• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Zineb El Rhazoui s’est-elle fait Hara-Kiri ?

Zineb El Rhazoui s’est-elle fait Hara-Kiri ?

Il y a des hasards de la vie qui font sourire et parfois réfléchir comme celui du magazine Hara-Kiri et de la récente prise de parole en public de Zineb El Rhazoui.

Il fût un temps où pour 4 francs, on pouvait s’offrir un bon fou rire tout en s’interrogeant sur les questions de société. « Journal bête et méchant » comme il aimait se définir, Hara-Kiri était un magazine satirique qui connut ses heures de gloire jusque dans les années 70 où il s’éteigna pour laisser la place à Charlie Hebdo.

Charlie Hebdo repris donc le flambeau en restant fidèle à la même ligne directrice d’Hara-Kiri à savoir : faire rire tout en faisant réfléchir.

Inconnue du grand public jusqu’à peu, Zineb El Rhazoui, fût recrutée en 2013 par Charlie Hebdo pour traiter des questions de religion. Cinq ans plus tard, elle sortit de l’anonymat pour appeler à l’antenne de CNEWS, l’islam à « se soumette à la critique, se soumette à l’humour, se soumette aux lois de la République, se soumette au droit français. » car selon elle : « on ne peut pas venir à bout de cette idéologie en disant aux gens que l’islam est une religion de paix et d’amour ».

En journaliste professionnelle, Zineb El Rhazoui connaît bien le poids des mots. Ce n’est donc pas un hasard, si elle use et abuse du mot « soumettre ». Pour comprendre où elle veut en venir : être soumis, c’est avant tout subir, c’est être sous l’emprise de quelqu’un ou de quelque chose. Le but ultime de cette soumission étant, comme le précise la journaliste, de venir à bout de cette religion.

Alors pourquoi ce sujet ? Pourquoi de cette manière ? Et pourquoi maintenant ?

C’est en s’intéressant de plus près au profil de Zineb El Rhazoui ainsi qu’à son projet que l’on peut mieux comprendre le pourquoi du comment.

Une personnalité caricaturale ?

Dans un entretien accordé à MarieClaire : « Zineb El Rhazoui : la femme la plus protégée de France », cette dernière justifie, entre autres, sa prise de position comme suit : « au Maroc, où l'islam est religion d'État, l'héritage auquel peuvent prétendre les femmes correspond à la moitié de celui des hommes. Pourquoi voulez-vous que je respecte l'islam ? », avant d’ajouter : « si être islamophobe c'est être raciste, alors je suis raciste contre qui, contre moi-même ? ».

Le magazine Marie Claire, nous offre plus de détails sur la personnalité de Zineb El Rhazoui : « son amie Solène Chalvon nous l'avait décrite comme une personnalité « flamboyante, un peu diva », et c'est vrai qu'avec sa robe noire discrètement pailletée, ses bottes cavalières, l'air excédé qu'elle prend pour se plaindre du vent, violent ce jour-là, et ses gardes du corps lourdement armés, elle passerait presque pour une star en tournée. »

Les motivations de Zineb El Rhazoui ne semblent pas correspondre à celles d’une militante recherchant le bien-être collectif ou le mieux vivre ensemble. Mais alors, quelle est la trajectoire empruntée par cette dernière ?

Virage à 180° et sortie de route ?

En mai 2015, Zineb El Rhazoui s'est retrouvée convoquée par sa direction, à un entretien préalable de licenciement pour faute grave et cela suite à sa participation à une tribune parue dans Le Monde appelant à une « refondation » de Charlie Hebdo. Ce virage à 180 degrés fût vécu comme une trahison pour la direction de Charlie Hebdo et s'acheva par la sortie « volontaire » de la journaliste.

Zineb El Rhazoui, s'est donc retrouvée de facto en recherche active de nouvelles opportunités. Elle confia aux inrockuptibles vouloir « continuer à faire mon métier de journaliste que ce soit dans la presse écrite ou alors probablement à la télévision ». Va-t-elle rester fidèle à la ligne éditoriale de Charlie Hebdo qui est de faire rire tout en faisant réfléchir ou va-t-elle suivre une toute autre direction ?

Les soutiens de Zineb El Rhazoui vont nous offrir un premier élément de réponse. Soutenue massivement par des personnalités proches du parti Rassemblement National sur les réseaux sociaux comme par exemple Nicolas Dupont-Aignan, Zineb El Rhazoui a également été encouragée par des médias clairement d'extrême droite comme fdesouche qui lui consacre une dizaine d’articles ou encore le site Riposte Laïque, dont Sébastien Jallamion (policier condamné en 2017 pour « provocation à la haine raciale et religieuse » à la suite d'un post facebook datant de septembre 2014) lui rendra hommage en indiquant : « Elle est des nôtres. ». Ce dernier avait d’ailleurs posté le 3 août 2016 sur son compte twitter : « tous les musulmans ne sont pas (encore) islamistes. Mais ce rythme, c'est juste une question de temps. #Résistance ».

Zineb El Rhazoui semble emprunter un chemin bien différent de ses années Charlie Hebdo. Peut-on parler d'une instrumentalisation de la fachosphère ? Autrement dit, ses idées ont-elles été récupérées malgré elle ?

La parution de ses deux ouvrages « 13 » et « Détruire le fascisme islamique » chez l'éditeur Ring confirmeront l'appartenance idéologique de Zineb El Rhazoui. Même si David Serra, fondateur de Ring proclame officiellement voter pour François Fillon...les œuvres publiées sous l'édition Ring ne laissent aucune place au doute. Nous y retrouvons, en plus des ouvrages de Zineb El Rhazoui, la BD Marsault et son personnage principal d’Eugène, skinhead dont le loisir est de tabasser des gauchistes, des militants de la cause féministe, des antifaschos et autres rastafaris. Le best-seller paru chez Ring et vivement recommandé par Marine Le Pen répond au nom de « la France Orange mécanique » de Laurent Obertone. Ce livre viendra stigmatiser une fois de plus les immigrés et leurs enfants en les positionnant comme cause principale des problèmes du pays.

N'importe qui peut finalement se revendiquer appartenir à n'importe quoi. On peut donc s'afficher défenseur de laïcité en façade et être militant d'extrême droite en arrière-boutique. Seuls les actes, les actions, sont gages d’authenticité à plus forte raison dans un environnement médiatique pollué par les fakenews.

Une chose est sûre, privée de liberté, associée de facto à un groupe qui pourrait lui reprocher le choix de son prénom ou encore discuter sa véritable nationalité, Zineb El Rhazoui, ne profite vraisemblablement pas des retours qu’elle escomptait. Elle s'est éloignée de l'esprit de Charlie Hebdo et d'Hara-Kiri et ne cherche plus à faire rire pour faire réfléchir. Si tout est critiquable, Zineb El Rhazoui aurait dû commencer par l’auto-critique car le buzz médiatique ne se fait pas à n’importe quel prix !


Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • François Pignon François Pignon 22 décembre 2018 17:48

    « jusque dans les années 70 où il s’éteigna pour laisser la place à Charlie Hebdo.  »


    il s’éteigna ou il s’éteindit ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 décembre 2018 17:53

      @François Pignon. Il a falla,
      falli ?
      fallusse ?


    • HELIOS HELIOS 22 décembre 2018 20:01

      @JC_Lavau

      ... il phalussss...

      PAF,... pas la tête, pas la tête...


    • troletbuse troletbuse 23 décembre 2018 08:59

      @François Pignon
      Il s’est éteindu, voyons.


    • leypanou 22 décembre 2018 17:56

      Charlie Hebdo repris donc le flambeau en restant fidèle à la même ligne directrice d’Hara-Kiri à savoir : faire rire tout en faisant réfléchir 

       : ce n’est certainement pas l’avis de ceux qui ont quitté ce journal, à commencer par Siné, car la ligne directrice de Charlie Hebdo n’était pas seulement faire rire tout en faisant réfléchir.

      Charlie Hebdo de P Val n’a rien à voir avec le Charlie Hebdo original, même si beaucoup de journalistes sont restés.


      • benamri 22 décembre 2018 18:04

        elle se defoule sur l islam c est dans l air du temps

        pour elle une femme voilée est un appel au terrorisme

        on se demande qui est le terroriste dans cette hiostoire !!!!


        • aimable 22 décembre 2018 19:51

          @benamri
          comme quoi critiquer l’islam équivaut a prononcer sa propre peine de mort .
          la religion catholique a une autre époque pratiquait la même punition .


        • waymel bernard waymel bernard 22 décembre 2018 22:07

          @benamri le terroriste est celui qui massacre. Plus de 250 français tombés sous les attaques islamistes ces dernières années. Il ne fait aucun doute que tous ces tueurs avaient 1 ou plusieurs femmes voilées comme l’impose l’islam obscurantiste. Zineb n’a tué personne.


        • Biscotte Biscotte 22 décembre 2018 22:51

          @benamri = et alors, ou est le souci. J’ai le droit comme n’importe quel français de rejeter cette religion. J’ai le droit de demander le dégagisme pour cette idéologie hors de l’Europe. J’ai envie de voir toutes les mosquées fermées. Il n’y a quasi aucune réciprocité, aussi pourquoi se laisser envahir, avec à terme le changement de nos us et coutumes !


        • Christian Labrune Christian Labrune 23 décembre 2018 20:16

          on se demande qui est le terroriste dans cette histoire !!!!

          ==================================
          @benamri

          Enfin, une remarque pleine de bon sens, qui n’était encore venue à l’esprit de personne. Il faudrait en effet qu’on se demande enfin quel point commun il pouvait y avoir entre les dessinateurs de Charlie Hebdo, les clients de l’Hyper Cacher, les spectateurs du Bataclan, les promeneurs de Nice, le vieux curé normand égorgé, le colonel Beltrame, les morts plus récents de Strasbourg et tant d’autres que je renonce à citer : il y en aurait trop.
          Ce qu’ils avaient en commun, c’était d’être tous d’abominables terroristes, qui faisaient courir à l’islam en France un danger mortel. On ne le répétera jamais assez


        • Colon 24 décembre 2018 12:13

          @Biscotte
          Fallait pas coloniser les pays musulmans. Vous nous avez fait chier pendant des décennies en pillant les ressources et refusant l’accès à l’éducation aux autochtones, les renvoyant vers des illuminés pour leur apprendre la religion qui vous pose problème aujourd’hui. Demande des comptes à tes ancêtres espèce d’ignare. 


        • Alren Alren 24 décembre 2018 13:19

          @benamri

          La critique de l’islam n’est pas une mode.
          Il reflète la prise de conscience des honnêtes gens - comme aurait dit Montaigne - que l’injonction première du Coran est de convertir ou tuer les non-musulmans, que ce qui est non-musulman est impur, infréquentable, voué à l’enfer .
          Bref ceci est à l’opposé du vivre-ensemble qui est au cœur de l’esprit républicain laïque, que vous le vouliez ou non.
          Cette prise de conscience serait plus répandue chez nos compatriotes si une confusion n’était pas entretenue entre immigration et islam, l’immigré étant perçu pour certains comme ayant besoin d’aide et de fraternité.
          Mais des yeux se dessillent devant certains faits et certains propos des musulmans qui se « lâchent » quand ils se sentent « en force ».


        • Gloubi 24 décembre 2018 16:08

          @Colon et c est parce que vous nous haissez que vous affluez en masse chez nous ? Certes vous êtes incapables, enflés de religion et bouffis de fierté mal placée, de construire votre pays, mais est-il bien prudent de venir nous crier vos frustrations et vos complexes à la figure ?



          • Jeekes Jeekes 22 décembre 2018 19:21

            La femme la plus protégée de France...

             

            Nan, sans dec ?

            Moi j’croyais que c’était la mamy au micron.

             

            Ah ben non, j’suis bête, celle-là elle ’’a bite’’ sur jupiter.

            Céçakihesplik tout...

             


            • François Pignon François Pignon 23 décembre 2018 07:43

              @Jeekes

              « Ah ben non, j’suis bête, celle-là elle ’’a bite’’ sur jupiter.  »

              Et toi ?
              T’habites Porte des Lilas ?


            • Jeekes Jeekes 23 décembre 2018 10:03

              @François Pignon
               
              Et toi, on t’attend pour un dîner ?
               


            • François Pignon François Pignon 23 décembre 2018 12:12

              @Jeekes

              bingo


            • Jonas 23 décembre 2018 00:15

              "Va-t-elle rester fidèle à la ligne éditoriale de Charlie Hebdo qui est de faire rire tout en faisant réfléchir ou va-t-elle suivre une toute autre direction ?"

              Charlie Hebdo a interdit toute critique de l’Islam, et obéit ainsi aux principes de la charia islamique.

              Zineb El Rhazoui ne s’est pas couchée, elle a eu le mérite de dénoncer cette idéologie totalitaire, misogyne, antieuropéenne, antichrétienne et antisémite.


              • Colon 24 décembre 2018 12:16

                @Jonas
                Ah ! comme vous les aimez les arabes de service.


              • loulou 23 décembre 2018 01:30

                Votre article est un torchon, qui est de plus, sale et malodorant

                J’espère que vous avez une bonne machine à laver car il a comme un relent

                qui me rappelle l’odeur des heures les plus sombres de notre histoire.


                • imago imago 23 décembre 2018 03:13

                  @loulou
                  encore une manipulation dégueulasse par les fervents admirateurs de momo le pedo et sa secte moisie.
                  https://www.fichier-pdf.fr/2018/12/09/mohammed-et-aicha---brochure/


                • popov 23 décembre 2018 14:53

                  @loulou

                  C’est le coran qui est un torchon, c’est l’islam qui est sale et malodorant, et le Bédouin dépravé qui vous sert de prophète était un véritable trou de balle.
                  Vous voyez, c’est facile de vous répondre en employant votre style. Même pas besoin d’arguments.


                • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 23 décembre 2018 02:02
                  Maroc : Ali Amar et Zineb El Rhazoui entendus par la police

                  L’ancien directeur de l’hebdomadaire « Le Journal », Ali Amar, et Zineb El Rhazoui, co-fondatrice du Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali), ont été arrêtés vendredi matin, au domicile de la seconde à Casablanca. Ali Amar est accusé de vol par une ancienne collaboratrice et Zineb El Rhazoui de complicité.



                  ...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/2642/maroc-amar-zineb-rhazoui-entendus.html

                  • popov 23 décembre 2018 13:28

                    @Abdelkarim Chankou

                    Bonjour
                     
                    L’article que vous citez date de 2010.
                    Mais si on ne lit que votre commentaire, pourrait penser que cette arrestation vient de se produire.


                  • math math 23 décembre 2018 08:50

                    On s’marre bien dans les salons Parisiens..On y trouve de tout..des putes des philosophes bons marchés des politiciens véreux..Hollande Sarkozy Macron..etc !


                    • Remio Remio 23 décembre 2018 11:15

                      Il y a pas mal de citoyens de « l’extrême gauche » (dont je fais partie) qui soutiennent la vision de Zineb El Rhazoui à propos de l’islam. Sur ce sujet, elle est aussi soutenue, par des membres appartenant à tous les autres courants politiques du pays. On peut voir cela dans les innombrables twittes de soutien qu’elle a reçu de la part de citoyens et de personnalités de tous les partis.
                      Se focaliser sur le soutien de l’extrême droit pour la discréditer est malhonnête !

                      La déclaration de Zineb El Rhazoui sur la nécessité de devoir soumettre l’islam comme toutes les autres religions et sectes, aux lois la république, sont des propos sensés que tout républicain et tout laïque, peut reprendre et soutenir... Et pas seulement l’extrême droite !


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 décembre 2018 14:04

                        @Remio

                        Voilà un commentaire très réjouissant.
                        J’espère que vous allez convaincre de nombreux « citoyens de l’extrême gauche ».
                        Depuis des années, c’est pratiquement la totalité de la « Gauche », extrême ou pas, que je vois soutenir activement, avec le gouvernement, la soumission de la république à l’islam et pas le contraire.


                      • imago imago 23 décembre 2018 15:03

                        ouais, j’en connais qui ont même écrit des livres sur ces petits chéris.

                        aucun doute n’est possible, c’est bien la gogoche mondialiste.

                        les putains de l’islam


                      • Remio Remio 23 décembre 2018 18:37

                        @Pierre Régnier
                        Vous avez raison. Une grande partie de la gauche ferme les yeux sur les graves

                        dérives islamiques pour, soit disant, ne pas stigmatiser les musulmans. Alors que ce sont majoritairement les habitants des cités, surtout les femmes et les laïques, qui souffrent le plus de ces dérives religieuses. Ce sont eux qui subissent, en premier, les coutumes moyenâgeuses et rétrogrades de l’islam en l’absence de l’état qui a abandonné ces quartiers aux islamistes et aux trafiquants de tous poils.



                        • Gloubi 24 décembre 2018 16:10

                          @kalachnikov

                          c’en est le successeur : voyez bal tragique à Colombey


                        • Christian Labrune Christian Labrune 23 décembre 2018 20:02

                          « Calomnie hardiment, il en reste toujours quelque chose », disait Francis Bacon.

                          C’est apparemment l’objectif de cet article.

                          Il est cependant si mal ficelé qu’il n’en restera rien, et que cet incohérent ramassis des pires ragots renforcera la sympathie qu’on peut éprouver pour cette jeune personne que je ne connais pas mais dont je me propose de lire les textes. Pour être aussi salement attaquée, il faut nécessairement qu’elle ait visé juste.


                          • robert robert 23 décembre 2018 21:20

                            @Christian Labrune
                            bonsoir
                            elle ne prononce jamais le mot wahhabisme
                            nos politiciens non plus
                            or, c’est de là que vient tout le mal
                            donc attendons nous au pire


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 décembre 2018 10:04

                            @robert

                            Nos politiciens, y compris ceux qui gouvernent en ce moment, répètent au contraire, même s’ils ne prononcent pas le mot « wahhabisme », que c’est une « déviation » comme celle-là, ou comme le « salafisme » qui font le problème de l’islam en France. Or c’est faux : tout le mal vient de l’islam, pas de telle ou telle de ses composantes.


                          • Christian Labrune Christian Labrune 24 décembre 2018 11:23

                            c’est une « déviation » comme celle-là, ou comme le « salafisme » qui font le problème de l’islam en France. Or c’est faux : tout le mal vient de l’islam, pas de telle ou telle de ses composantes.

                            ................................................
                            @Pierre Régnier

                            Je suis tout à fait d’accord. J’ajouterai simplement : « de l’islam pris au sérieux ». Les versets de la période de Médine, dans le Coran, qui appellent au meurtre, sont très nombreux, et ils en abrogent d’autres plus « cléments » édictés à La Mecque. Vous rappelez quelquefois qu’on trouve aussi dans plusieurs livres de la Bible des justifications de la violence, mais les autres religions « du Livre » pratiquent l’exégèse anagogique depuis des siècles et ne pensent pas que des textes vieux de deux mille ans et plus puissent être pris à la lettre.

                            Il y a quarante ans, on aurait pu penser que le musulman français ordinaire, lisant le Coran, avait assez de bon sens pour en laisser tomber autant qu’il en prenait et qu’il était en voie lui aussi, pour parler comme Marcel Gauchet, de « sortir du religieux ». Ce retour vers un obscurantisme du haut moyen-âge a vraiment de quoi surprendre, et il fait bien voir, dans notre vieux pays héritier des Lumières, l’effondrement actuel du niveau de culture résultant de « réformes » successives du système d’instruction publique, lesquelles auront été autant de progrès vers sa destruction radicale.

                            L’idéologie abominable des Frères musulmans (voir les théories de Qutb), le salafisme, ne sont en rien des « déviations » de l’islam. Il s’agit d’un retour aux sources et du rêve d’un monde du XIe siècle, quand l’islam du temps des Abbassides étendait son empire colonial de l’Espagne jusqu’au-delà de l’Indus.
                            Il reste qu’après cette période brillante mais particulièrement cruelle, et dès les Ottomans, un lent processus de décrépitude s’amorce parce que la religion du Chamelier induit une lente fossilisation d’un monde qui, peu à peu, perd pied, n’est plus à même de suivre les progrès de la connaissance. C’est une chose très singulière que Mohammed Abdelwahhab, le père de l’islam wahhabite, le plus radicalement obscurantiste, ait pu vivre dans le fond de l’Arabie à l’époque du règne de Louis XV et de nos philosophes des Lumières ! Il faudra encore attendre un siècle avant que les Ottomans autorisent l’imprimerie, avec plus de trois siècles de retard sur le monde occidental. Dès ce moment, les jeux sont faits et le monde islamique colonisateur finira par être lui-même colonisé. La thèse de Hunttington sur le choc des civilisations ne me paraît qu’à moitié vraie : il y a bien longtemps que le monde islamique n’est plus ce qu’on pourrait appeler une civilisation, il est une survivance du moyen-âge dans une civilisation qui est désormais partout la même, de la Californie au Japon en passant par l’Europe et Israël. Deux époques très éloignée du monde coexistent donc désormais sur la même planète, et il n’est évidement pas difficile de comprendre que l’une des deux, si elle bouge encore, est arrivée presque au terme d’une agonie pénible et violente, mais qui finira par la mort, comme toutes les agonies. Exit Allah !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 12:29

                            @Christian Labrune. A condition toutefois que la Mecque ait existé du vivant de Mohammad... Tu fais confiance à des faussaires aux ordres des khalifes. Exactement comme les faussaires contemporains aux ordres, qui te vendent du RCA, Réchauffement Climatique Anthropique.


                          • Christian Labrune Christian Labrune 24 décembre 2018 13:24

                            A condition toutefois que la Mecque ait existé du vivant de Mohammad...

                            ...................................................................... ....
                            @JC_Lavau

                            Je ne me fie qu’aux faits historiques très sérieusement attestés, et en la circonstance au voyage nocturne de Muhammad, qui le conduisit par le septième ciel (les sources sont très sûres) de LA MECQUE, disent les textes, à Jérusalem. Or, il y avait un témoin dont j’ose espérer que vous ne mettrez pas en doute la probité : l’ange Gabriel en personne, et le cheval du chamelier s’appelait Bouraq, ce qui ne s’invente pas. Donc, la Mecque existait nécesssairement.

                            Je crois aussi au réchauffement climatique, et il est bien d’origine anthropique. J’ai fumé la pipe jusqu’en 2012. Depuis, je fume des cigares de marque La Paz, qui produisent, je le sens bien, une plus grande quantité de CO2. Grâce à un thermomètre ultra-sensible de mon invention, précis au dix millième de degré, et placé à l’extérieur de la fenêtre du salon, j’ai pu observer qu’il faisait nettement plus chaud à Paris quand il ne faisait pas plus froid.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2018 15:13

                            @Christian Labrune. Il est aussi attesté que le prophète, il a fendu la Lune en deux.


                          • Gloubi 24 décembre 2018 16:12

                            @JC_Lavau

                            celle d’Aïcha ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Poléthique

Poléthique
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès