• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Economiquement incorrect » : D’où vient le pognon de dingue que la (...)

« Economiquement incorrect » : D’où vient le pognon de dingue que la France dépense ?

« Economiquement incorrect » : D’où vient le pognon de dingue que la France dépense ?

N.B. : Sommes exprimées en Milliard(s) d’Euros (Md€).

 Depuis plusieurs mois nous avons d’un côté le président de la République qui sait où va notre « pognon de dingue » mais se demande à quoi ça sert et, de l’autre, les Français qui ne savent pas où va notre « pognon de dingue » et se demandent qui en profite.

Dans la mêlé, les « riches » (dont je ne fais malheureusement pas parti), accusés de tous les maux, qui ne participeraient pas à l’effort collectif. Ces « riches » qui se vautrent dans la luxe et passent leur temps à chercher comment « planquer le magot ».

Mais voilà, les croyances populaires diffusées dans les esprits par des mouvements politiques qui rêvent du « grand soir » ne résistent pas à la plus petite des analyses économiques de base que pourrait réaliser un lycéen en terminal « sciences éco ».

En France, il est de bon ton de critiquer ceux qui ont réussi. Aussi la vox populi aime à désigner les « profiteurs capitalistes qui oppriment la classe populaire ». Ainsi, d’une main armée d’un marteau, ils cognent sur les florons de l’économie française et, de l’autre, armée d’une faucille, rêvent de décapiter les grands exploiteurs que sont les patrons de ces mêmes entreprises.

Ainsi, régulièrement, sont mis sur l’enclume populaire des sociétés comme L’Oréal, Société Générale, Vinci, Total, Véolia, Suez. Sur le billot sont souvent posés les têtes de Bernard Arnaud (LVMH – dont Christian Dior), Vianney Mulliez (groupe Auchan), Yannick et Vincent Bolloré (respectivement Havas et Vivendi), Arnaud Lagardère (groupe Lagardère) ou encore Xavier Niel (groupe Iliad – dont Free) et Patrick Drahi (groupe Altice – dont SFR).

 

LES 100 PLUS GRANDES ENTREPRISES FRANCAISES : 58 Md€

 

Or, en 2017, les 100 plus grandes entreprises françaises ont rapporté au budget l’Etat plus de 58 milliards d’euros :

10 milliards d’euros en impôts sur les sociétés (17% de l’IS)

39 milliards d’euros en taxes et contributions sociales sur le travail (18% du total)

8,4 milliards d’euros des impôts de production (21% du total)

 

Elles ont participé à hauteur de 13% du PIB français pour 208 milliards d’euros et emploient plus de 2 millions de salariés (soit 13% des emplois privés).

 

LES 10% DES FRANÇAIS LES PLUS « RICHES » : 64 Md€

 

Rappelons la base : « ceux qui paient l’impôt sur les revenus ont de la chance ».

En 2017, les 367.000 Français les plus « riches » (soit 1% de la population) se sont acquittés de 30% de l’impôt sur les revenus soit 22 milliards d’euros. Aujourd’hui 10% des foyers fiscaux payent 67% de la facture, c’est à dire les deux tiers ce que rapporte de l’impôt sur le revenu soit 47 Md€.

En 2001 - dernière année pour laquelle on dispose de données - les 10 % des ménages les plus aisés ont payé 4.606 euros de TVA. La part de TVA acquittée par eux est estimé à environ 17 Md€.

 

RECETTES FISCALE DE L’ETAT : 287 Md€

 

Dont acquittées par les 100 plus grandes entreprises françaises : 58 Md€ soit 20% des recettes.

Dont acquittées par les 10% des Français les plus « riches » : 64 Md€ soit 23% des recettes.

 

En économie le risque est de s'arrêter à « ce que l'on voit », sans réaliser l'importance de « ce qu'on ne voit pas ».

Frédéric Bastiat (1801-1850)

 

Malgré ce qui est affirmé dans des déclarations démagogiques, il n’est pas possible de surtaxer ou surimposer les « riches ». Toute réforme fiscale doit d’abord s’enquérir du « consentement à l’impôt » de ceux qui y sont soumis. Nous l’avons vu avec l’augmentation de la TICPE (taxe sur les carburants). Les « gilets jaunes » ont tous dit que cette mesure avait constitué la goutte d’eau. Un renforcement de la fiscalité sur la population française la plus riche et/ou sur les 100 plus grandes entreprises françaises pourraient constituer cette goutte d’eau. Alors certes, ils ne descendront pas dans la rue, mais risque de s’exiler, de délocaliser la production de leurs entreprises, ou de casser les initiatives individuelles.

Nous avons l’exemple sous les yeux. La mise en place de l’I.S.F. a permis de collecter 5 Md€ de recettes. Ce qu’on ne dit pas c’est que, les Français qui ont voulu échapper à cet impôt non consenti, a fait perdre 20 Md€ de recettes à l’Etat sur d’autres postes. Le départ massif de cette catégorie de Français représenterait une perte de recettes de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Il n’est pas possible d’obliger quelqu’un à rester dans le pays, sauf à mettre un terme aux libertés individuelles. De toute façon, l’économie française ne peut se suffire à elle-même (dépendance énergétiques, produits de premières nécessités non créées en France, dépendance financière via la dette) et une telle politique fiscale engendrait un isolement que le pays ne supporterait pas.

Je crois qu’il est temps pour les Français d’arrêter de se laisser monter les uns contre les autres. Il y aura toujours des riches et des pauvres. Mais il est évident que tous les Français ont droit à une vie décente et une juste rémunération de leur travail. Il est aussi évident que chaque Français doit percevoir un revenu correspondant à ses capacités, ses talents, ses vertus. Il est normal d’être justement récompensé de ses initiatives en cas de succès. Dans tous les cas, il faut les encourager.

Il faut lutter pour la liberté et l’équité. La liberté et l’équité consistent à tirer tout le monde vers le haut. Il faut éviter le syndrome « Robin des bois » : prendre aux riches pour redonner aux pauvres. Notre société fonctionne depuis trop longtemps à l’envers du bon sens. On cherche aujourd’hui à rendre les riches moins riches et les pauvres moins pauvres (théorie égalitariste). Je vous propose de vivre dans une société où les pauvres peuvent devenir riche sans s’en prendre à ceux qui le sont déjà !

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • microf 22 décembre 2018 14:04

    Á l´auteur @Méchant Réac, que dites vous du point de vue de cet africain sur les gilets jaunes ?

    Gilets Jaunes point de vue d’Afrique par Tatsinda Bertrand.

    https://youtu.be/O7E8oJ_BUJ0


    • mmbbb 22 décembre 2018 17:11

      @microf elle bonne celle ci , les cures ont les a trempes dans l eau bouillante a la revolution et depuis 1905 chacun garde ses moutons. Par ailleurs ton pape est plus preoccupé par les migrants et le dialogue interreligieux que du massacre des chretiens d orient. Ton pape commence a etre impopulaire chez les cathos Tu ferais mieux de lancer une campagne du preservatif dans ce continent au lieu de nous bassiner. 


    • microf 22 décembre 2018 23:07

      @mmbbb
      Merci @mmbbb, en quoi je vous bassine ?
      Merci toutefois du conseil, mais je ne vais pas lancer une campagne du préservatif car le monde a besoin des êtres humains, la seule vraie richesse.

      Et vous qu´allez vous faire ? Allez vous laisser votre Président Macron continuer á vous traiter comme des gens qui ne sont rien, comme il l´a dit une fois « il ya des gens qui ne sont rien » a-t-il dit , ce que lui répondit l´Eurodéputé Belge Monsieur LAMBERT« Lorsqu´on traite des gens qui ne sont rien on est prêt á les faire subir n´importe quoi »
      Il a raison l´Eurodéputé Belge, il n´ya qu´á voir comment votre Président Macron vous traite vous @mmbbb en particulier et les francais en général, allez vous vous laissez faire ? La réponse á cette question est entre vos mains.

      Joyeux Noel et Bonne Année 2019.


    • Sergio Sergio 23 décembre 2018 19:28

      @microf

      Vous êtes tombé sur une pépite, quelle ironie du sort, après des siècles de colonisation, bravo.


    • sls0 sls0 22 décembre 2018 14:58

      Rien qu’avec les premiers chiffres pour les 100 entreprises.

      58/208= 0,28 ou 28%. Le taux de prélèvements obligatoires en France est de 46,1%, trouvez l’erreur.

      Comme il y a un flou pour les autres chiffres je ne vais pas plus loin.


      • mmbbb 22 décembre 2018 17:27

        Article un peu con Porquoi avant Reagan les riches etaient taxes aux USA . Pourquoi alors B GATES donne 90 % de son fric au profit d une fondation J arrive pas a comprendre . Quant au talent il y a t il une échelle de valeurs . Un professeur comme Chritian Cabrol qui etait un excellent cardiologue touchait moins en remuneration que n importe qules footeux connus ou quelques stars Le systeme est ainsi. Quant au trader de la City bourre a la cocaine , il est vrai ils sont meritants beaucoup plus que le pompier ou l infirmiere . Quant au monde de l entreprise c est devenu la jungle , Jean d Ormesson le reconnaissait , il disait « il y a de la souffrance au travail » lui qui n avait jamais mis ces pieds chausses de mocassins dans une usine. Enfin prions pour Carlos Ghon puisqui il n a pas termine en sushi Les japonais ont moins le sens de la justice , il n y a aurait peut etre pas les gilets jaunes si l la notre n etait pas si partial . 


        • troletbuse troletbuse 22 décembre 2018 17:44

          Une chose sure, c’est qu’il ne viennent pas de nos politicards qui, eux s’engraissent à en crever.

          J’ai remarqué aussi la censure faite par google. L’info sur les 300000 euros donnés par l’oligarque russe a disparu. Fonc, pas d’affaire  smiley


          • titi 22 décembre 2018 18:59

            @L’auteur

            Sur le dos des riches ou pas, sur le dos des multinationales ou des PME, l’Etat récupère pratiquement 50% de la richesse produites.

            Et pourtant… le système éducatif se fait rétamer à chaque classement Pisa, les hôpitaux ferment, les militaires se paient leur équipement avec leurs propres deniers, et l’Etat est en banqueroute dès le mois d’octobre.

            Les gilets jaunes ne consentent plus à l’impôt. Ils ont bien raison.
            Pourquoi les riches y consentiraient ?

            Avant de remplir le tonneau des Danaïdes, il faut savoir où va l’argent.


            • Yaurrick Yaurrick 22 décembre 2018 20:02

              @titi
              Le constat de l’échec de l’état est juste, mais Il va falloir beaucoup de temps avant que les citoyens ne remettent en cause le fonctionnement de l’état qui est le problème, le matraquage de l’état nounou ayant fait d’énormes dégâts sur la population .

              Nombre de nos concitoyens se contentent de dire « de faire payer les riches » c’est à dire les autres que soi-même, alors qu’il faudrait revoir de fond en combles les missions de l’état et en réduire le périmètre pour qu’il le fasse bien, au lieu de vouloir tout faire et le faire mal.


            • titi 22 décembre 2018 23:27

              @Yaurrick

              L’Etat prend arbitrairement et redistribue sous conditions.
              Personne n’entreprend de travaux chez lui sans « crédit d’impôt »
              Personne ne remplit sa cuve sans « chèque énergie »
              Personne n’embauche plus sans « exonération »

              C’est un moyen de rendre les citoyens dépendants.


            • thierryanne 24 décembre 2018 07:43

              Ce que vous ne semblez pas remettre en cause, c’est le modèle qui consiste à piller les ressources humaines, les matières premières pour créer toujours du profit sur une planète finie. Ce que ressent l’humanité, pas seulement les gilets jaunes, c’est l’absence d’avenir de ce projet et la nécessité absolue d’emprunter une autre voie moins prédatrice. Les gilets jaunes, sur leur rond-point, ont entrevu la perspective d’un autre vivre ensemble, moins consumériste, plus fraternel, plus humain. Cela ne participe pas au PNB mais cela procure plus de joie et d’émotions que le dernier gadget technologique ...


              • microf 24 décembre 2018 11:40

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Méchant Réac

Méchant Réac
Voir ses articles







Palmarès