• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment avoir des banques enfin au service de l’économie et de (...)

Comment avoir des banques enfin au service de l’économie et de l’emploi, au lieu d’être au service de la spéculation et de la prédation ?

La campagne présidentielle a été décevante car n’ayant pas traité tout un ensemble de points. Notamment concernant la réforme des banques et du crédit. A cause des médias squattés par les multiples casseroles judiciaires et éthiques de Fillon (qui ont néanmoins permis de mettre au grand jour son incroyable cupidité). A cause des partis n’aimant pas parler des sujets trop compliqués. A cause des médias n’ayant pas posé toutes les questions attendues. Et si un miracle citoyen intervenait pour revivifier le débat national ?

Ayant pour ma part échoué à insérer la réforme des banques et du crédit dans le programme d’Emmanuel Macron et dans celui des autres candidats, j’annonce ici que je suis disposé à ne plus assumer la tâche de porte parole de VLC (Vaincre Le Chômage, collectif électoral des chômeurs, des précaires et des victimes de l’administration) pendant toute la durée des élections présidentielles et législatives. Il appartient à qui le souhaitera de lancer une procédure collective publique via Agoravox pour me remplacer temporairement ou définitivement.

 

Face à l’incroyable absence des propositions VLC d’encadrement des banques et des taux variables dans le programme de la totalité des autres candidats, les votes blanc, nul ou l’abstention ont maintenant leur légitimité.

 

Face aux nombreux dangers que court le pays, je préfère, à titre personnelle, une attitude plus constructive en votant et en faisant campagne pour le candidat dont je m’estime le plus proche sur le plan philosophique et économique, à savoir Emmanuel Macron. Le meeting du 17 Avril à Bercy a renforcé mon intuition pour la transformer en conviction. C’est la deuxième raison de ma mise en retrait du collectif des chômeurs et précaires.

 

Le très court texte simplifié que j’avais proposé en vain (comme les autres propositions temporairement orphelines de VLC) peut être repris par tous candidats aux législatives qui le souhaitent (y compris repris par… moi-même !).

 

La crise de 2008 a été la plus terrible depuis 1930. J’en connais les racines toxiques et les causes aggravantes avec leurs mécanismes spéculatifs suicidaires.

J’ai bien entendu et parfaitement compris le message sur les banques, la finance, la spéculation et les crédits à taux variables abusifs qui ont affaibli notre conomie.

L’ordre doit être rétabli dans la haute finance pour moins d’activités spéculatives et plus de soutien à l’économie réelle.

Les banques, la spéculation et les taux variables doivent être régulées au profit de la recherche, de la création de vraies richesses et de vrais emplois. Une table ronde sera mise en place avec tous les partenaires.

Les banques publiques ou privées deviendront des services publics privatisés ou non, avec cahier des charges éthique et une mission de soutien au développement économique et à l’emploi.

Ce sera l’une de mes tâches une fois élu. Si je me présente, c’est notamment pour cela ! Grâce à votre vote, grâce à votre soutien, la révolution financière sera en marche !

 

Je vous invite donc à débattre sérieusement de ce court texte et à l'approfondir au niveau concret dans chacun de vos partis respectifs (notamment concernant la table ronde rassemblant des banques, des communes et des usagers, censée se transformer en outil de travail collectif pour percer les actuels verrouillages politiques).

Dans l’espoir qu’il y ait enfin un vrai, grand et fructueux débat national à ce sujet, recevez mes respectueuses salutations.

Documents joints à cet article

Comment avoir des banques enfin au service de l'économie et de l'emploi, au lieu d'être au service de la spéculation et de la prédation ?

Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • jaja jaja 18 avril 12:49

    Le seul débat raisonnable concernant l’avenir des banques c’est leur socialisation, sans aucune exception, sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires qui les possèdent... Appropriation collective d’un service devenu public, sous le contrôle des travailleurs et au service de la population donnant à la société le monopole du Crédit... Ce qui permettra d’annuler la dette tout en étant maîtres de notre financement...

    Cette socialisation de toutes les banques est dans le programme de Philippe Poutou et il est donc faux de dire que tous les candidats ne se préoccupent pas de cette question....

    Par ailleurs faire tout un pataquès sur les banques pour finir par appeler à voter pour le banquier Macron, inspirateur de l’immonde loi Travail est fort de café ! Ou inconscience pure !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 avril 13:06
      Moralité :
      Supprimons le « salariat » et intégrons solidairement « l’actionnariat » !

      1)
      Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent.
      http://www.sincerites.org/2017/02/des-peuples-socio-economiquement-incompetents-ne-peuvent-elire-qu-un-personnel-politique-socio-economiquement-incompetent.html
      2)
      En 20 ans, les Français(es) pourraient détenir 51 % du capital social des entreprises du CAC 40, banques incluses
      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/en-20-ans-les-francais-es-191020

      3)
      Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées par l’Épargne.
      http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html​

    • julius 1ER 18 avril 16:29

      @jaja


      bien sûr Jaja ..100% d’accord !!!
      Nationalisation des banques ... c’est ce qui aurait dû être fait lors de la crise financière de 2007/8 

      mais pas à façon de Assholineau avec prise de participation (quelle blague) !!
      mais expropriation sans condition, sans indemnité de vraies nationalisations !!!!

    • Alren Alren 18 avril 18:29

      @jaja

      Il y a plus simple que de nationaliser les banques privées, c’est de créer une banque publique de dépôts et de financement de l’investissement réel.

      Et attendre tranquillement que les citoyens y transfèrent leurs salaires, surtout si les frais bancaires sont réduits à prix coûtants et que les prêts consentis par les autres banques aux particuliers et petites entreprises sont rachetées sans pénalités.

      La simple menace que les particuliers retirent leurs avoirs, compte-courant et épargne, suffira à amener les banques actuelles à résipiscence et tout accepter.


    • Alren Alren 18 avril 18:32

      @Alren

      J’ajoute pour l’auteur de l’article que c’est dans le programme de la France insoumise, la création d’une vraie banque d’investissement.

      Et que bien entendu, ce n’est pas dans le programme de l’ancien employé de la banque Rothschild !!!


    • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 19:25

      @Alren
      J’aime bien cette idée de concurrence en faveur des usagers.
      Encore faut-il un minimum de Colbertisme gouvernemental (qui n’est pas du tout à la mode) et un minimum de fermeté de la France vis-à-vis de l’actuelle politique majoritaire à Bruxelles.
      .
      Un décret issu d’une « table ronde » de consultation avec TOUS les partenaires (banques, usagers, Etat, collectivités territoriales), pourrait également orienter les banques vers plus de vertue et nous permettrait d’envoyer un joli bras d’honneur à Bruxelles (sans être obligé de quitter les institutions européennes).
      A+
      Cordialement.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 avril 20:47

      @Alren
      « Il y a plus simple que de nationaliser les banques privées »

      Il existe plus simple encore, pour les « démunis » : épargner collectivement pour acheter des actions de ces banques jusqu’à en détenir la majorité absolue (51 %) du capital social et continuer de les gérer dans le cadre de l’économie de marché.

      Moralité :
      Supprimons le « salariat » et intégrons solidairement « l’actionnariat » !

      1)
      Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent.
      http://www.sincerites.org/2017/02/des-peuples-socio-economiquement-incompetents-ne-peuvent-elire-qu-un-personnel-politique-socio-economiquement-incompetent.html
      2)
      En 20 ans, les Français(es) pourraient détenir 51 % du capital social des entreprises du CAC 40, banques incluses
      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/en-20-ans-les-francais-es-191020

      3)
      Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financées par l’Épargne.
      http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html​


    • Le421 Le421 19 avril 09:04

      @REMY Ronald
      un minimum de fermeté de la France vis-à-vis de l’actuelle politique majoritaire à Bruxelles.

      Visiblement, vous ne connaissez pas Mélenchon, le candidat de La France Insoumise.

      Vous vous êtes limité à Droite, Marine Le Pen, Droite et Centre, François Fillon et Gauche, Emmanuel Macron. Comme disent certains...
      Alzheimer, Autisme, Sénilité précoce ?
      Attention, ça joue des tours !!  smiley


    • Zolko Zolko 18 avril 13:16

      La réponse à la question du titre est facile : avec la taxe Tobin, une taxe sur les transactions financières. En effet, une telle taxe, très faible – de l’ordre de 0.1% – est invisible par les transactions financières ayant pour objet une transaction matérielle aussi, puisque dans celle-ci il y a déjà d’autres taxes – comme la TVA par exemple – bien plus importants. Par contre, une telle taxe rend les transactions financières pures non-rentables si le bénéfice est inférieur à cette taxe, et supprimera dans les faits la spéculation à très haute fréquence – HFT, High Frequency Trading.
       
      Mr. Tobin avait destiné cette taxe à combattre la spéculation monétaire à-la Georges Soros, mais est tout-à-fait bien adapté à combattre la spéculation boursière improductive : si vous achetez et gardez un titre pendant 1 mois et que vous faites un bénéfice de 10%, alors les 0.1% de cette taxe ne vous gêneront pas, mais si vous achetez et vendez un titre en 1s mille fois par jour, avec des marges de 0.01%, alors la taxe de 0.1% vous fera très mal.
       
      Cerise sur le gâteau, cette taxe peut aussi servir à combattre l’optimisation fiscale dans les paradis fiscaux : pour cela, il suffit de relever le taux infime de 0.1% à un taux dissuasif de 30% quant la transaction financière se fait avec un partenaire situé dans un paradis fiscal.


      • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 15:54

        @Zolko
        Bonjour.
        La taxe dite « Tobin » a effectivement une influence sur les micro ventes automatisées par ordinateur. C’est mieux que rien.
        Mais, objectivement, la spéculation continue à faire rage. Jusqu’à 95% des activités de certaines banques (dont le législateur, s’il n’est pas corrompu jusqu’à la moelle, devrait retirer l’agrément bancaire).
        .
        L’argent à prendre se trouve dans les flux spéculatifs et non dans les poches des contribuables qui en ont marre d’être pressurés. Mais les fonds de pensions de nos retraités sont alimentés par cette spéculation et sont de facto complices (il n’y a pas que les délinquants en col blanc)
        .
        Re-cerise sur le gâteau, la haute finance spéculative adore (comme Poutine) tout ce qui peut diviser les européens. Résultat, les « Frexit » semblent devenir autant majoritaire que le sont devenus les « Brexit ». La horde des « nouveaux Atilas » (les spéculateurs sans foi ni loi) va bientôt pouvoir piller l’Europe et le Monde en toute liberté. Surtout après la complicité du parti d’Obama-Clinton et du parti de Trump.
        .
        Après la présidentielle, un travail de titan attend donc les progressistes de tous partis...
        ... s’ils arrivent à passer le filtre des élections législatives.
        Certains masques pourraient d’ailleurs tomber à cette occasion et décevoir les plus naïfs d’entre nous (y compris moi-même).
        A+
        cordialement.


      • Zolko Zolko 18 avril 17:24

        @REMY Ronald : « Après la présidentielle, un travail de titan attend donc les progressistes de tous partis »
         
        et les pas-progressistes, ils feront quoi ? Et d’ailleurs, qui définit qui est progressiste, qui est conservateur, qui est suicidaire (certains pensent que les progressistes auto-proclamés vont nous conduire dans le précipice, sans le savoir) ?
         
        « La taxe dite « Tobin » a effectivement une influence sur les micro ventes automatisées par ordinateur »
         
        sacré « influence », oui : ça les supprimera carrément. Et fera s’écrouler les bourses.
         
        « les fonds de pensions de nos retraités sont alimentés par cette spéculation et sont de facto complices »
         
        bien d’accord : c’est pour ça que les banques avaient été sauvées en 2008, pour sauver les assurances-vie des retraités.


      • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 17:56

        @Zolko
        « et les pas-progressistes, ils feront quoi ? Et d’ailleurs, qui définit qui est progressiste, qui est conservateur ? »
        Vous avez tout à fait raison, la situation sera souvent cornélienne voire pire, avec des saboteurs en embuscade tout le long des processus d’élaboration et de vote des lois.
        .
        L’Assemblée Nationale risque fort d’être dissoute à mi-mandat voire même avant, car peut-être complètement divisée et bloquée. Une poignée de nouveaux députés dévoués face à une meute hurlante et chahutante... J’en cauchemarde déjà.


      • Tall Tall 18 avril 13:37

        Macron pour lutter contre le banksterisme ?


         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley 


        • scorpion scorpion 18 avril 14:05

          @Tall
          Excellent, moi aussi je me suis pissé dessus de rire en lisant cet article .... Merci à l’auteur qui a énormément d’humour ou qui est carrément con !


        • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 16:25

          @scorpion
          Pas « OU » mais plutôt « ET », car oui,
          con de trop m’investir (au lieu de penser à autres choses, comme la plupart des français normaux), on me l’a dit souvent. Très très souvent. Mais cela n’empêche pas d’avoir AUSSI de l’humour en même temps. La preuve ? Je trouve le choix photo de @Tall super.


        • Le421 Le421 19 avril 09:11

          @scorpion
          Con ? Non, je ne pense pas.
          Une bonne dose de naïveté doublée d’un refus d’investigation, probablement.
          Personne n’a traité le cas des banques dans son programme...

          Ben voyons.


        • REMY Ronald REMY Ronald 19 avril 14:48

          @Le421
          Bonjour.
          Je suis à la recherche de tout programme officiel, de l’extrême droite à l’extrême gauche, ayant parlé du rétablissement des décisions de justice ayant condamné les banques voyous à rembourser 18 milliards d’intérêts abusifs aux 270 communes ayant eu le courage de leur faire un procès. Remboursement bloqué, je vous le rappelle par un président de gauche (qui s’était pourtant engagé à ne pas intervenir dans le travail de la justice), un gouvernement de gauche et un parlement de gauche (vous avez les dates dans ce texte et dans les précédents). Remboursement bloqué malgré l’avis du Conseil Constitutionnel. 8.000 communes pourraient ensuite réclamer à leur tour le remboursement de l’arnaque globale dépassant les 300 milliards. Silence politique général. Curieux non ? Heureusement qu’il y a une action auprès de la cour de justice européenne que certains voudraient voir disparaître...
          .
          Je suis également à la recherche de l’interdiction absolue de spéculer sur les produits dérivés (comme par hasard hors bilan des banques françaises, dont le montant dépasse 3 à 11 fois le PIB de la France, et en Allemagne 60 fois le PIB allemand !!!). Cette spéculation représente une énorme pyramide de type « Ponzi » dont les partis et les médias refusent de parler, mais qui va ---mathématiquement, de facto--- nous exploser à la tête d’ici un an ou deux. les conséquences annoncées par quelques économistes internationaux sérieux seront bien plus graves que la grande crise dite des « subprimes » de 2007.
          .
          Je suis à la recherche de l’encadrement PRECIS des taux variables qui ont été à la source de la précédente crise et qui saignent encore aujourd’hui nos collectivités territoriales (donc les CONtribuables amorphes, inertes, zombifiées par les médias et les partis politiques complices.
          .
          Je suis à la recherche de la pénalisation ---non pas du canabis à la mode pour endormir et abrutir les peuples au grand profit des gangsters et banksters blanchissant l’argent--- mais de la pénalisation, avec prison ferme pour les délinquants en col blanc pris en flagrant délit de tromperie, de fraude et autres actions bancaires contraires à la loi.
          .
          On peut obtenir le nettoyage des écuries d’augias de l’actuel système bancaire (dérégulée par une classe politique et médiatique aveugle ou largement corrompue), sans systématiquement voter pour le collectivisme et la nationalisation systématique de toutes les banques.
          .
          Voter des lois et les faire appliquer, ne veut pas dire sombrer dans le gauchisme qui a démontré sa sanglante incompétence historique. Voter des lois et les faire appliquer, cela veut dire être des citoyens républicains responsables, de droite ou de gauche.
          .
          Quand se mettra en marche cette future vaste légion de citoyens en colère ?
          (un autre type de marche que celle actuellement proposée par d’habiles boites de com).
          Pour l’instant, je ne vois que de multiples clans de gaulois braillards, divisés, bordeliques, manipulés et arnaqués depuis des décennies. Hélas, mon âge avancé, la fatigue, le manque de moyens matériels et financiers desservent mon action. Qui prendra le relai de ce combat unitaire trans-partis dans chaque région, dans chaque ville, dans chaque quartier ?
          .
          NB / Mes excuses. Avec ma passion, j’ai encore une fois été trop long...
          A+
          Cordialement.


        • Tall Tall 19 avril 18:54

          @REMY Ronald

           
          Si vous êtes sincère, il faut savoir que l’UE est totalement sous l’influence des lobbys financiers. La BCE distribue depuis des années des centaines de milliards à taux quasi nul aux banques, et sans contrôle réel sur ce qu’elles en font vraiment. 
           
          Il faut donc sortir de l’UE avant toutes choses. Une banque de France indépendante sera bien + facile à contrôler. Outre le retour de la souveraineté, et donc de la démocratie.

        • petit gibus 18 avril 13:54
          @ l’auteur

          Parler de la prédation des banques sur l’économie
          et faire campagne pour Macron...

          Woué faut oser smiley

          A moins que ce soit de l’humour au 10ème degré smiley

          Qui sait ? ? ?


          • JL JL 18 avril 14:07

            @petit gibus
             

             Parler de la prédation des banques sur l’économie et faire campagne pour Macron...

            C’est de la turpitude puissance dix !

          • Bartneski Bartneski 18 avril 13:58

            Il est temps de changer d’Ere :


            • foufouille foufouille 18 avril 14:29

              auteur atteint d’une macronite aiguë et donc a lobotomiser d’urgence en bloc opératoire avant un AVC certainement fatal qui risque de se compliquer par une macronite cardiaque sévère aboutissant à un infarctus du myocarde mortel.
              à moins que ce le vrai visage du khmer vert ?


              • Odin Odin 18 avril 15:47

                @foufouille

                Le vrai visage du khmer vert on le trouve aussi chez Cohn-Bendit, Caresche, Masse qui vont où la gamelle se trouve.

                Pour l’auteur qui a lutté contre les banques et maintenant se rallie au projet Micron, on ne peut que lui souhaiter qu’un rapide rétablissement pour sortir de la dépression dans laquelle il se trouve actuellement. Je lui conseillerais le millepertuis pour qu’il puisse revenir rapidement à la raison. 


              • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 15:29

                Bonjour jaja.
                Aucune inconscience, hélas (hélas à cause d’une offre et d’une campagne très insatisfaisante)
                .
                Tout d’abord, je comprends le point de vue social de l’extrême gauche parfois présente à nos dîners intellos musicaux, mais je n’en partage pas du tout les méthodes expéditives qui ont ensanglanté les pages d’histoire et entraîné une monstrueuse misère et famine. Si l’extrême gauche ne réunit pas plus de 2 ou 3% depuis 50 ans, il y a des raisons, n’est-ce pas ? Comme moi-même, les français ne veulent pas cette voie collectiviste plus ou moins camouflée en bonnes intentions.
                .
                Cependant
                On peut encadrer les taux variables (les prêts toxiques qui ont escroqués aussi des dizaines d’américains, dont les 7 millions de familles jetées à la rue après saisie de leurs maisons sans que les démocrates Obama-Clinton ne lèvent le petit doigt), sans attendre que les 2 ou 3% deviennent 51% n’est-ce pas ?
                .
                On peut encadrer les activités spéculatives et les taxer fortement en amendant la loi dite « Tobin » (notamment ces fameux produits dérivés qui représentent rien qu’en Allemagne jusqu’à 60 fois son PIB), sans attendre que les 2 ou 3% deviennent 51% n’est-ce pas ?
                .
                On peut appliquer les trois décisions de justice qui ont condamné les banques françaises à rembourser 18 milliards d’intérêts abusifs à 270 communes ayant eu le courage de leur faire un procès (les 8-2-13, 7-3-14 et 25-6-14 avec soutien du Conseil Constitutionnel le 29-12-13), malgré l’opposition du gouvernement de gauche et du parlement de gauche qui ont pondu une loi rétroactive (23-4-13 et 24-8-14) donnant tort aux Tribunaux, tort aux communes escroquées et soutenu les banques arnaqueuses. On peut manifester et virer les responsables corrompus et espérer l’action actuelle à la cour de justice européenne, sans attendre que les 2 ou 3% deviennent 51% n’est-ce pas ?
                .
                Quand les français limiteront leur mentalité de guerre civile et cesseront d’être systématiquement divisés face aux système bancaire dérégulé et prédateur (comme les gaulois l’ont été face aux romains), les choses iront beaucoup mieux. Mais comme nous sommes éparpillés et que personne ne parlent de ces problèmes « trop compliqués » aux élections, les voyous en col blanc font ce qu’ils veulent.
                .
                Mais un miracle citoyen peut-il encore arriver ?
                La révolution des mentalités permettant la vraie révolution financière en quelque sorte. C’est-à-dire faire voter des textes par des gens de sensibilités différentes pour éviter ou limiter l’énorme prochaine crise d’ici un ou deux ans.
                A+
                Cordialement


                • REMY Ronald REMY Ronald 19 avril 15:08

                  @REMY Ronald
                  Correctif : On peut encadrer les taux variables (les prêts toxiques qui ont escroqués des dizaines de millions d’américains


                • zygzornifle zygzornifle 18 avril 17:47

                  bin c’est pas gagné , on n’a pas finis de se faire ratisser en long en large et en travers ....


                  • JBL1960 JBL1960 18 avril 17:54

                    Tout d’abord, je comprends le point de vue social de l’extrême gauche parfois présente à nos dîners intellos musicaux, mais je n’en partage pas du tout les méthodes expéditives qui ont ensanglanté les pages d’histoire et entraîné une monstrueuse misère et famine.

                    C’est sûr que si vous n’échangez qu’au cours de diners « intellos-musicaux » avec l’extrême gauche (d’ailleurs JLM vient d’affirmer qu’il n’était pas d’extrême gauche, caramba encore raté) on a pas fini d’en baver, nous, les sans dents... Bon, heureusement pour nous, on sait lire, y’a pas besoin de dents, et donc on sait que les banques servent surtout la colonisation ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/29/ces-banques-francaises-qui-financent-la-colonisation/

                    Tenez, un petit chocolat pour la route, c’est l’époque, y parait ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/17/la-vie-cest-comme-une-boite-de-chocolats/ Macron pucé par Rothschild... Le gars qui n’a jamais bossé de sa vie, et dont le ciel de lit était surement en TAFTA... Vous aimez le goût du risque...


                    • REMY Ronald REMY Ronald 18 avril 18:29

                      @JBL1960
                      Je prétends vouloir secouer les banques voyous et les politiciens cupides ou/et corrompus et je trouve le moyen de faire partie des...
                      ...« sans dent » !
                      .
                      Les repas collectifs, ce n’est que 9 fois par an (quand tout va bien).
                      .
                      Tenant une permanence chaque jour de 11h à 19h dans notre petit centre reprographique associatif face au métro Parmentier (le quartier des ex « Nuits debout »), les discussions au sein de ACCES (Aide au chômeur créateur d’entreprise ou d’association) sont quotidiennes. Y compris avec des pro Mélenchon ou des pro Poutou.
                      .
                      Oui, exact, il y a un risque. Comme je l’ai écrit précédemment, ce risque me fait cauchemarder.
                      A+
                      Cordialement.


                    • JBL1960 JBL1960 18 avril 17:58

                      https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/02/cours-macron-cours/
                      Alors depuis, le Macron pucé par Rothschild avec ses costard à 1200 € finalement jouait petit bras non ? Le fion, à ce prix là s’achète tout juste un calcif !


                      • Marc Chinal Marc Chinal 18 avril 18:28

                        Encore dans la culture de la légende : « l’argent propre, c’est possible ! (surtout si c’est moi au pouvoir !) »

                        smiley

                        On ne vous a pas expliqué que la monnaie, quelle qu’elle soit, est en même temps un outil d’échange ET un outil d’exclusion ? Que l’un ne va pas sans l’autre ?
                        .
                        Que pour augmenter son chiffre d’affaires il faut le prendre à une autre entreprise ? (locale, nationale ou transnationale)
                        .
                        Cette équation est une équation de dupes.
                        Il est temps de construire la civilisation de l’Après Monnaie.


                        • Crab2 19 avril 08:11
                          Alerte républicaine

                          Google et Apple encensés par les États pour avoir mit fin à la vie privée, il n’en demeure pas moins, au lieu de faire le jeu des marchands d’illusions pour in fine se livrer pieds-et poings liés ou encore se laisser souiller l’esprit par la parole viciée de tous les stasistes et morbides Scarpia de la planète, qu’il est tout-à fait possible de se convaincre qu’il n’est jamais trop tard de …. - Suites :

                          http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/04/election-presidentielle-2017-alerte.html

                          • zygzornifle zygzornifle 19 avril 10:36

                            seule la banque du sperme est indépendante .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès