• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bataclan, le 11 septembre français

Bataclan, le 11 septembre français

Le 13 novembre 2015 au soir, les médecins et la brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) arrivent au Bataclan. Ils n’en reviennent pas. Des victimes par dizaines sont couchées sur le sol, certaines souffrant de blessures par balles très hémorragiques, caractéristiques des zones de conflits ouverts que l’on voit à la télé. La France est sous le choc, atterrée par l’horreur et la surprise. Ces tueries indiscriminées -l’attentat de Charlie Hebdo était encore dans tous les esprits et depuis il y a eu un l’attentat meurtrier de Nice puis celui du prêtre octogénaire de Saint-Étienne de Rouvray- sont nouvelles en France mais surtout, et c’est en cela que l’évènement est historique, elles touchent des gens comme vous et moi, des Français et Françaises paisibles.

La fonction de l’affect, bien qu’indispensable au moment de l’atroce tragédie du Bataclan, est fort heureusement revenue de son paroxysme douze mois après l’attentat mais les autorités en ont tiré un profit certain qu’il nous appartiendra de définir puisqu’après tout, c’est de l’état français et de ses débordements criminels dont nous allons parler ici. Le traumatisme des tueries est cependant toujours là ; ses ramifications symboliques sont enracinées dans l’inconscient collectif des Français et contribuent à alimenter les poches de haines racistes et les pulsions identitaires qui s’affichent aujourd’hui, au mépris de toute mémoire historique, dans les partis politiques aux pouvoirs, ou de la droite et de l’extrême droite. Leurs affidés médiatiques et les intellectuels à gages au service du marché se trouvent confortés dans leur audace qui ne cache plus son désir d’instaurer un nouveau maccarthisme et une police de la pensée qui stigmatise et simplifie, comme aux grands jours de l’horreur totalitaire ; sauf qu’aujourd’hui, ce ne sont plus les Juifs qu’on vilipende mais les Musulmans. Pour preuve, les délires de l’ancien ministre Luc Ferry dans Le Figaro, féru d’un langage et de sous-entendus d’un autre âge ; il tonne et adjure de : « résister aux collabos islamo-gauchistes » et à « leur pacifisme munichois[1] ». On croit rêver. Cette litanie est aussi celle du blairiste Jacques Julliard, vociférant des colonnes du Figaro et de Marianne contre « le parti collabo [encore ce mot !] du « pas d’amalgame » à tous crins, du « vivre ensemble » à tout prix.[2] » La haine du vivre ensemble, on le voit, est au goût du jour ; désirée dans une Europe paradoxalement envoutée par les « quatre libertés[3] » garanties par ses traités fondateurs. Derrière cette compartimentation à souhait d’idée complexes, se cache l’ambition réactionnaire d’isoler des éléments de réflexion rationnels, démocratiques et universalistes pour en faire des légo interchangeables de la pensée unique.

 

L’horreur, mais de quoi ?

L’horreur de ces meurtres de masse, tous condamnables, nous le répétons, glace le sang par sa démesure inouïe, car nous, Français, Européens, nous en sommes maintenant les victimes. On comprend l’horreur, le choc et la stupeur qu’ils ont provoqués chez nous car jusqu’à présent, c’était le contraire qui se passait ; nous étions ceux qui commettaient les atrocités. Les bombardements d’hôpitaux, de marchés, d’écoles et de mosquées ; les massacres de foules paisibles (mariages, funérailles, etc.) se déroulaient plutôt « chez eux », en Éthiopie, au Nigéria, en Mauritanie, en Libye, en Afghanistan, au Soudan, au Yémen, en Syrie, en Irak, etc.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la France n’avait pas eu à déplorer sur son territoire des actes de guerre commandités par des puissances étrangères. L’ordre des choses voulait qu’une telle barbarie se déroulât dans des « pays pauvres », loin, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie. La France se réveille d’un songe creux ; les tueries du JT se déroulent maintenant chez nous, en bas, dans la superette, dans le bar du coin… Comment cela est-il arrivé ? Pourquoi nous détestent-ils ?

Avec quelle force résonnent aujourd’hui sur nos consciences les vers du grand poète martiniquais Aimé Césaire : « Ce que le très chrétien bourgeois du XXe siècle ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc […] d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique[4]. » Substituez dans le texte « Hitler » par « Daesh » et celui-ci retrouve toute son actualité. Oui, ces tueries, ces massacres, sont communément admis comme le lot quotidien de « l’autre humanité » ; celle des incapables à se gouverner eux-mêmes ; pêle-mêle, les pauvres, les métèques, les Arabes, les Africains, tous indifférenciés ; dans le même sac. Cette distinction signifie aussi que pour nous, l’humanité se trouve d’abord en Occident. Après Charlie et le Bataclan, nous voilà, nous, Français, rabaissés au statut de Yéménite ou d’Afghan. Et forcément, cela nous est intolérable.

Comme le rappelle Alain Badiou : « Il faut rompre avec l’habitude [...] qu’un mort occidental c’est terrible et que mille morts en Afrique, en Asie, au Moyen Orient, ça n’est finalement pas grand-chose[5] ».

Depuis deux cents ans, la puissance coloniale de la France a annihilé des populations indigènes partout en Afrique, en Asie, en Amérique, s’emparant violemment de leurs pays (des millions de morts), de leurs ressources naturelles, sans compter la destruction en règle de leur héritage culturel, de leurs religions, de leur avenir. Par la suite, les conditions d’existence des populations vivant sous notre joug provoquèrent tant de souffrances, de désespoir et de misère qu’il fallut les cacher coûte que coûte à la population française qui, si elle l’avait su, se serait révoltée contre les pouvoirs publics. Un effort redoublé dans les livres d’écoles, les médias, le cinéma et les administrations publiques -jusqu’à en imprégner toute la culture-, créa une rhétorique colonialiste infâme et mensongère qui perdure, vante les mérites des combattants français et « l’œuvre accomplie » par la France. On se souvient des articles consternants de la loi française n° 2005-158 du 23 février 2005 reconnaissant « le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord » (Article 4, alinéa 2). L’article 13, quant à lui, offrait littéralement une amnistie aux terroristes de l’OAS.

II est indéniable que cette propagande nationale a porté ses fruits. Nos innocentes « petites têtes blondes » n’ont jamais entendu parler du génocide des Bamilékés perpétré par les troupes françaises. Et des massacres de Madagascar ? Et ceux de la Guyane française ? De Haïti ? D’Indochine ? Du Congo ? D’Algérie ? pas davantage. Le nombre des victimes est colossal. Notre mémoire collective a fait l’impasse sur ces monstruosités mais il est dans l’ordre des choses qu’elles reviennent nous hanter.

On ne s’étonne pas que les programmes d’histoire de nos enfants (et ceux de notre propre jeunesse, souvenez-vous) aient fait l’impasse sur les conclusions de l’ouvrage de la philosophe Annah Arendt : « Les origines du totalitarisme. L’impérialisme. », qui associe l’Impérialisme colonial dont nous sommes les héritiers aux grands maux du XXe, incidemment cantonné chez nous (comme par hasard !) aux seuls Communisme et Nazisme. Et il est vrai que cet endoctrinement a remarquablement bien fonctionné en Europe. Par cette adjonction, la philosophe allemande nous renvoie aux actes barbares commis en notre nom par les forces coloniales françaises, indissociables des pouvoirs publics, des grandes compagnies et de la finance ; ceux qui aujourd’hui forment le 1% tant détesté ; les super riches, les milliardaires, les marchands d’armes, les ploutocrates, l’oligarchie, les actionnaires.

Une chose est certaine, cette époque est révolue. Les armes de guerre sont maintenant pointées sur nous, chez nous, sur nos enfants et sur ceux qui nous aimons. Que faisons-nous pour les protéger ? Nous intensifions la guerre et le terrorisme international et quand nous luttons contre des groupes djihadistes en Afrique, c’est généralement pour conserver un avantage stratégique sur le terrain et protéger nos alliés, dans l’ensemble des gouvernements autoritaires et cruels honnis par leurs populations. Et c’est au nom de ce même avantage stratégique que nous finançons sur d’autres continents des branches armées de ces djihadistes, rebaptisés pour les nécessités du moment en « djihadistes modérés et pro démocratie ».

La France est en guerre un peu partout dans le monde. C’est une des seules puissances moyennes qui ait des hommes de troupes déployés sur une grande partie du globe. Aujourd’hui, nous avons près de 4000 hommes tout équipés sur le terrain en Afrique ; au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, au Niger, au Chad et en Libye. Sans compter nos bases militaires au Sénégal, à Djibouti, en Côte d’Ivoire, en République Centrafricaine et au Gabon. Que font-ils ces soldats français ? On nous dit qu’ils sauvent des vies, pacifient la région que la France a pourtant contribuée à déstabiliser en détruisant la Libye. Rappelons les faits.

 

Le « Zonage[6]  » de la Libye

Au cours de l’hiver 2011, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada décident de se débarrasser du colonel Mouammar Kadhafi, le tyran libyen qu’ils avaient protégé tant que cela leur était profitable. Les bombardements commencent le 17 mars sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Les puissances « libres » interviennent au nom de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU qui demandait la création d’une zone d’exclusion aérienne, et la mise en place de mesures de protection des populations civiles victimes d’une guerre civile atroce. C’est ce que l’on peut appeler la première intervention. Deux semaines plus tard, le 31 mars, l’OTAN prend en main l’ensemble des opérations ; commence alors une campagne qui va rapidement se transformer en bain de sang. S’en suit l’effondrement de la société libyenne puis l’avènement d’une catastrophe humanitaire de grande ampleur. Cette seconde intervention échappe totalement au contrôle de l’ONU, roulée dans la farine par la France et l’Angleterre. L’Union Africaine (UA), quant à elle, est carrément mise sur la touche. Elle a beau alarmer l’opinion publique internationale sur la souffrance atroce subie par le peuple libyen victime d’une crise humanitaire sans précédent, les alliés européens continue les bombardements, détruisant l’ensemble des infrastructures du pays. La Libye, un des pays d’Afrique les plus développés, est plongé dans le Moyen-Age.

Cinq mois après le début des hostilités, le 15 juin 2011, l’UA, impuissante et furieuse, dépose une plainte devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. Elle déclare qu’avoir : « ignorer l’Union Africaine pendant ces trois derniers mois et intensifier les bombardements sur la terre sacrée d’Afrique fut un acte brutal et arrogant ; une provocation. »[7]

 Non seulement l’UA dénonce la situation désespérée dans laquelle se trouve la population libyenne mais elle affirme que la destruction du pays ne permettra pas de mener à bien une transition démocratique. Elle avertit aussi que ce conflit aura pour conséquence d’embraser toute la région.[8] Elle déclare enfin, s’adressant sans doute plus à la France que toute autre nation : « La souveraineté fut un outil d’émancipation pour les peuples d’Afrique qui sont sur la voie du changement après des siècles de prédation par l’esclavage, le colonialisme et le néocolonialisme. De violentes agressions envers la souveraineté africaine sont, par conséquent, virtuellement la même chose qu’infliger de nouvelles blessures sur le destin des peuples africains[9]. »

En guise de réponse, les bombardements redoublèrent d’intensité. Devant la déstabilisation de la région, quelques mois plus tard, la France ne fera un geste pour ces nations humiliées que pour protéger… ses intérêts. Les e-mails de Mme Hilary Clinton publiés par Wikileaks, l’affaire emailgate, confirmèrent les suppositions de ceux qui soupçonnaient M. Sarkozy d’agir en Libye pour des intérêts personnels et bassement commerciaux, très loin en vérité du désir de débarrasser le peuple libyen d’un tyran sanguinaire. Un des mémos révèle ces raisons : « un désir d’obtenir une plus grande partie du pétrole libyen ; accroître l’influence française en Afrique du Nord ; améliorer sa situation politique intérieure en France ; offrir à l’armée française une chance de rétablir sa position dans le monde ; et répondre à l’inquiétude de ses conseillers concernant les plans à long terme de Kadhafi de supplanter la France comme puissance dominante en Afrique de l’ouest — le gouvernement voit notamment d'un mauvais œil le projet de Kadhafi d'introduire une nouvelle devise panafricaine pour supplanter le Franc CFA, basée sur le dinar or libyen et appuyée par des réserves secrètes d'or d'une valeur de 7 milliards de dollars.[10] » Voilà comment la France traite ses « alliés » africains dès qu’ils ambitionnent d’améliorer leur sort. Après la Libye, le chemin était tout tracé puisque la région, comme l’avait prédit bon nombre d’observateurs, allait basculer dans le chaos.

 En 2013, dans le cadre de l’opération Serval (qui prend fin le 15 juillet 2014 ; un grand succès militaire dit-on ; le bien-être des populations n’est, semble-t-il, pas pris en compte dans cette victoire), l’armée française bombarde des positions djihadistes dans le nord du Mali et tuent 80 djihadistes venus de la Libye et liées à Al Qaeda. Elle redresse ainsi la situation politique et permet au dictateur Ibrahim Boubacar Keïta de créer un gouvernement en septembre de la même année. Simultanément (décembre 2013), la France déploie 2000 hommes en République Centrafricaine pour régler les conflits meurtriers qui opposent chrétiens et musulmans dans le pays et ainsi protéger les institutions d’une nation au bord du gouffre. Au Tchad, les Français sont traditionnellement chez eux. La base militaire permanente de N’Djamena a un contingent de 800 hommes qui protègent le dictateur Idris Deby des rebelles soudanais et autres. Depuis 2014, l’Opération Barkhane en continuation des opérations Épervier et Serval, a presque doublé le contingent sur place.

 

La France alliée des djihadistes « modérés » contre Bashar al-Asad

L’intervention en Syrie, en septembre 2015, dans les environs de Rakka, la capitale de l’État Islamique (Le 27, les premières frappes sont confirmées par l’Elysée), est sans doute, avec l’agression contre la Libye, la campagne qui a le plus contribué à ternir durablement l’image de la France au Proche Orient et dans le monde. Pour se rendre compte de l’étendue de notre présence dans la région, il suffit de regarder la provenance des moyens engagés dans l’opération. Selon le quotidien Le Monde, la France a mobilisé 12 avions de combats, 6 Mirages 2000 et six Rafales venus de Jordanie et un avion Atlantique 2 positionné aux Émirats Arabes Unis[11]. Le bien-fondé et la légitimité des raisons invoquées montrent à quel point nous faisons ce que nous voulons dans cette partie du monde. En effet, le cadre légal invoqué par Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense, est l’article 51 de la Charte des Nations Unies qui porte sur la légitime défense. Pourtant, quelques mois plus tôt, la France s’était opposée au bombardement de la Syrie par les USA et leurs alliés en estimant « qu’aucun cadre juridique et politique ne pouvait légitimer une intervention en Syrie ». Mais tout à coup, cette agression devenait nécessaire et c’est avec un cynisme consommé que l’Elysée se servait de l’ONU pour justifier l’injustifiable. Imaginez qu’on vous cambriole et que vous ayez l’intuition que le coupable habite dans le quartier qui jouxte le vôtre. Vous prenez alors une mitraillette et au plus grand mépris de la loi et du bon sens, vous y tuez tout ce qui bouge… Voilà une attitude psychopathique qui ferait de vous un monstre. Mais s’il s’agit gouvernement français, cela devient de la légitime défense.

 

Terroristes et terroristes

Nous savons aujourd’hui qui sont les assassins. Nous savons aussi que leur motivation est moins la religion que l’argent, le pouvoir, l’accès à une reconnaissance qu’ils n’ont jamais obtenue en France (Je parle des terroristes français, hollandais ou belges de Daesh), ou que le désir d’Occident[12] pour les non Européens. Les autres, leurs chefs, sont des bandits, des mafieux, des fascistes, des affairistes qui n’ont rien à voir avec la religion musulmane des gens paisibles, contrairement à ce que les médias et les pouvoirs publics occidentaux veulent nous faire accroire.

En revanche, ce que nous connaissons moins est que ces djihadistes sont tolérés par des populations qui les détestent et souffrent de leur cruauté, certes, mais qui nous haïssent infiniment plus. Les classes moyennes de ces pays -les analystes américains et le Wall Street Journal les appellent « moneyed muslims » (Les musulmans aisés)- quant à elles, nourrissent une rancune tenace contre les Etats-Unis et leurs alliés (La France, donc) qui protègent et financent des états autoritaires et font systématiquement avorter -si nécessaire, dans le sang- les initiatives visant à promouvoir la démocratie dans la région[13]. Ne nous voilons pas les yeux ; c’est l’ensemble des couches sociales de ces pays qui nous sont hostiles et nous sommes les seuls dans le monde à croire que notre mission est civilisatrice.

Les interventions (humanitaires ?), les ingérences, les frappes chirurgicales, l’assassinat de leaders résistants ou terroristes, les embargos meurtriers, les coups d’états dont nous sommes responsables sont ressentis par l’Europe et les USA comme autant d’aspects nécessaires à la continuation de la « guerre » contre le terrorisme international initiée en 2001 par Blair et Bush junior. Et peu importe que les populations civiles des zones de conflits soient les premières victimes des bombardements. Prenons un exemple ; début septembre 2016, l’état-major français annonçait que la France se préparait à la bataille de Mossoul. Ses mirages venaient de conduire 61 frappes[14] autour de la ville, point névralgique du nord de l’Iraq. Qui aura l’impudence de déclarer que ces bombardements ont épargné les civils ; que les bombes ont fait le tri entre les djihadistes et les citoyens non armés, les femmes, les enfants ? Que sommes-nous aller faire là-bas ? Le président Serbe, M. Tomislav Nikolic, a involontairement répondu à la question lorsque le jeudi 13 octobre 2016, il a déclaré à l’agence TASS : “de nombreux pays, y compris ceux qui se disent démocratiques, devraient commencer à se demander si leur définition correspond à la réalité ou s’ils reçoivent plutôt leurs ordres d’un seul leader[15]. »

Il faut se rendre à l’évidence ; les USA, leurs alliés européens, les Russes, etc., bafouent quotidiennement le droit international en intervenant sans mandat dans des pays dévastés, bombardant indistinctement, populations civiles et combattants terroristes. Les médias de marchés occidentaux, cette deuxième peau du système[16], cachent derrière des artifices de langage l’immoralité criminelle des grandes nations. Leurs crimes, il ne faut jamais cesser de le dire, sont des monstruosités et nous entraînent certainement vers une guerre totale. Mais il serait plus juste de parler de « crime » que de « guerre » ou, comme le suggère le journaliste irlandais Robert Fisk, de « crime contre l’humanité[17] ».

Les commentateurs les plus critiques font souvent remarquer que l’ONU ou les instances internationales occupées à définir le concept de « terrorisme » se heurtent sans cesse à un problème insoluble. En effet, si l’on regarde de plus près la définition de ce qu’est le terrorisme pour le Code US de l’armée américaine, une charte qui prévaut partout dans le monde, les pistes se brouillent :

« Un acte terroriste englobe toute activité qui (A) implique un acte violent ou une action qui mette en danger la vie humaine, en violation de la loi des Etats-Unis ou de tout autre état. C’est aussi applicable à l’ensemble de leur juridiction, et (B) un acte qui semble être intentionnel (i) dans le but d’intimider ou de contraindre une population civile, (ii) d’influencer les politiques d’un gouvernement en l’intimidant ou l’influençant ; ou (iii) d’entraver l’existence d’un gouvernement par l’assassinat et le kidnapping[18] »

Si l’on en croit ce texte, les USA et de leurs alliés (la France) sont les nations terroristes les plus actives de la planète et leur alliance, dont la puissance de destruction est inouïe, est une première dans l’histoire de l’humanité.

La France qui, avec le Royaume-Uni, se dispute la place de caniche favori des États-Unis, est une des nations les plus actives dans cette guerre de conquête rebaptisée guerre de libération. Pourtant, les maîtres mots dans les couloirs du pouvoir sont « oléoduc » et « armement ». Le terme « les droits de l’homme », est tout juste bon pour les commémorations larmoyantes. La France est une des nations qui vend, par exemple, des armes aux Saoudiens. Riad, nous le savons, mène une guerre impitoyable contre le Yémen. Le bombardement de funérailles à Sanaa, le 8 octobre 2016, qui a fait 100 morts et plus de 500 blessés, est aujourd’hui considéré comme un crime de guerre.

Selon Amnistie Internationale[19], depuis 2015, l’état français aurait vendu aux Saoudiens des systèmes sophistiqués d’artillerie de gros calibres, des véhicules de combats, des missiles, des rampes de lancement, et toute une gamme de composants et pièces détachées. Dans le rapport 2016 sur les exportations d’armement de la France, le très optimiste Jean-Yves le Drian, ministre de la défense de M. Hollande, frétillait de bonheur : « Les succès historiques que nous avons remportés à l’exportation [d’armement] en 2015, pour un montant de plus de 16 milliards d’euros, sont le résultat du travail de l’équipe « France » des exportations de défense, que j’ai structurée tout au long de ces quatre dernières années[20]. »

Le chef de l’équipe « France », M. François Hollande, s’est quant à lui fendu d’un discours enflammé lors de la commémoration de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016 : « Chacune des 86 victimes, déclara-t-il, avait ses rêves, ses amours, ses projets, ses soucis, ses craintes, mais il y a une chose qu'elles avaient en commun, une chose qui ne doit pas s'éteindre, c'est que ces hommes, ces femmes, ces enfants voulaient vivre libres. C'est le message qu'ensemble ils nous laissent. En souvenir de leur martyre, nous devons leur faire un serment. Nous devons leur promettre que nous mènerons jusqu'au bout ce combat pour la liberté parce qu'au bout du chagrin il y a la vie, il y a l'espoir et c'est ainsi que nous resterons fidèles à leur mémoire[21]. »

Quelle honte et quel cynisme !

 

Les « Afghans », des terroristes créés par nos soins

Revenons à ceux qui veulent en finir avec « notre liberté », qui détestent et jalousent notre bonheur… Pour comprendre d’où ils viennent et qui ils sont, il faut revenir 40 ans en arrière, à la fin de l’ère soviétique, lorsque Moscou décide d’envahir l’Afghanistan. Les pays capitalistes décident de créer un groupe de combattants appelés « les Afghans » pour lutter sur le terrain contre l’armée rouge. Ces moudjahidines (combattant de la foi engagés dans le Djihad) est une troupe hétérogène qui ne compte pas que des Afghans dans ses rangs. Bien qu’ils soient présentés en France comme des amis de la démocratie, comme des guerriers épiques chargeant à cheval les chars russes, le sabre au clair, se sont pour la plupart des extrémistes traditionalistes intégristes ramassés un peu partout sur la planète, enrôlés, entrainés par la CIA et armés les forces de l’OTAN. Le journaliste Denis Souchon[22] revient sur ces images qui du Figaro Magazine au Nouvel Observateur, ne tarissaient pas d’éloges sur ces combattants de la liberté. L’ensemble de la machine médiatique occidentale les plébiscite. On s’adresse à eux dans les termes suivants : « Cette terre là-bas est la vôtre. Vous y retournerez un jour parce que votre combat va triompher. Vous retrouverez alors vos maisons et vos mosquées. Votre cause est juste. Dieu est à vos côtés[23]. »

 

M. Bernard-Henri Lévy, s’en donne à cœur joie au cours du journal télévisé de la nuit de TF1, le 29 décembre 1981.

« Il faut penser, il faut accepter de penser que, comme tous les résistants du monde entier, les Afghans ne peuvent vaincre que s’ils ont des armes, ils ne pourront vaincre des chars qu’avec des fusils-mitrailleurs, ils ne pourront vaincre les hélicoptères qu’avec des Sam-7, ils ne pourront vaincre l’armée soviétique que s’ils ont d’autres armes (...) que celles qu’ils parviennent à ravir à l’Armée rouge, bref, si l’Occident, là encore, accepte de les aider. (...) Je vois que nous sommes aujourd’hui dans une situation qui n’est pas très différente de celle de l’époque de la guerre d’Espagne. (...) En Espagne, il y avait un devoir d’intervention, un devoir d’ingérence. (...) Je crois qu’aujourd’hui les Afghans n’ont de chances de triompher que si nous acceptons de nous ingérer dans les affaires intérieures afghanes[24]. »

 

Le journal Le Point quant à lui salue le pouvoir d’Allah dans un texte enflammé de Jean-François Le Mounier qui scande, le 3 mars 1980 :

« “Allah o Akbar” (“Dieu est le plus grand”), “Shuravi [les Russes] dehors” : musulmans et non communistes, les Kaboulis n’ont pas oublié. Le vendredi 22 février, ils entendaient manifester, drapeau vert de l’islam en tête, contre la présence de l’armée soviétique, jugée insupportable. Ce matin-là, comme jadis à Berlin-Est et à Budapest, l’Armée rouge a tiré. (...) Entre Marx et Allah, le dialogue apparaît impossible[25]. »

 

Patrick Poivre d’Arvor, salue le courage de ses farouches libérateurs, pendant le journal d’Antenne 2, le 8 juillet 1980 :

« Un regard d’une fierté inouïe qu’on aurait du mal à rencontrer ailleurs dans le monde et qui donne une exacte mesure de la farouche volonté des Afghans de se débarrasser de l’occupant soviétique, même si leurs moyens peuvent paraître dérisoires. »

 

Les larmes inondent le visage de Patrice de Plunkett du Figaro Magazine, qui, le 13 septembre 1980, crèvent de voir des hommes libres subir le martyre :

« Ce qui meurt à Kaboul, sous la botte soviétique, c’est une société d’hommes nobles et libres. »

 

Dans Le Monde du 19 décembre 1984, quelques jours avant Noël, on fête aussi l’étroite collaboration qui unit les Français et ces guerriers quasiment mythiques :

« C’est cela, l’amitié franco-afghane : un ami qui aide son ami. (...) François a appris le persan, comme Isabelle. Cet été, la frontière franchie, il a marché à pied pendant six jours, de jour et de nuit, parfois dans la boue, à un rythme assez soutenu[26]. »

 

Pourquoi nous détestent-ils ?

Le cynisme et la cupidité sont les piliers, les moteurs des relations internationales. Et quel meilleur agent que la violence pour les appliquer à nos ennemis pour les forcer à ouvrir leurs marchés ou plus prosaïquement pour leur voler leurs ressources. L’intellectuel Noam Chomsky explique qu’après tout le recours à la violence fonctionne et qu’on se trompe si l’on pense que le terrorisme est l’arme des faibles. C’est au contraire l’arme des puissants. Notre confusion sur le sujet se doit au système doctrinal dominant car la terreur que nous imposons dans le monde ne peut être dévoilée comme telle à nos populations.[27]

On se souvient du déferlement de bêtises proférées dans les médias après les attentats du Bataclan. Pourquoi nous déteste-t-on, nous les Français ? était sur toutes les bouches. Plutôt que de faire une revue de presse, il m’a semblé plus pertinent d’aller voir sur le blog du collège Saint-Exupéry d’Amiens[28]. Pourquoi cet établissement plus qu’un autre ? Eh bien parce qu’il ressemble à tous les autres. Les explications exposées par les enfants sont édifiantes. A la question : Pourquoi les terroristes s’en prennent-ils à nous ? L'ont-ils fait pour se venger ? Les enfants répondent :

« Depuis 2014, des avions français ont lancé des bombes en Irak contre ces terroristes. Et depuis quelques semaines, ils en ont lancé [sic] contre eux en Syrie. Ces terroristes ont décidé de se venger en semant la terreur en France. Ils ont ainsi touché des endroits de fête et attaqué notre façon de vivre habituelle. Ils pensent que ces activités sont mauvaises par rapport à leurs croyances. Ils disent qu'ils combattent pour défendre leur religion. Par exemple, ils veulent imposer à tout le monde les mêmes règles très strictes. Elles viennent de leur façon à eux de comprendre le Coran, le livre sacré des musulmans. Les femmes doivent être couvertes d'un habit noir et être accompagnées d'un homme pour sortir. »

 

Comparons maintenant la réponse du New York Time à la même question[29] :

« Ils nous détestent parce que nous défendons un nouvel ordre mondial fait de capitalisme, d’individualisme, de sécularisme et de démocratie qui devraient être la norme partout ».

 En combinant les deux réponses, on retrouve le credo doctrinal des puissances occidentales, relayé en boucle sur toutes les unes, sur toutes les télés, dans le discours des intellectuels de marché, et de tous les agents qui contribuent à faire respirer la seconde peau du système. Nous laisserons de côté, par pudeur, sans doute, les vérités sorties de la bouche des enfants d’Amiens pour nous intéresser à la doxa confessée puis à la norme désirée sans aucune pudeur par le New York Times. Ce nouvel ordre mondial ne date pas du début du XXIe siècle ; il est antérieur à l’effondrement des tours jumelles et remonte aux années 1980, à l’avènement du néolibéralisme, du reaganisme et du thatchérisme. Cette mutation agressive du capitalisme a abouti à l’existence d’inégalités planétaires qui défient l’entendement. Les lois du marché mondial et leurs fondamentalistes (Le FMI, les fonctionnaires de l’Union européenne, la finance mondialisée, les conglomérats transnationaux, etc.) se sont emparés de l’historicité planétaire sans trouver sur leur chemin de véritable résistance. Cette propagation agressive du marché mondial va de pair avec l’organisation de vastes opérations impérialistes qui détruisent des pays souverains (L’Irak, la Libye, etc.) et refaçonnent les contours de régions entières. Dans tous les cas, les populations de ces vastes contrées transformées en zones franches, anarchiques, sont la cible et les victimes des puissances impérialistes et des groupes armés qu’elles assistent ou emploient.

 Voilà, qui d’une certaine façon, répond à la question posée au début de notre paragraphe : pourquoi nous détestent-ils ? Interrogation, doit-on le préciser, qui fut aussi posée par George W. Bush junior en 2001 sur les ruines fumantes des Twin Towers et qui bien avant lui faisait l’objet de toute l’attention des Américains[30]. En ce qui concerne le Moyen-Orient, l’histoire de cette haine tenace est facile à définir et se trouve très précisément explicitée par les autorités américaines :

« Aux yeux de la majorité des Arabes, les États-Unis apparaissent comme étant opposés à la réalisation des objectifs envisagés par le nationalisme arabe. Ils pensent que les États-Unis ne cherchent qu’à protéger leurs intérêts dans les pays producteurs de pétrole en maintenant le status quo et en s’opposant à tout progrès économique et social[31]. »

 Aujourd’hui, en complément d’information, cette haine est en partie expliquée par des chiffres dont le caractère est monstrueux : 10% de la population mondiale possède 86% des ressources disponibles. A l’intérieur de ce cercle de privilégiés, -pour faire court, une oligarchie d’environ 700 millions de personnes (Alain Badiou rappelle que c’était plus ou moins ce pourcentage, 10%, qu’occupait la noblesse dans l’Ancien Régime)-, 1% de la population mondiale possède 46% des ressources (presque la moitié !). Et pour finir, 50% de la population mondiale ne possède rien[32]. Ces deux vecteurs conjugués, la protection par la guerre et l’impérialisme de « nos intérêts économiques » et la création d’une pauvreté monstrueuse qui touchent aujourd’hui trois milliards de démunis, une masse qui ni ne consomme ni ne produit ; un réservoir inépuisable pour les djihadistes ; ces deux vecteurs conjugués sont les raisons fondamentales de la haine « qu’ils » nourrissent contre nous.

 

Le Bataclan, le 11 septembre français 

 Dans le phénomène Bataclan, il faut bien sûr intégrer les meurtres de masses qui ont frappé la France depuis. Au regard de ce que nous avons exposé ici, rien n’indique que ces tueries cesseront. Que Daesh perde la bataille de Mossoul ne va pas signifier sa disparition ; elle renaîtra de ses cendres en Libye ou dans toute autre région du monde livrée au « zonage ». Qu’elle renaisse en Libye signifie même que les attentats redoubleront en intensité puisque quelques kilomètres seulement en Méditerranée nous séparent des zones de conflits.

 Résoudre ce casse-tête géopolitique est d’une grande complexité mais des mesures pourraient être prises immédiatement pour désamorcer la spirale de haine et de guerre qui s’accélère. La première est la paix. Les tenants de cette posture sont minoritaires aujourd’hui en Europe et sont profusément insultés, voire criminalisés (traitres, « munichois », islamo-gauchistes, etc.). Mais qui voudrait la paix devrait dans la foulée revenir sur ses desseins impérialistes. Les partis politiques de la sociale démocratie en crise, qu’ils soient de centre gauche, de droite ou d’extrême droite, se refusent à perdre le capital populiste engrangé depuis le 11 septembre 2001 et qui, depuis les attentats en France, s’accroît grâce au renouveau de la pulsion identitaire. En France, les défenseurs du status quo anti russe et de l’intervention musclée tout azimut s’alignent sur les États-Unis et l’OTAN, et croient encore une fois se servir de l’épouvantail Front National pour s’assurer une continuité.

 Le premier anniversaire des massacres du Bataclan devrait être le moment d’une réflexion profonde sur les événements terribles qui s’annoncent si nous continuons t’attiser des conflits qui nous mènent vers la guerre totale.

 

[1] Lire, « Une anomalie réconfortante  », Monde Diplomatique, Octobre 2016.

[2] Idem.

[3] Libre circulation des biens, des capitaux, des services et des personnes.

[4] Aimé Césaire, « Discours sur le colonialisme », Présence africaine, 1955, cité par Marc Ferro dans « Le livre noir du colonialisme », Editions Robert Laffont, 2003.

[6] Terme conçu par le philosophe français Alain Badiou. Le zonage est la création d’une zone de non droit à la suite d’une intervention militaire armée, là où, peu de temps auparavant, existait une société fonctionnelle forte d’infrastructures, d’une police, d’un état, etc.

[8] Idem.

[9] Idem.

[11] Voir le quotidien « Le Monde » en ligne du 27/09/15 « L’intervention militaire en Syrie décryptée en 5 points »

[12] Cf. Alain Badiou sur le sujet.

[13] In “9-11, Was there an alternative ?” Noam Chomsky, Ed. Seven Story Press, New York 2011, page 46-47

[16] Cf. Blog de Jean Luc Mélenchon http://melenchon.fr/

[17] Cf. in le quotidien anglais The Independent, cet article de Robert Fisk One woman’s nightmare, and a crime against humanity

[18] “An act of terrorism means any activity that (A) involves a violent act or an act dangerous to human life that is a violation of the criminal laws of the United States or any state, or that would be a criminal violation if committed within the jurisdiction of the United States or of any state, and (B) appears to be intended (i) to intimidate or coerce a civilian population, (ii) to influence the policy of a government by intimidation or coercion ; or (iii) to affect the conduct of a government by assassination or kidnapping” in United State Code congressional and administrative news, 98th Congress, Second session 1984, Oct.19, volume x, par. 3077, 80 STAT.2707 (West Publishing Co., 1984)

[19] Cf. Article d’Amnesty International States must stop selling weapons to Saudi Arabia for use in Yemen conflict

[22] Lire son article dans le Monde Diplomatique du mois de février 2016 : « Quand les djihadistes étaient nos amis »

[23] Idem.

[24] Idem.

[25] Idem.

[26] Idem.

[27] In The new war on terrorism, facts and fiction. Conférence. Juillet 2002.

[29] The new war on terrorism, facts and fiction. Noam Chomsky. Conférence. Juillet 2002

[31] Idem.

[32] Écouter la conférence d’Alain Badiou Penser les meurtres de masses, 46’41’’


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • philouie 7 novembre 2016 09:26

    D’après Panamza Daesh contrôle nos services de sécurité : trop fort Daesh.
    Aussi fort que Ben Laden avec son opinel.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 11:10

      @philouie

      euh, par contre vous vous pondez la thèse inverse et on est censé applaudir et trouver ça rationnel  smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 11:15

      @ moi même
      enfin, quand je parle de thèse, je voulais dire « la bouse inverse », bien sûr


    • alanhorus alanhorus 7 novembre 2016 18:50

      @philouie
      Trop fort le commentaire anti panamza ....
      Sauf que Daesh c’est comme le Nazisme une création des states avec l’appui de qui vous savez qui ont leur pouvoir ancrer un peu partout en Europe.
      L’attentat du Bataclan est un False Flag sous contrôle de le CIA, il faut être con pour ne pas ne savoir.


    • izarn izarn 8 novembre 2016 11:26

      @philouie
      Ce serait plutot l’inverse, vous ne croyez pas ?
      Trop fort l’inversion de la réalité pour faire le malin !


    • popov 8 novembre 2016 14:00

      @izarn


      Le commentaire de philouie, c’était de l’ironie. Si si, cela lui arrive de faire dans le second degré.



    • fred.foyn 7 novembre 2016 11:23

      Bataclan, ou la face cachée des politiciens responsables du carnage, vous savez tous les collabos du lendemain en rangs serrés défilant dans leurs slips propres !


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 12:49

        @fred.foyn

        le vrai Trump est ce qu’il est, mais l’imitation de la caricature d’un stéréotype de vous réussit pas vraiment.

        Serez-vous encore là pour faire son bilan, lorsqu’il sera élu demain ??
        à plus !


      • fred.foyn 7 novembre 2016 13:57
        @Olivier Perriet...Il a perdu l’élection mon brave..ça c’est la réalité du dollar !
        Faut pas être « JALOUSE »..c’est un vilain défaut !

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 15:15

        @fred.foyn

        On verra bien


      • jacques 11 novembre 2016 17:21

        @fred.foyn
        arf arf !!!!  smiley


      • SamAgora95 SamAgora95 7 novembre 2016 12:15

        C’est effectivement le 11 septembre français et dans tous les sens du terme, notamment celui d’attentat sous fausse bannière. C’est attentats ont pour but de susciter la haine pour créer une tension sociale entre chrétiens et musulmans et rendre les gents insensible au massacre que subissent les peuples musulmans des pays Arabes (Irak,Syrie,Libye,Yémen etc).


        Le juste retour de bâton que décrit l’article est donc bien en dessous de la vérité, la réalité et bien plus monstrueuse, puisque même les massacres ’internes’ sont le fruit de nos dirigeants, ils les ont planifiés et mis en oeuvre...

        Toutes ces affaires d’attentats sans aucune exception ont ceci en commun :

        - Se produisent à des moments clés et sont rares, comme si les terroristes décidaient de faire des poses par gentillesse et de rendre service aux politiques.

        - Les soi-disant coupables ne sont jamais attrapés vivants et dans les rares cas où ils le sont, ne sont jamais jugés.

        - Ils sont émaillés d’événements étranges (témoins contradictoire ou qui disparaissent, enquête qui piétine, ordre de ne pas intervenir, policier menacés par l’état, avocat invité à fermer sa gueule, terroristes quasi SDF sans famille et amateur et sans jugeote).

        - Les coupables sont désignés avant même le moindre début d’enquêtes.


        • Yvance77 Yvance77 7 novembre 2016 13:29

          @SamAgora95

          Vous n’en avez pas marre d’être con ? Bataclan ce sont bien des muzz non ? Que la haine qui s’en suive existe bel et bien, moi même je ne les supporte plus et ne veux plus vivre avec eux, mais de là à mettre cela sur le dos d’un false mes ouilles ... oh mollo sur le jaja garçon !
          .
          Le 11/09 là on est d’accord, c’est tout sauf Ben Laden (en fait c’est un parfait bouc émissaire) 

        • SamAgora95 SamAgora95 7 novembre 2016 14:11

          @Yvance77

          Si justement en 2005, j’en ai eu marre d’être con ! 


          Le 11/09 là on est d’accord ! mais depuis quand ? moi personnellement au tout début j’ai marché comme un CON !

          Pourquoi refuser d’envisager la possibilité d’un terrorisme d’état sous prétexte qu’il parait choquant et impossible ! ce fut pourtant le cas dans les premiers mois du 11/09, nous avons presque tous cru à la VO, sans nous poser la moindre question.


          Il sont beau nos terroristes quasi SDF, tous des délinquants drogués et à des années lumière de la religion....tout juste à point pour être manipulés.



        • Allexandre 9 novembre 2016 21:53

          @Yvance77
          Il n’y a pas plus aveugle et sourd que ceux qui ont les yeux et les oreilles fermés, mais en revanche la naïveté grande ouverte. Si vous saviez réfléchir et si vous aviez les connaissances requises, vous deviendrez rouge de honte d’écrire de telles inepties !

          SamAgora 95 a heureusement bien saisi la réalité, et je l’en félicite. En revanche, il y a une cohorte de demeurés ici, c’est pitoyable !! Mais Marine se chargera de les réveiller de leur torpeur nocive et crasse !

        • Perceval Perceval 7 novembre 2016 12:30

          Encore une petite lichette de repentance, ça fait d’autant plus de bien qu’on se réclame de gauche.


          • mmbbb 7 novembre 2016 13:23

            @Perceval pas une mot sur Jules Ferry, si ce franc macon de gauche avait ete de droite nous aurions droit a un battage mediatique afin de débaptiser les ecoles les rues. Ces propos sur les indigenes a coloniser ......... Toujours etonnant cette eternelle repentance mais qui insidieusement exempt la gauche de tous peches originels Quant au moyen orient il fut sous la domination de l empire Ottoman jusqu aux accord de Sikkes Picot. 


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 13:58

            @mmbbb

            « et quand à 1789, je n’vous en parle pas ma bonne dame.

            Paraît qu’on était vachement mieux avec Louis XVI.

            Encore un complot à mettre au débit de la goôche »


          • mmbbb 7 novembre 2016 14:48

            @Olivier Perriet tu devrais relire les propos de Jules Ferry et eviter cette methode bien marxiste , eluder le probleme en le deplaçant. et en inversant la charge de la preuve . Rigolo. Tu devrais aussi relire la colonisation sous la IX republique ou il y avait un certain ministre de l interrieur Francois Mitterrand . . Il ne s’agit pas de faire un proces a charge contre la « g ooooo che » cretin mais d’honnête intellectuelle . 


          • njama njama 7 novembre 2016 15:55

            @mmbbb

            La charge de la preuve est à la défense ou à l’accusation suivant que l’on est en droit anglo-saxon ou en droit romain. En être présumé coupable et devoir prouver le contraire, et être présumé innocent, charge à l’accusation d’apporter la preuve du contraire, cela peut paraître proche, mais les rôles sont inversés.
            Ceci dit en sciences ou en histoire il n’y a pas de charge de la preuve au sens juridique, mais juste des faits et de la logique qui formulent des hypothèses.


          • izarn izarn 8 novembre 2016 18:49

            @mmbbb
            Jules Ferry c’était le 19ieme siècle. Tous les pékins de la rue pensaient comme lui...
            Les bobos à l’époque ça n’existait pas.
            Le bourgeois était raciste.
            C’est comme ça...


          • Allexandre 9 novembre 2016 21:55

            @mmbbb
            Jules Ferry était de gauche ???? Première nouveauté !! Votre antibolchévisme primaire des années 1920, vous fait voir rouge !! Décidément, que d’inepties !!! L’école de Ferry n’a pas bien fait son travail


          • mmbbb 13 novembre 2016 18:27

            @Allexandre espece de connard de prof Jules Ferry a toujours ete presente comme un homme de gauche Hollande lui a d’aileurs rendu hommage Hollande n’est pas de gauche il vous bien encule Abruti


          • Ouam Ouam 7 novembre 2016 12:30

            @Philippe Nadouce

            « Auteur, poète et journaliste. Né en France dans l’île de Ré. Réside à Londres depuis 2002. Professeur à la University of London.... »

             

            « The wonderfull land » que nous propose l’auteur puisqu’il est anglophone et vis en GB

             

            Un célèbre journal d’info généraliste de chez chez lui .

            http://www.dailymail.co.uk/news/article-3899540/Go-away-shouldn-t-Don-t-come-corner-Yorkshire-no-white-residents.html

             

            Welcome in hell !, (ca sera juste SANS MOI, Mr le pro Mondialisation heureuse)

            Et meme vos concitoyens Anglais en reviennent, vu leurs vote récent....au passage.

            Et que les Anglais vous gardent (et pas Dieu smiley )


            • Ruut Ruut 7 novembre 2016 13:17

              Ce qui est criminel c’est que le peuple de France est otage de ses dirigeants.
              C’est que le peuple de France est otage de représentants qui agissent contre sa volonté.
              Le peuple de France est pacifique et est massivement contre ces guerres illégales menées par son gouvernement.
              Et hélas comme toujours, c’est les otages (le peuple de France) qui payent le prix du sang.


              • njama njama 7 novembre 2016 16:23

                @tab

                La guerre étant le crime organisé comme le suggérait mon prof de philo, la guerre est à la fois illégale et illégitime. N’écoutez pas de trop le péripatéticien BHL qui confond philosophie et ingérence, pour qui « l’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre ». Associer Platon et Sun Tzu n’est que du lévy-is-me, une hybridation idéologique entre sophisme et narcissisme, mâtiné de sionisme, une doctrine utilitariste criminelle fort éloignée de la Σοφíα antique.

                C’est d’autant plus évident que le peuple de France n’est en rien responsable de la politique étrangère de l’État français, puisque celle-ci est l’œuvre du seul gouvernement et de sa seule responsabilité, le Parlement n’étant même plus consulté depuis la modification de l’article 35 de la Constitution au Congrès de Versailles le 21 juillet 2008. Arrivé au pouvoir en mai 2012, François Hollande n’a pas abrogé cette réforme qui vidait le Parlement de ses prérogatives et de son autorité. Il est donc complice de cette haute trahison.

                Nos présidents peuvent décider la guerre en catimini sans en référer à personne et mettre le Parlement, le Sénat, le peuple français devant le fait accompli. De ce fait, les français ne sont pas tenus d’être solidaires de toute action guerrière menée par l’armée française.

                Vous comprendrez donc tab, qu’en l’état, bien que français souchien, je suis d’autant moins gêné de défendre ouvertement et sans le moindre complexe la Syrie ce beau pays.


              • njama njama 7 novembre 2016 17:54

                @tab
                Contrairement à vous je sais à quoi ressemble la Syrie puisque j’y suis allé en 2009, et que pas un atome de révolution ne planait dans l’air, ni à Damas, ni à Alep, je vous l’assure. Un taux de chômage dérisoire, un taux de croissance qui faisait pâlir tous les pays du monde, aucune dette publique, pas de mendiants nulle part ...Une révolution dans une économie prospère dans un pays paisible et fort accueillant remplis de gens qui n’ont pas l’air malheureux ça serait un peu bizarre non ?
                La presse et internet étaient surveillés, c’est vrai, comme dans bien d’autres pays, de là à parler de dictature ?! la Syrie a un voisin très turbulent et très déstabilisateur dans la région, ce qui justifiait quelques prudences. Les syriens voulaient peut-être quelques changements, comme bien d’autres peuples, mais je n’en ai pas vu qui ressemblaient à des opprimés, et on pouvait circuler très librement dans tout le pays. Une dictature ? si vous pensez que oui, alors je dirais que le Maroc l’est bien plus, vous pouvez finir au fond d’une géôle pour quelques mots de travers... si je compare, et Israël n’en parlons pas, c’est l’apartheid là bas (j’ai vu aussi sur place).

                Votre vision est très manichéenne. Vous cherchez à faire endosser ce malheureux chaos sur le dos d’un dictateur, oubliant au passage que sur le début d’incendie, la coalition n’a fait que jeter de l’huile sur le feu depuis le début pour « faire tomber Bachar al-Assad ». Qu’elle a repoussé toutes négociations parce que Bachar n’était pas tombé ! Faire tomber un président ne saurait être un programme politique, soyez logique monsieur tab, et expliquez-nous donc le programme de l’opposition... L’implication des occidentaux et de leurs amis wahhabo-salafistes du Golfe n’est qu’une œuvre de sédition depuis le début. Vous en êtes complice, inconsciemment j’espère.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2016 19:11

                @njama

                et c’est dans cet Eden que la violence s’est déchaînée on ne sait pourquoi. Air connu : si aujourd’hui tout va mal, c’est parce qu’hier tout allait pour le mieux.

                Au fait, Fifille, ci-dessous, répondait à mes objections que « dans un pays pauvre on organise facilement une guerre civile quand on a de l’argent ». Vous en dites quoi ?

                Vous représentez quelle ambassade au juste, avec vos propos mielleux ?


              • njama njama 8 novembre 2016 08:55

                @tab
                vos anciens profs ...
                la majorité des profs qui enseignent dans les écoles internationales françaises ou anglaises de Damas ou d’Alep ne se donnaient même pas la peine d’apprendre l’arabe. Certains même après des années n’étaient même pas capable de dire 3 phrases ...
                dès qu’ils ont des congés scolaires, ils sautent dans un avion pour rentrer dans leurs pays, ils ne s’intègrent pas pour la plupart dans cette société syrienne et vivent entre eux, dans leur bulle ... prof à l’étranger c’est mieux payé qu’en France, les loyers sur place et le coût de la vie étaient très bas, c’est tout bénéf, ce qui leur permet de s’acheter une résidence principale ou secondaire en France.

                Votre paradis n’est plus que braise et cendre.
                avec vos pompiers pyromanes ...


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 novembre 2016 14:06

                @njama

                alors que vos sources sont inattaquables, comme on le voit...


              • izarn izarn 8 novembre 2016 19:09

                @tab
                Mais qu’est-ce que tu as à fiche de la dictature soviétique chez les russes, et de l’autorité de Al Assad en Syrie ? C’est ton affaire, Tu vis la-bas ? Tu nous la fait Kouchner ou BHL ?
                Laissons les se débrouiller...
                Qui nous a aidé lors de la Révolution française ?
                Personne !
                Qui a aidé à la révolution soviétique ? Personne !
                Qui a aidé à la révolution maoiste ? Personne !
                Qui a aidé à a la révolution à Cuba ? Personne !

                Par contre tous les fachistes ont été aidé par le Capital : Franco, Mussolini, Hitler, Pinochet, etc...
                Bref nous aidons des soulèvements fachistes à l’étranger (Par exemple en Ukraine ou c’est meme grotesque d’évidence) , nous sommes donc des fachistes.
                CQFD.


              • alinea alinea 7 novembre 2016 13:23

                Si ce n’était votre haine des Russes, ce texte serait parfait ! Mais elle vous faire dire d’énormes bêtises :
                L’URSS n’a pas envahi l’Afghanistan ; elle est venue à la rescousse (à sa demande) d’un gouvernement communiste qui s’inquiétait des agitations des moudjahidin du peuple ( Massoud) qui l’avaient fort mauvaise de voir leur culture et leur religion mises à mal par ce gouvernement. Certes les Américains y étaient déjà et ont inventé les Talibans, enfin, inventé, payé soutenu et battu le rappel,etc.
                Par ailleurs, seule la Russie intervient en toute légalité aujourd’hui en Syrie, elle doit donc être retirée de votre liste !! ( oui l’Iran, la Chine, le hezbollah, aussi)


                • alinea alinea 7 novembre 2016 22:23

                  @tab
                  Ça ne mérite pas un petit abus, ça ?


                • izarn izarn 8 novembre 2016 19:15

                  @tab
                  Porochenko libére le peuple opprimé par l’affreux Ianoukovic, le sbire de Poutine :
                  Ouarf ! Ouarf !
                  C’est quoi Parvi Sektor, le machin nazi aux runes waffen SS, selon vous ?
                  Des démocrates ?
                  N’importe quoi !
                   smiley
                  Encore un mec qui va voter Juppé !
                  Pauvre France !


                • njama njama 7 novembre 2016 14:40

                  Si le Bataclan c’est le 11 septembre français, alors il s’agit d’un false flag

                  En fait de false flag, le seul est colporté par la classe politique et les médias qui veulent faire accroire en un acte terroriste qui aurait frappé « au hasard » Paris, puis Bruxelles. 

                  Les attentats terroristes en France ne sont que le résultat de la politique étrangère belliciste de la France, de l’UE. Voilà ce qu’il en coûte de soutenir en Syrie et en Irak le terrorisme qui « fait du bon boulot », et de flirter avec leurs mécènes du Golfe ... les chiens ont mordu la main qui les nourrissait parce qu’elle ne les nourrit pas assez ...
                  Sans le soutien forcené de Washington, de Paris, Londres, Berlin et Tel Aviv, tous ces candidats au djihad seraient rentrés chez eux. L’orgueil les réunit, car perdre serait l’affront suprême !

                  Pourtant ils ont déjà perdu, aucune gloire possible pour eux à l’horizon quand bien même par hypothèse la Syrie chuterait, car l’Histoire s’écrit tous les jours, et plus le temps passe plus leurs innombrables forfaitures apparaissent en pleine lumière, et plus la Syrie devient héroïque ! 


                  • njama njama 7 novembre 2016 16:52

                    @tab

                    Croyez ce que vous voulez, mais le martèlement des médias et de la coalition a été pendant deux ans la r.é.v.o.l.u.t.i.o.n s.y.r.i.e.n.n.e ! non, ce n’est pas une guerre civile ! avant d’être re-liftée sans prévenir en « guerre civile », autant dans les médias que dans les déclarations politiques. Vous pouvez vérifier dans les archives de la presse. De plus cette pseudo-révolution n’a jamais eu la moindre ligne de programme politique (si ce n’est peut-être que la charia), ce qui permet largement de douter de son existence, mais normalement une guerre civile se déroulerait que entre syriens ... ce qui n’est pas le cas depuis le début. Qui plus est,  les US et chancelleries affidées pouvaient -elles ignorer que derrière cette pseudo-résolution elle était truffée d’islamistes qu’un rapport de la DIA le signifiait très clairement en juillet 2012. C’est ce que la coalition US / UE et Cie, nos gouvernements et les médias nous cachent depuis plus de 4 ans.

                    Pourquoi les USA ont-ils ignoré les prédictions sur la Syrie ?
                    25 Juin 2015 Rick Sterling 

                    Il y a presque 3 ans, la DIA (Defense Intelligence Agency) du département de la défense américaine a caractérisé de façon précise la nature du conflit en Syrie et a prédit l’émergence de l’Etat Islamique. Cette révélation bouleversante a été le résultat de la loi sur la liberté de l’information combinée à un effort du groupe « Judicial Watch  »(1) en lien avec la commission spéciale sur Benghazi pour plus de transparence sur les agissements des services secrets américains en Syrie.

                    Les sept pages du Rapport (rendues publiques) péniblement rédigées par les services secrets en août 2012 révélèrent les choses suivantes :

                    1. La DIA a confirmé la dimension « sectaire » (religieuse) de l’insurrection syrienne puisqu’elle dit :
                    « Les évènements prennent clairement une tournure sectaire. Les salafistes, les frères musulmans et AQI sont les forces majeures qui dirigent l’insurrection syrienne » (2)
                    (AQI= Al Qaeda en Irak).

                    Cette analyse est en nette contradiction avec ce qui est relayé par les médias et les élites politiques occidentales, lesquels ont déclaré que la «  révolution syrienne » a été dirigée par des protestants en quête de « démocratie et de libertés ».

                    2. La DIA a confirmé le lien étroit entre l’opposition syrienne et Al Qaeda.
                    [etc. ...............]

                    ---------------------------

                    Cette révolution syrienne qui n’existe pas…
                    25 octobre 2016
                    |............]
                    Que les Frères Musulmans syriens aient joué un rôle clé dans le soulèvement s’est vu confirmé en 2012 par la Defense Intelligence Agency US [renseignements militaires, NdT]. Un document ayant fuité de l’agence déclarait que l’insurrection était sectaire et emmenée par les Frères Musulmans et al-Qaeda en Irak, précurseur de l’État Islamique. Le document poursuivait pour dire que ces insurgés étaient soutenus par l’Occident, les pétromonarchies arabes du Golfe Persique et la Turquie. L’analyse prédisait correctement l’établissement d’une « principauté salafiste » – un état islamique – en Syrie orientale, soulignant que c’était là le souhait des appuis étrangers de l’insurrection, qui voulaient voir les nationalistes arabes isolés et coupés de l’Iran. [29]
                    [................]
                    [29] http://www.judicialwatch.org/wp-content/uploads/2015/05/Pg.-291-Pgs.-287-293-JW-v-DOD-and-State-14-812-DOD-Release-2015-04-10-final-version11.pdf

                    Source : https://gowans.wordpress.com/2016/10/22/the-revolutionary-distemper-in-syria-that-wasnt/?blogsub=confirming#subscribe-blog

                    Traduit par Lawrence Desforges

                    via : https://globalepresse.net/2016/10/24/cette-revolution-syrienne-qui-nexiste-pas/

                    repris par RI http://reseauinternational.net/cette-revolution-syrienne-qui-nexiste-pas/#comment-393265


                  • alinea alinea 7 novembre 2016 18:10

                    njama, si tab était unique, on pourrait se désoler de notre malchance à l’avoir chaque jour à notre table, mais ils sont nombreux à croire que ceux qui savent, parce qu’ils apprennent ailleurs que dans les énoncés du roman national, sont des complotistes qui ont « des opinions » ! Pour eux, seuls les médias autorisés détiennent la vérité.
                    Ceci dit vos réponses, et com en général, sont si pointus et documentés qu’ils nous sont précieux à tous.
                    Merci donc à vous, et à tab au passage quand il en est le prétexte !


                  • njama njama 7 novembre 2016 18:12

                    @tab
                    Soit, admettons j’entends ce que vous dites, mais concrètement que suggérez-vous ?

                    La Syrie et la Russie demandent depuis un bon moment que les États-Unis indiquent qui sont les rebelles modérés, où ils se trouvent, pour les distinguer des terroristes. Et ils n’ont toujours pas de réponse.

                    La Russie a livré à Alep plus de 100 tonnes de produits de première nécessité, tandis que les États-Unis n’ont fourni aux Syriens « aucune miette de pain », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

                    https://fr.sputniknews.com/international/201611061028554618-usa-fourni-aucine-miette-pain-alep/


                  • alinea alinea 7 novembre 2016 19:44

                    effectivement je n’ai aucune opinion : je sais, ou j’ignore ; quand j’ignore j’apprends et ferme ma gueule, quand je sais, je l’ouvre.


                  • Gogonda Gogonda 7 novembre 2016 23:33

                    @njama

                    « Les attentats terroristes en France ne sont que le résultat de la politique étrangère belliciste de la France, de l’UE. Voilà ce qu’il en coûte de soutenir en Syrie et en Irak le terrorisme qui « fait du bon boulot », et de flirter avec leurs mécènes du Golfe ... »

                    Et faut même le dire une bonne fois pour toute : certains gouvernements d’occident (surtout les USA) n’ont pas seulement soutenu le terrorisme actuel (Al Qaïda, Daesh etc...) ils l’ont carrément crée ! c’est pour ça qu’il est inutile de combattre le terrorisme vu c’est ceux qui prétende le combattre qui le nourrisse de l’autre côté.

                    Le ver est dans le fruit car nous somme gouverné par des pompiers pyroman.




                  • Gogonda Gogonda 8 novembre 2016 04:07

                    @tab

                    Alors Tab toujours pas trouvé les armes de destruction massive en Irak ? smiley demandez donc à votre pote Fabius une aide d’Al Nosra, il parait qu’ils font du bon boulot ! 


                    Bref, les gens comme vous on sait qui ils sont et pourquoi ils sont là, faut donc ne pas trop leur donner d’importance...






                  • njama njama 8 novembre 2016 10:41

                    @tab

                    en fait de « bon boulot » ce n’est pas toujours terrible, y a des méga-bavures de cette coalition qui ne sont pas des dégâts collatéraux puisqu’il ne s’agit pas d’une guerre conventionnelle opposant deux ennemis identifiés, mais bien des crimes de guerre ! ... d’ailleurs le MAE russe a présenté à Genève lors d’une réunion du Conseil de l’ONU le 28 octobre dernier le « Livre blanc sur des crimes de guerre des États-Unis et de leurs alliés en Syrie » en russe et en anglais « List of War Crimes by the US and its Allies in Syria », fort documenté. Il y a aussi la 2ème partie, “White paper” on US-Led Coalition’s Crimes in Syria  (Livre blanc sur des crimes des organisations terroristes en Syrie) ;  version russe : (certaines images sont très dures !!!)

                    Le bon boulot des russes : le document contient également « des données statistiques sur le déroulement de l’opération militaire russe en Syrie et sur les livraisons d’aide humanitaire à destination des Syriens, notamment des habitants d’Alep ». Les données exactes concernant le nombre de localités libérées, de terroristes éliminés et de réfugiés ayant regagné leur domicile auraient été également insérés dans ce rapport. Tous les éléments présentés dans le rapport sont accompagnées de cartes de tous les endroits ayant fait l’objet de frappes de la coalition internationale. 

                    Ce Livre blanc a été élaboré par les ministères russes de la Défense et des Affaires étrangères, épaulés par des experts de l’Institut d’études orientales de l’académie des sciences de Russie.


                  • njama njama 8 novembre 2016 10:44

                    @tab
                    Ce Livre blanc a été élaboré par les ministères russes de la Défense et des Affaires étrangères, épaulés par des experts de l’Institut d’études orientales de l’académie des sciences de Russie.
                    D’après les estimations faites par Moscou, plus de 16 000 personnes sont décédés dans les attaques perpétrées par l’opposition dite « modérée ». « Entre février et septembre, les groupes d’opposition qui auraient dû être contrôlés par les Etats-Unis ont commis 2 031 violations du cessez-le-feu, tuant 3 532 militaires et 12 800 civils »
                    http://french.almanar.com.lb/76943


                  • izarn izarn 8 novembre 2016 19:17

                    @tab
                    D’aprés un général américain, les rebelles se comptent sur les doigts d’une main....
                    Vous etes un drogué des merdias.


                  • izarn izarn 8 novembre 2016 19:20

                    @tab
                    Mais pauvre andouille, ce n’est pas qu’une phrase de Fabius ! Hollande a pour de bon fournit des armes à Al Quaida ! Et meme mieux, des militaire français sont aller former les jihadistes !
                    Ouvre les yeux ! Ce n’est pas du complotisme, mais la réalité !


                  • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 03:02

                    Bientôt les terroristes ne seront, avec vous, même plus responsables d’appuyer sur la gachette.

                    @tab
                    Il faut quand même les comprendre, ces chers terroristes. Imaginez que vous soyez à Raqqa, un couteau à la main avec devant vous un type entravé dans une chemise rougeâtre, est-ce que vous ne lui couperiez pas la gorge ? La puissance de l’impérialisme américain est telle qu’en pareille circonstance, il est impossible de résister. Ce n’est pas lui qui égorge, c’est l’Occident criminel, c’est vous, c’est moi.
                    Vous allez me dire que dans cette situation, vous diriez : NON, trop c’est trop, je refuse, dût-il m’en coûter la vie. Mais c’est que vous êtes un homme libre, un colonisateur. Ceux qui vivent dans ces régions anciennement colonisées sont et resteront toujours nos esclaves : ce ne sont pas des hommes, et s’ils commettent des horreurs, c’est parce que nous l’avons bien voulu, parce que nous y consentons. C’est ce que la plupart des islamo-gauchistes approbateurs de cet article infâme vous expliqueront en long et en large. Dans leur esprit, même si l’Occident n’a plus de colonies, il continuera toujours à tirer les ficelles de l’histoire pour des peuples éternellement irresponsables. On se croit très « à gauche », mais on continue quand même à penser qu’on reste le maître du monde. C’est tout à la fois excessivement bête mais bien rassurant.


                  • JL JL 10 novembre 2016 10:24

                    @Christian Labrune
                     

                     ce commentaire de 03.02 est bien emberlificoté : il peut se lire de deux manières différentes et antinomiques. Seriez vous en train d’opérer un retournement de discours ? A moins que vous ne soyez vraiment pas capable de faire lieux dans la clarté ? Ou bien c’est l’effet du sommeil ?
                     

                  • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 12:25

                    @JL
                    Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un homme libre fait ce qu’il veut, et ne fait pas ce qu’il ne veut pas. Comme le disait Tab, le type qui appuie sur la détente de sa kalachnikov, rien ne l’oblige à le faire. S’il le fait, ce ne sont pas ses « chefs » qui sont responsables, c’est lui. Il ne pourra jamais tenir le discours des nazis à Nüremberg, qui alléguaient que tout ce qui était arrivé dans les camps n’était pas pas de leur faute, qu’ils avaient « reçu des ordres ».
                    Aucun raisonnement philosophique ne peut autoriser l’exploité ou le colonisé à massacrer des innocents. Camus avait très clairement posé le problème dans « Les justes ». Sartre, à l’époque où il commençait à devenir tout à fait gâteux, avait développé, dès la préface des « Damnés de la terre » une justification du terrorisme qui ne tient absolument pas debout. Comment justifier par exemple le massacre des athlètes d’Israël aux jeux olympiques du début des années 70 par les « Palestiniens » de Septembre noir ? Non seulement massacre, mais tortures atroces : l’un des athlètes, on ne l’aura su que plus tard, avait été émasculé. Il est vrai que tout cela se passait en Allemagne, un pays qui avait été cher, durant la guerre, au mufti de Jérusalem ami de Heinrich Himmler, organisateur de la solution finale, et ces terroristes qui étaient les héritiiers de son idéologie génocidaire pouvaient penser qu’ils bénéficieraient là-bas d’une certaine « compréhension ». De fait, l’Allemagne de l’époque n’aura vraiment pas été à la hauteur, dans le traitement policier de cet épisode atroce.
                    Ce que j’expliquais, c’est que les islamo-gauchistes, comme l’auteur de cet article, quand ils expliquent les exactions des djihadistes par je ne sais quel colonialisme dont leurs ancêtres auraient été les victimes, montrent implicitement qu’ils ne les considèrent pas comme des hommes libres. Leur « explication » n’est que le dernier prolongement des pires conceptions du colonialisme.
                    Il y a bien d’anciens colonisés dans le monde qui ne se comportent pas de cette manière. La Chine du XIXe siècle peut à bon droit se plaindre des guerres de l’opium et des traités inégaux, d’une politique européenne de l’époque qu’on peut et qu’on doit légitimement critiquer. Mais les Chinois ne passent pas leur temps à nous renvoyer à la gueule le sac du Palais d’été, qui fut pourtant une horreur. Les Japonais forcés de s’ouvrir au commerce international après l’intervention des canonnières du Commodore Perry, et plus tard salement bombardés à Hiroshima et Nagasaki auront su tourner à leur avantage les apports de l’Occident et tourner la page au lieu de cultiver la haine et le ressentiment.
                    J’espère avoir été cette fois un peu plus clair. On peut toujours améliorer un texte, mais je crois surtout que l’ironie, sur ce site, est de moins en moins comprise. A la fin de cette page, j’ai écrit un long texte qui dit la chose suivante : cet article m’a fait comprendre que nous autres Français sommes les pires salauds qui soient dans ce monde. Par conséquent, pour expier,, je pars demain pour Raqqa et je me fais jihadiste. Allah akbar ! Bien des indices font entendre qu’on est dans l’ironie, mais je vais quand même devoir préciser.


                  • JL JL 10 novembre 2016 12:40

                    @Christian Labrune
                     

                     vous enfilez des perles : une vraie, une fausse, une vraie une fausse, ..
                     
                     Rien de nouveau donc.

                  • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 15:29

                     vous enfilez des perles

                    @JL

                    oui, et la prochaine fois, pour gagner du temps, je tiendrai compte de ce vieux précepte :
                    « nolite mittere margaritas ante porcos »


                  • njama njama 7 novembre 2016 15:39

                    @Philippe Nadouce
                    « il faut revenir 40 ans en arrière, à la fin de l’ère soviétique, lorsque Moscou décide d’envahir l’Afghanistan. »
                    C’est effectivement ce que l’on faisait croire, mais il n’en était rien.

                    Brzezinski : « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes … »
                    par Zbigniew Brzeziński

                    Zbigniew Brzezinski : Oui. Selon la version officielle de l’histoire, l’aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c’est-à-dire après que l’armée soviétique eut envahi l’Afghanistan, le 24 décembre 1979.

                    Mais la réalité gardée secrète est tout autre : c’est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là j’ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu’à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des Soviétiques.

                    http://www.voltairenet.org/article165889.html

                    voir aussi : Guerre d’Afghanistan 1979

                    Contexte et déroulement

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Afghanistan_(1979-1989)#Contexte_et_d.C3.A9roulement


                    • njama njama 7 novembre 2016 15:42

                      @Philippe Nadouce
                      Les « Afghans », des terroristes créés par nos soins

                      par Washington plus exactement

                      « Tea-party » à la Maison Blanche avec les islamistes talibans :
                      la légende de cette photo qui a été récemment retirée de quelques sites est :
                      Ronald Reagan rencontre les moudjahidines (talibans) en 1985 : « Ces hommes sont l’équivalent des pères fondateurs des États-Unis. »

                      https://politicalfilm.wordpress.com/2013/04/08/parry-vs-hanks-re-afghanistan/reaganmeetstalibanwhitehouse/

                      En 1982, le président Ronald Reagan a même dédié la navette Columbia aux « combattants de la liberté », les islamistes appuyés par les États-Unis en Afghanistan, à savoir Al-Qaïda et les talibans.

                      « Columbia représente les plus grandes aspirations de l’Homme dans le domaine de la science et de la technologie au même titre que la lutte du peuple afghan représente les plus grandes aspirations de l’Homme à la liberté. »

                      https://www.youtube.com/watch?v=uqZ-ToXjCz0


                      • epicure 7 novembre 2016 18:42

                        @njama

                        ces combattants de la liberté, qui opprimaient les femmes qui voulaient se libérer, qui ne supportaient pas les avancées progressistes du gouvernement afhgan pro soviétique.

                        Ces mêmes défenseurs de la liberté qui condamnent à mort des gens pour des délits d’opinion religieuse (apostasie, blasphème, etc... ).


                      • izarn izarn 8 novembre 2016 19:25

                        @njama
                        ...Ce n’est pas la navette qui a explosé ?
                         smiley
                        Désormais c’est le spoutnik qui envoie les ricains dans l’espace !
                         smiley
                        Sacré Reagan ! Quel farceur avec sa guerre des étoiles !


                      • izarn izarn 8 novembre 2016 19:29

                        @izarn
                        En fait le Soyouz....Les ricains sont en train de refaire un vieux vaisseau à polo.
                        Rien ne vaut les vieilles recettes....


                      • zygzornifle zygzornifle 7 novembre 2016 15:52

                        Charlie, Bataclan, Nice ..... Ou et quand frappera Daesh maintenant que ça bombarde grave en Syrie ?


                        • Hermes Hermes 7 novembre 2016 16:51

                          @zygzornifle

                          Evitez Bercy... On a coincé un fiché S qui faisait voler un drone dans le coin. smiley


                        • izarn izarn 8 novembre 2016 19:35

                          @zygzornifle
                          Ce n’est pas Daesh qui frappe. Daesh ce n’est qu’un masque...
                          Cherchez ailleurs...


                        • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 16:44

                          foutaises habituelle d’un éduqué collaborateur bien intégré dans le melting pot apatride.


                          Les djihadistes ne font pas la guerre a l’état français et a ses dirigeants, ils n’attaquent aucun symboles régaliens.
                          les djihadistes haïssent une société ou les gens vont dans la mixité au stade dans les cafés dans les salles de concert ou voir un feu d’artifice les djihadistes haïssent nos sociétés occidentales « que je conçois imparfaites » .Djihadistes reçoivent le renfort intellectuels de petits bourgeois éduqués pour lesquels tout est égal .L’auteur est invité a rester dans un Londres ou malgré le brexit les tribunaux coraniques pourront bientôt œuvrer en toute sérénité .On rappelleras utilement que l Angleterre est un de ces merveilleux pays tolérant ou la police n’a pas réagit aux viols de petites anglaises blanches au motifs que dénoncer les auteurs aurait stigmatisé la communauté mâle pakistanaise. Nos pays crèvent de donneurs de leçons éduqués 
                          prêt a la dhimmitude et a la soumission .Si l’islamisme gangrène nos sociétés c’est grâce a la permissivité intellectuelle de nos élites éduqués.Je suis de ceux qui souhaites ardemment que le jour
                          ou nos élites politiques devront rendre des comptes l’on n’oublie pas leurs collabos diplômés ! 

                          asinus : ne variatur

                          • OMAR 7 novembre 2016 17:07

                            Omar9

                            Il parait que le "Vel d’Hiv’ va ré-ouvrir ses portes.
                            De même que Drancy.
                            Par contre, je suis sûr et certain que le stand de tir de la foire du Trône a dû faire relâche aujourd’hui...


                          • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 20:15

                            @tab
                            cher monsieur ,

                            ma fille mes fils et mes voisins mon cancérologue mon médecin de familles ect ont des diplômes pour lesquels je professe une courtoise déférence .Mais je ne doutes pas un instant que pour des individus tels que vous et l’auteur la toge universitaire est propice a des échines bien courbes !
                            je pense avoir été assez clair. Vous voudrez bien rompre la, mr Abarnou votre oiseux discours
                             pro-domo outre qu’il masque mal la vacuité de vos propos m’amène a penser fortement que les quelques modestes brevets qui sont miens surpassent de beaucoup le coût et l’utilité de vos études sponsorisées par la collectivité. 

                            asinus : ne varietur

                          • Ouam Ouam 7 novembre 2016 20:32

                            @OMAR

                            « Il parait que le »Vel d’Hiv’ va ré-ouvrir ses portes.
                            De même que Drancy.
                            Par contre, je suis sûr et certain que le stand de tir de la foire du Trône a dû faire relâche aujourd’hui..
                            ."

                             

                            Ca y est l’OMAR il se voit DEJA dans SON FUTUR smiley smiley 

                            Je sait que ca va se faire oh ! grand vizir, mais pas si vite tout de meme...

                            calme tes ardeurs et modères tes rêves, ce que tu écris c’est quand le grand Iznogoud aura le pouvoir suprème ... smiley


                          • francesca2 francesca2 7 novembre 2016 20:49

                            Bonjour Cova



                             « De l’autre côté l’adhésion frénétique à cette idéologie est aussi celle d la classe dirigeante ; les cinéastes, les artistes, les capitalistes, le professeurs, les cadres supérieurs, tout cela peu à peu entre dans l’orbite, et je crois qu’il faut tenir compte du phénomène remarquable de certaines époques : le goût d la mort chez les classes dirigeantes d’une société, la passion du suicide.Comme la noblesse à la fin de l’Ancien Régime. on adhère, avec répulsion et en attirant invincible, à ce qui doit vous mettre à mort. Les idées dominantes sont celles de la classe dominante, oui je veux bien ; mais il arrive que cette classe, par obsession du suicide, promeuve comme idéologie dominante ce qui est lui est le plus contraire, ce qui doit la condamner, la mettre à mort. »
                             
                            P.31 Jacques Elul « L’idéologie marxiste chrétienne ».1979



                          • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 21:07

                            @francesca2
                             absolument une réédition de 1789 ils dansent sur un volcan entendent le son d’un menuet quand dehors ça gueule la carmagnole , et nous serinent des « encore un instant monsieur le bourreau ».

                             il m’est hilarant de voir nos éminences sur leur remparts se demander ce que peu bien gueuler le peuple en train de cramer le pont levis !!!!
                            Le plus déprimant c’est leur suffisance , pardonnez le trivial j’en viendrais a prier pour que la parole passe au « camarade Beretta ».


                            vale 
                            asinus 

                          • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 21:42

                            @Robert Lavigue
                            mais mon cher , vous n’y pensez pas ; lire un autre diplômé fut il philosophe, amateur de science fiction et membre du collège de pataphysique ! pffff le petit thomas vas nous faire un collapsus !! 


                          • alinea alinea 7 novembre 2016 22:12

                            @covadonga*722
                            Vous conviendrez avec tab que l’idée de connaissance, de savoir ou de sagesse est étroitement liée, voire scellée aux diplômes !! smiley
                            ( excusez-moi covadonga, je sais que vous m’êtes hostile par tous les pores de vos neurones, mais depuis que je sais que vous aimez les chevaux, j’ai compris pourquoi, malgré cela, je vous lisais toujours avec un intérêt curieux et bienveillant !!)


                          • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 22:18

                            @alinea

                            covadonga*722 7 novembre 20:15

                            @tab
                            cher monsieur ,

                            ma fille mes fils et mes voisins mon cancérologue mon médecin de familles ect ont des diplômes pour lesquels je professe une courtoise déférence 

                          • alinea alinea 8 novembre 2016 09:55

                            @zardoz69
                            J’ai compris qu’il n’avait pas compris le rire !! c’était une hauteur vis à vis de tab, pas de covadonga ! mais c’est exact que cette connivence n’existe pas entre covadonga et moi, aussi ai-je fait une énorme maladresse.
                            Toutes mes excuses.


                          • izarn izarn 8 novembre 2016 19:44

                            @covadonga*722
                            Le jihadisme de Daesh est une manipulation de masse par le Capitalisme globalisé.
                            Il n’est pas issu du monde musulman d’origine.
                            Le seul truc nouveau qui en est sorti ; c’est la république islamique d’Iran...
                            Le reste c’est de la foutaise. De la propagande occidentale terroriste.
                            On le sait depuis l’Afghanistan des années 80.
                            Les USA font joujou avec le terrorisme pseudo-islamiste.
                            Ils ont crée un monstre Frankeinstein. Bien vu par le général Desportes...
                            En clair : C’est NOUS qui avons créé Daesh ! Pas les musulmans !


                          • tf1Groupie 8 novembre 2016 21:51

                            @izarn

                            Comme les Français ont créé Hitler et le nazisme ...


                          • ENZOLIGARK 14 novembre 2016 03:54

                            @OMAR ... , Bonghjornu , ... des trains sont deja prevus pour les maires , deputes , senateurs , juges , avocats , ministres , ( ex ) president ... RPRUMP$FNEELVUDIPCFPRGMOOOO............. a destination des piscines nucleaires pour un bain radioactif commun ... ! . Lieux non - communiques mais facile a trouver en gOOOloiserie  ! . ... АФФ ISS ... 


                          • OMAR 7 novembre 2016 16:53

                            Omar9

                            Bonjour Philippe : "...nous étions ceux qui commettaient les atrocités. Les bombardements d’hôpitaux, de marchés, d’écoles et de mosquées ; les massacres de foules paisibles (mariages, funérailles, etc.) se déroulaient plutôt « chez eux », en Éthiopie, au Nigéria, en Mauritanie, en Libye, en Afghanistan, au Soudan, au Yémen, en Syrie, en Irak, etc.« .

                            Et vous pensez que cela s’est arrêté ?
                            Que non, car 32 civils viennent de se faire massacrer par les ricains.
                            http://www.journaldemontreal.com/2016/11/07/afghanistan-lonu-enquete-sur-la-mort-de-32-civils-lors-de-frappes-americaines
                            Pire, les USA continuent de bombarder des civils et des innocents, et, comble de l’innommable, considèrent ces actes barbares comme de »simples erreurs« .
                            http://www.rfi.fr/ameriques/20160430-afghanistan-bombardement-hopital-kunduz-pas-crime-guerre-msf-rapport
                            Mais il n’y aura jamais de »Je suis Kunduz" en France ou en Occident.


                            • Le421 Le421 7 novembre 2016 18:30

                              @OMAR
                              Charité sélective bien française. Nous d’abord, les autres OSEF !!


                            • Ouam Ouam 7 novembre 2016 18:54

                              @OMAR :

                              pour quelqun écoutant RFI celle ci d’hier ou avant hier n’a pas pu t’échapper 

                              http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/05/un-soldat-francais-tue-au-mali-par-l-explosion-d-une-mine_5025879_3212.html

                              En quoi les Maliens sonts responsables des bombardements de qui que ce soit ? pourtant...

                               

                              « Le groupe djihadiste malien Ansar Dine a revendiqué vendredi soir l’attaque par l’intermédiaire son canal de communication, disant avoir visé « un véhicule » français sur la route qui mène à Kidal, un secteur sur lequel ils plantent régulièrement des engins explosifs. »

                              http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/11/05/un-soldat-francais-tue-au-mali-par-l-explosion-d-une-mine_5025879_3212.html

                               

                              Te passe les 3 ou 4 autres morts Maliens d’iil y à quelques jours par toujours les memes...(RFI)

                              Ma liste est tellement longue que j’ai depuis longtemps renoncé à la mettre a jour...

                              Et sur l’ensemble dela planete qui ne BOMBARDE PAS c’est la meme....

                              Donc que les frerres sallafs reglent leurs comptes avec les ricains, mais qu’ils lachent la grappe au reste de la planete.


                            • Le421 Le421 7 novembre 2016 18:29

                              Y’a quand même un petit détail qui me chiffonne.
                              Ne passe pas une journée en France, que dis-je, une heure, sans que tous les médias parlent d’attentats, terroristes, musulmans, policiers malmenés, coups de feu, etc...
                              Combien de milliers de morts, déjà ??
                              Sur 66 millions de français, il doit quand même en rester un peu...

                              Et hier, qu’entends-je ?
                              Désastre na tional !! Le tourisme (bientôt notre seule source de revenu !!) se casse la gueule en France.
                              Sans blague !!

                              Je me demande pourquoi, tiens, tellement je suis con.  smiley

                              Ah !
                              Je vois déjà ceux qui vont dire que je m’en fous, voire que je défends les attentats et leurs auteurs...
                              Mais bien sûr !!


                              • francesca2 francesca2 7 novembre 2016 20:51

                                @Le421


                                Mais bien sûr !! Et ce n’est pas une surprise, 421. 


                              • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 21:11

                                @zardoz69
                                 bonsoir ,

                                 « il se croit tellement malin » 

                                que voulez vous s’alliant aux barbus certain croient pourchasser leur ennemi de classe quand ils ne courent qu’après eux même tel un chien mordant sa queue .

                              • epicure 7 novembre 2016 18:30

                                Il suffit de savoir les raisons des frères kouachi pour savoir quelles sont les raisons des actions djihadistes : l’intolérance.
                                Les massacres sur les terrasses de café et au bataclan, sont aussi la preuve que leurs actions sont motivées par l’intolérance. Puisqu’ils tuent des gens qui font ce qu’ils interdisent là où ils ont le pouvoir.

                                Ce que disent à leur manière les collégiens ou lle new york times.

                                Daesh est une entreprise capitaliste, donc le capitalisme n’est pas le soucis de daesh.
                                Par contre la liberté des femmes, c’est un problème, la liberté des gens modérés et des mécréants, c’est un problème.

                                les massacres d’animistes, de bouddhistes, de chrétiens noirs, de mauvais musulmans, etc... ? mais ils sont les premiers à le faire, ce n’est donc pas ce qui les motive contre la France .


                                • epicure 7 novembre 2016 18:37

                                  Question à l’auteur :

                                  D’après toi c’est quoi la motivation de ces mêmes attentats quasi journaliers en syrie, irak, pakistan, au maghreb, au sahel , etc.... par ces mêmes terroristes contre des gens dans leur vie quotidienne ?
                                  Occidentaux ou pauvres gens du tiers monde, ils ne font pas la différence.
                                  La seule différence qu’ils font c’est soumis ou non soumis à leur ordre.

                                  En fait tu leur prête des intentions qu’ils n’ont pas.
                                  Les faits parlent d’eux même.


                                  • foofighter foofighter 7 novembre 2016 22:16

                                    Moi je dis bravo à l’auteur, après avoir eu une grande frayeur à la lecture du titre et du « chapeau ». Je me suis dit : encore un article émotionnel qui va nous faire pleurer dans les chaumières, sans aucune introspection, à la veille de cet anniversaire.

                                    Eh bien c’est en réalité l’inverse, on a droit à un article réfléchi qui se pose les bonnes questions et qui remet les choses dans l’ordre, à savoir les terroristes initiaux (les pays Occidentaux) et ceux qui leur répondent (ceux que nous appelons « terroristes »). Les types le disent ouvertement sur leurs revues ou sites, comme Dabiq ou Inspire : ils appellent à frapper tel ou tel pays en réponse aux propres agissements de nos autorités en « terre d’Islam ». Lorsque nous frappons ou nous ingérons dans ces pays, nous y commettons des dommages collatéraux considérables. Eh bien de leur point de vue, le Bataclan est un dommage collatéral. Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, il y a une rationalité derrière ces attentats. Car si on considère qu’il n’y en a pas et que ces types sont des fous décérébrés, alors nous devons à plus forte raison considérer que nos dirigeants sont des psychopathes irrationnels qu’ils usent de la violence les premiers. Et ce n’est pas excuser ces types que de comprendre leurs motivations, Monsieur Valls. Car ne sommes-nous pas là - n’êtes-vous pas là - pour comprendre, sans tabou, et éviter que ça ne se reproduise ? Les déclarations et agissements de notre classe dirigeante vont pourtant à l’encontre du bon sens et de l’apaisement.

                                    Petite précision tout de même : sans vouloir mettre en avant les Russes, ils agissent initialement en Syrie dans le cadre du droit international, puisqu’à la demande du pays et de ses autorités en place. Nous sommes quant-à nous, autorités françaises, en dehors des clous puisqu’agissant en vertu de rien, si ce n’est à la demande d’autorités fictives non légitimes (enfin, au départ, car il ne reste plus rien du Conseil National Syrien et autres constructions improvisées de ce genre).

                                    Enfin, concernant le commentaire du collège Saint-Exupéry d’Amiens, en dépit de sa propension sur la fin à considérer que ces mal-nommés « terroristes » veulent répandre leurs préceptes religieux sur le monde, il n’en demeure pas moins beaucoup plus lucide que la petite phrase lénifiante du NYT.


                                    • Pomme de Reinette 7 novembre 2016 22:23

                                      @foofighter

                                      Nous sommes quant-à nous, autorités françaises, en dehors des clous puisqu’agissant en vertu de rien ....

                                      Renseignez-vous mieux au lieu d’écrire des inepties :

                                      Dans l’entretien accordé au Monde, Jean-Yves Le Drian a affirmé que « le cadre légal est l’article 51 de la charte des Nations unies qui porte sur la légitime défense ». Cet article précise qu’un Etat a le « droit naturel » de se défendre en cas « d’agression armée », jusqu’à ce que le Conseil de sécurité « ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales ».
                                      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/27/5-questions-sur-les-frappes-francaises-en-syrie_4773838_4355770.html#VbyIFX9jG7rtsMLS.99

                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 00:49

                                      @Michel Maugis


                                      allez, n’ayez pas peur.. un peu de courage.

                                      Vous êtes stupide ou quoi ?
                                      La légitime défense c’est celle d’un état dont les citoyens sont massacrés par des terroristes.

                                      Quand à vos propos esentialisateurs et profondément racistes, ils vous trahissent.
                                      Sans compter qu’ils sont la preuve d’une grande méconnaissance de l’histoire : les plus grands massacres et saccages ont eu lieu entre les peuples musulmans eux-mêmes, sans compter les conversions forcées à l’islam par le sabre et ses guerres de conquêtes impérialistes (sans oublier l’esclavagisme massif .... ).


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 01:06

                                      @Michel Maugis

                                      Juste un petit rappel en passant pour les incultes, la « Syrie », dont l’indépendance ne date que de 1946, a été pendant plusieurs siècles (après sa colonisation par les Omeyyades, les Abbassides et les Mamelouks) une colonie de l’empire ottoman, connu pour ses massacres de masse et génocides des populations non musulmanes vivant au sein de cet empire (mais également des minorités musulmanes « rebelles »).


                                    • njama njama 8 novembre 2016 09:13

                                      @Pomme de Reinette

                                      Vous prenez des raccourcis, je vous connaissais plus de rigueur intellectuelle. Un empire qu’il soit romain, ottoman, russe ou chinois est fait d’un ensemble de régions colonisées, vassalisées.

                                      Le démantèlement de l’empire ottoman commence avec la campagne d’Égypte de Napoléon en 1798 suivi par l’invasion de l’Algérie en 1830 ; celle de la Tunisie en 1831. Guerre franco-marocaine 1844 ; partition de l’Afrique entre nations européennes à la Conférence de Berlin en 1884. La conquête du Sahara Occidental en 1890. L’occupation française du Maroc en 1904.
                                      Déclaration de Balfour 1917 et création de l’État d’Israël 1948. J’en oublie certainement au passage ...

                                      Toujours les mêmes forces impérialistes à la manœuvre ...


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 09:24

                                      @njama

                                      C’est bien parce que vous manquez totalement de rigueur intellectuelle que vous ne comprenez rien.
                                      Car justement, le demantèlement de l’empire ottoman correspond à la décolonisation de tous les pays du levant et du moyen-orient et s’est soldé par l’indépendance de tous les pays que nous connaissons aujourd’hui qui s’est faite a peu près à la même époque.
                                      L’indépendance de l’état d’Israël participe de ce même mouvement de décolonisation et repose sur le même principe, qui est le principe N°1 des Nations Unis : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.


                                    • njama njama 8 novembre 2016 09:46

                                      @Pomme de Reinette
                                      N’inversez pas, la guerre d’Algérie 1830 c’est de la colonisation, celle qui prit en 1962 de la décolonisation.

                                      En pratique une idéologie politique en remplace une autre, pas sûr que cela fasse le bonheur des peuples, balkaniser / débalkaniser une vis (ou un vice ?) sans fin, éternel recommencement ...

                                      Dans votre logique nous sommes entrés en servitude puisque la création de l’Union Européenne n’est rien d’autre que la création d’un empire. sic !
                                      Je conçois que vous pourriez doter de ce que je dis, mais quand c’est Mr Barroso qui la dit lui-même j’ose espérer que vous n’allez pas me contredire.

                                      dans une conférence de presse :

                                      Barroso : European Union is ’non-imperial empire’
                                      https://www.youtube.com/watch?v=-I8M1T-GgRU

                                      traduction (à 4’08) : « Parfois j’aime comparer l’Union Européenne en tant que création, à l’organisation des empires. Nous avons la dimension de l’empire, mais il y a une grande différence. Les empires ont été habituellement bâtis par la force avec un diktat imposant du centre, sa volonté aux autres. Maintenant ce que nous avons est le premier « empire non-impérial ». Nous avons 27 pays pleinement décidés à fonctionner ensemble et mettre en commun leur souveraineté. Je crois que c’est une grande construction dont nous devrions être fiers. Au moins, nous à la Commission, nous en sommes fiers. »


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 10:07

                                      @njama

                                      Je vous parle du levant et du moyen-orient.
                                      Mais l’Algérie, c’était aussi une colonie de l’empire ottoman (La régence d’Alger, tout occupée à faire des razzias le long des côtes de la méditerranée), après avoir été envahie et conquise par les troupes de l’armée du prophète ... et tout cela pendant de longs siècles.
                                      Vous n’avez jamais entendu parler des pirates barbaresques et de la traite des esclaves européens ?

                                      Dans son ouvrage Christian slaves, muslim masters : white slavery in the Mediterranean, the Barbary Coast, and Italy, 1500-1800, Robert C. Davis4 estime que, depuis le début du XVIe au milieu du XVIIIe siècle, les seuls marchands d’esclaves de Tunis, d’Alger et de Tripoli ont réduit de 1 million à 1 250 000 chrétiens européens blancs en esclavage en Afrique du Nord (ces chiffres ne prennent pas en compte les Européens asservis par le Maroc et par les autres raiders et les esclavagistes de la côte méditerranéenne5). De plus, environ 700 Américains ont été esclaves dans cette région entre 1785 et 18156. L’analyse des statistiques douanières des XVIe et XVIIe siècles montre qu’entre 1450 et 1700, l’importation supplémentaire d’esclaves de la mer Noire par Istanbul s’élèverait à environ 2,5 millions7. De 1500 à 1650, le nombre d’esclaves européens blancs dépasse largement celui des noirs africains envoyés comme esclaves vers les Amériques8. Travaillant dans les carrières, les mines ou comme rameurs pour les pirates barbaresques, la vie des esclaves blancs en Afrique n’était pas meilleure que les pires conditions des esclaves noirs en Amérique9.

                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3%AAte_musulmane_du_Maghreb
                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gence_d%27Alger
                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Traite_des_esclaves_de_Barbarie


                                    • foofighter foofighter 8 novembre 2016 11:05

                                      @Pomme de Reinette

                                      Vous utilisez là le même argumentaire fallacieux brandi par les Etats-Unis pour envahir l’Afghanistan, puis l’Irak : on prétend être attaqué (ou menacé dans le second cas) et on s’autorise une « légitime défense ». Avant de frapper, encore faudrait-il réfléchir et savoir par qui (et - mais ça semble accessoire pour nos gouvernants - pourquoi) ? Si vous adhérez à une telle argumentation, vous devez alors considérer comme légitimes les guerres d’Afghanistan et d’Irak.

                                      Mais revenons à la Syrie : la France bombarde officiellement ce pays en réaction aux attentats commis en France (gageons qu’elle avait commencé avant, mais passons), sur un principe de « légitime défense ». Mais de quels attentats parle-t-on ? Ceux de janvier 2015 ? Ou ceux, de bien plus grande ampleur, de novembre 2015 ? Or, les frappes françaises en Syrie ont commencé officiellement en septembre 2015, un peu avant en Irak (mais à la demande des autorités irakiennes, et on retombe donc dans ce pays dans le cadre de l’intervention russe en Syrie).

                                      Par ailleurs, sur la base de cette légitime défense, il suffit de trouver un pays qui hébergerait des supposés terroristes pour s’autoriser à bombarder celui-ci. Pensez-vous donc que l’on puisse bombarder Molenbeek en Belgique (comme Zemmour l’avait d’ailleurs suggéré avec une ironie douteuse) ? On entre là dans la logique des frappes de drones américains sur des pays comme le Pakistan ou le Yemen, dangereuse dérive du droit à la « légitime défense », notion pour laquelle il est sage de se référer à l’interprétation qui peut en être faite en droit français par exemple, lequel impose :
                                      - une attaque actuelle, réelle et injustifiée
                                      - une riposte
                                      instantanée, nécessaire et proportionnée
                                      Or, si réponse française face aux terroristes de janvier et novembre 2015 a été instantanée, nécessaire et - tant bien que mal face à des gens qui veulent de toute façon mourir - proportionnée, que nous autorisons nous à aller bombarder un pays « susceptible » d’abriter des personnes « susceptibles » de préparer des attentats « susceptibles » de viser la France ? Là encore, c’est la logique américaine de la guerre d’Irak et des frappes de drones, excusez-moi de trouver cela contraire au droit international. Je vous rappelle au passage que l’ONU existe encore, et que le fait de ne pas trouver d’accord sur les résolutions proposées ne doit pas autoriser n’importe quoi en terme de réponse.

                                      Au delà du caractère légal ou non de ce type d’intervention, ce type de riposte, uniquement tactique, est de toute façon voué à l’échec. Cette « guerre contre le terrorisme » est déjà perdue, ne serait-ce que parce qu’elle dure depuis toutes ces années et qu’elle n’a fait qu’accroitre la menace. En réalité tout ceci est fort logique si on s’intéresse aux causes de ce terrorisme.
                                      Comme l’a si bien écrit Jacques Baud récemment (p119-120 du livre cité), " l’Amérique – comme les autres pays occidentaux qui l’imitent –

                                      n’a pas compris qu’on se situe déjà dans une logique asymétrique. En voulant montrer sa force, elle a montré sa faiblesse aux yeux des islamistes :

                                      a) en manifestant le fait qu’elle n’était pas disposée à mettre en jeu ses combattants (l’expérience de la Somalie est encore proche)

                                      b) parce qu’elle n’avait pas été capable de savoir d’où « venaient les coups » et

                                      c) parce qu’elle n’avait pas été capable de reconnaître son erreur

                                      Sans parler du fait qu’en frappant de manière aveugle des populations civiles, les Etats-Unis se plaçaient dans la même posture que les terroristes qu’ils voulaient combattre. "

                                      Ce faisant, perpétuant injustices sur injustices, l’Occident encourage malheureusement toujours davantage de candidats au djihad.


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 11:14

                                      @foofighter

                                      Vous utilisez là le même argumentaire

                                      Ce n’est pas un argumentaire, et ce n’est pas le mien, ce sont les propos du Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian, et c’est le droit de tout état dont les citoyens sont massacrés par une organisation terroriste qui le revendique.
                                      Apprenez d’abord à lire, vous vous épargnerez pas mal de diarrhée verbale sans intérêt.


                                    • Analis 8 novembre 2016 13:16

                                      @Pomme de Reinette
                                      Ce n’est pas un argumentaire, et ce n’est pas le mien, ce sont les propos du Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian, et c’est le droit de tout état dont les citoyens sont massacrés par une organisation terroriste qui le revendique.

                                      Toujours aussi mal inspirée, Pomme de Reinette. L’ « intervention » française en Syrie n’a en effet aucune base légale, le droit de défense invoquée par le criminel de guerre Le Drian étant du pur charabia juridique (qui il est vrai pourrait être avalisé par un juge servile, parce que servile, veul et colonialiste). Une organisation terroriste n’étant pas un État mais une sorte de gang, la lutte contre elle relève de l’opération de police, le droit de la guerre, avec les privilèges indus des États associés, ne s’applique pas. D’autant plus que dans le cas présent, la présence militaire française en Syrie, pays agressé par la France depuis des années, est parfaitement illégale. Si on veut à tout prix s’obstiner à parler de guerre (ce qui implique de reconnaître la nature étatique de l’EIIL), on devrait reconnaître qu’il s’agit d’une guerre d’agression, qui depuis 2010 est prise en compte dans la liste des infractions relevant de la CPI. Dans tous les cas, les décisions de Hollande d’ordonner l’exécution de chefs djihadistes relève de la Cour Pénale Internationale, pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres.


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 13:23

                                      @Analis

                                      Toujours aussi mal inspirée, Pomme de Reinette. L’ « intervention » française en Syrie n’a en effet aucune base légale

                                      Ce n’est pas vous qui faites les lois et ce n’est pas moi qui le dit mais le Ministre de la Défense.
                                      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/27/5-questions-sur-les-frappes-francaises-en-syrie_4773838_4355770.html

                                      Quand à le traiter de « criminel de guerre » pour protéger vos petits amis terroristes, c’est assez croquignolet ....


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 13:41

                                      @Michel Maugis


                                      Vous êtes d’une mauvais foi incroyable.

                                      Vous avez oublié le « e » à « mauvais » ... encore un qui a des problèmes avec les accords de genre .... Comme par hasard .... smiley

                                      Quand à votre discours guerrier, votre anti-américanisme primaire et vos fantasmes sur « ces soi disant « juifs » mais surement sioniste en ce pays illégal et illégitime qu’ est Israel. », ils en disent long sur votre racisme et votre antisémitisme atavique et certainement génétique ...
                                      CQFD.


                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 13:48

                                      @Pomme de Reinette « votre racisme et votre antisémitisme atavique et certainement génétique ... »

                                      Mais quelle bêtise ! smiley


                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 13:52

                                      @Pomme de Reinette « Ce n’est pas vous qui faites les lois et ce n’est pas moi qui le dit mais le Ministre de la Défense. »

                                      Oui, et avec ce genre d’argumentation il aurait aussi pu « légaliser » un bombardement sur Molenbeek. !


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 13:55

                                      @pemile

                                      Je ne fais que reprendre en les caricaturant les termes mêmes de Michel Maugis
                                      Je le cite : " c’est dans leurs gènes d’ européens racistes comme ces soi disant « juifs » mais surement sioniste en ce pays illégal et illégitime qu’ est Israel."

                                      Soyez plus attentif quand vous lisez car vos remarques partiales montrent bien de quel côté vous penchez, vous aussi ...
                                       smiley


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 13:57

                                      @pemile

                                      il aurait aussi pu « légaliser » un bombardement sur Molenbeek. !

                                      Pourquoi donc ? Une opération de police, de concert avec la police belge, suffit amplement.


                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 15:00

                                      @Pomme de Reinette « Je le cite »

                                      Ah ? Je ne vois pas trace de cette citation ?


                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 15:02

                                      @Pomme de Reinette « Pourquoi donc ? »

                                      Cet article 51 de légitime défense permet-il oui ou non de bombarder un territoire étranger sur lequel se trouvent des terroristes menaçant la France ?


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 15:05

                                      @pemile

                                      Ah ? Je ne vois pas trace de cette citation ?

                                      C’est normal, il a fait effacer tous ses messages à mon adresse, qui le trahissait trop, et trahissait trop ses obsessions antisémites.
                                      Y compris son dernier délire sur le « Juif Fabius » (sic) et ma réponse lui précisant qu’il ne l’était pas.


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 15:11

                                      @pemile

                                      Ah ? Je ne vois pas trace de cette citation ?
                                      Mais vous l’avez parfaitement vu quand vous m’avez répondu car elle était juste au-dessus de mon message, et je ne faisais que reprendre ses terme, ceux que je donne en citation.
                                      Et ce n’est pas par hasard que vous venez faire maintenant le joli coeur ou le soi disant candide, après avoir effacé les messages qui ridiculisait votre comparse ....
                                      C’est tellement gros !
                                      Vous prenez vraiment les gens pour des c*** .... smiley



                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 17:25

                                      @Pomme de Reinette "Et ce n’est pas par hasard que vous venez faire maintenant le joli coeur ou le soi disant candide, après avoir effacé les messages qui ridiculisait votre comparse "

                                      Faut vous soigner, vous partez dans une parano du complot !

                                      Et cet article 51, il permet de bombarder les terroristes cachés à Molenbeek ?


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 17:31

                                      @pemile

                                      Faut vous soigner, vous partez dans une parano du complot !

                                      Mais c’est bien sûr ..... L’hôpital qui se moque encore de la Charité .....  smiley
                                      Vous n’allez pas me faire croire que vous n’aviez pas lu les propos honteux de Maugis, le stal dégénéré avec son avatar de Bachar, qui s’est encore lâché dans ses obsessions antisémites.

                                      Quand à vos questions débiles, inutile d’insister, je n’y répondrais pas.


                                    • pemile pemile 8 novembre 2016 19:07

                                      @Pomme de Reinette « inutile d’insister, je n’y répondrais pas. »

                                      Comme vous êtes bien incapable d’argumenter face aux propos de foofighter.


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 19:24

                                      @pemile

                                      Quand vous me citez, mettez au moins la phrase complète : « Quand à vos questions débiles, inutile d’insister, je n’y répondrais pas. »

                                      Ca vaut pour le reste des âneries logorrhéiques et sans intérêt que l’on peut lire ici.


                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 19:46

                                      @tab

                                      Ce type est tellement ordurier et grossier qu’il s’est disqualifié depuis longtemps.
                                      De plus il est lâche et piteux, il a fait effacer ses messages et mes réponses ...
                                      Quel Tartuffe !
                                      Il y a de beaux cas sur ce site tout de même ... on se croirait au zoo ....  smiley


                                    • Rik.D Rik.D 8 novembre 2016 22:42

                                      @Pomme de Reinette

                                      Bonsoir,

                                      « Apprenez d’abord à lire, vous vous épargnerez pas mal de diarrhée verbale sans intéret »

                                      Votre réponse à foofighter est difficilement compréhensible.

                                      Vous affirmez dans un premier temps qu’il se trompe, et vous produisez la source qui - selon vous - le contredit : 

                                      « Renseignez-vous mieux au lieu d’écrire des inepties :

                                      Dans l’entretien accordé au Monde, Jean-Yves Le Drian a affirmé que ... »

                                      Alors que votre interlocuteur se fend d’un long commentaire solide et argumenté, qui déconstruit totalement la parole de Le Drian, vous faite preuve d’une relativité fallacieuse :
                                      > ce n’est pas mon propos > c’est celui du ministre de la justice> je crois que c’est la vérité> je n’ai donc pas a vous répondre autre chose que : « Ce n’est pas un argumentaire, et ce n’est pas le mien, ce sont les propos du Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian »

                                      Si vous faites votre ces propos pour contredire foofghiter, alors vous ne pouvez vous en défaire quand ceux ci sont mis a mal. 
                                      Vous devez donc répondre honnêtement et évitez les déclarations du style « Apprenez d’abord à lire », car il ne s’agit pas d’apprentissage de la lecture ici madame, mais bien d’intégrité et de probité intellectuelle. 




                                    • Pomme de Reinette 8 novembre 2016 23:24

                                      @Rik.D

                                      La seule réponse « honnête » aux arguties de ceux qui veulent protéger leurs petits copains les terroristes islamo-fascistes qui viennent massacrer nos civils, ça serait un bon direct du gauche dans les gencives.


                                    • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 02:34

                                      L’indépendance de l’état d’Israël participe de ce même mouvement de décolonisation et repose sur le même principe, qui est le principe N°1 des Nations Unis : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

                                      @Pomme de Reinette
                                      Je n’ai que deux mains pour applaudir. C’est bien dommage !


                                    • JL JL 10 novembre 2016 10:24

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       les personnes qui voient ici quelqu’un plaider en faveur des égorgeurs sont manifestement, ou bien paranoïaques ou bien fauteurs de troubles. D’une manière ou d’une autre, ce sont des individus qui cultivent la haine.
                                       
                                      ps. Envoyer des directs du gauche dans les gencives d’autrui est généralement le fait d’individus mâles et gauchers.

                                    • Pomme de Reinette 10 novembre 2016 22:59

                                      @JL

                                      Tiens , le collabo qui fait dans son pantalon est de sortie .... quelle surprise !! smiley


                                    • JL JL 11 novembre 2016 08:53

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       ’’Tiens , le collabo qui fait dans son pantalon est de sortie .... quelle surprise !! ’’
                                       
                                      Incontestablement le post le plus haineux en même temps que le plus inique d’Agoravox depuis sa création.
                                       
                                       A quoi reconnait-on un paranoïaque ? Demandez à Pomme de reinette : il lui suffira de faire son auto-portrait.
                                       
                                      ps. la  trop récente corruption par PDR des émoticons m’en interdit l’usage. Et d’ailleurs, il n’y a pas de quoi rire ni même ironiser : la paranoïa de PDR une triste réalité.


                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 09:19

                                      @JL

                                      le post le plus haineux en même temps que le plus inique d’Agoravox depuis sa création.

                                       smiley smiley

                                      Pauvre petit collabo !


                                    • JL JL 11 novembre 2016 09:41

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                      de quoi le nazisme est-il le nom ?
                                       
                                      Un nazi est typiquement celui qui peut dire : ’’plus nos crimes seront odieux, et moins les gens y croiront’’’.

                                      C’est quelqu’un qui est au-delà de se prévaloir de ses turpitudes : il se prévaut de ses crimes, s’en enorgueillit, s’en fait une gloire et un commerce.

                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 09:46

                                      @JL

                                      Tout à fait votre portrait !! smiley

                                      PS : n’oubliez pas de prendre vos petites pilules roses ce matin, papy, et allez respirer un grand bol d’air, vous allez encore vous étouffer dans votre rage de nazillon frustré !


                                    • JL JL 11 novembre 2016 10:01

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       tout l’art du diable c’est de nous faire croire qu’il n’existe pas ; et celui du néo-nazi, de faire croire que le nazi c’est l’autre.
                                       
                                       Vous êtes démasqué, pomme, ou devrais-je dire : démasqués.

                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 10:06

                                      @JL

                                       Vous êtes démasqué, pomme, ou devrais-je dire : démasqués.

                                       smiley C’est cela Mr Concombre ....

                                      Mais dites .... ça doit sérieusement manquer de distraction à la maison de retraite  : vous devriez faire une réclamation à la gentille infirmière !!


                                    • JL JL 11 novembre 2016 10:12

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       le fait de railler les personnes au motif de leur grand âge est du même ordre que le racisme et l’antisémitisme : un mélange de bêtise et de haine.
                                       
                                       Vous n’avez donc aucun respect intergénérationnel ? Saviez vous que c’est typiquement pervers, ça ?

                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 10:16

                                      @JL

                                      Avec le grand âge vient en général la sagesse ... et c’est loin d’être votre cas !
                                      Vous êtes un grand projectif.
                                      Un pauvre paranoïaque qui prend tout au premier degré et qui adore insulter dès potron minet !

                                      Ca se soigne .....  smiley


                                    • JL JL 11 novembre 2016 10:25

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       je suis encore trop jeune pour prétendre être sage.
                                       
                                       Mais pour votre gouverne, sachez que le second degré comme l’humour avec des inconnus ne sont pas à la portée du premier venu : c’est faire preuve d’une grande bêtise que de se plaindre de n’être pas compris quand on est seulement désapprouvé.
                                       


                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 10:32

                                      @JL

                                       je suis encore trop jeune pour prétendre être sage.

                                      Je ne vous le fait pas dire ! smiley
                                      Mais pas d’inquiétude à avoir, j’adore votre « désapprobation » matutinale tant elle est révélatrice et vous couvre de ridicule !

                                    • JL JL 11 novembre 2016 10:49

                                      @Pomme de Reinette
                                       

                                       je vais arrêter de vous répondre : j’aurais peur d’être accusé de me complaire dans la fréquentation du vice.
                                       
                                       Tenez vous le pour dit.

                                    • Pomme de Reinette 11 novembre 2016 10:57

                                      @JL

                                       je vais arrêter de vous répondre : j’aurais peur d’être accusé de me complaire dans la fréquentation du vice.

                                      Meuh non .... vous ne pouvez pas vous en empêcher petit canaillou ! smiley


                                      Tenez vous le pour dit.
                                      Vous mollissez ....  smiley


                                    • Rik.D Rik.D 11 novembre 2016 21:29

                                      @Pomme de Reinette

                                      « La seule réponse « honnête » aux arguties de ceux qui veulent protéger leurs petits copains les terroristes islamo-fascistes qui viennent massacrer nos civils.. »

                                      C’est ça votre réponse ???
                                      Quel est donc le propos de foofighter qui fait de lui un défenseur des « islamo-fascistes » ?

                                      Je me demande bien ce que vous cherchez en intervenant sur AVox, car vous évitez - de manière patente - le débat.

                                      N.Chomsky, un défenseur de terroristes ? : 

                                    • agent ananas agent ananas 8 novembre 2016 09:02

                                      Pour preuve, les délires de l’ancien ministre Luc Ferry dans Le Figaro, ... il tonne et adjure de : « résister aux collabos islamo-gauchistes »
                                      Lesquels ? Lolo le Fab « al-nusra fait du bon boulot » ?


                                      • tf1Groupie 8 novembre 2016 09:49

                                        Ce qui est plutôt rassurant c’est que ce texte ne rencontre pas une grande adhésion.


                                        • alanhorus alanhorus 8 novembre 2016 10:19

                                          Quelques documents disponibles prouvant que le bataclan est un false flag et que des acteurs de crise furent payés pour faire croire que c’était le « terrorisme musulman » qui était responsable.
                                          https://www.youtube.com/watch?v=h3OAfznx_RY
                                          Paris False Flag : Bataclan Eyewitness Hoax Actor Ginnie Watson
                                          https://www.youtube.com/watch?v=cjvPj7WAX7A
                                          The Truth About The Paris Terrorist Attack
                                          Stefan Molyneux
                                          https://www.youtube.com/watch?v=aEp3KqDLQrA
                                          0:35 / 9:40
                                          The stage of Crisis Actors nothing close to Bataclan pt 1
                                          https://www.youtube.com/watch?v=Umn5Jvv1ZxQ
                                          Ken O’Keefe - Excellent !!! — Paris False Flag
                                          https://www.youtube.com/watch?v=1gsuoMkehr0
                                          Top 10 Proofs The Paris Attacks are Likely a False Flag Event

                                          Le « terrorisme Musulman » semble être en réalité une marionnette fabriquée par la CIA.


                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 novembre 2016 11:10

                                            Le titre de l’article est juste mais comme la Vérité sur le TERRORISME n’est jamais dite... 


                                            Alors oui, le « 11 septembre français » aura les mêmes conséquences désastreuses pour la France que celles qui ont conduit au déclin de l’Empire des Visages Pales après le complot universel du « 11 de merde » !

                                            Il y aura dans le prochaines heures un cirque électoral en Amérique, mais il n y aura « RIEN DE NOUVEAU A L’OUEST », tant que « L’EST » est diabolisé et tant que la guerre occidentale continue à se dérouler aux pays des zzzzarabes !

                                            TANT QUE LE MONDE ENTIER NE RECONNAIT PAS QUE LE TERRORISME EST L’AFFAIRE DES RÉGIMES HORS LA LOI CRÉES, SOUTENUS ET MAINTENUS EN PLACE DURABLEMENT PAR LES ETATS TERRORISTES OCCIDENTAUX, ALORS LE MONDE NE S’ARRÊTERA PAS DE S’ENFONCER DANS LA MÉDIOCRITÉ ET D’ALLER AU DIABLE !!! 

                                            • pemile pemile 8 novembre 2016 13:00

                                              Au mémorial de Caen le samedi 26 novembre

                                              Colloque « Les enjeux de la Syrie et de sa région », le programme :

                                              http://www.memorial-caen.fr/images/evenement/programme-colloque-syrie.pdf


                                              • soi même 8 novembre 2016 13:18

                                                ( Le premier anniversaire des massacres du Bataclan devrait être le moment d’une réflexion profonde sur les événements terribles qui s’annoncent si nous continuons t’attiser des conflits qui nous mènent vers la guerre totale. )

                                                Cela fait déjà un siècle que la guerre Total a débuté, malheureusement aujourd’hui nous sonnes toujours dans sa continuité. A vrais dire politiquement presque personne ne souhaite que l’on trouve une Paix Honorable car elle fait marcher le business  du monde.


                                                • moderatus moderatus 8 novembre 2016 14:34


                                                  Bonsoir Phillipe.

                                                  J’ai rarement lu un réquisitoire aussi violent contre l’Occident et la France en particulier.

                                                  Cependant votre vécu, votre expérience et votre métier auraient du vous inciter à plus de retenue, ne pas tout dépeindre en noir et blanc, d’un côté les bons et de l’autre les méchants.
                                                  vous êtes bien placé pour savoir que cette attitude n’est pas recevable.

                                                  l’histoire de la France a c’est vrai, mais c’est identique pour l’Histoire de tous les pays, des périodes sombres et critiquables, mais il y a tant de choses admirables dans notre vieux pays que j’aime, ce qui n’a pas l’air d’être votre cas, c’est un pays avec un passé tellement riche, il a été longtemps le phare du monde, ne l’oubliez pas,que son roman je l’adopte sans problème.

                                                  Je suis d’accord sur un point important , je vous l’accorde la politique ’interventionniste qui est menée par la France depuis 30 ans.
                                                  Mais l’histoire de notre pays ne se résume pas à cette période

                                                  Il y des choses vraies dans votre article, mais excusez moi de vous le dire, tellement d’erreurs et de partialité qu’il est impossible d’en faire une critique concise.Cela nécessiterait une réponse aussi longue que votre article.

                                                  cordiales salutations


                                                  • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 02:05

                                                    CONFITEOR

                                                    Je suis un Européen ; j’allais préciser : un Français. Cependant, après la lecture de cet intéressant article, je sens bien que cela ne suffit guère. Il faudrait sans doute que, conformément à la formule désormais bien connue du Calife Abou Bakr al-Bagdadi, je dise plutôt « un de ces SALES Français » qu’il convenait, tout le monde s’en souvient probablement, d’exterminer par n’importe lequel des moyens dont on pouvait disposer.

                                                    Quand j’avais lu l’injonction du Calife, dont résultent un certain nombre de massacres, dont celui du Bataclan, cela m’avait immédiatement rappelé les versets 4 et suivants de la neuvième sourate, celle qui porte sur la question du repentir. Je m’étais dit : c’est l’islam, l’islam le plus pur, celui que devaient pratiquer les compagnons de Mahomet, ces fameux « salaf », et j’avais trouvé que cet islam était décidément une véritable horreur, bien propre par ses effets, quand il est vraiment pris au sérieux, à susciter les plus grandes craintes des koufar que nous sommes. On a tout de suite dit qu’ils étaient « islamophobes », ces mécréants, mais quand on voyait ce qui venait d’arriver à ceux du Bataclan ou a d’autres qui consommaient à quelques terrasses de l’Est parisien, mon sentiment était qu’ils n’avaient peut-être pas tort de l’être, c’est-à-dire d’avoir peur et de prendre leurs jambes à leur cou dès qu’ils verraient désormais un de ces soldats d’Allah muni de sa kalachnikov.

                                                    J’avais passé une partie de mon existence à enseigner les lettres devant des classes souvent composées d’élèves de toutes origines, souvent lointaines, auxquels j’avais essayé de transmettre une culture qui était me semblait-il, quoique de langue française, susceptible d’apporter à tous quelque chose de vraiment précieux du fait de son universalisme même. Sans doute, en considérant l’histoire dans une perspective critique dès la période des Lumières, plusieurs auteurs avaient-ils beaucoup critiqué ce qui avait pu se passer dans notre beau pays dans le courant des siècles précédents, mais je pensais encore très naïvement que tous les peuples traînaient bien des casseroles, et, fort stupidement - et même lâchement, je le confesse !-, je m’en faisais une raison.

                                                    Cet article m’éclaire enfin. La France est un véritable pays de salauds. Certes, elle n’a pas inventé le colonialisme : les conquêtes arabes, dès leXIe siècle, sous les Abbassides, s’étendaient de l’Espagne jusqu’aux rives de l’Indus, et les mêmes Arabes arrivés, plus tard à Jérusalem au temps des conquêtes d’Omar (VIIe siècle), n’avaient pas hésité un seul instant à édifier, par haine du judaïsme, des mosquées sur ce qui restait des ruines du second temple, mais tout cela n’était pas grand chose, comme nous l’apprend la Nouvelle Histoire revue et corrigée par l’UNESCO, en comparaison de cette série de crimes atroces commis par la France au cours des âges et dont cet admirable et courageux article dresse une liste qui achève de nous accabler.

                                                    Abou Bakr al-Baghdadi avait donc parfaitement raison. Nous sommes bien, effectivement, ces « sales Français » qu’il condamnait à mort, et nous méritons amplement ce qui nous arrive. Merci à l’auteur de m’avoir si lumineusement éclairé. Dès demain, je vais essayer de trouver une kalachnikov, acheter plusieurs volumes des œuvres d’Alain Badiou et d’Aimé Césaire(*) , qui achèveront de m’instruire sur la route de Raqqa où j’espère pouvoir arriver avant qu’il ne soit trop tard. Je ne vois aucun autre moyen d’expier la sale existence de sale Français que j’aurai menée jusqu’à ces derniers temps. J’espère que je ne serai pas le seul à partir. Allah akbar !

                                                    (*) Je ne puis jamais écrire le nom d’Aimé Césaire sans être violemment ému au souvenir de notre ancienne Garde des Sots : c’était apparemment le seul auteur qu’elle eût jamais lu, mais quel auteur ! Je sentais bien alors qu’il y avait là quelque chose de tout à fait sacré et précieux, une sorte de Bible ; j’étais déjà sur le chemin de Damas, certes, mais c’était avant l’illumination qui devait enfin, ce soir, me faire tomber de mon ordinateur. Enfin je vois, je crois, je suis désabusé. Allah akbar !


                                                    • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 12:36

                                                      PRECISION

                                                      Pour ceux qui ne savent pas lire, et ils sont nombreux sur AgoraVox, (je viens encore une fois de devoir le constater : voir un autre message plus haut) je tiens à préciser que l’intervention ci-dessus, qui paraît faire l’éloge d’un « admirable et courageux article » est ironique du début à la fin. Et il va de soi que si je prenais demain le chemin de Raqqa, ce serait pour y contribuer à l’écrasement définitif de l’état coranique.
                                                      Ce que j’entendais montrer par ce procédé, c’est qu’un imbécile immature lisant l’ignoble réquisitoire contre la France qu’on peut voir tout en haut de cette page pourrait se croire fondé, muni d’une kalachnikov, à rééditer les exploits jihadistes de Charlie Hebdo, du Bataclan ou de Nice. Il y a là un encouragement implicite mais sans équivoque..
                                                      J’en ai vraiment ras-le-bol de lire sur AgoraVox de telles insanités.


                                                    • Ben Schott 10 novembre 2016 12:43

                                                      @Christian Labrune
                                                       
                                                      « J’en ai vraiment ras-le-bol de lire sur AgoraVox de telles insanités. »
                                                       
                                                      Est-ce que vous savez qu’on s’en fout complètement de vos états d’âme ?
                                                       


                                                    • Pomme de Reinette 10 novembre 2016 13:00

                                                      @Christian Labrune

                                                      J’en ai vraiment ras-le-bol de lire sur AgoraVox de telles insanités.

                                                      Vous n’êtes pas le seul !
                                                      Ce genre d’article est une véritable insulte aux victimes de ces attentats monstrueux et un ramassis de tous les poncifs de la haine anti-occidentale.


                                                    • Massada Massada 10 novembre 2016 13:12

                                                      @auteur

                                                       
                                                      Vous auriez du terminer votre article par un remerciement aux terroristes d’avoir fait payer les français pour tous les crimes qu’ils ont commis.
                                                      Ces terroristes ont contribué à laver votre mauvaise conscience et votre sentiment de culpabilité.
                                                       
                                                      « C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute. »
                                                       
                                                      Dommage qu’ils n’étaient pas palestiniens, votre contrition n’en aurait été que plus grande, mourir en martyr pour une cause si romantique.


                                                      • Philippe Nadouce Philippe Nadouce 10 novembre 2016 13:28

                                                        Bonjour et merci à tous et à toutes d’avoir pris le temps de lire mon article.

                                                        On me reproche beaucoup ma haine des Français ; c’est mal lire le texte.

                                                        Je parle de l’état français et de ses crimes, et de ceux de l’impérialisme dont la France fut et est encore coupable. L’ensemble des faits discutés dans ce texte ne sont pas l’effet de mon imagination ; ils sont TOUS dûment documentés. Les crimes de la France, voyez-vous, ne peuvent être niés et il faut en parler, ouvrir les consciences.

                                                        Quant à ceux qui regrettent que l’on salisse la France dans cet article ; qui puis-je ? Je ne peux travestir la vérité. Et elle est criante ! Je les laisse à leurs illusions d’appartenir à « une belle France », "un beau pays« , fort d’une »mission civilisatrice."

                                                        Quant à ceux qui m’accusent d’Islamo-gauchisme ; que puis-je leur dire ? C’est leur opinion. Mais ce n’est pas la mienne. Je suis le premier à honnir les meurtriers sans cervelle, les bandits, les fascistes qui déshonorent la religion musulmane qui, pour moi, n’est ni mieux ni pire que les autres religions du livre. Religions dont je ne me réclame pas car je suis athée.

                                                        Merci encore pour l’intérêt que vous portez à ce texte.


                                                        • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 14:58

                                                          Je suis le premier à honnir les meurtriers sans cervelle, les bandits, les fascistes qui déshonorent la religion musulmane qui, pour moi, n’est ni mieux ni pire que les autres religions du livre.

                                                          @Philippe Nadouce

                                                          Pour étayer cette proposition que la religion musulmane « n’est ni mieux ni pire que les autres religions du livre » il conviendrait d’expliciter. Parler d’une religion « en soi », cela n’a pas beaucoup de sens. Les religions ne se signalent dans leur diversité à notre perception que par les effets qu’elles produisent sur ceux qui s’en réclament.

                                                          Entre 200 et 250 morts en France à cause de l’islam depuis deux ans. Combien d’attentats à imputer ici à des « bandits fascistes » se réclamant du judaïsme, du catholicisme, du protestantisme ? Le bouddhisme n’est certes pas une « religion du livre », mais pour faire bonne mesure, on peut bien l’ajouter aussi à la listes. Je viens d’évoquer quatre religions. Combien d’attentats ?

                                                          Je parlais plus haut de la « religion en soi ». A la limite, on pourrait comparer les textes fondateurs. Or le Coran, sur ce plan-là, et du point de vue de l’encouragement à la violence, n’a rien à voir avec la bible hébraïque ou les Evangiles, textes produits par des hommes faillibles, sur lesquels on pinaille depuis des siècles, et qui ne sont pas la parole m^eme d Dieu. C’est cela qui fait la différence essentielle et qui explique le danger très particulier de l’islam. Au reste, on ne devrait jamais s’autoriser à parler de l’islam sans avoir lu le Coran. Après une dizaine d’heures de nausée, on arrive au bout.

                                                           


                                                        • Massada Massada 10 novembre 2016 16:55

                                                          @Christian Labrune
                                                           

                                                          « Après une dizaine d’heures de nausée, on arrive au bout. »

                                                           
                                                          Jamais arrivé au bout, trop de répétitions, de menaces, de mauvais plagiats et de bêtises.


                                                        • Christian Labrune Christian Labrune 10 novembre 2016 20:05

                                                          Jamais arrivé au bout, trop de répétitions, de menaces, de mauvais plagiats et de bêtises.

                                                          @Massada
                                                          J’avoue qu’il m’aura fallu bien du temps pour ingurgiter l’ensemble, par tout petits morceaux. Quand je disais dix heures, j’évaluais grossièrement la somme de bien des tentatives - quelquefois avortées ! Mon conseil était peut-être assez imprudent et je le regrette : je ne veux du mal à personne.

                                                          J’ai plusieurs fois traversé la Manche, il y a bien longtemps, entre Dieppe et Newhaven. ¨Par gros temps, on distribuait des petits sacs en papier bien pratiques pour qui ne voulait pas salir ses chaussures. Il existe aussi des pilules contre le mal de mer. Cela pourrait être utile à qui veut entreprendre une pareille lecture. L’idéal serait de pouvoir lire le Coran en milieu hospitalier, sous contrôle médical strict et prévoir dès la sortie une de ces cellules de soutien psychologique qui sont à la mode aujourd’hui après la moindre catastrophe. C’est que le Kâfir, après une telle expérience, est nécessairement un peu traumatisé.

                                                          Votre remarque m’induit donc à ajouter ce conseil : à consommer avec MODERATION.


                                                        • Philippe Nadouce Philippe Nadouce 10 novembre 2016 13:59

                                                          Errata. Il fallait lire : qu’y puis -je


                                                          • ENZOLIGARK 14 novembre 2016 03:43

                                                            ... RockInPeaceAurelie * ... . ... [ AFF ИСС ] . ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès