• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > De Tous Charlie à Tous Charlie mais...

De Tous Charlie à Tous Charlie mais...

Il était une fois un journal qui n'avait plus rien à voir avec le brulot anarchiste fondé par Choron et Cavanna dans les années 70. On y étrillait toujours les mêmes cibles cependant :

la police et l'armée, l'église, sans craindre grand chose.

De temps à autres on faisait bien une petite blague sur les juifs et les musulmans pour montrer que l'on attaquait tout le monde mais avec précaution. Les ténors du journal, cautions « historiques » de sa refondation en 1992, vieillissaient doucement, nourrissant leurs obsessions alors qu'ils étaient au fond devenus ce qu'ils détestaient quand ils étaient jeunes, à savoir des bourgeois installés. Ils avaient été rejoints par de jeunes dessinateurs les idolâtrant, ils jouaient les grands anciens tellement sages, experts libertaires en caricature...

Ne comprenant pas ce qu'est l'Islam, ce qu'il représente actuellement, ils ont publié les fameuses caricatures de Mahomet sans avoir conscience des risques encourus. Ils se sont dits que les musulmans se comporteraient comme ces bon vieux catholiques terrorisés-terrifiés pour la plupart par la peur de passer pour réacs. Ils ont assorti les fameuses caricatures de dessins de leur cru tournant en dérision les réactions des fanatiques islamistes, les ridiculisant. Et cela les fous de Dieu n'aiment pas. Comme leur radicalité religieuse est souvent assortie d'un manque total de confiance dans leur masculinité, ils se sont sentis profondément blessés là aussi.

Et ils ont réagi avec célérité, haine et violence.

D'abord en mettant le feu à l'ancien local de « Charlie Hebdo » en 2011 (voir à ce lien) ensuite en massacrant toute l'équipe de rédaction le 7 janvier 2015 (voir à ce lien par là). Sidérés les survivants là à ce moment ont commencé à réaliser enfin ce qui se passait en France. Je songe entre autres à Zineb El Rhazoui, journaliste courageuse qui est des plus claires sur la question, clarté qui lui doit d'être sous protection 24 heures sur 24 heures car les fanatiques ont la rancune et la haine tenaces. A l'époque de l'abjecte tuerie commise par des barbares abominables, tout le monde ou presque était Charlie. Il y eut cette manifestation populaire.

C'était aussi une manière de s'opposer à l'islamisme sans le dire, pour éviter les jugements de morale des arbitres habituels des élégances politiques.

Et puis depuis, les communautaristes, alliés objectifs des islamistes, les fanatiques eux-mêmes, n'ont eu de cesse de répondre à cette demande de questionnement nécessaire sur la place de l'Islam en France par l'injure, l'accusation d'islamophobie, de racisme et j'en passe et des pires quand ce n'est pas celle de collusion avec les lobbies « sionistes ». Dés que quelqu'un essaie de réfléchir là-dessus, sainement, rationnellement, d'aucuns tombent sur lui comme la pauvreté sur le vaste monde employant pour désigner des délits et crimes commis au nom de l'Islam par des islamistes avec des préventions de langage extrêmes et des pudeurs de dame patronnesse, toutes choses qu'ils n'ont pas quand il s'agit de parler des catholiques.

Quand il s'agit des catholiques ont peut y aller au lance-flammes...

Beaucoup des bonnes consciences qui étaient hypocrites à l'époque ne sont plus tellement « Charlie ». Ils sont dans le raisonnement consistant à croire qu'en approuvant les fondamentalistes dans leur haine, en minimisant leurs exactions, ceux-ci en réponse seront à leur tour très très gentils et nous épargneront peut-être de leur haine. Ils ont beau jeu car en dehors de vitupérations exclusivement virtuels sous couvert d'anonymat, dans la vie la plupart d'entre nous est incapable de faire preuve d'énergie et de courage. Tous se disent « Charlie » mais de moins en moins. La peur fait son effet et la lâcheté.

Les musulmans dits modérés non plus, beaucoup affirment haut et fort respecter la caricature sauf quand elle traite de sujets religieux, surtout quand le religieux en question tire sur l'Islam...

...Et la dérision agonise car dés que l'on essaie de rire d'un sujet interdit on risque la judiciarisation derechef.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.68/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • leypanou 8 janvier 17:55

    Ils sont dans le raisonnement consistant à croire qu’en approuvant les fondamentalistes dans leur haine, en minimisant leurs exactions, ceux-ci en réponse seront à leur tour très très gentils et nous épargneront peut-être de leur haine : connaissez-vous des gens, ici, qui publiquement osent affirmer approuver les fondamentalistes dans leur haine ?

    Par contre, je connais beaucoup de gouvernements occidentaux qui n’ont rien fait contre les 2 propagateurs principaux de l’idéologie wahhabite ; il y en a même un qui a décoré un haut dignitaire saoudien.

    Sanctionner les exécutants, d’accord. Mais, et les supports financiers, etc, etc ?
    Bref, le comble de l’hypocrisie.


    • Jonas 9 janvier 07:56

      @leypanou
      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
      http://islamineurope.unblog.fr/
      https://vimeo.com/user75660018


    • Djam Djam 9 janvier 11:58

      @Jonas
      Et vous, vous la connaissez la vérité sur l’islam ? A l’évidence, non. Vous répétez, comme 98 % des commentateurs du net ce que vous lisez ici et là. Etudier par vous-même, lire vraiment les livres incriminés ou mis en avant, n’est clairement pas votre préférence. La majorité des personnes qui hurlent avec les loups contre l’islam (et quoi d’autre ensuite ?) n’ont strictement rien étudié. Formatés par les médias depuis sans doute leur adolescence, la pensée n’est plus qu’un relais d’infos écourtées, synthétisées, détournées, réduites à quelques objectfs :
      1/ créer le chaos en jetant les uns contre les autres
      2/ fabriquer un objet de haine à des millions de frustrés rendus impuissants et poltrons
      3/ isoler les individus pour les manipuler à loisir
      4/ offrir des « réseaux sociaux », parfaitement asociaux en réalité, pratiques pour contrôler, surveiller et punir.
      Etudiez sérieusement les nombreux courants de l’islam, étudiez également les sales manoeuvres historico-politiques des occidentaux et plus particulièrement celles des anglais suivies par les ricains puis... revenez faire des commentaires solides plutôt que de simples opinions préfabriquées pour des gens qui savent tout sans rien Connaître.


    • pergolese 9 janvier 16:07

      @Djam On se fout des courants de l’islam. Ce qui compte, ce sont les textes. Point barre.


    • Jonas 9 janvier 20:43

      @Djam « A l’évidence, non. Vous répétez, comme 98 % des commentateurs du net ce que vous lisez ici et là. »

      Je ne répète rien, je constate, c’est tout.
      Des centaines de prédicateurs parcourent la France pour endoctriner des milliers de musulmans à la haine des femmes, de l’Occident, des chrétiens et des juifs :
      https://vimeo.com/user75660018
      http://islamineurope.unblog.fr/


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 janvier 20:46

      @Jonas
      Et il faut le redire et le redire, faire de la pédagogie


    • njama njama 8 janvier 18:11

      Charlie n’était-il pas haineux lui-même d’une certaine manière ?
      beaucoup de violence dans ses dessins, de railleries infantiles, dignes d’ados boutonneux qui n’en finissent pas avec leur acné

      Dans ses délires épidermiques cul-cul-scatos pour faire progressiste on imagine (par rapport aux tradis cul-cul-cathos bien sûr ou d’autres poils de cul religieux), et se donner bonne figure, sous la mince écorce, il avait l’air assez fâché avec la vie. Charlie, une personalité borderline qui flirtait avec la came et le suicide
      Paix à son âme s’il en avait une ...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 19:18

        @njama La dérision un truc d’aigri, vieille tarte à la crème


      • Attilax Attilax 9 janvier 10:36

        @njama

        La question n’est pas de qualifier le niveau de dérision de Charlie, mais de savoir s’ils ont ou pas le droit d’exister. Dans la France « traditionnelle », même avec des procès et quelques beaux scandales, oui ils ont ce droit. Avec les musulmans intégristes, ils ne l’ont plus et sont juste morts. En perdant ce droit, c’est nous tous qui avons perdu le recul nécessaire à la dérision.Or, la dérision est un outil précieux pour réfléchir à un sujet avec recul. Pourquoi dictateurs et religions de tous poils ont-ils si peur de l’humour et des caricaturistes, à votre avis ? Aujourd’hui dans ce pays, il faut faire très attention à tout ce qu’on dit et des sujets de plus en plus nombreux sont devenus « tabous ». Pas besoin de censure, l’autocensure marche parfaitement. Je préfère être choqué de temps en temps par d’éternels « ados » boutonneux type Reiser, Vuillemin, Cabu ou Charb plutôt que d’être obligé de fermer ma gueule à cause d’une société devenue communautariste. Parce que si ces vieux soixante-huitards n’ont plus le droit de s’exprimer, ça veut dire que nous non plus ! S’ils me choquent ou me blessent, c’est mon orgueil qui est blessé, pas mon corps ni mon esprit. C’est pas bien grave. En revanche, des tarés qui tuent au nom de dieu et obtiennent finalement ce qu’ils veulent, à savoir la « sanctuarisation » médiatique de leur religion, ça c’est vraiment grave... Je suis personnellement assez fier de faire partie d’un pays où le délit de blasphème n’existe pas. Pas encore, du moins, ne vous en déplaise. Et je ne tiens pas à ce que ça change.


      • Scuba 9 janvier 13:29

        @Attilax

        S’ils me choquent ou me blessent, c’est mon orgueil qui est blessé, pas mon corps ni mon esprit. C’est pas bien grave.

        D’autant plus que rien ne vous oblige à lire ce journal !! 
        On assiste donc bien à une volonté de contrôler la pensée de la population, pour empêcher toute pensée déviante, et comme vous l’écrivez, mettre en place une autocensure.

      • ZXSpect ZXSpect 8 janvier 18:13

        @ l’auteur

        Merci pour la reproduction de cette une de Charlie, et pour cette phrase :

        « Ils ont assorti les fameuses caricatures de dessins de leur cru tournant en dérision les réactions des fanatiques islamistes, les ridiculisant »

        qui en explique le propos.

        Car Charlie n’a jamais moqué les religions et les croyants ; mais les fanatiques religieux, les faux-dévôts, les religieux déviants... de toutes les religions.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 19:56

          @ZXSpect
          vous n’avez pas lu la lettre aux escrocs de l’islamophobie ce n’est pas ce que disait Charb


        • oncle archibald 9 janvier 17:29

          @ZXSpect : « Charlie n’a jamais moqué les religions et les croyants »

          Hum hum hum .... Offrez vous la collection complète, vous verrez que lorsqu’il n’y a aucun risque, par exemple avec les chrétiens, ils y vont « plein pot » !


        • Clocel Clocel 8 janvier 18:46

          Mon Dieu la belle histoire !

          Certes, ce n’est pas du niveau du Monde ou du Figaro, mais l’esprit de la fable contemporaine y est !

          L’Islam, quel outils merveilleux pour déboulonner les dernières résistances « aux valeurs » de nos vieilles« démocraties » pourrissantes !

          Pile-poil le sombre répulsif apte à dissimuler le retour de nos vieux démons qui par deux fois déjà n’ont pas réussi à installer le logiciel ultime...

          J’ai hâte de voir les vitraux des cathédrales du nouveau monde qui exalteront cette bataille épique où les forces ténébreuses triomphèrent des forces obscures...

          De la matière à faire renaître Le Charivari, non de Dieu !


          • PiXels PiXels 8 janvier 19:03

            « De temps à autres on faisait bien une petite blague sur les juifs et les musulmans pour montrer que l’on attaquait tout le monde  »


            Vous êtes sérieux ?

            « Et puis depuis, les communautaristes, alliés objectifs des islamistes.... »

            Quand vous aurez compris que c’est tout l’inverse..... ou plus exactement que les « islamistes » sont une pure création de certains « communautaristes ».....


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 19:16

              @PiXels

              Mais bon sang mais c’est bien sûr, le complot sioniste


            • PiXels PiXels 8 janvier 19:22

              @Amaury Grandgil

              Je vous laisse libre de votre interprétation mais peut-être que
              « qui se sent morveux, qu’il se mouche » ! (JBP)

            • PiXels PiXels 8 janvier 19:36

              Et pour que les choses soient claires, je fais partie de ceux qui pensent qu’il est aussi con de voir des complots nulle part que d’en voir partout.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 19:56

              @PiXels
              des faits précis mon chéri ?


            • PiXels PiXels 8 janvier 20:26

              @Amaury Grandgil



              « des faits précis mon chéri ? »

              Tu te prends pour qui (quoi)... connard ?
              C’est pas parce que tu es habitué à sucer des bites que tu peux te croire autorisé à appeler tout le monde « mon chéri »

              Je pense t’avoir interpellé de façon courtoise et modérée...

              Mais si tu penses me décrédibiliser/déstabiliser avec ce genre de réplique.. tu peux te la coller dans le fion.. à moins que cela ne s’avère impossible par le fait qu’elle ne soit d’autant plus courte que tes géniteurs ont décidé pour toi de t’en amputer la partie la plus « sensible ».


            • PiXels PiXels 8 janvier 20:40

              "d’autant plus courte que tes géniteurs ont décidé pour toi de t’en amputer la partie la plus « sensible ».


              J’ai oublié de préciser : ceci expliquant peut-être cela !

            • PiXels PiXels 8 janvier 20:53

              @PiXels

              « Amaury siono compatible ? »

              compatible est un doux euphémisme.

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 21:16

              @PiXels
              encore un connard qui n’a que la calomnie en réponse

              je vote pour des articles avec lesquels je suis en totale opposition pour faciliter le débat, je signe tous mes votes

            • PiXels PiXels 8 janvier 21:54

              @Amaury Grandgil



              « @PiXels

              encore un connard qui n’a que la calomnie en réponse

              je vote pour des articles avec lesquels je suis en totale opposition pour faciliter le débat, je signe tous mes votes »

              Calomnie ?!!! émettre des hypothèses est devenu ...« calomnieux » ?

              Pauvre type, enfermé dans une idéologie aussi dangereuse que stupide.



            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 21:56

              @PiXels
              pour la diffamation, le médicament est simple


            • Christian Labrune Christian Labrune 8 janvier 19:05

              @Amaury
              Très bon article. Je me suis demandé ce qui vous arrivait au début, et si vous n’alliez pas rejoindre le camp que vous stigmatisez plus bas ! Mais cela n’aura guère duré.

              Charlie Hebdo est devenu, de fait, l’incarnation tout à fait héroïque de la résistance à un nouveau totalitarisme non moins abject que les deux précédents.

              On ne naît pas héros, on le devient. Et de fait, vous avez raison de le remarquer, sans l’islam terroriste, ces vieux adolescents attardés seraient restés des bourgeois conformistes, bien rangés dans leur petite niche de la dérision systématique tout aussi confortable et admise dans une société tolérante et civilisée que l’église par où passent les catholiques le dimanche avant d’aller acheter le dessert à la pâtisserie.
               
              On pouvait se dire en regardant le journal dans les kiosques qu’il n’y avait rien de plus innocemment con que Charlie Hebdo, jusqu’à ce qu’on découvre que dans le domaine de la connerie la plus criminelle, l’islam était une sorte d’Himalaya impossible à gravir sans l’aide d’Allah. Ceux-là auront atteint du premier coup des sommets qu’on ne pourra plus jamais dépasser.

              Il y avait hier, sur la place de la République, un petit rassemblement : « collectif contre le terrorisme ». Un peu plus d’une centaine de personnes à l’heure où j’y suis passé et où des roses blanches ont été déposées sur la plaque commémorative presque invisible au coin nord-est, derrière le métro. Ce qui m’a frappé, c’est l’âge des participants. En gros, le troisième âge. Des gens nés juste après la dernière guerre, et qui ont dû, comme moi, en entendre beaucoup parler dans leur enfance. Il est à craindre que les plus jeunes générations, qui n’ont même pas bénéficié d’un système d’instruction digne de ce nom, soient à peu près incapables de comprendre ce qui s’est passé il y a trois ans. S’ils l’avaient compris, la place de la République eût été noire de monde.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 19:15

                @Christian Labrune

                Merci nous nous sommes encore bien compris


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 14:41

                Il est à craindre que les plus jeunes générations, qui n’ont même pas bénéficié d’un système d’instruction digne de ce nom

                Une parole sage, puisqu’elle émane de deux professeurs smiley

                Ça doit être dur, d’arriver à la fin de sa vie, de se dire qu’on a tout raté (même son métier : les plus jeunes générations elles sont bien passées dans vos mains, non ?), et qu’on n’a pas la satisfaction de laisser le monde dans l’état qu’on aurait voulut.

                Vous devez être bien malheureux.


              • JL JL 8 janvier 19:21

                ’’Et puis depuis, les communautaristes, alliés objectifs des islamistes, les fanatiques eux-mêmes, n’ont eu de cesse de répondre à cette demande de questionnement nécessaire sur la place de l’Islam en France par l’injure, l’accusation d’islamophobie, de racisme et j’en passe et des pires quand ce n’est pas celle de collusion avec les lobbies « sionistes ».’’
                 
                C’est la gauche que vous qualifiez de communautaristes ?
                 
                Les sionistes ne sont pas communautaristes ! Le sionisme est un universalisme, c’est bien connu !
                 
                Tenez, pour vous tout spécialement, un copié-collé d’une pensée de celui qui voit le monde à travers le prisme de la perversion narcissique : ’’’il existe tant de disciplines aujourd’hui qu’un même mot devient de plus en plus polysémique et même les scientifiques entre eux n’arrivent plus à se comprendre, car chacun possède sa propre acception sans forcément que celle-ci s’accorde avec celle de l’interlocuteur auquel on s’adresse.’’
                 
                 Un paradis pour les escrocs et autres manipulateurs, en effet !
                 
                 
                Ps. Je n’aime pas mettre du pervers narcissique à toutes les sauces. Comme disait Brassens : « Les gens qui parlent beaucoup de la foi et de Dieu m’ont toujours paru suspects. »
                 
                 


                • McGurk McGurk 8 janvier 19:59

                  Ouais mais non, votre second gros paragraphe est nul.

                  C’est mettre tout le monde dans un grand sac (de la même religion) en disant que, de toute manière, tous ceux-là sont forcément violents et potentiellement meurtriers. Vous vous rattrapez à la fin en précisant « fanatiques » mais vous retombez plus loin dans ce stéréotype grotesque.

                  Cet effet « pas Charlie » est dû à notre société qui se cale de plus en plus sur le politiquement correct et le laxisme du pouvoir. Les médias n’arrangent rien n’ont plus car actuellement au service des gouvernements.

                  Cette frange extrémiste se fait de plus en plus remarquer car nous l’avons accueillie et accepté, au nom de la démocratie et de la laïcité, qu’elle s’installe avec notre pays et prospère (ex : imam de Brest, « Recteur » de la mosquée de Paris).

                  Les Français, eux, étaient bien plus tolérants et réceptifs du temps de Coluche justement parce que cette lâcheté sous couvert de « respect » (grosso-modo le politiquement correct) a fait des ravages. Aujourd’hui, ne plus cautionner les conneries d’Israël c’est être « antisémite », dénoncer l’extrémisme religieux est de l’ « intolérance ».


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 21:13

                    @McGurk
                    C’est pas un stéréotype la plupart des fanatiques sont potentiellement violents


                  • McGurk McGurk 9 janvier 01:00

                    @Amaury Grandgil

                    Certes, mais préciser dès le départ que vous parlez d’eux permet d’éviter ce quiproquo.


                  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 janvier 21:27

                    Je me demande si ce discours comploto-antisioniste n’est pas juste une manière pour ceux qui le balancent de justifier de leur lâcheté crasse face à l’Islam radical


                    • Christian Labrune Christian Labrune 8 janvier 21:57

                      Je me demande si ce discours comploto-antisioniste n’est pas juste une manière pour ceux qui le balancent de justifier de leur lâcheté crasse face à l’Islam radical
                      -------------------------------------------------------------------
                      @Amaury Grandgil

                      Je crains qu’il n’y ait pas même à se le demander, cela se voit comme le nez au milieu de la figure. S’il fallait trouver quelque image qui puisse caractériser ce qu’on peut lire à la suite de votre article, je penserais à ces latrines collectives où les Romains allaient se vider la panse. On devait y entendre toute sorte de bruits déplaisants, et l’odeur...


                    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 janvier 10:12

                      @Christian Labrune
                      Je le crains aussi hélas


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 janvier 22:19

                      Il faudrait savoir, vous critiquez tout et son contraire :

                      les Charlies pas assez Charlie
                      les islamistes qui judiciarisent leurs combats
                      les islamistes qui ne judiciarisent pas et tirent dans le tas
                      les religieux qui n’aiment pas qu’on se moque d’eux
                      les journaux bien pensants qui tapent trop sur les catholiques
                      les journaux bien pensants qui ne tapent pas assez sur l’islam.

                      C’est pas très clair tout ça


                      • Ouam Ouam 9 janvier 00:12

                        @Olivier Perriet
                        "les islamistes qui judiciarisent leurs combats
                        les islamistes qui ne judiciarisent pas et tirent dans le tas
                        les religieux qui n’aiment pas qu’on se moque d’eux
                        les journaux bien pensants qui tapent trop sur les catholiques
                        les journaux bien pensants qui ne tapent pas assez sur l’islam.

                        C’est pas très clair tout ça"

                         
                        C’est fait pour ....sinon elle ne choisirait pas le noir intégral  smiley
                         
                        http://img.lemde.fr/2016/08/16/0/0/2878/1877/534/0/60/0/e7f7078_5517963-01-06.jpg


                      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 janvier 17:30

                        @Ouam
                        excellent


                      • Antoine 8 janvier 22:25

                        Les ténèbres ont peur de la lumière.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès