• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cassez-vous les Corses !

Cassez-vous les Corses !

Cassez-vous les corses !

 

Repli identitaire ou repli jacobin ?

Depuis le 18 décembre c'est un déferlement anti corse qui se déchaîne dans certains cercles politiques mais surtout dans la sphère médiatique parisienne.

L’Élection des Nationalistes à l'assemblée territoriale de Corse est pratiquement passée inaperçue le soir du 13 décembre mais a contrario l'élection du président de l'Assemblée et de l'exécutif territorial a suscité une vague d'indignation très jacobine.

L'étendard de la République et celui de langue française sont brandis contre les hordes corses qui menacent la France.

 

Les mots d'injure et d'insulte se retrouvent partout avec les mêmes conclusions et les mêmes invectives ressassées par la plupart des dénonciateurs. Leur ignorance manifeste du « problème » corse apparaît d'autant plus profonde.

Le « repli identitaire », terme employé maintes fois, est dénoncé avec force par les pourfendeurs de l'unité nationale.

Donc un élu basque, breton, languedocien ou alsacien ne doit pas s'exprimer dans la langue de ses ancêtres dans une assemblée régionale ? L'ex-président du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, François Bayrou, qui s'est exprimé en béarnais n'a suscité aucune réaction à l'époque.

 

C'est une insulte à la France pourtant.

Les centaines de milliers de soldats « français » qui ont été massacrés sur les champs de bataille de Verdun ou de la Somme ne parlaient pas tous français et encore moins dans les troupes « coloniales ». La plupart des unités bretonnes, corses, basques, sénégalaises ou marocaines étaient bien dirigées par des sous-officiers qui parlaient leur langue et ce n'était pas le français !

Mais dans ce cas-là, ce n'était pas une insulte à la République bien sûr.

 

Pourtant que s'est-il passé ce 17 décembre à l'Assemblée de Corse pour ceux qui l'ont vécu ?

Le respect, la tolérance et la reconnaissance.

Respect envers tous les anciens, dirigeants, élus, militants de tous bords.

Tolérance envers toutes les opinions qui s'étaient exprimées lors de cette campagne électorale et reconnaissance sans équivoque de leur présence à l'assemblée.

Reconnaissance envers toutes les ex-majorités qui s'étaient succédées sur ces bancs, pour le travail accompli.

La courtoisie aussi, valeur bien « française », qui se vivait entre les perdants et les gagnants.

 

La liberté.

Dans ce cérémonial de passage de pouvoir, le mot de « démocratie » prenait réellement tout son sens, on la sentait poindre à chaque instant et elle se matérialisait sous nos yeux, dans nos coeurs et dans nos têtes. Instant unique, jamais ressenti à ce point auparavant. Le pouvoir du peuple par le peuple. La liberté d'élire ceux que l'on choisit en dehors de toutes les magouilles politiciennes et d'esprit clanique. Une réelle ferveur démocratique qui redonnait tout son sens au mot de « liberté » pour un peuple capable de choisir librement son destin.

 

L'égalité

Le sens des discours était bien sur orienté mais c'était surtout un appel à tous ceux qui voulaient se battre pour un avenir meilleur en y associant toute la population de cette île, quels qu’ils soient et d'où qu'ils viennent.

La volonté d'intégrer tout un peuple et ce peuple c'est simplement les habitants de cette île qui ressentent cette terre où ils travaillent, s'aiment, souffrent parfois comme l'entité naturelle de leur espace de vie : la Corse.

Tous sur le même bateau. Chacun à sa place mais tous présents.

 

La fraternité.

L'émotion et la fraternité aussi étaient bien présentes quand Gilles Simeoni est allé embrasser à bras le corps, juste après son élection, chacun des élus de tous les bords, du FN aux indépendantistes, la gauche, la droite, les centristes, tous et toutes bien sûr.

On a aperçu aussi un vieux briscard communiste conseillant affectueusement son collègue du FN assis à côté de lui et tout fraîchement élu.

Le président sortant embrassant avec émotion le nouveau président tout aussi affectueusement.

On ressentait que l'ensemble des conseillers des anciennes majorités disaient la même chose aux nouveaux dirigeants : « bonne chance ». Sans aucun esprit de revanche ni sentiment d'hypocrisie politique avec une sincérité bien réelle. On les sentait presque soulagés que les « Nationalistes » accèdent enfin au pouvoir. Ils reconnaissaient ouvertement leur légitimité.

Et puis surtout les discours des nouveaux présidents dans lesquels les mots d'ouverture, de tolérance, de respect des autres quelques soient leurs origines, leur religion ou leurs opinions étaient évoqués sans cesse. Qu'ils aient été prononcés en corse ou en français les mêmes mots revenaient : égalité, espérance, avenir, démocratie, fidélité, action, travail et jamais aucun chiffre, aucun esprit de revanche, aucun anathème, aucune exclusion.

 

Et puis le point d'orgue lorsque l'hymne corse, le Dio vi salvi Regina, cet hymne adopté par les révolutionnaires corses en 1735 a été chanté par tous les élus territoriaux, debouts, à l'exception d'une seule.

Hymne symbole d'une démocratie naissante en 1755, 35 ans avant 1789, que le souverain français s'est vite empressé d'écraser dans le sang.

Le Dio vi salvi Regina, chant d'église à l'origine, dont les paroles ont été modifiées pour devenir l'hymne national corse, n'offense pas la laïcité mais les radicaux laïcards.

 

Repli jacobin

Il y a donc eu ce 17 décembre toute la présence des valeurs de la République française au sein d'une assemblée présidée par les nationalistes corses. Le peuple corse se sent totalement impliqué dans les valeurs de cette République puisque ce sont les mêmes.

Se sentir offensé et dénoncer uniquement la forme sans tenir aucun compte du fond, tient plus de la posture jacobine et politicienne que de l'analyse objective.

Cela a permis à tous les frustrés et envieux de France de déverser leur haine des corses.

Leur stupidité, leur ignorance crasse, leur arrogance, ont abreuvé les commentaires des articles d'information sans parler de Facebook et de Twitter.

D'ailleurs la plupart manient la langue française aussi bien qu'un enfant de trois ans mais l'intensité des horreurs débitées est hystérique.

 

Il faut dire aussi qu'ils ont été bien relayés par la plupart des commentateurs de la sphère médiatique. Mace-Scaron cite Raymond Barre pour nous donner tout de suite l'indépendance, Christophe Barbier n'en parlons pas, il voit et s'habille de rouge quant aux autres je préfère les oublier.

Et il ne faut pas omettre la plupart de nos dinosaures politiques, Chevènement, Le Guen, Juppé, Lienemann, même Guedj s'y met. De quoi se mêle-t-il celui-là ? Le seul son de cloche différent c'est Cécile Duflot.

Fabrice d'Almeida a écrit « J'aime la Corse » après les élections du premier tour, va-t-il nous pondre un article intitulé « J'aime Les Corses » ?

 

Accuser les corses de repli identitaire alors qu'ils prônent les mêmes valeurs républicaines devient un exercice paranoïaque de l'expression ultime du repli jacobin.

Et pour lui donner plus de poids, on fait appel à la frustration des laissés pour compte de la société française. Les bobos médiatiques parlent des « corses ». On entend partout « si les corses », « les corses » alors que le vote nationaliste n'est que de 35%.

Tient, tient, l'amalgame si vite dénoncé par tous les sbires de la « laïcité »ne s'applique pas ici ? Il est vrai que dans leurs têtes nous ne sommes déjà plus français.

 

L'identité corse est basée sur une « entité » : la Corse.

Employé le terme de « repli » sur un territoire parfaitement délimité géographiquement depuis des millions d'années est aussi stupide que de refuser le droit à l'indépendance pour les catalans, les écossais qui n'aspirent qu'à une seule chose : être européens.

Le véritable repli identitaire existe bien mais en Hongrie, en Pologne, dans certains quartiers de la Seine St Denis mais certainement pas en Corse.

 

Le peuple corse a toujours été un précurseur des avancées politiques de l'Europe et cela depuis des siècles. Les hommes politiques corses ont donné à la France et à la République ses meilleurs éléments.

Les expatriés corses et leurs descendants ont réalisé dans le monde des carrières remarquables. En Amérique du Sud par exemple, trois présidents d'origine corse.

Qui se rappelle que l'homme d'Etat qui a fondé le FBI s'appelait Joseph Bonaparte ?

 

Alors nous n'avons à recevoir de leçons de personne, surtout sur l'expression démocratique, la liberté et l'égalité et certainement pas de la part de tous ces politicards jacobins qui ont voulu transformer cette terre pleine d'espoir en bronzoir pacifié pour les fesses ministérielles et celles des milliardaires au détriment des droits fondamentaux du peuple corse.

Nous ne sommes plus à l'époque d'Astérix mais les sbires bobos parisiens veulent donner leur pitance à une populace qui encourage la mise à mort du gladiateur corse.

Qu'ils gardent leurs menaces et leurs anathèmes, l'Histoire les oubliera et la Corse continuera d'avancer.

 

Liberté, égalité, fraternité, La France ne fait que le dire, les Corses le font.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 21 décembre 2015 09:23

    Francesi non sono tutti ladroni, ma buona parte...


    • zygzornifle zygzornifle 21 décembre 2015 09:37

      on n’en n’a pas besoin, s’ils veulent l’indépendance qu’ils fassent un référendum qui finira comme celui du non a l’Europe encadré et mis en place en face du trou des chiottes de l’Élysée ....


      • Fergus Fergus 21 décembre 2015 11:45

        Bonjour, zygzornifle

        Inutile de s’emballer : les indépendantistes sont très minoritaires !


      • astus astus 21 décembre 2015 12:21

        @ Fergus

        Dans son discours, prononcé en langue corse, Jean-Guy Talamoni affirme que la Corse « n’est pas un morceau d’un autre pays mais une nation, avec sa langue, sa culture, sa tradition politique, sa manière d’être au monde  ». 

        On ne peut donc dire plus clairement qu’il existe aujourd’hui un peuple corse qui ne se sent plus français quels qu’aient été les liens anciens entre la France et la Corse. Ceux de l’ère napoléonienne qui ont fait plusieurs millions de morts dans toute l’Europe, ne sont pas les meilleurs à rappeler. Et que l’on ne vienne pas revendiquer ici la réforme du Code qui a maintenu la femme dans une position d’infériorité pendant des décennies, infériorité qui perdure encore maintenant malgré le fait que certaines d’entre elles, plus courageuses que les hommes, ont cherché à lutter contre « la loi du silence » qui prévaut toujours sur l’île. 

        Il faut donc tout faire pour donner le plus vite possible une indépendance totale et irréversible au « peuple » Corse, d’autant que les subventions abusives, les votes multiples, les rackets incessants, les emplois protégés, les vendettas permanentes et le système mafieux global font de ce territoire un de ceux qui coûte le plus cher à l’État français


      • Fergus Fergus 21 décembre 2015 12:59

        Bonjour, astus

        Personnellement, je ne conteste pas le mot de « nation » pour la Corse, du fait de son unité culturelle et politique (au niveau de l’assemblée territoriale). Pour autant, il convient de faire la différence entre « nation » et « Etat » : il n’y a pas d’Etat corse, et de ce fait la « nation » corse est une composante de l’Etat français. De même y a-t-il ailleurs des nations galloise, écossaise, catalane, bavaroise, groenlandaise ou... bretonne, pour ne parler que de celles-ci ; plus ou moins reconnues ici et là, et plus ou moins revendiquées comme telles par la population.

        Il ne faut pas surtout prendre les provocations de Talamoni pour représentatives de ce que pense l’ensemble du peuple corse. Mais je vous concède qu’avoir donné la présidence de l’assemblée à un individu de ce genre est un très mauvais signal. Je pense toutefois que s’il continue dans la voie qu’il a tracée, Talamoni sera à l’origine d’un recul significatif des votes en faveur de son parti.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 08:21

        @Fergus
        Hollande aussi est minoritaire, 10 à 12% des électeurs votent pour lui, cela ne l’empêche pas de gouverner et d’être toxique.


      • Fergus Fergus 22 décembre 2015 08:53

        Bonjour, Fifi Brind_acier

        Il vous a sans doute échappé que je répondais au sujet d’un référendum d’indépendance.


      • eric 21 décembre 2015 10:15

        Bof...A vous entendre les « Corses » seraient un modèle pour la France et peut être pour le monde...
        Je n’y connais rien et attends de voir. Certes, il est peut être possible d’affirmer que si la Corse connait un déficit de son commerce extérieur de l’ordre de 20% de son PIB, qu’elle paye pas mal moins d’impôts que le reste du pays ( masse fiscal d’un milliard d’euro pour un PIB de 6, soit de l’ordre de 16% contre pas loin de 50% pour le continent si on en croit wiki) si elle est la région la plus pauvre et la plus bureaucratique de la France européenne, c’est la faute du « colonialisme français qui veut se dorer les fesses sur ses plages ».

        Personnellement, j’ai eu d’autres échos. Les luttes pour le partage des subventions continentales, au moins par le passé, n’avaient, semblé -t-il, pas grand chose de fraternel ni même d’égalitaire.
        Les locaux qui sur place, m’ont dit que « même eux, n’échappaient pas au racket », les anciens des troquets de Bastia, se désespérant de ne pas parvenir à tenir les jeunes qui croient que c’est arrivé et qu’en terrorisant un peu on finit toujours par recevoir plus de fric qu’en bossant, etc...

        A voir....Dans une grande fraternité égale et libre, 30% d’indépendantistes, vont gérer la région. On ne doute pas qu’ils vont être exemplaires, vont, enfin, aider à un développement économique non axé exclusivement sur le tourisme, mettre l’île au boulot, cesser de former des fonctionnaires pour le continent etc....

        Même dans le cas inverse, tant que la majorité des français de cette région se considèrent comme tels, je me refuse à voir dans cette ile autre chose qu’une partie de mon pays, la France ; Le jour ou une majorité locale se dégagerait pour qu’il en aille autrement, bon vent !

        Vous avez clairement un complexe de centralité quand vous supposez que qui que ce soit puisse avoir une « haine des corses ». En pratique, à part peu être de rares abrutis comme monsieur Bartolone, qui semble passionné par la race blanche, l’essentiel des français ressent de toute évidence une saine indifférence pour les origines ethniques de ses concitoyens.

        De la même façon, si une majorité de Corses décide de devenir étrangère, à part bien sur un soulagement peu avouable d’avoir moins à payer, le sentiment qui dominera sera l’indifférence.


        • eric 21 décembre 2015 10:27

          Voila ce qu’il faudrait aux corses

          Субъект Российской Федерации или сокращённо субъект федерации — название территориальной единицы верхнего уровня в Российской Федерации. Согласно Конституции России 1993 года Россия является федеративным государством и состоит из равноправных субъектов Российской Федерации.

          Согласно Конституции, Российская Федерация состоит из 85[1] субъектов — республик, краев, областей, городов федерального значения, автономной области, автономных округов. Каж.....

          Vous m’excuserez, je suis d’une famille franco russe et au fond, peu me chaud que vous me compreniez ou pas, un peu comme votre président...


        • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 10:28

          @eric
          Pas de bol Eric,

          Ma belle fille est russe, elle vit en Corse et porte mon nom.

        • damocles damocles 21 décembre 2015 11:00

          @eric
          Alors eric , on n’ecrit pas en bon français pour être compris de la France profonde ?

          .
          ....Car je doute qu’en pourcentage ,il y ait beaucoup plus de continentaux que de corses qui comprennent le russe
          .


        • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 11:30

          @eric

          Le sujet de la Fédération de Russie ou le sujet abrégé de la fédération - le nom de l’unité territoriale de niveau supérieur dans la Fédération de Russie . Selon la Constitution russe , 1993, la Russie est un Etat fédéral composé de sujets égaux de la Fédération de Russie . Selon la Constitution , la Fédération de Russie se compose de 85 [ 1 ] de sujets - les républiques , territoires, régions , villes fédérales , région autonome , des districts autonomes.Joli copier/coller

        • eric 21 décembre 2015 11:52

          Il y a en France beaucoup plus de gens qui parlent russe que de Corses, sans compter les gens qui parlent Corses,une minorité parmi les corses.... C’est encore plus vrai pour les alsaciens, et je ne vous parle pas des portugais ou des arabes.
          Le type qui vient de faire son discours, au sein d’une organisation démocratique française devant la quelle tous les citoyens devraient être égaux, dans une langue que ne comprennent pas 99% de ses compatriotes, on peut recourir à différent mots pour le qualifier : 

          Etc...
          Mais c’est surtout un facho : un règle élémentaire non seulement de la courtoisie mais de la démocratie, c’est de s’adresser aux gens dans une langue qu’ils comprennent.

        • eric 21 décembre 2015 11:59

          @Jean Charles Guerrini

          Mort de rire ! On est au cœur du problème...
          Google tradoc c’est sympa, mais les fautes de traduction, bonjour...Il ne s’agit pas de « sujets abrégés », mais « en abrégé », le sujet...
          Je vois déjà la tête des rapatriés du continent dans la Corse indépendante quand le google traduction Corse sera leur seul recours pour essayer de comprendre leurs droits et devoirs....

          On en ricanerait si on était pas en plein déni de démocratie...


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 décembre 2015 12:05

          @eric

          Bof, est-ce encore beaucoup de « valse » pour pas grand chose ?

          Talamoni fait encore et toujours du Talamoni (ça faisait presque 20 ans qu’on l’avait pas vu celui-là, depuis ses pourparlés avec Jospin).
          Les nationalistes pèsent toujours à peu près le même poids, et les « autonomistes » se sont alliés à eux. De mémoire la liste Siméoni s’était alliée à la liste UMP José Rossi lors de la précédente élection...Je n’ai pas trop creusé la question mais vu de loin j’ai plus l’impression de voir un renversement d’alliances insulaires (5 listes pouvaient se maintenir au 2e tour !) qu’un basculement massif vers l’indépendantisme.


        • capobianco 21 décembre 2015 13:33

          @Jean Charles Guerrini

          Cela suffit les lamentations ! Il est des corses comme de tous les français avec ses benêts et ses incultes. Vivre en corse est un privilège mais certains et notamment de tes amis estiment que cela se mérite ; « ne pas être méprisant, se montrer humble, pas faire de bruit, éviter d’affirmer ses idées... » et j’en passe. Tel est le propos de certains ici et cela ne vaut pas mieux que les abrutis qui pourrissent la corse et « les » corses en faisant des généralités de propos ou de comportements minoritaires. Les cons sont partout, seule petite consolation la corse est la seule région qui n’a pas réélu ces pourris d’umps... 


        • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 17:24

          @Jean Charles Guerrini


          Auquel cas signalez lui l’existence de /

        • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 17:26

          @eric


          A toutes fins utiles :

        • eric 21 décembre 2015 20:25

          @MAIBORODA
          Sympa ! Parlent ils russe ? Corse ? Ces descendants de russes blancs ?

          Ce que l’on constate, souvent, c’est l’extrémisme des « métis » nés hors de l’île. Ainsi, le breton Colona, l’espagnol d’origine Talamoni, en font des tonnes dans la « corsitude ».

          C’est assez inquiétant. Cela suggérerait que les locaux sont si peu accueillant que les gosses de leurs cousins mélangés et né « à l’étranger » sont obligés de se montrer plus royaliste que l’empereur pour être tolérés...

          .


        • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 21:10

          @eric


          La lecture de leur histoire vous instruira sur ce qu’ils sont.
          Le site KM est fait pour cela.
          Perso, mon patronyme est ukrainien. Mais si j’étais la-bas, je serais plutôt du côté de ceux de l’Est.
          Le blog « u zinu » reflète mieux mon idéologie globale.
          Cordialement.


        • eric 21 décembre 2015 21:55

          @MAIBORODA Oui, j’ai regardé. Personnellement, je suis plutôt un patriote russe, mais si j’étais en ukraine, j’essayerai de ne pas prendre parti. C’est trop stupide, ces gens qui ont tous regardé chiboureshka dans leur enfance et à qui on parvient à faire croire qu’ils sont ennemis...
          Je vois, en Abkhazie, ou ils ont viré les géorgiens pour l’essentiel et gagné leur indépendance de facto, ils ont encore l’impression d’un vide avec ces villages et quartiers désertés.


        • Dom66 Dom66 21 décembre 2015 23:03

          @MAIBORODA

          Merci pour le lien  smiley


        • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 08:05

          @Dom66


          Lequel ?
          Kalinka-machja ou bien « u zinu » ?
          Pour le premier je ne suis qu’une sorte de webmaster associatif.
          Le second est perso.

        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 26 décembre 2015 08:39

          @Jean Charles Guerrini
          si la traduction de Reverso ne trahit pas, peut-être qu’il s’agit d’un argumentaire pour un état fédéral.
          Dans ce cas, pourquoi ne pas le dire en français, Eric ? Un caprice ? Proposer le fédéralisme n’a rien de vicieux et d’indécent sauf pour le jacobinisme fascisant... 


        • mmbbb 27 décembre 2015 19:19

          @eric un bemol Les Corses : n ont pas toutes les vertus le continent non plus La France a un tres mauvais indice de corruption nous sommes a 23 eme place et les Suedois nous prennent pour une republique bananière Moralite nous sommes les Corses des pays du nord


        • cathy cathy 21 décembre 2015 10:21

          Editorial de Jean marc Chevauché dans Courrier Picard : 

          On a entendu pas mal d’âneries cette semaine après le deuxième tour des élections régionales. Mais, singulièrement, l’élection en Corse de nationalistes au conseil exécutif de l’île et à l’assemblée de Corse n’a pas suscité beaucoup de commentaires, jusqu’à ce que les deux hommes n’aillent réinventer le code républicain. Ils ont prêté serment sur le livre fondateur de l’île d’avant le Traité de Gênes et Jean-Guy Talamoni, le patron de l’assemblée, a prononcé son discours en langue corse.

          Depuis des années, les nationalistes corses, quand ils ne s’entre-tuent pas, nous ont habitués à l’hypocrisie politicienne. Ils prétendent s’exprimer en corse alors même qu’ils sont dans la République via l’élection. Qu’ils s’expriment en corse autant qu’ils le veulent mais pas à ce moment. Que leur prise de pouvoir, sur le fil et toute relative, soit aussi à porter au crédit d’une entente entre autonomistes et indépendantistes, deux branches d’un nationalisme corse, n’est même pas le sujet du moment.

          Bonne fille, la République a tout tenté pour s’entendre avec les Corses. Mais puisqu’une élection souveraine est venue porter aux perchoirs corses deux hommes qui ne sont plus dans la République, il va bien falloir en tirer les conséquences. Dès lors, ou on accepte de continuer à voir des préfets assassinés et des militaires pris pour cible, ou on donne à la Corse son indépendance. On garde des eaux territoriales, et tout autour de l’île :... un champ de mines. Dès que vous en avez assez de bâfrer avec des châtaignes et du fromage de chèvre, amis corses, dites-le nous ! On pourra rediscuter. Depuis longtemps, des mouvements sont proches, en Corse on le sait, des mafieux italiens. Le statut corse doit changer... Pour plus de République. Depuis Napoléon, la Corse nous a donné Lætitia Casta, Patrick Fiori, Jean Tiberi et Tino Rossi. Quelque chose est déjà cassé, non ?

          http://m.courrier-picard.fr/france-monde/quelque-chose-est-casse-en-corse-ia210b0n693513


          • damocles damocles 21 décembre 2015 11:06

            @cathy
            Bonjour cathy

            ...si vous pouviez transmettre au « courrier picard » 
            .
            monsieur Jean Marc , par qui avez-vous été chevauché pour être si acrimonieux ? 
            vous devez beaucoup souffrir ....je compatis...

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 08:44

            @cathy
            Le Courrier picard serait bien inspiré de se pencher sur la future euro-région Wallonie + 7 départements qui quitteront la France pour être rattachés à cette nouvelle entité, dont le but est explicité dès la premier phrase : « Coopération pour effacer la frontière »...


          • mmbbb 27 décembre 2015 19:14

            @Fifi Brind_acier c’est la meme chose avec les catalans et les basques J’ai vu meme en Savoie « un ecrit » vive la Savoie libre " Votre mentor l’a tres bien explique le detricotage de la nation francaise par le haut et le bas


          • Debrief 21 décembre 2015 10:22

            Je ne comprends pas. Les mots « jacobin » « identité » reviennent en boucle. C’est quoi le problème ? Soit la Corse veut l’indépendance avec sa langue, son territoire, son histoire et patin couffin (comme on dit chez moi sans autre forme de revendication) soit elle veut rester dans l’unité nationale. Les corses se placent clairement du coté de l’indépendance mais dans une sorte de schizophrénie n’arrivent pas à couper le cordon qui leur sert à se victimiser de l’intolérable oppression jacobine du « continent » ou de « Paris ». Un referendum mettrait la Corse out à 90% des voix du « continent ». Donc tout le monde souhaite la séparation, faudrait peut-être en profiter.


            • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 10:44

              @Debrief

              Vous savez ce que signifie le mot « Démocratie » ?
              Les parisiens ou les lyonnais n’ont pas à décider pour les corses.
              Si un jour il y a indépendance, ce que j’espère, elle ne sera décidée que par les corses et personne d’autre.

            • jacques jacques 21 décembre 2015 11:16

              @Jean Charles Guerrini
              Qui sera en droit de voter ,sur quels critères ?droit du sol droit du sang ?Quid des corses sur le continent ?
              Ça va être marrant !
              Comme d’autres l’on déjà écrit , les français que je connais, ne placent pas la spécificité corse au dessus de celle des bretons ,auvergnats ou ch’tis.
              Si vous obtenez votre indépendance Napoléon sera t’il corse ou français ?
              Si il est corse la France pourra t’elle demander réparation à la corse des morts du à ses visées expansionnistes et jacobines ?
               


            • Aristide Aristide 21 décembre 2015 11:22

              @Jean Charles Guerrini


              Les Corses ? Il faut être né dans l’île ? Le droit du sol ou du sang ? Y vivre depuis 20 ans, 6 mois, ... ? Posséder un bien, ... etc...

              La France ne reconnait pas de nationalité sur son territoire autre que celle de Français, toute consultation nécessitera la modification de la constitution pour permettre de définir toute ces modalités sur qui peut voter. Et c’est pas joué ...

              Dans l’état actuel de la constitution, il ne peut y avoir qu’un référendum national et encore je ne suis pas sur qu’il soit constitutionnel d’organiser un référendum qui met en cause son premier article sur la république une et INDIVISIBLE. Et donc si cela se produisait, ce qui est pratiquement impossible, que vous le vouliez ou non, les parisiens et les lyonnais, même les niçois et toulousains seront amener à voter.


            • damocles damocles 21 décembre 2015 11:31

              @Aristide
              il y a bien eu un referendum sur l ’ independance de l’Algerie , pourtant c ’etait  « la France de Dunkerke à Tamanrasset  »


            • Aristide Aristide 21 décembre 2015 12:36

              @damocles


              Il faut savoir ce qu’est une constitution et celle qui gérait l’Algérie. Il ne s’agissait pas de la métropole, ces régions avaient un statut spécial, de département à territoires. 

              Avant de citer des phrases aussi célèbres, essayez de voir dans quelles conditions elles ont été prononcées. De Gaulle désirait faire modifier la constitution par référendum et proposer plusieurs choix dont intégrer l’Algérie dans la République, ce que le FLN a refuse,il accorda plus tard l’indépendance à un « territoire » qui n’a jamais été intégré à la République suite au référendum de 1962 qui suit les accords d’Evian.

              Pour ce qui est du Concordat d’Alsace et lorraine, il s’agit de textes antérieurs à la constitution, textes qui n’ont pas été abrogés. Un minimum de connaissance juridique et constitutionnelle évite aux dirigeants corses de suivre les conseils assez fumeux proférés ici de solliciter des textes qui ne s’appilquent pas à la Corse pour justifier un traitement particulier.

            • damocles damocles 21 décembre 2015 13:09

              @Aristide

              L’ Algerie c’etait TROIS DEPARTEMENTS FRANCAIS , alors les arguties juridiques ne valent pas plus que la VOLONTE POLITIQUE

              .
              vous dites que le CONCORDAT ETAIT ANTERIEUR A LA CONSTITUTION et n’a pas été abrogé , c’est EXACTEMENT le cas des ARRETES MIOT qui datent de 1801 et qui pourtant ont été abrogés au nom de l’egalité des français devant la loi...alors si mes conseils sont « fumeux » , vos arguments sont nebuleux ou plutôt  fallacieux ...

            • marmor 21 décembre 2015 13:47

              @Jean Charles Guerrini
              elle ne sera décidée que par les corses et personne d’autre.
              Et vous allez les prendre où vos corses ? Et c’est quoi un corse ? Est ce que Mr Dupont qui vit et travaille à Bastia depuis 2 générations est corse ? Faut-il faire voter que les Santucci, Pantalacci, Guerini, Franscheschi, ou des continentaux comme moi dont la grand-mère se nommait Rossi mais n’avait rien de corse ? Ca va être compliqué !!


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 décembre 2015 20:42

              @Jean Charles Guerrini
              Blablabla que tout cela, vous utilisez les mots de la République, mais il s’agit d’autre chose, que vous vous gardez bien d’expliquer : rattacher la future région corse directement à Bruxelles, comme toutes les euro-régions, dont personne, à part l’ UPR, n’a parlé dans cette pseudo campagne électorale.

              Indépendance, mon œil ! Talamoni s’est répandu sur Canal + sur ses vraies intentions : une Corse européenne. c’est à partir de la 3e minute de la vidéo.


              Vous essayez de rassurer les continentaux et les corses attachés à l’unité de la France, c’est tout.
              La Corse semble à part, puisqu’elle n’a pas de frontière terrestre, mais elles sont toutes à cheval sur les frontières pour mieux les faire disparaître dans quelques années et les rattacher directement à Bruxelles. L’UE pourra ainsi supprimer l’échelon national.

              Soit vous ignorez tout des projets européens de démantèlement des Etats Nations. Soit vous savez, et vous nous prenez pour des truffes.

              Exemple l’euro région des départements du Nord de la France + la Wallonie.
              Nord + Pas de Calais + Somme + Aisne + Ardennes + Oise + Marne .... + la Wallonie. Que lit-on ? « Coopération transfrontalière POUR FAIRE DISPARAITRE LA FRONTIÈRE »

              Et que reste-t-il de la France quand on fait disparaître les frontières ? Rien.
              Vous noterez que cette carte est publiée par « The Assembly of European Regions » , une institution européenne.

              Quand je pense au nombre de Corses, morts et blessés dans les tranchées de 14, j’ai envie de vomir, pas vous ? Vous les trahissez chaque fois que vous ouvrez la bouche, une honte.

            • elpepe elpepe 22 décembre 2015 03:03

              @Jean Charles Guerrini
              Bonjour
              celui qui paye a le droit de decider, c est comme ca


            • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 08:57

              @jacques


              Pour Napoléon prenez la peine de lire ceci :

              [...] il n’est pas inutile ou inopportun de « revisiter » Napoléon à la lumière des écrits qui le dépeignent de manière moins complaisante ou laudative que ne le font ceux qui chantent sa geste.

              En la matière, deux historiens iconoclastes, ont fortement relativisé ses mérites et ses exploits.

              Je citerai en premier lieu Roger Caratini, (1924 - 2009), natif de Corse comme l’empereur.

              Roger Caratini, par ailleurs rédacteur des 23 volumes de l’encyclopédie Bordas, a consacré à Napoléon en 2002 un ouvrage incisif (et controversé), intitulé "Napoléon, une imposture" dans lequel il n’a pas hésité à le comparer à Hitler [....]

              L’éditeur (Archipel – 2002) présente ainsi l’ouvrage incriminé :

              "La première dictature militaire des temps modernes, la liberté bafouée par une police secrète d’État, la censure de la presse, le rétablissement de l’esclavage aux Antilles, les « décrets infâmes » contre les juifs, la mort de près de deux millions de soldats français, le mensonge du Code civil. [….] Roger Caratini démonte, pièce par pièce, la plus monumentale construction « mythologique » de l’Histoire de France".

              - En dehors de Caratini, un autre iconoclaste avait déjà « écorné » la légende de l’empereur. Il s’agit d’Henni Guillemin, historien plus difficile à contester [....]

              Il eut le mérite, dans le tsunami hagiographique consacré à l’empereur, de nous décrire un personnage moins reluisant et « merveilleux » (au sens littéral du terme) que celui décrit et chanté par les panégyriques et les dithyrambes dont bénéficie Napoléon.

              Ses diatribes féroces à l’encontre de ce dernier lui ont valu d’être frappé d’ostracisme par les « bien pensants » de l’histoire officielle, et de soulever l’indignation des « Bonapartistes » insulaires, toujours inconditionnels en leur béate glorification de l’Empereur.

              Lire Caratini et écouter les diatribes de Guillemin constituent donc une sorte d’antidote à la « napoléomania » qui a inondé et inonde toujours la France, et à fortiori la Corse.

              Extrait de « Les trois carrières de C.A. Pozzo Di Borgo, juif errant de l’anti-bonapartisme »

              http://www.kalinka-machja.com/

              Cordialement



            • damocles damocles 21 décembre 2015 10:25

              Tres bon article Mr Guerrini ....qui va declencher encore et encore des tonnes de commentaires comme ceux que vous denoncez

              .
              On peut expliquer , demontrer , argumenter tant qu’on veut , on aura toujours les mêmes reactions d’hostilité nourries sur l’ignorance et les clichés vehiculés pendant des années.....
              .
              Un exemple d’ « argument » que l’on entend souvent , et qui a été utilisé pour l’abrogation des arrêtés Miot , : LA LOI EST LA MEME POUR TOUS LES FRANCAIS

              Ah bon ???? Et le CONCORDAT QUI REGIT L’ ALSACE -LORRAINE ???
              D’ailleurs je ne comprends pas que les elus Corses n’aient pas utilisé cet argument lors des debats parlementaires
              .
              En ce qui concerne la Corse : les LOIS DOUANIERES , lois scelerates editées en 1815 (je crois) qui taxaient les produits corses à l’exportation et detaxaient les produits importés du continent et qui ont ruinées l’agriculture corse et 80 % de la production insulaire et qui n’ont été abolies qu’au debut du 20eme siecle , c’etait de l’ EGALITE ???
              .
              ...... Et les lois de MOBILISATION EN 1914 qui en Corse s’appliquaient jusqu’ aux pères de cinq enfants ???? ...EGALITE ???
              .
              On a compris , egalité a geometrie variable suivant l’interêt de l’ ETAT CENTRALISATEUR

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 décembre 2015 20:58

                @damocles
                Mais rassurez-vous, l’ Alsace aussi sera détachée de la France, ça fonctionne déjà, cela s’appelle :
                « Euro-district PAMINA. »


                Et puis seront aussi détachés des départements alpins dans l’ euro-région EUSALP : 38 cantons à cheval sur 7 pays.

                Et puis aussi le pays basque, qui quittera la France, dans une euro-région à cheval sur la frontière franco- espagnole.

                Ainsi que les départements de Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon, rattachés à l’euro région Midi Méditerranée, à cheval sur la frontière espagnole et française.

                Et puis la Moselle, qui demande une euro région avec le Luxembourg et la Sarre...

                Et 7 départements du nord détachés de la France et constituant une euro région avec la Wallonie.

                Et la Bretagne, avec le département ajouté de Loire atlantique etc...

                Il s’agit de dépecer la France morceau par morceau, diviser pour mieux régner.
                Les Etats Nations sont un danger, ils peuvent légiférer pour retrouver leur souveraineté.


              • aimable 22 décembre 2015 00:22

                @Fifi Brind_acier
                et la Normandie vous la placez ou ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 08:51

                @aimable
                Cherchez sur cette carte prévisionnelle de l’ Europe des régions.


                Les euro-régions sont destinées à faire disparaître les frontières terrestres, à rattacher des départements français à des territoires étrangers, à les rattacher directement à Bruxelles et à supprimer à terme l’échelon national.

              • Wirsher 5 janvier 2016 10:14

                @Fifi Brind_acier

                Ta carte prévisionnelle est la carte de la France comme on l’a toujours connue.


              • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 10:32

                Je sais,

                Einstein a écrit qu’il pensait que l’univers était infini mais il n’en était pas sur alors que pour la bêtise humaine il en était certain !!

                • capobianco 21 décembre 2015 18:40

                  @Jean Charles Guerrini

                  J’espère que tu ne doutes pas que la bêtise est une « qualité » dés mieux répartie , non ? Autant je suis d’accord pour déplorer les propos honteux de certains politiques, journalistes et lecteurs d’agora autant je déplore ce genre de texte et les réponses qui ne valent pas mieux et donnent des arguments à ces individus. Ici nous avions la « chance » de ne pas être « obligé » de voter pour l’umps et ceux qui ont voté ont aussi voulu un changement. Talamonie qui ne dépasse guère les 6% habituellement se voit déjà en "libérateur, je le trouve pathétique et provocateur inutile.


                • tashrin 21 décembre 2015 10:57

                  Blabla insipide qui représente tout le paradoxe corse
                   => on veut faire comme on veut quand on veut avec l’argent du continent et qu’en plus on nous demande rien


                  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 11:03

                    @tashrin
                    Tu pourrais parler en français STP ?


                  • tashrin 21 décembre 2015 12:44

                    @Jean Charles Guerrini
                    Euh... ben là c’est un probleme d’illettrisme


                  • jef88 jef88 21 décembre 2015 11:13

                    Pourquoi pas l’indépendance de la Corse ?
                    - la Corse de de***de avec ses finances.
                    - les corses vivant sur le continent deviennent des étrangers n’ayant, par exemple plus le droit de travailler dans la fonction publique.
                    OK ?


                    • jef88 jef88 21 décembre 2015 11:15

                      EXCUSES à tous !
                      la Corse se dé**rde


                    • attis attis 21 décembre 2015 11:22

                      Un article caricatural des délires de grandeur et de persécution qui touchent certains corses, à rapprocher de l’autre article publié ce jour sur agoravox (qui est sans doute pire dans le genre).
                      Les indépendantistes mafieux de l’île exploitent ces failles psychologiques d’une partie de la population pour pouvoir mettre la Corse en coupe réglée. Le juge de paix français parti, la Corse pourra devenir une nouvelle Sicile, en pire.


                      • Aristide Aristide 21 décembre 2015 11:44

                        @attis

                        Vous avez mal compris. Tout cela c’est l’Etat colonial qui le provoque. Allons ....

                        Tout comme le traitement particulier des corses pendant la guerre, il s’agit de « mythe » qui sont corroborés par aucun chercheur sérieux, sur le nombre d’enfants par exemple ou le nombre de morts. Même s’il y a eu ici ou là, comme ailleurs en France des abus dans la mobilisation, il s’agissait plus surement du zèle des recruteurs qui ont outrepassé le droit.

                        La victimisation est l’arme la plus redoutable. Nul besoin de démontrer quoique ce soit, il suffit de l’invoquer pour interdire toute analyse sérieuse. Par exemple sur le « banditisme », il est assez évident que les îles comme la Sicile et la Sardaigne partagent avec la Corse une histoire, une culture clanique, ... qui explique pour partie la situation actuelle. Si vous sollicitez cet argument, vous êtes aussitôt traité de racistes, de colonisateur, etc ... 

                        L’Etat français n’est pas étranger à la situation économique, sociale de la Corse, lui faire porter la seule responsabilité est une manipulation qui sert des interets assez

                      • Tall . malko 21 décembre 2015 11:56

                        Il faut voir ce qu’on entend par indépendance.

                        Car si c’est pour entrer directement dans l’UE, cette tutelle-là sera bien pire
                         
                        Il faut avoir les moyens d’une vraie indépendance.

                        • philoxera philoxera 21 décembre 2015 11:59

                          C’est possible de les rendre aux italiens svp ? J’ai envie de faire la sieste chaque fois que j’entends le mot « corse »


                          • Domino 22 décembre 2015 02:37

                            @philoxera

                            J’ai entendu parler d’un sondage d’opinion en Italie, il semblerait que les Italiens ne veulent pas qu’on leur refile la Corse :(


                          • tf1Groupie 21 décembre 2015 12:03

                            La façon dont vous parlez de ces élus qui se prennent dans les bras montrant une grande complicité, ça fait penser à une « famille ».
                            La famille des détenteurs du pouvoir ?


                            • Aristide Aristide 21 décembre 2015 12:42

                              @tf1Groupie


                              Il s’agissait du remake de la rencontre des chefs de clans dans le Parrain.

                              La politique en Corse est pilotée par des clans qui chacun défendent des interets privés. Seuls quelques politiques essaient d’en sortir mais la force de la culture locale plus quelques arguments « solides » arrivent à faire rentrer ceux-là dans les rangs.



                            • baron 21 décembre 2015 12:04

                              L’état coloniale est une réalité, la colonisation de peuplement aussi. Demander un référendum c’est la certitude du non, puisque une bonne partie de la population est non Corse, ce qui explique aussi le delitement de la langue. A un moment donné les allogènes devront s’adapter ou partir.

                              L’histoire est en marche...

                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 décembre 2015 12:13

                                Il aurait été plus logique que l’article eût été écrit en corse.
                                Comment çà, moins d’audience pour des idées estimées importantes ?
                                Ah, vous me rassurez, les discours de Talamoni et Simeoni n’ont donc pas la moindre importance, alors.


                                • Layly Victor Layly Victor 21 décembre 2015 12:49

                                  Une filature passionnante des nationalistes corses racontée autrefois par le commissaire Broussard. Je ne sais plus sous quel régime c’était, mais peu importe, puisque les récentes contorsions des élections régionales nous ont montré que c’était en réalité le même régime.

                                  Les types sont pris en charge jusqu’à l’aéroport de Bastia. Ils embarquent pour Orly. A Orly, ils sont pris en charge et la filature se poursuit, jusqu’à ce qu’ils pénètrent dans la cour du ministère de l’intérieur ! Filature terminée. 
                                  Ce savoureux récit illustre bien les contorsions et lâchetés de la République vis à vis du « problème Corse ». Et le multiple langage des soit disant nationalistes. Un peu comme si Fidel Castro et Che Guevara allaient prendre leurs ordres au siège de la police politique du dictateur Battista.
                                  Répugnant !
                                  Ce parallèle avec Cuba est assez intéressant car, si Battista maintenait la domination sur l’île des casinos de la mafia, contre lesquels luttaient les barbudos, en sens tout à fait inverse, le projet de certains « patriotes » corses était d’assurer une implantation libre d’entraves juridiques aux casinos de la mafia niçoise, d’après certaines mauvaises langues.
                                  Mais ni la France ni l’Europe ne pouvaient prendre le risque de laisser se développer à portée de missile du continent un régime conduisant à une misère certaine et susceptible de s’allier avec des extrémistes du monde entier. Car enfin, imaginez un instant une indépendance pure et dure, privée du secours de l’état français, dans une île sans ressources et donc qui a vocation à la pauvreté. Pauvreté qui fut le lot de mes ancêtres Corses (du côté maternel), et autres méditerranéens, mais aussi Bretons, Auvergnats, Savoyards. Pauvreté qui rimait avec honneur et dignité, mais dont les gens ne veulent plus, car ils veulent consommer et bénéficier du confort moderne.
                                  On a donc choisi en haut lieu l’option du tripatouillage politique, dans lequel la « république » excelle, en offrant une carrière politique aux plus grandes gueules.

                                  Monsieur Guerrini, je suis sensible à ce problème car mes grands parents étaient Corses, « à l’ancienne ». Plus exactement, ma grand mère corse avait épousé un Sarde. Elle devint Italienne. Puis ils revinrent en France pour fuir le régime de Mussolini et obtinrent la nationalité française. Ma grand mère était une fervente patriote, comme beaucoup de Corses à l’époque. J’ai été élevé dans les plis du drapeau français. Quand ma grand mère a perdu un de ses fils, tué à 20 ans sur le front des Abbruzes, elle en eut un énorme chagrin dont elle ne se guérit jamais, mais elle disait toujours : « j’ai donné un fils à la France ».
                                  Comme c’était un pays très pauvre, beaucoup de Corses excellaient dans les études, et ils étaient amoureux de la culture française. Un cousin de ma mère était le fameux « berger philosophe », professeur à l’école normale supérieure, mais qui ne rechignait pas à garder les chèvres pendant ses séjours dans la famille.
                                  C’étaient les Corses d’autrefois, dont je suis fier, alors que les pantins actuels me font honte.
                                  Certes, il y avait des bandits d’honneur.
                                  Aujourd’hui, il y a des bandits de déshonneur.


                                  • DanielD2 DanielD2 21 décembre 2015 13:22

                                    Haaa la république et ses confettis d’empire ingrats, toute une histoire ... 


                                    On trouverai du pétrole en Corse, en Guadeloupe, ou sur n’importe quelle autre île du même genre, l’indépendance serait déclarée en 1 semaine. 

                                    • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 13:30

                                      @DanielD2 On a déjà du pétrole au large de la Corse, vers l’Italie. Les recherches ont été effectuées il y a plus de 25 ans par la CGG. Leurs études ont donné une probabilité de 97% pour des réserves estimées à 2 milliards de tonnes. A l’épique ces études ont été immédiatement classées « secret défense » et les réserves probables déclarées « stratégiques »


                                    • Layly Victor Layly Victor 21 décembre 2015 18:58

                                      @Jean Charles Guerrini
                                      Très courageusement, vous n’avez pas répondu à mon commentaire, qui portait sur le fond et était aussi un témoignage sur une partie non négligeable de la Corse, même si, pour les idéologues, ceux qui ne pensent pas comme eux sont négligeables.


                                      Vous préférez argumenter sur des âneries du genre « on a du pétrole au large de la Corse ».
                                      Comme si le pétrole apportait l’indépendance ! Si c’était le cas, l’Ecosse serait indépendante.
                                      Ce qui apporte l’indépendance, c’est l’intelligence et la culture.
                                      C’est à vous de voir.

                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 décembre 2015 21:10

                                      @Jean Charles Guerrini
                                      Quand la Corse sera directement rattachée à Bruxelles, et mise sous tutelle comme la Grèce, les multinationales de BTP et du pétrole agiront à leur aise...


                                      La Grèce a du gaz et du pétrole, elle a été obligée de signer un contrat léonin avec une multinationale américaine Noble Energy : 20% pour les Grecs, 20 % pour les Turcs, et 60% pour elle...

                                      Les indépendantistes, c’est une version de Syriza, faire croire qu’ils sont pour le bonheur des habitants, alors qu’ils vont vendre l’île aux lobbies bruxellois...

                                    • marmor 21 décembre 2015 14:03

                                      La France aurait des gisements de pétrole inexploités(dans les eaux territoriales italiennes) ?
                                      Bof 2 milliards de tonnes, la production de trois mois du Koweit .....


                                      • sarcastelle 21 décembre 2015 14:15

                                        Quel dommage que cet article n’ait pas été écrit en corse !



                                        • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 14:45

                                          @sarcastelle

                                          Cet article est destiné a être lu sur un média français. 
                                          A la différence du discours de JG Talamoni destiné aux corses.


                                        • sarcastelle 21 décembre 2015 14:46

                                          @sarcastelle


                                          Oui, mais à quoi bon qu’il soit lu ? 

                                        • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 14:46

                                          @sarcastelle
                                          J’aurais pu écrire mon prénom en langue corse mais je crois que peu de lecteurs l’auraient jugé prononçable : Ghjuvan Carlu


                                        • damocles damocles 21 décembre 2015 15:54

                                          @sarcastelle

                                          ....donc vous commentez sans avoir lu ...et vous commentez les commentaires des commentateurs !
                                          .
                                          pour un article qui n’aurait selon vous , pas du être lu , ça fait beaucoup.....
                                          .
                                          Bon , apres- tout le besoin d’avoir une pensée coherente n’ est pas inscrit dans la constitution ....

                                        • marmor 21 décembre 2015 14:57

                                          Celui qui aura le droit de vote pour l’indépendance corse devra :
                                          Porter un nom finissant par i, comme Santucci, Mignucci, Rossi, ou par A comme Colonna
                                          Prouver qu’il porte le nom de son ancêtre corse depuis 15 générations
                                          Prouver que ses ancêtres n’ont jamais convolé avec une autre personne qu’une corse dont il faudra également prouver les origines, donc la pureté de la lignée.
                                          Prouver que les ancêtres n’ont jamais quitté l’île pour aller se mélanger avec les « continentaux »
                                          Prouver, bien entendu qu’il maîtrise la « langue » corse.
                                          Là, nous aurons l’ébauche d’une souche corse pure, qui sera seule habilitée à déclarer l’autodétermination. Qu’on se le dise !! comme dirait Mr Guerrini...


                                          • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 15:38

                                            @marmor
                                            Oui bien sur, on fera d’abord un test génétique. Puis on ira demander à l’église mormone de nous retrouver tous ses ancêtres, un IRM pour détecter les prothèses, une analyse spectrale de ses cheveux.

                                            Un certificat de vaccination mais surtout son relevé bancaire....

                                          • francesca2 francesca2 21 décembre 2015 14:58

                                            Si on compare le FN à DAESH pour leur « repli identitaire » on peut aussi comparer la Corse à DAESH pour le même repli.

                                            Alors la Corse c’est DAESH aussi ?

                                            • Layly Victor Layly Victor 21 décembre 2015 16:58

                                              @francesca2
                                              Non, c’est assez différent. DAESH est alimenté par la finance internationale et montre le plus grand respect pour ses commanditaires (par exemple, DAESH n’a jamais attaqué Israël). 

                                              La Corse est alimentée par la France, et de nombreux nigauds trouvent que c’est de bon ton quand certains Corses de mauvaise foi crachent sur la France !

                                            • Auxi 21 décembre 2015 16:26

                                              Quelles que soient nos opinions, le suffrage universel doit être strictement respecté. Les indépendantistes ont gagné, la Corse doit donc être un État souverain. Langue, éducation, monnaie, UE (ou pas), énergie, défense, santé, transports, fiscalité et tout le reste, c’est désormais l’affaire des Corses, exclusivement. Dans ce monde morose, ne perdons pas une occasion de rire, c’est si rare ! Préparons nous plutôt à accueillir les pinzuti (c’est comme ça qu’on dit « sale étranger », en Corse ? Je ne voudrais pas être à l’origine d’un incident diplomatique !) mieux que ce ne fut le cas pour les Pieds-Noirs, ne faisons pas deux fois la même faute. Et bon vent à la Corse indépendante ! Une bonne chose de faite, et qu’on n’en parle plus, enfin !


                                              • izarn izarn 22 décembre 2015 06:11

                                                @Auxi
                                                Le terme étranger, pinsute ; est surtout utilisé par des corses....Continentaux, qui aprés avoir fait quelques fortunes diverses, voire mafieuses sur le continent, l’utilisent. Question de se faire valoir en revenant sur l’Ile.(J’ai été un témoin de ce fait, et jamais un nationaliste ne m’a traité ainsi))
                                                Je n’ai jamais entendu ce terme de la bouche d’un corse de Corse...Et surtout du peuple.
                                                Bien sur, il y a des tarés comme partout, mais pas plus qu’ailleurs.
                                                J’aimerais qu’on cesse de stigmatiser le peuple corse, c’est indécent et indigne.
                                                Il y a plus de cons à Paris qu’ à Ajaccio...C’est une évidence mathématique !


                                              • Crab2 21 décembre 2015 16:52

                                                Vous vous faites des idées, c’est à peine 30% des corses qui sont nationalistes dont une bonne partie d’entre-eux sont d’un racisme et d’un sexisme des plus dramatiquement traditionnel


                                                • Auxi 21 décembre 2015 20:13

                                                  @Crab2

                                                  Si vous le dites, c’est sûrement vrai, mais en suffrages exprimés, ils sont majoritaires, et c’est tout ce qui compte. Quand au sexisme et au racisme corses, il sont proverbiaux, certes, mais ils n’en ont pas, hélas, le monopole. Quoi qu’il en soit, raison de plus pour s’en débarrasser, ils se démerderont avec ça comme avec le reste. En matière de sexisme et de racisme, nous avons beaucoup à balayer devant notre porte, laissons les Corses nettoyer leurs écuries, on ne va tout de même pas s’en charger !

                                                • baron 21 décembre 2015 17:14

                                                  @Charles.

                                                  Laissez les soumis persifler. La démocratie à parlé, mais le chemin est encore long, 
                                                  Une choses est certaine, la classe politique Corse va être renouvelé, ce qui n’est pas pret d’être le cas sur le continent.
                                                  Et encore une fois c’est la Corse qui montre la voie à des français méprisants, qui tombent bien bas par suffisance et lacheté tellement il est facile d’insulter des personnes qui veulent choisir leur desstin plutot que de s’en prendre a ceux qui les oppriment et les méprises ouvertement.

                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 08:55

                                                    @baron
                                                    Quel destin ? Se retrouver dans quelques années sous tutelle de Bruxelles, comme les Grecs, génial, non ?


                                                  • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 17:49



                                                    Puis-je reproduire votre excellent article sur « u zinu », dans la rubrique 
                                                    « CORSICA » ?




                                                    • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 21 décembre 2015 18:26

                                                      @MAIBORODA
                                                      Oui bien sur



                                                    • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 21:13

                                                      @Jean Charles Guerrini


                                                      Ce sera fait avec plaisir.
                                                      Profitez en pour corriger éventuellement « La Corse en quelques lignes ».
                                                      Cordialement
                                                      Fratellanza.

                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 21 décembre 2015 19:22

                                                      Et la Sardaigne s’y met aussi.

                                                      Je ne sais pas pourquoi mais la Sicile s’est endormie...
                                                      Non, c’est pas ça, c’est qu’en Sicile, on y tient à la mère patrie car elle rapporte.... 

                                                      • marmor 21 décembre 2015 19:53

                                                        U zinu c’est l’oursin qui pique
                                                        le mien s’appellera u cazzu di mare !!


                                                        • damocles damocles 22 décembre 2015 14:33

                                                          @marmor
                                                          Cazzu marinu , en effet ça vous va bien , bravo pour votre lucidité ....


                                                        • J.MAY MAIBORODA 21 décembre 2015 22:13

                                                          A lire certains commentaires (on pourrait aussi bien dire « les nombreux commentaires ») dans lesquels s’exprime une corsophobie  manifeste (pour employer une terminologie devenue usuelle), on demeure stupéfait.

                                                          Je ne suis, si j’ose dire, que Corse à demi, ne l’étant que par ma mère et ma naissance locale.

                                                          Or, il me vient des idées fort éloignées de la « bienpensance »  lorsque je découvre avec quelle hargne nombre de « contributeurs » expriment leur opinion sur la Corse et les Corses.

                                                          Je me prends donc à comprendre les Musulmans de France victimes de jugements encore plus négatifs, et à les louer pour leur retenue.

                                                          Quant à ceux, notamment dans les cités, qui, au delà du repli identitaire, choisissent la voie de la radicalité, sans les excuser le moins du monde, il est permis de penser que leur type de comportement est une réponse à la haine dont on les gratifie.


                                                          • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 01:59

                                                            @MAIBORODA

                                                            Mais oui, c’est çà. La démagogie et la putasserie à toute berzingue. C’est dans l’air du temps.
                                                            Je suis aussi Corse en partie, en tout cas issu d’une famille de vrais Corses, ceux qui sont dignes et fiers, pas des pleureuses de larmes de crocodile à la Talamoni et Sampiero.

                                                            Continuez, vous êtes pile poil dans l’air du temps. Si on vous suit, à voir la haine dont les gangsters sont victimes de la part des juges, il est permis de penser que leur type de comportement est une réponse à cette haine et on ne peut que les louer pour leur retenue. C’est pas beau, la bêtise totale ?

                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 09:07

                                                            @MAIBORODA
                                                            A ce que je vois, la phobie contre la France, depuis 40 ans, vous la passez par pertes et profits... ??
                                                            Quels sont les droits des continentaux que les corses n’ont pas ? La paranoïa victimaire des indépendantistes, qu’il soient corses, bretons, basques, catalans ou alsaciens ne tombe pas du ciel.


                                                            C’est une politique entretenue par l’ Union européenne, qui fait croire que les fonds européens viennent de Bruxelles. Alors que les contribuables français versent 22 milliards au budget européen, qu’il en revient 14 avec un beau ruban bleu aux étoiles d’or...

                                                            Une belle arnaque que les indépendantistes se gardent bien de dévoiler....
                                                            Car l’argent de l’UE, c’est le nôtre ! On dit merci qui ? Merci mon chien.

                                                          • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 09:48

                                                            @Layly Victor


                                                            Il y a , bien sûr, dans la population corse, des êtres qui vous ressemblent. S’agissant de ceux qui ont voté et votent FN, voici quelques précisions :

                                                            Le positionnement du FN en Corse est paradoxal.

                                                            Son idéologie « identitaire » nationale- francaise le conduit à ne pas condamner ..... les revendications identitaires locales , voire même à les flatter, les utiliser, sinon les justifier, alors que théoriquement il devrait les combattre

                                                            Une idéologie « nationale-française » trop marquée détournerait de lui nombre de Corses et restreindrait son audience aux résidents « exogènes ».

                                                            En flattant l’identité corse, le FN vise par ailleurs à s’attirer la sympathie de ceux qui cultivent ou pratiquent une politique active de rejet à l’encontre des « arabo-musulmans », nombreux dans l’île, notamment en Haute Corse.

                                                            Mais, en dehors de cette contradiction locale, il en existe d’autres. Le meilleur exemple est celui de l’Ukraine, où Marine le Pen soutient Poutine et les Russes au détriment des partis ouvertement fascistes qui avec l’aide de l’OTAN se sont emparés du pouvoir à Kiev.

                                                            En fait, l’anti-américanisme traditionnel de l’extrême droite française l’emporte alors, chez MLP, sur l’idéologie nationale-socialiste de base que lui prêtent ses détracteurs.

                                                            Le FN, comme vous le voyez, n’est pas non plus exempt de contradictions idéologiques.


                                                          • sarcastelle 22 décembre 2015 09:55

                                                            @MAIBORODA

                                                            J’ai eu l’impression qu’en gros la moyenne des réponses à l’article exprime une indifférence mi-amusée, mi-lassée, devant le discours flamboyants à propos de questions qui ne les « interpellent » pas plus que ça. 

                                                          • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 10:35

                                                            @sarcastelle


                                                            1. Il y a effectivement de cela. On vous le concède aisément.
                                                            2. votre commentaire est apprécié , car il ne fulmine pas ( dans un sens ou dans l’autre).
                                                            Cordialement.

                                                          • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 10:38

                                                            @Layly Victor


                                                            Mettez vos actes en harmonie avec vos propos ! Engagez vous pour la Syrie ou le Mali ! La Patrie n’attend que vous !

                                                          • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 13:15

                                                            @MAIBORODA
                                                            Il y a dans la population Corse, des êtres qui me ressemblent, comme vous dites. Bien vu. De nombreux Corses refusent la bêtise, la démagogie, et la médiocrité, ces tares qui veulent s’attribuer le nom pompeux de « corsitude ». Et refusent la trahison de la mère patrie au nom de l’idéologie bruxelloise, qui est un poison de l’esprit.

                                                            Je suis conscient, comme vous, de certains positionnement caméléonesques du FN, ce qui lui enlève beaucoup de crédibilité.
                                                            Mais le problème n’est pas là. Le problème, c’est la bêtise profonde et la fourberie primaire des businessmen de l’indépendantisme.
                                                            Je suis en partie Corse et d’origine Italienne. A ce titre, j’ai des racines dans le monde méditerranéen. Mais ceci ne m’empêche pas d’être attiré par la culture Anglaise, Allemande, Russe, et Française, comme les vrais Corses et pas les abrutis. Celui qui est mon modèle sur ce plan, c’est Albert Camus. Ou est le problème ?
                                                            Peut-on avoir des racines Corses, Italiennes, Espagnoles, et aimer la mère patrie, la France ?
                                                            Albert Camus l’a fait.
                                                            C’est quand même d’un autre niveau que celui de ceux qui veulent enchaîner le peuple Corse dans la corsitude.

                                                          • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 13:22

                                                            @MAIBORODA
                                                            nul, nul, nul, et nul, d’une médiocrité infecte.

                                                            J’ai soixante huit ans et je suis en mauvaise santé. Ma présence sur place ne ferait que gêner les autres, être un poids supplémentaire. Sinon, je serais parti depuis longtemps pour aider mes frères Chrétiens martyrisés par vos semblables.
                                                            En revanche, vous n’aurez jamais d’autre perspective que de manger du foin à tous les râteliers les plus infâmes si vous choisissez ce chemin.

                                                            Je ne laisserai pas les nuls déshonorer la Corse, même si ça ne vous plaît pas.

                                                          • exocet exocet 21 décembre 2015 22:44

                                                            Les fauteurs de guerres se déchaînent.
                                                            Pas de panique, il y en a au plus un sur trois qui est Français, et encore...

                                                            On a du pied-noir rapatrié aigri de ne pas avoir pu faire en Corse ce qu’il a fait en Algérie : faire suer le burnous en sirotant l’anisette et en caressant le derrière de la dame autochtone ou de ses enfants, selon ses gouts ...

                                                            On a du fauteur de guerre dont c’est la vocation, presque une religion chez lui : il se pose en Français propriétaire de la terre de France, toute la terre, Corse compris, même s’il est le dernier des bons à rien et ne possède que ses habits en synthétiques....

                                                            On a du fonctionnaire qui croit que parcequ’il a réussi un concours de branleurs à 20 ans il des droits sur tous et toutes à vie, et aussi sur la moindre parcelle de terre, voire sur vos revenus qui font ses impôts puis son traitement....

                                                            On a le lâche jaloux aigri congénital qui voit revenir sa femme tous les soirs draguée puis insultée par des branleurs basanés de coins de rues et qui s’écrase devant eux...mais ne pardonne pas aux Corses de montrer un peu plus de courage...

                                                            Ou bien le même qui assiste à une agression dans le métro ou ailleurs, et qui d’ailleurs à cette occasion regarde...ailleurs..avec la m.... au cul et s’en va vite, il ne pardonne pas, lui non plus le fait qu’en Corse, des viols il n’y en quasiment pas comparé à la métropole...des comportements de péteux non plus d’ailleurs....

                                                            Bref, toute la lie de la société, du branquignol au haut fonctionnaire à tendances pédophiles semble d’être donné rendez-vous ici pour cracher sur la Corse et les Corses...

                                                            Avec courage, bien sûr, en tout anonymat, comme il se doit.


                                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 décembre 2015 23:09

                                                              @exocet
                                                              Les indépendantistes ne crachent pas sur la France, sans doute ?


                                                            • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 02:17

                                                              @exocet
                                                              A voir votre argumentation brillante et argumentée, toute en nuance, on comprend que vous êtes un type parfait, exempt de tous les défauts que vous décrivez :

                                                              vous êtes courageux, viril, bon à quelque chose, pas pied-noir (surtout pas), qui a volontairement raté ses concours pour ne pas être privilégié, pas pédophile (comme les pieds noirs, encore eux, certains ne pardonnent pas aux pieds noirs d’avoir montré qu’il était possible d’entreprendre et de réussir en Corse), pas lâche comme les continentaux, etcc
                                                              Pas lâche ? Quand dans un village en Corse, il y a un assassinat sur la place surpeuplée un jour de fête, et que personne n’a rien vu, vous appelez ça du courage ?
                                                              Un ramassis de haine et de bêtise.
                                                              Ceux qui crachent sur la Corse, ce sont les Talamoni, les Guerrini, et les gens de votre espèce.

                                                              Puisque, selon vous, les Corses sont plus courageux que les continentaux, j’en déduis que ce sont des continentaux qui ont lâchement assassiné le préfet Erignac.

                                                              La France est décidément pourrie par cette merde de l’esprit.

                                                            • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 08:13

                                                              @exocet


                                                              Précisons que ceux dont vous parlez sont animés d’un grand courage lorsqu’ils sont armés du bouclier de leur écran et de l’épée de leur clavier.
                                                              Combien d’entre eux iraient s’engager en Syrie ou en Afrique pour combattre les djihadistes si une conscription était ouverte ?

                                                            • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 13:34

                                                              @MAIBORODA

                                                              Votre nullité, je vous ai déjà répondu plus haut.

                                                              Pas besoin d’aller en Syrie pour montrer votre grand courage, vous pouvez le faire localement. Quand un jeune homme est assassiné sur la place du village et qu’une famille en deuil demande désespérément l’aide de la population pour identifier les assassins, et que tout le monde se tait, vous pouvez faire vos preuves sur place. C’est possible. En Sicile, les gens l’ont fait. En Corse, c’est trop dur ?
                                                              La différence, c’est peut-être qu’il n’y a pas toute une classe de petits bourgeois italiens bien pensants qui défendent la pieuvre.



                                                            • exocet exocet 21 décembre 2015 22:58

                                                              tiens, j’ai oublié les papy boomers la-dedans, ceux qui ont hérité d’une France reconstruite et riche, ont eu « les 30 glorieuses » et lèguent aux suivants un Pays en faillite :

                                                              Ce sont ceux-là qui depuis 20 ans forment des associations de protection de .......l’endroit ou ils ont construit leur maison, et interdisent tout nouvel arrivant, tout aménagement d’utilité publique, tout, quoi....sous divers prétextes mensongers...

                                                              Ceux-là il doit bien y en avoir dans les catégories de fauteurs de guerres précédents, les mêmes mais en version retraité qui passe ses journées sur Agoravox à pondre un article par jour et 150 commentaires.....


                                                              • sarcastelle 22 décembre 2015 15:10

                                                                @exocet


                                                                les papy boomers.......qui ont hérité une France reconstruite et riche.........et lèguent aux suivants un pays en faillite

                                                                C’est pas beau, de mentir. 

                                                                Le PIB par tête aujourd’hui en France n’a rien à voir avec ce qu’il était il y a cinquante ou cinquante-cinq ans, au milieu de 30 Glorieuses. 

                                                                Les 30 Glorieuses se définissent comme une période de croissance constante, mais nullement comme une période de prospérité dans l’absolu puisqu’elle est dans l’absolu plus grande aujourd’hui. 

                                                                Il se trouve que l’esprit humain est plus heureux dans la croissance qui entraîne l’optimisme, que dans la stagnation qui démoralise, et ceci même quand on stagne à plus haut niveau qu’on ne croissait ; mais ce fait psychologique ne doit pas nous égarer pour nous faire inverser la richesse de jadis et celle d’aujourd’hui. 

                                                                Les 30 Glorieuses étaient aussi sans chômage, certes, parce que...la productivité était plus faible qu’aujourd’hui, ce qui ne suggère pas une prospérité globale plus grande qu’en 2015 ! Et qui dit plein emploi parce que faible productivité dit aussi grand nombre d’emplois à faire fuir. 

                                                                C’est quoi, votre but ? Liquider les retraites ? 

                                                                 


                                                              • exocet exocet 21 décembre 2015 23:00

                                                                Notons qu’il a fallu attendre le départ en retraite des papy-boomers de l’ANSM pour que les jeunes découvrent la corruption à l’ANSM et le scandale du Médiator....plus ceux qui vont suivre...bientôt.


                                                                • exocet exocet 21 décembre 2015 23:03

                                                                  Notons qu’il a fallu les départ en retraite des papy-boomers de l’ANSM pour que les jeunes embauchés voient la corruption qui y régnait et lève le scandale du Médiator...plus, bientôt ceux qui vont suivre...


                                                                  • exocet exocet 21 décembre 2015 23:04

                                                                    Doublon...


                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 décembre 2015 23:12

                                                                      @exocet
                                                                      Sinon, sur « la Corse européenne » de Talamoni et le futur rattachement de la région Corse à Bruxelles, vous avez un avis ? Les Grecs sont enchantés d’être sous tutelle de la Troïka, les Corses sans doute aussi...


                                                                    • exocet exocet 21 décembre 2015 23:21

                                                                      les Grecs ont triché lors de leur adhésion à l’UE, en mentant sur leur endettement réel, qui était déja formidable à ce moment-là.

                                                                      Ensuite, ils ont profité de leur appartenance à l’UE pour faire exploser les emprunts et ont vécu largement au-dessus de leurs moyens, à crédit.

                                                                      Un peu comme nous actuellement en France, mais dans des proportions délirantes.

                                                                      Depuis le seul intéret pour eux à rester dans l’UE c’est de continuer à recevoir des prêts, tout en sachant qu’ils ont annoncé ne rien vouloir rembourser, et que ça finira comme ça, en cacahuète, quand les remboursements temporaires qu’ils doivent faire seront d’un montant plus élevé que les nouveaux prêts qu’ils reçoivent....

                                                                      Quant à la Corse et aux Corses, s’ils veulent adhérer à l’UE ça les regarde, mais vous ça ne vous regarde pas, à moins que votre sous doué Asselineau et vous vous ne vous voyiez déja en maîtres du Monde ?


                                                                      • izarn izarn 22 décembre 2015 05:38

                                                                        @exocet
                                                                        Faut voir que d’adhérer à l’UE en ce moment, il faut avoir vachement le moral ! smiley
                                                                        A la Fédération de Russie, ce serait plus lucide...
                                                                        Une bonne base navale russe en Corse, ça ferait du bon boulot, non ? smiley


                                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 09:16

                                                                        @exocet
                                                                        Rassurez-vous, l’ UE ne demandera pas plus leur avis aux Corses, qu’elle n’a demandé l’avis aux Grecs pour les mettre sous tutelle de la Troïka...


                                                                        Ce qui pose problème, c’est que les Indépendantistes font croire que les Corses seront « indépendants », alors qu’ils seront vendus aux lobbies de Bruxelles.

                                                                        Les analyses d’ Asselineau sur les euro-régions sont tellement irréfutables, qu’il ne vous reste que l’insulte comme argument. Désolée, mais c’est le travail de l’ UPR que de dévoiler le dessous des cartes.

                                                                      • Wirsher 22 décembre 2015 13:54

                                                                        @Fifi Brind_acier

                                                                        Surtout tellement « irréfutable » que tout le monde s’en fout et que personne n’éprouve l’envie de se fatiguer pour y répondre.


                                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 19:37

                                                                        @Wirsher
                                                                        Si vous aviez des arguments, bien sûr que vous les donneriez !


                                                                      • Dom66 Dom66 21 décembre 2015 23:32

                                                                        Bonsoir

                                                                        En tant que Corse, vivant en Catalogne, je trouve votre article bon, même très bon ; Mais pourquoi diable, êtes vous venu faire cet article sur AV, après les autres sur le même sujet ? Pour recevoir des coups ? Des montagnes de commentaires négatifs ?

                                                                        Entendre les loups hurler, vous avez fait peur aux Français du continent, il ne faut pas, surtout pas.

                                                                        Tenez une partie( la fin) d’un poème de quelqu’un de ma famille, un vieux Corse disparu depuis longtemps

                                                                        Vous découvrirez (pour les non Corse) quelque chose de l’âme Corse

                                                                         

                                                                         

                                                                        Je suis contre tous ceux qui sont veules ou lâches,

                                                                        Hurlent avec les loups, dressent les échafauds ;

                                                                        Ceux qui se font petits quand les Maîtres se fâchent ;

                                                                        Ceux qui battent des mains avec des regards faux.

                                                                         

                                                                        Je suis avec l’enfant du plateau des Glières

                                                                        Dont le sang jeune et pur rougit notre drapeau !

                                                                        Car la révolte est sainte et, plus que les prières,

                                                                        Peut élever un homme au-dessus du troupeau !

                                                                         

                                                                        Je suis avec tous ceux que l’injustice offense ;

                                                                        Ceux qui font les martyrs, les fous de tous les temps ;

                                                                        Tous ceux qui n’ont jamais connu l’indifférence

                                                                        Et, dans leurs corps vieillis, ont des cœurs de vingt ans 

                                                                         

                                                                        Il y a bien longtemps que j’ai compris, il n’y a que des Corses qui peuvent comprendre les Corse.

                                                                        Bonne continuation

                                                                        Fratellanza.


                                                                        • attis attis 22 décembre 2015 00:05

                                                                          @Dom66
                                                                          il n’y a que des Corses qui peuvent comprendre les Corse.
                                                                           
                                                                          Très juste. Etant corse moi-même, je suis donc en mesure de comprendre ce qui se passe dans la cervelle des quelques identitaires corses délirants qui, sur ce fil, hurlent leur haine du pinzutu et font étalage de leur corsitude.
                                                                           
                                                                          En lisant tout ceci, je me rappelle ces mots de mon voisin :
                                                                          2A - 2 Anes
                                                                          2B - 2 Bourricots


                                                                        • damocles damocles 22 décembre 2015 01:15

                                                                          @attis


                                                                          Puisque votre cerveau est en mesure de comprendre et vous en faites une brillante demonstration avec la blaguounette de comptoir de votre voisin, probablement un CRS retraité et imbibé à qui j’ai du balancer quelques elements du mobilier urbain dans ma lointaine (helas !) jeunesse ,et que vous vous pretendez corse , je vais rester à votre niveau pour être bien sûr de ne pas trop fatiguer les quelques neurones encore valides que vous possedez
                                                                          A = abruttitu
                                                                          T= tignosu
                                                                          T= tradittore
                                                                          I= ignoranti
                                                                          S=sumironu

                                                                          ....ps : je suis resté dans la limite basse au niveau des qualificatifs.....

                                                                        • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 02:34

                                                                          @Dom66
                                                                          Démagogie et populisme plein pot.

                                                                          Ce poème n’a rien à voir avec le gangstérisme politique d’un Talamoni, un grand affairiste de la haine de la France (un business florissant).
                                                                          C’est le style de la vie politique en France, et vous êtes bien dans le ton. Ceux qui ne sont pas d’accord ne sont pas intelligents et ne peuvent pas comprendre.
                                                                          Justement, je suis en partie Corse et j’ai de la famille qui vit encore en Corse, et ils en ont marre des businessmen de l’indépendantisme.
                                                                          Mais quand j’envoie un commentaire à ce Guerrini, très courageusement, il ne répond pas, et laisse ses chiens aboyer leurs insultes.

                                                                          Ne vous inquiétez pas. Nous sommes nombreux à nous être préparés à l’idée de voir la terre de nos ancêtres occupée par les imbéciles, et nous sommes de plus en plus enclins à larguer les amarres, sans regret.

                                                                        • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 02:41

                                                                          @damocles
                                                                          C’est le style « corse » dans toute sa grande finesse : les insultes et les menaces.


                                                                          Mais il ne faut pas être injuste. Nos aïeux, quoique Corses, étaient amoureux de Victor Hugo, Balzac, Zola.
                                                                          Et beaucoup de Corses sont plus fins que la corsitude. Mais, comme sur le continent, ce sont les gros cons qui tiennent la corde.

                                                                        • damocles damocles 22 décembre 2015 03:16

                                                                          @Layly Victor
                                                                          je ne faisais que repondre a un certain attis qui nous a insulté le premier ...

                                                                          mais en fait j’aurais mieux fait de l’ignorer.......

                                                                          Par contre vous, vous ne lesinez pas pour qualifier les gens qui ne sont pas de votre avis
                                                                          .
                                                                          D’autre part je ne vois pas où vous voyez des menaces dans mes propos , et moi aussi j’aime Hugo , Balzac etc , cela ne m’empêche nullement d’aimer ma culture ,ma langue , mon pays et mes compatriotes ......et surtout de refuser que les jeunes corses soient obligés de s’expatrier , de refuser que notre terre soit betonnée et devienne une immense residence secondaire pour les fortunes europeennes...
                                                                          .
                                                                          Car l’enjeu est là : vider la Corse de ses fils pour s’ en accaparer ....
                                                                          .
                                                                          « La gabbia senza li ucelli » disait Mussolini ......l’histoire begaie parfois ...

                                                                        • izarn izarn 22 décembre 2015 05:31

                                                                          @attis
                                                                          Hahhaha !
                                                                          Je ne suis pas corse, mais ayant vécu en Corse, vous me faites rire....
                                                                          Indécrottables !
                                                                          ...Mais on vous aime bien...
                                                                          Pourquoi croyez vous qu’on vous déteste ?
                                                                          Poncif étonnant....Je ne l’ai jamais compris....
                                                                          Je n’ai jamais, absolument jamais vu sur le continent quiconque avait une sorte de racisme ou d’exclusion vis à vis des corses...Jamais !
                                                                          Pourquoi dans votre ile on vous a raconté ce genre de connerie ?
                                                                          Ca n’a jamais existé !
                                                                          C’est la CIA ? Le MI6 ? Le Mossad ?
                                                                          C’est absolument n’importe quoi...
                                                                          Seuls les anglo-germano-saxons peuvent détester Napoléon....
                                                                          A bon entendeur, salut !


                                                                        • J.MAY MAIBORODA 22 décembre 2015 08:21

                                                                          @Dom66


                                                                          Magnifique poème.

                                                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 09:25

                                                                          @damocles
                                                                          Les 5 millions de chômeurs sont tous corses ? Dans les autres Régions de France, les jeunes partent aussi. Faut-il vous rappeler qu’avant Maastricht, il y avait 500 000 chômeurs et pas 5 millions ; une agriculture et une industries françaises florissantes, peu ou pas de délocalisations et quasiment pas dette publique ?


                                                                          L’Europe, c’est ça, la misère et la précarité pour tous.

                                                                        • Layly Victor Layly Victor 22 décembre 2015 13:57

                                                                          @damocles
                                                                          Mille excuses, je ne cherche à offenser personne, et surtout pas ceux qui ne sont pas de mon avis.


                                                                          Mais je n’ai aucun respect pour les businessmen de l’indépendantisme, les traîtres au peuple Corse.
                                                                          Le problème de l’exil a toujours été un problème récurrent dans tout le monde méditerranéen, et une grande souffrance, du moins depuis le 19ème siècle.
                                                                          De mon temps, comme les Corses étaient très bons dans les études, et que l’empire français demandait une administration pléthorique, il y avait beaucoup de Corses dans l’administration.
                                                                          On trouvait des colonies corses à Saïgon, Hanoï, Vientiane, de partout. C’est d’ailleurs à l’époque de la décolonisation que le problème nationaliste s’est amplifié.

                                                                          Moi même, quand j’ai fait mes études à Paris, je me sentais comme un immigré, mis à part mon attachement à la culture française.

                                                                          Je respecte donc ce sentiment d’exil. Je suis aussi d’accord sur le manque de respect lié à l’urbanisme.
                                                                          Ce que je veux dire, c’est que si la Corse tombait dans les griffes de Bruxelles, ce serait bien pire.

                                                                        • damocles damocles 22 décembre 2015 14:40

                                                                          @Layly Victor

                                                                          La Corse a toujours voté contre l’UE , a toutes les consultations referendaires et avec un pourcentage bien superieur à la moyenne nationale 

                                                                        • exocet exocet 22 décembre 2015 02:03
                                                                          attis 22 décembre 00:05

                                                                          "Très juste. Etant corse moi-même, je suis donc en mesure de comprendre ce qui se passe dans la cervelle des quelques identitaires corses délirants« 

                                                                          Que Attis soit Corse ou pas, qu’il poste de Triffouillis les Oies, Téhéran Tel Aviv ou Bastia, je ne suis pas en mesure de le vérifier, étant donné qu’avec le relatif anonymat d’internet, un Roman Polanski de 50 ans pourrait se faire passer pour un chaperon rouge de 15 ans....

                                                                          Mais apres avoir vu son profil et lu les articles qu’il a écrit, il a l »air de s’y connaître pas mal
                                                                          question délirium, attis.

                                                                          A voir, pour jauger la bête !



                                                                          • exocet exocet 22 décembre 2015 02:14

                                                                            Tiens, tout n’est pas négatif dans le post d’Attis et sa « blague de CRS raciste ».

                                                                            Elle vient de me faire penser à une autre blague (qui m’a un peu fait virer de mon intérim quand je l’ai racontée au café du matin au boulot, devant mes chefs)

                                                                            C’est un couple de touristes qui séjourne dans la montagne corse.
                                                                            Leurs hôtes leur indiquent un passe-temps, aller voir pas très loin des cantoniers qui tracent un chemin à travers la colline.
                                                                            Ils arrivent sur les lieux, se présentent et demandent aux cantoniers comment ils font.
                                                                            (ce ne sont pas des Parisiens, déja, car sinon ils auraient expliqué aux cantoniers comment il faut faire smiley
                                                                            Les cantoniers leur disent, on lâche l’âne, on le suit, et par ou il passe, on trace le chemin ;

                                                                            Les touristes, admiratifs de tant d’ingéniosité, mais il faut un âne, si vous n’en avez pas, comment vous faites ?
                                                                            Ah, si on n’a pas d’âne on fait venir un ingénieur.

                                                                            Mes 2 chefs étaient ingénieurs, avec peu d’humour....


                                                                            • damocles damocles 22 décembre 2015 04:07

                                                                              @exocet
                                                                              .

                                                                              Puisqu’on est dans la pause « blague » voici la mienne
                                                                              .
                                                                              Un renard continental en vacance en Corse ,se promène dans un village et aperçoit un corbeau perché sur un olivier avec un fromage dans son bec ...
                                                                              Pas un fromage industriel , un vrai , un des notres qui embaume les alentours .
                                                                              .
                                                                              -Oh la vache ! dit le renard , y m’le faut ce frometon, le corbac j’vais l’ niquer !
                                                                              -Dis-moi corbeau , vu les plumes que t’as , sur que si ta voix elle s’accorde , tu dois chanter mieux que Tino Rossi ! Tu veux pas m’ chanter « tchi-tchi » ?

                                                                              Le corbeau pose le fromage dans une fourche de l’olivier , se lisse les plumes ,regarde le renard et lui dit :

                                                                              -Dis-moi , ho vulpaccia , tu me prends pour un corbeau du continent !!!

                                                                            • izarn izarn 22 décembre 2015 05:08

                                                                              @exocet
                                                                              Voui...Au niveau anerie, les corses ne sont pas mal non plus...
                                                                              Heureusement qu’ils vont sur le continent pour améliorer leurs neurones...
                                                                              Ils faut les aimer pour ce qu’ils sont....Et pas chercher je ne sais quelle supériorité civilisationnelle...
                                                                              C’est débile.


                                                                            • elpepe elpepe 22 décembre 2015 03:25

                                                                              un Parisien débarque en Corse, il arrive dans un village ou il voit un vieux faire la sieste avec son ane a ses cotes. Le parisien affole s appercoit alors qu il a oublie sa montre, il demande aux vieux vous avez l heure.mon Brave ?
                                                                              Le vieux leve la main et soupèse les couilles de l ane, 3h47.
                                                                              Le parisien reste dubitatif. Le lendemain il revient avec sa montre et pose la meme question, le vieux et l ane sont toujours a la meme place..
                                                                              1h17 repond le vieux en soupesant les couilles de l ane a nouveau mais un peu plus amplement.
                                                                              Et mon brave dites moi comment vous faites pour etre aussi precis, avec les couilles de cet ane,
                                                                              Le vieux repond, eh couillon le clocher de l eglise est derriere.


                                                                              • izarn izarn 22 décembre 2015 05:00

                                                                                Effectivement, vu le continent avec Hollande, sur qu’on a envie de larguer les amarres....
                                                                                Je ne les blame pas.


                                                                                • izarn izarn 22 décembre 2015 06:33

                                                                                  Pfff ! C’est la meme combine que le repli écossais, catalan et autre....
                                                                                  C’est la cause des états détruits pas l’Europe, et donc les USA.
                                                                                  La cause, c’est quoi, qui ? Hollande, Obama, les USA.
                                                                                  C’est télécommandé.
                                                                                  On affaiblit l’état sois-disant colonialiste, pour que la « colonie » revienne à l’Empire.
                                                                                  Parce que bien entendu, elle n’aura pas d’autre ressource que de tomber sous sa domination.
                                                                                  La bassesse, la faiblesse, la veulerie, la soumission de nos états européens aboutit à notre démembrement d’Etat Nation. On retournera au Moyen-Age, et plus loin, à la barbarie dominée par un Empire délirant, en voie d’extinction....


                                                                                  • franc 22 décembre 2015 07:45

                                                                                    je ne suis pas corse mais je ne sais pas pourquoi j’ai de la sympathie pour les corses m^mes avec leur petits défauts

                                                                                    ils ont raison les corses d’être fier d’être corse et d e défendre la Corse et la culture corse bec et ongle ,j’aimerais que les français aiment e t d éfendent la France et la culture française spécifique autant que les corses aiment et d éfendent la Corse

                                                                                    et j e les comprend d’autant plus vu ce qu’est devenu la France aujourd’huis qui est tombée bien bas avec les corruptions à tous les étages qui permettent les terroristes islamistes de se permettre de dire qu’ils n’ont m^me pas peur de la police ,des juges et des services secrets ainsi que la vente des biens du peuple français aux pays étrangers comme le Qatar et à l’Arabie saoudite , de sorte que les corses ont bien raison de vouloir leur autonomie en défendant leur territoire contre tout empiètement et envahissement des étrangers débouchant à la destruction et à l’enlaidissement de leur île

                                                                                    les français actuels sont bien cons de ne pas faire pareil que les corses pour défendre l’intégrité et la dignité du peuple français autochtone .Le s français actuels sont comme avachis ,des veaux diraient De Gaule ,lâches et veules

                                                                                    -

                                                                                    je me rappelle quand j’ habitais en province dans le Sud-ouest ,petit ,j’admirais Paris et le s petits parisiens ,les parigots ,leur élégance et leur intelligence d’avant garde en tout ,si fier avec leur bel accent parigot de titis parisiens à tel point que j’essayais avec succès de prendre l’accent parisien qui a étonné mon professeur de français , au contrario je me moquais de l’accent du patois que je trouvais ridicule avec les roulement des R et je défendais le s parisiens tandis que mes copains quelque peu jaloux lançaient les « parisien tête de chiens ,parigot tête de veau ». Il faut dire que pour moi à l’époque Paris c’était la ville Lumière à lavant garde de tout et en tout ,de la culture , des modes ,des libertés ,de l’élégance et de l’intelligence , et les provinciaux des « pèquenauds » . 

                                                                                    -

                                                                                    et aujoud’huis c’est tout le contraire ,ce n’est plus le charmant accent du titi parisien et la belle élégance de la parigote c’est le détestable accent beur et l’affreuse mocheté d ela burqua dans les rues de Ménilmontant .La ville Lumière est devenue la ville Ténèbre des morts du Bataclan et du syndrome des petites japonaises .

                                                                                    Le syndrome de s petites japonaise s c’ est quand des petites japonaise visitant la France et Paris toute imprégnée de l’idée de la France romantique et qui s’attendaient à c e qu’un charmant titi parisien , un blondinet au nez retroussé avec de beaux yeux bleus , se jette à leur pied tenantt un bouquet de fleur alors que c’est un affreux basané aux yeux noirs avec des doigts crochus qui se jettent à leur cou assénant des coups d e poings  ;elles s’imaginaient et pensaient se promener encore comme au temps romantique du Ménilmontant de Maurice Chevalier ou dans le s rues de St-germains de Pré de Juliette Gréco avec en affiche de cinéma Brigitte Bardo et Alain Delon ,elle se retrouvent dans les rues agressives nord africaines et subsaharienne avec comme affiche au cinéma Mimi Mati et Djamel Debouze , bonjours le romantisme .D’où syncope et longue dépression des petites japonaises.

                                                                                    -

                                                                                    Avec une Ile de France pareille des ténèbres et de la violence ,il n’est pas étonnant que les régions provinciales demandent tour à tour leur autonomie ou leur séparation

                                                                                    Aujourd’huis c’est la Province qui est l’avant-garde , l’élégance et l’intelligence et l’Ile de France l’arrière-garde , la décadence et la dégénérescence .

                                                                                    - Hiers Paris méprise la Province

                                                                                    - Aujourd’huis la Province méprise Paris 

                                                                                     C’est justifié .


                                                                                    • sarcastelle 22 décembre 2015 09:23

                                                                                      @franc

                                                                                      Hum, vous avez manqué les apaches du côté des fortifs. Mon arrière-grand-mère parisienne n’aurait pas mis les pieds dans son quartier après la nuit tombée. 

                                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 09:31

                                                                                      @franc
                                                                                      Le FN en Corse soutient les indépendantistes, pas étonnant qu’ils confondent la soumission à Bruxelles avec l’indépendance...


                                                                                      On avait déjà la Gauche de la Gauche qui confond les Traités européens avec l’ Internationalisme, voilà que l’extrême-droite confond l’indépendance, avec Bruxelles... Pauvre France !

                                                                                    • Wirsher 22 décembre 2015 13:52

                                                                                      @Fifi Brind_acier

                                                                                      Ne vous inquietez pas, en vrai le FN a le même point de vue que l’UPR sur l’indépendantisme, même s’il essaye lamentablement de s’adapter à l’électorat.


                                                                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 décembre 2015 19:40

                                                                                      @Wirsher
                                                                                      La différence, c’est que l’UPR ne pratique pas la politique caméléon, en suivant les sondages, l’air du temps et la vitesse du vent....


                                                                                    • Wirsher 4 janvier 2016 09:46

                                                                                      @Fifi Brind_acier

                                                                                      Certes, et c’est tout à son honneur.
                                                                                      Mais du coup elle ne connaitra jamais aucun succès.


                                                                                    • LEELOO sHAW42 4 janvier 2016 09:49

                                                                                      @Wirsher/fifrelette

                                                                                      l’UPR ne pratique pas la politique caméléon smiley

                                                                                      Non juste ses dirigeants !? smiley :->


                                                                                    • Wirsher 5 janvier 2016 10:11

                                                                                      @sHAW42

                                                                                      Non mais je dois avouer qu’ils sont très constants.
                                                                                      Du coup avec leur ligne nationaliste et conspirationniste, ils ne risquent pas de m’intéresser un jour smiley


                                                                                    • grangeoisi grangeoisi 22 décembre 2015 09:50

                                                                                      Référendum au sein de la population Corse. La république est une et indivisible à condition de vouloir en faire partie, à charge pour les Corses de choisir leur destin.


                                                                                      • Wirsher 22 décembre 2015 13:50

                                                                                        Soutient entier et sincère aux corses en quête d’autonomie ou d’indépendance.

                                                                                        Ceux qui gémissent ne le font que par NATIONALISME français, piteusement.

                                                                                        Un alsacien.


                                                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 22 décembre 2015 18:55

                                                                                          Quelqu’un a-t-il vu le feuilleton « Disparus » sur France3.

                                                                                          L’ambiance corse y était bien présente. 

                                                                                          • smilodon smilodon 22 décembre 2015 20:34

                                                                                            n @ l’auteur : Dans un monde qui se « mondialise », un monde qui l’est déjà, une « CORSE » qui se voudrait « indépendante » sans l’aide d’aucun « gros » pays, me semble vouée à un échec cuisant.... Elle devrait regarder, la « Corse » l’exemple de l’archipel des comores !...Et la seule de ses iles qui soit devenue « département » de la FRANCE !.... (Merci Nico)..... 976 sur les plaques d’immatriculation des bagnoles qui circulent là-bas... Et des « allocs » qui pleuvent sur de pauvres insulaires qui n’en espéraient pas tant !.. Les allocs familiales, la sécu, les assédics, la retraite, etc, etc,etc...... D’un seul coup, la vie a changé à Mayotte !.... Dans le bon sens, grâce à des cons de français qui osaient (et osent encore) demander moins de prélèvements, moins d’impôts, 3 euros de plus pour ceux qui bossent, triment et cotisent !.... Bref, la CORSE et ses « desiteratas », c’est le monde à l’envers !... Mais ils ont raison les « indépendantistes », vu qu’on marche sur la tête !.... Y’a encore sur le sol de la « Métropole » assez de cons pour se lever chaque matin, payer pour tout le monde, et voter encore à gauche !... Autant en profiter !... Charles avait dit des français qu’ils étaient des « veaux » !.. Il était gentil !... Ce sont des ANES !..... !!!... Que la CORSE devienne donc indépendante !.... On paiera !... On est trop cons pour comprendre comment ni pourquoi !.. On paiera !... Encore et toujours !.. Que François se rassure !... Il est le berger, et nous les moutons !... Bééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé !.....Vive françois !... Adishatz !.. Et vive (pas la France).. Vivent les moutons !... Que les corses ne s’en fassent pas trop !.. Qu’ils fassent ce qu’ils veuillent !... Les mou....Pardon !.. Les Français paieront !.. Tant qu’il en restera 2 ou 3 de vivants, ils paieront encore !.. Pour tous les autres !... Ils sont tellement cons !.... La preuve !... C’est toujours les mêmes qui mènent ce pauvre troupeau !.... Bye.


                                                                                            • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 22 décembre 2015 20:57

                                                                                              @smilodon


                                                                                              Il faut arrêter de penser en permanence que la Corse à besoin de la France pour vivre.
                                                                                              Il y a en Europe une île qui à peu près peuplée comme la Corse, qui est indépendante, qui n’a ni pétrole ni vraiment de ressources minières.
                                                                                              C’est une île qui a réussi à détenir un PIB par habitant de 30% supérieur à la France.
                                                                                              Qui a encaissé la crise de 2007 et qui redécolle à fond sans générer aucune pollution supplémentaire parce que ses habitants, sans l’aide de personne, ont su exploiter leur potentiel avec intelligence et discernement.
                                                                                              Le potentiel économique de la Corse est considérable mais l’Etat français n’a jamais voulu le développer. Il a toujours préféré maintenir la population dans un assistanat grâce à ses relais politiques dans les partis traditionnels.
                                                                                              Le saupoudrage des aides sociales était surtout destiné à empêcher le développement surtout dans l’intérieur au profit de la spéculation immobilière sur les rivages.
                                                                                              Cela fait cinquante ans que les nationalistes, autonomistes ou régionalistes dénoncent cet état de fait.
                                                                                              Ils ont stoppé l’empoisonnement de l’ïle en 1973 en arrêtant définitivement les agissements d’une major de la chimie italienne qui utilisait les côtes corses comme dépotoir avec l’assentiment de l’Etat français.
                                                                                              Depuis les problèmes liés au déficit l’assistanat produit de moins en moins d’effets. Le tourisme fait la fortune des transporteurs et des grandes enseignes de distribution.
                                                                                              Le secteur touristique traditionnel (hôtels, campings) même est menacé par la multiplication du tourisme résidentiel qui loue des milliers de chambres et font directement concurrence sans contrôle au tourisme classique.
                                                                                              Sur les 3,6 milliards d’euros dépensés par les touristes 600 millions vont aux transporteurs, 1,2 milliard aux distributeurs, et il ne reste que 400 millions au secteur touristique.
                                                                                              Mais sans parler du tourisme, le potentiel économique de la Corse est gigantesque. Ses ressources inexploitées lui confèrent des atouts incontestables au 21 ème siècle dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de l’énergie, de la forêt et bien sur l’économie numérique.
                                                                                              Reste à impulser la volonté politique.

                                                                                            • Layly Victor Layly Victor 25 décembre 2015 20:13

                                                                                              @Jean Charles Guerrini

                                                                                              Quand vous parlez de cette île merveilleuse au cœur de l’Europe qui est si florissante, je suppose que vous voulez parler de Malte. En effet, un paradis fiscal exemplaire et un pourvoyeur de pavillon de complaisance (vous n’avez pas entendu parler de la catastrophe de l’Erika ?).
                                                                                              Une île qui ne pourrait pas tenir deux mois sans l’aide massive de l’Europe, ne serait-ce que sur le plan énergétique et sur celui de l’eau, et qui a une densité de population très supérieure à ses possibilités naturelles.
                                                                                              C’est l’enfant chéri du système, une plate forme financière où tous les business sont permis. Vous auriez pu aussi parler de Monaco (un oubli de votre part ?)
                                                                                              Mais que deviendra Malte en cas d’effondrement de ce système ?
                                                                                              Vous ne pouvez montrer plus clairement votre idéologie et ce que vous souhaitez pour le peuple Corse : la vente de votre pays au FMI, voire plus si affinités.

                                                                                            • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 26 décembre 2015 18:40

                                                                                              @Layly Victor

                                                                                              Pas du tout, je parlais de l’Islande.

                                                                                            • BA 25 décembre 2015 21:15

                                                                                              Des nouvelles de la Corse :

                                                                                              Vendredi 25 décembre 2015 :

                                                                                              Pompiers agressés à Ajaccio : des manifestants saccagent une salle de prière musulmane, tentent de brûler des corans.

                                                                                              Des manifestants ont saccagé à Ajaccio une salle de prière musulmane et tenté de mettre le feu à des exemplaires du Coran, à proximité d’une cité où deux pompiers et un policier avaient été blessés la nuit précédente dans des échauffourées, indiquent la police et la préfecture.

                                                                                              En marge d’un rassemblement de quelque 250 à 300 personnes dans les Jardins de l’Empereur, la cité où les échauffourées ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, un petit groupe a fracturé la porte vitrée d’une salle de prière musulmane et l’a saccagée, a-t-on précisé de mêmes sources.

                                                                                              Ils en ont sorti de nombreux livres, dont des exemplaires du Coran, auxquels ils ont tenté de mettre le feu, sans parvenir toutefois à les brûler entièrement, a-t-on ajouté.

                                                                                              http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/14816-corse-pompiers-agresses-ajaccio-manifestants-saccagent.html


                                                                                              • BA 27 décembre 2015 20:18

                                                                                                « Corses de merde », « Arabes dehors ! » ou le conte d’un Noël très corsé à Ajaccio.

                                                                                                Tout commence la veille de Noël... 

                                                                                                Jeudi 24 décembre : une école vandalisée.

                                                                                                Les forces de l’ordre et les services municipaux procèdent dans l’après-midi à l’enlèvement préventif de 400 palettes de bois, d’une tonne de pneumatiques et d’un engin incendiaire, indique la préfecture. Des feux ont été également allumés et une école du quartier a fait l’objet d’actes de vandalisme, précise une source judiciaire.

                                                                                                Nuit du 24 au 25 décembre : « Corses de merde »

                                                                                                Peu après minuit, dans le quartier populaire d’Ajaccio « Les Jardins de l’Empereur », "de nombreux jeunes encagoulés", selon le sous-préfet de Corse François Lalanne, allument volontairement un incendie "pour attirer les forces de l’ordre et les pompiers dans un guet-apens".

                                                                                                Selon un des pompiers arrivés sur place, ce sont 50 à 60 individus qui les attendent et jettent sur eux divers projectiles. Alors qu’ils rebroussent chemin, les pompiers sont attaqués par une vingtaine de personnes armées de barres de fer et de battes de baseball.

                                                                                                Deux pompiers et un policier sont blessés. Tiffany, une des pompiers présente sur les lieux, dira plus tard sur BFMTV que leurs agresseurs ont lancé : « Corses de merde, on est ici chez nous ! ».

                                                                                                L’intervention des forces de l’ordre dure jusqu’à 2H45 vendredi.

                                                                                                http://www.lexpress.fr/actualite/societe/corses-de-merde-arabes-dehors-le-conte-d-un-noel-tres-corse-a-ajaccio_1749000.html


                                                                                                • LEELOO sHAW42 4 janvier 2016 10:12

                                                                                                  Un p’tit commentaire sur l’article : restez les corses !!

                                                                                                  ALLEZ les cœres, l’âme de votre peuple est à la France ce qui lui est le plus utile !!!!

                                                                                                  PS : pourquoi 42 ? Réflechissez les buddys : Bataille de Midway pardi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès