• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Campagnes électorales & manipulations

Campagnes électorales & manipulations

Les campagnes électorales sont, pour tous les prétendants au poste de répresentant du peuple, l'occasion de promesses enjôleuses qui, pour la plupart, ne seront, ou ne peuvent être tenues. On parle alors de manipulations et de mensonges, mais à quoi nous référons-nous exactement en employant ces termes ?

La réponse à cette question est moins évidente qu'il n'y paraît comme vous pourrez en juger en lisant ce qui suit.

Le développement des attaques ad hominen* dans les débats politiques signe l’incapacité de nos édiles et de leurs prosélytes à remporter une élection à l’aide d’une argumentation de qualité, claire et rigoureuse, certes exigeante, néanmoins respectueuse des promesses avancées, des adversaires, des électeurs, de la dignité humaine, etc., et, pour finir, cohérente avec les actions entreprises. Ce seul détail, loin d’être anonyme, mais « ignoré » tant il est banalisé, devrait nous alerter sur les dispositions de nos futurs dirigeants à résoudre les problèmes pour lesquels ils nous proposent tous des solutions miracles.

À chacun ses recettes, mais s’il est bien un sujet sur lequel tous les postulants au titre de représentants du peuple sont d’accord, c’est bien celui de la manipulation. À en croire nos candidats, de droite, de gauche, du centre ou des extrêmes, et ce, quelles que soit les élections en cours, présidentielles, législatives ou communales, etc., leurs opposants sont tous des menteurs. Cela revient à dire, que tous les aspirants à une fonction électorale nous manipulent, et il est désormais « banal » d’entendre les différents prétendants se traiter mutuellement de menteur ou de manipulateur (ce qui, comme nous le verrons, est la même chose) à chacune des campagnes électorales. Plus ils ont de pouvoir, plus ils sont accusés de manipulation et plus ils accusent autrui d’être des manipulateurs.

Triste et sombre constat de ce qu’est devenue notre démocratie, surtout lorsque l’on sait ce qu’est vraiment la manipulation.

Mais à y regarder de plus près… que savons-nous au juste sur la manipulation ?

À vrai dire, et paradoxalement, si beaucoup de personnes se croient à l’abri des manipulations, et des manipulateurs (il n’est en effet guère réjouissant ni très valorisant d’être pris pour le « dindon de la farce »), force est de constater à quel point notre ignorance est grande face à un phénomène qui atteint aujourd’hui de telles proportions que les plus grands spécialistes de la question le qualifient de « Mal » du siècle.

Ainsi, Jean-Marie ABGRALL, psychiatre criminologue auteur de livres références sur la manipulation (« La mécanique des sectes », « Les sectes de l’apocalypse », « Tous manipulés, tous manipulateurs », etc.), nommé au Conseil d’Orientation de la MILS (ancêtre de la MIVILUDE – Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) déclare que la « manipulation est un mensonge » (in « Tous manipulés, tous manipulateurs »). Philippe BRETON, professeur des Universités, reconnu comme l’un des plus grands spécialistes français de la parole et de la communication, auteur de nombreux ouvrages sur la rhétorique et l’argumentation (« L’incompétence démocratique », « La parole manipulée », « Convaincre sans manipuler », « Les refusants », etc., etc., etc.) affirme que la « manipulation est une violence » (in « La parole manipulée », ouvrage récompensé en 1998 par l’obtention du Prix de philosophie morale et politique de l’Académie des sciences morales et politiques). Fabrice D’ALMEIDA, auteur de « La manipulation », livre reprenant l’usage de ce terme à travers l’histoire, nous apprend que « la manipulation, comme système de représentation péjoratif de la ruse, est fille de la modernité politique. Elle en est un des repoussoirs ». Ariane BILHERAN, psychologue clinicienne, reconnue comme l’une des plus grandes spécialistes françaises sur la question du harcèlement (auteure de « Harcèlement, familles, institutions, entreprises », « Le harcèlement moral », « Tous harcelés ? », etc., etc., etc.), nous précise que les techniques de manipulation « qui visent à soumettre, rejoignent l’emprise psychologique, le contrôle psychologique de l’autre. Mais en outre, le système harceleur manie, avec une redoutable efficacité, ce que l’on nomme le conflit de loyauté, et qui est le mode opératoire le plus fondamental de la torture » (in Les Cahiers RPS – Risques Psycho Sociaux –, revue semestrielle parrainée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé pour la prévention des risques d’atteintes psychologiques au travail). Etc., etc., etc.

Pour ceux qui ne l’auraient pas compris au travers de ces quelques citations, la manipulation porte en germe une destructivité qui ne peut être analysée que grâce à une connaissance pluridisciplinaire absente des formations universitaires. Cette connaissance est bien souvent le fruit d’une longue expérience de terrain, d’une capacité d’analyse et d’un esprit critique particulièrement développés, seuls à même de générer le discernement et la préservation du droit le plus fondamental de notre nature humaine, qui est notre libre arbitre dont la manipulation en nie, tout à la fois, l’expression et l’existence.

Résumons-nous : la manipulation est une violence qui, dans sa forme paroxystique (plus communément nommé « harcèlement », sachant que le harcèlement s’instaure là où la manipulation échoue et ne produit plus les résultats escomptés), revêt le caractère d’une torture mentale, qualifié parfois de « terrorisme psychologique ». Elle est aussi « mensonge ». Or, dans la tradition philosophique chinoise, « l’art du mensonge, c’est l’art de la guerre » (in « Les 36 stratagèmes, manuel secret de l’art de la guerre »).

En quelque sorte, cela revient à dire que les personnes qui visent un mandat électoral pour exercer des fonctions de représentants du peuple, et qui se livrent à des manipulations font la guerre à leurs électeurs tout en prétendant vouloir les sauver du marasme ambiant dans lequel ils les plongent. Histoire de fous comme nous verrons dans cette série d’articles. En effet, un tel écart entre les vœux affichés et l’intention sous-jacente à toute entreprise de manipulation ne peut être que le signe d’une maladie mentale qui n’ose pas dire son nom.

Est-ce grave docteur ?

Assurément bien plus que l’on ne saurait l’imaginer si l’on en croit un certain Carl Gustav JUNG qui disait : « Lorsque tout va bien, les fous sont dans les asiles. En tant de crises, ils nous gouvernent ». Et de ces fous, l’histoire de l’humanité en a croisé plus d’un.

Par ailleurs, je ne voudrais pas complexifier cette problématique qui n’est déjà pas si simple, mais les toutes dernières découvertes en neurosciences et en biologie moléculaire et génétique attestent sans équivoque de l’impact, particulièrement destructeur, de la manipulation sur notre inconscient individuel et collectif, et démontre, sans ambiguïté, les graves atteintes sur la santé physique et mentale qu’elle porte aux individus qui y sont soumis, tant sur un plan personnel que sociétal. Ce que nous aborderons dans la seconde partie de cet article en traitant d’un sujet si cher à nos élus qui l’évoque toujours en jouant outrageusement de l’émotionnel, je veux parler de la violence et de l’insécurité qu’elle génère.

Pour les plus curieux d’entre vous, qui souhaite approfondir leurs connaissances du sujet, lire l’article du Nouvel Obs relatif à la manipulation et à ses conséquences sur les individus : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120330.OBS5128/p...

Pour conclure cet article sur une note humoristique et proposer une solution au marasme actuel de nos sociétés démocratiques, dîtes « civilisées », je dirais qu’il n’existe qu’un seul remède à la crise : virer tous ces fous qui nous gouvernent ou prétendent nous gouverner en proposant un changement qui s’inscrit dans la poursuite des politiques d’austérité mise en place par l’idéologie néo-libérale. Précisons cependant, pour éviter toute confusion, que l’idéologie néolibérale, ou ultralibérale, ne doit pas être confondue, comme le font les anti-capitalistes – l’amalgame permettant bien des dérives –, avec le capitalisme libéral, nécessairement encadré, comme il a pu fonctionné pendant les « trente glorieuses ». Ce n’est qu’au milieu des années 70 que la déréglementation du capitalisme libéral a engendré le « Léviathan » que nous « connaissons » aujourd’hui (en fait, nous ignorons tout de lui, comme près de 90 % des élus qui votent nos budgets, mais il est bel et bien là dorénavant, cf l’article paru sur Hérault Tribune : http://www.herault-tribune.com/articles/10992/les-emprunt...).

 

Philippe VERGNES

 

* L´argumentum ad hominem

« Cette expression latine signifie littéralement : « argument contre la personne » et désigne un des sophismes les plus répandus et les plus efficaces (initialement dans le texte d’origine désigné par paralogisme, mais la distinction entre sophisme et paralogisme relève d’une question de morale – d’éthique – qu’il n’est pas utile de développer ici). Heureusement il est aussi, comme on va le voir, un des plus faciles à identifier.

L´argumentum ad hominem (ou plus brièvement l´ad hominem) consiste à s´en prendre à la personne qui énonce une idée ou un argument plutôt qu’à cette idée ou cet argument. On cherche ainsi à détourner l´attention de la proposition qui devait être débattue vers certains caractères propres à la personne qui l’a avancée.

Souvent, un ad hominem insinue qu´il existe un lien entre les traits de caractère d´une personne et les idées ou arguments qu´elle met de l´avant ; on souhaite par là discréditer une proposition en discréditant la personne qui l´énonce. On appelle joliment cette façon de faire « empoisonner le puits ». Elle consiste précisément à mettre en évidence des traits de caractère négatifs de la personne attaquée que les auditeurs, réels ou putatifs, auront tendance à percevoir négativement (comme un poison) et ensuite à conclure que, pour cela, l´eau du puits (les autres idées et arguments de la personne, et en particulier ceux qui faisaient l´objet de la discussion) est empoisonnée.

On aura compris que le recours à l´ad hominem est fortement contextualisé et que l´habileté du sophiste est d´ajuster son tir — c´est-à-dire ses attaques personnelles — en fonction de l´auditoire » (extrait de « Petit cours d’autodéfense intellectuelle » écrit par Normand BAILLARGEON, livre didactique très utile en ces temps de crise pour déceler, comprendre et contrecarré les projets délétères des manipulateurs pathologiques).

La politique ne manque pas d’exemples d’arguments ad hominem. Les divers journeaux se font largement l’écho de ce type de rhétorique qui peut parfois aboutir à des dépôts de plainte. Le recours en justice est aussi utilisé par les manipulateurs qui cherchent non pas à faire reconnaître un quelconque préjudice, mais à réduire au silence des personnes trop curieuses, même lorsque cette curiosité s’exerce, par exemple, sur le financement d'une campagne électorale qui, par définition, devrait être « transparent » et communicalbe aux tiers. Dans ce cas précis, la justice est, à son corps défendant, bien souvent instrumentalisée. Elle redoute d'autant plus la manipulation que l'efficacité de certaines techniques parvient, plus fréquement que l'on ne le suppose, à tromper la vigilance des juges.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Philippe VERGNES 29 mars 2018 15:15

    pemile 29 mars 11:10

    @JL « Peut-être une bonne âme qui s’en souvient, se dévouera-t-elle ? »

    Le premier serait là https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-reconnaitre-un-pervers-128503#forum3593208

    pemile 29 mars 11:18

    @Philippe VERGNES « Car voilà ce qui serait intéressant et prouverait probablement votre harcèlement sans même avoir à argumenter outre mesure. Mais rassurez-vous, vous m’en avez donné l’idée (vous voyez, je sais être reconnaissant). Je vais m’y lancer ! »

    Ce qui est condamnable dans le harcèlement, c’est la souffrance générée. Dans le cas ici présent, il semble plutôt que vous affichez un « certain » contentement voir même du plaisir à tenter de « coincer » votre « harceleur » ?

    pemile 29 mars 11:35

    @Shawford « sans agir effectivement »

    La justice a autre chose à faire, non ?

    Continuons dans un principe pseudo scientifique de jugement par des pairs ?

    Il me semble que PV en a fait l’appel plusieurs fois, « pourquoi personne sur AV ne réagit depuis 6 ans » ou quelque chose de ce genre, non ?

    Nous sommes plusieurs à avoir mis notre grain de sel dans cette « histoire », transformons cette saison 6 en téléréalité participative ?

    =-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

    Je plussoie la proposition de Shawford approuvée par pémile (« Continuons dans un principe pseudo scientifique de jugement par des pairs ? ») et je réponds au trois commentaires de pemile en lien ci-dessus (en espérant qu’ils fonctionnent). JL est bien entendu libre d’intervenir sous cet article pour nous faire part de son point de vue.

    Dans tout « procès », il faut des avocats pour chacune des deux parties et la recherche de la vérité, tant pour JL que pour moi, en passe à mon sens par cette recherche de « juste milieu », chacun a donc bien son rôle dans ce débat qui risque d’être plus animé encore que la saison 6 d’une teléréalité participative. Les premières ont eu leur public… qui est passé à autre chose et c’est tant mieux.

    J’ai donc débloqué JL, et je réponds donc ici aux objections et aux interrogations de pemile tout en appréciant qu’il puisse mettre le conditionnel dans ses propos.

    La justice a effectivement autre chose à faire (je répondrais plus tard à Shawford sur ce point et qui à mon sens n’est pas du tout infondé).

    Une précision cependant, lorsque je parle de harcèlement, je ne réduis pas cette problématique à ma petite personne, car je prends ces affaires sont très, très, très au sérieux. Pour moi, il y a meurtre d’âme… ou selon les cas : tentative de meurtre d’âme. J’expliquerais pourquoi si on me le demande.

    Sur la question de la souffrance dans le harcèlement comme condition nécessaire à sa condamnation : non (mais c’est un poil plus complexe) ! Il suffit que la dignité de la personne soit attaquée dans le cadre de ses activités : je suis consultant « multicarte » et l’une de ces cartes est justement pour moi de monter des dossiers de pièces à conviction pour démontrer le bienfondé d’un harcèlement devant un tribunal. C’est-à-dire que j’offre des prestations de services à des cabinets d’avocats pour « bétonner » des dossiers de défenses. Et puisque certains aiment les chiffres, jusqu’à présent j’en ai monté quatre (c’est une démarche très longue, grosso modo de trois à cinq ans) : tous gagnés, jamais un seul dossier à monter pour moi-même.

    Passons maintenant au gros du morceau et à l’accusation de JL. Que dit JL tout en me traitant de menteur par la suite sans en apporter la moindre preuve (qui sera apportée, au conditionnel, par pemile) ?

    Cette histoire de procès sur ce fil de discussion est partie du commentaire de JL 29 mars 08:20 qui, reprenant un message (sur lequel, je reviendrais probablement plus tard) que j’ai eu avec kalachnikov à propos du « ciseau » de ce site, déclare : « Vous mentez, PV : crever l’abcès comme vous dites, vous avez plusieurs fois tenté de le faire depuis que vous avez compris que je ne me soumettrai pas, c’est-à-dire depuis bien des années maintenant. Si nous en sommes encore là dans quelques jours j’irai chercher les preuves que vous avez déclaré à plusieurs reprises avoir engagé des poursuites judiciaires à mon encontre. » (En gras les propos de JL, en italique, c’est moi qui souligne.)

    Je reprends ici la phrase en italique, selon JL j’aurais « déclaré à plusieurs reprises avoir engagé des poursuites judiciaires à mon encontre ». Or, comme je l’indique à Self con troll, PV , si tel avait été le cas, je connaîtrais l’identité de JL indépendamment du résultat du procès (qui n’est jamais acquis d’avance dans les cas de harcèlement) ET par ailleurs, j’y déclare même que je n’ai jamais caché mon intention de porter plainte contre JL. Ainsi, « déclarer à plusieurs reprises avoir engagé des poursuites judiciaires » à l’encontre de JL n’est que pure affabulation. Il ne s’agit pas de jouer sur les mots, car dans ce genre d’affaire, les mots ont une importance considérable dans le contexte de leur énonciation (cette omission permanente du contexte est ce qui fait que JL affabule tout le temps).

    Je rappelle donc le contexte : le message trouvé par pemile (ils y en a plusieurs de ce genre sous mes articles) ont été envoyé à JL dans le contexte d’une longue suite d’agression verbale diffamatoire à mon encontre où, si mes souvenirs sont bons (je ne vérifie même pas), j’ai d’abord posé des limites à JL qu’il n’a eu de cesse d’outrepassées… en bout de course : le message trouvé par pemile.

    Sur la nature du message maintenant, un peu de réflexion ne fera pas de mal : quelle est donc la nature de mon message ? Quelle est celle du recours envisagé alors ? Quels en sont les délais de recours ? Si, comme JL le soutient, j’avais engagé des poursuites à son encontre, je connaîtrais son état civil en personne. Or, ce n’est toujours pas le cas à ce jour.

    Prenons le pire des cas, j’ai menacé JL d’un recours en justice alors que je souhaitais plutôt lui mettre des limites pour qu’il me lâche la grappe espérant ne pas avoir à en arriver à une telle issue… mais passons. J’ai menacé JL, s’il avait perçu une telle menace il aurait dû m’écrire : « vous m’avez menacé à plusieurs reprises… ». Ce que je n’aurais pas démenti, car il y a une nuance très importante entre le faire et l’intention de faire. À ce que je sache, personne n’a jamais encore été condamné à quoi que ce soit pour des intentions sans passage à l’acte (car ça, c’est de la dictature). Par contre, s’il y acte, on en cherche alors l’intention sous-jacente. Pas l’inverse !

    Cette accusation inverse est la caractéristique de la défense de JL. C’est une constante dans toutes ces interventions dès que l’on rentre dans un débat technique.


    • Shaw-Shaw Shawford 29 mars 2018 15:40

      @Philippe VERGNES

      Présent

      Lu

      A suivre


    • pemile pemile 29 mars 2018 22:27

      @Philippe VERGNES "Sur la question de la souffrance dans le harcèlement comme condition nécessaire à sa condamnation : non (mais c’est un poil plus complexe)« 

      Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir »coincé« JL, trouvez moi un seul jugement qui reconnaîtrait dans ce cas que vous avez subi un harcèlement ? (et donc un préjudice)

       »Il suffit que la dignité de la personne soit attaquée dans le cadre de ses activités"

      Lorsque je vous dis que votre enthousiasme pour le livre de Déthiollaz sur Nicolas Fraisse (et son usage d’un huissier) représente pour moi un indice de votre manque de jugement, est-ce que je m’attaque à votre dignité ?

      PS : quand à vos pavés interminables pour décortiquer UNE phrase dans le but de dénoncer un harcèlement de 6 ans, je trouve cela ridicule smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 29 mars 2018 22:37

      @pemile

      Drôle de façon pour toi de continuer dans un principe pseudo scientifique de jugement par des pairs.

      Ta volonté de t’intéresser plutôt à refoutre la zonzon, je trouve ça parfaitement ridicule ! smiley


    • Philippe VERGNES 29 mars 2018 23:38

      @ pemile,

      « Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir “coincéˮ JL, trouvez-moi un seul jugement qui reconnaîtrait dans ce cas que vous avez subi un harcèlement ? (et donc un préjudice). »

      En quoi, au regard des informations que je vous ai communiquées, pouvez-vous affirmer : « Mais si ? »

      Vous confondez les niveaux de réalité et c’est vous qui avez pourtant proposé le principe pseudo-scientifique de jugement par les pairs alors même que toute votre attitude ici et sous le fil d’alinea témoigne du fait que pour vous l’affaire est déjà entendue. Je me trompe ? Si non, reprenez-moi, je vous prie.

      Pour l’instant, à mes yeux vous inférez et surinterprétez, quant au jugement qui reconnaîtrait... blablabla, ne vous inquiétez donc pas de ça, ce n’est pas votre problème, mais le mien et cela ne peut en aucun cas préjuger de la suite qui sera ou ne sera pas donnée à cette affaire si elle doit être portée devant la justice, mais nous ne sommes pas au tribunal ici. Donc, comme je ne suis pas Madame Irma, je ne préjuge de rien. Par contre, je constate encore que vous « jugez » sur la base d’un énoncé multiordinal... tout en prétendant connaître le b-a-ba de la Sémantique générale (SG). Soit, pour la deuxième fois j’en prends acte.

      « Lorsque je vous dis que votre enthousiasme pour le livre de Déthiollaz sur Nicolas Fraisse (et son usage d’un huissier) représente pour moi un indice de votre manque de jugement, est-ce que je m’attaque à votre dignité ? »

      ABSOLUMENT PAS ! Mais vous affabulez. D’où le fait que je me demande ce que vous lisez et en retenez lorsque j’écris. Si c’est un dialogue de sourds que vous souhaitez entretenir, prévenez-moi d’avance. J’arrêterais immédiatement de vous répondre, vous savez à quel point j’aime avoir le dernier mot.

      Il ne vous est pas venu une seule seconde à l’esprit malgré la longue discussion que nous avons eu ensemble sur le sujet, que pour moi, enthousiasme ou pas enthousiasme, le dossier Déthiollaz est un dossier ouvert dans mon esprit et le restera probablement jusqu’à ma mort. Ce qui signifie que si je m’y intéresse, je ne porte strictement aucun jugement alors même que de votre côté, il vous faudrait absolument que je me prononce pour ou contre. Ben... non, désolé... je ne fonctionne pas comme ça... et m’imposer de juger un dossier que je ne veux pas juger pour garder l’œil ouvert à toutes informations, ben... c’est très égotique comme réaction.

      « PS : quand à vos pavés interminables pour décortiquer UNE phrase dans le but de dénoncer un harcèlement de 6 ans, je trouve cela ridicule smiley »

      C’est votre opinion... absolument pas la mienne ! 

      Il est assez marrant de constater cependant que vous me refusez un droit, presque une obligation pour le déroulement de tous échanges conviviaux, là où justement, tout ce conflit avec JL est né de son insistance à vouloir continuellement couper les cheveux en quatre à la moindre phrase qui venait de ma part et qui ne lui convenait pas. Me refuseriez-vous donc le droit que s’octroie votre champion à chaque fois que j’écris sur ce forum citoyen ?

      J’aimerais l’entendre... surtout de la part de quelqu’un qui se revendique posséder le b-a-ba de la Sémantique générale (SG)


    • Shaw-Shaw Shawford 29 mars 2018 23:51

      @Philippe VERGNES

      Personne sur ce site ne peut ni ne doit décortiquer ou capillotracter autant que Pénible 1er, cela se devait d’être entendu, de JardiLand à PortVendres ! smiley smiley

      A suivre... ou pas...


    • Philippe VERGNES 29 mars 2018 23:59

      @ Shawford,


      Je ne connais pas pemile avec qui j’échange pour la première fois (sur deux fils de discussion). Mais le premier essai sous l’article d’alinea m’a laissé quelque peu sur ma fin. J’aurais au moins aimé que l’on se mette d’accord sur quelques points de Sémantique générale qu’il prétend connaître.

    • pemile pemile 30 mars 2018 00:06

      @Philippe VERGNES " je constate encore que vous « jugez » sur la base d’un énoncé multiordinal..« 

      Quelle multi-ordinalité voyez vous ?

       »je ne porte strictement aucun jugement alors même que de votre côté, il vous faudrait absolument que je me prononce pour ou contre« 

      Vous déclarez quand même que vous avez trouvé ce livre »vraiment bluffant« , qu’il vous a »littéralement scotché« , qu’il est »remarquable«  !

      Et je vous ai juste dit que cette analyse me laissait perplexe et c’est bien vous qui m’avez renvoyez que si je ne me posais pas de questions à propos de ce livre c’est que j’avais un sérieux problème !

       »Me refuseriez-vous donc le droit que s’octroie votre champion à chaque fois que j’écris sur ce forum citoyen ?« 

      Vous réclamez donc face à moi d’user de ce qui vous importunait chez JL ??? smiley

       »surtout de la part de quelqu’un qui se revendique posséder le b-a-ba de la Sémantique générale (SG)"

      Toujours un ptit coup de couteau dans le dos comme dernière phrase ! smiley


    • pemile pemile 30 mars 2018 00:10

      @Shawford « Ta volonté de t’intéresser plutôt à refoutre la zonzon, je trouve ça parfaitement ridicule ! »

      Et moi je trouve ça nécessaire smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 00:12

      @Philippe VERGNES

      Si vous parvenez à avoir une discussion constructive où il s’expose vraiment (pas en balançant vite fait deux ou trois références ou réfutations vite torchées en pâture qui se veulent conclusives et sans appel) et en risquant quelque peu de ne pas être en mesure de « gagner le match », chapeau ! smiley

      Edit : exactement comme dans le commentaire qu’il vient de pondre avant que je publie le mien ici présent.

      En tout cas je demande toujours à voir pour ce qui concerne mes rapports avec lui.

      Mais comme j’adore jouer avec lui, y’a vraiment pas mort d’homme.

      Et baisser pavillon face à lui, c’est de bonne grâce. smiley

      Pemile : keep cool ! <3


    • Philippe VERGNES 30 mars 2018 00:32

      @ pemile,


      Faire part de son sentiment pour un livre, c’est en faire une analyse selon vous ? Si tel est le cas, indiquez donc moi ce que c’est que faire une analyse, parce que je crois bien que nous ne parlons pas de la même chose.

      « Quelle multiordinalité voyez vous ? »

      Relativement au fait que vous déclariez : « vous avez déclarez plusieurs fois votre euphorie et plaisir pensant avoir coincé JL »... ça c’est que vous en comprenez, en aucun cas ce n’est la réalité des faits.
      « Vous réclamez donc face à moi d’user de ce qui vous importunait chez JL ???  »

      ABSOLUMENT PAS puisque j’y trouve une nécessité. D’autant, que d’ordinaire, dès qu’on cherche à creuser le fond d’un sujet, chez certaines personnes, on ne le trouve jamais... il reste insondable. C’est comme s’il y avait un vide abyssal à la place. Rassurez-moi, ce n’est pas votre cas tout de même ? ;

      « Toujours un p’tit coup de couteau dans le dos comme dernière phrase ! smiley »

      Vous êtes si susceptible ? N’avez-vous pas déclarer posséder le b-a-ba de la Sémantique générale ? Ce ne serait un coup de couteau dans le dos que si vous aviez menti à ce sujet. Dans le cas contraire, il n’y a aucune raison de se montrer aussi susceptible, ne dit-on pas qu’il n’y a que la vérité qui fâche ?

      Personnellement, la vérité, j’aime l’entendre. Pas vous ?

    • pemile pemile 30 mars 2018 00:42

      @Philippe VERGNES « Faire part de son sentiment pour un livre, c’est en faire une analyse selon vous ? »

      Oui, vous appelez cela comment vous ?

      " je constate encore que vous « jugez » sur la base d’un énoncé multiordinal.« 

      Peut être, mais vous n’avez toujours pas cité cet »énoncé multiordinal«  !

       »ABSOLUMENT PAS puisque j’y trouve une nécessité« 

      Donc, vous ne le reprochez plus à JL ?

       »Ce ne serait un coup de couteau dans le dos que si vous aviez menti à ce sujet. Dans le cas contraire, il n’y a aucune raison de se montrer aussi susceptible, ne dit-on pas qu’il n’y a que la vérité qui fâche  ? Personnellement, la vérité, j’aime l’entendre. Pas vous ?"

      Si ! Et j’adore votre façon de clore chacun de vos posts ! smiley


    • Philippe VERGNES 30 mars 2018 01:15

      @ pemile,


      Définition dictionnaire du mot analyse : « Décomposition d’une chose en ses éléments, d’un tout en ses parties. [En parlant de choses concrètes ou abstraite] Examen permettant d’isoler ou de discerner les différentes parties d’un tout. »

      Ha... donc, lorsque on donne son sentiment sur un livre, on procède à un « examen permettant d’isoler ou de discerner les différentes parties d’un tout » selon vous ?

      « Peut être, mais vous n’avez toujours pas cité cet énoncé multiordinal ! »

      Heu... dites, c’est à vous à me dire d’après laquelle de mes déclarations vous pouvez juger que , je cite : « Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir “coincéˮ JL »

      N’inverser donc pas la charge de la preuve. Je ne suis pas dans votre tête et n’est aucune prétention à y être. Donc... comment pouvez-vous en venir à un tel jugement ?

      Si vous aimez la vérité, pensez-vous que c’est en la fuyant que vous pourrez la trouver ? Parce que pour l’heure, on ne peut pas dire que vous la jouez loyale.

      « Donc vous ne le reprochez plus à JL ? »

      Ce que je reproche à JL, ce n’est pas le fait de couper les cheveux en quatre, mais de le faire à très mauvais escient. C’est-à-dire, les couper en quatre lorsqu’il n’y a pas à le faire et ne pas le faire lorsque cela est nécessaire. Ce qui est foncièrement différent de ce que vous sous-entendez.

      J’avais oublié cette phrase dans votre précédent commentaire : « C’est bien vous qui m’avez renvoyez que si je ne me posais pas de questions à propos de ce livre c’est que j’avais un sérieux problème ! »

      NON... pure affabulation. Réitérée qui plus est. Nous avons déjà eu cette discussion. Jamais je ne vous ai visé vous personnellement dans cet énoncé qui concernait une remarque de portée générale. Si vous prenez pour vous, des propos qui ne vous concerna pas personnellement, il me semble inutile de poursuivre cette discussion qui ne mène à rien.

      Mais comme à votre habitude, je vous laisse le mot de la fin.

      Bonne nuit smiley



    • pemile pemile 30 mars 2018 01:19

      @Philippe VERGNES « N’inverser donc pas la charge de la preuve »

      Que nenni, c’est bien vous qui avez écrit «  » je constate encore que vous « jugez » sur la base d’un énoncé multiordinal.« " smiley

      Ne nous dispersons pas, traitons déjà ce premier point, svp.

      A demain donc pour lire votre justification !


    • Philippe VERGNES 30 mars 2018 08:06

      @ pemile,

      Reprenons la chronologie de la discussion voulez-vous ?

      Vous dite pemile 22 mars 22:27 : « Mais si, vous avez révélé plusieurs fois votre euphorie et plaisir en pensant avoir « coincée JL… »

      Cette affirmation première est une grave accusation, ayant parfaitement le souvenir de ce à quoi vous faites référence (puisque c’est un travail que je n’ai pas encore fait), « mon plaisir » n’est pas dans le fait de « coincer JL » comme vous le dites, mais dans le fait que la citation de JL sur la formule qu’il a échangée avec easy en 2010 a évolué au gré des vents et des marées. Et c’est ce que je me proposais de démontrer. Et pensant à cette évolution, ben… ça me fait marrer, car il ânonne régulièrement sa formule magique (vous comprendrez l’expression si je parviens à retrouver toutes ses citations) comme argument d’autorité à n’importe quel benêt qui boit les paroles d’un gourou et étant totalement décervelé.

      Donc, en foi de quoi, votre « Mais si… » est un jugement sans cause, une inférence que vous subodorez en toute méconnaissance de cause, par pure ignorance. C’est aussi une accusation mensongère, d’où mon « vous jugez… » de mon message de 23:38 répondant au votre de 22:27.

      Chronologiquement donc, votre accusation précède ma dénonciation de votre jugement sans cause. Considérant le fait qu’en droit français il appartient toujours à l’accusateur, sauf à inverser la charge de la preuve (ce qui est une perversion au sens étymologique du terme), de prouver son accusation, il vous appartient de me démontrer que votre accusation est fondée et non pas qu’elle puisse émerger d’une interprétation (inférence) décontextualisé de votre part.

      Voyez, je procède par ordre. Lorsque nous aurons traité ça, on passera ensuite à ce problème de multi-ordinalité pour lequel, sous le fil d’alinea, vous ne m’avez toujours pas répondu lorsque je vous ai interrogé sur ce terme.

      Ça vous va comme ça ? Ai-je suffisamment procédé par ordre à vos yeux ? Sinon, il faut le dire avec force détails, comme je l’indiquais à Shawford, je suis un peu dur de la comprenette. C’est la raison pour laquelle j’indexe la plupart de mes messages lors d’une discussion de façon à ce que, même si l’on ne me lit pas, je puisse, en cas de besoin remonter le fil de la discussion facilement. C’est que j’ai une mémoire de poisson rouge, voyez-vous et comme je prends pas toujours mes cachets, je crée des repère, d’où mon indexation, ça m’aide en cas de relecture.


    • pemile pemile 30 mars 2018 10:58

      @Philippe VERGNES

      Ne tentez pas encore de noyer le poisson pendant 6 ans SVP !

      Vous avez bien, dès mon premier post, tenté une embrouille basée sur le vocabulaire technique de la SG, la multiordinalité, en déclarant :

      je constate encore que vous « jugez » sur la base d’un énoncé multiordinal... tout en prétendant connaître le b-a-ba de la Sémantique générale (SG). Soit, pour la deuxième fois j’en prends acte.

      ter repetita donc : Ne nous dispersons pas, citez moi cet énonce multiordinal, SVP.

      PS : et ne répétez pas votre embrouille suivante, d’inversion de la charge de preuve smiley


    • pemile pemile 30 mars 2018 11:06

      @Philippe VERGNES

      PS : quand à la suite de ce post, où vous me balancez des « une grave accusation [..] par pure ignorance [...] une accusation mensongère », ne vous inquiétez pas, j’en prends note aussi  ! smiley


    • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:44

      @ pemile,


      Indexer moi les liens SPIP svp et ce de façon chronologique. Il ne s’agit nullement d’embrouille, mais bien plutôt de logique... chronologique.

      Ps :
      Et non, ce n’est pas moi qui tire le premier sur JL, puisqu’il me traite de manipulateur (tout autant que l’Obs) avant que je ne le traite de pervers dans un article ou pervers = manipulateur. C’est plus clair ?

    • pemile pemile 30 mars 2018 13:31

      @Philippe VERGNES « Indexer moi les liens SPIP svp »

      Vous vous foutez de qui, vous me demandez un lien interne à ce fil de 64 commentaires ! smiley

      quater repetita : Ne nous dispersons pas, citez moi cet énonce multiordinal, SVP.


    • pemile pemile 31 mars 2018 21:10

      @Philippe VERGNES « comment pouvez-vous en venir à un tel jugement ? »

      Quand vous dites à JL après soit disant six annéss de souffrance dues à un harcèlement :

      Qu’est-ce qu’on se marre avec vous

      Je suis plié de rire... j’en peux plus... et en plus vous le faites même pas exprès

      Et autres messages répondant à JL et commençant par LOL ! :

      Mouarf... Ha j’en peux plus... je vais finir par me pisser dessus à vous lire.


    • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 21:39

      @pemile

      T’es vraiment une petite frappe, rembobiner pour trouver un truc qui coince alors même que PV se contrôle farpaitement dans sa dernière adresse à J ! smiley

      Un vrai charognard ! ^^


    • pemile pemile 31 mars 2018 23:51

      @Shawford « T’es vraiment une petite frappe »

      Pour quelqu’un qui s’est fait craché sur la gueule par un PV fuyant, je trouve au contraire que je me tiens très bien smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 23:55

      @pemile

      C’est vrai, j’ai pas pensé à ce copain là (toi), sorry smiley


    • JL JL 29 mars 2018 16:59

      Je ne posterai ici qu’une seule fois, car je suis gavé. Pour moi, la messe est dite. Vous pouvez continuer à me provoquer, ça ne marche plus, je sens que très bientôt ça va puer ici.
       
      Vous nous dites : ’’... Il suffit que la dignité de la personne soit attaquée dans le cadre de ses activités : je suis consultant « multicarte » et l’une de ces cartes est justement pour moi de monter des dossiers de pièces à conviction pour démontrer le bienfondé d’un harcèlement devant un tribunal.’’
       
      Est-ce que, dans le cadre de votre fonction, vous n’aviez pas un devoir de réserve ? Vous n’aviez qu’à poster sous un pseudo, comme tout le monde. Vous avez voulu le beurre et l’argent du beurre, la notoriété et les arguments d’autorité. . Je vous répondrai donc comme vous l’avez tant de fois fait à mon encontre : vous récoltez ce que vous avez semé.
       
      PS. Par discrétion je ne dirai rien quant à que je pense des rapports du point de vue « profil professionnel », entre un psychanalyste et un consultant qui établit les rapports que vous dites, ni de l’ambiguïté qui frise l’imposture, que vous avez entretenue pendant 6 années à ce sujet.
       
      RePS,. Vous pouvez supprimer ce post, je ne réclamerai pas. Ce sera mon dernier mot sur cette longue, trop longue affaire.


      • Shaw-Shaw Shawford 29 mars 2018 17:37

        @JL

        Lu

        Ce sera mon dernier mot sur cette longue, trop longue affaire.

        A suivre en ce qui concerne vos potentielles futures interventions sur les articles de PV ou en dehors.


      • Philippe VERGNES 29 mars 2018 19:10

        @ JL,


        Quelques précisions sur ce message qui l’air de rien, inverse la relation de cause à effet : « Vous pouvez continuer à me provoquer… » est une attaque inversive. Je souhaiterais que vous m’indiquiez sous quel article j’ai, une seule fois pu « tirer » le premier ? Il y en a peut-être, je ne le nie pas, mais dans le doute je m’abstiens avant d’accuser, il faudrait en apporter la preuve.

        « Est-ce que, dans le cadre de votre fonction, vous n’aviez pas un devoir de réserve ? »

        Le seul droit de réserve concerne les dossiers et l’anonymat des victimes. Rien de plus. Je ne voie pas ce que cet argument vient faire ici.

        « Vous n’aviez qu’à poster sous un pseudo, comme tout le monde. »

        J’ignorais jusqu’à ce jour que c’était une obligation du cite avant de pouvoir proposer un article à la publication. Vous venez de me l’apprendre. Peut-être devrais-je supprimer mon compte et en recréer un sous pseudo, quand pensez-vous ?

        « Vous avez voulu le beurre et l’argent du beurre, la notoriété et les arguments d’autorité. »

        Ha… ??? Comment pouvez-vous en être si sûr ? Personnellement, je n’ai jamais affiché de telles prétentions.

        « Je vous répondrai donc comme vous l’avez tant de fois fait à mon encontre : vous récoltez ce que vous avez semé. »

        Et qu’est-ce donc que j’aurais semé qui me vaut la peine d’être harcelé pendant 6 ans ? Vous pouvez éclairer ma lanterne sur ce point, car vous en dites trop ou pas assez et sur le coup, je ne vois pas en quoi écrire des articles sur la perversion narcissique mérite un tel « châtiment » de votre part.

        « Ps : Par discrétion je ne dirai rien quant à que je pense des rapports du point de vue “profil professionnelˮ, entre un psychanalyste et un consultant qui établit les rapports que vous dites, ni de l’ambiguïté qui frise l’imposture, que vous avez entretenue pendant 6 années à ce sujet. »

        Ha… ??? Vous ne dites rien, cependant et de façon allusive vous pouvez insinuer que mon attitude, je cite : « frise l’imposture »… et ce sans rien en dire. Vous pouvez donc dire une chose et son contraire dans une même phrase, mais toujours sans rien en dire. Vous pouvez m’indiquer qu’elle est cette forme de communication que vous entretenez avec moi depuis le tout début de votre apparition sous mes articles, parce que pour le coup, je vous avoue que j’ai du mal à la comprendre : vous ne dites rien, tout en le disant quand même, mais sans le dire…

        À ce titre, je rappelle tout de même qu’il y a également diffamation lorsque l’attaque est proférée de façon indirecte et/ou allusive.

        « RePS : Vous pouvez supprimer ce post, je ne réclamerai pas. Ce sera mon dernier mot sur cette longue, trop longue affaire. »

        Pourquoi supprimerais-je votre post puisque nous sommes là tous les deux pour mettre les choses au point une bonne fois pour toutes, en espérant que cette fois-ci, il n’y aura plus aucune suite qu’elle que soit l’’issue de ce débat qui commence bien mal, à la vue de vos accusations inversives et de vos insinuations. J’espère que si vous me répondez encore, vous aurez la courtoisie de m’écrier sans exagérer le sens de vos propos en l’absence de preuve.


      • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 01:16

        @JL

        Je vous invite bien cordialement à aller compulser très attentivement le profil de qui -mon petit doigt me dit- semble être votre « autre » « ami » d’ici ! smiley


      • pemile pemile 30 mars 2018 01:28

        @Shawford

        Il l’a déjà bien fréquenté sur son article triangle de karman smiley


      • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 01:31

        @pemile

        Je ne me souvenais pas que Lagardère était en fait un vrai PN des familles ! smiley


      • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 01:43

        @pemile & tous

        Ma référence à Lagardère est un peu foireuse, c’est le gentil, et là ça colle plus du tout dans notre plus belle la guerre ! smiley

        Mais bon faut qu’il prenne garde, ça c’est sûr.

        J’ai une autre formulesinon, en solde pour un temps très limité : faute avouée est à moitié pardonnée.

        Mais pas jouer pas jouer, plus d’un sait sur ce site que le pipeau -en particulier en matière de multi pseudo, ça ne me résiste pas.
        Avec en plus Pénible 1er comme associé bretteur, ça devient imparable !!!!!!!!!

        J’dis ça, j’dis rien !


      • Shaw-Shaw Shawford 29 mars 2018 17:38

        Pemile ?????


        • PIPO 29 mars 2018 20:08

          Bonjour,
          Je veux bien faire l’avocat du diable, euh, pardon de Jl.

          Plus sérieusement, c’était sûr qu’il se défilerait.
          Je n’ai pas pu suivre tout les commentaires sous l’article « à propos » mais c’est la réaction d’Alinéa qui m’a le plus interpellé, malgré ses expériences malheureuses, elle attache plus d’importance à ses sentiments qu’à la vérité.
          Je crois que l’explication des complices inconscients (tout comme des pervers) est à chercher dans nos émotions, nos sentiments trompés et contrariés.
          Trompés et contrariés par qui ? Question à deux balles.


          • Philippe VERGNES 29 mars 2018 23:43

            @ PIPO,


            ... « identification à l’agresseur »... « deuil de la toute-puissance thérapeutique »... « enfant médicament ». Je ne veux pas en dire plus pour le moment (travail en cours). Mais vous aurez vite compris en effectuant vos propres recherches si vous ne l’avez pas déjà compris.

          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 00:46

            @PIPO

            Bonsoir, je veux bien me faire l’huissier du sentiment d’alinea à l’égard de votre commentaire :

            https://www.agoravox.fr/commentaire5174688

            De mon propre chef et à son corps défendant sans aucun doute.

            J’espère juste que ne vous défilerez pas et daignerez descendre de votre piedestal pour aller sur son article justifier directement auprès d’elle de vos tromperies et contrariétés. 


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 01:04

            @PIPO

            D’ailleurs, tant que je vous « tiens ».

            Je me suis permis pour le compte d’aller fureter sur votre profil et je m’aperçois, mais peut être me corrigerez-vous, que vous êtes exclusivement attaché sur Agoravox au commentaire des articles de PV.

            De fil en aiguille je trouve même que votre façon d’y intervenir est incroyablement surprenante.

            Je ne vous en dis pas plus en l’état, gardant un peu de suspens pour quand vous daignerez vous manifester ici ou ailleurs.

            Au plaisir.


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 01:50

            @ Shawford

            Merci de me faire connaître ce post d’alinea smiley

            J’en reste bouche bée. Je me garderais bien de lui répondre, je ne voudrais pas jouer mon pervers en allant lui mettre quelque point sur les i et lui dire mon fond de vérité. Elle en serait très certainement très choquée, et ce n’est nullement mon intention, mais j’ai lu son histoire depuis son tout premier article sur le harcèlement sur ce forum, et... j’ai toujours préférais me taire à ce sujet pour éviter de la froisser, mais faut pas pousser mémé dans les orties. Y’a des limites tout de même. Si "prendre les gens pour des cons... c’est participer de la laideur du monde actuel", je trouve qu’elle y joue bien son rôle après les sorties qu’elle a pu me faire en restant totalement aveugle au scénario mis en place sous son propre fil de discussion. Or, j’ai parfaitement suivi le déroulé de ce long débat et les différents tours de parole pris par chacun des intervenants, de façon tout à faire inconsciente, c’est elle qui a relancé le truc dont elle se plaint maintenant alors qu’elle aurait pu l’arrêter quasi immédiatement, et à deux reprises en plus.

            Ben vous savez quoi... après dix ans passés dans des associations d’aide aux victimes, je n’ai jamais rencontré de véritable victime qui ne sache pas reconnaître instinctivement ce que l’on nomme une agression nihiliste, une disqualification perverse ou une attaque inversive. Jamais ! La raison est purement physiologique. C’est dû à un réflexe pavlovien : une fois que vous programmez quelqu’un avec ce genre d’attaques, il y reste sensible à vie et sait instinctivement les reconnaître. Pas le moindre signe de reconnaissance chez elle sur l’ensemble de son fil de discussion malgré toutes les attaques qui y ont été perpétrées. Or, s’il n’y a pas ce genre d’agression proactive, il n’y a pas de perversion narcissique. Un point c’est tout et c’est aussi simple que ça !

            Et ça... sans remettre en cause son vécu de victime, de harcèlement et de stress, ce qui est toute autre chose, ben... c’est à se poser beaucoup de questions tout de même.

            Là, elle m’a mis la colère... si elle tombe sur ce commentaire, ce que je ne lui souhaite pas, car je connais les hypersensibles... tant pis. Mais je n’irais pas le poster chez elle. Si elle répond, je pourrais me montrer bien plus méchant encore. Parce que y’en a marre de ces personnes qui se sentent victime d’un pervers narcissique alors qu’elle n’en ont manifestement jamais croisée un véritable.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 01:55

            @Philippe VERGNES

            Mon bon M’sieur Vergnes, j’ai bien d’autres préoccupations en ce qui a priori vous concerne ici.

            Informez-vous de ce qui s’y écrit !!

            Surtout que je trouve son commentaire de 00:25 parfaitement honnête et sans zig zag, et c’est bien là pour moi l’essentiel !


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 02:02

            @ Shawford,


            Oui... sauf pour la dernière phrase cité dans mon précédent message. Après ses sorties récentes, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. C’est aussi chercher la paille dans l’œil du voisin, là où on ne voit pas la poutre que l’on a dans le sien. Pour le reste, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit.

          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 02:05

            @Philippe VERGNES

            PIPO, « lui », se gêne pas, n’est-ce pas ! smiley smiley


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 02:11

            @ Shawford,


            Ne se gène pas de quoi faire ?

            Expliquer donc, ce sera plus simple pour moi... j’suis lent de la comprenette.

          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 02:16

            @Philippe VERGNES

            Je lui en réserve la primeur, quand il daignera se manifester.

            En attendant je compulse et j’investigue plus avant, avec mon petit doigt et avec qui voudra enquêter avec moi sur ce pseudo vraiment trop pipeau pour être honnête et qui vous suit comme votre ombre.

            Au plaisir


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 03:24

            @PV

            Bon, pas plus de suspense, vous m’avez filé une f... insomnie, je l’ai mise à profit pour radiographier le profil de PIPO dans les grandes largeurs.

            Je vous pose la question, et je ne vous la poserai pas mille fois : êtes-vous vous PIPO, oui ou non ?

            On connaît tous les deux la réponse, n’est-ce pas.

            Dans l’infirmative, je ne réponds plus de rien à votre égard, gare à vos miches !


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 07:19

            @ Shawford, 

            « Je vous pose la question, et je ne vous la poserai pas mille fois : êtes-vous vous PIPO, oui ou non ? »

            NON !

            « On connaît tous les deux la réponse, n’est-ce pas. »

            J’ai la berlue... smiley

            Est-ce ce site qui rend fou ou bien est-ce qu’il attire les fous « naturellement ». Parce que dans le dernier cas, je n’avais jamais remarqué et il est sûr que dans ces conditions JL a entièrement raison, c’est surement moi qui doit être frappa dingue.

            La valse des multi-pseudos et autre usage de multi-identités  : JE N’AI JAMAIS PRATIQUÉ, ni sur ce site, ni ailleurs. Mais que ceux qui la pratique puissent imaginer comme tout le monde se la joue à l’identique n’a strictement rien d’étonnant, car se sont toujours les plus tordus qui reprochent à autrui d’être plus tordue qu’eux.

            « Gare à vos miches ! »

            LOL !

            Je suis nul et archinul en informatique et j’ignore comment vous pourriez vérifier une telle info, mais faites-le et faites-le vite parce que les accusations mensongères, les calomnies, la diffamation, etc. des uns et des autres, ça commence à très sérieusement bien faire. Et très sérieusement… l’expression est encore faible !

            Et quand toute honte bue, vous aurez pu vérifier l’étendue de votre connerie devant une telle accusation, j’espère qu’à minima, vous aurez les « couilles » de le reconnaître.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 11:04

            @Philippe VERGNES

            Tout à fait, amende honorable je saurais faire, le cas échéant.

            Mais vous voir monter ici sur vos grands chevaux ne changera rien, mon intime conviction est plus que forgée à ce stade.

            Vu que cela fait douze ans que ces multi pseudo cela dure sur Agoravox, que j’y ai en effet succombé moi même, je connais pas cœur de chez par cœur la musique.

            Tous ceux qui ont été pris les chevilles sur le pantalon ont juré leurs grands dieux que ce n’étaient pas eux, c’est bien évident.

            J’ai l’habitude de ce manège et je me gausse que vous vous soyez retranché aussi vite derrière votre virginité bafouée. Une telle naïveté est par elle même forcément feinte, c’est pas possible autrement pour quelqu’un qui est ici depuis plus de 6 ans !!!!!!!!!!!!

            Bref j’attends que ce soit PIPO qui vienne de façon on ne peut plus explicite me confirmer qu’il n’est pas vous. Un allié aussi prodigue venant toujours à point nommé, ne peut manquer d’accourir en cette heure grave !

            J’’espère pour vous qu’il souhaite bon tenir la barre du prétoire, pour ma part, j’en accepte l’augure.

             


          • PIPO 30 mars 2018 11:49

            @ Shawford, bonjour
            Exact, j’ai crée un compte PIPO uniquement pour intervenir sous les articles de PV, après moultes recherches sur la Perversion Narcissique.
            Et j’ai trouvé dans ses articles la seule explication claire et détaillée, qui plus est correspondait exactement à l’idée que je m’en étais faite de part mes expériences personnelles.
            Mais sans avoir pris conscience de l’étendu des dégâts qu’elle cause sur l’humanité, alors depuis je suis, comme vous dites « exclusivement attaché sur Agoravox » aux articles de PV.
            Au début je m’étais moi aussi posé la question du pseudo JL comme vous l’avez fait pour le mien mais n’en doutez pas je ne suis pas PV, je n’ai pas ses qualités d’écriture, vous l’avez sans doute remarqué.

            En se qui concerne Alinéa,
            si je l’ai blessé, j’en suis désolé, c’était pas le but, même si de son coté elle ne s’est pas gêné envers PV.
            je reprends quelques uns de ses posts :
            « Je pense que ceux qui sont normalement constitués ont bien remarqué que Philippe Vergnes s’était construit un personnage derrière ce qu’il a appris ; il y a beaucoup de gens comme ça que la construction extérieure tient lieu de structure intérieure. »
            « Et vous me pompez sérieusement l’air avec votre maîtrise... de votre relation à JL. Je n’ai jamais vu sur ce site tant de complaisance à soi-même, et tant d’enfantillages à chercher soutien contre quelqu’un. »
            « C’est très refroidissant comme comportement. C’est un lynchage pur et simple, et si vous ne vous en rendez pas compte, que vous êtes incapable de vous arrêter, je doute de vos grandes capacités équilibrées. »
            « Aussi, s’il s’agit entre vous, d’une relation de ce genre, le PN c’est vous ; la proie, c’est JL. »
            « Vous ne ferez rien ( en vous-même) de ce que je vous dis, vous en êtes incapable, et ce sera la preuve que ce que j’avance est juste. »

            et j’en passe, ceci tout en précisant bien :
            « je connaissais vaguement votre opposition, mais, comme je vous l’ai expliqué, je lisais très peu vos articles, donc je ne m’y étais pas intéressée. »
            « car je vous ai très peu lu, assez pour connaître son nom et la trame, mais pas suffisamment pour en parler. »
            « J’ai fait mon taf ; pour moi l’affaire est close. »
            « Je n’ai lu aucun des coms que vous allez donner à lire à ceux d’entre nous que vous daignez juger « bons », perspicaces et tout »
            « J’ai dit que pour moi l’histoire était close parce que j’ai vu les tenants et les aboutissants, avec mes yeux, va sans dire, et puis ce n’est pas mon histoire, je ne veux pas m’y attarder davantage.

            Je suis les articles de PV depuis des années, comme vous l’avez remarqué, j’ai bien vu le manège de JL, il ne fait aucun doute qu’il à pris PV en grippe et qu’il ne veut pas le lâcher.
            il s’est même juré de le chasser. Alinéa, inconsciemment y participe.
            A chaque fois PV lui à répondu, mieux que je ne pourrais le faire mais sans succès alors qu’elle est bien placée si elle à rencontré des tordus (je préfère à PN) pour savoir que c’est très compliqué de les démasquer.
            Surtout si l’entourage, les tiers ne font pas l’effort de s’y intéresser et tirent des conclusions hâtives. Je la cite :
             »Tout le monde dit qu’il ne supporte pas l’injustice, mais il n’y en a pas eu un seul pour me soutenir dans mon long parcours contre la dénonciation calomnieuse. Alors, je me demande ce qu’ils veulent dire par cela !« 
            elle à aussi relancé par deux fois, résultat, réaction de JL : »Oui, pour PV, je suis assez d’accord avec vous : cela explique probablement pourquoi il se sent si facilement et si dramatiquement en danger quand ses repères fragiles parce que superficiels sont menacés.« 
            ou réaction de Pemile : »Merci pour ce rappel, à la lecture de ces premiers échanges, il est plus qu’évident que c’est bien Vergnes qui accuse en premier JL« 

            C’est un comble, vous trouvez pas ? La paille, la poutre vous connaissez.

             »Mon instinct ne me trompe jamais mais je ne lui fais jamais confiance sans plus d’investigations.« 

            Et donc son instinct la trompe ou elle se trompe sur son instinct, ceci dit ça n’a rien d’exceptionnelle, je suis passé par là aussi et pour moi instinct, intuitions, émotions s’est fortement liés.
            Je ne parle pas de ses investigations qui n’en sont pas.
            Et ceux qui ont encore des doutes sur le comportement de Jl, et bin ça tombe bien, vous avez été invité ici par PV pour les lever.
            Juste une dernière remarque, personne sinon Kalachikov n’a relevé l’aveu de JL.
             »Oui, je suis honoré de susciter tant de haine chez ces personnes dont les masques tombent enfin. C’est une consécration pour moi, après 6 années de travail."


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 11:54

            @PIPO

            Lu

            Ps : on peut se contacter en dehors d’AV ?


          • pemile pemile 30 mars 2018 12:05

            @PIPO « C’est un comble, vous trouvez pas ? La paille, la poutre vous connaissez. »

            Comme vous me citez en tronquant ma citation, je vais donc en profiter pour souffler dans votre paille pour vous nettoyer les yeux et vous inviter à aller constater que c’est bien PV qui emploi le premier le terme de pervers envers JL ?


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:07

            @ Self con troll,

            Sur PIPO je vais régler l’histoire et passé à autre chose vite fait pour passer aux choses sérieuses, car de telles insinuations ou de telles accusations sont pour moi pires encore que des injures, car vous touchez là au fondement même de ma personnalité et de mon honneur : mon honnêteté et ma loyauté. Je l’ai dit à Shawford, je vous le redis à vous, je suis nul et archi-nul en informatique, j’ignore comment vous pouvez vérifier informatiquement parlant que je ne suis pas PIPO, je compte simplement écrire un mail à la modération pour quelle communique publiquement ici mes identifiants. J’en ai eu deux autres, l’un parce que j’ai écrit pour le compte d’une association LCCGB (2 commentaires), mais qui était utilisé par tous les membres de l’association, l’autre Nemosphie (25 commentaires) qui est encore ouvert, mais que je n’utilise plus depuis mon ouverture de compte à mon nom personnel (à l’exception des deux derniers messages). Vous reconnaîtrez facilement le style et le sujet, je vous fais parfaitement confiance pour ça.

            Alors NON, je ne suis pas PIPO !

            Il suit ma page FB et celle d’une amie avec qui je travaille ces problématiques du pouvoir depuis des années. Je vous communique les pages Facebook en question et j’espère que vous irez vérifier de vous-même avant de continuer à me gonfler, parce que là, ce genre d’accusation calomnieuse commence sérieusement à me pomper l’air.

            La page Facebook de mon amie : https://www.facebook.com/arianebilheran/

            La mienne : https://www.facebook.com/Perversions-narcissiques-et-psychopathies-780840365300546/

            Il s’expliquera lui-même s’il le souhaite, je ne l’oblige en rien du tout.

            Quant à cet « incident », j’enverrais un message à la modération dans la journée (je ne l’ai pas encore rédigé et j’ai tout de même un peu de boulot) pour qu’elle vous envoie une confirmation de ces comptes dans votre boite mail. Et j’espère ne plus jamais avoir à revenir sur ces histoires de multi-pseudo à la con qui ne sont à mes yeux qu’un petit jeu « pervers », vous pourrez ainsi vous rendre compte à quel point j’aime ce genre de jeu.

            Sur le point le plus important à mon sens que vous soulevez dans votre commentaire, concernant alinea.

            La psychologie de bazar, je n’en fais pas… contrairement aux élucubrations que j’ai pu lire de sa part. Il y a plusieurs hypothèses plausibles. Les qualificatifs que j’ai employés à l’encontre de PIPO n’en envisagent que quelques-unes d’entre elles.

            Maintenant, une chose est certaine, alinea est une hypersensible. Pas besoin d’être un(e) pervers narcissique pour « froisser » et stresser un(e) des hypersensibles. J’aide beaucoup de personnes dans son cas. C’est un sujet que je connais mieux encore que la p.n. (mais les deux sont liés). On me demande d’écrire depuis des années à ce sujet, je ne l’ai pas encore fait. Les hypersensibles comme alinea en sont l’une des raisons. Ces personnes-là, comme leur « bourreau » p.n. (la plupart du temps, mais pas toujours) vivent dans le déni et pour avoir suivi très attentivement le long fil de discussion qui a fait suite à son article, je sais parfaitement à quel moment et pourquoi elle s’est braquée contre moi et m’a traitée de pervers narcissique dans son fil de discussion.

            « D’abord, alinea n’aurait pas subi une agression nihiliste de cet homme, sinon elle aurait reconnu celles qu’elle a subies sous son article. Ça me donne une idée : est-ce qu’elle ne fuirait pas la discussion avec moi sur les chevaux parce qu’elle craindrait chez moi le comportement de l’ex-patron ? »

            Si vous m’avez bien suivi jusqu’ici, il n’est pas utile d’être un pervers narcissique pour blesser un(e) hypersensible. Un simple gros connard suffit, surtout dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui.

            Attention, toutefois, alinea n’a reçue aucune attaque nihiliste sous son article. Tout au contraire, mais il n’empêche qu’elle les aurait reconnues immédiatement, fussent-elles portées par n’importe qui envers n’importe qui. Je me permets de vous remémorer l’épisode de Io camille Kaze sous lequel je ne suis nullement intervenir. Io camille Kaze est l’exemple d’une personne qui a subi une telle « programmation », les attaques nihilistes ont été portées sous le fil de discussion de son article à mon encontre. Io camille Kaze les a pris pour elle et vous tous, (permettez-moi de vous brancher sur le coup) gros bourrin que vous êtes qui n’y comprenez strictement rien, vous avez insisté pendant je ne sais combien de temps pour lever une ambiguïté qu’aux yeux de Io camille Kaze vous aviez crée. Normal puisqu’à ses yeux, vous pratiquiez l’attaque nihiliste à mon encontre. Alors que j’étais absent du fil de discussion.

            Avec cette comparaison, vous pouvez rapidement faire la différence entre ce que j’appelle une « vraie » victime de ce type de personnalité et quelqu’un qui s’en dit victime, mais qui du fait de sa sensibilité n’a rencontré qu’un gros connard. Le problème, c’est que ces victimes font de l’ombre aux « vraies » victimes de pervers narcissique et qu’en raison de cela, ben… on continue de prendre ce problème à la légère.

            « Je vous le demande sans malice ni vanité. Mon hypothèse principale étant qu’alinea arrête les échanges avec moi parce que mon discours ne l’intéresse pas. »

            Lorsque quelqu’un vit dans le déni, à ce stade, on projette très facilement son vécu passé sur les personnes présentes. Ce comportement que vous décrivez et que je découvre en vous lisant va totalement dans le sens de mon analyse.

            Ps 1 :

            Je ne vois aucune malice dans votre commentaire, s’il y a un point que vous souhaitez clarifier parce que je ne me suis pas exprimé de façon suffisamment explicite, je vous demande simplement de me le signifier, car pour moi les choses sont si évidentes que je ne comprends pas pourquoi elles ne le sont pas pour autrui. Et comme vous devez le savoir, les choses que l’on connait « d’instinct » et ben… paradoxalement on a parfois du mal à les expliquer parce que la personne que l’on a en face de nous n’a pas le courage de dire simplement : « je ne sais pas ou je ne comprends pas… blablabla ». Ça aussi, c’est un truc naturel chez moi… quand je ne sais pas, ben… je ne sais pas et je demande. Et lorsque j’ai un doute, je demande aussi pour ne pas tomber dans les interprétations sauvages. Je ne vais pas l’inventer pour amuser la galerie.

            Ps 2 :

            Je ne suis pas du tout rancunier, mais je vais préparer ce message à envoyer à la modération. Je n’ai pas trop le temps pour l’heure, mais ce sera fait d’ici ce soir. J’en ferais une capture d’écran que je collerais sur mon blog et j’espère que la modération pourra y répondre en vous envoyant TOUS mes identifiants sous lesquels je suis apparu sur ce site, car je n’ai strictement rien à cacher au contraire de certains. Je ne vous demanderais pas d’excuse, mais sachez que l’atteinte à la dignité d’une personne est pour moi la plus grave « saloperie » que quelqu’un puisse commettre, ce qu’ont très bien compris certains et c’est pour cela même qu’il(s) en (a)sont abusé pendant aussi longtemps malgré de constants rappels à l’ordre. J’attendrais tout de même que vous ayez la même honnêteté envers moi en reconnaissant avoir médis à mon encontre ne serait-ce qu’en doutant de ma probité.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 12:08

            @PIPO

            Youhou ?????????????????????????

            vous avez psyscine ?


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:12

            @ Shawford,


            Cf. com’ à Self con troll ci-dessus.

            Je réponds avant d’avoir lu tous les messages, je viens de voir que PIPO avait posté pendant que je rédigeais mon long message à Self con troll. Amende honorable vous ferez, j’en suis certain.

          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 12:20

            @Philippe VERGNES

            J’en conviendrai avec lui d’abord, et je vous l’ai déjà dit, pour faire amende honorable en temps utile, il n’y aura aucun souci là-dessus.

            S’il mesure la gravité de la situation, s’il reprend l’ensemble de nos correspondances entre vous et moi, il pourra voir qu’il n’y a strictement aucune malignité ni partialité de ma part.
            En tout cas je renouvelle mon assurance qu’il n’y a aucune intention malveillante de ma part.

            Partant j’espère que son sens des responsabilités l’amènera à me communiquer son identité civile sans crainte du moindre harcèlement subséquent.


          • PIPO 30 mars 2018 12:31

            @Shawford
            Si j’interviens sous pseudo, c’est que je ne veux pas que mes commentaires puissent nuire à mes proches, surtout les quelques tordus que j’ai rencontré. Arrêter de fantasmer, vous trouverez des interventions de ma part qui ne seraient pas cautionnées, je crois, par PV.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 12:37

            @PIPO

            Lié à cette affaire, on parle d’accusations de perversion, de manipulation, de harcèlement avec des plaintes en justice en souffrance, croyez-vous que l’on en soit à pouvoir se cacher derrière son petit doigt ?


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 12:38

            @ Shawford,


            Je ne parlerais jamais à la place de quiconque. PIPO fera et vous dira ce que bon lui semble en son âme et conscience. De mon côté, je ferais ce que j’ai dis que je ferais dès que j’aurais un moment. Pour l’heure, je dois m’absenter.

            Je ne vois aucune malveillance de votre part, simplement un imbroglio qui a une origine et une cause bien précise, facilement identifiable pour ma part. Mais dans le doute, en ce qui me concerne je préfère plutôt m’abstenir et la chasse aux sorcières où aux multi-pseudos, je m’en fous comme de ma dernière communion (dont je n’ai même pas le souvenir... je crois que j’ai du la « sécher »). Par contre, l’attaque à la dignité d’autrui et à sa probité, je ne fais qu’en cas de preuves absolues et envers ceux qui s’y livrent. Ce dont vous avez manqué dans vos préjugés. (Lisez attentivement ma réponse à Self con troll ci-dessus, elle vous concerne aussi.)

          • PIPO 30 mars 2018 12:49

            @Shawford
            Arrêtez ce délire, PV vous à donné des liens facebook ou j’interviens aussi, je vais vous en donné un autre, avec des commentaires que PV ne cautionnerait pas.
            https://www.facebook.com/Soutien.Psy/posts/1894322080639213?comment_id=1894850323919722&reply_comment_id=1895239587214129¬if_id=1519807205978557¬if_t=feed_comment_reply&ref=notif


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 13:26

            @PIPO

            Pour ma part je ne cautionne pas vos atermoiements potentiels présents face à la gravité de la situation et face aux accusations portées respectivement par JL et PV l’un en vers l’autre de même que par contagion à d’autres dont je fais partie.

            Et partant il n’y a pas de délire de ma part, mais une juste demande d’éclaircissement en bonne et due forme, directement entre nous, sans aucun intermédiaire potentiellement parasite ou indiscernable dans leurs tenants et aboutissants tels que vous me renvoyez vers ici.

            Souffrez donc d’en mesurer la nécessité à son exacte proportion.

            Si vous avez le moindre soupçon de doute sur un éventuel traquenard de ma part subséquent à nos échanges en dehors d’Agoravox, je vous invite instamment à vos faire connaître en propre auprès de la direction d’Agoravox.

            Pour ma part, je les contacterai aussi de mon côté pour savoir ce dont il retourne.

            Merci d’agir en votre âme et conscience dans les meilleurs délais.


          • PIPO 30 mars 2018 13:45

            @Shawford
            je n’ai pas le moindre soupçon de doute sur un éventuel traquenard de votre part, mais vous vous en avez encore sur moi ?
            Faites moi passer votre n° tel, je vous contacterais, l’adresse mail que j’avais utilisée lors de mon inscription sur agoravox était hébergée chez Voila.fr. cette hébergeur n’existe plus et je ne peux pas changer l’adresse sur mon profil. Sinon ils ont sans doute accès à l’adresse IP, ils doivent être en mesure de vérifier que ce n’est ni l’adresse de PV et qu’elle ne se situe pas dans sa région.
            Il n’y a pas de délire de votre part, mais la situation est délirante, mettez vous à ma place.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 13:52

            @PIPO

            Tout à fait, et j’ai exactement les mêmes préventions que vous face à tout ce délire.

            Partant je préfère éviter carrément tout contact direct entre nous à ce stade s’il ne peut pas me donner une confirmation indubitable.
            Pour les histoires d’IP ou le téléphone en effet, on peut faire tellement de choses interlopes par ces biais.

            Non je vous invite en l’état à vous faire connaître en propre auprès de la direction d’Agoravox, que nous placerons en tiers de confiance. J’en ferai de même.


          • PIPO 30 mars 2018 14:17

            @Shawford
            Le seul contact que j’ai trouvé, c’est par mail, et je ne pourrai pas les consulter, mon adresse n’existe plus comme je vous l’ai déjà dit. Pour l’adresse IP, vous allez un peu loin et ils sauront vous dire si mon adresse est cachée.
            Bon j’ai du travail, pas encore à la retraite. Je consulterais vos commentaires ce soir.

            ps : JL et moi avons souvent et depuis longtemps dialogué ensemble, il n’a pas de doute sur nos identités différentes PV et moi, pourquoi ne se manifeste t’il pas ?


          • pemile pemile 30 mars 2018 14:18

            @Shawford "Non je vous invite en l’état à vous faire connaître en propre auprès de la direction d’Agoravox, que nous placerons en tiers de confiance."

            Il me semblait que la direction d’AV ne répondait à aucune sollicitation ?

            Perso, je trouve que là, tu dérapes grave dans la chasse aux pseudo !


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 14:32

            @pemile

            Il me semblait que la direction d’AV ne répondait à aucune sollicitation

            Semble

            Perso, je trouve que là, tu dérapes grave dans la chasse aux pseudo !

            Tu préfèrerais en rester à un Plus belle la guerre en charentaises, hein ?
            Tous ces derniers jours j’ai entendu parler de perversions ultimes de part et d’autres, de volonté manifeste d’en découdre en justice.
            Chacun peut et doit donc mesurer l’ampleur des griefs et moyens potentiels respectifs utilisés pour se prémunir tout autant que de ce que le cadre d’Agoravox permet ou pas de faire.
            Et à chacun de savoir se montrer responsable ou pas face à ça et agir en conscience en conséquence.

            Si PIPO conserve le statut d’ectoplasme, j’en tirerai juste TOUTES les conséquences, voilà tout, commence pas à faire dans ta culotte smiley


          • pemile pemile 30 mars 2018 14:38

            @Shawford « Si PIPO conserve le statut d’ectoplasme, j’en tirerai juste TOUTES les conséquences, voilà tout »

            Ou pas !

            La principale conséquence sera que toute connivence avec PV entrainera un controle d’identité et test adn ? smiley


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 14:42

            @pemile

            Qui parle de connivence ?

            Les ectoplasmes qui s’assument pas, ça se contrôle pas, ça se karhérise à la pointe du clavier smiley


          • pemile pemile 30 mars 2018 14:48

            @Shawford « ça se karhérise à la pointe du clavier »

            Là, je te souhaite d’avoir un clavier étanche IP68 pour les éclaboussures smiley


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 14:54

            @pemile

            Il est tellement performant mon clavier qu’il a oublié un s.

            Sans doute pour souligner qu’il y a ici une seule lopette qui ose s’identifier comme tel.

            Tu remarqueras l’hommage au passage. smiley


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:12

            @ tous,

            Je viens de transmettre le message suivant à la modération de ce forum :

            « Bonjour,

            quelque temps après mon apparition sur ce site (une paire d’années), j’ai eu à de nombreuses reprises, l’occasion de vous faire part d’attitudes « inconvenantes » à mon égard qui selon la charte de votre forum, auraient dû conduire, à tout le moins, à une intervention de votre part. Excepter à l’occasion des signalements pour messages « douteux », il n’en a rien été.

            Dans le climat de doutes, de suspicions, de calomnies, de diffamations, de fausses rumeurs, etc. qui s’est installé depuis lors, je tente autant que faire se peut à lever toutes équivoques sur cette affaire dans le but d’éviter un éventuel recours en justice, ne possédant aucune compétence en informatique, je souhaiterais que vous puissiez confirmer que les intervenants PIPO et moi-même = Philippe Vergnes sont bel et bien deux personnes distinctes. Ces éléments seraient à communiquer aux personnes qui interagissent avec nous sous les pseudonymes de Shawford et de Self con troll. A défaut, je vous autorise à communiquer toutes informations à votre disposition concernant mon adresse IP, etc. et les différents pseudos sous lesquels je suis déjà intervenu par le passé sur votre site. Je les leur ai donnés par message directement sur le forum, je ne vous les communiquerais donc pas ici. Ils pourront de telle sorte vérifier eux-mêmes par leurs propres moyens.

            J’aimerais que vous compreniez bien la situation : il s’agit pour moi et en tout dernier ressort de ma dernière tentative, il y en a eu deux précédemment, afin d’éviter un recours par voie judiciaire.

            Espérant que vous saurez saisir la gravité de la situation. Cordialement, Philippe Vergnes »

            @ Shawford & Self con troll,

            Je ne discuterais nullement et en aucune façon du type de procédure qui sera lancée à l’encontre de JL dans l’éventualité où je devrais me résigner à la lancer. Sachez simplement que je ne fais que tenter de vous sortir du merdier dans lequel vous vous êtes fourré à votre corps défendant. Et pour l’heure, je ne peux pas dire que j’ai eu toute l’aide attendue de votre part. Je vous sais des personnes réfléchies et dotées de raison, j’en appelle à votre bon sens pour mieux apprécier la situation. Pour l’heure, jusqu’à présent et selon le point de vue que je serais à même de défendre, depuis l’histoire du ciseau, vous êtes complice de harcèlements sur Internet. Ce qui constitue un facteur aggravant dans de telles situations. Voilà dans quelle histoire JL vous a embarqué. Alors que de mon côté, j’ai toujours essayé de régler mes comptes mano a mano et en tête à tête avec lui. Il ne l’a pas entendu de cette oreille et a éructé son fiel jusqu’à ce qu’il tombe sur les deux bonnes poires que vous avez été en répondant à ses cris d’orfraie.

            @ pemile,

            Vous êtes nouvel arrivant dans cette « aventure » et sur le coup, complètement largué. Compte tenu de vos velléités nettement affichées, j’arrête à la suite de ce message de répondre à vos interventions. Vous n’avez strictement aucune idée de ce à quoi vous vous embarquez. Toutes futures interventions de votre part seront de votre seule responsabilité.

            Ps :

            Je rédige un autre message pour répondre à celui de Self con troll de 13:27.


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 15:22

            @Philippe VERGNES

            Lu

            Je me contenterai jusqu’à nouvel ordre de prendre PIPO pour ce qu’il apparaît être selon les normes en vigueur sur Agoravox et/ou en fonction des informations qui me seraient communiquées directement par toute voie utile.

            Je me mettrai sinon à la disposition de quelque instance que ce soit pour ce qui vous aurait à mon corps défendant égratigné au passage.

            Au plaisir.


          • kalachnikov kalachnikov 30 mars 2018 15:26

            @ pipo

            Suis-je fondé à penser que vous n’êtes qu’un gros crétin idolâtre ?

            Je reviens tantôt pour vous montrer votre jolie bobine de clown dans le miroir et ne vous en faites pas, après ça, même la question de votre existence authentique avérée or not n’aura plus lieu d’être vu que même votre idole Vergnes n’aura plus qu’un mot pour vous ’mais p***, quand est-ce qu’il va arrêter de me lécher le cul, ce p*** de morbac’***.

            j’ai découvert un truc cependant : les défenses du patient Vergnes tombent quelquefois ; et j’ai m^me découvert pourquoi, comme je suis malin !

            Ps : je dois encore admettre que Kalachnikov, poète de service à la gâchette, a encore une fois pondu un post hyper stylé et qui frappe, en plus, en plein coeur de la cible. Il a l’art et la manière. Au point que, comme le serpent fait régulièrement sa mue, Kalachnikov, pyromane à temps complet, envisage un nouveau changement de pseudo. Il incline ces temps-ci pour Molotov ; c’est bien, c’est sobre et tout à fait dans l’idée de là où nous devons maintenant aller : combustion généralisée de l’être.

            ***vous n’aurez qu’à faire comme tout le monde sauf Shawford, moi et de rares autres : changer de pseudo mais surtout sans le dire. Vous refaire une virginité, quoi, ce qui vous permettra de faire un nouveau pas de ballet avec un tout nouveau tutu.


          • kalachnikov kalachnikov 30 mars 2018 15:30

            @ Vergnes

            Etes-vous dans la vraie vie un maniaque du rangement, un zélateur de l’ordre et de chaque chose à sa place ?


          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:34

            @ Self con troll,

            Je voulais répondre à votre message de 13:27, mais je dois m’absenter jusqu’à ce soir.

            Sachez simplement une chose, vous connaissez ma « formation », je suis entier. Lorsque j’attaque, c’est toujours frontalement, sans fioriture ni contournement à la All-black, pays où j’y ai conservé quelques amis. Vous avez su remarquer ma « rugby attitude » et pourtant vous vous prenez à douter de ma probité ?

            Ceci dit, qu’en mon absence vous lirez ce fil de discussion calmement et que l’on pourra en discuter entre adultes responsables. Cette histoire de double pseudo est du plus pur délire à mes yeux, mais peut-être que cet éclaircissement est un mal pour un bien.

            Sachez cependant qu’en aucun moment je ne plaisante sur ce genre d’affaire qui sont à mes yeux les plus graves qui soient et malgré toute la sympathie que Shawford et vous-même m’inspirer, si je « lâche les chiens », je ne maîtriserais plus rien et à l’heure actuelle et en dépit des apparences, je suis peut-être votre meilleur allier du moment tant que j’en resterais sur le plan des intentions et non pas du passage à l’action, passer à la contre-offensive envers les affabulations de JL n’est que la toute première étape du processus… qui peut s’arrêter là ou passer à la suivante.

            Il n’y a strictement ni haine, ni rancune, ni un quelconque sentiment de vengeance de ma part, si je ne vous respectais pas, tant l’un que l’autre, j’aurais déjà agis. Soyez-en assuré. Il y a une situation factuelle et je vais, d’une manière ou d’une autre, y mettre un terme.



          • Philippe VERGNES 30 mars 2018 15:41

            @ kalachnikov,


            Chez moi, c’est le « bouic-bouic », mais n’en rajouter pas s’il vous plait, ce n’est guère le moment.

            Tout comme je suis qui je veux pour le temps que je veux (ou pas), je n’ai jamais demandé à qui que ce soit de me suivre. Tout comme j’ai horreur que l’on tente sur moi d’exercer un quelconque pouvoir ou contrôle, je me défends d’en exercer un quelconque sur autrui. Excepté la situation présente de mon différend avec JL à laquelle je compte bien mettre un terme une bonne fois pour toutes (c’est tout de même la troisième fois qu’il me pousse à ce genre d’extrême, mais jusqu’à présent, il n’avait jamais pris personne à témoin de la façon dont il l’a fait depuis l’épisode du ciseau). Et dans ce cadre, il est certain lorsque l’on pousse mémé dans les orties, il faut s’attendre à des coups de bâton en retour. Forcément !


          • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 15:48

            @PIPO

            T’es non seulement un blaireau incompressible mais en plus tu l’emmeneras même pas au Paradis ! smiley smiley smiley

            smiley


          • pemile pemile 30 mars 2018 17:56

            @Philippe VERGNES « j’arrête à la suite de ce message de répondre à vos interventions »

            Là, vous ne m’étonnez pas, incapable de justifier vos attaques pernicieuses vous préférez fuir ! smiley

            Vous m’avez quand même, en très peu de messages, accusé de mentir, d’être suspicieux, d’être fâché avec la vérité, d’inverser la charge de preuve à tort, d’affabuler, de réaction égotique, d’accusation mensongère, d’être complètement largué et last but not least, de ne pas la jouer loyale .. avant de vous défiler ! smiley


          • pemile pemile 30 mars 2018 18:10

            @Tadashi21

            J’ai pas suivi toute l’histoire avec JL, mais là, ce genre de comportement équivaut à te cracher à la gueule et ensuite à pleurer au harcèlement lorsqu’une fois que tu t’es essayé t’as envie de lui dire deux mots ! smiley

            Il est certain que si je le croise sur d’autres fils, j’aurais très très très envie de lui demander des comptes ! smiley


          • PIPO 30 mars 2018 19:07

            @Shawford
            ça y est, t’as compris que je ne suis pas PV, BRAVO.
            Pour tes injures et celle de kalachikov, comment dire, on ne vie pas dans le même monde, en tout cas on n’est pas là pour la même raison. Bonne route.


          • PIPO 30 mars 2018 19:48

            @Tadashi21
            Whaouuu, association de malfaiteurs arrêtez j’ai peur.


          • kalachnikov kalachnikov 30 mars 2018 22:42

            @ Pipo

            Tout d’abord, un petit rappel historique au cas où vous auriez raté un épisode : comme dans l’histoire fabuleuse d’Ulysse, Vergnes, me reconnaissant soudain malgré les guenilles dont j’étais vêtu, tomba à genoux et baisa ma sandale Sans n’avoir jamais rien demandé, je basculai dès lors dans le camp des gentils

            Et donc, où veux-je en venir ? Mais à ça, naturellement, à ce genre de post digne de la petite hyène que vous êtes. Car je note qu’aujourd’hui - sans doute parce que vous êtes seul - vous préférez éluder et éluder à la J-L, en vous drapant dans une posture hautaine qui relève du comique de situation. T’es à poil, mon pote !

            https://www.agoravox.fr/commentaire4990753

            Donc, vous avez reconnu en moi un harceleur, un pervers, recrachant votre petite leçon bien apprise et bien malentendue. Et évidemment vous arpentez le net pour répandre votre sublime expertise, vous faites l’intéressant comme on dit. Vous êtes un crétin, monsieur, je suis un gentil et vous voyez un méchant et inévitablement, implicitement vous ne voyez pas les vrais méchants, vous ne voyez rien, vous vous donnez juste une contenance pour cacher le zéro que vous êtes mais vous voilà démasqué.

            Et vu que vous n’avez aucun discernement, pourquoi avez-vous vu en moi un méchant alors que je suis gentil ? Parce que Vergnes a dit et Vergnes dirait n’importe quoi vous diriez ’oh, oui’. Vous êtes un idolâtre, quoi, vous cherchiez un gourou et vous avez jeté votre dévolu sur Vergnes, comme vous l’avez indiqué de façon très ingénue pour ne pas dire crétine (la raison de votre inscription ici), fidèle à qui vous êtes.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 00:45

            @ kalachnikov ex-lermontov (c’est pour m’en souvenir),

            Loin de moi l’idée de me montrer le gourou que certains s’échine à voir en moi, en « bien » comme en « mal », je n’ai jamais demandé à être suivi ni « bien » ni en « mal », sachant pertinemment qu’il peut m’arriver aussi d’être très con à mes heures... et même très pervers si cela peut vous faire plaisir. J’assume mes conneries… toujours.

            Je vous ferais simplement remarquer que si les choses en sont arrivées-là, c’est en raison d’un fouille merde de première qui a été invité à venir s’expliquer ici, alors qu’il a pris la poudre au premier message posté sur ce fil, mais a profité que de son déblocage pour poster plusieurs petits pâtés sous l’un de mes derniers articles. Je lui laisse le temps de se raviser, car le déblocage était bien entendu, conditionnel à une franche explication. Qui pour l’heure ne peut avoir lieu. Vous apprécierez la manœuvre. Il doit même bien rire sous cape après son dernier coup. Ce genre d’attitude s’appelle de l’induction : faire agir sa perversion par autrui.

            Ceci dit, si je vous relate ceci, c’est simplement parce que c’est dans ce contexte auquel me soumet JL depuis 6 ans que j’ai eu les attitudes que j’ai eu envers vous sous l’article où vous êtes apparu pour la première fois sous votre nouveau pseudo. Je vous passe les détails, je n’ai pas à me justifier et je n’ai pas d’excuses. Dans ces conditions, PIPO n’est qu’une « victime » collatérale et ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable des évènements qui vous ont mis la « colère ». Tout ça pour dire que si vous devez vous en prendre à quelqu’un, c’est à moi et à nul autre. Pour vous spécialement, c’est open bar. Vous pouvez vous en donner à cœur joie si cela vous en dit, mais ne faites pas comme JL en ciblant les mauvaises personnes pour des conflits qu’il est incapable de gérer lui-même. Je me chargerais de son cas moi-même. C’est la troisième fois en six ans qu’il me pousse à de tels extrêmes et d’une manière ou d’une autre, quitte en dernier lieu à supprimer mon compte de ce site, ce sera la dernière. Ce ne sera toutefois pas sans avoir tenté ce qui doit être fait pour régler cette affaire une bonne fois pour toutes, car à mes yeux cette affaire dépasse largement le cadre de nos petites personnes et il ne peut impunément en appeler à la liberté d’expression pour assurer ses tentatives de domination. C’est un pervertissement de la raison pour avoir raison et alors qu’il a fui les explications, il poste maintenant sous mes autres articles. Qui fait cela dans la vraie vie ?

            Tout ça pour dire que si je vous ai débloqué, c’était parce que j’avais fortement apprécié nos échanges lorsque vous étiez intervenu sous lermontov. Nous n’étions pas d’accord sur tout il me semble. J’apprécie les idées et les gens qui ont la liberté de les exposer en sachant les défendre sans avoir à me les imposer par des jeux de pouvoir. C’est ma limite : je l’ai toujours dit. Plus franco tu meurs puisque, en avouant cela j’expose ici ma plus grosse faille à n’importe quel pervers qui passe par là, autrement dit je m’expose. Mais pour vous, je vous le répète : c’est open bar, faites-vous plaisir si vous le souhaitez, il se pourrait bien que vous ne puissiez pas en profiter longtemps vu l’absence de réponse de ce site, mais faites-le en vous en prenant aux responsables, à savoir moi en l’occurrence, et non pas à ceux qui ne sont que des dommages collatéraux des espiègleries de JL sur ce forum.


          • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 12:40

            @ Vergnes

            Ah, je ne vous reproche pas vos actions, je ne suis ni policier ni curé. Je fais plutôt dans l’analyse et m’intéresse aux motivations des actions.
            C’est plutôt généreux de votre part de justifier la crétinerie et la servilité de Pipo mais cela me semble plus intéressant de creuser par là : ’Et ça se réclame de la Vérité à grand Veu, de l’intelligence, du discernement’ Objectivement, non, c’est même l’inverse. Donc, d’où vient cet illusionnement somme toute rigolo ?


          • PIPO 31 mars 2018 14:14

            @kalachnikov Bonjour,
            Je me cite :« j’ai trouvé dans ses articles la seule explication claire et détaillée, qui plus est correspondait exactement à l’idée que je m’en étais faite de part mes expériences personnelles. »

            Si vous y voyez de la servilité, c’est un point de vue, une vision du monde ou être en accord avec un autre n’est que servilité.
            C’est pas le mien, pour crétin, bin j’imagine que c’est la conséquence de ce point de vue.
            A l’époque, j’étais en accord avec les interventions de PV, c’était mon opinion, vous pouvez y voir de la servilité si vous voulez.
            Je ne connait pas vos interventions sous Lermontov, et comme je fait confiance (servilité) à PV et que j’aime bien comprendre je prendrais le temps de les lire.
            Mais reconnaissez que jouer avec les pseudos, comme d’autre ici, n’arrange pas la compréhension des choses.
            Vous êtes cultivé, sans doute plus que moi, mais ça ne présage en rien de votre bonne compréhension des choses, de mon crétinisme ou du votre.
            vous avez dit : « Et ça se réclame de la Vérité à grand Veu, de l’intelligence, du discernement »
            Vous ne m’avez pas compris. Le mental,la culture n’est pas tout, pour moi ce sont d’abord nos émotions, notre instinct, nos intuitions qui nous gouvernent et qui forge notre mental.
            je ne me réclame de rien, je remercie juste mes parents de m’avoir élever dans l’amour et la sécurité, je ne peux pas m’en attribué le mérite.
            J’ai compris plus tard que tous n’ont pas eu cette chance et que pour certains d’entre eux leur vision du monde n’était pas la mienne et tout est fait chez eux pour nous y entrainer.
            C’est sans doute impossible pour un enfant de s’y soustraire et pour l’adulte que j’étais il à fallut du temps.
            Mais je ne regrette rien, au contraire, et je ne jette la pierre à personne, je la jette sur les comportements destructeurs.


          • PIPO 31 mars 2018 14:19

            @PIPO
            C’est sans doute bien plus difficile pour un enfant de s’y soustraire.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 14:29

            @ kalachnikov,

            Je sais très bien être juge de mes propres actions... c’est ce que je voulais vous signifier et. Je sais très bien être con à mes heures, mais je n’ai pas d’égo quand je sais avoir tort... "Je suis capable du pire et du meilleur, mais dans le pire, c’est moi le meilleur  !" Vous devez connaître, je suppose.

            Ce que je dis simplement, c’est que les choses n’en seraient jamais arrivées là si j’avais su arrêter les conneries de JL avant qu’elles ne prennent la tournure qu’elles ont prise. Et ça, c’est ma responsabilité. C’est bien pour cela que désormais plus de « menace » pour poser mes limites à JL que de toute manière il ne respectera pas. L’heure est à l’action désormais. J’ai été trop con.

            Sur Pipo, je comprends que cela vous interpelle, c’est bien aussi l’une de mes interrogations lorsque je pose la question dans mes articles de savoir d’où vient la « soumission ». Plusieurs piste à mon sens, mais l’une des principales que j’exploite et celles des traumatismes (principalement infantiles, mais pas que). Cependant, concernant Pipo, je ne serais pas étonné d’apprendre que c’est un hypersensible (mais nous n’en avons jamais discuté ensemble, juste une « intuition »), tout comme alinea et très probablement tout comme vous aussi derrière vos airs de « gros durs » (c’est amical, ne vous vexez pas pour ça, j’ai eu moi aussi ce genre d’attitudes à mes heures, même si elles sont plutôt exceptionnelles pour moi maintenant). Or, connaissant le parcours des hypersensibles dans cette vie si, je ne cautionne pas trop ce « rentre-dedans ». C’est bien pour cela que si j’avais su que vous étiez lermontoc lorsque vous êtes réapparu en tant que kalachnikov sous un de mes articles, jamais je n’aurais eu cette « charge » à votre encontre. Je me souviens très bien des sentiments que j’avais à ce moment-là. Si vous avez la patience de lire la première partie de cet article, les quelques commentaires qui ont suivi et le rentre-dedans qui s’en est suivi, vous comprendrez facilement pourquoi. Je voulais éviter ça. Vous comprendrez aussi pourquoi je me suis « fermé » dès lors que vous m’avez traité d’idolâtre de Freud.

            Je ne me cherche pas d’excuses : c’est ma faute et point barre. La prochaine fois, je réfléchirai à deux fois avant de dire de grosses conneries. Vous me dites : « Je fais plutôt dans l’analyse et m’intéresse aux motivations des actions ». Parfais, moi aussi, et c’est très exactement pourquoi je resitue le cadre des évènements tels qu’ils se sont déroulés pour être au plus près de la réalité dans laquelle ils ont eu lieu. Je ne fais que vous offrir des éléments pour enrichir votre analyse. C’est comme ça que je vois les choses pour faire avancer le « schmilblick » avec quiconque (lorsque cela est possible, il arrive parfois malheureusement, que l’on rencontre des gens avec qui c’est impossible).

            Et si un jour, vous souhaitez alors me faire part de votre opinion, ce sera avec grand plaisir que je l’accueillerais sachant désormais que kalachnikov = lermontov. Ce qui je ne veux pas dire que je l’approuverais, mais une chose sera sûre : vous aurez toute mon attention.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 14:32

            @ kalachnikov,


            Bon... pendant que je rédigeais mon message PIPO vous a répondu. Vous avez suffisamment d’éléments (que vous pourrez encore compléter par le lien communiqué dans mon précédent message) pour vous faire votre propre opinion sur la question.

          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 14:37

            @Tadashi21, mon François Pignon à moi

            « Tout va s’arranger, tout va s’arranger » ... ou pas

             smiley smiley


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 14:41

            @PIPO & PV

            Be careful quand même, à votre dîner de cons, je veux y être invité en bonne et due forme.

            On se comprend ou pas ?


          • PIPO 31 mars 2018 15:04

            @Philippe VERGNES, bonjour
            C’est le monde dans lequel ont vie qui font que sensibilité extrême est vue comme hypersensibilité.
            le mot n’est pas adéquat, soit on parle de sensibilité contrariée pour ceux dont effectivement j’ai fait partie soit on parle de sensibilité extrême, ce que je revendique aussi avant et après ma sensibilité contrariée par des tordus.
            Ce mot ne peut pas signifier les deux. Enfin c’est mon avis.


          • PIPO 31 mars 2018 15:17

            @PIPO
            La solution à une sensibilité contrariée ne doit pas être moins de sensibilité, c’est même la solution qu’ont trouvé les pervers et d’autres.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 15:20
            @ Shawford,

            Tout dépend votre trip... je ne pige rien de rien à vos histoires de double pseudo, de multi-pseudo, de coco-pseudo ou de ce que vous voulez -pseudo... et je m’en contrefous d’une force en plus... mais d’une force... vous pouvez même pas imaginer. J’ai passé l’âge de chasser les « fantômes ». Et comme je suis plutôt « écolo » (très modéré cependant), je ne fais pas non plus dans le tir au pigeon. Par contre, quand on me casse les bonbons, je sais bien qu’on est à Pâques, mais faut pas en plus s’attendre à ce que je tende l’autre joue. J’sais pas faire. C’est pas dans ma nature.

            Perso, je n’ai rien à cacher, même si je n’ai jamais rempli ma fiche de présentation à l’inscription sur ce site. Si vous voulez voir ma vraie « gueule de con », vous la trouverez facilement je pense sur Internet. « Gogoliser » quelqu’un, c’est facile désormais. Comme j’ai fait la connerie de m’inscrire un jour sur une liste électorales, ça doit laisser des traces. C’est ce qu’ont fait certain(s) il me semble, en m’appelant « belle tête de vainqueur ». Il est vrai que dans ma jeunesse, j’ai eu fait le mannequin, mais désormais, je pose plutôt pour le guide Michelin. Et comme je suis en train de prendre de l’élan pour me mettre à rouler, nous verrons bien si quelques quilles vont tomber. Car pour l’heure, celui qui a été invité à s’expliquer ici a pris la poudre d’escampette. Je lui prépare un message pour le ramener à ses « obligations ». Nous verrons bien la suite qu’il y donnera.

          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 15:26

            @ PIPO,


            Cela fait des années que l’on me demande d’écrire sur la sensibilité. On se l’est déjà dit souvent avec Ariane qui a développé le concept de « sensibilité prédictive », mais on beaucoup de mal à avancer et vous savez pourquoi en parcourant sa page. Bref... toujours la même chose en somme.

            Mais le choix des mots est importants il est vrai... c’est à y réfléchir en tout cas. (Tout comme je réfléchis depuis longtemps au mot « pervers » qui n’est absolument pas adéquat, non pas d’un point de vue clinique, mais du fait de la « valeur » que l’opinion publique y trouve.)

          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 15:39

            @PV

             smiley Oups, voyez, il est pas capable d’arrêter d’y voir double ! smiley

            Mirza (c’est le p’itit nom de mon clavier) : au pied ! smiley

            Vous vous en accommoderez j’espère, tout cela m’échappe à moi aussi smiley


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 16:05

            @ Tadashi21/Shawford,

            (Pour le coup, c’est le seul double pseudo que j’ai réussi à « détecter »... par pur hasard.)

            Ne vous en faites pas pour moi, j’ai dit que je réglerais ce problème moi-même (et pour les quilles... j’aurais du dire LA quille, mais à un moment donné, il est vrai que certains m’ont vraiment inquiété). J’ai aussi dis que je défendrais mes droits, mais qu’en dernier recours, sachant très bien la complexité de ce genre de procédure, je supprimerais mon compte de ce forum. Je n’ai pas d’état d’âme pour mon égo, même lui il lui arrive de « morfler » quand mon « Moi » le surprend à avoir fait des conneries.



          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:13

            @TDK42

            Hein que j’te l’avais dit que cette Mirza elle était vraiment satan née ! !!

            ( &#128104;‍&#127979;❣️&#127752;&#127950;&#128027;)


          • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 16:15

            @ Vergnes

            Sortons l’appeau.

            L’honnête homme, oui je parle bien de J-L, a fait supprimer un post de moi sur le fil d’Alinea. De la main gauche, il a pondu sa réaction outragée qui, elle, est bien en place et de la main droite il pleurniche que vous vous livrez à la censure.


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:15

            @PIPO

            Je compatis :

            https://www.youtube.com/watch?v=PJ7E40Ec5ec

            &#128148;&#127752;&#128147;


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:17

            @PV

            https://www.youtube.com/watch?v=rTVjnBo96Ug

            &#128077;&#127844;&#129322;&#128540;&#129303;


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:19

            @Molotov

            Long the way to Pearl Varbour ^^

            smiley )


          • Xenozoid 31 mars 2018 16:22

            @Shawford

            it ’s a long way to dart vader
             it’s a long way to you....


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:23

            @Shaw

            Bon vivement que Nestor vienne enfin mettre sa pression.

            Je te range au placard, Mirza a assez fait d’eclaboussures à destination de Péniblement 1er pour cet am.

            Non mais ! &#128581;&#127997;‍♀️


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:24

            @Xenozoid

            I know bro ! smiley


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 16:38

            @ kalachnikov,


            Et cela vous surprend ? C’est gonflant ce refus systématique du débat, non ? Moi, j’ai eu six ans de ce traitement... envers quelqu’un qui m’a appris à lire Racamier (sans quasiment jamais l’avoir lu).

            (Je regarde Toulon/Munster, ça me rappelle le bon vieux temps et ça me change des « bouffonneries » de certain(s). Je mets toujours au pluriel, mais je ne vise pas grand monde d’autre que mon « ombre » ici.)

          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:40

            @Philippe VERGNES

            ( !!!!!!!!!!!!!!!! œuf corse, j’avais zappé, je mets France 2, tanks !!! )


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 16:49

            @Pipeau TV ( smiley )

            Dans ces cas là, j’arrive jamais à savoir si le Zebo, il chiale pour la gloire ou pour d’infiniment vrai ( ♂ ♀ )


          • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 17:38

            @ Vergnes

            Ca ne me surprend pas, non. Il fait dans la reproduction, tant que des Alinea accuse autrui de la rage, ça va. Sa façon d’être, c’est celle du tricheur, en fait ; l’enfant qui joue le jeu mais gagne de façon déloyale. Il est aussi mauvais perdant.


          • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 17:51

            @Je rêve de Molotov

            Quand je pense qu’il suffit qu’Alinea le veuille pour que Toul’bon atomise un munster, à quoi ça tient toussa. smiley smiley smiley


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 19:16

            @ kalachnikov,


            Absolument d’accord... ça vous intéresse une vidéo d’1:41:25 sur le sujet (cf. 26’) ? Aucune obligation, c’est que je la trouve bien faite et qu’avec votre regard personnel, vous pourrez l’analyser autrement que moi.

            L’enfant... oui. Le problème, c’est qu’il te pique tes jouets, les casses et va pleurer à la maîtresse que c’est toi qui lui a cassé ses jouets à lui. Bon, quand ce sont des gosses, tu éduques et tu pardonnes. Mais quand c’est un type de plus de 70 ballais... smiley là, tu te poses des questions.


          • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 20:56

            @ Vergnes

            Je vous remercie mais je n’ai malheureusement pas de temps à consacrer à ce genre d’activités. Il n’y a que 24 heures dans une journée.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 21:11

            @ kalachnikov,


            Aucun souci... c’était au cas où !

          • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 22:09

            @ Vergnes

            Très simplement, comment peut évoluer un système où vous érigez contre la réalité la plus évidente que la voix du sage équivaut strictement à celle du crétin, sachant qu’excellence, génie, etc sont par essence rares à l’inverse de leurs contraires comme la médiocrité, la feignasserie, etc, qui, elles, sont extrêmement communes ? A ce niveau, on est dans la pure mécanique.

            Je vous rappelle que ce système était supposé rendre chacun merveilleux avec des illusionnismes tels que l’éducation, etc et que notre époque correspond en fait très simplement au moment où l’on sait confusément, intuitivement que pareille sornette relève du plus pur délire.

            Bon, il n’y a pas lieu de s’en faire, l’Histoire humaine, dans son aspect matériel au moins, n’est jamais qu’une succession d’illusionnements de ce genre, ponctués de chutes, et on n’en meurt pas.


          • Philippe VERGNES 31 mars 2018 23:10

            @ kalachnikov,

            Ça me va… on se comprend, même si « j’explore » toujours…

            Cela rejoint quelque peu une question que j’avais posée à Self con troll et à Shawford, mais qui s’est perdue au fil des discussions. Je la recopie au cas où quelqu’un daignerait vouloir y répondre :

            « Le problème que je pose et qui ne se pose pas qu’à moi, est une question de discrimination des idées, de « priorisation », de hiérarchie, etc. si vous préférez, en fonction non pas de la quantité des informations communiquées, mais de leur qualité. Or, nous vivons dans une société qui vise à la massification, à l’égalisation, à l’unification et au conformisme, etc. des individus. Il faut savoir, si vous ne le savez pas déjà, que la toute première étape pour obtenir cette « massification » est justement de supprimer la possibilité de discriminer les idées. Et là-dessus, nos exploiteurs ont déjà gagné cette bataille-là au niveau des médias. C’est une donnée essentielle pour comprendre comment les totalitarismes se mettent en place, bien avant qu’ils ne soient installés plutôt que de les étudier après coup comme ce fut le cas par le passé. (Mais je doute en fait fortement qu’il soit possible de les prévenir... pourtant, il faut les étudier AVANT qu’ils ne se mettent en place, car ce sont des connaissances qui manquent.) »

            Pour moins, même si je n’affirmerais pas que tout part de là, c’est tout de même un point important, car à l’heure actuelle, et cela rejoint la vidéo sur la fabrique de l’imposture, on a choppé un si gros melon qu’on imagine pouvoir changer la merde en or et faire de l’argent avec. Mais une idée de merde… ben, ça restera toujours une idée de merde et ceux qui la défendent contre vents, marées et tempêtes… on sait ce que sa donne.

            Ps :

            Pour l’absence de modé, j’ai oublié de vous répondre : j’ai parfois l’étrange sentiment que l’on participe tous à une expérience sociale sur ce site. smiley

          • Shaw-Shaw Shawford 1er avril 2018 00:09

            @Philippe VERGNES

            Je suis pas le bon client pour votre questionnement sur le totalitarisme, j’en suis pour ma part au post effondrement à court terme de tout le barnum civilisationnel, alors les rustines, vous savez...

            Pour le ps, et sauf votre respect, on voit bien que vous débarquez dans le vrai « game » que constitue Agoravox.

            Et ce n’est rien par rapport à l’expérience cosmique dont vous êtes mon principal cobaye du moment...
            Pour cette dernière proposition, je rigole hein... ou pas smiley

            Bref toussa c’est du pipeau... ou pas ♂♀


          • pemile pemile 1er avril 2018 00:59

            @Philippe VERGNES "pour comprendre comment les totalitarismes se mettent en place [...] il faut les étudier AVANT qu’ils ne se mettent en place"

            Ce qu’a fait Hannah Arendt et à sa façon, Henri Laborit, non ?


          • Philippe VERGNES 1er avril 2018 05:35

            @ Shawford,


            Bah... si un jour vous lâchez une info sur cet effondrement à court terme de tout le barnum civilisationnel. Je suis preneur aussi... je regarde ça du côté de la collapsologie et de mes activités liées à l’écologie (cf. mes articles sur la Méditerranée et ses ressources).

            « ... sauf votre respect, on voit bien que vous débarquez dans le vrai « game » que constitue Agoravox. »

            Vous ne me froissez nullement... j’ai dit et re-re-dit que cette activité (?) n’avait strictement aucun intérêt pour moi. Aucun jugement de ma part. Chacun son truc. Il faut de tout pour faire un monde. Mais il y a des choses sur lesquelles je suis « largué » et ça ne me pose aucun problème, ni de le reconnaître, ni de laisser ça aux autres. Si je devais douter de chaque intervenant auquel je réponds, ça n’aurait aucun sens pour moi et je n’ai aucune envie de m’encombrer de ce genre de doutes.

            Pour l’expérience, faite, faite... mais n’oubliez pas d’en communiquer les résultats.

          • PIPO 2 avril 2018 13:09

            @Self con troll
            Moi aussi je ne vois pas trop à quoi vous jouez « J’aurais préféré que vous argumentiez pour ou contre ma vision du triangle de Karpman. »
            C’est faites ce que je dis, pas ce que je fais ?
            Je n’ai pas beaucoup de temps de libre, je me limite à l’essentiel.


          • Shaw-Shaw Shawford 1er avril 2018 11:26

            @Philippe VERGNES

            After before ! smiley

            Tu verras demain ! smiley


          • Philippe VERGNES 1er avril 2018 11:57

            @ Shawford,


             smiley Exactement !

            Alea jacta est... pour le moment, c’est dimanche. A table !

            Faut que j’entretienne la forme du « petit » bonhomme Michelin... pour convoi exceptionnel. smiley

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 mars 2018 15:16

            Heureuse de n’être pas asssocié à cette chienlit,....


            • kalachnikov kalachnikov 30 mars 2018 15:33

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Il vaut mieux que tu restes à l’écart, bébé, c’est judicieux.

              De toi à moi, je kiffe à fond Bergman. ’sonate d’automne’, la scène où la mère joue du piano à sa fille, où elle démontre. Tout ce qui passe dans l’absence de dialogue, c’est du grand art.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 mars 2018 15:48

              @kalachnikov


              je vois que vous me suivez à la trace. J’ai l’habitude : les don-juans furent mes pires et meilleurs encontres. Je me suis même amusée avec eux et nous nous sommes quittés en paix.Je leur disais : t’est un vrai pervers narcissique toi, mmerci pour ce moment et continue ta route en paix. Un seul, mon grand amour (Turks Fruit) était don-juan ET chose rare : fidèle.... Toujours et encore, j’arrête, les larmes,....

            • kalachnikov kalachnikov 30 mars 2018 16:08

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Je vous assure que non. J’ai juste lu l’article et les commentaires au vu du titre. Idem quand il s’agissait de Possession. Mais bon, vu que j’essaie de parler à bon escient, selon mes critères, je ne laisse pas pour autant un commentaire.

              Kieslowski, ’le Décalogue’, majestueux. Et la Bo de Preisner, royale.


            • Philippe VERGNES 31 mars 2018 02:17

              @ Self con troll,

              Je réponds ici à votre message de 13:27.

              Sur la question des multi-pseudos, j’y ai fait allusion précédemment, mais personnellement, je n’y attache aucune importance pour la simple et bonne raison que ne pouvant rien prouver, dans le doute je préfère m’abstenir.

              « Dans le contexte où j’ai écrit cela, je comprends que je la mise en cause vous fasse mal… »

              Là n’est pas la question : c’est du pur délire, voilà le problème. Personnellement, jamais je ne me permettrais d’accuser quiconque sans preuve, mais il semble que ce soit une spécialité de ce forum.

              « … et vous demande de prendre en compte, avec le recul, ce que je viens de vous dire et l’ensemble de ma phrase pour conclure que mon attaque, pour agressive qu’elle fut, était loyale. »

              Écouté… je connais mieux que quiconque les enchainements qui ont conduit à ce questionnement et à vos doutes. Dans ce type d’ambiance, ils sont même quasi obligés, mais j’ai exprimé ma colère pour faire sentir à ceux qui le peuvent encore que je ne plaisanterais pas avec cette histoire. Elle se règlera quoiqu’il arrive maintenant. Le Sieur JL qui après avoir foutu sa merde depuis six ans a fui les explications que nous devions avoir et pour lesquelles je l’ai débloqué tout en allant commenter un de mes derniers articles. À par ça, tout va bien, il ne prend personne pour des cons, là ? Pour l’heure, on ne peut pas dire que ma tentative de conciliation fonctionne. Advienne que pourra…

              Sur les préjugés : je n’ai jamais demandé ni favoritisme, ni clémence ou quoi que ce soit d’autre. Je tiens à ce que les choses soient justes.

              Sur les questions juridiques, c’est mon affaire. Vu la tournure des évènements et certains qui voient la paille dans l’œil du voisin tout en oubliant la poutre qu’ils ont dans le leur, je dirais que c’est plutôt très mal barré. Mais je l’ai dit, c’est la troisième fois en 6 ans que JL me pousse à de tels extrêmes. Ce sera quoi qu’il arrive et d’une manière ou d’une autre la dernière.

              « Il faudra que je relise ce qui s’est passé chez @Io. À ce que je me souvienne, celui dont j’ai félicité l’à propos, c’est Ouam. Si vous avez suivi ce fil pourquoi n’êtes-vous pas intervenu, d’autant plus que, si je comprends, j’ai parlé de vous ? »

              Je n’y suis pas intervenu parce que Io camille Kaze est une « vraie » victime de pervers. Ça se voit instantanément avec ses réactions vis-à-vis de certains comportements ou agirs de parole. Elle a été « programmée ». Avec JL qui lui faisait ses flagorneries habituelles, les choses auraient été pires encore. D’ordinaire, je préfère m’abstenir, mais nous ne sommes plus dans l’ordinaire et à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle.

              Pour alinea, tant qu’elle ne sortira pas de ses dénis, c’est foutu. Dans ce genre de traumatisme, il n’y a guère que l’EMDR ou l’EFT qui puisse fonctionner… en tant qu’étape préalable. Ça aurait pu marcher si JL n’était pas venu mettre son grain de sel, mais comme elle ne « pipe » pas les jeux pervers et qu’elle l’a à la bonne, elle a fait un choix. Personnellement, je ne m’en offusque pas. J’ai l’habitude de prendre sur moi et j’ai les épaules très, très larges. (Mais là, je vais me délester que quelques fardeaux encombrants où tout du moins les rendre à leur propriétaire.)


              • Philippe VERGNES 1er avril 2018 10:22

                @ Bonjour Self con troll,

                « C’est la trêve pascale, je parlerai à PIPO demain. Il reste un pseudo pour moi, mais je l’ai très peu cherché sur le site d’A.Bilheran et le vôtre. »

                Passer de bonnes fêtes pascales…

                Sur l’attitude de la direction d’Avox ?

                C’est scotchant en effet et compte tenu des nombreux messages que j’ai pu envoyer leur demandant de ne pas négliger ce phénomène, leur silence me laisse dés plus perplexes… mais je n’ai pas envie de me prendre la tête pour ça. On verra bien ce qu’il en est. J’ai pas l’habitude de tirer des plans sur la comète. À cette heure-ci, je n’ai toujours pas pris de décision, mais ce qui a évolué c’est que je pense avoir trouvé une solution.

                « Ce serait une drôle de voie pour secouer le cocotier de la sécurité de nos données personnelles que ce procès en cyber harcèlement dont vous menacez votre copsy. Notre Etat français a négligé cela depuis si longtemps. Même pas sûr que les RG soient à la hauteur. »

                Vous pouvez préciser votre pensée… j’suis pas sûr d’avoir tout compris.

                Sur la question des preuves, c’est très simple : lorsque je dis qu’un tel est un menteur, c’est que j’ai la preuve, capture d’écran à l’appui, du mensonge pour lequel j’accuse quelqu’un. Idem pour imposteur, calomniateur, diffamateur, etc.

                Je n’ai pas vu votre question au regard de PIPO comme étant perverse. La perversion, ce n’est pas ça (cf. plus bas l’explication des rôles de chacun dans ce type de situation). Il est tout à fait normal et souhaitable de lever tous doutes ou confusion qui se seraient installés. Mais cela ne peut se faire qu’en acceptant la discussion et non pas en foutant sa merde pour ensuite se débiner dès que les choses deviennent vraiment sérieuses.

                Pour l’épisode Io, pas de provocation, un « montage de bourrichons » à plusieurs avec son chef d’orchestre… qui généralement s’éclipse lorsque les choses tournent au vinaigre.

                Ne vous inquiétez plus de rien, je pense avoir trouvé la solution… involontairement (« synchronistiquement » devrais-je dire) grâce à Shawford. Mon principal problème étant peut-être un peu trop franc du collier, je vous dis que j’appréciais chez vous votre sens de la mesure, même si vous ne résistez pas parfois à frôler les limites, et je le pense, sinon, je n’aurais rien dit de tel. La flagornerie, c’est bon pour ceux qui aime le contrôle et le pouvoir, moi j’aime ma liberté et plutôt crever que de la perdre.

                Un tout petit résumé des rôles de chacun dans ces jeux de pouvoir qui sont mis en place lors en pareil cas. Vous vous ferez votre propre analyse et en déduirez ce que bon vous semble. Je ne l’ai fait que parce que j’avais noté votre intérêt sur ces questions-là :

                « L’auteur d’une attaque perverse s’autorise abusivement d’un jugement qu’il infère, selon le cas, d’une idéologie commune, dominante ou majoritaire, ou de la loi, alors qu’il est en train de la bafouer, mentant et manipulant l’idéologie sans aucun scrupule, sous couvert d’un idéal. Ce « juge » s’identifie à un être suprême, externe et indiscutable, ou, il s’en présente comme le simple interprète. Par ce stratagème verbal, il fait endosser à une instance externe et supérieure les énoncés qu’il émet par sa bouche. En s’autorisant ainsi d’un ordre supérieur et d’un universel qui ne souffre aucune discussion, aucun contrôle, le disqualificateur s’exonère de toute intolérance ou de toute responsabilité personnelle, en tant que sujet désirant. […] Un grand Narcisse de société sait utiliser les parts psychotiques d’autrui, celles qui fuient la réalité et qui, mise en résonnance, produisent des groupes délirants. […] L’arme favorite des grands pervers de société est la disqualification nihiliste ou perverse. […] L’attaque [perverse] ne repose sur rien de tangible, ce qui montre qu’elle est le produit d’une contrainte interne inactuelle sans rapport avec les données récentes ou actuelles. (D’où l’impérieuse nécessité d’en rester au factuel ou d’y faire retour… or, c’est justement lorsqu’on lui impose un tel cadre que les manœuvres perverses et la manipulation apparaissent.) Pour mener cette attaque, il vise d’abord les personnes qui font le plus lien. (Il les « amadoue », soit pour s’en servir de « caution », soit en les prenant pour cible.) La proie (victime, cible ou ennemie) centrale à juguler en premier est celle qui fait tiers et incarne, plus que d’autres dans une instance sociale, les liens, la centration sur la tâche, la loi. Il s’agit de l’annihiler et non de la détruire, l’un des buts étant la jouissance perverse que fournit le spectacle de la mise dans l’impuissance du tiers avec la participation aveugle du plus grand nombre de complices assujettis, actifs ou passifs dûment manipulés.

                Plusieurs places dans ses configurations groupales : d’abord celle exclusive d’artisan de la résonnance et de l’alliance, celle des complices, celle d’otage et bien sûr celle de victime, proie, cible ou ennemi.

                Il y trois types de complices possibles :

                ·  l’auxiliaire actif,

                ·  le complice conscient non véritablement consentant, impuissant qui reste là, alors qu’il pourrait partir,

                ·  le complice inconscient ou naïf qui ne comprend pas ce qui se passe.

                Si les complices conscients ou inconscients, mais refusant plus ou moins confusément, ne peuvent ni intervenir pour changer la situation ni la fuir, alors qu’ils souhaiteraient le faire, ils occupent une autre place, celle d’otage, ce qui les rapproche de ceux qui sont pris pour cible.

                Enfin et précisément il y a la place de cible, de victime, d’ennemi ou encore de proie, à la merci du groupe devenu prédateur, derrière lequel se dissimule l’artisan. »

                Bonne lecture et bonnes fêtes de Pâques.


              • Philippe VERGNES 5 avril 2018 09:09

                @ Self con troll,

                J’ai tardé à vous répondre pour x raisons. La principale étant que si j’apprécie votre sens de la mesure, il est indéniable que vous aimiez flirter avec les limites. Or, votre message mérite un carton jaune à plusieurs endroits. Aussi serait-il judicieux de revoir l’action au ralenti avant de se prononcer sur une éventuelle « faute ».

                Vous dîtes : « Nous sommes ici sous un espace à vous alloué par Avox, vous seul pouvez y être le manipulateur en chef, dont je ne serai plus complice dès que je percevrai qu’il tourne les règles, ni la proie ayant la légèreté du pseudo pour m’envoler. »

                Éludons d’abord pour l’heure la question de la manipulation et concentrons-nous un instant sur ce que vous déclarez concernant cet espace qui me serait, à moi personnellement et sous mes articles, alloué par Avox. Vous pourriez développer ce point s’il vous plaît ? Je vous préciserais alors comment je vois personnellement les choses.


              • Philippe VERGNES 5 avril 2018 19:05

                @ Bonsoir Self con troll,

                … et merci pour ces quelques précisions qui me permettent d’apporter le contradictoire.

                Sur les posts disparus, j’ai vu. De mémoire et sans faire de recherches, ce sont apparemment les commentaires qui suivaient celui de Cadoudal 2 avril 17:10 qui ont « sauté ».

                Pour ce que je conteste de votre message :

                « … Avox, dans son principe, vous permet d’éliminer tout autre manipulateur [que moi, relativement à votre phrase : « … vous seul pouvez y être le manipulateur en chef »]. »

                C’est malheureusement faux. Et le harcèlement qui est présent sur ce site envers certains auteurs (je ne suis pas un cas unique) dément factuellement votre assertion. Si tel était le cas, ce site ne pourrait permettre à un intervenant « sanctionné » par un auteur au moyen du « ciseau » de médire sur lui et de répandre des calomnies à son encontre partout où il en a l’occasion provoquant ainsi la réaction que j’ai eu.

                « Je note que vous [ne] vous déclarez pas maso quand vous déplorez le nouvel avatar d’@arthes, mais quand même pas décidé à descendre du destrier sur lequel vous comptiez accompagner l’amazone. Mais cela ne me regarde pas ... »

                Cette interprétation est pour moi intéressante à plus d’un titre, d’une parce que j’ai toujours soutenu l’idée que nos inférences en disent bien plus sur nous, sur nos a priori, nos préjugés, etc. que ce que nous serions en mesure de le faire, de deux parce qu’elles témoignent indubitablement des erreurs de mes contradicteurs. En restant sur l’image de l’amazone (née d’une de mes boutades, je vous le rappelle), pour descendre du destrier sur lequel, selon vous, je comptais accompagner l’amazone, encore eut-il fallu que je souhaite y monter. Or, libre à vous de fantasmer sur cette image, mais à mes yeux c’est bien simple : c’est une image représentant la liberté… et on ne rêve pas de capturer la liberté. On se contente simplement d’en apprécier me spectacle, car sitôt capturée elle se meurt. (La chanson de B. Lavilliers que j’écoutais étant jeune est très explicite à ce propos.)

                « Je vous ai déjà dit très clairement que publier ici, c’est s’adresser au grand public, du coup c’est l’exercice le plus difficile. Aucun argument d’autorité ne peut porter. »

                Faux… lorsque j’observe justement la façon dont certains usent de cet argument d’autorité tout en mystifiant de nombreux lecteurs, je ne peux qu’être perplexe sur une telle affirmation dont j’ignore ce qui peut bien l’étayer, vu que la réalité des échanges qui se déroule sur cette agora démontre le contraire.

                « Grosso modo, j’attire systématiquement l’attention de ceux qui produisent des modèles du comportement humain sur le risque que cette activité si humaine n’aboutisse à une société déshumanisée. »

                Le malheur, c’est que la société déshumanisée… nous y somme déjà. Ce n’est pas une fiction. Et pour éviter d’aggraver la situation, il conviendrait de comprendre pourquoi, sans jugement de valeur, nous en sommes arrivés là. De fait, élaborer un modèle du comportement humain qui nous permet de comprendre ce processus de déshumanisation va totalement dans le sens de vos préoccupations. Là où le vas blesse, à mon sens, c’est un décalage dans le temps entre la réalité que vous percevez et les phénomènes, bien présents, que moi je perçois. C’est ce que je « modélise » dans mes articles.

                À ce titre, je vous signifierais que votre citation, fort juste au demeurant, peut tout aussi bien s’appliquer à vous qu’à moi. Cependant, il en est une qui s’applique à tout un chacun et que nous négligeons malheureusement tous : « La perversion de la citée commence par la fraude des mots » (Platon)

                … ou des expressions et des définitions de mots ai-je toujours rajouté à la suite de cette citation dont j’ignore si elle est réellement de Platon, car je n’ai pu la retrouver dans ses ouvrages. J’en connais toutefois l’origine de sa diffusion sur Internet qui remonte aux débuts des années 2000 (2004 ?) si je me souviens bien. Quoi qu’il en soit, le témoignage historique de Victor Kemplerer sur la LTI – La langue du IIIe Reich et les quelques études qui ont été réalisées sur ce sujet, atteste sans contestation possible de la véracité de cette citation. Or, cette perversion du langage, nombreux sont ceux qui y sont totalement aveugles. D’où le fait que je dise souvent qu’il faudrait peut-être apprendre à se dessiller un peu.

                Dans cette optique, en effet errarre humanum est, perseverare diabolicum est bien de circonstance.


              • kalachnikov kalachnikov 5 avril 2018 22:22

                @ Vergnes

                Confusion mentale classique : cette société n’est pas déshumanisée. elle n’est pas tournée vers le Bien. Mais elle est très humaine. trop humaine, même.


              • pemile pemile 5 avril 2018 22:33

                @Self con troll « les italiques sont involontaires. Encore des balises html mal fermées en amont. »

                Oui, dans le message ci-dessus posté par Philippe VERGNES

                « J’en appelle à pemile pour réclamer à Carlo du vrai xml »

                Avec du XML, une balise non fermée invaliderait le document, là, cela ne fait que « pencher » les posts suivants !

                Vous connaissez si bien Mr R pour l’appeler par son prénom et pensez qu’il s’occuperait de la partie développement du site ? smiley


              • Philippe VERGNES 6 avril 2018 04:37

                @ kalachnikov,


                Le point de vue nietzschéen m’intéresse très fortement sur cette question-là. Le premier bouquin de Nietzsche que j’ai acheté avant de trouver son oeuvre complète en fichier pddf est justement « Humain trop humain »... que je n’ai jamais eu l’occasion de lire. Je souhaitais justement avoir un point de vue philosophique sur cette question (je suis peu versé à la philosophie et je le déplore assez, mais... il n’y a que 24 heures dans une journée).

                A ce stade, et sans connaître ce qu’en pensait Nietzsche, il me semble important de définir le couple de mot humaniser / déshumaniser que l’on utilise souvent. Surtout en rapport à la problématique qui me préoccupe. Mon acception de ces terme est bien plus de l’ordre d’un processus que d’une situation précise. Pour paraphraser cela, je dirais que nous sommes humains parce que nous subissons un processus d’humanisation qui nous conduit justement à tendre vers le bien. En ce sens, être humain est un « idéal » nécessaire à notre évolution, tant individuelle que collective (humanité).

                C’est en ce sens que je parle de société déshumanisée, car à mon sens le processus « d’humanisation » s’est inversé pour x facteurs ou raisons. Sans connaître Nietzsche sur cette question, je ne pense pas être en désaccord avec sa pensée, mais il faudrait que je le lise pour m’en rendre compte.

              • Philippe VERGNES 6 avril 2018 05:45

                @ Self con troll,

                Effectivement, rien ne presse… surtout si la discussion est intéressante, y compris même dans nos désaccords. Cela n’en fait que prolonger le plaisir.

                Le résumé que je vous ai communiqué n’est pas un résumé qui décrit le manipulateur, mais juste une toute petite description d’un schéma type de jeux de pouvoir auquel se livre le type de personnalité que je décris dans mes articles et lorsque certaines « opportunités » lui sont données. Pour l’heure, je ne désire pas (encore) vous communiquer son nom pour des raisons toutes personnelles. Sachez simplement qu’il est sociologue et qu’il travaille dans un laboratoire de sociologie clinique.

                Votre phrase est exacte dans le seul contexte d’un article… depuis l’apparition du ciseau sur ce site. Mais ce contexte n’est pas celui de l’ensemble de ce forum. Et c’est bien parce que le problème s’est posé, se pose et se posera probablement encore que j’ai agis comme je l’ai fait sans m’en cachet aucunement. Si la question devient fort complexe, elle est toutefois nécessaire à élucider, car ce sont bien ces situations que vivent au quotidien les personnes subissant un harcèlement. Se contenter d’analyser la dyade harceleur/harcelé sans tenir compte du contexte dans lequel se développe le harcèlement est à mes yeux une absurdité totale. C’est pourtant bien ce que font la plupart des personnes qui se penchent sur le sujet, même s’il est à noter une certaine évolution, là aussi, dans la prise en compte de cet élément dans les situations de harcèlement. C’est aussi l’une des raisons qui ont fait que je me suis rapproché d’Ariane Bilheran et que nous travaillons ensemble ces questions, car elle est la première, en France, à avoir lié le contexte à la dyade harceleur/harcelé. Au préalable, les analyses qui prédominaient portaient soit sur le contexte, soit sur la dyade harceleur/harcelé, soit sur le harceleur seul, soit sur la victime seule. Cependant, celui qui a su le mieux synthétiser cela, c’est Paul-Claude Racamier et sa théorie de la perversion narcissique très mal comprise et utilisée fort mal à propos. C’est d’ailleurs sur la base des apports de Racamier et de sa propre expérience clinique que le sociologue que j’ai cité, et dont je tais le nom pour l’heure, a pu analyser le contexte du harcèlement de façon complexe du point de vue de l’homme-comme-un-tout-dans-son-environnement (cf. Laborit).

                Je me souviens avoir déjà évoqué cela avec vous de façon très succincte lors de nos premiers échanges en parlant des recherches portant, non pas sur le couple agresseur/victime, mais en l’élargissant à la triade agresseur/victime/témoins. Le tiers est effectivement indispensable dans ce genre de problématique, car il n’y a que la loi ou la pression sociale qui puisse arrêter un manipulateur/harceleur dans ses œuvres.

                « C’est un peu pour ça que je suis partisan du pseudo. »

                De ce point de vue là, je n’ai pas d’avis tranché, mais je pencherais plutôt pour le contraire ayant connaissance d’expériences sociales très significatives sur la question de l’anonymat et de la douleur infligée à autrui (le sadisme). Je ne trouve plus les vidéos en question, il me faudrait chercher plus longtemps, mais grosso modo, sous anonymat, nous versons dans la toute-puissance et nos pulsions sadiques s’y expriment sans guère de limitation.


              • Philippe VERGNES 6 avril 2018 09:08

                @ arthes,

                C’est quand vous me tenez des réflexions comme celle-là que je vous adore.  smiley (Non pas que je ne vous aime pas pour le reste aussi, mais ça présente moins d’intérêt pour moi, si ce n’est pour la « déconne ».)

                Vous avez entièrement raison sur la nécessité de définir ce qu’est un être humain, mais selon moi les deux sont indissociables et l’un ne va pas sans l’autre : l’humain et le processus d’humanisation. ou à l’inverse de déshumanisation. C’est un peu dans ce sens-là que j’avais rédigé ma série d’article concernant l’empathie.

                &nbsp;&raquo;Je me répète, mais j&#8217;ai le sentiment que notre civilisation décadente ne sais pas et ne se soucie pas de savoir ce que c&#8217;est un être humain et c&#8217;est plus tragique et impactant qu&#8217;il n&#8217;y paraît.">span>

                Non seulement, j’adhère à 1000%, mais je surenchéris : c’est bien plus tragique et impactant que nous ne sommes en mesure de l’imaginer. Je prends un exemple : dans l’étude des perversions (ce mot n’est qu’un concept que je définirais ultérieurement d’un point de vue « humain » si besoin est : "l’étude des perversions est l’étude de l’hostilité bien plus que celle de la libido" Robert Stoller, de mémoire).

                Question... et je me jette à l’eau sans état d’âme : peut-on définir l’humain en se passant du concept d’âme ?

                Selon moi, c’est impossible et cela change tout. Or, c’est bien à cette impossibilité que nous a conduits notre société qui n’envisage l’humain que sous l’aspect de la dyade corps / esprit et qui croit que l’IA pourra un jour remplacer l’humanité. Quelle hérésie ! C’est un fantasme de toute-puissance d’auto-engendrement : l’homme égal de Dieu ou des dieux. Fantasme très bien exploité commercialement par toutes les religions.

                Pour le lexique psy, ce ne sont que des mots, il convient juste de s’entendre sur ce qu’ils signifient dans le contexte de leur énonciation. C’est une des particularités du langage qui au fil du temps ne cesse de se complexifier d’où l’utilité d’appliquer au discours une méthode telle que celle de la Sémantique générale. Le sens des mots ne peut émerger que dans le dialogue qui nécessite une attitude coopérative : position antinomique à de quelconques jeux de pouvoir. Et c’est bien là l’une des raisons pour lesquelles j’exècre les jeux de pouvoir que certains cherchent à m’imposer.

                Ps :

                Chiant ce problème d’italiques.


              • Philippe VERGNES 6 avril 2018 19:02

                @ arthes,


                Je n’ai rien à rajouter à ce message si ce n’est que je l’approuve à tous les niveaux. Il y aurait juste deux ou trois précisions à apporter pour s’accorder sur certains concepts, mais le plan général est bien celui que vous décrivez. Juste un point sur la question de l’âme, je pense que c’est plus grave encore du point de vue de notre société, car nous ne considérons l’humain que selon une dyade corps/esprit, corps/mental, etc.. La notion d’âme et ce qu’elle implique est quasiment ou totalement éludée. (Pour l’heure, j’ai du boulot à rattraper, je m’absente donc.)




              • kalachnikov kalachnikov 6 avril 2018 19:54

                @arthes

                Je t’ecoute, mother. C’est bien ce que tu racontes.

                En fait, je voulais souligner deux points. Déjà, que le langage, avec lequel nous nous ex-primons, est faussé. Par exemple, on ne dit pas être chevalin ou être canin ; en fait, intuitivement (ce n’est pas le bon terme, mécaniquement est plus adéquat) on pense être humain en opposition avec tout le reste du vivant.

                En second lieu, en fonction du lavage de cerveau opéré dans la culture où l’on est, le dressage éducation qui est toujours idéologique parce que s’appuyant sur une morale (système de valeurs), le sens des mots-même est perverti. Ainsi dans la culture catholique et celle humaniste/rousseauiste, être humain signifie être bon, tourné vers le Bien qui est l’amour du prochain (valeur). Un type comme Hitler est catalogué comme inhumain, parce qu’il n’a pas eu une conduite très humaniste et charitable (c’est le moins qu’on puisse dire). Alors que de fait, il est humain, très humain.


              • kalachnikov kalachnikov 6 avril 2018 20:01

                @ Nenette le génial petit robot

                Bon appétit.


              • kalachnikov kalachnikov 6 avril 2018 20:25

                @ Nenette le génial petit robot

                Lol, fascination street.


              • Xenozoid 6 avril 2018 20:44

                @Nenette le génial petit robot

                shaw tu crois que phillipe va apprecier ?

                tu lui offre un perver sur un plateau


              • @Xenozoid

                Comme il t’accompagnera ché pas où sauf devant mes yeux à jamais, vous en disserterez à loisir, et apprends à PIPO à faire le tonneau, c’est un conseil d’ex ami !


              • Xenozoid 6 avril 2018 20:54

                @Jayce le Conquérant pour (C) Lalumière

                sans sel ou avec ?


              • @Xenozoid

                Arthes, Kalash (je parle pas de ses 99% Molotov) et Self en conviendront sûrement avec toi, s’ils partent avec l’eau de ton bain, ce qui est encore tout à fait possible vu le peu de reconnaissance circonstanciée qu’ils ont pour ce que je représente bel et bien en #U0, #U1, #U2, #U3, #U4 et #U42 !

                T’auras TOUT le temps pour les amender, gnarf ! smiley


              • Xenozoid 6 avril 2018 21:06

                @Jayce le Conquérant pour (C) Lalumière
                horreur malheur ,regarde pour rire

                the’s axis of evil dead

                les plus de 10 ans de sionisme ne gardé pas,,,muahahahah

                c’est la fête au village c’est le pritemps


              • @Xenozoid & emohtaryp

                @DarkVador_off et @TonAmiSkynet vont peut-être m’amender d’ici 00h00 UTC 7 avril 2018, ou je répète, c’est game over.

                On dirait que vous rendez pas bien compte au combien Agoravox me sera devenu d’une inutilité au delà de l’inifini sur ce merite d’etre la connerie humaine, à cette heure là précise.

                C’est vous qui voyez !

                Et j’ai beau me lire et me relire ici, en avant, en arrière, en plus en moins, etc, etc, vos sarcasmes sont au delà de ce que je me devrai de devoir supporter désormais !


              • Shaw-Shaw #Shawford42 7 avril 2018 09:27

                @arthes

                Tout à fait. Janvier 2013 - Mimizan - Landes - virage fatal avec une Twingo que j’avais braqué à Parentis.

                Je me suis réveillé à plat ventre sur la route et menotté par les gendarmes, dans un état de bouillie mentale insondable mais physiquement sans une égratignure, or m’en sortir à la vitesse où j’avais entamé le virage : impossible.

                Je te passe les détails ici sur le phénomène de refragmentation physique totale en liaison avec le véhicule/àme emprunté.

                Voilà, inutile de te faire le topo sur le clampin XX centurys before (c’est pas moi hein mais y’a filiation spirituelle à défaut de prima évolutif aussi incarné pas ma famille / NOSE/LABO/BALO...)

                Maintenant c’est croyance en bloc ou bye bye amigos forever (42 tours de compteurs de l’Univers, pas un de plus, je suis même déjà allé en 43, demande au TENIA !)

                À peluche.

                Ps : pour les nervous break-downs éventuels, va chez xanax, perso je n’y suis plus pour personne sauf la doctoresse que je vais consulter IRL de ce pas).


              • Philippe VERGNES 7 avril 2018 14:17

                @Philippe VERGNES ;


                (Essai...)

                errarre humanum est, perseverare diabolicum


              • Philippe VERGNES 7 avril 2018 14:19

                @Philippe VERGNES,


                (Re-essai...)

                errarre humanum est, perseverare diabolicum.


              • Philippe VERGNES 7 avril 2018 14:24
                @ Self con troll,

                Bon... ces italiques sont chiantes et ne me permettent pas de répondre correctement en ajoutant les précisions que je souhaite apporter à mes messages en soulignant certains termes (il est déjà difficile de se comprendre par écrit, si en plus on doit s’ajouter des difficultés, ça devient vraiment la galère... je vous communique ici-même un lien vers ma réponse à votre dernier message 7 avril 11:33.

              • Philippe VERGNES 7 avril 2018 16:43

                @ Self con troll,


                Ma réponse en deux messages PV 7 avril 16:41. (Un peu trop chiant ces italiques.)

              • pemile pemile 7 avril 2018 21:03

                @Philippe VERGNES « ces italiques sont chiantes »

                Demandez la suppression (ou la correction) de votre post du 5 avril 19:05 responsable de ses italiques ?


              • Xenozoid 7 avril 2018 21:05

                @pemile
                spip est un handicap


              • Philippe VERGNES 8 avril 2018 10:07

                @ pemile,


                Merci de m’y avoir fait penser et également merci aux administrateurs pour avoir corriger le problème.. Ouf !

                C’est un peu plus clair... sauf que désormais, sur l’autre fil de discussion auquel je renvoyais Self con troll pour pouvoir lui répondre, c’est maintenant un problème de soulignement en gras qui est apparu et dont j’ai demandé la correction si cela est possible. Que de subtilités à maîtriser pour pouvoir se comprendre sur Internet... c’est à méditer !

              • Philippe VERGNES 31 mars 2018 18:55

                @ JL : en réponse à votre message 31 mars 11:10 sous mon dernier article (’Le meutre psychique...« ,

                « … requêtes contradictoires par le fait que vous m’interdisez en même temps de poster ailleurs que là où vous me dites, et en premier lieu, ici même. »

                La contradiction relevée n’est qu’une fois de plus une conséquence de votre désertion du fil de discussion après votre premier et seul message JL 29 mars 16:59. Fil de discussion ici présent où vous êtes invité à vous expliquer franchement en face à face et d’homme à homme avec moi : arguments contre arguments.

                « Je n’ai pas posté “des petits pâtés&#750; comme vous dites, mais un commentaire comme il y en a des milliers sur ce site tous les jours. Dès lors que vous biaisez les faits toute discussion entre nous est vaine et je n’ai aucunement envie de polémiquer avec qui que ce soit autrement que sur des idées et des faits avérés, pas sur des interprétations. »

                Ha ??? Vous voulez discuter des faits avérés et non pas sur des interprétations. Fort bien, ça fait des années que je vous le demande. Je suis donc tout ouïe et impatient de vous entendre. Je constate simplement qu’au passage, vous affirmez, sans fournir la moindre preuve, que je « biaise » les faits… ben, vous savez quoi ? Ça commence plutôt mal pour une analyse des faits sans interprétations.

                « Un mot puisque vous m’y incitez : vous faites bien de soulever cette question relative au concepts de médiateur. Quand je parlais de médiateurs je faisais référence au terme employé par Karpman lui-même càd ceux qui, par définition dans ce contexte, se posent en faux psys. Je suis désolé si mon propos a pu prêter à confusion et je fais ici mes excuses aux médiateurs agréés. J’aimerais seulement une réciprocité vis-à-vis des vrais psys que trop de gens ici ou ailleurs, se complaisent à injurier : cf. le livre noir de la psychanalyse, Michel Onfray, et bien d’autres, moindres.  »

                C’est bien de lever la confusion soulevée par votre message JL et de faire amende honorable, mais si c’est déshabiller Pierre pour habiller Jacques, ça va pas trop le faire non plus. Lundi, je publie sur mon blog un article sur votre psychanalyse freudienne et la semaine prochaine, je le soumettrais à la modération de ce site, vous serez cordialement invité à y apporter vos arguments. Mais, dès sa parution de lundi sur mon blog, il est prévu depuis fort longtemps que j’adresse cet article à Jacques Van Rillaer, l’un des principaux auteurs du livre noir de la psychanalyse, car nous avons quelques divergences d’opinions lui et moi sur le sujet. Voulez-vous aussi que je lui transmette votre commentaire par la même occasion ?

                Vous parlez d’injurier, mais préciser s’il vous plait, qui injurie qui dans cette histoire ? Serait-ce que Jacques Van Rillaer injurie Freud ?

                Onfray… à la rigueur… je comprends. Il décrit Freud comme un pervers narcissique sans jamais en aborder la notion. Mais Jacques Van Rillaer, sa recherche est historique et il nous livre les faits bruts des affabulations freudiennes telles qu’il les a relatés dans ses études de cas. Diriez-vous qu’une recherche de la vérité soit une insulte ?

                « Ps. : Vous pouvez user de nouveau de votre droit à me bloquer. Je vous prierai seulement de cesser de me diffamer sous vos articles, car quoi que vous en pensiez, je ne suis pas ici incognito : beaucoup de personnes me connaissent dans la vraie vie et j’écris sous leur contrôle. »

                Vous souhaitez un débat sur les faits avérés et vous vous lancez dans une accusation sans preuve en disant que je vous diffame. Pouvez-vous me donner des exemples, et je vous montrerais réellement ce qu’il en est eu égard à la chronologie des faits, car réagir à une insulte par un insulte, ben… ce n’est que de la légitime défense. Par contre, insulter quelqu’un sans raison, ça… c’est une attaque condamnable.

                À vous !


                • Shaw-Shaw Shawford 31 mars 2018 19:00

                  @

                  Bon j’ai lu et relu, mais mon con de moi-même et moi, on a pas trouvé une seule provocation limite ni insulte dans ce message.

                  Mais on ne demande qu’à apprendre de JL !


                • kalachnikov kalachnikov 31 mars 2018 21:02

                  @ Shawford

                  J-L ne fait pas dans la nuance. Par exemple, il ne sait pas ce qu’est l’ironie et me reproche mon ’patient J-L’.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès