• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De la théorie généralisée du ruissellement

De la théorie généralisée du ruissellement

Plus dure sera la chute d’eau.

Il est des théories qui n’ont de raison d’être que de justifier l’injustifiable, de donner du sens à ce qui n’en a pas, d’habiller de belles phrases les pensées les plus hideuses, de faire avaler des couleuvres à tous les gogos trop crédules. Celle du ruissellement appartient sans nul doute à la catégorie des impostures intellectuelles, des travestissements du réel, des escroqueries morales. N’en jetons plus, la cour est trempée et étrangement la belle théorie que voilà n’est hélas pas de nature à relever le niveau !

Revenons un peu si vous le permettez, sur l’explication de la farce. Les gens situés au sommet de la pyramide ont observé que plus ils se mettaient d’argent dans les poches, plus ils étaient en mesure de laisser tomber quelques pièces par inadvertance, les sus-dites poches n’étant pas assez grandes pour tout contenir à moins qu’à l’image de leurs propriétaires elles fussent percées. C’est ainsi que quelques piécettes finissent par rouler le long de la pyramide pour terminer leur course à la base de celle-ci.

Depuis l’arnaque aux pièces jaunes, nos gouvernants n’avaient pas imaginé plus redoutable mécanique intellectuelle pour justifier leur amour immodéré des riches tout autant que leur mépris absolu des plus humbles. Plus on arroserait la tête de gondole plus l’eau ruissellerait jusqu’aux racines du mal. Pour les uns, un arrosage conséquent, massif, à jet continu, pour les autres la mise en place d’un compte goutte et d’une humidification homéopathique. Pour les uns les grandes eaux, pour les autres une misérable rosée du chagrin.

Naturellement les instigateurs de cette hérésie ont fait des hautes études pour concevoir pareil enfumage. On peut parier que ce sont des études économiques et certainement pas agricoles ou botaniques. Ils n’ont pas plus étudié les précipitations aqueuses à moins qu’ils ne craignent les glissements de terrain si trop d’eau arrive massivement au pied de leur montagne. Ils aiment à se montrer parcimonieux avec ceux dont ils ont déjà asséché les ressources et fort généreux avec les moins nombreux qui baignent déjà dans un océan d’argent défiscalisé et paradisiaque.

Le plus drôle étant qu’à tout propos tout autant qu’en toute occasion, les mêmes génies de la théorie des fluides ouvrent le parapluie pour se mettre à l’abri. Ils doivent avoir une sainte horreur de l’argent liquide dès qu’il s’agit de le redistribuer à la base. Ce n’est pas avec une telle irrigation que les fruits de la croissance seront croqués par tous. Les cultures ont désormais la fâcheuse tendance de se faire en espalier, recherchant toujours plus le soleil des cimes sociales.

La théorie du ruissellement pourrait ainsi se décliner de bien des manières, tout aussi cavalières. Il conviendrait d’ouvrir des écoles réservées aux enfants de nos élites qui inondés de savoir, en feraient profiter les petits camarades des banlieues dans quelques échanges épistolaires par SMS interposés. L’instruction en cascade en somme, l’effet de contagion du savoir. Nous pourrions encore inventer des hôpitaux réservés aux nantis, des lieux d’excellence avec les meilleurs médecins. De voir ainsi nos chefs en excellente santé, la bonne mine et l’allure saine, nous nous en réjouirions tellement que nos maux disparaîtraient comme par magie. La santé par l’exemple, une réponse adaptée à l'insoluble problème des déserts médicaux.

Il se pourrait tout autant que les salles de spectacle soient privées de subvention. La culture à son coût réel afin d’écarter des Zéniths et des théâtres municipaux, des opéras et autres festivals tous ces gueux qui de toute façon n'apprécient pas à leur juste valeur les spectacles qu’on leur propose. La culture n’est pas de la confiture qu’on donne aux cochons. Ces pauvres bougres auraient la possibilité de regarder à la télévision des programmes adaptés à leur niveau, ils seraient ainsi sous la goulotte culturelle d’une sélection appropriée.

Mais j’y songe, tout ceci est en train de se mettre tranquillement en place. L’école à deux vitesses, la santé réservée aux nantis, la culture pour les élites, c’est la France d’aujourd’hui et plus encore celle de demain. La théorie du ruissellement est en marche dans tous les secteurs et nous demeurons incrédules. La France en marches, c’est bien le slogan du bonhomme, le « s » a soigneusement été oublié pour ne pas nous mettre la puce à l’oreille.

Une société cloisonnée, à plusieurs paliers, des étages sans ascenseur social de sorte que les gens de l’étage supérieur ne soient pas importunés par les manants d’en-dessous. Une France sens dessus dessous, une guerre des classes et des strates. Le confort, l'opulence, les services de l’état aux étages supérieurs et tout en bas, l’obscurité, les conditions insalubres et le manque de tout. Quant aux rats qui ne pourront plus tenir la moindre place dans ce pays merveilleux, les exclus du ruissellement, ils achèveront leurs lente dégringolade dans la rue d’abord puis les égouts ensuite.

Seules les eaux pluviales arriveront jusqu’à eux, la théorie du ruissellement dans toute sa splendeur ? Ne riez pas, tout ceci est pensé et mis en œuvre dans notre beau pays avec votre assentiment ou pire encore, votre complicité. Ouvrez les yeux avant qu’ils ne soient trop secs et que vous ne finissiez par n’y voir goutte.

Ruissellement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 26 janvier 11:18

     
     
     
    Seigneur Capitaliste mondialiste sans-frontièriste aura-t-il pitié de gogochon, le veau-gland remplacé idiot utile négrier ?
     
     
     
     
    « La reconnaissance du ventre du colon pour le colonisateur Soros-Rothschild est une assurance financière pour l’oligarchie » Goldman-Sachs
     
     


    • Choukass 26 janvier 11:26

      @Choucas
      C’est moi Choucas, je rime avec Roucas. Pouet pouet, c’est Collaro qui m’a tout appris. Je mets en gras mes phrases pour me donner de l’importance. Le bobochon me lit même si je passe pour un conconchon. Passer pour un con, est moins important que passer pour un gland remplacé.
      C’est moi choucas, je suis un pauvre con, mais j’écris en GRAS. Choucas, ça rime avec Roucas, mais avec connasse. Soros me contredira. C’est dans astrapi que je l’ai lu.


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 13:34

      @Choucas

      Nous sommes des serfs et l’hallali est proche


    • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 12:43

      @C’est Nabum


       l’hallali Bigoud ?

    • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:45

      @zygzornifle

      Johnny Hugo


    • En ce printemps au ciel triste, l’humour de Raymond Queneau pour dire la météo !

      Il pleut

      Averse averse averse averse averse averse
      pluie ô pluie ô pluie ô ! ô pluie ô pluie ô pluie !
      gouttes d’eau gouttes d’eau gouttes d’eau gouttes d’eau
      parapluie ô parapluie ô paraverse ô !
      paragouttes d’eau paragouttes d’eau de pluie
      capuchons pèlerines et imperméables
      que la pluie est humide et que l’eau mouille et mouille !
      mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau mouille l’eau
      et que c’est agréable agréable agréable
      d’avoir les pieds mouillés et les cheveux humides
      tout humides d’averse et de pluie et de gouttes
      d’eau de pluie et d’averse et sans un paragoutte
      pour protéger les pieds et les cheveux mouillés
      qui ne vont plus friser qui ne vont plus friser
      à cause de l’averse à cause de la pluie
      à cause de l’averse et des gouttes de pluie
      des gouttes de pluie et des gouttes d’averse
      cheveux désarçonnés cheveux sans parapluie

      In L’Instant fatal, 1946



      • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 13:35

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Il pleut sur la rivière …



        Il pleut sur ma rivière

        Le ciel est en colère

        Les nuages vont se noyer

        Au cœur des reflets endeuillés


        La pluie nous prend par sa douleur

        Le gris pour unique couleur

        Quand les arbres dénudés

        Couvrent les terres labourées

        Dans la nature sommeilleuse

        À la morosité pluvieuse

        Les flots se perdent là-bas

        Dans un décor bien trop las


        Il pleut et nous pleurons l’été

        La vie qui s’est envolée

        Le bel automne tout autant

        Aux dégradés chatoyants

        L’hiver ne sera que tristesse

        Tout en grisaille et détresse

        Quand au nouveau printemps

        Renaîtra le beau temps


        Il pleut sans discontinuer

        Nous voilà tout mouillés

        La Loire coule en chagrin

        Qu’il est triste ce matin

        L’eau ne manquera pas

        La rivière joue les gros bras

        Elle se gonfle à pleines joues

        Nous voilà à ses genoux


        Nous naviguons sans redouter

        De finir par nous échouer

        Son fort courant nous transporte

        La rivière est plus accorte

        En cette belle saison

        Où les mariniers sans façon

        Allaient par tous les pays

        Pour livrer clients et amis


        Il pleut sur notre Loire

        Le ciel tout à sa gloire

        Les nuages vont arroser

        Ses belles eaux en majesté


      • Buzzcocks 26 janvier 11:21

        Une vidéo fait fureur aujourd’hui, elle montre des pauvres se battant au supermarché pour avoir du chocolat à tartiné, bradé à moitié prix.
        Faut il en rire ou en pleurer ? On est dans une société où des mecs se tapent dessus pour de la pâte à tartiner infecte.
        Et on publie la vidéo pour se gausser de ces ploucs !

        Voilà le ruissellement... mangez de la merde bradée 1 euro, nous on se gave et on pleure Bocuse.


        • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 13:35

          @Buzzcocks

          La manipulation est à son comble


        • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 11:24

          avec Macron c’est le ruissellement des larmes des laissés pour compte .....


          • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 13:36

            @zygzornifle

            ou les éclats de rire de ses obligés


          • Les pauvres n’auront plus que l’arme de leur larmes, mais ils en recueilleront le SEL (Chauffe MARCEL SEL). Les riches, certes auront l’or, mais sans la gabelle. La belle affaire que voilà. Oyez bonnes gens, Gargantua de son troisième oeil, le salé, veille sur vous. Il fera le tri, parmi les déchets de vos navrantes existences. Pour peu que vous leviez le nez vers le ciel. Les riches, le regard rivé sur le zérotage de leur chéquier et la déflagration de leurs bourses.


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:46

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Le sel de l’atterre !


            • Mélusine la calendaire. Jour de l’amadouvier.   Selon Jean Chevalier et Alain Gheerbrant dans le Dictionnaire des symboles (1982), « le champignon, et plus particulièrement en Chine l’agaric (ou amadouvier) , est un symbole de longévité. La raison en est peut-être que, après séchage, il se conserve très longtemps. Il figure dans les attributs du dieu de longévité. Les Immortels le consomment, associé à la cannelle, à l’or ou au jade. Ils en obtiennent, écrit Wang Tch’ong, la légèreté du corps.

                 Par ailleurs l’agaric (ling-tche) est censé ne prospérer que dans la paix et le bon ordre de l’Empire. Sa végétation est donc le signe d’un bon usage du mandat céleste.

                 Certains textes anciens le considèrent en outre comme un philtre d’amour. »

               

                Grâce à sa caractéristique principale liée à l’allumage du feu, ce champignon est lié au symbolisme de cet élément, extrêmement fécond. 

              La richesse ou l’or de Saturne : association alchimique de l’eau et du feu (le sel).


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:46

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Tant qu’il n’est pas atone Hic


              • Au tare eau : le 18 (année 2018) est associé à la lune fémin« amant » aquatique.


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:47

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Je vous tire, les cartes !


                • Clocel Clocel 26 janvier 11:48

                  Si vous admettez une fois pour toute que la pyramide est posée pointe vers le bas, vous verrez alors que la dite théorie est parfaitement exacte !

                  Votre faute, il n’est spécifié nulle part que cette pyramide reposait sur sa base, elle vous est apparue telle qu’en vos rêves...

                  Mon pauvre ami, tel que je vous vois, vous en viendrez à douter de la main invisible...

                  « C’est bien gênant, dit le renard »...


                  • pemile pemile 26 janvier 12:17

                    @Clocel « la pyramide est posée pointe vers le bas »

                    Beau recadrage ! smiley


                  • @pemile


                    Lisez Christian NOTS sur la PYRAMIDE inversée du L« ouvres » boîte à tartiner,....

                  • C'est Nabum C’est Nabum 26 janvier 13:36

                    @Clocel

                    Je suis minable
                    Rien qu’un pauvre gueux


                  • Pere Plexe Pere Plexe 26 janvier 19:58

                    @Clocel
                    Ce n’est pas la théorie du ruissellement qui est fausse.

                    C’est la gravité qui fait une exception.

                    Ce qui explique que, contrairement à l’eau, le pognon finisse inexorablement par s’accumuler en haut. 


                  • Clocel Clocel 26 janvier 20:09

                    @Pere Plexe

                    Désolé, par moment j’oublie, que Newton est mort, le 11/09 ! smiley


                  • mmbbb 27 janvier 09:37

                    @C’est Nabum Vous êtes habillé de haillons et vous mangez de la soupe populaire Allons Nabum, ne nous faîtes pas croire ceci , vous qui êtes un nobliau de la Loire


                  • J’avais un peu délaissé mon almanach surréaliste. Achim Von Arnim



                    .https://fr.wikipedia.org/wiki/Achim_von_Arnim#/media/File:Moritz_von_Schwind_-_Des_Knaben_Wunderhorn_-_Entwurf.jpg. Sorcier des familles de Labisse. Diablesse du jour : Lilith. Femme du jour : Morgane. Gérard de Nerval de Nervaél se pend rue de la tuerie. Embrasement du ciel ciel de Fatima (1938). Secret du médecin des pauvres : Si on prend une corde de pendu et qu’on la met dans un pot de terre avec un peu de paille, un tourbillon de vent s’élèvera instantanément ;. Livre du jour : Rituel de Malines. Destinés au plus malins,...

                    • flourens flourens 26 janvier 12:10

                      et on a l’air de découvrir l’eau chaude, mais ce ruissellement existait depuis bien longtemps, au moyen âge, les saigneurs ripaillaient et les gueux attendaient les os que les maitres condescendaient à leur jeter, si bien entendu la glèbe se tenait bien sage, car rien ne les obligeaient , souvent leurs chiens passaient avant,


                      • ZEN ZEN 26 janvier 12:14

                        Incontestable, la théorie du ruissellement

                        Il suffit de regarder aujourd’hui le zouave du pont de l’Alma...


                          • JL JL 26 janvier 12:14

                            Bonour C’est Nabum,
                             
                             bel article.
                             Vous dites, parlant de la théorie du ruissellement : ’’Naturellement les instigateurs de cette hérésie ont fait des hautes études pour concevoir pareil enfumage.’’
                             
                             
                            Les individus les plus aptes au perversif seront ceux sélectionnés naturellement par l’entreprise pour tenir des postes de pouvoir.
                             
                             Quand je parle du « perversif », je pense à cette formule de Robert Müsil ! :
                             
                            « Il n’est pas une seule pensée importante dont la bêtise ne sache aussitôt faire usage ; elle peut se mouvoir dans toutes les directions et prendre tous les costumes de la vérité. La vérité, elle, n’a jamais qu’un seul vêtement, un seul chemin : elle est toujours handicapée. La bêtise dont il s’agit là n’est pas une maladie mentale ; ce n’en est pas moins la plus dangereuse des maladies de l’esprit, parce que c’est la vie même qu’elle menace." (Robert Müsil, De la Bêtise)
                             
                             Ainsi, la Direction d’Inter-Marché qui a caché dans les rayons des pots de Nutella bradés pour s’amuser à voir les pauvres se battre pour en profiter.


                            • arthes arthes 26 janvier 16:05
                              @JL

                              La direction d’inter a vraiment caché ces pots ?
                              Et vraiment dans ce but ?
                              Possible hein, mais pourriez vous en dire plus ?

                              Quoiqu’il en soit , je n’ai pas attendu ce spectacle pour comprendre qu une masse d’individu bien canalisée pouvait être effrayante....Le million de personne s derrière les représentants de la grande finance et de tout ce qu’on voudra qui lobotomise les individus pour les asservir, défilant lors de la marche ; Charlie , m’a glacé le sang....Vu d’avion, on aurait dit un seul homme formé de milliards de pitites fourmis formant la masse de l’individu.
                              C’qu’on arrive à faire en exacerbant ....Et quand le résulatt dépasse les espérances....J’ai pensé au crime de Hautefaye....https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Hautefaye

                              L homme moderne se croit malin avec son intelligence, son fameux intellect, son rationnel, pffff, c’est une mince parois qui ne le sépare guère de la bête sauvage.

                            • Xenozoid Xenozoid 26 janvier 16:14

                              @arthes

                              si il retrouvait son sauvage la bête serait moins bête


                            • JL JL 26 janvier 16:40

                              @arthes
                               
                               Inter-marché.
                               
                              C’était je crois, dans sa chronique que Guillaume Erner fait tous les matins pour ouvrir son émission « Les matins de France Culture ». On doit pouvoir le retrouver facilement. Je n’en sais pas plus.


                            • arthes arthes 26 janvier 17:31
                              @Xenozoid
                              C’est amusant dit comme cela, mais je dis oui, enfin l’idée va bien dans le sens de ce que je veux exprimer et que je n’ai pas encore dit.

                            • Xenozoid Xenozoid 26 janvier 17:37

                              @arthes

                              domestication ? institutionalisation ?...on se comprend


                            • arthes arthes 26 janvier 17:46

                              @Xenozoid
                               Contre liberté, auto-gestion...Par exemple.


                            • Xenozoid Xenozoid 26 janvier 17:49

                              @arthes

                              une autonomie comme contre pouvoir,oui,
                              la liberté est un autre sujet


                            • arthes arthes 26 janvier 18:08
                              @Xenozoid
                              Sans la liberté l’autonomie ne peut aboutir à la fraternité

                              Il faut commencer par vouloir conquérir sa liberté, il me semble, pour devenir autonome.

                            • Xenozoid Xenozoid 26 janvier 18:18

                              @arthes
                              on commence au berceaux,pas de plus ou moins,pas de mise en case,pas de boite pour regarder sans voir, et voir sans observé,pas de portefeuilles qui handicape ceux qui sont né nu...y’a du boulot


                            • arthes arthes 26 janvier 18:51

                              @JL
                              Merci pour l info, j ai retrouve l emission.....C est pas dit que le but etait pour se fiche de la tete de...Enfin pas juste pour ca, mais c est un effet collateral, c est certain.


                            • arthes arthes 26 janvier 18:56

                              @Xenozoid

                              Faut en passer par la , c est a dire recevoir tous les preceptes, les interdits , les conditionnements , les addictions, pour s en liberer sans doute...C est dur mais...Sans souffrance, ya pas de plaisir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires