• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 2nd tour de la présidentielle une alternative dangereuse et totalement (...)

2nd tour de la présidentielle une alternative dangereuse et totalement piégée

 D’un côté, une candidature xénophobe porteuse d’un slogan, « la France en ordre ! », qui radicalise la logique de fascisation qu’ont mise en place
les gouvernements maastrichtiens successifs à coups de lois liberticides et d’Etat policier. Les ouvriers, les démocrates, et encore moins les patriotes républicains qui ont à cœur l’honneur du pays des Lumières, des Sans Culotte, du Front populaire antifasciste et du CNR ont tout à craindre de ce FN qui divise le monde du travail, qui vomit le syndicalisme de classe et qui conduirait inévitablement à la guerre civile intercommunautaire en France. Un parti qui, rappelons-le, fut fondé par des héritiers non repentis du Troisième Reich, de Vichy et de l’OAS.

De l’autre côté, on a un pur produit du marketing politique, un banquier formaté par le capital financier, porté par la Bourse, par le MEDEF et ses relais de la CFDT, par Bruxelles, Merkel et l’Europe atlantique. En fait d’ « antifascisme », ce partisan déclaré du tout-anglais, du TAFTA et de l’américanisation de la vie publique, ce casseur du ferroviaire parfaitement indifférent aux questions de pollution routière, n’apportera que l’ubérisation du travail, le dépeçage des services publics, des statuts, des conventions de branche et de la protection sociale, le saccage des indemnités chômage, que la fin des retraites par répartition. Avec, en prime, le « saut fédéral » européen (que les Français ont pourtant refusé en 2005) et l’accompagnement à haut risque des agressions impérialistes tous azimuts de Trump, de la Syrie à la Corée en passant par l’Ukraine.

Loin d’instaurer un débat « clair », comme le prétendent les deux candidats, en cela complices, entre le « patriotisme » et le « progressisme mondialiste », le second tour Le PEN/MACRON dessine deux voies réactionnaires différentes, mais finalement convergentes, pour détruire le pays et ses acquis : non pas le « patriotisme », mais le nationalisme xénophobe, non pas l’internationalisme, mais l’euro-mondialisme de la Finance. Il s’agit des deux mâchoires d’un même étau par lequel le grand capital entend broyer le peuple entre la destruction fasciste de la République et l’arasement euro-atlantique de la nation, dans le but de bloquer l’alternative antifasciste, patriotique, populaire, écologique et internationaliste. C’est pourquoi le PRCF appelle : 

  • A opposer à Le PEN et à MACRON l’alliance progressiste du drapeau tricolore et du drapeau rouge, de la Marseillaise et de l’Internationale, de la nation républicaine et de la classe ouvrière luttant pour le socialisme. Notre projet, dont le terme est le Socialisme pour la France, est l’appel du programme du CNR « Les Jours heureux » à « mettre le monde du travail au cœur de la vie nationale ».
  • A militer pour faire baisser les voix ouvrières et républicaines égarées sur le FN en diffusant des dizaines de milliers de tracts à l’entrée des usines et dans les quartiers populaires.
  • délégitimer au maximum ce vote piégéet ses effets mortifères en pratiquant l’abstention citoyenne, en votant blanc, en glissant un bulletin rouge dans l’urne ou en réutilisant un bulletin JLM au second tour.

Le PRCF n’en condamne qu’avec plus de colère le communiqué de Pierre LAURENT, parlant au nom des communistes et des antifascistes et les appelant à voler au secours de Macron : comme si l’on pouvait combattre le poison de la fascisation xénophobe en soutenant les empoisonneurs maastrichtiens de la vie nationale !

Le PRCF appelle les communistes, les syndicalistes de classe, les antifascistes, à se rendre en masse aux manifestations du 1er MAI, non seulement pour y combattre le FN et les contre-réformes de Hollande, de MACRON, du MEDEF et des LR, mais pour construire dès maintenant la résistance aux ordonnances prévues par MACRON et qui visent notamment, dès l’été, à aggraver au maximum la LOI TRAVAIL. Face aux jumeaux inversés du nationalisme fascisant et du supranationalisme oligarchique, que ce 1er Mai 2017 qui coïncide avec le 100ème anniversaire du processus révolutionnaire russe, aide les communistes et les travailleurs à se réapproprier au présent le mot d’ordre de Lénine et de l’Internationale communiste : « prolétaires de tous les pays, peuples opprimés du monde, unissez-vous ! ». 

 

http://www.initiative-communiste.fr/articles/2e-tour-de-presidentielle-declaration-secretariat-politique-national-prcf-27-avril-2017/


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • BA 29 avril 08:56

    Dimanche soir, pour fêter la victoire d’Emmanuel Macron, trois banquiers de la banque Rothschild étaient au premier rang.

    Lisez cet article du Canard Enchaîné :

    Macron et ses groupies de la banque Rothschild.

    Dimanche 23 avril, deux associés gérants de la banque d’affaires Rothschild, avec lesquels Emmanuel Macron a travaillé durant près de quatre ans (de septembre 2008 à mai 2012), se pressent au premier rang du QG du Parc des expositions, porte de Versailles, pour filmer avec leurs téléphones portables l’arrivée du vainqueur du premier tour.

    Accompagné de Laurent Baril, star des fusions-acquisitions de la banque d’affaires, Olivier Pécoux, co-président du comité exécutif du groupe Rothschild & Co, est un brin gêné d’être repéré par une journaliste du Canard Enchaîné.

    « Je suis ici incognito », insiste le bras droit de David de Rothschild, alors qu’il fait partie des récidivistes. Le 13 juillet 2016, Olivier Pécoux avait déjà assisté au premier meeting parisien d’Emmanuel Macron.

    Ce 23 avril, Baril et Pécoux retrouvent un ancien camarade de la maison Rothschild : Lionel Zinsou, ex-conseiller de Laurent Fabius à Matignon et ex-premier Ministre du Bénin.

    Les trois banquiers s’émerveillent à l’idée que Macron, qu’ils ont connu « bébé », puisse l’emporter. Il serait le second Rothschild, après Georges Pompidou, à gravir sous la Ve République les marches de l’Elysée.

    L’Histoire – et les vraies gens – en marche …

    Source : Le Canard Enchaîné, mercredi 26 avril, page 2.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 avril 08:59

      « Le PRCF n’en condamne qu’avec plus de colère le communiqué de Pierre LAURENT, parlant au nom des communistes et des antifascistes et les appelant à voler au secours de Macron : comme si l’on pouvait combattre le poison de la fascisation xénophobe en soutenant les empoisonneurs maastrichtiens de la vie nationale ! »


      Et il n’est pas le seul : lien
      .

      • devphil devphil 29 avril 09:17

        @PRCF

        N’est-ce pas Robert Hue qui soutiens Macron ?????

        Que l’on ne soit pas d’accord avec Marine Lepen est un choix mais le soutien d’un ancien président du PCF à Macron ne vous pose pas un problème ?

        Vous irez expliquez à vos militants que Macron doit alléger le code du travail pour le bien de la finance , supprimer les allocations chômage au deuxième refus d’un travail , qu’il faut travailler le dimanche sans majoration car c’est redevenu la norme comme au 19 ième siècle , que les enfants doivent travailler très tôt pour espérer toucher une retraite et ça se fait dans d’autres pays aussi..... etc ....

        Vous parlez d’une candidature xénophobe , de Vichy etc .... ce sont les éléments de langage actuellement envers le Marine Lepen mais quand elle parle de relocalisation du travail , de réindustrialisation cela ne vous parle pas ?

        A contrario Macron souhaite délocaliser encore plus , libéralisé à outrance ...

        Habituellement j’approuve vos articles mais pas celui là

        Cordialement

        Philippe

         



        • troletbuse troletbuse 29 avril 09:30

          @Jeussey de Sourcesûre
          Le PC a toujours choisi d’être dans l’opposition. C’est plus confortable
          Et aujourd’hui, combien de divisions ? smiley


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 avril 10:17

          @troletbuse

          Le PC est mort en 1991, mais personne n’a publié d’avis dans le rubrique « nécrologie » !
          Là, vous parlez de ses héritiers.
          Leur positionnement n’est pas l’opposition, mais la gamelle : postes de sénateurs, députés, maires !
          Pour conserver leurs sièges, ils vot finir par vendre tous les autres meubles de la maison.

        • mmbbb 29 avril 10:51

          @troletbuse Robert Hue a sonne l hallali du PC en appelant a voter Macron Il y a un point commun entre Fillion et Robert Hue Tous les deux viennent baiser les pieds de ceux qui les ont enfiles . Fillion soutient celui qui l a detruit , et Hue soutient celui qui fut dans le gouvernement d Hollande , celui ci a comme mentor Mitterrand qui acheva le PC . Cette soumission cet abaissement prouvent s il en est que ce sont des hommes meprisables Que le PC reste la ou il est cela me convient


        • devphil devphil 29 avril 11:42

          @Jeussey de Sourcesûre

          Merci pour le lien

          C’est beau la cohérence politique ....

          En fait leur gros problème aux fonctionnaires politiques depuis 25 ans , c’est de retrouver une place à l’assemblée , bien au chaud car l’hiver arrive vite et la cantine est bonne.

          Si ils soutiennent Macron , c’est pour mieux le trahir ensuite aux législatives alors que si ils soutenaient Marine Lepen , ils n’auraient aucune chance ensuite.
          La pensée unique les transformerait en pestiféré politique.

          Celle là est bonne aussi comme vidéo
          Quand Karoutchi soutenait Juppé et envisageait de soutenir Fillon
          https://www.youtube.com/watch?v=Eb8FSS6Qa2g
          Maintenant je suppose qu’il est passé à Macron ....à la bonne soupe , à table les pourris

          Philippe


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 29 avril 14:05

          @devphil

          Techniquement, Marine a toujours dû raisonner en fonction de soupes pour son propre parti.


        • JL JL 29 avril 09:24

          Il faut bien rembourser les frais de campagne !

           
           :->
           
          Mais au diable les combinards : plutôt Le Pen sans moi que Macron avec.

          • HELIOS HELIOS 29 avril 12:44

            J’ai beau chercher, je ne trouve pas ni fascisme ni xenophobie dans le projet « Marine Le Pen » pour cette election.

            Marine Le Pen souhaite faire respecter notre pays.

            A l’exterieur, elle ne propose pas de faire la guerre a qui que ce soit, ni d’ailleurs s’immiscer dans leurs affaires quand cela ne touche pas drectement nos interets vitaux...

            Elle ne souhaite pas non plus faire de differences entre les français

            Elle ne souhaite pas ni renoncer ni faire defaut aux engagements de notre pays......

            SAUF, et il faut le dire, ...

            lorsque la France n’est pas (plus) traitée comme il se doit dans le concert des nations.

            Une nation doit maitriser son destin, et pour cela, son peuple, ses citoyens si le regime est une république et c’est le cas, 
            Les conditions des traités européens et de ceux signés sous leurs egides, ne respectent pas cette souveraineté indispensable pour exister.
            Un pays qui n’a plus de monnaie, plus de defense, plus de gouvernement n’est plus un pays.

            Marine Le Pen n’est pas l’extrème droite, elle est le printemps de notre nation, elle represente le retour a l’autodetermination des français, cette liberté que nous avons laissée appliqué a l’Algerie et de nombreux autres pays dont nous avons eu la chance et le bonheur -aussi bien pour leurs habitants - d’administrer.

            Elle propose des referendum pour que le choix des français soient clairs et exprimés (pas subis) !
            Son desir de participer a une union des nations européennes est pertinent mais pas celui de s’avilir dans une UE mortifère... c’est NOUS TOUS qui choisirons.



            Face a l’emprise de force strictement financière, une organisation informelle supra nationale souhaitant recuperer tous les pouvoirs en ecrasant les peuples, Marine Le Pen et tous les français sont là pour defendre NOTRE liberté, notre pays et l’avenir de nos enfants...

            IL n’Y A PAS DE PIEGE, il y a un choix vital, ne le ratons pas.... et rappelez vous -je ne suis pas un vieil amis africain mais : il vaut toujours mieux un petit chez soi qu’un grand chez les autres !


            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 29 avril 14:02

              @HELIOS

              J’ai beau chercher, je ne trouve pas ni fascisme ni xenophobie dans le projet « Marine Le Pen » pour cette election.

              J’ai écouté son discours de Nice avec attention. A certains moments on aurait presque entendu Melenchon, à d’autres Poutou, Asselineau ou du Cheminade.
              Les standing ovations étaient réservées à l’ordre/l’immigration

              Marine est pourtant un produit du vieux système, avec ses magouilles pour financer le parti, auxquelles les français ont jamais réellement accordé d’attention jusqu’à il y a peu. Un ancien système ou tenir la moitié de ses engagements était toléré jusqu’à il y a peu.

              IL n’Y A PAS DE PIEGE, il y a un choix vital, ne le ratons pas....

              J’ai du mal à la croire, c’est une avocate entourée de châtelains dont aucun aurait intérêt à première vue à un programme à la Melenchon.
              J’ai des doutes quand je lis la façon de gérer les communes du FN, très à droite financièrement parlant.
              Pas un piège, mais juste aucune rupture dans le système auquel on est habitués et dans lequel Marine Le Pen a grandi...
              Je continue d’étudier la question cependant, j’essaie de trouver quelqu’un dans son entourage qui serait capable d’éviter un scénario à la grecque ou à la Trump.


            • HELIOS HELIOS 29 avril 16:31

              @La Voix De Ton Maître


              Bonsoir cher contradicteur...

              Historiquement, le long de mon age, j’ai refusé les préjugés, j’ai toujours essayé d’atteindre mes objectifs et lorsque je ne l’ai pas fait, j’ai composé avec la réalité

              Je fais partie de cette classe d’age et de cette categorie de français qui ont refusé une société corsetée, encadrée et je me suis battu -c’etait facile, j’etais jeune - contre les moulins a vent de la politique et j’ai récupéré les miettes de mon combat, oui, a cette époque De Gaulle est rentré chez lui, les filles ont pu mettre des minijupes et prendre la pilule, j’ai pu voyager en Europe sans passeport, ecouter des radios FM a profusion apres avoir supporté le crachottement de Radio-Caroline et penser que j’etais libre de mes aspirations et de mes choix.

              ... et la déconvenue est... venue.

              L’Europe qu’on m’a vendu etait une Europe de l’association bienveillante de nos voisins, et pire, je n’etais pas loin d’y inclure la lointaine Amerique tant son modèle de liberté me parraissait souhaitable.

              ... et puis la déconvenue est arrivée. Cela a commencé avec le traité « acte unique » qui supprimait le droit de veto d’un pays. Oh, ce n’etait pas bien grave puisque le domaine de l’Europe etait limité.... le ver a commencer a ronger le fruit de l’interieur ...

              Je n’etais pourtant pas encore completement vacciné puisque j’ai voté oui, malgré les avertissements, au traité de Maastricht. Je me suis pincé le nez, mais je ne savais pas encore - je n’avais pas voulu savoir - ce que cela voulais dire....

              Les autres, tous les autres traités, n’ont pas eu ma voix.

              Dire que je suis devenu adulte, responsable a plus de 40 ans serait faux, mais je me suis laissé entrainer par cette petite préférence que j’avais pour une Europe qui appartenait a ma jeunesse et dont l’avenir paraissait, sinon, radieux, mais au moins plein de promesses et d’existence en tant que telle au sein de la concurrence mondiale qui s’affirmait de jours en jours.

              Fini la defense de « Nivea » par exemple ou de Elf, de Renault, d’EDF qui au fil des semaines optimisaient déjà leur fonctionnement... et internet n’existait pas non plus pour me le dire.

              Devant la realité de la politique, j’ai eu un dernier rêve, c’etait en 1989, j’ai tellement souhaité la reconciliation et la reunion des deux Allemagnes. c’etait comme un epine infectée dans mon pied, l’Europe, toute entiere allait se remettre de sa dernière maladie

              Voila, pendant que je manifestais contre le racisme policier, les gouvernements successifs preparaient la soumission.

              Maintenant, j’e n’ai toujours pas tout compris, car, a l’inverse de certains, je ne crois pas au grand complot, je crois simplement a l’opportunisme... tous les opportunismes, ceux qui sont personnels et qui consistent a ecraser son collegue pour prendre sa place (au mieux) ou laisser plus d’espace a l’incompetence ou bien ceux qui sont plus collectifs et qui consistent a mettre en place des systemes plus elaborés pour eliminer une concurrence génante.

              L’offre alternative que nous avons est un blanc seing apporté a un systeme qui va nous diviser en deux monde :
              Celui de la richesse et du pouvoirs, ceux qui ont villa sur chaque continent, qui profitent de tout et qui, vous ne le savez pas encore, beneficient DEJA d’une medecine a laquelle vous n’avez pas droit... ceux qui ne manqueront de rien lorsqu’ils seront vieux et dont les enfants poursuivrons l’oeuvre...
              ... et celui de la dureté, celui de la precarité, de la contrainte... la periode dorée où vous pouviez partir en vacances sur l’autoroute avec votre voiture, vivre dans un pavillon de banlieue et vous chauffer...
              Tout cela au nom d’un ecologie artificielle bienvenue pour eux, d’une austerité obligatoire pour rembourser une dette construite pour cela et d’une démocratie sur le point de s’eteindre, soufflée par le « dégagisme » qu’ils ont organisé.

              J’arrete là ce discours que tous ceux qui ont moins de 30 ans ne comprennent pas encore et qui se mordront les doigts dans 10 ou 15 ans.

              Ce que je sais, et c’est la nature humaine qui est ainsi et qui me l’a appris, c’est que je n’ai en aucun cas peur d’un fascisne d’operette ou d’une xenophobie de façade. J’ai mille fois plus peur de la dérégulation que nous impose l’UE. 
              Je n’ai pas peur de Marine Le Pen, car même si c’etait la pire des dictateurs, sa durée de mefait ne durerait, a l’inverse d’un castro, que quelques années en regard de ce que l’UE nous promet.

              Le plus pragmatique des comportements est de choisir le moindre mal. 
              Une France libre et souveraine est LA garantie, avec l’Angleterre que notre continent reste en paix. Cette dernière a fait un pas important dans la manifestation de ce pragmatisme, qu’attendons nous pour le faire nous aussi.

              Il n’est pas question de sortir de l’Europe, il est juste question de respect des peuples et des nations.

              Je soutiens Marine Le Pen car elle est probablement l’unique et dernier recours -gratuit et sans sang- pour que notre pays, ses singularités, ses aspirations restent dans la paix et avec nous, toutes l’Europe.

              Désolé d’avoir été si long, c’est dur d’écrire et d’argumenter, mais c’est ma méthode..

              Bonne fin d’aprés midi a tous. 


            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 29 avril 17:42

              @HELIOS

              Merci pour votre réponse très argumentée.

              J’ai passé la quarantaine, et je crois qu’on a a peu près les mêmes expériences.

              La petite différence c’est que je connais l’oligarchie pour avoir travaillé pour elle, et que j’ai connu la crise grecque aux premières loges.
              J’essaie de trouver un verrou, la position de force, une méthode qui retournerait le pouvoir de l’oligarchie contre elle sans qu’elle puisse se défausser.

              Après avoir épluché le programme du FN, écouté les discours du Front National, je ne vois que les même promesses qui n’arrêtent pas de se contredire. Rien de solide pour lutter si ce n’est une alliance fragile de patriotes pleine de contradictions. Marine parle comme Melenchon un jour pour prendre Dupont-Aignant comme premier ministre le lendemain !

              Je crois qu’on se fait bassiner de la même façon avec des idées différentes.
              Avec le FN cela sera la grande improvisation face à ceux qui détiennent l’argent des français divisés en otage. La belle recette pour un désastre... dont j’ai déjà vu une fois les conséquences. Les français ne sont pas assez unis pour livrer le combat, personne ne va mettre son compte en banque en jeu car c’est de cela qui est question.


            • Veniza Veniza 29 avril 19:37

              @La Voix De Ton Maître

              EXACT

              Il n’y a rien de fasciste dans le projet de MLP
              c’est une manipulation, regardez cette vidéo




            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 29 avril 20:22

              @Veniza

              D’accord c’est mignon, c’est presque un Buzz anti-Hanouna

              Maintenant trouvez moi de l’anti-système là dedans.

              C’est DROITE perdante de la mondialisation contre DROITE gagnante de la mondialisation.


            • zygzornifle zygzornifle 29 avril 13:14

              en fait on a pauvres contre nantis UE contre Frexit , voter Macron pour un SMICARD ou un sans dents retraité relève d’un total abrutissement , moi je n’ai jamais voté a droite car je n’en n’ai jamais eut les moyens ..... 


              • Lugsama Lugsama 29 avril 20:08

                @zygzornifle

                Il y a des smicard qui se relèvent les manches et ne souhaitent pas vivre d’allocations et qui ne rêves pas de rester au SMIC, partir à la retraite à 60 ans pour vivre sur le dos des génération futur.

                Tous les smicards ne sont pas loosers, vous faites du racismes sociales.

              • zygzornifle zygzornifle 30 avril 13:50

                @Lugsama


                Il y a des smicard qui se relèvent les manches.... Souvent pour faire la manche .....

              • zygzornifle zygzornifle 29 avril 13:20

                c’est fou quand on aime la France et qu’on la défend on est devenu un fasciste xénophobe que l’on montre du doigt , alors les autres sont des collabos a l’UE et a la mondialisation sacrifiant une nation et ses citoyens au veau d’or Macron et la France la dedans c’est devenu quoi ? un tracé sur une carte ? 



                • Lugsama Lugsama 29 avril 20:10

                  @zygzornifle

                  Beaucoup vont voter Macron à contre coeur pour défendre la France.

                • zygzornifle zygzornifle 30 avril 13:54

                  @Lugsama


                   voter Macron c’est diluer la France dans l’acide Européen mais certainement pas pour la défendre bien au contraire, Macron c’est le veau d’or de la bible et tous ceux qui le soutienne ne sont la que pour téter goulûment ses mamelles espèrent que du pogon de banquier Rothschildien en sorte ..... 

                • alain_àààé 29 avril 14:44

                  vous étes des marrants au PCRF mais on peut se posé la question.vous qui avez été a la féte annuelle du PC F pourquoi y faire.votre copain LAURENT rt BUFFET on retourné leur vesteC est vrai qui sont a la traine du PS pour avoir des sieges parlementaires et surtout qu ils ne perdent pas de postes a 13000e par mois tout l e reste.quand a leur vision du peuple ils n ont n en rein a foutre comme vous qui révé d étre a leur place pour les avantages


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 avril 17:47

                    «  »A opposer à Le PEN et à MACRON l’alliance progressiste du drapeau tricolore et du drapeau rouge, de la Marseillaise et de l’Internationale, de la nation républicaine et de la classe ouvrière luttant pour le socialisme«  »


                    Trop tard, le communisme étant mort depuis des décennies, le système de l« Elysée a eu tout le temps nécessaire pour détruire la Nation ! Aujourd’hui il importe de ressusciter la Nation avant de lui donner un objectif à long ou à très long terme !

                    Le  »Pole de la Renaissance Communiste en France«  ... »L’Internationale« ... TOZ, VOUS ETES ENCORE SUR LE NUAGE DE LA MONDIALITUDE DE TOUS LES ÉCHECS ! 

                    Et puis revenez sur terre, d’abord ; quand vous renaîtrez de vos cendres, on en discutera ! Vous serez alors un »opposant« à un »Front National élargi" qui dirige l’Etat et développe la nation : Préparez donc votre résurrection !

                    • Veniza Veniza 29 avril 19:35

                      Marine Le Pen n’est pas une fasciste, c’est une étiquette qu’on lui colle pour mieux pouvoir la combattre afin qu’elle n’accède pas au pouvoir
                      Après cela, elle n’est pas la panacée non plus, je n’ai pas dit ça, mais ces histoires de « Front Républicain » c’est vraiment une manipulation !
                      Les politiciens le reconnaissent d’ailleurs en off.





                      • antiireac 29 avril 20:03

                        De toute façon marine va faire un petit tour et puis s’en va..

                        ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires