• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > DOSSIER : Penelope Gate ou ENA GATE partie 2/3

DOSSIER : Penelope Gate ou ENA GATE partie 2/3

suite Penelope Gate suite partie 2/3 ...PLAINTES pour menaces de CAZENAVE mais pas GANTZER

 

Il arrive parfois que l'officier de police judiciare refuse de prendre la déposition d'un citoyen au prétexte qu'elle sera classée sans suite. Nous sommes alors en présence d'un fonctionnaire de police qui outrepasse et ne respecte pas le droit. En effet, le sénateur du Val d'Oise, Hugues PORTELLI, avait interpellé le ministre de l'Intérieur en 2013, lui faisant remarquer qu'il arrive « de plus en plus fréquemment que des justiciables se rendent au commissariat pour déposer plainte et qu'ils se voient refuser ce droit ». Ce qui constitue une violation du code de procédure pénal prévoyant que « la police judiciaire est tenue de recevoir les plaintes déposées par les victimes d'infractions à la loi pénale et de les transmettre, le cas échéant, au service ou à l'unité de police judiciaire territorialement compétent ». Nous remarquerons que les politiciens ne rencontrent guère ce genre de difficultés puisqu'ils peuvent déposer une plainte pour n'importe quel motif et contre n'importe quel individu et bénéficier aussi d'un délai de traitement par le procureur quasi inique.

Or, cette lettre anonyme a pu être envoyé par CAZENAVE lui-même, ou bien par un complice, ou encore par une authentique personne menaçant sa vie mais pour quelles raisons ? Dans les deux premiers cas il existerait une volonté de dissimuler des faits en créant une fausse menace pour se positionner en victime, et dans le dernier cas, une réelle volonté d'agir contre CAZENAVE. Mais quel genre de soupçon peut-il peser sur les épaules d'un si jeune politicien au point de recevoir des menaces de mort ?

Y a-t-il beaucoup de politiciens qui déposent une plainte après avoir reçu des menaces de mort ? Etant donné leur position, cela doit être relativement courant d'être la cible de menaces, l'opposition est partout, c'est aussi pour cette raison qu'ils sont encadrés par des gardes du corps durant tous leurs déplacements, les agressions physiques et verbales sont des risques inhérents à la politique. Toujours est-il que cet épiphénomème a été relayé par les médias pour discréditer la théorie que nous évoquons dans cet essai sur le Penelope Gate. CAZENAVE est maintenant la victime d'un cyber complot et les soupçons qui pèsent sur lui dans cette affaire se sont miraculeusement dissipées momentanément grâce à sa plainte.

 

Selon nos médias, l'auteur de la lettre de menace aurait pu être influencé par des « complotistes » sévissant sur les réseaux sociaux d'internet. Le complotiste appartient à cette fameuse catégorie de gens qui font du terrorisme intellectuel et s'acharnent à ne pas croire à la désinformation des médias dominants. Le Point, n'hésite pas à nous avancer que cette théorie du complot échangée sur les réseaux sociaux, impliquant CAZENAVE et GANTZER dans le Penelope Gate, aurait poussé un ou plusieurs individus non identifiés à écrire des lettres de menaces adressées à leur bureau de l'Elysée. Citons un passage d'un article du Point :

« Ces scénarios délirants largement diffusés sur les réseaux sociaux peuvent faire des dégâts sur des esprits faibles qui prennent pour argent comptant de telles rumeurs et peuvent s'avérer menaçants ».

 

Autrement dit les personnes affichant une opinion divergente à celle de nos médias sont qualifiées de délirantes, de plus elles sévissent particulièrement sur les réseaux sociaux pour abuser des esprits faibles et les contraindre de manière subliminal, avec leurs idées aux pouvoirs hypnotiques, à menacer nos dirigeants par courrier. Les terroristes d'internet, les terroristes islamistes, la terreur est partout et il ne faut surtout pas remettre en cause ces réflexions farfelues diffusées par nos professionnels de l'information, au risque de devenir vous aussi un complotiste. Cette version granguignolesque paraît-elle seulement plausible au regard de TOUS les éléments ? L'article du Point se conlue en citant Thomas CAZENAVE sur procès-verbal, de la dramaturgie comme pour renforcer leur fallacieux arguments :

« En dehors de ces rumeurs, je n'avais pas reçu de menaces directes notamment sous cette forme. Je suis très inquiet de ces menaces qui me visent ainsi que mes proches ».

 

Le magazine Le Point est la propriété de la famille PINAULT à travers la holding ARTEMIS, regroupant aussi le club de football du stade rennais ou le magazine économique AGEFI. Il n'est donc pas étonnant de constater sa la ligne éditorialiste pencher du coté pouvoir plutôt que du journalisme, au vrai sens du terme, dans une affaire comme celle du Penelope Gate.

Les arguments avancées par les médias pour désarmorcer cette théorie alternative sont encore plus abracadabrantesques. Selon eux, il s'agit d'un complot ourdi par les « complotistes » d'internet fin janvier 2017, soit quelques jours seulement après la publication des articles du Canard Enchainé. Ces internautes sont décidéments très efficaces et organisés. Des journaux comme Le Parisien, Le Point, La Voix du Nord, Le Monde, L'OBS, ont tous été dans le même sens, aucun de leur journaliste n'a réellement fait preuve d'objectivité sur le sujet ou n'a d'ailleurs eu la volonté de creuser autour du Penelope Gate, se concentrant uniquement sur l'aspect François FILLON.

 

Le Penelepope Gate aurait-il été démasqué par les tenants de la théorie de l' « ENA Gate », la même affaire mais concernant les coulisses et ceux qui ont tiré les ficelles. La source de cette scandaleuse théorie du complot a été traqué jusque sur facebook par nos brillants journalistes d'investigation. Ils ont pu retrouver la trace d'un compte offshore, non restons sérieux, un compte facebook lembda répondant au nom de Michel JACQUET. Ce dernier a copié/collé un commentaire provenant du compte d'un ami, évoquant la relation entre CAZENAVE/GANTZER/MACRON/HOLLANDE et Le Canard Enchainé. Ce compte facebook est toujours en activité et affiche un profil avec la photo d'un homme grisonnant vivant dans la région des Bouches-du-Rhône : monsieur Michel JACQUET.

L'histoire de JACQUET a été reprise par un ancien journaliste de l'Express, Renaud REVEL, et publiée sur son blog le 13 février car il jugeait la construction de cette théorie plutôt pertinente. Il n'avait cependant ajouté aucun élément nouveau et n'avait conservé que les éléments les plus judicieux. Puis, il a rapidement supprimé le billet de son blog à la suite d'un article de BuzzFeed du 15 février dans lequel il apparaissait comme un journaliste relayant des théories du complot.

 

BuzzFeed France, la version française du site américain, couvrant des sujets d'actualités divers mais non spécialisés, est né le 4 novembre 2013. Parmi leur succès, « Les citations d’Eric Zemmour transformées en posters pour vos toilettes » ou un quizz sur le thème de « Ces phrases viennent-elles du livre de Trierweiler ou de Cinquante nuances de Grey » ? De quoi ravir une foule plutôt attirée par une presse people mais certainement pas un public amateur de politique. De plus, est-ce qu'un journaliste produisant un tel travail est en capacité de mettre en perspective tous les éléments évoqués ici ? Visiblement non puisque le rédacteur en chef du site BuzzFeed France, Stéphane JOURDAIN, s'est contenté de dire que tout était faux en raillant ceux qui oseraient relayer la « théorie JACQUET ». En revanche, BuzzFeed a pris le temps de contacter Gaspard GANTZER afin qu'il puisse nier en bloc la « théorie JACQUET » : « Tout est faux dans l'article de la première à la dernière ligne ».

 

Le domaine de prédilection de Stéphane JOURDAIN étant la musique électronique, non la politique, il est étonnant que l'on puisse accorder autant de crédit à son article à la tonalité caricaturale et méprisante à l'égard de ceux qui pensent différemment. De plus, JOURDAIN n'évoque pas le précédent de l'affaire JOUYET/FILLON en 2014 qui démontre comment le pouvoir manipule les médias et non l'inverse, comme les scandales suivants nous l'ont encore rappelés avec Richard FERRAND et François BAYROU, encore la primauté du Canard Enchaîné.

 

Stéphane JOURDAIN pense qu'il suffit de coller des étiquettes sur une personne telles que celles de complotiste pour discréditer l'argumentation de son message. Alors mettons à l'épreuve ce système de pensée avec la mise en situation suivante :

« Si une personne devait nous affirmer que la terre est ronde et que nous refusions de l'admettre, par simple suffisance ou pour suivre l'opinion publique, alors nous devrions simplement lui rétorquer que nous n'avons pas de temps à perdre à écouter les divagations d'un complotiste ».

 

Le tour est joué, non seulement vous avez redéfini les fondamentaux de la science en un clin d’œil grâce à votre subtile réponse la terre n'est plus ronde mais vous obtenez aussi plus ou moins l'assurance de ne plus entendre ce sujet évoqué car les personnes se découragent relativement vite face à ce genre de comportements obscurantistes. En agissant de la sorte, les journalistes méprisent les faits, la vérité, le bon sens, la logique, et font preuve d'un manque de respect envers leurs lecteurs mais d'une immense bienveillance à l'égard du pouvoir.

 

En un sens, un simple post-it En Marche ! a permis à des citoyens français de devenir députés alors que précédemment certains d'entre eux avaient subi de cuisants échecs en représentant d'autres partis. Est-ce pour autant que leur discours est rendu intelligible par l'étiquette En Marche !? Absolument pas. Stéphane JOURDAIN, comme tant d'autres, se complaît également à pointer du doigt les citoyens français appartenant à certaines mouvances politiques et dont l'influence altéreraient forcément leur jugement et leur sens du discernement. Ces « complotistes » ne savent déjà pas choisir la bonne enveloppe à glisser dans les urnes alors comment pourraient-ils être en capacité de raisonner ? Ce procédé classique est usité par nos médias, intellectuellement contre productif et d'une fainéantise intellectuelle sans nom mais bougrement efficace auprès des masses qui n'ont d'autres choix que de subir ce bien triste spectacle. Pour JOURDAIN, le commentaire de JACQUET est forcément une émanation « des militants de droite » qui « fantasment le rôle de Macron dans l'affaire Fillon ».

 

FD FreeDemocracy 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 30 juin 09:16

    Bonjour,


    Je viens du futur ! (2055 plus exactement)

    Vous avez une très bonne qualité de rédaction et de d’analyse, je vous le confirme.

    Mais il faut aussi analyser le présent sans etre bloqué dans le passé.

    • FreeDemocracy 30 juin 11:29
      @Leonard

      Bonjour,

      La dernière partie après nous discuterons tous ensemble......

      Je tiens à dire, personnellement, que le penelope gate appartient à un scheme plus grand, c’est ma théorie alors ce dossier en 3 parties n’est qu’une pièce d’un puzzle, sans doute la dernière puisqu’elle a permis d’éliminer le seul concurrent sérieux... à macron.

      Exemple le peu qui est évoqué sur l’ENA ici amène d’autres questions...
      Le peu qui est dit sur les relations des uns avec les autres également...

      JOUYET est l’alter ego de HOLLANDE c’est indéniable qu’ils ont pris sous leur aile MACRON... et qu’il est au centre de tout, tout mène à macron ou autour de lui, rien ne mène autre part MAIS si des gens ont une autre piste faut s’y atteler....

      Dans la 3eme partie c’est la fin de l’épisode jacquet un homme bien réel aux amis intéressants très intéressants, en résumé c’est pas n’importe qui

      et une tentative d’ordonner des faits convergents vers... macron, et je n’ai rien inventé à vous de voir après

    • Le421 Le421 1er juillet 09:54

      @FreeDemocracy
      Où je vous rejoins c’est sur le fait que l’élection de Macron tient effectivement d’un complot politico-médiatique d’envergure.
      Le constat - on l’a vu chez nous - où de simples appariteurs sans aucune chance se sont fait élire députés grâce au post-it « En Marche ! » est patent.
      D’ailleurs, c’est bien connu, un idiot est bien plus facile à manipuler qu’une personne réfléchie.
      Et cette assemblée ne va être en définitive que le pire regroupement de godillots (pardon, de « disciplinés ») que la 5ème République a jamais connu.
      La nomination de Ferrand à main levée en a été une preuve flagrante.
      Le personnage, et d’autres, n’en ont pas fini avec la justice.
      Heureusement, la main de Jupiter le protègera.
      A l’africaine...


    • FreeDemocracy 3 juillet 02:31
      @Le421
      bsr,

      oui comme vous dites mais d’un niveau sans égal en France car Macron c’est personne, c’est 4 ans à de hautes fonctions politiques et 4 ans chez Rothschild&cie. 

      Le penelope gate est l’apothéose de l’ensemble.... 

      macron et mimi marchand = couverture magazine people 
      macron et ses liens avec les capitalistes = soutien des médias télé presse radio + la justice (dans le même temps à la même époque oui affaire Pénicaud mars 2017 enquete préliminaire date de mars 2017)


      modification de la loi qui comptabilise le temps de parole via CSA équité remplace égalité du temps de parole... c’était en 2016 bien commode merci hollande.

      aucun contrôle pour la presse d’égalité ou d’équité

      le boss du csa c’est oliver schrameck ENA c’est lui qui est à l’origine de la désignation de delphine Ernotte à la tete de France télévisions qui a viré pujadas field lepers « trop vieux trop blanc » ...

      schrameck est entouré de collaborateurs ENA

      ceux qui gèrent les organismes de contrôle pour les transactions type fusion acquisations = autorité de la concurrence et autorité des marchés financiers = ENA

      eux même rattachés au ministere de l’économie qui a été pdt 2 ans dirigé par MACRON ena sous la présidence HOLLANDE ena jouyet numéro 1 de l’elysee ENA 2nd mentor de macron (à igf)

      et la politique économique découle de la commission Attali ENA MACRON était déjà aux avants postes...

      et apres vous avez la génération macron gantzer cazenave proto (banquier) petit fils de simone veil sebastien veil au conseil d’étatt, alexis kohler ena aussi.... 

      que dites vous ? ena ena ena ena ena 70 ans 7000 énarques soit une centaine par année mais ena partout.....

      bonne nuit





    • FreeDemocracy 3 juillet 02:34
      @Le421

      une autre piste que j’ai pas évoqué... ceux dont on parle le moins qui passe quasiment inaperçu et dont les roles sont pour le moins ambigu


      henri de castries fait n° 16

      sacré personnage... smiley




      • zygzornifle zygzornifle 30 juin 10:39

        « de plus en plus fréquemment que des justiciables se rendent au commissariat pour déposer plainte et qu’ils se voient refuser ce droit »................Tout a fait, on nous dissuade de porter plainte , a la gendarmerie (Nice) on a l’impression de faire chier grave les Gendarmes presque il nous mettraient en cellule pour les avoir dérangés et après de toute façon il n’y a pas de suites...... il y a 4 ans je me suis fait bien déchirer le poignet et mon fils la cuisse par un chien du chenil qui nous a attaque alors qu’il était promené en laisse par un bénévole , aucunes nouvelles , je suis passé quand même 4 fois a l’hosto suite a une infection ..... NKM se serait faite bouffer a ma place la ça aurait pu chauffer grave ....


        • FreeDemocracy 30 juin 12:39
          @zygzornifle

          bonjour, ça sent le vécu et c’est vrai cependant mots magiques

          article 15-3 du code de procédure pénale

          juste vous dites ça ils comprendront tres bien c’est quoi leur travail... testez approuvé

        • FreeDemocracy 30 juin 12:41
          ensuite vous avez le droit de faire toute démarche seul dans votre histoire de chien enragé

          plainte si apres 3 mois pas de réponse vous savez quoi faire ? tout est gratuit.... pas d’avocats.

          • sls0 sls0 30 juin 15:17

            Un peu hors sujet mais freedemocracy ça sonne un peu comme les officines de Soros & Cie.

            Le style aussi parfois.
            Des liens ?

            • FreeDemocracy 1er juillet 11:43
              @sls0

              bonjour, un peu hors sujet ? et le pire c’est qu’une personne a mis 3 etoiles à ce genre de remarque ?

              bravo, je suis le fils caché de george soros, il m’a tout appris etc etc je suis démasqué...

              sinon à part cela ? y a la presse people en librairie pour les personnes pertinentes comme vous autres, moi je fais ce que je peux avec ce que je sais, désolé...


            • sls0 sls0 2 juillet 13:51

              @FreeDemocracy
              Je tiens rarement compte des étoiles, à la limite la tendance générale à titre statistique.

              Aux USA, ils sont assez pinailleurs coté chiffres le fisc en autre.
              Les bilans financiers sont souvent complets.
              J’y ai passé un bon bout de temps à éplucher les bilans des « ONG » pronnant la démocratie à l’américaine. On en apprend des choses malgré que ce soit assez rébarbatif.
              Le style freedemocraty comme patronyme il revient assez souvent d’où nom questionnement. Le style de votre message amplifie mon questionnement.
              C’est un questionnement pas une accusation.

            • FreeDemocracy 2 juillet 14:34
              @sls0

              bonjour, oui et ?

              à quoi ça sert en fait ?

              vous ne parlez pas du propos... vous faites exactement ce qui est décrit dans mon article en 3 parties c’est à dire vous attaquez à l’auteur, ce qu’il y a de plus inutile en fait...

            • Abou Antoun Abou Antoun 30 juin 18:15

              Il arrive parfois que l’officier de police judiciare refuse de prendre la déposition d’un citoyen au prétexte qu’elle sera classée sans suite. Nous sommes alors en présence d’un fonctionnaire de police qui outrepasse et ne respecte pas le droit.
              Dans un passé récent j’ai été obligé d’écrire au Préfet pour que la gendarmerie accepte de saisir le vol de mon passeport en Belgique.
              Les raisons sont multiples. Il y a d’abord la simple paresse du citoyen, du fonctionnaire, du policier. Cela n’explique pas tout !
              Il y a surtout les consignes de la hiérarchie qui sont claires : décourager tout dépôt de plainte !
              La police et la gendarmerie manquent de moyens et d’effectifs, c’est bien connu (merci Sarko). Toute nouvelle affaire vient donc s’ajouter en pile à un grand nombre de cas en attente.
              Mais ce n’est pas tout !
              Un grand nombre de déclarations c’est mauvais pour les statistiques. Tout nouveau pouvoir veut montrer son efficacité en matière de sécurité des citoyens, des crimes et délits en augmentation c’est ce qu’il faut éviter, c’est mauvais pour la réputation.
              Mais ce n’est encore pas tout. A supposer que les forces de l’ordre soient dotées de moyens supplémentaires et de la volonté de traiter tous les cas, une fois l’enquête terminée il faut refiler le bébé à la justice et là on retombe sur le même problème manque de moyens, manque de personnel, manque de places en établissement pénitentiaire, etc...
              Nous vivons donc dans un état qui n’a plus les moyens de faire respecter l’ordre, la loi, le droit. Alors on fait dans le spectaculaire, on met le paquet sur les affaires de terrorisme, on joue aux cow-boys devant les caméras de télé, mais tout ça c’est du cinéma. Ça tombe bien, nous sommes au Far-West.


              • FreeDemocracy 3 juillet 02:38
                @Abou Antoun

                bsr, oui le système judiciaire implose, il suffit de voir la pénurie de professionnels au TGI de Bobigny 2e tribunal de France si je ne m’abuse...

                toujours est il qu’un officier de police qui refuse il suffit de lui dire à votre manière que l’article 15-3 du code de procédure pénal prévoit que c’’est votre devoir monsieur l’agent dont acte

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FreeDemocracy


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès