• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Appel au débat citoyen

Appel au débat citoyen

Médiatiquement et politiquement, le débat a été squatté par la lamentable affaire Fillon. Mais pour certains sujets, le débat est bloqué en réalité depuis 10 ou 20 ans. Une grave distorsion du débat citoyen risquant de mettre en cause la légitimité des résultats électo-raux et la probité des institutions élues. Au fil du temps, la situation d’amoralité s’est aggravée et a enfoncé la France dans le classement international sur la corruption. Le risque d’instabilité politique, d’explosion sociale et de violences urbaines s’accroit.

Nous, citoyens en colère, émettons un double appel, tant vers les citoyens que vers les élus de droite et de gauche. Un appel pour redonner une place centrale aux débats d’idées pendant la campagne et pour favoriser un rassemblement républicain sur des propositions de bon sens. Trois exemples (d’autres suivront) :

Santé gratuite pour tous

Quand le programme anti-fracture sociale de 1995 a-t-il pu refaire surface après son enterrement effectué par Juppé (et Fillon) juste après l’élection de Jacques Chirac ? Jamais. Savez-vous que la santé sans apartheid est possible ? L’A.M.E, l’aide médical gratuite pour les immigrés clandestins deviendrait enfin accessible à tous les français. Une santé économe, bien moins chère qu’actuellement, car débarrassée d’une partie de la coûteuse paperasserie, des scandaleuses injustices et des faramineux gaspillages. Savez-vous que de nombre pays de l’OCDE ont cette santé gratuite depuis longtemps ? Savez-vous que la solution se trouve dans une carte à puce actualisable contrôlant les éventuelles incompatibilités, les sur-médicamentations et le trafic de médicaments ? Avec un ticket modérateur variable en fonction des situations (abus de consultations, annulations sans prévenir, non respect des prescriptions, etc.) ? Avec des mutuelles orientées vers les seuls services dit « de confort » et toutes les situations ou attitudes à risques (moto, voiture, voyage, sport, tabac, drogue, etc.) ? Les citoyens obtiendront-ils ce débat ?

 

Représentation des usagers de l’administration.

VLC (« Vaincre Le Chômage », collectif électoral des chômeurs, des précaires et des victimes de l’administration) demande aussi depuis 1995 la représentation des usagers dans les conseils d’administration des services publics, pour limiter les gaspillages (qui creusent le déficit) et pour limiter les injustices (parfois très graves). Avez-vous vu un seul débat à ce sujet depuis 25 ans ? VLC demande aussi que les correctifs, les éventuelles grandes décisions de justice et jurisprudences obtenues soient publiées sur un site cogéré par l’administration et les usagers. En avez-vous entendu parler ? Peut-on au moins en débattre ?

 

Encadrement des banques, réforme du crédit.

Amendement de la loi Neïertz ayant stupidement confisqué le service public du crédit au seul profit des riches et des CDI. Réforme de la loi Tobin pour ne taxer que les flux financiers spéculatif (et bien plus durement). Clore la gigantesque arnaque des crédits aux taux variables abusifs toxiques qui se poursuit encore aujourd’hui. Savez-vous que cette immense arnaque vampirise notamment le budget de 8.000 communes au frais des contribuables ? Savez-vous que 270 collectivités territoriales ont gagné à deux reprises (8 Février 2013 et mars 2014) leur procès contre les banques voyous, obtenant un remboursement de 18 milliards d’intérêts excessifs ? Savez-vous que le gouvernement Hollande (s’étant pourtant engagé à ne jamais interférer dans les décisions de justice) a mobilisé le Parlement au profit des banques escroques en cassant ces décisions de justice ? Savez-vous qu’un vote scélérat a eu lieu au Sénat (le 23 Avril 2013) et à l’Assemblée Nationale (le 24 Août 2014) en faveur d’une loi donnant rétroactivement tort aux Tribunaux et aux communes escroquées ? Savez-vous que le Conseil Constitutionnel s’était pourtant opposé le 29 Décembre 2013 à cette scandaleuse loi rétroactive bananière ? Savez-vous que le montant global des sommes mises en jeu par la jurisprudence est estimé à environ 360 milliards, dont 145 à 170 milliards pour la seule banque DEXIA nationalisée ? Nous avions proposé une solution « gagnant-gagnant » via crédit spécial sur 20 ans. Avez-vous remarqué le silence des partis à ce sujet ?

 

Craignant la défaite, ils ont soutenu la honte .

 Ils récolteront la honte ET la défaite.

Quoiqu’électoralement grillé, François Fillon a trouvé le moyen de prendre en otage les parlementaires du centre et de la droite. En les obligeant à « soutenir l’insoutenable » et à « défendre l’indéfendable », il les a attirés vers une défaite électorale catastrophique ; non seulement pour la présidentielle, mais aussi pour la législative qui suit. Fillon avait demandé 15 jours de délai avec espoir d’un classement. Délai passé, les instances judiciaires annoncent officiellement le 16 Février que le classement n’est pas possible. Face à la certitude du procès, Fillon décide néanmoins de se maintenir (au prétexte que la mise en examen ne lui a pas été encore signifiée !). Tout le débat électoral français se retrouve ainsi asphyxié par un incroyable entêtement individuel.

APPEL AUX ELUS ET AUX COTISANS REPUBLICAINS

Afin de et redonner la place aux débats d’idées et favoriser un véritable rassemblement républicain pour l’alternance, nous, citoyens en colère, appelons à

1°) un vote électronique des cotisants désignant le remplaçant de François Fillon.

2°) une amélioration du programme des républicains afin qu’il soit plus proche du combat anti-fracture sociale 1995 scandaleusement abandonné par Juppé et Fillon.

 

======================

 

APPEL AUX ELUS DES COMMUNES SPOLIEES

La colère populaire monte. Pour la calmer, il faut restaurer et élargir le débat général et favoriser le rassemblement républicain sur des améliorations concrètes de notre système (politique, administratif, judiciaire, sécuritaire, économique, militaire, éducatif, médical et préventif). Ces améliorations coûtent de l’argent. Pour cela,

nous invitons les Maires des communes spoliées à soutenir un candidat ayant suffisamment d’éthique et s’engageant à restaurer le remboursement bancaire des intérêts abusifs.

A défaut de candidat moralement crédible et suffisamment à l’écoute des difficultés budgétaires territoriales, nous invitons les élus des collectivités spoliées de droite et de gauche à désigner, par un vote électronique, leur propre candidat à la présidentielle.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 février 08:47

    Donc, si j’ai bien compris, vous soutiendriez un candidat clone de Fillon, mais sans casseroles ?

    C’est ça ?

    Au passage : la santé gratuite pour tous, c’est le communisme.
    Actuellement, ce sont les cotisations des assurés et des employeurs qui permettent une couverture sociale.

    L’A.M.E est une arme humanitaire à double tranchant non universalisable.

    • REMY Ronald REMY Ronald 20 février 13:30

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour.
      Je tiens absolument à répondre à votre question.

      Nous soutiendrons tous candidats reprenant une partie de nos propositions.
      Notamment :
      La santé gratuite (avec contrôle anti-gaspi via carte à puce et ticket modérateur, comme dans de nombreux pays de l’OCDE qui ont ce système depuis longtemps).

      La représentation des usagers dans les conseils d’administration des services publics (pour limiter les coûteux gaspillages voire pillages et surtout les corruptions et injustices (souvent impunies).

      La fin du scandale des arnaques au crédit à taux variables abusifs (qui représente le plus grand scandale financier de l’histoire de France en saignant 8.000 communes aux frais des contribuables.

      François Fillon, comme Alain Juppé en 1995, a abandonné depuis 1995 le combat anti-fracture social de Jacques Chirac et de Philippe Séguin. Fillon et les Filloniste sont contre nos propositions. Fillon a cogité son propre programme pendant ses 5 années de Premier Ministre et ses 5 années de parlementaire d’opposition. Son programme était tellement rétrograde en matière Social et de Santé qu’il a du le retirer de son propre site. Fillon n’est en rien Séguiniste et gaulliste de progrès. C’est un calamiteux profiteur qui s’est fait prendre bêtement en plus.

      Notre groupuscule n’est pas gauchiste et se bat contre la fracture sociale depuis... 1993 (date de sortie de notre livre envoyé à l’époque à tous les parlementaires.

      Cordialement et respectueusement.


    • Dzan 20 février 23:11

      @Jeussey de Sourcesûre
      A bien se mettre dans le ciboulot
      http://www.tv83.info/2017/01/27/fillon-la-video-qui-fait-tres-mal/


    • Crab2 20 février 09:06
      Abstention
      - pourquoi ?

      ...une république jacobine n’est pas une république démocratique au sens ou l’entendait la vraie républicaine Olympe de Gouges, c’est-à dire : une république fédérale* ( * Girondine )

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/abstention-pourquoi.html


      • LE CHAT LE CHAT 20 février 11:49

        le débat est faussé depuis que Chirac président a supprimé la représentation nationale à la proportionnelle et que des millions de français ne sont plus représentés !


        • zygzornifle zygzornifle 20 février 13:46

          Fillon le félon ......


          • alain_àààé 20 février 14:16

            je suis surpris par votre article et de votre parcour.je crois que les syndicats dont je fais parti sont la pour palier si possible a tous les dérapages .et non des gens comme vous qui venaient des verts .dont la pluspart sont des ordures a 2% de vote vous vous retrouvez a plus de députés que le vote vous permettez et un vert liepzit qui s ést présenté comme candidat a la présidence de la république mais c était pour que les francais payent encore plus d argent ;envers les juifs dont il faiit parti mais n ont les déportés ; non juifs comme les miens.personnellement je n ai rien contre vous mais c est plutot vos idées qui me chagrinent


            • REMY Ronald REMY Ronald 20 février 16:50

              @alain_àààé
              Bonjour.
              Les syndicats de salariés défendent les salariés.
              Les syndicats patronaux défendent les patrons.
              les syndicats des agriculteurs, des consommateurs, des parents d’élèves, etc.
              En externe, sans représentation interne, il existe déjà l’AFNAUT pour les transports en commun.

              Les usagers de l’administration doivent apprendre à se défendre eux-aussi.
              Quelle que soit l’administration. Y compris la justice, la police et les impôts.
              Parfois pour améliorer un service. Mais aussi pour limiter le pillage, la corruption ou l’injustice.

              Mais tout le monde sait que le gaspillage, le pillage, la corruption ou l’injustice n’existent pas dans l’administration française, n’est-ce pas ? L’administration (droite comme gauche) avec tous les faux-nez de l’Etat (Urssaf, etc.) vous répondent « circulez », « il n’y a rien à voir ».

              Il existe au moins trois catégories de fonctionnaires :
              L’utile et efficace.
              L’inutile
              (ou très mal géré et sous-utilisé, voire « placardisé »)
              Le nuisible (le « méchant sadique », ou le « voyou prédateur » longtemps impunis, l’incompétent crasse ou le procrastinateur par bêtise ou lâcheté, le discret malveillant occasionnel à la solde d’une faction politique).

              La représentation systématique des usagers sera peut-être obtenue dans 20 ans ou 200 ans. Mais il faut bien commencer à se réveiller, à se renseigner, à s’entraider, à se mobiliser pour agir progressivement.

              Des pays de l’OCDE le pratiquent. Rien à voir avec du gauchisme.

              Je suis un des cofondateur historiques des Verts Parti Ecologiste. Mes doigts ont tapés les statuts et le programme. Ceux-ci ont été grossièrement violés avec l’arrivage d’anars, de trotskos, de PSU., etc., via les Verts Confédération Ecologiste (créés huit mois après nous et qui ne voulaient pas entendre le mot « parti ». Une longue et triste histoire qui a abouti à l’interdiction du droit de vote pour les non-Kanaks en Nouvelle Calédonie, aux salles de shoot gratuites aux frais du contribuables, etc., etc., et à l’effondrement sectaire autour de 2%. Après avoir renversé quelques tables (moralement et physiquement), j’ai fini par les quitter en 1995, pour me concentrer sur le combat anti-fracture sociale. Encore une longue et triste histoire, à cause de multiples promesses non tenues par les politiciens qui s’empiffrent lorsque nous avons le dos tourné (parfois même ouvertement sans se cacher comme François Fillon).

              A+
              Cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires