• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment Mélenchon peut gagner en 2012

Comment Mélenchon peut gagner en 2012

Comment le candidat du Front de Gauche peut-il remporter une élection dont on nous dit qu’elle se gagne traditionnellement au centre ? Les partisans du vote en faveur de Hollande dès le premier tour ont pour principal argument, si ce n’est le seul, qu’il serait le mieux placé pour battre Sarkozy au second tour, car classé beaucoup plus proche du centre que de la gauche. Tandis que mécaniquement, il ne pourrait y avoir de report de voix du FN, du centre et même d’une partie du PS vers Mélenchon. Mais si ce genre de mécanique seule existait, cela fait longtemps que les seuls sondages pourraient faire office d’élection. On ne rappellera pas ici combien de fois “l’inconcevable” s’est produit. Comment donc alors Mélenchon pourrait-il donc gagner l’élection ?

Hollande est-il une valeur sûre pour la gauche ?
D’abord, rappelons que face à Sarkozy, qui a les moyens de la république pour continuer de se faire passer pour l’homme ferme et charismatique dont la France a besoin pour se protéger d’un monde dangereux, Hollande a de grandes chances de perdre. Il reste à ce jour un mois et demi d’ici au 6 mai 2012, et plus le temps passe, plus apparaissent les défaillances du candidat social-libéral en termes de charisme, de fermeté dans ses positions et surtout de propositions alternatives pour sortir de la logique de la dette exponentielle nous soumettant aux marchés, à l’impuissance publique et au chômage.


Comme sur le plan de la politique économique, les différences entre les deux actuels favoris sont floues, cela risque facilement être encore, comme avec Ségolène Royal, la capacité à se montrer ferme et autonome dans ses positions, autrement dit le charisme qui fera la différence.

Ajoutons que Sarkozy avait annoncé qu’il y aurait des rebondissements dans la campagne de nature à retourner la situation en sa faveur. Cette prophétie, dont il n’est pas interdit de penser qu’elle était autoréalisatrice, s’est réalisée. Et tout ce qu’il fallait faire pour que d’autres épisodes de ce type se reproduise a été fait : le visage souriant et le nom du terroriste a été largement diffusé ainsi que son message de terreur. Si on avait voulu susciter de nouvelles vocations auprès de dérangés en mal de reconnaissance sociale et d’action quand autrement ils ne connaissent que l’indifférence et le désoeuvrement, on n’aurait pas fait autrement qu’en offrant une telle gloire à un tel personnage. Pour le message à la fois humaniste sur la forme et stigmatisant sur le fond qu’il ne reste plus qu’à opposer à ce feu sur lequel un peu d’huile vient d’être ajoutée, le pyromane pompier Sarkozy est bien meilleur comédien que Hollande, personne ne peut en douter.



Face à ce genre d’épisode et d’autres que les stratèges de l’UMP peuvent encore mettre en scène, la réponse de Mélenchon constitue une véritable alternative qui a en plus le mérite d’être plus cohérente : non pas se mettre en scène comme candidat tentant de récupérer le deuil d’un pays mais proposer d’abord d'assécher le marais de la désespérance qui produit la délinquance et le terrorisme ; cesser la stigmatisation des pauvres et des français d’origine étrangère, c’est-à-dire mettre en place les moyens d’une fraternité réelle entre les plus favorisés et les moins favorisés comme entre les français d’origines diverses, par la répartition plus équitable des richesses et d’une façon plus générale des honneurs dans le pays.

Ensuite être sans pitié pour les ennemis de la liberté : renforcer les moyens du bras armé de la république (cf. sous-titre La république autrement du programme du Front de gauche), comme cela n’est pas possible tant que ce sont les marchés qui décident de la hauteur des investissements publics, pour éviter les drames, sanctionner humainement et cependant efficacement ceux qui se sont produits (comme la police et la justice sous Sarkozy n’ont pas pu le faire par exemple pour ce jeune qui avait violenté une mère et son fils, faute de moyens). D’autre part, il s’agit surtout de couper le mal à sa racine, en s’en prenant aux réseaux de financement du crime organisé qui bénéficient des facilités qu’offre la conception libérale des échanges commerciaux. Mélenchon en fit à TF1 la démonstration à un bijoutier plusieurs fois victime de vols accompagnés de violence, très remonté et manifestement de droite, mais qui finit devant la clarté des arguments par se ranger à l’analyse de l’homme politique de gauche.

Comment Mélenchon peut-il remporter le premier tour ?
Pour l’heure, Mélenchon ne peut prendre de voix sur François Hollande étant donné le rempart que constitue encore en sa faveur des intentions de vote importantes pour le Front National. Il faut donc qu’il continue, avec le Front de gauche, le travail de démonstration du caractère faussement social du programme de Marine Le Pen, ainsi qu’à incarner de façon cohérente et efficace le non de 2005 à l’Europe néolibérale.

Les arguments ne manquent pas : maintien par Le Pen de la politique anti-sociale de Sarkozy (pas de hausse du smic, maintien de la retraite à 67 ans, non construction de logements sociaux etc. tout cela faute de vouloir taxer correctement le capital) ; pseudo-sortie de l’Europe en sortant de l’Euro alors qu’il s’agit de se réapproprier démocratiquement ces outils économiques, maintien de la France dans l’OTAN et sa politique de soumission du monde à l’ordre économique des Etats Unis ; pas de remise en cause de la cinquième république qui produit pourtant une confiscation systématique de la souveraineté populaire après chaque élection et cette classe politique dite “de gouvernement” qui est coupée du peuple (rien par exemple contre le cumul des mandats ou pour la parité hommes/femmes) ; rien de sérieux sur le plan de l’écologie, maintien de la politique nucléaire ou de prolifération des OGM de Sarkozy etc. etc.

Avec sa progression dans les sondages, Mélenchon peut continuer de dénoncer de plus en plus efficacement l’entreprise d’exploitation de la désespérance sociale que constitue le FN. S’il parvient à continuer de mobiliser les abstentionnistes, à montrer aux classes les moins favorisées que le véritable danger pour le système qui les humilie chaque jour, c’est lui et non Le Pen, pour arriver d’ici à deux semaines à réaliser dans les sondages un écart de près de 10 points, de façon donc à être autour de 18 % tandis que Le Pen serait en dessous de 10%, la digue qui protège Hollande se rompra et la cohérence du projet qui, lui, permet de financer les services publics et puissances publiques dont nous avons besoin (santé, éducation, police, justice etc.) ainsi que le charisme suffiront à faire la différence en faveur de Mélenchon et au détriment de Hollande.

Comment Mélenchon peut-il remporter le second tour ?
Le premier élément à prendre en compte est l’adhésion réelle au programme d’un candidat et au candidat lui-même. Quel candidat actuel serait capable de rassembler autour de lui et de son projet environ 100.000 personnes au coeur de Paris ? Certainement pas Hollande.

Sur la place de la Bastille

Une majorité de ceux qui s’apprêtent actuellement à voter Hollande au premier et au second tour, comme de ceux qui espèrent pouvoir faire de même avec Bayrou, ne le font pas par conviction politique en faveur de leur candidat mais seulement de l’idée qu’il est “mieux placé” que les autres pour battre Sarkozy et sa politique inspirée de Bush et de Le Pen, maintenant un ordre économique néolibéral terrible pour les moins favorisés et obséquieux pour les puissants. Ils votent non pour celui qui incarne le mieux ce qu’ils arrivent à penser de tout cela mais pour le moins mauvais.

Mélenchon, ils ne le connaissent tout simplement pas bien encore. Ils ont une vague image de l’homme vociférant contre les journalistes mais ils ne leur inspire pas confiance uniquement parce qu’ils n’ont qu’une connaissance superficielle et tronquée du personnage. Et il faut reconnaître qu’au premier abord, la plupart de ceux qui aujourd’hui le soutiennent avec enthousiasme n’ont pas été conquis par ce méridionnal, il faut un peu de temps. Et surtout ils ne connaissent pas son programme ne retenant au mieux que le smic à 1700 euros qui sans explication leur paraît irréaliste. Il est très loin d’un Georges Marchais dans les années 80, en termes de maîtrise de la langue française et du raisonnement ; il est aussi très loin d’un François Mitterrand même, n’ayant jamais changé sur le fond de ses engagements universalistes et sociaux. Il est taillé bien plus sur le modèle de Jean Jaurès, à la fois intellectuel et homme de coeur, que de Léon Blum.

Une élection se gagne d’abord à la force de conviction de ses soutiens, en faveur de ce qui est clairement identifié comme juste et utile pour tous ; face à cela quand les conditions sont réunies, et elles le sont, les petits calculs à trois bandes et autres techniques de triangulation ne font pas le poids. L’élection “inperdable” de 2007 pour Ségolène Royal en est la démonstration. La gauche authentique n’avait pas pu depuis 30 ans se rassembler et ainsi constituer une force de conviction collective à cause de ses divisions. Aujourd’hui, ceux qui sont encore pour la division perdent peu à peu tous leurs soutiens. Une dynamique est en marche et elle va de l’avant. Aussi, Mélenchon est le seul à avoir de son côté une foule de citoyens convaincus et souvent bien armés intellectuellement capables de prolonger son argumentation dans les cafés, les cantines, les salles de repos, les familles.

C’est pourquoi il est objectivement bien mieux placé que Hollande pour battre Sarkozy. Hollande d’abord ne présentera aucun intérêt pour la plupart des électeurs du FN, par soutien inconditionnel à l’Europe libérale, une grosse partie votera pour Sarkozy et l’autre ira pécher. Les électeurs de Bayrou suivront la pente actuelle d’une préférence pour la cohérence et la fermeté sarkozyenne face à la confusion et à la mollesse de plus en plus patente de Hollande. Une partie importante des votants pour Mélenchon ne seront pas motivés du tout pour aller donner leur voix au Papandréou français et l’extrême gauche ne fera aucune différence entre Sarkozy et Hollande. Quant au abstentionnistes, ce n’est pas la peine d’en parler étant donné le degré de nouveauté et d’espoir que peut représenter le choix entre Hollande et Sarkozy et la "nouveauté" de la configuration politique qui en découlera. Si c’est Hollande donc, les chances d’éviter Sarkozy sont bien moins importantes que les sondages ne le laissent croire aujourd’hui.

Au contraire, si c’est Mélenchon, une bonne partie du vote FN pourra se reconnaître dans la fermeté prônée par le Front de Gauche à l’égard de l’Europe et dans le simple fait que sortir du système “UMPS” est possible. Une grande partie de ceux qui votent pour Hollande ou Bayrou essentiellement contre Sarkozy pourront naturellement se retrouver dans un candidat qui prône à la fois l’humanisme et la puissance publique contre la stigmatisation des pauvres et les cadeaux mirobolants aux plus riches. Les écologistes ne pourront qu’être conquis par un programme de planification écologique qu’ils découvriront pour la plupart à l’entre deux tours. Enfin les électeurs de l’extrême gauche et surtout les abstentionnistes auront une raison d’espérer un changement social et politique qui n’a pas existé depuis près de 30 ans.

Bien évidemment, rien n’est gagné d’avance. Les forces médiatiques du capital se déchaîneront contre l’optique d’un tournant véritable à gauche pour le pays. Mais cette fois, il n’y aura pas la rencontre de ces forces et de la population comme ce fût le cas après le 21 avril 2001. On aura plutôt un cas de figure du genre de celui qui s’est produit en 2005, pour le Traité constitutionnel.

Il faudra aussi que le Front de gauche sache rester joyeux et communicatif, conscient de la valeur de son programme, plutôt que d’apparaître dans une position arrogante et intolérante comme certains pourront en être tentés.

Et si malgré tout Mélenchon perdait ?
Nul ne peut prévoir à l’avance l’issue exacte d’un scrutin électoral, quelle que soit la configuration en place. L’optique d’un retour de Sarkozy au pouvoir a de quoi inquiéter, mais si c’est Hollande qui perd contre lui, on aura encore une opposition mollassonne, qui ne s’oppose que pour la forme et qui soutient le fond économique, c’est-à-dire qu’on aura pas encore avancé de beaucoup dans l’optique d’un retour à une vraie démocratie où serait envisageable une véritable alternative à la politique néolibérale au pouvoir depuis près de 30 ans. Si Mélenchon perd contre Sarkozy, il deviendra le chef d’une opposition véritable, de nature à sortir de la pensée unique dont nous abreuvent les médias en permanence.

On peut même être assuré qu’une reconfiguration beaucoup plus cohérente des forces politiques se mettra en place : une grosse partie des restes d’un parti qui n’a plus de socialiste que le nom rejoindra le Front de Gauche, l’autre s’alliera avec le modem et les centristes, ce qui conduira par ricochet une partie de la droite libérale sociale de l’UMP à rejoindre ce nouveau mouvement, laissant la droite dure de l’actuel UMP s’allier avec le FN. On aura alors des choix plus clairs et moins biaisés : un FN nationaliste ; une droite libérale où les Valls et autres Hollande pourront enfin se rassembler sous leur vrai visage avec Bayrou et Copé ; un Front de gauche véritablement socialiste et écologiste et une extrême gauche partisane de la révolution dans la rue en attendant que le capitalisme mondial s’écroule de lui-même. Dans cette optique, avec une gauche digne de ce nom, le pouvoir pourra être conquis durablement au lieu d'être systématiquement confrontés au jeu de yoyo permanent entre une "gauche" qui déçoit et une droite qui accable.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (144 votes)




Réagissez à l'article

186 réactions à cet article    


  • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 mars 2012 11:24

    @L’auteur,

    Beaucoup de choses intéressantes dans votre article. Mais aussi, me semble-t-il, des erreurs d’appréciation à mettre sur le compte de votre enthousiasme.

    Personne ne peut nier que Mélenchon fait une excellente campagne, il a réussi son premier objectif rassembler les 8 à 9 % de l’électorat que représentaient les forces politiques qui le soutiennent. Mais il est allé largement au-delà, à14 % dans le dernier sondage et en deuxième position il a démontré qu’il pouvait prendre des vosi à Marine Le Pen.

    Grâce à lui le total des voix des gauches au 1er tour qui était faible environ 41 % est remonté à  46,5 %, c’est énorme et important.

    Mais tout cela ne veut pas dire que Mélenchon va gagner l’élection, cela veut dure que ce travail augmente encore les chances de voir battre Sarkozy avec l’élection de François Hollande.

    http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


    • PiXels PiXels 26 mars 2012 12:29

      Décidément, Pelletier Jean, vous ne manquerez jamais une occasion de vous ridiculiser !


      Au cas ou cela vous aurait échappé, l’auteur n’écrit pas que Mélenchon « va gagner l’élection » mais il explique « comment Mélenchon peut gagner en 2012 »

      Contrairement à vous, l’auteur n’affirme pas de façon péremptoire, il argumente.
      Contrairement au vôtre, son raisonnement est précis et logique..
      Contrairement à vous, il reste honnête et objectif en rappelant que la victoire n’est pas acquise....

      Mon pauvre Pelletier Jean, une fois de plus je me vois contraint de faire le triste constat que vos « réactions » sont faites des mêmes ingrédients que les interventions de votre cher Hollandréou : 
      un cocktail d’arrogance, de veulerie, d’opportunisme, de fourberie, de cynisme, le tout agrémenté d’une bonne dose de « boboïtude » prétentieuse ...

    • Walid Haïdar 26 mars 2012 15:51

      Moi je trouve que Jean Pelletier progresse, et avec lui de nombreux militants et sympathisants PS. C’est bien.


      Bientôt, non seulement ils admettrons que Mélenchon a une influence positive pour la gauche dans cette campagne (ce qui constitue une immense évolution depuis le mépris ouvert, et l’insulte la plus abjecte), mais en plus ils arriveront à cracher le GROS morceau : c’est parce que Mélenchon défend sur le FOND, un programme foncièrement de gauche, et non complaisant, que Mélenchon contribue à faire gagner la gauche, dans les urnes et surtout dans les esprits.

      Ils seront alors, si Mélenchon perd en 2012, mûrs pour voter pour lui en 2017 au plus tard, après le naufrage ou la peine sèche, selon l’identité du vainqueur 2012.

      Si le programme du PS était bon, le PS parlerait de son programme, plutôt que de passer son temps à faire des commentaires politiciens, à pondre des mesures de circonstances selon la météo, et à se vautrer dans le pathos vis à vis d’un massacre Toulousain.

      Réveillez-vous et défendez vos idées bordel, pour ce qu’elles sont et telles que vous les assumez, et arrêter vous complaire dans votre gestion creuse d’une victoire que vous considérez comme déjà donnée.

      Les temps changent vous savez, et l’avenir n’est pas écrit. 

    • Catart Catart 26 mars 2012 15:52

      Allons allons gardons de la civilité...

      Mélenchon fait un très beau parcours si l’on regarde les sondages... encore une fois c’est l’Urne qui nous dira la vérité... souvenir ... souvenir...

      Ceci étant dit aujourd’hui soyons réaliste il y a de forte chance de voir encore l’UMPS en final et là la question se pose

      Que vont faire Bayrou et Mélenchon ??? après des mois d’un combat acharné et avec raison contre Sarkozy et Hollande ???

      SE VENDRE ET SE FONDRE OU RESISTER ET EXISTER

       

      ÉLECTEURS ÉLECTRICES DE FRANÇOIS BAYROU ET JEAN-LUC MÉLENCHON VOTEZ POUR VOTRE IDOLE AU 1ER TOUR C’EST VOTRE CHOIX ET VOTRE DROIT.

       MAIS

      POUR LE 2ÈME TOUR COMME VOUS REJETEZ DEPUIS DES MOIS ET DES MOIS AVEC FORCE ET RAISON LE DUO SARKOLAND.

       VOTEZ BLANC

      AINSI VOUS AUREZ LA FIERTÉ DE NE PAS VENDRE VOS IDÉES ET LE PLAISIR DE PARTICIPER NON PAS À L’ÉLECTION D’UN PRÉSIDENT MAIS D’UN RIDICULE.






    • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 mars 2012 16:46

      @Pixels,

      Pourquoi me poursuivre avec une hargne aussi vive ? Vous êtes comme votre candidat sortant n’ayant rien à défendre, ni rien à proposer il vous reste les insultes...
      La droite est tombée bien bas avec le sarkozisme...
      http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 26 mars 2012 16:52

      @Walid Haïdar

      Mais tout étant fidèle à François Hollande, je n’ai jamais insulté Mélenchon (contrairement à vous qui insultez les socialistes).... je pense même qu’un bon score de Mélenchon (surtout avec des voix prises au FN) pésera utilement une fois la victoire acquise dans l’orientation politique. Oui bien sûr il faudra que le PS prenne en compte ce vote s’il se concrétise.
      Pour ma part je veux la victoire de la gauche et une politqiue (si modeste soit-elle) pour les plus déshérités de notre société.
      Par contre vous me donnez le sentiment que vous souhaitez juste la victoire de Mélenchon, sinon rien...c’est terrible pour tous ceux qui attendent tant d’un changement de politqiue.
      http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


    • Walid Haïdar 26 mars 2012 17:28

      Non, je ne vous ai à aucun moment insulté Monsieur Pelletier. Concernant l’attitude de la majorité des militants PS, j’ai énoncé des faits, et vous concernant, si j’avais le temps je me ferais un plaisir d’aller retrouver les messages qui me font dire que vous avez évolué. Je n’ai à aucun moment dit que VOUS aviez insulté Mélenchon, mais votre position a progressé dans le bon sens il me semble.


      Il est vrai néanmoins que le ton de mon message est sarcastique, et c’est de bonne guerre, c’est le moins qu’on puisse dire, quand on se rappelle de vos dirigeants qui nous ont traités de « pire que Le Pen », et de vos militants qui n’ont pas bronché, voire ont appuyé ces saletés.

      Enfin si ça peut vous rassurer, je fais parti de ceux qui vont voter pour la « gauche » quel qu’en soit le candidat s’il est face à la droite au second tour. Mais voyez-vous, tout le monde ne voit pas les choses de la même manière à gauche du PS, loin de là, et la mollesse de votre campagne devrait vous inquiéter de ce point de vue, sachant que Sarko, à mon avis, est tout à fait capable de regagner le coeur des centristes, tandis que vous ne savez où donner de la tête, puisque vous ne proposez rien de clair, à croire que les seuls projets clairs dans la tête du PS, c’est... bah non en fait on en sait rien.

      C’est flou, c’est mou, c’est Hollandréou : bougez vous !

    • René de Sescendres René de Sescendres 26 mars 2012 18:38

      Sarko et Hollande, deux candidats médiocres pour une France médiocre. On va y avoir droit.


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 26 mars 2012 20:23

      A Jean Pelletier,
      Comme déjà dit par un autre contributeur, l’objet de mon article n’est pas de montrer que Mélenchon va gagner mais qu’en cas de présence au second tour, il lui est possible d’emporter l’élection, ce qui n’est pas le cas en revanche de Marine Le Pen, que ce soit en face de Sarkozy ou de Hollande, car aucune voix de la gauche cohérente ne pourra jamais se reporter en faveur du nationalisme. D’un autre côté, comme rappelé dans l’article, rien ne garantit que face à Sarkozy, Hollande soit assuré de gagner. Il y a certes une grande exaspération contre Sarkozy, mais comme en 2007, il y en avait déjà une après son passage à l’intérieur et aux finances publiques. Comme sur le fond, la politique économique de Hollande sur le chômage, la dette, les services publics, principaux sujets de préoccupation pour les français, n’est pas très clairement différente de celle de Sarkozy, c’est à la personnalité que la différence se fera et là, Hollande n’est pas avantagé. A cela vous ne répondez rien.

      Je montre en outre que Mélenchon peut gagner car les projections sondagières actuelles ne tiennent pas compte des faits suivants :
      1) Le public ne connaît pas encore très bien Mélenchon et son programme (demandez à votre voisin s’il peut citer une mesure précise) ;
      2) Le public n’est pas encore toujours habitué à sa personnalité rugueuse ;
      3) La position « de droite » ou « de gauche » chez une grande part d’électeurs du PS mais aussi du centre et encore plus du FN n’est pas établie ; donc il n’y a pas de report automatique et mécanique des voix « de droite » sur le candidat le plus proche.
      A tout cela encore vous ne répondez rien.
      J’ajoute le point suivant : la situation inédite que présenterait la présence d’un Mélenchon au second tour serait un choc qui pousserait beaucoup de gens à réfléchir avec beaucoup moins de rejet a priori que si c’était Le Pen.
      Cordialement.


    • Veniza Veniza 26 mars 2012 22:22

       2017 ? Je ne sais pas si nous tiendrons jusque là... l’heure est à l’urgence !!


    • appoline appoline 27 mars 2012 10:53

      Il est sûr qu’avec Mélenchon, on ne tiendra pas bien longtemps, déjà que réserve t il à ceux qui votent à droite droite, il va ressortir quelques boîtes de zyklon B. Non, mais, arrêtez vos délires, qu’à t il fait quand il le pouvait, ,, rien. Que pourrait il faire, rien. Ce n’est pas avec des idées comme les siennes qu’on remet un pays à flot, car pour beaucoup, ce n’est pas applicable. Et puis, il faut être honnête dans la vie, un franc-maçon privilégie toujours ses pairs, même s’ils sont boiteux.


    • moussars 27 mars 2012 12:15

      « Pour ma part je veux la victoire de la gauche » écrivez-vous.
      Mais la gauche commence à gauche du PS, et ce, depuis le virage du milieu des années 80.
      Et cela, vous le savez ! Enfin, j’espère...


    • NUL LE VOTE BLANC ..........AVEC MELUCH AIDE DE MONTEBOURG ET SEGO ...ET EVA JOLY POUR LA JUSTICE...NOUS POURRONS AVOIR UNE VRAIE...GAUCHE....AVEC MELUCH A MATIGNON..

      il n’y a que les beauf et les bobos qui votent....blanc...doncINUTILE


    • Henrique Diaz Henrique Diaz 29 mars 2012 00:57

      A Appoline,
      La peur et la haine ne vous protègent de rien. Pour vous, agir rationnellement en prenant l’argent que seul le travail collectif a produit à ceux qui l’ont confisqué, plutôt qu’agir par peur ou par haine, c’est forcément du délire, comment pourriez vous raisonner autrement ? Si pour vous Mélenchon n’a rien fait quand il avait le ministère de l’enseignement professionnel, c’est tout simplement que vous êtes dans l’ignorance, mais je vous vois mal examiner en toute objectivité ce qu’un horrible « franc maçon » a pu faire.
      Quant à ceux qui ont voté extrême droite, je connais un moyen beaucoup plus écologique et économique de les exterminer que le zyklon B et qui est lui en accord avec le programme « l’humain d’abord », c’est la fraternité, la dignité pour tous, la reprise en main collective de notre destin au lieu de la laisser dans celle de vos bons maîtres détenteurs de capitaux. Comme si la crise s’expliquait par les faibles au lieu des forts qui sont pourtant aux commandes de l’État depuis 30 ans. De cette façon le parti de la xénophobie sera ramené à ce qu’il a toujours été depuis 81, pas plus de 2%. En votant pour Le Pen, vous avez obtenu depuis 20 ans la politique du bouc-émissaire qui a gagné la droite et le centre droit dont on connaît pourtant la grande « efficacité » pour au final servir de rabatteur des classes populaires vers ce que vous appelez « l’UMPS » qui se sert des scores de Le Pen pour obtenir systématiquement le pouvoir.


    • Catart Catart 1er avril 2012 11:48

      Je reprends les insultes habituelle de tousensemble
      il n’y a que les beauf et les bobos qui votent....blanc...doncINUTILE

      Et non mon Ami c’est le contraire ... et oui mais c’est bien sûr... ??? ceux que tu nommes si courtoisement sont les électeurs de Mélenchon qui vont voter Hollande au 2ème tour ALORS que le CHEF vous a dit que Hollande était mauvais avec un programme creux et mieux que c’était un homme sans aucune parole... je sais pas si tu t’imagines... ???
      le pire c’est Sarkozy et je suis mille fois OK il faut le virer, mais de grace affaiblissez la victoire de Hollande et par ce fait Mélenchon sera après le mois de Mai N° 1 en France le Chevalier Blanc qui ne sait pas VENDU...

      1er tour vote Mélenchon à fond...2ème tour vote blanc à fond pour sauver Mélenchon, réfléchis un peu ... mais c’est selon ce que tu veux... la suite avec un Mélenchon fort ou la fin avec un Mélenchon dissou et invisible dans le PS... ???


    • BOBW BOBW 1er avril 2012 13:19

      Comme vous Catart , hésitant,  je me suis posé des questions.


      Cependant à la limite de la nausée : « Sarkosy Basta cosy ! »

      Si notre « Jaurès actuel » arrive avec un trés fort score en 3é position ,il est peut-être sage de préparer la victoire de la gauche aux législatives de voter Hollande au 2è tour ?

    • reveil reveil 26 mars 2012 11:51

      Nous gagnerons avec Mélenchon en 2017 et si nous le pouvons en 2012 ce sera encore mieux.


      • Valeska 26 mars 2012 15:31

        Il sera trop tard en 2017.


      • Traroth Traroth 26 mars 2012 17:06

        Il n’est jamais trop tard. Nous souffririons pendant 5 ans de plus, c’est clair, mais ces 5 ans finiraient par passer eux aussi.


      • Luxum Luxum 26 mars 2012 21:48

        Ridicule. Si mélenchon ne passe pas le second tour vous voterez blanc alors que c’est inutile ? En effet il vaut mieux s’abstenir dans ce cas là.
        Mais si Sarkozy est réélut vous allez réellement continuer de subir pendant 5 ans ? Vous ne faites de la politique qu’une fois tous les 5 ans ? C’est fâcheux. Ça montre bien que notre système électoral est plus que médiocre.


      • appoline appoline 27 mars 2012 10:54

        C’est bien cela le problème, piètres résultats quand Mélenchon en avait la possibilité


      • verminator 26 mars 2012 12:04

        De belles théories pour du vent !

        Melenchon ne fera pas le quart de ce qu’il dit car ce franc-maçon ex-sénateur socialiste et membre du « Siècle » roule pour le parti socialiste (et pour sa pomme) exclusivement. Les travailleurs courent après un leurre en ce moment et je les plains. Les mesures annoncées, alléchantes pour certaines sur le papier, sont de la pure démagogie et l’homme m’apparaît comme dangereux avec des acharnements et un ton fasciste et méprisant pour nombreux de ses sympathisants et opposants.

        Certains de vos arguments dans l’article sont faux qui plus est ; outre les erreurs d’appréciation évoquées plus haut, un exemple parmi d’autres : le FN ne veut pas conserver la retraite à 67 ans comme vous l’annoncez, je cite le programme de ce parti : "L’objectif doit être fixé de revenir le plus rapidement possible au principe de 40 annuités de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. L’âge légal sera progressivement ramené à 60 ans ; pour les travailleurs ayant débuté leur activité professionnelle précocément, des négociations par branche et par secteur détermineront les modalités d’une possible dérogation à cette règle des 60 ans"...etc. Je pourrai préciser d’autres thèmes mais ce n’est pas mon rôle...

        Je pensais que ce site avait pour vocation de défendre tout citoyen français et non pas de promouvoir un parti politique en particulier, je suis déçu !



        • Ariane Walter Ariane Walter 26 mars 2012 15:19

          Ahahahahahaa !


        • verminator 26 mars 2012 15:55

          Non non ne te méprend pas : c’est chasseur de vermine smiley


        • penajouir penajouir 26 mars 2012 16:33

          Ca tombe à pic parce que moi je suis un chasseur de con et toi, mon verminator chéri, tu es un spécimen de la plus belle espèce avec un fort potentiel. Je m’en réjoui par avance.


        • Traroth Traroth 26 mars 2012 17:08

          Mélenchon n’a jamais fait partie du Siècle. Et vous savez la meilleure ? Il en parle !

          http://www.dailymotion.com/video/xffq75_melenchon-attaque-le-siecle_news


        • Elred 26 mars 2012 17:10

          Mélenchon membre du Siècle ?
          Vous en avez de bonnes vous. Il a été le premier homme politique à le dénoncer.

          Les propositions du FdG ont été argumentées clairement et à de nombreuses reprises. Pour moi la démagogie c’est une proposition de taxer les riches à 75% alors que deux semaines plus tôt on rassure le Guardian sur la « politique libérale de gauche »... C’est également une candidate qui veut restaurer la peine de mort mais qui est contre le halal par « respect pour les animaux »...

          Quant au programme économique du FN, il est en totale contradiction avec la tradition néo-libérale historique du parti, rien que ça devrait mettre la puce à l’oreille à toute personne censée.

          Comme disent les anglais : get your facts straight !


        • Henrique Diaz Henrique Diaz 27 mars 2012 00:42

          A la Vermine qui a tort, cher concitoyen néo-nationaliste social,
          D’abord, je ne devrais peut-être pas vous le dire, mais je vous informe que vous ne servez pas votre propos avec cette stigmatisation systématique que vous tentez de faire sur la franc-maçonnerie de Mélenchon, cette fraternité certes un peu désuète se rassemblant autour de la construction des idéaux de la république. En d’autres temps, vous auriez dénoncé ce suppôt de la juiverie internationale acoquiné à la peste franc-maçonne, aujourd’hui vous parlez d’un franc-maçon partisan de l’invasion islamiste sur le peuple de France ; quelques mots changent mais le mode de raisonnement reste tristement le même.

          Enfin, si toutefois vous avez quelque conscience du blocage que représente pour la démocratie la confiscation du pouvoir par les partis qui eux, ont de multiples accointances avec le « Siècle », à la différence de celui de Mélenchon comme cela vous a été signalé, je vous invite à réfléchir 5 secondes au fait que sans le spectre d’une Marine Le Pen à plus de 10%, votre égérie, François Hollande ne ferait pas plus de 15% étant donné son haut de degré de charisme et cohérence intellectuelle. Ainsi, s’il y a un rabatteur de François Hollande, c’est bien Marine Le Pen.

          Enfin sur votre histoire de retraite, le passage même que vous citez avec ses négociations branches par branches augure bien de la méthode libérale qui serait employée à la suite de Sarkozy, qui avait annoncé en 2007 le maintien de la retraite à 60 ans, pour arriver au résultat qu’on connaît. D’autre part, le père de Marine Le Pen lui-même la désavoue, ce qui augure bien de la volonté réelle du parti qui l’a mise en position de présidentiable sur cette question. Et pour cause, il explique qu’il faudra pour cela compter sur une croissance plus que douteuse pour financer cette déclaration d’intention. Le Front de gauche, lui, a le courage de dire les choses comme elles sont : si on veut une retraite à 60 ans, il n’y a pas d’autre alternative que la taxation des rentes du capital, ce que bien sûr la fille Le Pen ne peut envisager même en rêve.


        • appoline appoline 27 mars 2012 10:57

          Un franc-maçon au siècle, ça n’aurait rien de bizarre, ils aiment bien se monter le bourrichon, la masturbation collective, ça les connaît.


        • verminator 27 mars 2012 13:39

          Tes insultes ne m’étonnent pas : elles sont à l’image du candidat violent que tu défends. Je ne vois pas ce qui te permets de proférer ce genre de propos déplaisant à mon encontre, même si tu n’es pas d’accord avec mes idées. 


        • verminator 27 mars 2012 13:58

          Votre naïveté m’enchante. Pour la vidéo de Melenchon sur le Siècle tu n’as pas compris la stratégie de l’homme, la bonne video est ici :  http://www.youtube.com/watch?v=hqylWvXPXjo et là  http://www.youtube.com/watch?v=INPPHP9A8T8 . 

          Pour les arguments de Diaz, ils ne tiennent pas la route car ils sont une interprétation personnelle de ta part, avec des suppositions qui finalement arrangent bien quand elles vont dans ton sens ; mais je pourrais faire les mêmes suppositions concernant de nombreux points du programme de ton candidat favori. 
          Quant à ton avis sur la franc-maçonnerie, elles font peur ; cette caste méprisante pour le petit peuple et se réclamant des Lumières est bien connue pour ses agissements sectaires, et ne me semble pas avoir la vocation de défendre le sort des « petits ». Je vous conseille de visionner certaines choses : http://www.youtube.com/watch?v=XzfTRsILHwA ou encore ici pour le Siècle : http://www.youtube.com/watch?v=NXOyi-b7IXw pour votre culture perso.
          Si vous aviez un peu plus d’esprit d’analyse vous ne seriez pas aussi réceptif à la manipulation médiatique ; je sais que je prêche dans le désert pour certains, mais je vous promets que nous verrons la vérité éclater d’ici à quelques semaines, faites moi confiance, et hélas encore pour vos convictions...

        • Henrique Diaz Henrique Diaz 29 mars 2012 12:44

          Verminator,
          Je ne suppose rien, je constate les mesures annoncées.
          En dehors d’une propagande anti-maçonnique qui n’a rien à envier à celle qui prévalait dans les années 30 du pétainisme collaborationniste, s’appuyant sur des fantasmes malsains (je le sais d’autant plus que personnellement j’ai connu un chômeur et un ouvrier dans deux régions différentes qui étaient franc-maçons), vous ne répondez rien sur le fond  :

          • Le Pen père désavoue sa fille sur les retraites.
          • Le discours nationaliste social, héritier du social nationalisme, de Le Pen est aujourd’hui le meilleur rempart de l’UMP et du PS, partis au service des oligarques, contre la volonté populaire de reprendre en main son devenir. Sarkozy se sert de Le Pen pour se faire passer à peu de frais pour celui qui peut rassembler la république à la différence de Le Pen, tout en appliquant ses idées en matière d’immigration quoique de façon plus modérée ; et sans la menace que constitue la possibilité d’un nouveau 21 avril, Hollande ne pourrait pas rassembler plus de 12% des français. Si Le Pen n’existait pas, l’oligarchie devrait l’inventer.

        • penajouir penajouir 26 mars 2012 16:46

          Le petit Gars d’Affi est à ranger sur l’étagère des bocaux contenant les malformations neuronales. Il est gentil...


        • Walid Haïdar 26 mars 2012 17:34

          Gars d’affi : je vous signale, juste au passage, que la montée de Mélenchon est corrélée à la baisse du FN, tandis que la baise de Hollande est corrélée à la montée de Sarkozy.


          Je ne dis pas que les transferts de voix se font directement entre d’une part Mélenchon-Le Pen et d’autre part Hollande-Sarko, mais je dis que si vous regardez les courbes, quand Mélenchon monte, Le Pen baisse, et quand Sarko monte, Hollande baisse.

          alors tirez en les enseignements : nous on fait avancer les idées de gauche et reculer celles de l’extrême droite. Vous vous faites quoi ?

        • cathy30 cathy30 26 mars 2012 13:20

          Henrique Diaz
          Faites-vous la différence entre république universelle (Mélenchon), gouvernement mondial (Sarkosy), et gouvernement international (Hollande), parce que moi, non ?


          • Traroth Traroth 26 mars 2012 17:10

            Mangez du poisson, c’est plein de phosphore !


          • Henrique Diaz Henrique Diaz 27 mars 2012 01:11

            Cathy30,
            La république de Mélenchon et du Front de gauche, est universaliste. Voyez vous cela n’est pas pareil que ce que vous avez l’air de suggérer. L’universalisme est l’idée que la loi doit être la même pour tous, que l’on soit chti ou corse, ce qui n’empêche pas que son application tienne compte des variations de territoire.

            L’objectif d’une démocratie mondiale qu’on peut en déduire de façon assez lointaine n’a rien à voir avec la gouvernance mondiale déjà mise en oeuvre par Sarkozy, qui est en fait celle des plus gros intérêts financiers. Il s’agirait d’une fédération des Etats du monde, dont la condition sine qua non serait qu’elle soit élue au suffrage universel, pour traiter au sein du peuple mondial des problèmes d’ordre mondiaux, notamment écologiques ou de sécurité (pour interdire légitimement les guerres et réellement par exemple qu’un chef d’Etat fasse tirer sur sa population) et qui pourrait aussi avoir pour mission de préserver la richesse et la diversité des cultures, qui sont justement un bien commun universel. En France, il y a une république qui reste encore universaliste dans ses fondements les plus stables, comme la loi sur la laïcité, cela n’empêche pas que la diversité des opinions et des modes de vie y soit respectée et même protégée.

            Cela dit, je ne vois pas trop le rapport avec l’objet de mon article qui est de savoir si oui ou non Mélenchon pourrait remporter la présidentielle en 2012.


          • Walid Haïdar 26 mars 2012 14:06

            Bravo Monsieur Diaz pour cette présentation. J’ai pour ma part le faible de concéder la faible probabilité d’une victoire de Mélenchon au second tour, alors que la question de la probabilité est soumise à la question de l’engagement.


            Comme vous le dites, le Front de Gauche dispose d’une véritable armée de votants engagés même si non militants (comme moi), qui argumentent sur le fond et les idées pendant cette campagne (bon, moi je suis au Sénégal donc ça a moins d’impact), parce que nous sommes convaincus et enthousiastes nous-même. A ce titre, nous détonons assez nettement par rapport aux autres, c’est une particularité et une immense force, dont on n’a pas toujours conscience. De plus, le programme est vraiment cohérent, surtout quand on le lit à la lumière de « Nous on peut » de Jacques Généreux, qui défend les points discutables et les plus étonnants pour un gars de base abreuvé de propagande libérale depuis 30 ans.

            • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 14:17

              Vous êtes indécrotables décidément sur ce site ! Mélanchon va retomber gentiment à 8 ou 9 %, un seul média/sondeur l’a donné aussi haut pour se faire mousser et évidement c’est BVA, franchement qui peut croire un seul instant que la France majoritairement à droute va plonger dans le rouge ? Le gros rouge qui tâche oui...

              Au dernier sondage, Marine Le Pen remonte déjà à 16 % (sondage France) !


              • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 15:55

                JACKTURF, aucun sondage n’a indiqué que Marine Le Pen remontait à 16%. Le « sondage » rolling mené par Ifop a indiqué que Marine Le Pen continuait de descendre au rythme régulier d’environ un demi-point par semaine. De 21,5% à la mi-janvier, la voilà à 16% à la fin mars dans ce « sondage ».
                Ajoutons qu’en sus, la méthodologie du « rolling » ne repose sur aucun fondement théorique : au regard même de la théorie des sondages, sa scientificité n’est aucunement garantie.

                Néanmoins, notons qu’entre les chiffres du 22 et ceux du 23 mars, Mélenchon gagne un point et Le Pen en perd un. Or, comme cette modification n’est due qu’au renouvellement d’un tiers des sondés, les réponses du 23 mars étant agglomérées avec celles du 21 mars et celles du 22 mars. Cela signifie qu’en pratique parmi les 350 et quelques interrogés, Mélenchon remonte de 3% et Le Pen baisse de 3% par rapport à ce que le tiers interrogé le 20 mars avait répondu. Si la tendance se confirme sur les deux autres tiers d’interrogés (aujourd’hui 26 mars et demain 27 mars), alors il est fort possible que Mélenchon et Le Pen se retrouvent, y compris dans le « rolling » de l’Ifop, au coude-à-coude à 14% environ.

                Au passage, notons également que ce n’est pas un média/sondeur qui l’a donné aussi haut, mais deux : pour CSA, il est à 13% quand Le Pen est à 13,5%, et pour BVA il est à 14% quand Le Pen est à 13%

                Bref, même si vous vous fiez aux sondages (ce que je vous déconseille), l’indication est tout sauf un « moussage ».


              • Henrique Diaz Henrique Diaz 27 mars 2012 01:57

                A M. Jackturf, expert en crottin,
                La France vote peut-être à droite majoritairement dans un certain nombre d’élections, mais elle n’est pas de droite. Aller à droite ou à gauche, ce n’est pas forcément avoir d’idée particulière sur ce qui est la meilleure direction à suivre, c’est bien souvent suivre un mouvement qu’on ne comprend pas très bien. Être de droite ou de gauche, c’est très différent, c’est agir à partir d’une conception d’ensemble de la société qui demande un certain effort intellectuel dont malheureusement beaucoup de compatriotes n’ont pas le temps, affairés qu’ils sont à faire des heures sup ou à chercher du travail pour vivre ou encore à remplir le frigo à prix raisonnable.

                S’il est vrai dans ce contexte que le temps qui reste au Front de Gauche pour expliquer ses propositions est fort court, il n’y a pas, loin s’en faut, une identité de droite de la France. Ses références et ses valeurs sont bien plutôt du côté de Lamartine, Victor Hugo, Jean Jaurès ou Camus, héritiers de la révolution, plutôt que de Pétain, Brazillac, Barrès ou Mauriac, héritiers de la contre-révolution. Quant à De Gaulle, il doit son aura à la politique de gauche (vote des femmes, sécurité sociale, retraite par répartition...) qu’il a mené avec les communistes du Conseil national de la Résistance, au sortir de la guerre de 39-45.

                Aussi en regardant d’une part la réalité des votes d’adhésion (souvent très différents des votes réels) et d’autre part la volatilité des choix exprimés d’une élection à l’autre et enfin le taux de participation à des élections peu médiatisées comme les cantonales, je dirais qu’il n’y a pas plus de 40% des votants aux élections qui ont une véritable conscience politique. Pour les autres, il y a tout un travail d’argumentation qui peut être mené quand les conditions sont rassemblées aujourd’hui comme en 2005. Et même pour ceux qui sont vraiment ancrés dans une pensée de droite ou de gauche, ceux qui ont les arguments les plus clairs dans une période donnée peuvent convaincre de l’autre côté.


              • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 14:24

                Maintenant je comprend mieux (un fils journaliste, rédacteur en chef du JDD, NICOLAS MOSCOVICI ) et encore les bons pistons de la GAUCHE !

                Bordel, votez POUTOU, lui au moins ne fait pas parti du système (du moins pas encore) !

                Réveillez vous, secouez vous, vous êtes en train de vous faire entuber !

                La vérité est que l’élite qu’elle soit de droite ou de gauche ne laissera jamais aucune chance à vos enfants !

                lire : http://jackturf.blogspot.fr/# !/2012...

                http://jackturf.blogspot.fr/# !/

                Royal a 1500 euros le SMIC, a avoué après les élections que cela ne tenait pas la route.. Et rien n’empêche, aujourd’hui, d’imaginer que le Père Mélanchon soit encore réélu député européen en 2017. Il pourra alors continuer. Après tout, quelle différence entre une activité de retraité et une activité de député européen ? Mélenchon réussi magnifiquement, avec son populisme, la fin de sa carrière politique, après avoir somnolé pendant 30 ans sur les bancs de l’assemblée ou à l’ombre du parti socialiste....

                Quand au peuple, lui, il ne lui restera plus que ses retraites de misère et POUTOU pour les consoler de la Trahison prévisible de Mélanchon qui lui n’a vraiment aucun soucis à se faire pour sa retraite...


                • Walid Haïdar 26 mars 2012 17:44

                  @Jackturf : vous dites que Mélenchon va probablement désavouer le SMIC à 1700 euros comme Royal l’a fait pour le SMIC à 1500 euros.


                  Vous vous trompez, et vous ne connaissez pas assez Mélenchon, son parcours, son engagement, et les intellectuels et économistes qui ont organisé le programme cohérent du Front de Gauche, sur la base de la consultation de la société civile (le programme a été rédigé suite à uen consultation non seulement sur le terrain, mais aussi sur internet, à travers un portail participatif, où chacun pouvait venir défendre une idée, une mesure, une orientation.

                  Contrairement à Royal, qui s’est contentée de proposer le SMIC à 1500 euros contre l’essentiel de son appareil de parti, et sans que cette mesure n’ait été insérée dans un programme où elle devenait cohérente, le Front de Gauche propose un SMIC à 1700 euros qui s’inscrit parfaitement dans la logique du reste du programme.
                  Je vous invite à lire « Nous on peut » de Jacques Généreux, qui expose bien la cohérence du programme. Il est possible qu’un SMIC à 1500 euros eût été irréalisable au sein d’un programme plan plan comme celui de Royal en 2007, mais le programme « l’humain d’abord » à de toutes autres ambitions, et le parcours politique et idéologique de Mélenchon n’a rien à voir avec celui de Royal : il est radicalement de gauche depuis toujours, elle est fermement centriste depuis le début.

                • musashi 27 mars 2012 13:51

                  Il y a les propositions des candidats et la réalité économique....


                • Vipère Vipère 1er avril 2012 13:50

                  Jackturf


                  Du cheval, il n’y a que le crottin de bon pour enfumer les végétaux, rien d’autre !

                  Et encore ne le fait-il pas exprès ! 







                • franc tireur 26 mars 2012 15:28

                  Mwaf, le vote Mélanchon est une bulle qui se dégonflera grace au vote utile, s il fait 10 ca sera deja énorme.
                  Vous croyez vraiment que les electeurs francais vont mettre un rouge au second tour ?
                  Meme si on va dans ce scénario délirant il perdrait face a Sarkozy a 60/40 minimum


                  • Walid Haïdar 26 mars 2012 17:50

                    Bah, si Le Pen et Bayrou continuent de se dégonfler comme ils le font depuis des mois, et si Mélenchon continue à monter ainsi, le vote utile il va falloir l’oublier (d’ailleurs de plus en plus de gens se disent que c’est inquiétant, des candidats qui ne parlent jamais du fond et fond des incantations sur l’utilité de leur candidat : c’est assez pathétique).


                    Verminator : c’est quoi ta vermine préférée, le pauvre, l’étranger, le musulman, ou l’homme de gauche ? On a besoin de plus de représentants comme toi de la bêtise droitière, le sais-tu ? 

                  • franc tireur 26 mars 2012 18:31

                    "Bah, si Le Pen et Bayrou continuent de se dégonfler comme ils le font depuis des mois, et si Mélenchon continue à monter ainsi, le vote utile il va falloir l’oublier (d’ailleurs de plus en plus de gens se disent que c’est inquiétant, des candidats qui ne parlent jamais du fond et fond des incantations sur l’utilité de leur candidat : c’est assez pathétique)."

                    Les gens d extreme gauche critiquent les sondages et crient a leur manipulation par cntre que leur gourou est a soi disant 14 on les entend plus..

                    Je sais pas si bayrou et le pen se degonflent mais ils seront nettement au dessus de la bulle mélanchon, c est bien gentil de marcher dans la rue en criant revolution , il fait beau on voit les copains autour une bonne merguez mais c est pas fait pour se traduire dans l urne


                  • franc tireur 26 mars 2012 18:33

                    melanchon fait son marchais c est un grand comédien, il n est heureusement pas communiste pour un sous , il rentrera au bercail socialiste au second tour si flamby est au second tour


                  • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 18:42

                    Mais Marchais lui-même appela à voter Mitterrand en 1981. D’ailleurs, d’une manière générale, tous les candidats communistes à toutes les élections ont toujours appelé à voter pour le candidat de gauche le mieux placé quand ce n’était pas eux-mêmes.


                  • NOJ71 26 mars 2012 19:45

                    Brath-Z

                    En 1981, Marchais a conseillé, dans les cellules du PC, de faire un vote révolutionnaire en faveur de Giscard. Plutôt la droite au pouvoir que la gauche réformiste.
                    L"auteur de l’article est dans la logique de Marchais. A la fin du texte c’est évident. Si Mélanchon n’est pas élu. Sarkozy conviendra mieux que Hollande. 
                    Mélenchon n’a qu’un objectif, à l’exemple de Marchais, devenir le leader de l’opposition à la droite au pouvoir.

                  • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 19:47

                    Le PCF a passé discrètement une « consigne officieuse » en ce sens en effet, mais elle n’a pas vraiment été répandue. En revanche, Marchais a apporté tout à fait officiellement son soutien à Mitterrand au second tour. Les magouilles d’arrière-cuisine, c’est autre chose.


                  • Henrique Diaz Henrique Diaz 27 mars 2012 02:25

                    Au franc tireur,
                    J’ai donné des raisons qui permettent de réfuter l’hypothèse que Mélenchon serait forcément battu par Sarkozy, je pourrais en donner d’autres. Vous vous contentez d’affirmer le contraire sans le moindre commencement de justification. Je comprends bien que 100.000 personnes pour soutenir le projet de Mélenchon sur la place de la Bastille quand votre président-candidat ne peut pas sortir dans la rue sans être entouré de 50 gardes du corps pour le protéger des crachats (que je condamne) et de figurants venus pour l’acclamer, cela vous agace, mais c’est vous qui voulez bien vous faire du mal en soutenant le président des riches.

                    Quant aux sondages, je ne m’en suis pas servi pour justifier mon propos, ils sont simplement un paramètre qui est en grande partie manipulé par les sondeurs mais qu’il faut prendre en compte pour comprendre l’évolution des choses, surtout dans cette cinquième république où on est amenés tellement facilement à voter contre tel candidat, en fonction du « mieux placé » dans les sondages, plutôt que pour celui qui représente le mieux ses idées.


                  • Piloudu62 26 mars 2012 15:30

                    Totalement d’accord, et en plus en gagnant près de 480 000.00€/an, je me demande comment ce bourge peut se donner le titre d’homme du peuple....


                    • Chateau-chinon 26 mars 2012 15:58

                      A bon, ma calculette doit être en panne parce que 6200€ d’indemnité mensuelle en tant que sénateur européen, elle trouve pas 480 000€ par an .....


                    • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 15:59

                      Mélenchon se considère déjà, à juste titre, comme un privilégié à gagner 78 000 € par an du fait de son indemnité de parlementaire européen. Il est absolument inutile de multiplier ses revenus par six pour faire croire qu’il aurait prétendu être prolo et aurait menti ce faisant.


                    • restezgroupir44 restezgroupir44 26 mars 2012 17:38

                      les vrais chiffres sont là  http://nitramtrevor.over-blog.com/article-melenchon-le-grand-ecart-102149448.html


                      Sacré méluche +de 30 à gauche sans mouffetter à avaler des couleuvres et en 2012 il se réveille ?

                      Bizarre,vous avez dit bizarre ?

                       smiley

                    • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 17:57

                      restezgroupir44, ce n’est pas parce qu’un mensonge est répété sur tous les tons qu’il devient pour autant vérité.

                      Voici un démontage en règle de ce mensonge : http://www.melenchonvraifaux.fr/jean-luc-m%C3%A9lenchon-cumule-plusieurs-mandats-et-plusieurs-salaires


                    • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 17:59

                      Et un autre démontage, encore plus détaillé cette fois : http://page.to/sacremeluche370foislesmic


                    • Walid Haïdar 26 mars 2012 18:02

                      Il s’est réveillé en 2012 ? Vous avez manqué 30 ans d’épisodes de sa vie politique. Il a toujours tenu la ligne rouge au sein du PS.


                      Il a évolué essentiellement sur :
                      - sa conception du capitalisme, qui, mondialisé ne permet plus les même recettes, et impose une radicalité plus ferme. Il prend conscience de cela au cours des années 80. En 92 il est plutôt contre Maastricht mais se plie à la majorité de son parti, et à son président.
                      - sa conception de l’écologie, qu’il considère comme le pilier central autour duquel doit se revitaliser la pensée socialiste et communiste. Cette évolution a eu lieu chez lui à partir de la fin des années 90.

                      Ensuite vous prétendez fournir les vrais chiffres, ce sont des mensonges. Ces chiffres, par exemple, incluent les frais de déplacements et le salaire de ses secrétaires.

                      Il réside en France, considérez-vous comme normal qu’il dusse payer lui-même ses billets de train pour Bruxelles ? Vous connaissez un métier où on n’ajoute pas à votre salaire le remboursement des frais de déplacements sur de longues distances ? Il touche des frais pour payer ses secrétaires. Lorsque vous êtes cadre sup, est-ce que vous comptabilisez le salaire des secrétaires qui travaillent pour vous, dans votre salaire ?

                      Faudrait voir à vous acheter un cerveau à l’occasion, ou au moins une once de bonne foi.

                      Il touche 6200 euros net par mois, et comme il le dit, c’est déjà énorme.

                      Ensuite y en a qui parlent de 480 000 euros par an, ce qui est un mensonge monstrueux, mais vous ne relevez pas, vous préférez contester la vérité à la lumière d’un article de propagande véhiculé par le FN, qui, incapable de tenir tête sur le fond, est obligé de ressasser des saletés qui non seulement sont de grossiers mensonges, mais en plus ont déjà été proférés il y a plus d’un an sur internet par des Lepénistes.

                      Mensonges donc, mais en plus, vieux mensonges éculés. Rien sur le fond, ni même plus rien à dire sur la forme... vous faites presque de la peine.

                    • restezgroupir44 restezgroupir44 26 mars 2012 19:16

                      Mea culpa concernant les indemnités de M.JLM , mais bon cela n’explique pas les 3 décénnies passées dans dans la gauche avec une grande discrétion.


                    • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 19:35

                      « Une grande discrétion » ? Qu’est-ce qu’il vous faut ! Le fait que les médias ne se soient pas intéressés à Mélenchon pendant qu’il n’était encore que l’un des huit dirigeants nationaux d’un courant ultra-minoritaire de la gauche du PS n’implique pas qu’il a été, sur le terrain, « d’une grande discrétion ».
                      Pendant le début des années 1980 il faisait partie de ceux que les commentateurs autorisés nommaient « les irresponsables », qui fustigeaient le tournant de 1983 et réclamait « l’autre politique » (un slogan porteur, à l’époque). Par la suite, il s’est tenu à une ligne républicaine sociale, dans la gauche du PS. Il a toujours refusé de faire comme Dray et d’intégrer la majorité, par exemple.

                      Il a commencé à devenir une figure un peu connue au début des années 1990, quand il a importé au PS le concept de « développement durable » (on parlait alors plus volontiers de « développement soutenable »), mais avant 1997, il n’avait que fort peu d’espace médiatique.
                      Comme aujourd’hui encore un Gérard Filoche, il estimait alors qu’il était possible de renverser le mouvement qui porte le PS vers le libéralisme à tous crans. Avec 2005, il a failli partir, mais les enquêtes internes indiquant que deux semaines avant le vote une grande majorité de militants PS était finalement hostile au TECE l’a convaincu de rester. Au congrès suivant, sa motion, portée par Laurent Fabius, obtenait 21%, permettant audit Fabius de pouvoir prétendre à la candidature pour 2007, d’autant que l’autre motion de la gauche du PS obtenait 23%.
                      Mélenchon a donc soutenu Fabius, candidat de « l’aile gauche » du PS un peu malgré lui. Intégré dans le processus des primaires du PS, il ne pouvait pas décemment partir parce que son champion n’avait pas été choisi. Il a donc « rallié » Ségolène Royal (« elle a le programme commun minimum : être présent au second tour pour battre la droite ») et a conçu pour le PS ses argumentaires contre François Bayrou et son centrisme libéral.
                      Après la défaite de 2007, le traité de Reims aurait dû être le moment de la réorientation du PS : la majorité hollandiste (53% en 2005) partait divisée en trois motions tandis que la gauche du PS (deux motions, 44% en 2005) était pour la première fois de l’histoire du PS unie autour d’une seule motion. Et cette motion unitaire de la gauche du PS s’est faite laminer en arrivant 4ème avec moins de 20% des voix.

                      C’est là que Mélenchon a conclu, au contraire d’autres comme Emmanuelli, Lienemann ou Filoche qui continuent (non sans certains succès ponctuels, il faut le souligner... mais pas comparables à ceux de la branche sociale-libérale), que la réorientation du PS n’était plus possible, que la ligne de partage entre gauche sociale conséquente (qu’il appelle « l’autre gauche ») et gauche social-démocrate (voire social-libérale) ne passait plus au sein du PS mais à sa gauche.


                    • restezgroupir44 restezgroupir44 26 mars 2012 20:01
                      Fathi Derder Parlementaire suisse, membre du parti libéral radical, journaliste


                      Cher Jean-Luc !

                      je vous ai entendu lundi sur Europe 1 :

                      vous plaignez les Suisses !


                      Vous nous plaignez d’avoir refusé deux semaines de vacances supplémentaires. Ainsi, nous aurions été intimidés par nos méchants patrons.

                      Vous précisez même : « Je comprends parfaitement que le patronat suisse utilise tous les arguments, dont la peur et l’insulte, contre les travailleurs ».


                      Je ne doute pas que vous le compreniez : la peur et l’insulte, c’est votre truc. Mais bon. Restons concentré sur le fond de votre propos.

                      Vous dites comprendre les patrons.


                      En fait, vous ne comprenez rien du tout, une fois de plus.

                      Il est vrai que nous avons refusé ce week-end l’initiative « six semaines de vacances pour tous ».

                      Pour le reste, une ou deux précisions s’imposent. La première : une partie de la gauche était opposée à l’initiative.

                      Quant aux patrons, loin de la peur et de l’insulte, ils ont agi avec responsabilité. Une responsabilité citoyenne. Un concept qui vous échappe peut-être.

                      Ce que les Suisses ont compris, eux, c’est que plus de vacances, c’est plus d’heures sup.

                      Ce que les Suisses ont compris aussi, mon cher Jean-Luc, c’est que le patron est le partenaire de l’employé.


                      Nous appelons cela la paix du travail.

                      A la grève systématique, nous privilégions le dialogue, le partenariat social.

                      De vraies négociations branche par branche, entre gens bien élevés, sans peurs, ni insultes.

                      Sans méthodes de voyous.

                      Conséquence : notre marché du travail est souple, flexible et redoutablement efficace. Sans chômage, ou presque.


                      Le choix du peuple suisse correspond à sa maturité politique. La démocratie directe implique un grand sens des responsabilités.


                      Il ne suffit pas de balancer des slogans en chantant Ferrat. Il faut penser aux conséquences, aussi. D’ailleurs, le résultat de ce week-end n’est pas serré : l’initiative pour plus de vacances s’est naufragée dans les urnes, faisant l’unanimité des cantons contre elle.

                      En Suisse centrale, l’objet a été littéralement balayé, rejeté par plus de 80% des votants.

                      Avouez que ça fait beaucoup de Suisses tétanisés par le patronat !


                      Et la Suisse romande ne fait pas exception, bien que proche de vous. Certains disent même que la proximité de la France a joué contre l’initiative : pour le patron des patrons suisses, « le modèle français a fait figure de repoussoir ». Amusant.


                      Comme toute la campagne en cours chez vous.

                      J’entendais l’autre jour Philippe Poutou à la radio. Il est marrant, lui. Il parlait de vous (entre autres). L’homme du Nouveau parti anticapitaliste y dénonçait notamment les professionnels de la politique qui « ne connaissent rien au monde du travail » (comme vous). S’en est suivi une apologie du candidat salarié (comme lui).


                      L’homme du combat contre le capitalisme n’en finissait plus de valoriser le salarié. Sans se rendre compte, visiblement, que le salarié n’existe pas sans « salariant ». En français, son patron. Le capitaliste qu’il aime tant détester.

                      D’abord je riais, amusé. Puis je me suis rendu compte que j’étais d’accord avec Poutou sur un point : celui qui vous concerne.


                      Il y a quelque chose de bizarre à entendre ces pros de la politique qui ne connaissent pas la réalité du monde du travail... mais qui en parlent quand même !


                      D’abord ça fait bizarre. Et puis, quand ils se mettent à critiquer des citoyens travailleurs responsables, ça devient carrément surréaliste.

                      Je ne sais pas ce que vous en pensez, mon cher Jean-Luc, vous n’en avez pas parlé à Europe 1.


                      Vous avez préféré poursuivre sur la voie de l’insulte et de la peur, en qualifiant la Suisse de « coffre-fort de tous les voyous de la terre ».


                      Ah ! Nouvelle erreur, mon cher Jean-Luc : la Suisse n’est pas un coffre-fort, la Suisse est un pays de travailleurs dont vous devriez vous inspirer.


                      En commençant par vous mettre au travail vous-même, au lieu de gloser sur les vacances des autres, du haut de votre perchoir de rentier de la politique.


                      Non, donc, la Suisse n’est pas un coffre-fort.

                      D’une part - peut-être cela vous a-t-il échappé - notre pays renonce actuellement au secret bancaire.


                      Mais surtout, l’argent qui va bientôt inonder nos coffres ne sera pas celui de voyous, mais d’honnêtes travailleurs français dont l’Etat souhaite confisquer l’intégralité des revenus, ou presque.


                      Pour financer, notamment, une partie de la campagne qui vous permet de nous assommer publiquement de contre-vérités.


                      C’est à se demander qui est le voyou : le travailleur, ou le politique qui vit de l’argent du travailleur ?


                      Dans l’attente impatiente de vous réentendre parler de la Suisse, je vous adresse, cher Jean-Luc, mes plus laborieux messages.


                      Fathi Derder


                      Fathi Derder, né en 1970, (41 ans), journaliste de formation, j’ai travaillé pendant près de 12 ans la radio de service public (Radio Suisse Romande), présentateur des matinales, grand reporter, puis rédacteur en chef adjoint. En 2008, j’ai lancé une télévision privée régionale dont j’étais le rédacteur en chef. Et depuis deux mois, je suis élu au Conseil national (parlement fédéral) dans les rangs PLR (équivalent UMP, en un peu plus libéral, plus centre).

                    • Walid Haïdar 26 mars 2012 21:33

                      Ahh, c’est beau : quand vous balancez la propagande à deux balles du FN sur les revenus de Mélenchon, vous vous cassez les dents en beauté, alors vous vous rabattez sur la propagande de l’équivalent suisse de l’UMP. Comme quoi, on revient toujours aux fondamentaux une fois qu’on s’est rendu compte de la grossièreté des procédés du FN, et de leur inefficacité.


                      Mais c’est un progrès, et il faut le saluer.

                      Donc, la Suisse refuse deux semaines de vacances de plus : ça nous fait une belle jambe.

                      Mais en dehors des insultes et du mépris qui parcoure l’article de ce monsieur, quel argument concret contient-il, concernant le bien fondé de la théorie de son auteur, et le mal fondé de celle de Mélenchon ?

                      Ou est-ce que l’auteur donne un argument pour nier le fait que la Suisse est un refuge pour l’argent sale ? Nul part. Il dit que la Suisse VA renoncer au secret bancaire, ce qui veut dire que ce n’est pas encore le cas, et donc cela n’a rien à voir avec la réfutation de ce que Mélenchon a dit.

                      Ce gars se contente d’asséner ses vérités à deux balles entendues sur tous les tons depuis 30 ans dans le monde entier, et vous recopiez sans réfléchir. Son article est aussi vide que prétentieux, et ne remet rien en cause.

                      On verra comment se portera la suisse libérale lorsqu’elle ne jouira plus de ses privilèges de refuge fiscal. Il ne vous est pas venu à l’idée qu’un pays où tous les riches cachent leur argent profite de ce particularisme, et que cela fausse largement l’évaluation de l’efficacité de sa politique économique, ou pour le moins, invite à la prudence, voire à raser les murs ?

                      Il est incontestable que la Suisse est un des pays les plus prospères du monde, mais si la démocratie suisse est clairement bien plus saine que la nôtre, il est incontestable aussi que c’est entre autres pour des raisons particulières, fondamentalement non transposables, que la Suisse se porte si bien. Et tout ceci étant dit, notons qu’en 2010, la France avait le même IDH (indice de développement humain) que la Suisse, ce qui relativise le paradis que constituerait la Suisse. Avec une politique véritablement de Gauche, on pourrait d’ailleurs faire beaucoup mieux.

                      Le dumping fiscal, vous pensez qu’on en tire pas des bénéfices ? et vous pensez que la Suisse en tirerait, des bénéfices, dans un monde où tous les pays faisaient pareil qu’eux, à savoir prélever peu d’impôts ? Mais ça vous dit quelque chose quand même le dumping fiscal non ? vous êtes au courant que ça existe quand même ?
                      Part du secteur bancaire dans le PIB Suisse : 14%
                      A titre de comparaison, pour la France : 4,6%, soit 3 fois moins.

                      L’auteur parle aussi de l’art de la négociation salariale en Suisse. Il est mignon. Quel est le taux de syndicalisation en Suisse ? 18%, et en France ? 7,5%, soit plus de deux fois moins, et les syndicats sont hyper divisés chez nous, contrairement à ce qui se passe en Suisse, qui est autrement plus efficace. Par conséquent l’auteur est un menteur, parce qu’il n’explique pas que c’est parce qu’en France, les syndicats sont trop faibles, que la négociation est impossible et que les patrons abusent de leur position de force, ce qui met les gens dans la rue au bout du compte.

                      Est-ce qu’il vous arrive de réfléchir par vous-même ou est-ce que vous êtes seulement bon à recopier de la propagande de bas étage ? Je pense que vous pouvez faire mieux.

                    • Humanity2357 27 mars 2012 00:57

                      @ Piloudodu62

                      Vous faites allusion au nimbus NS qui à multiplié son salaire par 2.5 et qui brasse des millions d’euros par an ? Aller, arrêter l’acide et instruisez-vous la, et la, et la !...


                    • moussars 27 mars 2012 12:26

                      Vous avez oublié un zéro Piloudu62 !
                      C’est dingue le niveau de l’« argumentation » des anti-Mélenchon à propos de cet article.
                      Du sous-sarkozy cousu main. Enfin, du sous... Pas si sûr...


                    • restezgroupir44 restezgroupir44 27 mars 2012 13:37

                      J’ai la chance d’avoir un blog et ainsi de pouvoir m’exprimer selon mes sentiments -


                       il m’aide aussi à me reconstruire suite à un drame - alors me faire accuser d’être un propagandiste de l’extrème droite !!!!je vous met au défi de trouver un seul article en faveur de la droite ! ce qui ne veut pas dire que je dois être dans le sérail du troupeau de la pensée unique -ainsi je publie et dénonce tout ce qui me paraît critiquable dans cette société et vos réactions sectaires dignes des francs maçons infiltrés par la maffia ne m’incite guère à me taire au contraire et celà me conforte dans mes idées ,je n’appartiens à aucun parti politique et m’en honore .


                    • Armog 27 mars 2012 18:28

                      Merci Ami Suisse !

                      Le Français a en effet un gros problème : le patron est forcément l’ennemi.

                      Qu’il soit du CAC40 ou de la PME, pour l’homme de gauche, c’est un être à « détruire ». On l’assomme à coups de charges sociales, quitte à lui faire couler sa boîte. (J’ai 25k€ sur le dos, suite à une erreur du RSI !, qui s’en contre cogne .. !)

                      On s’en fiche, c’est un patron !

                      Nous sommes toujours à l’époque de Zola et Gervaise mène encore et encore la lutte ...

                      Si Mélanchon passe, avec votre permission, je viens m’installer chez vous.


                    • Piloudu62 26 mars 2012 15:32

                      JEAN-LUC MELENCHON
                      Homme politique « à gauche toute » mérite d’être regardé de plus près : 
                      En effet, on pourrait penser qu’un homme de gauche se contente de peu… Hélas ! Il n’est pas le prolo qu’il prétend être.
                      DEPUTE EUROPEEN (depuis 2009 représentant du Sud Ouest) :
                      Sans complexe, il reçoit chaque mois :
                      Une indemnité parlementaire 7665 € brut soit 5 963 € net + une indemnité de frais généraux 4202 €euros + une indemnité journalière de subsistance de 298 € + les frais divers : téléphone, avion, SNCF, etc…
                      Soit, au total pour son mandat de député européen : 
                      5 963 € net + 4202 € + (298 € x 30) = 19 105 € net par mois + bien sûr, les frais de transport.
                      SENATEUR de L’ESSONNE :
                      Sans gêne (aucune), il reçoit aussi chaque mois :
                      Indemnité parlementaire 5.514,68 € brut + indemnité de résidence 165,44 € brut + indemnité de fonction 1420,03 € brut + indemnité représentative de frais de mandat de 610 € + les frais d’avion, de taxi, de SNCF, de téléphone, de poste, etc...
                      Soit, au total estimé pour son mandant de sénateur : 17 000 € net par mois.
                      TOTAL MANDAT EUROPEEN ET MANDAT DE SENATEUR : 36 105 € par mois !
                      Soit, 433 260 € euros par an (360 fois le SMIC !)
                      Ceci sans compter quelques autres bricoles… En effet, ce gauchiste misérable a été conseiller, puis adjoint à MASSY, puis vice président du Conseil Général de l’Essonne, et qui sait si ce monsieur a un jour travaillé, c’est-à-dire « travailler vraiment » (embaucher le matin et débaucher le soir) pour avoir un salaire dans une entreprise, (il faut expliquer car nos parlementaires ne savent pas de quoi il s’agit)... et dans ce cas, il devrait percevoir quelques retraites en plus... ?! 
                      Autre particularité de cet homme « près du peuple » : Il est sénateur de l’ESSONE et député européen du SUD OUEST … Un grand écart géographique mais aussi, un grand écart idéologique entre ses idées de prolo révolutionnaire et son train de vie seigneurial.
                      La prochaine fois que vous verrez ce guignol à la Télé en train de vomir sur les Français qui ont de gros salaires ou ceux qui ont réussi, rappelez vous que ce monsieur est un monument d’hypocrisie à deux pattes... une imposture vivante !
                      Sans en avoir l’air, avec jovialité …il nous prend pour des cons.


                      • verminator 26 mars 2012 15:58

                        Merci de préciser ces détails très utiles smiley


                      • Chateau-chinon 26 mars 2012 16:03

                        C’est vous qui prenez les gens pour des cons avec vos chiffres d’halluciné ! La calomnie commence quand il y a danger pour l’adversaire.Je trouve que c’est bon signe on voit ces trolleries se déverser sur la toile de l’extrême droite jusqu’au PS c’est un signe fort que l’article est finalement très bien vu.


                      • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 16:06

                        Non seulement Mélenchon ne cumule plus les mandats depuis une bonne décennie, mais en plus l’eut-il voulu que la loi interdit de pouvoir cumuler des postes de parlementaires : on ne peut pas être à la fois député et sénateur, député et député européen, sénateur et député européen, ni bien évidemment les trois à la fois.
                        C’est d’ailleurs pourquoi Yves Cochet n’est plus député et que Les Verts se sont retrouvés à 3 seulement à l’Assemblée Nationale.

                        Jean-Luc Mélenchon a conservé son mandat de sénateur jusqu’à ce qu’on ai la certitude qu’il ai été élu député européen (Jean-Marie Le Pen ayant contesté le résultat de l’élection européenne de 2009 dans la circonscription du grand sud-ouest), en septembre 2009. Techniquement, il y a eu un cumul de 3 mois (dont la vacance parlementaire, qui dure 2 mois) de juin à septembre 2009, et dans les faits, il n’est pas considéré comme cumulard sur cette période puisque son élection comme député européen était contestée, à l’instar de celle de tous les élus de la circonscription du grand sud-ouest.


                      • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 17:52

                        1) Allez-y, sortez-le moi, le texte ou l’intervention où Mélenchon explique qu’il est contre la transparence des indemnités parlementaires. Vous allez avoir du mal...

                        2) Vous faites bien évidemment référence à la fameuse vidéo buzz qui ressort chaque année en période d’élection depuis 2010, dans laquelle Mélenchon explique (après l’avoir d’ailleurs raconté sur son blog) comment les scrutins internes au PS sont faits. Notons que la méthode des scrutins internes du PS est aussi assurée que dans tous les partis. La « démocratie interne » dans les partis politiques, c’est un mythe : Juppé a donné 15% à Dupont-Aignan en 2004, Sarkozy lui a donné 10% en 2006 pour ne pas qu’il parte (ce qui n’a pas empêché son départ), la minorité du FN a toujours environ 25% des voix, histoire d’éviter les scissions (ce qui d’ailleurs n’empêche pas que ce parti a subi 15 scissions en 15 ans), etc. Tous les partis politiques procèdent ainsi. Et quelque part, quand on voit ce que sont devenus Les Verts - le seul parti ayant réellement joué le jeu de la démocratie interne, pendant la décennie 1990 -, qui réunissaient plus de 10% des voix au début des années 1990 et sont tombés à moins de 5% dans les années 2000 du fait de l’instabilité interne, on comprend pourquoi les scrutins internes des partis sont totalement magouillés. Je ressors toujours l’anecdote de Pasqua donnant à la fin des années 1980 aux journalistes les résultats exacts des scrutins internes du RPR un jour avant le dépouillement du vote.

                        3) Concernant les « milices violentes », il va vous falloir faire mieux qu’une simple affirmation. Qu’il y ai des groupes violents de toutes tendances politiques, c’est une certitude (le croirez-vous ? chez moi, en Brie, il y a même des skinhead du MoDem). Que ces groupes soit liés aux partis politiques, ça c’est une toute autre paire de manche. A part le MNR au début des années 2000, jamais une preuve n’a été apportée de ce genre de liens, y compris concernant l’extrême-gauche ou le FN.

                        4) Quant à la remarque sur les « insultes », à part deux-trois piques franchement pas piquées des vers, pas grand chose à se mettre sous la dent dans cette campagne, que ce soit de la part de Mélenchon ou des autres. A vous faire regretter les métaphores animalières de de Gaulle, qui d’ailleurs usait et abusait en discours du terme « couillon » pour désigner tel ou tel adversaire (on a surtout retenu le « brave couillon » Marcel Barbu, mais il y en bien d’autres désignés ainsi : Lecanuet, Deferre, etc.)


                      • Dolores 26 mars 2012 17:57

                        Sauf que, lorsqu’on est député européen on ne peut pas être sénateur en France ! 

                        Vos calculs sont malhonnêtes et ne sont que pure médisance et malveillance.

                        Guignol vous-même !


                      • Veniza Veniza 26 mars 2012 22:30

                        Ces sommes-là chaque parlementaire les touche, et c’est pas eux qui en décident !


                      • Humanity2357 27 mars 2012 01:07

                        @piloudu62,

                        C’est les comptes de votre copine député européenne MLP que vous nous révélez ?

                        Ou vous souhaitez vous instruire sur la finance  ?

                        Commencer donc par lire le programme du Front de Gauche « l’Humain d’abord ! » avant de prétendre le critiquer !!


                      • musashi 27 mars 2012 14:27

                        C’est sûr que son discours serait plus crédible dans la bouche de Poutou.


                      • musashi 27 mars 2012 14:29

                        Par contre s’il proposait de mettre le président et les ministres au SMIC alors là oui je lui dirais chapeau bas....

                        Hollande propose de baisser les salaires de 30%
                        Bayrou baisse de 10% des salaires et le budget de l’Elysée de 20%

                        Que propose JL Mélenchon ?


                      • musashi 27 mars 2012 14:31

                        @Vani Shert
                        C’est vrai que c’est étonnant de la part de JL Mélenchon d’être contre la transparence des revenus des parlementaires....


                      • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 15:37

                        100.000 sur 44 millions d’électeurs ? on verra donc dans les urnes !!!


                        • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 16:10

                          Si vous voulez jouer à ça, rappellons que le « rassemblement extraordinaire des partisans de Marine Le Pen » à la « fête de Jeanne d’Arc » du 1er mai 2011 a rassemblé... entre 500 et 1000 personnes, selon les observateurs.


                        • penajouir penajouir 26 mars 2012 16:50

                          Je pense que notre retraité turfiste qui possède le QI des canassons qu’il admire (Pardon pour la famille des équidés) devrait aller changer sa couche. Allez, allez c’est l’heure, on vide le bassin et si on est sage on regardera question pour un con ...


                        • Hijack Hijack 26 mars 2012 16:19

                          2017 c’est à voir ... mais pour 2012, il ne prendra des voix qu’à MLP ...

                          Il est hors de question qu’il soit élu ou ne serait-ce que présent au second tour ... sauf bien sûr événement regrettable ou autre imprévu !

                          Perso, je ne crois pas en ce gars ... tout prouve que ce n’est que du cinéma ...
                          Les hommes de bonne volonté sont souvent trompés ... et c’est le cas avec Mélenchon !
                          Ce n’est que mon avis perso !
                          Par exemple ... il n’y a qu’à entendre ce qu’il vient de dire sur la Syrie par exemple ... pour comprendre que ce gars est prêt à trahir ses propres idées si cela peut lui paraître bénéfique médiatiquement ... et de sa part (comme pour De Villepin sur ce sujet d’ailleurs) ... car connaissant le sujet mieux que les autres candidats ... il trahit doublement !


                          • Walid Haïdar 26 mars 2012 18:19

                            Sur la Syrie, franchement Hijack tu crois que la situation est claire ? que toute personne qui condamne les agissements du régime de Assad trahi ses idées humanistes ? Je pense qu’il faudrait arrêter deux minutes de se prendre pour des docteurs en géopolitique. Les choses sont compliquées et c’est un peu facile je trouve de condamner les positions des uns et des autres comme si tout était tout noir ou tout blanc.


                            Je ne suis pas d’accord avec Mélenchon sur la Lybie (et je pense même que lui-même n’a pas la même appréciation de la chose aujourd’hui qu’à l’époque), mais sur la Syrie... franchement c’est pas évident.

                            On a tout de même l’impression parfois que ceux qui sur internet sont hyper critiques vis à vis de la propagande occidentale (c’est d’ailleurs heureux que de plus en plus de gens le soient), oublient que la propagande n’est pas l’apanage de l’occident, que les politiciens véreux et les régimes corrompus existent bel et bien ailleurs, et que ce n’est pas parce que les occidentaux ont des ennemis que ces ennemis ne commettent pas des crimes contre leur population.

                            J’ai moi-même pu constater directement la propagande bidon faite par les occidentaux à propos du Sénégal, et des troubles prétendus qui n’étaient en réalité rien de consistant (bon, y a eu 6 morts, mais dont 2 dans un camp et 4 dans l’autre, et encore la moitié sont des accidents), et au final des élections en deux tours parfaitement pacifiques, non truquées, avec une haute participation et où le président sortant s’est fait écraser, et a reconnu sa défaite le soir-même, avant la publication des résultats officiels.

                            Mais c’est pas pour ça qu’il ne faut pas AUSSI être extrêmement vigilant vis à vis de la propagande Syrienne, Russe, Chinoise... ou de n’importe quel régime.

                          • Humanity2357 27 mars 2012 01:26

                            @ Hijack

                            Instruisez-vous, cela vous aidera à étayer vos propos.
                            Rappelez-nous le bilan de votre maitre, le nimbus NS, dont vous soutenez par la médiocrité de vos propos la croisade par sa Stratégie du Choc pour nous imposer une France Morte, mesquine, peureuse, rabougrie et égoïste.

                            Le programme du Front de Gauche, «  l’Humain d’abord ! » est le seul qui soit complet et cohérent, et il démontre pourquoi nous nous battons pour une France Vivante, Républicaine, brillante, innovante et généreuse pour tous.

                            C’est parce que vous n’aimez pas le Peuple de France que cela vous gène ?


                          • Henrique Diaz Henrique Diaz 27 mars 2012 02:45

                            Hijack,
                            Vous vous contentez vous aussi de penser avec la logique sondagière sans apporter le moindre contre argument à ce que j’avance pour justifier la possibilité d’une victoire pour le Front de Gauche.
                            Ensuite vous déviez sur un autre sujet en rapport avec Mélenchon, que je suis loin d’approuver sur tout, sur un ressenti immédiat qui n’a rien de très rationnel. 


                          • apopi apopi 26 mars 2012 16:30

                             Donc, bientôt, grande distribution gratuite du petit livre rouge sur clé USB avec localisation précise du goulag le plus proche de votre domicile. C’est beau le progrès...


                            • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 16:36

                              Sans oublier les chars soviétiques à 24h de Paris et les 200 bombes nucléaires russes qui pourraient raser la France.


                            • logan 26 mars 2012 17:50

                              Même les communistes sont devenus capitalistes vu que le programme du front de gauche est vendu 2 euros dans toutes les librairies.


                            • Walid Haïdar 26 mars 2012 18:21

                              Mais n’en demeurent pas moins partageux puisqu’il est aussi disponibe gratuitement sur internet.


                            • Veniza Veniza 26 mars 2012 22:32

                              Le programme du FDG est gratuitement trouvable sur le blog de JL Mélenchon.


                            • Humanity2357 27 mars 2012 01:38

                              @ apopi
                              ...ce sont souvent les fans de kapo nostalgiques qui pensent comme cela.

                              Au Front de Gauche nous nous battons avec notre programme «  l’Humain d’abord ! » pour une France Vivante, Républicaine, brillante, innovante et généreuse pour tous, et contre la croisade par sa Stratégie du Choc du nimbus NS pour nous imposer une France morte, mesquine, peureuse, rabougrie et égoïste.

                              Vos propos sont méprisants pour le Peuple de France que le Front de Gauche défend.

                              Vous êtes libre de détester le Peuple de France comme le prouve la bassesses de vos propos. Nous sommes des partageux et vous aussi vous pourrez profiter du bien vivre et des libertés de la VIe.


                            • bernard29 bernard29 26 mars 2012 16:36

                              Donc , Mélenchon peut gagner en 2012 et après, à condition que Sarkozy remporte l’élection présidentielle.

                              Vous êtes encore plus fumeux que Mélenchon, qui, lui, se satisfait de la bulle médiatique et personnelle qu’il s’est créé, en ce début d’année 2012, avec une esbrouffe et une mauvaise foi que l’on peut véritablement qualifiée de « Sarkosiste ». La seule conséquence sérieuse qu’il y aura, c’est que la guerre va être effective, entre le PCF et les trotskistes après l’élection, pour leur survie mutuelle.


                              • Walid Haïdar 26 mars 2012 18:25

                                Vous n’avez même pas compris l’article.


                                C’était pas compliqué pourtant. Mais en tous cas, toujours rien à dire sur le fond.

                                C’est à désespérer. Seriez-vous comme tous ces politiciens qui ne parlent jamais de fond, où ne seriez-vous finalement rien de plus qu’un servile citoyen qui, comme le lui enjoignent tous ces politiciens, s’applique à ne jamais parler du fond ?

                              • Humanity2357 27 mars 2012 00:36

                                @Bernard29

                                Allez, encore une victime de la sakosite aiguë et fier de l’être (c’est l’un des symptômes)..

                                Au Front de Gauche nous nous battons avec notre programme «  l’Humain d’abord ! » pour une France Vivante, Républicaine, brillante, innovante et généreuse pour tous, et contre la croisade par sa Stratégie du Choc du nimbus NS pour nous imposer une France Morte, mesquine, peureuse, rabougrie et égoïste. Vous êtes libre de détester le Peuple de France, nous sommes des partageux et vous aussi vous pourrez profiter du bien vivre et des libertés de la VIe. Et pour bien saisir une vision du changement proposé, allez voir ce billet.


                              • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 16:47

                                Tout ce que vous allez réussir à faire , c’est amener au pouvoir un Type qui s’est caché toute sa vie derrière une bonhomie de bon aloi, passe partout quoi... (heu...) que même son ex a descendu en flèche par une phrase devenue culte, sans compter le Capitaine de Pédalo de Mélenchon !

                                F. Hollande jamais au courant de rien :

                                Guérini, Pas de Calais, élection première secrétaire du parti (bourrage d’urnes) etc... qui a voté oui au traité, alors que la France avait voté majoritairement NON, l’envoyant se faire paître lui et ses amis !

                                Devoir de mémoire :
                                SAPIN (Michel)  :

                                Ministre PS de l’économie et des finances (1992-1993), député de l’Indre :

                                « Pour la France, la monnaie unique, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage »

                                AUBRY (Martine)  :

                                "C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. (12 septembre 1992, discours à Béthune).

                                Faudrait pas oublier quand même !

                                 

                                • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 16:53

                                  Ben non puisque nous comptons bien contribuer à l’élection de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche.


                                • penajouir penajouir 26 mars 2012 17:03

                                  Quelle tristesse de voir à quel point le pastis des turfiste peut leurs détruire les neurones. Cet indécrottable canasson de JACKTURF m’a bien fait rire, 60 ans et déjà une épave intellectuelle ou peut-être que cela fait 60 ans qu’il est con, allez savoir … 


                                • Hijack Hijack 26 mars 2012 17:11

                                  @ Brath-z,

                                  Tu appelles ça front de gauche, un gars qui vient soutenir ce que décide le capitalisme impérialiste mondial ... c’est à dire contre la Syrie, tout comme la Libye et l’Irak auparavant !!!

                                  Vous êtes mal barrés les gars de croire que Melenchon soit ce que vous pensez ... sauf si bien sûr vous êtes d’accord avec ce qu’il dit ///
                                  Marrant, de croire qu’un franc Mac peut représenter les gens qui se croient à gauche !!!


                                • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 17:39

                                  Hijac > D’une, on n’a jamais vu qu’une question d’orientation en politique étrangère fut jamais déterminante (exemple : Sarkozy le super atlantiste est aujourd’hui considéré dans les chancelleries américaines comme un nationaliste et anti-américain de base), et de deux Jean-Luc Mélenchon ne fait rien d’autre que de demander l’application du droit international, ce qui est une position classique à gauche, que l’on retrouve chez des gens aussi peu soupçonnables d’atlantisme que Hugo Chavez, par exemple.
                                  Enfin, j’invite tout le monde à aller voir la vidéo que Hijac a mise en lien, car elle montre très bien comment Mélenchon est un opposant résolu des aventures militaires de l’OTAN.

                                  Retranscription de l’extrait :

                                  [juste avant l’extrait, Mélenchon expliquait qu’à partir du moment où Hassad a fait tirer sur le peuple, il a perdu toute légitimité, position classique de la gauche en la matière]

                                  Jean-Luc Mélenchon :
                                  Alors bon, c’est toute la difficulté, vous savez. Il y a des gens qui, en chambre, ont réglé le problème : « il suffit de », « y a qu’à », « faut qu’on », etc. Mais c’est une poudrière, cette zone, donc il faut agir avec beaucoup de discernement.
                                  Moi je pense que nous avons intérêt à frapper cette famille et les familles qui dirigent au portefeuille, à la caisse, parce que c’est la seule chose qui les impressionne, plutôt que d’imaginer une intervention militaire. Car les interventions militaires dans un premier temps apparaissent comme très satisfaisantes, on a beaucoup de matériel qui est sur le terrain, et puis après, on s’aperçoit qu’on a donné le pouvoir à des milices, et à celles qui sont le mieux armées. C’est ce qu’il s’est passé, hélas, en Libye. Quand une révolution citoyenne devient une guerre civile...

                                  Anne-Sophie Lapix :
                                  Il y a une période d’adaptation. Une période, effectivement, de confusion...

                                  Jean-Luc Mélenchon :
                                  Ben écoutez : 10 ans d’occupation de l’Afghanistan n’ont rien donné, des années d’occupation de l’Irak non plus, donc au moins ça mériterait qu’on réfléchisse un instant sur la manière de bien faire. En tous cas, moi je, naturellement, je n’y peux rien - et vous non plus -, ces décisions se prendront aux États Unis, comme vous le savez aussi bien que moi, et je souhaite qu’ils ne décident pas d’aggraver encore la pagaïe dans le coin par une intervention militaire.
                                  Alors on a parlé de couloir humanitaire, c’est une idée très intéressante ; elle présente un inconvénient : c’est qu’il faut le protéger. Donc il faut envoyer des militaires. Et comme la dernière fois, ça a mal tourné, en Libye, enfin pour ceux qui n’étaient pas d’accord avec l’intervention militaire, il y a maintenant dans la communauté internationale une certaine stupeur et méfiance à l’égard de ces décisions qui semblent d’abord être très efficaces et qui ensuite s’avèrent être désastreuses
                                  [référence directe au détournement en guerre illégale de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l’ONU par l’OTAN et la coalition internationale en Libye].


                                • PapaDop PapaDop 26 mars 2012 17:41

                                  Vani Shert , chuuuuuut !

                                  La censure sur Agoravox risque de vous tomber dessus plus vite que vous ne le pensé(e) .Je me suis fait couper mes posts pour beaucoup moins que çà !!

                                  Le FdG veille au grain ,pas de débats et encore moins de contradictions .Dites que le FN n’a jamais rien fait de mal(concrètement ,je précise ,on va me modérer) ,hop vous êtes fasciste ...

                                  Pour le « média citoyen » faudrait expliquer en page d’accueil de quels citoyens on parle ...


                                • Walid Haïdar 26 mars 2012 18:32

                                  Papa dop : vous êtes triste. Vous racontez n’importe quoi, on prend la peine de vous répondre par des arguments sérieux, mais vous ne soutenez pas l’échange, alors vous criez à la censure, et jouez les victimes. Comme madame Le Pen d’ailleurs, la pauvre.


                                  Quant à Hijack, je n’avais pas vu cette vidéo, en effet. Sa position sur la Syrie est donc exactement la même que la mienne. Merci, ça me rassure, mais je ne vois pas trop ce que tu lui reproche en fait (enfin je vois pas trop le rapport entre ce que tu lui reproche et ce qu’il dit).

                                  Encore une fois, il faut être vigilant vis à vis de TOUTES les propagandes.

                                • PapaDop PapaDop 26 mars 2012 19:36

                                  Bonsoir Walid ,

                                   Vous dites ;

                                  « Vous racontez n’importe quoi »

                                  Je dit que l’on me censure ,je ne raconte rien ,je rapporte des faits .

                                  « on prend la peine de vous répondre par des arguments sérieux, mais vous ne soutenez pas l’échange »

                                  Qui c’est ce « on » ,une coalition ?
                                  Les posts que l’on m’a censuré correspondaient à la charte ,mais ne plaisait pas on dirait .L’échange c’est vous qui le coupez en censurant ,et de quel droit ? Vous êtes les mêmes que ceux que vous combattez .

                                  Je suis là pour m’informer ,débattre ,contredire si je pense qu’il en ai besoin ,et tout ça dans le plus strict respect de mon interlocuteur ,je ne me permettrais même pas un « Vous racontez n’importe quoi » ,sauf si je vous connais et ce n’est pas le cas .

                                  A bon entendeur .


                                • Walid Haïdar 26 mars 2012 21:46

                                  Non non papa, vous n’êtes pas là pour vous informer et débattre, car vous n’avez rien dit ici par exemple. Vous avez juste couiné parce que soit disant vous êtes censuré par le front de gauche sur Agora Vox.


                                  Ce n’est pas un fait, c’est un mensonge. Je ne sais pas si vous êtes censuré, mais en aucun cas vous ne l’êtes par le Front de Gauche, qui n’a rien à voir avec Avox.

                                  Il a été dit des choses ici de toutes les sortes et de tous les niveaux de malhonnêteté concernant Mélenchon ou le Front de Gauche, et ils n’ont pas été censurés. On (oui, « on », les sympathisants Front de Gauche qui avancent unis pour défendre une idée, un programme, un projet, avec enthousiasme et générosité, et qui n’en ont absolument pas honte, bien au contraire) a répondu à tous ces ragots et accusations à deux balles. Ca vous emmerde, certes.

                                  Par ailleurs vous vous posez en victime, ça c’est un fait aussi, et il est un fait aussi que Marine Le Pen et de plus en plus de ses acolytes se posent en victimes, et d’ailleurs, posent la France en victime de tout et n’importe quoi, (faussement) paranoïaques qu’ils sont tous. Et le plus minable, c’est que ce sont les faibles qui sont accusés de vampiriser la France. Nous disons que les ennemis sont peu nombreux nous, qu’on peut les mettre au pas, qu’on sait comment faire même s’ils sont actuellement puissants, et qu’ils sont bien contents quand des naïfs martèlent bêtement que ce sont les immigrés, les chômeurs, et les feignants, qui sont les responsables de notre marasme.

                                • Lesver 27 mars 2012 07:41

                                  @Hijack, en attendant le seul qui propose de sortir de l’alliance atlantiste et d’en créer une nouvelle avec des pays d’Am Sud et d’autres pays émergents, pour contrer ce capitalisme impérialiste mondial dont tu parles, c’est le FdG avec Mélenchon...


                                • PapaDop PapaDop 27 mars 2012 12:49

                                  Bonjour Walid ,vous me dites ;

                                  « Vous avez juste couiné »

                                  Bien ,vous donnez le ton .Nous pouvons dialoguer sans familiarité ,ou bien c’est trop dur pour vous ?

                                  Quand je disais "

                                  La censure sur Agoravox risque de vous tomber dessus plus vite que vous ne le pensé(e) .Je me suis fait couper mes posts pour beaucoup moins que çà !!

                                  Le FdG veille au grain ,pas de débats et encore moins de contradictions .Dites que le FN n’a jamais rien fait de mal(concrètement ,je précise ,on va me modérer) ,hop vous êtes fasciste ...« 

                                  Je ne me pleins pas ,je préviens ,si je vous rend triste ? C’est bien dommage parceque tout cela me fait rire en fait .

                                  Vous dites aussi ; »on prend la peine de vous répondre par des arguments sérieux, mais vous ne soutenez pas l’échange « 

                                  Quand est-ce que vous m’avez répondu sérieusement ?

                                  Vous ; »Ce n’est pas un fait, c’est un mensonge. Je ne sais pas si vous êtes censuré « 

                                  Vous dites que je mens et vous continuez par » je sais pas « Oui vous êtes sérieux ,aucun doute .

                                  Vous  ; »(oui, « on », les sympathisants Front de Gauche qui avancent unis pour défendre une idée, un programme, un projet, avec enthousiasme et générosité, et qui n’en ont absolument pas honte, bien au contraire « 

                                  Et un petite page de PUB ,une !!!

                                  Trop fort vous continuez ; ». Ça vous emmerde, certes.« 

                                  Pour répondre du tac au tac comme vous le faites ,égayer de vos insultes ;je me demande qui embête qui ? smiley

                                  Vous poursuivez ; »Par ailleurs vous vous posez en victime, ça c’est un fait aussi « 

                                  Allons-donc ,ça aussi c’est un fait ...Je ris de vous voir en panique lorsque un post vous chagrine ,je ne suis pas le seul  smiley

                                  Pour finir vous énoncez ; »Et le plus minable, c’est que ce sont les faibles qui sont accusés de vampiriser la France. Nous disons que les ennemis sont peu nombreux nous, qu’on peut les mettre au pas, qu’on sait comment faire même s’ils sont actuellement puissants, et qu’ils sont bien contents quand des naïfs martèlent bêtement que ce sont les immigrés, les chômeurs, et les feignants, qui sont les responsables de notre marasme."

                                  Le FN stigmatise la finance et l’europe bien avant que Mr Melenchon est rentré au parti socialiste ,depuis 20ans Le Pen est le seul a dénoncer cela .

                                  Vous arrivez avec un FdG qui a 3ans maximum et venez donnez des leçons (et quand je dis leçon je suis trés gentil ,c’est plus des insultes qu’autres choses ) .

                                  Le FdG a de bonne idées (même si les frontières grande ouverte et un smig a 1700 euros risque de faire un bel appel d’air ... ) .

                                  Par contre les seuls militants que je connaisse sont ici sur AV et il ne donne pas envie de suivre le mouvement ,ils sont fermés ,ne savent que se congratuler entre eux ,en bref ;complaisance .

                                  Nous avons tous envie de changer les choses ,le monde est dingue ,il faut se méfier de tout ,et ce que l’on me demande de me méfier en premier et bien je fais l’inverse ;

                                  EX ; TF1 fustige le FN >> Alors je me dois de le respecter ,

                                  TF1 (et les autres bien sur ) disent qu’il ne faut pas sortir de l’euros >> Alors moi je veux en sortir .

                                  Au plaisir de vous lire smiley

                                  PapaDop



                                • verminator 27 mars 2012 14:13

                                  C’est quand même curieux que penajouir utilise le mot « con » dans chacun de ses posts ; son probleme d’éjaculation n’est apparemment pas son seul problème... smiley


                                • Hijack Hijack 27 mars 2012 14:17

                                  Brath-z

                                  Je sais bien tout cela ...

                                  J’avais au début cru en lui ...

                                  Mais vu ce qu’il déclare ... ce qu’il dit être ... ça ne colle pas avec un gars qui se dit de gauche, mais de vrai gauche ... justement, genre Chavez ... qui lui s’en fout du droit international ... car comme chacun le sait, en droit international ... les puissants n’ont jamais tort ...

                                  Mon intervention n’avait pour but, que de dire ce que je pense ... et qu’il faut se méfier ...

                                  Pas compris de quelle vidéo de Hijack tu parles, car Hijack il semble bien que c’est moi !


                                • casp casp 27 mars 2012 15:55

                                  Pourquoi ?

                                  je connais de nombreux franc-maçon qui sont largement des perosnnes humaniste et de gauche, prête à ouvrir la porte de leur maison au clochard pour qu’il prenne un douche ; ou déisrant réellement et sincèrement un monde plus égal.

                                  Le monde est complexe vous savez ?
                                  Que croyez vous que soit les franc maçon ? Un groupe de reptiliens lubrique, déguisez en homme, cherchant à accomplir le plan maléfique de l’ange de la lumière ...

                                  Moi je crois simplement que c’est un groupement philosophique d’être humain. Avec ce que cela implique.. C’est à dire un peu de tout comme toujours.


                                • Brath-z Brath-z 27 mars 2012 17:02

                                  J’ai recommandé aux lecteurs de cliquer sur le lien vers la vidéo que tu as postée, précisément parce qu’elle prouvait l’exact inverse de ce que tu avançais quant à la position (inchangée) de Mélenchon et du Front de Gauche sur la Syrie et d’une manière générale les interventions militaires de l’OTAN, Libye comprise.

                                  Sinon, Chavez ne se moque absolument pas du droit international. C’est même tout le contraire : l’essentiel de sa lutte en relations internationales consiste à promouvoir le droit international contre l’arbitraire des interventions des états. Si Chavez avait été contre le droit international, sa première action aurait été de retirer le Venezuela de l’ONU. Or non seulement il l’a maintenue, mais il est l’un des chefs d’état qui intervient le plus à l’ONU et il y a renforcé la délégation diplomatique vénézuélienne. Le Venezuela est aujourd’hui un état très impliqué dans l’ONU, même si Chavez, à l’instar de beaucoup, estime qu’il faut en revoir certaines modalités, notamment en ce qui concerne le Conseil de Sécurité.


                                • Hijack Hijack 28 mars 2012 15:24



                                  *
                                  casp

                                  Si ton message m’est adressé, je n’ai rien à proprement parler contre les francs maçons ...

                                  mais pour Melenchon, il se présent à des élections ... et ça ne cadre pas avec ce qu’il dit être !

                                  Évidemment, qu’ils ne sont pas tous pourris ... sûrement la même proportion de gens pourris et honnêtes ... pas dit que c’était une tare, juste une incompatibilité avec le discours servi.


                                • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 17:06

                                  penajouir tu portes bien ton nom héhé !

                                  Quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner. (Michel Audiard) !

                                  Sans rancune !


                                  • Patrick Samba Patrick Samba 26 mars 2012 17:48

                                    Bonjour,

                                    quel article ! Quelle remarquable analyse ! Vraiment.

                                    Maintenant il faut effectivement que le Front de Gauche se donne tous les moyens dont :

                                    - affaiblir encore le FN : et notamment faire connaitre l’attitude de Jean-Marie Le Pen pendant le génocide bosniaque et après : cadeau d’une voiture à Sesselj, visite à Karadzic…. Cela me parait important - il s’agit tout de même de ce qui peut être qualifié de complicité de génocide – de faire savoir un peu mieux qui est le Président « d’honneur » du FN. Et ce qu’est donc le FN. Ces éléments sont très peu connus.

                                    - encourager, encore (parce qu’ils l’ont déjà fait), EELV et Eva Joly à s’allier au FdG, comme l’a fait la Gauche Anticapitaliste, l’un des courants du NPA.


                                    - réclamer la démission de Claude Guéant en raison des graves défaillances de la DCRI dans l’affaire Merah

                                    Et alors les chances de JL Mélenchon augmenteront encore...


                                    • jaja jaja 27 mars 2012 14:46

                                      Non la GA n’appelle pas à voter Mélenchon. Patrick va trop vite en besogne.... comme d’hab...

                                      http://bellaciao.org/fr/spip.php?article126525


                                    • Patrick Samba Patrick Samba 1er avril 2012 02:19

                                      eh jaja, dans le lien que tu donnes :

                                       " Nous sommes, comme beaucoup, atterrés et meurtris par le délabrement actuel et accéléré du NPA. Nous ne savons pas si nous avons, tous ensemble, une chance de l’emporter. Mais nous sommes absolument convaincus que l’avenir se prépare aujourd’hui et passe par une telle tentative résolue pour tenter de sauver ce que nous avons contribué à construire et le remettre sur les rails de l’émergence d’un large bloc anti austérité et du regroupement d’un pôle anticapitaliste en son sein." ....

                                      Un peu maso ? 


                                    • arobase 26 mars 2012 18:13

                                      les questions que doivent se poser les lepénistes : 


                                      1°)pourquoi Mélenchon qui était à 5% dépasse lepen qui caracolait il y a peu à 30% et se trouve à 14 (et encore) ? 

                                      2°) pourquoi les millions de personnes que représentent ces écarts de pourcentage se sont détournés en deux mois de lepen ? c’est pas la faute aux autres ; qu’a t-elle fait comme bêtises pour y arriver ?

                                      réponses :

                                      -mélenchon est sérieux, crédible, compétent et propose les bonnes solutions. elles sont crédibles car ce seront celles de toute la gauche réunie au second tour et les talents et compétences ne manquent pas.

                                      -lepen ne fait que :
                                        - diviser et faire peur aux gens qui ont bien d’autres soucis. 
                                        - vociférer sur des sujets secondaires tells que l’immigration et l’islamisme, choses faciles à
                                        régler simplement en appliquant nos lois existantes.
                                        -n’a aucune solution valable et crédible, ni compétence sur les vrais sujets
                                        -est servie par des supporters d’une telle nullité qu’ils lui font perdre des voix à chacune de 
                                        leur interventions (notamment sur le net) !

                                      quand on perd on commence par s’en prendre à soit même. si 85% des gens ne veulent pas voter FN, c’est qu’il y a une raison.

                                      • Jean-Louis CHARPAL 26 mars 2012 18:22

                                        Merci pour cet article Henrique !

                                         Perspectives réjouisantes pour notre pays et le peuple français, car seul le Front de Gauche est en capacité de jetter dans les poubelles de l’ Histoire d’où elle n’aurait jamais dû sortir, la dictature des spéculateurs et autres banksters qui volent les richesses produites par les travailleurs de tous grades et qualifications de l’ économie réelle.

                                        « Et si malgré tout Mélenchon perdait ? »

                                        Eh bien, il aurait à sa disposition une force condisérable de millions de citoyens et de citoyennes, rassemblés derrière l’étendard du Front de Gauche qui jamais n’accepteront que leur pays connaisse le martyre de la Grèce !

                                        Cette avant garde du peuple suivra les traces des argentins et des islandais et fera connaître en Europe son Stalingrad à l’Internationale des accumulateurs de fric.

                                        Pour la sauvagerie économique mondialisée ce sera le commencement de la fin.

                                        Au pouvoir ou dans l’opposition, personne ne pourra plus désormais ignorer le Front de Gauche et le trouvera en travers de sa route chaque fois qu’il voudra soumettre et humilier le peuple français ! 

                                         


                                        • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 18:29

                                          Mélenchon ?

                                          Ce type qui idolâtre Castro ?

                                          Si ça vous plait tant que ça, allez vivre à Cuba, on verra combien de temps vous pourrez sortir des âneries pareils... Vous pourrez toujours appeler votre Chef à l’aide, personne ne vous entendra dans votre cellule !

                                          Pas Belle la France ou on peut sortir tout et n’importe quoi ! Même les mensonges les plus éhontés...

                                          Une idéologie qui a fait 50 millions de morts, les goulags Etc... c’est sur que ça nous manque


                                          • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 18:39

                                            Et depuis quand il « idolâtre » Castro ? Ou Chavez ? Ou autre ?
                                            Mélenchon a sur le sujet une position très, très claire :

                                            - Cuba n’est certainement pas une démocratie, mais ce n’est pas non plus une dictature. Il s’agit d’un régime de parti unique ultra-plébiscitaire. C’est bien évidemment très critiquable et certainement pas un modèle, mais force est de constater que l’immense majorité des Cubains est très favorable au régime (d’ailleurs, malgré les facilités aménagées depuis maintenant 20 ans, il n’y a presque plus d’émigration des Cubains, et la plupart du temps c’est pour aller voir de la famille à l’étranger voire pour partir en vacances).

                                            - Il est heureux que l’autoritarisme du régime s’étiole depuis la fin des années 1970, et il y a encore énormément d’efforts à faire dans cette voie. Le tout sans oublier le contexte très particulier de Cuba, qui subit quand même un embargo condamné par l’ONU depuis un bout de temps maintenant. Cet embargo est très probablement la raison n°1 de l’autoritarisme persistant à Cuba.

                                            - Il y en a assez d’entendre parler pendant deux jours dans tous les médias du moindre abus de pouvoir à Cuba ou au Venezuela quand des abus de pouvoir identiques se produisent chez leurs voisins « démocratiques » (Colombie, Mexique) ou encore aux États Unis d’Amérique et ne sont jamais mentionnés nulle part. Pas question de faire le gentil garçon qui va dire : "les abus envers untel n’excusent pas pour autant l’autre", etc. : le deux poids deux mesures est systématique dans nos médias, cela devient donc une lutte politique, et le refus de cautionner ce traitement médiatique passe par le refus de participer à la dénonciation des déficiences démocratiques (bien réelles) de Cuba ou du Venezuela quand d’autres en sont exonérés.

                                            Vous êtes tout à fait libre de ne pas partager cette appréciation de la situation, mais prétendre que Mélenchon « idolâtre » Castro relève du mensonge pur et simple.


                                          • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 19:04
                                            15 décembre 2010 Jean-Luc Mélenchon aime la dictature cubaine et le montre

                                            Mis à jour à 22 heures (voir la note)

                                            Tout à l’heure, l’ancien sénateur socialiste et actuel député européen du Front de gauche, a quitté l’hémicycle de Strasbourg en compagnie de quelques élus de son groupe (GUE, gauche communiste) au moment de la cérémonie de remise du prix Sakharov (qui récompense les défenseurs des droits de l’homme) au journaliste cubain, Guillermo Farinas. Un dissident cubain récompensé, un journaliste qui plus est, voilà qui est insupportable pour cet admirateur de Fidel Castro et de Hugo Chavez.

                                             Sans commentaire, j’ai plein à votre service...


                                          • Brath-z Brath-z 26 mars 2012 19:18

                                            Oh mais je les connais. Et figurez-vous que j’ai déjà répondu à ceci. Je me permet de me citer :

                                            "Il y en a assez d’entendre parler pendant deux jours dans tous les médias du moindre abus de pouvoir à Cuba ou au Venezuela quand des abus de pouvoir identiques se produisent chez leurs voisins « démocratiques » (Colombie, Mexique) ou encore aux États Unis d’Amérique et ne sont jamais mentionnés nulle part. Pas question de faire le gentil garçon qui va dire : "les abus envers untel n’excusent pas pour autant l’autre", etc. : le deux poids deux mesures est systématique dans nos médias, cela devient donc une lutte politique, et le refus de cautionner ce traitement médiatique passe par le refus de participer à la dénonciation des déficiences démocratiques (bien réelles) de Cuba ou du Venezuela quand d’autres en sont exonérés.« 

                                            Figurez-vous que depuis dix ans, le »prix Sakharvov pour la liberté de pensée« (tout un programme...) a récompensé à trois reprises un »dissident" cubain. 30% des usages de ce prix prestigieux dans la décennie pour fustiger la seule petite Cuba, cela tourne quelque peu à l’acharnement.


                                          • Walid Haïdar 26 mars 2012 19:43

                                            Jackturf, tu racontes n’importe quoi là. Ressaisi toi. Le programme du front de gauche n’a absolument rien d’autoritaire, bien au contraire.


                                            A commencer par le fait qu’il prévoit que le peuple convoque une constituante élue au suffrage universel pour que celle-ci rédige une nouvelle constitution. Quel rapport avec Castro ou Staline ? Qu’il prévoit de faire choisir directement par le peuple les responsables des grandes chaînes de télévision publique. Quel rapport avec l’URSS ou Cuba ?

                                            Aimerions-nous vivre à Cuba ? NON, car ce pays subit depuis 50 ans un embargo honteux (et le plus long de l’Histoire). Mais dans ce pays mon ami, il y a des américains qui viennent se faire soigner car ils n’ont pas les moyens de se faire soigner dans leur propre pays, les USA. Dans ce pays on a fait pousser des jardins potagers en plein La Havane pour produire assez de bouffe pour tout le monde, malgré l’embargo, alors que celui-ci concernait même la bouffe et les médicaments jusqu’à 2000.

                                            Décidément, tu ne sais pas de quoi tu parles. Un peu de lecture : http://fr.wikipedia.org/wiki/Embargo_des_États-Unis_contre_Cuba

                                          • Valeska 26 mars 2012 23:45

                                            Vous ne voyez pas que ce jackturf est un troll de l’UMP ?


                                          • Humanity2357 27 mars 2012 00:02

                                            @ Jackturf

                                            C’est cela oui, avec votre pote le pape qui va justement s’y rendre...

                                            Sans compter les saloperies des camps de la mort dont l’idéologie que vous soutenez fait l’apologie.

                                            Le Front de Gauche se bat pour une France Vivante, Républicaine, rayonnante, innovante et généreuse pour tous, comme le prouve son programme complet et cohérent, « l’Humain d’abord ! ». Allez donc aussi lire ce dernier billet, sauf bien-sur si vous détester le Peuple de France. Combien de fois faut-il vous expliquer pour que vous compreniez ? Vous êtes libre de continuer à servir de monture servile au nimbus NS dans sa croisade pour nous imposer une France Morte par sa Stratégie du Choc. Contrairement à vous et vos comparses, nous nous défendons les valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité qui fondent l’identité de la France. Ça vous gène ?


                                          • Yohan Yohan 26 mars 2012 18:34

                                            Tout ce que peut gagner méluche, c’est le maillot à pois, celui du meilleur grimpeur dans les sondages. smiley smiley smiley Remarque, c’est déjà pas mal. Bayrou s’en contenterait


                                            • modesto modesto 26 mars 2012 18:52

                                              les adorateurs de Mélenchon en 2012 me font penser aux adorateurs de Ségolène Royal en 2007, les « ségolatres » de Desirsdavenir : d’abord la (bonne) foi du charbonnier, ensuite (un peu) de mauvaise foi, enfin un aveuglement nourri à la méthode coué. Mettre dans le même sac Hollande et Sarkozy ne présage rien de bon en matière démocratique ! Si, par hasard, Méluche parvenait au second tour, il prendrait une fessée par ce simple manque foncier de prudence de ses militants immatures


                                              • Walid Haïdar 26 mars 2012 19:51

                                                Tu portes bien ton pseudo toi dis-donc.


                                                A lire le fil de commentaire ici, on se demande bien qui est immature, entre les arguments construits et référencés d’une part, et de l’autre les petites phrases à deux balles et la calomnie mensongère...

                                                En fait on a donc pas le droit de défendre une ligne politique et un programme, des idées, avec enthousiasme, sans être un idolâtre.

                                                En plus de la modestie monsieur, vous avez le sens de la nuance, et bien entendu, comme d’habitude chez les opposants au FdG, l’art de ne jamais aborder le fond du débat, et de faire des incantations pour conjurer le mauvais sort qui fait progresser le Mélenchon dans les sondages.

                                              • chantecler chantecler 27 mars 2012 10:07

                                                Je suis d’accord avec modesto ...

                                                C’est un article partisan promelenchon de plus .

                                                Je n’ai rien contre JL M qui fait une bonne campagne nourrie d’expérience et d’arguments .

                                                Par contre ses militants me gonflent un max , car ayant la tête dans le guidon , ils ne peuvent admettre que les rapports de force , la sociologie électorale dans notre pays ne sont pas en faveur de leur champion . C’est à dire en terme simple que JL M ne peut l’emporter dans une France embourgeoisée .

                                                Les électeurs ne porteront pas à sa tête , aujourd’hui , le leader d’une gauche radicale .

                                                Et d’ailleurs que se passerait il , hypothèse farfelue , si JLM accédait au pouvoir ?

                                                Toutes les forces de droite se conjugueraient pour paralyser immédiatement le pays ...

                                                La gauche radicale ne peut s’imposer par le seul processus électoral .

                                                Notre pays n’est pas assez abimé pour cela .

                                                Maintenant si par mauvaise aventure nous rapprochions du désastre grec , après avoir tout tenté , je ne dis pas : mais il faudrait alors un énorme soulèvement populaire qui accompagnerait le recours à Mélenchon .


                                              • Laurent 27 mars 2012 11:23

                                                Tout à fait d’accord avec Chantecler, si JLM apporte une fraîcheur certaine au débat, quelque chose d’un peu nouveau qui fait entrevoir une gauche qui commence à ressembler à quelque chose, je doute pour autant qu’il ait des chances d’être au second tour.

                                                D’autre part en admettant qu’il y soit, il faudrait encore qu’il ne soit pas face à Sarkozy car là j’aurais bien peur qu’il perde pour les raisons évoquées ci-dessus.
                                                D’autre part en se mettant dans l’hypothèse où il remporterait l’élection j’ai bien peur que Chantecler n’ait raison et que la droite se mobilise pour bloquer le pays ; cela étant, l’histoire n’est pas écrite et j’aimerais assez voir une telle situation.

                                                Maintenant, les mélenchonnistes intégristes me gonflent également. Que ce soit dans les articles ou dans leur commentaires ils émaillent leurs textes d’arguments tellement ridicules que des fois on a pitié d’eux. J’ajoute que s’ils lisaient ces arguments sous d’autres plumes pour d’autres candidats ils seraient les premiers à se rouler par terre de rire (voir les articles de la groupie énamourée Ariane, qui seraient drôles si malheureusement ils ne révélaient les prémices de la transformation d’un mouvement populaire et démocratique en totalitarisme).

                                                Tout cela pourrait rester anecdotique si leur aveuglement ne les conduisait pas à réserver un traitement identique (essentiellement basé sur l’insulte) à Hollande et Sarkozy. Cette méthode est celle du FN et ne grandit pas ceux qui l’utilisent, faire l’amalgame entre les deux personnes, entre les avanies avérées du deuxième et la politique à venir du premier est simplement malhonnête et faux.
                                                Si Hollande est élu il ne sera certes pas assez à gauche mais jamais (ou alors c’est à désespérer de tout) il ne fera la même politique de Sarkozy (népotisme, Roms, immigration, casse des services publics...).

                                                Comparer les deux et dire que ce sera la même chose c’est faire le jeu de Sarko et affaiblir Hollande, donc prendre le risque de reconduire Sarko.

                                                Mélenchon l’a bien compris, qui lui, ne tient pas ce discours là, malheureusement chez les mélenchonnistes, comme dans tout mouvement, il y a des intégristes. Et comme dans tout mouvement c’est la même connerie qui les anime.

                                                Heureusement comme tous les intégristes ils sont en minorité même s’il semble que sur Agoravox il y a un nid.


                                              • Germain de Colandon 26 mars 2012 18:58

                                                @ l’Auteur : « Ajoutons que Sarkozy avait annoncé qu’il y aurait des rebondissements dans la campagne de nature à retourner la situation en sa faveur. Cette prophétie, dont il n’est pas interdit de penser qu’elle était autoréalisatrice, s’est réalisée » écrivez-vous

                                                Je réitère ma remarque et mon lien, puisqu’ils ont été supprimés.

                                                Comme quoi il y a bien un complot derrière Montauban et Toulouse !

                                                Je ne félicite pas le « modérateur » d’Agoravox pour sa non-liberté d’expression et d’opinion...

                                                Complot ou pas complot :
                                                http://anpag.org/article.php3?id_article=1197



                                                • Walid Haïdar 26 mars 2012 19:57

                                                  C’est une question qui mérite d’être posée. Mais ce n’est pas le sujet de l’article. Je pense que si ça vous intéresse, vous feriez bien de faire des recherches et de poser des questions à des endroits où ce sujet est traité.


                                                  Quoi qu’il en soit, même si on suppose que l’affaire de Montauban est un complot, alors on ne doit pas permettre à ce leurre de saboter la campagne présidentiel et les enjeux politiques qu’elle comprend.

                                                  Ne nous faisons pas voler la campagne par l’affaire Merhad. Parlons du fond, et des idées, et il sera toujours temps plus tard de revenir dessus. Bien entendu, aux journalistes, tant qu’à faire du tapage sur cette histoire, d’y mettre un peu de lumière. Ne comptez pas sur Le Monde ou l’Express pour ça, mais Mediapart est en général très virulent avec les magouilles de Sarko.

                                                  Il y a des centaines de sujets très importants à nous approprier !

                                                • Jean Jolly Jean Jolly 26 mars 2012 19:14

                                                  @ l’auteur.

                                                  Excellent billet, soyons néanmoins concrets.

                                                  Quel candidat actuel serait capable de rassembler autour de lui et de son projet environ 100.000 personnes au coeur de Paris ? Certainement pas Hollande.

                                                  Ni même Sarkozy car il faudrait alors pouvoir trouver 100 000 militants de l’UMP d’une taille inférieure à 1,40 mètre (ce qui est statistiquement impossible dans un réservoir de 150 000 adhérents)...

                                                   smiley


                                                  • Valeska 27 mars 2012 00:03

                                                    120 000, pas 100 000, la place de la bastille elle même peut contenir 80 000 et c’était débordant comme on peut le voir sur cette vidéo.


                                                  • arobase 26 mars 2012 19:18
                                                    les voilà partis à cuba, au goulag... la technique habituelle de ceux qui n’ont aucun argument : faire peur., mais ne jamais discuter les propositions, trop difficile faire smiley
                                                    ils craignent surtout, en bon larbins , pour le fric des richards ! les pauvres !

                                                    en tout cas, ce qui est sûr , c’est que les lepénistes du site, s’ils contestent une possible victoire de Mélenchon, ne parlent plus d’une victoire de leur idole ! smiley
                                                    c’est déjà ça de gagné. certains sont déjà passés du coté de l’autre idole du siècle, sarkosy. pas vrai Mr Yohan ?

                                                    en tout cas ,c’est la gauche qui va heureusement gagner. 54% des gens l’envisagent . ça fait donc 35 millions de Français au moins ! à moins que ce ne soient tous des imbéciles.....

                                                    mélenchon ou pas , la gauche n’a pas d’idoles, de guides, mais des gens responsables, compétents, et qui ont des valeurs humanistes , l’humain d’abord !!
                                                    pas le fric.

                                                    • JACKTURF JACKTURF 26 mars 2012 19:58

                                                      arobase qui récite le lexique laborieusement appris !

                                                      Vous allez faire élire un Euromondialiste convaincu en la personne de F. Hollande ! c’est ça votre combat ?

                                                      Ben notre vie elle va drôlement changer...

                                                      Que Mélanchon déclare publiquement que F. Hollande est un suppot du Capital, vendu à L’Europe et aussi sec je vote Mélanchon...

                                                      Mais ça risque pas d’arriver va !

                                                      Comment peut-on s’ illusionner à ce point ? j’avoue que ça me dépasse !


                                                      • NOJ71 26 mars 2012 20:18

                                                        Le titre complet de l’article est : comment Mélenchon peut gagner, en 2012, son pari de faire réélire Sarkozy.

                                                        L’article contient des remarques pertinentes contre le calamiteux président et Le Pen. 
                                                        Suivent les dénigrements à l’égard de Hollande. La photo a été choisie aussi pour lui nuire.
                                                        On pense alors que l’aveuglement en faveur de Mélenchon gênera un rassemblement des gauches et d’une partie des centres autour de Hollande au second tour. Comme les gauches sont minoritaires dans le pays, Hollande est obligé de faire le grand écart pour l’emporter.
                                                        Mais le Front de gauche a pour but de faire élire Mélenchon, sinon Sarkozy conviendra très bien comme président.
                                                        L’article traduit très bien l’objectif de Mélenchon : faire réélire le néfaste afin que lui Mélenchon néo-Marchais devienne le leader de l’opposition. 


                                                        • NOJ71 26 mars 2012 21:40

                                                          Lisez bien la fin de l’article.


                                                        • Brath-z Brath-z 27 mars 2012 00:15

                                                          A la fin de l’article, l’auteur fait de la politique fiction. Mais ce n’est pas la thèse qu’il défend ni l’hypothèse qu’il privilégie dans le reste de l’article.


                                                        • la_gata la_gata 26 mars 2012 20:26

                                                          la seule personne dans cette campagne électorale qui veut un régime fermé comme à Cuba ou la Corée du Nord est bien fifille Le Pen .

                                                          pour ce que j’ai entendu sortir de son clapet , elle est pour sortir de l’Europe, revenir au franc, fermer les frontiéres , consommer français ( et que du français) jetter dehors tous ce que ne sont pas français depuis 5 generations .....

                                                          j’imagine que dans ces fantasmes elle se voit erigé en « petit mére des peuples » surplombant une foule blonde qui la salue avec la main tendue

                                                          ... a vomir ....


                                                          • Valeska 26 mars 2012 23:54

                                                            Avec le FN au pouvoir, le problème ce ne serait plus l’immigration, mais l’émigrationsmiley



                                                            • kemilein 26 mars 2012 21:03

                                                              « Hollande est-il une valeur sûre pour la gauche ? »

                                                              sauf que les partis socialistes européen sont tous de droite, et hollande en est l’incarnation aux côté du nabo valls qu’on devrait envoyer valser pour le coup.

                                                              hollande est une valeurs sûre pour la DROITE

                                                              le seul candidat a GAUCHE restant et étant en mesure d’être élu c’est mélenchon n’en déplaise aux ronchons


                                                              • lsga lsga 29 mars 2012 12:43

                                                                je plussoie


                                                              • Frabri 26 mars 2012 21:49

                                                                A un mois des élections, croire que Mélenchon peut gagner est-ce rationaliste ? ? ?

                                                                Il est exact qu’il monte dans les sondages, mais lentement.

                                                                http://www.sondages-en-france.fr/sondages/Elections/Pr%C3%A9sidentielles%202012


                                                                • Walid Haïdar 26 mars 2012 21:54

                                                                  En bon Français, vous auriez du dire « est-ce rationel ».


                                                                  Nous n’avons que faire des sondages. S’ils sont bons, tant mieux, s’il sont mauvais tant pis. Nous travaillons pour convaincre, et si nous devons gagner, c’est qu’on aura fait du très bon boulot, tous ensemble. Sinon, nous continuerons : tous ensemble.

                                                                • pens4sy pensesy 27 mars 2012 01:42

                                                                  Ils trollent, les jackturf, modesto, johan, teolt etc... Ils sont bien connus pour être payés par Nicolas Princen (donc les citoyens) afin de pourrir les fils avec des com’s sans arguments et gorgés d’insultes.

                                                                  Il y a toujours eu des vendus qui pensent qu’il vaut mieux être du cote du pouvoir.

                                                                  Ils ne sont pas dangereux dans la mesure ou ils retourneront leur veste selon les résultats des élections.

                                                                  Au final, sur ce fil, ils récoltent les moins-sures qu’il méritent


                                                                  • Anonymous Republic Punisher Anonymous Republic Punisher 27 mars 2012 03:28

                                                                    Tous les journaux en parle quasi tous les jours ! J’y crois de plus en plus, j’espère qu’il va continuer à marteler le FN et l’UMP !!! En avant Mélenchon !


                                                                    • Ptetmai 27 mars 2012 07:10

                                                                      « C’est pourquoi il est objectivement bien mieux placé que Hollande pour battre Sarkozy »


                                                                      J’adore votre « objectivement » : çà signifie quoi ce mot pour vous ?

                                                                      Vous prenez combien de pilule de mélenchonine par jour ?

                                                                      Vous savez que objectivement c’est bien plus dangereux que la moquette ?

                                                                      Votre Mélenchon qui sait qu’il n’aura pas à appliquer son programme va être le fossoyeur de l’espoir de plus de 9 000 000 habitants de la France qui vivent dans la misère et souffriront moins avec l’imparfait Hollande qu’avec le caractériel Sarko.

                                                                      Et vous vous voudriez le remplacer par un autre caractériel ?

                                                                      Parenthèse : effectivement votre méridioNNal à trop de N ... contre Hollande. . 

                                                                      • JACKTURF JACKTURF 27 mars 2012 08:16

                                                                        Et voilà l’homme que la Gauche bien pensante Française, voulait fourguer aux Français comme Suppositoire !

                                                                        Carlton : DSK mis en examen pour proxénétisme en bande organisée

                                                                        L’ancien directeur général du FMI a été mis en examen hier soir par les juges d’instruction de Lille (Nord). 
                                                                        Ah oui ! ça donne vraiment envie de voter Mélanchon le suppot du Parti Socialiste !

                                                                        VIVE POUTOU ! Quand je pense que ces imbéciles du NPA le laisse tomber, ça me fait vomir ! Le seul type Honnêtes et sans casserole dans ces élections...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès