• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Copier les Danois ? Chiche !

Copier les Danois ? Chiche !

Notre 1er de classe, président de la république, veut s’inspirer du modèle danois, stigmatisant, une fois de plus, les français, qui seraient « réfractaires aux changements  », après les avoir déclaré « fainéants », affirmant qu’ils « foutent le bordel », qu’ils « ne sont rien »...lien

Et si les français le prenaient au mot ?

Macron veut prendre les Danois comme exemple en termes de flexibilité au travail...sauf que cette « flexicurité », un concept danois, pose problème.

Si l’on en croit le blog « gauchemip », le succès apparent du Danemark ne doit rien à la « flexicurité », mélange voulu de flexibilité et de sécurité.

En fait, le modèle danois n’a aucun mérite pour résoudre le problème du chômage, une fois enlevés les artifices qui cachent le chômage réel et encore moins en tenant compte de la démographie de l’emploi.

Et l’auteur du blog de citer une étude « politique danoise du marché du travail depuis 1994 », publiée en 2000, due à Henning Jorgensen : « il est important de noter que l’un des secrets qui se cache derrière la réduction du chômage au Danemark depuis 1994 est que les participants des mesures actives de marché du travail ne sont pas enregistrés comme chômeurs dans les statistiques officielles ». lien

Exit donc la « flexicurité » danoise...

Allons un peu plus loin.

Quand on se cherche un modèle, ne doit-on pas en accepter toutes les facettes ?...

Macron sait-il que la première ministre danoise, Helle Thorning Schmidt en l’occurrence, fait sa lessive et celle de ses enfants ?

Sait-il qu’elle n’hésite pas à se rendre à la cantine prendre son déjeuner, en compagnie d’un journaliste venu l’interviewer : « nous irons à la cantine prendre notre déjeuner et nous monterons les plateaux dans le bureau... ». lien

Mais élargissons la réflexion à tous les pays scandinaves...

En Finlande, en Suède, en Norvège, et bien sûr au Danemark, la transparence des élus est prise très au sérieux, et les politiques n’ont pas le droit à l’erreur. lien

Macron sait-il que les députés, ministres, et autres grands élus suédois mangent à la cantine, débarrassent eux-mêmes leurs plats, n’ont pas de voitures de fonction, sauf exception, et peu d’appartements de fonction ?

A-t-il eu connaissance de la mésaventure de cette ministre qui, ayant payé une barre chocolatée avec sa carte bleue de fonction, a dû démissionner ? lien

Chez nos voisins scandinaves, les ministres servent, mais ne se servent pas.

Ils n’ont que 10 collaborateurs en moyenne, alors qu’un simple secrétaire d’état en France en a 3 fois plus...

Les déplacements des ministres se font en classe économique si la durée du vol est inférieure à 3h30, et dorment non pas dans un palace, mais dans la chambre standard d’un hôtel basique. lien

Les pratiques de nos ministres français doivent pour le moins surprendre les scandinaves, quand l’on se souvient que Cahuzac, missionné pour faire la chasse aux fraudeurs, avait caché un compte en Suisse, mentant effrontément devant l’Assemblée Nationale, et n’a été condamné qu’à de la prison...qu’il ne fera pas. lien

L’occasion peut-être d’évoquer un nouveau scandale : pour résorber une partie de son déficit, le gouvernement n’a pas hésité à piocher dans la caisse du CNOSF (Comité national olympique français), provoquant la juste colère de Denis Masseglia, son président, lequel estime que le mouvement sportif a perdu entre 2017 et 2018, 60 millions d’euros sur le budget dédié aux actions en faveur de la pratique sportive : « C’est un véritable hold-up, jamais un gouvernement n’avait osé faire ça auparavant, celui-là a osé », a-t-il déclaré. lien

A suivre donc...

Et quid du transport de nos chers élus ?

En France, la voiture de fonction reste un signe extérieur de pouvoir très apprécié des élus et des fonctionnaires...

Avec sa flotte de 65 000 véhicules légers, soit un coût annuel de 600 millions d’euros, la France n’est pas, loin s’en faut, le meilleur élève de la classe européenne. lien

Quand à Hulot, « l’écolo » il a 6 voitures. lien

Comparons avec ce Danemark que Macron veut prendre en exemple.

La capitale de ce pays est quasi, avec les Pays-Bas, la capitale européenne du vélo et la proportion de ceux qui se déplacent en vélo atteint les 55% dans le centre-ville, provoquant une diminution drastique des accidents dans cette ville de 1,6 millions d’habitants. lien

Les « 80 km  » que notre 1er ministre nous a imposés doivent bien faire sourire les danois.

On a encore en mémoire Sarkösi affrétant un Airbus pour aller de Paris à Valence, et comme dans l’aéroport drômois, il n’y avait pas de rampe permettant aux voyageurs de descendre de cet avion, il fallut à l’époque organiser un convoi exceptionnel depuis Lyon pour permettre au président de quitter l’avion.

Cerise sur le gâteau, à l’arrivée il offrait un cocktail à 3000 personnes, protégé par 1265 gendarmes, avec des hélicoptères surveillant le tout. lien !

Plus tard, on n’a pas oublié le Falcon que Fillon s’offrait certains week-ends pour rejoindre son château familial dans la Sarthe depuis Paris, soit 225 km. lien

Encore plus près de nous, Macron 1er a fait encore plus fort, utilisant lui aussi un Falcon pour faire seulement 110 km. Lien

Mais revenons à la regrettable « sortie » de notre Président, au sujet des « Gaulois réfractaires aux changements  »...dont il affirme aujourd’hui, suite aux réactions indignées, que ce ne serait qu’un « trait d’humour  »...lien

Ce président, pourtant énarque, semble avoir oublié que les Gaulois ont été défaits par les guerriers Romains, que les Francs leur ont succédé, et que ces derniers ne pouvaient être « luthériens ». lien

Comme le déclarait le 30 août sur l’antenne de France Inter, Daniel Cohen, depuis 30 ans, les français n’ont cessé de subir docilement beaucoup de réformes

« Depuis l’élection de Mitterrand, les français vont de réformes en réformes, Ce qui manque, ce sont des réponses quant à leur avenir », a-t-il affirmé.

Et l’économiste de conclure : « l’Europe de Macron ne peut pas se faire. Il est à contre-courant, il veut ré-enchanter l’Europe sur un mode libéral et personne ne veut le suivre ». lien

Finalement, une réforme que les Français pourraient réclamer serait une restauration de la démocratie, afin que les décisions du plus grand nombre soient respectées, prenant par exemple en compte les votes blancs, éliminant tous les candidats lorsque ceux-ci seraient mis en minorité.

D’autre part, il serait rendu impossible qu’après un refus d’une majorité des français, les députés puissent contourner cette réalité, comme ça a été le cas lors de la consultation européenne...ils étaient 54,7% à dire non au projet de traité constitutionnel européen, et le gouvernement d’alors a passé outre. lien

Cette nouvelle république poserait des règles strictes s’inspirant du modèle scandinave.

Depuis le départ logique du ministre de l’environnement, plus grand monde ne doute qu’il ne sera jamais remplacé par un écolo « pur jus », mais plutôt par un énarque, champion es éléments de langage et langue de bois, d’autant que l’on apprend qu’un programme quasi planifié de 6 EPR est déjà en route. lien

Au-delà de l’hypocrisie qui mène nos gouvernants, on peut tout de même s’interroger sur la naïveté de ceux qui pourraient encore postuler pour ce poste, comprenant que la démission surprise de Nicolas Hulot ne serait consécutive qu’à la volonté de prolonger le nucléaire avec ces nouveaux EPR, ce qui est contradictoire avec la parole présidentielle, mais quand l’on se souvient que le 1er ministre fut l’un des agents de « com » d’AREVA, continuant finalement un lobbying discret, comment être surpris ?

Mais allons à l’essentiel, car Macron, qui voudrait prendre exemple sur le Danemark, doit ignorer que c’est ce pays qui est pionnier en matière d’éolien, puisque c’est à Twind, en 1970, alors que la France s’enfonçait dans sa logique nucléaire, que la première grande éolienne a été érigée...

Aujourd’hui, l’éolien danois produit l’équivalent de plus de 43% de la consommation totale d’électricité, et atteindra les 50% en 2020, avec en point de mire les 84% pour 2035...

Ces mêmes 2035 que Macron fixe pour réduire timidement la part du nucléaire. lien

A ce jour, l’industrie danoise des éoliennes est la plus grande du monde, et environ 90% de la production nationale est exportée. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui refuse le combat a perdu, et seul celui qui l’accepte peut gagner  ».

Le dessin illustrant l’article est de Waner

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le bal des psychopathes

Le loup déguisé en mouton

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Xenozoid Xenozoid 31 août 20:42
    @capobianco
    le site adore,ça met des click,et en plus ca aide la probabilité

  • capobianco 1er septembre 12:36

    @Xenozoid
    Sauf que ses interventions sont limites et toujours avec des attaques sur les personnes. A la longue c’est lassant surtout que pourri la discussion. De plus pour l’humour c’est quand même raz des pâquerettes...


  • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 11:07
    Voici, les dernières statistiques sur le bonheur dans les pays selon le rapport de l’ONU....
    Les pays dans les « top dix », le Danemark apparait en 3ème place.
    La France en 17ème.


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 11:09

      À l’instar du « lagom » suédois, le Danemark a son hygge (prononcé « hugueu »), une philosophie de vie, une recette du bonheur, un art de prendre un repas entre amis, de se réchauffer au coin du feu avec un chocolat chaud ou même regarder une série Netflix par temps pluvieux comme petits instants qui nous apportent du bien-être.

      Le climat froid des pays nordiques et l’homogénéité de leur société les poussent à tisser du lien social pour se sentir bien. 

      Le hygge correspond à la notion de Liberté aux États-Unis. Le Danemark possède son institut du bonheur.


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 11:45

      @L’enfoiré
      merci de cette info, qui ne doit surprendre personne...

      on pourrait être si heureux en France...triste de voir ce que nos dirigeants en ont fait au cours des années...

    • amiaplacidus amiaplacidus 31 août 12:14

      @L’enfoiré

      L’un des éléments du « bonheur » c’est sans doute la sécurité économique, ne plus avoir l’angoisse de commencer ses fins de mois le 8 ou le 10 de chaque mois.
      .
      On pourrait pardonner l’arrogance de Macron si sa politique était efficace.

      Mais depuis que Macron est au pouvoir, la France, c’est le pays :

      - qui a l’une des plus faibles croissance des pays développés,
      - qui a l’un des plus fort taux de chômage des pays développés,
      - qui a le plus fort taux d’inflation des pays développés,
      - qui a une croissance forte d’un déficit commercial déjà élevé.
      - dont l’endettement repart à la hausse,
      - qui a, en terme de pib, reculé de la 6em place à la 7em place, doublé par l’Inde,
      - qui est le champion mondial de la distribution de dividendes aux actionnaires (au détriment de l’investissement)
      - Etc

      La politique économique de Macron n’est pas un échec, c’est un DÉSASTRE.

      Et le pire n’est pas encore venu.

      Macron ne s’entoure pas de gens compétents, mais de courtisans (voir son gouvernement et ses conseillers), ainsi son entourage le flatte, ne met pas en évidence la vacuité du macronisme, Cela rassure Macron, mais la majorité des Français en souffrent alors qu’une petite minorité, manipulant Macron, en tire profit.


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 12:53
      @amiaplacidus,

       Je disais que la France était 17ème pour ce qui est du bonheur..
       Nous avons juste une position de différence avec le 16ème.
       Pour ce qui est de la sécurité la France se trouve à la 61ème place et la Belgique à la 21ème.

       Demain, je publie un autre rapport « Les pays les plus pauvres »
       En préambule : la France est à la 162ème et la Belgique à la 165ème.

       Je ne sais si c’est Macron et sa politique qui en sont la cause.
       Je suis sur ce site citoyen depuis 2005, cela veut dire que j’ai déjà pu constater que les DESASTRES ont toujours fait partie de l’esprit français.
       C’est toujours difficile d’évaluer la vie d’un pays quand on est à l’extérieur.
       Je signalais mon étonnement sur un autre poste au sujet de la collecte d’impôts à la source qui était discuté sur ARTE .
       Pour nous c’est une histoire tellement ancienne.
       

    • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 13:06

      @amiaplacidus
      hélas, la stricte vérité.


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 13:15
      Ce qui est différent avec le Danemark, c’est que ses habitants ont prit conscience que le 21ème siècle a démarré un nouveau paradigme : le numérique.
      Cela veut dire quoi ?
      Que tout change. De l’école à la vie active, à la retraite...
      On n’a pas encore compris que ce n’est plus une t^te bien pleine qu’il faut pour réussir, mais une tête bien faite. 
      Une tête bien pleine serra TOUJOURS dépassée par les machines.
      Un homme ne peut concurrencé avec ce qu’on appelle le « big data ».
      Une tête bien faite est une tête où l’intelligence sera le point principal avec la créativité et l’imagination.
      Une tête qui a des moyens d’analyse des concepts pour inventer toujours autre chose,
      Le travail répétitif d’avant, c’est fini, fini...
      Désolé de devoir le rappeler. smiley.

    • V_Parlier V_Parlier 31 août 13:34

      @L’enfoiré
      Cette perception du « bonheur » est toute relative. J’ai même fait l’effort d’aller chercher un article libéral : http://www.atlantico.fr/decryptage/paradoxe-scandinave-pourquoi-pays-ou-gens-sont-plus-heureux-sont-aussi-ceux-ou-on-se-suicide-beaucoup-catherine-berliet-bonheur-2997825.html .


    • L'enfoiré L’enfoiré 1er septembre 10:13
      Voici, comme annoncé « Les pays les plus pauvres »


    • Spartacus Spartacus 31 août 11:23

      Ce que ne dira pas cet article :


      L’éolien Danois est remis en causeDe terribles nuisances sanitaires et écologiques
      Les nuisances sonores de basse fréquence, le scintillement des ombres, les lumières clignotantes, causent de nombreux problèmes de santé.
      En surcapacité les nombreux riverains ont de gros problèmes de sommeil, maux de tête, acouphènes et des vertiges et surdité.
      Une plainte a été déposée aux droits de l’homme pour mise en danger des habitants et 11% des riverains des éoliennes ont signé.
      Condamné, les sociétés d’éoliennes indemnisent les riverains victimes et le modèle est remis en cause.


      Bien entendu la production d’électricité et une abération économique.
      Elle ne doit sa part de marché qu’a la subvention.Le lobby Dannois a réussit a imposer à l’Europe l’hystérie d’acheter de l’électricité verte.
      Contrains et forcés les autres pays achètent au Danemark l’électricité ce qui donne une exportation importante subventionnée. 


      De bonnes idées sur la gestion de l’état au Danemark.
      La fin des privilèges et des castes de 30% de la population Française.Les statutaires ne sont que régaliens (police-justice). 
      pas le droit de grève et faire chier tout le monde pour les corporations en monopole.
      Pas de régimes spéciaux pour les uns et pas les autres, pas de fonctionnaires a vie.

      Pas de salaire au statut sur une grille mais au mérite, pas de changement de niveau automatique, plus pour les meilleurs et la porte ou moins pour les branleurs.

      L’entreprise privée est considérée et embauche et licenciement libre, et pas de salaire minimum.

      • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 11:54

        @Spartacus
        les couleuvres que vous tentez de faire avaler au lecteur sont trop grosses...

        çà ne passe pas !
        il y a eu tant de désinformation prouvée sur « les nuisances supposées engendrées par les éoliennes », que des commentaires comme le votre ne font que sourire...
        au fait, vous avez oublié un argument que les lobbys antiéolien (qui sont en fait le lobby pronuk) la soi disant mortalité des oiseaux dont les éoliennes seraient responsables.
        bref, vous avez mal récité la leçon.
         smiley

      • Fergus Fergus 31 août 12:49

        Bonjour, Spartacus

        Je vous rejoins sur l’éolien danois qui semble, en effet, ne plus avoir du tout le vent en poupe pour les raisons évoquées. Et les mêmes rejets commencent à se manifester également aux Pays-Bas.

        Personnellement, je suis - si j’ose dire - vent debout contre les éoliennes implantées à proximité des lieux habités ou qui - autre problème - défigurent des sites touristiques potentiellement porteurs de ressources pour les communes environnantes. Et ce ne sont pas les éoliennes qui ont surgi aux abords des exploitations agricoles de mes cousins qui ont la moindre chance de me faire changer d’avis, eu égard aux évidentes nuisances qui leur sont imputables.


      • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 13:24
        @Spartacus

         Vous me décevez smiley
         Je suis désolé de devoir le dire.
         En définitive, je constate que vous n’être pas un progressiste mais un conservateur de la plus belle eau. Nous ne sommes plus au 20ème siècle. Réveillez-vous.
        .
         Connaissez-vous une seule entreprise humaine qui n’a que des points positifs à se mettre sous la dent ?
         On ne fait pas d’omelette (ou d’homme led) sans casser d’œufs.
         La production d’électricité, une aberration économique... !!!
         Vous en avez encore une bonne comme celle-là ?
         C’est la seule énergie que l’on peut créer à loisir.
         Le pétrole a du plomb dans l’aile, si vous ne le savez pas.
         L’éolien en mer, vous avez peut-être oublié que le Danemark en possède et que seul les mouettes pourraient avoir des acouphènes.
          smiley

      • L'enfoiré L’enfoiré 31 août 13:30
        En 2013, j’écrivais « Travailer en 2020 »
        Je viens de le relire.
        Rien de changer cinq ans après...

      • V_Parlier V_Parlier 31 août 13:39

        @Fergus
        Toutes les grosses structures de production et d’acheminement d’électricité (lignes THT, gros transformateurs, etc...) sont de toutes façons novices si elles sont à trop grande proximité des habitations. (Ainsi que les stations relais GSM,4G et autres que tout le monde réclame de plus en plus... mais ça chut... c’est complotiste...). Par ailleurs, vu la vitesse de rotation des éoliennes je me demande comment les oiseaux se font couper en deux... Bref, il me semble qu’encore une fois le vrai problème (réglementation des emplacements) n’est pas mis en avant.


      • Spartacus Spartacus 31 août 14:11

        @martial


        Votre témoignage est intéressant.
        Mais voyez vous ces gens sont des idéologues. Il n’en ont rien a foutre de votre ressenti.
        La nature est une excuse mais ils s’en branlent.

        Ils sont des intellos de gauche pour qui ne compte que la coercition, le directivisme et la dictature d’état qui soigne leur frustrations jalouses de se sentir des frustrés incompris qui ont raté leur vie a ne rien créer et souhaitent que tous les autres soient administrés pour empêcher la réussite des autres.

        Ce sont des gens qui il y a 20 ans utilisaient le mot « social » à toute les sauces pour imposer du socialisme. 
        Maintenant que cette idéologie a fait faillite, ils ont trouvé le mot « écolo » pour justifier les coercitions et le directivisme qu’ils imposent aux autres.

        De votre témoignage ils n’ont rien a foutre. Eux se considèrent comme des gens dans le camps du bien, et méprisent tous les autres. Ils considèrent tous les autres comme des beaufs, a diriger et se croient supérieure.
        L’écologie est pour eux une excuse. Ils ne sont scientifique de rien du tout et nieront les réalités comme hier ils niaient et nient encore les faces cachées de leurs idéologies merdiques.

      • Spartacus Spartacus 31 août 14:14

        @Fergus
        C’est pas mieux en milieu naturel ou vierge ou ces merdes perturbent l’écosystème comme ils disent...

        L’éolien c’est l’avion renifleur ou la SNCF des dettes sur plusieurs générations.


      • Spartacus Spartacus 31 août 14:27

        @L’enfoiré

        Mais si vous voulez une éolienne et vendre l’électricité à prix de marché pas de pb.
        Sauf que l’éolien est vendu en dessous de son prix de revient.
        Toutes les entreprises d’éolien sont des entreprises « zombies » et ne vivent que par les subventions, de la fabrication à la commercialisation chez le consommateur final.

        Quand les subventions s’arrête c’est la faillite....
        Francéole : l’unique fabricant français de mâts d’éolienne - faillite.
        Vergnet : moteurs et turbines - faillite
        New Wind commercialisation - faillite
        Naval Energies : filiale des éoliennes en mer et fabricant de pales, l’éolien l’a mis en redressement judiciaire.

        Pourtant, admettez que le marché est un marché d’acquisition et assez prometteur. La subvention tourne à plein régime pour ce secteur béni des écolo-faschistes.

        Mais comme quoi quand ça veut pas ça veut pas !  smiley

        Quand je vous dis que c’est une vaste blague a dormir debout.


      • Aristide Aristide 1er septembre 12:22

        @Fergus


        Personnellement, je suis - si j’ose dire - vent debout contre les éoliennes

        En gros, vous êtes pour celles qui sont chez les voisins éloignés de vos cousins ... C’est une constante insoumise assez fréquente ... Impôts, cotisations, ... c’est pour qui ? Les nantis ! 

      • gaijin gaijin 31 août 11:26
        macron est français
        c’est donc un feignant fouteur de bordel et incapable de changer ......
        on devrait importer notre prochain président du nord ( avec le système des travailleurs détachés ça va nous faire des économies .....) vendre le bric a brac de l’ Élysée et raser ce boxon pour y foutre des logements sociaux ..............
        ( l’Élysée ça coute un fric fou et ça rapporte que dalle .......) .
        ça ça serait du changement et je parie que les français seraient pour .....

        au fait pour macron je crois que j’ai enfin trouvé le nom qui le résume : IMBU PREMIER
        ( ça rime avec ubu , il est imbu de lui même et imbuvable ......)

        • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 11:46

          @gaijin
          bien vu gaijin !

          pas mieux !
           smiley

        • Fergus Fergus 31 août 11:27

          Bonjour, Olivier

          Globalement d’accord avec toi sur les mentalités danoises et les comportements des élus de ce pays.

          Je suis en revanche très dubitatif sur ton lien avec les constat de Henning Jorgensen et les conclusion qui en sont tirées. Notamment sur les pré-retraites (volontaires au Danemark) qui ne sont de fait plus des demandeurs d’emploi et n’ont donc pas à être pris en compte dans les statistiques du chômage.

          Pour ce qui est des autres « mesures actives », il est à noter qu’en France également, elles ne donnent pas lieu à comptabilisation dans les statistiques des catégories 1 et 2 de recherche d’emploi, mais dans les autres catégories qui ne sont pas utilisées dans la communication officielle.

          En ce qui concerne le référendum de 2005, il est à noter que les Français n’ont quasiment pas rué dans les brancards lorsque Sarkozy en a jeté le résultat à la poubelle en faisant appel aux parlementaires en 2008. Dès lors, il n’est pas étonnant que l:ui-même et les gouvernants qui l’ont suivi se soient senti pousser des ailes pour mener à bien les contreréformes néolibérales voulues par les milieux d’affaires. Là est sans doute le vrai problème actuel : les Français sont-ils capables de se mobiliser réellement au lieu de s’épancher de manière vaine sur les réseaux sociaux et les blogs ? Les mois qui se sont écoulés ne sont à cet égard pas très encourageants. Espérons que les nouvelles provocations et la chute d’image de Macron désinhiberont nos compatriotes !


          • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 11:49

            @Fergus
            le document de ce Jorgensen mériterait un développement, que je n’ai pas fais, et je pense qu’il faut le décrypter attentivement...

            on sait bien comment nos énarques font des erreurs, des réussites, et camouflent les mensonges en vérités...
            quand à la situation du pays, on est tombé si bas que je m’interroge réellement sur la suite.
            à quand le réveil ?
            comme tu dis, faudrait un choc violent qui désinhibe nos compatriotes...
            et là, on peut peut être compter sur Macron !
             smiley

          • Arogavox 31 août 13:19

            @olivier cabanel @Fergus 


            Avant de vouloir ’désinhiber ses compatriotes’, peut-être faudra-t-il commencer par se désinhiber soi-même. 
               
             Votre action (notre ’action’ : celle que nous validons, de fait, ici) ne passe-t-elle par des mots ? ... couplés ici à une pondération chiffrée (’plussage’)
              
             Le concept ne mériterait-il pas d’être approfondi ?
            par exemple en signant, ou en promouvant une ou plusieurs de ces pétitions (qui fédèrent encore plus qu’Avox, en quantité comme en crédibilité des témoignages) :





              
            ... ou encore, en travaillant collectivement à l’instauration de nouveaux cahiers de doléances ...

          • microf 31 août 12:51

            Cette description des us et coutumes du personel politique francais décrit dans l´article, ressemble étrangement á celui du personel politique africain, certainement que ce personel politique francais á force de se mélanger avec les politiciens africains, a complètement pris leurs habitudes, pauvre France, pauvres francais, toutefois, bienvenus au club.


            • olivier cabanel olivier cabanel 31 août 13:08

              @microf
              bien vu.

              merci

            • zygzornifle zygzornifle 31 août 12:53

              Un modèle Danois « merde in France » avec tous les inconvénients et SURTOUT aucuns avantages ....


              D’ailleurs il faudrait mettre le gouvernement et les politiques a la diète comme le font les pays nordiques .... Haaaa il n’y a plus personne , ou ils sont passés nos politiques ?

              • jalin 31 août 13:09

                Pendant ce temps, Richard Ferrand le chef de file LREM gambade tranquillement.


                A signaler que le Danemark a 25% de TVA qui permet de protéger un peu son système social et son marché des importations. 

                • juluch juluch 31 août 13:31

                  Bonjour Olivier


                  Il y a un siècle en France, un élut convaincu d’avoir touché des pots de vin se suicidait.

                  Aujourd’hui il est réélut.....

                  On a se qu’on mérite et puis c’est tout.

                  nous meme on a une mentalité de merde

                  Exemple : tout à l’heure je me gare sur un parking pour aller prendre du pain , la voiture a coté de moi avec le chauffeur derrière le volant, il mange un sandwich enveloppé de papier kraft.

                  je reviens, lui était partit, le papier en boule sur le parking.......super !

                  On a se qu’on mérite !

                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 07:41

                    @juluch
                    oui, triste époque en effet

                    merci de ton commentaire.
                    à l’instar de la mère de napoléon qui disait, parait-il, « pourvu que ça dure », je dirais : « plutôt que ça change ». 
                     smiley

                  • Le421 Le421 31 août 19:00
                    Et si on copiait les allemands par exemple ?
                    La chancelière Angela Merkel a un appartement de fonction de 70m² dans Berlin dont elle paye le loyer, aux environs de 400€.
                    Alors, comment on fait en France ?
                    On change la vaisselle pour 500.000 balles !!
                    Elle est là la différence.
                    On prends ce qui arrange et on laisse le reste.

                    • Fergus Fergus 1er septembre 08:25

                      Bonjour, Le421

                      Vous avez raison sur le mode de vie comparé des dirigeants allemands (ou Scandinaves) avec celui des dirigeants français, l’actuel occupant de l’Elysée étant manifestement accro au style monarchique.

                      Pour ce qui est de la « vaisselle », c’est nettement plus douteux et quelque peu démagogique. Certes ! les Macron se font plaisir sur ce coup-là, mais leur commande fait travailler la Manufacture de Sèvres - élément prestigieux du patrimoine national -, laquelle vit essentiellement de commandes publiques, les recettes venant en déduction d’éventuelles subventions. Qui plus est, ladite « vaisselle » est destinée aux déjeuners et dîners officiels ! Bref, il y a des angles d’attaque plus pertinents ! 



                    • Aristide Aristide 1er septembre 12:13

                      @Le421


                      Et si on copiait les allemands par exemple ?
                      La chancelière Angela Merkel a un appartement de fonction de 70m² dans Berlin dont elle paye le loyer, aux environs de 400€.

                      Là, il faut en référer au couple insoumis Garido-Corbière, Ils ont su vivre pendant des années dans un appart de la régie de Paris à un prix d’enfer. Moins de la moitié du prix du marché. 1200 € pour un appart à 2800 € ou 3000€. Avec des salaires de prof et d’avocat qui paye ses cotisations sociales quand elle y pense.

                      La poutre et la paille.



                    • Matlemat Matlemat 31 août 20:58

                      Le Danemark pratique le protectionisme, tout ce qui n’est pas fabriqué au Danemark est cher, les produits trop sucrés et salés sont chers, c’est drôle car ce pays fait partie de l’UE, Schengen mais pas Amsterdam, corrigez moi si je me trompe, les taxes sur les véhicules sont de 100%, un Danois paye donc sa voiture deux fois plus cher qu’un Français, c’est pour cela qu’ils préfèrent le vélo, la bas on fait durer on n’envoie une voiture en état de marche a la casse et même une vieille voiture toute pourrie se vend assez cher. J’ajouterai que le Danemark a le smic le plus élevé au monde.


                      • chantecler chantecler 1er septembre 09:01
                        Oui, enfin il est assez difficile de parler du Danemark d’aujourd’hui .
                        A l’avant poste social jusque dans les années 1980 ...
                        Et a subi la vague néolibérale européenne et ses dégâts .
                        Mais il existe encore de beaux restes .
                        Faut lire des auteurs comme Mankel par exemple qui décrit ça très bien ...
                        Au fait , pour l’utilisation du vélo, c’est aussi une question de géographie .
                        On fait plus de vélo dans le plat pays que dans les Alpes ....
                        ....
                        (De même , au passage , que les chiffres de mortalité routière est corrélé au nombre de véhicules et au nombre de km parcourus et qu’affirmer par exemple que 2017 a été plus dramatique de 2016 sans donnée trafic ça n’a pas de sens ).

                        • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 13:16

                          @chantecler
                          je suis bien sur d’accord...

                          la vague xénophobe qui subit en Europe ne l’épargne pas...
                          mais je voulais seulement attirer le lecteur sur le fait que « l’exemple danois » prôné par Macron n’est pas très sérieux... rien de plus !
                           smiley

                        • ticotico ticotico 1er septembre 14:09

                          Une ’tite remarque... et si le petit Cron avait lui même lancé cette remarque en sachant que c’était une grenade médiatique ? Une petite diversion ne peut pas faire de mal au moment où la perte de son alibi écolo enlève un rideau de plus sur l’absurdité de sa politique...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès