• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Après les élections européennes, partie 2 : l’opposition façon (...)

Après les élections européennes, partie 2 : l’opposition façon puzzle

Les élections européennes ont largement consacré le duel RN / LREM lourdement promu par Macron et sa majorité. Mais dans un tel contexte de course à la première place, leur score montre que ce duel se fait par défaut, et sans grand enthousiasme des électeurs. En revanche, s’il est un résultat clair, c’est l’échec patent de très nombreux partis d’opposition, qui ont fait un score très décevant.

 

Macron réduit son opposition au RN
 
Le mécanisme peut paraître habile, même s’il est clairement affiché : simplifier aux extrêmes le débat politique en un duel LREM / RN de manière à forcément jouer gagnant par défaut en 2022, le RN étant probablement le seul parti qui suscitera plus de rejet que LREM. Après avoir fait s’effondrer le PS, qui en est à se réjouir de stabiliser son score de 2017, le plus bas depuis 1969, Macron a réussi la même chose avec LR, tombé de 20% et 7,2 millions de voix en 2017 avec un mauvais candidat, à seulement 8,5% et à peine 1,9 millions de voix aux européennes. En outre, les centristes sont tombés à 2,5%, contre 10% en 2014, alors que l’UMP avait fait 20,8%, une perte globale de deux tiers !
 
La recomposition politique semble achevée : LREM a réussi à aspirer la majeure partie du PS, de l’UMP et des centristes, créant un quasi-vide autour de Macron. Ces trois partis, qui faisaient 44% des voix en 2014, n’en ont fait 17% en 2019. Il n’est pas inintéressant de noter qu’il y a de la déperdition en ligne, LREM ne récupérant pas toutes les voix perdues, démontrant une nouvelle fois que sa position n’est pas si solide. En revanche, cette élection pourrait être le chant du cygne pour les Républicains. Y-a-t-il encore un espace politique significatif entre LREM et un RN qui a adouci ses positions sur l’UE ? Macron tient des promesses que Sarkozy n’avait pas osé tenir. La différence est très ténue.
 
Macron a de manière prévisible asphyxié LR, et il est difficile de voir une issue à la nasse actuelle. La voie Wauquiez / Bellamy a échoué, poussant les modérés vers Macron et accentuant probablement la porosité avec un RN en opposition plus frontale, d’autant plus que l’aile modérée du parti semble bien Macron-compatible. L’issue la plus logique pourrait finalement être une prise de pouvoir des modérés et une alliance avec LREM… La France Insoumise s’est littéralement effondrée, passant des 19,6% et 7,06 millions de voix de 2017 à un maigre 6,3% et 1,4 million de voix, une sanction claire et lourde pour toutes les erreurs et les choix de Mélenchon, pourtant premier opposant il y a un an  !
 
EELV pavoise avec 13%, mais cela est probablement à courte vue. Il ne faut pas oublier que les Français utilisent souvent les élections européennes pour manifester leur intérêt pour les questions écologiques, sans pour autant se mobiliser de la sorte pour les autres élections. Après tout, en 2014, ils avaient fait 9%, et restent sous les 16% réalisé en 2009, sans jamais émerger aux présidentielles. Debout la France connaît son premier coup d’arrêt, avec 3,5%, en recule par rapport à 2014 et 2017, échouant nettement à avoir des élus. L’espace politique entre LR et le RN est d’autant plus petit que l’alliance avec Marine Le Pen ouvre au risque de « vote utile ». La stratégie de 2017 est un échec.
 
Non seulement Macron a logiquement vampirisé et rendu moribonds les deux partis qui se partageaient le pouvoir avant, mais à part EELV, de manière probablement exceptionnelle, et le RN, à dessein, personne ne surnage. PS et LR sont en grave crise, pesant moins de 15% à deux. La France Insoumise a perdu deux tiers de son influence, et les souverainistes, allégés ou pleins, n’ont pas émergé.
 
 
Suite dans les prochain papiers…

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Sozenz 8 juin 15:42

    il n y a pas d opposition avec la mere girouette qui ne pense qu’ à elle ;

     par contre voilà ce qui se profile dans les prochains jours , on n’ en entendait plus parler et ça reprend de plus belle apres les election ; un petit coup d accelerateur sur les enculeries comme je ml avais predit ; et ce n est pas finio ; mais voilà vous n en vouliez pas . vous l aurez quand même

     je parle du CETA

    https://francais.rt.com/france/62837-ceta-macron-souhaite-que-france-adopte-traite-libre-echange-meilleurs-delais

    le pire c est que je savais tout cela ; mais c est quand même très difficile a digerer .

    ( allez , je prends une grande respiration ... allez faut garder la foi ; je sais quand il va tomber .


    • Le421 Le421 8 juin 19:15

      @Sozenz
      CETA et TAFTA !!
      C’est pas pour les plages de Normandie que Donald est venu en France.
      Faut pas nous prendre pour des lapins de trois semaines...


    • zygzornifle zygzornifle 8 juin 17:39

      Elle est ou l’opposition de gauche ???

      Il n’y a plus que des squelettes dans les caves de la rue Solférino ....


      • Le421 Le421 8 juin 19:17

        @zygzornifle
        Là mon poulet, je te rejoins pas.
        Si tu penses que le PS de Solférino, c’est la gauche, je te conseille de consulter rapidement...  smiley
        Pourtant, d’habitude...
        Beaucoup plus clairvoyant le « zygzornifle » !!


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 juin 19:24

        @Le421

        Z’ont vendus Solferino...et comme y’a même plus de cabines téléphoniques...


      • Le421 Le421 9 juin 09:04

        @Aita Pea Pea
        Pas moi qui vais pleurer sur la chute de Solférino...
        Des traîtres qui ont fait passer la gauche pour des Pinocchio.
        C’est quasiment la principale raison de mon ralliement à Mélenchon.
        Le type est peut-être excessif, mais il a eu les couilles de quitter ce bateau d’escrocs. Et même que ça les avait bien fait rire.
        Moment d’anthologie. Face à face télévisé Cahuzac/Mélenchon... Mr Mélenchon, arrêtez de faire le clown !!


      • zygzornifle zygzornifle 8 juin 17:44

        Macron réduit son opposition au RN

        Pour 2022, il a confiance au sursaut « raie pus bliquain » 

        Tous les couillons des autres partis et syndicat en tête vont appeler a faire barrage au RN ......

        Hahaha ça marche a tout les coups et si Macron se présente et s’il est réélu il va vous faire chialer toutes les larmes de votre corps , mais le mougeon atteint du syndrome de Stockholm est sado-maso donc il aime cela ....


        • Le421 Le421 9 juin 09:06

          @zygzornifle
          Plutôt crever que de voter LREM ou RN.
          Je ne vendrais pas mon cul pour une poignée de moules...
          Je préfère vivre dans le risque et les moqueries que de renier ma conscience.


        • Alexis 8 juin 18:30

          L’opposition « éparpillée par petits bouts façon puzzle » (Blier)


          • Julot_Fr 9 juin 09:39

            Le shisme « gauche / droite » est une blague inventee par nos maitres pour brouiller les pistes, le vrai shisme est : parti pour ultra-riches (parasites) contre partis pour le peuple (productifs).

            Parti pour le peuple = droite nationaliste + gauche ouvriere (l’equivalent GJ)

            Parti pour riches = tout le reste comme en atteste l’enrichissement exponentiel des riches depuis DeGaule, puisqu’ils sont au pouvoir depuis DeGaule.

            Donc non il n’y a pas d’opposition, mais nos maitres sioniste (Attali...) nous prepare une governement soit disant nationaliste pour calmer notre mauvaise humeur en Coachant Marion LeMarechal est en lui ouvrant le boulevard pour la prochaine election.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès