• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Après l’affaire Benalla

Après l’affaire Benalla

La tempête médiatique qui s’est emparée de la France la semaine suivant la victoire de notre pays à la Coupe du Monde de football est d’autant plus formidable qu’elle se soulève à un moment très pauvre en actualité. Une tempête qui rappelle que Macron a été élu par défaut, qu’il n’est pas aimé, que les média savent parfois faire leur travail, et que cette présidence est bien fragile.

 

Macron devenu le pire du système
 
L’emballement de la machine médiatique a de quoi laisser songeur. Le NouvelObs, hier macronlâtre, publie un réquisitoire rappelant la gravité de l’affaireLe Monde, pas moins soutien du président, a non seulement lancé l’affaire, mais torpille (à raison) le comportement et les réactions de l’Elysée. Les deux tiennent désormais des propos au moins aussi durs que ceux des opposants les plus résolus à cette présidence. Les réseaux sociaux charrient parfois des interprétations extravagantes, mais je crois que ce traitement a des raisons probablement plus simples et qu’il permet de relativiser le traitement de Fillon lors de la campagne présidentielle : les médias ne sont pas moins durs avec Macron.
 
Et si, finalement, le traitement de l’affaire Benalla, après Fillon, démontrait simplement que nos média, malgré leurs carences (j’y reviendrai prochainement) exercent le contre-pouvoir qu’ils doivent exercer en démocratie, sur certains sujets. Les média, jadis souvent plus qu’indulgents à l’égard de la macronie, font leur travail. L’importance donnée au sujet vient seulement de l’importance du scandale et du creux de l’actualité. Dans notre pays, le prince et son entourage ne peuvent pas se permettre n’importe quoi sans être rattrapé et interpellé. Il est heureux que des affaires morales soient traitées avec impartialité, même si l’on peut toujours regretter la partialité sur bien des sujets de fond.
 
Le NouvelObs, pas le moins macronlâtre de nos média, souligne bien les 4 scandales contenus par cette affaire  : l’acte de violence de l’ancien conseiller élyséen, l’usurpation de fonction, la présence d’une telle personne à l’Elysée, et « la tentative manifeste d’étouffer le scandale  ». Ce faisant, Macron dépasse bien de ses prédécesseurs dans le scandale. Il faut probablement remonter à Mitterrand pour retrouver pareil scandale d’Etat. Ce faisant, déjà que sur le fond, Macron ne faisait que recycler les tubes oligolibéraux des trois dernières décennies, et que, sur la forme, il dérapait fréquemment, il perd ainsi tout crédit sur les questions de moralité et même de capacité de jugement.
 
Comment a-t-il pu confier autant de responsabilités et d’honneurs à une telle personne ? Comment l’Elysée a pu croire pouvoir s’en tirer de la sorte après le 1ermai  ? La macronie, c’est maintenant une conjugaison d’amateurisme effarant et d’arbitraire révoltantDéjà que le lien avec les Français était très fragile avant cette affaire, tenant plus au vide sidéral de ses opposants ou à leur caractère repoussant, la question qui se pose aujourd’hui, c’est de savoir si cette présidence, moins forte qu’on pouvait le penser, n’est pas touchée au cœur. Bien sûr, il pourra rester au pouvoir, mais il commence à donner des ailes même aux plus mauvais de ses opposants tant s’opposer à lui devient facile.
 
 
Après une Coupe du Monde, à laquelle il avait maladroitement tenté de s’accrocheril donne une image détestable de notre pays, faut d’avoir écouté les avertissements de celui qui est devenu son porte-parole. Ce faisant, il apparaît plus clairement pour ce qu’il est : un ambitieux qui ne pense qu’à lui, à sa réussite, et n’a que faire des Français ou de la morale. Un tel entourage est-il étonnant ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • alinea alinea 26 juillet 15:14
    Personnellement, ce qu’il révèle aujourd’hui est ce que j’ai vu, en quelques secondes puisque je n’ai guère tenu plus longtemps, lors d’un de ses premiers meetings de campagne.
    Les gens sont prompts à se faire abuser, pourvu que ce soit avec un sourire ; personne n’en décode plus la signification.
    Donc, comme fausseté il y avait, c’est tout simplement normal qu’elle se dévoile à une occasion quelconque.
    La seule chose que l’on peut espérer c’est que les citoyens deviennent un peu plus lucides, sans tomber comme beaucoup de faibles dans le « tous pourris » qui n’a pour fonction que leur donner l’illusion d’une force.

    • Taverne Taverne 26 juillet 15:23

      Pauvre Manu, il n’a rien fait, il n’est qu’une victime. Pardon , il est la victime.

      Les médias ignobles se déchaînent contre lui, les députés des oppositions, c’est pareil ! Le monde entier s’acharne sur lui. Il se dit fautif de rien du tout car il est la perfection faite homme mais il se déclare volontiers responsable de toute l’affaire (quelle noblesse de coeur !).

      Et voici le défi de l’été : il s’agit de trouver une coquille d’oeuf de Caliméro qui soit à la dimension de la grosse tête de notre président ? Bon courage !


      • Sozenz 27 juillet 11:43

        @Taverne

        ce que vous n avez pas vu apparemment dans je suis responsable : c est qu il en a profité pour se moquer encore des gens . de ceux qui passaient des rumeurs sur le type de relation qu ’ il avait avec benalla ;; tout en esquivant les themes importants .
        tout le monde est passé à coté ;

        se moquer des themes de bas etages et de bas discours digne de commères , pour ne pas parler en profondeurs des réels problèmes que ses choix occasionnent .

        mettre à la tête de sa defense personnel un homme qui a des relation avec le logeur de daesh .
        comment macron accepte des interventions public et revendiqué d une personne non assermenté.
        pourquoi faire obtenir un badge H à un homme qui n a pas lieu de faire de la politique .
        ( quand on voit les raison en plus annoncé par benalla , ( la salle de sport ) on prend vraiment les gens pour des cons , et il a raison de tenter . la plus part le sont .

        bref . on passe d une affaire grave à un tour de passe passe d amusement de macron .


      • Sozenz 27 juillet 12:00

        @Sozenz

        et pendant ce temps l immigration continue de faire ses degats dans toute l europe .

        la sncf commande des trains alors que la passation de alstrom sous siemens
        on se fiche de la gueule du monde .
        La livraison des premières séries commencera en 2023 et se terminera en 2031. (
        le TGV deviendra donc franco-allemand dans un premier temps, mais Siemens pourra monter au-delà de 50,5% du capital après quatre ans.

        on détricote la France en prônant l EU .

      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 29 juillet 14:33

        @Taverne

        Pauvre Manu…..
        je ne penses pas que l’ado qui l’avait interpellé ait lu dans sa tête manu avec une majuscule ;
        Soyons irrévérencieux jusqu’au bout ;c’et ce qu’il mérite.

      • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 15:27
        Je remets ici, en l’adaptant un peu, un post fait sur un autre article.

        Le CV de Benalla pose quand même un problème de date

        .En 2006-2007 il est en troisième et effectue un stage au sein du Service de Protection des Hautes Personnalités (SPHP) : « Février 2006 - Stage conventionné au Service de Protection des Hautes Personnalités ».

        S’il a terminé sa troisième en 2007, il a donc passé son bac en 2010.

        Il dit ensuite avoir un master en droit, c’est à dire BAC+5, il aurait donc terminé ses études, dans la mesure où il a respecté le cursus, en juillet 2015.

        Mais, il semble qu’en 2012, proposé par le SPHP, il occupe un emploi de chauffeur auprès de Montebourg. Emploi qu’il ne garde pas longtemps, il se fait viré par Montebourg à la suite d’un accident et, surtout, d’une tentative de délit de fuite.

        Alors il faudrait savoir, en 2012, étudiant ou chauffeur ? En fait, typique d’un CV totalement bidonné, je crois qu’il aurait de la peine à montre l’original de son diplôme,

        Comment une aussi « fine » équipe que les macronistes, avec une pensée complexe à leur tête ont-ils pu se faire avoir sur un CV qui ne passerait pas le cap du patron d’une TPE.Et donner à un bidouilleur des privilèges et des prébendes exorbitants ?Cela en dit long sur l’amateurisme, le manque de sérieux, le « j’men foutisme » de la clique à Macron.

        Et ce que je trouve grave, c’est que le destin de la France dépend de ces branquignols.

        • Esprit Critique 26 juillet 22:15

          @amiaplacidus
          Pour le problèmes d’incohérence dans son CV vous avez probablement raison.

          La ou vous vous fourvoyer c’est que Macron ne l’a pas embauché pour son CV !


        • baldis30 26 juillet 22:22

          @amiaplacidus
          bonsoir,

          mais qu’allez-vous donc analyser et supposer ?

          Puisqu’on vous dit qu’on a une république en UN exemplaire, faut pas la casser comme ça !

           C’est exemplaire ! Songez que vous avez le meilleur exemple pédagogique qui soit ! Impossible de faire mieux .. d’abord parce qu’impossible n’est pas français !

          Au moins on ne sait pas ce qu’est une exemplaire de la République mais on sait au moins ce que ce n’est pas !

          A l’avenir adoptez une attitude exemplaire devant les exemples de sacrifice des élus pour le bien de la France !  smiley


        • frugeky 26 juillet 22:59

          @amiaplacidus


          Et, malgré tout et selon les témoignages du colonel Lavergne, patron du GSPR et du Général commandant l’Elysée, Benalla était redoutablement efficace et savait anticiper.

          Pour un mec issu du nulle part, chapeau. Comme quoi la valeur n’attends pas...

          Pas d’audition pour la DGSI ? Rien à dire ?
          Un mec qui a approché des ministres, des hauts responsables du PS...introduit par qui auprès d’eux ? Sur quel CV. Parce que c’est tout de même par sa présence auprès d’eux qu’il a pu rapidement arriver au Palais.

          Habilité secret-défense ?

          En tout cas le piège qui lui a été tendu est de toute beauté dans sa réalisation.
          A plusieurs détentes.
          L’État français n’a pas qu’un président dans sa besace.
          Pause-caca s’est cru tout permis, il se prend un méchant coup de règle sur les doigts.

          Pis de toute façon, il devait y avoir un renouvellement des cadres, alors...

          Le chef de cabinet de l’Elysée a déjà fait valoir ses droits à la retraite pour octobre...

          Le PPPP est en fin de carrière...sa suffisance aristocratique partira bien avec un gros scandale ?
          Ça ne devrait pas jouer sur le montant de sa retraite.

        • Neg8 Neg8 27 juillet 09:14

          @amiaplacidus

          La réponse ne se trouve pas dans son CV comme vous l’illustrez mais probablement dans l’ascenseur social qu’il a emprunté : 



        • amiaplacidus amiaplacidus 26 juillet 15:34
          Macron se dit responsable de tout, il prétend assumer tout. Bravade de gamin, sans plus.

          Le PR ne peut pas être démis, sauf cas rarissime dont les conditions ne sont pas remplies dans ce cas.

          Il est donc responsable devant le peuple français.
          Il a un moyen d’assumer cette responsabilité : démissionner et faire acte de candidature à une nouvelle élection.

          Voilà quelque chose qui aurait du panache (et ce panache pourrait être gagnant), mais avec ce genre de petit marquis, sans c..., ce n’est pas l’hypothèse que je privilégie.
          En dehors de quelques fanfaronnades, que du vent. En fait, Benalla et lui s’étaient bien trouvé : grands causeurs, petits faiseurs.

          • sls0 sls0 26 juillet 15:34

            Je me suis tapé un paquet d’heure de commission d’enquête par les députés et les sénateurs.

            Coté députés la majorité essai d’étouffer et faire payer des lampistes.
            Coté senat ça bouge.
            Comme c’est sous serment, il y en a déjà deux qui risquent 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende.
            J’aime bien les commission d’enquête du senat, ils sont sérieux et précis. Ca sort, à voir si les médias vont suivre.

            • Pierre Régnier Pierre Régnier 26 juillet 16:52

              Laurent Herblay, après l’affaire Benalla ce n’est pas seulement l’aptitude du président Macron à retrouver la dignité qu’il faudra observer. Il faudra voir aussi si la « grande » presse devient capable de s’extraire de la lâcheté où elle patauge depuis quelque temps.

              Si les médias font leur travail, sur l’affaire Benalla, c’est seulement qu’en ce moment les camps politico-médiatiques de tous bords y trouvent leur intérêt, pas par attachement à une quelconque déontologie. Souvenez-vous que, lorsque la démagogie présidentielle faisait chanter en anglais sur le perron de l’Élysée "Je me suis fait sucer la bite", les mêmes médias n’étaient pas spécialement choqués.

              Souvenez-vous que, peu de temps avant, ces médias demandaient à leurs journalistes de ne pas faire leur travail sur l’affaire Mamoudou Gassama. Dès lors que ce sauveteur était félicité à l’Élysée, il devenait malsain, « complotiste », de chercher à savoir et faire savoir comment un enfant de 4 ans s’était suspendu - ou avait été suspendu - côté rue, à un balcon d’un 4e étage - ou d’un 5e ou d’un 6e si c’est de là qu’il était tombé.


              • Christian Labrune Christian Labrune 26 juillet 17:16
                @Pierre Régnier
                ================================
                Je suis entièrement d’accord avec votre observation.
                Il y aura eu bien pire, depuis le début du quinquennat, que cette affaire minable où deux passants qui, probablement, « ne sont rien » se seront fait un peu molester.
                On ferait mieux de se souvenir d’un comportement insultant à l’égard du général de Villiers.
                On ferait mieux de se rappeler le tapis rouge déroulé à l’Elysée pour le général Aoun, le Pétain du Liban.
                Et la réception du Mussolini des Turcs se permettant d’appeler « son ami » le Président de la République française.
                Et le soutien étrange, inexplicable, au régime islamo-nazi des mollahs iraniens dans le temps même où on prend la défense des terroristes du Hamas au milieu du mois de mai.
                Tout cela est infiniment plus grave, et même criminel.

              • alinea alinea 26 juillet 17:21

                @Christian Labrune

                Plutôt que l’Iran, l’accueil des nazis de Kiev.
                Parce que l’Iran, voyez-vous, fait ce qu’il veut chez lui ; ce qui se passe en Ukraine, c’est d’un autre tonneau.

              • Ben Schott 26 juillet 17:26

                @Zinzin
                 

                « Et le soutien étrange, inexplicable, au régime islamo-nazi des mollahs iraniens  »
                 
                Ah je me disais bien (sur un autre fil) que tu n’allais pas tarder à recentrer le débat !
                 


              • Arogavox 27 juillet 00:54

                @Pierre Régnier

                ben faut croire que le Jupiter est loin d’être le seul à voir des ’tempêtes dans un verre d’eau’ plutôt que des affaires préoccupantes lorsque les Français sont pris pour des quiches !
                  
                 Si la complexité de la question triviale éludée par nos journalistes, nos élus, et tant d’autres, excède leurs capacités à se concentrer l’info qu’ils galvaudent ... 
                 on peut la simplifier encore :
                  peut-on accepter que la nature précise du danger, rencontré à différents stades de l’événement par l’enfant, reste à ce point ignorée par la foule des gens prétendument ’informés’ ?  


              • arioul arioul 27 juillet 08:59

                @alinea
                A pisser de rire , les mollahs Iraniens font ce qu’ils veulent chez eux , par contre les nazis de Kiev ne peuvent pas le faire. Et que dire des critiques d’Israel qui eux non plus n’ont pas le droit de faire ce qu’ils veulent chez eux. Votre raisonnement est à géométrie variable selon vos convictions politiques. Une horrible Merluchonienne qui voudrait que le monde soit calqué sur son idéologie.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 juillet 09:13

                @Arogavox

                Non, il ne faut pas accepter la volonté de « la foule des gens prétendument bien informés d’ignorer la nature précise du danger, rencontré à différents stades de l’événement par l’enfant. »

                Il faut et il faudra dénoncer la décision de la « grande » presse de cacher et protéger, en cette occasion comme en d’autres, la naïveté, ou pire encore la démagogie, d’un pseudo-président qui ne veut voir dans le réel que ce qui sert son image personnelle.


              • Arogavox 27 juillet 13:03

                 Se résoudre à faire une croix sur la volonté générale  ??

                   
                « Si, quand le peuple suffisamment informé délibère, les citoyens n’avaient aucune communication entre eux 
                [ie : serere aude sans moutonage ni propagande]
                , du grand nombre de petites différences
                 [cf : loi du jury, de Condorcet]
                résulterait toujours la volonté générale, et la délibération serait toujours bonne »  -  https://www.ibiblio.org/ml/libri/r/RousseauJJ_ContratSocial_p.pdf

              • Arogavox 27 juillet 13:07

                 oups :  « sapere aude » (  « Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! » et est connue pour être la devise des Lumières selon Emmanuel Kant.)


              • Attila Attila 26 juillet 17:34

                «  les média savent parfois faire leur travail » Laurent Herblay.
                S’il s’agit d’un travail d’information, j’en doute.
                Il est quand même bizarre que ce soit Le Monde (le quotidien de déchéance) qui ait révélé l’identité de Benalla. Je subodore des ordres venus de plus haut.
                .
                A mon avis, il se pourrait bien que nous soyons encore en train de nous faire rouler dans la farine.
                L’avenir nous le dira.

                .


                • baldis30 26 juillet 22:29

                  @Attila
                  bonsoir,

                   ce que vous dites peut surprendre ... et même m’a fortement surpris à la lecture d’un journal paraissant le mercredi matin mais disponible pour les politiciens dès la veille au soir ...

                  remémorez-vous les déclarations de mardi-soir ....qui craignait quoi .... or le palmipède est resté bien sage dans sa mare .... ce qui ne présage strictement rien de bon pour la suite ( enfin cela dépend du côté où l’on se place...) car dans la méthodologie de l’anatidé il est bien connu qu’il ne va pas naviguer sans avoir d’excellents renseignements sur la nourriture à venir ... le seul problème c’est d’attendre ... une semaine, deux semaines .... que le travail d’enquête journalistique arrive à maturité ...


                • Attila Attila 26 juillet 22:37

                  @baldis30
                  «  le seul problème c’est d’attendre ... »
                  C’est la seule chose que nous pouvons faire pour l’instant, nous les citoyens de base. Je conseille d’éviter de s’emballer pour une thèse ou une autre. Attendons.

                  .


                • Attilax Attilax 26 juillet 23:40

                  @Attila


                  Ils le crucifient après l’avoir fait élire... J’avoue que la stratégie des médias (donc des oligarques à qui ils appartiennent) m’étonne. Pourquoi veulent-ils soudain la peau de leur homme de paille ?
                  Le jeunot aurait-il chopé le melon au point de vouloir exercer sa propre volonté ?

                • Sozenz 27 juillet 12:10

                  @Attila
                  A mon avis, il se pourrait bien que nous soyons encore en train de nous faire rouler dans la farine.

                  L’avenir nous le dira.

                  il est tout a fait possible que les français soient roulés dans la farine car il ne se concentre pas sur l essentiel. ils sont en train de s éparpiller .

                  le problème aussi c est que comme dans lepreuve de milgram ; trop dépendent de la hierarchie au lieu de dependre de l ethique , de la justice et du bon sens .

                • baldis30 29 juillet 07:47

                  @Sozenz
                  bonjour,

                  à vous ainsi qu’à Attila et Attilax

                  Dans la situation actuelle bien malin qui peut distinguer le vrai du faux , l’enfumage d’une réalité ou encore la mise en avant de tout et n’importe quoi ! Par exemple la lecture de cet article :

                  https://reinformation.tv/affaire-benalla-arbre-sache-foret-questions-mille-86605-2/

                  L’arbre qui cache la forêt .... et l’éparpillement des analyses aux fondements douteux ( j’utilise volontiers le terme de « fondements » cat il est hautement représentatif d’un orifice scatologique !)


                • Attila Attila 29 juillet 10:40

                  @baldis30
                  Merci pour le lien.
                  C’est la question que je m’étais posée aussi : si les forces de l’ordre ont besoin de tels supplétifs, ça craint !

                  .


                • BA 26 juillet 17:39

                  La présidente de la commission d’enquête Yaël Braun-Pivet étouffe la vérité.


                  Elle fait tout pour empêcher que l’enquête remonte jusqu’à l’Elysée.


                  Elle refuse que soient interrogés quatre collaborateurs d’Emmanuel Macron à l’Elysée : Alexandre Benalla, Bruno Roger-Petit, Alexis Kohler, Ismaël Emelien.


                  Le vice-président de la commission d’enquête Guillaume Larrivé suspend sa participation pour protester.


                  Les oppositions convergent. Après la France insoumise, c’est au tour du co-rapporteur et député LR, Guillaume Larrivé, d’annoncer qu’il suspendait sa participation à la commission tant qu’il n’aurait pas de réponse sur les demandes d’auditions qu’il a faites depuis plusieurs jours, soutenu par les autres groupes d’opposition.


                  Ses relations avec la présidente de la commission des Lois et députée LaREM, Yaël Braun-Pivet, se dégradaient de jour en jour. Il a accusé la majorité de "torpiller cette commission« et de »prendre ses ordres de l’Elysée".


                  Un député de la France insoumise demande la démission de la présidente de la commission.


                  Coup de théâtre en plein milieu de l’audition du préfet de police de Paris. Eric Coquerel, député de la France insoumise, a demandé la démission de Yaël Braun-Pivet, la présidente de la commission d’enquête, dénonçant une « obstruction » à l’enquête.


                  Plusieurs députés, dont le co-rapporteur Guillaume Larrivé, réclame depuis plusieurs jours l’audition d’Alexis Kohler et d’Alexandre Benalla pour faire toute la lumière sur cette affaire. Ce que refuse de faire la présidente de la commission d’enquête. 

                  « J’ai quand même l’impression qu’on nous oriente vers les boucs émissaires que sont les services de l’Etat. On tourne en rond », dénonce Eric Coquerel, demandant de nouvelles auditions.


                  Après avoir demandé la démission de la présidente de la commission, il a signifié qu’il suspendait la participation du groupe La France insoumise et a quitté la salle. 


                  http://www.lefigaro.fr/politique/2018/07/26/01002-20180726LIVWWW00029-en-direct-benalla-kohler-commission-senat.php#925315




                  • Ouallonsnous ? 29 juillet 16:32
                    @BA

                    Vous oubliez que la présidente Yaël Braun-Pivet, est une « sayanne » au service de l’entité sioniste comme « Gnafron », elle est « inattaquable », actuellement !

                  • Odin Odin 26 juillet 17:39

                    « nos média, malgré leurs carences…exercent le contre-pouvoir »

                    Connaissant la partialité de ces mêmes médias, aux mains de l’oligarchie financière, qui ont, par un matraquage généralité, tout fait pour l’accession du micron, parler de contre pouvoir est une contre réalité.

                    Il serait préférable de se poser la question suivante, qu’a pu faire ou ne pas faire la marionnette, pour que les médias agissent maintenant de la sorte ? 


                    • Ouallonsnous ? 26 juillet 17:57
                      @Odin

                      "Il serait préférable de se poser la question suivante, qu’a pu faire ou ne pas faire la marionnette, pour que les médias agissent maintenant de la sorte ?« 

                      Oui, il est évident qu’il a déplu à »l’état profond" rotschildien qui l’a mis à l’Elysée !

                    • Attila Attila 26 juillet 22:24

                      @Odin
                      Oui, il est clair maintenant que Alexandre Benalla ne soit qu’un leurre pour atteindre Macron. Quel but poursuivent les commanditaires ? Le faire destituer ? Cela paraît peu probable. Renoncer au rapprochement avec la Russie ? Autre choses ?

                      .


                    • frugeky 26 juillet 23:12

                      @Ouallonsnous ?


                      Ou alors qu’il a par trop déçu à d’autres responsables de l’Etat.
                      Qu’il soit élu ne lui donne pas tous les droits.
                      Par contre, son élection lui donne tous les devoirs.
                      C’est à ce titre là que son incapacité à présider est flagrante.

                    • arioul arioul 27 juillet 09:03

                      @Ouallonsnous ?
                      Belle analyse d’un imbécile qui croit que le monde s’arrete à la maison Rothschild.


                    • Ouallonsnous ? 27 juillet 17:22
                      @arioul

                      Retourne à l’étable arioul, tu n’as rien compris aux films que l’on te projète !

                    •  C BARRATIER C BARRATIER 26 juillet 18:47

                      Les républicains vont faire durer l’affaire jusqu’aux prochaines présidentielles et leur chef d’équipe sera au second tour avec Marine ...Il sera plus brillant qu’elle dans les débats publics et sera élu. Les médias continueront à e soutenir, et il aura son assemblée nationale majoritaire.


                      • Odin Odin 26 juillet 20:17

                        @C BARRATIER

                        Là, vous extrapolez un peu trop tôt, à moins que la marionnette ne rende son « tablier », ce dont je ne crois pas une seconde.

                        « Il sera plus brillant qu’elle dans les débats publics et sera élu. »

                        Si ce scénario se présentait en 2022, je pense qu’après le dernier débat elle, ainsi que son entourage, auront fait le nécessaire pour combler ses lacunes pendant cet intermède de cinq ans. 


                      • kirios 27 juillet 17:23

                        @C BARRATIER

                        « Il sera plus brillant qu’elle dans les débats publics et sera élu. »
                        il n’a jamais été « brillant » !
                        malgré l’avis très majoritaire ,je persiste à dire que , lors du débat , Madame le Pen était supérieure à Macron qui, fort du soutien des médias , ne fit qu’un exercice d’enfumage .
                        j’ajouterai que la même vox populi dénonçait la « fasciste le Pen » alors que la dictature macronienne commençait à pointer .

                      • jymb 26 juillet 20:10

                        IL y en a un que l’on oublie

                        Le barbu autophobe qui a mis les francais secondaires, sur leurs routes secondaires, au ralenti

                        Il a disparu presque par enchantement de cette galère
                        Souhait de ne pas rajouter à son impopularité stupide en se rapprochant de ce cloaque ? 
                        Souhait de tirer les marrons du feu en cas d’enlisement ? histoire d’être le moins perdant des deux malfaisants ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès