• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dimanche, faut-il choisir entre deux superficialités ?

Dimanche, faut-il choisir entre deux superficialités ?

Le moment du choix approche, après un débat dont tout le monde s’accorde à dire qu’il a été calamiteux. Après un premier tour dont certains aspects étaient positifs, et l’extravagant ralliement de NDA au FN, nous nous retrouvons face au choix de confier la France au libéral et vert successeur de Hollande, ou à Marine Le Pen, dont la prestation d’hier a suscité de la gène jusque dans ses rangs.

 

Superficialité rieuse ou suffisante ?
 
Parce que nous sortons de cinq années d’une majorité dont Macron a été un des inspirateurs d’un point de vue économique, d’abord pendant deux ans, comme proche conseiller du président, avant de devenir ministre, il est difficile d’exclure la dimension jugement du bilan de cette majorité. Et le bilan est totalement désastreux : plus d’un million de chômeurs en plus, une désindustrialisation qui se poursuit, un niveau scolaire en berne, une déconstruction du droit du travail, pour plaire aux riches chinois qui font du tourisme en France. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a un bilan à sanctionner. Pire, le candidat Macron se place très largement dans la continuité de cette politique.
 
Et même s’il bénéficie de la prestation effarante de Marine Le Pen mercredi soir, on ne peut pas dire que la sienne était vraiment bonne. Difficile de ne pas voir un roquet trop sur de lui et méprisant alors que sa position devrait lui imposer une certain humilité puisqu’il cherche les suffrages des citoyens. Mais la seule chose que Macron veut faire, c’est se réaliser, lui, sans jamais véritablement réfléchir aux problèmes du pays, se contentant d’un programme de secrétaire d’Etat conformiste. Et une bonne partie de ce qu’il propose aggraverait encore la situation, certes sans doute pas autant que le programme fou de Fillon, mais tant sur la forme que le fond, je ne peux pas voter Macron.
 
Mais la seconde option, que je ne considérais déjà pas vraiment pour être honnête, a confirmé mercredi soir tout le mal que l’on peut penser d’elle. Son comportement a dépassé les limites du ridicule et son impréparation a démontré qu’elle n’est pas plus intéressée que Macron par la France et les Français, sinon, elle travaillerait un peu plus ses dossiers. Mais, après tout, venant de la flémarde du parlement européen, ce n’est pas vraiment surprenant. Sauf que le débat du second tour a exposé la superficialité de Marine Le Pen d’une lumière très crue, au point que l’on peut aisément penser qu’elle n’a nulle envie du pouvoir, mais veut seulement assurer la continuation de sa PME politique familiale.
 
C’est sans doute pour cette raison qu’elle ne voit aucun problème à changer sans cesse de scénario sur l’euro, qu’elle n’hésite pas à ajuster son plan pour les retraites. Et voilà pourquoi il est impossible de lui faire la moindre confiance pour sortir de l’UE et de l’euro. Sa nullité crasse mercredi et son inconséquence sur bien des questions pourraient pousser à voter contre elle, malgré un moindre éloignement programmatique. Cependant, par respect pour tous ceux qui souffrent des politiques menées depuis des décennies, ignorés par Macron et ceux qui nous gouvernent, je ne peux pas apporter ma voix à celui qui poursuivra ce supplice. Je ne peux pas soutenir l’aggravation de la situation.
 

Du coup, je me retrouve dans la situation de 2012, à ne pas pouvoir faire de choix, à nouveau dans une situation insatisfaisante. Le fait que je ne regrette pas de ne pas avoir pu choisir entre Hollande et Sarkozy il y a cinq ans, facilite le fait de ne pas choisir à nouveau, d’autant plus que la majorité des militants de la France Insoumise, ou encore Emmanuel Todd, sont dans la même situation.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 mai 09:32

    Donc, il faut voter blanc.

    (Ce qui va sans dire va mieux en le disant)

    • Alice Alice 5 mai 19:18

      @Jeussey de Sourcesûre

       

      Vous pouvez voter blanc ou nul ou vous abstenir, pas de soucis, « on » s’occupe du reste  smiley

       

      http://vahineblog.over-blog.com/2017/05/truquage-des-elections-la-piste-des-bulletins-blancs.html


    • Raymundo007 Raymundo007 7 mai 05:01

      @Jeussey de Sourcesûre
      Ben voyons...


    • Etbendidon 5 mai 09:38

      Bon ben ya pas grand chose à se mettre sous les crocs aujourdhui ?
      A part les articles écrits par des robots
      * On reconnait le robot à ce qu(il ne participe JAMAIS aux commentaires !
      ** Le Panda lui n’est pas un robot
       smiley
      Ohé les ténors du barreau (ici AV) ça poinçe, on est constipés, on attend le soulagement dimanche soir ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 10:46

        @Etbendidon

        extinction de la lumière du soleil, invasion des criquets, et tirage de la chasse d’eau, dimanche soir à 20 heures !!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 09:53

        Herblay, soit disant Gaulliste, a soutenu et participé à la campagne électorale pour soutenir Asselineau ? Nada, wallou, rien du tout ! Et il vient maintenant pleurnicher sur la nullité des deux finalistes ?


        Herblay a-t-il seulement expliqué que c’est la Commission européenne qui fait les programmes économiques et sociaux pour la France ?

        Herblay connaît -il le programme que Macron devra appliquer, pour pouvoir en parler ?

        « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ! »

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 10:45

          @Fifi Brind_acier

          Salut,

          ton candidat fait partie du même individualisme, lui qui, en lévitation au dessus de lui même, tout ébahi d’avoir réussi à en arriver là, s’en est allé avec pour tout discours, « c’est moi ou rien du tout », comme si, partant de zéro, il avait la moindre chance de faire « la moitié des voix plus une » dès le premier tour.

          Marrant de voir des gaullistes ignorer que même le Général n’a pas pu arriver à cette performance en 1965, et ignorer la logique d’un vote à deux tours majoritaires.

          C’est pas une logique politique, c’est une logique de secte, qui est d’ailleurs assumée complètement, même si vos militants ont le bon goût de le prendre au 2e degré et d’en rigoler smiley


        • Remosra 5 mai 10:57

          @Olivier Perriet

          Votre analyse est simpliste mais pas totalement infondée.
          Cependant on ne défend pas l’homme, car il pourrait très facilement être remplacé par un de ses lieutenants qui défendraient exactement la même idée, c’est à dire, sortir de l’UE de l’Euro et de l’OTAN.
          Alors croire qu’on ne veut que l’homme sans prendre en compte son programme, c’est aussi facile que d’écrire les quelques lignes de votre commentaire.
          Mais bon, traiter de secte c’est facile, croire que des pauvres moutons ont suivi un homme sans réfléchir, c’est comme croire que quelqu’un comme vous ce limite à voir l’extérieur d’une personne sans chercher à savoir qui elle est vraiment. C’est ce qu’on appelle juger à l’oeil.

          « Juger l’autre, c’est porter un jugement sur soi »

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 11:19

          @Remosra
          croire que des pauvres moutons ont suivi un homme sans réfléchir

          Ai-je dit ça quelque part ??

          Je fais un reproche, comme souvent, pas forcément sur le fond des idées (que je partage en bonne partie) mais sur la forme :

          le discours de l’UPR qui est de faire croire « qu’avant y’avait rien », et que « maintenant on a tout compris », est mensonger, puisque, pour mémoire, les débats sur le traité de Maastricht datent de 1992, il y a 25 ans. Alors, vous êtes sûrement jeune et vous n’étiez pas né à l’époque (? ?).

          Mais votre grand Président, qui était chez Pasqua avant (ce n’est pas une tare) y a participé.

          Il y a chez lui une théorie de la rupture et de la table rase qui est proche des évangélistes.


        • Remosra 5 mai 11:26

          @Olivier Perriet

          Il a travaillé pour tout les gouvernements et n’était surement pas décisionnaire de la politique menée en France. Sachant qu’au départ il n’est pas du tout politicien et réduire ça à Pasqua c’est encore minimaliste comme réaction.
          Et de dire que le discours de l’UPR est de faire croire qu’avant il n’y avait rien ?
          Vous pouvez me dire d’où vous sortez cette absurdité ? Des preuves, montrez des preuves !
          Et si lire Fifi ne vous a pas suffit, je peux vous mettre des liens, comme elle le fait à chaque fois, pour vous montrer que là encore vous avez fait un jugement sans connaissance !

          « Juger l’autre, c’est porter un jugement sur soi »

        • Doume65 5 mai 11:35

          @Olivier Perriet
          «  le discours de l’UPR qui est de faire croire « qu’avant y’avait rien » »

          C’est curieux, d’habitude on lui reproche de trop s’appuyer sur l’histoire (Le CNR, De Gaullle, Saint-Louis) ...


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 11:49

          @Remosra
          Vous pouvez me dire d’où vous sortez cette absurdité ? Des preuves, montrez des preuves !

          du clip de meeting, 15 personnes interviewés aux 4 coins du monde qui déclarent « en visionnant les conférences du maître, j’ai été touché par la grâce, j’ai eu la révélation, tout ces enjeux m’étaient cachés avant, et d’un seul coup j’ai tout compris, j’ai fait mon chemin de Damas *, etc... »

          (*Saint-Paul, pas Saint-Bachar el Assad)


        • Remosra 5 mai 11:54

          @Olivier Perriet

          Ouais sauf que vous ne savez ABSOLUMENT PAS de quoi ils parlent !
          Mais je vais arrêter de suite de discuter avec vous, il semblerait que vos oeillères soient collées à votre crâne. Bien évidemment, je tiens à préciser que vous avons bien évalué et écouté chaque candidat à l’UPR pour savoir ce qu’ils proposaient afin de mieux défendre nos idées.
          Bien mal vous en prend d’en faire de même !


        • Durand Durand 5 mai 12:39

          @Fifi Brind_acier


           La seule stratégie pour sortir de la résignation...

           

           La seule...



        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 16:22

          @Remosra
          Ouais sauf que vous ne savez ABSOLUMENT PAS de quoi ils parlent !

          Là pour le coup je ne vois pas non plus le sens de votre réponse ; il s’agit d’électeurs supposés lambda qui font la publicité du maître dans des termes révélateurs : avant lui, c’était le vide complet.

          Bon, sinon je parlais bien de l’engagement d’élu et de militant de F Asselineau, dans l’UMP ex tendance Pasqua, pas de son travail professionnel


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 19:30

          @Olivier Perriet
          Et vous, vous avez fait quoi depuis 10 ans pour faire connaître le dessous des cartes qu’explique Asselineau ?
          Vous avez fait quoi pour faire connaître Asselineau, censuré pendant 10 ans ?
          Vous avez fait quoi pour expliquer que sans Frexit, nous allions dans le mur ?
          Rien ? Alors, camembert !

          On se passe aisément des gens qui ne font rien, et n’ont rien à proposer, mais qui ramènent leur fraise pour cracher sur ceux qui font le travail à leur place.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 19:38

          @Olivier Perriet
          Tous les Hauts fonctionnaires travaillent avec tous les Ministres ! C’est leur boulot d’être au service de l’ Etat. Ils ne choisissent pas les Ministres, c’est le Président de la République qui les choisit. Informez-vous sur la Fonction publique au lieu d’écrire des âneries.

          Asselineau a aussi travaillé avec Mitterrand, ce que vous ne dites pas. Les Hauts fonctionnaires travaillent dans les Ministères, les Ambassades, les Préfectures ou les Collectivités locales comme les Conseils Généraux.

          C’était le cas dans les Hauts de Seine avec Pasqua.
          En quoi gérer une collectivité locale est-elle un délit ?
          Asselineau n’a aucune affaire judiciaire.

          Vous attaquer aux personnes montre que vous n’avez rien à dire sur les analyses et le programme.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 19:46

          @Olivier Perriet
          On voit bien que vous n’avez jamais regardé la moindre conférence d’Asselineau ! Il dénonce tout ce qu’on cache aux Français depuis 70 ans. Il est bien le seul ! Et ceux qui découvrent ses analyses en restent marqués à vie ! Vous devriez essayer, cela vous permettrait au moins de savoir de quoi vous parlez.


          Qui d’autre fait ce formidable travail d’éducation populaire ? Les Communistes, qui étaient contre l’ Europe, se sont liquéfies avec Mitterrand. Et les Gaullistes sont atteints d’Alzheimer depuis Pompidou, (sauf Seguin, paix à son âme !)

          Qui d’autre en France explique l’histoire de la construction européenne ?
          Qui d’autre forme les citoyens en économie ?
          Qui d’autre explique les Traités européens ?

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 21:11

          @Fifi Brind_acier

          « Depuis 10 ans »..........

          Avant 10 ans ? Rien.

          Pas même un référendum sur le traité de Maastricht (25 ans), ni sur le TCE en 2005 (12 ans).

          Avant Asselineau, il n’y avait rien. D’ailleurs, il est né en 2007, avant, il n’était nulle part.

          Mort de rire smiley


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 21:15

          @Fifi Brind_acier

          Quel catéchisme  smiley Vous êtes sûre que vous vivez parmi des gens « normaux » ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 21:28

          @Olivier Perriet
          Vous voulez aussi connaitre la couleur de son biberon ??
          Avant Asselineau, il y avait les propagandistes habituels « du rêve européen ».

          Mais sur tous ceux là, vous êtes d’une discrétion de violette ! Ils vous manipulent depuis au moins 40 ans, et vous attaquez le seul qui vous explique ce qu’on vous cache, félicitations pour votre flair !


        • Remosra 5 mai 21:32

          @Olivier Perriet

          Oh mais je vous ai reconnu, vous êtes Baboulinet !
          Je me disais aussi qu’il y avait une légère ressemblance !
          Mais si votre TUE ressemble à votre TFUE, l’article 38 va vous la mettre là ou le soleil ne brille pas, ni les étoiles d’ailleurs !
          Dans la limite de vos capacités mono-neuronale, je vous enjoins d’étayer vos arguties afin qu’ici se révèle votre luminescente agonie cérébrale !
          Mais c’est peut être trop demandé, et une mélancolie m’envahit car hélas il faut bien l’avouer, si on envoyait en orbite les cons, ils auraient pas fini de tourner !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 23:03

          @Remora
          Et de dire que le discours de l’UPR est de faire croire qu’avant il n’y avait rien ?
          Vous pouvez me dire d’où vous sortez cette absurdité ? Des preuves, montrez des preuves !

          Voyez Fifine au dessus : avant l’UPR, il n’y avait rien, rien que des européistes béats façon Emmanuel Macron.
          Même François Asselineau n’était pas né (pourtant il a l’air plus vieux que ses 10 ans d’âge)


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 23:07

          @Fifille Brindille

          Apparemment votre biberon, c’est le parti socialiste...jusque...il n’y a pas si longtemps en fait.

          Rien de honteux là dedans, mais rien qui vous autorise non plus à pavoiser smiley


        • cathy cathy 5 mai 10:31
          Une plainte maçonnique contre « frère » Mélenchon ?
          EXCLUSIF. Au sein du Grand Orient, certains jugent que le refus de donner une consigne de vote est incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie.

          • Nanar M Nanar M 5 mai 14:28

            @cathy
            Bof, on s’en tape.


          • Sergio Sergio 5 mai 10:34
            Dimanche, faut-il choisir entre deux superficialités ?
            Je dirai même, Dimanche, faudra-t-il choisir entre deux « superfiscalités » ?

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 10:40

              Bonjour,

              il n’y avait pas 2 superficialités, il y en avait 11.

              alors, bon choix smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 10:42

                @Olivier Perriet
                Vous devez avoir besoin de changer les piles de votre sonotone, non ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 10:47

                @Fifi Brind_acier

                réponse ci-dessus


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 19:48

                @Olivier Perriet
                Merci de garder votre néant bien au chaud pour votre propre usage, quand on n’a rien d’intelligent à dire, on n’est pas obligé de le faire savoir.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mai 21:16

                @Fifi Brind_acier

                Je vous renvoie bien volontiers le compliment smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mai 21:32

                @Olivier Perriet
                J’attends encore vos arguments, autres que des attaques personnelles !

                Mais pour ça, faut pas être fainéant, il faut regarder une ou plusieurs conférences d’Asselineau, prendre des notes, réfléchir, chercher des arguments, boooo, quel boulot ! C’est plus vite fait d’attaquer les personnes, c’est moins fatigant !


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mai 11:35

                @Fifi Brind_acier

                Votre monologue est toujours aussi surréaliste :

                c’est soi-disant moi qui fait des attaques personnelles, alors que dans vos 2 commentaires du dessus, je me fais traiter de fainéant, de sourd, d’idiot.

                 smiley

                Continuez comme ça smiley


              • rogal 5 mai 11:08

                Comme si leur superficialité était le fond de l’affaire !

                Et dans tout ça, que devient la souveraineté nationale ?

                Sur son site Les Crises, Olivier Berruyer lance une pétition pour l’instauration du R.I.C. :
                « Plus de chèques en blanc aux élus : mettez en place le Référendum d’Initiative Ctoyenne ! »

                Allons-y, mettons-le en place.


                • Parrhesia Parrhesia 5 mai 11:23
                  >>> Dimanche, faut-il choisir entre deux superficialités ? <<<

                  Mais non, mais non, monsieur Herblay !!!
                  Vous n’êtes absolument pas obligé de choisir !
                  Vous pouvez très bien laisser monsieur Obama choisir à votre place, comme il a si bien su le faire hier !!!
                  Cependant, il est permis de se demander ce qu’en penserait, dans le contexte actuel, le Général de Gaulle, dont deux photos ornent votre avatar !!!

                  • Taverne Taverne 5 mai 12:03

                    La stratégie de Marine Le Pen est volontaire. Il s’agit de perdre l’élection. En effet, les écarts lui laissent une possibilité d’être présidente, or elle ne souhaite pas être présidente mais profiter du système, elle, sa famille et ses amis. Quel intérêt aurait-elle a être élu présidente de la république ? Aucun à ses yeux. En restant dans l’opposition, elle peut s’exprimer davantage contre le système (sa seule compétence car elle est inapte à l’amender), elle peut jouer la victime, celle qui a tous les partis et leaders contre elle. Cet effet de ligue de tous contre une entraîne des soutiens nombreux dans le peuple. Et enfin, comme on le sait, les Poulidor ont beaucoup de popularité.

                    En revanche, elle compte bien s’appuyer sur cette stratégie pour appeler à la revanche et récolter le maximum de sièges de députés (rentables) aux Législatives puis au Européennes (très grosse rente en termes d’emplois fictifs).


                    • Taverne Taverne 5 mai 12:32

                      Stratégie perdante-gagnante de Marine Le Pen

                      Le Pen n’avait aucun intérêt à se faire élire présidente. Face à l’écart se réduisant, elle a pris peur et a peut-être souhaité saboter le débat pour s’assurer de perdre. La tactique est la suivante : perdre la Présidentielle pour jouer la victime et appeler à la revanche aux urnes des Législatives. Tout bénéfice pour le FN car plus il aura de députés et plus il profitera du système.

                      Que l’on se mette un instant dans la tête d’un électeur qui hésite à voter FN : il se dit « Marine a perdu. Les salauds ils sont out contre elle ! Puisque c’est ainsi, je voterai FN aux prochaines élections ! »


                      • zygzornifle zygzornifle 5 mai 13:11

                        @Taverne
                         Tout bénéfice pour le FN car plus il aura de députés et plus il profitera du système.
                        On va pleurer sur les autres qui se feront piquer leur places bien chaudes profitant du système depuis des décennies .....

                      • zygzornifle zygzornifle 5 mai 13:09

                        Avec Macron les sans dents vont se faire casser les gencives .....

                        tant pis pour ceux qui veauteront pour lui, faudra pas qu’ils viennent couiner .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires