• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Photo censurée de Benalla et du général Bio-Farina : effet Streisand, intox (...)

Photo censurée de Benalla et du général Bio-Farina : effet Streisand, intox et questions

C'est l'histoire d'une photographie, à première vue assez anodine, que sa censure inexpliquée a subitement rendue très signifiante aux yeux de quelques chercheurs de scoop anti-Macron. Derrière les intox que d'aucuns n'ont pas hésité à lancer, y a-t-il dans cette photo matière à relancer, une fois de plus, l'affaire Benalla ?

Le 25 juillet 2018, L'Essor de la Gendarmerie nationale publie, en "une", un article exclusif, intitué "Document Essor : Alexandre Benalla avait un faible pour le GIGN !" Il s'agit d'une simple photo accompagnée de ce court texte :

« L’Essor dispose d’un document qui démontre qu’Alexandre Benalla était en effet très proche des gendarmes, du GIGN et du commandant militaire de l’Elysée, le général Bio-Farina  : il avait été invité le 17 mars dernier au Cesar Palace de Paris à une fête organisée par le préfet Prouteau pour marquer le 45eme anniversaire de la création du GIGN.
Sur la photo ci-dessous, de gauche à droite, Alexandre Benalla, le général Bio-Farina, une danseuse du spectacle, le préfet Prouteau, Daniel Cerdan, président de l’UNPRG 75, et d’autres anciens du GIGN. La légende de cette photo précisait : “De nombreuses personnalités du monde politique, militaire et judiciaire étaient présentes”. »

La proximité d'Alexandre Benalla avec le GIGN, dont L'Essor nous fait part, pourrait ne pas être étrangère au choix de son avocat, Me Laurent-Franck Liénard. En effet, comme nous l'apprend Jean-Dominique Merchet dans L'Opinion le 26 juillet, ce dernier "a défendu à plusieurs reprises des personnels du GIGN, au point d’être parfois considéré comme l’avocat du GIGN". Toujours selon Merchet : "Le fait qu’il défende aujourd’hui Benalla est diversement apprécié dans ces milieux" de la police et de la gendarmerie.

Les raisons de la censure

L'article de L'Essor n'aura pas fait long feu ; il a été supprimé. Il est néanmoins encore accessible dans le cache de Google.

Quelle est donc la raison de ce retrait ? L'unique commentaire posté sous l'article nous en donne peut-être le motif :

Il est le fait de Jacky Lefort, vice-président de l’Union nationale des personnels et retraités de la gendarmerie (UNPRG), dont un membre éminent, Daniel Cerdan, est présent sur la photo au Cesar Palace. L'homme, comme on le voit, met un peu la pression en rappelant la puissance de son association.

Le 7 juillet dernier, Jacky Lefort avait déjà manifesté son mécontentement suite à la publication d'un article de L'Essor sur les émeutes à Nantes. Il avait publié cette mise au point :

"L’Union Nationale des Personnels et Retraités de la Gendarmerie Nationale (UNPRG) et le journal l'Essor de la Gendarmerie sont liés par une convention de partenariat.

Nous sommes satisfaits par ce partenariat dans la majorité des situations.

La ligne éditoriale de l’Essor de la Gendarmerie appartient à son directeur et à sa rédaction. L’UNPRG n’intervient que pour les articles qu’elle signe et il peut y avoir des divergences de point de vue, parfois des désaccords.

C’est le cas aujourd’hui.

L’UNPRG respecte la diversité des opinions, mais elle ne peut cautionner les articles publiés dans l’Essor de la Gendarmerie concernant la mise en cause de l’action de la police nationale dans les faits qui ont eu lieu à Nantes.

Laissons l’enquête judiciaire se dérouler et attendons ses conclusions avant de prendre position."

Il existe donc un partenariat entre L'Essor et l'UNPRG, et cette dernière peut manifestement intervenir pour faire disparaître un article en cas de désaccord. Rappelons aussi que L'Essor a "vocation à défendre les gendarmes", et qu'associer leur image à celle, détériorée, de Benalla, n'est pas un choix éditorial des plus judicieux. D'où peut-être la censure.

Effet Streisand

Mais, quel que soit le motif, la censure a souvent l'effet inverse à celui qui était recherché ; c'est ce qu'on appelle l'effet Streisand :

« L’effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l'on aimerait garder cachées — qu'il s'agisse de simples rumeurs ou des faits véridiques — déclenche le résultat inverse.

Par ses efforts, la victime de l'effet Streisand encourage malgré elle l'exposition d'une publication qu'elle souhaitait voir ignorée. Il s'agit donc à proprement parler d'un "effet pervers". »

Il a en effet suffi de supprimer l'article et sa photo exclusive pour qu'ils attisent la curiosité.

La photo a ainsi été repérée et capturée dès le 26 juillet sur Twitter par Anne Parreau, une mathématicienne, maître de conférences à l'Université Grenoble Alpes, qui n'a pas manqué de faire un gros plan sur les deux principaux protagonistes, Benalla et Bio-Farina :

Lorsqu'elle apprend que l'article a été retiré, elle se réjouit d'avoir fait une capture d'écran, et s'interroge sur la raison du retrait : la véracité des informations serait-elle en cause ?

Un autre twittos, qui a vu le commentaire de Jacky Lefort, lui demande directement ce qu'il reproche à l'article (Lefort ayant un compte sur Twitter).

Le site Réseau Actu copie aussi la photo et s'interroge sur d'éventuelles pressions :

"La source de l’article est issue du cache internet, car il a été depuis retiré de ce site. Il faut comprendre que ce site est celui de la Gendarmerie, ce n’est pas n’importe quelle feuille de chou. Il semblerait donc que le journal est reçu des consignes, voire des pressions pour retirer cet article."

Le blog de Wendy a également fait des captures d'écran de la photo et de l'article, et se demande si l'on n'essaie pas de camoufler une "affaire d'État".

Fake news en série

L'auteur de ce blog a aussi copié, en toute confiance, un tweet d'un certain Stalker, qui affirme que le général Bio-Farina aurait déclaré ne pas connaître Benalla, ce que la photo, évidemment, démentirait :

Si la déclaration de Bio-Farina était authentique, la photo vaudrait de l'or. Seulement, elle n'est pas vraie. C'est une pure invention, une pure intox.

Voici un extrait de l'audition du général devant la commission d'enquête parlementaire de l'Assemblée nationale, où il dit connaître Benalla : "Alexandre Benalla, de part ses fonctions, était amené à travailler avec nous régulièrement."

Stalker s'inscrit assez clairement dans ce qu'on appelle parfois la "fachosphère", il a une forte audience (35 000 abonnés), son tweet dénonciateur a été partagé environ 1300 fois par des gens que la vérité intéresse manifestement peu (ou plutôt qui ne sont pas disposés à faire les quelques efforts élémentaires nécessaires pour éviter de propager des fausses nouvelles), mais qui veulent déboulonner Macron à n'importe quel prix.

Voici la teneur, rageuse, des commentaires de ces internautes que Stalker a réussi à intoxiquer (on va de l'enthousiasme vibrant pour le valeureux "lanceur d'alerte", à la colère noire envers les "menteurs" qui nous gouvernent) :

"Bravo pour cette photo ! Tous des menteurs les LERM !!!!"

"Tous se sont parjurés pour protéger le psychopathe !!"

"Il n’y a donc pas de sanction prévue pour parjure ?"

"Comment avec une photo être capable, à ce niveau, de mentir... Mentir, paroles contre paroles, cela peut arriver. Mais mentir, avec des preuves aussi irréfutables, c'est vraiment nous prendre pour des cons !!!!!"

"Dans leur suffisance ils continuent à nous prendre pour des cloches."

Celui qui les prend pour des "cloches", en l'occurrence, c'est Stalker.

Quelques rares commentaires critiques rompent avec le consensus ambiant :

"Quand est-ce qu'il a dit qu'il ne connaissait pas Benalla ? C'est Collomb qui a dit ça."

"Je ne l'ai pas entendu dire qu'il ne le connaissait pas puisqu'il a dit qu'il avait mangé en sa compagnie. Mais bon la photo est intéressante."

Malice ou ignorance, il est toujours difficile de savoir ce qui anime les propagateurs de fausses nouvelles. Un autre exemple nous est donné le 27 juillet ; une photo est diffusée, qui est censée démontrer le mensonge du préfet de police de Paris, Michel Delpuech :

Michel Delpuech a-t-il déclaré sous serment, comme on le prétend ici, ne pas connaître Alexandre Benalla ? La réponse en images :

"La première fois que j'ai rencontré l'intéressé, c'est l'avant-veille ou trois jours avant le deuxième tour de l'élection présidentielle."

La fake news d'arnaud3j a été partagée près de 2100 fois.

Comme nous le disions hier, nous sommes le plus susceptible d'être "manipulés par les autorités du groupe auquel nous nous identifions" ; c'est en effet là, parmi des gens qui ont les mêmes idées politiques que nous, parmi les nôtres, que notre vigilance somnole le plus et que nous likons et partageons sans réfléchir. Pourvu que notre cause soit juste.

Deux versions contradictoires

Ceci étant dit, la photo censurée de L'Essor a-t-elle néanmoins un intérêt, une portée subversive ? Selon Soren Seelow, journaliste au Monde, la réponse est non :

Un sympathisant Insoumis, qui lui répond, a un autre avis ; selon lui, la proximité affichée entre Benalla et Bio-Farina sur la photo pourrait expliquer que "Bio-Farina [ait] raconté des choses qui mettait Gibelin en danger pendant les commissions".

En effet, selon Éric Bio-Farina, Alexandre Benalla et Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation auprès de la préfecture de police (DOPC), auraient discuté des "équipements" pour la manifestation du 1er mai lors d'un déjeuner le 25 avril 2018.

Cela contredit expressément la version d'Alain Gibelin, qui déclarait, lors de son audition le 24 juillet, "ne pas avoir été informé de la participation d'Alexandre Benalla à la manifestation du 1er mai". Contradiction que n'a pas manqué de remarquer la députée LREM Naïma Moutchou.

Face à ces deux versions contradictoires, on est tenté de penser que l'un des deux hommes ment. Ou que l'un des deux a de très sérieux problèmes de mémoire. Bio-Farina semble un peu hésitant durant son audition, mais ce n'est qu'une impression.

De là à imaginer que ses chaleureuses relations avec Benalla, dont la photo de L'Essor semble témoigner, auraient pu le pousser à déformer la vérité pour protéger son ami ? Une telle hypothèse redonnerait subitement un prix à cette photo, que son usage maladroit par quelques désinformateurs zélés aurait pu démonétiser.

Affaire à suivre...


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 29 juillet 10:40
    Sans déconner...

    Le train de vie de cette République bananière est hallucinant !

    Y’a vraiment rien à sauver, va falloir repartir en culture sur brûlis...

    • spearit 30 juillet 20:53

      @Clocel
      Arfff un sale coup pour le Bio...


    • Ben Schott 29 juillet 10:47

       

      Benalla affirme ne pas connaître le général Gluten-Free...
       


      • Radix Radix 29 juillet 11:41

        Bonjour

        Article intéressant en ce qu’il démontre qu’il y a beaucoup de mensonges des deux cotés.

        Dans cette histoire il y a deux choses que j’aimerai connaître :

        Premièrement la raison de la charge des CRS sur la place de la Contrescarpe sur un groupe de gens nullement agressifs qui étaient réunit pour un apéro. Question jamais posée dans les commissions d’enquêtes et pourtant fondamentale si l’on veut vraiment défendre un état de droit !

        Deuxièmement comment peut-on offrir un poste avec de telles responsabilités à un individu qui a à son actif un délit de fuite suite à un accident de la circulation. le moins que l’on puisse dire est que cela ne prédispose pas à assumer de lourdes responsabilités. Erreur de casting ?

        Radix



        • vesjem vesjem 29 juillet 15:09
          @Radix
          la réponse à ta 2ème question, bob14 nous la donne

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 juillet 16:23

          @Radix


          Je constate depuis des années que les articles de Taïké Eilée sont très souvent les mieux informés et les plus instructifs publiés sur ce site. Il ne parle pas souvent... mais jamais pour rien. Je veux le souligner et l’en remercier.

          Pierre JC Allard

        • Radix Radix 30 juillet 19:16

          Bonsoir Pierre JC Allard

          En effet, il me rappelle un ancien rédacteur, Forest End, lui aussi très bien informé qui nous avait prédit la crise des sbprimes... Un an avant !

          Radix


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 20:47

          @Radix 


          Vous voulez sans doute dire : Forest ENT, dont je me souviens bien et qui avait accepté de collaborer pour un temps au site des « 7 du Québec » que je venais de créer à l’époque. Même stupéfiante préscience que Taiké, en effet, mais avec une approche bien différente... à une époque ou les problématiques étaient bien différentes

          PJCA

        • Radix Radix 2 août 11:53
          Bonjour Pierre

          En effet, comme je trouvais plus poétique « La fin de la forêt » je l’avais surnommé ainsi et comme il traitait d’économie il y avait comme un lien !

          Radix

        • sirocco sirocco 29 juillet 13:23

          Z’avez vu comme la soumission fonctionne bien et comme les consignes sont appliquées à la lettre par nos merdias ? Plus un mot de l’affaire Benalla dans les journaux « d’information ». Interdiction d’en parler sous peine d’être viré. Notre valeureux « 4ème pouvoir » rentre dans le rang la tête basse. On ne moufte plus.


          • vesjem vesjem 29 juillet 15:11
            @sirocco
            exactement ce que je constate, moi qui regarde les merdias pour observer leur niveau de propagande ;
            plus un mot, en effet

          • Fergus Fergus 29 juillet 19:23

            Bonsoir, sirocco

            Ce n’est apparemment pas le cas partout : sur Europe 1, ils viennent d’en débattre pendant un quart d’heure, et pas de manière très positive pour Macron. Pour les autres médias, je ne sais pas ce qu’il en est.

            Bref, ici et là on « moufte » encore. smiley


          • Ouallonsnous ? 29 juillet 22:05
            @sirocco

            Il n’est que voir les pathétiques gesticulations des chiens de garde du système sur les « merdias » télé tels BFMWC et papioer comme le Parisien pour s’apercevoir que l’affaire Gnafron Benalla est camouflée sous une autre opération de désinformation, à savoir le « sabotage » du réseau ferré (Montparnasse et St Lazare) et le discrédit jeté sur la SNCF et le service public à l’occasion du « chassé croisé » vacancier de la fin juillet début aout.Français,

            il est plus que temps de se débarrasser de cette « maffia » siono-UEuropéiste/Otan qui a pris les commandes de la République et de notre pays, qu’attendons nous ?

          • sirocco sirocco 29 juillet 23:23

            @Fergus

            Bonsoir, Fergus

            Oui. Je voulais surtout parler des principales chaînes de télé. De toute façon les auditions reprennent demain au Sénat, les médias vont devoir en rendre compte. Mais ça risque de passer rapidement en fin de journal.


          • Fergus Fergus 30 juillet 09:34

            Bonjour, Ouallonsnous ?

            Désolé, mais vous donnez dans le fantasme et le complotisme les plus caricaturaux !

            Qualifier de « camouflage » le traitement d’une info comme la paralysie du transport vers l’ouest et le sud-ouest à ce moment des vacances n’est pas sérieux.

            Qui plus est, camoufler n’aurait aucun sens, eu égard à la reprise des travaux de la commission d’enquête du Sénat et aux débats induits par les « motions de censure » qui vont forcément remettre l’affaire Benalla au cœur de l’actualité !

            Enfin, il n’y pas de « discrédit jeté sur la SNCF », la responsabilité de RTE, la filiale d’EDF, ayant été clairement établie et reçue comme telle par la grande majorité des usagers.


          • Aristide Aristide 30 juillet 11:44

            @Fergus

            Visiblement, comme moi d’ailleurs, vous n’avez pas les armes pour lutter contre ces fakes, ces complots présumés, ... Il est impossible à quiconque à un minimum de sens commun d’essayer de contredire ou dénoncer des contre-vérités. Vous allez etre traité de suppôt du système, Sirocco dit une chose et son contraire dans deux messages consécutifs, l’affaire serait étouffée et voilà que les auditions continuent. Le second est dans un autre délire ...

            Chemtrails, 11 Septembre, terre creuse ou plate, Apollo, vaccins, ... tous ces illuminés sont dans un complet rejet du réel. Nous ne sommes pas dans ce monde, il sont complètement hermétiques au bon sens, à la réflexion, ... Leur unique modèle de raisonnement est que TOUT est complot, organisé par des forces sionoetc... et il faut que cela rentre dans ce schéma de pensée.

            Bon courage ...

          • sirocco sirocco 30 juillet 13:50

            @Aristide

            Bravo pour votre perspicacité ! A vous, au moins, il n’aura pas échappé que je ne suis qu’un affreux complotiste n’ayant aucun sens du réel et balançant des contre-vérités.

             
            Ce serait difficile de me contredire ? Pas du tout ! Comme vous m’êtes sympathique, je vous donne d’ailleurs le moyen d’y parvenir : revoyez en replay les journaux télévisés de nos principales chaînes ; ceux d’aujourd’hui, d’hier, d’avant-hier. Vous constaterez qu’ils ouvrent tous sur l’histoire de la photo censurée, objet de cet article, et sur le témoignage recueilli par RT qui contredit la version officielle des faits.

             
            Il est d’ailleurs normal que nos grands médias, qui sont totalement indépendants et ne reçoivent jamais de consigne de l’exécutif, accordent la primeur à ces nouveaux éléments dans une affaire d’Etat.

             


          • Ouallonsnous ? 30 juillet 18:21
            @Fergus

            Mon pauvre Fergus, vous révélez dans vos posts vos penchants en faveur du systéme, je suis désolé mais le terme de camouflage ou maskirovska convient parfaitement à la manière de procéder des « merdias » à la solde de la « macronie » européiste compatible.

            Vous niez l’évidence mais les gens ne sont plus dupes, prenez garde à vos plumes !

          • Ouallonsnous ? 30 juillet 18:28

            @Fergus



            Souvenez de la :méthodologie appliquée par les « merdias » aux attentats contre Charlie Hebdo où le Bataclan !

            N’y voyez vous pas une signature venant de très haut dans le gouvernement aliéné à l’Union siono-européiste ?

            Désolé de critiquez ceux vers qui votre coeur penche, mais ce sont les faits même occultés pour ceux qui ne veulent pas les voir !!!

          • vesjem vesjem 1er août 19:32
            @Fergus
            tu as et auras toujours un problème avec les stats ; tu mélanges souvent cas particulier et analyse globale, pour justifier un propos ; est-ce bien utile, ou le fais-tu sciemment ?

          • zygzornifle zygzornifle 29 juillet 13:30

            Ne vous inquiétez pas pour Benalla il trouvera un boulot de chef de la sécurité dans une centrale nucléaire , un grand groupe industriel ou chef de la garde royale en Arabie Saoudite ou au Qatar , regardez Cahuzac il est bien directeur d’hôpital , pour ces gens la la reconversion est immédiate , Macron l’avait bien embauché malgré son délit de fuite ....


            • placide21 30 juillet 07:57

              @zygzornifle
              Oui , mr Benhallia a trouvé comment faire partie rapidement du sérail :https://www.qwant.com/?q=la%20folle%20du%20r%C3%A9gimen%20sardou&t=videos&o=0:4eeb9b9fdcc5b2c1921498bb6c7950f6



              • van lys 30 juillet 03:35

                @Clark Kent
                Avec les deniers du Peuple


              • kirios 30 juillet 07:03
                @Clark Kent

                wikipedia :
                Le 10 février 2009, un magazine en ligne homonyme français a été lancé, fondé par Jean-Marie Colombani, ancien directeur du journal Le Monde, Éric Leser, Johan Hufnagel, et Éric Le Boucher, journalistes, et Jacques Attali3. Slate Group ne possède que 15 % du capital du magazine français2 et ses cinq fondateurs indiquent en avoir le contrôle3.

              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 29 juillet 15:59
                Tous impliqués,
                Tous menteurs,

                TOUS POURRIS..........Et LREM des godillots jusqu’ au plus profond de leur trou du c.....Hommes-Femmes sans distinction.....


                 smiley 

                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 30 juillet 17:45

                  Au gouvernement, y a au moins, une personne heureuse, dame Chiappa.
                  Ben oui, puis tous élus LREM sans distinction de sexe ou d’autres choses sont des godillots et tous les ministres sont devenus des obligés au pouvoir de l’autocrate Mac-Rond ......

                  Qui l’aurait cru ! Surtout que l’autocrate a prétendu le contraire .....

                   smiley

                  Je remets ce lien qui « veau » de l’or ......Jacques !

                  Les futurs personnages éminences grises de la Mac-Ronie : -Francelet / Michèle Marchand
                  ça en dit long sur le président des riches et des voyous ....
                   smiley

                  Quel est le nom du Crét.... qui traite les autres de complotiste .. ?


                • Elric Menescire Elric Menescire 30 juillet 14:20

                  Bonjour à l’auteur, et félicitations pour votre article. Vous abordez, je le pense, un gros problème présent dans de nombreuses sphères de l’information aujourd’hui : avec les moyens de communication illimités que toute personne possède aujourd’hui, avec la possibilité de réagir instantanément et à chaud sur n’importe quel sujet, beaucoup de personnes sont tentées de faire des raccourcis, de ne pas faire le travail indispensable de vérifications préalable à l’analyse et à la diffusion d’une information.

                  Les journalistes sont d’ailleurs victimes eux aussi, de ce phénomène (je ne parle pas de leur ligne éditoriale, mais bien de leur fénéantise, et de leur incapacité à soutenir un raisonnement de plus de cinq minutes).

                  Aujourd’hui il faut aller vite à tout prix, et la malinformation côtoie la désinformation, comme la malbouffe côtoie très souvent les arnaques au « fait maison » dans les restaurants.

                  Ce phénomène est inquiétant car au final, c’est bien la vérité qui en est la victime.


                  • Extra Omnes Extra Omnes 31 juillet 00:33
                    Macron qui s’est caché comme un gosse qui sait qu’il a fait une grosse connerie durant la premiere semaine du scandale Bella, n’en est pas a sa première attitude de petit garçon pris en délit de mensonge. Son jeu de cache-cache avec un journaliste du Monde en 2010 démontre la totale immaturité de ce mec marié - pour la façade ? - avec une grand mère.

                    Relire cet article qui éclaire si bien l’attitude grotesque de ce type imposteur de l’Élysée :

                    Adrien de Tricornot, journaliste au « Monde », spécialiste des questions économiques et financières. En 2010, lors de la recapitalisation du «  Monde », Adrien de Tricornot est vice-président de la Société des rédacteurs du Monde. Il en deviendra le président de 2011 à 2012.



                    • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 08:22

                      Ouf le général est Bio-Farina , pas d’insecticide, d’engrais chimique ni de perturbateur endocrinien , a consommer sans modération ..... 



                        • tout_permis tout_permis 15 septembre 17:58

                          Cet article fait caisse de résonance au buzz médiatique. Tant qu’il y aura des moutons..https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/l-affaire-benalla-prouve-au-moins-207597


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Taïké Eilée

Taïké Eilée
Voir ses articles







Palmarès