• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 3ème couleuvre à avaler en 3 jours pour les électeurs de Hollande

3ème couleuvre à avaler en 3 jours pour les électeurs de Hollande

Echec de la taxe sur les transactions financières : 3ème couleuvre à avaler en 3 jours pour les électeurs de Hollande.

Décidément, le calendrier ne laisse aucun répit à François Hollande :

3 COULEUVRES EN 3 JOURS



1ère couleuvre  : l'aveu que les "euro-bonds" étaient une promesse-bidon

Avant-hier, 20 juin 2012, le chef de l'État envoyait "courageusement" le Premier ministre Jean-Marc Ayrault annoncer que sa promesse électorale des "euro-bonds" était reléguée au magasin des farces et attrapes.

Sitôt passé le second tour des élections législatives, ces deux facétieux se sont opportunément avisés de mettre un terme à la supercherie à laquelle ils n'avaient fait semblant de croire depuis des mois que pour enfumer les électeurs.

Car ils savaient parfaitement que ces "euro-obligations" étaient non seulement une suggestion qui ne résoudrait strictement rien aux problèmes de la croissance et de l'euro, mais aussi une ineptie financière pour notre pays, et une proposition que l'Allemagne, les Pays Bas, le Luxembourg et la Finlande continueraient sagement à refuser bec et ongles comme ils l'ont toujours fait.

(cf. mon article sur cette question, publié sur notre site : http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/francois-hollande-ayraud-euro-bonds-pipeau)

2ème couleuvre
 : le limogeage de Nicole Bricq, qui avait eu l'audace de s'opposer à Shell



Hier, 21 juin 2012, le chef de l'État demandait encore à Jean-Marc Ayrault de faire le sale boulot, en virant comme une malpropre Nicole Bricq de son poste de "ministre de l'écologie et du développement durable", pour cause de crime de lèse-"Majesté Shell".

Ladite ministre, naïve comme une majorette lors de son premier défilé, avait remis en question le permis d'exploration off-shore du major pétrolier anglo-néerlandais Shell parce qu'elle avait eu l'idée saugrenue de croire pour de vrai aux promesses électorales du PS et à « l'attachement du gouvernement à la protection de la faune marine et de l'environnement » [sic !]...

Aux yeux de Hollande et de son Premier ministre, une telle candeur à un tel poste était la preuve d'une gaminerie intolérable. En moins de deux semaines, cette oie blanche de l'écologie socialiste a donc été débarquée de son poste, et renommée incontinent ministre du commerce extérieur. Mme Bricq va désormais exercer ses talents de spécialiste de l'écologie à tenter de vendre aux "BRIC" des centrales nucléaires qui produisent des déchets nucléaires et des Airbus qui trouent la couche d'ozone, tout en se battant pour obtenir des permis de prospection off-shore pour Total...

(cf. mon article sur cette question, publié sur notre site : http://www.u-p-r.fr/actualite/france/hollande-nicole-bricq-ecologie)

3ème couleuvre
 : l'impossibilité constatée de la taxe sur les transactions financières

Saisie d'écran du programme électoral officiel de François Hollande et du PS sur le site du PS : [source : http://www.parti-socialiste.fr/articles/faire-passer-leconomie-devant-la-finance]
Saisie d'écran du programme électoral officiel de François Hollande et du PS sur le site du PS : [source : http://www.parti-socialiste.fr/articles/faire-passer-leconomie-devant-la-finance]


« Pour refaire passer l’économie devant la finance et pour réguler le système financier, [...] nous instaurerons au niveau européen une taxe de 0,05 % sur les transactions financières. »

 
Aujourd'hui, 22 juin 2012, Jean-Marc Ayrault est dispensé de corvée puisque c'est de Luxembourg qu'est venue la 3ème couleuvre à avaler pour les électeurs qui croyaient sincèrement au bobard du "Changement c'est maintenant".

On se rappelle que la taxation des transactions financières avait été brandie par François Hollande (à égalité avec les "euro-bonds"...) comme l'une des promesses phares de son programme "de gauche".

Il suffit d'ailleurs de reprendre le programme électoral encore en ligne pour vérifier que cette promesse y figure en toutes lettres. « Pour refaire passer l’économie devant la finance et pour réguler le système financier, [...] nous instaurerons au niveau européen une taxe de 0,05 % sur les transactions financières. »

Or, depuis cet après-midi du 22 juin 2012, nous savons que ce mirobolant projet de taxe financière « au niveau européen » appartient au passé. Comme celle des "euro-bonds", la promesse du sieur Hollande en la matière est reléguée au rayon des farces et attrapes électorales usagées.



Cela nécessite quelques explications.

LE « STRATAGÈME DES CHAÎNES » A ENCORE FONCTIONNÉ

L'explication de ce nouvel échec est simple à comprendre. C'est une énième illustration de ce que j'explique aux auditoires de mes conférences depuis que j'ai créé l'UPR. À savoir que les 27 intérêts nationaux sont opposés dans tous les domaines et que le plus sûr moyen de tout bloquer est de se mettre en tête de prendre une décision au niveau européen.

Ce phénomène de l'auto-blocage a été découvert il y a de nombreux siècles par les stratèges chinois. Il a donné naissance à une ruse chinoise classique, baptisée le « STRATAGÈME DES CHAÎNES », qui consiste à neutraliser un adversaire en lui conseillant perfidement de s'entraver lui-même dans des liens absurdes et autobloquants qui vont lui retirer toute mobilité stratégique et tactique.

Comme je l'expose dans mes conférences, ce stratagème des chaînes est à la base même de la prétendue « construction européenne ».

Cette idée de fusionner "à froid" des dizaines d'États d'Europe en une entité supranationale, selon un périmètre parfaitement artificiel, est en effet une idée qui a été inventée par les Américains au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Aucun historien sérieux ne le conteste et j'en apporte maintes preuves irréfutables dans mes conférences.

(cf. aussi le dossier que j'ai publié sur Robert Schuman : http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/2011/02/UPR-DOSSIER-DE-FOND-LA-FACE-CACHEE-DE-ROBERT-SCHUMAN-f%C3%A9vrier-2011.pdf)

Si les dirigeants américains ont inventé cette prétendue « construction européenne » et ont constamment incité depuis lors les États d'Europe à la mettre en œuvre, c'est précisément parce qu'ils avaient calculé qu'elle ne pourrait jamais bien fonctionner.

Les stratèges du département d'État et des services de renseignements américains avaient impeccablement anticipé :

• qu'en vertu du stratagème des chaînes, la « construction européenne » ne pourrait conduire qu'à des blocages incessants sur tous les sujets, puisque les intérêts nationaux sont irréductiblement divergents malgré toutes les protestations enflammées du contraire assénées par les européistes fanatiques,

• que cet attelage absurde, incapable de prendre des décisions, ne pourrait dès lors que devenir la proie facile et l'exécutant discipliné d'un "fédérateur extérieur" ayant seul la puissance et l'influence nécessaire pour mettre tout le monde d'accord en dictant ce qu'il fallait faire : c'est mot pour mot ce qu'avait pronostiqué Charles de Gaulle dans sa conférence de presse du 15 mai 1962 (cf. la vidéo en ligne : http://www.dailymotion.com/video/xoc5ev_de-gaulle-sur-le-federateur-etranger-de-l-europe_news?search_algo=1),

Enfin, que ce "fédérateur extérieur" surpuissant - seul en mesure d'imposer sa volonté -, ne pourrait être que les États-Unis eux-mêmes, et, plus généralement, le complexe financier et industriel euro-atlantiste.



Ce scénario de l'auto-blocage systématique est exactement ce qui vient, une nouvelle fois, de se produire ce 22 juin : le stratagème des chaînes a permis de bloquer la taxation des transactions financières au niveau européen, et cela pour le plus grand profit des États-Unis et du lobby des établissements financiers.

Au cours d'une longue réunion des 27 ministres des Finances de l'UE tenue sur ce sujet aujourd'hui à Luxembourg, il a en effet été constaté un désaccord total des 27 États membres.

Alors que l'instauration d'une telle taxe pan-européenne ne peut être adoptée que si les 27 États membres sont d'accord, seuls 6 d'entre eux (soit 22 %) ont exprimé sans ambiguïté leur accord pour instaurer une taxe : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la France, le Portugal et la Slovénie.

Comme on pouvait s'y attendre, le Royaume-Uni, les Pays Bas, l'Irlande et le Luxembourg ont notamment été vent debout contre cette taxe. La plupart des pays de l'est aussi. Seuls quelques autres, comme l'Espagne et la Grèce, ou encore la Slovaquie et l'Estonie, se sont déclarés "ouverts" à cette possibilité.

En conséquence de quoi il a été décidé que l'Union européenne ne mettra pas en œuvre une taxe sur les transactions financières.


La ministre danoise des Finances, Margrethe Vestager, qui présidait la réunion de Luxembourg du 22 juin 2012, a dressé l'acte de décès de la taxe sur les transactions financières en ces termes lapidaires : « La taxe sur les transactions financières proposée par la Commission n'obtient pas, comme il est requis, le soutien unanime des États. »

 
LE MENSONGE DES PROJETS D'« AUTRE EUROPE » SAUTE UNE NOUVELLE FOIS AUX YEUX

Naturellement, il serait injuste de reprocher à François Hollande et au gouvernement français l'échec en lui-même de cette négociation puisqu'il n'était pas dans leur pouvoir de changer l'opposition radicale de plus de la moitié des États membres de l'UE.

Mais ce qu'il est en revanche normal de leur reprocher, c'est d'avoir sciemment menti aux électeurs pendant la campagne électorale en prenant l'engagement solennel, dans le programme présidentiel, que François Hollande et le PS « instaureront au niveau européen une taxe de 0,05 % sur les transactions financières. »

Car toutes les personnes un tant soit peu informées savaient pertinemment que cette taxe nécessitant l'unanimité serait bloquée par plusieurs États membres. Je l'avais moi-même dit et redit de nombreuses fois. Quant aux socialistes, ils étaient les premiers à le savoir aussi, puisqu'ils avaient pu observer que Nicolas Sarkozy, qui avait fait auparavant une promesse similaire, s'y était déjà cassé les dents.

Comme l'avait déjà révélé l'abandon des "euro-bonds" avant-hier, l'échec de la taxe européenne sur les transactions financières acté ce 22 juin fait éclater au grand jour la volonté sciemment trompeuse du programme présidentiel de François Hollande.

Cette tromperie éhontée des électeurs est exactement la même que celle de tous les programmes électoraux de tous les partis politiques français. Ils promettent tous, depuis des décennies, l'avènement d'une « Autre Europe », mais ils "oublient" seulement tous de préciser aux électeurs que ces beaux projets d'une Autre Europe "à la française" sont des rêves puisqu'ils ne rallieront jamais l'unanimité des 26 autres États membres.


 
L'ÉVOCATION D'UNE « COOPÉRATION RENFORCÉE » ENTRE CERTAINS ÉTATS

Pour François Hollande, la défaite, quoi que parfaitement prévue, est embêtante du point de vue de la politique intérieure. Car il est toujours embêtant d'apparaître a posteriori aux yeux des électeurs comme un bonimenteur qui s'est fait élire sur des promesses irréalisables.

C'est pourquoi la délégation française a manœuvré en coulisses pour trouver un moyen de sauver un peu les apparences. La solution avancée a consisté à dire que, si une taxe sur les transactions financières n'est pas possible au niveau européen, elle est peut-être envisageable à un niveau moindre, selon le principe dit des « coopérations renforcées » qui permettent théoriquement à un groupe d'États membres de l'UE d'adopter une politique de coopération spécifique allant plus loin que les traités.

Seulement voilà : en vertu de l'article 20, alinéa 2 du traité sur l'Union européenne (TUE), une « coopération renforcée » requiert la participation d'au moins 9 pays de l'UE. Or, comme je l'ai déjà précisé, seuls 6 États ont exprimé sans ambiguïté leur intention d'instaurer une telle taxe : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la France, le Portugal et la Slovénie.

Tout cela confirme que ce n'est pas encore demain la veille qu'une éventuelle « coopération renforcée » sur la taxation des transactions financières va voir le jour. Et cela d'autant plus que l'usine à gaz des traités européens offrira mille occasions de conduire cette fameuse taxe, refusée par le lobby des établissements financiers, à se perdre dans les sables de la bureaucratie et du lobbying à Bruxelles.

L'USINE À GAZ DES « COOPÉRATIONS RENFORCÉES »

La procédure est en effet d'une complexité burlesque. Que l'on en juge :

1ère phase  : Le constat de l'impossibilité pour l'ensemble des 27 États de parvenir à un consensus est la première étape juridique permettant de passer ensuite à un processus de « coopération renforcée ». C'est le stade qui vient d'être franchi ce 22 juin 2012.

2ème phase  : L'étape suivante doit prendre la forme d'une lettre adressée à la Commission européenne par les 9 États - ou plus - qui désirent y participer. Or, comme je l'ai déjà souligné :

• seuls 6 États sont actuellement d'accord. 
 
• d'autres, comme l'Espagne et la Grèce, ou encore la Slovaquie et l'Estonie, se sont dits vaguement "ouverts" à cette possibilité, mais sans prendre d'engagements.

d'autres encore, comme l'Italie et la Finlande, qui avaient soutenu l'idée dans un premier temps, ont ensuite fait machine arrière en indiquant devoir encore réfléchir. L'attitude de M. Monti, Président du Conseil italien élu par personne mais sélectionné par Goldman Sachs dont il fut l'employé, est à cet égard spécialement retorse : devant François Hollande, il fait mine de soutenir le projet, mais il n'en parle plus devant la presse internationale...

• du reste, les pays encore hésitants ont argué de faux-fuyants pour ne rien décider. Leurs diplomates se contorsionnent pour souligner qu'il leur faudrait savoir de quelle sorte précisément de taxe sur les transactions financières il s'agirait, notamment si c'est la proposition de la Commission européenne qui serait retenue, ou si ce serait une autre forme de taxe, plus limitée dans son application, etc. Pour un sujet qui est sur la table depuis plusieurs années, le moins que l'on puisse dire est qu'il avance avec une sage lenteur... Autant dire qu'à part les 6 États qui s'y disent favorables, même les quelques États qui ne disent pas non frontalement à cette taxe entendent bien faire durer les négociations d'une façon que l'on pressent interminable.

3ème phase : Si par miracle Paris parvenait à rallier réellement 3 autres États aux 6 déjà théoriquement d'accord, le processus ne serait pas réglé pour autant. La Commission devrait ensuite vérifier si les conditions prévues par les traités sont bien respectées. À savoir la conformité de cette « coopération renforcée » avec les articles 20, 44, 45 et 46 du TUE et sa conformité avec les articles 82, 83, 86, 87, 326, 328, 329, 330, 331, 332, 333 et 334 du TFUE.

4ème phase : Enfin, si la Commission européenne donnait le feu vert, le projet de « coopération renforcée » entre les 9 États (ou plus) serait soumis... au vote des 27 États, qui devraient alors l'approuver voter à la majorité qualifiée pour l'autoriser !

En bref, et comme l'a conclu, non sans humour et avec un sens aimable de la litote, la ministre danoise des Finances qui présidait la réunion de Luxembourg du 22 juin 2012 :

« Nous n'en sommes pas là... »



ET MÊME SI ELLE VOYAIT LE JOUR, À QUOI SERVIRAIT DONC CETTE « COOPÉRATION RENFORCÉE » ?

En point d'orgue à toute cette affaire, il faut enfin souligner que, même si cette taxe finissait par voir le jour entre 9 ou 10 États parmi les 27, elle ne servirait probablement pas à grand-chose, dans la mesure où ni les États-Unis, ni le Royaume Uni, ni les grands pays d'Asie n'y auraient souscrit.

Elle permettrait certes d'accroître les recettes fiscales des États l'ayant adopté. Mais elle favoriserait le détournement de trafic vers Wall Street, Londres ou Tokyo, et ne remédierait en rien aux problèmes proliférants posés par la dérèglementation des échanges de capitaux.

Pour donner un vrai coup d'arrêt aux délocalisations industrielles et au pouvoir indu accaparé par les grandes institutions financières, ce n'est pas une petite taxe de 0,5 % ou 1 % sur les transactions financières qui le permettra.

Il faut notamment remettre en cause l'article 63 du TFUE, qui interdit toute restriction aux échanges de capitaux, et l'article 123 du TFUE qui interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux États et aux collectivités publiques, réservant ainsi le pouvoir de création monétaire à des intérêts privés.

Mais de l'abrogation de ces articles, - qui signifierait la sortie de la France de l'UE -, il n'a évidemment jamais été question dans le programme électoral de François Hollande...

CONCLUSION : L'URGENCE D'UN NOUVEAU CNR POUR SORTIR DE L'UE

Au rythme où François Hollande fait avaler des couleuvres à tous ses électeurs, on peut penser que ceux-ci seront rapidement contraints d'ouvrir un Muséum d'Histoire Naturelle pour éviter une indigestion.

En tout cas, il faut souhaiter un excellent appétit à tous ceux qui ont cru aux promesses électorales du candidat François Hollande.

Il faut aussi souhaiter une excellente digestion à tous ceux :

• - qui continuent à militer pour « une Autre Europe »,

• - qui estiment que l'UPR est un mouvement dont les propositions de sortie de l'UE sont « excessives »,

• - qui nous interdisent des médias,

• - qui refusent de débattre avec nous,

• - qui ne nous ont pas aidés à être présents à l'élection présidentielle ou qui nous ont refusé leur parrainage, - qui ont condamné nos conseils d'abstention, en rétorquant qu'il fallait voter « pour le moins pire »,- qui préfèrent encore donner la priorité au clivage droite-gauche plutôt que de dénoncer cette opposition, devenue factice du fait du vol de pouvoir opéré par la prétendue « construction européenne ».

En tout cas, et plus que jamais, les événements se chargent de prouver la justesse des analyses et et l'urgence du programme que propose imperturbablement l'UPR depuis sa création, voici plus de 5 ans.

Nous appelons tous les citoyens de bonne foi à rejoindre l'UPR dans un grand rassemblement fondé sur les idéaux du Conseil National de la Résistance, tel que nous l'avons présenté le 3 décembre dernier.

Nous soulignons que ce rassemblement, pour être victorieux, doit nécessairement accepter des Français et des Françaises de toutes les origines, de toutes les opinions politiques, et de toutes les convictions religieuses, qui sont prêts à mettre de côté toutes leurs différences pour rendre à la France sa démocratie, donc sa souveraineté.

Nous insistons solennellement sur le fait que ce nouveau CNR doit impérativement reposer sur la volonté déterminée, invariante et dénuée de toute ambiguïté, de sortir de façon juridique et sereine de l'Union européenne et de l'euro par l'application de l'article 50 du T.U.E.

Tant que le peuple français est un peuple sous tutelle, dont tous les choix stratégiques sont décidés par des puissances étrangères sous couvert de « construction européenne », aucun autre programme électoral n'a de sens.

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (147 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • Cigogne67 25 juin 2012 10:19

    hollande ne fait déjà plus rêver ... quant à EELV, l’écologie est chose trop importante pour la laisser aux « verts ». Ces apparatchiks ne sont qu’une machine électorale.


    • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 11:16


       @  Mascarille

       Je vois qu’au niveau du permis de picoler, vous n’avez pas perdu votre temps, vous en ête au brevet de pilote chevroné, limite instructeur !

       Vous avez raison, en toute chose il faut des maitres.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 12:08

      Mascarille, je vous moinsse pour faire foule, c’est le genre de la maison... D’ailleurs, je vais me moinsser aussi.
      Agoravox est devenue une bien triste tribune à Gurus frustrés...
      Mzais il nous reste de bons auteurs, tenons bon.


    • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 12:43

       

       @ Mascarile ;

       Je ne fais que me plier à votre niveau, attendus que seul les photo semble vous avoir parlé, il serait dommage de perdre un temps somme toutes précieuse à vous tenir des propos d’une altitude qui semble vous être impossible à atteindre .... Vu que vous me semblez avoir une bonne tête d’élécteur engagé.
       Désolé pour vous mais la démocratie, impose une liberté de parle dépassant celle de la pensée unique, M Asselieau, a le droit lui aussi de s’exprimer.
       Donc débatez sur le fond et evitez de nous bassiner sur les formes avec des propos dignent de maternelle 1ere année, parce qu’en ce qui concerne la calomenie, votre message précédant est une insulte à l’intelligence humaine ou plutot un total mépris pour votre age adulte.
       Grandissez et ne faites pas mine d’être démocrate, si vous n’en avez pas la tolérance !

       Parlez en grande personne et évitez nous vos test de rorchach, vous n’en trouverez que mon respect, d’ici là ....


    • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 13:23

      On taille des charpentes dans le baobab ?????


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juin 2012 18:48

      @ L’auteur


       Une cohorte de saboteurs vont se relayer pou rendre ce fil illisible. Normal. De toute façon, je ne crois pas que, pas plus que moi, vous ayez jamais cru un mot des promesses de Hollande... et ceux qui n"ont pas encore compris ne comprendront sans doute pas de mon vivant... 


      Pierre JC Allard


    • alinea Alinea 1er juillet 2012 00:43

      Mascarille et La manu : vous êtes tellement moinssés que ça ne vaut vraiment pas la peine de vous plusser !


    • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 10:42

      Et le fameux blocage des prix du carburant, il se fait quand le blocage des prix du carburant ?

       et parlons aussi de la retraite à 60 ans qui en fin de compte ne concerne qu’une minorité, mais qui permet à la majorité de voir augmenter ses cotisations .... un leurre pour pomper plus de fric au final.

       Et l’augmentation du SMIC, bel entubage aussi ça !

      et nous n’en sommes qu’à la 7ème semaine, la boite de jeu n’est pas loin ...

       Hollande, c’est le pays du fromage mais aussi celui du cannabis en vente libre et pour ce qui est de l’enfumage, ce type porte bien son nom, une pate molle aux éfluves troubles et toxiques ...
       
      un goudat allucinogène !

       Ca sent la carmaniole ....


      • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 12:04

        T’inquiète, la beuh en vente libre c’est pas pour demain... laissons ça à l’Uruguay, en attendant...
        Quant aux espérances déçues d’Asselineau, tant-pis pour lui, il n’avait qu’à pas voter Hollande. Moi aussi, j’ai voté Hollande (oui je sais, je sais... moinssez !) et pense encore qu’il reste le moins mauvais de tous ceux qui se présentaient. Même si les critiques jouissives dont M.Asselineau se fait le chantre facile sont parfois fondées (parfois), il reste qu’avant que je lui fasse confiance il faudra que lui-même propose autre chose que de la démolition, même s’il y excelle. Hollande fait ce qu’il peut, mais au moins certains ont l’impression de savoir ce qu’il veut.
        Ce qui n’est pas le cas de tout-le-monde, de maurras à Poujade et de Poujade à Asselineau.
        En avant les moinssages, adeptes du Guru !


      • Le printemps arrive Le printemps arrive 25 juin 2012 12:23

        @lemanu,

        idem, mais j’étais persuadé aussi qu’il n’allait pas tenir ses promesses.

        Aussi vite, je ne le pensai pas.
        Mais comme le temps s’accélère, il faut en tenir compte...


      • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 12:57


        @ Le Manu ;

         Vous ne m’étonnez aucunement, si vous lisez un programe politique comme vous venez de me lire, les couleuvre doivent être chez vous un régime alimentaire routinier, si mes souvenir sont bon, la couleuvre est le rgime allimentaire de la buse ....
         mais bon, nous ne sommes pas non plus en cours de science naturelle.
         Je n’ai jamais parlé de légaliser le cannabis et pour info il n’est pas légalisé en Urugay comme vous semblez le croire, au pays bas par contre ..... 

         SVP, tentez de travailler la compréhension de texte niveau lecture et de vous tenir informé plus amplement, je dis cela dans votre intéret, afin de vous éviter une dépression grave en cas d’un éventuel réveil de votre part.


      • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 13:01


        Le printemps arrive


        Le sado masochisme est une chose qui existe en effet, mais en général ceux qui aiment se faire baiser ne le chantent pas sur les toits, je constate qu’en plus de ce plaisir libidineux, vous êtes aussi exibitioniste ....
         C’est un trait de caractère chez les socialo que de mettre sur la place publique leurs fantasmes ??


      • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 13:33

        Oh pardon wendy ! vous n’avez pas parlé de légalisation du cannabis : je corrige, amende honorable : vous n’avez parlé que de « cannabis en vente libre ». Je m’a trompé. sorry.
        Vous m’expliquerez la différence un autre jour, plus le temps pour vos conneries
        Ah oui... à propos. Pour l’Uruguay, renseignez-vous avant d’avoir l’air d’un con total. Ca serait dommage, non ? té, un petit coup de main.


      • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 13:34

        lol... Vous m’avez fait plaisir, l’ahuri, d’habitude je prends plus... Merci, à bientôt !


      • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 13:59

        Le manu, relisez encore un petit coup, vous n’êtes pas encore au top dans la compréhension de texte, .... la vente de cannabis n’est pas du tout le sujet de ce dont je parle. Votre passion vous leurre.
         
        Faites encore un petit effort, avec le temps vous arriverez certainement à comprendre au moins la ponctuation.Ce qui sera déjà une grande victoire sur vous même.
         


      • CHIMERE 25 juin 2012 14:50

        @ tous,


        Pour ceux qui se croiraient encore en Démocratie dans cette « Union Européenne »,je leur conseille de visionner l« ’entrevue » (et non pas l« interview »...) de Noël Mamère sur France 5 hier soir dimanche,visible ici http://www. france.fr/c-politique/index.php?page=article&numsite=4097&id_article=12215&id_rubrique=4100

        Concernant le « saut » vers plus de fédéralisme Européen,la journaliste lui rappelle que si l’on consultait les Peuples d’Europe,par référendum,par exemple,la réponse serait NON.

        Réponse de notre GRAND TIMONIER DÉMOCRATE EELV EUROPEEISTE :

        « et bien il suffit de le faire passer directement par le »parlement« européen.... »

        Soit sans consulter les Peuples...Sieg Heil... !!

        Nous avons là,à l’évidence,un déni de Démocratie,sans aucun complexes...

        Bob Dylan chantait « the times they are changing »... Ça ne saurait être plus vrai.

        Coluche,lui,disait que l’on ne pouvait pas dire la vérité à la télé,car il y avait trop de gens qui regardaient...

        De nos jours,les oligarques du 4eme REICH ne se donnent même plus la peine de se cacher...

        Et oui,LA VASELINE,C’EST MAINTENANT !!!



      • chantecler chantecler 25 juin 2012 16:03

        Les carburants sont en baisse depuis plus d’un mois...
        Vous voulez bloquer les prix ?
        Râler c’est peut être bien mais ce n’est pas suffisant .
        Quant à Asselineau qui pense que tout se règle en une semaine il me fait rire .
        Sûrement il croit à la magie ....
        Mais bon !


      • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 17:58

        @ Chantecler :

         Selon toute logique, ce serait en effet le bon moment, à moins que le but de cette promesse (dont on ne nous parle plus) soit au contraire de les bloquer au prix le plus haut (ce qui semble logique aux vues des autres promesses félonnes qui ont été faites). ...
        si vous ne l’avez toujours pas constaté , c’est en juillet et aout que les hausse se font plus marquantes.

         


      • platon613 25 juin 2012 21:29

        A lire !

        La guerre économique est une guerre mondiale

        Nous avons un système monétaire en faillite parce qu’intrinsèquement pervers, basé sur le mensonge et la dette. Autant dire sur l’usure et la création de richesses virtuelles, c’est-à-dire inexistantes ailleurs que dans les jeux d’écritures informatiques, lesquelles génèrent à chaque seconde de prodigieux flux d’argent imaginaire…

        http://www.news26.tv/econmie/2073-l...


      • gorgonzola 26 juin 2012 14:17

        @LeManu :

        "Quant aux espérances déçues d’Asselineau, tant-pis pour lui, il n’avait qu’à pas voter Hollande. Moi aussi, j’ai voté Hollande (oui je sais, je sais... moinssez !) et pense encore qu’il reste le moins mauvais de tous ceux qui se présentaient.« 

        Mr Asselineau s’est abstenu aux deux tours, je ne vois pas où vous avez vu qu’il avait voté Hollande (je vous renvoi à la vidéo où il explique en détail ses raisons). Vous même en votant »pour le moins mauvais« vous continuez à légitimer une élection qui repose désormais sur un système de présélection de type mafieux fondé sur le copinage, le pouvoir médiatique et l’intimidation de 2/3 des maires.

         »Même si les critiques jouissives dont M.Asselineau se fait le chantre facile sont parfois fondées (parfois), il reste qu’avant que je lui fasse confiance il faudra que lui-même propose autre chose que de la démolition, même s’il y excelle. Hollande fait ce qu’il peut, mais au moins certains ont l’impression de savoir ce qu’il veut.« 

        Il aurait été plus pertinent que vous vous exprimiez sur les critiques d’Asselineau que vous jugez infondé plutôt que de donner votre avis dont tous le monde se moque sur la qualité des illustrations de cet article. Reste qu’il est faux de dire que l’UPR ne propose rien, son programme est dispo en PDF sur son site. Y figure entre autre chose la reconnaissance du vote blanc, la réforme du financement des partis politiques, la réforme du conseil constitutionnel et du CSA, le référendum préalable pour toute modification de la constitution, la cessation des activités de lobbying et de contrôle de la presse hexagonale, le retrait des machines à voter, l’interdiction du puçage des êtres humains, la réforme de la PAC, la création d’un centre mondial de »l’entente entre les peuples" à Strasbourg (à la place de l’actuel parlement européen), un ambitieux programme de réforme de l’enseignement, etc.

        PS : concernant Hollande je vous trouve bien gentil, si vous vivez en France n’oubliez pas que c’est vous qui subissez les frais de son incompétence et de sa duplicité. Pour ma part je suis moins complaisant, j’estime que ce type est une ordure.


      • gorgonzola 26 juin 2012 14:23

        @LeManu : avant de voir des gourous partout, pensez que si on vous moinsse c’est peut-être aussi parceque qu’on se fout de connaitre votre avis sur les illustrations de cet article et que vous dites 2 énormités en prétendant que Asselineau aurait voté Hollande (puisqu’il s’est abstenu aux 2 tours) et qu’il ne proposait rien (puisque l’UPR a un programme)...


      • PascalR 25 juin 2012 10:44

        La naïveté du peuple français est assez incroyable.
        Qui peut, dans le monde actuel piloté par les marchés, la mondialisation, la finance, l’Europe (dirigée par des technocrates au service des intérêtes financiers) ..., croire qu’un président français peut passer au dessus de tout ça ?
        Les discours de F.HOLLANDE ont été une caricature de démagogie mais ont fait mouche dans les cerveaux disponibles et malléables des français.
        Au moins, N.SARKOZY étalait clairement son jeu au service des nantis, même si je ne l’appréciais pas.


        • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 11:12

          Non non non ; n’insultez pas les Français, avec 19.66% d’abstention au 2 eme tour, ce type n’a été élu que par 41% des Français ! (sans prendre en compte les votes blanc et nul, .... ce qui complique encore plus les calculs, puisque voter pour lui ou l’autre est quelque part un vote archi-nul)
           Donc non LES Français ne sont pas naifs, pas tous, il en reste encore une poignée avec la tête sur les épaules, un bastion de resistance, un plateau des Glières intellectuel, un Vercor démocratique, ....

           ais bon, maintenant que ceux qui se sont fait empapaoutés par les deux vallets de pot du capitalisme mondialiste (seuls malades mentaux non reconnus par la profession psychiatrique.) Les résultats sont certainement à corriger, ou s’ils ne le sont pas encore le seront bientôt.

           Bien que ce qui est le plus à corriger soit ces deux insultes à l’intelligence humaine .


        • gorgonzola 26 juin 2012 14:30

          Effectivement la France n’a aucun pouvoir sur la finance mondiale et ce n’est pas en faisant l’Europe que ça changera puisque le Luxembourg, l’Angleterre ou le Danemark par exemple sont des pays libéraux... L’avantage du programme de l’UPR par rapport à celui du PS c’est qu’il ne pète pas plus haut que son cul, il est réaliste et ne propose que des mesures qui sont à la portée des français et donc concrètement réalisable, c’est aussi ça ne pas prendre les électeurs pour des cons !


        • Louis Matisse Louis Matisse 25 juin 2012 10:45

          Encore une fois, il s’agit, dans la lignée des intellectuels qui réfléchissaient sur les libertés formelles et les libertés réelles, de comparer les discours des politiciens avec :
          - premièrement les virtualités : les promesses et les valeurs officiellement promulguées sont-elles compatibles avec les articles des traités internationaux ? Autrement, pourquoi n’en parlent-ils pas ? Ont-ils une stratégique réaliste pour rendre ces propositions légales sur notre territoire ? 
          - deuxièmement la politique réelle, c’est-à-dire effective, une fois le gouvernement et le Président aux manettes de l’Etat : y a-t-il conformité entre ce qui a été promis et ce qui est réalisé ? Les raisons de ces volte-faces sont-elles invoquées ou en font-ils table rase ? Par ailleurs, la politique qu’ils mènent va-t-elle dans le sens contraire de leurs engagements ? Si oui, quelles en sont les raisons ? Sont-elles imposées ou volontaires ?

          Si cette méthode était appliquée, beaucoup de personnes arriveraient à vos conclusions et aussi rejoindraient vos propositions concrètes. Je pense que comme le dit l’adage, petit à petit, l’oiseau fait son nid. Devant la réalité effective, les citoyens tireront les conclusions qui s’imposent. Il faut patiemment travailler à l’éveil des consciences politiques.


          • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 10:49



             Urgence disparition !

             Depuis quelques temps des personnes ont disparuent de ce site, ... kidnaping, fugue, accident ??? la question se pose car depuis quelques temps nos amis socialistes sur ce site ne s’expriment plus, eux qui nous chantaient leur victoire sur tous les toits et tous les tons .... et là, maintenant, un silence lourd, nous plonge dans l’inquiètude.

             Si vous avez des nouvelles, faites le nous savoir que l’on puisse rassurer les familles, merci à vous


            • Henri Francillon Henri Francillon 25 juin 2012 11:40

              Ceux qui ont voté pour la gauche ayant en fait voté contre la droite, ils se retrouvent maintenant dans le néant de leur aveuglement idéologique puisque le combat a cessé.
              Les plus endoctrinés n’ont plus qu’à « critiquer celui qui critique juste parce qu’il critique (et qu’il est donc de droite) », car il est exclu qu’un fanatique analyse autrement les actes de son gourou autrement qu’en bavant de soumission.
              Pour les autres, fermer les yeux pendant 5 ans puis les rouvrir en montrant le poing rouge, telle est leur unique contribution, indispensable au pouvoir pour s’imposer, à la politique nationale.
              Seuls quelques « dérapages nauséabonds nous rappelant les heures les plus sombres » sont capables de les tirer de leur sommeil du juste.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 25 juin 2012 13:38

              Coucou !
              Moi y’en a être là !
               smiley smiley smiley
              Je vous adore !


            • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 14:11

              Manu, s’il vous plait, votre acharnement à vouloir descendre le PS est cruelle.
               Ce parti n’est déjà pas très frais, mais en rajouter comme vous le faites est inhumain.
               Je ne suis pas contre les tacler un peu, mais votre insistance à vouloir les enfoncer encore et encore, là c’est intolérable.
               Attention, il existe des lois contre le mauvais traitement sur personne fragile et là vous frisez la correctionnelle !


            • Neg8 Neg8 1er juillet 2012 17:03

              Tout à fait d’accord avec vous (et avec l’article) ! J’étais d’accord que sur une seule chose avec le FN (et totalement en désaccord avec le reste et surtout leur récupération & instrumentalisation de la crise et du mondialisme), c’est le fameux concept de l’UMPS, ce sont en effet les revers d’une même pièce. Concernant Mélenchon c’est du même accabi. La seule solution est la constitution d’une instance populaire, apolitique & aparticratique (= le meilleur garant de l’intérêt commun) qui aurait son mot à dire avec droit de regard et droit de citer sur ce que font nos représentants politiques. Tout comme le demande les indignés par exemple, un audit populaire sur les dettes contractées par les Etats avec possibilité de moratoires sur celles considérées comme illégitimes..


            • chantecler chantecler 2 juillet 2012 08:56

              Wendigo : « les gens ont disparu de ce site ... »

              Ben oui, vous pensez qu’ils n’ont que ça à faire de répondre à vos conneries ?
              Nous vous laissons le délice d’échanger des propos qui sont conformes à vos convictions .


            • Le Yeti Le Yeti 25 juin 2012 10:54

              QUE PEUT-IL FAIRE D’AUTRE !!! ??

              Le système banquier est MORT et avec lui la finance et donc tout ce qui en découle. Le monde tel que nous l’avons connu n’est plus qu’un zombi qui tombe en morceaux. Il ne s’agit pas d’une crise mais d’un effondrement total.
              La seule possibilité qui reste aux dirigeants est d’adoucir cette agonie avec la morphine du déni à haute dose.

              Indépendamment de l’individu, vue la situation mondiale, européenne et nationale que peut réellement faire un nouveau chef d’état !!!?

              Imaginez un chef d’état -n’importe lequel- rendre publique la réalité financière ...
              Alors on demande à l’orchestre de jouer le plus fort possible.
              Un gamin est mort étranglé dans un école ? Oui, c’est triste. Mais ce papy qui s’est suicidé dans sa banque l’est tout autant et c’est autrement plus alarmant. Mais ça, on n’en a pas entendu parlé.

              En France les retraits d’argent sont de plus en plus restreints, difficiles et retardés, la petite « Bank Network » italienne à purement et simplement déposé le bilan il y a environ une dizaine de jours, une autre, la RBS anglaise, a cessé toute activité depuis une semaine pour cause de « panne informatique », la Grèce sera en faillite le 28 juillet si elle ne trouve pas à se renflouer, les dégradations par les agences de notation s’emballent, La BoE vient de lancer une planche à billet de 50MM€ (ça tombe bien les banque anglaises ont un défaut de capitalisation de 47MM€ ...) , les états empruntent à 6-7% pour financer l’UE à 1-3%, frénésie sur l’or et l’argent, les suicides -y compris publiques !- augmentent, etc, etc, etc ... Que vous faut-il de plus ?

              Le simple fait de vouloir affronter la situation avec les anciennes règles, les anciens dogmes est en soit une arnaque suprême.


              • gorgonzola 26 juin 2012 14:39

                QUE PEUT-IL FAIRE D’AUTRE !!! ??

                Arrêter de faire le jeu de l’oligarchie euro-atlantiste et de sa politique va-t-en guerre... Sortir la France de ce guêpier que sont l’UE et l’euro pour retrouver les pouvoirs et préparer au mieux la chute... Bref, ya des choses à faire, mais ça n’est pas Hollande qui les fera c’est sûr...


              • ffi ffi 25 juin 2012 11:11

                Mr Asselineau,
                Où pourrais-je acheter le tee shirt « Je vote pour une autre Europe » ?
                Ce serait pour offrir.


                • HerveM HerveM 25 juin 2012 11:12

                  A l’instar de Mr Sarkozy qui avait floué les électeurs du Front National, c’est au tour de Mr Hollande de flouer ceux du Front International. Mais qui a des yeux, des oreilles et un nez opérationnels l’avait bien compris....

                  Dommage que pendant la campagne présidentielle, vous ayez choisi de taper sur Mme Le Pen plutôt que sur l’Hydre UMPS....ça n’eut pas changé grand chose mais vous eussiez été plus crédible aujourd’hui.


                  • Henri Francillon Henri Francillon 25 juin 2012 11:44

                    Votre seconde phrase exprime parfaitement ma pensée, monsieur Asselineau n’ayant, durant la campagne, que joué le rabatteur pour le système UMPS en concentrant ses attaques sur la seule candidate que celui-ci pouvait craindre.
                    Et il est patent de constater que ce qu’il dit en ce jour Marine l’avait annoncé depuis longtemps, sous les quolibets de l’auteur.


                  • Le chien qui danse 25 juin 2012 11:54

                    Mais bien sur, comme si LePen avait un brin de solution !! Mdr...


                  • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 14:19

                    @ Henri Francillon

                     Vu la zone de chasse laissée à Asselineau, il n’a pas du rabbatre plus qu’une petite caille ....

                     Pour faire ce que vous dites, il aurait d’abord fallu lui laisser la parole ailleur que sur les rares reserves naturelle d’espèces menacées sur le net.

                     Allons Henri, un peu de sérieux svp, trouvez autre chose que diable ; la couleur de ses pompes, ou sa coupe de cheveux, mais pas ça, vous allez vous perdre de réputation avec de telles propos .


                  • CHIMERE 25 juin 2012 15:12

                    @ HerveM


                    Vous semblez avoir « oublié » :

                    - que Mme LE PEN est allée chercher ses consignes et le financement qui va avec chez les « état uniens » juste avant la campagne....

                    -Qu’elle joue parfaitement le « choc des civilisations »

                    -Que ses condamnations des BANKSTERS se font de plus en plus rares...

                    -Que la sortie de l’euro ne semble plus prioritaire,alors que son discours se concentre encore une fois sur les immigrés,bien pratiques,en fait...ils lui permettent de ne pas aborder les problèmes à la racine..

                    -Que son soutien a israêl est « total »...

                    -Qu’on ne l’entend pas sur la guerre contre la Syrie qui est en fait une guerre contre la Russie...que les etat uniens veulent faire faire par les crétins de membres de l’Organisation Terroriste Atlantique Nord,à leurs frais,bien évidemment...

                    Oui,on aimerait bien l’entendre sur tous ces sujets,ces temps ci...

                  • Martha 25 juin 2012 11:13

                    @ l’auteur :
                     Vous avez sans doute raison.
                     Mais est-ce que c’est intelligent et réaliste de conseiller un tel retour en arrière. Ce serait sans doute un remède choc dans le style « ça passe ou ça casse ».
                     Comment convaincre la majorité des français de faire cette démarche maintenant ? Même si l’analyse est juste.
                     le choix est fait, Il faut donc d’abord essayer de se débrouiller avec. Se tenir à prédire l’échec est la meilleur façon d’y arriver. Il faut donc plutôt chercher des solutions qui intéressent TOUS les membres de cette chaine (représentée ici comme un asservissement, mais cela peut -être aussi une chaine de solidarité, ou une chaine de transmission, moteur roue, qui peut entrainer des tas de machins), pour rendre cette Europe viable et prospère.
                     Dites-nous donc que faire, pour y arriver, dans un premier temps. Définir ces clés, si elle sont bien trouvées et intelligentes, serait constructif. Tous les états membres seraient peut-être bien preneurs.
                     Peut-être qu’il faut ouvrir une boite à clés, pour que celles-ci soient bien regardées et sous-pesées, par l’auteur de cet article d’abord et qui veut bien. On a besoin d’un bon réparateur pour trouver les bonnes clés, celles qui marchent.
                     * En voilà deux : 1° : Même Smig et mêmes charges sociales dans toute l’Europe.
                     2° : taxation de tous les produits importés pour rétablir l’égalité des charges pesant sur tous les produits commercialisés. Une étude de la construction du prix du produit importé doit bien être faisable, me semble-t-il. Pourquoi les entreprises européennes doivent-elles être soumises à tous les contrôle fiscaux et tous les contrôles de bénéfices possibles (TVA) et que les produits importés en soient totalement exempté. (Ca sent la grosse magouille).
                     Ces taxes serviront à payer les frais de fonctionnement de l’Europe, qui eux doivent rester soumis au contrôle des citoyens, pas le biais de ses fonctionnaires du service fiscal.
                     A vous de dire.


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 25 juin 2012 12:18

                      Bonjour Martha,

                      je pense cependant que nous sommes dans un système où nos politiques s’agitent sans pouvoir réel, mais je suis optimiste pour nous français et européens à moyen terme grâce au rapport N°66 du LEAP (bien lire les notes de bas de page pour saisir mon optimisme).
                      François Hollande n’y sera pour rien, mais il en tirera sûrement un grand prestige.


                    • cyrilcab cyrilcab 25 juin 2012 22:43

                      Chère Martha, tant de chose à vous répondre...

                      • « est-ce que c’est intelligent et réaliste de conseiller un tel retour en arrière. » 
                      Expliquez-moi en quoi sortir d’une construction politique qui n’a atteint AUCUN des objectifs qu’elle c’était donné serait un « tel retour en arrière ». 

                      • « le choix est fait, Il faut donc d’abord essayer de se débrouiller avec »
                      Pourriez-vous me dire quand est-ce que l’on a demandé aux Français s’ils voulaient entrer dans la construction européenne svp ? 

                      • « Même Smig et mêmes charges sociales dans toute l’Europe. »
                      Et que diront les pays de l’ex bloc Soviétique (Roumanie, Rep Tchéque, etc...) qui profitent justement du dumping social à l’intérieur de l’UE ? pensez-vous qu’ils seront ok pour rayer d’un trait une de leur source de revenu la plus abondante ? 
                       «  taxation de tous les produits importés pour rétablir l’égalité des charges pesant sur tous les produits commercialisés. »
                      Ceci est en totale contradiction avec l’article 63 du Traité de Lisbonne qui interdit toute restriction aux mouvements de capitaux entre les pays de l’union, mais aussi entre les états membres et les pays tiers (Inde, Chine, etc..) Il faudrait donc un changement du contenu du traité de Lisbonne avec une acceptation à la l’unanimité.... 
                      Parlez-en au Anglais, juste pour voir.... 

                      Manifestement vous n’avez pas visionné les conférences de François Asselineau, ni pris le temps de lire les traités, je ne vous en blâme pas. 
                      Allez faire un tour du coté du site de l’upr www.U-P-R.fr
                      Amitiés 

                    • Martha 26 juin 2012 01:03

                       Il faudrait quand même cesser de se regarder le nombril en disant, regardez-moi, j’ai raison !
                      J’ai suivi de très près la campagne de F.Asselineau et vu ses conférences. Il n’a pas poussé bien fort sur le champignon pour se présenter et il a eu bien raison. Le vote utile pour virer les fous criminels au pouvoir, ne lui laissait aucune chance.
                       Vous avez raison de dire que le traité de Lisbonne n’a aucune légitimité et donc que vous voulez sortir la France de ce piège en appliquant l’article 50 de celui-ci qui lui en donne la possibilité.
                        La gauche à maintenant une forte majorité à l’assemblée. Deux ministres : Fabius et Montebourg s’étaient abstenus lors du vote. Montebourg a clairement dit que ce traité devait être renégocié. Il faut se souvenir qu’au premier tour des primaires socialistes Montebourg a fait 17% des suffrages. C’est justement à cause de cette position qu’il a fait un tel score. Ils étaient tous les deux pour le non au moment du référendum au sujet du traité Européen.
                       Donc vous n’êtes pas les seuls à défendre cette idée. Il faut donc rentrer dans une action positive, puisque maintenant les voilà au pouvoir.
                       C’est pour cela que dire : j’ai raison et de toutes les façons je suis le seul à le dire et il n’y a qu’une solution : sortir de l’Europe, c’est un peu court. Vous voyez bien qu’il est question ici de rassembler des idées pour faire un autre traité, pacte, constitution, Européenne, comme vous le voulez, qui permette aux pays Européens de prospérer et de sortir de la gabegie ambiante.
                       => c’est donc ces idées là qu’il faut rassembler pour arriver à un consensus.

                       * Le « dumping social », des pays ex socialistes n’est pas acceptable. Pourquoi y aurait-il des disparités sociales en Europe ? Ou bien « on fait » l’Europe ou bien on fait un machin boiteux et poussif. Il s’agirait enfin de régler les problèmes en grand et de s’organiser pour que ça marche. Pour le moment, c’est du n’importe quoi.

                       


                    • gorgonzola 29 juin 2012 06:16

                      Martha voici la réponse de F. Asselineau en vidéo, l’extrait ne fait que 11min aussi je me permet de vous le soumettre : http://www.youtube.com/watch?v=IORIfvemPI8

                      Vous avez-là tous les éléments de preuves. Dites-nous ce qu’il faut de plus pour vous convaincre ? L’échec du quinquennat Hollande ? J’espère que vous ne tarderez pas à faire le deuil de l’UE car hélas il ne nous reste plus beaucoup de temps et il faut vous faire une raison, l’Europe sociale c’est fini. Leur préoccupation désormais est d’éviter l’explosion de la construction européenne. Chaque chèque signé en notre nom par le gouvernement pour sauver l’UE c’est des dizaines d’années d’endettement en plus sur nos têtes et vous devinez probablement ce que la troika va exiger de la France pour s’assurer que celle-ci paye bien les intérêts de sa dette... Asselineau nous a mis en garde, si nous restons dans l’UE c’est la mort du modèle à la française dont il est question.

                      Cordialement


                    • foufouille foufouille 25 juin 2012 11:34

                      https://paris.indymedia.org/spip.php?article11185

                      "Evelyne Zarka, maire adjointe, PCF/Front de Gauche, a accepté de recevoir une délégation de quelques personnes pour discuter de ces revendications. Elle s’est engagée à soumettre nos revendications à l’appréciation de son groupe politique… et à ce que la police n’intervienne pas. Or, à l’issue de cet entretien, un des membres de la délégation -demandeur de logement- a été pris à part par les policiers et interpellé. Il est actuellement déféré au dépôt du Palais de Justice de Paris."


                    • Le chien qui danse 25 juin 2012 11:56

                      Non non, ça va, ça se déroule comme prévu. merci.(des fois que vous auriez pas compris)


                    • appoline appoline 25 juin 2012 18:02

                      Madame Zarka n’a vraisemblablement pas compris que le temps des revendications était terminé. Ce n’est pas à l’état qu’il faut s’en prendre, il n’a plus rien même s’il n’en reste pas moins que c’est les sagouins du gouvernement qui nous ont mis dans cette merde. Non, là, il faut frapper plus haut



                      • Jason Jason 25 juin 2012 11:33

                        L’avaleur n’attend pas le nombre des années.

                        Eh oui, la finance dicte bien aux Etats ce qu’ils doivent faire.


                        • LE CHAT LE CHAT 25 juin 2012 11:37

                          Et maintenant , ils veulent éradiquer la prostitution , DSK va devoir se mettre à la branlette !
                           smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


                          • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 11:42


                             Quand on les voit racoller, comme des michetonneuses de chantier, on sait que ce n’est pas pour demain, que c’est encore des paroles en l’air.
                             Vu qu’ils font l’inverse de ce qu’ils promettent, il faut s’attendre à ce que demain se gouvernement et son président tapine avenue Foch .
                             Il font déjà dans la turlute à bon marché du coté de Bruxelle et tendent le cul à Merkel, ils ne vont pas ruiner leur fond de commerce.
                             Le magasin à fesse, c’est leur seul gagne pain !


                          • appoline appoline 25 juin 2012 18:03

                            Chacha,


                            Tu es dur ! Il a déjà des ampoules aux deux mains.

                          • Wendigo Wendigo 25 juin 2012 11:37



                             Vu l’état de décrépitude tant de l’euro que du système de ponzi des banques internationales, ce n’est pas un retour au Franc qui nous pend au nez, mais un retour aux coquillages, avec une industrie du silex et la magie de la pierre à feu.

                             Seuls les poêtes croient encore à ce système cauchemardesque des marchands de sable !


                            • appoline appoline 25 juin 2012 18:05

                              Bon, il va falloir repartir à la chasse, ce n’est pas gagné, les petits lapins de l’ïle de Ré ont encore de beaux jours devant eux.


                            • Yvance77 25 juin 2012 11:53

                              Salut,

                              Et dire qu’on me disait qu’il fallait absolument que je choisisse Flamby au second. Il faalit faire barrage à Pipole 1er qu’ils disaient tous. De Mélenchon (que j’ai soutenu) à Sisyphe (que je salue) ici sur Avox pas un ou presque pour refuser la gabegie de l’ex gros mou.

                              J’ai bien fait d’aller à la pêche, je peux me regarder dans une glace. Voter pour des ordures pareilles non merci... c’est trop. Ils font la même politique, et dès que certains ont un peu de courage (N. Bricq) on les vire.

                              La révolution ... et vite maintenant !


                              • Yvance77 25 juin 2012 13:00

                                Calmos,

                                Primo, j’ai bien dû te traiter de buse voir plus (et inversement tu en as eu à mon service c’est de bonne guerre), mais jamais il ne me semble t’avoir traiter de facho - nazi et j’en passe. Et, pour tout te dire toi ou minou (que je salue ici aussi) je dois dire que même si je ne partage pas vos opinions sur le choix de MLP... j’avoue avoir compris pourquoi vous l’avez fait. Dont acte tu vois. et je ne peux pas vous en vouloir.

                                Maintenant si je reviens sur toi, la seule chose que je ne comprendrais jamais c’est comment tu as pu choisir et re-choisir l’autre salopard viré depuis peu, qu’on devrait mettre en taule à vie, pour avoir vendu le peuple de France au moins offrant financier.
                                Il a pillé les richesses, les a vendu à tiers, a trahi le peuple .... et tu votes encore pour cette ordure. Là désolé, c’est incompréhensible.

                                Que tu te trompes une fois OK, mais deux fois alors que t’as les cartes en main... là ça mérité carton rose !


                              • tf1Goupie 25 juin 2012 13:25

                                Calmos dit :« Je n’aime pas les faux-culs et les menteurs ».

                                Et il vote pour la famille Sarkozy  smiley 

                                LoL puissance dix !!!


                              • Yvance77 25 juin 2012 14:54

                                Calmos ;

                                « Sarko mentait.....mais on le savait

                                Hollande mentait et ment encore et VOUS....ne vouliez pas le savoir......pire....certains le croient encore... »

                                Ou t’es dans le délire pur, mais pas grave il y a des remèdes, ou tu ne sais pas ce que tu racontes et là c’est inquiétant pour ta santé.

                                Qui te dit que les gus qui votent rose ou rouge sont dupes de ce qu’est Flamby et sa bande ? Ils ne sont pas tous cons à bouffer du foin tu sais !

                                Sincèrement ce qu’ils défendent en dernier ressort - et je peux le comprendre aussi - c’est qu’entre la peste menteuse pipolesque et le choléra flambé, ils se portent sur le second car il fera certes la même politique mais matinée d’un vernis social, pendant que l’autre pédale ne roulait que pour la caste des riches ? Mais ça cela te dépasse tant tu es comme l’autruche.

                                Question alors pour que tu sois aussi aveugle de cela je vois qu’un explication ou tu es riche ou tu es miro et t’as un besoin urgent de double foyer ?


                              • tf1Goupie 25 juin 2012 16:06

                                Aaaaaaaah Calmos dans toute sa finesse : j’ai voté pour un naze en toute connaissance de cause et j’en suis fier.  smiley  smiley  smiley

                                Quant à avoir mal au cul aucun risque : je ne suis pas de ceux qui croyaient qu’on aller raser gratis en votant « rose ».

                                Bien sûr que Hollande ne va pas tenir des promesses qui vont foutre le pays encore plus dans la merde, même si ici sur gogovox certains y croient.

                                J’aurais eu certainement mal au cul si Sarko avait été ré-élu, ce qui n’est pas le cas et donc revenons à la réalité : c’est vous qui l’avez dans l’os.
                                - Vous avez voté pour un guignol en toute connaissance de cause !!!!
                                - le guignol pour lequel vous avez voté n’est même pas élu.

                                Désolé de vous y mettre le nez, Mister Calmos.


                              • Martha 26 juin 2012 08:12

                                 Imaginez un instant NS réélu pour cinq ans. C’est impensable*. Votre attitude civique n’est pas défendable. F.H. 51,63% contre N.S. 48,37%, l’écart est bien faible. Les nombrilistes irresponsables qui se sont abstenus, ont accepté de mettre la France en danger.
                                 L’appel à voter nul ou à ne pas aller voter est une mauvaise appréciation de l’urgence : Ceux qui l’ont préconisé, même s’ils ont voulu transmettre un message, ont compté sur les autres pour faire le boulot et « au final » on est passé bien près de la catastrophe.
                                 *Imaginez NS réélu pour cinq ans. Si vous avez un peu d’imagination cette « politic’ fiction » est à faire. Si vous voulez on peut s’y amuser. La voie est libre le champ de libre expression « sur » ce site est immense, maintenant que le risque est passé rigolons-z-en.


                              • Martha 26 juin 2012 08:49

                                 Ca ne tient pas debout un instant votre raisonnement. Non seulement NS n’a pas cessé de mentir, il a trahi la France : Traité de Lisbonne, OTAN, Côte d’Ivoire, Libye, Syrie (pour faire bref) etc... On savait ce qu’il avait fait, le réélire c’était l’accepter et lui « donner le feu vert » pour qu’il continue, bien sûr en pire, les bornes étant passées.
                                 Souvenez-vous des commentaires de la presse vendue, aux ordres, devenue systématiquement menteuse : il était question de la démocratie, elle n’était plus ce qu’elle avait été et même ne servait plus à rien... Vous voyez sur quelle pente glissante il nous avait mis : plus de votes dans cinq ans peut-être bien, totalitarisme et guerre généralisée.
                                 Cela ne vous rappelle rien ? le « 911 » (interdiction de remettre en cause la « VO »), la Libye, la Syrie, nous a-t-on parlé de la base aéronavale d’Abou Dahbi ? La guerre contre les acquis sociaux et des salaires (cf A.Lacroix-Riz). Revoyez l’histoire de l’Europe de 39 à 45 : c’était reparti pour un tour.
                                 NS c’était l’horreur annoncée. L’alternative à gauche était vitale même si ceux qui manipulent les marionnettes restent encore maître du jeu. La nouvelle partie ne fait que commencer : ce ne sera pas comme pour Obama, la France est très différente des US et la majorité, Sénat, Chambre est à gauche. Du jamais vu.


                              • Dzan 26 juin 2012 09:59

                                La Révolution. Mdr
                                Vous allez voir le 1er Juillet les 750 kms de bouchons sur les routes.
                                La Révolution ? avec des syndicats qui ne représentent plus qu’eux même.Avec des jeunes assyndiqués, apolitiques, qui n’en ont rien à braire tanbt qu’il y a des I ( aïe) quelque chose.
                                Où est-il le « Peuple » ?
                                Quant à Mr Asselineau, par un coup de baguette magique, Merkel, terrorisée, aurait déposé les « armes ».
                                Que n’avons nous pas raté ?


                              • platon613 26 juin 2012 17:51

                                L’ALLEMAGNE PREND LE POUVOIR !

                                Le 28 juin, nous irons tous à Canossa

                                Après la Grèce, l’Irlande et le Portugal c’est au tour de l’Espagne et de Chypre de demander officiellement de l’aide à l’Europe, donc à l’Allemagne... Le découragement aura-t-il raison des investisseurs ? Ou est-ce plus simplement la politique allemande qui a réussi à imposer ses fameuses réformes structurelles, traduction : l’abandon des souverainetés nationales à son profit...

                                http://www.news26.tv/politique/2077-le-28-juin-nous-irons-tous-a-canossa.html



                              • @CALMOS JE TE LE REPETE POUR LA 10 èME FOIS........ PRENDS TES CALMANTS TOUS

                                 les MATINS.....est tu débile ou quoi , ????


                              • Dupont Georges Dupont Georges 25 juin 2012 12:02

                                M Asselineau, je vous souhaite bien du courage pour faire passer vos idées. Jamais les médias mainstream ou les partis politiques dominants ne vous aideront à convaincre les français de l’urgence de la situation. Ils sont soit au service de la banquocratie, soit aveuglés et ne cherchent de toute manière qu’à conserver leurs privilèges.

                                Un média tel qu’Agoravox vous offre une tribune mais cela est insuffisant car son audience est fort limitée. Je suis surpris de ne pas vous voir dans les commentateurs de sites comme Rue89 par exemple.

                                • lsga lsga 25 juin 2012 12:03

                                  En même temps, Asselineau a décidé de s’abstenir. 

                                  Il n’a pas voté, quel droit a-t-il aujourd’hui de critiquer ? 

                                  Il s’est soumis, il a appelé ses fanatiques à faire de même...
                                  et bien qu’il continue à se soumettre. 

                                  La démocratie parlementaire, c’est dans les urnes que ça se passe. 

                                  • Yvance77 25 juin 2012 12:09

                                    Ok lsga... mais que faire dès lors que notre système (et par voie de conséquence son parlement) n’est pas démocratique ?

                                    Moi je ne me suis pas senti de voter car je n’ai pas le sentiment que la démocratie pouvait gagner !


                                  • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 14:24

                                    Bêêêêêêêêêêh, mon mouton est tout à fait d’accord avec vous, son côté Sujet sans doute.
                                     
                                    Mon hamster désapprouve fermement par contre, son côté Citoyen n’en doutons pas...


                                  • kemilein 25 juin 2012 19:40

                                    que faire ? instauré une démocratie directe (pléonasme, démocratie = forcément directe)
                                    et mettre a la rue tous ces charlatans.

                                    ho mais attendez ! démocratie > éducation (ouep conditionnement) > instruction > information > intelligence > décision collective.

                                    les gens n’ont pas été éduqué a ca, ils n’ont pas l’instruction pour ca, ils n’ont aucune information pour ca, ils ne sont pas intelligent du fait d’un conditionnement les abrutissant, ils sont incapable de prendre collectivement une décision.

                                    ce qu’il te reste a faire ? maudire les cons, donc l’humanité a 99%, te détourner d’elle.
                                    de toute façon elle est mortelle, donc insignifiante. la politique est un archaïsme, l’économie est un archaïsme, et tout cela est vain du fait de l’éphémère de ceux qui y participent.


                                  • implan-T implan-T 26 juin 2012 19:47

                                    @Isga, sortez vous de la tête cette idée : « les gens qui ne votent pas n’ont pas leur mot à dire ».

                                    C’est tout le contraire !!!

                                    Quand on reconnait que le jeu est truqué, et qu’on décide donc de ne pas y participer, cela n’enlève aucune légitimité à la critique, que ce soit avant ou après les élections. Si maintenant vous ne voyez pas le truquage, je ne peux que vous inviter à vous informer.

                                    « La démocratie parlementaire, c’est dans les urnes que ça se passe. »

                                    Parce que vous appelez encore l’état représentatif une démocratie ??!…
                                    L’état représentatif n’a jamais eu vocation à être une démocratie. C’est, encore une fois, tout le contraire.

                                    1789, Révolution française ; Il fallait absolument un gouvernement représentatif pour éviter que ce soit le peuple qui vote les lois, peuple qui était considéré à l’époque comme pas assez instruit et manquant de loisirs pour vouloir s’occuper directement des lois qui doivent gouverner la France. Ils ont donc instauré l’état représentatif, indispensable pour que le peuple ne puisse agir que par ses représentants et qu’il renonce à faire lui-même la loi. Plus simplement dit, indispensable pour éviter la démocratie.
                                    (cf. discours de E.-J. Sieyès à l’Assemblée nationale du 7 septembre 1789)

                                    Bon en même temps si on ne connait pas bien la définition de « démocratie », c’est sûr ça aide pas. « Vote = démocratie » par exemple est très simplet comme concept, et tout à fait absurde. Le vote des citoyens, à un moment donné, ne justifie pas à lui seul l’appellation « démocratie ». Et de surcroit voter pour des « représentants » éteint toute idée de démocratie.

                                    Et c’est sans compter les gouvernements « représentatifs » qui ne nous représentent plus du tout et se gardent bien de nous demander notre avis (référendums).


                                  • rototo 27 juin 2012 00:36

                                    le post le plus illogique que j’ai lu depuis un bon bout de temps. mais bon on est pas a ca près avec vous maintenant.


                                  • si un comité restreint de pays CEE (france...espagne...italie et la GB obligée de le faire)

                                     N ADOPTE PAS UNE TAXE TOBIN FORTE DE 1% SUR LES REVENUS FINANCIERS ET LES

                                    REVENUS DE L IMMOBILIER LOCATIF...CE QUI RAPPORTERAIT 570 MILLIARDS /AN

                                    LA CEE VA IMPLOSER.

                                    si l’équipe d’économistes de bercy ne le fait pas en priorité avec cahuzac...sapin...larrutourou..j genereux.

                                    NOUS ALLONS LOUPER LE COCHE A CAUSE DE LA TIMIDITE ECONOMIQUE DES SOCIALOS

                                    C EST POUR CELA QU IL EST UTILE D AVOIR 3 GROUPES DE PLUS QUE LE PS A LA CHAMBRE EELV...RADICAUX DE GAUCHE ET FDG/PCF

                                    ces groupes seront les aiguillons du PS S IL EST TROP MOU

                                    quand a l’infuence de shell et total...ca peut se comprendre mais mme bricq aurait été plus utile a l’économie erreur de casting et de jeunesse du gouvernement !!!!!!!!!!!!!!!!!


                                  • Matthhou 25 juin 2012 12:08

                                    Et créer cette taxation financière tous seuls, rien qu’en France ? Ce serait possible ?
                                    Quelles conséquences ? Vous pensez vraiment que la Bourse de Paris fermerait pour autant ?


                                    • cathy30 cathy30 25 juin 2012 12:31

                                      Matthhou
                                      la Bourse de Paris n’appartient plus à la France

                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bourse_de_Paris


                                    • Matthhou 25 juin 2012 12:37

                                      Merci, je ne savais pas. smiley
                                      Ma question reste entière : est-ce qu’une taxation des transactions financières à l’échelle de la France est envisageable ? Et quelles seraient les conséquences possibles ?


                                    • Le Bordelleur Le Bordelleur 25 juin 2012 12:19

                                      A côté de cela, Najat Vallaud-Belkacem souhaite l’abolition de la prostitution... Elle va faire comment pour s’auto-abolir ?


                                      • Popov Popov 25 juin 2012 12:21

                                        Pour la deuxième couleuvre,
                                        SHELL a revendu ses raffineries françaises (notamment celle de petit couronne aujourd’hui « petro-plus ») pour en construire d’autres dans les Pays producteurs... Et Petroplus est parti recemment de petit couronne avec quelques millions rapatries en suisse au moment de partir. Que s’est il passe ? Shell a pu revendre tranquillement ses usines sans depolution etc... se desengageant etc et ne fournit plus de brut A ces usines. 
                                        Shell a fait aujourd’hui un deal et alimente la raffinerie en brut jusqu’à temps de trouver un repreneur et ......que fait l’etat français en échange en Guyane ? La reconversion ecologique ? oui mais seulement celle de Mme Bricq.

                                        A noter la chimie de basse vallée de Seine travaille grâce au petrole... la réalité c’est maintenant.

                                        Et En effet les trois couleuvres sont très mal passées chez moi...
                                        (Pour les eurobonds pas vraiment : le FESF/MES et sa capacité d’emprunt garanti par les états c’est pareil voire pire non ? )


                                        • kemilein 25 juin 2012 19:44

                                          takavèkapa gober ton flambi, t’aurais l’air moins con maintenant.

                                          et dire qu’un certain méluche proposait une CONSTITUANTE, vous savez le truc con qui dit qu’on va décider NOUS des règles du jeu, ça au moins ca aurait eu de la gueule, des Bowlz (balls)


                                        • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 12:23

                                          Bon, que les socialos se rassurent, il y a des promesses qui risquent d’être tenu. Comme celle de bombarder nos villes avec le blocage des loyers.


                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 12:37

                                            Ou de détruire le travail en augmentant le SMIG.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 14:09

                                            C’est pas un mal de détruire le travail vu le sens qu’il a aujourd’hui : prostitution et asservissement des travailleurs à la sauce compétitivité, pour au final engraisser des ultra-riches qui vont tout planquer pour ne rien réinjecter dans l’économie réelle.


                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 14:33

                                            Encore un fonctionnaire malheureux. C’est terrible.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 14:35

                                            Dommage, je suis dans le privé.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 14:42

                                            Et pour votre gouverne, le système fonctionne plutôt bien pour moi. Ca ne m’empêche pas d’être critique et objectif et de me dire que je pourrais un jour faire partie de ceux pour qui aujourd’hui il ne fonctionne pas.


                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 14:44

                                            Le privé, c’est quoi ? Un truc de fonctionnaire.

                                            Je me moque de votre baratin.
                                            Vous n’aimez pas le travail ça me suffit à vous comprendre.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 14:54

                                            Vous vous moquez de mon baratin, mais nous devrions vous écouter ? Ca oui, ça peut suffire à vous comprendre.


                                            Le fait est que je suis un boulimique du travail, au sens d’avoir une activité. En revanche oui, je déteste le travail que vous prônez, celui où on laisse crever ceux qui n’acceptent pas d’être serviles.

                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 15:03

                                            Mais oui c’est celaaaaa....

                                            Je disais donc que des promesses seront tenues : celle de bombarder nos villes et notre travail par le blocage des loyers et salaire minimum imposé.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 15:14

                                            Et je vous répondais donc que votre saint travail n’avais peut-être pas toutes les vertus que vous voulez bien lui donner..


                                            Ca vous ferait si mal de concéder qu’il puisse être possible de remettre en cause la valeur travail ? A croire que vous êtes sur AgoraVox non pas pour échanger, mais imposer vos idées.

                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 15:19

                                            C’est à dire que je n’ai pas de temps à perdre avec ceux qui me mettent dans la bouche des mots que je n’ai jamais prononcé. Ce procédé, malhonnête au demeurant, est relativement long à débunker.
                                            J’ai écrit quelque chose, là, plus haut, merci d’en rester là.


                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 15:20

                                            Ou faites comme la cohorte de crétins moinsseurs... c’est fait pour ça, ça défoule et vous donne le sentiment d’être nombreux.


                                          • Cédric Moreau Cédric Moreau 25 juin 2012 15:29

                                            Bon, hé bien puisque vous n’avez pas prononcé de manière critique « Ou de détruire le travail en augmentant le SMIG. » avec comme argument implicite que le travail en sa forme actuelle est bon, vous n’avez effectivement pas de temps à perdre avec moi.


                                          • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 18:39

                                            Oui je dis que le smic est un baiser de juda.

                                            Mais ce n’est pas une question de temps à perdre. Soyez loyal dans vos interventions pour commencer. On n’est pas à l’amphi ici.


                                          • kemilein 26 juin 2012 17:30

                                            péripate ?
                                            tocard, y’a rien a discuter rien a dire, ce mec est un nul, aucune argumentation (moi non pus pas de temps a perdre.. pourtant je répond ><)


                                          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 26 juin 2012 19:26

                                            C’est le BA-Ba des cours d’économie de seconde.... l’exemple du PS qui a augmenté le SMIG en 81, amplifiant l’inflation, donc au détriment des intéressés est présenté comme un paradoxe amusant smiley


                                          • Le péripate Le péripate 26 juin 2012 19:29

                                            Le meilleur a été Valery Giscard d’Estaing quand même : 21% d’augmentation en pleine crise pétrolière ! Même le cagoulard n’a pas fait mieux.


                                          • arobase 25 juin 2012 12:45

                                            le messie asselineau, seul au monde et maître à 100% de ses décisions , pouvant dire merde à toute l’Europe, devrait nous dire , en imaginant qu’il soit aujourd’hui président de la république, quelles seraient les 5 mesures essentielles qu’il aurait prises , à la date d’aujourd’hui 25 juin 2012, qui nous auraient assuré le nirvana.

                                            il nous dira aussi avec quels moyens, dans quelles poches il prendrait l’argent pour compenser les milliards qui nous manquent, et quels seraient les résultats immédiats lui qui ne laisse même pas au gouvernement hollande 2 mois avant de lancer son ode à la pauvre droite capitaliste qui aurait fait des merveilles s’il avait été à la place de sarkosy. 

                                            • Jason Jason 25 juin 2012 14:20

                                              Calmos, Calmos, calmez-vous.

                                              Les retraites ne toucheront que 160.000 personnes ayant cotisé depuis l’âge de 18 ans et ayant 41 ans de cotisations. Nuance ! pas les fonctionnaires fatigués, même s’il y a de l’abus pour les familles nombreuses (politique nataliste d’après guerre à laquelle on n’a pas touché).

                                              L’espérance de vie n’est pas la même poour un cadre que pour un ouvrier. C’est écrit partout !

                                              Laisser passer pour la racaille : c’est quoi pour vous la soi-disant racaille ? Avez-vous déjà travaillé à l’étranger ? Vous seriez donc une racaille ?

                                              Non, je ne le crois pas.


                                            • jacques jacques 25 juin 2012 12:54

                                              L’article a t’il été écrit par un énarque ou un ado en crise caca boudin. :->
                                              J’ai comme un doute ! smiley


                                              • cathy30 cathy30 25 juin 2012 13:01

                                                Jacques
                                                vous avez regardé que les images smiley


                                              • jacques jacques 26 juin 2012 01:10

                                                J’ai essayé de lire mais j’ai eu l’impression de lire les mails anti-hollande que je reçois ,la frustration est peut être une excuse mais il existe du lexomil pour ce genre de symptôme.


                                              • katakakito 25 juin 2012 13:13

                                                Pour changer il aurait mieux valu choisir la politique du pire : voter Sarközy. Là le peuple se serait vraiment rebellé et l’aurait foutu dehors. Quelque chose d’autre aurait été possible.


                                                • tf1Goupie 25 juin 2012 13:21

                                                  Ah ben ça faisait longtemps Mr Asselineau !

                                                  Il lache la purée à tout va. N’ayant convaincu personne aux présidentielles, il retente sa chance, crachant sa bave pour qui veut bien l’écouter...


                                                  • arobase 25 juin 2012 13:33

                                                    pauvre calmos ! il a voté contre l’augmentation du smic qui mettait en transes son messie rien que de l’évoquer ! maintenant il trouve que ce ’est pas assez.


                                                    mais il a voté umpfn contre la taxation des riches, le rétablissement de l’impôt sur la fortune, les 75% de prélèvelement des plus riches.....afin de mieux augmenter le smic !

                                                    il a voté aussi umpfn pour l’augmentation de la tva, afin que même un sdf la supporte.... etc...

                                                    et il voudrait qu’en deux mois la gauche répare un siècle de saloperies capitalo-libéralo-sauvages qu’il défend avec la plus grande énergie.



                                                    • globulos nilasse 25 juin 2012 14:00

                                                      alors comment faire mr asselineau,dans un système totalement verrouillé,tant économiquement que médiatiquement,pour que les choses bougent ? il faut avoir le courage, même si cela est déplaisant,d’aller jusqu’au bout du raisonnement. a part par la force et de manière violente,c’est quoi la solution ?


                                                      • Claire29 Claire29 25 juin 2012 14:01
                                                        Tout n’est pas perdu,
                                                        Après le récépissé,Valls demande aux policiers d’abandonner le tutoiement
                                                        et Najat Belkacem veut interdire la prostitution !

                                                        C’est ça le changement !

                                                        • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 14:17

                                                          Je me suis juste connecté pour, pour une fois, voter, et voter pour votre article, vu que pas mal hallucinés (au sens le plus littéral ) probablement serviteurs de ce triste PS ont voté contre.

                                                          Et en plus vous m’avez fait bien rire avec votre excellent trait d’esprit - smiley 
                                                          "Au rythme où François Hollande fait avaler des couleuvres à tous ses électeurs, on peut penser que ceux-ci seront rapidement contraints d’ouvrir un Muséum d’Histoire Naturelle pour éviter une indigestion.« 

                                                          Je l’aurai faite comme ça, question de sémantique :
                                                           »Au rythme où François Hollande fait avaler des couleuvres à tous ses électeurs, on peut penser que ceux-ci seront rapidement contraints d’acheter des vivariums pour quand ça débordera de leur ventre n’en pouvant plus"


                                                          • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 14:31

                                                            Plutôt bon coup de griffe de Schneiderman sur Rue 89 ce matin concernant Mme Bricq, et in extenso Duflot (le non-Mme n’est pas un oubli !).


                                                          • kiouty 25 juin 2012 15:02


                                                            1ère couleuvre  : l’aveu que les « euro-bonds » étaient une promesse-bidon

                                                            Moi qui suis fermement opposé au néolibéralisme, je suis pour le coup, aligné avec mes ennemis, mais pas forcément pour les mêmes raisons : je suis contre les eurobonds, qui étaient pour moi la création d’une NOUVELLE DETTE européenne, qui serait venue s’ajouter aux DETTES EXISTANTES avec un résultat désastreux dans 20/30 ans selon la situation de la croissance, qui sera inéluctablement insuffisante pour financer cette nouvelle dette.

                                                            Ca aurait été une NOUVELLE trahison des générations futures, en ne faisant que repousser dans le temps et sur d’autres personne le soin de PAYER LA FACTURE. Il y en a assez de ces inepties de développement basé sur l’endettement auprès des marchés et de la finance dérégulée. A quand une croissance basée sur l’investissement (le vrai, pas les casinos à effet de levier) et vraiment corrélée sur la production de VRAIE richesse, tout en portant atteinte le moins possible à l’environnement ?


                                                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 25 juin 2012 15:57

                                                              u"seuls 6 États ont exprimé sans ambiguïté leur intention d’instaurer une telle taxe : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, le Portugal et la Slovénie."

                                                              Il suffit donc à ces 6 états -dont l’Allemagne- de faire une amicale pression sur 3 autres + ou - dépendants d’eux, ce qui, dans la situation actuelle de certains d’entre eux, ne me semble pas insurmontable.
                                                              Votre souverainisme, lequel vous fait croire que les états européens sont indépendants, alors que tous se tiennent pas la barbichette et leurs banques, vous aveugle.


                                                              • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 17:13

                                                                Vous ne me semblez pas très honnête intellectuellement (partisan de quelque part ?), ou alors ignorant des nombreuses et perçantes analyses qui conduisent FA à ses conclusions sur le cas Europe.

                                                                Par ailleurs, vous le qualifiez de souverainiste.
                                                                C’est une manière assez détestable de le rapprocher dans l’imaginaire des lecteurs de gens comme Le Pen ou De Villiers, auxquels on réserve ce terme.
                                                                Les postions de FA sur les questions internationales me semblent bien plus proche de celles d’un De Gaulle, auquel bien entendu on ne doit pas accoler le terme péjoratif de « souverainiste ».

                                                                Je n’aborde pas le sujet de fond concernant cette taxe, c’est à dire son sens politique, son efficacité éventuelle, et la simple possibilité de la mettre en place.
                                                                Mais Tobin avait changé d’avis à son sujet ; peut être avait il compris, lui, le ridicule de cette taxe devant le problème gigantesque auquel elle est censée s’attaquer !

                                                                A vrai dire, je vous trouve vous très « aveuglé » dans ce que vous écrivez. Je ne sais trop par quoi, ni pourquoi, mais je vous invite à vous souvenir que derrière tout cela et ces quelques Etats qui voudraient ceci ou ne voudraient pas cela, il y a le destin de 65 millions de français et de 500 millions de braves gens en « Europe » qui n’ont pas voix au chapitre dans votre conception des choses !!!

                                                                La Démocratie et les peuples, vous semblez vous en moquer, et cela est très gênant, irresponsable même je dirai !

                                                                Ah, une précision. Je ne suis pas encarté UPR, je parle donc, moi, sans défendre une chapelle ou une idéologie comme vous le faites à l’évidence, vous.
                                                                Euuuurope, Euuuurope, Euuuuurope vous récitez   smiley 

                                                                 


                                                              • Laulau Laulau 25 juin 2012 16:13

                                                                Mais non, monsieur Asselineau, les électeurs socialistes sont très contents. Leur député a été élu et il le connaisse bien par l’entremise de leur beau-frère ou du cousin de leur concièrge. Grâce à ce député ils pourront peut-être obtenir un passe droit quelconque, un appartement ou un permis de construire litigieux. Et puis aussi la gauche a gagné, pas le front de gauche, non, ces fous là voudraient que ça change vraiment. Le PS a gagné il essaye même aujourd’hui d’empêcher le FdG d’avoir un groupe à l’assemblée en faisant pression sur des députés d’outre mer.
                                                                Tout va bien donc, enfin jusqu’aux prochaines élections, mais d’ici là, que de mangeoires, que d’avantages que de petits calculs égoïstes ......
                                                                Déçus par des promesses non tenues les socialistes ? Mais non, mon voisin m’a dit que pour son permis de construire, c’était ok !


                                                                • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 18:36

                                                                  Une autre couleuvre bientôt à avaler pour mes amis socialistes : l’idée très libérale des « class actions » soutenu par Taubira...

                                                                  Les socialistes me rappellent les pochettes surprises de mon enfance.


                                                                  • JL JL 25 juin 2012 18:45

                                                                    Ben voyons, c’est parce que les « Class actions » sont une idée libérale que l’UE très à gauche comme on sait l’a interdite !!!

                                                                    Péripate, là vous êtes pris en flagrant délit de mensonge, ou bien, dois-je dire, de bêtise ?

                                                                    Je cite le Figaro lui-même : "Qu’est-ce qu’une class action ? C’est un recours collectif en justice entrepris par un grand nombre de personnes qui ont toutes subi le même préjudice. Aux États-Unis, ce type de procédure est né dans les années 1950, suite à une catastrophe industrielle. Aujourd’hui, elle est le plus souvent utilisée par des consommateurs ou des actionnaires lésés par une société, mais peut aussi concerner un scandale sanitaire."

                                                                    Si c’est cela pour vous le libéralisme, alors je vous conseille la psychiatrie : à ce niveau de délire, je ne vois que ça.


                                                                    • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 19:23

                                                                      Sujet passionnant : les class actions sont elles d’essence libérale ?

                                                                      J’aurai tendance à répondre oui. Ciel, ça fait froid dans le dos ! C’est américain en plus, non ? Brrrrrh, je claque des dents  :))

                                                                      Mais soyons sérieux un instant, et surtout concrets.

                                                                      Peut être plus intéressant que celui du Figaro, le papier d’Europe1, qui précise le contenu du projet :
                                                                      http://www.europe1.fr/Economie/Class-actions-ce-vieux-reve-inassouvi-1141309/
                                                                      (extrait : le porte-parole du ministère de la Justice Pierre Rancé assure qu’il s’agira de class actions pour des "petits litiges, autour de 200 à 300 euros. Et cela s’appliquera à des cas avérés, avec des preuves faciles qui ne nécessitent pas d’expertises).

                                                                      Donc, la vraie couleuvre à avaler, c’est (excusez moi d’être un peu grossier, ce n’est pas dans mes habitudes, mais vraiment là !  ;) )
                                                                      c’est le foutage de gueule intégral adressé aux français avec ce qu’ils osent appeler class-actions !


                                                                    • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 19:29

                                                                      Ma maladie c’est de faire chier les cons. Avec vous j’ai un franc succès. smiley

                                                                      Tenez un texte de Sabine Herold (Alternative Libérale) sur les class actions.


                                                                    • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 19:39

                                                                      Jean-Marc ce serait quand même un progrès même limité à 200 euros. Justement des arnaques ne sont pas punies parce que le cout d’un procès individuel est trop important par rapport au bénéfice attendu.
                                                                      Donc même à 200 euros, c’est mieux.


                                                                    • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 19:40

                                                                      Je suppose que votre insulte s’adressait à JL
                                                                      Je cliquerai bien sur votre lien, mais j’ai le cieur sensible, j’ai trop peur de ce que je pourrai comprendre.
                                                                      Libéral, diantre, je préfère ne pas savoir ! 


                                                                    • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 19:42

                                                                      Un progrès ? Ah...
                                                                       
                                                                      En termes de foutage de gueule, oui, peut être, on atteint là des sommets en effet !


                                                                    • JL JL 25 juin 2012 20:17

                                                                      jean marc et péripate,

                                                                      essayez d’être un peu plus clairs, on ne comprend pas !

                                                                      Que ce projet soit un succédané des véritables Class action, je veux bien le croire, je ne l’ai pas étudié. Mais on ne m’ôtera pas de l’idée que les véritables class actions sont la hantise des grandes entreprises et des multinationales.

                                                                      Et tous les médias à leur service, autrement dit 99%, ont sur ce sujet enfourché le cheval de la désinformation pour faire échouer ce projet, quel qu’il soit.


                                                                    • JL JL 25 juin 2012 20:23

                                                                      Les class actions présupposent pour être efficaces, un pouvoir politique efficient et interventionniste. Or ce pouvoir politique est nié par les libéraux. Donc les class actions ne sont pas d’inspiration libérale.

                                                                      CQFD.


                                                                    • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 20:40

                                                                      L’État minimal des minarchistes s’occupe de la défense, de la justice, de la sureté et de la résistance à l’oppression.
                                                                      Ce qui est d’ailleurs le but fixé à toute organisation politique par la déclaration des droits de l’homme.
                                                                      CQFD.


                                                                    • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 20:44

                                                                      Et bien sûr qu’une multinationale X ou Y ne verra pas ça d’un bon oeil. Mais qui vous a dit que les libéraux étaient des défenseurs des capitalistes ?
                                                                      C’est l’entreprise libre qui est défendu, pas le capitalisme des copains. Ce qui veut dire que les class actions favorisent le bon concurrent, celui qui rend un vrai service.

                                                                      Et ça c’est libéral.


                                                                    • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 20:46

                                                                      Vite fait JL

                                                                      Que ce projet soit un succédané des véritables Class action (etc...)
                                                                      -> ce que je peux vous dire, c’est que j’entends de mon salon les actionnaires de Servier (entre autre, j’entends beaucoup de rire devant ce « projet » canada dry) mortes de rire.
                                                                      Par contre, je n’entends pas rire les 500 personnes mortes tout court du mediator, ni leurs familles... 

                                                                      Les class actions présupposent pour être efficaces, un pouvoir politique efficient et interventionniste. Or ce pouvoir politique est nié par les libéraux. Donc les class actions ne sont pas d’inspiration libérale. CQFD.
                                                                      ->je ne vois pas en quoi il y a CQFD, désolé. Le propre des class action est d’être basées sur un ensemble e volontés et initiatives individuelles s’agrégeant pour former un projet collectif.
                                                                      Ce qui est caractéristique de la pensée libérale classique : individus, bottom up, etc.
                                                                      Les class actions comme processus n’ont rien à voir avec la volonté et la puissance politique ainsi que l’interventionnisme (top down) dont vous parlez. Elles ne regardent que
                                                                      3 parties : un accusé (firmes mais aussi Etats éventuellement...), des individus egroupés en collectif centré projet, et la Justice (cette dernière étant censée être séparée du pouvoir politique, remarque au passage).

                                                                      Donc oui, de mon point de vue, les class action sont plutôt d’essence philosophique et organisationnelle libérale.
                                                                      Ce qui ne me fait pas peur, je mange un loup garou et un golem à chaque petit déjeuner, ce n,’est pas pour être effrayé par un petit mot à 9 lettres, « liiibéral »  smiley

                                                                      J’espère que vous avez trouvé cela plus clair.

                                                                       


                                                                    • Le péripate Le péripate 25 juin 2012 20:50

                                                                      Oui Jean-Marc ça ne s’adressait pas à vous. JL et moi sommes de très vieilles connaissances bien que je crois être plus ancien que lui ici.

                                                                      Mais c’est de la rigolade. Enfin en ce qui me concerne.


                                                                    • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 21:03

                                                                      Ah, si c’est une vieille histoire d’amour, je m’efface  smiley


                                                                    • JL JL 25 juin 2012 21:43

                                                                      « L’État minimal s’occupe de la défense, de la justice, de la sureté et de la résistance à l’oppression. » (péripate)

                                                                      Ben voyons ! Mini Mir, mini prix  ! mais il fait le maximum ! Puisqu’il le dit !

                                                                       smiley

                                                                      Pfff !


                                                                    • JL JL 26 juin 2012 08:51

                                                                      Jean-marc R,

                                                                      vous avez terriblement raison hélas, quand vous écrivez : « j’entends beaucoup de rire devant ce »projet« canada dry. Par contre, je n’entends pas rire les 500 morts du mediator, ni leurs familles... »

                                                                      Mais pour ce qui concerne le libéralisme, celui auquel nous sommes aujourd’hui confronté n’est pas du Canada Dry mais au contraire, du tord boyaux qui nous fait crever ; le néolibéralisme est un monstre hybride de fascisme (ou corporatisme si vous préférez) et d’anarchie (ils appellent ça le libertarianisme).

                                                                      Pour en revenir au premier post de péripate, je ne sache pas que de se voir offrir du Canada Dry plutôt que rien ce serait devoir avaler une couleuvre. péripate surfe en permanence entre la désinformation et le déni.


                                                                    • Blartex 26 juin 2012 13:05

                                                                      Un con ça chie pas, c’est le cul qui chie.
                                                                      Le con sert de réceptacle au plaisir chez la femme.
                                                                      Vous êtes très fort, vous mettez la nature à l’envers.

                                                                      Le Péripathe :
                                                                      «  Ma maladie c’est de faire chier les cons. »


                                                                    • papi 27 juin 2012 17:50

                                                                      @ blartex

                                                                      C’est tout ce que vous pensez de sexe féminin ?? duquel je vous le rapelle vous êtes sorti comme tout un chacun !! Si votre maman vous entendait , vous en prendriez une bonne !
                                                                      Quoique si votre intelligence est du niveau de votre commentaire, elle placera cela comme une résultante de votre indigeance mentale ..


                                                                    • papi 27 juin 2012 17:51

                                                                       après relecture lisons plutôt « indigence » merci


                                                                    • Norbert 1er juillet 2012 19:11

                                                                      @ Le péripate

                                                                      « Mais qui vous a dit que les libéraux étaient des défenseurs des capitalistes ?
                                                                      C’est l’entreprise libre qui est défendu, pas le capitalisme des copains. »

                                                                      Ce libéralisme que vous défendez  et qui dans son jeune âge pouvait avoir  effectivement  des  aspects positifs  (d’ailleurs largement exposés  par Marx), n’existe plus que dans votre idéal. Le libéralisme authentique qui existe dans la vraie vie se nomme le capitalisme et est une monstruosité sénile qui fera tout pour empêcher que la planète ne  lui survive et ce dans l’intérêt de 150 multinationale qui dominent le monde.

                                                                      Alors je suis d’accord avec vous que la réalité n’est sûrement pas celle que vous souhaiteriez  (je fais l’hypothèse que mon contradicteur n’est pas fou). Mais espérer que des concentrations importantes de capitaux ne vont pas venir « fausser » la libre concurrence de vos belles théories est vœu  pieu.

                                                                      Je ne sais pas si vous le savez déjà mais Marx expliquait très bien que la hausse des salaires ne pouvait pas être la solution (mais au contraire une aggravation) à la crise dans le cadre du système capitaliste. Même les politiciens du PS savent cela mais les politiques  (en dehors des groupuscules  libéraux ou autres) ne se préoccupent guerre de dire vraiment ce qu’ils pensent.

                                                                      Sans vous connaitre  j’ai tout de même le sentiment que vous êtes un idéaliste (une lacune  encore plus répandue à gauche) dans le sens  que vos analyses partent  de la prémisse implicite que ce sont des idées mauvaises qui sont à la base de « nos » malheurs. Le libéralisme serait bon en soi mais les politiciens et les bureaucrates « étatiques » pervertissent ces belles idées pour apporter faillites, guerres et famines.

                                                                      Cela réclame bien plus d’imagination (mais est plus efficace) de s’en tenir au monde matériel réel avec ses classes sociales et ses quatre dimensions.


                                                                    • arobase 25 juin 2012 20:44

                                                                      Alors jean marc, puisque tu représente le monsieur qui n’a pas le temps de répondre, réponds doc à sa place puisqu’il sait tout et peut tout faire :

                                                                      le messie asselineau, seul au monde et maître à 100% de ses décisions , pouvant dire merde à toute l’Europe, devrait nous dire , en imaginant qu’il soit aujourd’hui président de la république, quelles seraient les 5 mesures essentielles qu’il aurait prises , à la date d’aujourd’hui 25 juin 2012, qui nous auraient assuré le nirvana.

                                                                      il nous dira aussi avec quels moyens, dans quelles poches il prendrait l’argent pour compenser les milliards qui nous manquent, et quels seraient les résultats immédiats lui qui ne laisse même pas au gouvernement hollande 2 mois avant de lancer son ode à la pauvre droite capitaliste qui aurait fait des merveilles s’il avait été à la place de sarkosy. 

                                                                      dit nous donc.

                                                                      • jean-marc R jean-marc R 25 juin 2012 21:25

                                                                        1. Je parle en mon nom propre et ne « représente » pas FA, ou alors je l’ignorai, ce qui serait un comble pour un représentant  smiley

                                                                        2. Je ne peux répondre, donc, concernant les 5 mesures qu’il prendrait en premier. Si ce n’est la première par lui clairement exprimée, (la clarté étant une des choses qui le différencient des professionnels de le profession qui se moquent du peuple français), et qui est d’enclencher le processus de sortie par la France de l’UE/Euro et de l’Otan.

                                                                        3. Concernant les milliards qui nous manquent, pour reprendre vos termes, le flou de votre question est tel qu’il n’y aurait pas à répondre. Pourtant ceci : comme vous le savez, je vous dis que la seule sortie de l’Europe permettra d’économiser instantanément environ 7 milliards d’euros, qui est la différence entre ce que la France donne à et ce que la France reçoit de l’UE. 
                                                                        La question de la dette est plus complexe, mais une chose est certaine, FA ou ma concierge ne pourraient faire pire que ce qui a été fait depuis plus de 30 ans par les « responsables ».

                                                                        4. Votre dernière remarque concernant une soi disante « ode » à la droite capitaliste de la part de FA, il me semble que vous évoquez un fantasme qui vous est personnel.
                                                                        Je ne suis pas à ma connaissance « représentant » de FA comme vous l’avez susurré, mais je crois que les propos de De Gaulle tenus lors du discours d’Epinal concernant le capitalisme, le communisme, et la 3eme voie, sont à réécouter, et à mettre à jour pour la société de 2012.


                                                                      • jean-marc R jean-marc R 26 juin 2012 08:20

                                                                        Personne pour me reprendre concernant Epinal... ?
                                                                        Dommage !
                                                                        Bon, ci-dessous ce qu’avait dit le Charles en 68, pas à Epinal, ce qui n’empêche que le discours d’Epinal soit bien intéressant et à réécouter, et à mettre à jour et développer plus avant comme « le reste » (considérations institutionnelles au premier chef) à mon avis.

                                                                        --------------

                                                                        Pour la mutation, dont vous me parlez, là naturellement, des réponses diverses et opposées, moi, j’en vois trois. J’en vois trois, essentielles.

                                                                        D’abord, il y a le communisme qui dit : créons d’office, le plus possible de biens matériels et répartissons les d’office de telle sorte que personne n’en dispose à moins qu’on ne l’y autorise. Comment ? Par la contrainte. La contrainte morale et matérielle, constante. Autrement dit, par une dictature qui est implacable et perpétuelle, même si, à l’intérieur d’elle-même, des clans différents s’en saisissent, tour à tour en se vouant aux gémonies. Même si, depuis que ce système est en vigueur, en certains endroits, ses chefs à mesure qu’ils se succèdent, se condamnent les uns les autres. Comme s’il était prouvé d’avance que chacun devrait échouer, à moins qu’il ne trahisse. Non. du point de vue de l’homme, la solution communiste est mauvaise.

                                                                        Le capitalisme dit : grâce au profit qui suscite l’initiative, fabriquons de plus en plus de richesse, qui, en se répartissant par le libre marché, élèvent, en somme, le niveau du corps social tout entier. Seulement voilà. La propriété, la direction, le bénéfice des entreprises, dans le système capitaliste, n’appartiennent qu’au capital. Et alors, ceux qui ne le possèdent pas se trouvent dans une sorte d’état d’aliénation, à l’intérieur même de l’activité à laquelle ils contribuent. Non. Le capitalisme du point de vue l’homme n’offre pas de solution satisfaisante.

                                                                        Il y a une troisième solution. C’est la participation, qui, elle, change la condition de l’homme au milieu de la civilisation moderne. Dès lors que des gens se mettent ensemble, pour une oeuvre économique commune, par exemple pour faire marcher une industrie, en apportant soit les capitaux nécessaires, soit la capacité de direction, de gestion et de technique, soit le travail, il s’agit que tous forment ensemble une société. Une société où tous aient intérêt à son rendement et à son bon fonctionnement, aient un intérêt direct. Ça implique que soit attribué de par la loi, à chacun, une part de ce que l’affaire gagne et de ce qu’elle investit en elle-même, grâce à ses gains. Cela implique aussi que tous soient informés, d’une manière suffisante, de la marche de l’entreprise, et puissent par des représentants qu’ils auront tous nommés librement, participer à la société et à ses conseils pour y faire valoir leur intérêts, leur point de vue et leur proposition. C’est la voie que j’ai toujours crue bonne.


                                                                      • papi 27 juin 2012 18:02

                                                                        @ arobase pastori

                                                                        Toi aussi mon fils !! nous n’avons pas besoin de 2 mois pour constater que les engagements pris pendant la campagne ne sont pas au rendez-vous ! au contraire ils en entèrent un ou deux chaque jour !

                                                                        ça me rappel dans la chanson de Serge Lama « j’suis cocu,j’suis cocu .. mais content !!

                                                                        Allez reprenons en cœur !!!  »on a gagné, on a gagné " !!!!!!!!!!!!!!


                                                                      • La Prune La Prune 25 juin 2012 21:02

                                                                        Je ne regrette vraiment pas d’avoir voté pour hollande au 2e tour. Pas pour virer Sarko, mais pour casser le mythe de l’alternance. Par contre, je ne pensais pas que ça irait si vite.

                                                                        Les eurobons était la seule chose qui pouvait sauver l’euro (ce qui était déjà une grosse connerie). L’euro est mort ! Vive le rot smiley

                                                                        • platon613 25 juin 2012 21:27

                                                                          A lire !

                                                                          La guerre économique est une guerre mondiale

                                                                          Nous avons un système monétaire en faillite parce qu’intrinsèquement pervers, basé sur le mensonge et la dette. Autant dire sur l’usure et la création de richesses virtuelles, c’est-à-dire inexistantes ailleurs que dans les jeux d’écritures informatiques, lesquelles génèrent à chaque seconde de prodigieux flux d’argent imaginaire…

                                                                          http://www.news26.tv/econmie/2073-la-guerre-economique-est-une-guerre-mondiale.html


                                                                          • Pyrathome Pyrathome 25 juin 2012 22:35

                                                                            Il ne reste plus qu’une solution, et la « nature » va s’en charger pour mettre tout le monde d’accord......


                                                                            • Blartex 26 juin 2012 12:53

                                                                              Oui, mais en attendant....


                                                                            • joelim joelim 25 juin 2012 22:51

                                                                              Il faut aussi souhaiter une excellente digestion à tous ceux : [..], - qui ont condamné nos conseils d’abstention, en rétorquant qu’il fallait voter « pour le moins pire »


                                                                              Hollande est indigeste. On le savait. C’est un peu une porte ouverte que de le rappeler de cette façon un peu gamine. Toujours le même amalgame « voter contre A = voter pour B ». Comme la liberté fondamentale de faire le distinguo était tout d’un coup refusée. C’est de l’ordre du procès d’intention plutôt navrant.

                                                                              Sarko lui n’est même pas comestible. Ne pas faire la différence entre les deux potions est un choix. Encore une fois probablement plus facile à faire quand on n’est pas trop affecté par le néo-libéralisme. Certes sortir du court terme comme le fait l’auteur est une contribution utile mais c’est aussi un luxe pour pas mal de gens.

                                                                              • pens4sy pensesy 26 juin 2012 07:19

                                                                                Hollande, Vals et Fabius et consorts = triple Z

                                                                                Sarko et sa clique faisaient vomir, eux ils font gerber.


                                                                                • Blartex 26 juin 2012 12:50

                                                                                  Vous y voyez une différence penseasy ?

                                                                                  « Ils » le font exprès, enrichir les labos pharma, nous filer la gerbe...dealer du primpéran, nous faire crever avant la retraite.

                                                                                  Bientôt Sarko passera pour un petit saint.

                                                                                  Puis alors, Fabius , il a pas le sang très contaminé, mais qu’est-ce qu’il nous contamine la vie...


                                                                                • Blartex 26 juin 2012 12:59

                                                                                  Une petite dernière sur Vals :

                                                                                  Il va aller féliciter ses deux cent gendarmes de ne pas avoir trouvé deux cadavres à trente mètres de leur recherche ?
                                                                                  On va nous rembourser (les contribuables) les frais pour cette nième connerie ?

                                                                                  Eh Vals, toujours au champagne ?


                                                                                • Blartex 26 juin 2012 12:34

                                                                                  S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent du « Flambi » !

                                                                                  C’est ce qu’on avale.

                                                                                  Je sais pas si le flambi est une brioche, mais il y ressemble.


                                                                                  • jean-marc R jean-marc R 26 juin 2012 18:05

                                                                                    Le
                                                                                    « S’ils n’ont plus de pain, qu’ils mangent du Flambi ! »
                                                                                    m’a fait éclaté de rire.

                                                                                    Vous me le prêtez ?
                                                                                     


                                                                                  • Blartex 26 juin 2012 12:39

                                                                                    « Je sais pas si le flambi est une brioche, mais il y ressemble. »

                                                                                    En plus mou...


                                                                                    • platon613 26 juin 2012 17:52

                                                                                      L’ALLEMAGNE PREND LE POUVOIR !

                                                                                      Le 28 juin, nous irons tous à Canossa

                                                                                      Après la Grèce, l’Irlande et le Portugal c’est au tour de l’Espagne et de Chypre de demander officiellement de l’aide à l’Europe, donc à l’Allemagne... Le découragement aura-t-il raison des investisseurs ? Ou est-ce plus simplement la politique allemande qui a réussi à imposer ses fameuses réformes structurelles, traduction : l’abandon des souverainetés nationales à son profit...

                                                                                      http://www.news26.tv/politique/2077...


                                                                                      • jean-marc R jean-marc R 26 juin 2012 18:17

                                                                                        Canossa disent ils.
                                                                                        Mais alors :
                                                                                        Où est le Pape ?
                                                                                        En Allemagne certainement pas.

                                                                                        Et Quoi est le Pape, en fait ?


                                                                                      • jean-marc R jean-marc R 26 juin 2012 19:14

                                                                                        Vos remarques sont nulles, franchement, de très bas niveau rhétorique : droite, gauche, etc., vous parlez comme un militant de gauche à 2 neurones et
                                                                                        2 cases pour seuls moyens de penser le monde !

                                                                                        Faites un effort si vous voulez le critiquer, élevez vous un peu au dessus de ces 2 misérable cases vidées leur sens, que diable !

                                                                                        Dites lui qu’il sous estime largement la profondeur des changements institutionnels et démocratiques franco français à mener.

                                                                                        Dites lui qu’il mésestime complètement le poids immense et handicapant que vient distiller dans toute la société l’énarchie ou ses équivalents et leurs conceptualisations et positions sociales sur-évaluées et inamovibles, et qui pèse sur le développement économique, sur la vivacité de notre culture, sur le fonctionnement général de notre Etat,, sur l’Elgalité, et multiplions les exemples.

                                                                                        Dites lui qu’il est peut être dans l’erreur quand il affirme que les considérations liées à Actat ou Hadopi ne relèvent pas du rôle présidentiel car non stratégiques, et qu’il pourrait revoir ce jugement si il prenait en compte le fait qu’une mutation telle que celle introduite pas les réseaux d’information et d’échanges sur l’ensemble des activités des français relève au plus haut point de la stratégie, puisqu’il s’agit d’orienter une mutation civilisationnelle.

                                                                                        Dites lui, dites lui.

                                                                                        Mais cessez vos attaques à 2 sous rouillés sur le fait qu’en tant que haut fonctionnaire il ait travaillé pour des homes dits de droite, par le « hasard » des nominations lors des carrières des hauts fonctionnaires repérés pour leurs aptitudes, tout simplement. 

                                                                                        Dites, maintenant, quelque chose de plus intéressant que ce ridicule droite/gauche.
                                                                                         


                                                                                      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 26 juin 2012 19:20

                                                                                        « Pour refaire passer l’économie devant la finance et pour réguler le système financier, [...] nous instaurerons au niveau européen une taxe de 0,05 % sur les transactions financières. »


                                                                                        Il n’était pas difficile de voir la supercherie : à moins de ne comprendre rien à rien, Hollande n’est pas le président de l’Europe... donc il ne peut rien à ce niveau sinon tenter de convaincre... Mais c’est vrai, suffisamment de gogos y ont cru pour le faire passer au second tour.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès