• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Délinquance financière française : MACRON peut-il contrer les « Banksters » (...)

Délinquance financière française : MACRON peut-il contrer les « Banksters » ? Le propose-t-il ? Le fera-t-il ensuite ?

Oui, Emmanuel Macron est un ancien banquier. Une médisance le rend donc automatiquement suspect d’être à la solde des banques. Oui, il a déjà été conseiller de Hollande puis son Ministre. Il est donc suspecté de lien avec le pouvoir et d’être un outil de maintien d’une oligarchie ayant échoué. Oui, un manque de culture historique et d’expérience en politique étrangère lui est lourdement reproché. Oui, il est soupçonné d’avoir été « choisi » et poussé comme un pion, comme l’avait été… Poutine.

Mais ne pourrait-il pas surprendre au cours de la campagne en complétant son programme « gruyère ». Ne pourrait-il pas surprendre aussi après sa campagne en encadrant et moralisant le système financier, puisqu’il en connait bien toutes les arcanes et les failles ? Ne pourrait-il pas faire preuve de caractère et d’indépendance impériale une fois élu, comme l’a spectaculairement fait celui qu’on surnomme parfois « Vladimir 1er » ? Cependant, une influence citoyenne doit vite se manifester sur son complément de programme, sur son mode d’élaboration et sur son cercle de conseillers…

Emmanuel Macron a largement distancé dans les sondages le Titanic François Fillon, fracturé par la pointe émergée d’un incroyable iceberg de cupidité personnelle. Passé en tête des sondages, Emmanuel Macron a donc fait face à une contre offensive généralisée de ses concurrents, avec son lot d’attaques sous la ceinture et autres « boules puantes » du style « Comment a-t-il financé sa pré-campagne puis sa campagne ? », etc. Résultat, après les nombreuses semaines perdues par les polémiques sur Fillon, nous débouchons sur une campagne superficielle de caniveau tournant en boucle et contournant la majeure partie des points intéressant véritablement les français. Nombre de problèmes et de propositions passent à la trappe : La représentation des usagers au sein du Conseil d’Administration des services publics. La réforme de la taxe « Tobin » (pour taxer uniquement les flux spéculatifs) et de la loi « Neiertz » (pour débloquer le crédit). La relance de la recherche (qui a perdu la moitié de son budget). Le plus grand taux d’échec scolaire de l’OCDE. Le nombre des toxico-dépendants ayant doublé avec échec de la prévention comme de la réinsertion médico-sociale. La clochardisation matérielle de l’armée de terre. Le chantier intellectuel et éducatif pour contrer le terrorisme islamique. La sécurisation budgétaire des communes. Etc. 

 

A la question précise : Macron peut-il contrer les « banksters », les voyous en col blanc de la haute finance et les banques délinquantes (condamnées à des amendes inférieures aux gains et dont les dirigeants ne sont jamais condamnés à de la prison) ? Macron peut-il réformer le système bancaire dont les règles sont internationales et sont généralement décidée à NewYork ? Malgré toutes les difficultés parfaitement décrites dans l’excellent film documentaire « Inside Job », la réponse surprenante mais logique est OUI.

Certes les immenses murailles de ce vaste système inique et spoliateur sont estimées imprenables. Certes, la grande majorité de nos épargnants sont directement ou indirectement complices du terrifiant moloch spéculatif mondial. Mais Emmanuel Macron connait le sérail, les structures, les mœurs et surtout… les failles de cet ensemble complexe. Car il y en a. Nous avons besoin de ses connaissances pour prendre cette « bastille moderne » avec un minimum de pertes (y compris un minimum de « pertes colatérales » pour nos épargnants). AUCUN autre candidat n’est mieux armé que lui pour une telle gigantesque et délicate tâche. Trop de politiciens sont réélus alors qu’ils sont outrageusement complices des banques arnaqueuses (voir les tristes dates des 23-04-13 et 24-08-14 où d’incroyables votes de lois rétroactives ont blackboulé des décisions de justice, ont annulé des condamnations de banques spoliatrices de milliers de collectivités territoriales. Des dizaines de milliards d’Euros en cadeau aux filous sur le dos des contribuables (lire article précédent). Quel niveau général de corruption cache ce vote digne d’une « ripouxblique bananière » ? Il est vrai que dans la liste des pays les plus corrompus de l’OCDE, la France campe à une place peu glorieuse.

 

A la question : Macron propose t-il une réforme du système bancaire et financier ? Nous aimerions avoir le plaisir de répondre OUI d’ici peu. Et surtout d’en connaitre les détails. Car trop de temps a été perdu à cause de l’incompétence de certains de ses conseillers sur des points objectivement secondaires, voire faux et inutilement blessant (comme la colonisation de l’Algérie = crime contre l’humanité).

 

A la question : Macron le fera-t-il ? Là encore, nul ne le sait. S’il conserve en l’état son programme et son mode d’élaboration, s’il n’oxygène pas son actuel cercle de conseillers, les électeurs seront en droit d’émettre un doute. Et personne d’autre qu’Emmanuel Macron ne pourra lever ce doute.

 

En conclusion, ce flou programmatique devient de plus en plus intolérable. Afin de favoriser la clarté du scrutin (et donc favoriser la future légitimité des résultats), chaque candidat doit être interrogé sérieusement sur les sujets oubliés ; et leurs réponses devront être comparées. Le seront-ils enfin un jour dans ce contexte médiatique centré sur les affaires ? Et quand ? L’aiguillon des journalistes est donc indispensable pour faire avancer à la fois les débats et… les programmes.

 

En attendant que les médias audiovisuels se décident à cibler les questions orphelines, les tractages et les harcèlements sur les réseaux sociaux peuvent générer quelques résonances puis, parfois, déboucher sur des avancées programmatiques. La veille de la présidentielle et surtout, la veille d’une terrible série de triangulaires (voire de quadrangulaires) aux législatives, n’est-ce pas justement le parfait moment pour mobiliser la vigilance active de tous les bouledogues de la République ? Au vu de l’éclatement de l’échiquier politique actuel, 1 à 3% des voix feront la différence dans la majorité des circonscriptions. Nombre de candidats faisant preuve d’autisme sur nos questions peuvent être battus. Donc à vos plumes et pas de quartier. Lacérez soigneusement tous les voiles d’obscurité qui obstruent les champs de vision de cette campagne.

Documents joints à cet article

Délinquance financière française : MACRON peut-il contrer les « Banksters » ? Le propose-t-il ? Le fera-t-il ensuite ?

Moyenne des avis sur cet article :  1.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 16 mars 2017 10:31

    « Ne pourrait-il pas faire preuve de caractère et d’indépendance impériale une fois élu, comme l’a spectaculairement fait celui qu’on surnomme parfois « Vladimir 1er » ? »


    Si vous croyez que Poutine est indépendant, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Il a beaucoup plus de rigueur et de cohérence que ceux qui l’ont mis en place, mais il gère mieux leurs intérêts qu’ils ne le feraient eux-mêmes (comme ils avaient commencé à le faire d’une façon calamiteuse). Les oligarques ont une qualité indéniable : ils apprennent vite.

    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 16 mars 2017 10:42

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ajoutons que Macron n’a ni la formation ni la personnalité de Poutine, ex officier du KGB remarqué pour son courage et son aptitude à affronter le danger : ce n’est pas le genre à s’égosiller à la fin d’un discours ni à louvoyer pour éviter de répondre aux questions en ménageant la chèvre et le chou comme le petit asticot jésuite ! L’un est Tartuffe, l’autre le Cid. Choisissez !

    • Louve Louve 16 mars 2017 10:45

      Macron © est une marque déposée au mondialisme effréné.



      • Louve Louve 16 mars 2017 11:02

        @Jeussey de Sourcesûre


        Je ne crois pas qu’Emmanuel Macron soit responsable de la mort du PS. Le candidat Macron, ni de droite ni de gauche, bien au contraire, ex banquier chez Rothschild et compagnie obtient maintenant l’adhésion des socialistes déçus du résultat de la primaire. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas sauf l’appât du gain, Hamon étant donné perdu. 

        C’est qu’il est gourmand l’animal et il a tellement faim de pouvoir qu’il en a oublié de nous présenter son programme. Le beau gosse y pensera peut être après son élection.

      • Clocel Clocel 16 mars 2017 10:54

        Vous me faite penser à ces pauvres papillons qui vont se fracasser dans la lumière qui les fascine.


        • howahkan 16 mars 2017 11:08

          Salut..de mon point de vue..les verts =cohn bendit= ps = mondialisme = vive macron..= NOM


          • troletbuse troletbuse 16 mars 2017 12:44

            Il faut diffuser cette vidéo où on voit son manque de culture, son imbécilité. Comment peut-on applaudir à ses phrases totalement débiles. « Pensez printemps », mais parlait-il du magasin ? « y’a des fleurs ; des poissons, des frères, de soeurs » Un veritable galimatia dont voici la définition (Galimatias double :  que ne comprend ni celui qui le fait, ni celui qui l’écoute)
            Pour la culture, ca crève les yeux que lui n’en a vraiment pas du tout. « Ceux qui ne peut pas voyager pourront voyageront plus facilement » Il aurait mieux fait de faire comique
            Quand ce connard commence une phrase, il ne sait pas encore ce qu’il va dire, alors il sort n’importe quoi
            La vidéo
            https://oumma.com/contradictions-de-macron/


            • Clocel Clocel 16 mars 2017 14:54

              @troletbuse

              Juste une question de réglage, trois fois rien, il sera prêt dans deux mois !

              Merde, soyez patients, c’est un prototype ! smiley


            • joelim joelim 16 mars 2017 12:49

              Fillon et Macron ont pour but de faire du fric en vendant le bien-être et l’effort des Français.


              Fillon avec AXA (vente de la sécu), Macron avec le business pharmaceutique (Servier) et encore c’est un tout petit bout de la partie visible de l’iceberg.


                • Alpo47 Alpo47 16 mars 2017 13:29

                  C’est François du Bearn qui a le mieux décrit Macron , comme « .. Jamais quelqu’un n’a été autant inféodé ,dépendant et soumis aux financiers ... ».
                  Macron est vraiment l’homme du système prédateur en place. Le « dézingage » des médias -et de la justice- de Fillon vise à lui dégager la route. L’énorme battage médiatique de la presse aux ordres le démontre encore plus. Tout le système est à son service.

                  Macron est définitivement l’adversaire (ennemi) N°1 des 99%.


                  • howahkan 16 mars 2017 15:28

                    Macron représente les intérêts des gagnants du jeu auquel tout le monde aspire à jouer..soit par nature, soit par perversion..mais aussi par ignorance lié à la peur de demain...donc de la mort..

                    ce jeu ,appelé compétition pour mieux cacher qu’il élimine donc tue et qui entre autre est donc la guerre qui en est un développement tout à fait naturel comme le vol, l’annihilation de cultures etc ,

                    ce jeu donne des gagnants et des perdants..peu de gagnants et énormément de perdants ..des pauvres, des crimes de masse etc

                    et vous savez quoi..tout le monde sauf rares exceptions veut continuer à jouer...si si ,c’est même pas une blague....cooperer, partager..surtout en occident il n’en et pas question..distribuer un peu au mieux si le maître a peur mais pas plus...injuste est la vie....

                    une fois organisé ensemble la survie équitable...là on peut vivre , on n’en veut pas..moi j’ai peur je veux du flouze , tout si u me laisses faire...certains en ont assez pour 1000 vies ,ils seront mort demain cependant..et bien ils continuent..

                    moi je sais pourquoi..

                    essayez donc d’organiser un marathon avec grosse prime au vainqueur et demander lui de ne pas gagner....

                    c’est ce que l’ on ose croire..

                    la solution..plus de courses...juste du sport pour la forme..pas question dit tout le monde..sauf exceptions..

                    mais je sais que déjà avec cela qui est si simple et superficiel rien ne remonte pas aux neurones de 90 % des humains tellement notre formatage est bien fait..on nous fait regarder la puce RFID sous cutanée ..mais il n’y en a même pas besoin..comment voulez appréhender quoique ce soit avec une telle ignorance...

                    j’en viens à comprendre le maître..je n’approuve pas, mais je comprends car la masse donne le bâton pour se faire battre, voler tuer si il le faut etc ..et elle en redemande...incroyable !!!!!

                    c’est effrayant de mon point de vue..et totalement désespérant que cette servitude volontaire..mais les mots ne suffisent plus devant la débâcle humaine..

                     smiley.. smiley

                    je nous laisse avec mon ami E de la Boétie..comme souvent , écrit vers 1550 ..c’est du réchauffé...

                    Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres...c

                    Chose vraiment surprenante (...) c’est de voir des millions de millions d’hommes, misérablement asservis, et soumis tête baissée, à un joug déplorable, non qu’ils soient contraints par une force majeure, mais parce qu’ils sont fascinés et, pour ainsi dire, ensorcelés par le seul nom d’un, qu’ils ne devraient redouter, puisqu’il est seul, ni chérir, puisqu’il est, envers eux tous, inhumain et cruel"

                    Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.

                    Vous vous affaiblissez, afin qu’il soit plus fort, plus dur et qu’il vous tienne la bride plus courte : et de tant d’indignités, que les bêtes elles-mêmes ne sentiraient point ou n’endureraient pas, vous pourriez vous en délivrer, sans même tenter de le faire, mais seulement en essayant de le vouloir.

                    Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres.

                    Je ne veux pas que vous le heurtiez, ni que vous l’ébranliez, mais seulement ne le soutenez plus, et vous le verrez. comme un grand colosse dont on dérobe la base, tomber de son propre poids et se briser

                    une seule solution cooperer , partager équitablement mais uniquement sur une base volontaire..

                    sommes nous murs pour cela ?

                    PAS DU TOUT...refus absolu....le maître a réussi cette prouesse à faire croire à des milliards d’humains que le combat est la nature profonde de ce que l’on est , alors que cela est juste la nature perverse profonde du maître qui est ultra minoritaire...

                    mais il est perverse certes..mais pas con sur ce plan là...de plus entre eux, ils coopèrent sur l’essentiel..la masse elle se bat sur tout, surtout elle se bat...

                    leur plan là est de se débarrasser définitivement de toutes concurrence d’ailleurs..le saviez vous ? et comme le maître est taquin mais partageur la competition et bien il nous la laisse...

                    à lui le pouvoir, la gloire, l’argent et le statut social, à nous de les lui procurer....

                    alors le combat va continuer...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès