• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ces banques qui mènent la danse

Ces banques qui mènent la danse

Les banquiers, lorsqu’ils s’expriment, utilisent rarement la langue de bois, et lorsqu’on les interroge, et qu’ils ont envie de répondre, ils n’y vont pas par quatre chemins pour dire ce qu’ils pensent.

Aujourd’hui on écoute plus volontiers les politologues, les experts en économie, lesquels, rarement d’accord entre eux, prônent fatalement des choix totalement différents : la politique de l’offre, ou celle de la demande.

Ils sont, dans un camp comme dans l’autre, convaincus d’avoir raison.

Certains prévoient des crises, d’autres les comprennent un peu trop tard, ou décident qu’elle est finie, alors qu’elle ne fait que commencer, telle Christine Lagarde qui, à l’été 2007, déclarait « la crise est derrière nous  », (lien) alors qu'elle arrivait, suivie en 2009 par Hollande, qui, à son tour affirmait qu’elle était terminée... lien

Il ne faudrait tout de même pas mettre tous les analystes, qu’ils soient politiques, ou économistes, dans le même sac...certains ont démontré à plusieurs reprises à quel point leurs analyses étaient pertinentes.

Tel Bernard Maris, le fameux « oncle Bernard », assassiné un certain 7 janvier par des demeurés se revendiquant d’un islam qu’ils ont lu de travers...

Oncle Bernard avait écrit : « un économiste, c’est quelqu’un qui vous explique le lendemain pourquoi on s’est trompé la veille  ». lien

C’est lui qui pointait du doigt les décisions politiques, qui, lorsqu’elles ont provoqué un rapport dont les conclusions ne vont pas dans le sens souhaité, sont mises sur la touche « quand un rapport n’est pas à la botte, on ferme l’organisme de recherche, ou on vire celui qui l’a fait ».

Il faudrait donc aussi penser à écouter les analystes des banques...

En 2012, Nicolas Doisy, analyste du Crédit Agricole/Chevreux expliquait, juste après l’élection de Hollande, ce qui allait se passer : le président devra « déplaire aux électeurs », les marchés financiers l’y contraindront, même s’il les avait désigné comme ennemis.

Il ajoutait, il fera croire qu’il pourra renégocier le traité européen, mais ce sera un leurre, qui finalement accouchera d’une libéralisation du marché du travail. lien

On voit aujourd’hui avec la loi Khomri, la clairvoyance de cet expert.

 Comment espérer alors que la promesse hollandaise aurait pu un jour être tenue, quand il pointait du doigt son ennemi, le monde de la finance ?

S’il faut en croire Dean Henderson, les banques centrales n’ont de centrales que le nom : elles sont des organismes privés, organisées seulement pour un profit maximum, avec la volonté de mettre le contrôle total de l’économie mondiale dans le moins de mains possibles.

D’après Henderson, ces banques sont aux mains de 2 groupes principaux : celui du système bancaire américain : Bank of America, JP Morgan Chase, Citygroup, Well Fargo, et celui du lobby pétrolier : Exxon Mobil, Royal Dutch/Schell, BP/Amoco, et Chevron Texaco.

Le néo-esclavagisme orchestré par ces entreprises est le but final de leur logique. lien

Le visionnaire Aldous Huxley l’avait pressenti : une dictature parfaite est celle qui a l’apparence d’une démocratie, proposant un esclavage camouflé, dans lequel, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient « l’amour de leur servitude  ». lien

Mais revenons à nos banquiers...

On y rencontre de sulfureux personnages, dont l’un des plus inquiétant est peut-être David Rockefeller.

Il avait refusé l’offre de Richard Nixon, lequel lui proposait d’être son ministre des finances, préférant fonder en juillet 1973, la commission trilatérale, dont il était le financier, tout en étant président de la Chase Manhattan...

Il soutiendra, entre autres, le régime du Shah d’Iran, l’apartheid d’Afrique du Sud, et la junte militaire de Pinochet.

Comme l’écrit Olivier Boiral, dans les colonnes du « Monde diplomatique », « moins médiatisée que le forum de Davos, elle demeure très active au travers d’un réseau d’influences aux multiples ramifications  ».

Ils avaient très vite compris qu’ils devaient se concerter afin d’imposer leur vision du monde. lien

On retrouve dans cette organisation des dirigeants de multinationales, des banquiers, des politiques, des experts politologues, et « l’élite » rassemblée au sein de cette institution fort peu démocratique, s’emploie à définir les critères d’une « bonne gouvernance internationale ». lien

Gilbert Larochelle explique dans son ouvrage, l’imaginaire technocratique (lien) son fonctionnement : « postées en surplomb, des sentinelles veillent, surveillent. Le recours à l’expertise ne relève point d’un luxe, il offre la possibilité de mettre la société face à elle-même. Le mieux-être ne vient que par les meilleurs qui, en leur hauteur inspirée, produisent des critères pour les relayer vers le bas  ».

Frédéric Lordon, le chantre des nuitsdebout, enfonce le clou : « quand les 5 grandes firmes de Wall Street en 2004, obtiennent à force de pressions une réunion longtemps tenue secrète a la SEC (Securities and Exchange Commission) pour obtenir l’abolition de la « règle Picard », limitant à 12 le coefficient de leviérisation globale des banques d’affaires, il faudrait une réticence intellectuelle confinant à l’obturation pure et simple pour ne pas y voir l’action concertée et dissimulée d’un groupe d’intérêt spécialement puissant et organisé...  ».

De plus, les grands décideurs financiers ne sont pas dénués d’habileté, et déjà, en 2012, la banque JP Morgan faisait la promotion du salaire maximum, estimant que l’écart maximum ne devait pas dépasser un rapport de 1 sur 20...avec le succès que l’on sait. lien

Elle vient de réitérer sa proposition...

On se souvient aussi que Hollande, dans les premiers jours de son mandat avait soulevé la question, pour la reposer rapidement.

En effet, si les salaires des patrons d’entreprises publiques ont bien été plafonnés à 450 000 €, on est loin du rapport 1/20, puisque le montant maximum n’aurait du dépasser 360 000 € brut. lien

Quand à la limitation des rémunérations des patrons du privé, elle a bien été évoquée par le gouvernement en mai 2013...pour retourner sagement dans son tiroir. lien

Pourtant récemment, le serpent de mer refait surface, à moins d’un an de l’élection, et généreusement, Jean-Christophe Cambadelis milite dans « l’appel des 40 », pour un salaire maximum à hauteur de 100 fois le smic, suivi par la maire de Paris et quelques autres, dont la présence dans cette pétition est surprenante (lien) alors que, pour Philippe Desfossés, un haut fonctionnaire, la cohésion sociale dans une entreprise est menacée lorsque le salaire du dirigeant atteint ce seuil. lien

Il est probable que nos élus soient coupés de la réalité, surtout si l’on prend l’exemple d’un certain Jean-Louis Debré qui s’estime démuni avec une retraite de 5000 euros mensuel. lien

 En attendant, alors que Hollande, droit dans ses bottes, fait la tournée des entreprises qui se sont un peu redressées, en martelant comme un mantra « ça va mieux », et en affirmant qu’il ne retirera pas sa loi Khomri, les manifestations se multiplient, la grogne s’étend, et les « nuitsdebout » sont toujours dans la place.

Le site de nuitdebout est sur ce lien

Comme disait Coluche, remplaçant pour une fois mon vieil ami africain  : « la France va mieux, pas mieux que l’année dernière, mais mieux que l’année prochaine ».

L’image illustrant l’article vient de chaoscontrôle

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Comment choisir le bon président

rose promise, chom du

Méritons-nous ces hommes politiques ?

Voulez-vous Vallser Macron

Faut arrêter les khomri

Des tas d’urgences, à l’état d’urgence

T’as pas mille balles ?

Le bras d’honneur hollandais

La France avance avec une canne

L’un promet, l’autre agit

La droite en rêvait, Hollande l’a fait

De Coluche à Grillo

Le changement, c’est pas tout de suite

Le poisson d’avril hollandais

En marche pour une 6ème

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

Qui Hollande trompe-t-il vraiment

Hollande, un pays au plus bas

Des sous et des déçus

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?

Monsieur « Plan Plan »

J’aime pas les riches

Faire sauter la banque

Le discours du Bourget partie 1-partie 2


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 20 mai 2016 09:47

    Et si on se posait la question de savoir à qui appartient les banques.. ?


    • Alpo47 Alpo47 20 mai 2016 10:00

      @Le p’tit Charles
      Bien entendu, voilà une vraie question. Ce sont les actionnaires/propriétaires qui tirent les ficelles et se partagent les profits. Et pendant que l’on se fixe sur les salaires des dirigeants, on les oublie. Détourner l’attention, toujours ...


    • gimo 20 mai 2016 10:52

      @Le p’tit Charles


       la reponse est dans la question  si es éveil tu le saurai

       (à la mafia politique   ht fonctionnaire et au profiteur
      de se systheme pouri 

       car pas de banque     pas de mafia ni politique cest l’autre face de la medaille cachée

    • olivier cabanel olivier cabanel 20 mai 2016 11:30

      @Alpo47
      c’est aussi la réflexion que je me suis fait... dès qu’on s’intéresse de trop près au vrai problème, les banques, voilà que reviens au devant de la scène la problématique des hauts salaires, effectivement une manipulation de plus.


    • Hermes Hermes 20 mai 2016 11:39

      @gimo

      trop simple... ceux qui possèdent ne se montrent pas.

      http://reseauinternational.net/les-grandes-familles-gouvernent-monde/

      Chacune a son affinité politique, et l’affrontemet gauche-droite ou democrate-républicains reflète essentiellement celui des Rotschild avec les Rockfellers....

      Nos « opinions » sont leurs armes.


    • gogoRat gogoRat 20 mai 2016 15:32

      @Le p’tit Charles
      en attendant on sait à qui appartient la charge de rembourser « la dette » !! :
       chantez avec moi tous en en chœur !
      ’Pour qui ? les milliards d’euros ! C’est pour les banques, c’est pour les banques ! Et qui va donc les payer ? Vous et moi : les précarisés. Y a de la baise, y a de la braise, nous disent tous les méritants Y a de la braise, y a de la baise, et les mazos aiment bien ça !’


    • gogoRat gogoRat 20 mai 2016 16:25

      « laissez-moi vous conter une histoire de mensonges
       ... o laissez-moi aller jouer ... »

       à ’répondre’ avec Fred Pellerin : https://youtu.be/7IaTMSG8znc



    • izarn izarn 23 mai 2016 09:25

      @Le p’tit Charles
      Si tu y mets tes économies, la banque a les memes interets que les tiens.
      Faut pas etre hypocrite...


    • Alpo47 Alpo47 20 mai 2016 09:57

      Comme (quasiment) toujours, une analyse factuelle, argumentée ... d’Olivier Cabanel.

      Peut être, une petite précision psychologique. Pour parvenir à ce niveau de pouvoir, il faut rejeter ses qualités d’Etre humain, l’empathie entre autre. Il faut le savoir , les gens dont on parle ici sont des psychopathes. Leur seul objectif est LEUR sécurité, confort, qualité de vie... et surtout LE POUVOIR qu’ils peuvent avoir sur les autres et dont ils abusent quasiment toujours. La souffrance des autres est leur jouissance.
      Ceci pour dire qu’ils ne seront jamais sensibles à des arguments « logiques », en tout cas pas ceux qui concerneraient le bien être des autres. Pour eux, le reste de l’humanité, salariés, humains... ne sont que des « variables d’ajustement » ou encore leur « terrain de chasse » habituel.

      Et ce sont eux, les politiques entrent dans la même catégorie, qui dirigent nos sociétés. Rien de bon à attendre naturellement d’eux, donc. Tout changement qui profiterait à la majorité devra être gagné par elle.


      • gimo 20 mai 2016 10:58

        @Alpo47

        pas mauvais ! comme  detail constructif     bien ........je pointe

      • julius 1ER 20 mai 2016 10:11

        Cabanel tu t’es trompé d’illustration !!!


        tu aurais pu mettre celle de ton article précédent où l’on voit un type sur un tas de dollars stigmatiser un pauvre salarié demandant un salaire minimum .....
        c’est clair que les paroles de ces gens n’engagent que ceux qui les croient .... 

        il n’y a aucune issue avec le système actuel, il est totalement verrouillé par une classe dont il n’y a rien à attendre .....
         « ce ne sont pas ceux qui t’ont mis dans la merde qui vont t’en sortir »dixit A Eistein quand-même !!!

        or ceux qui sont encore aux manettes sont les mêmes que ceux qui nous ont amené la crise de 2007/8 ..... dont contrairement à ce que certains/aines tels C Lagarde Directrice du FMI quand même .....que tu citais récemment pour ces propos de 2009 lorsqu’elle disait en substance que la Crise était derrière nous ?????

        on cherche encore à comprendre où elle a vu que la Crise était derrière alors que l’économie est totalement engluée dedans ... ce doit être cela « la méthode Coué » ???

        par contre ce que l’on voit de plus en plus clairement c’est que l’élite au pouvoir ne cherche pas une issue à cette Crise mais surtout à sauver les intérêts de ceux qui l’ont provoquée en appliquant toujours les mêmes recettes privatisations à outrance et baisse des salaires .... qui accentuent encore plus la spirale négative .....
        la Crise de 1929 aurait duré certainement plus de 30 ans si la 2ie guerre mondiale ne s’était pas intercalée au milieu de celle-ci , la guerre et ses effets a permis de solder les comptes ..... mais là aucun conflit de grande ampleur pour faire de même et c’est bien là que le bât blesse ....

        c’est le côté Shumpétérien du Capitalisme qui lui permet de se maintenir comme système dominant sans cela, je pense que pour les peuples l’intérêt bien compris aurait dû amener à comprendre que ce système amène plus de tares qu’il n’en résous .......

         mais cela n’est pas facile à faire entrer dans les consciences, !!!! alors wait and see ...

        • gimo 20 mai 2016 11:08

          @julius 1ER
           il est totalement verrouillé par une classe dont il n’y a rien à attendre .....


          justement vous attendez trop des mafieux arretez attendre avec une merde de vote
          qui est une simple escroqurie agissez

        • olivier cabanel olivier cabanel 20 mai 2016 11:32

          @julius 1ER
          oui, c’est vrai... !

          mais ça faisait un peu répétition...
          sur la suite de ton raisonnement, on serait donc en train de nous préparer « une bonne guerre »... reste à savoir si il y aura des naïfs pour y aller, et prendre le risque de perdre la vie...pour sauver les banques.
           smiley

        • joletaxi 20 mai 2016 11:42

          @olivier cabanel

          paraît que la crise de 29 a été en partie due aux prêts des banques US pour palier au non paiement des dommages de guerre en Europe ?
          Et les USA étaient sortis de la crise en 39, et ils n’avaient aucune velléité d’entrer en guerre
          Finalement, c’est Churchill, cet ivrogne qui a tout fait partir en sucette

          Et si la France est en crise, ce n’est pas la cas sur le plan mondial,

          pour un pays qui est en crise, je trouve que les grèves et la paralysie du pays c’ est une bonne idée , sur que cela va créer la confiance


        • ecophilopat 20 mai 2016 13:44

          @joletaxi
          « Et si la France est en crise, ce n’est pas la cas sur le plan mondial, »

          Vous croyez vraiment ce que vous écrivez ou c’est juste pour faire chier olivier Cabanel.

          Avez-vous entendu parler du Baltic Dry dont l’indice n’a jamais été aussi bas. Traduction : les échanges mondiaux n’ont jamais été aussi faibles.


        • Jean Pierre 20 mai 2016 14:44

          @joletaxi

          Les USA n’avaient évidemment aucune envie d’entrer en guerre. Ils ont toujours préféré la faire par procuration. Hitler était là pour arrêter le communisme à leur place (c’était leurs talibans avant l’heure en quelque sorte). On remarque qu’ils n’entrent en guerre qu’après les premières défaites nazies.
          Si les Etats-Unis étaient sortis en guerre en 39 c’est grâce à des réformes vigoureuses et un reprise en main de l’Etat sur l’économie donc le contraire du laisser-aller actuel.
          La crise est mondiale et pas seulement Française.
          C’est ça Joletaxi : 3 affirmations, 3 âneries.
          Vous en avez d’autres ?

        • joletaxi 20 mai 2016 15:23

          @Jean Pierre

          ah les mantras de vomigorax, on ne s’en lasse pas

          hitler, un pur produit des USA
          bon, en France, en Angleterre,ne parlons pas de l’Italie et de l’Espagne, je crois avoir lu qu’il y avait pas mal de gens favorables au moustachu, paraît même que la Royal Family...

          Les mesures prises par Hoover n’ont en fait rien résolu du tout, que du contraire, et la reprise effective est postérieure à cette politique

          et la situation de l’économie mondiale n’est pas mauvaise, elle affiche même une progression du PIB, et cerise sur le gâteau, jamais la terre n’a nourri autant de monde

          vous connaissez le coup de pied de l’âne ?


        • Jean Pierre 20 mai 2016 19:31

          @joletaxi
          Je n’ai jamais présenté Hitler comme « un produit des USA ». J’ai parlé de leur passivité.

          La reprise en main de l’économie, le New-deal, de forts taux d’imposition, en bref tout ce qui a fait des USA la première puissance (alors que selon les néo-libéraux ces mesure sont néfastes) c’est Roosevelt (après 33). Pas Hoover.

          Je vous demande si vous avez d’autres âneries, et hop, elles sortent à jet continu. Très fort Joletaxi !

        • joletaxi 20 mai 2016 22:46

          @Jean Pierre

          la passivité des USA
          c’était tout de même mieux que fricoter entre moustachus, se partager la dépouille d’une nation souveraine,en se payant au passage un bon petit massacre et fournir vivres et carburants permettant d’envahir le reste de l’Europe non ?

          et les mesures du new deal sont loin d’avoir été un succès les avis sont sur ce sujet très partagés

          http://www.contrepoints.org/2012/09/19/97655-grande-depression-new-deal

          et oui, c’est Hoover qui a fortement augmenté la dépense publique,
          et sous Roosevelt, en 38 il y a toujours autant de sans emplois


        • joletaxi 21 mai 2016 14:08

          @Jean Pierre

          une autre analyse, moins convenue, ey moins plaisante pour la mouvance de gauche

          http://www.contrepoints.org/2011/11/05/53635-la-grande-depression-demystifiee-12

          http://www.contrepoints.org/2011/11/05/53635-la-grande-depression-demystifiee-12

          Nous avons tenté de dépenser de l’argent. Nous dépensons davantage que ce qui a jamais été dépensé auparavant et cela ne fonctionne pas. […] Nous n’avons jamais rempli nos promesses. […] Après huit ans de cette administration nous avons autant de chômage qu’en commençant […] et une dette énorme par-dessus le marché(45) ! »

          non non, il ne s’agit pas de la France de Mr. Hollande, mais des USA dans les années 30


        • izarn izarn 23 mai 2016 09:40

          @julius 1ER
          Pour qu’il y ai une vraie reprise, il faut ruiner les gens, baisser les salaires, avec une fausse démocratie capitalo-fasciste....C’est la base. Pas besoin de faire partie de la « Trilatérale ». On copie le IIIieme Reich, en inversant les pseudos valeurs : Vive les homos et vive Israel.
          On y va.
          Ensuite en 1945, il y a eu la montée de l’URSS comme grande puissance mondiale, à égalité avec les USA. Puis le passage de la Chine au communisme.
          De fait cette pression a obligé les capitalos à faire dans le social, pour éviter que l’idéologie communiste se propage vers la majorité pauvre sortie de la guerre.
          Le Système est une mécanique qui n’a pas de morale. Bon ou méchant, ça n’existe pas.
          C’est la lutte des classes. Dominants/Dominés....
          Si tu coupes pas l’essence à la pompe, le Système ne comprends rien. Il ne comprends que le rapport de force.
          La société du spectacle est la pour te raconter des balivernes sur les zombies que tu vas élire.


        • joletaxi 20 mai 2016 10:39

          tiens un Mage trésorier
          notre Crésus de la chanson populaire....se livre à nouveau à un fatras de rumeurs, de suppositions, mais passe encore une fois à côté de son sujet

          le rôle crucial des banques dans l’économie

          j’ai toujours en mémoire cette réflexion d’un directeur financier d’un grand groupe, lors d’une discussion portant sur un projet, et qui nous disait
          tout cela est bien beau, et j’entends bien vos considérations techniques auxquelles je ne comprends pas grand chose, mais sans argent mes amis, vous pouvez rentrer chez vous cultiver vos salades

          La banque sert à cela : faire circuler l’argent

          Concernant les salaires « délirants » des grands patrons, j’accepterai que l’on légifère quand on aura réglé les « salaires » vraiment délirants de nos vedettes, de nos sportifs,et même de nos élus, après tout le patron qui a un gros salaire, il ne fait que « voler » ses actionnaires, bien fait pour eux
          par contre ,est-ce que ,d’une certaine façon, le fan qui paie pleins pots son billet pour un concert, n’est-il pas volé ?
          hein
          notre vedette préférée se produit gratuitement ?
          que c’est beau


          • gimo 20 mai 2016 11:12

            @joletaxi
             tu es un abruti    ou tu es un vendu payer par cette mafia politique pour

            polluer les articles  constructifs     pov mec.. mediocre et lache

          • JL JL 20 mai 2016 11:24

            La banque sert à cela : faire que rien ne soit possible sans argent.
             

             Si nos ancêtres avaient attendu les banques pour entreprendre, nous ne serions pas là.
             
             Le patron vole ses actionnaires ? Je dirais plutôt qu’il vole ses collaborateurs. De surcroît, il fausse les statistiques comparatives entre rémunération du travail et rémunération du capital justifiant les demandes des actionnaires : au bout du compte, il ne les vole pas, il les aide à voler les travailleurs.

          • olivier cabanel olivier cabanel 20 mai 2016 11:34

            @joletaxi
            gratuitement, pas plus tard que ce soir...

            pour le reste du commentaire, disons qu’il est gratuit.
             smiley

          • joletaxi 20 mai 2016 11:37

            @JL

            je crois que les monnaies ont existé avant les banques non ?
            vrai que c’est plus pratique d’échanger un cochon contre 2 vélos ?

            le patron vole ses collaborateurs ?
            ah, si on avait une société sans patrons
            cela s’est déjà fait ?
            ça a pas marché ?
            c’est un complot

            concernant les profits des actionnaires, ils ne sont rémunérés que si la société fait du bénef, et après impôts, et après tout le monde
            mais je suis sur que tous ici, vous êtes disposés à investir sans retour, au risque de tout perdre non ?

            concernant les Rockfeller, il faut s’indigner, commre contre les OGM, contre le gaz de schiste, les particules, les ondes, cela fait partie de la nouvelle religion
            sauf que les « lanceurs d’alerte » ils refusent pas trop l’argent qui pue

            http://arretsurinfo.ch/des-rockefeller-a-naomi-klein-nos-amies-les-ong/

            http://alerte-environnement.fr/la-face-cachee-des-ong/dossier-le-conspirationnisme/jose-bove-est-il-a-la-solde-de-la-fondation-rockefeller/

            et c’est pas moi qui dénonce hein, c’est vos copains


          • ecophilopat 20 mai 2016 14:12

            @joletaxi
            j’ai toujours en mémoire cette réflexion d’un directeur financier d’un grand groupe, lors d’une discussion portant sur un projet, et qui nous disait
            tout cela est bien beau, et j’entends bien vos considérations techniques auxquelles je ne comprends pas grand chose, mais sans argent mes amis, vous pouvez rentrer chez vous cultiver vos salades

            .
            Quel est le message que vous essayez de faire passer, que les banquiers sont les maitre du jeu et qu’il faut se soumettre à leur bon vouloir. C’est cela que vous êtes, un soumis.
            .
            .
            « Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation et je me moque de qui fait ses lois »
            Nathan Rothschild
            Vous êtes d’accord avec ce principe ?


          • gimo 20 mai 2016 15:18

            @JL

            « Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n’hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par le loi. Concrètement, elle aboutit aux mêmes résultats. La seul différence est que ceux qui en profitent sont différents ».

            Maurice Allais, Prix Nobel de Sciences economiques 1988.

             

            « Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin »

            « La jeunesse qui pourra résoudre la question monétaire fera plus pour le monde que toutes les armées de l’Histoire »

            Henry Ford (1863-1947) !!!!!


          • ecophilopat 20 mai 2016 15:49

            @ecophilopat
            J’ajoute que la prochaine fois que vous avez un projet intéressant, ne vous emmerdez pas avec un banquier, dites le moi, j’imprime tous les millions que vous voulez et je vous les donne, je dis bien, je vous les donnes, et vous verrez que vous pourrez faire avancer votre projet de la même façon qu’avec l’argent d’un banquier, à la seul différence que le banquier vous fera payer cet argent sous la forme d’intérêts


          • joletaxi 20 mai 2016 17:38

            @ecophilopat

            dans la répétition ad nauseum des légendes urbaines de vomigorax, manquait l’impression d’argent ex nihilo par les banques, vous l’avez fait, comme un bon ’idiot utile"


          • Ben Schott 20 mai 2016 17:50

            @joletaxi
             

             
            Vous connaissez l’histoire de l’ours bleu ?
             
            Personne ne vous reproche d’être ignorant, mais dans ce cas faites preuve d’humilité et informez-vous, faute de quoi vous allez encore vous faire ridiculiser.
             
            Il ne s’agit pas d’« argent », mais de monnaie, et il ne s’agit pas de monnaie imprimée (monnaie fiduciaire), mais de monnaie scripturale, qui représente plus de 90% de la masse monétaire.
             
            Oui, il va vous falloir l’admettre, il y a création monétaire à chaque fois qu’une banque octroie un prêt, et destruction monétaire à chaque fois qu’il est remboursé.
             


          • ecophilopat 20 mai 2016 18:13

            @joletaxi

            Mon pauvre Joe, je crois qu’il n’y a plus que vous pour ne pas avoir compris le principe de création monétaire.

            D’ou viennent, d’après vous, les milliards déversés par les banques centrales.


          • Jean Pierre 20 mai 2016 19:37

            @Ben Schott
            Ce mécanisme a été expliqué maintes et maintes fois à Joletaxi. Mais un troll ne comprends jamais rien à rien, par définition.


          • joletaxi 20 mai 2016 22:20

            @Ben Schott

            tiens revoilà Ben, le comptable inventif

            pas encore trouvé l’écriture magique ?

            vous avez pas cherché ?
            tu m’étonnes


          • joletaxi 20 mai 2016 22:22

            @ecophilopat

            mais il n’y a aucun doute que les banques centrales créent la monnaie,c ’est d’ailleurs leur rôle

            mais ni vous ni moi, n’avons accès à ce mécanisme, il est réservé aux banques, retour à la case départ


          • joletaxi 20 mai 2016 22:24

            @Jean Pierre

            vous affirmez mais vous êtes incapable d’expliquer, c’est dommage hein ?


          • Jean Pierre 20 mai 2016 22:39

            @joletaxi
            C’est faux. Dans un prédécent article le mécanisme vous a été décrit en détail. Un troll ne comprend jamais rien. C’est dommage, hein ?


          • joletaxi 20 mai 2016 22:51

            @Jean Pierre

            mais oui, mais oui

            la banque inscrit à l’actif... et la même somme au passif, et voilà

            sauf que cela ne crée en aucun cas de la monnaie

            on va pas recommencer, vous n’y connaissez rien en comptabilité, et vous répétez sans cesse la même bêtise

            on se demande pourquoi les banques centrales créent elles la monnaie ?
            et on se demande comment une banque dont les clients emprunteurs font défaut est mise en faillite

            sont pas au courant de l’écriture magique ?


          • gerard5567 21 mai 2016 00:30

            @joletaxi Un patron comme Ghosn n’est qu’un truand.


          • Ben Schott 21 mai 2016 08:03

            @joletaxi
             

            « mais il n’y a aucun doute que les banques centrales créent la monnaie,c ’est d’ailleurs leur rôle »
             
            Je crains qu’ecophilipat ne se trompe lui aussi : ce sont très majoritairement les banques commerciales qui créent la monnaie (puisque ce sont elles qui font le plus de prêts). Les banques centrales impriment les billets et fabriquent les pièces (une toute petite partie de la masse monétaire), mais leurs fonctions sont largement ailleurs.
             
            Charlot.
             


          • Jean Pierre 21 mai 2016 09:17

            @joletaxi
            On recommence pour le cancre Joletaxi :

            À notre époque, l’essentiel de la création monétaire est une création de monnaie scripturale, et se réalise au niveau des banques commerciales privées, lors de l’octroi d’un crédit. En effet,lorsqu’un crédit est accordé, la banque crée la monnaie nécessaire à ce crédit par un simple jeu d’écriture dans un livre comptable. Les banques peuvent donc prêter beaucoup plus de monnaie qu’elles n’en ont dans leurs fonds propres et dans les divers dépôts de leurs clients (comptes courants, plans d’épargne, etc). La banque crée la somme nécessaire, mais cette monnaie est détruite lorsque le client rembourse son prêt. Cette création monétaire est donc provisoire, et crée donc une fluctuation constante de la masse monétaire globale.


          • joletaxi 21 mai 2016 14:02

            @Jean Pierre

            c’est énervant, à chaque fois il bugge

            ça part bien
            la banque crée la monnaie par un simple jeu d’écritures blablabla ...
            tout le monde attend donc l’écriture « ex nihilo »
            et c’est là qu’il y a un bug, impossible de faire cracher l’écriture

            on a beau insister, faire des reset, cela resté calé

            tiens juste pour le fun
            lors du remboursement l’argent est détruit
            tout le monde a déjà vu les panaches de fumées au dessus des banques hein ?
            ah oui c’est du scriptural
            mais quand Mme Michu rembourse, elle crédite le compte financier de la banque.
            Comment elle fait la banque pour effacer les montants inscrits ?
            une gomme magique ?

            Autre chose, attendez-vous à des pénuries de billets because plus de gasoil
            en effet, quand la BCE crée de la monnaie( 30 milliards tous les mois tout de même) elle envoie des camions de billets, puisque ce sont les banques qui créent la monnaie scripturale, chacun son truc hein.

            bon, la pause café est finie
            à une prochaine


          • alinea alinea 21 mai 2016 21:09

            @joletaxi
            Pour ne pas toucher à l’argent qui pue, il faut être des millions à faire des petites choses ; or, même les sincères semeurs trouvent leur idée tellement géniale qu’il faut que la planète en profite.
            C’est la maladie du siècle, je me demande si on n’a pas ogémisé les humains !
            on peut encore lire le livre de Nicolino : « qui a tué l’écologie ? »


          • vigneron 21 mai 2016 22:23

            @ecophilopat

            Une des fausses citations les plus connues mais on en trouve encore pour la perroqueter...

            L’origine : 

            L’inventeur de la version détournée : 

            La première fausse attribution/mystification :



          • ecophilopat 22 mai 2016 00:09

            @vigneron
            Désolé mais 2 de vos liens ne fonctionne pas.



          • Ben Schott 22 mai 2016 07:41

            @joletaxi
             

            Vous êtes pitoyable. Pourquoi insistez-vous tant à parler d’un sujet dont vous ignorez tout ?
             
            « tiens juste pour le fun
            lors du remboursement l’argent est détruit
            tout le monde a déjà vu les panaches de fumées au dessus des banques hein ? »
             
            Non, ce n’est pas « l’argent » qui est détruit, c’est la monnaie (scripturale). C’est pour ça que vous ne voyez pas de panache de fumée, crétin.
             


          • joletaxi 22 mai 2016 15:47

            @Ben Schott

            avant de traiter les autres de crétin, tentez de vous familiariser avec les règles comptables

            mais à quoi bon, vous ne savez pas de quoi vous parlez, vous répétez sans comprendre les éternelles idioties colportées ici et là


          • Ben Schott 22 mai 2016 16:26

            @joletaxi
             

            Le sujet est le fonctionnement de la monnaie, pas les règles comptables. Vous êtes parfaitement incapable de dire comment se crée la monnaie et par qui, incapable de fournir le moindre lien qui validerait vos affirmations, mais vous accusez les autres de ne pas savoir de quoi ils parlent !
             
            Alors de deux choses l’une :

            - soit vous n’avez pas encore compris comment fonctionne la monnaie, malgré la facilité avec laquelle on peut aujourd’hui grâce à internet s’informer sur le sujet, et vous êtes un crétin,

            - soit vous avez, devant l’évidence à laquelle vous vous êtes rendu après vos propres recherches, un orgueil démesuré qui vous empêche d’avouer votre erreur, et dans ce cas vous êtes pathétique.
             
            On vous a fourni tous les liens possibles, les citations des plus grands économistes, et vous, droit dans vos bottes, continuez à prétendre que la Terre est plate.
             
            Vous avez raison contre tout le monde, y compris, bien sûr, le Larousse (dans quel monde vit-on !) :

            « Les banques commerciales créent de la monnaie toutes les fois où elles accordent des crédits à leur clientèle, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises. C’est l’une des trois missions principales des établissements de crédit, telles qu’elles ont été définies par le législateur dans le cadre de la loi bancaire de 1984. La création monétaire se fait par jeu d’écritures, lorsque les banques monétisent des actifs non monétaires. Ainsi, quand un client d’une banque emprunte une somme de 5 000 euros, cette dernière crée 5 000 euros de monnaie. En échange, le client signe un dossier de prêt, aux termes duquel il s’engage à rembourser la somme prêtée, à laquelle s’ajoutent les intérêts, ceux-ci étant la rémunération du banquier pour le service rendu au client. Il est évident que le banquier ne prête pas sans garanties ; aussi l’engagement à rembourser est-il la contrepartie de la création de monnaie. Le banquier a tout simplement accordé à son client une avance sur une valeur future, à savoir les gains que le client obtiendra dans un proche avenir, en fonction de ses activités économiques. »
             


          • joletaxi 22 mai 2016 16:51

            @Ben Schott

            vous êtes décidément une enclume de collection

            La création monétaire se fait par jeu d’écritures, lorsque les banques monétisent des actifs non monétaires. Ainsi, quand un client d’une banque emprunte une somme de 5 000 euros, cette dernière crée 5 000 euros de monnaie

            j’explique, encore une fois, que la sempiternelle « écriture » les crédits font les dépots est impossible sur le plan comptable

            s’il y a une autre façon de faire, je demande à voir


            aussi l’engagement à rembourser est-il la contrepartie de la création de monnaie. Le banquier a tout simplement accordé à son client une avance sur une valeur future, à savoir les gains que le client obtiendra dans un proche avenir, en fonction de ses activités économiques. »

            et donc, si le client ne réalise pas les gains escomptés, la dette disparaît ?
            et si le client ne rembourse pas, la banque s’en tape, elle refera une petite écriture ?

            c’est ahurissant de voir se reproduire cette anerie à l’infini


          • Ben Schott 22 mai 2016 17:05

            @joletaxi
             

            Continuez à vous enfoncer.
             
            « j’explique, encore une fois, que la sempiternelle « écriture » les crédits font les dépots est impossible sur le plan comptable »
             
            Bien sûr que si, c’est possible, et vous n’expliquez pas, justement, vous affirmez sans preuve et envers et contre tous.
             
            « s’il y a une autre façon de faire, je demande à voir »
             
            Vous plaisantez ? Que doit-on vous fournir afin que vous reconnaissiez votre ignorance bornée ?
             
            Je crois que le mieux serait que vous en parliez à votre banquier, mais même dans le cas où il vous confirmerait ce que vous vous entêtez à nier, vous le mettriez lui aussi dans le camp de ceux qui n’ont rien compris !
             
            « c’est ahurissant de voir se reproduire cette anerie à l’infini »
             
            Vous devriez protester énergiquement et officiellement auprès de Larousse ! Au bout d’un moment, vous n’avez pas un tout petit doute, non ?
             
            J’en ai vu des bourrins dans ma vie, mais vous êtes vraiment une synthèse !
             


          • olivier cabanel olivier cabanel 22 mai 2016 17:09

            @joletaxi
            je n’ai lu nulle part qu’il vous ait injurié ?



          • joletaxi 22 mai 2016 17:39

            @Ben Schott

            c’est éreintant

            je vous demande depuis le début de me fournir les écritures comptables que la banque enregistre dans son bilan , lors de l’octroi d’un prêt

            si votre seule réponse est

            la banque inscrit à l’actif la créance, et au passif le dépot, alors vous devriez tenter d’acquérir quelques notions de comptabilité

            mais c’est peine perdue, vous êtes nul en compta, ce qui explique que vous n’y compreniez rien


          • joletaxi 22 mai 2016 17:43

            @olivier cabanel

            je n’y connais rien en « patates électriques » mais je puis vous assurer que je sais lire et établir des bilans.

            et continuer à affirmer que la banque crée de la monnaie en créditant un compte de passif est à la limite risible

            sinon, joli temps non ?
            on sent bien l’inévitable canicule hein


          • olivier cabanel olivier cabanel 22 mai 2016 18:08

            @joletaxi
            vous enfoncez les portes ouvertes...je confirme, vous n’avez pas de compétences en matière de patates électriques...mais pour la construction des châteaux en beau sable blond, vous êtes au top.

            mais je me demande pourquoi vous les faites si près des vagues...damned, recommencer, toujours recommencer, en plein syndrome des danaïdes.
             smiley

          • Ben Schott 22 mai 2016 18:15

            @joletaxi
             

            Expliquez au « nul en compta » : qui crée la monnaie ?
             
            Rétablissez la vérité et achevez une bonne fois pour toutes la « légende urbaine » !
             
             smiley
             


          • izarn izarn 23 mai 2016 09:49

            @joletaxi
            Mais si les banques n’étaient la que pour faire circuler l’argent !
            Ce serait le paradis !

            Grand groupe, lequel ?
            Vu la connerie des directeurs financiers depuis 2004...On comprends que vous gardiez le silence.


          • zygzornifle zygzornifle 20 mai 2016 11:25

            tiens on reparle encore des petits copains a Macron ......


            • Jo.Di Jo.Di 20 mai 2016 14:02

               
              J’ai évidement pas lu l’article du bonobobo vert, la diarrhée de liens couper/coller habituelle, mais pour une fois qu’un lien aurait été utile c’est celui de l’image.
               
              Cabane est là au fond du jardin fallait pousser un peu plus dans le trou cette fois !
               
               
               
              « Les germains sauvèrent et transportèrent jusqu’au sein même de l’état féodal l’élément essentiel de la véritable organisation gentilice sous la forme des communautés de marche. »
               
              Engels ’Sur l’histoire des anciens germains’
               
              « Les colons du mondialisme sauvèrent et transportèrent au sein même de l’UE l’élément essentiel de l’hacienda des Séouds, sous la forme du MacDo halal et de la mosquée barbu."
               
              Soros ’Sur l’histoire du grand remplacement’
               


              • Oceane 23 mai 2016 13:41

                @Jo.Di

                Que dit-il « Sur l’histoire du grand remplacement » de la terre qu’il occupe aujourd’hui, rien ?


              • Jean Keim Jean Keim 20 mai 2016 14:13

                Donc si j’ai bien compris le smic sera dorénavant égal au salaire du dirigeant le mieux payé divisé par 20 smiley 


                • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 01:01

                  @Jean Keim
                  intéressante suggestion !

                  pas sur que c’est comme ça que les patrons voyaient la chose.
                   smiley
                  j’aime bien ces retournements de situation.

                • izarn izarn 23 mai 2016 10:08

                  @Jean Keim
                  L’arnaque c’est que le salaire du prolo n’a jamais eu aucun rapport avec le salaire du patronat.
                  Qui a inventé ces proportions ? Des sociologues ?
                  En plus c’est totalement stupide.
                  Le salaire est le produit des luttes syndicales, de la compétivité de l’entreprise, de ses ventes.
                  Bref ça n’a aucun rapport avec ce genre d’argument bon pour les mongoliens.


                • Jean Keim Jean Keim 23 mai 2016 11:11

                  @izarn
                  En fait un salaire est une contrepartie à un temps de vie consacré à accomplir une tâche, donc poser le problème est simple, combien vaut une heures de vie, seulement certains pensent que leur vie vaut beaucoup plus que celles des autres.

                  Une heure de vie n’est pas estimable et toute heure de vie est équivalente, penser le contraire est le fait d’esprits malades et ces derniers sont nombreux.

                • Jo.Di Jo.Di 20 mai 2016 14:18

                   
                  Je parle de la photo du Saint Capitaliste Vert qui illustre l’article
                   
                  Qui met du bio dans l’auge des bonobobo
                   
                  Qui vole le contribuable avec les éoliennes vertes et le photovoltaïque chinois
                   
                  Qui vend le Saint Avoir, la verroterie « équitable durable climatik bio » du snob écolo
                   
                  Qui flatte le mondain du Paristan à Hidalgo, en chiant sur les pauvres qui ont des diesels
                   

                  Qui vend la Prius à 30k€ à bobo le shiteux qui doit sauver son âme de baffreur de l’auge capitaliste, et qui part en Boeing bronzer ses fesses en bonne conscience de dévot.
                   
                  Qui vend le kérosène (bio) au recordman du monde de consommation  : Nicolas
                   
                  Qui vend un Iped (bio) tous les 6 mois à bobo l’écolo ....

                   


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 01:04

                    @Jo.Di
                    en baisse de forme ma petite villi

                    mais toujours passionnant.

                  • Jo.Di Jo.Di 21 mai 2016 21:37

                    @olivier cabanel
                     
                    Bon gâteux alors ... je vais trouver moi même l’image.
                     
                    Bio-capitalisme allégé, comptabilité responsable pour auge durable, climatik bien tempéré, pour sainteté humaniste de la pâtée capital, pieuse et plus scientifique, capitalisme plus épargnant la bio-monaitarisée, mais évidement plus rémunérateur ... Assurant la maintenance du fétichisme dorénavant dévot de la marchandise, enfin converti au boboïsme, sanctifiant ainsi la résignation du ramper dans l’auge du fétichsime de la marchandise.

                    Bonobobio, le ver p... de la Poire du Capital.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 22 mai 2016 18:04

                    @Jo.Di
                    OUF ! vous m’avez fait peur Villi !

                    je ne voyais nulle part apparaître votre mot fétiche « bobo »...mais votre « boboisme » sauve la mise, et votre nouvelle création bien imaginée « bonobobio » est une réussite.
                    le week end vous a fait du bien, 
                    vos neurones vibrionnent à tout va...
                    faites un exercice, lisez votre phrase à haute voix sans jamais reprendre votre souffle, et tenez moi au courant.
                     smiley


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 mai 2016 16:42

                    Bonjour olivier cabanel

                    C’est plus profond... Et c’est plus compliqué, nous sommes face à l’échec humain global !

                    Cette coriace volonté de Hollande de faire passer sa loi de « Libération des élus et des fonctionnaires », sa loi de "Désertion des responsabilités tout en gardant pourtant la structure des Institutions qui accordent les hauts salaires et privilèges à leurs effectifs" ... EST CONFORME A L’IDÉOLOGIE MONDIALISTE DE LA SERVITUDE HUMAINE, les Etats et les gouvernements sont des terroristes et des traîtres de la cause humaine ! 

                    La haute trahison se généralise et ceux que les peuples désignent pour les gouverner se mettent tous au service d’un Empire mondial de l’argent. 

                    Les scientifiques, les intellectuelles, les experts et tous ceux qui croient savoir se valent tous. Aucun d’eux n’a jamais dénoncé cette perfide contradiction : Puisque les universités et les Ecoles Supérieurs ne dispensent aucun module ni aucun cours relevant de la meilleure façon de dévaliser les trésors publics mais d’un autre côté tous les pays du monde sont fiers d’exhiber les listes de plus grande fortunes ... Il y a là la plus grande déraison humaine ! 

                    La science sert à quoi ? Ces lourds diplômés qui s’agenouillent devant les minables et malades Accumulateurs des richesses, ces experts hypocrites qui se mettent au service des politicards corrompus ... Il faudra bien arrêter cette machine de l’anéantissement !!! 

                    Les gens doivent s’indigner et ils doivent s’indigner utilement comme c’est indiqué sur cette page depuyis des années : 

                    VOIR L’APPEL ICI :

                    https://www.facebook.com/groups/548198298553431/?ref=bookmarks 

                    ET REJOIGNEZ !

                    NOUS VOULONS REDÉFINIR L’ORGANISATION HUMAINE, SOCIALE ET POLITIQUE EN Y METTANT LES CONCEPTS, LES PRINCIPES ET LES LOI CONFORMES A LA CONNAISSANCE HUMAINE DU XXIe SIÈCLE : LES IDÉES GRÉCO-LATINES SONT PLUS QU’ARCHAÏQUES ; TOUT AU PLUS ELLES NE POURRONT QUE RECRÉER UNE NOUVELLE  ET INFÂME NOBLESSE... 

                    Comme dirait un autre Africain moins crédule et pas du tout superstitieux comme je le suis :

                    La France va mieux, pas mieux que ce qu’elle aurait du être après 15 siècles de développent, mais mieux que ce qu’elle deviendra fatalement à cause de son orgueil et à cause de son égoïsme ! 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 08:26

                      @Mohammed MADJOUR
                      je crains que ce ne soit pas un problème uniquement français, mais plutôt mondial, qui propose aux citoyens une pseudo démocratie, fondée sur la manipulation, le mensonge, laissant croire à celui-ci qu’il est libre, qu’il choisit la vie qui l’intéresse, alors qu’en réalité, il est quelque part un « esclave volontaire » conditionné à ses prêts, ses obligations, et suivant les uns ou les autres, la chaîne est plus ou moins longue, mais elle est là.

                      merci de votre commentaire.

                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 mai 2016 14:26

                      @olivier cabanel

                      C’est ce que j’ai dit, non ? Seulement les Français comme à leur habitude veulent tout récupérer et agir seulement en leur non ! Au XIII siècle ils avaient récupéré les idées européennes et même américaines pour en faire leur révolution qui a basculé en une gigantesque contre révolution... Ce n’est plus possible aujourd’hui ! 

                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 21 mai 2016 14:31

                      @gorio
                      "...  ce sont les intellectuels, les scientifiques et les experts qui, aujourd’hui, se penchent sur la question et l’analyse.« 


                      Des intellectuels, des scientifiques et des experts qui gardent encore indemne leur esprit de responsabilité face à la monstrueuse corruption généralisée !

                       »Donc qui fera ce travail d’analyse d’après vous ?"

                      Quelle question ? Je l’ai déjà fait à 99 pour cent !


                    • baleti (---.---.121.133) 20 mai 2016 17:42

                      Mondialisation des marchandise « OK »

                      A quand la mondialisation de l’argent « devise unique »
                      On nous parle des salaire des patrons, 
                       ou sont les salaires des banquiers et autre ?
                      Les patrons sont aussi des « victime »

                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 08:21

                        @baleti
                        je dirais plutôt : «  à quand une économie du partage ? 

                        à quand une économie de la solidarité ? 
                        à quand une équité des salaires rapport au travail fourni ?
                         et surtout à quand un peu de sagesse ? »
                         smiley

                      • rimka 21 mai 2016 08:29

                        Banques sans conscience n’est que ruine. 


                        • Algunet 21 mai 2016 09:49

                          Cabanel, vous dites «  Certains prévoient des crises, d’autres les comprennent un peu trop tard, ou décident qu’elle est finie, alors qu’elle ne fait que commencer, telle Christine Lagarde qui, à l’été2007, déclarait « la crise est derrière nous  », (lien) alors qu’elle arrivait, suivie en 2009 parHollande, qui, à son tour affirmait qu’elle était terminée... lien »

                          Elle a raison, la crise est finie au niveau mondial, il a tort au niveau français, la France étant incapable de sortir la tête du seau d’eau !

                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 11:43

                            @Algunet
                            franchement, je ne sais pas, tant les experts (?) se contredisent

                            pour l’un deux, claudio Conti, elle est sur le point d’exploser écrit-il en avril 2015... (et elle ne concerne pas que la France)...ici
                            pour un autre, elle est presque fini, écrit-il en mai 2015... ici
                            pour deux autres experts, augustin Landier, et Agnes Bénassy Quéré, elle pourrait bien durer 20 ans écrivent-ils en novembre 2012... ici
                            etc etc.
                            alors voyez vous, face à vos certitudes, je n’ai que des doutes.
                             smiley

                          • Jelena 21 mai 2016 10:06

                            Selon Petit Manu « les violences faites aux policiers sont insupportables » (les socialos sont des maitres du langage orwellien).
                             
                            Selon Petit Nico, François le Mou et Petit Manu font preuve de faiblesse (comprendre quelqu’un qui s’oppose à un 49.3 mérite une balle dans la tête).
                             
                            Quand à la Marine, toujours présente quand il s’agit de prêter main forte à ses amis UMPS, elle déclare qu’on devrait interdire toutes manifestations.
                             
                            Que c’est beau cette solidarité entre UMPSFN dés que Bruxelles claque des doigts.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 11:44

                              @Jelena
                              pas mieux ! je partage et remercie



                              • JBL1960 JBL1960 21 mai 2016 16:11

                                « Le monde appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt ! »
                                Dixit Coluche

                                Sinon, Un certain Pierre Joseph Proudhon qui en 1848 élabora la théorie du crédit à taux zéro a affirmé « La propriété c’est le vol ».

                                Puis-je simplement rappeler que dans ce Système pyramidal en cas de guerre, un pays n’a pas à rembourser sa « dette ». Mais que celui qui aime la guerre aille donc la faire lui-même, non ?


                                • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 17:40

                                  @ tous

                                  il y a un prolongement français à cette commission trilatérale, ça s’appelle le FAF, (french american fondation) qui s’inscrit dans un programme nommé Youg Leaders...
                                   intéressante de voir qui y est entré...Juppé, en 1981, Hollande en 1996, Macron en 2012, Sarkozy, et plein d’autres à découvrir sur ce lien
                                  merci à Marc Jutier de m’avoir fait passé l’info.
                                  explication

                                  Une grande partie des gens pensent que les banques prêtent l’argent qu’elles ont. C’est faux ! Toute la “complexité” du système ne sert qu’à dissimuler la réalité des choses. Il faudra tôt ou tard s’opposer aux banques, à la finance et à leurs fonctionnements frauduleux, à ce système totalement mafieux. Tous les termes et les mécanismes qu’elles emploient ne sont que tromperies et fourberies. Maic c’est en réalité très simple !

                                  Lorsque nous déposons notre argent sur nos comptes en banques, objectivement nous devrions être sereins, puisqu’il devrait y être en sécurité. Il n’en est rien ! La banque, une fois notre argent sur ses comptes, fait tout ce qu’elle veut avec, sans jamais nous en tenir informé. Cela revient donc à consentir un prêt à notre banque, ni plus, ni moins. Celle-ci nous paie-t-elle des intérêts sur le prêt que nous lui accordons ? Non ! Encore pire, alors que les banques devraient nous payer pour que nous mettions à leur disposition notre argent, celles-ci nous facturent des frais de tenue de compte, des frais pour que nous puissions disposer de notre argent pour les paiements, cartes bleues, virements, etc.


                                  • chantecler chantecler 21 mai 2016 19:53

                                    @olivier cabanel
                                    Evidemment !
                                    Très bon article .


                                  • vigneron 21 mai 2016 20:10

                                    @olivier cabanel
                                    Félicitations, c’est beau d’arriver à cet âge pour enfin comprendre qu’un compte débiteur à la banque signifie que vous lui devez des roros et un compte créditeur qu’elle vous doit des roros, et donc dans le premier cas que vous êtes à l’actif de son bilan (en fait plutôt dans le hors-bilan mais bon faisons simple...) et dans le second au passif. Vieux motard que j’aimais.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 22:06

                                    @vigneron
                                    ah reuh ah reuh

                                     smiley

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 22:07

                                    @chantecler
                                    oui, et si on ouvre le lien, l’explication est limpide.

                                    merci et à +

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 06:39

                                    @chantecler
                                    merci ! c’est sympa !!


                                  • joletaxi 23 mai 2016 14:13

                                    @olivier cabanel

                                    c’est qui ce Julie ?
                                    il est fou ou quoi ?
                                    tout le monde sait bien que les banques créent l’argent ex nihilo non ?
                                    juste une petite écriture, facile, simple, .... mais secrète

                                    et oui, votre extrait de compte n’est rien d’autre qu’un papier qui vaut acceptation par la banque que vous utilisiez son compte financier pour vos opérations à concurrence du montant stipulé, ou que vous pouvez être remboursé du montant( enfin, faudra les prévenir hein, ils aiment pas trop)


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 17:34

                                    @joletaxi
                                    ça devait arriver, mon petit jo, à force de voir des enclumes partout, le marteau vous a touché, et l’incohérence de votre commentaire m’inquiète...

                                    essayez l’eau froide.
                                     smiley

                                  • joletaxi 23 mai 2016 17:43

                                    @olivier cabanel

                                    je ne vous donnerai pas de conseils, cela ne sert d’ailleurs à rien, mais vous intervenez ici dans un domaine où votre ignorance est encore plus crasse que d’habitude, aussi abstenez vous, et profitez du spectacle


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 19:06

                                    @joletaxi
                                    le seul spectacle que je vois, c’est celui d’un homme à la dérive, qui reconnaissant qu’il n’a aucune compétence en matière d’économie et de finances, s’autorise à porter un jugement dans ces mêmes matières...

                                    vous étiez déjà pas au top en matière de sable et de châteaux... mais là, vous passez une nouvelle étape.
                                     smiley

                                  • vigneron 21 mai 2016 18:44

                                    On s’incline devant la pureté de sources comme Dean Henderson...

                                    deanhenderson.wordpress.com is no longer available.



                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 19:14

                                      @vigneron
                                      oui ? et ?....

                                      vous devriez développer au lieu de laisser planer des doutes...
                                      un peu facile, non ?
                                       smiley

                                    • vigneron 21 mai 2016 19:40

                                      @olivier cabanel
                                      Je ne vois aucun doute planer après lecture de la sinistre daube produite par votre source, dont vous avez opportunément omis de nous linker vers le cloaque originel.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2016 22:04

                                      @vigneron
                                       smiley



                                      • joletaxi 22 mai 2016 16:20

                                        @ecophilopat

                                        bien que cela ne serve à rien, je vais encore une fois vous expliquer où se trouve la faille dans la démonstration
                                        les crédits font les dépôts

                                        dans votre dernier lien, l’auteur écrit

                                        La double inscription simultanée d’un même montant à l’actif et au passif du bilan de la
                                        banque constitue donc l’acte par lequel elle crée de la monnaie.

                                        ce mécanisme est illustré par un petit tableau, où l’on voit inscrit à l’actif la créance représentant l’octroi du prêt, et au passif la même somme sous la rubrique depot à vue

                                        si vous avez une élémentaire notion de comptabilité vous savez qu’il n’y a au passif d’un bilan, aucun fond disponible, rien que ce que la société doit
                                        il est donc absolument impossible de disposer de fonds au passif d’un bilan

                                        un peu plus loin, l’auteur examine la situation dans le bilan de la société empruntrice et il écrit bien la somme empruntée à l’actif, à son compte financier, et la dette envers la banque au passif

                                        or, le compte financier bancaire de l’entreprise n’est rien d’autre que l’inscription de la créance qu’elle détient contre la banque, sur le compte financier de la banque, et qu’elle peut employer dans les limites des montants inscrits, raison pour laquelle, cette rubrique des comptes financiers s’appelle, actifs circulants

                                        et en prélevant des fonds sur ce compte, elle les prélève de fait sur le compte financier de la banque, qui a bien du alimenter ce compte

                                        lorsque la banque inscrit la somme du prêt au passif, dans les comptes de tiers, elle inscrit en fait sa dette envers l’emprunteur, dette qu’elle va ensuite apurer en créditant sur son compte financier , la somme

                                        je ne comprends pas comment on peut encore écrire que le fait d’inscrire la somme empruntée au passif ,permet de disposer de la somme ?
                                        la créance est un actif, qui a une valeur faciale, comme le paquet de fixes chaussettes que la banque achèterait.Si elle ne paie pas son achat au comptant, elle va créditer le compte fournisseur au passif de la somme due, tiens juste en dessous des comptes tiers où s’inscrit l’emprunt
                                        essayez toujours de payer quoi que ce soit à partir d’un compte fournisseurs

                                        bref, à moins quevous ne fournissiez les écritures comptables qui permettent de créer ex nihilo, une somme pouvant être transférée, ou utilisée en paiement, dans un bilan, je continuerai à être « crétin » du moins pour quelques ignares en finances


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 mai 2016 17:14

                                        @joletaxi
                                        finalement, vous avez plus de compétences en matière de châteaux de sable qu’en économie.

                                         smiley

                                      • ecophilopat 22 mai 2016 21:59

                                        @joletaxi

                                        Ce n’est pas à moi qu’il faut vous adresser mais au différents auteurs des liens que je vous ai fournis.
                                        .
                                        L’un des auteurs du dernier lien que vous cité se nomme Guy Caire, Professeur émérite d’économie - Université Paris X - Nanterre. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, D.E.S de philosophie, docteur es sciences économiques, agrégé des Facultés de droit.
                                        .
                                        C’est idiot mais j’ai plus confiance dans ces écrits que dans les vôtres, et c’est peut-être un gars sympa qui vous fournira toutes les écritures comptables que vous voulez.


                                      • joletaxi 22 mai 2016 22:20

                                        @ecophilopa

                                        je vous ai expliqué pourquoi l’argumentation décrite dans ce lien ne tient pas la route une seconde

                                        j’avais en son temps réagi à un article sur le sujet, ou ,en continu, on me répétait l’argument d’autorité , des gens bardés de diplomes etc

                                        mais jamais personne n’a pu me montrer où dans un bilan, l’octroi d’un prêt crée la monnaie, et je constate exactement la même chose ici

                                        maintenant si vous ne prenez pas la peine de faire l’effort d’apprendre quelques rudiments de comptabilité, ne discutons plus


                                      • joletaxi 22 mai 2016 22:41

                                        @olivier cabanel

                                        oh Mage, je n’ai aucune prétention à prétendre y connaître quoi que ce soit en économie, et si j’avais ces connaissances je serais très riche
                                        d’autre part, le niveau d’incompétence des économistes est abyssal, il n’y qu’a voir à quel point ils sont incapables non seulement de prévoir quoi que ce soit, mais en plus ils ne sont pas foutus de s’accorder sur les causes des catastrophes qu’ils ont le plus souvent créées , ou aggravées.

                                        Ici, il s’agit d’une controverse purement technique
                                        montrer où dans un bilan, on effectue les écritures qui créent la monnaie lors de l’octroi d’un prêt, et je ne suis pas près de les voir

                                        Ce qui me préoccupe dans cette histoire, ce n’est pas de convaincre, c’est de comprendre qui a intérêt à promouvoir cette « légende urbaine »


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 06:38

                                        @joletaxi
                                        mon petit jo...

                                        n’y-a-t-il pas une légère contradiction a affirmer au sujet des économistes « ils sont incapables non seulement de prévoir quoi que ce soit, et infoutus de s’accorder sur les causes des catastrophes qu’ils ont le plus souvent créées ou aggravées »...et de reconnaître « n’avoir aucune prétention à prétendre y connaitre quoi que ce soit en économie » ?
                                        je vous pose la question, mon petit jo... ce qui me remet en mémoire cette jolie réflexion audiardesque : « c’est curieux chez les marins, ce besoin de faire des phrases »...
                                         smiley


                                      • Ben Schott 23 mai 2016 06:47

                                        @joletaxi
                                         

                                        On ne peut pas à la fois n’avoir « aucune prétention à prétendre y connaître quoi que ce soit en économie » (sic), et avoir celle de juger du « niveau d’incompétence des économistes ».
                                         
                                        « Ce qui me préoccupe dans cette histoire, ce n’est pas de convaincre »
                                         
                                        Et pour cause, vous en êtes parfaitement incapable. Ce que je trouve fascinant chez vous, ce n’est pas tant votre bêtise que votre manque total d’amour-propre.
                                         


                                      • Ben Schott 23 mai 2016 06:50

                                        @olivier cabanel
                                         

                                        Vous avez été plus rapide que moi à rédiger votre commentaire !
                                         
                                         smiley
                                         


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 10:12

                                        @Ben Schott
                                        désolé !

                                         smiley... et bravo pour vos interventions...

                                      • joletaxi 23 mai 2016 10:49

                                        @olivier cabanel

                                        décidément, vous avez du mal à comprendre ce que vous lisez, notez que sur tous les sujets ,c’est devenu flagrant

                                        vous voulez une explication de texte ?


                                      • Ben Schott 23 mai 2016 11:58

                                        @joletaxi
                                         

                                        « vous voulez une explication de texte ? »
                                         
                                        Oui, volontiers.
                                         
                                        Tiens, un témoignage posthume d’un ex-membre du Conseil général de la Banque de France, Bernard Maris. Attention, joletaxi, « c’est très difficile à comprendre » prévient-il !
                                         


                                      • joletaxi 23 mai 2016 14:03

                                        @Ben Schott

                                        blablabla

                                        vous êtes incapable de me montrer où dans le bilan se crée la monnaie ex nihilo, et toute votre gesticulation et vos insultes n’y changeront rien


                                      • Ben Schott 23 mai 2016 15:41

                                        @joletaxi
                                         

                                        Le blabla, c’est pas moi, c’est un ex-conseiller de la Banque de France !
                                         
                                        Oseriez-vous dire qu’il a tort et que vous avez raison ?

                                        Je sais que vous en êtes capable, mais je veux voir jusqu’où vous irez (vous êtes fascinant, je n’ai jamais rencontré de ma vie des gens aussi stupides et bornés – de plus de sept ans – que vous !).
                                         




                                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 mai 2016 17:36

                                        @joletaxi
                                        je ne vais pas vous demander l’impossible...

                                         smiley

                                      • ecophilopat 23 mai 2016 08:51

                                        @Joletaxi

                                        https://www.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/banque_de_france/publications/l_eco_en _bref/l-eco-en-bref-Qui-cree-la-monnaie.pdf

                                        Extrait du lien ci-dessus

                                        Ces jeux d’écriture sont à l’origine même de la création monétaire, et plus concrètement de la création de monnaie scripturale. L’octroi d’un crédit à un agent économique (par exemple un particulier ou une entreprise) par une banque commerciale se traduit en effet immédiatement par un dépôt sur le compte de cet agent égal au montant du crédit accordé : on dit ainsi que « les crédits font les dépôts ». Cette monnaie peut ensuite être convertie en monnaie fiduciaire par simple retrait au guichet d’une banque commerciale. En définitive, ce sont bien les banques commerciales qui, par le biais du crédit accordé à des agents économiques, « créent » la monnaie.
                                        .
                                        Par un simple jeu d’écriture, un crédit devient immédiatement un dépôt,et cette écriture comptable vient gonfler la monnaie en circulation dans l’économie. C’est le besoin de financement des agents économiques qui est à la source de la création monétaire ; cette dernière accompagne ainsi l’activité économique. Les crédits sont donc la source directe des dépôts, et non le contraire.

                                        .
                                        Je crois que vous faites semblant de ne pas comprendre, les lignes d’écritures que vous réclamez ne sont qu’un détail technique sans importance, c’est le principe lui-même qui est important. La banque ne puise pas dans les dépôts pour accorder un prêt, donc dans une masse d’argent déjà existant, mais elle créée bien la somme prêtée (avec certaines limites je vous l’accorde) et cette monnaie qu’elle créer elle vous la vend. Cette monnaie créée sera ensuite détruite, ou pas, en fonction des besoins de la politique monétaire décidé par la Banque Centrale. Par contre la banque se sera enrichie du montant de vos intérêts.
                                        .
                                        Je pense que vous avez déjà compris tout cela, mais vous avez à un moment donné adopté une posture qui vous empêche de l’admettre.


                                        • joletaxi 23 mai 2016 10:02

                                          @ecophilopat

                                          on tourne en rond, mais après tout, on est sur vomigorax

                                          vous ne cessez de répéter que par un simple jeu d’écritures blablabla
                                          mais vous vous gardez bien de donner le simple jeu d’écriture

                                           les lignes d’écritures que vous réclamez ne sont qu’un détail technique sans importance,

                                          vraiment ?

                                          je vais dire cela aux commissaires aux comptes des sociétés

                                          comme il s ’agit d’un détail technique, sans importance, vous n’aurez aucun mal à nous fournir les détails non ?

                                          mais vous me suggérez une piste intéressante, du pourquoi

                                          car ce qui me sidère, c’est que pas une banque n’a levé l’ambiguité, ce qui serait facile

                                          La banque ne puise pas dans les dépôts pour accorder un prêt,

                                          ben si justement

                                          et je crois que si Mme Michu, qui croit dur comme fer, que son extrait de compte lui assure que son argent est bien au chaud dans un coffre à la banque,savait qu’en réalité, ce n’est qu’un bout de papier, qui n’a de valeur que si la banque l’honore, elle se précipiterait au guichet pour retirer des billets.

                                          allez concentrez vous

                                          je reprends
                                          Mme Michu signe au bas d’un papier contrat de prêt
                                          la banque inscrit donc à l’actif la créance
                                          créances à terme
                                               Mme Michu 1000 euros
                                           ------------------------------------- à comptes tiers, dettes à moins de 3 mois
                                                                                   Mme Michu 1000 euros
                                          et puis ?
                                          car jusque là Mme Michu n’a pas encore vu la couleur de l’argent (fiduciaire ou scriptural, ce qui n’a aucune importance)

                                          j’attends la suite avec intérêts(normal quand on parle de banque)


                                        • Ben Schott 23 mai 2016 10:33

                                          @joletaxi
                                           

                                          Madame Michu, elle, est capable de comprendre ça.
                                           


                                        • joletaxi 23 mai 2016 10:44

                                          @Ben Schott

                                          cela devient n’importe quoi

                                          toutes les sociétés commerciales, financières de patrimoine, toutes doivent se conformer au plan comptable normalisé

                                          ,http://www.plancomptable.com/

                                          point barre

                                          mais sinon, des idées sur la suite ,des écritures pour que Mme Michu puisse acheter sa super cocotte minute ?


                                        • Ben Schott 23 mai 2016 11:00

                                          @joletaxi
                                           

                                          Et alors ? Il n’y a que vous qui prétendiez que la banque suivrait un autre plan comptable !
                                           
                                          Les crédits (pour l’essentiel de la création monétaire) sont inscrits à l’actif de la banque. Point barre.
                                           
                                          Oui, un tel entêtement, ça devient n’importe quoi. Je vous ai déjà dit que le mieux serait que vous en parliez à votre banquier, vous saurez à quoi vous en tenir et vous arrêterez de vous ridiculiser. Enfin.
                                           

                                           


                                        • joletaxi 23 mai 2016 13:59

                                          @Ben Schott

                                          ben vous m’avez donné un lien vers un de vos sites « sachant » et c’est marrant car dans le schéma comptable affiché, il n’y a même pas de comptes financiers ?

                                          pour une banque c’est ballot hein ?


                                        • Ben Schott 23 mai 2016 15:49

                                          @joletaxi
                                           

                                          Sur ce site « sachant », il y a la possibilité de laisser un commentaire. Dites-leur donc que ce sont des ignares et expliquez-leur comment ça se marche.

                                           
                                          Vous ne doutez vraiment de rien, vous ! smiley
                                           


                                        • izarn izarn 23 mai 2016 09:19

                                          Il faut quand meme etre un peu logique. Quand on affirme que la crise n’est pas terminée, il ne faut pas faire croire que désormais la richesse coule à flot vers le Capital. L’argent oui, mais ce sont des billets de papier chiotte pour faire illusion.
                                          Des analyses montrent qu’à la suite des années Reagan, après la chute de l’URSS, on assiste à une dérégulation programmée, destinée à booster la finance spéculative, pour contrer la perte de profit de l’industrie par rapport aux années 50-60. (Cf Karl Marx) Cela a pour but de faire croire que la globalisation « mondialisation » va désormais enrichir la planète.
                                          Ce qui était tout à fait faux. Illusion de la société du spectacle. La production industrielle s’est délocalisée en Chine (La fameuse division du travail) pour profiter de la manne bon marché de la main d’oeuvre. Et redonner du profit aux capitalistes.
                                          Ce qui a acceléré la désindustrialisation de l’Occident. Chomage, camouflé par des petits boulots aux USA. Comme dit Delamarche, un ingénieur y devient barman. On n’arrete pas le progrès !
                                          Le succès de Donald Trump n’est pas étranger à cette paupérisation galopante.
                                          La Fed continue les QE, pour racheter des actifs pourris, c’est à dire perdant sur les marchés.
                                          La Fed est obligée de maintenir des taux bas, pour ne pas ruiner en interet l’état fédéral dont la dette atteint 20 000 milliards $. Mais aussi pour favoriser la spéculation boursière SEULE SOURCE de revenu des USA.
                                          Marché qui doit a tout prix rester haut, pour valider la pseudo richesse de la société du spectacle.
                                          C’est cette richesse de pacotille, qui fait rever les gauchistes naifs et niais, à la limite vendeurs d’espoirs mensongers.
                                          L’UE bien sur suit le meme processus, en pire, car elle ne controle meme pas sa BCE, si ses armées, ni ses interets immédiats.
                                          Le résulat est la montée dite « d’extreme droite », comme en Autriche, et en France.
                                          L’Autriche ne fait pas partie de l’OTAN et est neutre. Comme l’était presque la France sous de Gaulle....D’ou probablement la moindre intox sur les citoyens produite par les Gladio et autres officines de l’OTAN. Inutile d’aller chercher la Trilatérale, chère aux faux « complotistes. » Avec ça on explique rien.
                                          Ma conclusion, c’est qu’il ne s’agit pas d’une « montée d’extreme droite » qualifiée par les cons de fachistes, mais un retour patriotique, volonté de souveraineté des peuples. Ce qui veut dire retour à la liberté démocratique. Complètement l’inverse !
                                          Ou sont les fachos ? A Bruxelles !
                                          Jadis, nous français on disait de l’Europe :
                                          CONTRE NOUS, DE LA TYRANNIE !

                                          Conclusion : La Révolution française était d’extrème droite, si on la compare avec le « droitdel’hommismemariagepourtous » des empaffés que vous avez élus, et que vous allez réélire.
                                          Préparez la vaseline...Décidement vous aimez ça...
                                          Finalement je comprends « le mariagepourtous »...
                                          Ca devait se terminer ainsi :
                                          Sodome et Gomorrhe


                                          • joletaxi 23 mai 2016 10:57

                                            @izarn

                                            Comme dit Delamarche, un ingénieur y devient barman. On n’arrete pas le progrès !

                                            je me demande d’où vient cette rumeur, aux USA, que le rachat par les sociétés de leurs actions posent un problème ?
                                            certains disent que c’est pour pouvoir présenter aux postulants des conditions plus favorables, par l’octroi de stokoptions, la BM ne suffisant plus ?

                                            où est la vérité ?

                                            et la délocalisation, quelle horreur

                                            des millions de chinois qui crevaient de faim peuvent même acheter une bagnoles.
                                            faut vraiment faire cesser ce scandale

                                            et acheter local bien entendu

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès