• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bertrand Delanoë, le mentor d’Anne Hidalgo, soutient Emmanuel (...)

Bertrand Delanoë, le mentor d’Anne Hidalgo, soutient Emmanuel Macron

« J’ai voté pour lui en 2017 en espérant qu’il soit un bon Président, je vote pour lui en 2022 en sachant qu’il sera un bon Président. » (Bertrand Delanoë parlant d’Emmanuel Macron, le 20 mars 2022 dans le "Journal du dimanche").

C’était un secret de polichinelle : dans sa retraite tunisienne (à Bizerte, sa terre d’enfance), Bertrand Delanoë, ancien éléphant du parti socialiste et ancien maire de Paris, a annoncé ce dimanche 20 mars 2022 dans le "Journal du dimanche" qu’il soutiendrait la candidature du Président sortant Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle.

Il n’y a rien qui puisse surprendre puisque Bertrand Delanoë avait déjà soutenu Emmanuel Macron en 2017, dès le premier tour également, afin de combattre le plus efficacement possible la montrée de l’extrême droite, tout en considérant dangereux le programme du candidat socialiste de l’époque Benoît Hamon.

Il faut dire que Bertrand Delanoë, adhérent du PS depuis 1973, vieux jospiniste du 18e arrondissement de Paris, conseiller de Paris de 1977 à 2014, député de Paris de 1981 à 1986, sénateur de Paris de 1995 à 2001 et maire de Paris de 2001 à 2014, avait eu le vent en poupe lors de sa réélection de mars 2008. Très populaire, les socialistes blessés par l’échec de la sémillante Ségolène Royal en 2007, Bertrand Delanoë se proposait d’aller à l’assaut de la direction du PS lors du congrès de Reims en novembre 2008 sous la bannière du social-libéralisme, avec le soutien plus ou moins voyant de François Hollande (premier secrétaire sortant). L’homme politique n’a pas été exclusivement politique, il est aussi passé par des traversées du désert qui étaient des traversées dans des entreprises privées, et connaît donc un peu l’économie de marché, au contraire de beaucoup de ses camarades fonctionnaires du parti socialiste.

Hélas, arrivée troisième dans un congrès qui a vu le PS se déchirer entre deux égéries pour quelques voix d’écart, Ségolène Royal et Martine Aubry, Bertrand Delanoë jeta l’éponge et renonça à toute ambition nationale et il se désintéressa même de la vie municipale de Paris, ne renouvelant pas une seconde fois son mandat de maire (il est opposé à plus de deux mandats successifs).

Ce qui étonne dans ce cursus suffisamment prestigieux pour avoir été pendant quelques mois imaginé comme un candidat sérieux du PS à l’élection présidentielle de 2012, c’est qu’il n’a jamais été ministre. Pourtant, il aurait pu s’imposer, peut-être pas à l’époque de François Mitterrand mais au moins à l’époque de Lionel Jospin son mentor.

Et pour le coup, nouvellement élu à l’Élysée, François Hollande lui aurait proposé de devenir ministre en 2012 (je penserais à la Justice ?), chose qu’il refusa au grand dam de sa première adjointe Anne Hidalgo qui comptait lui succéder avant d’aborder les élections municipales de mars 2014. Dans un article du quotidien "Le Parisien" du 11 décembre 2017, la journaliste Nathalie Schuck évoquait : « Déjà, durant le quinquennat de François Hollande, des soutiens de l’ancien maire de Paris avaient fait pression pour qu’il obtienne Matignon, le Quai d’Orsay ou la Défense. Sans suite. ».

Ah… nous y voilà ! Anne Hidalgo. Ce qui a étonné dans ce soutien à Emmanuel Macron en 2022, c’est que sa "pouline" est aussi candidate à l’élection présidentielle, et même la candidate en titre du PS et qu’elle s’attendait au moins à avoir un signe positif de sa part. Un peu comme Valérie Pécresse attendant un signe de Nicolas Sarkozy !

C’est sûr que dans le combat présidentiel actuel, voter pour Anne Hidalgo relève d’une foi socialiste d’une force particulièrement exceptionnelle, alors que les sondages sont comme un électroencéphalogramme plat, oscillant entre 1% et 3%, équivalents à ceux de Jean Lassalle (je prends d’ailleurs les paris que ce dernier dépassera la maire de Paris !). Pour que sa voix compte, il vaut mieux choisir parmi les "grands candidats", ceux dont l’ordre d’arrivée a un sens et même un enjeu, un enjeu pour le second tour, et un enjeu pour le paysage politique d’après-2022.

Il faut lire l’excellent article de Marie-Anne Gairaud et Christine Henry publié dans "Le Parisien" du 5 juillet 2018 sur les relations tumultueuses entre Betrand Delanoë et Anne Hidalgo ("Une histoire pas si rose que ça"). Certes, et c’est probablement le plus grand reproche qu’on peut faire à Bertrand Delanoë pour les habitants de Paris et même, pour les Franciliens dont la vie est plus pénible depuis son accession à la tête de la municipalité, Bertrand Delanoë a soutenu sa première adjointe pour lui succéder à Paris. Une faute politique terrible, que les Parisiens payeront encore longtemps vu l’endettement et la mauvaise gestion provoqués par Anne Hidalgo.

_yartiDelanoeBertrand02

Mais il faut se rappeler les origines politique d’Anne Hidalgo : Bertrand Delanoë a été élu maire de Paris un peu par hasard le 25 mars 2001, grâce à la division de la droite (Jean Tiberi contre Philippe Séguin), et il a compris tout de suite, pour éviter de futures divisions dans sa majorité municipale, qu’il ne fallait pas nommer un premier adjoint poids lourd de la politique parisienne, pour ne pas lui faire de l’ombre. Il a donc choisi Anne Hidalgo, inconnue et sans expérience politique, et lui a donné une attribution bidon ("le bureau des temps" !). Elle n’a donc eu aucune responsabilité vraiment importante durant le premier mandat. Bertrand Delanoë lui a barré toutes les routes de l’émancipation politique : pas question qu’elle fût nommée porte-parole du PS, pas question qu’elle se présentât à Toulouse, pas question qu’elle présidât le comité de défense de la candidature de Paris aux JO de 2012…

Pour son second mandat, Bertrand Delanoë a confié à Anne Hidalgo l’urbanisme, qui est une prérogative cruciale à Paris. Cadeau empoisonné car elle a dû gérer la grogne des habitants et les polémiques sur des projets controversés : le chantier des Halles, la tour Triangle, etc.

Une fois élue maire de Paris le 5 avril 2014 grâce à Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo a été particulièrement ingrate. Elle a tout de suite voulu prendre ses marques en se démarquant de son prédécesseur. Les proches de l’ancien maire ont été malmenés (Daniel Vaillant, Myriam El Khomri, etc.) ainsi que ses projets (l’article du "Parisien" cite l’Institut des Cultures d’Islam qui devait voir le jour dans le 18e arrondissement).

Quand Bertrand Delanoë a annoncé son soutien à Emmanuel Macron, le 8 mars 2017, Anne Hidalgo s’est sentie trahie, alors que certains de ses adjoints socialistes avaient annoncé le même genre de soutien (Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme, Julien Bargeton, adjoint aux finances, Mao Peninou, adjoint à la propreté). Celle qui se fait régulièrement appeler "Tatie Danielle" ou "Cruella" n’a pas compris que François Hollande avait déjà flingué le parti socialiste. D’ailleurs, Bertrand Delanoë ne lui a apporté aucun soutien pour sa réélection en 2020.

Dans un entretien (très rare) à l’hebdomadaire "Le Point" du 14 octobre 2020, répondant aux questions de Marie-Laure Delorme, Bertrand Delanoë a confirmé la justesse de son choix de 2017 en faveur d’Emmanuel Macron : « À la fin de son quinquennat, aura-t-il fait moins que la gauche dans les cinq années précédentes ? ». Et de chanter ses louanges : « Je confirme mes appréciations sur l’homme (…). Il a une envergure politique et intellectuelle. Il connaît et aime l’Histoire. Il est énergique et courageux. Il n’a pas peur de l’adversité. (…) [J’]approuve son engagement européen en convergence avec les convictions des sociaux-démocrates européens. ». L’ancien maire, qui voudrait légiférer sur l’euthanasie (ce serait une grave erreur à mon sens), était d’ailleurs très cruel sur son ancien parti : « Je suis triste de ne pas être au parti socialiste aujourd’hui. Je m’y suis engagé à 22 ans. Quand j’ai pris acte qu’il n‘avait plus cette exigence de vérité au service des citoyens, j’ai décidé de partir car cela me posait un problème intellectuel et moral. ». Désormais porte-drapeau du PS, Anne Hidalgo a dû apprécier !

Étrangement, Bertrand Delanoë est l’anti-ambitieux. Quand il a quitté la mairie de Paris en 2014, François Hollande lui a proposé de devenir le Défenseur des droits après le décès de Dominique Baudis, ce qu’il a refusé, trop jaloux de la liberté retrouvée. En 2017, Emmanuel Macron lui a proposé le grand Ministère des Affaires étrangères, qu’il a refusé car il ne se voyait pas être dirigé par un Premier Ministre "de droite", Édouard Philippe. Pendant tout ce (premier) quinquennat, l’entourage présidentiel a cherché sans trouver quelles missions Bertrand Delanoë pourrait remplir pour la France. À presque 72 ans, l’ancien maire de la capitale pourrait n’aspirer qu’à la retraite et au plaisir de vivre. À moins que…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (20 mars 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Bertrand Delanoë, le mentor d’Anne Hidalgo, soutient Emmanuel Macron.
Programme 2022 de la candidate Anne Hidalgo.
Élysée 2022 (20) : Anne Hidalgo rime avec fiasco …et rigolo !
Élysée 2022 (36) : pour qui votera Nicolas Sarkozy au premier tour ?
Projet du candidat Emmanuel Macron pour 2022 (à télécharger).
Programme 2022 de la candidate Valérie Pécresse.
Élysée 2022 (35) : le projet présidentiel du candidat Emmanuel Macron.
Élysée 2022 (34) : la liste officielle des 12 candidats.
Élysée 2022 (33) : Emmanuel Macron à 30% ?

_yartiDelanoeBertrand03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 22 mars 08:59

    Pouah !!!


    • Lynwec 22 mars 09:03

      @Clocel

      Pas mieux !!!


    • Seth 22 mars 12:55

      @Clocel

      Bien d’accord, tout cela est bien pouacre.

      Mais le plus étonnant est qu’il en est encore qui se font des idées.



      • Attila Attila 22 mars 09:06

        C’est une série d’articles insignifiants et inutiles. Pour noyer les autres ?

        .


        • Oui, on sait que l’électorat de Macron est majoritairement LGBTQ....


          • Octave Lebel Octave Lebel 22 mars 09:46

            Vous êtes en train de préparer une ronde où chacun se donne la main ?

            Hier c’était Sarkozy qui lui avait le droit de se taire et aujourd’hui vous faites parler Delanoë.Vievement la suite.


            • Octave Lebel Octave Lebel 22 mars 10:40

              @Octave Lebel

              Au fond, sans le vouloir, vous êtes en train de nous expliquer que le véritable front républicain avec lequel certains ont bien envie une nouvelle fois de nous empapaouter au second tour, c’est maintenant qu’il a lieu, c’est l’union populaire au 1er tour dans les urnes pour un rassemblement de toutes les forces au second afin de changer les règles du jeu démocratique et de nous sortir de l’ornière. Pas difficile de comprendre que certains deviennent nerveux.


            • Taverne Taverne 22 mars 09:51

              Ah ? C’est donc pour cela que Philippe Poutou est en train de rattraper Hidalgo dans les sondages. Je me disais aussi...


              • Samson Samson 22 mars 16:57

                @Taverne
                Oui, les sondages ...
                Difficile de s’y retrouver, quand ils nous prétendent tout à la fois que l’Immature est à 30% d’intentions de votes, et que 82% des Français ne veulent en aucun cas de son retour.

                Par ces temps où une large majorité de Français ne savent absolument plus à quels saints se vouer, il est par ailleurs des plus instructif d’aller sur youtube voir les très nombreux commentaires aux innombrables voyances, prédictions et autres séances de divination associées aux élections 2022 : certains prédisent piteusement la réélection du caniche de maîtresse Jean-Migitte, d’autres sa fuite en Egypte ou ailleurs, mais l’immense majorité des commentateurs s’accordent toutes tendances confondues sur la « cata » que représenterait pour eux un deuxième mandat.
                Bref, hors sondeurs et éditocrates, à peu près personne n’en veut, et tout laisse pourtant entendre qu’il sera réélu.
                Pour ma part et la rationalité n’y aidant pas, je renonce à comprendre !
                Touchons du bois ! smiley


              • Durand Durand 22 mars 09:51

                La dictature étoffe son dispositif... Castex dépose un Projet de Loi autorisant le “placement” des non-vaccinés !

                https://www.slideshare.net/ParmenideInnovation/projet-de-loi-passe-vaccinal

                ..


                • Taverne Taverne 22 mars 09:56

                  @Durand

                  « Les deux principales évolutions introduites à cette occasion consistent, d’une part, à unifier la compétence en matière de produits de santé au profit du ministre chargé de la santé et, d’autre part, à étendre le champ d’application des mesures de mise en quarantaine et de placement à l’isolement à des personnes déjà présentes sur le territoire et qui présenteraient un risque élevé de développer une maladie infectieuse. » LIEN officiel


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 mars 10:25

                  @Taverne
                   
                   ’’ ... au profit du ministre chargé de la santé ...’’
                   
                   Parce qu’il n’en a pas fait assez, des profits, sur ces centaines de millions de tests PCR à 70 € l’unité ?
                   
                   Ça fait des milliards pour un test bidon, prélevés sur les Français, et au profit de qui ?


                • Samson Samson 22 mars 10:37

                  Ils-elles ont certes l’embarras du choix pour les prochaines élections, mais nos amateurs de hard-bondage ne s’y trompent pas, et après les séances de vraies mutilations et éborgnements « citoyens », ... l’expérimentation sur nos gosses et ados dûment bâillonnés de séances de shooting seringué - proposées par maître Jean-Migittte et son hargneux caniche constituent un must apte à casser définitivement toute concurrence sérieuse.


                  • Samson Samson 22 mars 10:45

                    @Samson
                    « ... proposées par maître Jean-Migitte »
                    ... ou maîtresse ...


                  • Parrhesia Parrhesia 22 mars 12:10

                    Bertrand Delanoë, le mentor d’Anne Hidalgo, soutient Emmanuel Macron...

                    Il ne faudrait tout de même pas, avec cette équipe-là, que l’on s’attende à autre chose qu’au pire...


                    • Philippulus Kaa 22 mars 12:29

                      et Bayrou soutient MLP


                      • Seth 22 mars 12:58

                        @Kaa

                        et Royal soutient Mélenchon.

                        Mésoui !


                      • Samson Samson 22 mars 14:25

                        @Seth
                        « et Royal soutient Mélenchon. »
                        ... qui s’est trouvé contraint de dire merci pour ce torpillage dans les règles de l’art !
                        Avec le soutien de pareil-le-s « ami-e-s », nul besoin d’ennemi !  smiley smiley smiley


                      • Albert123 22 mars 16:30

                        le tatalitarisme c’est avant tout une affaire d’hommes qui aiment les hommes


                        • zygzornifle zygzornifle 22 mars 17:03

                          Macron lui a promis une coloscopie au nutella ....


                          • zygzornifle zygzornifle 22 mars 17:04

                            Manque plus que Jack Lang .....


                            • Samson Samson 22 mars 17:53

                              @zygzornifle
                              On se bouscule apparemment au portillon mais pour assurer, c’est à mon avis Benallah qui va devoir reprendre du service et se taper des heures sup’ ! smiley smiley smiley


                            • Samson Samson 23 mars 13:05

                              @Samson
                              Du fait de son affinité marquée pour le tournedos, le giton préféré de Rothschild devrait sans surprise déléguer à plus mature et viril le soin d’« élargir le cercle de ses relations » !


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 mars 18:43

                              Me Virginie de Araujo-Recchia a fait l’objet d’une arrestation ce matin le 22/03/2022

                              .

                              Mon avis personnel :

                              Tout laisse à supposer qu’il s’agit d’un acte de représailles politique, car elle mène plusieurs procès contre certains membres du gouvernement suite à la gestion criminelle du Covid-19 ...

                              .

                              Voici un exemple parmi plusieurs procès
                              .
                              Elle travaille en étroite collaboration avec l’avocat Allemand Reiner Fuellmich qui lui collabore avec un réseau d’une cinquantaine d’avocats dans divers pays du monde.


                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 mars 19:17

                                @eau-du-robinet
                                 
                                 ses vidéos sur FB sont censurées https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=193786076039676&id=100028301435413&sfnsn=scwspwa
                                 
                                IL reste les commentaires très élogieux des internautes, que je vous invite à lire.


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mars 08:05

                                Bonjour Francis, agnotologue,
                                .
                                Comme je boycotte FaceBook je ne peut pas accéder à votre lien ....
                                .
                                Je participe, entre autres, à un des procès mené par Me Virginie de Araujo-Reccia, contre l’état français, et le tribunal de Paris c’est déclaré carrément incompétent pour juger l’affaire ! 
                                .
                                La séparation des pouvoirs n’existe plus, la corruption si !
                                .

                                Toutes les crises ont un dénominateur en commun : LA CORRUPTION !!!!!!!!!!!!
                                .
                                Écoutez ce témoignage éloquent de Valérie Bugault au sujet de l’ampleur de la corruption !!!
                                Valérie Bugault :: Ce qui nous attend dans les prochains mois ?

                                .
                                Évidement la corruption ( par BIG PHARMA ) est l’origine de la Fake pandémie du dit Coronavirus !
                                .
                                Jean-Dominique Michel : La corruption systémique des systèmes de santé dévoilée !

                                .
                                J’ai peur que mon avocate subis le même sort que le professeur Fourtillan ....
                                .
                                O. Véran vient de menacer Martine Wonner publiquement pour l’attaquer par la justice après la fin de son mandat !!!.
                                .
                                Justement mon avocate et moi ciblent entre autres le criminel O. Véran ...


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 23 mars 08:13

                                Francesoir parle également de l’arrestation ... pas les merdias corrompus
                                .
                                Un court extrait :
                                .
                                Rappelons que Me de Araujo-Recchia avait déposé plusieurs plaintes contre X visant les directeurs de publication des médias, ou contre les membres de la commission mixte paritaire ayant validé le passe vaccinal, et qu’elle faisait partie du collectif d’avocats du « Grand Jury » mis en place par Reiner Fuellmich.

                                .
                                En France et à l’étranger, la nouvelle a suscité de l’émotion, de l’indignation parfois, et de nombreuses interrogations.


                              • troletbuse troletbuse 22 mars 22:20

                                Tiens, je ne savais pas que Delanoé voulait faire un sondage sur Micron. Donc, il a eu la bénédiction de l’ange Gabriel, de Brichel, et de Stéphane ? smiley


                                • zygzornifle zygzornifle 23 mars 08:35

                                  Tous les squelettes des salles de biologie dans les écoles soutiennent Macron .....


                                  • agent ananas agent ananas 24 mars 03:24

                                    La cage aux folles 2.0 ...


                                    • VDob 24 mars 15:12

                                      A la cadence à laquelle vous léchez des boules, Rakoto, j’aimerais pas être à la place de vos amygdales...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité