• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Affaires Fillon : la politique peut-elle tomber plus bas ?

Affaires Fillon : la politique peut-elle tomber plus bas ?

Hier, le candidat des Républicains a sans doute sifflé la fin de la contestation interne en abattant trois cartes  : première interview de sa femme, discours recentré sur le programme et adouci sur la justice, et démonstration de force partisane place du Trocadéro. La réunion d’aujourd’hui devrait appeler à resserrer les rangs et clore l’épisode du plan B mais le spectacle donné a été désastreux.

 

La compilation du pire du politique
 
On ne peut pas dire que ces affaires vont redorer une fonction politique qui n’en avait pas besoin dans notre pays. Si Fillon devrait parvenir à ressouder son camp, en jouant sur les questions de défense de nos valeurs et de notre identité, bon moyen de se différencier d’une gauche uniformément libertaire et communautariste, ce qui lui a valu le soutien de la très respectable Malika Sorel-Sutter, la partie n’est pas gagnée pour lui. Son image en ressort abîmée. Bien sûr, le fond de l’affaire n’est pas jugé et on peut quand même s’interroger sur le curieux calendrier judiciaire qui tombe juste avant les élections, pour des faits assez anciens et qui auraient pu intéresser dès 2007, quand il était Premier ministre.
 
Mais même en supposant qu’il n’y ait pas d’affaire Pénélope Fillon, son mari n’apparaît pas blanc comme neige. L’épisode de la caisse du Sénat n’est guère reluisant, même s’il n’y a pas de suite judiciaire. Enfin, il est tout de même troublant de constater l’absentéisme du député Fillon depuis 2012, alors qu’il développait ses lucratives activités de conseil en parallèle. Malgré tout, le traitement de ces affaires met un peu mal à l’aise tant le bruit autour de ces affaires oblitère la campagne de fond et pose la question du parti-pris des média dont bon nombre roulent tout de même assez ouvertement pour Emmanuel Macron, même si cela ne retire rien au caractère trouble des différentes affaires Fillon.
 
Les simagrées de la semaine passée nous ont amené encore plus bas. Cela a commencé par le reniement du candidat qui a changé d’avis sur les conséquences de sa probable mise en examen. Encore une fois, un politique parle trop, trop vite, sans paraître mesurer les conséquences de ses propos : il n’est pas illégitime que les électeurs lui en tiennent rigueur. Puis, nous avons eu droit au misérable spectacle des Républicains désertant le bateau sans même se rendre compte de l’indécence de donner comme principale raison les perspectives de défaite (et donc de perte de postes ou de mandats) et non le reniement du candidat. Quel qu’en soit l’issue, les Républicains n’en sortent pas grandis.
 

 

Il est dommage que ces affaires étouffent le fond de la campagne car il y a beaucoup à redire sur le projet de François Fillon, une impasse complète pour la France. On aimerait aussi savoir comment il ferait pour supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires en excluant un nombre grandissant de fonctions, des forces de sécurité à la santé. Sans parler de son austérité à contre-temps.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • JMBerniolles 6 mars 10:27
    Vous faites erreur.

    L’impasse pour la France, n’est pas liée à Fillon, mais en son maintien à tout prix, (y compris avec Pierre Laurent, Mélenchon... avec le discours formaté usé jusqu’à la corde qu’il faut réformer l’UE), la rendre sociale.. ) dans les institutions européennes.

    Quant à Fillon, je ne suis en aucune manière un de ses soutiens (en dehors de sa position sur l’électronucléaire, un des éléments qui le font rejeter par le système) mais je pense que sa détermination va finir par inverser la tendance. Il faut un certain courage, et surtout être soutenu par un noyau dur autour de soi, pour résister à ce déferlement judiciaire et médiatique orchestré par le système et par la clique Hollande.



    • manu manu 6 mars 13:31

      @JMBerniolles

      Fillon rejeté par le système n’importe quoi, rejeté seulement par le deep state US et ses amis (PS, sarko, etc) et parce qu’il n’a rien contre Poutine, le nucléaire est moins important je pense que la finance, les complexes militaro-industriels ou le bizness du pétrole.

      Sinon concernant la réforme de l’UE ta raison laissons l’UE devenir comme les USA qui maintenant sont très appréciés dans le monde entier, et puis c’est super ces dettes qui gonfle encore et encore, le chaumage qui monte, etc, tu t’en fou de l’avenir ?


    • Paul Leleu 8 mars 18:26

      @JMBerniolles

      bah non... le programme de Fillon est une véritable calamité... il est complètement pétri d’idéologie rance et de sectarisme bourgeois. Déjà cette obsession débile et surannée de vouloir réduire le nombre de fonctionnaires sans nous expliquer à quoi servent les fonctionnaires en réalité (je ne parle pas des pantouflards de la haute, ni des ’’assistants parlementaires’’ qui eux curieusement vont continuer à pululler).

      Il faut vraiment être un gros imbécile pour croire qu’il suffit de diminuer le nombre de fonctionnaires pour sauver la France et relancer l’économie... restons polis, mais c’est vraiment croire au Papa-Noël ...déjà c’est lilliputien comme mesure, mais en plus c’est oublier que les fonctionnaires rendent un service utile à tous y compris à l’économie (essayez d’aller faire des affaires en Tchétchénie ou de l’immobilier au Congo pour voir un peu). Enfin, les fonctionnaires apportent une stabilité économique et sociale sur tout les territoire : combien de famille où l’un des deux conjoints est fonctionnaire ? le fonctionnaire (contrairement au banquier, au bourgeois et au rentier qui font des investissements à l’étranger et emploient des travailleurs sans papiers) dépense sa maigre paye dans l’économie qu’il fait vivre. En outre, la stabilité et la dignité de son emploi contribuent à la stabilité de la famille.

      Tout le reste est à l’avenant : privatiser le système de soin alors qu’on sait que c’est plus cher et moins efficace.

      Diminuer l’IR et l’ISF pour valoriser la rente et l’héritage plutôt que le travail et le merite, pour favoriser la spéculation plutôt que l’investissement (je rappelle que depuis Rocard l’ISF épargne déjà l’investissement).

      Livrer les salariés (qui sont des français) à l’arbitraire patronal. Déstructurer la vie familiale, diminuer les revenus des foyers, dégrader la santé des enfants français (baisse des normes industrielles et baisse de l’accès à la médecine publique de qualité).

      Bref, le programme de Fillon est un programme de haine des français qu’il veut maltraiter... le patriotisme c’est de prendre soin de ses concitoyens, et non pas de les exploiter sans vergogne...

      La dérégulation, la micro-entreprise et la des-etatisation sont des symptômes de tiers-mondisation... réfléchissez à cela... et éventuellement allez faire un tour au Kenya ou au Honduras pour voir les effets de la politique de François Fillon


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 mars 10:33

      Sûr, le programme de Fillon, ce sont les GOPé de la Commission européenne, la fin du modèle social français !

      Peut-on tomber plus bas ? Evidemment, on peut ne plus avoir de Partis politiques du tout, et une dictature directe de la finance ....
      « La destruction de la classe politique dirigeante a commencé »


      Sous quelle forme ? Sous la forme d’Instances de non élues, dont nous commençons à avoir l’habitude : BCE de non élus ; FMI de non élus ; Commission européenne de non élus...

      Ecoutons Macron expliquer que les élections sont « un machin de l’ancien temps » .

      • manu manu 6 mars 13:44

        @Fifi Brind_acier

        Le 49-3 et l’état d’urgence sans fin c’est pas un peu une dictature ?

        Quand on voit ça on se dit sa y est c’est la fin du PS et de l’UMP, qu’est ce que sa sera aux prochaines élection si on ne change pas de république ?

        Macron il vit dans un autre monde, Walt Disney ou un truc du genre :
        Pour Emmanuel Macron, il manque un roi à la France : « Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort » – extrait d’un interview accordée à Le 1 Hebdo


      • Daniel Roux Daniel Roux 6 mars 10:35

        Parlons maintenant de la sordide affaire Fillon.

        Devant la foule convoquée par la droite catho, il a prétendu que des médias avaient prétendu que sa femme, Pénélope, s’était suicidé.

        Cette accusation est totalement infondée. D’après les recherches effectuées par les internautes, c’est une de ses proches qui aurait émis un message ambigu à ce sujet.

        Encore merci à ceux qui nous ont mis le roi à nu.


        • baldis30 6 mars 13:47

          @Daniel Roux
          Il serait regrettable que l’on en vinsse à évoquer, le conseiller Prince, Salengro, Figon , Bérégovoy , Boulin et combien d’autres ...


        • Daniel Roux Daniel Roux 6 mars 14:08

          @baldis30

          Il eut été préférable que les Français sachent à qui ils avaient réellement affaire avant de voter pour :

          Pompidou, Giscard, Mitterrand, Balladur, Chirac, Sarkozy.. et leurs sbires.


        • Fergus Fergus 6 mars 15:33

          Bonjour, Daniel Roux

          « il a prétendu que des médias avaient prétendu que sa femme, Pénélope, s’était suicidé. »

          En effet, et ce scandaleux propos a été réitéré au JT de France 2. J’ai réagi à cela par ce commentaire posté sur l’article de Gruni :

          "Un mot encore sur Fillon. Depuis les révélations du Canard, on le savait cupide et malhonnête. Et voilà qu’il ajoute le mensonge et la manipulation à son portrait en faisant état au JT de France 2 de l’annonce du suicide de sa femme par des médias télévisés.

          Or, il est avéré qu’aucune info de ce type n’a été donnée par les médias.

          Le propos de Fillon est dont un fake insupportable tant il relève de la tentative de manipulation de l’opinion la plus immonde que l’on puisse imaginer.

          Qui plus est, en grattant le sujet, des journalistes ont découvert que la première à avoir lancé ce bobard sur les réseaux sociaux - un tweet le 1er mars - a été... Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens commun et membre... de l’équipe de campagne de Fillon.

          Et cela dans le but évident de créer un buzz de nature à susciter dans le public un mouvement de sympathie pour le candidat. Difficile de faire plus répugnant !

          De jour en jour, ce candidat et son équipe tirent toujours plus la campagne dans le caniveau. Honte sur lui !"


        • baldis30 6 mars 17:12

          @Fergus
          bonsoir,

           Indépendamment du fake j’ai peur que cette campagne, d’où que cela vienne, finisse dans le sang... pour la seule raison c’est que nous n’avons à faire qu’à des faibles, des couards.

           Aucun n’aborde les problèmes de face, ce ne sont que fuites et dérobades, feintes et approximations, faux-semblants et vociférations, dents acérées et haleines fétides.


        • Daniel Roux Daniel Roux 6 mars 18:15

          Bonjour Fergus

          Hier soir, je craignais qu’il abandonne et laisse la place à Juppé. OUF ! Ce n’est pas le cas.

          Aujourd’hui, je pense qu’il joue la montre en espérant durer jusqu’au 17 mars. Il est hors contrôle de son parti et c’est tant mieux.

          Je serai ravi qu’il se maintienne avec ses 17%.

          L’UMP avec Chirac puis Sarkozy / Fillon, ont mené chacun leur tour une politique catastrophique qui a relégué notre nation en 3ème division sans honneur.

          Ils étaient si occupés à s’occuper de leurs « affaires » qu’ils ont ruiné ce qu’avait construit Jospin qui n’était pas parfait mais n’était pas corrompu.

          Que ce parti néfaste finisse dans la poubelle de l’histoire n’est que justice.

          Comme je l’écrivais récemment, si nous ne pouvons pas obtenir la politique que nous souhaitons, nous pouvons éviter les pires que sont l’UMP et le FN. 


        • Roubachoff 7 mars 00:56
          Bonsoir Fergus,
          J’en reste stupéfié. Une interview bidon de sa femme, le bon vieux coup de la place du Trocadéro, de nouvelles rodomontades sur A2, et tout le petit monde médiatico-politique se pâme devant l’homme fort. C’est quoi, cette folie ?
          Et Juppé ? Comment Fillon le tient-il - traduction, que sait-il de ses (nouvelles) turpides - pour qu’il lâche l’affaire au moment où il a partie gagnée ?
          Face à ces héritiers de De Gaulle (dont je ne suis pas un inconditionnel) à qui il aurait craché à la figure, il ne nous reste plus qu’une arme, notre bulletin de vote. La candidature Hamon ayant définitivement ruiné toutes les chances de la gauche, j’irai, le nez pincé, voter aux deux tours pour Macron - histoire, en tirant la chasse, d’éliminer deux bouses qui flottent encore au fond de la cuvette. Avec un peu de chance, le vieux Bayrou limitera un peu les âneries du jeune couillon.
          Sérieusement, tous ceux qui tiennent encore un peu à ce pays, mobilisez-vous pour le directeur d’agence à peine amélioré, parce que ça vaut toujours mieux qu’un chef mafieux ou qu’une reine de la cambriole. 

        • Roubachoff 7 mars 01:12
          @Daniel Roux
          Je serais d’accord avec vous - que Fillon reste avec ses 17% et se prenne une veste - s’il n’y avait pas deux risques majeurs et une certaine gêne morale.
          Premier risque majeur
          Si le juge se dégonfle, Fillon est encore capable de gagner, parce que tout le petit monde qui s’est
          détourné de lui reviendra la queue entre les jambes.
          Second risque majeur
          Si un politicien accusé d’enrichissement personnel (rappelons que c’est rarissime, d’habitude, il s’agit de financement de parti) parvient à rester candidat jusqu’au 23 avril, et même s’il ne gagne pas, vous imaginez le message que ça enverra au reste du monde ? Et à tous les gens en délicatesse avec la lois pour des délits beaucoup moins graves ?
          Gêne morale
          Comme vous ou comme Fergus, je suppose, j’ai des amis de droite dont je respecte les convictions et l’engagement, même si je suis loin de les partager. Penser qu’ils seront représentés par un parrain de la mafia soutenu par tout ce que la France compte de notables bigots, égoïstes et magouilleurs me donne la nausée. Croyez-moi, pas mal de gens, dans le camp d’en face, méritent mieux que ça.

        • Daniel Roux Daniel Roux 7 mars 09:12

          @Roubachoff

          Je suis assez confiant quant à la suite. Nous éviterons le pire et ce n’est déjà pas si mal.

          Macron poursuivra la politique de Hollande avec moins de fourberies et de trahisons. C’est un libéral mais pas un extrémiste comme Fillon. Nous savons déjà à quoi nous attendre. 

          D’abord parce que tout ce qu’entreprend Sarkozy échoue et ensuite parce que les quelques semaines qui nous séparent du 1er tour sont un délai trop court pour que les électeurs oublient ou pardonnent.

          Je suis persuadé que Le Pen ne peut pas gagner le 2 ème tour. L’extrême droite est trop clivante.

          Quant au reste du monde, il a d’autres sujets de préoccupation avec Trump, Poutine et Xi Jiping.

          Ceux qui s’intéressent de près aux hommes politiques français savent déjà à quoi s’en tenir depuis belle lurette. La France est au 23 ème rang dans le classement de corruption des pays. 


        • canard 54 canard 54 7 mars 22:49

          @Fergus

          Et si Fillon se suicidait lui on aurait un pourri de politique en moins,,et ce serait l’action la plus honnête qu’il ferait et rendrait vraiment service au peuple français en nous fichant la paix et des économies de deniiers publics exagérés et mals acquis.


        • Yvance77 Yvance77 6 mars 10:47

          Quand je vois le nombre de crétins à la téloche hier au Trocadéro, supportant un mec qui s’en ai mis plein les poches jusqu’à dégueuler, je me dis que certains ne devraient pas avoir le droit de vote.


          Un peu comme si des porcs demandaient à finir en rillettes.

          Regardez sur ce site l’autre demeuré de Rakoto .... je me dis qu’il faut l’enfermer tellement le symdrome de Stockholm est prégnant chez certain

          • manu manu 6 mars 13:49

            @Yvance77

            Tu as raison à droite il vaut mieux le pote à Kill hary, Soros et Rothschild ils vont l’aider et le conseiller pour bien soigner les français.


          • baldis30 6 mars 17:13

            @Yvance77
            bonsoir,

            à côté du Mans il est dur d’envisager « finir en rillettes »


          • Yvance77 Yvance77 6 mars 18:41

            @manu

            Rien à cirer non plus de ce blair. La seule chose qui m’échappe chez chez connards de droite c’est le fait d’avoir des bons mecs, qui ne tapent pas dans la caisse, avec de bonnes idées etc... et qu’ils font le choix systématiquement des plus pourris. 

            Exemple tu as Nicolas Dupont Aignan dans ton bord et tu prends = Srako, Fillon, Juppé, Balkany, Copé, Dati etc...

            Idem à gauche cela dit, mais ce n’est pas le sujet !

          • manu manu 7 mars 10:11

            @Yvance77

            Je disait ça car si j’étais de droite j’irais soutenir Fillon qui est bien moins pire que Macron.

            Je sais pas trop se qu’il propose Nicolas Dupont Aignan, je ne suis pas de droite, et choisir Fillon pour moi c’est pas choisir sarko, j’ai peut être pas bien compris se que tu voulais dire.


          • hunter hunter 6 mars 10:57

            Salut à tous,

            Nonobstant le fait que Fillon et son « programme » mâtiné de vieux thatcherisme rance, ne peut qu’achever notre pays et nous par la même occasion, cet événement prouve plusieurs choses :

            1- les « ténors » du parti LR qui ont lâché Fillon, sont essentiellement préoccupés par le renouvellement de leur bonne gamelle parlementaire, qui risque de leur échapper aux législatives.
            Le pays, ses habitants, et leurs intérêts, ils s’en tapent comme de leur premier pot de vin  !

            2- C’est l’illustration de la démocratie que j’appelle « à la manière UE » : on laisse la plèbe voter, en espérant qu’elle va « bien » voter, c’est à dire en accord avec la volonté des élites !
            Si ces cons de sans-dents ne votent pas bien, eh bien on hésitera pas à renvoyer leur vote à la poubelle, pour remettre le candidat prévu (ici Juppé) par les oligarques !
            Cf l’exemplissime réferendum de 2005, sur la constitution européenne, que Français et Hollandais avaient largement réjeté, mais qu’ils se sont pris plus tard dans le fion, via une backdoor du système !

            Même phénomène chez les islamo-socialistes, où l’avènement du petit Hamon a déjoué les volontés de l’oligarchie : il fallait Valls, le parkinsono-hystéro-sioniste, conte l’islamo-compatible juppé, avec la fausse blonde en embuscade, voir le nouveau produit marketing de la grande banque mondialiste, le petit Macron, le gendre idéal des pétasses frustrées et des néo-bobos presque prêts à changer de crèmerie genrée !

            Pour rejouer le coup du « front républicain » de 2002, avec moult déclarations des médias aux ordres, gare aux fachos, « pas de quartier pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers », les éternelles litanies pré-mâchées que les jeunes gauchos, sempiternels idiots du système, scandent à tue-tête, pendant que leurs sponsors de l’ombre se frottent les mains outre-atlantique, entre deux bouffées de havane, un cocktaill et des canons qui leur astiquent un poireau faiblard, mais néanmoins digne de sollicitude, biftons obligent !

            Les cocus du vote doivent apprendre de toute cette mascarade, de ce mauvais théâtre, de ces acteurs de seconde zone, même pas dignes de figurer dans un nanard de série Z, et arrêter de se prêter au jeu !

            Arrêtez de voter pour ces grands partis de merde, ces « LR », ces « PS », qui vous promettent tous de raser gratis demain, mais c’est nous qu’on va tondre !
            Toujours au profit des mêmes, toujours les mêmes oligarques, les mêmes psychopathes, quand allez-vous enfn comprendre que ces gens-là, ils n’en ont rien à foutre de vous, rien à foutre de notre pays, rien à foutre de l’environnement qu’on dégrade chaque jour un peu plus, rien à foutre de rien, sinon leur appétit infini pour la thune, la maille, la fraîche, les beefs, et le pouvoir qui va avec, et les putes qui leur suceront la bite, et la bonne came qu’ils vont s’envoyer dans le circuit !

            Tous ces gens sont des infâmes salopards, qui méritent une seule chose (je ne veux pas inciter à la violence) : notre mépris, notre ignorance, et donc notre non-vote pour leurs machines à pouvoir, à entretenir le leur en nous affaiblissant, selon le principe physique de base des vases communicants !

            Votez pour qui vous voulez, il y a plein d’autres candidats, autres que cette chienlit de Macron, Hamon, Fillon etc....ou bien faites mieux, ne votez pas....ou bien si en fait, allez voter et écrivez sur le bulletin, dans le secret de l’isoloir, de votre plus belle écriture : « je mets ce bulletin qui sera compté nul, et je vous écris que je vous emmerde, je ne suis plus dupe de votre mascarade, allez tous vous faire enculer ! »

            Adishatz

            H/


            • baldis30 6 mars 13:51

              @hunter
              Ô combien j’apprécie le dernier paragraphe d’une très bonne intervention : tous les mêmes aussi suffisants qu’insuffisants.....


            • foufouille foufouille 6 mars 11:12

              la ploutocratie va certainement tomber plus bas.
              c’est normal vu le nombre de pourris chez les politiciens.


              • hunter hunter 6 mars 11:21

                @foufouille

                Salut Foufoille,

                ouais, à ce niveau là, leur degré de pourriture frise la gangrène, voire une septicémie de grande ampleur, et même des large-spectre n’y peuvent plus rien !

                Prends soin de toi !

                H/


              • nours77 nours77 6 mars 13:16

                M Fillon, mit en examen emploie fictif, etc... il y en a 5...
                Mme LePen mit en examen emploie fictif et fraude sur le financement du fn
                M Macron détournement de 120000 euros du ministère de l économie pour lancer sont mouvement en marche.
                M Hamon et les prêt toxique en franc suisse de bnp paris bas, ou bien des conflits d intérêt (www.politiquematin.fr/exclusif-voila-pourquoi-benoit-hamon-en-campagne-cache-sa-compagne-30160 )...
                M Mélenchon qui déclare sa pointure de chaussure quand on lui demande de déclarer sont patrimoine en tant que député, ou bien un aveu de trucage de scrutin avec M Hollande ( www.youtube.com/watch ?time_continue=5&v=2ffdju0DkYU )...

                vous voulez vraiment voter pour ça, moi non désolé...


                • izarn izarn 6 mars 13:20

                  Du moment qu’on a pas les testicules :
                  -Pour sortir de l’euro voire de l’UE
                  -De voter FN

                  Eh ben, marinez dans votre caca....
                  Vasouillez, pleurnichez, désolez vous....
                  Tiens, ça me fait marrer !
                   smiley
                  Des moutons dans un enclos qui s’aperçoivent que le berger a signé un contrat avec le boucher...
                  Vous avez une porte de sortie, prenez la....


                  • nours77 nours77 6 mars 13:29

                    @izarn
                    Quitte a voté... Non en faite, mais sij y était forcé ce serai M Asselineau et l upr et non les escrocs du fn qui ne veulent pas sortir de l Europe... Le FN a des députés européen qu il veut garder, il veut une autre Europe comme le ps et le républicain, comme si un vote a 28 pays avait une chance de mener quelque part... Aucune chance... comme voté fn et penser que cela changera quoi que ce soit.
                    Je ris en voyant le mouton que vous êtes faciné devant le beau mirage fn... Votre sortie est un cul de sac.



                  • julius 1ER 6 mars 13:26
                    Affaires Fillon : la politique peut-elle tomber plus bas ?
                    oui mais à force de creuser ils vont se retrouver en Chine !!!

                    • Old Dan Old Dan 6 mars 13:39

                      Bof ! Les LR & FN adorent les crapules !
                      ( Y’en a plein et ils vont vite en retrouver un autre d’rechange...)
                      .
                      Moi, j’m’en fous, j’vote Méluche
                      Et s’il n’est pas élu, j’aurai fait « ma part de colibri »,
                       [... et je regretterai pas mon vote pdt 50 ans ! ]


                      • pallas 6 mars 13:53
                        Laurent Herblay,

                        La politique peut elle tomber plus bas ?.

                        Le peuple est le responsable de ses élites qui est son propre « miroir », à ne pas oublier.

                        Je dois dire que le Pays n’existe plus, il n’y a que le grand rien au final, sa en devient magnifique, une tragédie, ça ne m’atteint pas, je suis un simple spectateur.

                        Quiconque est un minimum d’intelligence se rend compte, qu’ici, il n’y a que la survie, surtout qu’il n’y a rien à attendre des autres, c’est ainsi, c’est digne de l’enfer de Dante.

                        Il est amusant de voir notre nation moquée et acheté par les autres, tel un jeu de Monopoly, auquel nous nous retrouverons dépossédés de tout, car rien ne nous appartenant.

                        Je pense que vous ne saisissez pas la gravité de la situation, la réalité fera de vérité une leçon finalement.

                        Salut


                        • BA 6 mars 13:57

                          En attendant le putsch lors du comité politique du lundi 6 mars, sept dirigeants du parti Les Républicains viennent de lancer l’offensive contre François Fillon.


                          Leurs objectifs :

                          - virer François Fillon

                          - le remplacer par François Baroin.


                          Lundi 6 mars 2017 :


                          Les sarkozystes pressent Fillon de choisir son successeur.


                          12 h 50 : les sarkozystes demandent à Fillon de se choisir « un successeur. »

                          Les fidèles de Nicolas Sarkozy - dont Christian Jacob, Laurent Wauquiez, Brice Hortefeux, Eric Ciotti, François Baroin, Christian Estrosi et Luc Chatel - , réunis ce lundi matin autour de l’ex-chef de l’Etat, demandent à François Fillon de "prendre ses responsabilités« et de choisir lui-même »un successeur" à sa candidature à la présidentielle. "La ligne politique de Fillon est la bonne mais ce dernier ne peut plus assurer l’unité de la famille politique de la droite et du centre" , indiquent plusieurs d’entre-eux.

                          https://www.lesechos.fr/elections/francois-fillon/0211852332958-en-direct-candidature-fillon-alain-juppe-sexprime-a-10h30-sur-la-crise-a-droite-2069991.php


                          • Jean Pierre 6 mars 14:56

                            La droite va tout droit vers des élections présidentielles avec 2 candidats : Filon qui fort de l’argent et des voix collectées aux primaires « ira jusqu’au bout » et Baroin pour qui personne n’a voté, mais qui sera choisi par l’appareil, comme autrefois.
                            Cela les conduit vers une grave défaite. Toute la faute en sera rejeté sur Fillon qui va payer seul la facture de 40 ans de turpitudes politico-financières à droite. Sur ce plan ce n’était pas forcément le pire à droite et la gauche a fait plus ou moins pareil, mais en lâchant des phrases comme « Imagine t’on le général de Gaulle mis en examen », il ouvert la boite de Pandore.
                            La droite a toujours été spécialiste des coups tordus et du billard à 3 bandes pour éliminer les rivaux de son camp. mais la règle tacite était de faire ça en privé. 
                            Comme exemple, je transcrit un appel téléphonique de Dati à Hortefeux qui décrit l’ambiance :
                            "De plus, je vais dénoncer l’argent liquide que tu as perçu pour organiser des rdv auprès de Sarko quand il était président, des relations tout aussi liquides que tu as eues avec Takièdine, l’emploi fictif de ton ex à la Caisse d’Epargne grâce à Gaubert et l’emploi illégal de ta compagne actuelle au Parlement européen, et je peux continuer avec les avantages que tu as eus et as encore à l’UMP à l’insu de ceux qui paient. Alors maintenant, je te préviens très fermement : tu me fous la paix ! Je ne te lâcherai pas espèce de voyou ! »




                            • JMBerniolles 6 mars 15:30
                              Ah, Sarkozy qui devait abandonner la politique !
                              En matière d’affaires, Fillon semble être un enfant de chœur par rapport à lui.

                              Il est logique que la montée du FN fasse éclater ce parti, LR, qui a abandonné depuis longtemps les références à ses origines (gaullistes). Pour les législatives il y a la perspective de triangulaires qui font froid dans le dos à des élus des LR, mais aussi du P(S) et autres.

                              [au passage cela va sans doute être la curée pour les sièges d’élus actuellement tenus par des membres du PC. Les « camarades » socialistes et autres écolos de circonstances vont se précipiter pour récupérer quelques élus dans des circonscriptions dédiées à la mouvance dite de gauche. Ce sera dans le plus grand silence la fin du PC. Dont il faudra se rappeler qu’il a été un acteur incontournable des avancées sociales en France ]

                              L’éclatement de partis qui ont enfoncé la France dans le désastre de l’UE, ne peut que coïncider avec le début d’effondrement de celle-ci. Le P(S) et l’UMP en premier lieu.
                              L’autre facteur étant la liquidation des couches moyennes qui assuraient la base politique des partis du centre, mais aussi des Verts, et des socialistes. [chez les jeunes il n’y a déjà plus de classes moyennes mais un écrasement total]

                              De même que les élections présidentielles aux USA ont révélé la réalité des gros problèmes de cet Etat fédéral, que les médias, analystes, experts, .. cachaient, notamment en France, nos élections à venir mettent en évidence l’effroyable gangrène qui atteint notre pays, à tous les niveaux.

                              Quand un parti éclate, il ne reste plus que des clans. Sarkozy représente celui des has been, ce qu’il ne comprendra jamais. Macron est aussi le candidat du clan Hollande.
                              Fillon vient de montrer qu’il représente, lui, un courant fort. Celui de la manif pour tous. Il est évident qu’il y a une base de rapprochement entre le FN et ce courant fort.

                              La conclusion logique de ce que je dis est que Fillon est lancé et qu’il ne se retirera pas. 

                              Les débris des LR n’oseront pas imposer un candidat contre lui. De cette épreuve il ressortira plus fort, c’est clair. 

                              Mais au bout du compte, quelque soit le résultat des scrutins, les français seront les vrais, dindons de la farce. Ils risquent de se réveiller avec une sacrée gueule de bois et la révélation d’une situation économique complètement détériorée.


















                              • Roubachoff 7 mars 01:22

                                @JMBerniolles
                                Eh non, Fillon est bien pire que Sarkozy, qui, à ce jour, n’a jamais été accusé d’enrichissement personnel. Fillon, lui, a profité d’un système institué de détournement de fonds - voir l’aveu de Stefanini - pour financer son château et son train de vie somptueux. En ce sens, il ne vaut pas mieux qu’un vulgaire braqueur.


                              • JMBerniolles 7 mars 15:49
                                @Roubachoff

                                Je ne défends pas Fillon. Je dis simplement qu’il représente un vrai mouvement, comme sa manif de soutien l’a montré. Il a écrasé la concurrence sans problème chez les LR.

                                Et je donne une vue pas très drôle de la situation politique générale.

                                Il y a trois candidat qui représentent des mouvements de fond de la société française actuelle :
                                Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon.

                                Macron est une escroquerie du système qui veut continuer à nous asservir.

                                Malheureusement aucun de ces trois ne nous sortira de nos problèmes plus importants que ce que l’on croit.

                                Normalement une tendance type Asselineau : soient :
                                * La sortie de l’Euro
                                * La sortie des institutions européennes
                                * La sortie de l’OTAN

                                Et un nouveau CNR, ce que j’approuve pleinement parce qu’il faut relever notre pays qui est ravagé par une guerre économique. Dans laquelle il ne peut se défendre à cause de l’Euro et des institutions européennes.

                                .. devrait aussi être présente. C’est la seule possibilité de sortir de la, spirale du déclin. Mais le système (politique et médiatique) livre une lutte féroce à ce type d’ouverture.








                              • franc tireur 6 mars 16:31

                                Fillon n’est pas fou , s’il persiste c’est qu’il sait qu’il n’y a rien dans le dossier et que ca ne peut donc etre qu’une tentative de destablisation politico judiciaire,comme on en a souvent connu. Marine Le Pen sait notemment de quoi il retourne .

                                Ce qui est affligeant et inquiétant c’est le panurgisme d’une opinion générale qui brandit déja les piques avant meme d’avoir les tenants et aboutissants, simplement connectés a BFM TV .
                                Que les sympathisants de gauche essaient d’enfoncer le clou c’est de bonne guerre,mais les autres devraient se cacher 

                                • Le421 Le421 6 mars 18:05

                                  @franc tireur
                                  Comme l’a dit Nathalie St Cricq à midi, dans l’affaire Fillon, c’est Nicolas Sarkozy, « le parrain », qui est à la manœuvre...
                                  La mafia ripoublicaine, quoi...  smiley


                                • Le421 Le421 6 mars 20:29

                                  @franc tireur
                                  il n’y a rien dans le dossier...
                                  Justement.
                                  En ce qui concerne le travail de Pénélope, c’est justement ce qui ne va pas.
                                  Y’a rien.
                                  Hormis un salaire mirobolant.

                                  Faudrait pas nous prendre pour des jambons.
                                  Que vous soyez des fanatiques aveugles comme des supporters de football, soit.
                                  Mais tout le monde n’est pas cinglé !!


                                • franc tireur 7 mars 00:58

                                  @Le421

                                  Mais vous n’en savez rien, vous ne faites que relayer ce que vos médias mainstream disent . Ouaf ouaf ! Le dossier judiciaire est vide , pas un seul procès verbal ne fait mention d’emploi fictif,pas un seul !
                                  vous réagissez comme le pequenaud de bistrot , l’info est discutée,amplifée et finalement on arrive a créer une vérité .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès