• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 1963 - 2013 : de l’insoumission de Charles de Gaulle à la veulerie de (...)

1963 - 2013 : de l’insoumission de Charles de Gaulle à la veulerie de François Hollande

Pour commencer cette nouvelle année 2013, j'avoue que je n'ai guère envie de commenter les vœux pathétiques que François Hollande a prononcés à la télévision le 31 décembre au soir.

Comme le nouvel occupant de l'Élysée nous y a désormais habitués, il a administré aux Français un discours d'une banalité affligeante, ponctué d'exhortations machinales, d'effets d'annonces sur des usines à gaz administratives incompréhensibles, et de promesses incantatoires qui ne convainquent personne (à commencer par le fait que... « la zone euro a été sauvegardée »).

On a d'ailleurs appris ce 4 janvier que, selon un sondage BVA, 38% des personnes interrogées ont trouvé François Hollande « pas vraiment convaincant », et 25% « pas du tout convaincant », soit un total de 63%.

En d'autres termes, deux Français sur trois n'ont pas cru à ces vœux, prononcés d'ailleurs de façon saccadée, maladroite et à toute allure, comme un acteur novice monté inopinément sur la scène et pressé d'en finir. 

M. Hollande porte tellement en lui l'ennui, la banalité et la malchance que le quotidien Libération rapporte méchamment que les équipes de tournage ont dû s'y prendre à quatre reprises pour filmer cette allocution. À la première prise de son, une porte a malencontreusement claqué dans le fond de la salle des fêtes de l'Élysée. À la deuxième prise de son, le président a « bredouillé ». À la troisième prise de son, il s'est soudain avisé que son texte n'était pas bon et qu'il devait le « repatouiller » . Ce n'est qu'à la quatrième prise de son que l'on a eu droit au chef d'œuvre diffusé sur les ondes...

 

Magazine Le Point du 2 janvier 2013

 

Tout cela, bien sûr, serait sans intérêt si le fond du discours avait été un tant soit peu à la hauteur des enjeux du moment. Il n'en a évidemment rien été. Le seul élément un peu notable sorti de ce robinet d'eau tiède a été l'annonce faite par le président de la République qu'il avait comme « seul but » [ sic ! ] pour 2013 d'« inverser la courbe du chômage d'ici un an », en ajoutant que « nous devrons y parvenir coûte que coûte ».

Outre qu'il est spécialement piteux d'avoir ce modeste objectif comme « seul but » lorsque l'on est à la tête de la France, il est clair que cette promesse est suffisamment vague pour qu'elle ne contienne aucun engagement concret. Si ce n'est, peut-être, les prémisses d'un nouveau démantèlement des protections sociales et des salaires minima (ce qui donnerait alors à la formule « coûte que coûte » un parfum particulièrement cynique).

Mais il y a plus grave. C'est que cette allocution télévisée a montré de façon éclatante que François Hollande n'est pas à la hauteur de la fonction éminente qu'il occupe. Une fonction à laquelle les Français ne l'ont élu que par défaut, à la suite d'un concours de circonstances et d'un verrouillage médiatique féroce.

Tout au long de cette brève émission, je n'ai pu me défaire du sentiment d'avoir devant moi un étudiant intimidé et peu sûr de lui, sachant intérieurement qu'il est incompétent sur de nombreux sujets, et prenant l'air gauche et emprunté de celui qui passe le Grand Oral d'admission à l'ENA. À aucun moment, il ne m'a donné l'impression d'être cet homme d'État courageux et lucide, ce roc inébranlable dans la tempête, cet expert de la géopolitique mondiale, et ce défenseur déterminé et sincère du peuple français, dont notre pays a tellement besoin.


 

Du coup, je ne peux m'empêcher de faire la comparaison avec ce que pouvait dire et penser Charles de Gaulle, dans cette « réflexion de Nouvel An » qu'il fit à son ministre Alain Peyrefitte il y a 50 ans jour pour jour, le 4 janvier 1963.

L'extrait qui suit n'est pas, il est vrai, tiré d'une allocution publique, mais d'un propos en confidence tenu par le fondateur de la France Libre à son ministre de l'information. Mais peu importe : il permet de mesurer l'abîme extraordinaire qui sépare le niveau de lucidité, de réflexion et de courage entre deux présidents de la République française à un demi-siècle d'intervalle.

 


L'extrait ci-dessous est tiré du tome 2 de l'ouvrage C'était de Gaulle, d'Alain Peyrefitte, paru en 1997 chez Fayard (Editions de Fallois), pages 15 et 16.

 

EXTRAIT DE C'ÉTAIT DE GAULLE D'ALAIN PEYREFITTE (T.2 , pp. 15 -16)

Salon doré [de l'Élysée ]- 4 janvier 1963

Le Général m'offre en étrennes une réflexion de Nouvel An - l'ouverture d'une nouvelle époque pour la France et l'Europe :

« Nous avons procédé à la première décolonisation jusqu'à l'an dernier. Nous allons passer maintenant à la seconde. Après avoir donné l'indépendance à nos colonies, nous allons prendre la nôtre. L’Europe occidentale est devenue, sans même s'en apercevoir, un protectorat des Américains. Il s'agit maintenant de nous débarrasser de leur domination. Mais la difficulté, dans ce cas, c'est que les colonisés ne cherchent pas vraiment à s’émanciper. Depuis la fin de la guerre, les Américains nous ont assujettis sans douleur et sans guère de résistance.

« En même temps, ils essaient de nous remplacer dans nos anciennes colonies d’Afrique et d’Asie, persuadés qu'ils sauront faire mieux que nous. Je leur souhaite bien du plaisir.

« Les capitaux américains pénètrent de plus en plus dans les entreprises françaises. Elles passent l'une après l'autre sous leur contrôle.

« Il devient urgent de secouer l’apathie générale, pour monter des mécanismes de défense. Les Américains sont en train d’acheter la biscuiterie française. Leurs progrès dans l’électronique française sont foudroyants. Qu’est-ce qui empêchera IBM de dire un jour : « Nous fermons nos usines de France, parce que l’intérêt de notre firme le commande » ? Qu’est-ce qui empêchera que recommence ce qui s’est passé l’autre année pour Remington à Vierzon ? Les décisions se prennent de plus en plus aux États-Unis. Il y a un véritable transfert de souveraineté. C'est comme dans le monde communiste, où les pays satellites se sont habitués à ce que les décisions se prennent à Moscou. 

« Les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées.

« Bien des Européens y sont favorables. De même que bien des Africains étaient favorables au système colonial : les colonisés profitaient du colonialisme. Les nations d'Europe reçoivent des capitaux, certes ; mais elles ne veulent pas se rendre compte que ces capitaux, c'est la planche à dollars qui les crée ; et qu'en même temps, elles reçoivent aussi des ordres. Elles veulent être aveugles. Pourtant, à la fin des fins, la dignité des hommes se révoltera. »

Charles de Gaulle

4 janvier 1963


 

Avec un demi-siècle de recul, cette analyse de Charles de Gaulle est proprement fascinante, à la fois par sa justesse et par son actualité.

Car ce que le fondateur de la France Libre et de la Ve République disait le 4 janvier 1963 peut être repris, mot pour mot, le 4 janvier 2013.

On me permettra d'ailleurs de souligner à quel point les prétendus "gaullistes" de notre époque - de l'UMP ou d'ailleurs - n'ont rien à voir avec le modèle dont ils se prévalent sans vergogne.

  • => Qui entend-on en effet, de nos jours, expliquer que « L’Europe est un protectorat des Américains » ?
  • => Qui entend-on affirmer qu'il faut « maintenant nous débarrasser de leur domination  » ? 
  • => Qui entend-on décrire que les Européens ont une mentalité de « colonisés » ?
  • => Qui entend-on analyser que « les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, et les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées », et que la plupart « des Européens sont favorables » à cette vassalisation ?

Certainement pas François Hollande, dont les propos à un demi-siècle de distance montrent qu'il est tout entier le représentant de cette mentalité de « colonisés ».

Certainement pas non plus les dirigeants des grands partis politiques de droite comme de gauche, non plus que les prétendus "gaullistes" et souverainistes, non plus que les dirigeants d'extrême-droite comme d'extrême-gauche.

=> En vérité, seule l'UPR tient de nos jours, en 2013 comme depuis sa création voici bientôt 6 ans, le discours que tenait Charles de Gaulle comme réflexion de Nouvel An 1963.

C'est pourquoi, bien que l'UPR ne prétende nullement être un mouvement gaulliste, nos lecteurs me permettront de reprendre mot pour mot l'extrait cité précédemment de Charles de Gaulle et d'en faire la « Réflexion de Nouvel An » de l'UPR pour 2013.

Je souhaite à toutes et à tous une Bonne et Heureuse Année, et je forme des vœux ardents de redressement pour la France.

François Asselineau

4 janvier 2013

 

50 ans de distance, et une effrayante différence d'intelligence, de vision géopolitique, de lucidité, de courage et de droiture séparent Charles de Gaulle et François Hollande, dont on peine à réaliser qu'il est président de la République. Un géant d'un côté, un nain de l'autre.

_________________

François Asselineau

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (152 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • colza 6 janvier 2013 11:05

    @ teotl
    Comme vous le dites : « Le vieux chêne est mort, ne restent plus que les glands »
    Bonne journée smiley


  • Croa Croa 6 janvier 2013 12:08

    Même pas !

    (Un gland à vocation à devenir chêne.)


  • elle est bien bonne.....
    asselineau l’ami des élus locaux....parle de la veulerie de HOLLANDE

    il mérite d’etre poursuivi.......

    ET LA SIENNE SERVITEUR DE BARONS LOCAUX C EST QUOI DU THEATRE ??


  • SEPH SEPH 6 janvier 2013 19:17

    Comparaison idiote. En effet, le gland est le produit du chêne, et réciproquement le chêne est le produit d’un gland.

    Une bonne comparaison serait :
    Comparer De Gaulle à Hollande c’est comparer un chêne à une sapinette gommeuse.


  • lionel 7 janvier 2013 09:18

    L’écureuil,


    Votre diatribe est incompréhensible...

  • DES QU ’ON S OPPOSE AUX FASCISTES Les resistants deviennent « incomprehensibles »

    bons a fusiller ou a déporter...on peut reconnaitre que dans ce domaine vous avez une SACREE

    EXPERIENCE


  • AUTANT NOS ELUS NATIONAUX SONT A LA GRANDE MAJORITE .........DES LOBBYISTES

     LES LOCAUX SONT DES BARONS DU NEPOTISME

    650000 ELUS ..................90% DE TROP


  • noelle steve 7 janvier 2013 21:49

    je vous trouve injuste et insultant, hollande n’est pas le genre que vous aimez, vous préférez sans doute une personne plus agitée et gesticulante, hollande est un homme calme, pondéré, qui prend son temps, je lui fais confiance, il est parmi les plus diplomés des politiques et ce ne sont pas des personnes comme vous qui insultent, qui lui arrivent à la cheville ; il n’a rien fait jusqu’à présent qui puisse nuire au peuple ; et de gaulle qui a fait de grandes choses il est vrai, n’était pas parfait comme l’a dit un commentateur !!!


  • bouteyalo 8 janvier 2013 11:57

    désolé teotl, mauvaise comparaison car le gland a en lui le chêne qu’il sera

    (la graine se souvient de l’arbre qu’elle sera - Lao Tseu)


  • politzer politzer 8 janvier 2013 12:25

    ou de la santé sociale à la mauvaise santé mentale !!!


  • politzer politzer 8 janvier 2013 12:37

    ce n est pas une question de diplôme sinon Asselineau est au dessus ! vice major de l’ena ! c est une question de défense des intérêts de classe et de l’indépendance de la France . Hollande est un vassal de la fraction la plus réactionnaire du pouvoir yankee qui abaisse notre pays à exécuter ( c est bien le cas au sens propre cf Khadafi !) les bases besognes de cet impérialisme dont Miterrand lui même disait qu’il mène une guerre féroce contre la France ! Voyez ce qui se passe en Syrie où les intérêts français dans cette région du monde sont ignorés ; elle est loin la politique arabe de la France ! Même la DGSE s en plaint ! afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/4596-quand-la-communaute-du-renseignement-se-rebelle-contre-la-strategie-suicidaire-de-la-france-en-syrie.html


  • Jean Valjean Jean Valjean 6 janvier 2013 11:15

    Oui, c’est sûr que comparé à Hollande....
    Mais vous citez la une des meilleures facettes de De Gaule, alors qu’il venait de singer les catastrophiques accords d’Evians après avoir trompé et trahi les Français d’Algérie (son fameux « L’Algérie restera Française » en 58...) et laissé lâchement massacré les Harkis entre autres.


    • ARMINIUS ARMINIUS 7 janvier 2013 08:07

      Merci JeanValjean pour ce petit rappel, attendez-vous à une volée de bois-verts ! Pourtant le grand Charles ne l’a pas toujours été...c’est aussi sous son régime que le SAC( Service d’Action Civique) de triste mémoire a pu naitre, ainsi que l’article 16 qui permet au chef de l’Etat de prendre tous les pouvoirs en cas de crise...véritable porte ouverte à la dictature... quant à Mai 68...il faut avoir vécu l’époque pour savoir à quel point la coupe était pleine...les Français en avait assez de ce régime totalitaire sans partage, à la censure omniprésente ( Boris Vian, Kubrick etc...) et je ne parle pas de l’innommable Papon...ministre de De Gaulle, la liste n’est pas limitative, il existe d’autres zones d’ombre comme celle de sa progéniture : L’amiral Philippe : un parfait crétin qui aurait du être radié de l’Armée de l’Air après avoir apponté sans larguer ses bombes ! . ..Il est vrai qu’à l’époque Mr Asselineau était encore assez jeune pour croire aux contes de fées...


    • lionel 7 janvier 2013 09:38

      Bonjour Jean Valjean,


      désolé que vous soyez tant « moinçé », surtout contre l’autre Troll à dix Franc CFA (Le soit disant Suisse) est plébiscité !!!... 

      Il ne s’agit pas d’une apologie de De Gaulle dans l’intégralité de sa vie, ni d’une posture Gaulliste mais de toute évidence, de la comparaison entre deux présidents de la République. A l’UPR, nous dénonçons l’impérialisme étazunien, comme Ron Paul, Kucinich, Chomsky, Nader... Parce que les étazuniens n’y gagnent strictement rien, ni les dizaines de peuples brisés qui ont subit son extrême violence, la subvertion permanente qu’elle impose et la déshumanisation.

      Annie Lacroix-Riz nous dit dans une des conférence que l’on trouve sur la toile (à Montpellier si mes souvenirs sont bons), que la guerre d’Algérie a duré le temps que le partage des soit disante décolonisations soit réglé. Les zétazunis jouant un rôle crucial dans cette période. 

      Il serait du plus grand intérêt de mieux connaître cette période de l’histoire et d’en connaitre les aspects occultés à la masse... 

      Ceci dit De Gaulle n’était pas parfait, moi non plus, Asselineau non plus mais il avait la dignité de résister à la « pieuvre » incarnée politiquement par les zétazunis en Amérique alors qu’Hollande n’en est que la créature tout comme l’était le psychopathe Nagy Bocsa 

      Il est évident que 


    • Jean Valjean Jean Valjean 7 janvier 2013 10:15

      @Lionel
      "il avait la dignité de résister à la « pieuvre » incarnée politiquement par les zétazunis en Amérique alors qu’Hollande n’en est que la créature tout comme l’était le psychopathe Nagy Bocsa.« 

      Je suis tout à fait d’accord sur les qualité du Général quand à sa volonté farouche de préserver la souveraineté de la France et c’est vrai que comparé à la lâcheté de Flamby.., Mais l’idolâtrie aveugle de tous ces soit disant »Gaullistes" m’emmerde profondément.


    • lionel 7 janvier 2013 11:26

      @ Jean Valjean,


      Toute « idolatrie aveugle » est emmerdante... 

      Un jour, un ami soufi m’a dit à peu près cela :
      « lorsque tu rencontre une personne, discerne ses qualité et ses défauts. Fait tient ses qualités, laisse lui ses défauts ». 
      gardez l’esprit critique, l’ouverture d’esprit.
      Bonne journée

    • Jean Valjean Jean Valjean 7 janvier 2013 13:27

      @Lionel
      « lorsque tu rencontre une personne, discerne ses qualité et ses défauts. Fait tient ses qualités, laisse lui ses défauts ».
      C’est sûrement une bonne philosophie de vie !


    • fecirbaden 6 janvier 2013 11:23

      Faux seul le front de gauche dénonce cet état des choses en dénonçant le marché transatlantique ainsi que la domination (libéral) américaine en général. Il lui en coute suffisamment de le dire.



      • Traroth Traroth 6 janvier 2013 21:54

        Mensonge ! Le front de gauche est la seule opposition qu’on entend. Et souvent le seul parti à voter contre les mesures du PS.


      • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 07:50

        fecirbaden,
        Le PCF, principale composante du FdG va se présenter des listes électorales avec le PS pour les Municipales de 2014, sauf quelques exceptions comme à Arras ou Lens.

        JDD du 9/12/2012 : « Le PCF rêve de conquêtes. 4 Villes sont dans le viseur : le Havre, Calais, Nîmes et Sète. Pour les faire basculer, le PCF mise sur l’ UNION DE LA GAUCHE. Ici comme ailleurs. » Nous ne voulons pas de primaires à gauche. On n’est pas là pour faire des listes face au PS« tranche Lydie Benoist, responsable du secteur élections.

        Le Monde 2 janvier 2012 : » Les Maires PCF soucieux de leur lien avec le PS« 
        Dans la perspective des Municipales de 2014, les Maires PCF veulent maintenir cette entente, notamment dans la quarantaine de villes de + de 20 000 habitants.
         »Ce n’est pas le Parti de Gauche qui va décider de la ligne des Maires communistes."

        Vous essayez de faire croire aux Français que vous construisez un Parti à Gauche de PS, contre le capitalisme et contre le PS, mais le PCF signe des listes avec le PS... faudrait savoir
        sur quelle étagère vous errez....


      • lionel 7 janvier 2013 09:53

        Bonjour Concitoyen Traroth, 


        Justement, si le FDG est la seule « opposition » que l’on entend (avec celle du FN de la fille de son père), il y à matière à s’interroger.

         Pourquoi Monsieur Asselineau, qui lui cherche à rassembler au delà de la dichotomie droite/gauche si utile au « grand capital »pour garder les citoyens divisés (et qui ne pouvait aboutir qu’au bi-partisme Orwellien), n’a aucune antenne ? Pourquoi sa page Facebook a t’ elle été effacée ? Et si lUPR (un parti provisoire faut t’il vous le rappeler ?) était la formation politique la plus subversive ?

        Son « blackboulage » est un indice de ce qu’elle dérange authentiquement.

        Bonne journée

      • révolQé révolté 7 janvier 2013 10:41

        Le front de gauche,dirigé par le + européiste des européïstes dénnonce quoi... ???
         smiley


      • Traroth Traroth 7 janvier 2013 11:32

        @révolté : Vous devriez vraiment essayer de vous informer, de temps en temps...

        Le front de gauche refaisant retoquer plusieurs projets de loi au Sénat, Mélenchon étant totalement seul à s’opposer à la ratification de l’ignoble « règle d’or », et tout aussi seul à s’opposer à la hausse de la TVA, etc.


      • lionel 7 janvier 2013 12:02

        Concitoyen Traroth,


        Malgré votre point de vue politique divergent, vous n’êtes pas un ennemi et je vous souhaite le meilleur, la santé etc... Ceci dit, le personnage que vous soutenez était un européiste convaincu et appelait à voter pour la ratification du traité scélérat. Dans le même temps, Monsieur Asselineau, qui n’a encore trompé personne, se faisait « niké » par la créature sans âme Pasqua (comme d’autres) à cause de son refus de la tyrannie européiste. 



      • Jean Valjean Jean Valjean 7 janvier 2013 13:25

        "Ceci dit, le personnage que vous soutenez était un européiste convaincu et appelait à voter pour la ratification du traité scélérat"

        Mélenchon est toujours un Européiste convaincu qui croit pouvoir refonder l’Europe des lobbys et des banquiers à lui tout seul. Il refuse obstinément de voir qu’il n’y a plus rien à tirer de cette Europe totalitaire et technocratique au service des ogres de la finances et des lobbys.

        J’ai un moment cru en Mélenchon, mais sans trop y croire...


      • comme vous et l UMP rabattez vers le FN non a l UMPFN de buisson et copé

        DEGAULLE LUI RESPECTAIT LES COMMUNISTES TOUJOURS RESISTANTS AUX NAZIS PUIS

        AU NOUVEL ORDRE MONDIAL que vous soutenez..........................VIVE LE FDG ET LE PC


      • gorgonzola 7 janvier 2013 14:35

        Hélas pour le Front de gauche, il est... à gauche. L’UPR, est un mouvement trans-partisan qui prend acte des enseignements de la victoire du non au référendum de 2005 : en 2005 Mélenchon seul n’aurait pas obtenu la victoire du non, ce sont les ’nonistes’ français de gauche et de droite qui l’ont emporté collectivement (avec une répartition de 60% et 40% grosso modo). Il se trouve que les justifications du vote du non étaient très diversifiées et parfois même opposées entre elles mais au final retenez bien que c’est cette convergence et elle seule qui a fait que le non a dépassé la majorité...

        C’est l’enseignement que nous devons absolument retenir : si nous voulons en finir avec le projet politique de (dé)construction européenne qui nous est imposée et avec la fausse alternance UMP/PS imposée par les médias (75% du temps d’antenne accordée à ces 2 seuls partis), il faut focaliser toutes les forces contestataires dans un nouveau but commun intermédiaire au lieu de les diviser en deux camp. La charte de l’UPR est ce qui peut le mieux incarner ce projet de libération trans-partisan (vous pouvez le vérifier maintenant et ici : www.google.fr/search ?q=upr+charte&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a).


      • Traroth Traroth 8 janvier 2013 11:29

        Effectivement, l’UPR n’est ni de gauche ni de droite, puisque sortir de l’union européenne est son seul programme.


        C’est un peu court, je trouve !

      • politzer politzer 8 janvier 2013 12:41

        Mélenchon a appelé à voter Hollande SANS CONDITIONS dont never forget vous les idolâtres de la sociale démocratie passée au libéralisme le plus veule et le plus destructeur de la nation et des masses salariées !


      • politzer politzer 8 janvier 2013 12:45

        Mélenchon braille , hurle , vocifère , fait d autant plus de bruit qu’il n aboutit à RIEN de concret sinon à faire croire qu’il est un opposant à Hollande le champion du libéralisme , alors qu’il n est que son râteau électoral de « gôche » ; marxisme façon groucho !


      • Traroth Traroth 8 janvier 2013 14:19

        Mélenchon a appelé à voter pour Hollande contre Sarkozy. Et sans négocier son appui, ce que ses véritables partisans lui auraient reproché. Partout, on aurait entendu « Mélenchon va à la soupe ». Ca devient pénible de le répéter...


        Et du concret, il y en a : le Front de Gauche a réussi à faire capoter plusieurs votes au Sénat. Et Asselineau, il aboutit à quoi ?

      • François Asselineau François Asselineau 8 janvier 2013 18:59


        @Traroth
        Contrairement à ce que vous affirmez, la sortie de l’UE est fort loin d’être notre « seul programme ».

        Elle est la clé de voûte de notre programme, cela c’est exact. Pour la simple et bonne raison que si la France ne dénonce pas juridiquement les traités européens, tout programme est vide de sens puisque les traités européens fixent la quasi-totalité des orientations politiques stratégiques de notre pays.

        La sortie de l’UE est donc le préalable indispensable à tout vrai programme applicable. Tout comme la défaite de l’Allemagne et la libération du territoire national étaient le préalable indispensable à la mise en œuvre du programme du Conseil National de la Résistance.

        Mais l’UPR a un programme autrement plus vaste et détaillé, qui s’inspire d’ailleurs étroitement de celui du CNR.

        -----

        Si vous souhaitez découvrir ce programme in extenso, tel que je l’ai personnellement présenté le 3 décembre 2011, je vous conseille de le visionner en vous reportant à la page :

        http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

        Cette présentation est très complète et très pédagogique, et elle comporte une mine d’informations et de propositions, souvent d’une grande originalité pour les internautes qui nous découvrent. Elle est cependant très longue (5 heures au total) et je vous suggère de la visionner par petits épisodes et progressivement.

        Si vous n’avez pas ce temps à consacrer, vous trouverez une version écrite synthétique de ce programme en version PDF, téléchargeable et imprimable en cliquant sur :
        http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf

        Si vous daignez consulter ce programme de 64 pages, il ne vous sera matériellement plus possible d’affirmer que sortir de l’Europe serait le  « seul programme » de l’UPR.

        François Asselineau


      • gorgonzola 9 janvier 2013 01:37

        "Mélenchon a appelé à voter pour Hollande contre Sarkozy. Et sans négocier son appui, ce que ses véritables partisans lui auraient reproché. Partout, on aurait entendu « Mélenchon va à la soupe »."

        Alors qu’en appelant à voter pour Hollande sans conditions, Mélenchon passe pour la voiture-balai et le FdG un parti râteau du PS auprès de ses véritables partisans (ceux qui ont claqué la porte du FdG suite à cette trahison). L’UPR n’a eu de cesse d’avertir les électeurs potentiels du FdG, ici et ailleurs, de ce qui se passerait avec ce mouvement, 1 an déjà avant les élections. C’est un grand classique de la politique française.


      • Gollum Gollum 6 janvier 2013 11:36

        On se retrouve comme dans les années 1420... Il va nous falloir bouter hors de France les Anglo-Saxons.. Qui sera la nouvelle Jeanne ? Et qui sera le nouveau Charles VII ?


        L’histoire se répète et se prépare à son apothéose finale..

        • Txotxock Txotxock 6 janvier 2013 11:36

          Ach ! La nostalgie de l’homme fort....


          • at974 at974 6 janvier 2013 16:56

            Mais c’est la seule idéologie de DROITE en France.

            Se trouver un Chef (peut importe lequel, même SARKOZY, même LE PEN) et se rassembler autour et à partir de là croire que tout est parfait.
            Taire les catastrophes, dénoncer la Gauche...Voilà bien le seul credo de la Droite. COPE l’a bien compris.

          • lionel 7 janvier 2013 10:06

            Ah ! le Respect pour un homme courageux, ouvert d’esprit, ampathique, intelligent, grognon, spirituel, qui accepte les multiples critiques de ses adhérents de toutes couleurs, issus de nombreuses tendance ! Alors qu’il doit subir la contre propagande financée par l’empire... Les « hommes forts » , au sens où vous l’écrivez, sont bien souvent des psychopathes...


            Nous respectons, nous militons avec un homme VRAIS ! (s’il trahit, nous le verrons, nous avons adhéré selon une charte très précise.

          • lionel 7 janvier 2013 11:29

            Votre logo bretonnant ressemble étrangement au drapeau étazunien... Quelle est son origine ? Connaissez vous son histoire ?



          • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 janvier 2013 11:38

            Cet article contient un scoop en tout cas : l’ UPR admet avoir 50 ans de retard !


            • emphyrio 6 janvier 2013 19:12

              ...et Mmarvinbear représente les forces de Prôôôgrés social, la tendance coup de pied au cul s’est parce que son derrière est devant lui.


            • lionel 7 janvier 2013 10:09

              Vous, vous êtes payé tous les mois... Par qui ? Faites vous cela par vénalité ? 


            • le général c’étair au temps de guerre sur le terrain....maintenant sous prétexte de guerre

               économique....on nous fait gober une crise économique « chaque année ».....

              on nous divertit....pour diverger....mariage des gais.....expatriations des « clowns du show

               business » ou guerre de religions dans les écoles.... 1 CITOYEN SUR 2 DE FAIT AVOIR

              ON NE PEUT PLUS NOUS CACHER GRACE A DE VRAIS MEDIAS COMME LE CANARD OU AGORAVOX QUE LA FRANCE EST LE PAYS DE LA DOUBLE PEINE « DEMIS SALAIRES ET DOUBLES LOYERS »
              ET QUE NOS ELUS NATIONAUX NE SONT PLUS NOS REPRESENTANRS MAIS LES LOBBYISTES DES GRANDS GROUPES INSTALLANT AINSI LE NOUVEL ORDRE MONDIAL........


            • titi 6 janvier 2013 11:50

              Même si je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre article (comment prétendre tirer les mêmes conclusions sur l’analyse du monde à 50 ans d’intervalle), je ne peux qu’être d’accord sur l’indigence intellectuelle de nos élites.

              Elles se contentent de gérer les affaires courantes. Sans vision. Sans « plan ». Sans « stratégie ».

              Rien à proposer, à part augmenter les impots, et nationaliser des industries qui appartiennent au passé plutot que de construire celles de l’avenir.


              • Croa Croa 6 janvier 2013 18:30

                « aux Américains il y a bien longtemps qu’ils ne sont plus maîtres de leur pays. »

                Oui, les américains sont comme nous tenus par le bout du nez. Mais si l’on considère par là la Nation américaine c’est un peu vrai... L’auteur manque juste d’un peu de rigueur et donc d’exactitude.

                Dire que les responsables sont les sionistes (de sales types mais pour d’autres raisons) et les francs maçons est aussi con. Il y a une oligarchie qui détient les vrais pouvoirs mais il faudrait plutôt la chercher dans la très haute bourgeoisie, dans les ’’Bildenberg’’ et autres cercles du même genre.


              • lionel 7 janvier 2013 10:21

                « Les Nazis sont des groupuscules »... 


                En êtes vous sure ? Connaissez vous les livres de Christopher Simpson ? Si vous lisez l’Anglais, je vous les conseil. Et si la FM n’était qu’un outil, ?

                Pourquoi certain au zétazunis ont fait venir des anciens Nazis comme Dornberger ou son boss Von Braun ? Pourquoi célèbre t’on des Nazis dans certain pays de la Mer Baltique et ce, en toute impunité, avec la présence de haut responsables de l’Empire ? Les choses sont peut être plus complexes qu’elles n’apparaissent... Comment de très nombreux Nazis ont-ils pu s’installer en Amérique du Sud ? Qu’est que sont réellement les réseaux Stay Behind... Pourquoi Skorzeny est-il devenu un des formateur des services secrets de l’Egypte ?

                Un étudiant en conspiration devrait toujours, en bon paranoïaque (rire), douter, chercher. Et en bon chercheur, scientifique, être capable d’infirmer sa thèse, de l’affiner...

                Vous aurez compris que je ne parle pas des nazillons au crâne rasé...

                Bonne journée, bonne quête de vérité, sur ce monde et sur vous même !



              • gorgonzola 7 janvier 2013 15:44

                @Teotl : l’UPR a pour vocation de rassembler sur un but précis et concret qui est la sortie de l’UE et la récupération des pouvoirs volés au peuple français. Si elle se limite à ces objectifs c’est de façon volontaire. Concrètement ce sont les articles 32, 39, 63, 123, 168, 169... et ainsi de suite qui nous font perdre 1 usine par jour, qui nous obligent à emprunter aux banques privées ou qui introduisent les OGM dans nos assiettes et met nos agriculteurs sur la paille. Nous devons agir au plus juste si nous voulons agir ensemble, sans division ni querelles partisanes. De plus si l’élite mondialiste peut opérer en toute impunité ce n’est pas parceque Mr Asselineau n’en parle pas vous le savez bien. C’est avant tout un problème d’endormissement des masses par les médias (qui est au coeur des préoccupations de l’UPR) et de corruption des élites (et de ce côté là j’imagine mal Mr Asselineau prendre des lobbyistes et autres adorateurs de think tank dans son gouvernement). Ne cherchez pas de solution politique nationale au problème mondial du sionisme ou autre oligarchie financière car elle n’existe pas. Par contre ce qui est sûr c’est que plus il y aura de chefs d’états farouchement attachés à l’indépendance de leurs pays et aux intérêts de leurs peuples dans le monde - et François Asselineau est de ces hommes là - et plus l’élite mondialiste sera contrariée.


              • nicolas_d nicolas_d 7 janvier 2013 16:37

                @theoti

                « Et qui domine cette oligarchie (Bilderberg, Trilatérale, CFR) ?
                Les sionistes et les Francs Maçons : on y revient toujours ....
                 »

                Ca tient pas debout. Vous dénoncez les approximations d’Asselineau à propos des « américains » en en faisant vous même avec d’autres.

                Comment faites-vous pour faire rentrer tous « les sionistes et les francs maçons » à la tête de l’oligarchie ?


              • lionel 9 janvier 2013 07:53

                Teotl


                Bonjour,

                Voici pour la réponse à votre question, la première référence que j’ai trouvé sur Google à mon affirmation. Si vous fouillez le sujet, vous verrez que même le RV en a parlé il y a quelques années (ce n’est pas un dérapage, l’affaire est institutionnelle) et que les Bush eux même se sont rendu à ce genre de commémoration. 


                L’Egypte n’était pas sous le contrôle Anglo-Saxon ? Ah bon ? Je ne suis pas historien mais agronome, pourtant il me semble bien que ce pays était sous contrôle Britannique... Quand à l’Amérique du Sud (il faudrait peut être préciser, c’est vaste), il est évident que de nombreux pays étaient depuis un bon moment des « républiques bananières », c’est à dire des pays où les sociétés (bien souvent et surtout étazuniennes) privées et différentes mafias, contrôlaient en sous main le pouvoir local pour mieux piller les ressources. C’est cette manne qu’il fallait préserver afin qu’elle ne passe passe sous l’influence Soviétique et qui justifia le Plan Condor de l’arch-psychopathe Kissinger.

                 Lisez Simpson si vous comprenez l’Anglais... Blowback et The Splendid Blond Beast.



              • spartacus spartacus 6 janvier 2013 11:57

                Hollande n’a pas prononcé un seul mot sur les individus, la liberté, la responsabilité, la libre initiative. Pas un mot sur les entrepreneurs et la création de richesse


                Nous sommes bien en présence d’un discours bobo socialiste français : tout part et tout vient de l’État, de l’État, de l’État, les individus sont débiles doivent être guidés et modelés par les chefs suprêmes d’Enarques formatés qui phagocytent l’Etat (comme l’auteur).

                Ce texte est un Enarque, qui critique un Enarque en citant un auteur Enarque.
                Un monde de pensée unique. Nombril de lui même qui tue notre représentativité et notre démocratie. 

                • HugoS HugoS 6 janvier 2013 12:48

                  Spartacus nous rejoue le coup des « Envahisseurs » en voyant des Bobos Socialistes partout.
                  Comme si être socialiste impliquait forcément d’être bourgeois (et que d’être de Droite impliquait d’être un travailleur, ben voyons).
                  On critique volontiers le monde de pensée unique d’un Etat omniprésent.
                  Curieux quand on sait que par exemple :
                  Le Figaro, L’Etudiant, L’Express, L’expansion, Metro pour les citer appartiennent à Mr Serge Dassault
                  Le Journal du Dimanche, Elle, Europe 1 appartiennent à Mr Lagardère
                  Le Point à Mr Pinault.

                  Le point commun entre ces 3 hommes ? Chacun était ami proche de Mr Sarkozy et chacun se réclame libéraliste.
                  Le libéralisme, minorité oppressée par la pensée unique socialiste ?
                  Prenez nous pour des débiles tiens.


                • foufouille foufouille 6 janvier 2013 13:27

                  (et que d’être de Droite impliquait d’être un travailleur, ben voyons).

                  un mec de droite travailles, meme quand il manges au resto ou dort


                • spartacus spartacus 6 janvier 2013 16:52

                  ? ??

                  @HugoS
                  Ne faites pas dire aux autres cz qu’ils ne disent pas.

                  Un socialistes a une idéologie de soumission à l’état et ne voit que des solutions étatiques à tout. Pour lui l’’état doit se mêler de tout. 

                  Les socialistes se retrouvent en sur nombre dans les obligés de l’état. Ce sont eux qui font que 55% des députés sont fonctionnaires ou obligés de l’état. Des départements complets en France ont plus de 75% d’élus fonctionnaires. 
                  Les Énarques sont majoritaires dans ce parti. Les députés socialistes votent le budget en conflit d’intérêt. Ils sont en « disponibilité ». 
                  Le socialisme n’est qu’un groupe d’intérêt du secteur protégé qui agit contre le secteur privé pour son propre Intérêt. 
                  90% de ses membres sont des redevable de l’état.

                  Pour les journaux :
                  Tous les journaux de droite comme de gauches sont remplis de journalistes formatés aux 2 grandes écoles de journalisme que dont CFJ et l’ESJ de Lille.
                  Un sondage sur les votes des élèves journaliste indique 100% de votes pour les candidats de gauche dans la première ! Et « seulement » 87%, toujours pour la gauche bien sûr, dans l’autre.
                  Mais attention dire qu’une ségrégation a l’entrée existerai à l’entrée et dans les cours. Un socialiste devant ce simple exemple ne va pas l’admettre.

                • HugoS HugoS 6 janvier 2013 20:44

                  « Ne faites pas dire aux autres cz qu’ils ne disent pas »
                  Je vous fais dire ce que vous sous entendez.
                  Il y’a un manque de précision dans vos commentaires qui joue la carte de la caricature.

                  « Un socialistes a une idéologie de soumission à l’état et ne voit que des solutions étatiques à tout. Pour lui l’’état doit se mêler de tout. »
                  Bien sur qu’un socialiste a une idéologie de la soumission à l’Etat. N’importe quel homme politique a une idéologie de soumission à l’Etat, de quel courant qu’il soit.
                  Parce que je rappelle quelque chose que vous semblez avoir oublié :
                  L’état est censé représenter la voix du peuple dans les démocraties.
                  (Oui je vais aussi jouer la carte de la provoc’ à coup de police grasse smiley )
                  Maintenant que les Socialistes se melent de tout, est amusant.
                  Les Socialistes en France n’ont pas rendu l’Espionnage et la Surveillances des Communications d’un Individu, sans accord du juridique, légal.
                  Les Républicains et le Patriot Act l’ont fait. smiley

                  Maintenant quand aux Solutions Etatiques, heuresement qu’il y’en a.
                  Je parle de l’Etat Providence, hantise des libéraux, bien sur.
                  C’est vrai qu’on pourrait se dire que les marchés sont stables et savent s’auto-réguler...
                  ... Ah attendez, c’est faux, on a eu la crise de 2008 smiley

                  Maintenant je contesterais pas que l’Etat a certainement trop de fonctionnaires. Il n’y a qu’à regarder le système de repartition des cotisations qui est alambiqué pour rien.
                  Le problème est que sous l’air Sarkozy, ils ont viré les fonctionnaires n’importe ou.
                  On se retrouve avec des tribunaux qui ferment, des hopitaux qui ferment.
                  Il y’a des zones en France, ou les ambulances les plus proches mettent 40 minutes à venir.
                  Les écoles se retrouvent avec des classes de 30 personnes.

                  « Le socialisme n’est qu’un groupe d’intérêt du secteur protégé qui agit contre le secteur privé pour son propre Intérêt. »
                  Le libéralisme n’est qu’un groupe d’intérêt d’un secteur privilégié qui agit contre le secteur public pour son propre intérêt.
                  C’est vrai qu’avec l’Etat Régalien, les citoyens seront obligés de se ruiner encore plus à payer une sécurité sociale, pour éviter de souffrir en cas de maladie.
                  Obligé de payer l’éducation de leurs enfants.
                  Que de marchés fructueux auxquels les défenseurs du libéralisme sont certainement totalement désintéréssés smiley :->

                  Concernant les journaux.
                  Je serai curieux de voir d’où viennent ces sondages, dans quel cadre ils ont été fait et par qui.
                  J’imagine que son auteur en a plein d’autres sur Sciences Po, a moins qu’il imagine que les deux écoles de journalisme qu’il cite sont les seules formation dans ce domaine de Françe. smiley
                  Après ca m’étonnerait qu’un Socialiste, voir un Communiste arrive à diffuser ses idées dans des journaux ou la ligne éditoriale est vérouillée à ce sujet (vous avez déjà vu un papier de Gauche dans le Point ou le Figaro peut être, qu’on rigole ? )
                  Ce qu’ils font, c’est comme tout les autres.
                  Ils ne sont pas d’accord, mais pour éviter de crever de faim ils s’éxécutent.
                  On parle du formatage libéralisme dans les écoles de Commerce sinon ? smiley
                  http://www.liberation.fr/societe/01012305826-hec-ecole-de-l-acquiescement-au-liberalisme


                • spartacus spartacus 6 janvier 2013 23:56

                  Effectivement vous avez raison la sécurité sociale les privilégiés de l’état ne cotisent pas à la CNAV (branche vieillesse) Ce groupe social du public se permet d’avoir des régimes spéciaux différenciés payable à crédit par les générations suivantes. 


                  Toujours étonnant cette croyance de gauche sur tous les sujets se croire du bon coté. 
                  La sécu vous êtes les premiers à vous moquer d’elle, avec vos régimes spéciaux. Par patriotisme, vous voudriez une retraite unique, plutôt qu’une retraite en exil de prélèvement sociaux ?

                   suffisance de croire qu’ils sont dans le bon coté, mais dans les détail des exemples, pas vraiement. C’est bien d’être de gauche, la morale de contradiction en quelsue sorte ;

                  Aujourd’hui l’éducation des enfants en privé est préférable. Absentéisme moindre, implication des personnels. Actuellement elle est limité par décret à 20%. Elle n’est pas en libre concurrence avec le privé. Nous aurions de meilleurs résultats mondiaux pour un cout bien moindre. Perso j’ai toujours été surpris de voir des gamins avec années d’anglais (depuis la 6eme) incapables de prendre le téléphone en anglais.

                  Les sondages ont étés faits par les étudiants eux mêmes.
                  Un autre sondage indique que 74% des journaliste ont voté Hollande.

                  La droite française n’est pas libérale. les articles du figaro pas plus, ils sont dans la culture étatiste apprise à l’école.

                  Allez HugoS. 

                • HugoS HugoS 7 janvier 2013 00:48

                  J’ai jamais dis que je suis pour les régimes spéciaux. Que ca soit dans toute branche de l’état.
                  Bien sur qu’il faut réformer l’Etat.
                  Mais il y’a la différence entre vous et moi, c’est que moi j’essaye de faire le diagnostic de comment le soigner, quand vous, vous cherchez à lui couper la tête.

                  Quand à l’éloge sur l’Ecole Privée, j’en connais quelque chose, j’étais en Lycée Privé.
                  Ma mère, séduite par l’argument que ce que l’on paye est forcément mieux que ce qui est gratuit, s’est ruiné à payer ce lycée, puisqu’elle vient d’un milieu modeste.
                  Le résultat : le lycée public voisin avait un taux de réussite au BAC de 10% supérieur que ce Lycée Privé l’année ou je l’ai passé.
                  L’absenteisme était bien présent et mes camarades venaient jamais en Cours d’Anglais (on était 7 sur 19 à y’aller).
                  Le seul avantage que j’ai eu, c’est qu’on était en classe de 19 pas de 30.
                  On peut dire merci à qui déjà pour les classes de 30 dans le public ? smiley

                  « Un autre sondage indique que 74% des journaliste ont voté Hollande. »
                  Tant mieux pour eux. Qu’est ce que je disais déjà sur les lignes éditoriales ? smiley

                  « La droite française n’est pas libérale. les articles du figaro pas plus, ils sont dans la culture étatiste apprise à l’école. »
                  HAHAHAHA
                  J’en ai mal au zygomatiques.
                  Réduire les impots, abroger le cout du travail, ce n’est pas l’obsession de l’UMP ?
                  C’est pas vous qui défendiez le mandat de Sarkozy ?
                  Quel superbe retournement de veste, j’en ai des frissons smiley
                  Le Figaro est totalement libéral : ils le disent eux même :
                  http://www.lefigaro.fr/debats/2006/09/25/01005-20060925ARTFIG90129-le_figaro_ou_l_eclectisme_liberal.php

                  Et le formatage libéraliste en école de commerce, vous voulez pas en parler ?
                  Comme les chiffres de pauvreté en Russie Poutinienne et en Angleterre Thatcherienne ?
                  Après tout, merci de m’appuyer la dessus : Qui ne dit mot, consent, comme on dit smiley

                  Allez fuyez Spartacus.


                • lionel 7 janvier 2013 10:28

                  Monsieur HugoS,


                  Mes respects, votre argumentaire est excellent.

                • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 18:41

                  Spartacus,
                  Je sens que vous êtes mûr pour lire « Les évangélistes du marché » de Keith Dixon.... !
                  Les néolibéraux sont viscéralement opposés à toute intervention de l’ Etat dans l’économie. Leur unique obsession est de supprimer toute trace de politiques keynésiennes....

                  Aucune loi, aucune régulation ne doit entraver la main du marché. Pas de frontières, pas de contrôle des capitaux, pas le droit de battre monnaie, pas le droit d’emprunter à taux 0 à sa Banque Centrale, pas le droit de légiférer, le moins possible d’impôts, si possible privatiser les services publics, et en finir avec le droit du travail.

                  Et enfin.... la richesse et la prospérité couleront comme du miel du haut jusqu’en bas de la Société....
                  Vous avez remarqué que ça coule très modérément, sauf dans les paradis fiscaux ?


                • et si hugo s nous disait que grand défenseur des mutuelles il pactise avec la MATMUT

                   COMBIEN DE PORSCHE POUR LE PDG DE MATMUT.....COMBIEN DE MERCEDES POUR

                   HUGO S  ???


                • politzer politzer 8 janvier 2013 13:15

                  « l’éducation des enfants en privé est préférable » oui quand les gosses sont dans des quartiers « sensibles » comme on les appelle pudiquement ! en dehors c est à dire dans la majorité des cas c est archi faux et j en parle après 40 ans de fréquentation de tous ces établissements privés et publics ! vous n y connaissez rien ! c est une sorte de poujadisme aveugle ! je suis actuellement dans un grand établissement PUBLIC de l’ouest de Paris : les parents pleurent pour y inscrire leurs ados ! et ça tourne du tonnerre de Dieu avec des résultats au bac et aux grands concours qui suivent !les profs font des cours sensationnels qui épatent même les IPR qui pourtant sont blasés ! très peu d absents pour maladie , les profs vont au boulot même malades tellement ils aiment leurs classes et leur job ! c est facile de foutre la merde dans certains établissement publics, bourrés de primo arrivants ou de gamins issus de familles mono parentales en difficulté, et de les montrer du doigt ensuite et de vomir sur ces profs exténués , brualisés , méprisés qui finissent par abandonner et qui se retrouvent à l ’hôpital !


                • HugoS HugoS 8 janvier 2013 20:46

                  @TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social
                  Tu dois me confondre avec un autre : je suis un fervent défenseur de notre sécurité sociale (une des meilleures du monde, on peut en être fier) et j’ai jamais préconisé une disparition de cette dernière pour laisser la place aux mutuelles smiley


                • schwitters schwitters 6 janvier 2013 12:00

                  On se demande qui le conseille ? Avec Sérillon en plus, ils vont être à la pointe...du « show business »


                  • gaston gaston 6 janvier 2013 12:15
                    De la part d’un Homme de droite,proche de Pasqua,Longuet,de Panafieu,et habitué des
                    officines « d’intelligence économique »,il faut faire gaffe !
                    Habile le Monsieur ! Habile...
                    Mais pour qui roule-t-il vraiment ?
                    Voir le lien concernant, d’une manière succincte, son parcours.
                    Source Wikipédia.



                    • schwitters schwitters 6 janvier 2013 22:39

                      Bah ! Il est très bien ce résumé, ce parcours, il n’est pas monstrueux ce portrait...c’est clair qu’il travaille de l’hémisphère droit, bon... il ne l’a jamais caché comme sa tendance centriste-souverainiste 


                    • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 08:06

                      gaston,

                      Il n’y a que imbéciles qui ne changent pas d’avis. Vous voulez que je vous parle de la longue carrière de Mélenchon au Parti Socialiste ?


                    • lionel 7 janvier 2013 10:32

                      Gaston, 


                      Nous connaissons tous son parcours... Merci. Y a t’il des militants ici pour louer Le psychopathe Pasqua amis de Auchi, Kashogi et de leur patron le pseudo Henry J. Leir ?? Si vous voyez l’équipe actuelle de Monsieur Asselineau... Et du zigoto qui écrit... 

                      Mort de rire !!

                    • gorgonzola 7 janvier 2013 16:21

                      En vertu de quoi devrait-on faire attention au fait que Mr Asselineau ait travaillé dans les cabinets ministériels des personnes que vous citez il y a maintenant plus de 10 ans ?

                      Quel est le problème avec l’intelligence économique dont la mission était notamment de protéger nos industries (et donc nos emplois) des prédations des grands groupes étrangers ?

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_%C3%A9conomique

                      ...

                      Pour information, François Asselineau « roule » pour les français (au sens large) et rien que les français. Par exemple depuis 5 ans que l’UPR existe, il n’a jamais appelé à voté ni soutenu un quelconque autre parti, on ne peut pas en dire autant pour d’autres... Et pour info également le président de l’UPR doit se conformer à la charte trans-partisan de cette dernière comme n’importe quels autres adhérents, qu’il soit de droite, de gauche ou à tendance gaulliste comme Mr Asselineau.


                    • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 18:47

                      Gaston

                      Vous allez être étonné, d’autres organisations sont aussi d’accord sur l’objectif de l’ UPR :
                      sortir de l’ UE, de l’ euro et de l’ OTAN :

                      * Le Pôle Renaissance Communiste en France PRCF
                      * Le Front Syndical de Classe
                      * Le M’PEP Mouvement Politique d’éducation Populaire
                      * Les Clubs « Penser la France »

                      Ils se sont rencontrés début Novembre sur le thème : « Un nouveau Conseil National de la Résistance » . Les vidéos sont sur le site du M’PEP et de l’ UPR


                    • politzer politzer 8 janvier 2013 12:52

                      1) il a quitté pour des raisons politiques ces loustics !
                      2) Cohn Bendit votre allié a commis un livre célébrant la pédophilie , il est toujours en liberté et parade chez les Verts ou qq chose comme ça) dans l enceinte de l’UE à 15000€ par mois non ?
                      3) chez les socialos il y a nombre de « young leaders » = petit personnel politique formaté par les yankees - hollande non ? Montbourg, etc etc ...quelque dizaines d etc !
                      4) ce qui compte ce sont les positions politique actuelle des individus pas celles qu ils défendaient dans le passé , on se réveille !


                    • caramico 6 janvier 2013 12:20

                      Les américains ont achetés des entreprises françaises, puis ils se sont rendu compte que c’était beaucoup plus facile, et moins onéreux, d’acheter nos politiques.
                      C’est chose faite maintenant.

                      Autre chose, peut-être qu’une majorité silencieuse de Français sont d’accord pour être les vassaux des américains, en prévision d’un choc futur à venir où ils se pensent être du bon côté du parapluie.

                      Moi, je regarde du côté de la Suisse et de sa neutralité, paisible petite entité au milieu des fleuves de sang que l’Europe a subi, je pense que notre continent a assez payé de ses personnes pour ne pas s’engager dans un troisième conflit mondial où les plumes que l’on laissera feront un beau matelas de cendres.
                      Mais nos politiques sont achetés, nos médias aussi, et nous manipulent, hélas, efficacement, ils sauront conduire les moutons à l’abattoir..


                      • Constant danslayreur 6 janvier 2013 12:34

                        "38% des personnes interrogées ont trouvé François Hollande « pas vraiment convaincant », et 25% « pas du tout convaincant », soit un total de 63%.

                        En d’autres termes, deux Français sur trois n’ont pas cru à ces vœux« 

                        Heureusement que vous êtes là M.Asselineau, que vous ne prenez pas vos lecteurs pour des billes et que vous n’êtes pas du tout manipulateur.

                        Non je dis ça parce qu’imaginez qu’un socialiste ait eu à analyser les résultats du sondage pour les petites têtes que nous sommes, quelle horreur je vois ça d’ici :

                         »25 % de pas du tout convaincant" Trois français sur quatre messieurs dames, l’ont trouvé plus ou moins convaincant. Le quart restant regrettant que nonobstant sa sincérité manifeste, il n’ait pas réussi à faire passer le message.



                        • Constant danslayreur 6 janvier 2013 12:37

                          Hein que 100% des gagnants avaient acheté un truc à la FDJ ?


                        • Constant danslayreur 6 janvier 2013 12:41

                          « Il a dû s’y prendre quatre fois »

                          Si ce n’est pas une preuve ça !

                          Il manque de charisme et n’est pas très bon orateur, tu parles d’un scoop. pfff


                        • Jelena XCII 6 janvier 2013 12:46

                          De Gaulle avait 20 ans de retard quand il a sorti cette déclaration, c’était quand il était planqué à Londres qu’il fallait dire ça (Pour le coup ça me fait penser à V.G.d’Estaing dénonçant le Bilderberg en 2012...).

                          Comparé De Gaulle à Hollande, c’est une chose, mais il ne faut pas confondre De Gaulle et Jean Moulin. Le premier savait ce qui se tramait mais ne disait rien, le second savait également ce qu’il se passait, mais comme il n’était pas silencieux, il a payé le prix fort.


                          • Jean Valjean Jean Valjean 6 janvier 2013 17:01

                            Si je vous suis bien, si on avait laissé Hitler terminer sa besogne, on n’en serait pas là, ma bonne dame..


                          • Augustule Augustule 6 janvier 2013 13:09

                            Merci à l’UPR de nous montrer qu’il existe une autre voie que celle de la médiocrité et de soumission aux puissances dominantes.



                              • emphyrio 6 janvier 2013 13:51

                                Bon commentaire, bonnes questions mais conclusion idiote sachant que si l’UPR est un réservoir il ne contient que des abstentionnistes


                              • foufouille foufouille 6 janvier 2013 15:52

                                A rebattre monnaie ?
                                ( sous réserve que vous ayez aussi abrogée la loi du 3 janvier 1973, qui a littéralement privatisé toutes les institutions et acquis/biens sociaux )

                                bien sur
                                le franc vaudra presque rien

                                Sommes-nous autonomes énergétiquement parlant ?
                                Non.

                                on peut passer au methane
                                80% de taxes, ca fait de la marge
                                en roumanie c’est pas plus cher

                                A dénoncer notre dette publique ?
                                ( sans ce faire, personne n’est dupe quant à la grande détresse économique dans laquelle nous serions plongés en moins de 12 mois )
                                 
                                dette qui vaudra rien sur le marche secondaire

                                Sommes-nous autonomes ’ agro-alimentairement ’ parlant ?
                                Non.

                                envoyer les carcasses de poulet en chine pour les reimporter en nuggets ne sera plus rentables
                                on peut aussi faire une exception au depart et ne pas taxer


                              • lionel 7 janvier 2013 10:40

                                Bon commentaire, excellent question mais je ne comprend pas sur quoi vous fondez votre conclusion. L afin de votre intervention aurait mérité un questionnement. Quand au reste, vos questions devraient conditionner nos axes politiques, de toute évidence. Souhaitons que notre commission agricole soit créative et courageuse !


                              • politzer politzer 8 janvier 2013 13:05

                                bonjour

                                Les critiques faites au programme, économique notamment ,sont tellement indigentes qu’on ne peut y répondre sans ennui profond . Je conseille , moi qui ne suis pas membre de l’upr, de lire son programme attentivement . Juste un exemple : on a calculé que le passage au Franc nous coûtera peanuts , les chiffres sont publics il suffit de les chercher en ligne . De nombreux pays européens qui ne sont pas dans l’UE s en sortent mieux que nous . Ca ne psoe pas de pb d en sortir , Delors ne vient il pas de le conseiller aux Anglais ? Les prix Nobel Krugman et Stieglitz ont déclaré que le 1er pays qui sortira de l’UE sera celui qui s en tirera le mieux ! Brefs les oiseaux de malheur qui brandissent des gros mots colorés de catastrophisme faute d arguments documentés sont des conservateurs qui ont la trouille de l avenir ou des agents du capitalisme financier qui s accroche à ses privilèges aussi destructeurs pour la majorité qu exorbitants pour une infime minorité !


                              • Clojea Clojea 6 janvier 2013 13:31

                                Bof, De Gaulle avait ses travers et n’est pas le grand homme que beaucoup voudrait nous faire croire. Mais au moins il avait de l’humour quand il donnait des conférences de presse.
                                Hollande..... ? Je vous laisse juge.
                                Je n’ai pas regardé ses voeux, jamais mieux à faire. J’ai écouté Dalida :« Paroles, paroles, paroles..... » Très adapté


                                • julius 1ER 6 janvier 2013 14:00

                                  sur l’analyse et les déclarations de De Gaulle, je partage car elles sont pertinentes et d’actualité, c’est sûr que rapporté aux déclarations de F Hollande il y a un monde, je dirai un vide intersidéral, car pas de projet si ce n’est le TSCE, mais çà ne donne pas d’espoir ni de vision de l’avenir, car s’il y a un chemin il y a des possibilités, mais là visiblement il n’y a pas de chemin et c’est terrible car l’horizon indépassable sera cette crise ou des générations entières vont être sacrifiées !


                                  • Jean Yanne Jean Yanne 6 janvier 2013 14:16

                                    Vous savez parfaitement , qu’il n’y a plus de politique en France que celle des lobbies !


                                    Nous savons aussi que la classe médiatico politique n’est constituée que d’employés dont l’activité consiste à manipuler l’opinion.
                                    Le système de représentation que nous adoubons élection après élection , n’est qu’une technique nous conduisant à un faux choix entre bonnet blanc ou blanc bonnet !
                                    Nous n’avons pour recours , que de voter à l’extrême , non par adhésion mais par opposition à l’UMPS , les acteurs de cette politique du spectacle dénoncée il y a ...50 ans !

                                    Mais nous marchons , nous courrons avec la stupidité légendaire des gaulois !

                                    Tenez , dernière épisode , il faut être pour le mariage homo pour être de « gôche » lorsqu’on est contre , c’est qu’on est de droite , lorsqu’on est opposé au mariage tout court , on doit être alors d’extrême droite ... et pour être d’extrême gauche je suppose qu’il doit falloir se faire ...

                                    Le mariage homo est devenu le nec plus ultra de l’écologie , c’est la tendance naturelle extrême sans doute !


                                    • soi même 6 janvier 2013 18:48

                                      Un peut faux nez Jean Yanne, 27 décembre 2012 21:06

                                      « L »Europe des peuples « ça vous parle ?


                                      Certainement englué dans le »boboïsme « Parisien , vous considérez sans doute que la France , c’est Paris et la province !

                                      Ne vous en déplaise , la France est composée de peuples colonisés , asservis , humiliés par des siècles de centralisme totalitaire qu’ils soient Royaux ou Républicains d’ailleurs en se demandant lequel de ces deux régimes fut le plus horrible pour les peuples composant ce que vous nommez »France " .

                                      Le réveil des peuples ne fait que commencer , ici le Pays Basque , là la Catalogne et ce n’est pas fini !

                                      Nous sommes restés des siècles à subir les croisades , les massacres , les dragonnades et les guerres , vos guerres qui n’étaient rien d’autre que des techniques destinées à saigner les peuples .

                                      « Les peuples se réveillent , tant mieux , et nous ferons l’europe des peuples mieux que vous avez réussi l’Europe du fric ! » ?

                                      Encore un qui a rien compris , il confond Nation et Citoyen !


                                    • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 08:23

                                      soi même,
                                      Vous avez raison, quand l’ Europe des Régions sera mise en place, ce sera génial !

                                      Vous serez dirigé directement par les non élus de Bruxelles, vous voterez pour des députés européens sans aucun pouvoir décisionnel, et les Chinois achèteront vos terres, comme en Bretagne actuellement.

                                      Diviser pour mieux régner, c’est ça l’Europe des Régions, ce n’est pas pour vous permettre de vivre mieux, c’est pour vous enlever les pouvoirs qui vous restent.

                                      De Gaulle avait donc raison, la manipulation européiste a marché dans les esprits puisqu’il y a des gens qui pensent que la mondialisation dans laquelle s’inscrit le Europe des Régions, c’est mieux que de vivre dans un Etat indépendant...


                                    • soi même 7 janvier 2013 10:16

                                      @ Pilou Camomille, certain son tous simplement aveugler par leur contre ce si contre cela, et pense que l’indépendance régionalisme soit la meilleurs solution.
                                      Le post que j’ai produit de Yanne est typique, du régionaliste qui a gobé la phrase de W Wilson qui fait partie des 14 points qui on servie au traité de Versailles en 1918 ,Le président américain Wilson souhaite surtout défendre les principes exposés dans ses quatorze points (défense de la paix, droit des peuples à disposer d’eux-même, institution d’une société des Nations...)

                                      Je vous communique une analyse très fine sur le sujet.

                                      « L’imposture du ’’droit de peuples’’

                                      Le « droit des peuples à disposer d’eux-mémes » n’existe pas. En effet, parler de droit des peuples revient à reconnaître une « liberté du peuple ». Or, le principe de liberté d’un peuple est complètement dénué de sens.

                                      S’il existe au sein d’un groupe des gens privés de liberté (des prisonniers par exemple), peut-on dire que ce groupe est libre ? Faut-il que la majorité absolue des individus soit libre ?

                                      Que la totalité le soit (et dans ce cas, il ne peut exister de peuple libre) ?

                                      Les deux tiers ou les trois quarts ?

                                      En réalité, il n’existe pas de définition de la liberté du peuple pour la bonne raison qu’elle est indéfinissable. En revanche, une "société libre" est tout à fait concevable car on considère alors le principe de fonctionnement de la société, qui dans ce cas serait respectueux des droits des individus.

                                      Disposer de soi-méme signifie étre libre et responsable. Le principe est facilement applicable à un individu mais il est très difficile d’imaginer ce que veut dire qu’un peuple puisse disposer de lui-méme. Cela pourrait signifier que le peuple dans sa totalité, mille, un million, un milliard d’individus, est libre de vivre comme il l’entend, de choisir le gouvernement qu’il désire et les lois qu’il devra respecter.

                                      Mais cette notion est extrémement perverse car elle accepte implicitement la dictature de la majorité qui pourra exercer des contraintes sur les minorités qu’elle souhaitera opprimer. Le droit du peuple, conséquence de sa « liberté » autorise donc que ses membres subissent le joug de la volonté générale.

                                      Le droit des peuples à disposer d’eux-mémes est en fait un fantastique leurre qui n’a été élevé au rang de valeur fondamentale que dans un seul but : éluder la question du droit des INDIVIDUS à disposer d’eux-mémes.

                                      Le droit des peuples va méme à  l’encontre du droit des individus car il implique, comme nous l’avons vu, le droit du peuple à disposer des individus qui le composent, victimes d’une majorité élue ou d’une minorité influente ou armée à qui la loi confère le privilège de décider pour tous.

                                      Ce droit est donc la consécration de la vision communautariste, qui fait de l’individu une fraction au service et à la merci de l’ensemble, en opposition totale avec l’idée individualiste qui fait de la liberté individuelle la seule liberté qui soit.

                                      Est-il étonnant de voir les gouvernants et représentants de l’Etat défendre avec tant d’ardeur cette pseudo-liberté, ce faux droit ?

                                      Absolument pas si l’on a compris qu’ils sont les bénéficiaires de cette situation qui confisque aux individus le droit de disposer d’eux-mémes pour le remettre entre les mains du « peuple » et donc de ses représentants.

                                      Car il ne faut pas perdre de vue cette idée très claire dans la téte des collectivistes qui nous gouvernent et s’offrent le luxe de décréter quels sont nos droits et nos devoirs (ou plutôt leurs droits et nos devoirs) : le peuple n’est qu’une masse inerte à qui seul un gouvernement peut donner vie, un monstre barbare qu’il faut éduquer, punir, surveiller, conseiller, que dis-je, commander !

                                      Le peuple en tant que tel n’est digne d’aucune responsabilité. Seuls ses représentants, seul l’Etat sont capables de juger, sont aptes à  disposer.

                                      Le "droit des peuples à disposer d’eux-mémes« est donc le synonyme politiquement correct du »droit des gouvernements à disposer des individus".

                                      C’est pourquoi il est de notre devoir non seulement de dénoncer ce « droit » car il repose sur un principe abstrait et absurde (la liberté du peuple) mais surtout de le combattre car il est l’antithèse de la liberté individuelle, pilier d’une société libre.

                                      Promettre aux peuples le droit de disposer d’eux-mémes est donc plus qu’un mensonge, c’est un piège ! »

                                      Alors que la véritable solution est de retrouvé notre autonomie de la souveraineté pour établir dans son cadre la démocratie participative . Qui est une forme de partage et d’exercice du pouvoir, fondée sur le renforcement de la participation des citoyens à la prise de décision politique. On parle également de « démocratie délibérative » pour mettre l’accent sur les différents processus permettant la participation du public à l’élaboration des décisions, pendant la phase de délibération. La délibération participative ou délibérative peut prendre plusieurs formes, mais elle s’est d’abord instaurée sur le terrain de l’aménagement territorial et de l’urbanisme, avant de s’étendre dans les champs de l’environnement. Dans ces cadres, les associations jouent un rôle central en tant qu’interlocuteurs pour les autorités publiques.

                                      Ce que je déplore qui manque dans le programme de François Asselineau, c’est qui n’a pas encore exploré l’Idée de la Démocratie Évolutive

                                      (Démocratie Évolutive

                                      La Démocratie Évolutive permet à chacun de développer une citoyenneté créative, favorisant l’émergence de nouvelles formes sociales lesquelles deviennent le reflet des aspirations individuelles et collectives, à un moment donné. Ces formes sociales sont évolutives, à la mesure de la mobilité et de la créativité des citoyens.

                                      La Démocratie Évolutive c’est :

                                      • Une gestion des affaires publiques par la société civile
                                      • La fin des réformes par le haut
                                      • Le droit à l’expérimentation
                                      • L’évolution au lieu de la révolution
                                      • Le droit au référendum et à l’initiative populaire
                                      • Une Économie à Valeurs Humaines
                                      • Des Services Publics Citoyens
                                      Principes de la Démocratie Évolutive

                                      1. Une gestion des affaires publiques par la société civile

                                      La Démocratie Évolutive permet à chacun de développer une citoyenneté créative, favorisant l’émergence de nouvelles formes sociales lesquelles deviennent le reflet des aspirations individuelles et collectives, à un moment donné. Ces formes sociales sont évolutives, à la mesure de la mobilité et de la créativité des citoyens.

                                      2. La fin des réformes par le haut

                                      Un mythe tenace empêche la réalisation d’une véritable démocratie. Il s’agit de la croyance que l’on peut réformer par le haut. On attend alors la femme ou l’homme providentiel qui prendra en main les destinnées du pays et apportera les solutions. Cette illusion s’intensifie lors de chaque campagne présidentielle et culmine le jour du vote populaire.

                                      Mais les surlendemains ont toujours un air de « gueule de bois ». Au fond de lui, le citoyen sait que toute réforme par le haut est mission impossible. Mais il s’adonne à ce mirage, faute d’une autre perspective.

                                      Refondre la démocratie c’est se tourner vers le changement qui, en permanence, cherche à prendre corps sur le terrain, là où les citoyens vivent et agissent.

                                      3. Le droit à l’expérimentation

                                      La Démocratie Évolutive place donc en son centre le droit à l’expérimentation. Pour entreprendre des réformes, elle n’attend pas que se dessine une majorité au niveau national et que des représentants du peuple votent une loi. Un tel processus tue la prise d’initiative par le citoyen, se révèle trop lourd et trop lent.

                                      En démocratie, une réforme et une innovation doivent pouvoir prendre corps là où elles apparaîssent comme projet.

                                      Une telle approche suppose de revisiter les notions de gouvernement unitaire et de service public uniforme.

                                      4. Évolution au lieu de révolution

                                      Pour entrer en Démocratie Évolutive, il n’est pas nécessaire de faire table rase du passé par une révolution. Il ne s’agit pas d’attendre le grand soir. Le nouveau doit pouvoir se mettre en oeuvre et coexister avec l’ancien, la transformation se faisant progressivement et s’améliorant au vu des résultats de l’expérimentation.

                                      5. Référendum et initiatives populaires

                                      Pour que les citoyens soient en mesure d’innover, ils ont besoin d’un cadre légal qu’ils doivent pouvoir proposer eux-mêmes. Les citoyens doivent être en mesure d’intervenir directement dans les lois, sans passer par la représentation nationale. C’est ce que l’on appelle la démocratie directe laquelle utilise deux outils distincts : le référendum et l’intiative populaire. Ils sont le minimum vital de la démocratie. L’obtenir est la toute première étape vers l’évolutivité de notre société.

                                      6. Démocratie Évolutive et Économie à Valeurs Humaines

                                      Parallèlement une autre démarche est à entreprendre, celle de la transformation de l’économie. Il serait illusoire de penser que davantage de démocratie suffirait à régler les problèmes du monde et que, par exemple, nous pourrions atteindre un partage plus équitable des richesses à partir d’une autre forme de gouvernement ou par des taxes et des impôts.

                                      7. Services Publics Citoyens

                                      Une Démocratie Évolutive implique une toute nouvelle forme de service public. Pour la saisir, il convient, en premier lieu, de clarifier ce qu’est un service public, quels en sont les critères et comment les citoyens et les organisations doivent s’y conformer.

                                      Dans chaque domaine on établit donc un cahier des charges qui définit les modalités, les règles et les obligations de contrôle auxquelles les institutions se soumettent si elles veulent avoir le label de service public. Ainsi, on sortira de l’opposition stérile entre les partisans du „moins d’État“ et les défenseurs du service public centralisé. )

                                      est reste sur une vision classique du pouvoir, alors que si y élargissait sa conception du monde au exigence de notre temps, non seulement, il crée un véritable projet de société qui ne peut que redonné l’espoir et l’espérance que tous ensembles, nous pouvons nous relevez et lutter de pied ferme contre le fatalisme qui y a une seul façon de régler les problèmes de la Nation en simplement redonné du lustre à une unité National qui se base exclusivement sur le socle du CNR.

                                      Il ne faudrait pas que UPR se constante que de resté simplement légaliste des institutions et de l’Esprit de la constitution de la 5nes Républiques, elle doit aussi être novatrice et répondre à l’attente profonde que l’on ne peut être dans un Pouvoir Paternel Autoritarisme, et qu’il y a à tenir compte que ces la sommes d’individualités citoyennes doivent représentent un véritable contre pouvoir temporisateur face à l’omniscience et l’omnipotence des pouvoirs du Monde Politique et du Monde Économique.

                                      Ce n’est à ce prix que François Asselineau aura une véritable change de porté sa causse en élargissant le concept de la souveraineté à restaurer dans notre pays, en cela même si cela n’est pas parfait la Suisse à montré par sa durée que c’est une véritable Démocratie par le recourt aux initiatives populaires.

                                      Et dans se cadre il est tous à fait possible d’avoir une véritable autonomie Régional.qui ne soit pas c’est autonomisme nationalisme qui portement en ferment la division et les conflits qui ont produit deux guerres Mondiales !

                                      car il faut être clair l’UPR de François Asselineau doit nous évitez de rentré dans se conflit larvé qui est le prémisse d’une Troisième Guerre Mondiales, et c’est en cela que se se suis sympathisant de se mouvement avec tous les réserves que je lui adresse, que ce mouvement ne peut pas restauré l’Autoritarisme des Pouvoirs, il doit tenir compte que notre société doit vivre la responsabilité de la LIBERTÉ, et il y a pas mieux que le partage des responsabilités des Pouvoirs pour vivre la conscience de notre Liberté !

                                      La Liberté à pour pendant l’Obligation du respect de nos choix privés

                                      L’égalité à pour mission l’État

                                      La Fraternité doit se réalisé dans l’Économie

                                      et l’ensemble c’est nous tous dans une République Un est Indivisible.










                                    • lionel 7 janvier 2013 10:48

                                      Merci soi même.


                                    • Le chien qui danse 7 janvier 2013 22:49

                                      Bon commentaire soi-même...

                                      Ca équivaut à une bascule culturelle de compétition à coopération qui n’est pas encore envisageable à mon humble avis. Un gros travail d’éducation populaire est à faire sans doute...


                                    • PhilVite PhilVite 6 janvier 2013 14:20

                                      On peut être plus ou moins d’accord avec la vision et les actions de de Gaulle, mais lui au moins avait une certaine idée de la France, alors que nos politocards actuels ont d’abord et avant tout une certaine idée de leur carrière.
                                      On a le résultat sous les yeux.



                                        • Croa Croa 6 janvier 2013 19:41

                                          ça n’a qu’un rapport lointain avec l’article...

                                          Mais c’est très intéressant,
                                          Il y en a qui vont l’aider à se suicider, celui là ! smiley

                                          Merci Val !

                                          (Tu devrais essayer de publier dans Agoravox-TV)


                                        • soi même 6 janvier 2013 17:30

                                          Je perçois en vous François, une grande nostalgie de cette France qui était encore maître de son destin.
                                          c’est toujours avec plaisir de lire vos réflexions sur cette politique de naufrage inauguré par Pompidou et suivie par tous les autres sans exceptions.

                                          Le retour au plan du CNR doit certes redevenir le socles de notre identité de la solidarité et en même temps être la seul référence de notre restauration est aussi une illusion si il n’est pas actualisé à une autre vision du monde, à une autre conception du monde qui doit tenir compte de la réalité effective de notre époque.

                                          c’est la place de l’exigence de la conscience de la Liberté qui ne peut peu plus être assujettie au contrôle Étatique, et son expression est ce que l’on appel la société civil qui se manifeste aujourd’hui par les différents mouvement de prisent de conscience que l’État n’est plus l’unique régulateur de l’harmonisation de notre bien être !

                                          Jusqu’à présent vous me parlé que deux pouvoirs qui sont antagonistes, le pourvoir juridique ( État) et le pouvoir Économique et vous pensez que le pouvoir Étatique peut reprendre la prépondérance sur le pouvoir économique en l’assujettissant à des règlements juridiques, cette forme de conception du monde n’est plus tenable actuellement sans le troisième pouvoir de la société civil qui est la seul à pouvoir régulé les excés de ses deux pouvoirs qui ne peuvent pas faire autrement que de se combattre.

                                          Et toute votre analyse politique et financière démontre la lutte qui à eu affrontement entre ses deux pouvoirs et actuellement le pouvoir politique au sens strict du terne est devenue le vassal du pouvoir économique.

                                          Et pour pouvoir restauré l’équilibre entre ses deux pouvoirs, vous devez introduire la reconnaissance de la société civil comme étant le seul à restauré l’équilibre en armement l’impulsion de la Liberté dans les activités humaines.

                                          Cette remarque sera sans doute mal perçus face à votre démarche de dévoilé ce qui se trame dans les coulisses des pouvoirs, cela va sans doute être perçus comme une critique de votre combat, a lors que c’est nullement le cas, c’est une alerte à tous ceux qui veulent soulevés l’ enthousiasme d’une Nation à se restauré, le temps est finie de faire la soupe dans le vieux chaudron.

                                          il est temps, car notre époque l’exige, de faire table rase de nos vieux concepts du passés, si l’on ne veux pas se répète à l’envie cette célèbre phare du Général de Gaulle ;« Les Français sont des Veaux » et il est plus que temps d’arrêter de passer de Charybde à Scylla, et être ouvert à la nécessité de notre époque qui est de vivre la conscience de la Liberté, et non pas sa caricature qui n’est rien d’autre que de l’Égoïsme masqué !

                                          Je vous souhaité bonne continuation sous l’hospice du véritable Patron de la France.

                                          http://www.exponaute.com/magazine/wp-content/uploads/2012/11/4_Grand-saint-Michel.jpg


                                          • lionel 9 janvier 2013 08:12

                                            Soi même, 


                                            Ajoutons à votre illustration celle de l’album de Bob Marley « Confrontation »... Beaucoup de militants s’y retrouveront.

                                            Bonne journée

                                          • non667 6 janvier 2013 17:41

                                            à asselineau monsieur depuis peu  !
                                            non plus que les dirigeants d’extrême-droite

                                            ces mots qui visent le F.N. sont de trop pour un parti qui défend la patrie/nation /france depuis 40 ans alors que vous ne le faîtes que depuis peu après avoir servi plus longtemps dans des partis traitres !
                                            est-ce parce qu’ils n’ont pas voulu vous promouvoir ou parce que vous êtes en mission de leur part (finance ?) pour diviser les souverainistes et grignoter quelques % au F.N. au profit du N.O.M.
                                            pour moi vos mots réitérés a chacune de vos interventions montrent que c’est cette dernière l

                                             


                                            • Eddy ROOS 6 janvier 2013 22:25

                                              @ non667 : Vous m’avez bien fait rire.

                                              Étant responsable départemental de l’UPR, donc gérant un département entier, j’aimerais bien savoir quand il m’a été donné de les voir, les finances venant des partis traitres au pouvoir pour soutenir l’UPR...

                                              Parce que les dites finances se résument à ma mon portes monnaie d’étudiant précaire et aux cotisations des quelques militants actifs locaux qui m’entourent, à l’heure qu’il est. Ce qui croyez-moi, est très maigre, même si rassurez-vous, ces derniers sont chaque semaine de plus en plus nombreux.

                                              Ces gens comme vous, pardonnez-moi, sont d’une bêtise crasse quand ils se jettent en ridicule en voulant faire croire à leurs lecteurs que l’UPR serait un sous-marin UMPS monté pour mettre la zizanie chez les souverainistes... Il est beau votre sous-marin ! Mais il nage en eaux sacrément profonde alors !

                                              En attendant, puisque c’est le pique sur le FN même pas directement mentionné, qui semble vous avoir offusqué, sur un article qui justement dézingue une partie de cette UMPS avec le cas Hollande qui plus est, je vous ferez remarquer que la candidate FN a bénéficier d’aucune censure ni étouffement réel de son discours durant la campagne présidentielle, tandis que le candidat UPR ici présent, avec un CV et une expérience au cœur de l’État, tant en matière économique que diplomatique, le rendant au combien plus à même de maitriser les dossier et de les expliquer aux Français que Mme Le Pen et M.Hollande réunis, a lui été le seul candidat déclaré de cette qualité dont les médias n’ont soigneusement JAMAIS parlé à l’électorat. Alors qu’ils lui présentait Dédé l’Abeillaud et Cindy Lee...

                                              Donc vos tromperies ne tiennent pas une demi seconde et ne trompent personne. Néanmoins vous avez raison ; l’UPR s’est en effet formé également (mais de façon indépendante, ses ridicules moyens et son boycotte avéré le prouvent), pour semer la zizanie chez les autoproclamés souverainistes, ça oui ! Car c’en est fini de ces partis qui se trompent, font n’importe quoi en trompant ainsi l’électorat depuis des années si ce n’est des décennies ! L’UPR ne s’est pas retenue de souligner leurs totales incohérences et contre-sens, et entend continuer à ne pas s’en retenir. C’est précisément toute ces choses qu’elle pointe du doigt qui ont conduit à la situation actuelle : des formations et un camp dit souverainiste qui n’a réussi se faire qualifier d’extrême-droite, révulser sans l’aide de personne mais par sa nature même, quasiment tous les gens de gauche, et à entretenir la division entre Français sur tous les sujets sociétaux possibles.

                                              En attendant venu le moment des élections, le FN n’a pas proposé noir sur blanc de sortir de la destructrice construction européenne par la seule voie possible : la sortie de l’UE qu’il n’ose JAMAIS prononcé en ces termes, pour préférer faire tourner en bourrique les Français en continuant faire croire qu’on peut réformer et réorienter la construction européenne selon les seules vues françaises avant tout (impérialisme inconscient quand tu nous tiens...). Et ajoutons que le conseiller économique de Mme Le Pen, monsieur Jean-Richard Sulzer en personne, a confirmé à François Asselineau, devant témoins à BeurFM le 15 novembre dernier, que le FN est pour une autre Europe mais effectivement ne propose pas d’en sortir.

                                              Donc oui, aussi douloureux que cela puisse vous apparaitre, le mouvement de libération national que porte l’UPR se fera une responsabilité permanente, en parallèle du combat frontal contre l’UMPSMODEMEELV et autres, de dénoncer les tromperies sur marchandises intellectuelles et sornettes de tous les responsables politiques se prétendant de la même famille, dès qu’il y en aura ! Sans la moindre animosités pour leurs sympathisants voire électeurs, mais en pointant simplement du doigt en quoi ils doivent reconsidérer objectivement un certains nombre de choses et tirer des conclusions concernant les résultat de la stratégie du cheval schizophrène sur lequel ils misaient jusque là.

                                              Mais pour cela, encore faut-il ne pas se concentrer sur le doigt à la place de ce qu’il tente de montrer...


                                            • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 08:47

                                              non 667,
                                               Les seuls documents officiels sont les professions de foi des candidats qui vont aux Archives Nationales. Il vous suffit de relire ou de chercher sur Internet les professions de foi, pour voir que les candidats ne demandent pas la sortie de l’UE et de l’euro et de l’ OTAN.

                                              * Marine le Pen : « Retrouver la souveraineté par la remise à plat des Traités européens »

                                              * Dupont Aignan : « Une Europe des nations à la carte autours de projets concrets. »

                                              * Melenchon : « Abrogation de l’ indépendance de la BCE. Désobéissance aux directives européennes, et sortie de l’ OTAN. »

                                              Où voyez vous qu’ils veulent sortir de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN ?


                                            • Christophe Certain Christophe Certain 7 janvier 2013 15:12

                                              Je trouve pour ma part que le FN a une façon étrange de « défendre la patrie/nation/France » depuis 40 ans, puisqu’il a toujours accusé les immigrés d’être responsables des problèmes de la France, alors qu’on sait très bien que ce sont les Américains qui nous dirigent aujourd’hui, et pas les Arabes. Pourquoi ne l’avoir jamais dit ? Pourquoi Marine Le Pen ne propose-t-elle pas de sortir de la prison que sont l’euro et l’europe si elle croit encore à la France ? Elle n’y a pas pensé ? Ou plutôt continue-t-elle le jeu d’opposition factice de son père, comme Mélanchon à gauche, pour être sûr au plu haut niveau que rien n’échappe au contrôle de l’oligarchie. 


                                            • gorgonzola 8 janvier 2013 03:09

                                              Sérieusement, le bilan du FN est plus que lamentable. En plus du fait qu’en 40 ans il n’a jamais obtenu une once de pouvoir comme le gars qui prend sa défense au dessus croit bon de rappeler, le FN a aussi réussi l’exploit de dégoûter les citoyens français de leur identité (chose que l’on doit aux dérapages récurrents du clan Le Pen), ce qui est assez fort pour un parti soit-disant « patriote ».

                                              Finalement les zélés défenseurs du FN sont fidèles à eux-même, ils renvoient toujours la faute sur les autres et mentent sans vergogne pour tromper leur monde (ici les mensonges inventés sur le financement de l’UPR, ailleurs des faux tracts sur leurs conccurents politiques...).


                                            • lionel 8 janvier 2013 08:00

                                              Gorgonzola,


                                              Ce que vous dites est juste, malheureusement. On eut aimé un front patriotique tourné vers l’amour de la nature se trouvant sur le sol Français, un dégoût des pesticide, herbicides, le traitement inhumain réservé aux agriculteurs, sommés de devenir des exploitants gérant des exploitation ou bien se suicider... 

                                              On aurait aimé un rassemblement patriotique soucieux d’éthique et de santé, rejetant de toute son âme la dérive de la médecine et son inféodation à la mafia pharmaceutique. On aurait aimé un front patriotique, exigeant avec l’immigration, mais pour l’élever et faciliter les liens culturels, politiques et économique entre la France et les pays d’origines. C’est là le sens du choix d’Asselineau dans sa dernière conférence, d’analyser les liens Facebook... 

                                              On aurait aimé un mouvement patriote réfléchissant réellement aux problèmes énergétique et dénonçant les dérives du lobby nucléaire. On aurait aimé un groupe politique patriotique pour défendre les Français contre le bétonnage de ce pays, le goudronnage à outrance...

                                              On aurait aimé un mouvement patriote soucieux de vérité historique et d’une Université de haute qualité, chargée de faire grandir le savoir pour le bienfait de notre communauté et des autres communautés nationales. 


                                              Nous n’avons eu que ce que vous décrivez... Nombre d’entre nous s’en sont effectivement mis à en rejeter le respect de la patrie, de sa communauté, cherchant un espace de fierté, d’estime de soi en symbiose avec un collectif...

                                            • Guy BELLOY Guy BELLOY 6 janvier 2013 22:03

                                              Comparer De Gaulle à Hollande, faut vraiment le vouloir.

                                              Reste que c’est le premier qui nous a pondu cette Vè république liberticide. Certes, les temps exigeaient un exécutif fort. Mais que n’a-t-il pensé à la modifier avant son départ !!!
                                               smiley


                                              • titi 7 janvier 2013 23:55

                                                « Mais que n’a-t-il pensé à la modifier avant son départ !!! »
                                                Si si il y a pensé.

                                                Il souhaitait se faire remplacer par le Comte de Paris... ce qui aurait réglé les problèmes de gouvernance républicaine de façon définitive.


                                              • doctorix doctorix 6 janvier 2013 23:21

                                                Mais qu’est-ce qui peut surprendre dans la veulerie de Hollande ? Et demandez-vous qui nous gouverne, de droite ou de gauche... La réponse est : les yankees, depuis toujours, au moins depuis que De Gaulle est parti. Ces potiches sont en fait les valets de l’oncle Sam. (et donc d’Israël). 

                                                Vous n’aurez aucun changement de politique avec Hollande, non pas parce que c’est une couillemolle, mais parce qu’il est issu du même moule que sarko. Pour les détails, voici :


                                                La French American Fondation est connue pour sa formation, les « Young Leaders », réservée à une dizaine de jeunes surdiplômés chaque année. Sur les huit socialistes sélectionnés comme Young Leaders depuis François Hollande en 1996, six rentrent dans son gouvernement cette semaine. Le plus « atlantiste » n’est pas toujours celui qu’on croit...

                                                Exit Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab... Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc.

                                                « Enfin des têtes nouvelles ! » entend-t-on ici ou là. Nouvelles ? Tout est relatif, quand on sait décrypter la liste ci-dessus : en fait, tous ces « Young Leaders » de l’UMP ont laissé la place à des « Young Leaders » du Parti socialiste. Car François Hollande et Pierre Moscovici depuis 1996, Marisol Touraine et Aquilino Morelle depuis 1998, Arnaud Montebourg depuis 2000 et Najat Vallaud-Belkacem depuis 2006, sont tous des « Young Leaders  ». Tous ont été minutieusement sélectionnés et « formés » par ce très élitiste réseau Franco-Américain (French American Foundation), inconnu du grand public, sponsorisé entre autres par la banque Lazard. 

                                                Extrait de http://bernard-gensane.over-blog.com/article-les-socialistes-et-l-american-connection-113572238.html


                                                • La Prune La Prune 6 janvier 2013 23:52

                                                  Pendant les vacances, j’ai lu les Mémoires de Guerre. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement entre François Hollande et Albert Lebrun lorsque De Gaulle écrivit à propos de ce dernier : « Il manqua 2 choses pour que Albert Lebrun soit un chef d’état : Qu’il soit un chef et qu’il eut un état »


                                                  • gorgonzola 14 janvier 2013 15:58

                                                    PS : ceci est ma réponse à tous ceux qui croient encore que l’immigration et/ou l’islamisation représente le premier soucis de la France et des français.


                                                  • lionel 7 janvier 2013 11:20

                                                    Tluxala,


                                                    Il ne s’agit pas d’une colonisation. L’importation de population exogène est une l-politique d’empire destinée à casser l’homogénéité des population, créer des communautarismes. Tous les empires ont pratiqués cette politique depuis la plus haute antiquité. Les populations « importées » sont autant victimes de cette stratégie que les population « indigènes » (métissées depuis le XIX e par des Slaves Polonais, des Lusitaniens, des Ibères, des Italiens, des indigènes de nos colonies etc...).

                                                    Il est certain que parmi nos immigrés récents, se trouvent des gens de grande valeur morale, intellectuelles et spirituelles comme pour les vague de « colonisation » (rire) antérieure. 

                                                    la présence de Français d’origine Maghrébine à l’UPR est un enrichissement, une joie.

                                                  • gorgonzola 9 janvier 2013 12:16

                                                    Vous serez devenu la « pute » des banquiers bien avant que la France ne devienne un pays africain. Quand les huissiers frapperont à votre porte (ou à celle de vos parents), vous irez leur racontez que la France est colonisée aussi, sombre crétin. Un seul sujet devrait vous préoccuper : comment échapper à la dictature qui arrive à grand pas...


                                                  • Christoff_M Christoff_M 7 janvier 2013 01:39

                                                    On croyait voir un eleve gèné par le contenu, obligé de lire un texte qui ne lui convenait pas vraiment mais qui n’avait pas le choix...

                                                    Qui dicte les discours surement pas ses conseillers proches, cela vient d’en haut eminences européennes ou mondialisantes... d’ailleurs fait troublant on avait l’impression d’une mauvaise traduction d’un texte anglo saxon, qui se voulait positif, mais dont la formulation en français était complètement à coté de la plaque...

                                                    Mais la masse des français et des observateurs n’ont retenu que le vide qui paraissait derrière des belles phrases banales et le manque de conviction, voir la gêne du lecteur obligé réduit au rôle de pantin...


                                                    • duplan 7 janvier 2013 03:19

                                                      Quelle merde cet article à sens politicien unique donc sans aucun sens !
                                                      En plus de gaulle s’est fait virer par son peuple tellement qu’il était bien !
                                                      Mais c’est vrai qu’il a libéré le pays bien assis au chaud dans un fauteuil depuis Londres pendant que les autres se faisaient tuer...
                                                      Et puis les drones c’est l’avenir des guerres les temps ont changés avec la technologie !
                                                      Mais à moins que l’UPR soutienne les intégristes islamiques faudrait pas leur taper sur la gueule à ces putains de « braves » terroristes !


                                                      • titi 8 janvier 2013 00:02

                                                        « plus de gaulle s’est fait virer par son peuple tellement qu’il était bien ! »

                                                        Non pas vraiment.

                                                        C’est le seul président qui a eu les corones de quitter son poste alors qu’il avait été désavoué par le résultat d’un référendum.

                                                        Le sujet d’alors était la régionalisation.. mais ?? la régionalisation elle est faite depuis ?
                                                        Bah oui car cette « régionalisation » que De Gaulle a soumi au peuple, et que ce dernier à rejeté, ses successeurs l’on fait (1982), mais en ne soumettant rien du tout à qui que ce soit...
                                                        Et ils n’ont pas démissionné... voire on les retrouve dans les équipes de Flamby.

                                                        Comme quoi l’avis du peuple...


                                                      • Captain Marlo Pilou Camomille 7 janvier 2013 08:56

                                                        duplan

                                                        De Gaulle est parti en respectant le vote des Français.
                                                        En 2005, on a respecté le vote des Français au référendum ?


                                                        • Stof Stof 7 janvier 2013 10:13

                                                          Hollande est l’archétype de l’élite française issue de l’ENA et des grandes écoles : un brave petit premier de la classe.

                                                          Si vous voulez des couillus, il va falloir les trouver ailleurs.

                                                          • gorgonzola 8 janvier 2013 03:19

                                                            une démonstration digne d’un élève de CM2, merci pour ce bel effort inutile...


                                                          • Stof Stof 8 janvier 2013 09:41

                                                            Un élève de CM2 peut faire preuve d’une certaine clairvoyance. Il ne faut jamais sous-estimer les enfants smiley


                                                          • gorgonzola 9 janvier 2013 00:34

                                                            Dans ce cas je fais mon mea culpa ^^


                                                          • lionel 7 janvier 2013 11:04

                                                            Monsieur Asselineau,


                                                            Puis-je me permettre de vous conseiller vivement cette conférence, d’autres qu’à donné Eben Moglen. Il me semble que ce qu’il dit est essentiel.


                                                            Mes respects

                                                            Lionel


                                                            • celui qui maugréé celui qui maugréé 7 janvier 2013 17:03

                                                              Droite comme gauche depuis De Gaulle ont largement failli et étaient truffées de glands c’est un fait.

                                                              Mais De Gaulle aurait du faire mieux le ménage après la seconde guerre mondiale et il a eu lui même sa part de responsabilité. Il n’empêche que nos contemporains sont ridicules en comparaison de lui.

                                                              La France n’est pas sortie gagnante de 1945, et ça on ne l’a jamais admis par ego avant tout et par mauvaise conscience.
                                                              Elle n’était plus que l’ombre de la puissance qu’elle fut ( et encore cette idée est souvent un mythe).

                                                              Si nous ( les citoyens comme les politiques) avions eu le cran d’admettre que nous étions tombé si bas, alors seulement il aurai été possible de remonter.


                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 janvier 2013 18:34

                                                                De Gaulle, dans sa tombe, a aujourd’hui honte de la France ! Jamais il n’aurait imaginé qu’un jour viendrait où les valeurs de la France seraient dissoutes dans la plus vile des CULtures de l’accouplement insolite !


                                                                • lionel 7 janvier 2013 19:14

                                                                  tluxala, 


                                                                  Il me semble que vous manquez de courtoisie envers Monsieur Madjour. Il y a une personne derrière le clavier et votre réponse lapidaire est presque insultante pour une personne qui a un soucis évident de la France. La situation est grave mais l’aigreur n’est pas un sentiment qui élève. 

                                                                • aliante 8 janvier 2013 01:47
                                                                  • viens nous gonfler ici ,il y a le Fn pour ça ,le rassemblement des Boeufs de Marine

                                                                • lionel 8 janvier 2013 08:11

                                                                  Tlulaxa, 


                                                                  Je vous souhaite une bonne journée, souhaitant que la Vie vous donne la force de résister à la méchanceté promue par ce système inepte et psychopatique. Bon courage à vous et tout mes souhaits de santé, pour vos proches...

                                                                  Mohammed, 

                                                                  Désolé que les histoire de fesse soit ce qui vous choque le plus au moment ou les banques escroquent les peuples, où la France est détruite par l’UE, où l’on découvre l’ampleur criminelle de l’ère Nagy Bocsa en Lybie... etc...
                                                                   

                                                                • Ben Ouar y Villón Brisefer 7 janvier 2013 19:15

                                                                  Cher Monsieur,

                                                                  Au risque de vous paraître désagréable, je me permettrais de porter à votre connaissance l’allocution assez confidentielle (il faut bien le reconnaître) sur la Défense, prononcée ici devant le Cercle Républicain en mars 2012 >

                                                                  http://www.youtube.com/watch?v=g6heICDlWFs

                                                                  Discours assez cohérent et passionnant qui permet de répondre à vos questions :

                                                                  • => Qui entend-on en effet, de nos jours, expliquer que « L’Europe est un protectorat des Américains » ?
                                                                  • => Qui entend-on affirmer qu’il faut « maintenant nous débarrasser de leur domination » ? 
                                                                  • => Qui entend-on décrire que les Européens ont une mentalité de « colonisés » ?
                                                                  • => Qui entend-on analyser que « les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, et les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées », et que la plupart « des Européens sont favorables » à cette vassalisation ?

                                                                  Réponse simple : Jean-Luc Mélenchon.


                                                                  • gorgonzola 8 janvier 2013 03:52

                                                                    —> Qui refuse de dire que la construction européenne est le cheval de Troie de cette vassalisation américaine ?
                                                                    —> Qui refuse d’en tirer les conclusions en proposant la sortie coordonnée par voie sereine et légale de l’UE (article 50 du TFUE) ?
                                                                    —> Qui refuse de sortir de la monnaie d’occupation de l’empire que l’on appelle l’euro ?
                                                                    —> Qui fait campagne à gauche de la gauche alors que la question du clivage est complètement dépassée face à la problématique de perte de souveraineté qui touche l’ensemble du peuple français ?

                                                                    Réponse : Mélenchon


                                                                  • aliante 7 janvier 2013 19:38
                                                                    • Il a bien raison F Asselineau ,il n’y a qu’un pays libéré qui peut avancer ,
                                                                    • la franc maçonnerie oligarchique mondialistes nous imposent des intérêts qui sont contraires aux notres ,par le mensonge et la subversion

                                                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 janvier 2013 22:07

                                                                      Hollande renonce au parrainage citoyen ...

                                                                      source : http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/07/hollande-renonce-parrainage-citoyen-ex-presidents-au-conseil-constitutionnel-hollande-veut-plus-membres-de-droit_n_2425720.html?utm_hp_ref=france

                                                                      CONSEIL CONSTITUTIONNEL - Coup de tonnerre. Lors de ses vœux au Conseil constitutionnel, François Hollande a annoncé lundi 7 janvier, qu’il renonçait à instaurer « un parrainage citoyen » pour les candidats à la présidentielle, la concertation des partis l’ayant « finalement convaincu de la difficulté de sa mise en oeuvre ».

                                                                      Es vraiment la vrai raison ?

                                                                      Ont t-ils réalise qu’un partie émergeant comme l’UPR pourrait facilement réunir 150.000 signatures populaires ?
                                                                      Es pour faire barrage aux nouveau parties politiques ?
                                                                      Auront t-ils peur que la démocratie soit restauré ? 

                                                                      François Asselineau parle dans son article d’un nain, et cela s’avère une nouvelle fois vrai ... nous avons à faire à un nain en ce qui concerne la tenu de promesses faites aux français .... !


                                                                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 janvier 2013 22:36

                                                                        — début ce citation —
                                                                        « Les capitaux américains pénètrent de plus en plus dans les entreprises françaises. Elles passent l’une après l’autre sous leur contrôle.
                                                                        — fin de citation —

                                                                        Les Etats Unis sont prés à employer les moyens forts pour acquerir des technologies innovantes voire stratégiquement importantes comme démontre l’affaire Gemplus.

                                                                        Il y à une dizaine d’années les américain ont pris le contrôle d’un fleuron de l’industrie française Gemplus, une spoliation orchestré avec la participation des services de la CIA et la société du renseignement privé Kroll.

                                                                        L’entreprise « Gemplus » fut créée 1988 par 6 ingénieurs de Thompson. Ces derniers décidèrent de fonder une société à la conquête du marché des technologies de cryptologie et de la carte à puce. Le démarrage de Gemplus sur le marché international fut fulgurant. Dix ans après sa création, l’entreprise Gemplus comptait 6000 employés répartis dans le monde entier et capitalisait un chiffre d’affaires de l’ordre de 200 Millions d’Euros pour un marché de 100 Millions de consommateurs. Ces résultats faisaient de Gemplus le leader du marché de la carte à puce. Ses clients étaient internationaux et seuls les américains n’avaient pas encore fait appel aux services de la société française, craignant de confier à une entreprise étrangère la protection d’informations d’intérêt national.

                                                                        Puis Gemplus est passé sous contrôle américaine via l’intervention des agents de la CIA .... Affaire Gemplus <<< reportage

                                                                        L’affaire Gemplus est une parfaite illustration du redéploiement des intérêts américains suite aux attentats du 11 septembre. Le renforcement de la doctrine de sécurité économique des Etats-Unis s’est fortement développé depuis 2001 et a pour but précis de rediriger les intérêts technologiques du monde entier vers « l’Oncle Sam », afin de dresser des barrières de protection infranchissables.


                                                                        • lionel 8 janvier 2013 08:24

                                                                          Décidemment vous êtes dans l’aigreur... Vous êtes vous déjà demandé comment les autres races percevaient le blanc ? Un Gréco-Romain super intelligent ? Un civilisateur ? Etes vous le parangon de l’intelligence humaine ? Si vous n’êtes pas un veau, qu’êtes vous ?


                                                                          Oui, on ne peut pas mélanger trop les gens mais celà n’implique pas le mépris pour les autres.

                                                                          Pour un livre positivement raciste : Michael Bradley « the iceman inheritance »

                                                                        • lionel 8 janvier 2013 09:37

                                                                          Tlulaxa,


                                                                          Vous êtes intelligent, vous ne dites pas de sottises, les peuples sont victimes d’une poignée de malade mais sans Amour, l’âme s’étiole et c’est cela qui est recherché et qui conduit à notre déshumanisation. Ce n’est pas la race blanche qui est menacé d’extinction mais l’humanité, ce n’est pas que la France qui est détruite mais l’ensemble des nations. L’antiracisme promu par les psychopathes nie le respect que nous devons aux êtres humains et entérine toujours plus de racisme. Les hérétiques, ce sont les Amoureux. 

                                                                        • lionel 9 janvier 2013 08:27

                                                                          Bonjour Tlulaxa,


                                                                          « Vous êtes un croyant, or Dieu est mort en Europe de l’Ouest et l’Histoire avec. Marx aussi est mort et moi même je ne me sens pas très bien ... »

                                                                          J’avais bien senti que vous passiez une période où des éléments de réalité objectives vous « plombaient ». Cela m’arrive aussi, mais comme le propose le Coran, conseillons nous la patience, mettons un peu de baume sur nos blessures, que nous ne venions pas seulement sur ce forum pour y décharger nos colères mais pour y partager parfois, autant que faire se peut, un peu d’humanité. 

                                                                          Je vivais au Mali et souhaitais y finir mes jours... Nous avons tous perdu. Qui est responsable de tout ce merdier ? l’oligarchie occidentale pédo-criminelle, les psychopathes qui étouffent les peuples Arabes dans le Golfe Persique. Les Français sont grillés... Pourtant les liens entre des citoyens des deux pays étaient forts... Le Sarkozysme nous a tué.

                                                                          Sinon je ne suis pas croyant, Le Divin est une évidence... notre terre est le corps d’une déesse et le taoiste est parfois un bon amant (pas la citroen, rires) et j’espère que vous trouverez des moments de réconfort et de joie au milieu de ce monde en état de folie et certainement, de renouvellement.

                                                                          Cordialement

                                                                          Lionel


                                                                        • lionel 9 janvier 2013 08:32

                                                                          PS : Le divin ne s’inscrit pas dans un temps linéaire. Sa vaine mise à mort consiste en partie en la sacralisation de cette conception linéaire du temps et l’historicisme. Il y a verticalité, passé, présent, future sont conjugués...

                                                                           

                                                                        • lionel 9 janvier 2013 09:01

                                                                          Tlulaxa,


                                                                          Je vous convie à prendre connaissance de cette actualité importante :




                                                                        • aliante 8 janvier 2013 15:25
                                                                          • Golnish et Lepen ont voté pour le grand marché transatlantique qui va livrer la France aux multinationales américaines ,pour finir ce qu’ils restent de son industrie
                                                                          • sa politique ,son économie ,ses libertés ils vont vendre le mensonge de contre poids de la Chine de 800 et quelques millions de consommateurs ,Alors que la Chine ne représente aucune menace pour l’occident à court terme ,la Chine avec la politique de l’enfant unique et le manque de citoyens du sexe féminin pour les raisons imbéciles qui sont les leurs ,sera d’ici 2030 en déséquilibre et en baisse de population sensible ,la chine va connaitre le defi du vieillissement de population au train ou ça va ils disent qu’en 2050 ils n’auront plus qu’ 1 millions de jeunes qui entreront sur le marché du travail ,l’argument mensonger des euro-atlantistes peut largement être contredit il suffit de s’informer 
                                                                          • d’autre part les instigateurs du nouvel ordre mondial ont considéré que la chine devait être insérer dans l’économie mondiale ,parce que pour eux c’est un exemple de mélange d’esclavagisme au travail et d’économie libérale ,sauvage tous ce que les adorateurs maçonniques adorent et qu’ils veulent transposer dans tous les pays du monde


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès