• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Élections européennes : le clip qui fait polémique

Élections européennes : le clip qui fait polémique

Un clip gouvernemental officiellement destiné à relancer (sur le web) la participation au scrutin de mai 2019 fait actuellement polémique. De la France Insoumise au Rassemblement National en passant par le Parti Socialiste et Les Républicains, toute l’opposition dénonce une opération de promotion initiée par l’exécutif au profit de La République en Marche...

Le clip incriminé décline en images durant une trentaine de secondes les quatre principaux enjeux des Élections européennes qui se dérouleront en France le dimanche 26 mai 2019 afin de désigner les représentants de notre pays au parlement de Strasbourg : « Immigration : maîtriser ou subir ? », « Climat : agir ou ignorer ?  », «  Emplois partenaires ou concurrents ? », « Europe : union ou division ? » Le tout conclu par un avertissement « Le 29 mai, l’Europe changera. À vous de décider dans quel sens  » suivi d’un appel au vote.

Qualifié, entre autres qualificatifs, de « populiste », de « racoleur », de « démagogique », ce clip a manifestement été conçu pour dramatiser le scrutin par la diffusion d’images choc sur un fond de musique angoissante qui semble tout droit sortie d’un thriller. Que voit-on sur les images qui accompagnent les quatre thèmes évoqués ? Des chantiers, des éoliennes, des panneaux photovoltaïques, mais aussi des migrants, des catastrophes naturelles et surtout des extraits vidéo de discours enflammés de Viktor Orbán et Matteo Salvini, leaders européens les plus emblématiques de la poussée nationaliste. 

S’agit-il pour autant d’un « clip de propagande » comme l’affirment, avec une belle unanimité, les opposants de tous bords à la majorité LREM ? Cela ne fait aucun doute, et personne parmi les observateurs indépendants n’en est surpris tant la « Macronie » prend l’eau, au point que ses caciques sont désormais prêts à utiliser tous les moyens possibles, y compris les artifices les plus voyants, pour éviter un naufrage électoral.

À cet égard, les récentes paroles prononcées par Macron sur « le retour aux années 30 » et « L’Europe [...] face à un risque, celui d’être démembrée par la lèpre nationaliste, et d’être bousculée par des puissances extérieures  » sont en phase avec ce clip dont la finalité, évidemment niée par les porte-paroles de l’exécutif, est d’instiller dans l’opinion la peur d’un remake des années sombres, de ces années de fascisme qui ont débouché sur le chaos. Montrés, mais non désignés comme tels, Orbán et Salvini y font clairement office d’épouvantails fascisants ! Objectif recherché : inciter les électeurs à faire corps avec les défenseurs autoproclamés de la démocratie que sont les candidats de La République en Marche. 

Hélas ! pour les stratèges de LREM, rien ne démontre que ce mode de communication anxiogène fonctionnera au profit de Macron et de ses amis. C’est peut-être même un effet radicalement inverse qui pourrait être constaté dans les urnes en mai 2019. Les électeurs sont en effet suffisamment lucides pour constater que tous les problèmes qu’ils rencontrent depuis l’arrivée de Macron à l’Élysée sont liés, non à la poursuite de la politique néo-libérale antérieure, mais à son amplification au service des puissances industrielles et financières dont les membres du gouvernement sont des valets serviles.

Qui peut croire en outre que Macron ait la moindre volonté de « Make our planet great again  » ? Lui qui, malgré l’urgence avérée d’agir, a tout fait pour empêcher Hulot de mettre en œuvre les indispensables avancées écologiques que l’état de notre environnement nécessite. 

Qui peut croire d’autre part que ce même Macron ait une quelconque légitimité lorsqu’il se dresse en défenseur de la démocratie ? Lui qui, non seulement refuse de couper le lien entre l’exécutif et les procureurs, mais allonge les délais de saisine du parquet par les citoyens et nomme des magistrats à sa botte pour engager ou pas des actions en fonction de la proximité des justiciables avec le pouvoir. Lui qui, sur un autre plan, entend réduire les prérogatives des parlementaires de l’opposition, avec pour perspective la tentation de museler tôt ou tard leurs voix au pays des Lumières !

Le plus cocasse est que LREM est certain d’un... succès aux Élections européennes. Et pour cause : ce parti ne dispose actuellement d’aucun élu à Strasbourg. Et il ne fait aucun doute que les porte-paroles de Macron s’appuieront sur ce gain de sièges pour revendiquer l’adhésion des Français à la ligne politique résolument néolibérale pro-européenne du chef de l’État. Mais ce succès risque fort d’être très relatif, et surtout très en deçà des espoirs de l’état-major LREM qui craint notamment une forte poussée des écologistes alimentée par les déçus du macronisme.

Bien malin celui qui pourrait aujourd’hui dire ce que seront les rapports de force politiques qui sortiront des urnes le 29 mai au soir. Mais soyons certains que ce n’est pas un clip aussi caricatural que celui dont nous débattons aujourd’hui qui changera radicalement la donne électorale lors de ces Élections européennes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

206 réactions à cet article    


  • gruni gruni 5 novembre 2018 08:40

    Bonjour Fergus

    « ce n’est pas un clip aussi caricatural que celui dont nous débattons aujourd’hui qui changera radicalement la donne électorale lors de ces Élections européennes. »

    Bien d’accord avec toi. D’ailleurs, notre président fait ce matin un passage près de chez moi, en Moselle-Est. Les gens d’ici qui votent beaucoup pour le RN vont sans doute diversement apprécier sa visite dans le cadre de son  itinérance mémorielle sur la Grande guerre. Peut-être lui parleront-ils de la désindustrialisation de la région et certainement aussi des taxes, s’ils peuvent s’approcher de lui. Des sujets bien plus sérieux que sont clip.


    • Fergus Fergus 5 novembre 2018 09:24

      Bonjour, gruni

      Bien d’accord avec toi ! L’itinérance de Macron dans les départements de l’Est et du Nord n’apportera pas une voix de plus à LREM.

      Reste l’aspect mémoriel qui n’est pas à négliger, mais à trop vouloir en faire sur ce plan-là également, Macron court le risque d’attiser l’irritation des Français en donnant nettement plus l’impression d’une récupération à des fins personnelles que d’un hommage sincère aux victimes de la Grande Guerre.


    • troletbuse troletbuse 5 novembre 2018 15:32

      @grounichou
      J’espère que vous avez voir notre Président car il a besoin de gens comme vous pour ses bains de foule improvisé. Pas besoin de vous réquisitionner


    • troletbuse troletbuse 5 novembre 2018 20:10

      @Ptdr
      Vous voulez dire des bains de siège après s’être assis sur un gallet ou un Benalla ?


    • Le421 Le421 6 novembre 2018 09:28

      @gruni

      « ce n’est pas un clip aussi caricatural que celui dont nous débattons aujourd’hui qui changera radicalement la donne électorale lors de ces Élections européennes. »

      Ah ?? Vous en êtes bien sûr ??
      Je crois que Jupiter compte sur la bêtise des foules smartphonisées...
      A t-il vraiment tort ?
      Je suis peut-être pessimiste, mais...
      Pour l’aspect « je finance ma campagne avec le pognon des citoyens », il ne fait que suivre l’exemple des prédécesseurs. Et qui va réagir ? Deux ou trois députés et quelques intervenants dont tout le monde se fout ?


    • Alren Alren 6 novembre 2018 18:48

      @Le421

      Deux ou trois députés et quelques intervenants dont tout le monde se fout ?

      Les gens, la grande masse des gens, se foutent tout autant du clip de Macron, noyé dans l’inondation des infos, autres clips et vidéos qui les submergent chaque jour.

      Ce qui va marquer les gens ces temps-ci, et pour longtemps c’est l’effondrement d’un immeuble déclaré habitable à Marseille.
      Comme si Marseille était une ville du tiers-monde ...


    • ASTERIX 7 novembre 2018 19:12

      @Fergus

      au contraire il perdra un tas de voix par son adoration pour PETAIn ET SES VIEILLES BADERNES SANGUINAIRES GENRE RN OU LR les RIPOUX ou LE RN DE PETAIN  ;; ;; ;; ;;

      chaque année pour le 11 novembre j’ai une pensée pour les 3000 FUSILLES (surtout corses et bretons ne parlant pas n ecrivant pas le francais des avocats militaire ont failli.............. je relis « FUSILLES VIVANTS » 7 FUSILLES POUR L EXEMPLE DONT LES CAMARADES ONT REFUSE DE LEUR DONNER UN COUP DE GRACE  : ils sont reVenus( 3 )se battre pour y mourir n en dépaisent aux badernes va t en guerre 5 MILLIONS AURAIENT PU SURVIVRE SANS LA SENITE DE JOFFRE PETAIN NIVELLE and co  !!!!

      mes grans pères marins on été fusilers marins dans le désordre les dardanelles dixmude et la somme derriere leur chef qui était avec eux au front pas comme les veilles badernes planqués a 50 KMS DANS DES ABRIS EN BETON !!!!!!!!

      le frère de ma belle mère a été fusillé par les« BOCHES » a 18 ANS
      Mon père était résistant a 18 ANS
      EN 1939 UN JEUNE GENERAL UN VRAI C DE GAULLE N A T IL PAS DIT A LONDRES EN 40 l ’ ile de sein est donc le 1/4 de la rance §§§


    • ASTERIX 7 novembre 2018 19:18

      @ASTERIX
      sénilité de JOFFRE PETAIN NIVELLE

      N ’EN DEPLAISENT A CES VIEIILES BADERNES 5 MILLIONS DE MORTS AURAIENT ETE SAUVES sans CES VIEILLES BADERNES PLANQUES A 50 KMS DANS DES ABRIS EN BETON DEPLACANT LEURS PIONS REPRESENTANTS DES ARMEES ET REGIMENTS KlE VRAI JEU DE ROLES SANS DANGER POUR eux et les planqués  !!!!!!!!!!!!!


    • Parrhesia Parrhesia 5 novembre 2018 08:42

      Bonjour Fergus,

       

      Tout ceci est très intéressant !

       

      Puis-je ajouter que les "les quatre principaux enjeux des Élections européennes" sont cinq !!!

       

      En effet, il reste rigoureusement impossible d’aborder la question de l’emploi, sous quelque angle que ce soit, sans réexaminer la primordiale nécessité du retour à un protectionnisme scientifiquement élaboré sur double base de défense de nos intérêts vitaux et d’un esprit de coopération au minimum bipartite (esprit le plus efficace en la matière, à condition d’inspirer encore une confiance minimale à tout partenaire éventuel...) 

      Schématiquement, en effet, comment reste-t-il possible de survivre socialement lorsque que l’on ne produit plus rien de ce qui constitue nos besoins, depuis la pince à linge, jusqu’aux turbines de propulsion de nos propres engins de défense nationales… 

      La chienlit maintenant avérée par cinquante ans d’expérience libérale mondialiste devrait maintenant suffire à démontrer le bien-fondé de ce point de vue..

      Mais… bonne journée !


      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 09:35

        Bonjour, Parrhesia

        Le retour au protectionnisme serait une option dangereuse pour un Etat comme la France. Ce n’est d’ailleurs pas possible dans le cadre de l’UE. En revanche des mesures protectionnistes pourraient être prises au niveau européen, mais elles se heurteraient au veto de l’Allemagne dont la balance commerciale est très largement positive et qui n’entendrait évidemment pas écorner cette source de revenus très juteuse du fait de mesures de rétorsion.

        Pour ce qui est de l’emploi, la société est en mutation, et ce n’est plus forcément dans l’industrie lourde que se situent les pistes d’amélioration de ce marché du travail. Sans doute y a-t-il des gisements importants dans les services. Mais ce ne sera pas suffisant. D’où la nécessité de soutenir les PME et les PMI, notamment spécialisées dans les technologies de pointe.

        Vaste sujet... 


      • JulietFox 5 novembre 2018 12:01

        @Parrhesia

        Entendez vous, dans nos campagnes
        Mugir ceux qui d’En Marche n’en veulent pas
        Et dont la colère sonne le glas
        Et tout ça va finir en castagne

        Aux armes citoyens...etc...


      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:22

        Bonjour, JulietFox

        Au cas où vous n’auriez pas lu cet article : Climat social : l’avertissement de Tocqueville à... Macron.


      • Yaurrick Yaurrick 5 novembre 2018 13:58

        @Parrhesia
        Un protectionnisme scientifiquement élaboré, ça ne serait pas plutôt :l es consommateurs vont être heureux d’apprendre qu’ils doivent subventionner des taxes, droits de douanes pour satisfaire des intérêts privés...
        Appelez un chat un chat : c’est privatiser les bénéfices et socialiser les pertes.


      • Guiver Guiver 5 novembre 2018 17:10

        @Fergus
        Bonjour,

        J’ai du mal à comprendre en quoi le protectionnisme serait dangereux pour la France.
        Comme vous le signalez, ce ne serait possible que hors de l’UE, et donc hors de l’Euro. Si la France a une monnaie en adéquation (voir légèrement sous-évalué) avec ses performances économiques et ses besoins, le protectionnisme ne serait pas un levier supplémentaire à l’augmentation de la croissance ?
        Je suis nouveau dans ce domaine, désolé si la question est ridicule.


      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 17:38

        Bonjour, Guiver

        Dans une économie mondialisée et de plus en plus dominée par les grands blocs, je pense qu’il ne peut y avoir de salut isolé, sauf à disposer de richesses nettement au-dessus de la moyenne, ce qui n’est en Europe le cas que de la Norvège et, à un degré moindre, de la Suisse. Je ne crois pas qu’il puisse y avoir de destin viable hors d’une union européenne, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle aucun pays membre de l’UE  pas même l’Italie de Salvini  n’envisage d’en sortir tandis que les autres sont en liste d’attente pour y entrer.

        Ajoutez à cela que le protectionnisme s’exerce dans tous les sens, ceux dont vous vous protégez des exportations agissant de même à votre encontre. Il est vrai qu’avec sa balance commerciale très déficitaire, la France aurait moins à perdre que l’Allemagne  très bénéficiaire  à ce genre d’exercice. Un dernier point : le protectionnisme, autrement dit les frontières fermées et sévèrement gardées, c’est le repliement sur soi, le retour vers un passé de dangereuses rivalités.


      • malitourne malitourne 5 novembre 2018 17:54

        @Parrhesia
        Pour mettre en place une politique protectionniste, il faut sortir de l’UE, il faut le Frexit.
        Pour espérer un protectionnisme européen, encore faut-il l’accord de tous les états-membres parce que c’est parfaitement interdit par les traités. Pour le moment, les Polonais et les Belges achètent des avions américains.


      • Ouallonsnous ? 5 novembre 2018 19:11

        @Fergus

        Vous n’avez toujours pas compris que 90% des français conchient l’UE/OTAN ?


      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 19:18

        Bonsoir, Ouallonsnous ?

        Ne prenez pas vos certitudes pour des réalités si largement partagées.

        L’Otan, il y a encore pas mal de nos compatriotes qui ne savent même pas de quoi il s’agit

        Quant à l’UE, je pense que les Français sont divisés à son sujet mais je ne suis même pas certain qu’une majorité y soit hostile !


      • Ouallonsnous ? 5 novembre 2018 19:24

        @Fergus

        Je note que vous tablez sur l’ignorance de nos contemporains, c’est probablement le programme du milieu dans lequel vous évoluez, le rétablissement de l’obscurantisme, les religions à la rescousse !


      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 19:36

        Bonsoir, Ouallonsnous ?

        Vous avancez un pourcentage aberrant  90 %  et je vous réponds par rapport à cette affirmation péremptoire qui ne repose sur rien. Bien sûr que la majorité des Français savent ce qu’est l’Otan, mais rien qu’en comptabilisant  en admettant que cela soit possible  ceux qui ne le savent pas ou s’en tamponnent le coquillard, il est probable que l’on atteint déjà vos 10 % ! Or, il suffit de discuter autour de soi et d’analyser les votes pour constater qu’ il y a  ne vous en déplaise  un pourcentage important de nos compatriotes qui soutiennent l’alliance Atlantique ! Quel est-il ? Nous ne le savons ni vous ni moi !

        Je rappelle qu’à titre personnel je me suis toujours prononcé pour la sortie de l’Otan.


      • Guiver Guiver 6 novembre 2018 12:45

        @Fergus
        Merci pour votre réponse.
        J’ai lu d’autres articles que vous avez publiez, c’est bien écrit et je suis souvent en accord avec le contenu.
        En revanche, je ne suis pas d’accord avec la plupart de vos propos tenu en commentaire ^_^ (sur vos articles mais également sur d’autres)
        Je n’en ferai pas la liste, ce n’est pas ici que nous pourrons débattre, mais je vais citer un exemple sur la réponse que vous m’avez adressé :
        "Le protectionnisme, autrement dit les frontières fermées et sévèrement gardées, c’est le repliement sur soi, le retour vers un passé de dangereuses rivalités."

        Je ne vais pas décrire l’analyse de ce propos car c’est inutile ici, je passe tout de suite à la conclusion : cette phrase est (volontairement) malhonnête.
        Je note toutefois de bons arguments comme la richesse des états et le fait que le protectionnisme fonctionne dans les deux sens.
        Je trouve que la France a des richesses, peut-être pas dans les sols, mais elle en a d’autre et elles sont systématiquement attaqués par la mondialisation.

        Bref, d’un écrit à un autre, vous arrivez à me contenter autant que vous me faites bondir, c’est suffisamment rare pour le signaler. :D


      • Fergus Fergus 6 novembre 2018 13:11

        Bonjour, Guiver

        On ne peut être d’accord sur tous les plans. Et pour cause : chacun de nous est le résultat d’une éducation, de l’impact de l’environnement des lieux où nous avons vécu sur nos existences, de nos expériences professionnelles et familiales, de nos éventuels engagements associatifs. 

        Dès lors, nos ressentis sont forcément différents, à des degrés divers selon nos parcours respectifs.

        Et je suis sincèrement persuadé que le repliement dans les frontières antérieures à la formation de l’Union Européenne serait rapidement à l’origine de tensions dont certaines pourraient se révéler potentiellement dangereuses. Mais je vous reconnais parfaitement le droit de penser le contraire et de l’exprimer. 


      • Parrhesia Parrhesia 10 novembre 2018 13:53

        @malitourne

        Bonjour Malitourne,

         

        >>> Pour mettre en place une politique protectionniste, il faut sortir de l’UE, il faut le Frexit. <<<

        Il est certain que si nous nous en tenons à la simple logique et à l’honnêteté intellectuelle, cette phrase est incontestable.

        Mais je ne vois nulle part, aujourd’hui, une quelconque influence notable de ces deux qualités. 

        Alors je dirai plutôt que pour réussir quoi que ce soit, et particulièrement un retour à un protectionnisme pratiqué partout ailleurs, il faudrait une France forte !

        Et une France, c’est avant tout le cumul de trois choses :

         

         

        1) Une reprise de l’analyse gaulliste là où elle a été interrompue par des mondialistes façon/qualité Cohn-Bendit/CIA/Mitterrandistes de Mai 68 !

         

        2) La ferme volonté de dépasser efficacement tout ce qui se rapproche de près ou de loin des conceptions politiques qui se sont épanouies dans la chienlit soixante-huitarde.

         

        3) L’élection démocratique d’un parlement honnêtement français ( ?!?), techniquement compétent (? !?), et diplomatiquement capable de recréer une diplomatie française permettant la renaissance d’un minimum d’alliances étrangères raisonnables humainement et économiquement (? !?).

         

        Parce que seul, aujourd’hui, la France n’est plus qu’une minuscule association de pitres dont nos gouvernances successives, en représentation perpétuelle s’appliquent à donner l’image au monde entier.

         

        Hors de cette base de « redépart », point de salut !!!

         

        ET tout le reste, me direz-vous ?

         

        Hé bien, tout le reste c’est précisément ce qui nous a amenés là où nous sommes aujourd’hui !!!


      • mmbbb 11 novembre 2018 13:38

        @Fergus le libre echange imposee par le délétère traitre de Maascyticht a lessive ce pays Notre pays a ete dépecé, les fleurons industriels vendus . Depuis 1980 , toute l industrie a ete vendue , notre elite a failli , Un pays dirige par des oligarques qui n ont plus rien de patriote J ai visite vendredi un salon de vente de voiture ancienne a l ancienne gare des Brotteaux , je suis tombe sur une voiture Delahaye , tres belle voiture d une finition impeccable qui se classait dans le fleuron des voitures de luxe Nous avons liasse ce creneau comme celui de la machine outils comme celui de l elctronique grand public etc La Suisse qui est un petit pays a de meilleures performance economique Etrange , L Europe devait nous apporte tant , l europe nous a detruit « je ne me sens pas ipso facto europeen » non ce pays se tiers mondialise Voila simplement ce resultat


      • Fergus Fergus 11 novembre 2018 16:16

        Bonjour, mmbbb

        La France n’en garde pas moins d’indiscutables atouts dans différents domaines, et pas seulement dans le luxe, le tourisme ou les start-up. Qui plus est, le Brexit va très probablement renforcer l’attractivité de notre pays pour les investisseurs étrangers. Bref, si effectivement nous sommes en déclin sur de nombreux plans, l’avenir n’est sans doute pas aussi sombre qu’on le prétend.


      • malitourne malitourne 11 novembre 2018 23:51

        @Parrhesia
        Bonsoir Parrhesia,
        Je suis d’accord et c’est bien pour ça que nous n’avons pas d’autres alternatives crédibles que le Frexit pour renforcer l’état-nation France. Le Frexit n’est pas une cause partisane, c’est une cause nationale.


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 09:09

        Bonjour, malitourne

        Désolé, mais bien que je sois résolument hostile à Macron et à la plupart des aspects de la politique qu’il mène, je lui reconnais d’avoir été très juste dans ses propos d’hier. Le repli nationaliste est une dangereuse impasse !


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 09:36

        @Fergus
        C’est normal mon bon Fergus, vous adorez pédaler dans la semoule européiste, il va de soi par conséquent que Macron est votre allié politique. 
        Le Frexit est le seul moyen pour la France de retrouver son rang dans le concert des nations alors que l’intégration européenne, c’est l’effacement de la nation française. Vous avez fait votre choix, moi aussi. Et vous verrez disparaître l’UE, l’euro et vos illusions, tôt ou tard.


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 09:46

        @ malitourne

        Je ne suis pas votre « bon » quoi que ce soit !

        Si l’UE disparaît  et le risque existe  ce sera uniquement parce qu’elle n’aura pas réussi à se réformer.

        En attendant, aucun pays ne veut sortir de l’Union  malgré se défauts  , et ceux qui n’en font par partie aspirent à y entrer.

        Et ne venez surtout pas me citer la Suisse et la Norvège dont la situation particulière pour le premier et la richesse permettent une partition solo.

        Enfin, je persiste à penser que mieux vaut la « semoule européiste » que la « ragougnasse nationaliste » que vous défendez, avec d’ailleurs des résultats d’une insigne médiocrité ! 


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 09:57

        @Fergus
        Ah désolé d’avoir déclenché chez vous une crise de goutte ! 
        Mais je dois vous dire, même si c’est douloureux pour vous de l’entendre, que l’UE ne se réformera pas. Parce qu’elle n’est pas réformable et que, si elle l’était, chaque membre de l’UE souhaiterai la transformer selon ses propres intérêts qui ne sont pas les mêmes, selon que l’on soit finlandais ou grec, par exemple.
        Vous dites qu’aucun pays ne veut en sortir, moi je dis posez donc la question, ouvrons les débats. En bon démocrate que vous êtes, l’épreuve démocratique ne vous effraierait point n’est-ce pas ? 
        Le Frexit, c’est l’avenir.


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 10:15

        @Fergus
        Mon bon Fergus, je voudrais pas paraître vieux jeu ni encore moins grossier, l’homme de l’UPR parfois rude reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à vous le dire : votre UE commence à nous les briser menu !


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 10:50

        @Self

        Bonjour,

        Je ne comprends pas tout à fait votre conseil...


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 11:18

        @ malitourne

        Au risque de vous décevoir, je ne souffre de rien. Je ne vais d’ailleurs pas voir de médecin et n’ai pas subi d’analyse médicale depuis au moins 45 ans ! smiley

        « l’UE ne se réformera pas »

        Soyez donc heureux car dans ce cas l’Union implosera, et je m’en plaindrai pas. Mais une chose est sûre : tant que l’UE survivra, il n’y aura pas de Frexit ! Sur ce plan, vous êtes dans le fantasme !


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 11:19

        Erratum : ... et je ne m’en plaindrai pas.


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 11:41

        @Fergus
        Au contraire, je vous souhaite de finir en vaillant centenaire pour que vous puissiez témoigner devant les futurs petits français combien l’expérience européiste a été néfaste et combien il est bon de vivre dans un pays libre.
        Le Frexit aura donc bien lieu puisque vous convenez que l’UE explosera si elle ne se réforme pas. Comme elle n’est pas réformable, je vous suggère donc de prendre les devants et de préparer la sortie avec tous nos compatriotes.
        Un petit bulletin UPR aux européennes, ce n’est pas un acte fantasmé, c’est une possibilité réelle et concrète. Le Frexit, c’est simple comme un bulletin de vote grâce à l’UPR.


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 11:49

        @ malitourne

        Vous me faites décidément sourire tant vous êtes dans un rêve inaccessible. Même les Britanniques se mordent les doigts du Brexit ! 

        Quant à glisser un bulletin UPR, certainement pas car vous êtes de dangereux nationalistes ! Et cela ne changera rien au fait que vous culminerez au mieux à 1,5 %. 

        Là-dessus, permettez que j’abandonne cet échange stérile : j’ai beaucoup d’autres choses plus utiles à faire aujourd’hui.


      • Fergus Fergus 12 novembre 2018 11:51

        Bonjour, Self con troll

        Rien n’est pire en effet que l’enfermement dans un militantisme sectaire !


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 12:07

        @Self con troll
        C’est à dire que, vous l’aurez compris, pour moi le Frexit est devenu un combat.


      • malitourne malitourne 12 novembre 2018 12:14

        @Fergus
        Mais je vous permet d’abandonner cet échange que vous avez initié. Vous affirmez que les Britanniques se mordent les doigts du Brexit, mais ça, c’est parce que vous lisez trop Le Monde ou Libé...
        Et puis vous exagérez : si j’étais un nationaliste dangereux, je ne vous ferai pas sourire.


      • chantecler chantecler 5 novembre 2018 09:01

        Nous avons compris .

        La politique de ce gouvernement est tellement injuste , cruelle qu’elle en devient indécente .

        Seulement il y a beaucoup de pognon en jeu (comme pour la campagne présidentielle) et une armée de communicants pour nous la faire à l’envers .

        Je regrette cependant que pas un parti aujourd’hui ne puisse représenter réellement une opposition .

        Des tas de politiciens cherchant à reprendre les rênes , qu’ils ont perdus, mais qui feront la même politique , des tas de menteurs , manipulateurs , démagos de tout poil .

        C’est l’horreur « économique » ?

        Nous n’avons pas fini d’en baver .

        D’un autre côté qui peut encore penser , parmi ceux qui ont un peu de recul, de mémoire , qu’aujourd’hui la solution passera par les urnes ?

        Les structures politiques , économiques , sociales de notre pays , de l’UE , sont un bloc de granit .

        Fallait pas s’accrocher à l’Allemagne , fallait pas laisser les néolibéraux appliquer leurs théories et diffuser leur cancer au corps social , à nos sociétés .

        Cancer généralisé .


        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 09:44

          Bonjour, chantecler

          Eh oui !

          Et l’on en revient à 2005, année où les Français ont nettement rejeté le projet de traité constitutionnel européen, et à 2008, année où ces mêmes Français ont, quasiment sans sourciller, laissé les parlementaires valider en Congrès ce même texte, à deux ou trois virgules près.

          Et c’est ainsi que nous vivons dans un carcan néolibéral que nous avons collectivement approuvé par notre passivité !


        • Odin Odin 5 novembre 2018 12:10

          @chantecler

          « La politique de ce gouvernement est tellement injuste »

          Arrêter de pleurnicher, fallait réfléchir avant. Depuis l’agité puis le capitaine de pédalo vous n’avez pas encore compris que la « politique » est celle de l’U.E. avec ses directives et ses GOPÉ qui sont OBLIGATOIRES.

          « fallait pas laisser les néolibéraux appliquer leurs théories et diffuser leur cancer au corps social »

          Ben oui, fallait pas et pour cela, fallait pas envoyer un gérant associé de chez Rothschild à l’Élysée. Il y eut l’exemple de Pompidou, lui aussi ancien de chez Rothschild, qui a, avec Giscard, pondu la loi du 03/01/1973 qui est à la base de notre endettement, la grande majorité des français souffrent vraiment du syndrome de Stockholm. Comme le coq, plus ils ont les deux pieds dans la merde et plus ils chantent smiley


        • chantecler chantecler 5 novembre 2018 13:13

          @Odin
          Mais casse-couilles (parmi les autres) !  :
          Qui vous dit que les gens que vous insultez ici en permanence ont voté Macron ?
          Vos procédés sont assez dégueux .


        • Odin Odin 5 novembre 2018 13:43

          @chantecler

          « Qui vous dit que les gens que vous insultez ici en permanence ont voté Macron ? »

          J’ai écrit :

          « la grande majorité des français souffrent vraiment du syndrome de Stockholm »

          Cela ne veut pas dire que l’intégralité des lecteurs d’Agora se trouvent dans cette grande majorité, vous par contre c’est fort probable à la lecture de votre commentaire.

          « Vos procédés sont assez dégueux » .

          Je constate que vous n’acceptez pas certaines vérités, c’est un bon début, cela va vous permettre de réfléchir aux réalités du monde politique. 

           



        • Ruut Ruut 5 novembre 2018 14:59

          @chantecler
          Il nous reste l’UPR pour sauver l’honneur.


        • Le421 Le421 6 novembre 2018 09:38

          @Ruut
           smiley  smiley  smiley
          Saint François PPN !!


        • Ruut Ruut 6 novembre 2018 14:16

          @chantecler
          Abstention = vote macron.


        • chantecler chantecler 6 novembre 2018 17:06

          @Ruut
          Abstention= abstention .
          Comment et pourquoi les frontistes osent nous faire la leçon en permanence alors que leur figure de proue , MLP , a été aussi lamentable pendant la campagne présidentielle ?
          Pourquoi n’ouvrent ils pas les yeux ?
          Les LP n’ont jamais rien apporté à notre pays .
          Ils ont engrangé leurs petits bénéfices protestataires et anti immigrés dans leur boutique « pute à électeurs » ...
          Pathétique= lamentable .
          Et puis c’est facile de dire après coup « nous vous l’avions bien dit » .
          Alors que les médias , dans leur entier,ont pratiqué un lavage de cerveau systématique de la population .
          Et ça continue et ça va reprendre ....
          Dans notre pays la démocratie n’existe plus parce que la parole est totalement confisquée .
          Nous sommes ans l’ère de la totale propagande .
          Et tout découle de cela .
          La Pravda ce n’était rien à coté : il ne s’agissait que d’un seul journal .
          Ici tous nos médias travaillent dans le sens néolibéral,et néocon : UE , US, OTAN , sionistes ,etc, etc ...
          Et ce en permanence .


        • Attila Attila 7 novembre 2018 09:27

          @Ruut
          Exact. D’une manière générale, l’abstention profite au candidat en tête.
          Démonstration implacable sur le site « Les Crises » par l"analyse du scrutin d’une élection partielle à Nantes où la candidate PS, Karine Daniel, a été élue avec 12% des voix des inscrits et une abstention de 70%.
          A tous les naïfs du vote blanc

          .


        • Fergus Fergus 7 novembre 2018 11:08

          Bonjour, attila

          « D’une manière générale, l’abstention profite au candidat en tête. »

          Une évidence que certains persistent pourtant à nier.

          Cela dit, il y a quand même une importante différence à faire entre l’abstention et le vote blanc : dans le premier cas, l’abstentionniste protestataire est noyé parmi les personnes marginales ou inciviques ; dans le deuxième, l’électeur fait l’effort de se rendre au bureau de vote pour signifier son rejet de l’offre proposée. Mais au final, cela ne change effectivement pas grand chose.


        • Attila Attila 7 novembre 2018 19:08

          @Fergus
          Oui, vous avez raison, même si cela ne change rien au résultat, le fait de venir voter, même blanc, est plus satisfaisant pour l’électeur.
          De plus, en votant blanc, on signe le registre du bureau de vote. Ce registre peut être vu par les assesseurs des candidats ou d’autres personnes qui peuvent noter qui n’est pas venu voter.

          .


        • leypanou 5 novembre 2018 09:04

          Mais ce succès risque fort d’être très relatif, et surtout très en deçà des espoirs de l’état-major LREM qui craint notamment une forte poussée des écologistes alimentée par les déçus du macronisme

           : forte poussée des écologistes ?

          Il n’y a pas plus atlantistes, et cela seulement suffit à les discréditer. Un exemple avec l’appel au boycott de la Coupe de Monde de football 2018 à Moscou.

          Quant à l’imposture du réchauffement climatique dû à l’homme, lire ici. Le réchauffement climatique dû à l’homme est le plus grand enfumage des temps modernes.


          • Parrhesia Parrhesia 5 novembre 2018 09:23

            @leypanou
            Bonjour leypanou,
             et merci de contribuer à mettre en lumière ce paradoxe écologique : Comment se fait-il que l’écologie continue à préoccuper quotidiennement le bon peuple alors que les écologistes continuent à le gonfler quotidiennement et chaque jour un peu plus ???
            Bonne journée !!!


          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 09:50

            Bonjour, leypanou

            « Il n’y a pas plus atlantistes, et cela seulement suffit à les discréditer »

            Cela, c’est votre point de vue, mais pas celui des électeurs de sensibilité écologique qui ont voté Macron en 2017 et qui s’en détournent.

            Au train où vont les choses, on peut même penser qu’une alliance électorale rose-vert pourrait, non seulement devancer la France Insoumise mais tailler de sérieuses croupières dans l’électorat LREM.

            Pour ce qui est de votre négation du réchauffement climatique  aberrante à mes yeux —, je laisse chacun juge de l’apprécier.


          • leypanou 5 novembre 2018 10:29

            @Fergus
            Au train où vont les choses, on peut même penser qu’une alliance électorale rose-vert pourrait, non seulement devancer la France Insoumise

             : c’est normal, ils veulent occuper le même créneau idéologique, SOS Méditerranée compris.

            L’idéologie écolo est essentiellement une idéologie petite-bourgeoise, qui prétend s’attaquer aux conséquences du capitalisme débridé sans toucher aux causes. Macron est donc parfaitement en phase avec eux.

            Bref, ce ne sont que des leurres.


          • leypanou 5 novembre 2018 10:50

            @Parrhesia
            Comment se fait-il que l’écologie continue à préoccuper quotidiennement le bon peuple alors que les écologistes continuent à le gonfler quotidiennement et chaque jour un peu plus ???

             : à force de matraquage.
            La lutte contre la pollution et la déforestation, le respect de la biodiversité, etc, etc ne doit pas être le monopole de l’idéologie écolo petite-bourgeoise, qui est essentiellement atlantiste mais ne veut pas l’avouer. Greenpeace en est l’exemple type.


          • Odin Odin 5 novembre 2018 12:32

            @Fergus Bonjour,

            Article intéressant, merci.

            « on peut même penser qu’une alliance électorale rose-ver »

            Cela continuerait d’être comme une pastèque, vert à l’extérieur et rouge pale à l’intérieur :

            https://cuisine.journaldesfemmes.fr/encyclopedie-produits/1956633-pasteque/


          • captain beefheart 5 novembre 2018 13:09

            @Fergus
            Bonjour Fergus,Leypanou.

            Si si,Leypanou a raison.Si vous avez suivi le tendance des votes des verts et partis écolos dans les parlements respectifs de tous les pays européens,depuis une vingtaine d’années,vous avez pu constater qu’ils sont systématiquement pour les guerres de l’OTAN,pour déverser de l’Uranium appauvri,en Iraq,en Yougoslavie,qu’ils se tortillent pour rester en Afghanistan,(je me souviens d’une ministre de Défense Verte,aux Pays-Bas,qui martelait,en 2003, de prolonger la mission militaire en Afpak,« pourque les jeunes filles peuvent aller tranquillement à l’école »,qu’ils suivaient les américains en Iraq etc.,gobant et propagant tous les désinformations de le Monde etc.J’ajoute que sans doute JLMélenchon serait plus crédible quand il se ferait opposant féroce à ces politiques,comme Sahra Wagenknecht en Allemagne. Mais comme c’est un vendu aux Rothschild il ne fera pas,mais il tient la place,pour empêcher un vrai opposant d’émerger..


          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:29

            Bonjour, Odin

            J’aime bien cette image de la pastèque. Encore que le vert soit un tantinet pâlichon et le rouge très oxydé.


          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:32

            Bonjour, captain beefheart

            Je n’ai jamais nié que les Verts soient euro-atlantistes. Quant à Mélenchon, bien qu’électeur obligé de la FI (le seul parti dont je partage la majorité des éléments de programme), je suis très circonspect à son égard.


          • Croa Croa 5 novembre 2018 15:12

            À captain beefheart,
            Bonjour aussi Fergus, Leypanou...
            Les verts sont des imposteurs et c’est pour ça qu’ils croient en l’UE et sont pour les guerres de l’OTAN. Les autres écolos n’ont pas d’élus donc il ne faut pas généralisés même si on y trouve aussi pas mal d’imposteurs.
            Par contre tu te trompes sur JL Mélenchon. Ce n’est pas un vendu et c’est justement parce que ce n’en est pas un qu’il se fait autant allumer par les médias.


          • captain beefheart 5 novembre 2018 15:27

            @Croa
            Bonjour Croa,
            j’aimerais que ce soit vous, qui aurez raison sur JeanLuc Mélenchon,mais expliquez-moi,pourquoi il ne passe pas son temps à dénoncer la politique étrangère de la France (ventes d’armes,coalitions,envoi des missiles sous prétextes sans épreuves ,barbouzeries en Syrie),c’est justement dans ce domaine qu’il peut gagner des voix et des supporters.


          • Odin Odin 5 novembre 2018 19:58

            @captain beefheart

             « pourquoi il ne passe pas son temps à dénoncer la politique étrangère de la France »

            Il est plus que probable qu’il apprécie les effets de cette politique étrangère avec ces mouvements migratoires croissants. Comme il l’a dit, il ne pourrait survivre qu’avec des blonds aux yeux bleus (surtout s’ils sont normands).

            Ne pas oublier que le « frère » Lambertiste Santerre est un adepte de Kalerg


          • Ruut Ruut 6 novembre 2018 14:20

            @Odin
            Donc Mélenchon prône un racisme anti blanc blond aux yeux bleu.
            C’est triste...


          • jmdest62 jmdest62 5 novembre 2018 09:22

            Salut Fergus

            Le pôvre petit Manu est si apprécié que tout ce qu’il entreprend tourne en fiasco.

            Parce que , je suis d’accord avec vous , sauf si le but de ce clip était de booster les « lépreux qui fument des clopes et roulent au diésel » , il s’agit bien là d’un fiasco.

            J’ai comme l’impression que son « itinérance mémoriel » va se terminer en « chemin de croix ».

            @+


            • Fergus Fergus 5 novembre 2018 09:52

              Bonjour, jmdest62

              Comme vous, je suis persuadé que cette « itinérance » va se traduire par un fiasco pour Macron. 


            • Le421 Le421 6 novembre 2018 09:44

              @Fergus
              Le fiasco, ce n’est pas « l’itinérance » de Macron, mais lui-même !!
              Ce type est une caricature à lui tout seul.
              Les dents rayent le parquet tous les jours...
              Il ne se rends même plus compte des conneries qu’il débite :
              Je préfère taxer le diesel (et l’essence) que de taxer le travail.
              Ah ?
              Parce qu’à Sarlat, le mec qui vient bosser de St Cyprien, il vient soit en bus (y’a pas) soit en calèche (y’a pas non plus d’ailleurs) !!
              Et l’artisan autoentrepreneur, il fait le plein de son fourgon avec de l’eau ??
              Mmmmmmmm’bécile !!


            • Fergus Fergus 6 novembre 2018 10:56

              Bonjour, Le421

              « Ce type est une caricature à lui tout seul »

              Je ne le vois pas comme une « caricature » mais comme un « archétype » du jeune financier cynique et décomplexé.

              Sur la taxation du diesel vs le travail, c’est une formule en forme d’élément de langage repris par Philippe et les porte-paroles de LREM. Une formule évidemment contredite par la réalité des conditions de vie des salariés, petits entrepreneurs et artisans en de nombreux lieux, comme vous le soulignez fort justement. Mais une formule qui peut imprimer dans de nombreux esprits et qui illustre le cynisme des gouvernants.


            • foufouille foufouille 5 novembre 2018 09:42

              « Lui qui, malgré l’urgence avérée d’agir, a tout fait pour empêcher Hulot de mettre en œuvre les indispensables avancées écologiques que l’état de notre environnement nécessite. »

              quand hulot pollue avec son hélico, c’est pas important. l’écologie consiste à serrer la ceinture aux pauvres et à enrichir la classe supérieure avec des bonus écologique.


              • Fergus Fergus 5 novembre 2018 10:01

                Bonjour, foufouille

                C’est toute la politique écologique qui doit être revue, avec ou sans Hulot. Et ce n’est pas avec De Rugy que le gouvernement mettra en place les mesures radicales de changement que la situation de nos sols exige dans le contexte de réchauffement climatique et d’atteinte au vivant, tant animal que végétal.


              • foufouille foufouille 5 novembre 2018 11:02

                @Fergus
                ton réchauffement n’existe pas mais il sera nécessaire rapidement à moins d’adorer -40° tous les hivers.


              • Croa Croa 5 novembre 2018 15:23

                Que tu le veuilles ou non, foufouille, tu vas mourir et le réchauffement existe. smiley
                Mais je te souhaite de mourir avant que la vie devienne vraiment intenable. Sympa non ?


              • foufouille foufouille 5 novembre 2018 16:27

                @Croa
                il faisait plus chaud à l’époque de l’empire romain.
                je te souhaite une bonne glaciation.


              • bernard29 bernard29 5 novembre 2018 09:53

                Fergus ; pouvez vous nous indiquer quelles sont les avancées écologiques pour lesquelles Hulot a été empêché d’ œuvrer ??

                Je crois plutôt qu’il n’avait aucune idée sur le moyen de « mettre en oeuvre » et qu’il a préféré se mettre en retrait pour prémunir sa popularité et son quant à soi, avant les augmentations sur le diesel prévues de longue date. Quant à la biodiversité, Hulot n’a meme pas tenté de rebondir sur une pédagogie ou une politique de mobilisation alors même que les rapports nombreux et catastrophiques s’annonçaient ( lettre des chercheurs, rapport de la WWF) et dont il était bien entendu au courant. Il s’est contenté de dire que « tout le monde s’en fout » . On peut aussi parler de l’introduction des ours dans le Pyrénées pour laquelle il a courageusement laissé la place à De Rugy pour se confronter aux montagnards et pour négocier les introductions. 

                Sincèrement les écologistes ne devraient pas si fiers de Hulot, dont le seul coup est sa démission médiatique et pour laquelle tous les anti-macron primaires se repaissent à longueur d’articles pour tenter une valorisation de leur supposée volonté écologique. 

                 


                • Fergus Fergus 5 novembre 2018 11:48

                  Bonjour, bernard29

                  Hulot n’a pas fait preuve d’une grande pugnacité, c’est un fait. Mais il savait qu’il était confiné dans un rôle de caution écologique, moyennant un feu vert pour quelques initiatives marginales et peu significatives. Etant baladé sur le dossier du nucléaire, il a préféré partir dans les conditions que l’on sait. Et c’est d’ailleurs le seul moment où il a vidé son sac et mis en avant les dossiers sur lesquels il y a urgence à agir. Que n’avait-il auparavant mis en balance, avec la plus grande fermeté, son départ avec l’exigence de moyens ? Du temps où il a été présent, force est de reconnaître que Hulot n’a fait que de la figuration !


                • Croa Croa 5 novembre 2018 15:31

                  À bernard29,
                  Hulot dépend de ses riches mécènes. Je ne crois pas qu’il ait cru un instant à ses chances d’obtenir quelque chose de Macron. Toute cette comédie a été menée sous contrainte jusqu’à ce qu’il puisse s’en libérer. Dans l’attente il a aidé Macron a obtenir une majorité à la chambre, c’était ça le but !


                • Fergus Fergus 5 novembre 2018 15:45

                  Bonjour, Croa

                  Personnellement, je crois que Hulot a été plutôt sincère. Non qu’il ait pu croire changer radicalement le regard porté par les politiques sur les enjeux environnementaux, mais au moins agir de l’intérieur pour limiter l’influence des lobbies et engager quelques actions concrètes  aussi limitées qu’elles aient pu être  sur la transition énergétique et la sauvegarde des sols. Il s’est fait rouler dans la farine et en a tiré les conclusions, en l’occurrence trop tardivement : il aurait dû claquer la porte avant.


                • bernard29 bernard29 5 novembre 2018 10:18

                  Quant au clip. L’Europe est aussi une construction entre Etats. Ce n’est pas une construction entre partis politiques. Un Etat est donc légitime pour communiquer sur les termes du débat européen.

                  Si ce clip permet une participation meilleure au scrutin européen, on pourra dire qu’il aura rempli son office, d’autant que tous les observateurs normaux constatent depuis pas mal de temps que les médias sont pleins d’inquiétude vis a vis de la montée des égoïsmes nationaux, en Europe. Les politiques, au lieu de multiplier les slogans négatifs feraient mieux de proposer des avancées démocratiques pour l’Europe. Le clip peut donc aussi être une occasion ou une opportunité pour enfin ouvrir ce débat. Je ne le trouve pas scandaleux, ni démagogique ni caricatural et de fait très bien fait pour 40 secondes. En fait vous criez avec les loups parce que vous voulez a tout prix ressasser votre antienne « Le régime prend l’eau »,. Je m’attendais aussi bien sûr a lire quelque chose sur « le Titanic »... ce sera pour la prochaine fois.


                  • jmdest62 jmdest62 5 novembre 2018 11:38

                    @bernard29
                    Je ne le trouve pas scandaleux, ni démagogique ni caricatural et de fait très bien fait pour 40 secondes.


                    °
                    Vous reprenez exactement le même clip et juste 2 petites modifications

                    1. Vous inversez l’ordre des choix : Immigration : subir ou maitriser ? », « Climat : ignorer ou agir ?  », «  Emplois concurrents ou partenaires ? », « Europe : division ou union ?
                    2. Vous remplacez Orban et Salvini par Macron (le projet) et Juncker.
                    et vous obtenez un clip que MLP signerait des deux mains.
                    @+

                  • Fergus Fergus 5 novembre 2018 11:56

                    @ bernard29

                    Personnellement, et pour les raisons que vous évoquez, ce clip ne m’a pas arraché des cris d’orfraie comme ceux qu’ont poussé les caciques politiques de l’opposition.

                    Il n’en est pas moins caricatural dans sa mise en scène : d’une part, avec une musique dramatique qui n’a pas grand chose à voir avec une incitation à la citoyenneté ; d’autre part, avec la mise en images des seuls Orban et Salvini qui ne sont pas, à eux deux, représentatifs des exécutifs au pouvoir dans les pays membres.

                    Sur le fait que « Le régime prend l’eau », détrompez-vous. Certes, Macron et ses amis en sont à écoper, mais comme je viens de l’écrire ci-dessus dans un autre commentaire, je considère que Macron n’est pas encore « cramé », loin s’en faut, à ce moment du mandat ! Affirmer cela, c’est prendre ses désirs pour des réalités. 


                  • bernard29 bernard29 5 novembre 2018 10:30

                    En conclusion. 

                    je ne vous trouve pas si honnête que ça en raison du titre de votre article. Vous avez peur d’annoncer la couleur Vous auriez du l’intituler « Elections européennes, le clip qui fait scandale » . Mais vous ne l’avez pas fait ! serait-ce parce qu’en fait a part les poussées d’urticaire de politiciens , la polémique a duré l’espace d’un moment qui a permis à Hamon par exemple de dire son petit mot. 


                    • Fergus Fergus 5 novembre 2018 12:06

                      @ bernard29

                      Je pense que le mot « polémique » est plus adapté à la réalité.


                    • bernard29 bernard29 5 novembre 2018 13:10

                      peut être mais il n’est adapté au contenu de l’article.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2018 11:03

                      Bonjour,

                      Macron Marine même combat :

                      Comment mobiliser les Français sur une élection inutile, puisque le Parlement européen n’a pas les pouvoirs d’un vrai Parlement ?

                      Macron nous vend le retour des années noires smiley

                      Marine, et avec elle toute la droite la plus bête du monde, nous explique qu’a près s’être déballonnée à la présidentielle, il va y avoir un tour de rattrapage aux Européennes smiley

                      Le Grand Guignol continue, et Macron est un gros malin :
                      il est très fort pour faire parler les imbéciles !


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2018 11:15

                        Question dérivée des récentes perquisitions chez Mélenchon :

                        Est-ce bien normal que le Parlement européen serve de pompe à fric pour des partis eurosceptiques ? Ce n’est pas un cas franco-français, puisque tous les mouvements anti européens sont bien contents d’avoir les moyens du Parlement encore de Strasbourg.

                        Est-ce légal ? Oui, sans doute.
                        Est-ce moral ? Non, sans doute.
                        Mais on ne va tout de même pas réserver les élections européennes aux seuls partis européistes ? Non ? Vraiment ?

                        Je vous laisse méditer smiley


                      • jmdest62 jmdest62 5 novembre 2018 12:39

                        @Olivier Perriet
                        C’est quoi un « Eurosceptique » ?
                        quelqu’un qui ne veut pas de l’UE ou quelqu’un qui ne veut pas de cette UE . Merci de précicer
                        C’est quoi un « Européiste » ?
                        quelqu’un qui veut absolument nous faire avaler cette UE ou quelqu’un qui pense que la collaboration entre les peuples d’un même continent c’est plutôt pas mal. Merci de préciser
                        @+


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2018 12:58

                        @jmdest62

                        Vous essayez de savoir si je fais l’éloge ou la critique de Mélenchon ?


                      • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:00

                        Bonjour, Olivier Perriet

                        « Est-ce bien normal que le Parlement européen serve de pompe à fric pour des partis eurosceptiques ? »

                        Pour des partis tout court, qu’ils soient europhiles, eurosceptiques ou europhobes. Il faut mettre fin partout, y compris à Strasbourg, aux détournements d’argent à des fins politiques extérieures (et a fortiori privées) sans rapport avec l’exercice des mandats dans les assemblées concernées. 


                      • jmdest62 jmdest62 5 novembre 2018 13:21

                        @Olivier Perriet
                        Non ! je voulais quelques précisions avant de me lancer dans la méditation . smiley

                        @+


                      • Croa Croa 5 novembre 2018 15:37

                        À Olivier Perriet,
                        C’est la seule occasion de dire merde à Macron et à l’UE en 2019, ce n’est tout de même pas rien, bref ça n’a rien d’« inutile » !


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2018 15:42

                        @Croa

                        Les élections européennes sont un défouloir depuis longtemps, avec une abstention très forte :

                        j’ai encore en souvenir le score de 12% atteint par la liste Bernard Tapie en... 1994 (aucune suite sérieuse)

                        les 14% des Verts en 2009 (aucune suite sérieuse)

                        Si ça peut vous faire plaisir, je dirais que c’est toujours bon à prendre smiley

                        Mais sans plus.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2018 15:44

                        @Fergus
                        Il faut mettre fin partout, y compris à Strasbourg, aux détournements d’argent à des fins politiques extérieures (et a fortiori privées) sans rapport avec l’exercice des mandats dans les assemblées concernées.

                        Autrement dit, il faut réserver aux partis européistes le droit de se présenter aux Européennes smiley


                      • Croa Croa 5 novembre 2018 19:49

                        À Olivier Perriet,
                        Et pourquoi ça continuerait ? Dire merde à Macron c’est tout de même plus motivant que juste voter pour une liste... Sa liste de collabo !
                        Donc on peut y croire bien que ça dépende aussi de la tournure que prendra la campagne. Pour le moment ça part bien vers un scrutin Pro-Anti Macron (& pro-anti UE) donc les gens vont se bouger CQFD.


                      • chantecler chantecler 6 novembre 2018 17:29

                        @Fergus
                        De toutes façons le pognon utilisé pour les élections provient toujours de la population , des consommateurs , pour ceux qui n’auraient pas compris .
                        Ceux qui misent sur un bourrin entendent toujours récupérer leurs mises x2 x10 x100, x 1000 .
                        Alors Perriet qui entend faire sa fête à JL M me fait plutôt rire .


                      • Fergus Fergus 6 novembre 2018 17:33

                        @ chantecler

                        « De toutes façons le pognon utilisé pour les élections provient toujours de la population , des consommateurs »

                        Une imparable vérité !



                        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 11:40

                          @Ptdr
                          arrête d’étaler ta vacuité intellectuelle, petit tâcheron adolescent.


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:07

                          Bonjour, samy Levrai

                          Les pouvoirs du parlement ont été élargis, mais ils restent encore trop réduits. Il n’y aura de véritable changement que le jour où les députés européens auront un vrai pouvoir de proposition de loi contraignant pour la Commission et la possibilité de renverser par motion de censure ladite Commission.


                        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 13:13

                          @Fergus
                          Salut,
                          Il n’y a eu que du cosmétique comme changement , le parlement n’a aucun pouvoir et cela ne changera jamais, nous avons déjà un certain recul, il est temps de se réveiller.


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:49

                          @ samy Levrai

                          « le parlement n’a aucun pouvoir et cela ne changera jamais »

                          Si la montée des nationalismes se poursuit et met en péril l’existence même de l’UE, il y aura forcément des changements significatifs. Ces gens sont cyniques mais pas suicidaires !


                        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 14:28

                          @Fergus
                          Je te rappelle que ces malades dictatoriaux se sont assis sur le referendum de 2005... et pas seulement sur celui ci.


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 15:48

                          @ samy Levrai

                          Ils n’ont pu le faire que parce que les Français n’ont pas réagi lorsque Sarkozy a engagé le processus devant déboucher sur le Congrès. S’ils étaient massivement descendus dans la rue, le Congrès serait passé à la trappe !


                        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 16:08

                          @Fergus
                          Comme pour les manifs pour les retraites ? 


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 17:44

                          @ samy Levrai

                          Il faut être lucide : il n’y a pas eu de manifestations massives pour les retraites !


                        • samy Levrai samy Levrai 5 novembre 2018 18:31

                          @Ptdr
                          retourne vite sur twitch tu dois leur manquer...


                        • Legestr glaz Legestr glaz 5 novembre 2018 18:47

                          @Fergus

                          Il me semble, mais vous pourrez rectifier si je me trompe, que la procédure du Congrès est inscrite dans la Constitution française. Pourquoi voulez-vous que les gens réagissent contre une procédure « légale » ? Les gens ne s’intéressent pas, en général, aux changements constitutionnels « via » la procédure du Congrès. Ces changements ne font pas l’objet d’une grande publicité ni d’une grande discussion.

                          Depuis 1992, date de la ratification du traité de Maastricht, à 2008, la Constitution française a été modifiée à 18 reprises par la procédure du Congrès ! Les Français auraient eu largement le temps et l’idée de descendre dans la rue. Ils ne l’ont jamais fait, parce que la procédure du Congrès est inscrite dans la Constitution. 

                          Il faudrait que les Français comprennent ce qu’est une Constitution, ce qu’est la Constitution française et sa portée. Malheureusement, de très nombreuses fois, je m’aperçois, sur Agoravox, que les commentateurs font comme si cette Constitution n’existait pas. Il y même des prétendants à la présidence de la République qui ont la prétention de désobéir aux traités signés par la France. C’est dire le niveau de compréhension qu’ils ont de la Constitution ! Et leurs sympathisants les suivent comme des moutons en route pour l’abattoir. 


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 19:14

                          Bonsoir, Legestr glaz

                          Bien sûr que la procédure du Congrès est parfaitement légale. Mais lorsqu’il s’agit de faire valider par les parlementaires un texte qui a précédemment été (à quelques détails près) nettement rejeté par les Français, il y a un grave problème de mépris de la volonté exprimée par le peuple !

                          Un grave problème qui a été abondamment commenté dans les médias, notamment de gauche, mais par des caciques politiques et des observateurs dont les avertissements n’ont malheureusement pas suffi à cristalliser la colère de nos compatriotes en vue d’exiger l’abandon de cette procédure de ratification.

                          Le pire est que les Français ont, à mon avis, bien compris qu’ils ont été roulés dans la farine, mais en sous-estimant les effets du piège néolibéral contraignant dans lequel le traité allait les enfermer.


                        • Legestr glaz Legestr glaz 5 novembre 2018 21:09

                          @Fergus

                          « La majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés est nécessaire à l’approbation par le Congrès. »

                          La première question est donc bien de savoir « qui » a voté « pour », « contre » et qui s’est « abstenu » ! Il est facile de le savoir en consultant les minutes de la procédure du Congrès concernée. 

                          La Deuxième question concerne bien cette possibilité de faire intervenir, subrepticement, la procédure du Congrès. Le traité sur le Constitution Européenne a été refusé par le Peuple et le traité de Lisbonne, son frère jumeau, accepté par la procédure du Congrès. Conclusion a ceci Fergus : supprimer la procédure du Congrès de la Constitution ! Parce que les 3/5 des parlementaires ont voté « oui » en trahissant le peuple et 3/5 ce n’est pas rien. Et alors, Fergus, est-ce que les électeurs qui, selon vous, ont « bien compris », ont refusé de revoter pour celles et ceux qui ont trahi ? Je vous pose la question Fergus et je peux y répondre que non ! Ce qui veut dire que les Français n’ont pas compris par manque d’explication, ce qui me parait évident. 

                          Les « abstentionnistes » ont fait basculer le scrutin en faveur du traité. Le scrutin se détermine au 3/5 des votes « exprimés ». Les « socialistes » qui s’abstenaient savaient pertinemment ce qu’ils faisaient : ils trompaient les Français ! Ils auraient voté « non » le traité de Lisbonne ne passait pas ! 

                          https://www.ladepeche.fr/article/2008/02/04/431513-traite-lisbonne-decouvrez-comment-ont-vote-depute-senateur.html


                        • Fergus Fergus 5 novembre 2018 22:58

                          @ Legestr glaz

                          « les Français n’ont pas compris par manque d’explication, ce qui me parait évident. » 

                          Non, ces explications ont bien été données, mais les Français étaient passé à autre chose et ne les ont pas écoutées.



                        • Legestr glaz Legestr glaz 6 novembre 2018 09:10

                          @Fergus

                          Vous croyez que les Français sont assez stupides pour voter « à nouveau » pour des députés et des sénateurs qui viennent de les trahir ?

                          Comment pouvez-vous expliquer ce paradoxe ? Mon explication est la seule plausible : les Français n’ont pas compris que c’était le vote de leurs députés et sénateurs, ou les abstentions, qui ont validé le traité de Lisbonne, allant contre le résultat du référendum sur le TCE. Et les Français ont voté à nouveau pour leurs bourreaux. 

                          Les Français et les électeurs ne comprennent pas la portée de la Constitution. Son contenu échappe à leur jugement, par manque d’explication. 


                        • Fergus Fergus 6 novembre 2018 09:22

                          Bonjour, Legestr glaz

                          Je persiste à penser que ce ne sont pas les explications qui ont manqué, mais la disponibilité des Français qui, enfermés pour la grande majorité dans leur relatif confort, n’ont pas fait l’effort d’écouter et de lire lesdites explications, bref de se documenter a minima sur les conséquences de la ratification.

                          Cela n’est d’ailleurs pas surprenant : lors de la dernière présidentielle, combien parmi les électeurs de Macron ont pris la peine de se documenter sur ses éléments de programme ? Toute la ligne politique LREM et les actes présidentiels y étaient pourtant annoncés ! 


                        • Legestr glaz Legestr glaz 6 novembre 2018 15:43

                          @Fergus

                          Je ne suis pas d’accord avec votre constat. Vous mettez en avant le « relatif confort » des Français, partisans du moindre effort pour écouter, incapables de se documenter. 

                          J’ai une toute autre explication. L’ensemble des médias dominants ne critique pas l’Union européenne. En France, la critique de l’Union européenne n’existe pas dans les médias. Comment voulez-vous que les Français aient conscience et comprennent le viol dont ils ont été victimes à la suite de la procédure du Congrès qui a validé le traité de Lisbonne ? Connaissez vous des « journaux », des « radios » ou des « télévisions » qui ont « critiqué » ce vote ? Moi, je n’en connais pas comme je ne connais pas de médias de masse qui critiquent l’U.E. Hormis la douce musique de l’Europe sociale et du changement des traités, il n’existe rien ! Dormez brave gens, tout est calme. Je réaffirme que les explications ne sont pas présentes dans les médias de masse. 

                          Mais les choses commencent doucement à bouger doucement. Même Jean Quatremer vient d’écrire ceci dans le journal « Libération » : « Rares sont ceux qui ont compris que ces réformes poseraient à terme un problème démocratique. En effet, ni la Commission, dans le cadre de l’Union économique et monétaire, ni l’Eurogroupe ne sont responsables collectivement devant aucun Parlement, qu’il soit européen ou national. Autrement dit, la volonté des peuples est étroitement encadrée par un pouvoir technocratique qui n’a de comptes à rendre qu’à lui-même. Or, toutes les révolutions démocratiques sont nées de la volonté des peuples de contrôler les impôts et les dépenses publiques, une conquête que l’UE leur a confisquée en grande partie. »

                          Qu’est-ce que vous en pensez ?

                          https://www.liberation.fr/planete/2018/11/04/budget-italien-democratie-contre-technocratie_1689731?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&fbclid=IwAR2G8Rplht8lm3qS-40Q8o4lF-mGyGG8sorKubHljGhaMjlYHn0xPSVG2jM


                        • chantecler chantecler 6 novembre 2018 17:38

                          @Legestr glaz
                          Oui, bien évidemment .
                          Il n’y a plus d’information libre , plus de débat .
                          Les médias marchent au pas (de la REM ).
                          La démocratie est totalement tronquée, confisquée , malade .
                          Démocratie « potemkine ».
                          Tout cela pour tomber dans l’abime .
                          Nous y sommes .


                        • CN46400 CN46400 5 novembre 2018 12:06

                          Qu’est-ce que l’UE ?

                           1- une zone de libre-échange organisée pour pouvoir écouler les productions dont la quantité correspond à la puissance atteinte par les appareil productifs que possède la classe bourgeoise européenne.

                           2- Une zone où il est possible de mettre en concurrence près de 300 millions de prolos.

                           3- Un appendice des états nationaux qui transforme en « directives » les désidératas des bourgeoisies nationales qui, du coup, sont plus facile à faire digérer (c’est pas nous, c’est Bruxelles...) à la population des nations.

                          Observations :

                          1- qui a plus de pouvoirs à Bruxelles, Barnier, Moscovici, ou...Macron ?

                          2- Existe-t-il une directive qui soit contraire aux intérêts de la bourgeoisie française ? ou autre ?

                          3- Qui va, concrètement, désigner le prochain remplaçant de Junker ? Le parlement élu ? ou les représentants des principaux gouvernements bourgeois de l’UE (Allemagne, Bénélux, France, Italie) ?...

                          Les partisans du « Frexit » doivent, eux, répondre à deux, ou trois, questions :

                           1- comment écouler les productions françaises, aujourd’hui libres, qui seront taxées à l’entrée dans l’UE ?

                           2- Comment éviter que les productions UE, aujourd’hui libres, ne soient plus chères après la douane française ?

                           3- Comment éviter que la sortie de l’€, forcément concomittante, ne se traduise par une forte dévaluation, donc une perte conséquente du pouvoir d’achat des salaires ?



                          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:14

                            Bonjour, CN46400

                            « Un appendice des états nationaux qui transforme en « directives » les désidératas des bourgeoisies nationales qui, du coup, sont plus facile à faire digérer (c’est pas nous, c’est Bruxelles...) à la population des nations. »

                            Merci d’avoir écrit cela. C’est ce que je me tue à expliquer depuis des années : l’UE met en oeuvre les volontés des chefs de l’exécutif des nations qui la composent. Ce faisant, elle fait une cible bien commode qui permet aux chefs d’état et de gouvernement de n’avoir pas à assumer la responsabilité des orientations qu’ils valident en Conseil européen. Ni celle des actes qu’hors UE, ils tenteraient de mettre en oeuvre au niveau national. 

                            Il va de soi que j’approuve les questions fort pertinentes que vous posez aux tenants du Frexit.


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 13:42

                            @CN46400
                            Le programme de sortie de la France de l’UE est sur la table avec l’UPR et consultable sur son site.
                            Le programme de la révolution prolétarienne dans l’UE, c’est celui du PCF ?


                          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:53

                            Bonjour, malitourne

                            Et malgré un programme si séduisant, l’UPR est créditée de 1 à 1,5 % dans les enquêtes d’opinion. Etonnant, non ? 


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 13:56

                            @Fergus
                            Pas tant que ça... Savez-vous que de nombreux français ne connaissent pas encore l’UPR ?


                          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 13:59

                            @ malitourne

                            Il faut le faire : il est impossible de traverser le pays sans voir des dizaines d’affiches UPR vantant le Frexit. Il faut dire que la tête d’Asselineau n’est pas de nature à séduire. smiley


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 14:06

                            @Fergus
                            Merde, si Asselineau avait la gueule de Macron, le Frexit aurait gagné votre vote. C’est donc une question de casting la politique...


                          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 14:23

                            @ malitourne

                            La gueule n’a pas beaucoup d’importance, fort heureusement. Si tel avait été le cas, ni Sarkozy l’agité de tics, ni Hollande au look de sous-chef de bureau n’auraient été élus !

                            La réalité  je sais que c’est pénible à entendre  est que le contenu du programme de l’UPR ne passe pas. C’est d’ailleurs pour cela qu’Asselineau qui croyait renverser la baraque lors du débat de 1er tour a fait un flop monumental.

                            Il est vrai qu’entre son manque total de charisme et son mantra répété en boucle et mis à toutes les sauces « c’est la faute de l’UE », toutes les conditions de la gamelle électorale étaient réunies !


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 14:31

                            @Fergus
                            Ben c’est vous qui en avez parlé...
                            Si l’UPR n’est pas médiatisé, son programme l’est encore moins, donc la marge de progression est énorme, vous savez.
                            Ce qui est gagné c’est que l’offre politique du Frexit est là. Et quand on voit l’état de l’UE, quand on sait la mort imminente de l’euro, l’idée ne peut que faire son chemin. Vous y viendrez vous verrez.


                          • CN46400 CN46400 5 novembre 2018 15:17

                            @malitourne
                            Vous avez presque raison. Pour renverser les intérêts bourgeois à Bruxelles, il faut d’abord les renverser dans le principaux états européens, dont la France. Vous me suivez ?


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 16:12

                            @CN46400
                            Je comprends votre raisonnement mais je ne le suis pas. Car c’est l’avènement de la dictature du peuple que vous préconisez ce qui nécessite une révolution qui ne peut se faire que les armes à la main et les candidats à la guerilla marxiste ne sont là que dans vos fantasmes. 


                          • Fergus Fergus 5 novembre 2018 16:19

                            @ malitourne

                            « une révolution qui ne peut se faire que les armes à la main »

                            Pas nécessairement : Une grève générale ou 5 millions de personnes pacifiques mais déterminées dans les rues, et le pouvoir tombe ! 


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 16:32

                            @Fergus
                            Je parlais du grand soir prolétarien de CN46400... Il faut suivre mon cher Fergus. 
                            Une grève générale pourquoi pas... Pour faire plier la politique bruxelloise de Macron, voir le faire tomber, c’est pas moi qui ira pleurer voyez-vous. Mais après qu’est-ce qu’on fait. La grève permanente ? Il va bien falloir penser au Frexit à un moment ou à un autre, sinon c’est la politique de Sisyphe pour tout horizon


                          • capobianco 5 novembre 2018 18:36

                            @malitourne
                            «  Pour faire plier la politique bruxelloise de Macron, voir le faire tomber, c’est pas moi qui ira pleurer voyez-vous. »
                            Non, vous ne dites plus que ce n’est pas possible ? Et votre fameux article pour sortir gentiment ? Ceci dit vous n’allez pas pleurer mais pas participer non plus, on sais qui vous servez... 


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 18:46

                            @capobianco
                            Mais qu’est-ce qu’elle a la Catherine Angot ? 
                            Je dis qu’il faut, grève générale ou pas, sortir de l’UE. Qu’est-ce que vous en savez où je serai ? 


                          • Legestr glaz Legestr glaz 5 novembre 2018 18:58

                            @CN46400
                            1°) quelles sont les taxes à l’entrée de l’UE pour les pays tiers ? Le savez vous ? Ni la Chine, ni la Corée du Sud, ni la Suisse, ni la Norvège, ni l’Argentine, ni le Canada n’exportent dans l’Union européenne ?

                            2°) Si la France sort de l’UE croyez vous que cette union continue son chemin, comme si de rien n’était ?

                            3°) Les contrôles des marchandises aux frontières font partie des attributs de la souveraineté d’un pays. Les taxations à l’entrée dans le pays constituent un outil pour équilibrer la balance commerciale.

                            4°) L’euro est beaucoup trop fort pour le modèle économique français. Une baisse de la monnaie nationale française, qui ferait son retour, serait bénéfique aux travailleurs. La dévaluation d’une monnaie est aussi un instrument d’équilibre de la balance commerciale. En cas de baisse du « Franc » face aux autres monnaies mondiales, pas de l’euro puisqu’il ne survivrait pas à la sortie de la France de la zone euro, il n’y aurait pas de baisse du pourvoir d’achat des Français, sauf pour celles et ceux qui voyageraient dans des pays à la monnaie plus forte. Il y aurait même une augmentation du pouvoir d’achat !

                             https://www.bfmtv.com/economie/brexit-la-penurie-de-main-d-oeuvre-contraint-des-entreprises-a-augmenter-les-salaires-1506342.html


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 18:58

                            @capobianco
                            Vous comptez me faire passer pour un macroniste alors que votre chef minaude devant lui à Marseille, après avoir enterré le fameux et fumeux planB et après il vient demander au secours à tout le monde parce qu’il est attaqué par les méchants macronistes ? Vous vous foutez de ma gueule ou quoi ? 
                            Le jour ou votre parti se placera correctement sur le Frexit et sur l’UE on pourra dialoguer pour savoir qui est le moins macroniste des deux ! 


                          • malitourne malitourne 5 novembre 2018 19:10

                            @capobianco
                            Je vais la faire simple et vous faire remballer votre langue de pute : en France il y a deux camps qui se sont bien dessinés en 2005. Moi je suis dans le camp du non, Macron dans le oui. Et tout ceux qui tournent autour du pot sur la question du Frexit sont des enfumeurs de première qui veulent ramener des gogos du camp du non vers le camp du oui.
                            Alors allez jacter si vous voulez avec les transfuges du PS, mais venez pas me faire chier avec vos insinuations à la con. 


                          • CN46400 CN46400 6 novembre 2018 09:22

                            @Legestr glaz
                            « Les taxes dans l’UE » ben je ne fait que suivre les négos interminables avec la GB pour le « bregxit » qui vise à la faire passer du statut de membre de l’UE à celui d’ex comme la Chine, la Russie, la Suisse...etc


                          • Legestr glaz Legestr glaz 6 novembre 2018 16:07

                            @CN46400

                            En général, selon les accords, les taxes à l’entrée de l’UE, sont inférieures à 3%. La livre sterling ayant perdu 10% de sa valeur par rapport à l’euro, la GB est encore très bénéficiaire pour sa prochaine liberté retrouvée. 
                            Vous vous laissez impressionné par les médias des puissances de l’argent qui vous racontent des blagues. Mais vous n’êtes pas le seul être pris dans ce piège de la manipulation des esprits. 


                          • CN46400 CN46400 6 novembre 2018 16:19

                            @Legestr glaz
                            Si j’en croit Trump, c’est une histoire de rapport de force, suivant les produits, les possibilités de rétorsion des parties en présence..etc. Tous les pourcentages sont sur la table, même le 0% !


                          • chantecler chantecler 6 novembre 2018 17:44

                            @CN46400
                            Ca se discute .
                            L’UE n’est qu’un maillon dans la mondialisation . (cf les traités genre tafta...)
                            La « bourgeoisie » n’est plus nationale !
                            D’autant qu’elle s’est toujours fichue de la patrie .
                            La finance est mondialisée .
                            La bourgeoisie allemande est bien davantage attentive au « Reich » ou au Volk ...
                            Tout en s’intégrant parfaitement dans la mondialisation .
                            Si par exemple elle a besoin du gaz russe pour son industrie elle dira m....aux US et satellites .


                          • Legestr glaz Legestr glaz 6 novembre 2018 19:08

                            @CN46400

                            Le rapport de force vous pouvez l’installer lorsque vous êtes un pays souverain. Dans l’UE, par exemple, la balance commerciale s’évalue en additionnant toutes les exportations et toutes les importations. Il se trouve que l’Allemagne à elle seule équilibre les importations de l’UE. Ce calcul est complètement dingue ! Tous les autres pays pratiquement sont en peine concernant leurs exportations. Normalement l’euro aurait dû se déprécier par rapport aux autres monnaies afin de favoriser les exportations. Et si l’Allemagne avait été un pays souverain, sa monnaie se serait très fortement appréciée parce que ces exportations sont trop massives. Mais l’Allemagne appartient à l’UE et à la zone euro et profite de cette situation. Iil se trouve que la balance commerciale dans l’Union européenne est à l’équilibre grâce aux exportations phénoménales de l’Allemagne, premier pays exportateur du monde en rapport avec son PIB. Mieux que la Chine ! 

                            Donc Trump peut placer des droits de douanes à l’entrée des USA sur les produits qu’il veut et quand il veut ! Dans l’Union européenne ce n’est pas du tout la même musique puisque tous les pays sont liés. La France n’est pas un pays souverain puisqu’elle ne contrôle ni sa monnaie, ni sa diplomatie, ne fait plus ses lois. La France appartient à un système « supranational » acté dans sa Constitution. Les députés français font de la figuration ! 

                            https://insolentiae.com/de-la-souverainete-ledito-de-charles-sannat/


                          • CN46400 CN46400 6 novembre 2018 22:38

                            @Legestr glaz
                            Dans le cas d’école du frexit, les rapports de forces aux frontières se constateraient produits par produits puisque le libre-échange UE aurait disparu pour la France.

                            A Bruxelles la France n’existe pas, par contre la bourgeoisie française est très présente pour faire adopter les directives qui lui conviennent. Avez-vous un exemple de directive contraire aux intérêts bourgeois français qui soit sortie de Bruxelles ?


                          • CN46400 CN46400 6 novembre 2018 22:44

                            @chantecler
                            Sauf que lesproduits allemand sont comme les autres, ils n’ont de valeur que lorsqu’ils sont vendus. Et il s’en vend pas mal dans l’UE...


                          • capobianco 7 novembre 2018 08:23

                            @malitourne
                            «  Vous vous foutez de ma gueule ou quoi  ? »
                            Ah non ! Je lis les « publications » et les propos de votre groupe upr sur avox et je vois bien quel est votre seule cible. Votre connivence avec le pouvoir pour affaiblir toute opposition me semble plus qu’évidente. C’est vous qui vous foutez de la gueule des lecteurs du site avec votre litanie exclusive. 


                          • capobianco 7 novembre 2018 08:39

                            @malitourne
                            «   votre langue de pute, venez pas me faire chier avec vos insinuations à la con »

                            J’ai comme l’impression que j’ai visé juste, votre grossièreté le démontre. Ceux qui ne vous suivent pas dans votre « programme » exclusif du frexit sont des enfumeurs ? Dites moi, çà en fait du monde avec vos 0,9% qui vous soutiennent... Mais bon, tout cela n’est que prétexte, un haut fonctionnaire de droite (ou plus) qui ne vise que l’opposition à macron, tente de détourner le mécontentement vers l’ue pour le plus grand bien du pouvoir. Calmez vous ou soyez plus malin pour distiller votre propagande.
                            Depuis le temps que vous venez nous «  faire chier » avec vos attaques et arguments « à la con », souffrez d’en avoir le retour... 


                          • Legestr glaz Legestr glaz 7 novembre 2018 09:03

                            @capobianco
                            Il faudra un jour que vous compreniez que les traités signés par la France ont une force supérieure aux lois nationales. Il me semble que vous faîtes un réel blocage à ce sujet parce que prendre ce fait incontestable en compte ruinerait votre idéologie ! 
                            Le droit des traités a intégré la Constitution française qui a été modifiée à maintes reprises pour, justement, rendre ces traités compatibles avec la Constitution française. Il vous suffit de vous renseigner. Un article que j’ai écrit à ce sujet mais que vous n’avez jamais lu. Vous ne comprenez pas le pouvoir d’une Constitution dans un pays.

                            Mélenchon propose dans son programme de « désobéir » aux traités européens. Il se trouve que la Constitution française le lui interdit ! La seule et unique manière de « désobéir » aux traités c’est de sortir de l’UE pour la seule voie possible au plan constitutionnel à savoir l’utilisation de l’article 50 prévu dans le TUE et protégé par la Constitution française. 

                            Vous aimez bien avaler de grosses couleuvres n’est-ce pas ? C’est votre ignorance de la Constitution qui vous permet d’organiser votre réflexion à l’envers du bon sens. Vous n’êtes pas le seul, figurez vous. Et pourquoi ? Parce que des leaders d’opinion comme Mélenchon trompent les Français. La France appartient à un système supranational, c’est facile à comprendre pour celui qui veut se donner la peine. Mais vous capobianco, vous faîtes un blocage. Cela s’appelle de la dissonance cognitive. Vous refusez de voir les faits bruts parce que sinon vous tomberiez de très haut ! Alors vous niez la réalité de la Constitution qui a intégré le droit des traités. Vous êtes, en quelque sorte, largué. !

                            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-incidence-de-la-ratification-des-189142


                          • malitourne malitourne 7 novembre 2018 09:15

                            @capobianco
                            C’est vous qui ne souffrez pas qu’on critique l’enfumage de votre parti et de votre leader. A tel point que vous en arrivez à insinuer que se battre pour le Frexit c’est faire le jeu des européistes. Il semble que traiter l’UPR d’extrême-droite devient dépassé. Et en plus vous persistez. Et en effet je peux être très grossier quand je suis emmerdé par un faux cul de votre espèce, car vous remarquerez que je ne le suis pas avec tout le monde quelles que soient ses idées...


                          • Legestr glaz Legestr glaz 7 novembre 2018 11:51

                            @CN46400
                            Il n’y a pas de « rapport de force » aux frontières. Il existe des arrangements commerciaux qu’un pays souverain peut négocier produit par produit, lâcher du lest pour certains, être intransigeant pour les autres. Le tout étant de protéger ses travailleurs et leurs emplois. 

                            Je suis favorable à la sortie de la France de l’UE parce que les traités sont d’essence ordi-libérale et qu’il ne peut donc exister de mesures économiques favorables aux Peuples. L’UE détruit de manière constante les conquêtes sociales de nos anciens et tout le dispositif du Conseil National de la Résistance. Ce sont les intérêts des puissances de l’argent qui priment à Bruxelles, toujours et tout le temps. Sans la sortie de la France de cette UE dictatoriale, les Français ne pourront plus jamais être au centre des préoccupations de leurs dirigeants nationaux. 


                          • capobianco 7 novembre 2018 17:53

                            @Legestr glaz
                            «  les traités signés par la France ont une force supérieure aux lois nationales  » 

                            Oui, oui, on connait, respecter la constitution de ue et se plier à leur volonté c’est le coté révolutionnaire de votre groupe.
                            «   Vous êtes, en quelque sorte, largué. »
                            Heureusement vous venez nous sauver avec vos articles... Seuls vos amis du pouvoir peuvent se jouer de la constitution comme ils l’ont fait après 2005, nous il faut demander la permission.


                          • capobianco 7 novembre 2018 18:08

                            @malitourne
                            «  vous en arrivez à insinuer que se battre pour le Frexit c’est faire le jeu des européistes. »
                            Vous ne vous battez pas pour le frexit vous vous battez pour sauver macron en pourrissant son opposition. Le frexit votre « programme pretexte » qui vous autorise à pourrir tous ceux qui ne vous suivent pas...et çà en fait du monde !!!
                            «   vous remarquerez que je ne le suis pas avec tout le monde (grossier) »
                            Oui avec vos copains çà va. Ensuite, si vous ne voulez pas être « emmerdé » par des faux culs (qui valent peut-être mieux de des vrais culs comme vous), vous pouvez rester sur un site upr ou lrem vous n’y aurez que des amis.. 


                          • malitourne malitourne 7 novembre 2018 18:52

                            @capobianco
                            Vous parlez d’une opposition.. ! Une opposition qui veut changer l’UE, j’appelle pas ça une opposition, j’appelle ça une plaisanterie. D’ailleurs de quelle fausse opposition vous parlez ? Celle de gauche ou celle de droite.
                            La véritable opposition à Macron c’est celle qui consiste à rassembler le peuple français pour le libérer de l’emprise supranationale qui l’empêche de mettre en oeuvre la politique qu’il a choisi. La véritable opposition c’est le parti du Frexit.


                          • Legestr glaz Legestr glaz 7 novembre 2018 23:35

                            @capobianco

                            Vraiment, vous ne comprenez rien à rien. Je vous parle de la Constitution française et vous écrivez la constitution de ue ??????

                            Lisez donc la Constitution française et apprenez que celle-ci est le cadre imposé au Président élu et au gouvernement. Vous pensez que vous pouvez comprendre la portée de la Constitution française ou vous voulez avalez des couleuvres encore plus grosses ? 

                            Pas étonnant, avec votre niveau de compréhension, que l’on puisse vous manipuler aussi aisément !


                          • capobianco 8 novembre 2018 08:18

                            @Legestr glaz
                            «  Pas étonnant, avec votre niveau de compréhension, que l’on puisse vous manipuler aussi aisément »
                            C’est la paille et la poutre !!! La constitution a été modifiée une vingtaine de fois depuis 58, vous pensez qu’il s’agit d’une bible immuable ? Jouer la « légalité » face à des gens qui se sont assis sur le référendum de 2005 montre votre niveau de soumission aux « élites » (hauts fonctionnaires compris...) et le rôle que joue votre « parti ». Vous croyez que les gens vont avaler les votres de « couleuvres » ?
                            Arrêtez votre catéchisme, si les français et plus généralement un peuple le décide, personne ne peut l’empêcher de choisir sa route.  


                          • capobianco 8 novembre 2018 08:25

                            @malitourne
                            «  La véritable opposition à Macron c’est celle qui consiste à rassembler le peuple français »
                            Comme vous le faites en pourrissant la FI et JLM  ? Votre frexit n’est qu’un leurre que vous agitez pour justifier votre entreprise de déstabilisation de l’opposition à macron. 
                            «  qui l’empêche de mettre en oeuvre la politique qu’il a choisi. »
                            Avec vos 0,9% le peuple a choisi votre jouet ? 


                          • malitourne malitourne 8 novembre 2018 08:43

                            @capobianco
                            Vous parlez au nom de qui ? De toute l’opposition à Macron (c’est à dire quasiment tout le monde) ou de LFI ? Vous pensez incarner l’opposition à Macron alors que vous avez voté contre l’autre opposition à Macron en 2017.
                            Vous êtes un branleur Capobianco, et la seule opposition rassembleuse contre Macron et sa clique européiste c’est le parti du Frexit.
                            J’ai pu remarquer qu’à Lille, JLM a commencé à citer quelques traités européens contraignants pour les blâmer. Parfait, on aurait dit du Asselineau. Il ne lui reste plus qu’à évoquer l’article 50, et il sera bientôt converti au Frexit. Vous y viendrez tous au Frexit, mais pour certains, comme vous, il aura fallu du temps...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité