                                                « le rap ,c’est lamentable !---------------------------Ray CharleS

                                                le rap,c’est de la merde !----------------------------Pierre Perret »

                                                Déjà où t’as entendu ça ? D’autant plus que Ray Charles a été repris et samplé par de nombreux rappeurs. Et par rapport à Youssoupha dont on parle ici il n’avait même pas sorti un album quand Ray Charles est décédé. Mais bref admettons.
                                                Après ben Pierre Perret... c’est vrai que c’est LA référence en matière de culture musicale, s’il a dit que le rap c’était de la merde là on peut plus rien faire ! Surtout que ok je te l’accorde la chanson de Perret « Lily » est belle car elle défend une cause honorable mais Perret est loin d’être un grand écrivain. Si tu couches les paroles sur papier c’est loin d’être du Victor Hugo. Des rappeurs ont fait des chansons sur ces thèmes là qui sont pour moi bien mieux écrites et pourtant bien moins reconnues.
                                                Et la question ici n’est pas le racisme mais la liberté d’expression puisque l’on a censuré des rappeurs aussi bien blancs que noirs ou maghrébins, (dont certains ont eu des propos qui justifiaient pour moi la censure).
                                                Et pour finir ben la fin de ton message résume à peu près ton commentaire... c’est vrai que David Vendetta a tout à voir dans ce débat. Salut.


                                              • legrind legrind 19 septembre 2011 20:25

                                                Quand le rap français est t’il devenu de la daube afro islamique anti français anti occidental ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jason Moreau


Voir ses articles







Palmarès