• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Sur Europe1, Fogiel attendait AgoraVox au coin du bois !

Sur Europe1, Fogiel attendait AgoraVox au coin du bois !

AgoraVox était, mercredi 18 novembre 2009, invité à participer à un débat de 10 minutes, de 9h 10 à 9h 20, par Marc-Olivier Fogiel dans son émission matinale sur Europe 1, pour donner la réplique au journaliste Hervé Chabalier, directeur de l’agence CAPA. La question angoissante du jour était la suivante : « Les journalistes ont-ils du souci à se faire ? ». L’existence de sites d’informations comme AgoraVox est-elle, en effet, une menace pour la profession journalistique ? La question était également reformulée ainsi : « Est-ce que demain tout le monde sera journaliste ? ». Paul Villach représentait AgoraVox.
 
Un guet-apens ?
 
Il serait cruel de laisser le lecteur dans l’angoisse de l’attente de la réponse à cette interrogation existentielle : oui, après cette émission de dix minutes, il ne fait aucun doute, le débat ne se faisait pas à armes égales. Et même si un autre rédacteur d’AgoraVox, Caleb Irri, pense qu’en réalité tous les participants entretenaient un dialogue de sourds, en écoutant bien l’émission (cf. la vidéo plus bas), on se rend compte que la profession journalistique a du souci à se faire si elle continue à utiliser de pareils procédés.
 
D’abord, la méthode mise en œuvre au cours de ce débat si court, en dit long sur les mœurs de certains journalistes. Le rédacteur d’AgoraVox a été pris littéralement dans un guet-apens : il a dû essuyer le feu croisé d’Hervé Chabalier et de l’animateur de l’émission qui n’a même pas eu l’élégance de se cantonner dans un rôle de modérateur… Est-ce tout ? Non, était également présent un auxiliaire imprévu, le bien connu Guy Carlier. Pour être franc, en écoutant la tournure du début du débat j’ai eu peur que Villach ne fasse pas le poids…
 
Paul Villach a eu en effet à affronter trois comparses qui tiraient sur lui de concert et surtout monopolisaient la parole et lui faisant obstruction en le coupant systématiquement pour qu’il ne finisse jamais son argumentation. Quand 10 minutes sont seulement allouées, la partie n’est pas simple : elle n’est surtout pas égale. D’autre part, alors qu’Hervé Chabalier, était présenté dans sa fonction de fondateur et directeur de l’agence CAPA, Paul Villach n’a quasiment pas été introduit : seul un rapide rappel de son dernier ouvrage « L’heure des infos, l’information et ses leurres », sans même que soient précisés le nom de l’éditeur et sa qualité de rédacteur d’AgoraVox (il faut dire que Villach s’est rattrapé plus tard quand il a commencé à citer AgoraVox pratiquement à chaque phrase ce qui a réussi à énerver le petit Fogiel).

Les refrains favoris et éculés des journalistes 
 
Le guet-apens s’est, en partie, retourné contre les trois lascars embusqués. Ils ont eu tout loisir de réciter, une fois de plus, leurs ritournelles qui a tant fait pour discréditer la profession :
 
1- Hervé Chabalier, qui n’a pratiquement jamais été interrompu quand il prenait la parole, a célébré la spécificité du métier de journaliste qui est non seulement de diffuser des informations, mais d’aller les chercher par des véritables enquêtes. Paul Villach a justement répliqué qu’en réalité les vraies enquêtes, ce n’était pas ce qu’il voyait le plus dans les médias... Il a également rajouté que la maîtrise de l’information n’est pas une exclusivité des journalistes : toute profession et même tout citoyen se doivent de l’avoir.
 
2- Cette observation blasphématoire a suscité les cris d’Hervé Chabalier, soutenu en chœur par le duo Fogiel et Carlier : ce n’était pas cela dont il s’agissait ! Être journaliste est un métier sacré qui permet de vérifier les informations et de les recouper avant de les diffuser en toute sécurité... Carlier rappelait qu’il existait des écoles indispensables pour apprendre cette méthodologie infaillible qui fait le succès, année après année, de notre beau pays dans les classements de RSF. Et Fogiel renchérissait en tant qu’incarnation vivante du vrai journaliste qui vérifie toujours ses sources et qui préfère parfois ne pas évoquer certains sujets dans les médias pour ne pas troubler inutilement son public… C’est alors que Paul Villach, réussissant non sans fatigue à reprendre la parole monopolisée par le trio, à rappelé le B.A.- BA du traitement de l’information qui n’est pas exclusif aux journalistes et qui se présente comme une médaille avec un endroit et un envers. Les journalistes parlent toujours de l’endroit , la vérification et le recoupement de l’information, mais ils ne parlent jamais de l’envers : quels sont donc les critères observés pour diffuser ou non une information ?
 
3- Fogiel s’est alors emmêlé les pinceaux en prétendant que seules n’étaient pas diffusées les informations insuffisamment vérifiées ! Quelle blague ! Touché au vif, il a contre-attaqué en croyant mettre Paul Villach dans l’embarras : avec insistance il l’a sommé de donner un exemple où un rédacteur d’Agoravox s’était rendu utile en livrant une information. Paul Villach a alors rappelé « l’affaire des Irlandais de Vincennes » qui a duré 26 ans et qui n’avait guère été signalée correctement par les médias quand elle a pris fin que par un arrêt de la cour de cassation en septembre 2008. Les lascars ont poussé des cris d’orfraie en prétendant le contraire. Renchérissant, Paul Villach a alors évoqué la légion d’honneur décernée par le président de la République en mai 2009 au lieutenant-colonel Jean-Michel Beau qui avait été présenté à tort comme le coupable dans l’affaire. Quel média en avait parlé ?
 
4- Peut-être dans l’embarras, H. Chabalier a changé de sujet pour chanter la nécessaire entente entre les journalistes et Internet où ils devaient se montrer plus présents. Se tournant alors vers Paul Villach, M.-O. Fogiel l’a sollicité en conclusion pour avoir son point de vue. Celui-ci a rétorqué qu’il existait, selon lui, deux visions de l’information : l’une est celle du pêcheur et l’autre, celle du poisson. Or pêcheur et poisson n’ont évidemment pas les mêmes intérêts : le pêcheur doit utiliser des leurres pour attraper le poisson ; mais le poisson a tout intérêt à reconnaître ces leurres s’il ne veut pas finir dans la poêle à frire !
 
A l’évidence, ce n’est pas demain la veille que la profession journalistique abandonnera ses refrains et sa mythologie. Elle s’y cramponne désespérément et les ressert en croyant pouvoir se défendre alors qu’elle ne fait que se discréditer un peu plus. Surtout, au cours de cette brève émission les actes des trois journalistes ont cruellement démenti leurs propos : ils se sont mis à trois contre un pour tenter de maîtriser un simple rédacteur d’Agoravox, en réduisant son temps de parole. Cette méthode inélégante dit à elle seule comme Fogiel et Carlier craignaient la confrontation : mais, une fois n’est pas coutume, ce sont les « pêcheurs » qui, mercredi matin, se sont fait prendre à leur propres filets.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (96 votes)




Réagissez à l'article

234 réactions à cet article    


  • Voris 19 novembre 2009 10:50

    « Être journaliste est un métier sacré qui permet de vérifier les informations et de les recouper avant de les diffuser en toute sécurité »

    ou bien plutôt :

    « Être journaliste est un métier sacré qui permet de recevoir sans les vérifier les informations et de les couper avant de les diffuser en toute complaisance » ?

    Il aurait fallu que je sois aussi au débat, cela aurait rééquilibré les forces en présence. smiley
    En tout cas bravo à Paul Villach !


    • french_car 19 novembre 2009 23:06

      Pauvre Villach qui nous ressort le père Beau comme exemple manifeste de censure des médias officiels. Il a déconicité à fond les manettes !


    • french_car 19 novembre 2009 23:15

      Villach sous le pseudo de Zorro on aura tout vu ! Dommage que ce ne soit pas Bernardo le sourd-muet smiley smiley smiley


    • Salsabil 19 novembre 2009 23:20

      Quouâââ ????

      C’était un leurre !!!

      D’appel sexuel ? Nôôôn !!!! smiley

      Pardon, il est tard....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 novembre 2009 03:12

      @ Zen : La magistrale série de Forest Ent sur la concentration de la propriété des médias est disponible sur le site « Les 7 du Québec ». 



    • Paul Muad Dib 19 novembre 2009 11:01

      et oui , un traquenard, ca s’apprend ..j’ai fait de la vente en hyper et centrales d’achats, nos formateurs formaient politiques et journalistes, c’est plein de techniques diverses..
      quelle idée de tout contrôler, comme un humain essaye de contrôler sa vie ,restant un barbare et faisant semblant d’être un esthète rempli de sagesse , alors que les pouvoirs sont tous assassins....tout ceci n’est qu’une piètre pièce de théâtre, ou un cirque, foncièrement mauvais je trouve cela étrange, l’univers serait il débile ???
      chapeau mr villach, pas facile...


      • joelim joelim 19 novembre 2009 18:22

        Non, l’univers n’est pas débile, mais il est conçu de guingois, afin que nous nous dépassions.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 novembre 2009 03:07

        Croire qu’il existe un quelconque source d’information impartiale dans un sytème qui appartient à des intérêts privés serait une grande naïveté. Penser que l’État - toujours sous la coupe d« un »parti au pouvoir" - informe sans biais, en serait une autre, tout aussi grave. 

        Une source crédible d’information ne peut être qu’une Régie autonome de l’information avec un possible recours judiciaire et sous surveillance citoyenne. Si la cueillette des données et des faits ainsi que leur traitement journalistique a lieu dans cet environnement, on minimise les risques d’une dérive où toute information devient publicité ou propagande.

        On n’interdit pas les autres médias.... mais la population comprendra vite que la vérité n’est que là. Ce serait un premier pas vers le retour de la démocratie. Je ne crois pas, cependant, qu’on pose ce geste en France avant que la situation ne se soit détériorée bien davantage.


        Pierre JC Allard


      • Paul Muad Dib 20 novembre 2009 09:12

        Salut jc allard..
        oui ,voila du concret, vous savez je fais aussi souvent le lien avec un humain, disons moi, même a ce stade l’objectivité n’est pas de mise souvent, on retrouve ce phénomène multiplie par 6 milliards au niveau de la planète....pour ma propre vie j’observe cela en moi ,ca produit des changements importants et ouvre a la vie sur autre chose , des subtilités sans cesse renouvellees...
        salutations..


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 novembre 2009 04:35

        Paul Muaddib :


         Merci. le projet pour une Régie autonome de l’information est tout a fait concret et sera moussé au Québec. Il y a d’autres mesures concrètes a prendre, mais, en France, je pense que le temps des actions positives a cédé la place aux stratégies de déconstruction de l’État. Ce n’est pas une critique : je pense que vous êtes simplement une étape plus loin.





      • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 11:10

        Marrant, Je viens de faire virer un article de Publicité sur Agoravox.

        Sur Europe1 on pourrait dire que Paul Villach en citant au moins 3 fois Agoravox, alors qu’il aurait pu, qu’il aurait dû rester sur un plan générique, a agacé Fogiel, Chabalier et les auditeurs.

        Pas très malin pour quelqu’un qui analyse la pub et qui traque le « Leurrrrrre »


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 12:32

          Tiens !

          Les gardiens vigilants des dogmes au secours de la presse aux ordres ; logique : on ne bouscule pas les institutions, chez les dogmatiques !!

          Manquerait plus que ça !


        • dom y loulou dom 19 novembre 2009 12:36

          et le tragique chez vous léon c’est que vous ne voulez toujours pas vérifier que TOUTES les informations officielles s’abreuvent chez Reuters et que Reuters est propriété des Rothschilds.

          comment voulez-vous croire à une information neutre et non-propagandiste ?

          Vous aimez croire la réalité tissée pour vous, alors les médias c’est fait pour vous.

          Qu’est-ce que vous foutez sur avox si c’est pour chier dessus tout le temps ?


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 12:42

          Mais qui est donc ce Zorro qui me fait furieusement penser à Paul Villach ?


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 13:36

          La presse aux ordres, oui, à quelques exceptions près...
          Mais ce mécanismes de filtrage ,de censure et d’autocensure est particuliièrment subtil, souvent peu détectable pour le lecteur moyen
          Forest Ent avait produit une magistrale étude sur les liens entre la presse française et les goupes financiers et industriels, mais on ne la retrouve plus .dommage !
          La Foret des medias
          Forest, si tu m’entends...


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 13:40

          Pourtant Léon a produit lui aussi parfois de bons articles
          Il en faut pas scier la branche...
          Scié !-))


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 13:46

          Rectif :il ne faut pas...


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 14:06

          Ah... mon brave sourcilleux Léon ; cessez de voir le monde à votre image ; vous allez finir par entrer en dépression (il y aurait de quoi).

          Le problème, évidemment, entre la presse officielle, et les articles des citoyens, n’est pas celui de l’investigation ou de la recherche des sources ; les journalistes professionnels ont, dans ce domaine, bien d’autres moyens que le citoyen lambda ; moyens temporels (ils n’ont que ça à faire), moyens financiers (ils sont payés pour ça), moyens structurels (dépèches d’agences, correspondants sur place, infrastructure des organes de presse, etc....) quand le citoyen fait tout ça bénévolement, en récupérant des sources comme il le peut.

          Non.

          Le vrai problème, à aborder avec des journalistes professionnels ; mais, bien sûr pas dans le cadre d’un traquenard à 3 contre 1 en 10 minutes, c’est, tout simplement celui de la LIBERTÉ de traiter les informations, et le choix des informations à diffuser.

          Tout le monde sait maintenant que la presse officielle est entièrement aux mains des groupes financiers, et, de plus, sous perfusion de l’état.
          Dans ces conditions, comment mordre la main qui vous nourrit, sans risque de perdre sa pitance ?
          Même pas besoin de censure ; le contexte est parfaitement intégré, et l’auto-censure y suffit largement.

          On en a l’exemple avec les quelques rares VRAIS journalistes d’investigation (Eric Laurent, Denis Robert, et autres..). , qui n’ont plus, comme opportunité de diffuser leur travail, que d’en faire des livres, à diffusion forcément restreinte, tant ceux du « métier » se garderont bien de leur faire de la publicité.

          S’il fallait des preuves de la « docilité », voire de la servilité des journalistes des organes officiels, il suffit de s’en tenir à l’absence totale de protestations, ou même de simple droit à faire valoir leur déontologie, quand tous les organes pour lesquels ils travaillent (presse écrite, radios, chaines de télé) ont été progressivement mis sous l’éteignoir ; soit des grands groupes financiers proches du pouvoir, soit par le pouvoir lui-même, quand, les plaçant devant le fait du prince, l’omniprésident a décidé de nommer lui-même les directeurs des chaines de radio et de télé ; ce fut un assourdissant silence, de la part de tous ceux censés diffuser les informations.

          Alors, certes, il reste quelques « bastions » d’une information relativement libre, et qui peut, parfois, mettre le doigt là où ça fait mal ; arte, par exemple ; mais tellement couverts par le vacarme médiatique, qu’ils sont, eux aussi, destinés à rentrer dans le rang, ou disparaître.

          Un autre élément à prendre en considération, évidemment, c’est, contrairement à l’information diffusée sur le net, la nécessaire RENTABILITE des organes d’information ; ben oui, il faut bien payer tous ces journalistes, donc il faut bien vendre.

          Alors, outre la bienvenue publicité qui, là aussi, en raison des intérêts des annonceurs, opère nécessairement une force de pression empêchant la liberté de s’exprimer sur certains sujets (vive Le Canard Enchainé, Siné Hebdo..), il y a la vieille nécessité « d’appâter le chaland », par une information spectaculaire, percutante (le poids des mots, le choc des photos), attirante, distrayante, faisant diversion.

          D’où la floraison des magazines et émissions « people », où, en livrant en pâture aux citoyens confinés dans leur quotidien médiocre et de plus en plus délétère, , les ébats et apparats des « personnalitésé du spectacle, et du tout-Paris qui pétille et qui rigole, de la politique, du showbiz, on permet un phénomène de »projection« qui permet de penser à autre chose, voire de nourrir l’espoir de faire, un jour, partie de cette élite privilégiée (Star Academy, La Nouvelle Star et autres concours par élimination, pour promouvoir UN gagnant ; un peu dans le style des concours de danse, lors de la crise de 29, parfaitement montrés dans’ »On achève bien les chevaux« de Sydney Pollack).

          L’ascenseur social, définitivement en panne, a été remplacé par les lumineux escaliers de la célébrité, qui permettent à chacun de se rêver  »star", pour dénier et masquer une réalité de plus en plus sinistrée...

          Du coup, évidemment, la formidable anarchie mais aussi la formidable LIBERTE d’internet fout, à tous ces embrouilleurs professionnels, bien sûr, une sacrée trouille.

          Alors, bien sûr, sur le net, le meilleur côtoie le pire, mais sa totale liberté permet de mettre en lumière des faits, évènements, analyses, questionnements, que les médias traditionnels n’ont plus le pouvoir ou le courage de traiter ; le socle de la vérité imposé par l’argument d’autorité se fissure ; à tel point, d’ailleurs, que maintenant, souvent, c’est à la suite de buzz sur le net que les journaux, radios, télés, se voient bien obligés à traiter des informations qu’ils avaient jusque là passé sous silence, ou tenté même de discréditer..

          Eh oui ; les médias traditionnels sont rattrapés par des voix de la liberté absolue ; avec ses excès, mais aussi son formidable pouvoir de dévoilement, de questionnement, de remise en question des propagandes officielles et avalisées par les pouvoirs en place.

          Qui s’en plaindra, à part ceux que la liberté dérange, ou qui ont intérêt à ce qu’elle reste cachée ou travestie ?

          On peut espérer que, grâce à l’aiguillon du net, les journalistes professionnels, quitte à prendre des risques avec leurs clients, leurs annonceurs, leurs organismes de tutelle (et donc les pouvoirs en place) retrouvent enfin leur déontologie, et cessent de pratiquer une auto-censure et censure, pour permettre, enfin, la diffusion d’une information libérée, quitte à ce qu’elle aborde les vrais sujets de ce temps : le dépeçage du monde par la finance, les banques, la servilité des pouvoirs en place, l’iniquité fondamentale d’un système d’exploitation porté à son paroxysme ; bref, de vrais sujets de fond, à la place de l’info-spectacle et des leurres (clin d’oeil à Paul Villach) de la désinformation.

          On peut rêver, mais, surtout, se servir de ce formidable outil de liberté qu’est le net pour aider à forcer les choses ; les journalistes encore honnêtes, lucides et courageux, y sont d’ailleurs les bienvenus...


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 14:41

          Par Le furtif (xxx.xxx.xxx.15) 19 novembre 13:42

          "Comme Taverne il y a quelques mois, de qui Villach tenait-il son mandat ?

          Particularité de la gauche maison ?

          Villach parlait-il au nom de son employeur ? Sinon au nom de qui ?"

          Ah, brave truffe furtif ; encore un coup de l’IMAMI (International Manufactory Ashes of Mulot Incorporated) !!

          Heureusement que vous êtes là pour dénoncer les complots qui s’ourdissent dans l’ombre des officines douteuses mais lucratives des sectes de soucoupistes-naturopathes-homéopathiques  !

          Truffe furtif, on vous nomme complotiste en chef ; si, si ; c’est tout à fait mérité ; on compte sur vous pour nous dévoiler le dessous de ces cartes biseautées !


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 14:44

          @ Philippe Renève,

          2 choses :

          1 - Non, non, je ne crois ni à l’un ni à l’autre.
          Vous doutez, c’est très bien ! L’agoravoxien doit douter, l’agoravoxien se nourrit du doute.
          Bon Point.

          2 - La teneur de votre message pourrait laisser supposer à des esprits mal intentionnés que vous faites une tentative d’humour.
          Je vous rappelle que l’humour est banni. L’agoravoxien n’est pas là pour rigoler.
          Mauvais Point.

          Signé, la comptabilité Avox qui peut à tout moment vous retirer votre permis.
          Never forget it !


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 14:48

          Critiquer AV n’est pas une faute
          Je l’ai souvent fait, et dès le début
          Paul a une production inégale sur ce site, mais il a aussi donné d’excellentes analyses

          Pour la presse « officielle », l’heure est grave
          Un métier qui a mal tourné...
          Qui la sauvera ?
          - La Trahison des médias, le dessous des cartes
          -La Trahison des médias de Pierre Servent-(Sans pilote dans le cockpit, les médias distillent de plus en plus une substance toxique pour la démocratie.
          Ils inhibent le débat, formatent la pensée des responsables et assurent la promotion fugace d’improbables vedettes. Souvent impuissants, les journalistes assistent à la régression de leur métier et à la progression foudroyante de la médialomanie. C’est ce malaise profond que Pierre Sergent dénonce dans La Trahison des médias. Dans une analyse au vitriol, il décrit les mécanismes d’un empire médiatique qui règne désormais sans partage sur les autres pouvoirs et trahit sa mission démocratique.
          Son constat est accablant.
          -Notre métier a mal tourné :Philippe Cohen et Elisabeth Lévy
          Qu’est-il donc arrivé au journalisme ? Les deux auteurs disent tout haut ce qu’on ne peut s’avouer dans les rédactions : leur métier a mal tourné ; la peur est devenue le premier carburant de la profession. L’industrie des médias est à présent dominée par quelques grands groupes, ce qui a contribué à écraser les individualités. Pour autant, si les journalistes se contentent de rediffuser la même information et la même vulgate en mille éclats de voix et de phrases, ils en sont aussi responsables.
          -La forêt des médias - Accueil( F.Ent)
          -Acrimed | Notre portail
          -Observatoire français des médias]

          - Halimi :les nouveaux chiens de garde
          -Faire l’opinion : Patrick Champagne
          -Qui veut la mort de la presse française ?


        • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 15:26

          A Zen

          J’ai, en principe et si je ne l’ai pas perdu dans un crash de bécane, le dossier entier de la forêt des médias de Forest Ent.

          Par contre je l’avais relu il y a plusieurs mois, il demande à être passablement réactualisé, il en va de la presse comme des modes, ça change sans arrêt.

          Si le dossier t’intéresse, fait le moi savoir, je le mettrai en ligne.


        • Daniel Roux Daniel Roux 19 novembre 2009 15:30

          Cybion est une entreprise à but lucratif.

          Son site propose ses services aux entreprises. Agoravox rentre tout à fait dans le champ d’étude de Cybion. C’est un outil pour analyser l’opinion que nous, rédacteur et commentateurs, représenterions. C’est officiel et disponible pour peu que l’on recherche l’info :

          "Depuis 1995, sur Internet, Cybion vous accompagne dans le suivi de votre image ainsi que dans la communication de crise.

          Quotidiennement, nous analysons des dizaines de milliers de sources formelles et informelles (sites, commentaires blogs, forums, réseaux sociaux) qui nous permettent d’appréhender précisément votre environnement et de répondre à vos attentes de façon adaptée : analyse concurrentielle, observation des opinions, identification des leaders, et, enfin, traitement des risques de crise."

          Outil surement, mais qui nous permet une expression citoyenne et libre. Un outil commercial qui n’enlève rien au plaisir que nous avons d’écrire, de lire, d’échanger et de partager nos connaissances, opinions, ressentis et coups de gueule.

          Ce qui serait une marque de clarté, serait de savoir combien Cybion reverse à la fondation Agoravox, en pourcentage du budget annuel et/ou en volume.


        • JL JL 19 novembre 2009 15:33

          Furtif devrait nous expliquer ce qu’il a contre Véléda :

          http://www.pagesjaunes.fr/trouverunnom/RecherchePagesBlanchesExpress.do ;jsessionid=8F86A49F2A08F14639E1CB04479C4635.yas13f

          Une maison de repos où une amie a été envoyée à la fin de sa jeune vie par ses médecins, pour se reposer des ses chimiothérapies.

          Parlons-nous du même Véléda ? De fait, dans cet établissemen là, la mortalité y était - y est toujours ? - très élevée.


        • JL JL 19 novembre 2009 15:37
          Clinea Clinique La Maison de Velleda
          Coordonnées principales
          • tertre de Bran de Fer 22130 Plancoët

            • N° à tarif spécial :

              Tarification des numéros spéciaux :

              0,15 E TTC/mn *

              * Prix à partir des téléphones fixes. Les tarifs indiqués ne tiennent pas compte des plages horaires

            • .0 826 96 00 22
            • fax : .02 96 84 37 78
             
          Informations principales
          • Cliniques de Soins de Suite et Réadaptation,
            polyvalents et spécialisés (rééducation
            fonctionnelle, gériatrie, cardiovasculaire..)


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 15:43

          Par exemple, ce nouveau journaliste citoyen, qui se nomme Zorro.
          Est-ce son véritable nom ? Paul ou Jacques Zorro ?
          Serait-ce un pseudo ?

          Premier article, aucun commentaire.
          Pourtant Il m’a l’air de tout connaître d’Avox.

          Pourquoi arriver masqué ?
          Déontologie Avoxienne ?

          L’anonymat, le pseudo (solo ou multi) sont-ils les garants de la nouvelle info de qualité et non manipulée ?


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 15:47

          Cher complotiste truffe Furtif,

          je me pose quand même une question ; que fais-tu donc à rester sur le site d’AVox tel que tu le décris ?

          A part y ressasser tes éternelles antiennes complotistes, et à accuser tout le monde et n’importe qui de tout et de n’importe quoi ?

          A ce niveau, ça relève carrément de la pathologie lourde, comme dirait l’autre...

          En tout cas, fais toujours très gaffe avant de te coucher ; regarde bien partout ; l’IMAMI a des pouvoirs qu’on ne soupçonne même pas...
          Il suffit d’un moment d’inattention, et hop ! Te voila envouté par les homéopatho-naturopatho-soucoupisto (non, pas soupe au pistou) -cendredemulistes, et leurs agents infiltrés partout.
          Tu as bien regardé si ta demeure n’est pas truffée de micros ?

          Quant à moi, l’IMAMI me paye grassement, pour diffuser en douce sa propagande sur AVox ; tu penses bien que je ne vais pas y renoncer de sitôt..

          Allez, je vais prendre ma tisane de datura, et j’enfourche ma soucoupe : à plus...
          .... mais........ vigilance !!!!


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 15:51

          Par Philippe D (xxx.xxx.xxx.21) 19 novembre 15:43

          "Par exemple, ce nouveau journaliste citoyen, qui se nomme Zorro.
          Est-ce son véritable nom ? Paul ou Jacques Zorro ?
          Serait-ce un pseudo ?

          Premier article, aucun commentaire.
          Pourtant Il m’a l’air de tout connaître d’Avox.

          Pourquoi arriver masqué ?
          Déontologie Avoxienne ?

          L’anonymat, le pseudo (solo ou multi) sont-ils les garants de la nouvelle info de qualité et non manipulée ?"

          Pourquoi ?

          Toi, tu n’es pas masqué ?

          Tu écris sous ton nom ?

          C’est court, comme nom de famille D !

          Original, mais un peu court...


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 15:54

          Fais pas semblant de ne pas comprendre Sisy.

          C’est le pseudo d’un pseudo.
          Quelqu’un de connu ici sous un autre nom.
          But Why ?

          Ou alors il a la science infuse le gars.

          Donc pour toi, plus l’info est anonyme ; plus elle est crédible ???


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 16:01

          Shaw,

          Je me dois de te rappeler que l’humour est interdit, verboten, prohibited, forbidden...


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 16:06

          Philippe Renève,

          Tant que vous ne remettez pas en cause le dogme : C’est Avox donc c’est Vrai, le doute du doute est autorisé.
          C’est moins grave que l’ironie.


        • vergobret 19 novembre 2009 16:07

          Léon,

          Vous n’avez de cesse que de discréditer ce lieu. Que ne le quittez-vous pas ?

          Et sinon, il ne tiendrait qu’à vous d’en faire remonter le niveau.

          « Il y a une imposture intellectuelle majeure... ». Que voilà de bien grands mots pour ne rien dire.
          C’est vouloir occulter le bon grain de l’ivraie, l’information qui fait mouche et que l’on tait ailleurs.

          Quand je vois la qualité de votre référencements, je me dis que votre soucis n’est pas de pallier aux lacunes des professionnels mais de leur en conserver l’exclusivité. Que défendez-vous, en fait ?
           Même avec de grands mots vous êtes atterrant de vulgarité.

          Si vous faisiez le bilan de vos connaissance, de votre altruisme, avant de dénigrer un effort collectif ET ALTERNATIF.


        • Big Mac 19 novembre 2009 16:11

          « l’information qui fait mouche et que l’on tait ailleurs »

          Je vous mets au défit de me donner une seule information qu’aurait donné Agoravox et qu’on ne trouverait nulle part ailleurs.

          Maintenant je peux moi vous donner des dizaines d’informations parues ailleurs mais jamais sur Agoravox.


        • vergobret 19 novembre 2009 16:32

          Ph. D

          « plan générique ».
               Il a fait ce qu’il a pu, avec l’accueil qu’il a eu. A entendre vos critiques, heureusement que ce ne fut pas vous...
          Dans le genre objectif (générique ?), votre :« Marrant, Je viens de faire virer un... »montre la haute image que vous avez de vus-même... D’abord le je, ensuite la majuscule. Et n’ invoquez pas l’erreur, il faut décomposer pour écrire en maj...

          « 
          Pas très malin... ».
                Si votre souci était de représenter AgVx, vous vous attristeriez qu’un traqueur de leurres fût bousculé, vous ne hurleriez pas avec les loups. Dès lors, vous défendez les pro. (moi aussi) mais vous incriminez aussi le média citoyen.
          Question : pourquoi se poser en défenseur de ce lieu, alors ? Effet de pose ? Malvoyance ? Surestimation de soi ? Aversion personnelle ?

          V
          otre Seigneurie..


        • Laminak 19 novembre 2009 16:46

          Bravo Leon ! Tres bon exemple !
          ’Dites-moi, je suppose que vous ne buvez jamais de vin estampillé « Rotschild » ? Parce que, vous en buvez un verre et crac, vous voilà circoncis...’

          Les vins rothschild sont souvent moyens ( j’avais ecrit autre chose) voire pire et fabriques avec un nombre superieurs a la moyenne de produits chimiques.
          Attention il en existe aussi de bons. Mais un peu chers.... Le fameux Mouton !
          Qui est passe en premier grand cru classe sous la presidence de Pompidou...
          Exemple unique dans 1er grands crus classes de 1855.

          En gros 96% de produits plus que ’moyens’ et 4 % de produits de luxe (extremement chers et on peut trouver aussi bien sinon mieux pour 5 fois moins cher) propulse en avant grace a des amities bien placees.

          J’en ai une bouteille dans ma cave c’est dire si pourtant il en existe de grand flacons y compris des 1959 et 61.
          Hehe.
          Lami.


        • sisyphe sisyphe 19 novembre 2009 17:03

          Pétard, mais quelle bande de casse-couilles, la meute des truffes !

          Ils se sonnent tous les uns les autres, pour venir, tous ensemble, en meute, dégoiser sur AVox, et répandre leur fiel systématique, leur cynisme foireux sur l’un, sur l’autre..

          Mais, franchement, vous n’avez qu’ici pour venir défouler vos petites haines de frustrés ?

          Qu’est-ce que vous venez foutre sur un site aussi pourri, vendu à Cybion, aux homéopathes, et à je ne sais quelle secte ?

          Personne ne vous oblige d’y venir, non ?

          Pétard, mais cassez-vous ; ça nous fera de l’air.

          L’autre abruti de Philippe D qui n’arrête pas de venir répéter que c’est un naufrage, que tous les participants (à part lui, grand esprit) sont des cons, faire son ironie à 2 balles ; mais dégage, mon vieux ; ça fera juste un rat de moins ; t’as pas mieux à faire de ta vie ?

          Pas lu UN SEUL post intéressant d’AUCUN d’entre eux, depuis des lustres !

          Et vous venez parler du niveau ?
          En tout cas, y a un truc de sûr, c’est que c’est pas avec vous qu’il risque de s’élever, le niveau, putain d’Adèle....


        • Philippe D Philippe D 19 novembre 2009 17:13

          Shaw,
          Je demande le retrait immédiatement.  smiley

          Sisy,
          ..... Non, rien.


        • vergobret 19 novembre 2009 17:21

          Bg Mc
           

          Taire ou présenter de manière moins... objective...
          La campagne de vaccination par exemple, la ligne du lieu est à l’opposé des éditoriaux des 1 2 et 3, non ?
          Les exemples sont nombreux d’avis opposés entre ici et Les médias officiels. Bilderberg de C l’air.. par ex. Et je n’ai à ce jour rien lu ni entendu quoi que ce soit de significatif au sujet de l’Ukraine.

          Je lis el mundo, el pais, libé, le monde, l’obs... vous n’êtes pas sans savoir que les bilans économiques diffèrent radicalement des constats du lieu.

          Le problème (pour moi) est moins l’info que le crible qui l’analyse. De fait une même info n’est pas traitée de la même maniére selon la ligne éditoriale, je ne saurai vous le souligner. Je ne recherche pas sur AgVx la primeur de l’info mais une grille d’analyse.
          De plus l’information alternative (participative) est par définition une présentation alternative, vérifiée ou non.

          C’est donc bien une ligne éditorial qui est à rechercher, avec l’avantage d’une approche investigatrice.
          Donc, l’info, oui, l’analyse c’est mieux.

          Votre remarque est de fin est équivalente à la mienne : Tue ici, relevée ailleurs...
          Sinon, je vois pas trop ou vous voulez en venir...
          Bien amicalement (et avec retard).


        • vergobret 19 novembre 2009 17:30

          Shaw

          Edifiant, et atterrant.
           Merci de nous passer ça (en boucle ?).
          Je crois que je vais m’abstenir de commenter le plus possible.


        • Zorro Zorro 19 novembre 2009 17:31

          Etonnantes quand même certaines réactions de ce fil. Je comprends mal par exemple celle de Monsieur Léon. On ne comprend pas s’il a un différend avec le rédacteur Villach, avec AgoraVox ou les deux. Il semble doublement déçu. Déçu qu’AgoraVox soit invité dans cette émission et probablement amère qu’un autre rédacteur que lui soit invité à y participer. Bien entendu, il nous démontrera le contraire en continuant à répéter qu’AgoraVox est nul, que ce rédacteur est nul...etc. Moi en revanche, j’admire Léon. Comment ne pas admirer le courage stoïque de quelqu’un qui arrive à passer autant d’heures par jour dans un site si nul qui le met dans tous ces états ? Chapeau car ça doit pas être évident !

          Qui est Zorro ? Vous le saurez quand vous m’aurez dit qui se cache derrière vos pseudos... Mais bon si voulez en savoir un peu plus sur moi c’est par là...  smiley
          http://www.coucoucircus.org/series/generique.php?id=140

          Prochainement d’autres articles de ma part, mais sur des sujets totalement différents plus liés à la politique. Je commence à y prendre goût à AgoraVox !  smiley


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 17:38

          Merci Emile
          Mais demande-lui s’il le souhaite
          Son adresse est sur ce qui reste de son site
          Cordialement


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 17:53

          Trop de doute blasit .


        • Krokodilo Krokodilo 19 novembre 2009 18:19

          Je suis assez d’accord avec Léon : il y a d’excellents articles dans la presse quand on sait les chercher, tout aussi bien que de simples recopiages de dépêches d’AFP, que de nombreux rédacteurs d’AV sauraient faire, si AV était un client de l’AFP. Ils ont aussi leur lot de grosses bévues.
          Mais quel journaliste-citoyen va aller faire une enquête à l’étranger sur tel ou tel sujet ? Il n’a ni le temps, ni le savoir-faire de ce qui est effectivement un métier, ni le salaire pour en faire un métier. Et que feraient la plupart des rédacteurs s’ils ne puisaient pas leurs infos dans les médias ?
          Le journalisme citoyen est , àmha, complémentaire du journalisme : contre-poids par ses analyses, ses débats, il peut même lui arriver d’apporter des éléments inédits.
          C’est mon avis, et j’en avais fait un long article qui avait été me semble-t-il bien reçu, mais j’ia la flemme de chercher le lien !
          les opposer comme cela a semble-t-il été fait sous la forme d’un lynchage est juste destiné à faire de l’audience genre combat de gladiateurs, et, si j’en crois vos analyses (pas vu l’émission) pour le coup MOF nous aura montré le pire visage du journalisme professionnel !


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 19:38

          Gérard Nicoud , le populiste de droite ?
          Ouh là !, arrète ton char...


        • vergobret 19 novembre 2009 19:57

          Léon,

           Quantité n’est pas qualité, vous faites bien de le souligner.

          Curieusement vous vantez la quantité mais pas la qualité de vos écrits. Nous parlons bien de la même chose. Vous faites pareil avec les filles ? Rocco ?

          Il est curieux que vous m’opposiez mon probable à votre réel. Vous faites pareil avec les enfants ? Quand tu sera grand tu pourras me critiquer ?

          Je ne suis pas un cochon (encore que je crois cet animal sympathique), pas plus que vous n’êtes Créton, Raton, Néan ou Né-ron, procédé de cour d’école, s’il en est. Vos techniques d’écriture ...
          Ne vous comportez pas comme un enfant, vous éviterez les cours de morale.

          Plus directement, c’est votre recours au dénigrement et à l’argument fallacieux qui m’étonne, pas votre morale.
          Bien amicalement.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 novembre 2009 22:53

          @ Leon :



          Croire qu’il existe un quelconque source d’information impartiale dans un sytème qui appartient à des intérêts privés serait une grande naïveté. Penser que l’État - toujours sous la coupe d« un »parti au pouvoir" - informe sans biais, en serait une autre, tout aussi grave.  

          Une source crédible d’information ne peut être qu’une Régie autonome de l’information avec un possible recours judiciaire et sous surveillance citoyenne. Si la cueillette des données et des faits ainsi que leur traitement journalistique a lieu dans cet environnement, on minimise les risques d’une dérive où toute information devient publicité ou propagande.

          On n’interdit pas les autres médias.... mais la population comprendra vite que la vérité n’est que là. Ce serait un premier pas vers le retour de la démocratie. Je ne crois pas, cependant, qu’on pose ce geste en France avant que la situation ne se soit détériorée bien davantage.


          Pierre JC Allard





        • vergobret 19 novembre 2009 23:05

          Léon

          Il ne s’agit pas de la qualité littéraire mais de contenu, cad ce que tu défends ( ou à défaut, évoque). Ici qualité n’a pas le sens que tu lui prête. M’étonne pas qu’il t’ai échappé.
          Tu as une vision morne et morbide des potentiels de ton pays, des courants qui l’anime.
          Salut, crétin.


        • ZEN ZEN 19 novembre 2009 23:14

          @ Emile
          Par ici si tu veux...


        • Mister_Will Mister_Will 20 novembre 2009 00:24

          Hey ! On t’as reconnue Amélie Poulain !


        • sisyphe sisyphe 20 novembre 2009 02:47

          Par Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 19 novembre 21:31


          « Il est des lassitudes qui aboutissent à ne plus intervenir qu’ironiquement ; on ne compte plus les rédacteurs qui en sont là. »

          Si on pouvait ne plus avoir à les compter pour de bon, ça ferait un sacré bol d’air !

          Vous êtes las, mon brave ?

          Eh bien, mais alors, ne soyez plus là !


        • sisyphe sisyphe 20 novembre 2009 05:02

          Par Big Mac (xxx.xxx.xxx.215) 19 novembre 16:11

          « l’information qui fait mouche et que l’on tait ailleurs »

          Je vous mets au défit de me donner une seule information qu’aurait donné Agoravox et qu’on ne trouverait nulle part ailleurs.« 

          Et d’une, le »nulle part ailleurs« n’est pas la question.

          La question est la comparaison des infos avec LES MEDIAS OFFICIELS (presse, radios, télés)

          Et de deux, juste pour exemple, j’ai publié le 21 Juillet 2008, un article sur le cercle de Bilderberg qui n’avait jamais fait, que je sache, l’objet de reportages ou d’investigations de la part des médias officiels : dans une émission de télé, les »journalistes« ont même osé dire qu’ils ne savaient pas de quoi il s’agissait  ! 

          Il fallait aller chercher dans la presse américaine, des éléments d’information ; en France, motus et bouche cousue.

          Ceci n’est qu’un exemple, parmi tant d’autres ; je ne l’ai pas choisi parce qu’il venait de moi, mais par commodité de recherche.

          Par ailleurs, il ne s’agit pas, non plus, de vouloir faire »du scoop«  ; je laisse ça à la presse à scandale : il s’agit de donner des informations sur les évènements qui influent sur la marche du monde, et qui ne sont JAMAIS traités par les médias.

          Je pense, notamment, à deux articles récents ; l’un traitant du livre d’Eric Laurent sur les mécanismes de domination des banques sur l’économie et la politique mondiales ; l’autre sur »La régulation financière joue l’arlésienne« (mes excuses à l’auteur dont j’ai oublié le nom), qui étaient deux reportages particulièrement argumentés, documentés, explicatifs, détaillés, avec de nombreuses références, et que JAMAIS aucun média officiel n’a traité ni ne traitera, tant ils mettent en cause les fondements mêmes du fonctionnement de la politique globale de la pseudo »communication" sélective des organes officiels de la désinformation.

          Donc, défi largement relevé.

          Quant aux informations parues ailleurs et jamais sur AVox ; et d’une ; rien ne vous empêche d’en effectuer la répercussion ; ça nous changera de vos interventions toutes plus stupides, redondantes, et inutiles (ce sont des euphémismes) les unes que les autres,

          et de deux ; s’il fallait faire écho à toutes les officines propagandistes, on ne doute pas une seconde que ça conviendrait à tous ceux, comme vous, qui confondent propagande et information, mais l’honnêteté amène à dire que l’on s’en passe aisément.

          Donc, intervention, comme d’habitude mensongère, et inutile.

          Try another time.


        • french_car 21 novembre 2009 13:59

          Sisyphe effectivement Paul Zorro, Pierre-Yves Zorro.


        • french_car 21 novembre 2009 16:17

          Quand Zorro-Villach donne du Monsieur à son ennemi Léon le fou rire me prend et ne me quitte plus.
          Il poste peu de peur de se dévoiler au travers de ses tics verbaux et de ses obsessions.
          Attendons ses fameux articles sur « autre chose » pour voir si le naturel revient au galop.
          Il pourra ensuite re-pondre un bouquin à la maniere d’Emile Ajar Romain Gary, enfin disons plutôt Patrick Sébastien, n’exagérons pas smiley


        • rocco rocco 22 novembre 2009 10:33

          ahahahahahah 

          LEON le lauréat de chez PIGIER.


        • abdelkader17 19 novembre 2009 11:10

          Qu’est ce qu’être journaliste aujourd’hui dans les médias aux ordres du capital ?
          Relayer la propagande et la désinformation croissante de la caste dominante,être très consensuel, voir soumis aux impératifs du marché mais aussi à la doxa des penseurs à la petite semaine, à fuseau mental unique.
          Abandonner tout soucis d’objectivité pour ramer dans le sens des courants intellectuels dominants,
          Sur le plan international,écarter les analyses de ceux qui ne sont pas couchés devant les dérives de la pensée pro atlantiste.
          Supprimer les correspondants à l’étranger qui fournissaient une lecture transversale d’une question et connaissaient les rouages des pouvoirs en place ,se contenter de la reprise des dépêches de l’Afp fussent elles erronées et mensongères.
          Que font les journalistes ?ils nous informent sur la désinformation.
          A lire l’excellent pamphlet de Serge Halimi les nouveaux chiens de garde.


          • hengxi 19 novembre 2009 11:22

            Entièrement d’accord avec vous, et cela rejoint totalement l’article que j’avais écrit sur le sujet en mars.

            http://www.refletsdechine.com/e-commerce-ou-e-information

            Je me sens moins seul, merci.


          • abdelkader17 19 novembre 2009 11:39

            @Hengxi
            Bonjour
            C’est le constat qui doit désormais s’imposer à tout individu ayant conserver un minimum d’ autonomie intellectuelle.

            « Les gitans jugent avec raison que l’on n’a jamais à dire la vérité ailleurs que dans sa langue ;dans celle de l’ennemi ,le mensonge suffit »
            Guy Debord


          • hengxi 19 novembre 2009 11:51

            ah, Guy Debord, on a les mêmes sources ...


          • ruth 19 novembre 2009 12:46

            Et oui !

            Il n’y a plus de journalistes en france. Pire, quand je vois un Fogiel se prétendre journaliste, c’est triste.

            Après un DEUG, puisqu’il travaillait dans les grands médias, on lui a donné une carte de presse. C’est tout.

            Donc journaliste et pas journaliste, il y a un gros mensonge.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 12:50

            Kaderabdel ,

            Votre message est incomplet .

            Manque le mot sionisme .


          • abdelkader17 19 novembre 2009 13:19

            @Haddock

            Je pense que vous êtes un imbécile qui étale fièrement chaque jour sa suffisance,son incapacité à penser hors des cadres convenus, bref un petit relais servile du journalisme de révérence.
            Il faudrait peut être vous rendre compte qu’Abdelkader n’est le sujet de l’article,on attend votre contribution sur l’état des lieux de la presse.
            Vous tous qui tentez de m’enfermer dans des schémas pour votre petit confort intellectuel, votre incapacité à penser l’altérité autrement qu’en terme d’opposition,vous affichez chaque jour l’étendue de vos fantasmes sur les appartenances supposées,bref l’étalage invariant de votre sectarisme, de votre esprit archaïque voir moyenâgeux.
            Quand on veut jouer dans « la cour des grands » il faut avoir les moyens de sa politique, sinon on sombre rapidement tel un navire sans gouvernail ni capitaine.


          • ZEN ZEN 19 novembre 2009 13:43

            Excellent, le livre d’Halimi
            Vient de paraître celui-ci...


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 13:52

            Kadercheuleumeuleu :

            Vous passerez bien le bonjour à Madame Altéririté et à  Monsieur Schémama ...


          • latitude zéro 19 novembre 2009 14:41

            Arock’ N Roll est MASO

            Il aime se faire taper dessus !!

            C’est uniquement pour cette raison qu’il rode sur Avox !!


          • abdelkader17 19 novembre 2009 15:07

            @Zen
            salut celui-ci n’a pas l’air mal non plus

            Les éditocrates
            Ou comment parler de (presque) tout en racontant (vraiment) n’importe quoi
            Mona CHOLLET, Olivier CYRAN, Sébastien FONTENELLE, Mathias REYMOND

            Vous les connaissez bien. Leur visage et leur voix vous sont familiers.
            Ils signent tous les jours un éditorial dans la presse écrite ; ils livrent une chronique chaque matin sur une antenne de radio ; ils occupent les plateaux des grandes - et des petites - chaînes de télévision ; chaque année, voire plusieurs fois par an, leur nouveau livre envahit les tables des librairies.
            « Ils », ce sont les « éditocrates ». Ils ne sont experts de rien mais ils ont des choses à dire sur (presque) tout et, à longueur de journée, ils livrent à l’auditeur-lecteur-télespectateur-citoyen leurs commentaires creux ou délirants sur le monde comme il va et comme il devrait aller. Sentencieux, ils racontent (à peu près) tous la même chose et dans (presque) tous les domaines, que ce soit sur la vie politique, la crise économique, les problèmes de société, les questions internationales, etc. Pontifiants, ils répètent à tout bout de champ qu’ils sont «  politiquement incorrects » - alors qu’ils sont les plus illustres représentants du conformisme intellectuel.
            À travers dix portraits drôles et corrosifs, ce livre dévoile l’imposture de ces professionnels de la pensée-minute.


          • bo bo 19 novembre 2009 11:31

            Quelle naïveté !!!!!!!!
            Les qualités : respect, courtoisie, professionnalisme, indépendance, tout cela a disparu au profit de la quête de l’argent, du scoop (pour cela certains n’hésite pas à tronquer, falsifier.... (Jean YANNE l’avait payer très cher pour s’être moqué dans un de ses films du comportement de certains correspondants de guerre.....)..
            En plus ces personnes se posent en « donneur de leçon », en monsieur « je sais tout », en monsieur je vais vous dire « comment penser » (vous êtes trop bête pour avoir une opinion personnelle.
            En dehors de leur vie professionnelle, tout cela a aussi déteint sur le comportement social d’un certain nombre......et c’est pénible de les cotoyer.


            • Henri François 19 novembre 2009 11:48

              Ils me font marrer les Fogiel et consort, des hommes qu’on ne peut nommer « journaliste ». Surtout le premier nommé qui n’est q’un présentateur de télé puis de radio.
               Tout ce beau monde (qui est vaste croyez-moi, y compris les vedettes de la profession) s’alimentent quotidiennement et comme des goinfres « du travail de fourmi des agenciers, q’ils soient de Reuters, Associated Press et l’AFP dont j’ai fait partie pendant longtemps, en temps que reprorter puis grand reporter sans avoir jamais fréquenté une école de journalistes).
              En outre, je m’inscris en faux et le crie bien haut, cessez sur ce site d’attribueraux journalistes français dans leur ensemble le qualificatif de »valets du grand capital« . Ce vocable est eut-être valable pour ceux des plumitifs qui aiment à se faire voir et courtiser, valets et courtisans eux-mêmes et que l’on voit, écoute ou lit à longueur de journée à la télé, la radio ou la presse écrite, mais la très grande majorité travaille, dans l’ombre certes, mais avec honnêteté intellectuelle, objectivité et impartialité.
              Cessez également de voir la profession uniquement par le bout de la lorgnette »parisienne". En province, les talents intègres ne manquent pas dans le métier.
              Un grand salut à vous tous.
              J’aurai tellement voulu être au côté de Villach !


              • Arcane 19 novembre 2009 11:50


                Analyse très subjective d’une interview pas si mauvaise que ça.

                D’ailleurs, le fait que l’interview ait lieu pour un site aussi intimiste qu’Agoravox et surtout pour la promo du dernier bouquin de Paul Villach, montre l’importance aujourd’hui des infos circulant sur le net ; et quelque fois nulle part ailleurs comme le rappellent les agoranautes ou plus généralement les internautes.

                Les infos sur le net sont des témoignages. Les infos sur le net font pas des citoyens qui les « lancent » des témoins et non des journalistes.

                Apres, ces infos peuvent ou non etre reprises, mises en perspectives , recoupées par des journalistes ou par de simple blogueurs comme ici.

                Personnellement j’aime bcp lire ces témoignages et commentaires de témoignages ; mais cela ne m’empêche pas aussi de lire la presse classique.

                D’ailleurs, dans un souci d’objectivité, l’un ne devrait pas aller sans l’autre. Comparer un message officiel, voire gouvernemental propagé par des médias classiques avec les avis et/ou les témoignages des internautes est tres enrichissant et permet de saisir l’impact de la propagande actuelle sur les masses.

                Agoravox est un thermomètre, c’est pour ça que quelque fois on peut l’avoir dans le cul.


                • Arcane 19 novembre 2009 11:54

                  erratum : Les infos sur le net font des citoyens qui les « lancent » des témoins et non des journalistes. (et non « ne font pas »)


                • Lorenzo extremeño 19 novembre 2009 13:03

                  @ Arcane
                  Mais bien sur ! confronter l’info de la presse classique avec les autres infos,
                  les commentaires et les témoignages.
                  Cordialement


                • abdelkader17 19 novembre 2009 14:01

                  @Chantecler
                  Salut
                  Même lorsque je veux être constructif et mesuré ,il y a toujours un imbécile pour me rappeler à mes travers.


                • Paul Villach Paul Villach 21 novembre 2009 17:46

                  @ Chanteclerc

                  Merci de ton compliment ! Je découvre seulement à l’instant l’article qui a été rédigé par Zorro sur le « guet-apens » de Fogiel. J’ai été absent, en effet, une semaine.
                  Et je comprends que le pauvre Léon soit en état de manque ! Je n’ai pas écrit un seul article cette semaine ! Je me rattaperai la semaine prochaine ! 

                  Chacun peut avec la vidéo apprécier, en tout cas, la justesse de l’analyse. Je ne m’attendais pas à avoir trois adversaires en face de moi : il était question de débattre avec Chabalier. En fait, il y avait Carlier embusqué dans un coin qui a surgi très maladroitement, mais mangé des minutes précieuses qui m’ont été enlevées ; et surtout, Fogiel n’a pas eu l’élégance de rester dans le rôle de l’hôte de l’émission, soucieux de traiter ses invités avec la même courtoisie. il est venu au secours de Chabalier, me volant lui aussi autant de minutes...

                  Devant cette attaque en règle, je me suis fixé comme objectif de ne pas paraître agressif et de les laisser dégorger en leur lançant des « scuds » quand ils me laissaient parler : 1- contestation des enquêtes dans les médias ; 2- l’envers et l’endroit de la médaille dans le traitement de l’information (qui a fait très mal en particulier à Fogiel qui y est revenu en conclusion à laquelle j’ai répondu : « Vous plaisantez ! » ; 3- surtout, cadrer l’opposition irréductible entre médias et publics, comme pêcheurs et poissons. L’image est ce qu’il y a de mieux quand on manque de temps pour parler.

                  Et puis, c’est vrai, j’ai nommé « Agoravox », chaque fois que je l’ai pu, parce que Fogiel ne m’avait pas présenté comme rédacteur d’Agoravox, alors qu’il avait présenté Chabalier dans ses fonctions de directeur de l’agence CAPA  !

                  Il fallait voir les relations étroites entre Chabalier et Fogiel : ils se sont embrassés à la fin de l’émission. Quand j’ai quitté le studio, Fogiel me faisait la gueule !
                  En tout cas, Europe n°1 a bien montré ses méthodes déloyales et la peur que suscite dans la profession un site comme AGORAVOX ! Paul Villach


                • french_car 22 novembre 2009 21:28

                  Content de vous revoir sous votre vrai pseudo Mr Zorro-Chereul.
                  Vous nous avez promis des articles politiques, sans administration voyou ni déconicité ni père Beau on va se régaler smiley
                  Et puis ne dite pas « Monsieur Léon » ça va le vexer !


                • french_car 22 novembre 2009 23:02

                  Villach-Zorro avait appris un discours par coeur et il le récitait à contre-temps, il ne s’est pas aperçu que l’orchestre ne jouait pas la musique prévue ! Consternant.


                • Yvance77 19 novembre 2009 12:32

                  Salut,

                  Mais bordel dans un traquenard de la sorte il n’y a qu’une chose à faire. Les traiter de connards et se casser du plateau.

                  Quand les dés sont pipés par des petites putes du genre Fogiel, c’est la bonne solution.

                  Pourquoi s’époumoner hein ? C’est perdu d’avance. De toute façon Avox fait de l’ombre à ces gens, ils sont minés par la trouille ces lèche-derches.

                  Pasons notre chemin de toute façon nous allons nous en sortir avec la vérité à nos côtés.

                  A peluche


                  • appoline appoline 19 novembre 2009 19:03

                    @ Yvance,

                    Enfin une réaction saine. Se faire marcher sur les babouches est une chose mais par moment il faut savoir prendre les bonnes décisions. Ceci dit Paul Villach ne parlait pas son nom mais pour AV, ça fait toute la différence je pense car quand on représente un groupe, on est obligé de se mesurer et ne pas commettre d’impaires. Les toquards que ce soit Fogial ou Carlier n’était pas sans le savoir et puis l’experience n’est pas la même, les autres ont l’habitude de tirer sur leurs invités à boulet rouge.

                    J’aurais fait la même chose que vous certainement car mon hyper tension ne me permet pas d’emmagasiner trop de colère sans que ça sorte. Fogiel et Carlier sont deux vipères dont la langue est aussi lourde que le cul, surtout pour Carlier. Quand on se souvient de leur émission, facile de faire du journalisme sans avoir à lever son derrière. En fait, ce n’est pas du journalisme, c’est tout au plus de la mauvaise présentation.


                  • non666 non666 19 novembre 2009 12:42

                    Fogiel est l’archetype du journaliste-serviteur, doucereux avec les forts et les dominants du moment, arrogant et meprisant avec les faibles.
                    Il sert des interets, ceux de Lagardère en l’occurence , un des commanditaires de Sarkozy.

                    Qu’a t’il fait a notre ami ?
                    Le meme coup que Leclerc et Mazerolles, en 2002 , pour les deux interviews des finalistes de la présidentielle.
                    Complice, courtois, prevenant avec Chirac, ils etaient arrogant, le coupant sans cesse avec Lepen.

                    On peut donc parler de ces deux techniques de journalisme , le « lecrerisme » et le « mazerolisme » comme etant les deux façons extremes de presenter un interviewé
                    Le mazerolisme etant la technique du faire valoir, souvent utilisé par Drucker avec ses invités.
                    Le leclerisme etant cette technique agressive, meprisante, invitant les auditeurs a partager le rejet du sujet qu’incarne le journaliste.



                    Mais il y a eu plusieurs autres elements interessants dans cette interview de notre ami .

                    1) Ils ont invoqué le présupposé du recoupement des informations, du travail de fonds et d’enquete des « vrais journalistes ».
                    Comme pour le 11 septembre ?....
                    Je vais publier un article sur ce sujet bientot.
                    Il y aura des arguments irrefitables, verifiables par tous....
                    ...et donc qu’ILS auraient pu vérifié eux memes s’ils avaient recoupé leurs informations et verifié les données.

                    2) Ils ont invoqué l’argument de la mise en perspective.....
                    Comment se fait il qu’ils aient « oublié » que les soutiens de Sarkozy soient aussi TOUS CEUX qui soutenaient la guerre en Irak, TOUS Ceux qui inventaient le devoir d’ingerence (en bosnie) et l’oubliaient (en palestine) ?

                    3) Carlier a meme utilisé l’argument du technocrate : c’est un metier Monsieur !
                    Seuls les profs ont le droit de debattre d’education....
                    Seuls les juristes peuvent rediger des lois....
                    Seuls les militaires decident avec qui on fait la guerre ?
                    Nous avons fait des etudes , NOUS monsieur.
                    Il est pas puant lui ?
                    Les journalistes auraient ils rejoint les politiques, les avocats et les commerciaux dans la liste des gens les moins credibles s’ils etaient aussi ethique, aussi competent et aussi pertinant que cela.
                    Pourtant les sondages semblent indiquer que la perte de confiance enfle....

                    Nous decernerons quand meme une medaille en chocolat a notre ami qui a reussit a coter au moins 3 fois avox dans son interview !
                    N’ais pas de regret.
                    Sur Europe1 , qui pourrait tout aussi bien s’appeler Tel-Aviv 1 ou Washington 2, vu les interets que cette radio sert, l’information n’est plus qu’une caricature. 



                    • K K 19 novembre 2009 16:25

                      Faugiel et Carlier ... journalistes ? Pas selon leur définition. Tout ce qu’ils recoupent, ce sont les cheveux en quatre pour tenter d’humilier quotidiennement leurs invités sous le prétexte que c’est « pour rire ». Par contre, ils n’hésitent pas à couper les dits invités sans leur laisser le temps de placer une réponse (qui serait un élément d’information dans tout débat équilibré).

                      Bref, ce sont deux roquets impolis et méprisables. D’ailleurs Fogiel copie Ardisson sans en avoir l’originalité. Carlier peut être drôle sur une phrases ou deux mais souvent il est plus insultant et lamentable que drole... Dommage, il semble avoir de la culture.
                      Paul Villach que je ne connais que pour ses écrits sur ce site est en général intéressant. Et il n’est pas trop concerné par la critique majeure des pseudo journaliste à l’égard des amateurs : il n’écrit pas n’importe quoi. Il y a toutefois des cas sur ce site qui écrivent sans recouper les informations et méritent les critiques...

                    • appoline appoline 19 novembre 2009 19:14

                      Bonsoir Non très cher,

                      Ces deux imbéciles ne savent que recracher les notes qu’ils ont sous les yeux. Effectivement, tu as raison, ils adaptent leur intonation suivant les personnes qui leur font face, histoire de faire bonne figure pour satisfaire le gogo devant sa télé ou sa radio. Mais la qualité journalistique, qu’ils n’ont pas, se situe à un autre niveau. Aller à la rencontre des autres, les comprendre ne se fait pas dans l’aboiement mais dans le respect. Si je n’ai pas de conseil à donner à Carlier, je lui dirais simplement : Guy bouge ta carcasse, tu auras ainsi plus de temps pour peaufiner tes interwiews et de délester de ton amertume, au fait, regarde dans ton tiroir de droite, tu y trouveras un courrier auquel tu n’as pas répondu, ben ouais quand il faut se mouiller, c’est une autre paire de manches, c’est plus facile de dégoiser sur son connard de voisin.


                    • non666 non666 19 novembre 2009 20:15

                      Appoline, Carlier n’est pas vraiment , tu as raison, le pire de tous.
                      Il a juste le politiquement correct un peu plus agressif, avec un certain talent pour les formules.
                      Bon, mais il bouffe quand meme aux memes rateliers que les autres et il se tait sur les plus gros scandales.


                    • goc goc 19 novembre 2009 13:12

                      Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles et nous sortir la sempiternelle chanson du « il y a juste quelques brevis galeuses »
                      la verité est bien plus simple
                      c’est la majorité des journalistes qui n’a aucune crédibilité
                      quand on est une majorité meme silencieuse, on a le devoir de denoncer les abus de ceux qui vous nuisent, or là c’est silence radio, et pour cause, chacun ne reve que de prendre la place de ceux qui sont en tete d’affiche, d’avoir les memes avantages, et les memes privileges. On ne crache pas dans la soupe comme on dit.
                      Il n’est qu’a voir l’atitude souvent superieure, voir arrogante des petits scribouillards des lors qu’ils ont leur carte de presse. Et je ne parle pas des petits cadeaux. Ou plutot si, parlons-en des armoires remplies de petits cadeaux, des avant-premieres, des « relations-presse » aux petits soins, et j’en passe, bref tout ce qu’il faut pour etre sur que l’article pondue sera complaisant voir plus si affinité


                    • non666 non666 19 novembre 2009 20:19

                      Excellente remarque Goc.
                      La maitrise du graissage de patte des journalistes, a base de petits fours , de soirées d’initiés et de vacances payées n’est pas que l’apanage des Bottons-Noirs.
                      Sarkozy a été depuis 10 ans un tres gros consomateurs de traiteurs (avec l’argent des contribuables) pour ses «  points presses ».
                      Option SA et quelques autres lui doivent un grand merci , au nom de leurs actionnaires....


                    • Grasyop 19 novembre 2009 12:44

                      Ce qui est sûr, c’est que tant qu’AgoraVox sera inondée d’ « articles » de Villach, Morice, Dugué, Cabanel, et quelques autres du même acabit, les vrais journalistes peuvent dormir sur leurs deux oreilles !

                      Villach est ridicule dans cette émission, et heureusement qu’il y a d’autres intervenants pour la rendre un tant soit peu intéressante. Au fait, Villach, vous en êtes où avec votre mot « intericonicité » ? Vous comptez toujours le faire entrer dans le Larousse ?

                      AgoraVox, c’est un lieu de discussion, de débat d’opinions, beaucoup plus qu’un lieu d’information.


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 13:12

                        Ce qui est sûr, c’est que tant qu’AgoraVox sera inondée d’ « articles » de Villach, Morice, Dugué, Cabanel, et quelques autres du même acabit, les vrais journalistes peuvent dormir sur leurs deux oreilles !

                        Je m’ incris en faux , Morice est le seul journalite au monde à savoir dire « les Américains et la CIA c ’est des salauds » en 465 articles , treize millions de pages et 9512 milliards de lignes .


                      • Laminak 19 novembre 2009 17:07

                        Il est vrai que l’on peut se demander ce que serait Agoravox sans les commentaires eclaires et violemments positifs de Leon et Rocla.
                         :)
                        Lami.


                      • ZEN ZEN 19 novembre 2009 19:41

                        Ce qui est sûr, c’est que tant qu’AgoraVox sera inondé de commentaires foireux de Rocla...


                      • dom y loulou dom 19 novembre 2009 12:47

                        ce débat est exactement tout ce qu’on déteste des pseudo journalistes télé

                        disons au passage qu’on respecte parfaitement le travail des journalistes indépendants qui vivent de leurs écrits, mais c’est la télévision qui pose problème quand des blaireaux croient que dix minutes suffisent pour couvrir un thème !!

                        On les attend pour ressortir une par une les infos qu’ils n’aiment pas sur avox ou qui leur semblent fausses, sinon qu’ils la ferment !!

                        Ils ne peuvent donc supporter q’on leur donne des infos q’ils ne se donnent pas la peine d’explorer ou de vérifier eux-mêmes ? L’information pour eux c’est « ce que tout le monde croit et pense vrais » ? Et ils se disent journalistes ?

                        dix minutes complètement inutiles dont rien de bon ne pouvait sortir si la bonne volonté était absente dès le départ.

                        bravo Paul pour avoir tenu tête.






                        • Lorenzo extremeño 19 novembre 2009 12:54

                          @ l’auteur,

                          Voici la parfaite démonstration de comment en 10 minutes de faux débat on essaye,
                          sans succés, de disqualifier un rédacteur honnête d’Agoravox !
                          ...et de noyer le poisson.
                          Bravo ! Monsieur Villach de leur avoir dit que le traitement de l’information n’est pas
                          une chasse gardée,réservée aux seuls journalistes avec carte professionnelle.
                          Il s’en trouve d’excellents sur le Net, á Bakchich,Arrêts sur Image,Médiapart,Contre Info,
                          Rue 89,Parlons Net, etc... qui sont ouverts au débat et á la critique !
                          Çá lui fout la trouille au petit Fogiel assurément !
                          Et puis il y a des tas de voix qui se font entendre sur le Net,des rédacteurs qui font un
                          travail honnête d’information avec des liens,sans carte de presse,sans rédac’ chef au 
                          cul...autrement plus honnêtes que certains « professionnels » qui se servent de cette
                          carte pour la propagande gouvernementale !
                          Oui,le journalisme citoyen est indispensable pour comprendre ce qui se passe de
                          l’autre coté de la médaille .

                          Merci á l’auteur et a Paul Villach.


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 12:57

                            Dans le temps on chantait :

                            Baisse un peu l’ abat-journaliste ... smiley)

                            Sinon quand on va dans la jungle faut rugir comme les lions .


                            • Jojo 19 novembre 2009 12:57

                              « Paul Villach n’a quasiment pas été introduit » Vous m’en voyez ravi pour lui mais au final, il a été présenté ou pas ? 

                              « Hervé Chabalier, qui n’a pratiquement jamais été interrompu  » Et Bis répétita, a-t-il été interrompu ou pas ?

                              « Peut-être dans l’embarras  » Ou peut-être pas ?

                              J’espère que vous commencez à comprendre ce que les journalistes peuvent avoir de plus que vous et moi …

                              Et ça continue :
                              « maîtriser un simple rédacteur d’Agoravox » Alors pour commencer je n’aurais pas utilisé le mot « simple » pour qualifier PV ensuite pourquoi donc a t-il fallu le maîtriser ? Une crise d’hystérie ? Ce n’est pourtant pas le genre ? Sinon à quoi vous attendiez-vous ? A de la brosse à reluire genre Docdory sur ses fils ?

                              « comme Fogiel et Carlier craignaient la confrontation  » Fogiel craindre une confrontation, ça serait bien la première fois ! Et ce serait qui la terreur à l’origine de ce baptême ? Noooooon … Cé vré ?

                              Bref je ne suis pas un grand fan de PV mais au moins je lui reconnais le courage d’y avoir été et d’avoir essayé de ne pas se laisser manger cru, je trouve même que la tentative de pub pour son livre est légitime. Je luis reconnais aussi quelque talent. Bref, il aurait dû écrire ce compte-rendu j’aurais sûrement appris des choses intéréssantes, plutôt que ne me soit soit infligé le mémorable :

                              « ce débat si court, en dit long »


                              • goc goc 19 novembre 2009 12:58

                                le problème le plus délicat pour les journaleux, c’est la capacité qu’a internet et les internautes a juger leur travail, et ce surtout après-coups grâce justement à la puissance du net, de ses moteurs de recherche et de sa mémoire colossale. Ils ont pris la fâcheuse habitude de se croire intouchables en pensant que même s’ils racontent n’importe quoi, les gens oublient et il leur suffira de prétendre le contraire, pour se faire passer pour d’excellent analystes voir de puissants visionnaires. Mais avec notre habitude a fournir les sources de ce qu’on avance, ils sont systématiquement pris la main dans le sac

                                l’exemple qui me vient c’est la couverture lamentable de la « guerre » en Géorgie ou ils se sont acharné a nous fournir la version officielle. Aujourd’hui alors que la communauté internationale reconnait officiellement la responsabilité entiere de la Géorgie dans l’enchainement de cette guerre, nos journaleux osent encore nous faire croire qu’ils ont une quelconque crédibilité


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 13:01

                                  Pour un endroit pareil faut envoyer Demian West , les même jour Europe 1 es en faillitte .


                                  • Emile Mourey Emile Mourey 19 novembre 2009 13:02

                                    @ Paul Villach

                                    Bravos et félicitations. Et merci pour mon camarade le lieutenant-colonel Beau.


                                    • Emile Mourey Emile Mourey 19 novembre 2009 13:06

                                      Si les journalistes faisaient vraiment leur travail d’enquête, je n’aurais pas besoin aujourd’hui de me battre à coups d’articles pour dénoncer les erreurs de localisation des sites de Bibracte et de Gergovie.


                                    • goc goc 19 novembre 2009 14:17

                                      Cela consiste avec des copiers/ collés pompés sur le Net, , de " rédiger " des articles commentés par des internautes accros à ce site....sur Agoravox la tendance est à Gauche

                                      c’est vrai que les journaleux ne font pas des copier/coller des communiqués des agences de presse sans même vérifier l’exactitude et l’information, eux !!!

                                      d’ailleurs l’histoire des excuses d’une journaliste de M6 au fiston sarko pour avoir diffusé une video bidonnée, n’est-il pas le bon exemple du serieux des journalistes qui vérifient tout avant de diffuser l’info

                                      ...

                                      ah !! on me dit dans l’oreillette qu’a M6, c’est comme à TF1, il n’y a pas de journalistes, autant pour moi !!


                                    • Voris 19 novembre 2009 15:01

                                      Les copiés-collés, c’est aussi un truc de droite : regardez Sarko et ses discours sur l’agriculture par exemple !

                                      « sur Agoravox la tendance est à Gauche » : il y a aussi des centristes.


                                    • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 15:51

                                      Calmos toujours aussi prompt à venir déverser sa morve, jalousie de petit bonhomme tombé dans le panneau de la droite franchouillarde et qui croit pouvoir en démèler les ficelles.
                                      Tu aimerais bien être de gauche, malheureusement tu ne sais pas comment faire, pauvre.

                                      On attend l’exemple d’un article sorti de ta matière grise, cher, enfin si matière grise il y a, au jugé des capacités à raisonner la question se pose.

                                      Quant à savoir qui se pique aux seringues Avoxiennes, tu as sans doute trouvé un très bon dealer.


                                    • Le péripate Le péripate 19 novembre 2009 15:59

                                      Frère Red, enseigne nous, misérables petits vermisseaux qui voulons trouver la Foi en l’Église de Gôche. Ramène nous dans la Voix Gauche (la tordudoxie, pour les curieux).

                                      Good Bye Lenine.


                                    • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 16:32

                                      Péripate, tu sais pertinemment que tu es irrémediablement perdu, que la seule voie qui s’ouvre à toi est toute tracée dans la secte que tu t’es choisie.

                                      Je t’ai déjà expliqué qu’on peut aller de gauche vers la droite pour de multiples raisons, plaisir à nuire, égoïsme, xénophobie, entrisme, fanatisme, idôlatrie, bétise, paranoïa, même, mais le contraire est impossible, quand le fruit est pourri il n’a aucune chance de guérir.


                                    • Le péripate Le péripate 19 novembre 2009 16:58

                                      C’est vrai ça ?

                                      Je n’aurais plus le droit de m’apitoyer sur moi- même ?
                                      Plus le droit de rejeter sur autrui mes fautes ?
                                      Plus le droit d’accuser le monde et sa folie ?

                                      Même pas un petit merde aux ricains, de temps en temps ?
                                      ...............
                                      un ridicule « j’encule les banquiers »..... non plus........
                                      ................

                                      Je me demande si j’ai bien fait de passer à droite.... smiley


                                    • Gazi BORAT 19 novembre 2009 13:24

                                      Mein Gott !

                                      Leurres et intericonicité sont maintenant évoqué sur les ondes !

                                      L’appel sexuel et la metonymie vont bientôt les rejoindre..

                                      gAZi bORAt


                                      • Jason Jason 19 novembre 2009 13:29

                                        Vous dites : « Qu’est ce qu’être journaliste aujourd’hui dans les médias aux ordres du capital ? » Vous devriez compléter le tableau, en toute sincérité, et dire : aux ordres de ceux qui ont le pouvoir. Nuance qui vous échappe, sans doute.

                                        Et dans les médias aux ordres de l’Islam ? N’est bon journaliste, selon vous, que celui qui émarge auprès d’al jazira ? Connaissez-vous un journalisme sans argent ? Donnez-moi l’adresse...

                                        Tout est dit. Il suffit d’en être conscient. Le reste n’est que faribole et querelles corporatistes.

                                        Le débat d’Agoravox, à de rares exceptions, ne s’élève jamais au-dessus du niveau du café du commerce. Rappelons que, même sur ce média « éclairé » (sic), 80% des propos ne portent que sur 20% des événements. 

                                        Ne confondez pas journalisme et gâtisme.


                                        • abdelkader17 19 novembre 2009 19:33

                                          @Jason

                                          « Vous dites : »Qu’est ce qu’être journaliste aujourd’hui dans les médias aux ordres du capital ?" Vous devriez compléter le tableau, en toute sincérité, et dire : aux ordres de ceux qui ont le pouvoir. Nuance qui vous échappe, sans doute.

                                          Et dans les médias aux ordres de l’Islam ? N’est bon journaliste, selon vous, que celui qui émarge auprès d’al jazira ? Connaissez-vous un journalisme sans argent ? Donnez-moi l’adresse..."

                                          Les médias sont désormais constitués en empires de presse aux mains d’intérêts privés.Des détenteurs d’empires économiques, des marchands de canon détiennent journaux, magazines,station de radio si ce ne sont pas des gens de pouvoir,qu’est ce que le pouvoir ?Il faudra néanmoins m’expliquer comment vous faite, pour passer d’une interrogation sur la question des médias à l’islam,j’ai beaucoup de mal à vous suivre.Il ne faut pas mépriser ainsi les journalistes d’Al Jazira, ce sont de vrais professionnels qui offrent une information relativement différente sur les questions du proche orient, font preuve d’une ouverture sans commune mesure sur le monde,offre même la parole à des voix dissidentes à des politiciens et des généraux israéliens,ses correspondants sont présents dans de nombreuses capitales européennes,occidentales,vous voyez les barbares sont en voie de civilisation.

                                          Le monopole de l’information occidental est mort,il faudrait le comprendre mon ami.


                                        • Big Mac 19 novembre 2009 19:48

                                          Ha ben oui Al jazira c’est très bien, en voici quelques extraits sous titrés par MEMRITV 

                                          Abdallah Al-Nafisi :

                                          Quatre livres d´anthrax dans une valise grande comme ça, transportés par un kamikaze à travers les tunnels reliant le Mexique aux USA suffisent pour tuer 330 000 Américains en une heure seulement, s´il y a diffusion adéquate dans les grands centres de peuplement. Une idée effrayante ! Le 11/09 ne serait rien à côté de cela. Pas vrai ? Et ce n´est plus la peine de s´embrouiller avec des avions, des complots, des rendez-vous, etc. Une seule personne ayant le courage de transporter quatre livres d´anthrax irait sur la pelouse de la Maison Blanche pour y répandre ces « confettis », avant de pousser des cris de joie. Ce serait une vraie fête.

                                          […]

                                          Allah affirme dans le Coran que l´hostilité entre nous et (les Juifs) est éternelle. Ainsi quiconque parle de dialogue, coupez-lui la langue ! De quel dialogue parlent-ils ? Il n´y a pas de place pour le dialogue. Allah a dit que notre hostilité à l´encontre des Juifs serait éternelle, et voilà qu´apparaît quelqu´un pour nous parler de fraternité, allons ! C´est contraire au Coran. Et quiconque contredit le Coran est un infidèle. Accuser d´hérésie  ? Oui, je suis pour. Oui, je suis pour accuser les gens d´hérésie.


                                          Vous voyez comme vous le dit Abdelkader les barbares se civilisent !


                                        • abdelkader17 19 novembre 2009 19:56

                                          @MCM
                                          MEMRI une officine sioniste,tu te discrédites tout seul.


                                        • abdelkader17 19 novembre 2009 20:02

                                          @MCM
                                          c’est incroyable, vous procédez tous de la même façon, me renvoyer à la religion, c’est pitoyable vous semblez souffrir de cécité intellectuelle mes amis,concentrez vous sur le sujet pas sur ma petite personne.


                                        • Big Mac 19 novembre 2009 20:42

                                          Eh attendez le lien renvoie sur une émission de Al Jazira, MEMRI a juste sous titré la bande vidéo. 


                                        • Alain-Goethe 19 novembre 2009 13:32

                                          Bravo à Paul VILLACH et aux auteurs sur AV et ailleurs !

                                          Perso, je « filtre » vachement à la radio notamment ..
                                          notamment les pubs, les « sujets à la con » superficiels, qui ne sont que des diversions ou des incitations bassement mercantiles.

                                          Je préfère réfléchir en silence à partir d’articles sur le net
                                          et essayer d’agir ..


                                          • Jason Jason 19 novembre 2009 13:33

                                            Vous dites : "Qu’est ce qu’être journaliste aujourd’hui dans les médias aux ordres du capital ?" Vous devriez compléter le tableau, en toute sincérité, et dire : aux ordres de ceux qui ont le pouvoir. Nuance qui vous échappe, sans doute.

                                            Message destiné à Abdelkader 17 (1ère intervention)

                                            Et dans les médias aux ordres de l’Islam ? N’est bon journaliste, selon vous, que celui qui émarge auprès d’al jazira ? Connaissez-vous un journalisme sans argent ? Donnez-moi l’adresse...

                                            Tout est dit. Il suffit d’en être conscient. Le reste n’est que faribole et querelles corporatistes.

                                            Le débat d’Agoravox, à de rares exceptions, ne s’élève jamais au-dessus du niveau du café du commerce. Rappelons que, même sur ce média « éclairé » (sic), 80% des propos ne portent que sur 20% des événements. 

                                            Ne confondez pas journalisme et gâtisme.


                                            • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 16:02

                                              «  Connaissez-vous un journaliste sans argent ? »

                                              Décidément, vous ne connaissez pas grand chose au milieu de la presse.

                                              Savez vous au moins ce qu’est un CLP ? Dans le genre richissime agent de la finance et du pouvoir islamique ou catho, il est l’exemple flatteur.

                                              Si le débat ne s’élève pas peut-être y êtes vous un peu pour quelque chose.


                                            • Zorro Zorro 19 novembre 2009 17:40

                                              Jason franchement les débats ici me semblent tout aussi riches que dans la plupart des médias à une exception près : j’ai l’impression qu’on discute de tout sans tabou 


                                            • Alpaco 19 novembre 2009 13:40

                                              Il ne faut pas oublier que les journalistes sont soumis à une ligne éditoriale dont ils ne sont pas maitres, et que celle-ci est définie en fonction du média pour satisfaire au mieux les clients.
                                              Les journalistes « commerciaux » l’auraient-ils oublié ?

                                              Le journaliste citoyen à cette liberté de ne pas avoir besoin de plaire, ni d’être politiquement correct.


                                              • Vilain petit canard Vilain petit canard 19 novembre 2009 13:50

                                                Je vais écouter ça tranquillement ce weekend, mais d’ores et déjà, j’ai bien compris que la chose était entendue : la mediacratie veut démontrer qu’Internet c’est nul. Jalousie professionnelle, compréhensible d’ailleurs.

                                                Mais là elle est relayée et mise en scène par ce pantin de Fogiel, qui n’est jamais qu’un présentateur, et par Carlier, moraliste à la petite semaine, la seule info qu’il ait jamais cherchée, c’est la taille des culottes de Morano. Chabalier, lui c’est un vrai journaliste. Trois contre un ! Je soutiens sans réserve Paul Villach, qui est ce qu’il est, mais qui a eu le courage d’y aller. Peut-être que le patron (Carlo) aurait été utile dans ce débat.

                                                Ceci dit, reprocher aux « reporters-citoyens » de ne pas recouper les infos, etc. c’est de la bouffonnerie, quand on voit les dépêches de l’Elysée recopiées à la virgule, ou les éructations de Lefebvre reprises à satiété, franchement, c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

                                                De toue façon, « reporter-citoyen », c’est bidon, faudrait plutôt l’ appeler « commentateur-citoyen »


                                                • Traroth Traroth 19 novembre 2009 13:56

                                                  J’aime beaucoup les journalistes. Ils font un métier valeureux. Dommage que les médias en emploient en réalité si peu, au profit de nombreux propagandistes ayant carte de presse en poche.
                                                  Quand quelqu’un reprend dans des articles de journaux ou dans des émissions de télé des informations distillés par l’Elysée, sans distanciation, sans critique et sans donner la position de l’opposition, est-il un journaliste ? Bien sûr que non !


                                                  • L'enfoiré L’enfoiré 19 novembre 2009 14:01

                                                    Bonjour,
                                                     Quand j’ai vu et écouté ce qui a été dit, je suis presque tomber de ma chaise.
                                                     Quoi, on revient encore à cette polémique !!!
                                                     Rien compris les mecs.
                                                     J’ai écrit un bête article fin 2005, parce que la question se posait avec un journaliste de chez nous.
                                                     Qu’est-ce que j’ajoute aujourd’hui, c’est que l’information des journalistes transitent par des messagerie de presse AFP ou autres et tous le monde pompe goulument cette information.
                                                     Dans une économie qui ne peut plus assumer ses devoirs, qui n’a plus les moyens d’avoir des envoyés de presse partout dans le monde, on doit passer par là. PERSONNE ne peut plus être n’importe où, n’importe quand.
                                                     Quand l’information sera plus pertinente chez les rédacteurs ? Quand il y aura les choses qui se passent devant son propre nez. Une information de proximité, voilà un cas de où les journalistes seront le bec dans l’eau. N’importe quelle affaire peut monter très vite en importance. Tout est dans tout et inversement.
                                                     Ce n’est pas nécessairement un jeu de poisson ou de pécheur. C’est simplement des hommes qui analysent avec le recul du temps aussi.
                                                     Le journaliste n’est pas payé pour faire du suivi d’une affaire.
                                                     Il doit suivre les envies de ses lecteurs. Et ses lecteurs se lassent très vite. Il faut changer en permanence.
                                                     Le rédacteur blogueur, lui, n’en a rien à foutre d’avoir un chef ou un courant politique. Il peut prendre plus de recul sur l’événement. Il peut s’étendre sur un sujet, quitte à devenir long, rassembler les bribes qui viennent et qui n’auront pas sauté aux yeux par le petite lorgnette du temps imparti pour le dire sur antenne.
                                                     Merde, à la fin, quand va-t-on comprendre qu’on est complémentaire et pas revenir en permanence sur la forme du discours, plutôt que sur le fond.
                                                     Cela devient de l’impudence, du job protection à la petite semaine.
                                                     L’info ne sera que ce que nous en faisons. Cela indépendamment de celui qui la rapporte.
                                                     
                                                     


                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 19 novembre 2009 14:14

                                                      Encore, une chose, est-ce qu’on ne pourrait pas lui mettre un ralentisseur de paroles à votre Fogiel.
                                                      Si au moins, il parlait en italien avec les gestes en plus, on comprendrait mieux.


                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 19 novembre 2009 14:39

                                                      Voici, un journaliste de chez nous, aimé de tous ses lecteurs et auditeurs, tous les matins.
                                                      Fait-il du journalisme. Non, c’est un intermédiaire avec les blogueurs. Il dit les choses, il les fusionne, il écrase les barrières.


                                                    • Zorro Zorro 19 novembre 2009 17:42

                                                      Bien d’accord l’enfoiré. Il s’agit d’un débat qui n’a pas de sens qu’on faisait en 2005 quand il y avait la polémique entre bloggeurs et journalistes. Le relancer aujourd’hui est ridicule. Villach a été courageux à participer à un exercice très casse gueule qui a eu le mérite de bien montrer les méthodes de certains journalistes.


                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 09:24

                                                      Voila que la Premier radio se lance ce matin dans le même genre de question.
                                                      Intermedias.be Est-ce que tout le monde peut-être journaliste.
                                                      L’émission passe actuellement.


                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 novembre 2009 09:29

                                                      La fausse information de la mort de la Reine Fabiola était reprise pour comprendre que les infos officielles pouvaient aussi se tromper.
                                                      Adresse radio en direct


                                                    • french_car 20 novembre 2009 13:12

                                                      Zorro Villach parle de lui même à la 3eme personne du singulier, le roi parlait à la premiere personne du pluriel


                                                    • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 19 novembre 2009 14:05

                                                      bonjour,

                                                      bravo à monsieur Villach d’avoir tenu bon face à 3 professionnels corporatiste dans des conditions de non débat de fond.

                                                      Ce qu’il faut quand même voir, c’est la situation réelle du journalisme, en quête d’un modèle économique, ruiné par internet qui n’a aucun mal a démontré leur tartufferies et leurs complaisance de caste, avec des journalistes qui ne sont plus des témoins crédibles mais des assistants de chargé de com, moins fiable dans des domaines d’actualités spécifiques que des bloggeurs, exemple celui de maître éolas pour l’actualité juridique, et la liste de leurs lacune est encore longue.

                                                      ce qu’il y a d’amusant c’est qu’une vidéo bidonnée sur internet met moins longtemps a être repérée et dénoncée que les médias officiels, avec leurs moyens et leur 200 journalistes chez fogiel, etc... sont capables de reconnaitre ne serais ce qu’une erreur ou une désinformation...

                                                      En attendant, pour ce qui me concerne, j’ai connu une victime de tournante à 15 ans, n’en ai entendu parler médiatiquement qu’a 28, et uniquement à l’occasion d’une période médiatique propice a enjeu politique. 13 ans pendant lesquels ils prétendaient informer sur le monde et n’était pas foutu de traiter la réalité française tel qu’elle se constate...

                                                      Exactement la même chose avec les effets de la cannabis sur la biochimie du cerveau des nourrissons, cela fait maintenant 9 ans que je connais cette réalité, que j’écris sur le sujet, que j’envoie des courriers, etc... cette réalité continue de faire des dégâts, et pas seulement qu’en terme de santé public, et le monde des journalistes s’en fou toujours. C’est trop dangereux, il faut pas toucher au business sans doute...

                                                      Il faut comprendre, ce sont des drames français vécus en France, et ça veux dire devoir se bouger le cul, alors que quand il s’agit de dénoncer les dictatures a l’autre bout du monde tranquillement assis ici, là, il y a pas de problème.

                                                      Et puis, il ne s’agit Que de sauver des nourrissons... mais bon, ils peuvent pas prendre de micro, on ne peut pas faire d’image, donc on peu leur liquéfier la cervelle avec laquelle ils feront toutes leurs vie, aucun problème... vite une pub et un reportage glamour...

                                                      Leur journalisme est mourant de toute façon, il ne tiendra pas le choc technologique car il n’est pas adapté qualitativement aux nouveaux moyens de s’informer, ils font de la propagande pure et simple a coup de répétitions de messages. Et en plus, il ne sont pas fiable ni éthique, ni d’opinion qualitativement supérieur a des professionnels faisant de l’information et de la simplification de leur domaine de savoir.


                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 novembre 2009 18:30

                                                        Salut Barbouse,

                                                        Tiens regardes l’article que j’ai écris sur AV il y a 3 ans et demi


                                                        http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/cannabis-les-foetus-en-danger-8773


                                                        ..c’est vrai que les journaleux patentés préfèrent évoquer par exemple les petites phrase assassines entre amis et ennemis politiques !


                                                        @+P@py


                                                      • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 19 novembre 2009 23:58

                                                        merci papy d’avoir fait cet article, c’est aussi là où on voit à quel point pour s’informer sur la réalité française, il est préférable de lire des réactions de citoyens concernés que de journalistes...

                                                        amicalement, barbouse.


                                                      • clostra 19 novembre 2009 14:18

                                                        AV mieux que l’AFP ? sauf qu’il faut faire un peu d’effort...

                                                        Gageons, nous, rédacteurs qui travaillons d’arrache-pieds (à lire, à écrire, à nous confronter aux validations de nos confrères) depuis plusieurs (de nombreuses) années que nous obtiendrons notre doctorat est-ce journalisme finger in the nose, fût-il validé par Agoravox.

                                                        Agoravox, la nouvelle école de journalisme !.

                                                        quoi, Léon ? c’est le pompon ?


                                                        • clostra 19 novembre 2009 14:31

                                                          NB Il faut sauver le rédacteur Léon !


                                                          • fwed fwed 19 novembre 2009 14:36

                                                            Une belle brochette de journalistes sans couilles.
                                                            Merci à M. Villach pour avoir défendu l’un des rares médias qui peut se targuer de vraiment représenter le peuple.
                                                            MOF est un bouffon, s’il veut prouver sa vrai qualité de journaliste il n’a qu’à enqueter sur de vrai sujet plutôt que de critiquer ceux qui savent analyser et qui ne courbent pas l’échine.
                                                            J’espère que M. Fogiel lira mon commentaire : vous n’avez qu’à faire une enquête sur ce qu’il se passe avec la création monétaire dans les banques privées.

                                                            http://monnaie.wikispaces.com/



                                                            • Lapa Lapa 19 novembre 2009 14:44

                                                              sans les journalistes AV n’existerait plus. La très large majorité du contenu publié est de type commentaires d’actualité déjà traitée par des journalistes.
                                                              Combien d’articles sur AV sont le fruit d’un travail personnel d’investigation qui n’utilise en rien de l’information déjà traitée par les media traditionnels ? Pas beaucoup.
                                                              Et si on retire de ces articles les salades non sourcées au style douteux, il n’y aurait pas de quoi remplir grand chose sur AV.

                                                              D’accord avec Leon, les manquements incroyables de la caste journalistique ne doivent pas non plus faire oublier qu’AV n’est souvent qu’un panneau comprenant plus d’éditorialistes blogueurs surfant sur l’actualité imposée par les media traditionnels que de « journalistes citoyens ».

                                                              Pour le reste l’opacité entourant les relations entre certains rédacteurs et Agoravox reste de mise.

                                                              Maintenant, taper sur Fogiel est quand même un signe de bonne santé mentale :)


                                                              • hengxi 19 novembre 2009 14:56

                                                                "sans les journalistes AV n’existerait plus. La très large majorité du contenu publié est de type commentaires d’actualité déjà traitée par des journalistes.« 

                                                                Tout en étant nouveau sur Agoravox, et de ce fait n’ayant peut-être pas »à l’ouvrir", c’est ce que je pense également et ce média ressemble parfois à l’AFP de l’AFP.

                                                                Si l’on y rajoute un certain nombre d’articles redondants, on parfois l’impression de lire le Monde et le Figaro simultanément.

                                                                Mais je suis tout nouveau, aussi je repart à ma niche.


                                                              • Krokodilo Krokodilo 19 novembre 2009 18:30

                                                                D’accord avec Lapa, ll m’est arrivé de rapporter des infos inédites en français, ou passées sous silence par les médias traditionnels, mais le plus souvent, je fais comme la majorité sinon la plupart des rédacteurs, du commentaire, de l’analyse, selon l’humeur.
                                                                Le projet de base souhaitait favoriser une info locale proche du citoyen, on en est loin, mais AV est en devenir, personne ne sait vers quoi ça/on se dirige, c’est peut-être ça qui perturbe certains journalistes, le changement social que ce phénomène amène dans leur domaine réservé, autrefois réservé !
                                                                Mais les médias professionnels demeurent indispensables, même si bon nombre des critiques qu’on leur adresse sont justifiées -ligne éditoriale, choix des infos, manips, rare indépendance.


                                                              • ZEN ZEN 19 novembre 2009 18:58

                                                                D’accord avec Lapa et Kroko
                                                                Je conçois le site où nous sommes comme le lieu où l’on peut débusquer l’information passée sous silence ou traitée de manière biaisée ou partiale, où l’on peut réinterpréter les faits ou leur donner un nouvel éclairage , qui peut être original, en croisant les sources les plus nombreuses possibles
                                                                Il arrive souvent que certains commentaires soient plus passionnants que l’article lui-même. Mais il est vrai que les articles incontournables sont assez rares. Pour ma part, quand le temps me le permet, c’est en moyenne un ou deux par jour qui me stimule et m’apprend quelque chose


                                                              • Thiland Thiland 19 novembre 2009 14:49

                                                                Les gens d’agoravox n’auraient jamais du y aller. Quelle naiveté ! Imaginer carlier et fogiel est déja un défi à la dignité humaine. ces mecs là n’ont pas la moindre idée de ce que peut être une pensée ou un raisonnement, ils ne connaissent rien, n’ont rien lu, ils sont incultes et asservis. Avrai dire, le sont sont ils vraiment puisque ils representent le pouvoir sans pouvoir le comprendre. La servitude volontaire chère à Baudrillard, c’est ça ! Ce sont des kapo et rien de plus. 


                                                                • krolik krolik 19 novembre 2009 14:54

                                                                  Otez moi d’un doute : Fogiel c’est bien le type qui a tapé une hotesse d’Air France sur un vol vers l’Afrique du Sud, et qui s’est fait arrêter à l’arrivée... ???!! Ou je le confonds avec un autre du même style ?

                                                                  Mais les guet-apens dans les émissions c’est habituel, si l’on n’est pas dans la pensée bienséante habituelle.
                                                                  perso je me suis fait « avoir » comme cela lors d’émissions sur Tchernobyl par exemple, où l’on m’avait invité en principe « seul » avec le journaliste et où je me suis retrouvé nez à nez avec deux ou trois harpies antinucléaire bien rodées à la com qui coupaient la parole et le journaliste leur emboitait le pas.
                                                                  mais avec un peu d’entrainement sur AV, maintenant ça passe beaucoup mieux..

                                                                  @+


                                                                  • Grasyop 19 novembre 2009 16:07

                                                                    « Otez moi d’un doute : Fogiel c’est bien le type qui a tapé une hotesse d’Air France sur un vol vers l’Afrique du Sud, et qui s’est fait arrêter à l’arrivée... ???!! Ou je le confonds avec un autre du même style ? »

                                                                    Non, c’était Jean-Luc Delarue. Il a expliqué son comportement par la consommation simultanée d’alcool et de tranquillisants pris pour vaincre sa peur de l’avion.


                                                                  • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 16:13

                                                                    La seule harpie que je connaisse dans le monde médiatique du nucléaire est la patronne d’AREVA...


                                                                  • iciailleurs 19 novembre 2009 15:20

                                                                    Les journalistes, ce ne sont pas ces personnes qui possèdent une carte leur permettant de payer moins d’impôts ?
                                                                    Sans rire, les journalistes existent encore, sauf qu’ils occupent rarement le devant de la scène.


                                                                    • Freebird 19 novembre 2009 15:35

                                                                      Dommage, Villach est encore trop consensuel pour être vraiment représentatif. S’ils veulent organiser un vrai dîner de cons, avec de vrais journalistes citoyens, il faut qu’ils invitent conjointement morice, Allain Jules et John Lloyds pour parler de l’Iran ou du 11/9.


                                                                      • Maldoror Maldoror 19 novembre 2009 15:38

                                                                        Cet extrait illustre bien la caducité de ce type d’émission où tout débat est muselé.
                                                                        De temps à autre ils invitent des voix dissidentes, cela leur permet de donner une illusion de contradiction.


                                                                        • agent orange agent orange 19 novembre 2009 15:41

                                                                          QUE VAUT L’INFO D’UN MEDIA CONTROLE PAR UN MARCHAND D’ARMES OU D’UN FINANCIER ?


                                                                          • Big Mac 19 novembre 2009 15:49

                                                                            Complètement d’accord avec ce qu’en dit Lapa, sans les journalistes professionnels de la presse classique Agoravox n’existerait pas.

                                                                            La majorité des articles ne sont que des analyses souvent partiales et orientée de dépêches AFP, l’information donnée n’y constitue qu’à peine 10% du texte.

                                                                            Pire encore dans de nombreux cas les informations de la presse classique ne sont relayé ici que pour l’analyse orientée voire le déni de l’information en elle même.

                                                                            Un fait très révélateur est que les intervenants d’un bon niveau logique ceux avec un esprit d’analyse acéré, sont ceux les moins enthousiaste quant à la vocation informative du site, par contre tous les propagandistes, les complotistes et autres farfelus sont extrêmement enthousiasmé par ce support qui leur permet de s’exprimer.

                                                                            Agoravox devrait sans doute songer à se recycler en un lieu d’expression citoyenne, bref un cyber bistrot ou l’information n’est qu’un motif de réunion pour des cyber piliers de comptoirs.
                                                                             


                                                                            • Big Mac 19 novembre 2009 16:17

                                                                              Shawford, Léon, qu’est ce que je vous sert ?

                                                                              Un petit complot bien tassé ?
                                                                              Une Laïc Sourate au sirop ?
                                                                              Une p’tite nana thermite iranienne ? 
                                                                              Un p’tit gazaoui pressé ?
                                                                              Une ptite H1N1 carabinée ?


                                                                            • Big Mac 19 novembre 2009 16:26

                                                                              Allez va pour le tricard monseigneur ! smiley


                                                                            • Krokodilo Krokodilo 19 novembre 2009 18:33

                                                                              Il faut assumer : je ne vois aucune honte à être une version améliorée des discussions de comptoir ou de jeunesse enflammée, surtout lorsque celles-ci s’accompagnent d’un pourcentage de bonne production, de citoyens ou de journalistes qui viennent quitter leur ligne éditoriale et qui ne souhaitent pas tenir un blog.


                                                                            • frédéric lyon 19 novembre 2009 16:04

                                                                              Agoravox n’est pas un « journal » et les rédacteurs « d’articles » ne sont pas des « journalistes », il faut arrêter de délirer.


                                                                              Agoravox est un blog.





                                                                              • Triodus Triodus 19 novembre 2009 16:14

                                                                                Allez, on va même inventer un mot pour l’occasion : c’est un « blaugh »  !


                                                                              • Krokodilo Krokodilo 19 novembre 2009 18:35

                                                                                Plutôt un regroupement de blogs, un blog de blogs !
                                                                                Ca pourrait faire un slogan, j’ne fais cadeau : « Agora vox, le blog des blogs ! »


                                                                              • clostra 20 novembre 2009 09:49

                                                                                Hi Hi Hi Hi


                                                                              • frédéric lyon 19 novembre 2009 16:12

                                                                                Oui, un cyber bistrot qui s’est fait squatter par des officines de propagande. Avec une complaisance manifeste. 


                                                                                • Emile Red Emile Red 19 novembre 2009 16:41

                                                                                  Lyon, tu sais que le squattage est puni par la loi ?

                                                                                  Tu risques lourd, sais-tu ?


                                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 novembre 2009 17:16


                                                                                  En même temps c ’estpas la peine d’ avoir des journalistes car les faits et infos les plus avérés seront interprétés , pliés , transformés selon que c ’est écrit dans un narjoul de gauche ou un journal de droite .

                                                                                  Je me souviens des avions renifleurs avec leur long nez de Pinochio ....

                                                                                  Une vision réelle d’ un fait c est celle qu’ on regarde sur le théatre desopérations .

                                                                                  Entre la propagande , les moricités , les leurres , l’ intériconicité , le galme et l’ amalgame vas-y tonton y a du large .

                                                                                  Rions .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès