• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Bientôt la débâcle

Bientôt la débâcle

Le problème est-il seulement Macron ? Ou n'est-il qu'un symptôme d'une société malade ?

Emmanuel Macron est le pur produit du système français actuel en pleine dégénérescence : un gamin privilégié, ayant bénéficié de réseaux, ayant eu l'expertise quant au parcours. Il a travaillé comme beaucoup de ses semblables dans la finance avoir d'avoir l'ambition de faire de la politique. Il a été lancé comme un produit, comme un baril de lessive. Il est coaché à mort sur le plan de la communication et du look pour incarner une fonction présidentielle qui n'a plus beaucoup de sens en 2019. Et il a accédé au pouvoir par défaut sur la base de l'entourloupe qui a cours depuis longtemps :

« Votez pour moi pour éviter le fascisme ».

La Le Pen est considérée ainsi que son père en son temps comme une émule de Mussolini ou Hitler comme toujours selon le refrain bien connu depuis des lustres. Tous les contradicteurs sont forcément des fâââchiistes, des racistes, des xénophobes, des nostalgiques des z-ordres noirs. Emmanuel Macron est aussi l'incarnation la plus épurée de cette dégénérescence et morale, et de gouvernance (voir ici). Il a grand peine à cacher ses véritables appétits, camouflé bien maladroitement, on se demande d'ailleurs bien pourquoi ? Ceux-ci n'auraient presque aucune importance si Macron se souciait de son peuple et du Bien Commun.

Et surtout il est au pouvoir pour appliquer stricto sensu la feuille de route dictée par la Banque Centrale Européenne, soit 3% de déficit, un service public réduit à la portion congrue, et les plus riches toujours plus favorisés. Ses vrais patrons ce sont Bernard Arnault, François Pinault, Patrick Drahi et Xavier Niel et quelques autres, et tous les riches reclus dans leurs quartiers de plus en plus dangereux, même si ces derniers temps on l'a vu, ces quartiers peuvent être envahis par les « gueux », les « pouilleux », tous les oubliés de la sacro-sainte mondialisation, tous les français oubliés, méprisés, une « foule haineuse », anonyme, jaloux des riches forcément.

Ces pauvres ne sont jamais contents...

En plus les « gueux » envahissent Paris et les beaux quartiers, cela devient insupportable ma chèèère. Les « pauvres » des riches ce sont toutes les populations d'origine « diverse », des pauvres beaucoup plus acceptables, dociles, qui servent, travaillent pour les « bonnes » familles tout en leur donnant bonne conscience. Et puis des pauvres exotiques c'est plus pittoresque, plus valorisant pour l'image des bourgeois pédagogues.

Ils ont jeté bas les masques depuis quelques semaines déjà. Au fond pour les bourgeois au pouvoir les précaires, les pauvres, les français dits périphériques demeurent les « classes dangereuses », celles qu'il faut réprimer avec la plus grande brutalité, la plus grande des sévérités pour les faire taire. L'acharnement judiciaire contre Eric Drouet en est une illustration (voir ici), je ne parle même pas des arrestations dites « préventives » manu militari, sans parler des jugements bâclés pour faire des exemples à la demande même de la ministre de la Justice madame Belloubet (à ce lien). Les médias n'ont de cesse dé déconsidérer plus ou moins insidieusement le mouvement toujours selon la même stratégie de rappel des années 30, du vote FN montré comme repoussoir, des épisodes montés en épingle pour bien montrer que les « gilets jaunes » sont forcément racistes, antisémites et xénophobes.

Macron se maquillerait pour cacher les marques que lui laissent les difficultés du temps et surtout la haine qu'il inspire. Il ressemble au portrait de Napoléon III par Zola dans « la Débâcle ». On aimerait que le système la vive cette débâcle ...

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  3.05/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • François Pignon François Pignon 3 janvier 12:17


    «  Il ressemble au portrait de Napoléon III par Zola dans « la Débâcle ». »

    Il ne reste plus qu’à l’appeler « Badinguet »  !


    • baldis30 3 janvier 15:38

      @François Pignon

      bonjour,
       ou plutôt de Napoléon premier après l’assassinat du duc d’Enghien ...et le propos de Talleyrand, l’un des politicards français les plus détestables....


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:08

      @baldis30
      Napoléon Ier ne se poudrait pas.
      Et on doit à Talleyrand de nous avoir évité le démantèlement du pays.


    • Le421 Le421 3 janvier 20:17

      @François Pignon
      Moi, je dirait plus simplement... Baltringue !!


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 21:54

      @Le421
      l’erreur serait de le sous estimer


    • baldis30 4 janvier 09:41

      @Amaury Grandgil
      bonjour
      « on doit à Talleyrand de nous avoir évité le démantèlement du pays »

       le personnage est suffisamment trouble pour qu’on doute de son intérêt pour la France : tout au plus pour son ego. Metternich autre ordure n’était pas con au point d’écraser trop la France connaissant très bien la montée en puissance de la Prusse à la même époque avec le danger que cela représentait , DEJA, pour l’Autriche-Hongrie !


    • Jason Jason 4 janvier 09:54

      @François Pignon

      Ou Plonplon, selon le cas. Mais notre homme n’a pas fait de coup d’Etat ou retourné sa veste, il a profité du vide et de la peur. Et ça a marché.


    • Le Panda Le Panda 3 janvier 13:20

      Le problème est-il seulement Macron ? Ou n’est-il qu’un symptôme d’une société malade ?

      Tu as bine raison de poser cette question en introduction. Nous sommes tous des pignons en puissances. Benalla est libre alors qu’il est poursuivi pour « abus de confiance » Le routiers sont sympas tu t’en souviens ? Le chauffeur proche des gilets jaunes est en taule, sommes-nous encore une démocratie ? Il est indéniable et j’en parle dans mon article au chaud ! La folie gagne L’Elysée et même plus ou c’est l’ensemble des français qui vont se révolter attention Messieurs que l’on nomme « grand » vous êtes pitoyables.

      Le Panda


      • Armelle Armelle 4 janvier 09:17

        @Le Panda
        "...sommes-nous encore une démocratie ?

        Ce sujet n’appelle pas une question mais plutôt une affirmation du genre ; « La populace (enfin pas tout le monde manifestement) commence ENFIN à réaliser que nous n’avons JAMAIS été en démocratie, celle-ci est un leurre depuis tjrs »
        Et que d’aller voter en mouton docile tous les cinq ans, croyant encore et toujours au messie, fait le bonheur des grands de ce monde qui se servent de ces pantins (biens entretenus certes) pour préserver cette croyance débile pour abruti moyen
        Et puis dans cette fable grotesque, ces grands de ce monde laissent de temps en temps sortir du lot quelques idiots utiles, genre François Ruffin, des types bêtes à bouffer du foin, pour donner un peu de réalisme et d’espoir de reprise de pouvoir à une populace décervelée !
        C’est pathétique, ces puissants auraient décidément tort de se priver face à tant de bêtise humaine !!!


      • baldis30 4 janvier 09:42

        @Le Panda

        bonjour, et meilleurs vœux ...
         je cosigne si c’est possible !


      • François Vesin François Vesin 4 janvier 12:33

        @Armelle
        « Et puis dans cette fable grotesque, ces grands de ce monde laissent de temps en temps sortir du lot quelques idiots utiles, genre François Ruffin, des types bêtes à bouffer du foin, pour donner un peu de réalisme et d’espoir de reprise de pouvoir à une populace décervelée ! »

        Passons sur l’outrance de votre débâcle verbeuse pour poser une petite question :

        Les « grands de ce monde » pourraient-ils durablement exercer leurs méfaits
        s’ils n’avaient pas la certitude que les gens de votre petite dimension servile
        se comporteront toujours en voyeurs sans jamais rien entreprendre contre eux ?

        L’insulte est chose facile planquée derrière son clavier pendant que l’intelligence
        se gèle les pieds, en jaune, sur les rond-points comme autant de phares qui guident
        la restauration d’une authentique démocratie ! Que des Chouard  Ruffin  Onfray et tant d’autres apportent leur aide est réconfortant autant que salutaire !


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 13:58

        Si le système venait sa débâcle, ce serait aimable de nous indiquer ce que vous comptez mettre à la place ?

        Rien, sans doute smiley

        Il est vrai que les gilets jaunes n’étaient pas dans votre programme, vous vous rappelez ?

        C’était plutôt Islam, Islam, Islam jusque là


        • mac 3 janvier 19:58

          @Olivier Perriet
          Vous manquez d’imagination. La France aurait attendu cet homme de 37 ans inconnu au bataillon pour le mettre à la présidence 3 ans plus tard car il n’y aurait personne d’autre ? C’est un peu le TINA de Thatcher mais avec 40 ans de retard...


        • Le421 Le421 3 janvier 20:19

          @Olivier Perriet
          C’est vrai.
          Selon Figaro, Paris Match et BFMTV, c’est Macron sinon rien.

          C’est tellement simple !!
          Qu’est-ce qu’on est cons les français !!
          N’est-ce pas ?
          On est très cons et vous êtes le chef, non ?? (plaisanterie)


        • Jason Jason 4 janvier 10:06

          @Olivier Perriet

          Ah, j’adore ce genre de remarque ! Du genre, si vous n’avez pas de remède, fermez-la. C’est la solution parfaite pour ne rien faire ou ne rien dire.

          L’autre jour, j’ai amené ma voiture au garage. J’explique au garagiste les symptômes auxquels je crois. Savez-vous ce qu’il m’a répondu : « Qu’est-ce que vous comptez faire ? » Et moi je lui ai dit : « Ce n’est pas mon métier, qui est le garagiste ici ? » Dois-je continuer mon argument plus loin ? Il faudrait penser un petit peu, et c’est très fatigant...

          Cette remarque s’applique aussi aux 11 paresseux qui ont cliqué sur votre billet.

        • Houp@ Houp@ 3 janvier 14:45

          Bonjour,

          Macron ne représente pas la France. Il n’existe même pas. C’est une espèce d’icône, un symbole.
          Il représente ce que sont ses maîtres mondialistes, la boulimie d’argent, la cupidité poussée à l’extrême, la soif de pouvoir sans partage, la corruption, l’injustice, la morgue et le mépris de classe.

          Pas étonnant qu’il concentre sur lui la colère (parfois la haine) des gilets jaunes et des laissés pour compte.

          Attaquer Macron c’est attaquer le système et tous ceux qui en bénéficient.

          Du coup, le fascisme c’est lui et tous ceux pour qui il roule.

          Le fascisme d’aujourd’hui est plus discret que le fascisme italien mais il est d’autant plus dangereux.
          Il prend des formes multiples et au sens large il peut être considéré comme une négation des valeurs de l’humanisme (rejet de l’individu en tant que tel, négation de la notion d’égalité, suprématie des élites etc)

          Il s’exprime sans complexe dans les saillies, la morgue et les comportements condescendants, méprisants, arrogants adressés au bas peuple par nos élites politiques, médiatiques et du monde du spectacle.

          Il manipule les esprits en transformant le langage usuel (simplification, appauvrissement, dévoiement ou inversion du sens des mots) pour annihiler toute velléité de contestation.

          Il se manifeste dans une propagande ostentatoire associée à une répression jamais vues sous la cinquième.

          Seulement voilà, ça commence à se voir.....


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:09

            @Houp@
            C’est marrant de répéter ce que j’ai dit sans avoir lu une ligne de mon article.
             smiley


          • Houp@ Houp@ 3 janvier 18:26

            @Amaury Grandgil
            Bonjour,
            si, si je vous assure que je l’ai lu....

            Ce qui probablement signifie que je suis d’accord avec vous.


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:59

            @Houp@
            génial


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 19:05

            @Houp@
            j’ai tellement l’habitude des trolls que parfois je tire plus vite que mon ombre, d"solé


          • Le421 Le421 3 janvier 20:20

            @Amaury Grandgil
            Excusez les intervenants d’accorder de l’intérêt à vos articles en y répondant...


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 21:50

            @Le421
            je me suis excusé il me semble smiley


          • Armelle Armelle 4 janvier 09:42

            @Amaury Grandgil
            Sacré Amaury !!!
            Pas très convaincu de ses écrits le gars pour être à ce point sur ses gardes !!!
            Maintenant, l’humilité devrait vous apporter cette sagesse infinie, capable de vous suggérer une question simple et incontournable ; « pourquoi moi suis-je habitué aux trolls (c’est vous qui le dites) et d’autres pas du tout ? »
            Oseriez-vous penser que tous les trolls sont systématiquement moins intelligents, moins clairvoyants et moins pertinents que vous ?
            Ce terme est bien utile aux gens qui refusent la contradiction et offre cette formidable ouverture pour prendre la poudre d’escampette quand on se pas trop comment se dépatouiller de la pertinence des autres...
            Voltaire disait...« Tricher au jeu sans gagner est d’un sot !!! »


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 janvier 10:34

            @Armelle
            pour ètre aussi péremptoire faut avoir du souffle
            et se dire humble comment dire ? vous ne voyez pas la contradiction qu’il y a là-dedans ?
            ça vous saute pas aux yeux ?
             smiley


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 janvier 10:38

            @Armelle
            j’accepte la contradiction quand elle se double pas comme vous d’une psy à distance et d’attaques persos montrant surtout la faiblesse d’arguments des contradicteurs


          • Armelle Armelle 4 janvier 10:56

            @Amaury Grandgil
            Quand vous ne prenez pas la poudre d’escampette, vous utilisez la « pirouette » !!!
            Il n’y a rien de péremptoire dans ce que j’écris, ce n’est que la simple description d’une situation, suivie d’une potentielle explication, laquelle n’engage que moi d’ailleurs, mais qui néanmoins semble suivie, ne vous en déplaise !!!
            Non ce qui me saute aux yeux, c’est votre formidable estime de vous même, mais je ne saurais vous en tenir rigueur, celle-ci est souvent garante d’une assurance de soi, elle même constituant le vivier du... « j’ose, parce que je le vaux bien », et pour moi ; oser, c’est avancer ! quand les moyens sont à la hauteur de l’ambition bien sûr !!!
            Ceci dit, votre texte je l’ai lu, il ne m’a pas ennuyé, si ce n’est qu’il est une vision un peu « passée » de la politique, en ce sens qu’il sous entend qu’un soi disant pouvoir serait dans les mains et l’esprit d’un individu que l’on nomme « président » et de son gouvernement... Le pouvoir est ailleurs
            Bonne année Amaury


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 janvier 13:18

            @Armelle
            Vous dites une chose et son contraire...
             smiley
            Un coup je manque d’assurance, ensuite j’en ai trop, faudrait savoir...
            Non ce n’est pas une pirouette, pour répondre à des arguments, on répond des arguments et non en attaquant personellement l’auteur..


          • Jeff Parrot Jeff Parrot 3 janvier 15:43

            Comme dit juste au dessus par Houp, ca commence a se voir, pas de chance pour Macron que ca tombe sur lui, je suis sur que c’est un bien meilleur bougre que Sarko, Hollande et meme Fillon.

            La question est comment Macron va pouvoir re-reprendre la main pour finir son quinquenat. Hollande a tenu 1 an avec le mariage gay, 3 avec le terrorisme.

            Le probleme est que ca commence a se voir.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:10

              @Jeff Parrot
              Un bien meilleur bougre ? ah bon ? Vous ètes psy fakir extra lucide ?


            • François Vesin François Vesin 4 janvier 12:42

              @Jeff Parrot
              « La question est comment Macron va pouvoir re-reprendre la main
              pour finir son quinquennat. »

              La main de Macron dans la culotte d’un zouave !! 
              Qu’il l’y laisse et se fasse du bien

              Pour la France, le Peuple s’en chargera
              parce que ses mains sont dans la terre, le cambouis, le pétrin...etc
              autant de lieux inconnus de nos « élites » gouvernantes !!!


            • Zaza Zaza 3 janvier 16:39

              Avec des hommes sortis de la Résistance, la démocratie pouvait fonctionner. Avec des valets de l’entre-soi et de la flagornerie au système, elle est un handicap.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:11

                @Zaza
                vous voulez dire pas des résistants de la 25ème heure comme la plupart des ministres en 47


              • Houp@ Houp@ 3 janvier 18:40

                @Amaury Grandgil
                je ne sais pas ce que vous avez mangé ce midi, mais j’ai l’impression que vous êtes un tantinet à cran.
                Prenez un whisky, cela va vous détendre....


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 18:53

                @Houp@
                le côté psy fakir extra lucide, c’est marrant un temps mais avec moi non, je suis très très calme, c’est tellement drôle de donner un coup de pied dans la foumilière


              • Le421 Le421 3 janvier 20:22

                @Amaury Grandgil
                Vos interventions sont toutefois quelque peu agressives.
                Je m’en vais sans intervenir, je vais prendre un tir.
                Même si je suis d’accord avec vous.
                J’en connais plein comme ça qui ont la vérité vraie infuse et collée au corps.
                Bonne soirée...


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 3 janvier 21:51

                @Le421
                one more time
                il me semble que je me suis excusé ?


              • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 18:18

                Tant que Macron sera encore suivi par ceux qui l’ont mis en place , les Drahi , l’UE et autres mécènes a pognon il restera planté comme un clou dans une planche car ils ont énormément invertis dedans ce fougueux qui ne veut que plumer les gueux , ce pur-sang Rotchildien casseur de social car c’est pour cela qu’il est la , si ces mécènes le lâchent il partira comme un étron chassé par l’eau dans une cuve de toilette .... 


                • Attilax Attilax 3 janvier 19:49

                  @zygzornifle

                  Oui, ses gentils voeux le prouvent : il en a rien à cirer de la colère populaire.
                  Si les CRS posaient les armes, l’histoire ne serait pas la même... Mais ça n’arrivera pas.


                • Gisyl 4 janvier 00:45

                  Oui mais ce président et sa majorité ont été élus par une nette majorité de Français. On peut toujours discuter à l’envi des conditions des élections de 2017 mais c’est là un fait irréfragable et je n’ai pas l’impression que le résultat serait différent aujourd’hui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès