• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le Petit Prince de l’humour vache

Le Petit Prince de l’humour vache

« J’ai commencé la chimio le 23 septembre dernier. La première semaine, tout s’est bien passé. Ensuite, j’ai commencé à perdre mes cheveux. (…) Mes derniers jours sont atroces. Le mal fait des ravages et le traitement bouleverse les faibles défenses qui me restent. Une infection pulmonaire PCC développe dans ma gorge un genre d’abcès blanc qui m’empêche de parler. Je ne communique plus que par de petits bouts de papier et mes messages se font de plus en plus laconiques. Mon vieux, c’est cuit. » (1986).

Cette lettre très touchante de Thierry Le Luron à son ami et pianiste Daniel Varsano (1953-1988), qui allait succomber aussi du sida, montre à quel point l’imitateur a souffert les dernières semaines de sa vie. Il s’est éteint il y a trente-cinq ans, le 13 novembre 1986, à l’âge de 34 ans. Profondément malade, il avait un cancer généralisé et le sida, selon les proches bien plus tard, car il a tout fait pour cacher sa santé pendant la dernière année de sa vie. Sa sœur Martine a publié un livre souvenirs en mars 2013 ("La vie est si courte, après tout", éd. J.-Cl. Lattès) après la mort de leurs parents.

À Arnaud Bizot, Martine Simon-Le Luron a confié, le 27 février 2013 dans "Paris Match" : « La nuit de son décès, j’étais dans une pièce près de sa chambre. Il ne voulait pas que je le voie, je l’ai entendu dire : "Non, non…". C’était très dur pour moi mais j’ai compris qu’il souhaitait que personne ne voie son corps, celui "d’un enfant malade, amaigri, méconnaissable", m’a dit son médecin. (…) J’ai quitté le Crillon au milieu de la nuit. On m’a téléphoné à 6 heures du matin pour m’annoncer que c’était la fin. Thierry avait été transporté à la clinique du Belvédère, à Boulogne, où il est décédé. ».

Thierry Le Luron ne cessait de bosser sauf quand c’était insupportable, ou lorsqu’il fallait se faire soigner aux États-Unis. Il faisait une représentation nouvelle (nourri par une revue de presse) chaque soir au Théâtre du Gymnase (400 000 spectateurs sont venus le voir entre le 16 novembre 1984 et le 16 mars 1986), il participait aussi à des émissions de radio sur Europe 1 le soir. Il a raconté qu’un jour, à l’hôpital, Valéry Giscard d’Estaing voulait avoir de ses nouvelles au téléphone (beaucoup de ses victimes s’inquiétaient sincèrement de son sort). Mais à l’hôpital, on ne l’a pas cru : la standardiste a cru qu’un plaisantin imitait la voix de VGE ! Pendant toute sa vie, il faisait des fêtes la nuit, il voyait de nombreux amis du show-business, c‘était un noceur qui avait peur de la solitude mais qui ne se confiait que rarement (Line Renaud était ainsi l’une de ses proches).

Parce que son appartement était en travaux, il s’est réfugié dans une chambre de l’Hôtel de Crillon, qui donne sur la prestigieuse place de la Concorde à Paris. C’est là qu’il a vécu ses dernières semaines. Il ne voulait même pas recevoir sa sœur, trop effrayé par l’image qu’il donnerait de lui pour toujours. La perte de ses cheveux était pour lui une redoutable épreuve. Trop sûr de lui peut-être, il voulait croire jusqu’au bout qu’il réussirait à lutter, à gagner face à la maladie.

_yartiLeLuronThierryB04

Il adorait la scène, en fait, seule la scène l’épanouissait, et pourtant, il était hypertimide, il était très mal à l’aise et refusait qu’on le voie dans sa loge avant une représentation : « Entrer en scène, c’est comme se jeter dans le vide du haut de la tour Montparnasse. Certains diront que, vu ma taille, il me suffirait de sauter du haut d’un trottoir mais ce ne sont évidemment que de mauvaises langues. » (1978).

C’est un type qui écrit ses mémoires à 26 ans (il comptait publier un tome tous les quarts de siècle), qui, à 34 ans, avait déjà passé la moitié de sa vie briller. Avec son art, il avait gagné beaucoup d’argent mais il le dépensait aussi beaucoup. D’une famille modeste, il voulait devenir chanteur, une carrière classique de chanteur, mais son don pour l’imitation fut tel qu’il en a fait un métier, et même si l’imitation existait déjà (Pierre Douglas s’amusait déjà à faire Georges Marchais), il fut éclatant dans son art de l’imitation.

Ne serait-ce qu’avec ces deux photos : on imagine qu’un imitateur de voix ne se juge qu’à l’oral. Eh bien non ! Même l’image seule suffit à voir combien l’imitation de Charles Trenet comme celle de François Mitterrand étaient réussie. Doué au point de se mettre complètement dans la peau du personnage.

_yartiLeLuronThierryB02

Il avait aussi un secret pour la réussite. Il y a eu, après lui, de très bons imitateurs, comme Laurent Gerra, mais le problème de Laurent Gerra, pour ne prendre que cet exemple, c’est qu’il n’a pas de contenu, c’est du caca-proutprout vite ennuyeux. C’est dommage, car il a du grand talent. Même Nicolas Canteloup manque de contenu. Et Thierry Le Luron ne pêchait pas par son contenu.

Déjà, il avait un excellent parolier ou auteur, Bernard Mabille, à l’humour décapant, il fallait les entendre, Bernard Mabille interviewer Thierry Le Luron sous la peau de ses personnages, se poiler. Bernard Mabille n’était d’ailleurs pas le seul, il y a eu aussi Robert Lassus et d’autres. Thierry Le Luron a aussi fait pendant une année, 1984-1985, tous les samedis midi sur RTL, "les fausses conférences de presse" qui reprenait exactement le format de l’émission politique dominicale de RTL, "Le Grand Jury" avec les journalistes habituels (en collaboration avec Robert Lassus).

Mais au-delà du parolier, il avait un grand sens politique, il était passionné par l’actualité politique et n’hésitait pas à rentrer dedans, même contre son camp, même s’il n’avait pas de camp vraiment identifié, il laissait entendre son chiraquisme (Jacques Chirac fut un grand ami), et il avait un grand respect pour Raymond Barre (qui se marrait beaucoup de son imitation ronflante et pontifiante). Il était persuadé que Jacques Chirac serait élu Président de la République, mais il ne savait pas quand. Il visait juste en politique parce qu’il était à l’affût du moindre épisode politique. Il savait appuyait là où ça faisait mal.

Sous Valéry Giscard d’Estaing, il fut persona non grata à la télévision parce qu’il avait osé se moquer des diamants de Bokassa (notamment la fameuse interview dont l’interviewer était Pierre Desproges). Sous François Mitterrand, c’était pire, malgré les affichages hypocrite de la liberté d’expression, le Président n’a pas supporté la provocation au cours d’une émission animée par Michel Drucker en direct, le 10 novembre 1984, celle de faire chanter le public avec l’air d’une chanson de Gilbert Bécaud : "L’emm@rdant, c’est la rose !" et une chanson très dure contre Laurent Fabius (qui était Premier Ministre) sur l’air de Jacques Brel ("Chez ces gens-là") à la limite de l’antisémitisme (mais du bon côté de la limite). Pourtant, dans cette même émission, il avait aussi chanté très durement contre Jean-Marie Le Pen et ne prenait pas de gant non plus, dans une parodie d’une chanson de Serge Lama.

La provocation pouvait l’amener à faire quelques transgressions, comme ce faux mariage le 25 septembre 1985 (bien avant la loi !) avec son ami Coluche qui est mort quelques mois avant lui dans une curieuse et tragique communauté de destin. Provocation pour se moquer méchamment du mariage du journaliste Yves Mourousi connu pour être un noceur célibataire.

_yartiLeLuronThierryB03

Ses imitations politiques ont commencé à être célèbres au début des années 1970 lorsqu’il imitait la voix nasillarde de Jacques Chaban-Delmas, qui était Premier Ministre. Thierry Le Luron a finalement imité très peu de responsables politiques, et il faut noter que la dernière personnalité politique imitée par Thierry Le Luron est morte l’an dernier, Valéry Giscard d’Estaing. Ses imitations furent pour (au-delà des deux déjà cités) : Raymond Barre, Jacques Chirac, Gaston Defferre (dont on ne comprenait pas un mot), Edgar Faure (en zozotant), Georges Marchais (en imitant l’imitation de Pierre Douglas), et François Mitterrand (inimitable prêcheur !).

Je ne l’ai pas entendu dans ses imitations de Charles De Gaulle, Georges Pompidou et André Malraux, mais son "répertoire" politique était quand même très restreint. Je me souviens que dans une interview, lorsqu’on lui demandait pourquoi il n’imitait pas Michel Rocard (à la voix assez caractéristique), il répondait qu’il ne s’occupait que des "grands". Mais aujourd’hui, qu’aurait-il dit ? qui aurait-il imité ? Il aurait été obligé de s’entraîner au moins avec Édouard Balladur, Lionel Jospin, et puis Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou, François Hollande, peut-être Dominique de Villepin, François Fillon, Manuel Valls… de toute façon, il s’est passé tellement de vie politique depuis novembre 1986 que c’est une vraie perte pour l’humour politique que fut cette tragique disparition. Il faut noter aussi qu’il n’a jamais imité Jean-Marie Le Pen alors qu’il aurait pu, le leader du FN était devenu un personnage important du paysage politique dès 1984. Sans doute ne voulait-il pas en faire la promotion.

Car il aimait bien ses victimes, voire il les adorait. Et la plupart n’était pas du monde politique mais du monde du cinéma, de la télévision et de la chanson, comme Line Renaud, Alice Sapritch, Guy Lux, Denise Fabre, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Charles Trenet, Julien Clerc, Dalida, Joe Dassin, Léo Ferré, Chantal Goya, Jacques Dutronc, Claude François, Johnny Halliday, Jean Ferrat, Zizi Jeanmaire, Julio Iglesias, Mireille Mathieu, Enrico Marcias, Henri Salvador, Michel Polnareff, Yves Montand, Philippe Bouvard, Barbara, etc.

Vivre à cent à l’heure, c’était un mode de vie ordinaire : « On peut m’objecter que vivre la nuit, c’est compenser une solitude en s’entourant artificiellement d’autres solitudes. Je pense plutôt que c’est vouloir vivre plus intensément, grignoter des minutes éveillées sur la petite mort du sommeil, tenter d’avoir des journées de vingt-quatre heures, pousser la machine humaine à son maximum. » (1978).


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (11 novembre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
L'inimitable Thierry Le Luron.
Le Petit Prince de l’humour vache.
Jean Amadou.
Frédéric Fromet.
Daniel Prévost.
Coluche.
Sim.
Élie Kakou.
Pierre Desproges.
Pierre Dac.

_yartiLeLuronThierryB05
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 novembre 2021 15:11

    Il a fait les frais des traitements expérimentaux contre une maladie qu’il fallait un test pour savoir si vous l’aviez.


    • phan 14 novembre 2021 16:17
      Le Petit Con de l’humour ...

      • adeline 14 novembre 2021 16:27

        une personne de droite quoi


        • Schrek Gidouille 14 novembre 2021 17:00

          @adeline

          à une époque où ça avait un sens


        • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2021 09:12

          @adeline

           Une époque ou la droite aux doigts crochus n’était pas encore devenue la plus bête du monde ....


        • ZenZoe ZenZoe 15 novembre 2021 09:33

          @adeline
          une personne de droite quoi

          Et alors ? C’est une tare ?


        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 09:45

          @ZenZoe
          Absolument pas !! Quand on a du fric et qu’on ne veut pas le partager au titre que « on l’a bien gagné et chacun pour soi !! », c’est même fortement conseillé...
          Pour les autres sans le sou qui vont même jusqu’à l’extrême, là, désolé, j’ai pas de solution. Les médicaments contre la bêtise ne sont pas encore sur le marché !!  smiley


        • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2021 10:45

          @Le421... Résistant

           J’aurais bien gagné ma vie j’aurais été de droite, comme je suis pauvre j’accuse la droite de m’avoir ratissé pendant ses années de présidence et Macron de la droite qui pue continue, vade rétro Fillon, sort de son corps ....


        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 13:31

          @zygzornifle
          Je ne vais pas vous mentir, ma situation est... Disons « confortable ». Mais je garde tout mon esprit de gauche hérité de mes parents. Et je ne supporte pas de voir des gens qui se gobergent caviar yacht et champagne en accusant les autres de ne rien vouloir foutre. Alors que les premiers assistés de la société, en quantité de fric, ce sont généralement eux !! A travers les aides, les dividendes reversés avec l’argent public et tout ce qui est fraude fiscale pas question de parler d’optimisation les plus assistés sont souvent les plus riches...
          Je n’ai jamais su ce que c’était qu’une APL, un ticket restaurant ou un treizième mois. Par contre, le montant du SMIC, je l’ai surveillé pendant des années...
          Et 46 années d’activité pleine et fatigante m’ont permis de m’en sortir.


        • ZenZoe ZenZoe 15 novembre 2021 17:32

          @Le421... Résistant
          Vous avez bien constaté que le bord politique n’a plus rien à voir avec les revenus aujourd’hui. Vous en êtes d’ailleurs la preuve dites-vous.
          Eh bien le bord politique n’a rien à voir non plus avec l’honnêteté et le sens de l’équité, et toutes sortes d’autres qualités humaines...
          Et c’est tant mieux.

          Le regard qu’on porte sur le monde et notre comportement en société sont forgés par les valeurs personnelles qu’on porte en soi, qui nous viennent de notre famille, de nos expériences bonnes et mauvaises. Si on a besoin des théories et des directives d’un parti pour penser et agir en conséquence, c’est qu’on a un sacré problème de vide intérieur.


        • markos 14 novembre 2021 18:02

          je ne le trouvait pas forcément sympathique, mais il faut lui reconnaitre son grand talent.

          je tiens à rectifier une erreur dans votre texte. vous citez canteloup dans les imitateurs.

          je peux vous certifier que canteloup n’est pas du tout un imitateur. quel que soit le personnage public qu’il parodie, il a toujours la même voix, la sienne.



          • voxa 15 novembre 2021 12:24

            @markos

            "je peux vous certifier que canteloup n’est pas du tout un imitateur. quel que soit le personnage public qu’il parodie, il a toujours la même voix, la sienne.

            "

            Absolument.
            une voix et des textes de beaufs qui ne font rire que sa claque personnelle.


          • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 13:32

            @voxa
            Entièrement d’accord. On dirait du Pathé Maconri, la voix de son maître...
            Ses imitations de Ségolène Royal sont à pleurer.


          • Samson Samson 14 novembre 2021 20:56

            Paix à son âme !

            Au moins, il y avait encore à l’époque des hôpitaux et des soins dignes de ce nom en France, l’€urocratie n’y avait pas encore fait sabrer dans tous les budgets pour aligner nos standard de confort sur ceux du Bangladesh et, « last but not least », les droits tant de soigner que d’accéder aux soins et aux groupes de soutien n’étaient pas encore conditionnés par la tyrannie sanitaire à l’absurdité de la rage « vaccinatoire » et/ou du passe sanitaire y afférant.

            En Marche vers Nulle Part, on avance ! ;-(


            • ETTORE ETTORE 14 novembre 2021 20:57

              Rakoto nano bis@

              .......qui est mort quelques mois avant lui dans une curieuse et tragique communauté de destin.


              Ohhhhhhhhh que c’est beau Rakotinanobis. Madre !!!! Snifffff !!!!!

              Mais si, mais si, il y a du talent, de l’entrain, presque un gps, pour les larmes...

              Je ne vous savais pas si poète, à vos heures de jeun, pour décrire les

              « barbouzeries » commanditées par les serviteurs, zélés, de l’état !

              Et le vôôôôôtre ? Comment coure t’il le guilledou ?Toujours dans la barbouzerie à la waxx ?


              • phan 15 novembre 2021 00:55
                S’il-te plaît... dessine-moi un Mouton Rothschid !

                • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2021 09:10

                  Les comiques de cette époque plus libre auraient finis en ce moment comme Dieudonné, entravés la langue coupée et la bouche cousue, la dictature de la pensée unique détruit activement le peu de liberté qui subsiste et le mougeon déneuroné en couine de plaisir passant sa journée a courir après sa troisième dose de poison et son pass lui permettant de boire son café a 5 balles en regardant stupidement autour de lui cherchant quel salaud n’était pas vacciné   .....


                  • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 10:01

                    @zygzornifle
                    Darmanin aurait embastillé Renaud en écoutant « L’Hexagone ».
                    La France est un pays de flics
                    A tous les coins d’rue y’en a cent
                    Pour faire régner l’ordre public
                    Ils assassinent impunément

                    C’est pas du pipi de chat comme à la Fête de l’Huma ou Tripote-coucou a demandé des excuses publiques !!


                  • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 2021 10:47

                    @Le421... Résistant

                     Le Rance est devenue l’éxa-gnome


                  • voxa 15 novembre 2021 12:51

                    @zygzornifle

                    "Les comiques de cette époque plus libre auraient finis en ce mom

                    ..."

                    Pourtant une censure de plomb régnait déjà...
                    Rien ne passait qui ne soit réellement pernicieux pour le vrai pouvoir.
                    Juste un rien d’insolence, pour l’alibi de la liberté d’expression.

                    Depuis, rien ne s’est arrangé. 
                    Curieusement dans ces années là, les jeunes manifestaient et se battaient avec et pour leurs convictions, pour le progrès et contre le conservatisme.

                    Ce sont encore eux qui se battent maintenant et toujours...
                    Mais maintenant, usés, ils ont 70 ans et plus...

                    La plus grande faute de ces anciens jeunes, c’est d’avoir éduqués leurs enfants dans le caprice perpétuel, dans l’égoïsme, l’individualisme, et surtout de leur avoir forgé une mentalité de soumission...

                    A pères avares, fils prodigues.
                    Bien fait pour nous.


                  • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 13:34

                    @voxa
                    Nous sommes juste passés de censure à dictature.
                    Tout doucement, par petites touches, pour ne pas heurter les gens.
                    Mais sur beaucoup de points...


                  • Jean de Beauce Jean de Beauce 15 novembre 2021 09:31

                    Sacré Thierry Le Luron ! De nos jours il finirait comme Dieudonné, condamné à jouer dans les champs avec la justice au derrière. On aura eu la chance de connaitre la liberté de rire dans notre jeunesse, un droit qui n’existe plus aujourd’hui.


                    • tonimarus45 15 novembre 2021 15:08

                      @Jean de Beauce—je ne suis pas un fan de dieudonne ,il a ete juge et condamne plusieurs fois et il a donc paye pour ses « fautes », mais ce qu’on lui fait maintenant , est innacceptable et je suis content que de plus en plus de gens s’en aperçoivent ?,Mais bon, quand on condamne une jeune femme pour avoir ecrit « mais qui » sur une pancarte, comportant des noms de juifs surement ,mais d’autres n’en etant pas, alors comme l’a dit « 421 resistant », on est en dictature, molle peut etre ,mais dictature quand meme


                    • tonimarus45 15 novembre 2021 15:11

                      @Jean de Beauce---tout a fait !!!je suis vieux mais il en va de meme pour mes instits de primaire qui seraient aussi tous en prison ???


                    • roby roby 15 novembre 2021 10:37

                      Peu de gens ont conscience que ce pays est foutu


                      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 15 novembre 2021 13:35

                        @roby
                        Mais ce ne sont pas les immigrés qui ont foutu le plus le bordel, quoiqu’on en dise...


                      • roby roby 15 novembre 2021 16:50

                        @Le421... Résistant

                        C’est qui alors ?


                      • Doume65 15 novembre 2021 12:52

                        « Ne serait-ce qu’avec ces deux photos : on imagine qu’un imitateur de voix ne se juge qu’à l’oral. Eh bien non ! Même l’image seule suffit à voir combien l’imitation de Charles Trenet comme celle de François Mitterrand étaient réussie »

                        Ces images suffiraient peut-être si elle n’étaient pas affublées d’un filtre (bas de gamme, inutile et les rendant moches).


                        • Doume65 15 novembre 2021 12:55

                          J’aurais dû commencer par remercier l’auteur pour cet article plein d’intérêt. mille excuses auprès de lui pour ne pas l’avoir fait.


                          • ETTORE ETTORE 15 novembre 2021 13:02

                            Pour moi, le meilleur imitateur, tous léchouilleurs confondus, du miasme Monarc, reste Rakotonanobis.

                            Rien qu’à le lire, ça vous gratte la peau des coui.....et le reste.

                            C’est vous dire comment il est proche de son personnage !

                            Et imaginez, un peu, qu’il puisse vous parler ? Hmmm ?

                            Ah ? « On » me dit qu’il n’as pas « le droit », les conneries, en direct,

                            c’est « original reserved ».

                            OUFF ! Dès fois, je me fais peur !



                              • Tesseract Tesseract 15 novembre 2021 16:14

                                @Réflexions du Miroir
                                Non !!!
                                L’impotent c’est l’arthrose
                                 smiley


                              • fcpgismo fcpgismo 15 novembre 2021 18:19

                                Mort du SIDA, on le cache encore, son homosexualité aussi ?

                                Nous aussi on va en crever à force de se faire enculer par les racailles en col blanc de la droite Française LREM LR RN UDI PS.


                                • ETTORE ETTORE 15 novembre 2021 20:23

                                  Le parc de bovins est en déshérence.

                                  les bergers se sont barrés, les loups sont arrivés, les clôtures ont été remplacées par des barrières trampoline pour le saute mouton, et celui qui reste trop longtemps immobile, se fait tondre sous les bêlements heureux, de la troupe de laineux qui se croit épargné, pour une tonsure plus tardive.

                                  Mais bon sang ! Regardez avec d’autres yeux, que ceux qu’on vous à greffé au .....derrière.

                                  N’avez vous donc plus en tête, cette phrase

                                  «  Vivons nous heureux, avant que la mort ne nous trouve du talent » ?

                                  Avez vous seulement conscience, que ce que vous attendez, que les autres choisissent, comme suicide assisté, est tout bonnement votre abonnement personnel, à la même filiale du fournisseur de pierres tombales ?

                                  Avez vous seulement encore conscience, que VOS libertés, acquises à coup de QRCONcordé, de PASSavineux, ne sont que des libertés illusoires, acquise part simple ravissement illégitime, des libertés, aux autres ? Et vous sont distribués comme sucettes à l’anus, par des tenanciers de bord..., qui vous clouent le cul sur des chaises de terrasses, avec la sécurité relative d’un contrôle d’« ayant droit » qui doit juste, vous faire jouir, un plus que la montée de votre mousse à bière !

                                  C’est ça, les plaisirs de la vie ? Acheter sa différence en blanc, parce que les autres sont repeints en noir ?

                                  Et cette machine automatique de Rakotonanoclitobis, qui se la joue « humanospermatozoïde », alors qu’il n’est qu’une purée mal digérée, vomie quotidiennement, à la gloire de la « faisanderie », qui lui jette des graines, et, est accepté, comme « être moral » dans un forum, où il devient plus facile d’être licencié, pour UNE vérité, que par un sac de mensonges éhontés, jetés à profusion ?

                                  Beurkkkkkkk !!!!!!!.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité