• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Médias & Oligarques : Qui possède quoi ?

Médias & Oligarques : Qui possède quoi ?

Quelques États du globe tentent d’interdire légalement aux groupes financiers de posséder des médias, mais vivent en permanence dans des situations politiquement instables à cause de la persistance de ces derniers, qui y voient une restriction des libertés fondamentales. En France, aucun risque, puisqu’il s’agit d’une longue tradition ...

Ces gouvernements sont la cible de nombreuses critiques de la communauté internationale (c’est à dire l’Europe et l’Amérique du nord). L’omniprésence progressive de la propagande sur internet à partir des années 2010, a permis d’importer ces contestations dans l’espace national des États légiférants la presse. Ainsi, nous assitons à la chute, les uns après les autres, de tous les gouvernements du monde, appliquant des politiques visant à préserver l’intégrité de leurs institutions. Le dernier en date étant la Bolivie, dont le dirigeant a dû s’exiler en Argentine en 2019, suite à une intense campagne de diffamation à son encontre par les médias locaux. En France, aucun risque, puisqu’il s’agit d’une longue tradition. Une complicité et des rapports d’influence subtiles se sont créés avec le temps, entre les directeurs de rédaction et leurs propriétaires, s’organisant parfois en groupes d’influence au détriment du public. L’auditeur pensant recevoir une information fiable et libre, se retrouve alors spectateur d’un théâtre médiatique, orchestré de manière à diminuer le libre arbitre de l’individu ou à défaut son envie de révolte, afin de faire élire le « meilleur » candidat qu’il soit de droite ou de gauche, afin d’appliquer les politiques libérales étrangères du moment.

Chaque pays de par son histoire, dispose de ses propres dialectiques propagandistes. En France depuis la guerre Franco-Allemande de 1870, totalement occultée des programmes scolaires, les discours propagandistes semblent n’avoir eu de cesse de chercher de nouveaux artifices pour stopper le développement de l’idéologie radicale, mais sans la nommer, afin d’écarter définitivement l’hypothèse d’une deuxième révolution Française.

Ainsi depuis l’affaire Dreyfus et le régime de Vichy, indépendamment des opinions politiques diversifiées des Français, c’est le racisme fabriqué, que la propagande a désignée comme son nouvel ennemi. Un ennemi qu’elle ne manque pas de renforcer en utilisant, un certain nombre de techniques médiatiques (abondance de faits divers glauques, critiques systématique de l’extrême-droite et de ses votants, l’immigration comme thème médiatique principal alors que le gouvernement n’en parle presque jamais, etc …), ou des éléments plus factuels (abandon de certains quartiers, diminution des moyens alors que la violence progresse, etc …). Ainsi depuis 2002, à chaque élection, c’est une extrême-droite nazifiée, entièrement soumise au système propagandiste car dépendante de lui, qui est élue pour le second tour, renforcée par une opposition d’extrême-gauche, qui est elle-même dépendante de ses adversaires pour disposer de son espace médiatique dans la propagande. Abolissant le principe même de la démocratie, la bien-pensance des grandes entreprises, des médias et du peuple, s’unissent alors en un front républicain afin de faire face à cette montée de l’extrémisme, en élisant le candidat que les multinationales et leurs rédactions auront choisies en se basant généralement sur un seul critère : sa représentativité médiatique.

Dans le but d’abroger définitivement les pensées divergentes, le concept de vote utile a été développé par cette même propagande pour les d’élections plus accessibles, afin d’écarter ceux qui à la base n’ont que très peu d’espace médiatique, qu’elle appelle avec un certain dédain : les petits candidats.

Cependant, n’oublions pas que les bureaux des rédactions sont souvent composés de petites mains de bonne volonté, prises dans la folle course à l’information et au scoop, n’ayant pas forcément le temps de lire, de se renseigner et de réfléchir, afin de développer les outils méthodologiques qui pourraient les amener à prendre conscience du système qu’elles contribuent à faire perdurer.

Il y a également des journalistes consciencieux, en lutte permanente pour leur indépendance rédactionnelle. C’est le cas du Monde Diplomatique – peut-être la seule rédaction en son genre – et de l’observatoire Acrimed qui nous proposent, en licence libre sur Github, une cartographie sur les liens d’appartenance entre les grands groupes et leurs médias.

Afin de nous assurer de leur intégrité morale, survolons les plus connus d’une petite touche acerbe. Restons cependant mesurés : il est possible d’écrire et de parler à volonté sur les gouvernants (le spectacle fait qu’ils sont là pour ça), il est en revanche plus compliqué d’attaquer les posédants des médias, qui preférent rester dans l’ombre et n’hésitent pas à attaquer, à défaut de les acheter, les journalistes en justice.

 

ILiad – Xavier Niel

D’abord investisseur dans les sex-shop, les peep-show, et dans le minitel rose, une accusation de proxénétisme et une condamnation pour abus de bien sociaux plus tard, Xavier Niel devient avec sa filiale Free et sa proximité avec le gouvernement, un des leaders des télécommunications en France. C’est l’exemple de même de l’oligarque.

Sa citation la plus connue : « Quand les journalistes m’emmerdent je prends une participation dans leur canard et après ils me foutent la paix ».

Coupures de Presse

 

Groupe Dassault – Famille Dassault

Décédé en 2018, Serge Dassault avec sa condamnation pour corruption et ses mises en examen pour achats de votes – entre autres – aura construit un empire de l’armement et de l’aéronautique en s’appuyant à la fois sur son groupe de presse Figaro, et sur une proximité aigüe avec les dirigeants de l’époque, notamment grâce à ses mandats de maire à Corbeil-Essonnes.

Les nouveaux dirigeants du groupe semblent plus discrets sur les questions médiatiques, mais la ligne électorale du Figaro n’a pas bougée : la guerre et les Etats-unis.

Coupures de Presse

 

Altice – Patrick Drahi & Alain Weill

 
 

Le Groupe Altice, spécialisé dans l’information et la télécommunication possède notamment SFR en France, mais aussi des activités au Portugal, en Israël et aux États-Unis.

Cependant, malgré la quantité d’entreprises que gère le groupe à l’étranger, c’est en France que Patrick Drahi et Alain Weill ont achetés leurs médias, à la fois étiquetés de droite comme de gauche, comme pour mettre tous les électorats d’accord.

Coupures de Presse

 

Artémis – Famille Pinault

Régulièrement condamné à plusieurs millions pour diverses magouilles, François Pinault ne semble pas avoir profité des largesses du système, contrairement à ses contemporains qui se sont essayés à la politique.

Le groupe s’est particulièrement développé dans les produits de luxe et Le Point ne semble être qu’une vitrine fabricatrice de tendances idéologiques, et une reprise du discours libéral.

Coupures de Presse

 

LVMH – Bernard Arnault

 

Grand patron du groupe LVMH, spécialisé dans les produits de luxe, Bernard Arnault utilise un ancien directeur du renseignement français pour ces basses besognes.

C’est l’espionnage, la pression ou encore l’infiltration qui sont utilisés par son homme de main pour détruire ses détracteurs, parfois avec la complicité des anciens collègues des services de renseignement, à l’insu (ou pas ?) de l’Etat Français.

Coupures de Presse

 

Bouygues – Martin Bouygues

Propriétaire de la première chaine de France, Martin Bouygues, a hérité de son père d’un empire de l’immobilier et des travaux publics. La chaine TF1 a été depuis sa privatisation en 1986, la cible de nombreuses critiques concernant la qualité des programmes qui avaient drastiquement diminués : il ne s’agissait que d’un avant-goût de ce qu’allait devenir la propagande globale des années 2000.

Hormis de faire élire et de reprendre le discours du gouvernement, « Le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit  » disait son président-directeur en 2004.

Coupures de Presse

 

Vivendi – Groupe Bolloré

Beaucoup avaient l’impression que Canal + représentait le dernier espace de liberté à la télévision. Cela s’est terminé définitivement avec le rachat en 2015, et la direction personnelle de Vincent Bolloré.

Ainsi, entrant dans le schéma classique d’une propagande télévisuelle, la chaine s’effrite depuis d’années en années au grès du personnel qui s’enfuit.

Coupure de Presse

 

Arte – Gouvernement Français & Etat Fédéral Allemand

Considérée par quelques-uns comme un dernier espace télévisuel, culturel cette fois, Arte s’est peu à peu pliée aux exigences du marché, remplaçant ses programmes par des documentaires sans aucun but subversif, des micro-journaux et des séries Tv.

Il est intéressant de noter que de par l’étiquette « culture » dont bénéficie toujours la chaine, la propagande politique se veut très décontractée.

 

RT France – Fédération de Russie

Le bouquet Français propose d’autres chaines étatiques étrangères, mais Russia Today reste la plus intéressante. Ont signés chez elle les experts télévisuels qui avaient vraiment les compétences et l’expérience professionnelle pour traiter les sujets qu’ils abordent. Il est intéressant de noter une certaine corrélation entre la diffusion d’émissions, et les changements dans la politique du gouvernement (par exemple avec la Turquie, en Aout 2020).

L’objectif, plus que de la propagande, semble être de discréditer les positions de la France et de l’Europe vis-à-vis de la Russie, en mettant en avant, grâce à des émissions documentées et des points de vues diversifiés, le cruel manque d’intelligence et de liberté à la télévision Française.

 

Ministère de la Culture – Gouvernement Français

 

Les chaines étatiques, ne se veulent pas toutes obligatoirement être des relais impitoyables de la propagande, contrairement à celle des oligarques. Bien que les programmes fassent fi des pensées alternatives, la notion de liberté prend une dimension sacrée lorsque la chaine est gérée par les parlementaires comme c’est le cas de LCP et de Public Senat par exemple.

D’autres en revanche semblent totalement avalisée au gouvernement et peuvent devenir, en cas de rupture entre un oligarque et son chef d’état, le dernier espace médiatique « libre » de ce dernier.

-------------------------------------

Observatoire de la Propagande : https://observatoire-propagande.fr/

Soutenez Agoravox  !


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Super Cochon 22 août 10:20

    .

    Macron , un agent placé par les Banques !

    .

    L’information a été publiée par Il Populista du 17 juin. Selon le site internet italien, le piratage de la boîte courriel d’Emmanuel Macron a livré des informations très intéressantes : les 21 075 fichiers inclus dans les 71 848 courriels piratés , dont les médias aux ordres (Slate, Libération, Le Monde, France Culture) prétendaient qu’ils ne contenaient rien d’intéressants, ont enfin livré tous leurs secrets.

    .

    On y découvre notamment les financements accordés à Emmanuel Macron sous forme de prêts : 8 millions de la part du Crédit Agricole , mais également 2.365.910,16 d’euros de la part de George Soros ; 976.126,87 d’euros de la part de David Rothschild et 2.145.100 d’euros de la part de la banque Goldman-Sachs.

    .

    — David Rothschild …....... 976.126,87 euros

    — Goldman-Sachs …..... 2.145.100 euros

    — Crédit Agricole …..... 8 millions d’euros

    — George Soros …...... 2.365.910,16 d’euros

    .

    Et le site italien de s’interroger ........ « à ce stade , il est légitime de demander en retour ce qu’ils ont demandé , ces magnats de la finance qui n’agissent certainement pas par un pur esprit « patriotique ». Et combien pèse leur soutien dans les choix du président … ».

    .

    http://www.ilpopulista.it/news/17-Giugno-2018/26930/ora-e-ufficiale-c-e-george-soros-dietro-macron.html


    • Super Cochon 22 août 10:21

      .

      — David Rothschild …....... 976.126,87 euros

      — Goldman-Sachs …..... 2.145.100 euros

      — Crédit Agricole …..... 8 millions d’euros

      — George Soros …...... 2.365.910,16 d’euros

      .

      Et le site italien de s’interroger ........ « à ce stade , il est légitime de demander en retour ce qu’ils ont demandé , ces magnats de la finance qui n’agissent certainement pas par un pur esprit « patriotique ». Et combien pèse leur soutien dans les choix du président … ».

      .

      http://www.ilpopulista.it/news/17-Giugno-2018/26930/ora-e-ufficiale-c-e-george-soros-dietro-macron.html


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 août 10:33

      @Super Cochon

      « Et le site italien de s’interroger ........ « à ce stade , il est légitime de demander en retour ce qu’ils ont demandé , ces magnats de la finance qui n’agissent certainement pas par un pur esprit «  patriotique ». Et combien pèse leur soutien dans les choix du président … ». »

      Pourtant, les Italiens devraient connaitre la réponse :

      "Un jour mais ce jour ne viendra peut-être jamais, je vous demanderai de faire quelque chose pour moi. Mais en attendant ce jour, je vous offre ce service, en l’honneur du mariage de ma fille." – Coppola – Le Parrain - Scène du début du film, où le croque-mort demande un service à Don Vito Corleone.


    • sylvain sylvain 22 août 10:46

      @Super Cochon
      David Rothschild …....... 976.126,87 euros

      mais qu’est ce qu’il a bien pu faire de ces 87 centimes ...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 août 15:51

      @sylvain

      comme il s’agit en fait du résultat d’un conversion de dollars en euros, il les a versés à la fondation Bill et Melinda Gates


    • sylvain sylvain 22 août 10:36

      une réalité qui commence à dater .

      il suffirait pourtant de plus les acheter ces saloperies


      • samy Levrai samy Levrai 22 août 11:22

        @sylvain
        Et ne plus regarder la télé ni écouter les radios...
        Le problème est que leur manque de talents pour l’information ( qui fait que les ventes s’effondrent ) est compensé par les subventions d’argent public... nous payons ( beaucoup) pour entretenir les danseuses de ces messieurs les oligarques , nous payons pour que nos milliardaires ( qui n’ont pas besoin d’argent, si ce n’est pas rentable pourquoi continuent ils ? pour notre bien ? ) nous enfument ...


      • sylvain sylvain 22 août 11:34

        @samy Levrai
        oui , tout ça ne tient pas sur rien . Ils ont les moyens, les mêmes intérêts, les gens ont leur petites habitudes ...


      • samy Levrai samy Levrai 22 août 11:26

        Le service public de la propagande vient du fait que les politiques ( qui nomment les responsables ) ne sont redevables qu’à ceux qui les ont présentés ( les milliardaires possédant les medias de masse ), pas au peuple qui n’a le choix que de voter pour ceux qu’« on » leur présente à élire .

        Nous avons les mêmes informations sur tous les médias de masse, qu’ils soient publics ou privés.


        • Étirév 22 août 12:11

          Pour avoir une véritable idée réelle de ce « Médias & Oligarques » possèdent, il est plus judicieux de dire ce que le peuple ne posséde pas ou plus, et surtout pourquoi est-ce le cas.
          Rappelons d’abord qu’après 1789, la France est passée d’une monarchie qui avait pour contre-pouvoirs tous les corps intermédiaires, à une oligarchie financière dénuée de tout contre-pouvoirs, le tout sous le vocable trompeur de démocratie. La démocratie est le vêtement dont se pare le pouvoir sous le prétexte qu’existe une représentation populaire (pouvoir législatif). Mais cette représentation est, dans les faits, c’est-à-dire concrètement, catégorielle et non pas populaire parce que contrôlée par des partis politiques sous influence des puissances d’argent.
          Aussi, le véritable pouvoir aujourd’hui n’est pas à rechercher dans l’apparence des arcanes politiques, il se cache derrière l’anonymat des capitaux et dans les paradis fiscaux. Le véritable pouvoir auxquelles sont soumises les populations, maintenues dans la naïveté et l’inconscience, est économique : il appartient aux principaux détenteurs de capitaux de la planète ; lesquels ont tant et si bien œuvrés depuis des centaines d’années qu’ils sont devenus propriétaires directs et/ou indirects de la majeure partie des actifs tangibles de ce monde.
          Par conséquent, tant que le destin des monnaies restera l’apanage des banquiers mondialisés, et continuera en conséquence à échapper aux peuples qu’elles contraignent, nous assisterons à la continuation de la mise sous tutelle financière, économique, juridique et politique de ces derniers (et à terme, le retour de l’esclavagisme). Pour ceux qui l’auraient oublié, cette vérité a été directement précisée par l’un des fondateurs de l’oligarchie financière : « Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation et je n’aurai pas à m’occuper de ceux qui font les lois ». Si l’on retourne aux fondamentaux, il apparaît en effet que la monnaie, et son pendant qu’est la dette, conjuguée au principe de l’entreprise anonyme qu’elle a juridiquement autorisé à se mettre en place, sont les armes du servage d’aujourd’hui au même titre que l’épée et la lance étaient celles du servage d’hier.
          Sachez donc que la France, comme les USA et ses autres alliés ne sont plus depuis le début du XXème siècle, minimum, gouvernés par ce qu’on appelle un phénomène politique, qui représente l’intérêt commun, mais par un cartel d’entreprises dirigé par les principales banques globales d’investissement qui ont leur quartier général, depuis Oliver Cromwell, à la City of London. En réalité, les Etats occidentaux n’existent plus car ils ont été privatisés lorsque le contrôle de leurs monnaies est tombé dans les mains des banquiers privés, ce qui explique, en Europe, l’apparition des institutions européennes, qui ne sont que la formalisation politique (traités de Maastricht et Lisbonne) de cette capture des règles d’organisation des peuples par des intérêts privés.
          Le plus grave dans tout cela, c’est que dans l’objectif de hâter sa prochaine disparition volontaire, les autorités politiques en charge de la France relaient avec zèle, voire même anticipent, l’agenda mondialiste consistant à appauvrir matériellement, physiquement et moralement la plus grande masse des gens peuplant la planète au profit de quelques usurpateurs, véritables escrocs économiques qui ont, aujourd’hui, pris l’ascendant sur les pouvoirs politiques des États. Aussi, la France qui n’a aucune politique, et encore moins de politique socialiste, dans le sens « social » du terme, est en revanche l’un des principaux fers de lance de l’agenda globaliste, lequel prospère sur le développement de la misère humaine.
          Cependant, les cartes sont actuellement dans les mains des populations civiles : ces dernières ont enfin, phénomène unique dans l’histoire, la possibilité de reprendre leur destin en main ; ce qui signifie, très précisément, qu’elles ont la possibilité de réinstaurer des gouvernements politiques en lieu et place des ersatz actuels entièrement aux mains des puissances financières. Les peuples auront ce qu’ils méritent : ils recevront, s’ils acceptent de se prendre en charge (en contrepartie d’un peu de courage) des fruits extrêmement bénéfiques… mais l’accepteront-ils ? Là est la question…
          Profitons de ce commentaire pour rendre hommage au travail de structuration politique fait, en France, par les Gilets Jaunes constituants, qui ont pleinement compris et anticipé cette problématique de fond, avant que la « mascarade » actuelle ne soit venue interrompre (définitivement ?) ce « Catharisme » des temps moderne.
          Les inquisiteurs d’aujourd’hui sont, sous des apparences différentes, les mêmes que ceux d’hier.
          Le pouvoir associé au mensonge et à l’oppression sont leurs seules armes.


          • chantecler chantecler 22 août 12:37

            @Étirév
            Ouich,
            Sauf que « les contre pouvoirs » sous la monarchie absolue de droit divin , faut repasser .
            En fait cette monarchie en 1789 s’appuyait sur tous les empires européens .
            Et cela , la révolution l’a au moins démontré .


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 22 août 14:49

            @chantecler
            Le monarque absolu de droit divin est le principal contre-pouvoir du système monarchique, le contre-pouvoir à l’aristocratie féodale. C’est la lutte entre ces deux pouvoirs qui les a fait s’écrouler, au profit de la bourgeoisie. 

            « De bons esprits, en tout cas des hommes peu alarmants, sont arrivés l’un après l’autre à cette conviction, que la souveraineté des classes supérieures est la seule chose fondamentale en matière politique, que ces classes peuvent être souveraines sous le nom de République tout aussi bien que sous l’invocation monarchique, que s’il s’agissait uniquement de trouver les institutions organiques de ce droit naturel, l’entreprise ne passerait pas nos forces. A ce compte, la République serait le gouvernement direct des hautes classes : direct est le mot, toute complication de roi disparaissant ; et l’on verrait pour la première fois dans notre histoire la vraie, la pure légitimité, c’est-à-dire le gouvernement aux mains de l’aristocratie. » C. Dupont-White, Politique actuelle (1875).

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-origine-de-notre-republique-224534


          • bucefal bucefal 23 août 12:16

            @chantecler
            La monarchie française s’appuyait sur tous les empires européens....
             ????
            Que voilà une érudition ébouriffante et citoyenne sans aucun doute. !


          • binary 22 août 12:12

            Le problème est ailleurs. Car si personne n’ écoutait ces « médias », le nom des proprios importerait peu.


            • Jeekes Jeekes 22 août 17:03

              @binary
               
              Ben voila.
              Mais ça, ça à du mal à rentrer dans leurs petites têtes !
               
              Quoi qu’ils en disent....
               


            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 22 août 12:13

              En leur montrant cet article bien détaillé, les esprits conventionnels vous retorqueront que pour remettre la France au travail, il faut bien resserrer les boulons afin que les feignasses se bougent « Allez les bouseux faut y aller, faut y aller »

              Alors que ces larbins ne font plus rien, comptent sur leur patrimoine immobilier et la main d’œuvre étrangère bon marché pour entretenir leur vie suspendu au dessus du vide.

              Ce sont à ces personnes que les médias s’adressent pour entretenir la trouille de toutes évolutions qui pourrait les faire tanguer.

              Les réfractaires eux ne lisent plus les journaux et allument la télé seulement pour amortir le silence morbide, ils ne représentent plus aucun intérêt pour l’audimat.


              • binary 22 août 12:39

                @Florian LeBaroudeur
                Les français ont voté taxes sur taxes sur taxes sur taxes sur taxes sur taxes.... depuis des décennies, en pensant que c est les autres qui payeront. Conclusion : maintenant le travail c’ est « bon marché » !
                Faudrait déjà commencer par réintroduire un enseignement d arithmétique élémentaire pour TOUS (philosophes et journalistes inclus) : les nombres naturels (y compris ceux supérieurs à 10), l’addition et la soustraction. Ce serait déjà un bon début.


              • zygzornifle zygzornifle 22 août 14:15

                Quelques États du globe tentent d’interdire légalement aux groupes financiers de posséder des médias

                C’est comme forcer un tigre a avaler des légumes ….


                • cétacose2 22 août 20:28

                  ....Et tant que l’on laissera aux juifs autant de privilèges , ils nous pourriront l’existence....


                  • zygzornifle zygzornifle 23 août 08:32

                    Belle paire d’hypocrites sur la photo ….


                    • 23/08/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-3VV

                      • Il paraît que le Journalisme eut ses lettres de noblesse, mais malheureusement c’était avant, il y a longtemps… trop longtemps !
                      • Aujourd’hui les gazetiers sont devenus videurs-écumeurs des latrines et il s’agit des dits « officiels ». C’est vrai que la merde des plus riches sent meilleur que celle des gueux, ou à tout le moins, l’étaler en une paie mieux !
                      • C’est Renaudot vendu au plus offrant

                      • troletbuse troletbuse 23 août 10:08

                        Pendant ce temps, les Français qui ont le masque sur le museau ainsi que sur les yeux ne s’aperçoivent même pas que la dictature est déjà bien installée. :

                        https://www.huffingtonpost.fr/entry/supermarche-nice-port-du-masque-gendarmes-breil-sur-roya_fr_5f4125cfc5b697824f9925c9

                        Elle est un des buts du présumé Covid


                        • troletbuse troletbuse 23 août 10:48

                          @Francis29
                          Quand je vois des jeunes cons mettent un masque à leur gosse à partir fr 3 ou 4 ans, je me dis que la F Rance est vraiment foutue.
                          La société a réussi à fabriquer de vrais mouille-culs. Les barbares peuvent attaquer, tous ces lâches fonçeront aux abris.


                        • zygzornifle zygzornifle 24 août 09:25

                          @troletbuse

                          Les barbares peuvent attaquer, tous ces lâches fonçeront aux abris.

                          Ou pire ils seront papables se ranger du coté des barbares ….


                        • zygzornifle zygzornifle 24 août 09:28

                          @troletbuse

                          La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas a s’évader, un système d’esclavage ou , grace a la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude.
                          Aldous Huxley

                          On est en plein dedans ….


                        • zygzornifle zygzornifle 24 août 09:24

                          Sur la photo Mélenchon cache son sexe avec les mains , il se méfie de Macron ….


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 octobre 14:11

                            Cependant, un grand roi serait capable de remettre de l’ordre dans la maison France, n’étant ni dépendant d’une élection ni d’un retour d’ascenseur. Et alors s’il a une verge de fer pour couronner le toute, plus personne ne lui résiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité