• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Avant que vous ne partiez, monsieur Sarkozy …

Avant que vous ne partiez, monsieur Sarkozy …

Avant que vous ne partiez, monsieur Sarkozy, je tiens à vous dire à quel point je suis fier.
Fier d’avoir créé dès février 2007, le site Amnistie 2007.
Fier d’avoir été parmi les tout premiers, et pendant longtemps parmi les seuls à combattre ouvertement votre politique de harcèlement des automobilistes, à combattre l’abrogation de l’amnistie républicaine, à dénoncer votre tolérance zéro, à vous rendre vos injures, à vous faire ravaler vos mensonges.
 

Fier qu'en à peine trois mois, alors que le site naissant ne disposait sur le web que d'une visibilité réduite, la pétition en faveur de l'amnistie ait recueilli plus de 4000 signatures.
Fier que depuis, alors que l'amnistie n'est plus d'actualité, elle en ait recueilli 4000 autres.

Depuis votre accession au pouvoir, en 2002, via le ministère de l’Intérieur à partir duquel vous tiriez déjà les manettes de l’Etat, vous ne nous aurez prouvé qu’une chose : C’est qu’avec des méthodes nazies, on pouvait obtenir des résultats flatteurs.
Flatteurs, seulement.

85% des dépassements de la vitesse autorisée sont inférieurs à 20 km/h et n’ont jamais rien eu à voir avec l’accidentologie.
Nous le savons.
Vous le savez depuis longtemps.
En 2007, soit 5 ans après la mise en place de votre politique de tolérance zéro, 20 millions d’automobilistes (sur 36 !) avaient déjà perdu au moins un point de leur permis de conduire.

Vous le saviez et cependant, tel un instituteur pervers qui aurait pertinemment repéré les trois ou quatre fauteurs de trouble de sa classe, mais préfèrerait, par sadisme, recourir à la punition générale, gardant ainsi l’ensemble de sa classe sous l’emprise jubilatoire de son autoritarisme, vous avez choisi de persister dans une répression délibérément injuste, volontairement démesurée.

En prenant en otages 36 millions d’automobilistes, en les sanctionnant pour des infractions le plus souvent mineures, parfois même honteusement créées de toute pièce, en tirant dans le tas, vous avez effectivement, au passage, heureusement, attrapé quelques véritables chauffards, et infléchi un peu le nombre des morts sur la route.
Par une politique ciblée vous auriez obtenu le même résultat.
Mais vous avez préféré, sur la route comme dans d’autres domaines, la terreur et l’injustice.
Le nombre des morts sur la route était en diminution constante et significative, pour ne pas dire en chute libre, depuis la fin des années 70.

 

Nombre de personnes tuées par milliard de kilomètres parcourus
© Sécurité Routière 2005 - Accidentologie 2005
 


Le clou était bien engagé. Il suffisait de l’enfoncer. Mais vous n’avez pas pu vous empêcher de prendre une masse, pour l’enfoncer, et vous avez défoncé le mur avec ... Ruinant ainsi tout le travail de vos prédécesseurs et la crédibilité des campagnes de la Sécurité routière.

Plus de 80 millions (!) de points retirés depuis 2002.
Près de 650.000 permis annulés.
Point après point, combien de conducteurs paisibles, crédités du bonus maximum auprès de leur assurance, étrangers à toute forme de délinquance routière, se sont retrouvés soudain privés de la possibilité de se déplacer, dans un monde où l’on ne peut pas vivre sans se déplacer ?

L’inconvénient des boomerangs, monsieur Sarkozy, c’est qu’ils finissent toujours par revenir à leur expéditeur, chargés de cent fois plus de haine que celle avec laquelle ils ont été lancés.

Il est l’heure, monsieur Sarkozy.
Adieu.
Partez loin et ne revenez jamais.
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vachefolle vachefolle 21 avril 2012 11:38

    Merci de soutenir Sarkozy a ce point en montrant chiffres a l’appui qu’il a fait diminuer le nb de morts sur la route.

    Merci de soutenir Sarkozy, en montrant que sa politique, en faisant baisser la vitesse moyenne sur la route est un grand pas vers la réduction de la pollution et des émissions de CO2 dans les transports.

    En s’attaquant au défi de la violence routière et a la pollution, il a eu une véritable volonté politique, c’est ce qu’on attend d’un président et d’un gouvernement, et non pas de flatter lâchement les citoyens comme des enfants gatés.

    Vous ne voulez pas payer d’amendes, prenez les transports en commun ou respectez les limitations de vitesse. C’est tout simple.

    Merci encore de montrer que l’amnistie, quelle soit sociale, fiscale ou routière est injustifiée, et va a l’encontre des principes de droits et d’égalité. 
    Qu’auriez vous dit si Sarkozy avait proposé une amnistie fiscale aux évadés suisses ?

    Votre article est le plus beau soutien a Sarkozy jamais publié sur Agora.
    Bravo quel courage.


    • Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 21 avril 2012 20:49

      Vache folle ...
      Tu portes bien ton nom, toi !!!


    • Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 22 avril 2012 09:20

      J’ai l’habitude de ce genre de fanatiques de la tolérance zéro.
      Ils sillonnent le web, surveillent les forums, et tombent à bras raccourcis sur le moindre pauvre bougre qui ose contester un PV de stationnement ou protester contre le radar qui l’a flashé, à 81 km/h, à 2 heures du matin, sur le périph désert …
      En dix ans, j’ai appris à les connaître. Et je sais qu’avec eux, inutile d’argumenter. Quoiqu’on écrive, ils ne liront jamais que ce qu’ils ont envie de lire.
      Ils nourrissent à l’encontre des automobilistes une haine viscérale, raciale.
      Pour eux, conduire est un crime en soi.
      Que 85 % des sanctions aient frappé des citoyens étrangers à toute forme de délinquance routière, cela ne les révolte pas, bien au contraire, ça les excite.
      Que plus de 80 millions de points aient été retirés depuis 2002 (soit plus de 2 points par automobiliste en moyenne), ça les fait bander.
      Que 2003 soit l’année du record absolu de la baisse du nombre des morts sur la route avec 20,9 % ... Que cette baisse soit imputée aux radars automatiques alors que la toute première cabine ne fut inaugurée que le 23 octobre 2003 … Alors que fin 2003 la France ne comptait que 70 malheureux radars fixes pour la plupart mis en service l’année suivante … Ça ne les choque pas. C’est incohérent. Ils le savent. Et ils en bavent de bonheur.
      L’automobiliste est la seule catégorie sur la quelle on puisse encore impunément défouler sa haine, alors on se lâche, n’est-ce pas Vachefolle ?

      Le choix d’un pseudo n’est jamais innocent.
      Vous êtes malade.
      Allez vous faire soigner.


    • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 21 avril 2012 13:01

      @Vachefolle
      Je savais pas que Sarközy était aussi président de la Belgique, de l’Allemagne, de la Grande Bretagne, de la Suède et des Pays Bas.
      Comme il est président de tout ces pays il a aussi fait descendre le nombre d’accident, n’est ce pas ?


      • notilux 21 avril 2012 20:57

        l’amnistie pour ses potes, faites ce que je dis et pas ce que je fais : 200 km /heure sur l’autoroute pendant la campagne. qu’il aille au diable et vite ! et merde à ses thuriféraires.


        • jako jako 23 avril 2012 10:07

          Merci de votre article, ce week end sur la RN20 j’ai découvert un nouveau modèle de radar placé juste après un radar « pedagogique » qui indique votre vitesse en rouge ou vert selon.
          Il n’est pas du tout signalé et meme plutot dissumulé entre Orléans et Paris, je pensais qu’ils n’avaient pas validé ce decret mais surement encore un mensonge de plus 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès