• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Manifestation anti-Dupont-Aignan à Yerres : intox de BFM TV et France 2 (...)

Manifestation anti-Dupont-Aignan à Yerres : intox de BFM TV et France 2 ?

"L’appel au rassemblement avait été lancé dès vendredi soir sur les réseaux sociaux par de simples citoyens non encartés. Ce samedi matin, près de 300 personnes se sont rassemblées devant la mairie de Yerres pour protester contre le ralliement à Marine Le Pen (FN) de Nicolas Dupont-Aignan, leur maire et ex-candidat à la présidentielle (Debout La France). Au cri de « Dupont la haine » ou « Dupont démission », un cortège s’est formé et a défilé dans les rues de la ville." C'est ainsi que Nicolas Goinard, journaliste au Parisien, a présenté l'événement. Tous les médias en ont fait de même. Pourtant, comme nous allons le montrer, la manifestation n'a pas été organisée par de "simples citoyens non encartés", mais par des militants politiques pro-Macron et des adversaires de longue date de Nicolas Dupont-Aignan.

Samedi 29 avril 2017, dans le journal de 20h de France 2, un reportage a été diffusé sur la manifestation qui a eu lieu à Yerres, dans l'Essonne, pour protester contre le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan, maire de la ville, à Marine Le Pen dans le cadre de la campagne de second tour de l'élection présidentielle. Voici la vidéo du reportage, précédée par le texte qui l'accompagne sur le site de France TV Info :

"Des sifflets sous les fenêtres de l'hôtel de ville : à Yerres (Essonne) près de 200 habitants se sont rassemblés pour crier leur colère contre leur maire. Pour eux le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen est incompréhensible. "On va mettre des lits de camp devant la mairie pour lui signifier notre colère et notre dégoût", lance une habitante. Dans la commune le sujet est de toutes les conversations. Mais les avis sont partagés. La décision de Nicolas Dupont-Aignan est critiquée au sein même son parti. Les démissions se succèdent comme celle de Dominique Jamet, vice-président du parti Debout la France.

Les électeurs ne suivront pas

Selon Dominique Jamet, bon nombre d'électeurs ne suivront pas leur candidat. Dans la classe politique, les réactions se multiplient. Sur les réseaux sociaux, Manuel Valls parle de la trahison de Dupont-Aignan. Les mots les plus durs sont portés par la droite. "En quelque sorte il est passé de la résistance à la collaboration", estime Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Nicolas Dupont-Aignan fait un pari risqué sur l'avenir. À Yerres certains réclament déjà sa démission."

Le reportage de France 2 nous présente donc une manifestation de simples citoyens, dont on peut imaginer que beaucoup ont voté pour Nicolas Dupont-Aignan aux élections municipales (en 2014, il avait en effet été élu avec 77,14 % des suffrages), et qui sont aujourd'hui déçus de son choix.

Or, la première personne interviewée, très remontée, qui veut installer des lits de camp devant la mairie, n'est pas une simple citoyenne ; il s'agit d'Isabelle Herfeld, une ancienne élue de gauche à Montgeron, une commune limitrophe de Yerres. Lors des élections municipales de 2008, elle figurait sur la liste du socialiste Gérard Herault.

Elle a été maire adjointe chargée de l'éducation.

Dans une vidéo postée en 2011 par le PS de Montgeron, on la voit lors d'une mobilisation dans une école. La couleur des cheveux a changé, mais c'est bien elle (ici une autre photo avec les cheveux blancs).

Par ailleurs, son compte Twitter, de même que son profil sur le site des Colibris, laissent penser qu'elle n'habite pas à Yerres, mais à Montgeron.

Le troisième interviewé du reportage de France 2, qui dit avoir voté pour Nicolas Dupont-Aignan aux municipales, n'est pas non plus un simple citoyen. Il s'agit de Dinesh Khoosy, qui se trouve travailler dans la banque, qui est aussi photographe, mais qui est surtout membre du "comité Montgeron En Marche avec & pour Macron", comme son compte Twitter l'indique.

On y trouve de nombreuses photos de ses activités de militant pour le mouvement d'Emmanuel Macron, comme celles-ci :

Dinesh Khoosy a d'ailleurs adressé, le 29 avril, plusieurs tweets à de nombreux médias (BFM TV, CNews, RTL, France Info, Le Parisien), pour annoncer une nouvelle manifestation, le 30 avril à 15h, devant la mairie de Yerres :

Dans le reportage de France 2, on aperçoit aussi parmi les manifestants Alain Bétant, ancien secrétaire de la section PS de Yerres, qui avait affronté Nicolas Dupont-Aignan lors des municipales de 2014 (il avait récolté 11,31 % des voix).

Sur le site du PS de Yerres, on lit ceci :

"Il a adhéré au PS en 1985 à Paris, puis a rejoint la section de Yerres en 1994. Ancien membre du conseil fédéral et du bureau fédéral du PS de l’Essonne, Alain a également été Président pour l’Essonne du courant « Nouveau Monde », aile gauche du PS co-présidée alors par Henri Emmanuelli et Jean-luc Mélenchon.

Sur le plan local, il a été secrétaire de la section PS de Yerres et a conduit une liste d’union de la gauche lors des Municipales de 2001 puis de 2014 contre M. Dupont-Aignan.
[Il a été] conseiller municipal entre 2001 à 2008 et depuis 2013, et conseiller communautaire depuis 2014 (...).

En octobre 2014, il démissionne de ses mandats locaux, laissant la place à Jérôme Rittling au poste de conseiller municipal et communautaire."

BFM TV a également couvert la manifestation. Voici son reportage, précédé du texte qui l'accompagne :

"J'ai la nausée", "j'ai honte"… Le ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen irrite des habitants de Yerres

"Monsieur le maire, c'est la guerre !" Près de 200 habitants de Yerres se sont rassemblés ce samedi pour protester contre l'alliance de leur édile avec Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle. "J'ai la nausée (…) Je pense que certains se sont réveillés avec la gueule de bois ce matin en se rappelant les nombreuses fois où ils ont mis leur bulletin de vote en sa faveur", confie une habitante. "J'ai honte, c'est un homme indigne", témoigne une autre riveraine.

L'habitante qui dit avoir "la nausée", c'est Isabelle Herfeld, déjà présente dans le reportage de France 2, et qui, nous l'avons vu, n'est pas une habitante de Yerres, mais de Montgeron, et se trouve être une militante socialiste.

La première personne interviewée n'est pas davantage une simple citoyenne ; il s'agit de Véronique Temel, militante socialiste, membre de la liste « Yerres avant tout ! », dirigée par Alain Bétant, qui s'était opposée à Nicolas Dupont-Aignan lors des municipales de 2014.

Le 12.45 de M6 a consacré, lui aussi, un reportage à la manifestation, censée regrouper de simples "habitants" en colère :

Ici on reconnaît le sénateur socialiste Michel Berson, qui, comme l'indique Le Parisien, "roule pour Emmanuel Macron".

On y reconnaît aussi Élodie Jauneau, dont un bandeau nous précise durant 5 secondes qu'elle est conseillère municipale PS à Yerres ; c'est elle qui harangue la foule.

"Depuis le mois d’août 2014, elle est la collaboratrice parlementaire de Romain Colas, député de la 9ème circonscription de l’Essonne. (...)

En 2011, libérée de sa charge de travail de chercheuse, elle a activement participé à la webcampagne de François Hollande et a adhéré au Parti Socialiste après la victoire du 6 mai 2012. (...)

Elle a intégré le Bureau de la Section PS de Yerres en 2013. Elle y est responsable du web et des réseaux sociaux. En 2015, elle rejoint le Secrétariat Fédéral de la Fédération de l’Essonne, aux côtés du Premier Secrétaire fédéral, Carlos Da Silva. Elle y est en charge de la communication.

(...) Depuis mars 2014, elle est conseillère municipale à Yerres."

Élodie Jauneau est par ailleurs spécialiste de la "théorie du genre" (plusieurs interventions vidéo ici).

D'autres élus socialistes ou MRC (Mouvement Républicain et Citoyen) étaient présents lors de la manifestation, comme Aude Bristot, conseillère municipale PS à Montgeron, qui avait lancé sur Twitter un appel à manifester devant la mairie, le 29 avril à 11h.

On retrouve aussi Christophe Joseph, conseiller municipal et communautaire MRC à Montgeron, qui a publié sur Twitter une photo de sa participation à la manifestation.

Une vidéo amateure de la manifestation à Yerres a été, en outre, publiée sur le compte Twitter d'un sympathisant d'Emmanuel Macron :

Si l'on récapitule, nous avons donc une manifestation d'environ 200 personnes (les uns habitant à Yerres, les autres venant de Montgeron), dans une ville qui compte environ 30.000 habitants, et dont la plupart des animateurs semblent être des élus socialistes et MRC, ainsi que des militants d'Emmanuel Macron, qui se trouve être en compétition contre le tandem formé par Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan pour le second tour de l'élection présidentielle.

Pourtant, aucun média ne semble avoir fait ces précisions ; tous nous ont simplement dit que des habitants de Yerres avaient manifesté spontanément devant la mairie. Au vu de ce que l'on vient de montrer, il est permis de douter du caractère spontané de cette manifestation.

D'ailleurs, de nombreux internautes ont mis en doute la présentation médiatique de l'événement, comme Seb (par ailleurs favorable à cette manifestation), qui, sur Twitter, a bien perçu que le PS et le MRC (il écrit le "MRG", mais peut-être est-ce là une confusion) de Montgeron et de Yerres étaient à la manœuvre :

Lors d'un échange qu'il a eu, le 29 avril, avec Aude Bristot et Christophe Joseph, les deux élus ont reconnu qu'il y avait bien eu "tromperie", mais assurent qu'elle ne serait pas de leur fait, mais plutôt de celui des médias :

Dans cette affaire, nous sommes une nouvelle fois face à cette alternative : soit les journalistes qui ont couvert l'événement sont nuls, et n'ont pas su distinguer des opposants politiques de simples habitants, soit ils ont sciemment biaisé leur présentation pour manipuler l'opinion et enfoncer encore un peu plus Nicolas Dupont-Aignan. Je vous laisse tirer vos propres conclusions.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Remosra 30 avril 10:32

    ...ou les deux !


    • Paul Leleu 30 avril 16:49

      @Remosra

      bah... tous les partis en font autant. On a parlé d’une dizaine de militants FN qui campaient avec le piquet de grève chez Wirlpool... ils ne sont peut-être pas entièrement étrangers à l’accueil de Marine et aux sifflets de Macron. Faut pas être naïf. On est dans la politique.

      Ceci dit, je n’aime pas du tout quand l’antifascisme vient remplacer totalement le socialisme. C’est une trahison pure et simple. On finit par soutenir des banquiers amis de Philippe de Villiers et Pierre Gattaz. Ce n’est pas mon monde.


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 30 avril 16:49

      Invité du Grand Jury RTL, ce dimanche, Nicolas Dupont-Aignan a rapidement évoqué cette manipulation (à 40’40) : « Je veux dire aux Français une manipulation médiatique incroyable. Y avait une ancienne maire adjointe socialiste de la ville voisine, que je connais bien, et je respecte ses convictions, et que France 2 et BFM ont fait passer pour une ancienne électrice à moi. Manipulation incroyable, mais qu’importe... »

      Par ailleurs, je constate que Dinesh Khoosy a depuis hier rendu son compte Twitter inaccessible. Peut-être gêné par la divulgation de ses appels aux médias, leur demandant de venir couvrir ce dimanche une nouvelle manifestation spontanée devant la mairie de Yerres...


    • Ouallonsnous ? 1er mai 00:32

      @Paul Leleu

      Ne nous laissons pas macroniser ni fasciser, ce qui est aussi dangereux pour la France et la République !


    • mac 1er mai 11:45

      @Ouallonsnous ?
      Qui sont les fascistes exactement ?
      Manipuler les faits et l’information (normalement objective) pour permettre l’accès de son candidat au pouvoir, n’est-ce pas une des caractéristiques du fascisme ?


    • Fremaval 1er mai 18:02

      @Paul Leleu sauf que cette dénonciation des militants FN chez Whirlpool présents depuis plusieurs jours voire semaines à bien été entendue sur ondes radio... Et pas une radio locale Non ! Je ne sais plus si c’est sur France Info ou RTL ou j’ai entendu un reportage qui parlait d’un décryptage de cette image politique et qui faisait part du rôle des militants FN sur place . Sauf aussi qu’ils ne sont jamais revendiqués comme des gars « en marche » ils assumaient leur présence et leur appartenance ! Ici c’est le total inverse ! Le soir même où le lendemain (le temps passe tellement vite dans cette campagne passionnante !) j’ai été effaré de voir le Jt de 20H de France 2 totalement à charge contre Dupont-Aignan ! J’ai même zappé sur Tf1 (c’était Anne claire coudret ce soir là) pour voir ce qu’il en était chez eux... Du copier coller ! J’me suis dit qu’il était quand même étrange que ce type rejoigne Marine si tous ses soutiens étaient contre ! J’ai ma réponse ! Superbe article !


    • Ouallonsnous ? 1er mai 19:36

      @mac

      « Qui sont les fascistes exactement ? »

      Désolé, mais je n’ai pas le temps de vous faire un dessin !


    • Fanchon 2 mai 13:36
      Heuu...


      ##Variation du mot.

      Phonétiquement j’ai tendence a distinguer « fachisme » de « fascisme » et de faire du premier l’acien et du second le moderne, mais ca n’a aucune valeur selon le dictionaire « ch » c’est faux.

      Les « faf », c’est les unité de police déguissé en radicaux de droite, a l’image des « antifaf ». Les militant nationalites ou identitaires peuvent éventuellement étre facho ou fasciste, mais pas faf.

      Les « fachos », c’est péjoratif, les défenseur de l’autoritié de l’état / des fontionaires de l’état. Un défenseur de quotas d’immigration bas n’est pas forcément un facho.


      ##Variation du sens.

      Les fascistes, dans leur sens histortique, sont les états de l’axe et en particulier l’italie de musolini, ou l’on donne beaucoup de pouvoir politique aux grands investisseurs nationaux.
      Les fascistes, au sens impérialiste, sont les individus ceux qui disent « non » aux institutions supra/inter nationales. A leurs normes, recommandations, exigences....

      Les fasciste, au sens politique, sont les partis comptant d’influant bourgeois locaux, les défenseur d’un état trés interventioniste en économie. 


      ##Exemples

      Le pen est faciste, edrogan est faciste, mussolini est faciste. Ce qui n’apporte pas beaucoup a celui qui le lit.


      C’est pouquoi il faut mieux dire :

      Que le pen prone un interventionisme économique considérable et que son parti comporte des bourgeois nationaux influents.

      Que edrogan renforce les pouvoir du gouvernement turc au détriment du niveau de controle des institutions internationales.

      Que mussolini est le fondateur du facisme et que nul ne poura jamais en parler mieux que lui. Google, bénito, bibliographie.

      Méme si c’est plus long.

      A votre service.



    • JL JL 30 avril 10:32

      Merci pour ces informations qui montrent combien la désinformation fait rage dans les mass médias.

       
      Je vais peut-être faire du hors sujet,mais je voudrais dire ceci : Ces extrémistes radicalisés des deux bords pourraient bien nous amener une guerre civile.
       
      Hier au marché, deux groupes antagonistes se disputaient publiquement : sans minimiser la violence légendaire des frontistes, je dois dire ici que ce n’était pas eux qui qui se conduisaient comme des fous furieux, mais les macroniens, dont une femme complètement hystériques : à l’image de leur chef quand il pète les plombs.
       
      Il y a quelque chose de charnel entre l’électorat de Macron et lui, c’est évident.

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 avril 13:11

        @JL


        Je vois que je ne suis pas seul à l’avoir remarqué.... Je constate surtout que Macron fait de plus en plus réagir les internautes comme vous, ceux dont les commentaires valent d’être lus. Taiké Eilé est un bon exemple. Personne, à mon avis, n’a mieux que lui informé sur Agoravox,.... et ce depuis l’affaire du 911... ! Bien discret depuis longtemps, il réapparait ici... Pour les amateurs de Asimov, je dirais que Macron semble bien une « Crise Seldon ».... smiley

        PJCA

      • JL JL 30 avril 13:41

        @Pierre JC Allard
         

        votre allusion à la « Crise Seldon » m’a conduit au livre de Stéfan Zweig : « Les très riches heures de l’humanité ».
         
        Je n’ai pas la préface originale sous les yeux mais je copie-collerai ça  : 
         
        ’’De même que l’artiste ne crée pas de façon continue, mais lors de rares moments d’inspiration, l’Histoire, selon Zweig, procède par bonds : une succession de faits banals est interrompue de loin en loin par des événements clés. Ce sont ces moments « d’une grande concentration dramatique, porteurs de destin, où une décision capitale se condense en un seul jour, une seule heure et souvent une seule minute », que Zweig a voulu illustrer à travers ces douze récits. Il y narre, et commente à sa manière, des événements aussi divers que la prise de Byzance, la quête de l’Eldorado, la bataille de Waterloo, l’expédition du capitaine Scott au pôle Sud, la pose de la première ligne télégraphique sous l’océan Atlantique, les derniers mois de la vie de Haendel et la genèse du Messie, ou la composition de La Marseillaise par Rouget de Lisle. ’’ (un ouvrage que je recommande à tous).
         
         Je n’accorderais pas une aussi grande importance que vous au phénomène Macron. Mais qui sait ?

      • JL JL 1er mai 10:18

        @Pierre JC Allard
         

        Si crise il y a, je veux croire que c’est une recomposition révolutionnaire du paysage politique français.
         
        Il est de plus en plus évident pour moi que MLP est en train de faire une OPA sur les classes de gauche pour créer le futur Parti Républicain (PR), et en même temps, Macron est en train de ramasser à la petite cuillère le PS et le LR pour en faire un parti qui sera bientôt nommé Parti Démocrate (PD). 
         
        Exit la gauche : RIP !
         
        Et tout ça en live sous nos yeux ébahis et sous les yeux concupiscents du CAC40 et de la Finance internationale.

      • BOBW BOBW 1er mai 12:02

        @JL : MACRON , PD ??? smiley


      • JL JL 1er mai 12:16

        @BOBW
         

         si je vous dit que j’ai pas fait exprès, vous me croyez ?  smiley

      • Laulau Laulau 30 avril 10:55

        Il y a quelque chose de charnel entre l’électorat de Macron et lui

        Tant qu’ils ne copulent pas pour faire des enfants .....


        • izarn izarn 30 avril 15:15

          @Laulau
          Ca sent surtout l’hopital psychiatrique...On a du les lacher pour l’élection...


        • JL JL 1er mai 10:20

          @Laulau,

           
           cf. mon post ci-dessus.
           
          Macron c’est notre Obama à nous !

        • leypanou 30 avril 10:56

          n’ont pas su distinguer des opposants politiques de simples habitants, soit ils ont sciemment biaisé leur présentation pour manipuler l’opinion  :


          beaucoup ont voté pour Nicolas Dupont-Aignan aux élections municipales (en 2014, il avait en effet été élu avec 77,14 % des suffrages) :

          Tout ce qui a été dit par l’article est juste et pertinent. Mais les résultats du 1er tour des présidentielles à Yerres dont NDA est maire sont aussi bons à savoir :

          Liste des candidats


          Voix % Inscrits % Exprimés M. Nicolas DUPONT-AIGNAN 4 851 23,33 28,62 M. Emmanuel MACRON 3 752 18,05 22,14 M. Jean-Luc MÉLENCHON 2 818 13,55 16,63 M. François FILLON 2 436 11,72 14,37 Mme Marine LE PEN 1 817 8,74 10,72

          • Alren Alren 30 avril 13:59

            @leypanou

            Une étude de Marianne sur des chiffres du CSA montre qu’après JLM, c’est Dupont-Aignan qui a le plus souffert de l’inégalité médiatique.

            Cela a aussi certainement joué dans sa propre commune.

            En tout cas je le félicite de faire barrage au pire du pire, c’est-à-dire Macron.


          • izarn izarn 30 avril 15:18

            @leypanou
            Et ca fait une large majorité de souverainistes !
            Mélenchon a-t-il dit un mot sur Dupont Aignan ?
            Bien !
            La discussion est terminée !


          • Lugsama Lugsama 30 avril 11:17

            Je ne vois pas ce que prouve cette article a part que des opposants ont rejoins des... opposants , allez vous faire le même pour Whilpool ?


            • Taverne Taverne 30 avril 11:25

              Maire d’Yerres, homme d’hier. Avec des idées d’hier.

              En Marche vers demain, moi je préfère.


              • Alren Alren 30 avril 14:06

                @Taverne

                Mais mon pauvre Taverne les idées et les projets secrets de Macron sont bien plus archaïques que ceux de D-A.

                Ils seront dévoilés cet été aux imbéciles qui auront cru à la victoire « contre le fascisme » en votant pour le candidat des banques, du Medef, des spéculateurs internationaux et qui auront une sacrée déconvenue !!!

                Les coupures budgétaires et le maintient de l’inégalité fiscale échouent depuis trente ans en matière de développement économique, de chômage, ont créé et entretiennent une récession artificielle qui fait souffrir de plus en plus de gens. c’est ceal que le joli-cœur va encore aggraver.

                TOUT SAUF MACRON !


              • izarn izarn 30 avril 15:24

                @Taverne
                Il y a des cons qui marchent sans but...
                En général ils se retrouvent à l’hopital Saint-Anne.
                « Non pas ça ! »
                Si !


              • vesjem vesjem 30 avril 16:12

                @izarn
                pas çà, pas çà , pas çà !!!


              • babelouest babelouest 30 avril 18:20

                @Taverne
                Macron est en marche pour le règne des Maîtres de Forges, des frères Pereire, de la Chambre Introuvable, des MacMahon et autres Thiers, pour le meilleur en faveur d’un certain milieu plus riche d’oseille et de sang sur les mains que d’altruisme.... effectivement, c’est un En Marche très innovant, d’ailleurs prêt à utiliser ces nouveaux aérostats qu’on nomme montgolfières pour lancer des bombes sur les ouvriers de Pantin ou d’Akouta (Niger).


              • cétacose2 1er mai 10:24

                @Taverne
                Effectivement En marche .. de travers est la seule possibilité d’aller droit vers le mur des dingues...


              • Kostic 1er mai 10:54

                @Taverne : homme de paille, qui se paie de mots et transpire la mauvaise foi !


              • BA 30 avril 11:36

                Toi aussi, vote pour la collaboration avec l’Allemagne.

                Toi aussi, vote pour faire la politique de l’Allemagne.

                Toi aussi, vote pour l’Europe allemande.

                Dimanche 7 mai 2017, Jean Lemierre, le président de la banque BNP Paribas, votera pour Emmanuel Macron.

                Frédéric Oudéa, le patron de la banque Société Générale, votera Macron.

                François Pérol, le patron de la banque Banque Populaire - Caisse d’Epargne, votera Macron.

                Dominique Lefebvre, le patron de la banque Crédit Agricole, votera Macron.

                Bernard Arnault, le patron de LVMH, votera Macron.

                Jean-Paul Agon, le patron de L’Oréal, votera Macron.

                Martin Bouygues, le patron de Bouygues, votera Macron.

                Serge Dassault, le patron de Dassault, votera Macron.

                Arnaud Lagardère, le patron de Lagardère, votera Macron.

                Tous les banquiers, tous les grands patrons du CAC 40 voteront Macron.

                En plus de tous ces collabos, la grande patronne de l’Union Européenne Angela Merkel votera Macron.

                La chancelière allemande Angela Merkel a indiqué dans un entretien à des journaux allemands qu’elle souhaitait l’élection du candidat centriste Emmanuel Macron en France, qui serait un « président fort ».

                http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/28/97001-20170428FILWWW00322-merkel-confiante-que-macron-sera-un-president-fort-s-il-est-elu.php


                • izarn izarn 30 avril 15:30

                  @BA
                  Un président fort avec une Assemblée contre lui, il deviendra Macronouille....
                  Andouille et nouille, le menu des français !


                • babelouest babelouest 30 avril 18:21

                  @izarn
                  Je préfère que Macron rentre bredouille, et se brouille avec les autres cornegidouilles...


                • Le421 Le421 30 avril 18:53

                  @BA
                  Rien que pour ça, je ne voterais pas Macron.
                  Le Pen non plus, hein...
                  Faut pas déconner !!  smiley


                • Le421 Le421 30 avril 18:55

                  @BA
                   ???

                  J’ai lu Dassault ?

                  Il votera pas Macron.
                  Puisque tout le monde a répété que c’était le grand copain de JLM.

                  Hein ?
                  C’étais des conneries pour faire chier ?
                  Ah ouais, d’accord !!
                  Moi, j’y avais cru, finalement.
                  Je suis con, hein !!  smiley


                • berry 30 avril 11:39

                  Un ralliement de plus pour Marine Le Pen : l’ancien député UMP Christian Vanneste.
                  http://lelab.europe1.fr/lancien-depute-ump-christian-vanneste-appelle-a-voter-pour-marine-le-pen-3315542


                  • izarn izarn 30 avril 15:32

                    @berry
                    ...Au moins celui-la n’est pas alcoolique !


                  • berry 30 avril 16:17

                    @izarn
                    Pas comme Borloo qui a rallié Macron.
                     



                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 30 avril 12:19



                    Salut Taïké Eilée,



                    « Dans cette affaire, nous sommes une nouvelle fois face à cette alternative : soit les journalistes qui ont couvert l’événement sont nuls, et n’ont pas su distinguer des opposants politiques de simples habitants, soit ils ont sciemment biaisé leur présentation pour manipuler l’opinion et enfoncer encore un peu plus Nicolas Dupont-Aignan. Je vous laisse tirer vos propres conclusions. »


                    D’après nos journaleux patentés à la gamelle du pouvoir actuellement en place et qui ont prêté allégeance au fils spirituel du capitaine de pédalo, manif importante, ben oui 200 personnes ( des 24% environ opposant dernière élection municipale ) ...sur les près de 29.000 habitants que compte la villes de Yerres !


                    De plus en plus ridicules nos journaleux, ferraient mieux de réinterroger sur la conduite d’E.M et ses inquiétantes vociférations !


                    Sachant qu’il risque d’avoir le code nucléaire, ..m’inquiète très très fortement ce personnage !


                    @+ P@py 


                    • izarn izarn 30 avril 15:38

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                      Déja que Chirac était de la faience dont on fait les bidets, Macron serait du papier dont on fait le pécul ?

                      (C’est vrai qu’avec la planche à billet de tonton Draghi, bientot on se torchera avec des euros...)


                    • Odin Odin 30 avril 16:52

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py

                      200 manifestants, dont une partie n’étant pas de Yerres, sur un nombre d’électeurs inscrits de 20.790 cela représente 0,96 %. Les médias continuent la propagande comme si la moitié de la ville était devant la mairie.

                      Vu ce ralliement de NDA à MLP, je pense que cela va aller de façon exponentielle. Cela devient de plus en plus comme les commentaires de notre Fifi d’Agoravox :

                      « Le FN veut une France blanche et chrétienne dans une Europe de la même couleur. »

                      Il faut s’attendre au pire. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles







Palmarès