• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Buzyn avoue tout : l’immense mascarade face au coronavirus #vidéo (...)

Buzyn avoue tout : l’immense mascarade face au coronavirus #vidéo #COVID19france

Par Fadi Kassem, secrétaire national adjoint du PRCF

Ce mardi 17 mars 2020 constituera peut-être le début de l’effondrement pour le pouvoir macroniste. Dans un entretien explosif réalisé par Le Monde, Agnès Buzyn, l’ancienne ministre de la Santé et candidate déchue aux élections municipales à Paris, a lâché une véritable bombe au sujet du comportement inconséquent, irresponsable et dangereux pour la vie des citoyen(ne)s et des travailleurs étrangers.

En effet, l’ancienne ministre explique : « Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu ». Et d’ajouter sur le déroulé de sa campagne municipale : « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting. J’ai vécu cette campagne de manière dissociée. » Mais au-delà, Agnès Buzyn met directement en cause Emmanuel Macron – qui, rappelons-le, insistait pour que « la vie continue » le 6 mars 2020 et qui certifiait que les élections municipales pouvaient se dérouler sans problème le jour même du vote le 15 mars… – et Édouard Philippe : « Le 11 janvier, j’ai envoyé un message au président sur la situation » – « président » qui, le 6 mars 2020, s’encanaillait au théâtre et affirmait fier-à-bras et avec une infantile inconséquence : « Il ne faut pas, sauf pour les populations fragiles, modifier les habitudes de sortie » ; puis d’assurer auprès du Premier ministre le 30 janvier dernier que « les élections ne pourraient sans doute pas se tenir ».

Règlement de comptes ? Si seulement cela pouvait être le cas… Mais voilà : l’ancienne ministre reconnaît elle-même sa part de responsabilité lorsqu’elle a dû choisir entre sa mission pour lutter contre le coronavirus et la candidature à la mairie de Paris : « Je recevais des milliers de textos me disant : ‘Il n’y a que toi…’ Je me suis dit que je n’allais pas laisser La République en marche dans la difficulté… Paris est un beau mandat. J’ai appelé moi-même le président pour lui dire que j’y allais ». Et de prédire qu’il y aura des « milliers de morts ».

De deux choses l’une : ou bien Le Monde, relayé par le Huffington Post, Ouest-France, etc., en ce mardi 17 mars dans l’après-midi, sont des journaux « conspirationnistes », « complotistes », « désinformateurs », etc., et dans ce cas l’ancienne ministre devra rapidement se justifier, tout en ayant conscience qu’elle se serait discréditée personnellement. Ou bien tout ceci est vrai, et dans ce cas Madame Buzyn confirme tout ce que ne cesse de marteler le PRCF depuis le soir du premier tour de l’élection présidentielle le 23 avril 2017, à savoir que Macron est non seulement illégitime, mais aussi vecteur de la fascisation et, plus que jamais, dangereux pour la vie des citoyen(ne)s et travailleurs étrangers.

Ne doutons pas que la majorité LREM, VRP caricaturale et fanatique du « Nouveau Monde », porte une immense responsabilité dans la crise sanitaire que connaît la France du fait de son incapacité à prévoir quoi que ce soit ; or gouverner, c’est prévoir. Obnubilé par la seule volonté d’appliquer les critères de Maastricht et la « concurrence libre et non faussée » à l’ensemble des services publics – à commencer par les structures hospitalières –, au point de privilégier l’adoption de la contre-réforme des retraites (qui était encore le sujet central pour le gouvernement il y a moins de 10 jours !) par le biais de l’article 49-3, européiste zélé promouvant le « pacte girondin » et le « saut fédéral européen » afin de mettre en place une utopique – et même pathétique dans le cadre de la crise sanitaire actuelle – « souveraineté européenne », défenseur acharné de la « libre entreprise » et de la « start-up nation », chantre béat de la « mondialisation heureuse », Macron n’est que le digne successeur de tous ces technocrates, industriels et banquiers de l’entre-deux-guerres qui assassinèrent la Troisième République, portèrent Pétain au pouvoir et s’engagèrent massivement dans la Collaboration, la « loi du profit » prévalant sur toute considération “non rentable”.

Avec ces aveux édifiants, Buzyn met à nu, une nouvelle fois, la réalité du pouvoir capitaliste, européiste et atlantiste. Face au camp de la mort que représentent Macron/Philippe et leurs laquais, le MEDEF et l’UE, pour en finir avec l’euro-fascisation assimilant le communisme au nazisme, l’euro-destruction des conquêtes sociales et démocratiques, l’euro-destruction de la France et de la République, il est VITAL de sortir de l’euro, de l’UE, de l’OTAN ET du capitalisme exterministe qui détruit l’environnement, la santé, les conquêtes sociales et démocratiques… et tout simplement la vie humaine.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/buzyn-avoue-tout-limmense-mascarade-face-au-coronavirus-video-covid-19/


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Emohtaryp Emohtaryp 19 mars 18:03

    Une bombe à retardement, effectivement......

    On va régler les comptes à la récré, ne vous inquiétez pas......


    • L'Astronome L’Astronome 20 mars 02:03

       

      Des médecins viennent de porter plainte contre Phlippe et Buzyn pour mise en danger de la santé d’autrui.

       


      • L'Astronome L’Astronome 20 mars 13:07

        Au fait, tout cela me rappelle La Guerre des mondes, dramatique diffusée sur CBS en 1938, avec Orson Welles, mettant en scène d’hypothétiques extra-terrestres qui attaqueraient la Terre. Il en serait résulté un vent de panique au Étatzunis — panique fortement exagérée par certains journaux pour vendre leur feuille de choux.
         
        Les media actuels jouent ce rôle de catalyseur, provoquant — et là c’est vrai — une psychose et un vent de panique chez beaucoup de consommateurs qui se ruent dans les magasins d’alimentation pour stocker des provisions que, dans quelques semaines, ils vont jeter.


      • rita rita 20 mars 09:55

        Buzyn dans ce gouvernement, ne pouvait décider de rien sans l’aval du poltron de l’élysée !

        Tout ce gouvernement est aux ordres et ne sert à rien, tout vient d’en haut !

        Quand les Français ouvriront les yeux pour virer cet incompétent ça URGE !


        • cémoi04 20 mars 10:31

          Eh oui, nous y voilà, vive la finance, vive le profil, vive la corruption et les les quarante années de lobotomisation du peuple organisée par les gouvernements successifs ! Et voilà le résultat !

          J’ai apprécié la vidéo, mais je trouve que l’on a tendance à oublier un comportement que j’appellerai « Pétinsite », au risque d’être mis au piloris de ceux qui ne respectent pas la bienpensance ! Mais il est peu-être temps d’appeler « un chat un chat ».

          Le gouvernement agit certes de façon assez Ubuesque, mais quand on est en plus face à des égoïste inconscients qui ne pensent qu’à leur petit confort, à profiter de toute situation pour faire du profit et à se comporter de manière aussi lamentable qu’on a pu le voir ces jours-ci, pour revirer à la dernière seconde afin de « paraitre là » ça donne effectivement du grain à moudre à nos dirigeants, et du crédit à leurs agissements !

          Alors une révolution, pourquoi pas, mais dans l’état d’esprit et les valeurs qui courent (très vite d’ailleurs !), ce serait un suicide collectif, il faudrait avant tout qu’on change nous aussi.

          Allez, bon courage à tous, et ouvrez un dictionnaire pour lire les définitions de valeur, d’altruisme, d’honneur aussi ....


          • sylvain sylvain 20 mars 14:56

            @cémoi04
            " mais quand on est en plus face à des égoïste inconscients qui ne pensent qu’à leur petit confort, à profiter de toute situation pour faire du profit

            "
            il faut dire que cette attitude est présentée depuis plus de 30 ans maintenant comme le modèle de comportement que devait adopter l’humain en société, comme sa nature profonde et inaltérable . C’est même le postulat de base de la théorie néolibérale qui a organisée toute la société sur ce schéma
            En plus, c’est un énoncé largement performatif : si dans un groupe, vous savez que c’est chacun pour sa gueule, vous penserez tout d’abord à votre gueule . Etre un altruiste au pays des égoïstes, c’est quasi du suicide, à moins d’être assez fort pour inverser la tendance, et peu de gens le sont .
            On peut reprocher à Macron de se poser comme le défenseur de cette théorie et de ses applications


          • titi 20 mars 13:34

            Mouais

            Buzyn comme tous ceux qui sont arrivés 3ème cherche à remettre en cause l’organisation du scrutin. 

            Elle serait arrivée deuxième son discours serait tout autre.

            Il n’y a que les perdants qui discutent des règles.


            • Allexandre 20 mars 16:50

              Bonjour,

              Vous écrivez "Macron/Philippe et leurs laquais, le MEDEF et l’UE. N’avez-vous pas inversé la réalité des faits ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès