• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Des poissons rouges qui votent

Des poissons rouges qui votent

Rappelez-vous on nous a déjà fait le coup en 2002. Le fascisme était à nos portes ! On envoya la jeunesse défiler entre deux rangées de CRS contre l'avènement d'un nouvel ordre noir. Et bien entendu, une crapule s'étant bien servi sur notre dos fut élu, on verrait après, on lui demanderait des comptes ensuite, on allait voir ce que l'on allait voir ! On a vu, puisque c'est cette année qu'a été édictée la fameuse Loi d'Orientation Loi de Finances, diktat européiste chargé de faire respecter les critères de convergence budgétaire.

 

Aucun politique dit « républicain » s'est bien gardé de jamais la remettre en cause...

 

...Ils tiennent à leurs postes les bougres, et les places sont bonnes et confortables.

 

Certains électeurs prétendaient qu'ils avaient voté pour le démocrate en toute connaissance de cause, s'étaient amenés aux bureaux de vote le nez bouché par une pince à linge. Ou alors, ils étaient allés à l'isoloir en marchant à reculons. Mais ils l'avaient quand même fait, le fascisme était à nos portes ! Je ne parle même pas de ces citoyens se justifiant de ne pas aller voter en prétendant qu'il fallait imposer un changement de régime, un changement d'économie, là aussi en seize ans, on a vu.

 

Comme les oligarques savaient très bien que tous ces rebelles resteraient passifs, ils ont commencé à détricoter le service public mais sans aller aussi loin que Macron et son premier ministre.

 

En 2017, voilà que le coup du fascisme à nos portes est revenu, il n'y avait pas le choix, sinon le nazisme voire pire encore allait ressusciter. Il fallait voter Macron sans réfléchir, en plus c'était un homme jeune, tellement photogénique, avec un petit côté transgressif lié à son couple. On pouvait se dire en entendant ce refrain pourtant éculé que ça n'allait pas fonctionner, que c'était trop gros. Mais on se trompait. Macron a fait ce qu'il fallait, il est allé au Mémorial de la Shoah, à Oradour, le front haut, le regard grave et concerné, évoquant avec une émotion contenue et surjouée le fameux devoir de mémoire, tout ça...

 

Il s'y est fait prendre en photo avec des jeunes instrumentalisés par des cyniques et il a été élu haut la main.

 

Il faut dire que son adversaire n'était pas exactement à la hauteur, on peut même penser qu'elle n'a jamais voulu accéder au pouvoir véritablement. Il y avait aussi ces citoyens tellement rebelles qui ne sont pas allés voter, prévoyant pour beaucoup la révolte, mais attention pas tout de suite, ils ne se sentent pas prêts, pas envie. Le nouveau président, il faut reconnaître son habileté politique, a su s'entourer, met en place une politique que la droite libérale n'a jamais oser rêver depuis des décennies. C'est une précarisation généralisée des statuts, en s'appuyant sur la jalousie et les clichés envers les fonctionnaires, les professeurs, la SNCF.

 

Tant que les « réformes » ne les touchaient pas directement, la plupart des électeurs ayant porté Macron au pouvoir trouvaient cela très courageux toutes ces décisions. Depuis que cela les concerne, beaucoup renieraient presque leur vote, on se demande s'ils ont au moins parcouru le programme du nouveau chef de l'état.

 

Quand on leur rappelle ce vote, beaucoup protestent :

 

« Ah oui mais le fascisme était nos portes, il l'est toujours ! »

 

Ils sont tétanisés par la peur panique d'être assimilés au Front National et ses soutiens. Et donc se laissent faire gesticulant et éructant surtout sur le net, ne sont dotés que d'une mémoire de poissons rouges..

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

(illustration empruntée ici)


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

144 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 5 mars 09:38

    Z’êtes dur avec les poissons rouges...

    Ça s’apprivoise un poisson rouge, ça a la reconnaissance du ventre.

    Non, la connerie anthropique n’a pas d’équivalent dans le règne animal, faudrait faire la somme de trop d’espèces pour parvenir à nos performances...

    Ce ne sont que des bêtes, on « score » trop haut ! smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 09:46

      @Clocel
      Oui, les poissons rouges sont des génies à côté de certains électeurs.


    • Clocel Clocel 5 mars 10:29

      @Amaury Grandgil

      Un électeur est forcément inférieur à un poisson rouge puisqu’il délègue sa puissance, il fait acte de soumission, attitude caractéristique d’un animal de meute qui accepte à priori de se taper les restes des dominants pour peu qu’ils soient « raisonnables ».

      Je note dans les commentaires que des gens parlent encore de Droite et de Gauche, je trouve ça hallucinant, ce n’est même plus de la connerie, on est haut-delà, on est en religion !

      Encore un putain de veau d’or !

      M’enfin...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 10:33

      @Clocel
      même question on fait quoi alors ?


    • Mekissê Mekissê 5 mars 10:46

      @Amaury Grandgil
      Qu’est-ce qu’on fait ?
      ...
      Bin, soit on peut faire comme toi :
      _______ crier tout seul dans son coin..........
      Pas facile
      Soit on cherche des gens qui pensent la même chose que toi
      tu leur expliques calmement, Ils peuvent comprendre su tu prends le temps.
      Et avec eux tu organises collectivement le machin....
      Ce qui est encore moins facile.
      C’est la condition absolue du succès...
      ....
      Mais attention
      Pour toi il y a un obstacle = avec cette méthode là
      1 voix = 1 voix


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 11:05

      @Mekissê
      ça fait juste deux-cent ans que ça dure, depuis la fameuse révolution


    • Nestor 5 mars 11:57

      Salut Mekissê !

      « Soit on cherche des gens qui pensent la même chose que toi
      tu leur expliques calmement »

      Magnifique ça ...

      Du style si t’es mécano tu expliques à un autre mécano comment démonter un pneu ! Du style Einstein qui explique à Einstein l’équation E = mc2 ... C’est sûr que là il va y avoir une sacrée avancée !


    • Mekissê Mekissê 5 mars 12:32

      @Nestor
      Amaury peut toujours chercher des gens qui ne pensent pas comme lui.....
      il en trouvera très facilement...
      ....
      Sauf qu’il n’a pas vraiment l’équipement pour convaincre...
      et qu’il n’est intéressé que par l’action individuelle.......
      Il en veut mais il ne veut pas les voir.
      ...
      il est comme d’autres
      qui ne cherchent que des Voix de son maitre chien fidèle pour leur obéir...
      .
      Des Niais et comparses
      Ça se trouve facilement dans la région....


    • zygzornifle zygzornifle 5 mars 12:41

      @Clocel

      Ça s’apprivoise un poisson rouge, ça a la reconnaissance du ventre.

      Comme un politique a la reconnaissance du fric .....

    • Nestor 5 mars 12:51

      Mekissê,

      « Des Niais et comparses Ça se trouve facilement dans la région.... »

      Je croirais presque que là que tu parles en parfaite connaissance de la chose comme quelqu’un qui maitriserait assez bien ce sujet mais qui aurait comme tendance à laisser s’éparpiller ses sujets !

       


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 13:25

      @Mekissê
      Comme tous les types intellectuellement faibles tu n’as que l’insulte en réponse


    • flourens flourens 5 mars 13:59

      @Clocel
      et attendez 2022, vu n’avez encore rien vu, les mêmes causes produisant les mêmes effets, on va droit au même scénario, en pire puisque les causes seront encore plus dures, la seule différence, et de taille, capable de faire pencher la balance c’est qu’après le père en 2002 (20%) la fille en 2017 ( 35%) on aura le reste de la famille c’est à dire la nièce, Marion, en 2022 (50% si la progression reste la même),


    • V_Parlier V_Parlier 5 mars 14:07

      @Amaury Grandgil
      Comme les autres animaux, les électeurs ont besoin de plusieurs séries d’expériences menant à des succès et à des échecs (et surtout les échecs) pour parvenir à une sorte de solution. Pour l’instant ils sont en majorité convaincus par le fédéralisme européen et le libre échange mondial. Jusqu’ici on ne leur en a fait goûter qu’une partie en repoussant l’échéance le plus tard possible par divers moyens : propagande, méthode Coué et endettement pour acheter la paix sociale. Donc les expériences subies par les rats de laboratoire ont été volontairement faussées : tous les chemins autorisés ne menaient ni à une solution ni à l’identification d’un échec clair et net. C’était probablement volontaire de la part des laborantins.

      Aujourd’hui nous allons enfin goûter au vrai fédéralisme européen sans masque, et finalement, tant qu’à faire, mieux vaut de l’assumé que la demie mesure. Ca réveille les grenouilles endormies par l’eau tiède !(*)
      Ainsi, tant que Macron ne nous emmènera pas dans des guerres, des interventions et des campagnes de haine envers des nations tierces (comme l’ont fait ses prédécesseurs), je le considèrerai comme un moindre mal pédagogique : Une expérience qui a aboutira à un résultat clair et net !

      (*) Il parait qu’en vérité les grenouilles ne se laissent pas mourir dans la casserole


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 15:09

      @V_Parlier
      le fédéralisme ça fait longtemps qu’on y goûte je ne sais pas ce qu’il vous faut


    • V_Parlier V_Parlier 5 mars 15:45

      @Amaury Grandgil
      Moi il ne me faut rien. Mais 80% des gens ne se sont pas encore rendu compte que c’en était, tant que la fonction publique n’était pas directement touchée (symbole de « l’exception française », approuvée ou décriée). Nos gouverneurs d’états... euh... d’eurolander avaient repoussé cette échéance jusqu’au maximum, composant dans une sociale-démocratie improbable en concurrence avec le monde entier. (Avec pour justification : L’Allemagne qui « s’en sort si bien »...).


    • Clocel Clocel 5 mars 15:56

      @flourens

      En 2022 ??? La France aura définitivement sombré, corps et biens, ce qu’il restera ne justifiera pas que l’ont se traîne jusqu’aux urnes !

      Le triomphe des Fergus and co ! Maréchaaal, nous voilààà !!!


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 16:41

      @V_Parlier
      pas touchée la fonction publique ?

      Si, depuis la Loi d’Orientation Loi de Finances en 2002 (cette année là 376 licenciements secs dans l’Académie de Rouen en conséquences)


    • V_Parlier V_Parlier 5 mars 17:01

      @Amaury Grandgil
      C’est bien ce que j’écrivais : En comparaison de l’hécatombe qu’a représenté la fermeture des usines, entreprises, etc... cette mini purge n’est rien du tout (même si elle est le résultat d’une décision alors que le reste n’est qu’un corollaire, mais corollaire prévisible et évident).

      Un pays qui n’a plus d’économie réelle (pour cause de délocalisations) ne peut plus se payer des services publics, même de première nécessité. Mais 80% des gens ne le croient toujours pas. Il leur faut une démonstration.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 17:04

      @V_Parlier
      Rien du tout ???

      Dites ça à ceux qui ont perdu leur boulot à ce moment là

      Et multipliez les licenciements par 24 pour avoir le nombre dans tout le pays ....


    • V_Parlier V_Parlier 5 mars 19:16

      @Amaury Grandgil
      Je persiste : Toujours rien du tout par rapport à la situation globale du chômage et des licenciements économiques.


    • Fergus Fergus 5 mars 09:40

      Bonjour, Amaury

      « « Ah oui mais le fascisme était nos portes, il l’est toujours ! » »

      Personnellement, je n’ai entendu personne s’exprimer ainsi à propos du FN en 2017 : ce qui était souligné par tous ceux qui ont voté Macron, c’était la terrible incompétence de Le Pen. Mais aussi que le programme de Macron était une sorte de copié-collé de celui des candidats de LR dont le tour était venu après le très mauvais quinquennat de Hollande.

      Bref, il n’y a pas eu à brandir l’étendard du « fascisme » pour que Macron soit élu sans difficulté : c’était le tour de la droite, et c’est un candidat de droite qui a été élu. C’est aussi simple que cela !


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 09:49

        @Fergus
        Moi qui vous parle je ne décolère car certains de mes élèves ont été instrumentalisés, ils étaient miraculeusement là le jour où Macron est allé au mémorial de la Shoah ou alors c’est une coincidence disons frappante.
        On nous a parlé d’Oradour aussi avant et après
        http://www.leparisien.fr/politique/oradour-sur-glane-macron-veut-renouer-avec-le-devoir-de-memoire-11-06-2017-7038399.php

        On nous a bien parlé de populisme aussi concernant la Le Pen
        .


      • Diogène Diogène 5 mars 09:50

        @Fergus

        Soyez honnête, Fergus !
        Je ne sais pas ce que vous avez entendu, mais moi j’ai entendu et lu : « réflexe républicain », et j’ai entendu des consignes de vote « contre nature », consignes élaborées après un froid calcul égoïste sur les probabilités de conserver des fiefs électoraux.
        Cela dit, l’auteur done des leçons à tout le monde, même à ceux qui se sont abstenus comme moi qui ne mordrai jamais l’hameçon pour attraper l’asticot ! S’ils veulent me bouffer, faut m’attraper !


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 09:53

        @Diogène
        je me fiche que vous ne votiez pas mais après faudra pas se plaindre du résultat smiley


      • Fergus Fergus 5 mars 10:03

        Bonjour, Diogène

        « « réflexe républicain » »

        Oui, cela a été dit ici et là, mais très mollement. Strictement rien à voir avec 2002 !

        Quant aux calculs électoraux, ils existent lors de tous les scrutins.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 10:08

        @Fergus
        Très mollement !
        Je vous passe les détails chez mes collègues qui ont quasiment tous fait la leçon aux lycées


      • Diogène Diogène 5 mars 10:25

        @Diogène


        Si on additionne des carottes, des navets et des patates, le résultat sera une somme de légumes, et ceux qui se plaindraient de ce résultat pourraient se demander pourquoi il n’y avait ni laitages ni viande dans l’opération.

        Je ne me suis jamais plaint du résultat, mais de la manipulation qu’est ce système lui-même, conçu et organisé pour produire ce genre de résultat.

        Faire croire aux poissons rouges qu’ils décident eux-mêmes quand, et par qui ils seront pêchés et mangés est l’astuce « démocratique » dont on ne voit pas encore la trame et qui doit sa longévité à la très mauvaise qualité des autres produits sociaux et sociétaux.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 10:31

        @Diogène
        OK mais alors concrètement on fait quoi ?


      • Clocel Clocel 5 mars 10:35

        @Amaury Grandgil

        On pourrait peut-être commencer par priver la machine de son carburant favori, les suffrages derrière lesquels elle planque sa pseudo légitimité !?


      • Diogène Diogène 5 mars 10:36

        @Amaury Grandgil

        on résiste !

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 10:44

        @Diogène
        oui mais ça mène à quoi tangiblement


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 10:47

        @Clocel

        ça arrive quand ça ?


      • Clocel Clocel 5 mars 11:05

        @Amaury Grandgil

        Dès que les individus auront compris que le but ultime de chaque être, c’est de retrouver son autonomie, une position à partir de laquelle il peut se projeter sans être menacé dans ses besoins fondamentaux, quand on aura définitivement admis que les besoins de l’autre sont aussi les nôtres, qu’on ne fera rien en frustrant les minorités et qu’il y a de la place pour tous pour peu que la raison s’en mêle.

        Et surtout, surtout, qu’on cesse de confier notre avenir à des malades mentaux !


      • Diogène Diogène 5 mars 11:09

        @Amaury Grandgil

        « Pauvre sens et pauvre mémoire
        M’a Dieu donné le Roi de gloire
        Et pauvre rente
        Et froid au cul quand bise vente
        Le vent me vient le vent m’évente
        L’amour est morte
        Ce sont amis que vent emporte
        Et il ventait devant ma porte
        Les emporta

        L’espérance de lendemain
        Ce sont mes fêtes »


        Pauvre Rutebeuf

      • JBL1960 JBL1960 5 mars 14:26

        @Amaury Grandgil = Euh non, c’est si on vote qu’il faut pas venir se plaindre du résultat !
        Lorsqu’on ne vote pas = on ne cautionne pas, on dit NON...
        Voter un jour, c’est aussi démissionner 4 ou 5 ans.
        Les poissons rouges ont veauter en Italie le retour de Silvio et sont persuadés qu’ainsi c’est fini les conneries... Là c’est nous qui avons la Berlu !!!

        Des gens ne votent pas, appellent à ne pas voter, et dans le même temps, font des propositions = Manifeste pour la société des sociétés.
        Même Chouard ne s’est pas dédie sur ce point = Voter ne sert à rien, et ne change rien...
        D’ailleurs, si voter changeait quelque chose, il y a longtemps qu’ils l’auraient rendu illégal ! Emma Goldman, avant Coluche.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 5 mars 15:09

        @JBL1960
        pas du tout, c’est de la justification maladroite, quand on vote on laisse faire


      • JeanVaillant JeanVaillant 5 mars 15:23

        @JBL1960, 

        Je ne savais pas que se taire c’était considéré comme de l’ « opposition ». Le jour où les votes blancs seront prit en compte oui, mais pour le moment ne pas voter revient à être inutile. Et malheureusement les personnes qui ne votent pas se plaigne quand même du résultat. 

      • rhea 1481971 5 mars 16:18
        • Emmanuel est tombé dans les bras de Brigitte, il ne pouvez pas
        • en être autrement, il ne fallait pas qu’ils se croisent, le couple est
        • sur PI et il y en a un qui sur l’instinct de mort.

      • Fergus Fergus 5 mars 19:08

        Bonsoir, JBL1960

        Pas du tout d’accord avec vous : ne pas voter, c’est soutenir le vainqueur, quelle que soit sa couleur politique !


      • McGurk McGurk 5 mars 19:30

        @Fergus

        Non. Donner sa voix à l’autre candidat c’est être obligé de voter donc de perdre la liberté de ne pas le faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès