• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Coup de théâtre : les carnets de Banier accusent Sarkozy

Coup de théâtre : les carnets de Banier accusent Sarkozy

Selon Mediapart, François-Marie Banier aurait noté et conservé dans des carnets les propos tenus par Liliane Bettencourt selon lesquels Nicolas Sarkozy aurait bien reçu de l’argent.

sarkomao.jpgEncore une nouvelle qui ne va pas arranger les sondages du président du pouvoir d’achat. Selon le site Mediapart, le photographe François-Marie Banier, poursuivi pour abus de faiblesse à l’encontre de Liliane Bettencourt, aurait méthodiquement noté et conservé dans des carnets personnels ses nombreux entretiens avec la milliardaire de Neuilly. Manque de pot pour Sarko ces documents sont non seulement tombés entre les mains de la police mais ils contiendraient, en plus, des propos accablants tenus par Bettencourt. Selon ces notes notre bon président aurait bien reçu, en pleine campagne de 2007, de l’argent pas très propre.

Ces carnets, saisis par la brigade financière lors d’une perquisition en juillet, pourraient confirmer les lourds soupçons qui pèsent sur le financement illégal de l’UMP et de la campagne de Sarko.
 

Documents sous scellés

Dans l’un de ses documents, placés sous scellés à la police judiciaire (au cas où), l’ancien protégé de la milliardaire de Neuilly mentionne une confidence faite au printemps 2007. « Liliane Bettencourt aurait évoqué devant lui la remise d’argent à Nicolas Sarkozy, au moment de l’élection présidentielle », précise Médiapart. Le photographe a confirmé cette mention aux policiers en ajoutant « ce sont des propos qu’elle m’a tenus, mais je ne sais s’ils sont vrais ou pas ».

Au mois de juin, le témoignage de l’ancienne comptable du couple Bettencourt faisait déjà état de remises d’enveloppes à Eric Woerth et Nicolas Sarkozy.


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • pastori 2 septembre 2010 17:04

    on n’est qu’au début !

    appel au juristes :
     
    vu le faible écart de voix, si tout cela est vérifié, avéré, prouvé, et si la « majorité » a vraiment bénéficié de moyens déloyaux par rapport à ses adversaires, pourrait-on dire que l’élection pourrait être nulle ?


    • non666 non666 2 septembre 2010 17:32

      J’ai été un des premiers a suggerer cette piste.

      Techniquement , le conseil constitutionnel a deja validé les comptes et l’election de Sarkozy.
      Maintenant, il reste DEUX possibilités :

      1) Profiter du climat pour voir les députés UMP sacrifier le mini-bouc emissaire en evoquant la forfaiture, ce qui leur permettrait de ne pas plus etre associé a son, declin dans quelques mois.
      Il y aurait bien sur aussi le crime de haute trahison puisque Sarkozy a fait voter CONTRE la volonté du peuple , le TCE, mais la , ils sont TOUS coupables , aussi bien dans l’UMP que dans la boutique d’en face....

      2) Voir l’argument s’auto-amplifier et justifier le « tous-pourris » et consolider le hiatus entre le peuple et les partis mafieux qui se refilent le pourvoir depuis 30 ans.



      Pour l’instant les groupes de presse ont joué l’affaire Bettencourt pour 3 raisons :

      1) Il fallait qu’ils se rachetent une conduite, une credibilité apres avoir été de toutes les manipulations de foules, de toutes les psy-ops, de toutes les propagandes depuis 10 ans
      (11 septembre, TCE , election Sarkozy-Royal, Union europe-mediterranée....)

      2) Ils pensent qu’en accelerant la decheance de sarkozy et en agitant « l’homme providentiel » de la mafia d’en face (DSK) , sondage trafiqués a l’appuis, ils provoqueront un sentiment de revanche qui poussera le peuple a « choisir » celui qu’ils nous suggerent.....
      Les cretins de gauches croiront avoir pris leur revanche sur la droite alors qu’en fait , le peuple français aura remplacer un Liberal pro-Yankee, pro israel peint en bleu par un Liberal pro-yankee, pro-israel peint en rose....

      3) En purgeant les dossiers qui puent un an avant la presidentielle, ils « eleveront » le debat (ils mettront une chappe de plomb sur ces affaires) au moment du choix fondamental de la présidentielle. L’idée est que tout ce qui est traité maintenant paraitra desuet et du rabbachage dans un an, meme si ce que cela implique n’a pas été jugé ou mis dans la balance pour le choix d’un elu digne à la présidence. La multiplication des affaires accelere l’histoire.
      Sarkozy en 10 ans a plus d’affaire au cul que Chirac en 30...
      ...et personne n’a encore ressorti l’affaire Human Bomb, ni l’affaire de Karachi, ni l’affaire Clearstream, ni le dossier de l’EPAD, ni la haute trahison de Sarkozy qui nous soumet a l’autorité militaire US...

      Miam , miam.
      Dans un an, cela va etre la chasse aux UMP.
      Ils raseront les murs pour eviter les tribunaux de la Libération...
      Il va y en avoir des tondues pour avoir couché avec l’ennemi. !





    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 septembre 2010 17:32

      Normalement oui.

      Si un financement illégal ou une fraude sont avérés lors d’une élection alors celle-ci est automatiquement invalidée par le tribunal administratif. En théorie c’est la loi. Reste à savoir si la constitution ne comporte pas une exception.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 septembre 2010 17:40

      Comme le dit non666, à partir du moment où l’élection de Sarko a été validée par le conseil Constitutionnel ça paraît difficile. J’ignore si « les Sages » peuvent revenir sur l’une de leur décision actée. Les constitutionnalistes vont encore se déchirer.


    • jullien 2 septembre 2010 18:46

      @Peachy et Pastori :
      Là vous nous posez une colle. Cette éventualité n’est tout simplement pas envisagée par la Constitution !
      Selon l’article 62 troisième alinéa première phrase « les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d’aucun recours ». Mais le Conseil constitutionnel selon l’article 58 « veille à la régularité de l’élection du Président de la République. Il examine les réclamations et proclame les résulats du scrutin ».
      Selon moi (ça vaut ce que ça vaut), rien n’est possible actuellement. Il faut attendre une éventuelle condamnation de M. Woerth pour ensuite déposer plainte (ce qui présuppose de trouver un moyen juridique) contre Nicolas Sarkozy lui-même et poser dans ce cadre une question prioritaire de constitutionnalité.


    • plancherDesVaches 2 septembre 2010 19:48

      Désolé, mais vous avez encore un peu à apprendre. On en sait jamais assez sur les pourris, non plus...

      Les pouvoirs du chef de l’état ont été étendus dès l’arrivée de sarko au pouvoir. Impunité absolue mais aussi à la fin du mandat.
      Parallèlement, le texte de destitution, qui ré-équilibre les pouvoirs du chef de l’état ont été modifiés.
      Mais...
      Le décret d’application de la destitution n’a toujours pas été voté depuis 2007...

      Il est donc indéboulonnable constitutionnellement.
      Désolé.

      Il faudra qu’on se sorte les doigts du cul pour le virer, nous, le Peuple.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 septembre 2010 22:12

      @ plancherDesVaches

      Pas faux, mais si on pouvait lui foutre notre coup de pied au cul dans les règles de l’art autant ne pas se priver. Rien ne nous empêche de battre un avocat d’affaire sur le terrain du droit constitutionnel.

      @ Jullien

      « Il faut attendre une éventuelle condamnation de M. Woerth pour ensuite déposer plainte... »

      Yes, c’est tout le problème. On peut penser que la procédure trainera au moins jusqu’à la présidentielle.


    • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2010 13:01

      @pastori

      2 millions de voix d’écart , c’est pas un écart infime !


    • plancherDesVaches 2 septembre 2010 20:07

      « Or les super-riches vont passer pour des fraudeurs au moment où l’état va avoir besoin de beaucoup d’argent. »
      Pardon... ?????

      D’une part, il faut savoir que seuls 3% des contribuables qui bénéficiaient du « bouclier fiscal » ont oser réclamer le remboursement du « trop-perçu » lors de la première année de sa mise en route.
      Il fut alors reconnu par un des directeurs du ministère des impôts qu’ils craignaient un contrôle fiscal.

      Pour ce qui est des conséquences de la révélation de l’enveloppe de 150 000 Euros, il est clair que les « super-riches » (sachant que millionnaire inférieur à 10 millions est un simple grouillot pauvre) vont donner beaucoup moins pour la prochaine « élection-show » et que l’UMP ne peut que perdre l’achat de voix par manque de moyens.


    • Kakapo Harry Tuttle 3 septembre 2010 14:42

      « Woerth avec sa femme. Bonjour l’ambiance à la maison. On se rend pas compte des dégâts collatéraux. »

      les dommages collatéraux c"est quand des civils reçoivent une bombe, perdue ou non.
      Là, c’est plutôt le pilote du bombardier qui se prend un obus de DCA.


    • NeverMore 2 septembre 2010 17:11

      Ceci en plus (entre autres) de l’affaire de Karachi.

      Ca commence à faire beucoup d’eau dans les sas étanches (water gates).
       
      J’attends une procédure « d’empeachment ».


      • pastori 2 septembre 2010 17:13

         Sarkozy et de Fillon qui, « en toute connaissance de cause, ont protégé » Eric Woerth, n’ont aucun souci à se faire ?

        la question est :
         pourquoi
        , en toute connaissance de cause, ont-ils protégé Eric Woerth. ?

        Pour protéger un homme indispensable au pays ? Mais le pays compte des milliers d’hommes tout aussi capables.


        • spartacus1 spartacus1 2 septembre 2010 20:10

          Non pas pour protéger un homme indispensable, mais pour protéger un homme, qui, grâce à ses fonctions de trésorier durant 8 ans, doit savoir beaucoup de choses sur beaucoup de gens.


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 septembre 2010 18:04

          Apres cette madame Bettencourt et son phallus en or, voici la republique bananiere qui part quand meme un peu en couille, reste a voir ce que va faire l’excellent procureur Courroye de non transmission. Je le vois bien intervenir courageusement la veille du second tour des presidentielles en 2012.
          Quand au Conseil Constitutionnel, je tiens juste a rappeler que la France est un pays qui ne change pas une equipe qui pert et ne demissionne pas un ministre qui triche, ils sont responsables mais pas coupables, et depuis tres tres longtemps (trop a mon gout).


          • rastapopulo rastapopulo 2 septembre 2010 19:12

            Et Karachi c’est du poulet ?


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 septembre 2010 22:24

            @ Demian West

            « Vous pensez vraiment qu’on peut étoffer un dossier avec des griffonnages de calepins d’artiste ? »

            Selon la brigade financière et la PJ qui ont mis les « griffonnages » sous scellés afin de les verser au dossier... oui. Mais peut-être que la police et les magistrats sont aussi des « fascistes » et des « trotskistes » qui nous renvoient aux « heures les plus sombres de notre histoire », comme le disent parfois Nadine Morano et Frédéric Lefebvre.


          • Pyrathome pyralene 3 septembre 2010 11:26

            Je soupçonne monsieur « à l’ouest » d’ être l’héritier de la bite en or de la bitte en court .... smiley


          • Polemikvictor Polemikvictor 2 septembre 2010 18:09

            « Selon Mediapart, François-Marie Banier aurait noté et conservé dans des carnets les propos tenus par Liliane Bettencourt selon lesquels Nicolas Sarkozy aurait bien reçu de l’argent. »
            A quand l’interdiction du conditionnel dans la presse : on peut prouver on affirme, on ne peut pas prouver on continue à travailler. Faire parler de soi de cette façon est méprisable et décredibilise un peu plus la presse.


            Regarder « les hommes du president » où des journalistes enquetent sur le watergate, le gros souci du redacteur en chef est d’avoir suffisamment de preuves avant de publier pour eviter un proces qui ferait couler le journal.


            • zototo 2 septembre 2010 19:27

              Je sais que sarkozy est petit mais pourquoi le comparer à une mouche ?


            • Pyrathome pyralene 3 septembre 2010 11:27

              Un coup de tapette et hop !! a pu......


            • edend edend 2 septembre 2010 19:49

              Des stickers à imprimer ou diffuser librement sur les conséquences du National Sarkozysme.
              http://farm5.static.flickr.com/4093/4950776403_4521963677_b.jpg
              http://farm5.static.flickr.com/4091/4946373062_fa1a509c76_b.jpg
              Ce qui est le plus hallucinant peut être c’est que la trésorerie de l’ump ne soit pas bloquée en attendant les conclusions judiciaires et qu’elle puisse servir pour d’autres cas de corruption comme les emplois fictif de la mairie de paris...


              • BA 2 septembre 2010 20:34

                Maître Antoine Gillot est l’avocat de Claire Thibout, l’ex-comptable des époux Bettencourt.

                Vendredi 9 juillet 2010 :

                Maître Antoine Gillot dénonce l’« acharnement » du parquet contre sa cliente, l’ex-comptable des époux Bettencourt. Parce que « c’est un témoin crédible et qu’elle sait beaucoup de choses ».

                Maître Gillot affirme encore que sa cliente « ne s’est aucunement rétractée et a maintenu mot pour mot » ce qu’elle avait déclaré au journaliste de Mediapart. Notamment les « espèces demandées » par Patrice de Maistre « pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy » et le versement de ces fortes sommes en liquide à Eric Woerth.

                Claire Thibout confirme également les visites de Nicolas Sarkozy chez Liliane Bettencourt, comme d’autres hommes politiques de droite. Et qu’à l’occasion de ces visites de politiques, « il lui était demandé de préparer des enveloppes avec des espèces », explique l’avocat.

                Monsieur et Madame Bettencourt « se montraient très généreux avec les personnels politiques de droite », a-t-elle réaffirmé aux enquêteurs. Tout en concédant que Claire Thibout n’avait jamais assisté personnellement à des remises d’enveloppes.

                « Je crois que la vérité va sortir », pronostique l’avocat, évoquant les documents produits par le site marianne2.fr (près de 400.000 euros sortis en liquide dans les mois qui ont précédé l’élection présidentielle, ndlr).

                http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-07-09-bettencourt-l-avocat-de-l-ex-comptable-denonce-le-harcelement-464014-9-11.html

                Jeudi 2 septembre 2010 :

                Bettencourt : les carnets Banier désignent Nicolas Sarkozy.

                Dans l’un des carnets intimes du photographe François-Marie Banier, qui ont été saisis par la police, le protégé de Liliane Bettencourt mentionne une confidence faite par la milliardaire, au printemps 2007. Liliane Bettencourt aurait évoqué devant lui la remise d’argent à Nicolas Sarkozy, au moment de l’élection présidentielle.


                • TotoRhino TotoRhino 2 septembre 2010 20:58

                  Bon, il ne reste plus à l’UMP que de casser la Liliane en la traitant de radoteuse qui n’a plus toute sa tête.
                  Après l’avoir soulagé de quelques millions d’euros, ce serait une façon de finir leur relation en toute beauté.


                  • LOKERINO LOKERINO 2 septembre 2010 21:06

                    Peut être qu’elle avait un petit papier fait par Maistre lui disant de dire cela a Banier....

                    le minimum c’est quand même de prendre avec circonspections les témoignages émanant de l’entourage de Bettencourt

                    On peut AUSSI avoir quelques doutes sur leur moralité et cupidité ,et l’intérêt pour eux de dévier vers la piste du financement politique ....
                    je parle de la comptable, de Maistre et de Banier ( et d’autre certainement)

                    Maintenant , vu que vous avez la chanve sur ce sujet comme d’autre d’avoir des certitudes absolues, je sais qu’ici c’est un peu comme piser dans un violon...


                    • pastori 2 septembre 2010 21:08

                      toto :

                      pas si sûr de clore aussi simplement les relations !

                      si elle est déclarée inapte, et si sa fille porte plainte pour abus de faiblesse, les mises en examen vont pleuvoir contre les medecins, ceux qui en ont profité du fric...conseillers, avocats, ......

                      en plus de la prison probable ils devront même rembourser puisque le bien serait mal acquis !

                      y compris les partis politiques qui en ont profité ? qui sais ? je ne suis pas juriste.

                      ne serait ce pas là une des affaires du siècle ?


                      • TotoRhino TotoRhino 2 septembre 2010 21:43

                        Oui, j’y ai pensé à la réaction de la fifille qui cherche justement à déclarer sa mère sénile.
                        Donc, l’UMP peut l’y aider, mais demandera une contrepartie...
                        J’ai l’impression que l’on assiste à une petite scène de ménage entre le pouvoir politique et le pouvoir de l’argent.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 septembre 2010 22:37

                        L’UMP et Sarko trainés en justice pour abus de faiblesse sur Bettencourt, ça ne manquerait pas de sel.


                      • Salsabil 2 septembre 2010 22:39

                        De « SEL » voulez-vous dire ?

                        Parions qu’ils sauront trouver matière à échange de « bons » procédés smiley


                      • pastori 2 septembre 2010 21:17

                        160 millions à sortir et même pas mal ?

                        mais au fond pourquoi les partis politiques auraient besoin de tout cet argent pour avoir l’honneur de conduire les affaires du pays ? des immeubles, pléthore de personnel salarié, dépenses faramineuses, comptes de « campagnes » de quoi nourrir des villes entières ?

                        pourquoi les partis qui ont beaucoup d’élus, donc beaucoup de gens grassement payés ont-ils plus de subventions que les autres ?

                        pourquoi les candidats ne seraient-ils pas sur un pied d’égalité, élus ou pas ? une somme par candidat, la même pour tous et basta !

                        éviter et interdire le financement illicite des sponsor ? facile. punissons cela de très longues peines de prison. ça va en décourager plus d’un !

                        pendant ce temps que les gens n’ont plus de quoi se nourrir, se loger...


                        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 2 septembre 2010 22:20

                          Il se dit sur le www que si Liliane a été aussi généreuse vis-à-vis de FM Banier, c’est pour exécuter la volonté de son mari André dont Banier était le petit ami.
                          Ce qui est sûr c’est que l’homosexualité de Banier est connue depuis des décennies dans le milieu parisien.


                          • Pyrathome pyralene 3 septembre 2010 11:29

                            Pas de bite en or pour le chaton de l’extrême, une bite en carton bouillie suffira....


                          • Traroth Traroth 3 septembre 2010 16:00

                            Tiens calmos... Alors, toujours en train de prendre la défense de ceux qui vous la mettent à sec avec du verre pilé ? Il y en a qui aiment ça...

                            (Désolé, je me mets à son niveau)


                          • LE CHAT LE CHAT 3 septembre 2010 13:05

                            avec ce que Pierre Bergé à refilé à Ségolène , ça équilibre non ?

                            ps : ces amateurs d’art ont vraiment acheté des croûtes !


                            • Traroth Traroth 3 septembre 2010 16:03

                              Il y a au moins une différence : Royal n’ pas été élue. Et donc ça compense peau de balle, parce que ça veut dire que même si elle voulait taper dans la caisse pour rembourser ses dettes électorales, elle n’est pas en position...

                              Mais il semblerait que Bergé ne paie que les locaux du machin de Royal, et qu’il ne s’en soit jamais caché. Donc doublement non.


                            • Traroth Traroth 3 septembre 2010 15:58

                              On comprend mieux pourquoi Sarkozy voulait dépénaliser la délinquance financière, maintenant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès