• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Des sondages calamiteux pour Sarkozy

Des sondages calamiteux pour Sarkozy

Trois sondages, très différents dans leur nature, ont été rendus publics ce week-end. Tous les trois, à des titres divers, sont désastreux pour Sarkozy...

 Avant d’aborder les enseignements de ces enquêtes, il convient de rappeler, et cette précision est évidemment très importante, qu’elles ont été réalisées plusieurs jours après la prestation télévisée hégémonique du candidat de l’UMP (9 chaînes convoquées par l’Élysée pour relayer la parole de Sarkozy). Les Français ont par conséquent répondu aux enquêteurs à froid, après avoir eu le temps d’analyser les discours des protagonistes, le temps d’en tirer les conséquences sur leur représentation des candidats et sur leurs intentions de vote.

 Le premier sondage a été réalisé par l’institut LH2 pour Yahoo et mérite d’être observé avec intérêt. Il montre une nette progression de Hollande qui, avec une hausse de 4 points, passe de 30 à 34 % d’intentions de vote. Certes, Sarkozy, avec 25,5 %, progresse également de 2 points – au détriment de Marine Le Pen qui perd ces mêmes 2 points –, mais il compte désormais 8,5 points de retard sur son adversaire.

 La progression du candidat de l’UMP n’est par conséquent qu’un sujet de satisfaction très relatif pour l’état-major sarkozyste : seuls les myopes, les naïfs et les sarkolâtres pourront y voir un motif d’optimisme. Car si la polarisation de l’électorat sur un duel PS-UMP est de nature à rassurer les caciques du parti présidentiel relativement à un potentiel danger FN, la dynamique de 1er tour est clairement à l’avantage du candidat socialiste. Pire : ces chiffres tombent alors que le processus de cristallisation est en train de se mettre en place dans l’électorat comme le confirme le nombre des indécis, désormais tombé à 22 % pour LH2.

 Reste le 2e tour, inchangé pour cet institut depuis la mi-décembre alors qu’ont eu lieu cinq séquences majeures sur lesquelles comptait Sarkozy, non seulement pour refaire son retard mais pour inverser les courbes : le G20 de Cannes, les vœux aux Français le 31 décembre, la longue litanie des vœux aux corporations et aux corps de l’État, l’entrée en campagne de Hollande – supposée démontrer les limites du champion socialiste – et l’intervention télévisée du 29 janvier. Avec 43 %, Sarkozy reste scotché loin derrière son adversaire, crédité de 57 %. 14 points d’écart entre un président portant et son challenger, jamais on n’avait connu une telle situation sous la Ve République, a fortiori un 5 février, à moins de 80 jours du 1er tour !

 Le deuxième sondage a été réalisé par l’institut BVA pour Le Parisien et Aujourd’hui en France et annoncé aux lecteurs sous le titre « Hollande décolle ». Cette enquête, très instructive, ne visait pas à mesurer les intentions de vote, mais l’évolution du regard des Français, depuis la mi-janvier, sur 3 items qualitatifs : la stature présidentielle, l’aptitude à apporter des réponses aux problèmes, et l’incarnation du changement. Les résultats justifient pleinement le titre donné par Le Parisien.

 Certes, Sarkozy progresse en termes de stature présidentielle, mais tandis qu’il gagne 5 points avec 51 %, Hollande en gagne... 10, et avec 49 % vient talonner celui qui, pourtant, devrait être largement devant en tant qu’actuel président de la République, censé avoir donné des gages en ce domaine. Le procès en inexpérience de Hollande, intenté par les snipers de l’UMP sur instruction de Sarkozy, a bel et bien fait long feu.

 Sur l’aptitude à apporter des réponses aux problèmes des Français, le résultat est encore plus spectaculaire : avec 56 %, Hollande enregistre une progression de... 15 points, là où Sarkozy doit se contenter de 3 points de hausse, à 26 %. Un Sarkozy de surcroît laminé sur cet item par Bayrou, qui gagne 5 points à 46 %, et talonné par une Le Pen à 25 %. La traduction s’impose d’elle-même : les Français, dans une très large majorité, ont intégré l’échec du mandat qui s’achève et ne croient pas que le sortant soit en mesure de redresser la situation du pays.

 Enfin, l’incarnation du changement n’est pas de nature à rassurer les caciques de l’UMP. Sarkozy, avec un score de... 19 % inchangé, est en effet littéralement écrasé par la concurrence : Bayrou le devance de 20 points à 39 % (+ 1), Le Pen de 21 points à 40 % (+ 2), et surtout Hollande de... 39 points à 58 % (+ 12). Des chiffres qui montrent de manière éclatante que Sarkozy, sauf énorme surprise dans les semaines à venir, ne parviendra pas à se présenter en rupture avec... lui-même, ce qu’il tente pourtant de faire croire aux électeurs.

 Le troisième sondage a été réalisé par l’institut Ifop pour le Journal du Dimanche sur une hypothèse audacieuse à ce moment de la campagne : la mesure des intentions de vote sur les seuls candidats assurés de disposer des 500 parrainages nécessaires : exeunt Le Pen, Villepin, Morin et Lepage.

 Résultat : un 1er tour ex aequo entre Hollande et Sarkozy à 33 %, le premier bénéficiant de façon logique nettement moins de l’absence de la candidate frontiste que le second. Bayrou, mesuré à 17 %, tirerait également profit de l’absence de Le Pen, alors que Mélenchon ne bénéficierait que d’un très faible nombre de transfuges du FN à 9 %.

 Le 2e tour n’ayant pas été testé dans cette configuration, impossible d’en mesurer les effets. Cela n’empêche pas l’éditorialiste du JDD Bruno Jeudy de tirer d’audacieux plans sur la comète électorale. Notamment en supposant que l’absence de Le Pen casserait la dynamique hollandaise de 1er tour et remettrait par conséquent le candidat UMP en possible situation de l’emporter au 2e.

 Rien n’est moins certain car l’absence du Front National serait, dans le paysage politique français, un véritable déni de démocratie potentiellement porteur d’un fort vent de révolte. Une absence qui susciterait un tel ressentiment anti-UMP que de très nombreux électeurs frontistes auraient à cœur de sanctionner très durement Sarkozy au 2e tour. Sans compter la menace qui pèserait également sur les législatives, une menace qui, d’ores et déjà, donne de l’urticaire aux élus de l’UMP : la multiplication des triangulaires engendrée par un compréhensible désir de vengeance dans les urnes des électeurs du FN.

 François Fillon a beau affirmer qu’il n’est pas question de faire la courte-échelle à Marine Le Pen pour lui permettre de participer à la présidentielle, le risque serait trop grand pour l’UMP d’aborder la campagne officielle sur fond de guerre ouverte avec le FN. Et c’est ainsi que la candidate frontiste aura très probablement ses 500 signatures. Une hypothèse d’ailleurs confortée par les prises de parole de plus en plus ouvertement xénophobes de Claude Guéant et manifestement destinées à brosser les sympathisants du FN dans le sens du poil.

 Trois sondages, et de gros nuages menaçants au-dessus de la tête du sortant. Pour conclure, c’est le bon sens populaire qui résume le mieux la situation actuelle du candidat de l’UMP : « Sarkozy n’a pas le cul sorti des ronces ! »


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (98 votes)




Réagissez à l'article

192 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 5 février 2012 16:50

    Bonjour, Teotl.

    A vrai dire, les débats vont bon train à l’UMP pour savoir s’il faut ou non donner à Marine Le Pen les parrainages qui lui manquent.

    D’un côté, Sarkozy et ses proches semblent penser que l’élimination de la candidate du FN de la course présidentielle améliorerait leurs chances de décrocher la « pôle position » au 1er tour ou, au moins, de venir talonner Hollande.

    De l’autre, les élus sont beaucoup plus alarmistes et mettent en garde l’Elysée contre de terribles représailles électorales si Marine Le Pen est privée de participation.

    Personnellement, je crois que ce sont ces derniers les plus lucides : contrairement aux conseillers élyséens coupés des réalités, eux sont au contact de la population dans leurs circonscriptions et entendent la colère qui monte.


  • Croa Croa 5 février 2012 20:39

    « terribles représailles électorales »

    Bof... Et en quoi L’UPM serait plus fautif que le PS ? (Sauf à considérer l’abstention comme une « terrible représaille » ! smiley )

    Et le fait que les écolos ne soient pas représentés, c’est pas grave ça ? (La potiche qui roule pour le PS en réalité, est donc une imposteuse, Jean Marc Governatori, n’aura pas ses signatures à cause des chasseurs très proches des maires ruraux, mais Nihous le chasseur les aura pour et Lepage ne les aura pas pour la même raison... De toute façon son écologie politiquement correcte ressemble fortement à celle de Joly sauf qu’elle roule pour l’UMP presque autant que Joly roule pour le PS.)

    Comme s’il n’y avait que le FN dans les « évités »
     smiley

    Marre de cette « démocratie » de carnaval smiley


  • Fergus Fergus 5 février 2012 22:33

    Bonsoir, Croa.

    Le fait est que le FN est un parti de droite. Quant aux écologistes, ils ont choisi leur candidate.


  • Emmanuel Aguéra LeManu 6 février 2012 10:23

    Je pense que le conseil constitutionnel reglera la question d’une façon politiquement correcte genre maintien du besoin des signatures et remise de la liste qui sera gardée sous scellé ou un truc dans le genre. Sarko a plus a perdre sans La Marine qu’avec et il le sait. Son problème, une fois de plus, est de trouver la bonne pirouette.
    Quant aux sondages... il se confirme que dans tous les cas il est fait comme un rat.
    Mais ça ne me suffit pas.
    Il doit payer.


  • Fergus Fergus 6 février 2012 10:43

    Bonjour, Le Manu.

    Méfiance, l’animal blessé reste dangereux. Mais je crois que les chasseurs ont pris sa mesure et ne se laisseront pas désborder par une ruse de dernière heure.


  • Defrance Defrance 6 février 2012 15:05

     Bonjour à tous ,  

    Le conseil constitutionnel doit être jugé des maintenant ! 

       Il a bricolés les comptes pour ne pas éliminer Chirac et Balladur, 

       Il a permit a l’Imposteur de l’Élysée de s’inscrire APRÈS la date limite ! 

      Il lui a ensuite inventé « UNE MARQUE DE FABRIQUE » parfaitement illégale pour cacher son vrai patronyme pseudo aristo Nicolas Sarközy de Nagy Bocsa qui lui aurait surement fait perdre quelques milliers de voix ! 

     Bizarrement AUCUN candidat ne soulève ce sujet, pas même la juge EVA Joly ? 

       Au prochaine élection il faut faire disparaitre tous les bulletins de votes qui ne porteraient pas son vrai et UNIQUE patronyme ! 

      d’autant plus que l’utilisation multiple de noms lui permet peut être de ne pas être imposable ???? De la part d’une Fripouille, tout est possible ! 


  • Croa Croa 6 février 2012 19:15

    « Quant aux écologistes, ils ont choisi leur candidate. »

    FAUX ! C’est toutefois ce que beaucoup de gens dans le grand public croient. En réalité il n’y a que EELV qui ont choisi : les primaires qu’ils ont organisés n’étaient pas du tout ouvertes, il faut le savoir !

    Même Monsieur Hulot a dû accepter leurs conditions écrites, lesquelles n’étaient pas celles de candidats libres. Résultat : Très peu d’écologistes votants, voire inscrits... On connaît la suite.
    Bref, Madame Joly ne représente que Les Verts en fin de compte, pas l’écologie !

    Il existe un autre candidat : Jean-Marc Governatori. Ce Monsieur est un authentique écologiste.
    Nous devons espérer qu’il obtienne ses parrainages, suite à quoi les écologistes pourront vraiment choisir, mais ce ne sera qu’à l’occasion du premier tour des présidentielles.


  • ottomatic 5 février 2012 16:52

    Y a tellement de paramétre en jeux qu’il est urgent d’attendre :

    - baisse de la note de la france cjez les 3 agences d’ici mars...
    - présence ou pas de MLP au second tour vu la pression sur les signatures...
    - bruit de bottes en Syrie et en Iran...

    • Fergus Fergus 5 février 2012 17:07

      Bonjour, Ottomatic.

      Vous avez raison de souligner en filigrane que rien n’est encore joué, de nombreux évènements étant susceptibles d’interférer dans la campagne électorale.

      Mais le constat que l’on peut faire, même s’il n’est, pour reprendre l’expression consacrée, qu’une photographie de la situation de ce 5 février et non un pronostic pour les 22 avril et 6 mai, n’en est pas moins instructif.

      Instructif et très alarmant pour le locataire de l’Elysée car le nombre des indécis diminue de semaine en semaine et réduit d’autant les marges de manoeuvre de ceux qui sont aujourd’hui distancés.


    • Croa Croa 5 février 2012 20:47

      « - bruit de bottes en Syrie et en Iran... »

      Oui, et c’est une de leur autres raisons d’évincer les candidats hors système justement ! Quand la campagne officielle commencera ils feront forcément tache en dénonçant les crimes en préparation largement couvert par une propagande approuvée par Sarkozy comme par Hollande ! 


    • manech42 manech42 6 février 2012 22:37

      Les américains font le forcing pour qu’on aille cogner en Syrie, ils n’en font pas autant pour protéger les palestiniens des bombes Israéliennes et ce depuis 70 ans !


    • wesson wesson 5 février 2012 18:10

      Bonjour Fergus,
      vous nous présentez une bonne synthèse de ce que racontent les journaux et les instituts de sondages qu’ils font vivre. On peut effectivement y déceler des tendances lourdes, toutefois je reste quand même méfiant.

      Par contre, effectivement il semble bien que l’UMP soit passé en mode panique, tant sur Sarkozy que sur le renouvellement des députés. Leur surprise est en effet totale : Ils pensaient que les voix gaullistes additionnées aux voix de l’extrème droite dont ils tentent désespérément la moisson faisaient une majorité, et ils découvrent que non. En ce sens, l’UMP s’est fait baiser en beauté par le FN, car ils ont cru à la fable du « FN 1er parti ouvrier de France ». En racolant à l’extrème droite, ils n’ont finalement pas conquis de nouveaux électeurs. En cela l’échec est total, et le besoin d’une stratégie plus rassembleuse n’en est que plus vital.

      Et pour cela, nous avons le retour de Emmanuelle Mignon dans le staff de campagne du candidat putatif de l’UMP. Ce retour parfaitement rocambolesque (E. Mignon a été « échangée » contre le sauvetage de la société Europacorps dans laquelle elle était allé pantoufler après sa brouille avec Guéant) indique bien que l’UMP est à la recherche d’idées.

      C’est certain que avec rien d’autre que continuer ce qui ne marche pas depuis qu’ils sont au pouvoir, ça n’allait pas bien loin comme idée ! En tout cas, dans le parti de la majorité législative, c’est maintenant digne d’un canard sans tête, qui court n’importe ou tout en changeant de direction avant de s’effondrer pour de bon.


      • wesson wesson 5 février 2012 18:26

        En tout cas, je crois que l’UMP est authentiquement emm.rdé par la décision de la présence ou non du candidat FN à l’élection présidentielle.

        l’ump n’a plus vraiment d’espoir d’élimination du candidat Hollande au 1er tour, bref ils n’ont que des mauvaises solutions.
        Si le FN est présent, au pire il peut mettre Sarkozy à une infâmante 3ème place, au mieux il serait second probablement derrière Hollande.
        Et si le FN est absent, certes cela assurera la qualification de Sarkozy au 2ème tour et peut-être en pôle position, mais les électeurs authentiquement FN (que j’estime à une 10aine de %) n’iront certainement pas donner leur voix au second tour ni à l’un, ni à l’autre. Sarkozy perdrait à coup sûr dans ce cas de figure.

        Bref, l’échec de la tactique « buisson » aura probablement pour conséquence l’implosion de l’UMP. Quand à Sarkozy, il ira gagner du pognon dans le privé en donnant des conférences aussi confidentielles que couteuses, ce que d’ailleurs il avait toujours envisagé de faire.


      • Fergus Fergus 5 février 2012 18:50

        Bonjour, Wesson.

        Excellent résumé du dilemne auquel sont confrontés Sarkozy et sa garde rapprochée après toute une série d’incroyables erreurs stratégiques. Or le temps presse, et comme vous le soulignez, en l’état actuel des positions, il n’y a plus pour l’UMP que des mauvaises solutions.

        Cela dit, autre point d’accord : la méfiance doit continuer à s’imposer à tous ceux qui souhaitent voir la fin de cette calamiteuse gestion sarkozyste. La méfiance et la pugnacité dans la lutte ! 


      • wesson wesson 5 février 2012 22:46

        bonsoir Scipion165,

        je vais clarifier pour que vous compreniez bien : vos conneries sur l’islam et l’immigration n’amusent que vous au FN et vos amis de l’UMP, et ça ne fait pas une majorité. Votre thématique est nulle, et ne parvient en aucune manière à expliquer les difficultés que rencontrent les gens dans leur vie de tous les jours ... ben oui, tout le monde a compris que si le pouvoir d’achat est massacré et si il y a du chomage en France, ce n’est pas parce que il y a 3 femmes en burka et un projet de mosquée à Paris pour éviter que les gens prient dans la rue.

        Vos idées sont mauvaises, et l’UMP va payer le fait de s’en être fait le porte parole. Que MLP soit présent ou non lors de la présidentielle ne changera strictement rien à l’issue de cette élection. C’est dur pour vous mais vous êtes moins utile dans cette présidentielle qu’un deuxième anus au niveau du coude.

         
        Votre seule arme maintenant au FN : Menacer l’UMP de triangulaires ravageuses pour les législatives, ce qui effectivement peut fonctionner et pose tant de soucis à l’UMP.

        Donc, pour résumer MLP sait parfaitement qu’elle ne sera pas élue présidente, mais veut en être pour toucher le pognon de la campagne.
        Si l’UMP vous accorde cette faveur, Sarkozy ne sera peut-être même pas au second tour, vous serez financé pour une législature de plus, avec un programme de moins en moins distinguable de celui de l’UMP.
        Si il vous le refuse votre parti ne s’en remettra probablement pas - financièrement parlant - mais dans un baroud d’honneur vous tenterez d’offrir à l’UMP une défaite historique aux législatives en faisant gagner la gauche.

        Bref, quoique fasse l’UMP, il s’est grillé avec vos thématiques et mettra probablement très longtemps à s’en remettre. Une fois Sarkozy envoyé aux oubliettes, votre soufflé retombera aussi sec et on ne parlera plus de vos conneries racistes pendant un bon moment.


      • Defrance Defrance 6 février 2012 15:15

        « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint du racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. 

         c’est une minorité de cette communauté qui pose problème et permet à une minorité d’électeurs d’extrême droite UMP de profiter de la bonne aubaine ! 

         Le tout est de revenir a une RÉPUBLIQUE TOTALEMENT LAÏQUE qui ne tolère aucun excès religieux ! 

          A partir du moment ou les lieux de cultes sont financés uniquement par les pratiquants du pays, qu’ils s’insèrent dans les règles d’urbanisme, le reste on s’en fout ! 

         


      • Germain de Colandon 5 février 2012 18:15

        « TOUTES LES CULTURES NE SE VALENT PAS » dixit Claude Guéant.

        Heureusement que nous sommes là pour détendre l’atmosphère :

        http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-le-caennais-dechaine-lance-son-1er-jeu-qui-est-qui-87380786.html


        • Fergus Fergus 5 février 2012 18:58

          Bonjour, Germain.

          Merci pour ce lien hilarant.

          Enfin, hilarant, pas tant que ça sur le fond car le fait même que l’on soit tenté de faire certains rapprochements est en soi une pénible démonstration que le pouvoir sarkozyste ne cesse de dériver vers des rivages de plus en plus nauséabonds.

          Que ceux qui ont aimé la xénophobie et la stigmatisation indigne des étrangers, fussent-ils de respectables étudiants, durant ce mandat votent Sarkozy : ils adoreront le second mandat avec un président rendu totalement libre de ses mouvements et de ses agressions antisociales par l’interdiction de postuler à un 3e mandat !


        • Fergus Fergus 5 février 2012 23:06

          @ Scipion.

          Guéant a dit une énorme connerie, mais une connerie volontaire pour montrer la proximité de l’UMP avec des idées frontistes. Ce ne sont évidemment pas les « civilisations » qui peuvent être mises en cause, mais les systèmes politiques qui les ont dévoyées ici et là.



        • GUEANT EST UN BOUFFON.....COMME SON MAITRE

           ON LES PENDRA HAUTS ET COURTS....RACAILLES..............


        • Fergus Fergus 6 février 2012 13:13

          Bonjour, Tous Ensemble.

          Inutile de les pendre, les dégager du pouvoir sera déjà une belle satisfaction. Ne tombons pas dans la haine et le ressentiment où ils aiment se vautrer.


        • manech42 manech42 6 février 2012 22:54

          La droite va perdre l’élection présidentielle et va se faire écraser aux législatives c’est sur, maintenant je voudrais savoir comment on va pouvoir faire payer aux responsables ces 5 années de malheur, les riches qui ont été engraissés devront rendre l’argent généreusement attribué, Tapie devra en faire de même, les journalistes des chaines télévisées nationales devront être remplacés ainsi que tous les animateurs de ces mêmes chaines qui se sont comportés comme des salauds, imitant leurs prédécesseurs qui officiaient sous le régime de Pétain, les responsables des chaines publiques devront être remerciés, une épuration s’impose qui nous permettra de démarrer sur de bonnes bases. 


        • Fergus Fergus 7 février 2012 09:04

          Bonjour, Scipion.

          Ne vous réjouissez pas trop vite pour 2017 : d’une part, il est possible que la gauche au pouvoir, si elle gagne en mai et juin, réussisse son mandat et soit reconduite ; d’autre part, un éclatement de l’UMP consécutif à une défaite en 2012 pourrait engendrer la reconstitution d’un fort parti de centre-droit, auquel cas le FN, éventuellement renforcé par des éléments de la Droite populaire, resterait incapable de s’emparer du pouvoir.


        • BOBW BOBW 12 février 2012 08:46

          @ Germain : votre lien : Excellent jeu qui fait penser au « Dictateur » de Charlie Chaplin" actualisé smiley


        • Clojea Clojea 5 février 2012 18:21

          Salut Fergus : J’ai suivis le discours du Président juste pour voir. Sa communication s’est améliorée, moins bling-bling qu’avant, donc il fait des progrès. C’est juste un constat d’après un point de vue de relation publique pure.

          Pour le reste, la seule chose qu’il a dit de bien est le fait de baisser les charges patronales des entreprises. Car il est vrai que la seule chose qui bloque ce pays pour de l’embauche est que les charges patronales sont beaucoup trop importantes. Cela devrait éviter que des entreprises délocalisent. Mais cette mesure aurait du intervenir dès le début de son quinquénat. Un peu tard aujourd’hui. 
          Ce n’est pas pour autant que je voterais pour lui ni pour Hollande d’ailleurs. 
          A +

          • wesson wesson 5 février 2012 18:30

            bonjour Clojea,

            "Pour le reste, la seule chose qu’il a dit de bien est le fait de baisser les charges patronales des entreprises. Car il est vrai que la seule chose qui bloque ce pays pour de l’embauche est que les charges patronales sont beaucoup trop importantes.« 

            raisonnement totalement stupide : Ce qui permet aux entreprises d’embaucher, c’est le carnet de commande et rien d’autre. Dès lors que le carnet de commandes est plein, on arrive toujours à payer les »charges« . Du reste, les charges patronales sont en constante baisse depuis au moins 30 ans, le résultat est pour le moins »mitigé"


          • Clojea Clojea 5 février 2012 18:54

            @ Wesson : Désolé mais je ne peux être en accord avec vous. Les charges patronales sont trop fortes. Pour 1300€ brut versé à un salarié, le patron verse, tout cumulé, entre 700 et 800€ de charges. Même si les grosses entreprises peuvent mieux se permettre de payer ceci (et encore, vu le nombre de délocalisations on peut se demander), les petits certainement pas. Donc ils embauchent que ce qui est nécessaire et pas plus, quitte pour les petits patrons à bosser beaucoup. Il est parfaitement inutile d’avoir autant de charges et de taxer le travail encore et encore. C’est sur que si le carnet de commande est bien rempli, c’est mieux, mais ce n’est pas l’unique solution, loin s’en faut. 


          • Fergus Fergus 5 février 2012 19:07

            Bonjour, Clojea.

            Wesson a raison. Qui plus est, une part significative de la baisse des charges ne sera pas affectée à une baisse des prix à la production mais à une augmentation de la rémunération des actionnaires. Et cela sur le dos des contribuables des classes populaires et moyennes. L’exemple de la restauration a été à cet égard édifiant !


          • Clojea Clojea 5 février 2012 19:22

            Salut Fergus : Non, car Wesson et toi vous raisonnez sur des grosses entreprises avec actionnaires, dividendes etc... Je parle des très petites, petites et moyennes entreprises, qui eux cavalent après une production pas si facile que ça avec des charges fixes en constantes augmentations.

            Quand à la restauration, pas d’accord non plus. Un bon nombre de petits restos en province n’ont pas mis la clé sous la porte grâce à la baisse de la TVA. 
            Taxer le travail n’est pas la solution et c’est pourtant ce qui est fait sans relâche dans ce pays depuis 1981. 

          • Varron Varron 5 février 2012 20:34

            Bonsoir Clojea,

            Tu te trompes malheureusement sur le calcul des charges patronales (qui sont en fait des cotisations sociales). N’oublie pas les cotisations salariales.
            Autre erreur de ta part, la baisse importante des charges sur les salariés au smic souvent embauchés par les petites entreprises.

            D’ailleurs je me pose souvent cette question : pourquoi le MEDEF, émanation des grandes entreprises arrivent à traiter au nom des petites ???


          • Fergus Fergus 5 février 2012 20:34

            Bonsoir, Clojea.

            Précisément, pour les petites entreprises, la solution Hollande est bien plus raisonnable : agir sur la fiscalité en réduisant de manière spectaculaire la fiscalité des PME-PMI.


          • Fergus Fergus 5 février 2012 23:11

            Bonsoir, Varron.

            Je note également que la CGPME, évidemment favorable à la proposition de TVA sociale, s’est par ailleurs montrée, par la voix de Jean-François Roubaud, très favorable au projet fiscal de Hollande. Comme quoi, de l’aveu même de petits et moyens patrons, il n’y a pas que la solution sarkozyste.


          • lebreton 6 février 2012 00:00

            @clojea

            quand on ne sait pas faire la part des charges patronales et salariales on la ferme et on retourne a l’école ,ou on va travailler au smic pour carrefour ou les autres du genre ,point bart,en meme temps ça laisse de l’espace sur les forums !


          • lagabe 6 février 2012 09:21

            70 % des entreprises sont des PME et TPE et dont le patron gagne en moyenne moins de 5000 euros , pourquoi on parle toujours des grosses entreprises et des actionnaires


          • vivabolivar 6 février 2012 10:25

            EH non, un peu facile comme propos et surtout un peu tard pour y penser

            Comme le dit Wesson, c’est le carnet de commandes qu’il nous faut 
            Quand un carnet de commandes est plein, on trouve toujours les moyens de payer ses charges, certes, on peut arguer que le prix de vente est trop élevé cf la concurrence mais ce n’est pas prouvé dans tous les cas et je connais pas mal d’entreprises qui sont prêts à se mettre au niveau de la concurrence européenne pour obtenir les marchés
            De même pour l’industrie en France , produire français, beau discours mais quand on a passé 30 ans , voire plus à démanteler l’outil, ce n’est pas demain la veille qu’on saura faire et surtout qu’on sera crédible sur des marchés face à la concurrence 
            Alors produire en France , certes on en rêve tous
            Dans les contrats franco allemands, pendant que ces derniers gardaient les emplois de production, quels qu’"ils soient, nous français, on se gardait les études , plus nobles, plus prestigieux sauf que ça ne fait pas croûter beaucoup de personnes ...
            On a été gouverné pendant des années (et à l’Etat et dans les entreprises) par des rigolos et on le paie , bizarre qu’on ait mis tout ce temps pour s’en rendre compte
            Le français moyen a zéro en économie 
            Ceci étant , restons optimistes, nous avons encore des atouts dans certains secteurs et cette prise de conscience peut être salutaire et pédagogique


          • Clojea Clojea 6 février 2012 11:31

             @ lebreton : Je sais très bien la différence qu’il y a entre les charges patronales et salariales, merci. Si c’est pour troller, restez en Bretagne. Si c’est pour faire avancer le débat, on vous écoute.

            @ autres. Désolé, mais 1300€ brut de salaire versé à un employé, et le patron, lui en verse 700 à 800€ de l’autre côté. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les soi disant aides à l’embauche en supprimant des charges, sont souvent du pipeau. Il faut déjà rentrer dans un certain cadre, ce qui n’est pas le cas souvent, passer le côté complexité etc....
            De toutes façons, l’UMP et le PS sont les rois d’une fiscalité qui ne tape que sur une seule classe : La classe moyenne qui bosse. Le reste n’est que du flan 

          • manech42 manech42 6 février 2012 22:58

            On a baissé le taux de TVA de la restauration qui s’était engagée à créer des emplois en contre partie, résultat, ils se remplissent les poches et n’embauchent personne. Diminuez les charges patronales et ces patrons feront la même chose que les restaurateurs, nous avons en France le patronat le plus pourri d’Europe, pauvre France !


          • Fergus Fergus 6 février 2012 23:09

            Bonsoir, Manech.

            Je pense très largement comme vous. C’est pourquoi toutes les aides ou baisses de charges en direction des entreprises doivent être conditionnées par les pouvoirs publics à des obligations.


          • Germain de Colandon 5 février 2012 18:21

            Eddie me souffle à l’oreille de l’étourdi que je suis ceci :

            PETITION RECLAMANT LA DEMISSION DE GUEANT :

            http://bellaciao.org/fr/spip.php?article125012


            • Fergus Fergus 5 février 2012 19:11

              @ Germain.

              Deux options s’offrent à nous :
              1° demander effectivement la démission de Guéant
              2° éliminer définitivement cet exécuteur des basses (et indignes) oeuvres avec son maître en avril et mai.

              Euh... l’un n’empêche pas l’autre !


            • Germain de Colandon 5 février 2012 19:16

              Merci... pour vos compliments et pour votre article. Je suis entièrement d’accord avec vous : E L I M I N A T I O N...
              Bien à vous
              GdC


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 février 2012 23:53

              Bonsoir Fergus.
              Salut Germain.

              Je pense qu’il n’est pas absolument nécessaire de faire du bruit autour de cette énième dégueulasserie sarkozyste. De toute façon, d’ici quelques semaines, Guéant brûlera en enfer avec son maître Sarkozy. L’histoire jugera ces crapules à leur juste valeur.

              Comme le disait Wesson un peu plus haut ces canailles paniquent et en viennent à faire n’importe quoi. Laissons-les voguer à bord de leur Concordia.


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 février 2012 23:54

              Et pas question de venir en aide aux futurs naufragés de l’UMP.


            • Fergus Fergus 6 février 2012 08:55

              Bonjour, Peachy.

              « Enième dégueulasserie », c’est exactement cela. En réalité, Sarkozy veut, avec la complicité de Guéant, nous refaire le coup du débat sur l’immigration et l’identité nationale. Cela n’a pas marché, et même largement contribué à banaliser les idées du FN avec la resucée nauséabonde du disscours de Grenoble. Pour autant, ces tristes sires récidivent. Qu’à cela ne tienne : le résultat sera le même et fera remonter la cote de MLP, actuellement en voie de tassement. Et le nain politique qu’est Sarkozy sombrera définitivement car il s’aliènera les votes UMP modérés ou de centre-droit qui se portent encore sur lui.

              Cordialement.


            • Fergus Fergus 6 février 2012 09:00

              Bonjour, Lübeck.

              Effectivement, le paquebot pourrait bien récupérer pas mal d’élus UMP si Sarkozy plonge. D’ores et déjà, on ne voit guère de différence entre le FN et la Droite populaire. Quant aux UMP modérés, ils pourraient saisir l’occasion de reconstituer l’ex-UDF en s’alliant avec le Modem. Affaire à suivre, avec beaucoup d’intérêt.


            • Fergus Fergus 5 février 2012 19:13

              Bonjour, Scipion.

              Connais pas. A quel média faites-vous allusion ?


            • Fergus Fergus 5 février 2012 19:14

              Bonjour, Scipion.

              Je ne connais pas ce sondage partiel. A quel média faites-vous allusion dans votre commentaire ?


            • GUEANT EST UN BOUFFON....COMME SON MAITRE................................


            • JOJO JOJO 5 février 2012 18:28

              pas mal le mot de la fin. connaissais pas.

              sur le fond, rien n’est joué, alors ! 

              • Fergus Fergus 5 février 2012 19:16

                Bonjour, Jojo.

                Non, malgré les apparences, rien n’est encore joué. D’où la nécessité pour tous ceux qui veulent se débarrasser du sarkozysme de rester mobilisés jusqu’au bout.


              • Fergus Fergus 5 février 2012 19:20

                Bonjour, Toto_lolo.

                Peut-être avez-vous raison, mais il semble pourtant que l’on assiste actuellement à un tassement, certes relatif, de la candidate du FN. Mais elle peut rebondir, notamment à la faveur d’évènements susceptibles de motiver les électeurs hésitants. Je pense à cet égard que l’interview croisée de Sarkozy et Merkel à la télévision est une grosse faute de stratégie.


              • Fergus Fergus 5 février 2012 22:37

                @ Toto_lolo.

                Les instituts de sondages situent actuellement Marine Le Pen entre 15 et 17 % contre 17 à 21 % il y a quelques semaines. Il s’agit donc bien d’un tassement. Mais les choses peuvent encore évoluer dans les deux sens.


              • walter99 5 février 2012 18:39

                Les maires UMP peuvent donner leurs parrainages en se pinçant le nez au FN en ne craignant rien : après les présidentielles Sarkozy ne sera plus rien politiquement, surtout avec les affaires qui vont sortir sur lui en cascade . Allez-y, n’ayez pas peur ! il est déjà hasbeen


                • Fergus Fergus 5 février 2012 19:24

                  Bonjour, Walter99.

                  Le problème des maires dans les petites communes n’est pas simple à résoudre : la plupart de leurs communes appartiennent désormais à des communautés dont le président n’hésite pas à faire des chantages à la subvention. Bref, l’indépendance s’est de plus en plus dissoute dans l’intercommunalité.


                • Croa Croa 5 février 2012 22:36

                  Bof...

                  Ceux qui soutiennent Sarkozy ils ne se pincent pas le nez ?


                  Ce type est bien pire !


                • Fergus Fergus 6 février 2012 09:03

                  Bonjour, Croa.

                  Pire ou pas, il bénéficie d’un appareil et d’une implantation dans toute la France aux différents niveaux. Et cela fait toute la différence car cette réalité lui confère un réel pouvoir de pression sur les élus. Malheur aux récalcitrants qui pourraient perdre investitures et subventions !


                • leypanou 5 février 2012 18:42

                  Je crois que ce concept de stature présidentielle est un concept fumeux pour avoir au moins un domaine où NS est devant. Comment en effet prétendre comparer sérieusement le président en exercice et les autres ? Si quelqu’un qui sort « casse-toi pov’con » et « descends si tu oses » a une stature présidentielle de 51%, moi aussi je pourrai avoir la stature d’un pape. De toute façon, cette affaire d’expérience est complètement bidon : de nombreux hauts fonctionnaires sont derrière pour faire le travail, pour tout le monde, même si certains ministres sont de vrais ministres plus que d’autres qui sont nommés pour la galerie. Je pense que des candidats sont sous-évalués systématiquement par ces sondages (dont JL Mélenchon), et d’autres surévalués car ils sont acceptables par défaut (F. Bayrou). Il faut espérer que le Front de Gauche fasse plus de 10% pour peser un minimum car sinon, ce sera le social-libéralisme à fond les manettes avec M. Sapin et M. Valls entre autres.


                  • Fergus Fergus 5 février 2012 19:30

                    Bonjour, Leypanou.

                    D’accord avec vous pour observer avec beaucoup de réserve le concept de présidentialité. Du moins a-t-il le mérite dans cette enquête de montrer que Sarkozy a failli dans ce domaine tandis que Hollande a fait taire, et c’est logique, les critiques d’inexpérience à son égard.

                    Pour ce qui est de Mélenchon, je souhaiterais comme vous, étant moi-même électeur du FdG, qu’il réalise le moment venu un score à deux chiffres. Mais la sociologie ne plaide pas dans ce sens et je crains fort que les enquêtes ne soient bel et bien le reflet de l’existant. 


                  • Richard Schneider Richard Schneider 5 février 2012 18:53

                    Bonsoir Fergus,

                    Il s’en passera encore des choses jusqu’au premier tour de la présidentielle ...
                    MLP ne bluffe probablement pas : les élus UMP attendent les « ordres » - faut-il les donner ces fameuse signatures ou pas ? Comme vous le dites, ça cogite sec à l’Élysée :
                    - les uns cherchent à shunter le FN en espérant récupérer les voix de Marine le 26 avril : cela se défend - ainsi la sortie de Guéant sur les différences entre les civilisations : signal aux électeurs du FN, à savoir que si MLP est absente de la présidentielle, votez Sarkozy qui défend lui aussi vos thèmes ;
                    - les autres (effectivement surtout les députés) sont beaucoup plus réticents : en cas de triangulaires, c’est la raclée assurée - et comme « il faut manger » ...

                    Comme souvent dit - d’après les sondages, dont je me méfie malgré tout - , la tendance lourde est (trop ?) largement favorable à Hollande. Sarkozy s’agite, pour le moment, pour pas grand-chose - un ou deux points de + dans les sondages, alors que le Socialiste grimpe de trois ou quatre %.
                    Bayrou pouvait espérer mieux : il reste planté à 12-13%. Ça ne suffira pas. 

                    J’ai l’impression que la bi-polarisation politique va s’imposer de plus en plus en France : deux candidats du système - comme aux USA - écrasent tout le monde. On ne peut évidemment que le regretter, mais que faire contre ? Voyez, die Linke en Allemagne qui restent scotchés à 12% sans beaucoup d’espoir de progression. Or, le parti fondé par Oskar Lafontaine a directement inspiré la démarche de Mélenchon ; ce dernier stagne aussi aux alentours de 10%.

                    Pour les reste, tout-à-fait en accord avec votre analyse. Sauf que la cristallisation n’en est qu’à ses débuts ; elle se fera fin février début mars. 
                    Et les coups fourrés ne manqueront pas jusqu’à la présidentielle : méfiance, méfiance ...
                    Cordialement,
                    RS


                    • Fergus Fergus 5 février 2012 19:41

                      Bonjour, Richard.

                      Entièrement d’accord avec les différents points de votre commentaire.

                      Effectivement le score de Die Linke est décevant car, malgré le grand talent de Lafontaine et les idées progressistes qu’il met en avant avec ses amis, ce parti reste scotché à un score à peine supérieur à celui du Front de Gauche. Manifestement, il y a en Europe un problème sociologique à mon avis directement dépendant de l’individualisme qui domine et tue dans l’oeuf la plupart des actions collectives d’envergure.

                      Va-t-on vers un système bipolaire à l’américaine ? On peut le craindre. Raison de plus pour se battre dès l’automne 2012 pour faire émerger de nouvelles forces, plus seulement politiques au sens partisan, mais politiques au sens citoyen. Rêvons un peu...

                      Pour ce qui est de la présidentielle, oui, la méfiance reste de mise jusqu’au dernier moment tant le pouvoir en place est prêt à tout pour garder la clé du château !


                    • Croa Croa 5 février 2012 23:02

                      « la tendance lourde est (trop ?) largement favorable à Hollande. »

                      Non, et ces électeurs sont sincères. Le PS a fait un beau coup avec ses primaires ouvertes, ce que n’importe quel sociologue saurait bien expliquer puisque inconsciemment nombreux sont ceux qui se sentent maintenant engagés. La manoeuvre pousse aussi la bipolarisation, c’est évident et nous pouvons maintenant nous attendre à ce qu’il nous refassent le coup tous les cinq ans.

                      Ceci dit la bipolarisation a sa source surtout dans les médias mais c’est aussi une réalité puisque le troupeau suit,  phénomène imparable !


                    • Hijack Hijack 5 février 2012 18:59

                      Lol ... si cette info est vraie ... ça donnerait envie de voter ... heu ... Gamma !

                      Voilà de quoi y voir clair ... très clair !!!

                      Le document qui montre que la droite travaille bien sur l’hypothèse d’une absence de Le Pen à la présidentielle

                      En début de semaine cette note a été transmise à l’un de ses interlocuteurs de la majorité. Ce document est intéressant car il révèle et justifie les initiatives en cours pour éviter que Marine Le Pen, identifiée comme « Gamma » dans ce document, ne puisse recueillir les 500 parrainages nécessaires à la présentation de sa candidature. C’est l’articulation entre enquête d’opinion et stratégie de communication qui mérite d’être observée ici.

                      Document en question.


                      • Fergus Fergus 5 février 2012 19:46

                        Bonjour, Hijack.

                        Merci pour ce lien. Si ce document est authentique, il montre de manière claire que la mise à l’écart de Marine Le Pen est sérieusement envisagée par l’UMP.

                        Pas sûr que la candidate du FN, alias « Gamma », se laisse bordurer sans combattre. Et ce combat risque de laisser des traces douloureuses et indélébiles.

                        Affaire à suivre...


                      • Hijack Hijack 5 février 2012 22:15

                        Bonjour Fergus,

                        Oui, et je suis surpris vu la valeur de ce document, que personne n’en parle, aucun média.


                      • Croa Croa 5 février 2012 23:08

                        « ça donnerait envie de voter ... heu ... Gamma ! »

                        Sauf que tu ne pourras pas..  smiley  smiley

                         smiley smiley Voter « Gamma » !  smiley smiley


                      • Croa Croa 5 février 2012 23:11

                        à Hijack,

                        « vu la valeur de ce document » ce serait bien étonnant, justement, que tout le monde en parle !


                      • Philippe95 5 février 2012 23:19

                        J’ai toujours dit que dans un second tour, entre Sarko et le chien de mon voisin, je voterais sans hésiter pour le chien smiley


                      • Fergus Fergus 5 février 2012 23:23

                        Bonsoir, Sabine.

                        Le fait est que l’UMP, plutôt bien inspirée dans sa stratégie de 2007, est complètement à côté de la plaque en 2012. Et le résultat risque d’être terrible pour elle si elle ne se ressaisit pas. En est-elle capable ? Pas si sûr car cela commence à craquer sérieusement. Et si l’on n’entend encore pas trop de voix discordantes à la Lionnel Lucas, le délitement peut s’accélérer très vite.

                        Peut-être même est-il déjà en marche, y compris dans certains médias de droite où la parole de Hollande est mieux portée qu’il y a quelques semaines. Ce soir, j’ai même regardé le JT de TF1 pour voir comment était traité le cas Guéant et le meeting de Le Pen. Eh bien, sur celui-ci, le reportage a montré MLP faisant siffler Sarkozy et occulté la séquence suivante où MLP faisait siffler Hollande. Etonnant, non ?


                      • Hijack Hijack 6 février 2012 02:07

                        Tu te fous de moi, Croa ...  smiley

                        Mais je pige pas, que même dans les forums, voir un tel doc ... ça ne leur fait rien ...

                        Par contre Gamma ... elle est certes mal barrée, mais elle est responsable de ce qui lui arrive !!!


                      • Fergus Fergus 6 février 2012 09:07

                        Bonjour, Sabine.

                        Rassure-toi, en dehors de quelques cas comme celui-là, je ne regarde jamais le JT de TF1.


                      • Fergus Fergus 5 février 2012 19:49

                        Bonjour, Alchimie.

                        Eh non, pas encore !

                        Mais Sarkozy, qui a pris le socialiste pour quantité négligeable, doit aujourd’hui se mordre les doigts de sa condescendance.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 février 2012 00:07

                        Alchimie : « Bon sang !, alors c’est fini, Hollande il a gagné ? »

                        Il faut demander à Sarkozy et sa cellule ripostillons. Selon eux, il y a quinze jours, Hollande était mou et sans conviction, et aujourd’hui il est arrogant, hautain et trop sûr de lui.

                         smiley


                      • Fergus Fergus 6 février 2012 09:11

                        @ Peachy.

                        Une « cellule riposte » dont il faut rappeler qu’elle est dirigée par Hortefeux. Quand on voit le niveau d’incompténce crasse de ce type, on comprend mieux les conneries qui sont commises. Encore qu’il faille relativiser la part de responsabilité du gars Brice : il a toujours exécuté fidèlement les ordres de son maître, y compris les plus débiles !

                        Bonne journée.


                      • fatizo fatizo 5 février 2012 19:31

                        Excellent article , et votre interprétation de l’absence du FN dans le débat politique est bien plus judicieuse que celle de bruno Jeudy.

                        Mais là , avec un sarkozyste comme Jeudy , on est plus dans le souhait que dans la réalité .

                        • Fergus Fergus 5 février 2012 19:50

                          Bonjour, Fatizo.

                          Merci pour votre commentaire.

                          Vous avez raison de le souligner : Bruno Jeudy est un fidèle relais du pouvoir sarkozyste, en cela tout à fait à sa place au Journal du Dimanche.


                        • henri1947 5 février 2012 19:36

                          Sarkozy avait pensé qu’en nous faisant un show télévisé quasi « nord coréen » sur 9 neufs chaines il allait obligatoirement cartonné. Résultat Hollande l’enterre. Pourquoi ? Son coté bateleur de foire prêt à tout sacrifier - même la France - pour garder le pouvoir ne leurre plus les électeurs. Il est cramé. Depuis le Fouquet, il ne parle que de lui, de ses difficultés, de sa femme, de ses états d’ame, de son avenir formidable si on le vire. Les français ne croient plus en ses mensonges. « J’ai changé ». Il nous l’a dit au moins 10 fois. Cela voulait dire bien sur « j’ai changé en bien ». En fait chacun a pu s’apercevoir, année après année, que c’est un excellent défenseur de la finance, des riches et de fait de tous les petits copains qui l’entouraient au Fouquet. 

                          Conclusion : quoiqu’il fasse même sur 20 chaines, il est cramé !!!!

                          • Fergus Fergus 5 février 2012 20:09

                            Bonjour, Henri1947.

                            Eh oui, Sarkozy est un homme constant dans un domaine : son aveuglement vis-à-vis des Français dont, malgré tous les « rateaux » accumulés depuis deux ans, il persiste à croire que montrer sa bobine à la télévision tous les jours est de nature à faire remonter ses actions. Or, cela ne fonctionne plus, et d’autant moins que sur le fond du discours, Sarkozy a dit tout et son contraire dans pratiquement tous les domaines.

                            Cramé ? Pas encore totalement, mais il continue de se consumer.


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 février 2012 00:13

                            Sarkozy remet ça demain soir sur France2 dans une interview exclusive en compagnie d’Angela Merkel. Pas sûr que ce soit une bonne idée.


                          • Fergus Fergus 6 février 2012 09:17

                            @ Peachy.

                            Je crois moi aussi que cette initiative est une nouvelle ânerie. Pour deux raisons :
                            1° Les Français n’apprécient pas que les étrangers viennent s’immiscer dans leurs campagnes.
                            2° Le rejet d’une Allemagne donneuse de leçons et porteuse de terribles inégalités est en train de monter dans l’opinion.


                          • ykpaiha ykpaiha 5 février 2012 19:47

                            Bof
                            Ne pas représenter le FN aux élections serait peut etre de sauver la face et surtout rassurer nos lobbyes bangsters onusiens pour qui Sarko donnerait un dernier gage avant de passer la main aux potes de ’gauches« .

                            Par contre se serait aussi une maniere de pourrir un peu plus la République, dont tout ce petit monde, verts, extreme gauche, socialo-umpistes ne veulent plus.

                            Les élections suivantes (législatives) seraient alors un défouloir que nos pseudos élites aidées par les »forces progressistes« auront a coeur de démentibuler sous prétexte de racisme ou autre foutaise farfelue.

                            Dans la foulée décréter la répoublique en danger, faire défiler les hordes vociférantes d’écoliers et de bien-pensants version TF1 avec des commentaire de la Lucet larme a l’oeil devant le spectacle convaincant de la »majorité silencieuse" en marche....

                            Vous avez dit spectacle ?


                            • Fergus Fergus 5 février 2012 20:16

                              Bonjour, Ykpaiha.

                              Je ne crois pas que l’on puisse réduire ce qui se passe à un « spectacle ». Car ce qui est peut-être en train de se jouer est effectivement notre fonctionnement démocratique.

                              Cela dit, quel que soit le déroulement de la présidentielle, les législatives vont revêtir cette année une importance particulière avec une probable montée significative des votes Front de Gauche et Front National.


                            • ykpaiha ykpaiha 5 février 2012 20:38

                              Merci Fergus.

                              Comme je sens en vous un « optimiste réaliste » (sans humour) je laisse, donc, a votre sagacité, ainsi qu"a celle de vos lecteurs un parrallele qui m’avait conduit des cette époque (2005) a supposer que le systeme qui nous astreint aujourd’hui était mort né.

                              L’idée que le capitalisme allait suivre la meme implosion (donc la meme évolution pré et post) que le communisme avec malgré tout des dégats bien plus collatéraux semblait farfelue et pourtant...

                              De quoi alimenter bien des posts !
                              http://www.orbite.info/traductions/dmitry_orlov/
                              http://www.les-crises.fr/lecons-post-sovietiques/


                            • Fergus Fergus 5 février 2012 23:27

                              @ Ykpaiha.

                              Merci pour ces liens. Faute de temps dans l’immédiat, je lirai cela à tête reposée demain.

                              Bonne nuit.


                            • Croa Croa 5 février 2012 23:29

                              « Je ne crois pas que l’on puisse réduire ce qui se passe à un « spectacle ». Car ce qui est peut-être en train de se jouer est effectivement notre fonctionnement démocratique. »

                              Si, du grand spectacle, même que ça ressemble à du catch : smiley 
                              Le scénario est écrit d’avance tout en laissant les acteurs improviser un peu.

                              Ne me dis pas que tu y crois encore, à la démocratie  ?  smiley  smiley

                              Ceci dit, c’est comme au catch : Il y a tant de spectateurs qui croient vraiment voir un authentique combat sportif après tout ...
                               smiley Je te dit ça pour que tu n’ais pas trop honte !  smiley


                            • Fergus Fergus 6 février 2012 09:25

                              @ Croa.

                              Croire à la possibilité d’une véritable démocratie sans taches ni effets pervers relève effectivement d’une grande naïveté.

                              Mais comment faire autrement alors que, depuis l’antiquité, la politique a toujours été constituée de partis (même si on a pu les appeler autrement) et a toujours donné lieu, sous des formes qui ont évolué au fil du temps, à ce que tu appelles « spectacle ».

                              Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas améliorer l’existant. Cela devient même une nécessité lorsque le système est trop usé et ne suscite plus qu’un rejet croissant. D’où l’intérêt de remettre un certain nombre de choses à plat dans le cadre d’une VIe République.

                              Bonne journée.


                            • ykpaiha ykpaiha 6 février 2012 14:42

                              Réclamer une 6eme république necessiterait une crise.
                              Toutes celles qui on précédé l’ont toutes été, hormis peut etre la 4eme morte née tellement elle était pourrie, et sans doute pour cela que sa réintroduction par mitterrand, a dose forcée , rend la 5eme si fragile.
                              Plutot que de réclamer une république qui ne peut se justifier, mieux vaudrait avant tout rendre a la 5 eme ce qui lui revient !
                              C’est un peu ce qui rend les choses si compliquées.


                            • Fergus Fergus 6 février 2012 16:25

                              @ Ykpaiha.

                              Changer de République peut se faire sans passer par la case révolutionnaire. Dès lors que des réformes fondamentales seraient introduites dans la Constitution en lieu et place des réformettes ou des mesures inapplicables, le changement symbolique de République permettrait de marquer le début d’une ère nouvelle.

                              Autour notamment :
                              - de l’interdiction drastique et définitive du cumul des mandats ;
                              - de la mise en place d’une véritable parité ;
                              - de l’introduction d’une part signifiactive de proportionnelle ;
                              - de la création d’un véritable référendum d’initiative populaire ;
                              - de l’indépendance totale du parquet vis-à-vis de la Chancellerie ;
                              - de pouvoirs de contrôle accrus donnés à la Cour des comptes et à l’Assemblée nationale ;
                              - de la mutation du Sénat en Chambre représentative des Régions ;
                              - de l’interdiction minimale de 10 ans d’exercer un mandat électif à toute personne condamnée pour des fautes commises dans le cadre de leur mandat...

                              Enfin, ce sont là mes propres idées...

                              Bonne journée.


                            • 65beve 65beve 5 février 2012 19:52

                              Bonsoir Fergus,

                              On se rend compte que si LePen est disqualifiée par manque des 500 signatures, on aura un duel Sarkozy/Hollande à 50% chacun.
                              L’absence du FN favorisera donc L’UMP qui doit donner des consignes de non_parrainage en veux_tu en voilà.
                              Conclusion ; LePen aura ses signatures grâce au PS.
                              Conclusion (2) ; ce système des signatures est dévoyé et pourri ey il faut le changer.

                              cdlt


                              • Fergus Fergus 5 février 2012 20:24

                                Bonsoir, 65beve.

                                Que l’absence de Marine Le Pen rééquilibre les scores de 1er tour entre Sarkozy et Hollande est probable. Que cela débouche ensuite sur une quasi égalité au 2e tour relève en revanche de la spéculation audacieuse. Il faudrait pour cela, de l’aveu même des stratèges de l’UMP et des politologues, que 70 à 75 % des votes qui seraient allés vers le FN au 1er tour se portent sur Sarkozy. Or, on est actuellement loin de cela, les reports étant actuellement mesurés à... 40 %.

                                Le PS apportera peut-être au FN les parrainages qui lui manquent, mais ce serait sans aucun doute au prix d’un accord tacite de non-agression. En définitive, c’est donc bien l’UMP qui, dans cette configuration, ferait les frais du marchandage.

                                Cordialement.


                              • gruni gruni 5 février 2012 20:15

                                Bonsoir Fergus

                                D’accord avec 65beve, Marine Le Pen sera présente à la présidentielle avec les signatures du PS. Bien sûr les élus de gauche ouvriront les portes des élections à la présidente du FN pour des raisons uniquement démocratiques. Et ensuite ils ouvriront les fenêtres.
                                Comme 65beve je crois que ce système des signatures est complètement dépassé, il faut trouver autre chose !


                                • Fergus Fergus 5 février 2012 20:26

                                  Bonsoir, Gruni.

                                  D’accord avec vous et 65beve, ce système vit sa dernière application. Pour ce qui est du PS, d’accord également (voir ma réponse ci-dessus).


                                • Croa Croa 5 février 2012 23:35

                                  « ce système vit sa dernière application. »

                                   smiley T’es vraiment naïf  smiley


                                • Fergus Fergus 6 février 2012 09:28

                                  @ Croa.

                                  Naïf, peut-être. Mais je ne crois pas que l’on pourra s’exonérer d’une réforme, surtout si le FN est absent de la liste des engagés alors que des gens comme Cheminade n’ont aucune difficulté à trouver leurs parrainages.


                                • arobase 5 février 2012 20:22

                                  ce serait de bonne guerre que lepen ait ses signatures grâce au ps. mais ça n’est pas bien grave, je ne tiens pas à voir la marine se faire passer pour un martyr. de toute façon elle ne peut être élue.


                                  le plus grave c’est de voir la curieuse attitude que celle des électeurs de lepen qui s’apprêtent à voter sarkosy ;
                                  .
                                  si lepen ne peut se présenter faute de signatures à cause de sarkosy, les trois quarts des lepénistes vont voter sarkosy puisque les sondages le donnerait alors à égalité avec hollande !

                                  alors tout ce blabla lepéniste, l’umps maudit, le « système » maudit, sarko affublé de tous les noms d’oiseau ;. ;; c’est tout du pipeau !! 
                                   
                                  ils sont prêts à en reprendre pour 5 ans de sarko et le récompenser en votant pour lui alors que c’est sarkosy qui empêche le pen d’avoir ses signatures ! il en est le seul bénéficiare.

                                  la preuve est faite de la totale immaturité de cet électorat ! le malheur c’est qu’il peut peser sur l’avenir de notre pays que manifestement ils n’aiment pas, sinon ils réfléchiraient !

                                  en quelque sorte notre avenir est entre les main d’un électorat infantile.

                                  • Fergus Fergus 5 février 2012 20:30

                                    Bonsoir, Arobase.

                                    D’après le sondeur, ce sont 40 % des intentions de vote frontistes qui iraient vers l’UMP, 22 % vers Bayrou, 18 % vers Hollande et 9 % vers Mélenchon.

                                    Je ne crois pas qu’il faille diaboliser l’électorat du FN, mais il faut reconnaître qu’il est très versatile. Normal : il est constitué en grande partie de personnes déboussolées par les errances politiques des dernières décennies.


                                  • arobase 5 février 2012 20:49

                                    40% des électeurs du fn voteraient donc pour cet ump maudit contre lequel il n’y a pas de mots assez durs ? ?


                                    curieux de connaitre le sentiment de nos lepenistes acharnés du site, les katamissa, et autres calmos, papi, chat..... voteront -ils sarkosy, eux qui le traitent ici au quotidien de tous les noms d’oiseaux, l’instrument du « système », de la bande des quatre ;................

                                    combien de fois ces derniers temps n’avions nous pas prédit et leur répétant sans cesse. : "vous verrez, vous voterez sarkosy, comme vous l’avez fait en 2007.

                                     notre avenir est entre les main d’un électorat infantile, tout en gueule, mais rien dans la tête..


                                  • Croa Croa 5 février 2012 23:43

                                    Si elle peu être élue, surtout conte Sarkozy, moins contre Hollande...

                                    Ses chances sont infinitésimales toutefois, mais les gens en ont tellement marre de ce système !

                                    Par contre elle ne transformera pas l’essai au législatives, ça c’est sûr ! (Les règles favorisent trop les gens en place et les différences sont amplifiées.)


                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 09:33

                                    @ Croa.

                                    Même contre Sarkozy elle n’aurait aucune chance, à mon avis. Mais il serait très loin du score de Chirac en 2002, probablement 60-40. Et il courrait un très grand risque de ne ne pas avoir de majorité aux législatives.


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 5 février 2012 20:33

                                    @Fergus , bonsoir marwafff fonctionnement démocratique ?? ils font ce qu’ils veulent plus exactement ils executent les ordres des banksters interloppes qui n’ont inventés la camarilla cooptées de bruxelles que pour liquider le pays hollande n’est que le verso de la piece sarko , LA fonction de marine le pen ben ramener vers les urnes la majorité invisible de ce sol donner
                                    l’illusion que les baillonés ont une voix mais surtout les remettres dans le chemin de la démocrasouille , le fn sert a anesthesier toutes velléités de revoltes toutes idées de jacqueries chassant les liquidateurs nous sommes coincé dans la tenaille de la terreur économique et de l’envahissement du territoire le tout organisé exécuté par ceux que le jeu
                                    « démocratique » nous présente comme choix .UN SOUS-CHIENS participant comme électeur dans leur grande démocrasouille , n’est rien d’autre qu’un crocodile entrant dans une maoquinerie !
                                    Asinus : ne varietur


                                    • Fergus Fergus 5 février 2012 22:49

                                      Bonsoir, Asinus.

                                      Tout le personnel politique serait aux ordres ? Sincèrement, je ne le crois pas. Mais les politiques, comme les journalistes, sont d’une certaine manière des grégaires qui aiment (consciemment ou pas) à jouer dans la même cour et en arrivent, de ce fait, à un certain conformisme auto-imposé.

                                      C’est ainsi qu’il est très difficile de sortir d’un modèle très largement dominé par la pensée libérale, y compris dans les partis ou les médias qui prétendent garder leur indépendance. Et le pire est que l’écrasante majorité des électeurs est complice de ce fonctionnement, le plus souvent à son corps défendant. Ainsi va notre belle « démocratie ».


                                    • arobase 5 février 2012 20:56

                                      « Ensuite, écarter MLP. C’est clair que ses électeurs vont être déchaînés et qu’ils préfèreront se faire couper en deux plutôt que voter pour celui qui les aura privés de leur choix. »


                                      d’après le dit sondage, donc justement il vont se couper en deux. mais pas comme vous dites.

                                       bien que lepen serait privée d’élection à cause de sarkosy, 40% des électeurs lepénistes voteraient pour sarkosy, celui là même qui aura éliminé leur idole !

                                      il y a des mystères (ou plutôt crétinerie) insondables pas seulement dans les religions.

                                      • Antoine 5 février 2012 23:27

                                         Si Sarko lit vos analyses musicales ( à l’aide d’un véritable connaisseur car sa culture dans ce domaine parait a priori très incertaine), il devrait pouvoir se consoler assez facilement...


                                        • Fergus Fergus 5 février 2012 23:33

                                          Bonsoir, Antoine.

                                          Je ne sais pas s’il pourrait se consoler, mais il aurait matière à écoute avec les nombreux liens portant sur des genres très différents. Mais rien n’est parfait : il n’y figure ni Johnny ni Mireille Mathieu.


                                        • Antoine 5 février 2012 23:50

                                           Très juste mais avec les politiques on ne sait jamais très bien ce qui relève de la conviction ou de la démagogie et vous avez pu remarquer que j’avais pris les précautions indispensables. Cela dit, à gauche, la concurrence dans ce cas de figure est plus que sérieuse !


                                        • Fergus Fergus 6 février 2012 12:48

                                          @ Antoine.

                                          Trop souvent, en effet, les personnages politiques se croient obligés de faire étalage de leur goût musical, le plus souvent pour complaire à une cible électorale. Et vous avez raison, cela vaut tant pour la droite que pour la gauche. C’est souvent ridicule, et parfois carrément pathétique !

                                          Bonne journée.


                                        • lebreton 6 février 2012 00:03

                                          @fergus

                                          merci pour cet article

                                           


                                          • Fergus Fergus 6 février 2012 09:36

                                            Bonjour, Lebreton.

                                            Merci pour votre visite.


                                          • RBEYEUR RBEYEUR 6 février 2012 00:39

                                            Du « professeur » wesson

                                            « je vais clarifier pour que vous compreniez bien : vos conneries sur l’islam et l’immigration n’amusent que vous au FN et vos amis de l’UMP, et ça ne fait pas une majorité. Votre thématique est nulle, et ne parvient en aucune manière à expliquer les difficultés que rencontrent les gens dans leur vie de tous les jours ... ben oui, tout le monde a compris que si le pouvoir d’achat est massacré et si il y a du chomage en France, ce n’est pas parce que il y a 3 femmes en burka et un projet de mosquée à Paris pour éviter que les gens prient dans la rue…. ».

                                            « je vais clarifier pour que vous compreniez bien… », donneriez-vous des cours d’alphabétisation ?

                                            « …vos conneries sur l’islam et l’immigration n’amusent que vous au FN et vos amis de l’UMP, et ça ne fait pas une majorité… », ah bon ! Lorsque l’on ne vous amuse pas, monseigneur, personne ne saurait s’esbaudir ?

                                            « ….et si il y a du chomage en France, ce n’est pas parce que il y a 3 femmes en burka et un projet de mosquée à Paris pour éviter que les gens prient dans la rue…. » ah bon ! La rétro-colonisation de la France par les ex colonisés et l’invasion islamique rampante de l’Europe ne seraient-elles qu’une déviance populiste ?

                                            Ne croyez-vous pas, monseigneur, que vous auriez peut-être une meilleure vision du « peuple » si vous descendiez de votre hauteur scolastique agoravoxiènne ? 

                                            Car ce détestable populisme si repoussant n’est autre que l’écume de l’étouffement du peuple qui, aussi illettré et analphabète serait-il, existe envers et contre tout et tous….
                                            « Le symbole du peuple est le pavé, on lui marche dessus, mais un jour ou l’autre il vous tombe sur la tête. » (Victor Hugo).
                                            « La colère du peuple est le supplément du silence des lois. » (Député Isnard, le 31 octobre 1791 à l’assemblée législative).

                                            A méditer monseigneur…


                                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 février 2012 00:41

                                              Je ne veux pas tirer de conclusions hâtives mais les concurrents de Sarkozy ont une fâcheuse tendance à disparaître mystérieusement. Borloo, DSK, Lepen, en attendant Boutin, Morin, Villepin...

                                              Le nabot cherche peut-être à se faire élire à la Poutine. Un seul candidat (lui même) et puis c’est tout. C’était d’ailleurs le sens caché de cet article poubelle du JDD : « Si Sarko est seul en lice, alors il sera élu, donc votez pour lui. »


                                              • Fergus Fergus 6 février 2012 09:43

                                                @ Peachy.

                                                On le sait depuis 2007, l’obsession de Sarkozy est le 1er tour : virer en tête pour créer une dynamique irrésistible. Mais le panorama politique a évolué, et le rejet de sa personne est très grand dans l’opinion. C’est la raison pour laquelle, même en tête du 1er tour (en cas d’absence de Le pen), il n’a aucune assurance de rallier sur son nom ceux qu’il a fait cocus durant son mandat.

                                                Qui plus est, sa stratégie est risquée car elle implique qu’il aligne son discours sur les aspects les plus choquants de l’idéologie frontiste, d’où les propos nauséabonds de Guéant. Avec le risque de faire fuir les derniers modérés qui lui restent fidèles.


                                              • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 février 2012 12:41

                                                @ Peachy,

                                                Oui les autres candidats à droite ont du mal à réunir les 500 signatures ou à dégager un score honorable dans les sondages. Il faut dire, quoi qu’on pense de Bayrou, que celui-ci « prend » déjà une bonne part de l’électorat de droite. C’est pour cette raison que Borloo n’y est pas allé. http://jmpelletier52.over-blog.com/


                                              • Fergus Fergus 6 février 2012 13:10

                                                @ Jean Pelletier.

                                                Bayrou et Borloo mordant assez largement sur le même électorat, il n’y avait aucune chance pour les deux de se maintenir avec quelque chance de faire un score à deux chiffres. Qui plus est, Borloo s’est ridiculisé en se retirant en catimini sans même avertir des soutiens. Lamentable !


                                              • Defrance Defrance 6 février 2012 16:29

                                                 Merci Peachy de remettre les pendules à l’heure , 

                                                    Le candidat unique ne peut pas etre battu par les urnes, mais attention à la suite ! 

                                                  Moubarak, Ben Ali Saddam, Kadhafi, el Assad qui s’acroche ? 


                                              • Lolo Le Caid 6 février 2012 01:21

                                                Tout n’est pas complètement perdu pour Sarkozy…
                                                Et s’il téléphonait à son grand ami G.W.Bush qui mène une retraite paisible dans son ranch et lui demander conseil ?

                                                 Le Texan, n’avait-il pas bouleversé la donne à deux reprises, en 2000 face à Al Gore, grâce au recomptage manuel des voix en Floride, puis en 2004 face à John Kerry, après la providentielle vidéo de Ben Laden qui s’est avérée truquée par la suite !?


                                                • Fergus Fergus 6 février 2012 09:44

                                                  Bonjour, Lolo.

                                                  Vous avez raison, avec de tels hommes, l’entourloupe est toujours possible. D’où la nécessité de rester vigilants et combattifs !


                                                • brieli67 6 février 2012 02:36

                                                  Et nous voilà arrivé à bon port M. Fergus !

                                                  Antoinette se prépare elle traine du côté de la Madeleine, le scalpel affuté et ses liqueurs millésimées.

                                                  Je rentre de Wien

                                                  tu connais ce Frangin de Wolfgangue M. ?
                                                  aux bons petits soins du Kaiser Franz Zwei  !!!

                                                  youtube

                                                  eins

                                                  zwo

                                                  drei

                                                  Schoussssssssssssssssssss Boummmmmmmmmmmm !!
                                                  Goalllllllllllllllllllllllll !

                                                  ah le Sankt Hannapi - une des cathédrales du football dixit Osim
                                                  les Verts&blancs du Rapid contre Dynamo de Dresden
                                                  le stadion complètement vide qui se remplit avec l’amoncellement des buts......... 
                                                  jusqu’à 5

                                                  mars 85 ça nous rajeunit pas......

                                                  mais évoquons et appliquons
                                                   
                                                  Rapidviertelstunde
                                                  (quart d’heure du Rapid) est une particularité de la culture de support du club. Ce sont les dernières quinze minutes de chaque match, durant lesquelles le Rapid a pu remonter des scores défavorables à maintes reprises, grâce à sa persévérance combative — dès le début l’une de ses vertus — et le soutien fidèle de ses supporteurs Chaque match, que ce soit à domicile ou à l’extérieur et quel que soit le score, le public vert et blanc marque le commencement de ce quart d’heure par des applaudissements rythmiques et des chants passionnés.
                                                   La première mention de cette pratique remonte jusqu’en 1913, et le 21 avril 1918 on retrouve dans un article de journal le terme « Rapidviertelstunde »

                                                  A bon entendeur Salut !!


                                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 10:28

                                                    Bonjour, Brieli.

                                                    Je connaissais l’existence de Soliman, mais je l’avoue plutôt mal. Excellent sujet d’article que je mets en réserve, à côté du hamster que je n’ai pas renoncé à évqouer sur AgoraVox.

                                                    Peut-être profiteria-je de mon prochain voyage à Vienne (j’y vais en mai) pour retrouver sa trace dans la ville au cours d emes balades. Au programme également : un concert Mozart par la Staatskapelle de Dresde au Musikverein.

                                                    Quant à Antoinette, elle va très bien, merci pour elle. Normal, elle a quand même arrangé le porrtait d’une célèbre altesse royale accidentellement décdée.

                                                    Cordialement.


                                                  • brieli67 6 février 2012 02:52

                                                    y a pas que le hongre en May !

                                                    Soliman a tiré ses volets il y a 10 jours ;

                                                    on annonce KLIMT
                                                    encore et encore
                                                    différent semble t’il !!

                                                    le Musée du Karlsplatz
                                                     c’est gratos
                                                    pour les visiteusEs le premier dimanche du mois !
                                                    c’est gratos tous les jours pour les moins de 19 ans- fille ou garçon ou ....


                                                    • Fergus Fergus 6 février 2012 13:07

                                                      @ Brieli.

                                                      J’essaierai de voir l’expo Klimt s’il n’y pas trop d’affluence. Ce n’est pas gagné !


                                                    • menfin menfin 6 février 2012 04:15

                                                      les élections

                                                      sinistre comédie, chat noir ou chat blanc, nous le peuple des souris, nous participons à notre élimination...
                                                      élection si il y a ? le Charles de Gaulle est en mer rouge, ce n’est pas pour pêcher le thon.
                                                      le système a prévu Hollande pour 2012, point barre.

                                                      La nation est sclérosée par un fonctionnement obsolète, seul des assemblées constituantes à tous les étages de la nation, par tirage au sort de la mairie au niveau nationale peuvent nous sauver des eaux, sinon c’est dans les égouts comme la Grèce que nous serons dans très peu de temps, ou des missiles en pleine gueule.

                                                      il y a assez de citoyens et de fonctionnaires honnêtes pour redresser la barre et redonner son indépendance à la France
                                                      réécrire une nouvelle constitution par les citoyens pour le peuple.
                                                      attaquer les agences de notations
                                                      sortir de l’Otan
                                                      retrouver notre capacité de création monétaire
                                                      relancer la consommation intérieure par l’augmentation des salaires sans charges supplémentaires
                                                      retrouver notre indépendance énergétique par la construction de centrale à sel fondu au minerai de thorium
                                                      développement les techniques d’or et déjà au point concernant les modes de déplacement individuels
                                                      favoriser les circuits court pour l’alimentation et l’industrie
                                                      beaucoup d’autres décisions pleines de bon sens et opérationnelles sont dans les cartons...

                                                      et surtout dégager tout les politiques qui ne servent à rien, nous coûtent des milliards et pour la plupart sont devenus des psychopathes corrompus.
                                                      ainsi que ces conseillers parasites tel que minc et gaino
                                                      interdire le lobbying 

                                                      si le vent tourne tous ces lâches se sauveront, il suffit de les localiser.
                                                      il suffit que le peuple se lève et marche sur Paris, nous sommes des millions, ce n’est pas une centaine de compagnies qui vont nous bloquer
                                                      les militaires la police la gendarmerie sont mal et payés en retard, cela gronde de partout il est temps...
                                                      une révolution silencieuse, en 15 jours l’affaire est dans le sac, c’est notre responsabilité, pour nos enfants, sinon nous sommes des lâches.



                                                      • Fergus Fergus 6 février 2012 10:36

                                                        Bonjour, Menfin.

                                                        Il est indiscutable que le système est sclérosé et largement soumis à la volonté des oligarchies financières et industrielles. C’est pourquoi je partage votre désir d’une assemblée constituante destinée à remettre de l’ordre, de la justice et de l’équité dans notre démocratie.

                                                        Faut-il souhaiter un soulèvement ? Oui, je le crois, s’il peut être non-violent. Dans le cas contraire, nul ne peut prédire ce qui pourrait en sortir. Le problème est qu’il est très difficile de mobiliser actullement car les Français sont de plus en plus individualistes et fatalistes. C’est pourquoi je ne crois malheureusement pas à l’émergence d’un vaste mouvement rapidement.


                                                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 février 2012 12:34

                                                        @Menfin,

                                                        Votre colère est compréhensible, toutefois votre proposition d e jeter « le bébé avec l’eau du bain » ne me parait pas raisonnable.

                                                        Même si l’on peut s’accorder sur une crise du politique le « tous pourris » n’est pas juste. Il y a encore en politique des femmes et des hommes sincères et de conviction. http://jmpelletier52.over-blog.com/

                                                         


                                                      • Fergus Fergus 6 février 2012 13:03

                                                        @ Jean Pelletier.

                                                        Je partage cet avis : tout le personnel politique n’est pas à mettre dans le même sac.


                                                      • Defrance Defrance 6 février 2012 15:42

                                                          Personelement je ne crois pas à une constituante, changer le cadre, ne change pas l’affreux qui est dedans ? 

                                                          Il faut revenir à l’esprit original de la Vème (hors OTAN) en y ajoutant par referendum des gardes fous :

                                                            Limite des mandats, Interdiction de mandat aux repris de justice, priorité judiciaire aux affaires politico financières et quelques autres dépoussiérage , j’en conviens . 

                                                           Je pense par exemple à un retour au mandat unique de sept ans avec présélection présidentielle, ouverte a tous (avec 100 signatures) au bout de 4-5 ans pour un vote parmi les x mieux placés, de cette sorte, le cinéma des primaires serait interdit et inutile, le président en place saurait ou il doit aller et la campagne présidentielle finale réduite au minimum  ? 

                                                          


                                                      • Fergus Fergus 6 février 2012 15:52

                                                        Bonjour, Defrance.

                                                        Qu’il y ait une Constituante ou une profonde réforme de la Consitution existante pour la rendre plus proche des citoyens, plus équitable (dose significative de proportionnelle), plus paritaire et débarrassée du cumul des mandats, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse du progrès démocratique.

                                                        Pour ce qui est de la durée du mandat, pas d’accord avec le mandat unique de 7 ans. Le système actuel me convient parfaitement car il permet au peuple de reconduire une fois celui qui l’a bien servi ou de virer celui qui a failli à sa tâche. 7 ans : il suffit d’imaginer cette durée avec un Sarkozy pour mesurer l’énormité du risque !


                                                      • Defrance Defrance 6 février 2012 16:35

                                                           Bien sur, sept ans c’est long, mais imaginez dix ans, d’une part c’est une catastrophe, et cela permet aux crapules de la cour de s’enraciner un peu plus ? 

                                                           sept ans avec une primaire unique et generale pour bien agiter le bocal serait au moins une certitude de ne pas en reprendre trois ans de plus ? 


                                                      • Blé 6 février 2012 07:33

                                                        Les sondages calamiteux pour Sarkozy

                                                        Je pense qu’ils seraient encore plus calamiteux si les média dominants mettaient en avant toutes les « affaires » qui concernent le « Petit » et les membres de l’ U M P et leurs sympathisants. L’égo du « Petit » a coûté combien de millions d’euros aux contribuables par ses déplacements depuis qu’il est en place ?

                                                        Par ailleurs, on sait qu’un candidat français à la présidence qui souhaite faire payer la « Dette » aux salariés" aura toujours la préférence du MEDEF, des banquiers, de l’ O M C et de la finance internationale. Les gouvernements successifs ont volé le peuple grâce à la privatisation de l’ Etat, je ne vois aucun candidat vouloir remettre en cause cet état de fait sauf Mélenchon.


                                                        • Fergus Fergus 6 février 2012 09:51

                                                          Bonjour, BLE.

                                                          Vous avez raison, si les grands médias avaient fait leur boulot comme cela se pratique dans les autres démocraties occidentales, les affaires et les gabegies prséidentielles auraient été nettement plus connues de l’opinion et Sarkozy défintiviement cramé depuis des années.

                                                          Pour ce qui est de s’affranchir des tutelles officieuses, effectivement seul Mélenchon est sur ce créneau. Mais ce n’est évidemment pas lui qui sera élu.


                                                        • Anonymous Republic Punisher Anonymous Republic Punisher 6 février 2012 07:34

                                                          L’UMP est bien bête de ne pas donner ses signatures car un second tour Sarkozy - Le Pen serait la chance pour Sarkozy de gagner !!!


                                                          • Fergus Fergus 6 février 2012 09:47

                                                            Bonjour, ARP.

                                                            Certes, mais il ne vous a pas échappé qu’en l’état actuel des positions (de surcroît stables), le risque d’une éventuelle élimination par le FN menace surtout Sarkozy.


                                                          • communauthic communauthic 6 février 2012 10:21

                                                            Et le chien de ton voisin fera la même politique, ce sera flamby .Franchement quelle différence ?


                                                            Les électeurs du FN n’ont personne sur qui reporter leur voix, ils se répartiront entre l’un ou l’autre selon qu’ils voudront éliminer le président sortant ou contrer flamby mais dans tous les cas le système sera vainqueur et la démocratie enterrée.

                                                            Il est vrai que beaucoup d’événements peuvent interférer sur le cours des choses.
                                                            Les bruits de bottes se font entendre du côté de la baltique et beaucoup de campagnes électorales doivent avoir lieu cette année. Une guerre est l’occasion de détourner l’attention et de mettre en place ce fameux gouvernement mondial dont on nous rebat les oreilles depuis des lustres.

                                                            Français unissez vous.

                                                            • Fergus Fergus 6 février 2012 10:41

                                                              Bonjour, Communauthic.

                                                              Il est clair que le choix n’est pas entre un bon candidat et un mauvais, mais entre un médiocre et un pire. Nous devrons donc nous en tenir à ce choix en attendant que la population soit suffisamment mûre pour se révolter contre le système, non en soutenant le FN, parti xénophobe qui masque des aspirations très droitières sur le plan économique, mais en provoquant une assemblée constituante destinée à faire émerger, au moins pour un temps, une démocratie plus respirable.


                                                            • Fergus Fergus 6 février 2012 12:53

                                                              Bonjour, Calmos.

                                                              Libre à vous de voter pour Le Pen ou, à défaut, pour Sarkozy.

                                                              Mais concernant la politique conduite par ce dernier, vous devez bien avoir conscience qu’elle est terriblement régressive sur le plan des droits sociaux, et attentatoire aux classes populaires et moyennes. Tout cela au profit des oligarchies.

                                                              Cela dit, chacun a sans doute de bonnes raisons pour justifier son choix, et il est heureux que les élections en France ne se gagnent pas sur des scores d’état totalitaire.


                                                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 février 2012 12:30

                                                              @Fergus,

                                                              Merci pour ce précieux point du week end. En effet la synthèse des trois sondages ne peut être qu’une source d’inquiétude pour l’état major de l’UMP.
                                                              il est intéressant au demeurant d’analyser les éléments de discours de plusieurs de ses ministres.
                                                              Valérie Pécresse sur la 5 dimanche adoptait un ton à la fois hargneux (ce qui n’est pas son habitude) et des moments où elle intégrait la victoire de François Hollande dans ses réponses.

                                                              La déclaration de Claude Guénant sur ses préférences de civilisation…qui démontre sa précipitation à cliver avec Hollande en rameutant les électeurs du Front national.

                                                              Et enfin Juppé qui émet des réserves sur cette dernière déclaration.

                                                              http://jmpelletier52.over-blog.com/

                                                               


                                                              • Fergus Fergus 6 février 2012 13:01

                                                                Bonjour, Jean.

                                                                L’ensemble de ces observations montre qu’il y a de la nervosité à droite et que le consensus sur les dérives frontistes de la communication sarkozyste n’existe pas au sein du gouvernement. Cela promet une belle cacophonie à l’UMP dans les semaines à venir si les sondages ne varient pas de manière significative.

                                                                On a déjà connu une Pécresse agressive durant la campagne 2007, à l’image de Dati et Morano à la même époque. A l’époque je l’avais surnommé « Pécresse la tigresse » tant elle montrait les crocs et sortait les griffes. Une agressivité, parfois à la limite de la haine, qui parvenait à lui déformer le visage. Spectaculaire.


                                                              • arobase 6 février 2012 13:40

                                                                « Si Marine ne peut se présenter ; je voterais sans état d’âme pour Sarko » mais voyons ! l’ump n’est plus le diable pour calmos, le système, l’europe, les pourris umps..... fini ? 


                                                                ça fait des mois que je lui répète que lui et ses comparse voteraient pour lepen, comme ils l’ont fait en 2007 ! la preuve est rapportée !

                                                                pour certains pauvres , plutôt crever avec sarko que de voir les riches partager leurs richesses !! des fois qu’ils n’auraient plus de miettes à leur donner sous la table.

                                                                on est mûrs pour la sarkopen. à l’allemande ! l’une y va pour danser, l’autre l’appelle au secours.

                                                                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 6 février 2012 17:53

                                                                  Calmos, c’est la poule Charollaise qui est favorable à l’introduction du renard dans le poulailler. Claude Guéant lui a promis que le canidé saurait se tenir et que seules les poules d’Aquitaine (celles qui viennent manger notre grain) seraient mangées.

                                                                   smiley


                                                                • jpm jpm 6 février 2012 19:28

                                                                  Salut Orion, et cet article sur le RU ca avance ?


                                                                • Fergus Fergus 6 février 2012 19:59

                                                                  Bonsoir, Calmos.

                                                                  « La gauche est encore plus pourrie que Sarkozy ».

                                                                  Hum... pas facile à démontrer, cela. Surtout que le mandat qui s’achève se termine en apothéose avec quasiment tous les proches de Sarkozy mis en examen ou en passe de l’être, jugés ou en passe de l’être, à l’image du très peu recommandable Thierry Gaubert, ami personnel de Matamore.


                                                                • jpm jpm 7 février 2012 08:03

                                                                  Salut Orion, je n´ai pas pense a aller voir les videos et surtout j´ai encore du mal avec ton second pseudo... si bien que je n´avais pas note ton post. Du coup je suis passe ce matin, mais je ne suis pas habilite a commenter sur ago tv... et surtout depuis le bureau je ne peux voir que la video du milieu... que je connaissais deja smiley A l´occasion je regarderais les autres... mais probablement je les connais deja.

                                                                  En tout cas, c´est bien et j´ai vu que tu avais eu des commentaires interessants... et j´ai note egalement le lien vers mon article. Merci smiley

                                                                  Bon alors bonne continuation et a plus...


                                                                • hubert 6 février 2012 14:12

                                                                  le début de la fin pour l’imposteur de l’Elysée ?

                                                                  quant aux électeurs du FN qui voteraient Hollande, je n’y crois absolument pas car nos valeurs sont plus élevées que leur haine

                                                                  et de toute façon, on ne veut pas de leur vote !!!

                                                                  « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 15:43

                                                                    Bonjour, Hubert.

                                                                    Vous ne voulez pas les votes de transfuges du FN, c’est votre droit. Mais sans vouloir être désobligeant, c’est plutôt à Hollande et Mélenchon de s’exprimer sur le sujet. Et ils sont clairs : tous les deux appellent les ouvriers et employés, naguère électeurs de gauche, qui ont pu se laisser charmer par le discours populiste du FN, à revenir vers leur camp d’origine.


                                                                  • Pelletier Jean Pelletier Jean 6 février 2012 15:47

                                                                    Fergus a raison, l’art de la politique c’est de convaincre. Le constat est malheureusement fait qu’une large partie des ouvriers et des employés votent FN.
                                                                    Hollande s’est engagé à tout faire pour convaincre ecux-ci de renouer avec leur vote traditionnel à gauche.

                                                                    bien à vous

                                                                    http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                                                                  • hubert 6 février 2012 16:19

                                                                    fergus, paul,

                                                                    j’ai un peu de mal à admettre que des fachos qui votent Le Pen puissent voter François Hollande.

                                                                    comment voulez-vous qu’un jour ils veulent foutre nos amis étrangers à la mer, et le lendemain les accueillir pour faire grandir la France ?

                                                                    il faut être un peu logique

                                                                    « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                                                  • LE CHAT LE CHAT 6 février 2012 16:32

                                                                    @hubert

                                                                    les gens qui votent FN ne sont pas des fachos remplis de haine , ceux qui sèment la haine , ce sont des petits bourges de votre trempe se sentant tellement supérieurs qu’ils ont la prétention de dicter aux autres ce qui est bien pour eux !
                                                                    les électeurs du FN méprisent des gens tels que vous qui ne font que les renforcer dans leurs convictions , à savoir qu’il faut de toute urgence virer les pourris de l’UMPS
                                                                    en ce jour anniversaire du 6 février 1934 , je vous emmerde vous et les policiens véreux et corrompus à la solde des milieux financiers qui nous ont plongé dans la merde actuelle !
                                                                    le FN n’est en rien responsable , écarté qu’il est de toute représentation !
                                                                    vous êtes en train d’enterrer la démocratie pour l’établissement d’une dictature technocratique aux ordres de la finance mondialiste , ouvrez les yeux , merde !


                                                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 16:45

                                                                    @ Hubert.

                                                                    L’écrasante majorité des sympathisants et électeurs potentiels du FN ne sont pas des « fachos » mais des Françias comme vous et moi qui sont déboussolés par la tournure que l’a politique a pris depuis des décennies, autour d’une pensée unique libérale déclinée tantôt en version dure par la droite, tantôt en version plus soft par la gauche. Pas de quoi enthousiasmer les classes populaires, de plus en plus paupérisées, et les classes moyennes subalternes dont le pouvoir d’achat a régressé. A tous ces gens-là, le FN offre l’espoir sinon d’une vie meilleure - ils ne sont pas dupes - du moins de pouvoir donner un grand coup de pied dans la fourmilière afin de repartir sur des bases plus saines.

                                                                    A nous tous de les convaincre qu’il ne peut y avoir d’issue positive pour eux dans le vote Front National et dans la désignation systématique de boucs émissaires étrangers. Les convaincre par le débat, et nonpar l’invective !

                                                                    Bonne journée.


                                                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 17:01

                                                                    Bonjour, Le Chat.

                                                                    Je crois qu’à droite comme à gauche, il est contreproductif de jeter des anathèmes à l’adversaire. Le corps électoral français est avant tout constitué de personnes « normales » plus ou moins confrontées à des difficultés économiques ou sécuritaires, et qui réagissent en fonction de cela, parfois de manière épidermique.

                                                                    Nous n’avons pas les mêmes idées, mais nous pouvons en débattre, et c’est ainsi que je conçois les échanges sur des sites comme celui-ci. Bien qu’adversaire résolu, je souhaite que Marine Le Pen ait ses parrainages pour éviter à notre pays d’afficher aux yeux de tous en Europe un scandaleux déni de démocratie.


                                                                  • hubert 6 février 2012 17:18

                                                                    le chat :

                                                                    je n’ai que faire de vos misérables insultes

                                                                    depuis sa création, le F Haine a largement prouvé que c’est un parti xénophobe et que ce sont des racistes qui votent pour eux.

                                                                    Regardez un peu la différence entre la foule haineuse et vulgaire des meetings de Jean-Marie Le Pen, et la liesse et la ferveur optimiste du peuple de Gauche envers François Hollande.

                                                                    Nous étions plus de 250000 au Bourget, alors que Marine Le Pen avait quelques centaines de paumés à Toulouse.

                                                                    regardez un peu les sondages : maintenant nous allons vers un 1er tour SANS Marine Le Pen qui de toute façon ne pouvait pas gagner.

                                                                    « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                                                  • hubert 6 février 2012 17:22

                                                                    fergus,

                                                                    au contraire de vous, je pense qu’il vaudrait mieux que Marine Le Pen ne puisse pas avoir ses parrainages

                                                                    dans ce cas, nous, Français, allons montrer au reste du monde que le mot « Démocratie » est suffisamment fort pour que l’Extrême Droite haineuse ne puisse pas avoir droit de parole dans notre beau pays accueillant.

                                                                    nous n’aurions plus honte de notre Extrême Droite. La phase suivante est de se débarrasser de leurs alliés de l’UMP, qui là aussi nous fait honte aux yeux du monde entier.

                                                                    « Hollande 2012, le changement c’est maintenant »


                                                                  • Fergus Fergus 6 février 2012 18:42

                                                                    @ Hubert.

                                                                    Pas d’accord du tout : si le FN est un parti diabolique ou inacceptable dans une démocratie, ayons dans ce cas le courage de l’interdire. Si tel n’est pas le cas, il doit pouvoir figurer à l’élection majeure de notre pays par respect pour les 15 à 20 % de Français qu’il représente, quoi que l’on puisse en penser.

                                                                    Bonne soirée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès