• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Libération : Rothschild change la vaisselle

Libération : Rothschild change la vaisselle

Le quotidien au losange rouge et aux jeux de mots réputés tente une nouvelle coupe. Edouard de Rothschild, son actionnaire argenté, se débarrasse de Serge July avant d’injecter quelques liquidités supplémentaires. La moustache de Plenel serait pressentie pour remplacer la barbe de Serge.

Un peu d’histoire : d’abord journal de la résistance, fondé par Raymond Aubrac et Emmanuel d’Astier de la Vigerie, Libération s’appelait Libération Sud. Avec Combat, il sera un des plus importants journal de la Résistance. Cette première mouture paraîtra jusqu’en 1964, avant une deuxième édition du journal, qui devient Libération tout court, en 1973, avec à sa tête Jean-Paul Sartre et Serge July. Sartre sera le directeur de publication jusqu’en 1974.

En 1981, Serge July inaugure la troisième édition du quotidien, celle qu’on connaît aujourd’hui. Moins « gauchisant », le journal deviendra le quotidien fétiche d’une certaine jeunesse, d’une certaine gauche, de certaines vedettes. C’est le début des années 1980, les radios libres et tout le tintouin fait autour d’une gauche inespérée, qui donne de l’élan au pays. On voit des petites mains jaunes au revers des vestes, on assiste au début de la charité-business avec les concerts du BandA id pour l’Ethiopie.

Et puis ce Libé-là, c’est aussi Coluche, sa vie sa mort, des unes inoubliables, celle de la mort de Gainsbourg, la mort de Signoret, plus proche de nous l’hommage rendu à Cobain. Libé c’était le seul quotidien « rock » existant. C’était aussi les petites annonces cochonnes, qui ont duré longtemps, c’était Duras qui écrit à Christine Villemin, enfin bon je cite en vrac, mais c’était un journal atypique, très différent du Monde, très différent de France Soir, du Parisien, ou du Quotidien de Paris. Et du Figaro aussi.

Libé, c’est une sorte de quotidien des jeunes. Parce qu’il faut bien utiliser encore le présent, le titre n’est pas mort, même si L’Express, donc, annonçait hier sur son site le départ de July. Départ souhaité par Edouard de Rothschild, qui veut bien avancer encore quelques sesterces pour sauver le journal, mais sous réserve que July quitte ses fonctions.

Désireux d’assainir les comptes du journal, Rothschild, actionnaire détenteur de 35% du capital, a déjà injecté 20 millions d’euros, mais ces 20 millions sont partis en fumée, dévorés notamment par la mise en place de suppléments coûteux. Pour passer l’été, le quotidien a besoin d’argent frais. Il en est là. Faire en sorte de survivre à l’été ! Il faut dire que les ventes du quotidien ne cessent de dégringoler depuis des années, passées de plus de 174 000 exemplaires distribués chaque jour en 2001 à un peu plus de 140 000 en 2005. Loin de ses concurrents, très loin même : Le Monde, qui n’est pourtant pas en grande forme, se situe lui aux alentours de 370 000 exemplaires jour.

Libé ne va pas bien, les actionnaires veulent faire des économies. Rothschild et July, qui se sont rencontrés plusieurs fois pour discuter d’éventuelles solutions, ne sont jamais tombés d’accord, et la dernière discussion a fait déborder le vase. Rothschild accepterait donc de lâcher à nouveau ses billets à condition que July s’en aille. Ce dernier aurait, selon L’Express, accepté le principe, et « négocierait son départ » Une chose en tout cas, semble établie, toujours selon L’Express : July ne sera pas le seul à partir. Le directeur général, Louis Dreyfus, et le directeur de la publication, Antoine de Gaudemar, feraient aussi leurs valises.

Un vrai tournant, un virage donc radical pour Libé. Et qui pour remplacer ce beau monde, si j’ose dire ? Un seul nom avancé par L’Express, celui d’Edwy Plenel, un ancien du Monde, justement, qui s’est empressé de démentir. C’est comme dans le foot : ça commence par un démenti, ça finit par un contrat.

A propos du foot, pour la Coupe du monde, Libé, qui possède sans doute un des meilleurs sites Internet de la presse quotidienne, a lancé un concours de commentaires. Vous commentez un match en direct, vous l’enregistrez sur votre MP3, avec les hurlements et tout, et Libé.fr diffusera les meilleurs.

C’était ça Libération, ancienne formule. Un peu n’importe quoi, parfois, mais encore pas mal de singularité. Un certain ton, une certaine allure. Pas de quoi grimper aux rideaux, mais bien plus agréable à lire que Le Monde ou Le Figaro.

Qui sait aujourd’hui où va Libé ? Depuis qu’il s’est entiché d’une particule, le flou domine.


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 juin 2006 11:10

    Ah Libé, toute une époque, un compagnon de route pour les vacances surtout. Libération est devenu un journal médiocre, fade, conventionnel. Le jour où il a aboyé contre Beljanski lors du procès de son épouse, je me suis dit que plus jamais ne n’achèterai cette feuille complice des ordres établis.


    • David (---.---.175.15) 13 juin 2006 18:02

      Tient on parle de Belkjanski !

      Quelle était les propos tenus dans libé sur le procès de son épouse ?


    • Bulgroz (---.---.21.27) 13 juin 2006 12:38

      Pour remplacer July, je propose un représentant des minorités visibles (un black Africain pour faire court),débouté du droit d’asile, sans papiers, déjà condamné pour violence anti blancs et escroquerie aux assurances sociales et seroposif.

      Quelqu’un, en quelque sorte, représentatif du fameux esprit Libé !!

      Signe Bulgroz : lecteur acheteur de Libé depuis 10 ans jusqu’au mois dernier.


      • Marsupilami (---.---.169.239) 13 juin 2006 12:47

        @ Bulgroz

        Ouaf !

        Pourquoi « jusqu’au mois dernier » seulement ?

        En tout cas, l’heure semble venue pour une Ségolénisation de Libé... Pourquoi pas, après tout. J’espère que la nouvelle direction va virer tous les responsables des rubriques culturelles branchouillardes complètement déconnectées du réel... et les encapuchonnés des rubriques consacrées à la délinquance et aux banlieues... et que Libé, avec ses qualités et des défauts, continuera à représenter la social-démocratie.

        Houba houba !


      • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 13:01

        moi je les aime bien les pages culture. Je suis presque toujours en colère après les avoir lus mais au moins elles me proposent quelques chose. Je préfère du branchouille avec un fond que du Télé7 jours si « connecté » au réel... Un peu comme si on reprochait aux cahiers du cinéma d’être déconnectés du réel en leur conseillant de devenir Premiere...


      • RAMSAY (---.---.202.160) 14 juin 2006 17:34

        @ MARSUPILAMI

        « Remplacer les encapuchonnés des rubriques délinquance.. »

        - Pour les remplacer par quoi ? Par des skinheads ?

        Que se cache-t-il au juste sous la peluche jaune à pois noirs ?

        RAMSAY


      • Bulgroz (---.---.210.60) 13 juin 2006 13:01

        @ Marsu,

        Pourquoi « jusqu’au mois dernier » seulement ?

        Cela correspond à mon retour définitif en France après 30 ans de vie professionnelle à l’étranger et ouverture subite de mes yeux aux vrais problèmes de la France qui n’étaient pas pris en compte par Libé. Je pense que cela te dit quelque chose !!

        Il y avait 2 journaux qui me permettaient de faire le lien avec la France (Le Monde et Libé), j’ai depuis abandonné l’acte d’achat systématique des 2 et je considère qu’ils m’ont trompé.


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 13:07

          en même temps découvrir qu’un journal n’est jamais que le reflet de ce que ceux qui le font veulent mettre en avant c’est avoir fait preuve d’une coupable naïveté.

          Un peu comme quelqu’un qui dirait :« comment la France n’est pas comme dit M. Pernault ? »

          Libé, le Figaro ou le monde sont des journaux avec une âme et une ligne. Sinon il faut lire les journaux à dépêche (qui d’ailleurs ne sont pas plus objectif, ce qui n’a aucun sens, mais tristement dépourvu d’analyse)


        • Marsupilami (---.---.169.239) 13 juin 2006 13:23

          @ Bulgroz

          Oui, je te comprends parfaitement. Ces deux journaux minimisaient systématiquement et scandaleusement les problèmes liés à l’immigration, à la délinquance et à l’Islam. Lecteur et acheteur fidèle de Libé et du Monde depuis longtemps, ça m’énervait au plus haut point depuis vingt ans. J’avoue même qu’avant Internet, j’allais me renseigner sur ces sujets en lisant (mais pas en achetant quand même, beurk !) les canards d’extrême-droite genre Minute pour essayer de m’informer sur ces réalités occultées par les grands journaux... tout en me méfiant des informations contenues dans ces torchons racistes.

          Avec l’apparition d’Internet, contemporaine de l’explosion de la délinquance et de l’islamisme, je n’ai plus eu ce genre de difficultés : je continuais à lire Libé... en ayant chercher ailleurs l’information manquante.

          Il est évident qu’un expatrié comme toi doit tomber des nues quand il rentre en France après cette cure de désinformation : ça se voit clairement à l’évolution du ton de tes posts depuis le début de tes interventions sur Agoravox.

          Houba houba !


        • Bulgroz (---.---.210.60) 13 juin 2006 13:41

          @ Marsu,

          Même Le Figaro (que je viens de découvrir) occulte les choses.

          Exemple : Il y a un gugus qui a été condamné à 3 mois ferme pour insulte à caractère sexuel envers la princesse de Monaco. (il y a une vraie justice à Monaco même si cela s’est produit sur le territoire Francais !).

          Dans le Figaro, le gugus s’apelle « pas de nom », dans Nice Matin, il s’appelle « Hakim » !!


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 13:42

          « Ces deux journaux minimisaient systématiquement et scandaleusement les problèmes liés à l’immigration, à la délinquance et à l’Islam. Lecteur et acheteur fidèle de Libé et du Monde depuis longtemps, ça m’énervait au plus haut point depuis vingt ans. »

          Déjà, en France, on a la chance d’avoir plusieurs journaux libres de tendance différentes... Si vous n’êtes pas contents du traitement de l’actualité, vous pouvez faire comme marsu, allez voir ailleurs. Ensuite, je doute que ’Minute’ traite mieux du problème que ’Libé’. La mode de l’actualité dans les journaux, c’est de résumer l’info en quelques pages. Si « Libération » faisait des papiers détaillés sur tous les sujets, le journal ferait quinze volumes... Si vous voulez être informés sur un sujet précis comme ’l’islamisation de la France’ (même si je trouve marsu et bulgroz un poil trop paranoïaque, il est vrai qu’il y a de sérieuses failles notamment au niveau des prisons qui sont de vraies cellules de recrutement pour fondamentalistes en herbe), vous pouvez toujours vous reseigner en lisant par exemple des livres relatant des témoignages et enquêtes spécifiques au sujet, comme par exemple l’excellent ’Les soldats perdus de l’Islam’ de Omar Guendouz, qui recueille des témoignages édifiants sur la facilité qu’ont les réseaux islamistes à recruter en France, notamment à travers la case prison.

          On pourrait faire le même reproche sur d’autres sujets comme la crise du CPE : aucun journal n’exposera en détail des solutions sur le chômage des jeunes, car à ce compte-là, l’édition ferait plusieurs volumes... Un journal expose des faits synthétiques, et le problème vis à vis de l’Islam ou de l’immigration, ce n’est pas qu’un problème de manque d’investigations (de toutes façons, il n’y a plus de journalisme d’investigation nulle part... je me souviens qu’Envoyé Spécial avait tenté un reportage de 45 minutes sur les réseaux de Ben Laden et c’était, malgré la durée, hyper succinct...), c’est surtout qu’on peut difficilement résumer en 2 pages un problème complexe sans risquer la paranoïa raciste... ce que fait Minute, par exemple.


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 14:20

          vous ne vous dites à aucun moment que vos obsessions ne sont peut être pas finalement si centrales que ça. Qu’elles aient une certaines importances je veux bien mais aller jusqu’à lire minutes (quelle merde) pour trouver son bonheur anti islamique et raciste (en ce bouchant le nez hein ? marsu quand même on est entre gens civilisés, on lit la merde mais on l’achète pas...) ça me fait penser à des ados obsédés par le cul qui ne lisent que des magazines avec des seins en couvertures. Mais eux savent que ce qui les obsede leur est propre et n’est pas le sujet numéro un.

          vous êtes tellement obsédés que ça en est pathologique. Et ludovic charpentier en bon socialiste de parti prend même des pincettes pour traiter le Marsu qui dérape en osant dire que Minute informe. Minute !! le torchon propagandiste pour racistes primaire !! Bravo pour le courage de l’un qui n’assume pas assez pour acheter ce qui assouvit son besoin (comme une drogue) par une dose d’info anti arabe et de l’autre qui ne peut pas se résoudre à affronter Marsu le gauchiste proclamé (et souvent pertinent dès que l’islam n’est pas en jeu).

          Les journaux en france et c’est heureux on le droit d’avoir une opinion et une ligne, libé et le figaro ne s’en cachent pas. Le monde c’est un peu different une sorte de référence auto proclamé complètement schyzophrène. Mais ces trois journaux ont une éthique, ce que Minute n’a pas pas plus que pas mal de presse locale racoleuse... les politiques niçois sont réputés pour leur humanismes... les niçois eux même qui votent pour eux sont bien souvent d’un amour et d’un respect du prochain tout particulier...

          Je précise que moi qui donne des leçons de courage je me cache derrière un pseudo (ma profession me l’impose un peu quand même) je l’assume, je n’ai pas un courage exemplaire moi même. Mais là j’avoue que ce genre de discours m’afflige.

          À croire qu’il n’y a qu’une info valable en france : celle qui concerne l’immigration maghrebine... en mal. et l’info sur la pauvreté ? que le surrendettement ? sur l’insecurité sociale ? sur le surpeuplement des prisons et la condamnation régulière de la france pour non respect des principes fondamentaux du droit ? et le problème de la financiarisation de la gestion des entreprises ? les enjeux géopolitiques dans les ex république soviétiques ? le problème du Darfour ? Le sida en afrique en asie ? Le recul de la forêt au Bresil ?

          vous trouvez vraiment que tous ces sujets méritaient de passer à la trappe pour une info sur Stéph de monac’ ?? franchement ?

          Parce que pour satisfaire votre besoin de confirmer que tous les Hakims du monde sont des voyous on les a tous zappé.


        • Dominique (---.---.30.27) 13 juin 2006 14:31

          « ça me fait penser à des ados obsédés par le cul qui ne lisent que des magazines avec des seins en couvertures. Mais eux savent que ce qui les obsede leur est propre et n’est pas le sujet numéro un. »

          Ah si alors !!!! Le cul a toujours été l’obsession numéro 1 universelle, monsieur pas de pseudo mais si quand même un peu smiley))))

          dominique christau


        • Marsupilami (---.---.222.74) 13 juin 2006 14:40

          @ Machinchose

          Ouaf !

          Est-ce que j’ai fait de l’apologie de Minute ? Non. Relis-moi plutôt que de raconter des âneries. Je suis d’accord avec toi sur le reste. Mais là, je répondais précisément à Bulgroz sur un sujet précis.

          Et j’ajoute que je ne suis ni obsessionnel ni monomaniaque de l’Islamisme et de la délinquance. Ceux qui le font ouvertement se situent en général à l’extrême-droite raciste et xénophobe que je conchie. J’essaie simplement d’intervenir pour susciter si possible des prises de conscience sur ces graves sujets à l’intérieur de ma famille politique, qui est humaniste et social-démocrate, ce qui m’amène inévitablement à marcher sur le fil de rasoir, ce dont je me contrefous, vu que j’ai pas le vertige.

          Et pour terminer, si j’avais honte d’avoir feuilleté Minute pour glaner des informations que je ne trouvais pas ailleurs, je ne l’aurais pas dit sur Internet. J’aurais fait comme tous les honteux authentiques : j’aurais tu ma honte.

          On peut et doit s’informer partout pour comprendre le réel, y compris auprès de sources non-politiquement (ou non-scientifiquement) correctes, et tant pis si les petits donneurs de leçons plein de bons sentiments ne sont pas d’accord. Capisco ?

          Houba houba grrr...


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 14:40

          Dominique, nous sommes bien d’accord mais si c’est une obsession reconnue je pense que nous sommes quelques uns à penser que malgrès le fait que nous y pensons tout le temps nous savons que ce n’est pas le problème numéro 1 de l’actualité.


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 14:46

          dis donc marsu j’ai encore le droit de ne pas être d’accord ?

          Est ce qu’en échange de ma promesse pour faire des efforts pour ne plus dire d’aneries je peux attendre de toi que tu cesses de traiter tout gauchiste qui s’assume de « donneur de leçon plein de bon sentiment » (à chaque fois j’ai l’impression d’entendre Sarkozy).

          Ce n’est pas parce qu’on ne dit pas à chaque phrase « il faut frapper plus les méchants musulmans » qu’on est automatiquement un naïf angeliste.

          Et je persiste à dire que Minute est un torchon plein de merde et que ceux qu’on peut y trouver c’est une info sur « ce que les fachos lisent » pas une information en soi. Et c’est inutile d’en appeler au politiquement incorrect pour justifier ce genre de lecture.Il y a d’autre façon d’être politiquement incorrect sans être obliger d’aller fouiller les poubelles.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 15:07

          « Et ludovic charpentier en bon socialiste de parti prend même des pincettes pour traiter le Marsu qui dérape en osant dire que Minute informe. »

          Hola, doucement machinchose ! Ce que je dis pour être plus précis, c’est que Minute est un journal qui s’adresse à un lectorat d’extrême-droite, je ne l’ai jamais lu, personnellement. Libération s’adresse à un lectorat supposé de gauche, mais pour être honnête ce qui ne m’a jamais plu dans ce journal, c’est qu’il a fini par s’orienter plus pour la gauche caviar que pour la gauche populaire, leur traitement de l’info sur le referendum était limite du mépris (à l’inverse du Monde, et ce même si j’ai voté comme Serge July à l’occasion), et leurs pages ’culture’ sont assez arrogantes, insulter le peuple sous prétexte qu’il va voir les Choristes au cinéma, c’est complètement con, et comme le soulignait Pocrain, il y en a marre des journalistes de gauche qui se prétendent rebelles en descendant tel ou tel film populaire alors qu’ils sont beaucoup plus dicrets sur des sujets sensibles comme par exemple la visite du dictateur Jhang Zhemin en France... Maintenant, je ne l’ai peuyt-être pas dit assez clairement, mais je ne pense pas qu’on puisse tirer quelque info pertinente que ce soit de ’Minute’ (la preuve : scipion a travaillé pour un journal d’extrême-droite...).

          Bon, je suis adhérent PS, je ne suis pas un élu ni un planqué, et cela ne m’a pas transformé en énarque bobo diplomate à la Hollande. En postant sous mon vrai nom, je prend peut-être un risque professionnel, peut-être pas, ça prouve que j’assume mes convictions (sans passer non plus toutes mes heures de travail sur le net...). C’est juste qu’au PS, j’ai rencontré des socio-libéraux à la Bockel et des idéalistes trotskistes fans de Besancenot (à se demander s’ils ne se sont pas gourés de parti...). Et tous peuvent de temps en temps émettre des idées et se rejoindre sur des sujets précis quand la discussion évolue vers des solutions concrètes et sort de théories dogmatiques à la mord-moi-le-noeud...

          Marsupilami est d’une paranoïa un peu excessive, venant de sa vie de globe trotter qui l’a entraîné dans certains pays où, c’est un fait, les fondamentalistes appliquent des lois indignes vis à vis des femmes et des minorités et qui sont condamnées régulièrement par la presse de gauche. Mais il souligne à juste titre qu’il faut faire attention que la France soit vigilante à l’apparition de certains comportements intégristes, comme les affaires sur le port du voile l’ont récemment prouvé... D’accord, ce n’est pas la préoccupation numéro un, mais le Parti Socialiste se doit de défendre aussi le respect de la laïcité et le droit des femmes à disposer de leur corps, et de leurs choix de vie.

          Pour le reste, je ne suis pas d’accord avec ses analyses (et également celles de bulgroz) notamment sur le fait qu’un haut nombre de pratiquants de l’Islam nous mettent plus en danger que d’autres pays d’Europe, alors que le fondamentalisme est beaucoup mieux structuré en Grande-Bretagne (grâce notamment à la puissance de certains réseaux financiers) qu’en France. Ce n’est pas pour moi le nombre de pratiquants d’une religion qui pose problème, c’est l’obscurantisme qui peut entourer cette pratique, et un fondamentalisme qui s’opposerait aux lois de la République dont la sacro-sainte loi 1905. En marquant le respect de la laïcité dans ses priorités, le projet socialiste (même s’il ressemble plus à de nobles déclarations d’intentions qu’à un programme concret...) a le mérite d’évoquer ce problème sans y passer trois volumes non plus...

          Voilà, marsupilami est un obsédé anti-Islam comme certains sur le bord gauche sont des obsédés anti-patrons, cela ne veut pas dire qu’il ait systématiquement tort sur tout. Quand il se trompe, on peut le lui faire remarquer de manière courtoise. Si la gauche rejette le point de vue de tous ses sympathisants, elle courrera à un nouveau suicide en 2007...


        • Marsupilami (---.---.222.74) 13 juin 2006 15:11

          Ouaf !

          Minute est évidemment un torchon d’extrême-droite... qu’il ne faut pas confondre avec une poubelle : on peut trouver des choses très intéressantes dans les poubelles... comme dans Minute : il suffit pour cela de trier les ordures. Il y a parfois des trésors dans les poubelles. Une fois, j’y ai trouvé trois pulls en parfait état. Je les ai toujours. Une autre fois, un poste radio en parfait état : suffisait de changer les piles. Une autre fois encore, je ne sais plus quel appareil électro-ménager : suffisait de changer la prise. Etc.

          Ce sont les délices de la société de consommation et du tout-jetable.

          Traducteur, traduisez, comme chantait Brigitte Fontaine...

          Houba houba !


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 15:16

          Enfin, franchement, chercher un article dans ’Minute’, c’est comme essayer de récupérer une aiguille dans un tas de fumier... Il faut vraiment ne pas être incommodé par l’odeur pour aller au bout pour un gain finalement assez minime !

          (Car ne me fais pas croire, marsu, que tu n’as pas eu de soupçons concernant le ’bidonnage’ de l’article !)


        • Johan Johan 13 juin 2006 15:58

          Ah Marsu, depuis quelques post je te connais,

          Et mon admiration deja, je veux te crier,

          Bondissante, papillionnante de page en page,

          Saupoudrant tantot sel, tantot sucre,

          Te verrais je un jour t imposer aux rustres ?

          Car a ecrire toujours parmi les pires on nage...


        • Marsupilami (---.---.190.206) 13 juin 2006 16:03

          @ Ludovic

          Ouaf !

          Bon, merci d’avoir pris ma défense vis-à-vis de cet indistinct Machinchose pour le procès en racisme qu’il me faisait, mais je peux le faire tout seul.

          Je le répète : je ne suis pas un obsédé anti-islam. Je mesure juste d’une manière réaliste un véritable danger.

          Exemple : je suis d’accord avec toi pour penser que la City londonienne est beaucoup plus poreuse aux capitaux islamistes que la Bourse de Paris (qui vient de fusionner avec la Bourse étasunienne : la City n’a plus qu’à bien se tenir sur ce plan là, vues les accointances des cowboys néocons avec les Saoudiens, mais passons).

          En revanche, je ne suis pas d’accord avec ton approche trop financière et monétaire du terrorisme islamiste pour deux raisons :

          1) L’islamisme est une idéologie dangereuse en soi qui contamine de plus en plus de musulmans, et pour diffuser cette idéologie, il n’est nul besoin de s’inscrire dans les grands circuits financiers mondialisés : il suffit de quelques imams, mollahs et de petites maisons d’édition qui diffusent leurs bouquins exactement là où il faut. Et il n’y a vraiment pas besoin d’être super-friqué-mondialisé pour créer ce genre de boîtes d’édition (je ne sais, je l’ai souvent fait).

          2) Les auteurs des attentats de Londres avaient des moyens financiers dérisoires et étaient des citoyens britanniques. N’importe quel islamiste ayant quelques notions basiques de physique et de chimie peut faire d’énormes attentats avec peu de fric, et surtout en se passant du fric des financiers internationaux.

          Et là je n’évoque que le terrorisme à l’état pur. Reste à aborder de front la délinquance et la criminalité des immigrés ou des Français issus de l’immigration, qui est colossale.

          Tu mets mon extrême sensibilité vis-à-vis de ce genre de problème sur le compte de mes voyages exotiques. Eh bien, figures-toi que tu te trompes. Dans mes débuts dans la vie adulte (vers 18 ans), j’ai vécu quelques années dans des quartiers habités par des populations arabes. Par nécessité économique et par attrait naïf pour les « étranges étrangers ». A l’époque (il y a plus de 25 ans) c’était presque cool : il n’y avait pas d’islamisme, mais j’ai très vite compris mon erreur en passant mon temps à m’affronter physiquement avec des musulmans qui agressaient les nanas avec lesquelles je sortais. J’ai plusieurs fois failli me faire tuer à coups de couteau ou de serpette. Je n’ai survécu que grâce à mon agilité et à la baraka (sic).

          Après, j’ai changé de quartier.

          Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai voyagé longuement dans des contrées musulmanes (et quand je voyage, j’essaie de me plonger dans le réel) que toutes mes expériences en France ont été confirmées, avec en plus la découverte de l’Islam in vivo.

          Ajoutes à ça la lecture de très nombreux ouvrages de théologie, d’anthropologie, de sociologie, d’épistémologie, mixe tout ça et tu pourras comprendre mon point de vue réel sur ce genre de problème. J’ai pas mal bourlingué entre classes sociales et sur le globe terrestre. Mon idéalisme est enraciné dans un réel vivant, complexe, et de plus en plus sans illusions.

          Et puis (ouaf !) la meilleure preuve que je ne suis pas mono-obsessionnel de l’Islam, c’est que je suis aussi mono-obsessionnel du scientisme, autre religion hyper-dangereuse. Je t’écris ça parce que dans un post précédent il y a deux mois ou trois tu m’avais balancé : « mais moi je suis un scientifique, donc... », ce qui m’avait beaucoup fait rire et n’avait suscité chez toi aucune réaction.

          Houba houba !


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 16:13

          Tout relier à la religion des problèmes qui ne dépendent pas uniquement de la religion me gêne sincèrement. Tu dis ’Mes nanas se sont fait agresser par des arabes’. Soit. Mais est-ce due uniquement parce que l’Islam le dit ou parce que tu as eu affaire à des p’tits cons machos comme notre pays en regorge, et pas uniquement en banlieue ???

          Je veux dire par là que le machisme par exemple est une idéologie bien implantée (inclus au PS), que la religion peut des fois favoriser, mais bon, du machisme, on en trouve aussi dans des régions peu musulmanes comme les Landes (inclus au PS). Je te dis cela parce que je viens de la campagne, et si j’ai vu une profusion de p’tits cons frimeurs et machos, je n’ai pas vu une profusion de l’Islam pour autant... Par contre, la religion du rap et des filsm type Taxi me paraît beaucoup plus nocive pour expliquer ce type de comportement smiley.


        • Daniel Milan (---.---.162.214) 13 juin 2006 16:25

          J’ai l’impression que le « Marsu » n’a des amateurs que chez les Kangourous ! Ces petites bêtes frétillent de joie à l’écoute de leurs frères marsupiens !


        • Marsupilami (---.---.190.206) 13 juin 2006 16:29

          @ Ludovic

          Ouaf !

          Je veux dire par là que je ne pense pas ce genre de problème d’une manière exotique et que ce n’est que dans ces quartiers-là où j’ai été confronté à ce genre de problèmes-là, en France ou ailleurs. Ce qui signifie clairement que la culture musulmane est fondamentalement misogyne (comme par hasard, les contrées européennes le plus sujettes aux brutalités sur les femmes sont TOUTES celles qui ont été colonisées par l’Islam).

          Ceci dit, je vais être obligé de me répéter lourdement (et nul n’est obligé de me croire sur un blog, foire aux intoxicateurs et mythomanes), dans une heure et demi je vais aller boire des canons avec -entre autre - des potes arabes et berbères, et je signale au passage que mon bistrot préféré est sain : y a pas de télé à plasma pour les maboules de la baballe dedans !

          La civilisation résiste encore...

          Houba houba !


        • Bulgroz (---.---.123.3) 13 juin 2006 16:38

          @ Machin Chose,

          vous trouvez vraiment que tous ces sujets méritaient de passer à la trappe pour une info sur Stéph de monac’ ?? franchement ?

          Je ne faisais que donner un exemple ridicule mais symptomatique de la gène aux entournures que les media éprouvent dans le traitement des infos impliquant des « personnes d’origine étrangère » (moi aussi, j’en suis réduit à prendre des gants pour désigner les « ceuses » qui manifestement ne partagent pas les mêmes principes de citoyenneté).

          Gène qui quelques fois, est prise en défaut de manière curieuse. Par exemple, les comptes rendus de séances des tribunaux paraissant le Lundi dans Libération où les noms des prévenus sont donnés : ils sont à 95% de consonance arabe et pour des affaires qui marquent véritablement la distance qu’il y a entre « eux « et « nous ».

          Je suis sidéré que les propos du Marsu puissent générer autant de réactions : ces réactions (Machin Chose, Ludovic, Ramses) me font penser aux vigilants américains (prêtres ou simples citoyens) qui viennent traquer le crime aux portes des bordels ou des cliniques pratiquant l’avortement.

          Ces bien pensants traquent sur Agoravox les propos comme ceux de Marsu afin que le débat ne soit pas entendu et étendu. Ils cherchent la faute chez Marsu et non pas dans ce qu’il dénonce.

          Je reviens en France et je constate que nous sommes maintenant une société multi ethnique (et l’équipe de Foot en est un sidérant et accablant exemple) où nous sommes censés accepter toutes les sensibilités y compris celles de ceux qui ne s’accommodent pas de la république. Nous avons été envahis, on ne nous a pas demandé si nous voulions réellement d’une société multi ethnique, il n’y a pas eu de débat sur le sujet et on veut nous interdire d’en parler. Je pense pour tout le moins, qu’un référendum sur le sujet de savoir si nous souhaitons avoir oui ou non une société multi ethnique aurait du avoir lieu. et je pense avoir le droit de dire que nous avons dépassé la mesure et ce que je souhaiterai voir relayer dans les medias, ne serait ce par pédagogie afin que ceux qui sont chez nous (Laid Douane par exemple) que notre pays se mérite et pour cela il faut l’assimiler.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 16:40

          @marsu

          Autre remarque : concernant ta susceptibilité vis à vis du scientisme... Je n’ai pas vu de commentaires, de réactions à mon propos (modération ?). Mon but n’était pas d’être arrogant. Si j’ai choisi une carrière de scientifique, ce n’est pas dans la volonté de fabriquer les bombes thermonucléaire de demain mais simplement dans la volonté de mettre mes connaissances au service du bien-être du plus grand nombre. Oui, c’est peut-être idiot et naïf pour quelqu’un comme toi qui aime fustiger les angélistes sans jamais se montrer arrogant, mais c’est bien ce qui anime les chercheurs les plus jeunes. Après, il faut l’admettre que je travaille dans un système qui marche pas mal au piston, à la rentabilité immédiate, et que j’ai par moment pas mal déchanté. Mais ça me fait chier de voir la virulence des mouvements anarcho-bobo-antinanos qui s’en prennent à des scientifiques qui dans leur grande majorité galèrent paradoxalement pour faire de la science au lieu de s’en prendre aux responsables du merdier... Mais c’est un peu pareil : tape sur les musulmans de ton quartier si tu veux, mais je considère cela comme une solution de substitut parce qu’on ne s’attaque pas réellement à ceux qui les manipulent (que ce soit l’immam de Vénissieux, ou Sami Nacery...). L’homme est naturellement bon, corrompu ensuite par des éléments qu’on ne veut pas identifier (c’est plus un réel problème de volonté à ce niveau-là que de capacité... Avec un peu de bonne volonté, les attentats de Londres auraient pu être prévu si Blair s’était bougé le cul vis à vis d’immams radicaux identifiés depuis longtemps...).

          Je considère aussi de manière générale qu’on a plus de chances de faire évoluer un groupe de l’intérieur que de l’extérieur. Voilà pourquoi tu ne me verras pas plaquer la porte des milieux ’scientistes’ et ’socialistes’ d’ici peu...


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 16:53

          « Je suis sidéré que les propos du Marsu puissent générer autant de réactions : ces réactions (Machin Chose, Ludovic, Ramses) me font penser aux vigilants américains (prêtres ou simples citoyens) qui viennent traquer le crime aux portes des bordels ou des cliniques pratiquant l’avortement. »

          Non mais attendez, bulgroz, j’exprime juste un désaccord avec marsu, mais je le fais quand même de manière assez courtoise, en approuvant ses opinions quand il dit juste. Vous avez vécu 30 ans à l’étranger, je suis né il y a 30 ans en France. J’ai vu évoluer ce pays différemment que vous, je peux comprendre que le contraste ait pu vous paraître brutal. Mais cela ne vous permet de dire ’On m’a menti’ et ’tout va mal’. Ce n’est pas parce qu’il y a des musulmans en France que ça veut dire que la France est devenue l’Iran (je trouve même qu’au niveau contrôle de l’islamisation, on s’en sort pour l’instant bien mieux que les Britanniques ou les Espagnols...).

          Quant à l’équipe de France de football, la plupart des joueurs sont issus des Antilles, Zidane, le seul musulman, est kabyle (je précise car visiblement on ne mélange pas les kabyle et les arabes). Benazzi était musulman ça ne l’a pas empêché d’être capitaine de l’équipe de France de rugby (tiens, au fait, marsu, les musulmans ont créé le rugby ??? Non parce qu’en terme de milieu machiste, on en tient un beau, là...). Verdach avait fait un article sur le sujet, malheureusement mal renseigné car il aurait dû faire des comparaisons avec d’autres sports collectifs et/ou individuel pour que son point de vue soit pertinents. En France comme ailleurs, on prend les meilleurs pour jouer au foot, il y avait bien plus de noirs en sélection des Pays-Bas il y a 6 ans que maintenant, ce n’est pas dû à une discrimination positive, juste parce qu’il y a moins de bons joueurs noirs à l’heure actuelle (par contre ils ont sélectionné un fils d’immigré marocain qui a fait un assez bon match)...

          Je ne conspue pas, mais je déteste les sophismes et raisonnements à l’emporte-pièce. D’accord pour reconnaître certains problèmes liés à l’Islam en Europe, pas d’accord pour des analyses purement franco-françaises. La situation Britannique, avec moins de musulmans, est beaucoup moins reluisante que la situation française, à cause d’un manque réelle d’investigation et d’une liberté d’expression trop prononcée notamment vis à vis des milieux radicaux...


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 13 juin 2006 17:01

          D’ailleurs, à propos de foot, elles étaient jolies les supportrices de l’Iran, sans voile, ni manche longue, avec le maillot de l’équipe nationale...

          Regardez le prochain match de l’Iran, vous verrez que les supportrices en Allemagne sont assez différentes de celles de Téhéran ! (qui jusqu’à récemment n’avez même pas droit à l’accès au stade...).


        • Marsupilami (---.---.190.206) 13 juin 2006 17:25

          @ Ludovic

          Ouaf !

          J’ignore si tu es un simple scientifique ou un scientiste. Au su de tes posts je ne peux pas me faire une opinion à peu près sûre. Il me semble que tu es plutôt un scientifique (donc pas un gouroutisé à l’idéologie scientiste).

          Peu importe. Le scientisme est une idéologie dangereuse, comme l’Islam. La science utilitariste qui triomphe actuellement n’est qu’une branche intéressée du connaître. La connaissance est plus importante et profonde que le scientisme utilitariste.

          (Merde, avec mes caractères gras en fin de déclamation officielle, on va me prendre pour Sylvain Maboul, mais tant pis).

          Houba houba !


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 17:34

          Marsu, je m’en voudrais d’insister mais le "j’ai des copains arabes donc je suis pas raciste’ oui bon ben ok mais c’est pas nécessaire. (un peu comme préciser qu’on lit mais n’achète pas, minute ou Voici chez le coiffeur)

          Mais le coup du « le machisme est une création islamiste » ... heu... comment dire vous avez lu Paul ? le Paul de saint paul (avant l’islam pour info) parce que dans le genre le créateur du christianisme occidental était assez gratiné... mais bon...

          Et Ludovic, pourquoi ceder à cette manie typiquement socialiste de l’autodénigrement permanent. Est ce qu’un militant UMP se sent obligé de dire à chaque phrase que même à l’UMP y a des cons ou que oui d’accord l’UMP a eu des problèmes de racisme ? Non et je t’invite à être un peu sinon fier au moins disons un poil plus solide dans la déclaration de tes choix politiques.

          Je ne dis pas d’être abrutis comme un militant UMP qui bien souvent trouve la force de sa conviction dans l’apprentissage moutonnier du discours sarkozyste. Le PS a ceci de bien que s’y exprime la critique mais il a ceci de consternant qu’on en entend rien d’autre. Enfin bon là on s’éloigne du sujet. D’autant plus que je crains d’avoir l’air très donneur de leçon alors que non pas du tout, c’est juste que cette retenu m’énerve et que j’aimerais que les types interessant arrêtent de s’excuser de penser et de demander pardon pour Mauroy. C’est tout.

          Sinon je voulais dire à Bulgroz qu’il y a 30 ans et depuis déjà longtemps la France était déjà multi ce qu’il veut. Qu’elle était déjà construite de plein d’origines et cultures, qu’elle avait déjà connu quelques guerres de religions bien sanglantes, qu’elle s’était rendu coupable de complicité d’un odieux crime contre l’humanité présentant par là sa tendance sordide à designer en bouc émissaire tout ce qui n’est pas exactement blanc catholique. et qu’à ce propos je ne comprends pas bien encore l’intervention de Ludovic pour presque demander pardon au nom de la france et rassurer bulgroz en rappelant les origines antillaises ou kabyles (tout mais pas arabe !). Quand bien même il y aurait un jeune mohamed dont le grand père serait né à Alger... et alors ?? Je me doute que Ludovic serait bien d’accord avec moi mais je tenais juste à dire qu’on a pas à se justifier de tout pour rassurer quelqu’un qui déplore preque que les joueurs ne se signent pas avant le match pour nous rassurer quand à leurs croyances.


        • Bulgroz (---.---.137.164) 13 juin 2006 17:49

          @ Machin Chose,

          Sinon je voulais dire à Bulgroz qu’il y a 30 ans et depuis déjà longtemps la France était déjà multi ce qu’il veut

          Il ya 30 ans, on ne voyait pas autant de voiles et d’interdits religieux ni en France ni au Maghreb.

          Depuis 30 ans, le nombre des non assimilés s’est drolement agravé, ne trouvez vous pas ?

          Diriez vous que la France et l’Europe ont encore plus besoin d’immigrés qui au terme de la 3ième ou 4ième génération en sont à porter le prénom de Mohamed ?


        • Marsupilami (---.---.254.84) 13 juin 2006 18:32

          @ Machinchose

          Je reviens du bistrot. J’ai blagué avec mon pote bèrbère. Il se contrefout des religions, il est social-démocrate et expert en informatique. On a causé d’un essai de connection logique avec Google entre une chanteuse algérienne et moi, qui existe (c’est un running gag. entre lui et moi depuis des mois. Il ne me connait que sous mon vrai prénom (que je ne donnerai pas).

          Tu ne m’auras pas avec tes conneries.

          Houba houba !


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 18:40

          merci pour le connerie. J’apprecie le sens de la discussion. Je persiste à penser que j’ai encore le droit de dire ce que je pense. Je ne cherche à avoir personne. Je ne suis pas en train de tendre un piege rethorique à la con. Je dis seulement que je trouve dommage cette façon de se justifier sans cesse. Et j’en suis désolé parce que, que ce soit ou non ton intention, j’y vois l’aveu que ton discour sur « l’arrête » a besoin régulièrement de justification parce que justement il n’est pas si clair.

          Tu nous sors des énormités du genre « le machisme est là ou il y a eu de l’islam » je te réponds très posemment qu’à une époque ou l’islam n’existait pas l’illuminé (c’est le cas de le dire) Paul, celui qui evangelise l’europe (encore un sale immigré !) le discours que ce dernier donnait était complétement mysogine et que, notamment il demandait aux femmes de bien vouloir se couvrir (litote)... ALors bon.. Pour le cours de machisme européen on pourrait distinguer aussi les zones catholiques traditionnelles et le zones protestantes...

          Je n’ai aucune espèce d’amitié pour les fanatisme et j’ai la plus grande suspition pour toutes les religions mais je ne crois pas qu’il soit nécessaire pour autant d’énoncer des contre vérités pour les décrédibilisées. Elles le font très bien toutes seules.


        • (---.---.220.64) 13 juin 2006 18:46

          Les pères de l’Eglise appelaient les femmes « larves du démon », « fouches du diables » et ont conclu à la suite d’un concile qu’elles avaient enfin une âme. Les juives orthodoxes sont voilées. Même les pas très orthodoxes couchent seules comme des chiennes pendant leurs règles, étant considérées comme impures...


        • Marsupilami (---.---.254.84) 13 juin 2006 18:49

          Ouaf !

          Eh ben tu penses comme tu veux. C’est pas comme je pense, c’est tout...

          Houba houba !


        • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 18:54

          @ marsu ! eh bien c’est formidable. Donc en fait si on t’oppose un argument non polemique eh bien hop c’est juste une divergence de pensée ?

          c’est quand même confortable de tout savoir. c’est dommage car nous sommes par ailleurs d’accord sur la science. et je m’applique en tout domaine à considérer les differents facteurs en jeux. En l’espèce (l’histoire foireuse du machisme) je pense qu’elle commence bien avant l’islam et qu’elle n’a jamais rien eu à lui envier. En fait ce n’est pas c eque tu penses que je te reproches c’est que tu pratiques une distortion permanente des faits pour illustrer cette pensée.


        • ka (---.---.30.12) 14 juin 2006 00:57

          Ha ha tu ne veux pas donner ton vrai nom Marsu car en fait tu es un agent sioniste social-démocrate agnostique anti-foot et anti-supermarché qui travaille pour Israel et c’est pour ça en fait que tu es obsédé par l’islamisme. Et tes amis berbères en réalité ce sont des taupes qui s’introduisent dans les milieux islamistes incognito car ils ressemblent à des arabes islamistes. Et ton bistrot préféré où tu bois des canons avec ton pote Mohamed est en fait votre lieu de rendez-vous pour élaborer vos plans machiavéliques incognito aussi car tous les autres ne soupçonnent pas ce qui se trame sous leur nez surtout en ce moment avec la Coupe du Monde personne ne peut vous repérer.

          J’ai tout compris et tu es démasqué Marsu. Avoues-le tu n’as plus d’autre choix.


        • Marsupilami (---.---.165.70) 14 juin 2006 06:32

          @ Ka

          Ouaf !

          Non, hier soir j’ai bu un coup avec Idir, qui est kabyle et qui s’appelle comme ça à cause des révoltes kabyles en Algérie il y a une vingtaine d’années. Sa mère a failli s’appeler Lounès, en hommage au chanteur Matoub Lounès assassiné en 1956, mais finalement elle a choisi Idir, en hommage au chanteur Idir (tu sais, celui qui chante A Vava Inouva). Mohammed était pas là. Je pense qu’il regardait le foot à la télé.

          Bon, je reconnais à part ça que je suis un agent provocateur Syldave travaillant pour le compte de l’opposition Bordure. Mais ne le dis à personne, ça mettrait ma vie en danger et je suis une espèce en danger, rogntudjuuu...

          Houba houba !


        • machinchose (---.---.129.40) 14 juin 2006 08:50

          je ne comprends pas. Je n’ai JAMAIS sous entendu ce genre de connerie. Je ne suis pas Milan, merci. C’est quand même incroyable. En fait sur agoravox on n’est pas entendu si on est ni milan, ni adolphos ? Les gens qui essaient (je dis bien essaient) de lire les évènements hors des visions monolithiques n’ont pas le droit de s’exprimer. C’est formidable.

          Et je suis désolé mais, cher MArsu, tu pourrais n’avoir aucun ami kabyle ou n’avoir pas parcouru 2 km que ça ne changerait rien. Il y a de globe trotter qui sont au front et d’autres qui sont communistes, il y en a pas mal qui sont simplement les même qu’en partant et d’autres qui reviennent transformés. Alors certes l’experience a un sens et un interet fondamental mais j’attends qu’on me l’explique parce que sa proclamation n’a pas valeur de diplome es « je peux vous en parler moi je sais ».

          ça m’irrite un peu cette manière de penser se justifier en une explication à valeur supreme de l’ordre de « si tu penses pas comme moi c’est que t’es bien naïf, moi je ne le suis pas parce que je me suis battu et que j’ai voyagé et que j’ai des amis arabes ». Franchement !! Après quand je lis « Je veux dire par là que je ne pense pas ce genre de problème d’une manière exotique et que ce n’est que dans ces quartiers-là où j’ai été confronté à ce genre de problèmes-là, en France ou ailleurs. Ce qui signifie clairement que la culture musulmane est fondamentalement misogyne (comme par hasard, les contrées européennes le plus sujettes aux brutalités sur les femmes sont TOUTES celles qui ont été colonisées par l’Islam). » Je suis désolé mais je lis une vaste connerie. Alors je tente d’y répondre et là je me heurte à un chouette mur de mépris et une belle tentative de ridiculisation à grand coup du « wèèèèèè ok je suis un dangereux sioniste bla bla »

          C’est ridicule. Garde donc ce genre de remarque pour l’affligeant (litote) Milan ou le consternant (litote) Adolphos. Ce n’est pas parce que je dis « parler de l’information CONTRE l’islam comme d’un bon témoin de la qualité d’un journal n’est pas très sérieux » que je dis « wèèè l’islam violent c’est trop cool je suis superfan des blaireaux qui tabassent leur femme en invoquant Allah » ni même « vive l’islam »... Je n’aime pas les réligions en général et je deteste spécialement celles qui prétendent donner un code de conduite ou des grandes vérités dogmatiques. L’islam a mes yeux ne fait pas exception.

          Mais je suis étonné que tu refuses de voir que l’islam devient con quand les gens le deviennent. Quand la pauvreté gagne, quand les valeurs humanistes explosent en vol toutes les religions font le plein, quand l’éducation et le respect sont piétinnés les religions font le plein de connards. Est ce que tu regardes avec admiration la dérive droitière de malade de la Pologne en ce moment ? tu ne vois aucun point commun dans ces abrutis de militant neo facho ultra catho et les militants barbus ultra islamistes ? Dans tous les cas ils sont cons (dans le sens de profondément incultes et frustrés). Il y a 40 ans les religions étaient en voie de disparition massives, on parlait de marx dans le tier monde, on avait des militants d’indépendance partout dans le monde, qui étaient politiques surtout. La religion était anecdotique. Et le monde est devenu une vaste entreprise de faire du fric, on n’existe plus que par sa consomation, la culture est abrutissante (ou bien pour pirouetter sur le sujet, c’est « un sale truc de bobo qui est méchant avec le public et c’est nul parce que libé dit que camping c’est pas du bon ciné ») et les grands idéaux politiques se sont effondrés. Tous. même les idées de droite. (je veux dire aujourd’hui de Gaule serait probablement à gauche tellement cette façon de donner la france à Vinci l’aurait fait s’étouffer). Le communisme s’est révélé criminel et finalement hop comme par hasard voilà les religions qui reprennent du poil de la bête partout ou les gens n’ont plus rien.

          Bien sur je simplifie, bien sur je caricature. Mais c’est seulement pour dire que ce grand coup du choc des civilisations est surtout une façon de se débarrasser de la responsabilité d’avoir pourri le monde et d’avoir fabriqué en masse des hordes de fanatiques. (je parle pour l’occident en général). Et dire cela n’est pas une excuse !! Mais c’est juste que si tu veux vraiment faire une histoire du machisme alors tourne toi aussi vers la misère, l’inculture, l’abandon. Le fait de combattre la connerie des hommes (qu’elle soit ou non religieuse) n’interdit pas de combattre aussi ce qui la provoque. Et faire cela n’est pas combattre moins les cons c’est juste vouloir qu’il y en ait moins.

          Mais bon je vais encore être traité d’angeliste ou je ne sais quoi. ça me fatigue. J’avoue que cette façon d’être assimilé au plus affligeant de ce site m’a pas mal déçu. Je veux bien me tromper, je veux bien avoir mille tares mais je refuse d’être assimilés à cette bande d’abrutis chroniques fans des fous Dieudo ou de Villiers.

          Pour pirouetter encore sur Libé c’est un peu pareil. Je trouve inquiétant cette façon de se réjouir qu’en France un journal meure encore. Et je suis bien d’accord pour dire qu’il n’est pas ce qu’il a pu être, qu’il est plein de défauts mais qu’il a une rédaction parfois brillante, qu’il existe sur l’échiquier à gauche de figaro sans être l’Huma (dont je ne me réjouis pas des difficultés non plus). Le jour ou plus personne n’aura d’espace pour dire et construire une pensée hors de l’océan du net alors la démocratie (déjà mal en point) sera un concept un peu creux. Aujourd’hui ne subsistent dans la presse que les fabricants de canons (dassault Lagardère) je ne suis pas sur que ce soit une bonne nouvelle. Alors c’est vrai que Match ne critique pas trop « les bronzés III » et pourtant je ne suis pas sur non plus que ce soit une preuve de respect vis à vis de ses lecteurs.

          Il faudrait analyser la hausse de cette haine de la culture un peu exigeante et la hausse du religieux. Non que l’un et l’autre soient liés mais l’un et l’autre me semblent être des symptomes de l’abrutissement des masses et de la précarisation de la vie. À une époque ou le bac ne concernait pas grand monde, les gens étaient conservateurs ou marxistes et se battaient à coup d’intellos de droite ou de gauche qu’ils n’avaient jamais lu mais dont ils lisaient avidemment (dans le figaro ou libé) les analyses. Maintenant l’entreprise prétend prendre en main un jeune à partir de l’école primaire, tout le monde a son bac mais ce qui passionne c’est la star ac et le rêve c’est la mercedes.

          Là aussi je caricature et l’idée n’est pas « c’était mieux avant » l’idée c’est : il n’y a rien de réjouissant à voir mourrir un journal, notre monde ne va pas bien et la cause première n’est pas l’islam. L’islam fanatique est un triste symptome comme les hystéries de dieudo, comme les fous de dieu polonais etc.

          bon j’arrête.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 09:21

          « Il ya 30 ans, on ne voyait pas autant de voiles et d’interdits religieux ni en France ni au Maghreb. »

          Houla, grosse erreur, bulgroz...

          Il y a 30 ans, il n’y avait pas de lois sur le port des signes ostentatoires, et les premiers cas de collégiennes voilées se sont produits à la fin des années 80. (Donc, je vous l’accorde, c’était il y a 20 ans). Mais, je suis étonné, car ce genre d’incidents étaient présents dans toute la presse, Libé inclus. Si on ne voyait pas tant de femmes voilées, ben c’est malheureux à dire mais c’est parce que bien souvent elles restaient parquées chez elles...

          Je vais réagir un peu à tout le monde : d’abord, machinchose, je ne fais pas que dans le politiquement correct. Tu as peut-être loupé (comme bulgroz, d’ailleurs) les différents posts en réaction aux propos de Ségolène, mais je la soutenais exceptionnellement (tout comme marsu, d’ailleurs...) face à certaines personnes (Lallemand, Dugué...) qui considéraient l’autoritarisme comme un tabou à gauche.

          En 30 ans, ce que je trouve qui a changé en France, ce n’est pas tant le nombre de musulmans et/ou de femmes voilées, c’est surtout je trouve une régression des valeurs civiques... Un civisme électoral, marqué par une hausse de l’abstention, une baisse du taux de syndicalisation, du nombre d’adhérent aux partis, mais aussi le ’civisme ordinaire’, marqué par la hausse des actes de dégradation du bien d’autrui. Et si on constate ce dernier phénomène en banlieue, il est malheureusement de plus en plus présent en campagne, même des fils de bonne famille se permettent ce genre d’incivilités... Et ça, c’est grave. Alors quand Ségolène propose des alternatives à la prison en ’rééduquant les jeunes’, fut-ce par des grands moyens, on peut la critiquer, mais je trouve qu’elle a au moins le mérite de mettre le doigt sur une maladie qui existe actuellement en France (la perte du sens civique, du respect de l’autre), et dont l’islamisation est un symptome.

          Pour en revenir au sujet initial, le débat sur Libération : je ne suis pas du genre à cracher sur Libération ou le Figaro car je considère que chaque bord politique a naturellement le droit de s’exprimer. Mais paradoxalement, quand je lis Libé (très rarement, je dois l’admettre, il faut que je prenne l’avion pour l’avoir gratuitement...), eh bien je me sens moins proche de la ligne électoral que quand je lis ’La Croix’ (journal auquel mes parents sont régulièrement abonnés...). Je ne me réjouis pas de la mort d’un journal, mais j’ai le sentiment qu’il y a une déconnection entre la direction de ’Libé’ et son lectorat, ce qui explique la perte du chiffre d’affaires. Cela s’est vu sur le referendum, ou en ne jouant pas la carte de la pluralité des opinions comme ’Le Monde’ l’avait fait, ’Libé’ s’est tiré une balle dans le pied. Ou cela se voit dans les pages ’culture’, chercher à systèmatiquement opposer le cinéma populaire et le cinéma d’auteur, c’est complètement con, voire hypocrite (Truffaut a passé sa vie à cracher sur les superproductions US avant de finir par tourner pour Spielberg...). Il y a eu une distance de plus en plus grande entre le journal et son supposé lectorat, Libé est devenu moins impertinent 68-ard, plus bobo... (un peu à l’image de Serge July). Et là, c’est grave. Comme je le disait plus haut, j’ai le sentiment de voire actuellement une France dessoudée, de plus en plus corporatiste, individualiste, communautariste. Et les élites ne font rien pour essayer de recoller les morceaux... Pour sa nouvelle formule, ’Libération’ devrait peut-être essayer de faire s’exprimer davantage les gens de gauche ’ordinaire’, des ouvriers, des éducateurs, des enseignants... Si ’Libération’ veut renouer avec son lectorat de base, qu’ils publient d’avantage d’articles à même de les séduire smiley.


        • machinchose (---.---.129.40) 14 juin 2006 09:28

          Cher Ludovic je suis à peu près d’accord sur tout. Même si je suis plutôt pro DSK que Royal et même à propos de Libé je suis assez d’accord pour la perte de l’impertinence. En ce qui concerne le ciné il faut se méfier des préjugés. C’est vrai que je lis plus les cahiers du cinéma que libé mais par exemple demande à quelqu’un qui ne connait pas les cahiers ce qu’ils pensent du ciné américains grand public...

          Eh bien ils adorent. Souvent. Enfin quand c’est bon. Vraiment. Mais jamais en racoleur de public décérébrés. Ils adorent Verhoven ou M. Nigh Shyamalan (le 6ème sens, le village, incassable) ou encore le dernier MI III qui est selon moi une sombre merde.

          Il y a quand même un grand mythe entretenus par les cinéastes parano (lecomte & co) des critiques méchants. Truffaut a toujours revendiqué son amour du grand Alfred si je me souviens bien.

          enfin bon voilà qu’on s’éloigne à nouveau.

          juste : Oui La Croix est un très bon journal.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 09:35

          « Même si je suis plutôt pro DSK que Royal »

          Je suis aussi beaucoup plus proche de DSK que de Royal, mais je trouve dommage que le PS, à l’image de ce que tu disais plus haut, ait préféré ’allumer’ cette dernière sur ses déclarations plutôt que de faire de réelles contre-propositions. Le PS allume déjà Sarkozy sans résultat, alors si maintenant les éléphants s’allument entre eux...


        • Marsupilami (---.---.176.12) 14 juin 2006 10:00

          @ Ludovic

          Ouaf !

          Tout à fait d’accord avec ton analyse de Libé. Quand le service culturo-branchouillard traite Amélie Poulain de « film pétainiste », on atteint le top-niveau du ridicule et de la déconnexion d’avec le lectorat de gauche.

          A part ça j’ai lu le pré-programme du PS : du vide. Et DSK, qui en est conscient, a dit texto que ce programme était si peu « sexy » qu’il allait falloir « l’habiller de strings » pour le vendre. Le degré zéro de la politique. Beurk.

          Houba houba grrr...


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 12:14

          « A part ça j’ai lu le pré-programme du PS : du vide. »

          Disons que cela ressemble d’avantage à une gentille déclaration d’intentions et de valeurs, un ’statement of purpose’ comme j’avais quand je bossais dans une association : ’nous nous engagerons à réduire les inégalités, le chômage, à promouvoir l’éducation’, etc. C’est évident qu’à chercher à ne froisser personne comme le fait Hollande en réduisant le projet à un dénominateur commun entre Emmanuelli, Mélenchon, Fabius, DSK, Royal, Bockel, Lang, et compagnie, on finit par se retrouver sans réelles propositions concrètes et qu’il le veuille ou non, je suis persuadé que 90% du programme sera déterminé lors du choix du candidat, DSK n’ayant pas une même approche de la fiscalité que Fabius, Ségolène n’ayant pas les même approches sécuritaires que Lang, etc. Recueillir les idées, c’est bien, mais il manque au PS un type autoritaire à la Miterrand, capable de dire (en tapant sur la table s’il le faut) : les débats idéologiques c’est bien gentil mais concrètement on fait quoi ?

          Ceci dit, tout n’est pas ’à jeter’ dans le projet. Le vrai problème est que le financement n’est jamais évoqué, ni la priorité des projets. Renationaliser EDF, est-ce vraiment urgent, ou ne vaudrait-il pas mieux mettre le paquet sur la création du service civique, la lutte contre la surcharge carcérale, ou le développement des énergies renouvelables pour rester dans le même secteur au lieu de claquer de l’argent dans un rachat d’action aux petits porteurs (qui ne sont pas tous des sales capitalistes de droite...) pour de simples raisons idéologiques ?

          C’est un peu le défaut du projet, par moment il se résume à ’détricoter ce que la droite a fait’, sans vraiment aller trop loin sur des points précis. Tout ce qui fait débat (la réforme institutionnelle, la réforme fiscale, la réforme des retraites...) a été amputé, à peine évoqué sous la forme de ’concertation sociale’ (déjà qu’entre socialistes, on arrive pas à être d’accord, alors avec l’ensemble de la gauche et des syndicats, ça va pas être triste...).

          Il est gentil et travailleur, Hollande, mais vraiment trop idéaliste et angélique à mon goût... J’ai l’impression qu’il se façonne cette image du gentil médiateur tandis que sa compagne se farcit l’image de la provocatrice de débats. Remarques, ce n’est pas une mauvaise stratégie en soi, mais ça déconcerte un peu les militants de base...


        • RAMSAY (---.---.202.160) 14 juin 2006 17:43

          @ Marsupilami

          « minimiastion scandaleuse.. »

          - Vous adoptez, avec l’âge, un ton de plus en plus « Chasse aux sorcières ». Pour figurer sur vos « listes noires » il ne suffit plus d’être « pro immigration » « pro islamiste » mais seulement « minimisateur systématique ». Comme autrefois Mc Carthy, quand il se mit à poursuivre les « soft on Communism »...

          - En poussant cette logique à l’extrème, votre fanatisme me rappellerait presque ces propos du général Videla :

          "D’abord nous liquiderons les Marxistes, puis leurs partisans, puis les tièdes et enfin, tous les indifférents..

          Mais que se cache-t-il sous la peluche jaune à pois noirs ?

          RAMSAY


        • Marsupilami (---.---.177.234) 14 juin 2006 17:55

          Ouaf !

          @ Ramsay

          Remarque stupide. Je n’ai jamais prôné la liquidation de personne. Ni jamais appelé à la haine dans aucun de mes posts.

          Houba houba !


        • Internaute (---.---.1.184) 13 juin 2006 13:14

          Une page est tournée, avec un peu de nostalgie.

          Qui se souvient du Libé des débuts. C’était un journal vendu par des beatniks sur les marches des Resto-U qui se situait entre l’Humanité et Charlie-Hebdo. On y trouvait des petites annonces à faire rougir les bourgeois « Paraplégique cherche jeune fille pour lui sucer... ».

          Puis Libé est devenu une affaire capitaliste bien bourgeoise, teintée à gauche mais rentrant dans le rang.

          Aujourd’hui July a trouvé plus gros capitaliste que lui.


          • Daniel Milan (---.---.162.214) 13 juin 2006 15:15

            Libé a changé de sucette !


          • Bulgroz (---.---.210.60) 13 juin 2006 13:16

            @ Machin Chose,

            Je n’ai en fait rien d’autre à reprocher à Libé si ce n’est son refus de prendre en compte le problème migratoire et l’Islamisation forcenée de la France.

            Tout le reste me convient même si ca va à l’encontre de ce que je percevais. Mais sur ces 2 sujets, ca ne passe pas.


            • machinchose (---.---.129.40) 13 juin 2006 14:27

              Bulgroz, je ne comprends pas :

              ça ne vous amène à vous poser aucune question ? comme peut être que finalement si ils ont un traitement correct sur le reste peut être que leur traitement de l’immigration n’est pas si mauvais que ça ?

              Moi je suis souvent en désaccord, ils m’énervent tout le temps, je suis très énervé lorsuqe c’est dans le figaro que je trouve sur un sujet un article pertinent quand libé à fait un truc complétement à coté de la plaque. J’aime finalement les journaux avec lesquels je ne suis pas d’accord mais à la ligne desquels j’adhère plutôt. Libé c’est pour moi un peu ça. C’est le journal qui ne me prend pas trop pour un con. Qui a une ambition culturelle, qui se prend la tête, un peu prétentieux mais avec un bon fond, fanfaroneur mais avec un certains panache, parfois un peu bordelique mais enthousiasmant, parfois terriblement suiveur mais qui a un peu honte quand même... etc.


            • Bob Marone (---.---.184.160) 13 juin 2006 13:41

              L’attitude de Libé et surtout de July concernant TCE et le référendum a été écoeurante. Qu’il aille demander au Figaro pour être réembauché.


              • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 13 juin 2006 14:23

                Serge July paye le prix de son manque de clarté. On peut avoir été maoïste, socialisant puis liberal libertaire sans problème. Le seul problème c’est que Libé n’est pas un blogue amateur mais une entreprise de presse qui doit trouver son lectorat. A force de slalomer entre quelques interventions à la télévision et engueuler les français lorsqu’ils ne votent pas comme lui au référendum sur le traité constitutionnel pour l’Europe, il a finit par lasser le noyau dur de lecteurs fidèles.

                C’est peut être malheureux, mais les français achètent de moins en moins de quotidiens et Libé comme tous les autres en fait les frais.

                Que manque-t-il à ceux-ci ?

                Peut être un ton critique et un goût de la vraie investigation qui a disparu. La presse quotidienne est devenue bien terne, et ce n’est pas en louant quelque ministre président d’un conseil général et futur candidat à une présidentielle qu’on redonnera envie aux français de retrouver le chemin des kiosques


                • Daniel Milan (---.---.162.214) 13 juin 2006 14:34

                  Et qui va lécher la vaisselle ?


                  • monteno (---.---.179.94) 13 juin 2006 14:50

                    J’ai souvent été déçu par Libé où je ne trouvais pas grand chose , au fond...Ou bien je connaissais le sujet , et j’étais frustré par les erreurs colportées par l’article, ou bien ignorant le sujet je me demandais quelles âneries j’étaient en train de gober... Il manquait à mon avis à Libé un type comme Jean-François Revel, c’est à dire un homme de gauche à l’origine, qui, sachant ouvrir les yeux, ayant l’humilité devant les faits, aurait su faire raisonner intelligemment ses lecteurs au-lieu de les conforter ds leur idéologie bobo , confortable, et un peu trop image d’Epinal....


                    • Dominique (---.---.30.27) 13 juin 2006 15:17

                      Monteno, je t’épouse !

                      Pardon, on n’est sans doute pas là pour rigoler mais moi ça me fait du bien.

                      @machinchose, oui hélas, vous avez raison (mais avec les petites annonces chéries on cultivait l’illusion, délicieuse, que le cul sophistiqué tenait le devant de la scène une fois par semaine


                    • monteno (---.---.179.94) 13 juin 2006 16:38

                      @dominique

                      Dominique, ton cri du coeur humoristique me plait !!! En général mes commentaires me valent ici injure ou indifférence... smile ...Soit je ne les rédige pas bien, soit je me pose des questions trop loin du « prèt à penser » ambiant, soit j’ai la flemme de mettre trop les points sur les i, me contentant de provoquer un peu l’autre pour le faire douter de ses certitudes... mais ce n’est sans doute pas le style ici !

                      Alors ton cri me va droit au coeur !!!Re-smile...


                    • Dominique (---.---.184.109) 14 juin 2006 08:17

                      Si, Si, certains doutent et font douter, certains font sourire et rire, certains émeuvent, certains pensent avec originalité et pertinence (ceux-là même qui amènent à considérer un sujet depuis une autre perspective) ; il faut les guetter entre deux excités péremptoires smiley

                      Bonne journée à tous et particulièrement à monteno smiley


                    • monteno (---.---.179.94) 14 juin 2006 09:49

                      @ Dominique

                      Dominique tu es trés fine au fond... Tu es ici mon premier rayon de soleil... Il y aurait aussi sur Agora des lecteurs qui ont de l’humour, qui ne sont pas pétris des certitudes de leur chapelle, qui sont ouverts et prèts à évoluer s’ils croisent des idées pas nécessairement copie conformes de celles qu’ils avaient en arrivant ?

                      Il y aurait aussi sur Agora, des lecteurs qui ne sont pas des frères prêcheurs, dont le but est par tous les moyens les plus éculés, de bourrer le crâne de l’autre pour le convaincre, même par terrorisme verbal, de rejoindre leur chapelle ?

                      Il y aurait sur agora des lecteurs qui viennent ouverts, qui ont envie de réfléchir et de comprendre le monde tel qu’il est, et non pas défendre le monde tel que selon eux il devrait être, en finissant pas se persuader qu’il est selon leurs désirs, sans aucune humilité deant les faits, qui, on le sait depuis Lenine, « sont têtus »...

                      Re-smile....A bientôt Dominique !!!


                    • zen (---.---.57.99) 13 juin 2006 14:56

                      Toute la presse nationale est maintenant devenue la « chose » des banquiers et des marchands (de canons ,entre autres...).La dérive est terminée. Inutile d’attendre maintenant une information digne de ce nom...Le Monde lui-même n’est plus ce qu’il était... La « conquête des esprits » par la logique marchande va son train, sans douleur, sans résistance....


                      • t-h (---.---.247.25) 13 juin 2006 15:08

                        Allons il y a de l’espoir, le canard est toujours là ;)


                        • Daniel Milan (---.---.162.214) 13 juin 2006 15:31

                          S’il vire Dreyfuss, ça va être un licenciement antisémite ! Une nouvelle affaire Dreyfuss !!


                          • phil (---.---.228.245) 13 juin 2006 15:46

                            Bien d’accord avec ZEN sur la reprise en main systématique des medias en général - radios, TV et presse écrite - par les marchands de canon et les businessmen. La liberté de ton, la créativité, les débats se tiennent désormais sur le Net. Pour combien de temps ?

                            PS : si les journaux continuent d’être rachetés par les faiseurs de fric, c’est bien que la presse est rentable (ou doit pouvoir l’être quelque part, non ?)


                            • gem (---.---.117.249) 13 juin 2006 18:01

                              Non, la presse n’est pas rentable. En France, en tout cas, où l’information est considérée comme sans valeur (l’éducation « gratuite » contribuant certainement à dévaloriser le savoir et l’information)

                              Par contre, il est absolument stratégique pour une boite qui vit de la commande publique d’avoir une force de frappe médiatique ; rien que pour dissuader le personnel politique et les « intellectuels » de l’emmerder. De là, par exemple, l’implicaion de Bouygues (travaux publics) et de Dassault et Lagardère (marchants de canons). Avoir un journal ça coute cher, mais ne pas en avoir c’est absolument mortel.


                            • zen (---.---.216.108) 13 juin 2006 18:46

                              La presse n’est pas toujours rentable, du moins à court terme , pour les financiers et les industriels ; mais ce qui leur importe ,au premier chef, c’est l’influence qu’ils peuvent avoir sur l’opinion par le traitement particulier de l’information qu’ils imposent, plus ou moins directement. Dassault, par ex., ne s’en cache pas...


                            • Johan Johan 13 juin 2006 15:47

                              Mon pere m’a un jour raconte cette histoire du temps ou il etait etudiant en medecine travaillant pour se payer ses etudes (il est d’origines tres modestes) :

                              Libe incarnait un certain ideal, de part sa position historique, ideologiques, sa facture. Le seul journal a etre encore sans publicite, reflet d un capitalisme a but quasi non lucratif inimiginable au jour ou les actionnaires ne sont plus impreignes d un esprit entrepreneur, comme il etait de mise parfois.

                              Et Libe qui, deja, a des problemes financiers. Et qui doit faire appel a la generosite de ses lecteurs pour survivre. Et mes parents qui se serrent d avantage la ceinture pour la beaute du geste.

                              Et aujourd hui les actionnaires qui finissent d ejecter ce journal qui, s il n est pas parfait, a un ton sans egal (ceux qui ignorent de quoi je parle devraient au moins jeter un oeil au site). Qui a l ironie sans le cynisme cruel ou la pretention de trop de journaleux qui se prennent au serieux.

                              Les marchands etaient entres dans le temple depuis les 70’s. Comme aujourd hui ils tentent de reprendre les rennes d Internet qui commet le seul affront impardonnable a leurs yeux : etre Libre (et en anglais « free » signifie Libre et Gratuit).


                              • Daniel Milan (---.---.162.214) 13 juin 2006 16:28

                                Etre d’origine modeste, ça au moins c’est de la modestie !


                              • simplet simplet 13 juin 2006 15:56

                                il y a le net pour les infos...

                                pour la propagande il reste toujours Agora...


                                • Emmanuel (---.---.87.194) 13 juin 2006 15:58

                                  lecteur de Libé de la 1ère heure j’ai bu le calice jusqu’à la lie. Trop de lâchetés, trop de démissions, trop de prétention, trop de boboïsme, trop de nombrilisme, trop de superficialité, trop de pubs et de soupe servie aux marchés et aux puissants. J’ai lâché après le sermon de July suite au référendum et ce fut comme un soulagement. Je suis maintenant désintoxiqué de cette mauvaise drogue que Libéétait devenu au point que l’avenir du journal et de mr July me sont maintenant totalement indifférent (je vois bien la même évolution que France soir). Gros consommateur d’informations j’ai heureusement trouvé sur Internet de quoi me satisfaire.


                                  • Henry Moreigne Henry Moreigne 13 juin 2006 16:01

                                    Un peu facile. Libé ce n’est pas uniquement S. July et vice-versa. c’est aussi une équipe de journalistes étrangement absents de l’article. Oubliés peut être pour leurs conflits répétés avec un S. July donneur de leçons mais qui aura mené de front une explosion des salaires des dirigeants de libé et des licenciements. Je crois pour ma part que le journal a eu bcp de chances de trouver quelqu’un prêt à investir 20 millions d’euros dans un canard quelque peu boiteux. Il ne me semble pas choquant que ceux qui ont été incapables de le gérer soit aujourd’hui amener à le quitter. Si M. July avait passé autant de temps pour son quotidien que pour ses trés nombreuses et lucratives collaborations extérieures, il ne serait peut être pas poussé aujourd’hui vers la sortie.


                                    • Sam (---.---.214.161) 13 juin 2006 16:08

                                      Pas de quoi grimper aux rideaux, mais bien plus agréable à lire que Le Monde ou Le Figaro.

                                      C’est ça.

                                      Dire qu’il y a quelques mois July nous ressortait les mêmes trucs de com usés « l’arrivéeeeee de ROOOTCSHILD, c’est la GARANTIIIIIE de l’indépendance de ce quotidien »...

                                      Com quoi, tôt ou tard, les canards qui mettent la main dans la pub ou s’appuient sur l’argent des banques deviennent leur esclave, ou leur victime...

                                      A qui le tour ?..Je parierais pour le Monde.


                                      • monteno (---.---.179.94) 13 juin 2006 16:30

                                        @sam

                                        "Com quoi, tôt ou tard, les canards qui mettent la main dans la pub ou s’appuient sur l’argent des banques deviennent leur esclave, ou leur victime...

                                        A qui le tour ?..Je parierais pour le Monde. "

                                        <>, les canards qui n’ont pas grand chose à dire et n’ont donc plus beaucoup de lecteurs, finissent par disparaître, c’est l’application de la théorie de Darwin... Qu’importent la pub ou les banquiers !


                                      • zen (---.---.216.108) 13 juin 2006 18:50

                                        Eh bien, Sam, pour le Monde, c’est fait.Va voir par là :

                                        http://www.voltairenet.org/article6756.html


                                      • Sam (---.---.214.161) 13 juin 2006 20:40

                                        les canards qui n’ont pas grand chose à dire et n’ont donc plus beaucoup de lecteurs, finissent par disparaître, c’est l’application de la théorie de Darwin

                                        Je te conseille d’aller voir les kiosquiers. Tu constateras le nombre d’organe de presse farcis de pub et qui prospèrent allègrement. A tel point qu’un bon nombre d’entre eux pourrait se passer d’abonnés et vivre de la pub...


                                      • Sam (---.---.214.161) 13 juin 2006 20:48

                                        Très clair...Malgré la diabolisation, Voltaire reste un pourfendeur des pouvoirs plutôt percutant...


                                      • (---.---.203.15) 13 juin 2006 16:22

                                        Laissons les loups se manger entre eux.

                                        ça fait longtemps que Libé est devenu un journal « Nouveaux chiens de garde » à la solde de la « sphère financière » et de la pensée unique. On ne pleurera pas sur Libé, ça fait longtemps qu’il est décédé.


                                        • nono (---.---.94.25) 13 juin 2006 17:20

                                          curiose idolatrerie pour july qui a quand même fait son temps...

                                          Quand a libé se jounal incarne le conservatisme de la gauche française.... c’est bon a lire pour les militants du PS.... et cela ne trouve pas plus d’interet au dela...


                                          • (---.---.23.177) 13 juin 2006 19:37

                                            Dans le meme registre :

                                            « Des menaces immédiates extrêmement graves pèsent sur l’Humanité »

                                            .


                                            • Basta (---.---.213.180) 13 juin 2006 23:22

                                              L’Humanité existe encore ? Alors que le mur de berlin est tombé depuis presque 17 ans ! Merci M.Bouygues (actionnaire de l’Humanité) ?


                                            • Basta (---.---.213.180) 13 juin 2006 19:56

                                              « Libé, c’est une sorte de quotidien des jeunes » écrivez-vous... oui, des jeunes des années 70, ceux qui approchent maintenant de la soixantaine. C’est, d’après mes observations (rares) dans le métro, le lecteur-type de Libération aujourd’hui.

                                              Libé aura été un quotidien générationnel qui a échoué à devenir un véritable journal généraliste. Sa disparition de fait coïncide d’ailleurs avec le déclin des « valeurs » de mai 68, qui s’accélère irrésistiblement. Il suffit de se souvenir de certaines unes célébrant la pédophilie...

                                              Merci donc à M. de Rotschild pour rendre enfin effective cette longue agonie. A Libé il manquait un bon gestionnaire c’est sûr, mais aussi de vrais, de bons actionnaires. Car les mécènes recherchant le frisson et la gloire de s’acoquiner avec des « révolutionnaires » institutionnalisés par la révérence acquise pendant 35 ans aux soixante-huitards, ce n’étaient pas des actionnaires stimulants, forçant l’entreprise à se surpasser.


                                              • José W (---.---.25.142) 13 juin 2006 21:11

                                                Tout cela était franchement cousu de fil blanc depuis la reprise du quotidien par la finance internationale : Libé c’est la Finance, Le Figaro c’est l’armement, le Monde, c’est un peu les 2, France Soir, c’est plus personne ou presque, mais tous ont les mêms idées au fond, si ce n’est les jeux de mots et le zizi-zézette pipi-caca en plus pour Libé : mais à l’heure d’internet, ces émoustillements infantiles peinent à constituer une politique éditoriale attirante même pour la jeunesse qui en voit beaucoup d’autres...

                                                Enfin bref, pas de quoi verser une larme franchement, sauf pour quelques soixante-huitards nostalgiques qui se remémorent leurs jeunes années : le départ de July est c’est la chronique d’un départ annoncé qui n’émeut plus grand monde hors le microcosme comme disait l’ami Raymond...

                                                A défaut de se vendre aux lecteurs, Libé s’est vendu comme tout le reste de la presse à la finance internationale néoconservatrice avec Serge July en faire-valoir sur le retour, mais cela on le savait depuis bien longtemps.


                                                • Basta (---.---.213.180) 13 juin 2006 23:19

                                                  Parmi les journaux « vendus » à la finance, n’oubliez pas l’Humanité qui a... TF1 c’est à dire Bouygues dans son tour de table.

                                                  En fait, c’est une nécessité pour un journal, la meilleure garantie d’indépendance que d’avoir de solides actionnaires. Cependant, les quotidiens n’étant pas considérés dans la mentalité française comme des entreprises, végètent donc sans grands moyens, mais bouffis de l’orgueil de leur « indépendance ». A noter que par contre, il n’est pas considéré comme infâmant de puiser dans l’argent du contribuable pour assurer la pérennité des privilèges des journalistes et du syndicat du Livre. 1,5 milliards d’euros de subventions étatiques à la presse française !!


                                                • marizette (---.---.3.161) 13 juin 2006 21:28

                                                  une feuille prétentieuse qui donne des leçons à la terre entière de gôôôche bôbô...mai 68 est définitivement passé July ! fallait te rénover au lieu de jouer les flics de la pensée


                                                  • bolcho (---.---.62.3) 13 juin 2006 23:13

                                                    Ah ! Enfin ce torche cul pour bobo va disparaître... Et ce n est que justice ! Depuis 30 ans ce torchecul socialodemocrassiste pourissait les jeunes. J’ai été de ceux là. Je croyais à la Révolution permanente. J ai participé à ma manière à l époque. En fait jai été empoisonné par ce genre de torchon. Je nai rien retiré a croire a ces conneries gauchistes. Maintenant pour vivre jen suis reduit a ramasser les cartons et a faire les poubelles dans les rues de Paris pour avoir 10 balles ! Tout ca parceque je nai pas de travail parceque je suis trop vieux et que mon travail a ete supprimé parceque le syndicat avit dit de faire greve dans lusine qui etait deja en difficulte. et on a cru ces conneries quil fallait faire greve et ca a acheve de fermer lusine. July lui apres nous voir trompé va parait il toucher 500 000 euros pour partir... Cest une insulte au petit peuple qui survit comme il peut entre les imams et les gauschosbobos au ventre bien plein de bon rouge et aux belle s bagnoles qui nous empechent de dormir quand on est roule dans nos sacs pour recuperer un peu entre deux ramassages de carton... Voila ou jen suis arrive avpres avoir lu ce torchon de libé...


                                                    • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 01:24

                                                      « Libé, c’est une sorte de quotidien des jeunes. »

                                                      Des jeunes de 68, parce que sinon..

                                                      Enfin, c’est déja ca qu’un vieux crouton comme julie dégage, il était temps qu’il prenne sa retraite et arrete de nous poluer avec ses souvenirs de Maoïstes gateux.

                                                      Au fait, est-ce que julie à présenté ses excuses pour ses divers appels a assassiner les patrons et autre bourgeois ?


                                                      • Zicide (---.---.238.76) 14 juin 2006 03:09

                                                        Au hit parade des journaux abusant du terrorisme intellectuel qui consiste à traiter tout ses opposants de facho, je pense le Libé de Serge July doit caracoler loin en tête.

                                                        Je me souviens d’un papier publié dans Libé, au lendemain du match de foot qui opposait l’Algérie à la France, lors duquel la Marseillaise avait été sifflé et le match interrompu à la fin par des supporters qui ne voulaient pas voir perdre l’Algérie.

                                                        On pouvait y lire le commentaire suivant : « C’est ainsi : siffler une Marseillaise ne constitue ni un crime ni un délit. En faire alors reproche aux jeunes Français et Franco-Algériens issus de l’immigration, c’est leur contester leur plein statut de citoyen, et la suite figure en lettres majuscules aux programmes de Mégret et Le Pen ».

                                                        Voilà, si vous trouvez qu’il est anormal que la Marseillaise soit siffler, vous êtes un Lepéniste. La messe est dites, le civisme et le fascisme, c’est kif kif.

                                                        Si on rajoute a ça le fait que Libé ait prit l’habitude de défendre systématiquement la violence de la racaille des banlieues, en expliquant qu’on avait pas le droit d’y voir autre chose qu’un cri de détresse post coloniale, tout en interdisant formellement de mentionner la forte présence d’enfant d’immigrés parmi les acteurs de cette violence, faisant ainsi un amalgame aussi dur que ceux lancés à la tribune par Le Pen, mais de manière plus pernicieuse, je pense qu’on peut légitimement considérer que Serge July et ses sbires ont aujourd’hui une grande part de responsabilité dans l’état de la France.

                                                        Une immense part de responsabilité même. Mais c’était sans doute le prix à payer pour pouvoir s’embourgeoiser tranquillement pendant les années Mitterand, et rentabiliser ainsi les idées de 68, en transformant liberté en libéralisme.

                                                        En, détruisant ainsi les bases du civisme le plus élémentaires qui sont la condition sine qua non du progrès social, des types comme Serge July sont directement responsables du fait que le programme de la gauche se résume aujourd’hui à : « Sarko c’est un méchant ».

                                                        D’ailleurs, Sarkozy a créé le délit d’insulte au drapeau.

                                                        Alors voir ce type se faire virer par un Rotschild, actionnaire de son torchon soixante-huitard, c’est inquiétant pour la liberté de la presse, mais qu’est ce que ça fait plaisir !!!!

                                                        Maintenant ce qui serait bien, c’est qu’il soit ruiné par un contrôle fiscal, et qu’il termine son existence de minable petit bourgeois de gauche au rez de chaussé d’un HLM sordide du 93, avec des combats de pits sous ses fenêtres et des dealers dans sa cage d’escalier.


                                                        • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 03:40

                                                          « En, détruisant ainsi les bases du civisme le plus élémentaires qui sont la condition sine qua non du progrès social, des types comme Serge July sont directement responsables du fait que le programme de la gauche se résume aujourd’hui à : « Sarko c’est un méchant ». »

                                                          Toute façon personne ne le lisait son journal débile, a part des puceaux extrémistes et des croutons de 68. Si le Monde c’est le journal de ceux qui croient être intelligent, Libération c’est celui de ceux qui voudrait l’être..


                                                        • Asp Explorer (---.---.82.42) 14 juin 2006 08:10

                                                          Eh oui Serge, c’est ça la concurrence libre et non-faussée. Eh non, ça ne touche pas que les ouvriers à casquette qui « voyent ». C’est amusant hein ?


                                                          • José W (---.---.25.142) 14 juin 2006 08:27

                                                            Je pense que chacun est libre de siffler ce qu’il veut, et c’est clair qu’une loi interdisant au peuple d’exprimer démocratiquement son opinion (sifflets) fait davantage penser à Le Pen qu’à la démocratie.

                                                            Le problème de Libé, ce n’était pas de prendre quelques rares fois des positions courageuses et iconoclastes dans le concerte des torchons néconservateurs, mais c’était surtout de ne pas les prendre tout le reste du temps, soit dans 99% des cas.

                                                            C’est d’ailleurs le même problème qu’a la gauche caviar à l’approche des présidentielles, emmenée par Ségolepen : il se peut fort bien qu’elle soit sommée de se retirer au second tour pour « faciliter la recapitalisation » des esprits néofascisants !


                                                            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 09:46

                                                              « Je pense que chacun est libre de siffler ce qu’il veut, et c’est clair qu’une loi interdisant au peuple d’exprimer démocratiquement son opinion (sifflets) fait davantage penser à Le Pen qu’à la démocratie. »

                                                              Je ne suis pas du tout d’accord, José, et de nombreux supporters hors stade ont déclaré être choqués par le comportement de leurs ’compatriotes’. Un hymne se doit par principe d’être respecté, regarde cette Coupe du Monde : aucun hymne n’a été conspué (pas même ceux de l’Iran ou des Etats Unis). En revanche, carton rouge pour nos commentateurs sportifs qui ne se gênent pas des fois pour commenter pendant les hymnes... Je pense qu’il ne faut pas être trop tolérant sur la liberté d’expression, et je suis choqué quand je vais dans une enceinte sportive d’entendre des insultes de plus en plus virulentes vis à vis de l’arbitre, des joueurs adverses. Quand j’avais 10 ans, j’allais voir des matchs à Saint-Etienne. De nos jours, il y a un tel manque de respect et d’éducation dans les stades (eh bien souvent ce sont plus les ’occasionnels’ que les ’vrais’ supporters qui foutent la merde), que je n’oserais presque plus y emmener des enfants...

                                                              Mais le problème de l’hymne conspué, on y a aussi eu droit lors de la finale de la Coupe de France Bastia-Lorient. ’Libération’ a-t-il reconnu le droit d’expression de quelques crétins Corses ? (tous les supporters de Bastia ne sont pas des nationalistes, rappelons l’axiome de Thierry Roland : ’Il suffit d’un ou deux excités...’). Inversement, a-t-on vu un vrai débat sur l’identité Française, alors que Jacques Chirac avait quitté la tribune de honte ?

                                                              La liberté d’expression a ses limites, conspuer un hymne national, c’est aussi grave que conspuer un joueur en fonction de sa couleur de peau. Ce sont deux phénomènes qu’il faut éradiquer des stades... et qui sont plutôt bien éradiqués des stades allemands.


                                                            • (---.---.212.10) 14 juin 2006 10:06

                                                              « La liberté d’expression a ses limites, dites-vous, conspuer un hymne national, c’est aussi grave que conspuer un joueur en fonction de sa couleur de peau ». et conspuez un Homme, en l’occurence le prophète de plus d’un milliards d’êtres humains sur terre dans des caricatures sordides qu’en pensez-vous ?


                                                            • momo (---.---.62.3) 14 juin 2006 11:40

                                                              cest pas un prophete ! : cest l antechrist.... Un succube....un massacreur de tribus juives et de chretiens... Ce milliard vit au VII siecle...


                                                            • (---.---.212.10) 14 juin 2006 11:43

                                                              Raciste et islamophobe ! Dévoilez vous chaque jour un peu plus. Avec ça, vive la liberté, légalité, la fraternité et les droits de l’homme


                                                            • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 12:28

                                                              « et conspuez un Homme, en l’occurence le prophète de plus d’un milliards d’êtres humains sur terre dans des caricatures sordides qu’en pensez-vous ? »

                                                              Cet homme n’a pas été conspué mais caricaturé dans un journal. Je suis issu d’un milieu catholique, et je lisais Charlie Hebdo quand j’avais 18-20 ans. Leur caricature sur la religion me faisait un peu chier, mais pas au point de lancer un autodafé sur la rédaction, ni de crier au scandale ou au procès. Si ces caricatures sont excessives, je ne les lis pas, c’est aussi simple que cela, ce n’est pas un drame, Philippe Val n’est pas allé alpaguer les foules à la sortie des églises pour dire : ’Les cathos, c’est tous des fachos !’. Ca me fait chier aussi quand les Guignols font croire que dans l’Eglise, il n’y a que des pédophiles, mais bon, après, je dispose de ce qui s’appelle un cerveau et une conscience qui me persuade que ce n’est pas vrai... Dans les 10 ans des Guignols, l’évêque Falco s’exprimait en disant : peu importe les caricatures, il est important que ceux qui les regardent sachent les analyser et les distinguer de la réalité.

                                                              Personne n’a hurlé dans un stade, devant une communauté de plusieurs personnes ’Mahomet sale...’. Personne n’est rentré dans une mosquée pour brandir ce genre d’insanités. Ca n’a pas le même impact que les cris de singe visant les joueurs de couleur dans un stade de foot.

                                                              Je trouve même qu’on est extrêmement gentil avec l’Islam par rapport au christianisme qui s’en prend plein la courge des caricaturistes de tout bord sans que Lustiger n’est jamais lancé le moindre autodafé. Je sais que tous les pratiquants de l’Islam ne sont pas des terroristes, voire cette caricature sur le fait que des terroristes utilisaient l’Islam à des fins de mort ne m’a pas choqué du tout. Et elle n’ont choqué aucun de mes amis musulmans. Ce qui m’a choqué, par contre, c’est qu’après ces caricatures, on soit tombé dans la critique systèmatique d’une religion dont tous les représentants ne sont pas des intégristes brûleurs de drapeaux et voyous. Mais ce ne sont pas les caricatures qui ont ternis l’image de l’Islam. C’est plus la réaction que certains ont eu vis à vis de ces caricatures qui auraient pu mourrir tranquillement dans les pages de France Soir sans tout ce barnum...


                                                            • (---.---.212.10) 14 juin 2006 18:15

                                                              Bon ben alors pas de problèmes, seulement une question : pourquoi cette cabale contre Dieudonné pour avoir « caricaturé » un colon juif ?


                                                            • momo (---.---.62.3) 14 juin 2006 11:52

                                                              Eh oui, ce July a pourri l esprit et la fraicheur de jeunes qui etaient pres a suivre des faux prophetes du malheur. Cetait un maoiste qui aurait voulu dupliquer ici ce que le « grand timonier » avait fait la bas dans la lointaine Chine : massacres, camps de concentration, prisons, traffics dorganes.... Maintenant cetait le chantre du mahometisme avec les consequences que l on voit venir : la désintegration du pays avec la guerre civile en prime. Je remercie M ; Rothchild pour nous débarasser de ce triste sire ! Maintenant jaimerait bien qui l vienne vivre dans ma hlm du 9-3, aux ecaliers qui sentent la pisse, aux boites aux lettres defoncées et pillées, quil entende le rap et quil fasse connaissance de mon voisin du dessus, celui qui a 2 molosses et qui parle pas francais ! Que sa voiture soit cramée comme la mienne... La je suis sur quil va virer sa cuti, et quil ira roder autour de la permanence des gars à Jean Marie pour avoir un peu de réconfort.... Courage camarade ! si je te rencontre je t offirai un bon coup de Bordeaux !


                                                              • David (---.---.55.78) 14 juin 2006 12:07

                                                                Marsu moi aussi ,je me suis arrété d’acheter « libération » et « le monde » parce qu’ils défendent le terrorisme palestinien, et critiquent la politique de légitime défense d’Israel .


                                                                • Adolphos (---.---.59.170) 14 juin 2006 12:08

                                                                  Ah bon, il y avait des critiques dans libé ? Mais ca radoter toujours les même truc non (Boursieu, Marx, pas la fote des délinquant, non à l’existence du peuple français, droite=Fachisme, Capitalisme=Nazisme, etc) ?


                                                                  • Le-Troll-Heureux (---.---.68.228) 14 juin 2006 12:20

                                                                    Comment juger de la qualité d’un journal ? Simple.

                                                                    Lisez les articles du dit journal sur les deux ou trois sujets que vous connaissez très bien. Si les articles disent régulièrement des conneries sur « vos » sujets vous pouvez extrapoler aux autres.

                                                                    En appliquant ces critères il y a bien longtemps que je m’étais libéré de Libé.


                                                                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 14 juin 2006 12:31

                                                                      Oui mais en appliquant ce type de critère, on ne lit plus jamais un seul journal...


                                                                    • momo (---.---.62.3) 14 juin 2006 12:47

                                                                      Vas donc chez Kadafi defendre les infirmieres bulgares et le medecin palestinien qui sont torturés... Le probleme des gens comme toi bobo ??? cest quil sont pas foutus de defendre les veritables victimes de loppession. Quand ttu auras vu de pres comme moi ce que sont les soi-disants democrates tu comprendras peut etre pourquoi il faut defendre la République en général, et les gaulaois en particulier...


                                                                      • Le-Troll-Heureux (---.---.68.228) 14 juin 2006 13:37

                                                                        @ Ludovic Charpentier

                                                                        Oui tu as raison on ne lit plus « son » journal, religieusement et passivement, on picore ici et là et au bout du compte on est beaucoup mieux informé.


                                                                        • Daniel Milan (---.---.162.108) 14 juin 2006 18:33

                                                                          On peut toujours lire ma revue de presse sur « aredam » et mes commentaires !


                                                                        • Stephane Klein (---.---.101.8) 15 juin 2006 12:41

                                                                          Mon analyse (qui ne pretend pas etre finale) de la deconvenue de Libe est que ce journal clairement aligne sur le PS aborde l’actualite de la meme facon : ideologiquement, en faisant passer toute nouvelle par le filtre ideologique : occultation des noms des criminels ou fauteurs de trouble lorsqu’ils sont etrangers et minimisation des problemes societaux lorsqu’ils remettent en cause tout dogme socialiste (egalitarisme, preventionisme, anti-liberalisme primaire....) tandis que tout ce qui flatte le populisme est accentue (abus patronaux...)

                                                                          Tout cas alors que le lectorat et l’electorat traditionnel migre lentement mais surement vers ce qu’on pourrait raccourcir a ’social-liberalisme non-laxiste’, marquant ainsi une incapacite a s’adapter et a se reformer de la part du PS et de Libe.


                                                                          • Marsupilami (---.---.164.126) 15 juin 2006 13:03

                                                                            Ouaf !

                                                                            Bonne analyse... Sauf au sujet du « idéologiquement » : l’ultralibéralisme hypercapitalistique n’est aussi qu’une vulgaire idéologie qui sera un jour, comme toutes les autres, balayée par le grand vent de l’histoire.

                                                                            A part ça, tu es dans l’UDF-majorité ou dans l’UDF-opposition selon le CSA ?

                                                                            Me réponds pas, je sais déjà...

                                                                            Houba houba !


                                                                          • (---.---.80.39) 16 juin 2006 12:51

                                                                            July Le Mat s’en sort bien, une fois de plus, l’apparence de réputation sauve, mais en partant avec la caisse, 500 000 euros, ben oui, quand même.

                                                                            Il pourra couler des jours tranquilles sous les tropiques, avec la pensée jouissive des pigeons qu’il a plumés.


                                                                            • docdory (---.---.180.225) 17 juin 2006 12:13

                                                                              Serge July fait partie de ces anciens soixante-huitards qui sont passé d’une pensée libertaire ou prétendument telle à un ultra libéralisme forcené , dont le paroxysme a été atteint au moment du référendum sur la constitution européenne .

                                                                              Quand les lecteurs de Libération se sont rendu compte qu’ils étaient méprisés au dernier degré par le directeur de leur journal préféré , haine qui s’est matérialisée dans un éditorial post-référendaire particulièrement aigri et rancunier , ils ont compris que leur journal , sous un vernis sociétal libertaire , était en fait encore plus à droite que le Figaro , ce qui explique qu’il ait été racheté par Rotschild ( qui se ressemble s’assemble ! )

                                                                              Maintenanant que Serge July est victime du système qu’il s’était mis à préconiser , on ne va pas le plaindre ! Bon débarras !!!!!


                                                                              • Marion (---.---.99.121) 17 juin 2006 14:11

                                                                                @ (IP:xxx.x6.80.39)

                                                                                July ne part pas « avec la caisse » comme vous le dites. Il part avec les indéminités légales prévues par sa convention. Il faudrait arrêter de dire n’importe quoi.


                                                                                • Zicide (---.---.238.64) 18 juin 2006 23:38

                                                                                  Ces mêmes conventions légales qui ont permis à JM Messier et tout les grands patrons de cet espèce de partir avec la caisse.


                                                                                  • Anto toulouse (---.---.204.53) 25 juin 2006 16:20

                                                                                    Penser que Libération est (ou est encore ou a été) un journal hors normes et progressiste, c’est une façon polie de dire que Libération n’est libéral que pour les classes qu’il soutient et qui constituent sa base de lectorat.

                                                                                    Libération a refusé tout article vraiment antilibéral (et pas libéral-social-néofascisant ou libéral-classes moyennes et parasites de tout poil).

                                                                                    Donc, si Libération meurt par la main d’un milliardaire actionnaire, la question qui pourrait se poser est, selon moi, la suivante : y a-t-il un milliardaire rouge qui veuille faire un vrai journal de libération pour comprendre et combattre le libéralisme libertaire dont « Libération » était le symbôle ? Quel journal pourrait être assez courageux pour être le journal dont les français progressistes ont vraiment besoin, c’est-à-dire qui propose vraiment des idées nouvelles et pas seulement de bonnes photos ou les commentaires de l’expert-machin-mon-copain-mondain ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès