• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Élysée 2022 (30) : la Nouvelle Valérie Pécresse ?

Élysée 2022 (30) : la Nouvelle Valérie Pécresse ?

« Le beau, c’est la forme. Preuve étrange et inattendue que la forme, c’est le fond. Confondre forme avec surface est absurde. La forme est essentielle et absolue ; elle vient des entrailles mêmes de l’idée. Elle est le Beau ; et tout ce qui est beau manifeste le vrai. » (Victor Hugo, 1865).



La candidate LR Valérie Pécresse était sous pression depuis une quinzaine de jours dans la perspective de son grand meeting de ce dimanche 13 février 2022 au Zénith de Paris. La cause, ce sont les sondages dangereusement immobiles : sa candidature fait du surplace et celle du polémiste Éric Zemmour progresse, au point qu’avec Marine Le Pen, les trois candidats seraient au coude à coude pour la qualification au second tour.

Disons-le clairement, un meeting n’est pas un match de football, et s’il y a des supporters, des commentateurs, etc., un meeting n’a jamais fait gagner des voix. En revanche, il peut en faire perdre. De plus, un bon orateur, charismatique, fait certainement un bon candidat, mais ce n’est pas une compétence pour en faire un bon Président de la République. C’est clair aussi que Valérie Pécresse n’est pas une bonne oratrice, mais Jacques Chirac et François Mitterrand non plus ne l’étaient pas vraiment à leurs débuts. Et celui qui a modernisé à l’époque les campagnes électorales, Valéry Giscard d’Estaing, était assommant de technocratie dans ses discours de campagne.

Autant le dire tout de suite, la prestation de Valérie Pécresse était plutôt médiocre. Certains participants (peu nombreux mais c’est généralement très rare car les participants sont déjà des très convaincus) sont même partis bien avant la fin à cause de l’ennui. Je ne jette pas la pierre, car j’imagine la difficulté de l’exercice. Dans les pressions, on parlait de "fendre l’armure" (expression déclinée ad nauseum par les éditorialistes, à tel point qu’une journaliste interrogeant un commentateur lui a demandé préventivement de ne plus lui sortir l’expression !). Les "gens" ne connaissent pas Valérie Pécresse. Les "gens" ne la voient pas en Présidente de la République. Alors, il fallait parler d’elle. Elle ne l’a fait que pendant les vingt dernières minutes, plutôt de manière réussie, d’ailleurs, même si on n’exprime pas sa pudeur revendiquée en le criant devant plus de 7 000 militants.

Alors, par charité chrétienne, je vais commencer par ce qui allait bien. Un meeting, c’est une grand-messe, c’est-à-dire surtout du théâtre, et quand c’est un "one-man-show", ou plutôt, "one-woman-show", on attend de l’acteur l’excellence. Donc, on ne s’étonnera pas si la forme compte autant que le fond.

La première chose, je suis désolé d’en parler mais ne pas en parler sous prétexte que c’est une femme serait un oubli. La tenue vestimentaire est peu importante pour les hommes car elle est souvent sans originalité, costume cravate. À la rigueur, la distinction se fait avec ou sans cravate. Pour une femme, le champ des possibles vestimentaires est beaucoup large, si bien qu’il y a plus à en dire. Valérie Pécresse a conquis le congrès LR avec son tailleur rouge vif. On n’imagine pas l’intérêt du rouge vif en politique. Ségolène Royal aussi l’a utilisé, mais pas seulement des femmes. Laurent Wauquiez aussi, l’hiver, portait à sa période de gloire un anorak rouge. Dans un groupe, c’est le premier personnage qu’on regarde. Mais cela ne fait pas trop "femme d’État". Le choix de Valérie Pécresse de se mettre en noir de bas en haut relève d’un grand classicisme, très adapté à sa personnalité, et à une sobriété qui rappelle la gravité de la fonction à laquelle elle postule, elle a eu raison.

Le meeting lui-même a été organisé selon les standards d’un grand parti comme LR a toujours su faire, sans originalité ni innovation, comme chez Jean-Luc Mélenchon, mais avec une bonne efficacité, une salle remplie (malgré le covid-19), des centaines de jeunes qui font la claque, les drapeaux tricolores agités désormais traditionnels dans tous les meetings, même chez les centristes à l’époque de François Bayrou, et une scène à la forme réfléchie. Pour ce Zénith, il y avait trois sortes de pistes de ski (c’est la saison des JO), chacune avec l’une des couleurs du drapeau national. Oubli à mon avis pas très pertinent, il n’y a aucune adresse Internet devant la tribune ou sur le fond bien en évidence pour "aller plus loin", ni aucun logo (elle avait pourtant à disposition un excellent portrait graphique tricolore l’assimilant à une nouvelle Marianne et un excellent logo en forme de V de la victoire). Chose peu habituelle, la tribune était transparente, on voyait ses jambes.

Valérie Pécresse était enfin seule, immensément seule à la tribune. Ni Éric Ciotti, ni Michel Barnier, ni d’autres n’étaient présents derrière ou à côté d’elle comme si elle n’était qu’une marionnette jusqu’à maintenant. C’est elle et elle seule la candidate. Il semble qu’elle ait même refusé la participation de Nicolas Sarkozy qu’elle avait rencontré le 11 février 2022.

Malheureusement, le discours était complètement décousu, sans structure, allant et revenant, mélangeant programme et confidences, et finalement, par sa diction trop lente, par ses répétitions de thème, par ses nombreux clichés, ses enfonçages de portes ouvertes, voire par l’emprunt à d’autres candidats, comme à Fabien Roussel pour sa défense du pavé charolais, j’avais l’impression que c’était une juxtaposition de lieux communs, d’extraits des programmes des autres, des phrases sans transition, sans queue ni tête, ce qui provoquait un profond ennui car rien de nouveau n’avait été émis pendant une heure. Quelle formule, quelle idée restera-t-il de ce Zénith ?

La seule chose qu’on pourrait réellement retenir, et qui visiblement ne sera pas retenu, c’était qu’elle voulait transférer Molière au Panthéon, comme si c’était pour cela qu’on élisait un Président de la République, et pire, comme si c’était implicitement pour comparer, contrebalancer avec le transfert de Joséphine Baker au Panthéon avec une arrière-pensée plutôt curieuse (et puante) : y aurait-il des Français plus français que les autres ?

_yartiPecresseF02

Pire encore, dès les premières phrases, Valérie Pécresse a évoqué le "grand remplacement" : « Il n’y a pas de fatalité, ni au grand déclassement, ni au grand remplacement ! ». Avec cette phrase particulièrement scandaleuse dans sa bouche, elle s’est disqualifiée car elle donnait raison aux théories complotistes les plus extrémistes et même les plus racistes. Elle donnait raison à Éric Zemmour qui a fait du "grand remplacement" son premier cheval de bataille, et dans ce registre, elle ne l’égalerait jamais, d’autant plus que ce n’est pas sa philosophie.

Qui a donc rédigé un discours si mauvais ? Sûrement pas la plume (les plumes) de François Fillon en 2017 qui était bien plus profond et qui montrait un véritable amour de la France (ses 20% malgré ses affaires n’étaient pas usurpés).

La plupart des phrases étaient des slogans à l’emporte-pièce. Au fil de ses paroles, Valérie Pécresse a esquissé les contours très flous et ambigus de sa "Nouvelle France", comme s’il fallait redéfinir une nation tous les cinq ans. Par nécessité, elle a attaqué nommément le Président Emmanuel Macron (elle ne l’a pas fait pour ses autres adversaires), mais de manière très mal. Tout ce qu’elle a reproché à Emmanuel Macron, elle aurait pu le dire à la campagne 2017 puisqu’il s’agissait de maladresses de campagne de 2017, bien avant son élection : le crime contre l’humanité pour l’Algérie (entre-temps, Emmanuel Macron a largement montré son évolution ou sa maturité), l’inexistence de la culture française (il est largement revenu sur cette expression malheureuse), etc. Bref, c’est très étrange de critiquer l’Emmanuel Macron d’avant le début de son quinquennat, comme si rien de ce qu’il a fait en tant que Président de la République n’était critiquable (ce qui est bien sûr faux). Étrange et passéiste. On dirait cru à un mauvais copier-coller de la campagne de François Fillon. Très mauvais même.

Elle a parlé d’écologie mais sans conviction alors que c’est un domaine, à droite, qu’elle pourrait largement valoriser, notamment comme élément qui la distingue, et qu’elle a montré comme présidente du conseil régional d’Île-de-France. Elle a mieux convaincu lorsqu’elle a parlé de la lutte contre le communautarisme et qu’elle a évoqué la chartre de la laïcité, une première du genre, qu’elle a fait signer à toutes les associations qui souhaitent recevoir des subventions du conseil régional.

Elle a parlé de sa France en y mettant un fourre-tout sans fil rouge, parlant de sa France de Péguy et de sa France de Marie Curie. Elle est même allée jusqu’à la France de Gergovie, oserais-je lui susurrer qu’elle a trop lu d’albums d’Astérix car les Français de nos jours ne sont pas vraiment les descendants de ces Gaulois… Elle a énuméré une succession de slogans comme : « La France de l’innovation et pas la France de la précaution », ça pour les écologistes, ou : « La France, ce n’est pas une nostalgie, c’est une énergie », ça pour les zemmouristes. On sent la prétention de la plume au service de la seule forme, mais qui tombe à plat car artificielle.

Plus concrètement, elle a confirmé qu’elle voulait la hausse des salaires de 10% en cinq ans, je n’ai pas entendu que c’était financé par l’État (pourtant, après le refus catégorique du Medef, c’est ce qui était prévu, ce qui n’augure rien de bon pour l’équilibre budgétaire dont elle se dit la championne), et elle a donné l’exemple d’un employé au salaire de 1 400 euros net par mois qui, à la fin de l’année, aura gagné 500 euros par an. Ce qui lui permet de faire sa première référence à Nicolas Sarkozy, avec son slogan travailler plus pour gagner plus (là encore, comme ses attaques contre Emmanuel Macron, comme sa référence au kärscher, pas ici mais en début de campagne, j’ai l’impression qu’elle vit toujours dans le passé, incapable d’inventer des nouvelles expressions, d’imprimer, comme on dit, de nouvelles formules).

Sa seconde référence à l’ancien Président, c’est lorsqu’elle s’est présentée et qu’elle s’est donnée trois références en politique : Jacques Chirac, qu’elle a rejoint en 1997 quand tout le monde l’avait quitté après l’échec de la dissolution, Simone Veil qui l’a parrainée lorsqu’elle s’est fait élire députée en 2002 (pourtant, Simone Veil n’était pas elle-même députée), enfin, Nicolas Sarkozy qui l’a nommée ministre (pour une réforme des universités très difficile qu’elle a réussie avec brio). Tout de même, citer dans le même discours Simone Veil et le "grand remplacement", il fallait oser. Simone doit se retourner au Panthéon.

Elle a aussi cité François Fillon quand elle a parlé de la dette publique, et que l’ancien Premier Ministre affirmait qu’il dirigeait un État en faillite. Là encore, de la part de Valérie Pécresse, c’est très maladroit de citer cette phrase qui avait vertu de boutade et pas de proclamation, devant des catégories professionnelles qui demandaient de l’argent et le chef du gouvernement répondait simplement que l’État n’avait plus d’argent à leur donner. Après cette déclaration, à cause de la crise de 2008, son gouvernement a pourtant fortement endetté le pays pour relancer l’économie nationale, et Emmanuel Macron a fait de même pendant la crise sanitaire. La référence est donc peu efficace.

Si en plus elle voulait se montrer antisociale, elle n’aurait pas fait autrement que proclamer que tout bénéficiaire du RSA soit dans l’obligation de fournir 15 heures par semaine à la collectivité : c’est le meilleur moyen d’enfermer les plus pauvres dans la précarité, comme si ces heures bénévoles devaient les aider à retrouver un emploi qui se recherche à plein temps (là encore, cette droite ne comprend rien à la solidarité nationale). Pour les retraités, la candidate LR a proposé que le minimum retraite soit égale au SMIC, lorsque toutes les annuités ont été acquises.

Quel crédit apporter à la présidente de la "région capitale" lorsqu’elle souhaite une "vraie décentralisation" basée sur la "simplification" et le "bon sens" ? Il faut toujours se méfier de la simplification et du bon sens. Le bon sens, c’est comme la "nature", chacun y met ce qu’il entend. Quant aux simplifications, cela fait une trentaine d’années qu’il y a des sous-ministres chargés de la simplification administrative ou de la réforme de l’État, et étrangement, cela a rendu les choses encore plus compliquées, car on n’enlève pas de la complexité, on rajoute un élément pour modifier la complexité en le rendant encore plus complexe (il y a de nombreux exemples depuis une trentaine d’années, comme le CICE).

_yartiPecresseF03

Intéressant a été le passage de Valérie Pécresse sur l’échec. Reprenant la philosophie anglo-saxonne qui veut qu’un échec, c’est d’abord une bonne expérience qui empêchera d’échouer une seconde fois de la même manière, elle a proclamé assez audacieusement : « Si vous avez échoué, c’est d’abord que vous avez tenté ! ». Crédible aussi son laïus sur les jeunes et leur richesse pour l’avenir : « Je veux donner sa part de chance à chaque enfant de France ! ».

En revanche, lorsqu’elle a dit qu’elle était "indomptable", c’était moins crédible car cela ne lui ressemblait pas. Comme lorsqu’elle a parlé de "réconciliation" qui était pourtant un thème important, elle a eu raison d’insister sur le besoin de réconciliation et surtout, sur la méthode pour réussir les réformes, mais pourquoi l’a-t-elle dit en criant avec agressivité ? Elle me faisait penser à Anne-Aymone Giscard d’Estaing, que son mari avait demandé d’accompagner pour les vœux aux Français de l’année 1975, et, timide, elle disait sur un ton glacial qu’elle souhaitait les vœux les plus chaleureux. On ne souhaite pas la réconciliation sur un ton agressif.

Et pour ceux qui avaient mal écouté pendant l’heure vingt de son discours, elle a résumé à la fin, aux micros qui l’attendaient "après-match", le contenu de son long et ennuyeux discours en trois verbes : elle veut « protéger, reconstruire et réinventer ». Protéger serait macronien, c’est un thème souvent utilisé par Emmanuel Macron pour justifier la construction européenne. Restaurer serait plus zemmourien.

Comme je l’ai expliqué, le fait de ne pas être une excellente oratrice n’est pas un problème, c’est une question d’entraînement et si elle s’améliore, on oubliera cela très vite, elle a deux mois encore. Certes, les commentaires qu’on lit à la suite des vidéos de sa prestation, sont sans pitié, évoquant un une vidéo qu’il a crue mise en ralenti, un autre un sketch digne des Inconnus, etc. mais je soupçonne que les militants zemmouriens ont envahi les réseaux sociaux pour rédiger massivement ce genre de commentaires peu flatteurs.

En revanche, ce qui me gêne énormément, c’est que Valérie Pécresse ne sort pas de sa stratégie complètement inefficace : en reprenant à son compte la théorie du "grand remplaçant" (que Michel Barnier a tenté le soir d’expliquer, complètement à côté de la plaque), elle signifie clairement qu’elle cherche à concurrencer Éric Zemmour, et pourtant, l’original est toujours meilleur que la copie (dirait l’autre), elle ne gagnera pas les électeurs tentés par l’extrême droite mais elle repoussera définitivement les anciens électeurs de François Fillon (ils seraient 26% selon un sondage) qui soutiennent désormais Emmanuel Macron, concluant qu’il n’y a plus que trois candidats d’extrême droite et le Président sortant.

Bref, aujourd’hui, Valérie Pécresse s’est ultradroitisée, pire que ce qui l’avait fait justement quitter LR il n’y a pas si longtemps. C’est un terrible gâchis, car Valérie Pécresse vaut bien plus que d’être mise sous tutelle par les ultradroitiers de son parti qui n’ont pas gagné la primaire. Oui, Valérie Pécresse a du mérite d’être candidate, oui, elle est crédible quand elle parle de sa ténacité, de sa force de caractère à une époque où il était impensable qu’une femme puisse être élue Présidente de la République, mais il faut bien l’avouer ce soir, sur le plan des idées, elle s’est complètement plantée, et je ne comprends pas qu’un seul centriste puisse encore aujourd’hui la soutenir… à moins de vouloir des ministères.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 février 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (30) : la Nouvelle Valérie Pécresse ?
Discours de Valérie Pécresse au meeting du 13 février 2022 au Zénith de Paris.
Programme 2022 de la candidate Valérie Pécresse.
Situation des parrainages pour les candidats de la présidentielle de 2022 (mise à jour régulièrement).
Éric Woerth.
Élysée 2022 (29) : Emmanuel Macron sera-t-il candidat un jour ?
Élysée 2022 (24) : Valérie Pécresse, entre savoir-faire et savoir-plaire.
Élysée 2022 (19) : l’effet Valérie Pécresse.
Élysée 2022 (18) : Valérie Pécresse, naissance d’une leader.
Second tour du congrès du parti Les Républicains le 4 décembre 2021.
Élysée 2022 (16) : ce sera le duel Ciotti-Pécresse.
Élysée 2022 (15) : le quatrième et ultime débat des candidats LR.
Élysée 2022 (14) : L’envol d’Éric Ciotti ?
Renaud Muselier.
Philippe Juvin.
Élysée 2022 (13) : troisième débat LR, bis repetita.
Élysée 2022 (12) : Surenchères désolantes pendant le deuxième débat LR.
Élysée 2022 (11) : Michel Barnier succédera-t-il à Emmanuel Macron ?
Élysée 2022 (10) : Éric Ciotti, gagnant inattendu du premier débat LR.
Élysée 2022 (7) : l’impossible candidature LR.
Les Républicains et la tentation populiste.
Jean-François Copé.
Yvon Bourges.
Christian Poncelet.
René Capitant.
Patrick Devedjian.

_yartiPecresseF04


Moyenne des avis sur cet article :  1.28/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • raymond 14 février 11:36

    On a plein de femmes candidates et cela ne sert pas leurs causes...


    • Clocel Clocel 14 février 11:53

      @raymond

      Femelle, peut-être, femme surement pas...


    • charlyposte charlyposte 14 février 13:20

      @Clocel
      Je vais sûrement voter Arlette, la seule alternative possible ! smiley


    • amiaplacidus amiaplacidus 14 février 11:52

      @l’auteur, vous voulez parler de Manulérie Pécron ?


      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 16 février 13:43

        @amiaplacidus
        Rien que le titre m’a fait marrer !!  smiley


      • Buzzcocks 14 février 11:57

        J’étais en voiture en écoutant France Info où ils retransmettaient le meeting.... j’ai tenu 30 secondes. Mauvaise oratrice, et des propos d’une platitude totale. C’était insupportable.

        Ce qui est désolant, c’est que ces gens se font payer des formations pour parler en public, des médias trainings (merci nos impôts), etc.... pour ce résultat aussi pitoyable.On a l’impression qu’elle n’est même convaincue par le texte qu’on lui a donné à lire.

         

         


        • Fergus Fergus 14 février 13:10

          Bonjour, Buzzcocks

          J’en ai entendu des extraits. Même constat. On comprend aisément les commentaires désabusés, et parfois féroces, venus depuis de son propre camp après cette prestation consternante.


        • charlyposte charlyposte 14 février 13:17

          @Fergus
          Il est vrai que Coluche en son temps fut bien plus convaincant ... le faire taire fut un soulagement smiley La tigresse de fait c’est cul et chemise avec micromaniac et la doxa, sinon gare au gorille ! smiley


        • mmbbb 15 février 08:53

          @ Satanas J ai un plaisir certain de l humiliation de Macron lors de sa rencontre avec Poutine . Un bon petit messager de l oncle Sam 


        • voxa 15 février 12:26

          @mmbbb

          "Satanas J ai un plaisir certain de l humiliation de Macron lors de sa rencontre avec Poutine . Un bon petit messager de l oncle Sam"


          ce fut très très drôle...

          personne sauf l’interprète à la descente d’avion...
          obligé de rentrer par la porte de service...
          Poutine qui ne fait même pas un pas pour l’accueillir...
          une table de 4 mètres... comme chez les simsons...
          Poutine qui le fait mariner 6 heures
          Poutine qui se fout de sa gueule en disant« il m’a torturé 6 heures... »

          Manquait juste un gros plan final au retour, de la gueule du prétentieux.

          Moi je me dis que Poutine doit savoir des trucs qui lui font penser que le gamin prétentiard ne sera pas notre prochain président...

          Que voulez vous l’espoir fait revivre...

          ...


        • Lynwec 14 février 11:59

          Le second paragraphe après la photo est un concentré dégoulinant d’admiration béate devant les « bons présidents » qui étaient de mauvais orateurs...(traduction pour les simplets : Pécresse a foiré son oral, donc elle sera une « bonne présidente ». Capisce ?)

          On n’a pas vécu sur la même planète, Rototo, vos « bons présidents » ont mené la France à devenir la Rance, détruite moralement,économiquement,socialement et philosophiquement. Alors, votre tambouille, consommez-la vous-même.


          • voxa 14 février 12:10

            La roue de secours de la voiture-balai Macron a crevé...

            L’Europe mortifère s’affole...


            • charlyposte charlyposte 14 février 12:14

              J’arrive même pas à bander pour elle ! hum, j’ai un problème ou elle ne sait pas y faire ??? smiley


              • amiaplacidus amiaplacidus 14 février 16:18

                @charlyposte

                Les deux mon colonel.

                (Ne ne me chercher pas, je suis déjà dehors)


              • zygzornifle zygzornifle 15 février 09:03

                @charlyposte

                 Bander pour elle c’est bien mais pourquoi faire ?
                Faut lui envoyer DSK il va lui faire un vrai masque facial et pas un masque végan avec des spermatos crevés surnageant dans du jus de carottes bio ...


              • cevennevive cevennevive 14 février 12:16

                Bonjour Sylvain,

                Je trouve que la photo de Madame Pécresse que vous avez choisie n’est pas mal ! J’en reste « bouche bée »...

                Il peut y entrer ou en sortir n’importe quoi de cette bouche. Ah, la bougresse !!! 


                • Lynwec 14 février 12:25

                  @cevennevive
                  Votre propos m’évoque les candidatures exotiques d’anciennes stars du porno. On nous aurait caché le CV de Valérie ?

                  https://www.leparisien.fr/video/l-ex-star-du-porno-zara-whites-se-lance-en-politique-28-06-2011-1512284.php
                  Et non, ne me demandez pas d’autres sources, chacun son truc...


                • charlyposte charlyposte 14 février 12:25

                  @cevennevive
                  J’imagine le braquemart dans cette antre béante !!! smiley


                • Clocel Clocel 14 février 15:23

                  @cevennevive

                  Elle a peut-être subi un lifting récemment et elle ne peut sans doute pas encore fermer totalement la bouche sans conséquences collatérales...

                  M’enfin vous voyez ce que je veux dire ! smiley

                  J’ai honte... ! Si si !


                • cevennevive cevennevive 14 février 15:28

                  @Clocel, bonjour,

                  Votre remarque de tient pas.
                  « Madame » Brigitte, qui a certainement subit moult liftings, peut, elle, fermer la bouche...


                • Clocel Clocel 14 février 15:30

                  @cevennevive

                  La bouche, oui, mais pas le collatéral ! smiley


                • charlyposte charlyposte 14 février 15:36

                  @cevennevive
                  Je voit un couple plutôt * open bar * chacun y trouvera son plaisir avec ou sans phallus smiley


                • cevennevive cevennevive 14 février 15:46

                  @charlyposte, clocel, lynwec,

                  Sylvain est très en colère. Il va nous prendre pour des trolls, ce que nous ne sommes pas, n’est-il pas ?
                  Mais aussi, pourquoi les femmes politiques ou approchant le monde politique sont-elles aussi ridicules ?
                  C’est drôle, mais c’est Marine qui l’est le moins. Cela me désole...



                • 6russe2sioux cyrus 14 février 16:00

                  @cevennevive

                  Oui je me faisait la reflexion similaire chez moderatus ...

                  ca vient directement de la parité controlé par les homme , qui promeuve les femme les moins competente pour donner l’ aparrence d’ une vrai parité , mais sans se metre de concurente dangereuse a leur coté ...

                  Donc finalement rien n’ as changer , les femmes competente n’ arrive pas a arriver au pouvoir , c’ est peut etre meme pire qu’ avant , car avant on avait simone veil , arlette laguillier , edith cresson ... ire jolliot-curie , 

                  la on se tape le fond de panier Pecresse , schiapa , sibeth , ruisseau , taubira , etc....


                • Lynwec 14 février 16:08

                  @Clocel
                  Un peu comme un sas, une porte ne s’ouvre que si l’autre est fermée et lycée de Versailles ? On s’égare, là, on s’égare...


                • amiaplacidus amiaplacidus 14 février 16:20

                  @Clocel
                  Collatéral ou colorectal  ?


                • amiaplacidus amiaplacidus 14 février 16:22

                  @cevennevive qui dit « ... Sylvain est très en colère. Il va nous prendre pour des trolls, ...  ».

                  La seule réponse valables aux cacas quotidiens de Sylvain est d’ordre trollistique.


                • voxa 14 février 12:17

                  Mauvaise pioche...

                  Comment pourrait-on retarder les élections...

                  Juste le le temps de reformater et vendre une autre roue de secours young leaders aux français...


                  • charlyposte charlyposte 14 février 12:33

                    @voxa
                    On connaît déjà les cougars en roue libre sur les young sexy pourvu que la jouissance dure ..... smiley


                  • Fergus Fergus 14 février 13:16

                    Bonjour, voxa

                    Je ne comprends pas votre obstination à parler d’une hypothétique « roue de secours » : Macron est, à mon avis, ce qui se fait de mieux actuellement dans le paysage politique français pour servir les intérêts de l’industrie et de la finance !
                    Et cela tombe bien pour les patrons du CAC40 : Macron a toutes les chances de rempiler le 24 avril et de se remettre sans le moindre état d’âme à leur service presqu’exclusif !


                  • charlyposte charlyposte 14 février 13:26

                    @Fergus
                    C’est exactement la volonté dictatoriale via la dictature mondialiste...la pensée unique pour un monde unipolaire quoi qu’il en coûte smiley en demandant aux peuples de circuler à l’ombre car ils ne sont pas de mon monde !!! hum, pathétique, vraiment.


                  • Samson Samson 14 février 16:09

                    Bonjour @Fergus
                    "Macron est, à mon avis, ce qui se fait de mieux actuellement dans le paysage politique français pour servir les intérêts de l’industrie et de la finance !
                    Et cela tombe bien pour les patrons du CAC40 : Macron a toutes les chances de rempiler le 24 avril et de se remettre sans le moindre état d’âme à leur service presqu’exclusif !« 

                    Les candidats se bousculent plus que jamais dans le panier à crabes pour décrocher la »floche« au carrousel républicain et remporter ainsi l’honneur »citoyen« de cirer les pompes des grossiums du CAC40 : Z., La Marine, »Jedi" Pécresse, Taubira, Hidalgo ou Jadot, c’est à quelques obsessions identitaristes ou multiculturalistes et quelques nuances climatiques ou genrées près, rigoureusement le même programme économique.

                    Il n’y a déjà guère de quoi soulever l’enthousiasme délirant des foules, mais ils auraient tout de même pu faire un effort côté vraisemblance et conviction, ne serait-ce que pour maintenir un tant soit peu l’illusion de cette mascarade démocratique !
                    Dans les inconditionnels de la Pensée Unique qui devrait, ne serait-ce que du bout des doigts, fort bien s’accommoder des rationalisations de ses obsessions et de la haine viscérale qui le porte -, le seul à assurer est encore Z. ! smiley

                    Bien à vous ! smiley


                  • voxa 14 février 16:14

                    @Fergus

                    Pacron

                    Mecresse, tous deux Young leaders, ont le même patron...
                    Ils divisent et ratissent large, chacun de leur côté...
                    Mais à la fin il ne doit en rester qu’ un(e) qui devra rafler le tapis...
                    .
                    À l’autre on offrira, comme d’habitude, une confortable sinécure... par exemple, ambassadeur (trice) du Gulftream... (Les pôles sont déjà pris par une autre Young leaders).

                    Ce devait être une femme, c’était même écrit pour ceux qui ont encore un peu de mémoire...

                    Las... La femelle dissymétrique explose en vol. Reste un demi-mâle blanc qui sent le carbonisé...
                    Lamentations au sommet...

                    Mais pas d’inquiétude... ça va bien se passer.
                    Il y a une flopée de vautours Young leaders affamés qui piaffent en dessous...

                    ...


                  • robert 14 février 18:30

                    @Fergus
                    « Je ne comprends pas votre obstination à parler d’une hypothétique »
                    c’est tout naturel....



                  • Jonas Jonas 14 février 12:57

                    Discours totalement pathétique.

                    Pécresse a surjoué dans la grandiloquence, ça ne faisait vraiment pas naturel, elle a de mauvais coach.

                    Valérie Pécresse représente une véritable menace pour la France, idiote utile de l’islamisme et des indigénistes, elle a contribué personnellement pendant des années à la diffusion des réseaux islamistes misogynes, antichrétiens et antisémites sur la région parisienne, en particulier en soutenant le réseau de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93) qui contrôle plus d’une soixantaine de mosquées des Frères Musulmans, elle a également collaboré et soutenu personnellement les prédicateurs de la Grande Mosquée de Versailles, un réseau islamiste antieuropéen et antisémite.

                    Valérie Pécresse a aussi pris parti pour les organisations indigénistes « woke » militant pour une France multiraciale, contre la race blanche et les catholiques, en signant l’appel “pour une République multiculturelle et postraciale” :
                    « Notre société doit permettre à l’individu de s’épanouir dans ces identités multiples, tout en aidant l’ensemble de la société à tirer les bénéfices de ce progrès. Cette réflexion doit penser la notion de citoyenneté au-delà d’un modèle unique : masculin, blanc, catholique, urbain. »


                    • charlyposte charlyposte 14 février 13:07

                      @Jonas
                      Je me demande si son mari est au courant que sa nana est en fait une partouzeuse politico brasseuse de mélasse le cul dans un champs de choux de Bruxelles !!! smiley


                    • Fergus Fergus 14 février 13:07

                      Bonjour, Sylvain

                      Au delà des difficultés oratoires de Pécresse  consternante par moments dans sa prestation —, son principal problème est bien d’être, comme vous l’avez souligné « mise sous tutelle par les ultradroitiers de son parti ».

                      Ce faisant, elle est perdante car ce positionnement ultradroitier de circonstance dans l’optique du 1er tour n’est pas crédible et n’attirera quasiment pas d’électeurs tentés par Zemmour ou Le Pen. Et ce sera mortifère pour elle au 2e tour si, malgré tout, elle parvient à se qualifier.


                      • charlyposte charlyposte 14 février 13:11

                        @Fergus
                        Le choix est donc... macron ou macron ! smiley


                      • Samson Samson 14 février 16:23

                        @Fergus
                        « Au delà des difficultés oratoires de Pécresse — consternante par moments dans sa prestation —, son principal problème est bien d’être, comme vous l’avez souligné « mise sous tutelle par les ultradroitiers de son parti ». »

                        Déjà le créneau entre l’Immature et la Marine ou Z. comme Zorglub parait des plus étroits ! Comme c’est précisément en de telles circonstances que l’éloquence, la conviction et l’art d’enthousiasmer les foules peuvent faire la différence, çà m’a l’air fort mal barré pour elle !

                        A sa décharge et à part Mélenchon, le panorama n’est guère plus enthousiasmant à « gauche » ! smiley


                      • Fergus Fergus 14 février 16:57

                        Bonjour, Samson

                        Je partage votre commentaire.
                        Concernant Mélenchon, le problème  outre ses casseroles comportementales  se nomme Roussel.
                        Le candidat du PC réussit en effet une bonne campagne, et de ce fait les camarades communistes  quelque peu aigris de n’avoir été que des faire-valoir en 2017  tiennent à aller jusqu’au bout pour tenter de redorer quelque peu leur blason au niveau national.
                        Et cela d’autant plus qu’il n’y a pas eu de primaire LFI-PC pour structurer une alliance, les communistes étant considérés par Mélenchon comme de simples supplétifs.
                        Il est vrai qu’il a lui-même préempté la candidature LFI très tôt dans son mouvement pour couper l’herbe sous le pied de possibles candidats alternatifs. 
                        Ce faisant, le candidat de LFI risque en avril d’être le dindon de l’éparpillement de la gauche.


                      • Samson Samson 14 février 19:50

                        @Fergus
                        D’après mes sources et quoiqu’il ne soit toujours pas candidat, notre très immature et narcissique petit Monarc s’il se représente devrait réussir à tirer son épingle du jeu électoral.

                        C’est la suite qui s’annonce le cas échéant fort chaude pour lui et ses pâles larbins, car si ses adversaires politiques n’arrivent à électoralement le faire tomber, la rue pourrait bien décider de plus vigoureusement s’en mêler pour remettre les pendules à l’heure : sa morgue et ses incessantes provocations ont réussi à accumuler contre lui une tel capital de haine et de détestation que bien rares et par trop minoritaires sont les Français prêts à en reprendre encore pour cinq ans.
                        Et pas sûr que ses sponsors de 2017 soient encore prêts à parier sur un tel poulain, quand ils disposent de candidats bénéficiant à tout le moins du doute de l’opinion quant à la qualité de leur futur mandat présidentiel.

                        Sans même envisager d’éventuels bouleversements internationaux plus ou moins majeurs, nous ne sommes pas encore au bout de toutes nos surprises d’ici avril, ni à l’abri des plus improbables coups de Jarnac en tous sens et qui devraient à mon avis pleuvoir d’ici là !

                        PS : ne vous gaussez pas trop de mes « sources », moins limitées que ce seul lien fourni à titre exemplatif : leur consultation s’avère par ces temps troublés fort éclairantes bien plus que les sondages ! -, au moins quant aux dispositions d’esprit de l’opinion, et plus particulièrement de sa frange la moins politisée. smiley

                        Bien à vous, en vous présentant mes respectueuses salutations ! smiley


                      • Taverne Taverne 14 février 13:14

                        Les Républicains ont fait pire que Mélenchon avec ses clones : ils ont fabriqué un robot qui ne parle pas aux gens. 


                        • Samson Samson 14 février 15:39

                          Pauvres, pauvres électeurs de LR : avec le charisme « Jedi » de Valérie, on ne peut pas dire qu’ils soient gâtés !

                          Hors expatriation ou suicide, leur reste toujours pourvu bien évidemment qu’ils ne poussent pas l’incivisme et l’« irresponsabilité » jusqu’à manifester leur joie ou leurs protestations au moyen de drapeaux tricolores, désormais « streng verboten » en start-up France le recours de se rabattre sur l’Immature. Sinon et suivant leurs inclinations voter pour la Marine ou Z., ou encore pour Taubira, Hidalgo ou Jadot ne devrait pas, hors quelques nuances climatiques, multiculturalistes ou genrées près, changer quoique ce soit au fond du programme économique dicté par la Pensée Unique. smiley smiley smiley


                          • ETTORE ETTORE 14 février 17:01

                            ouahhhh !

                            Nous sommes dans une telle inversion des valeurs, cela en devient terrifiant d’hypocrisie.

                            Il n’y a pas si longtemps, nous avons eus, un jeune dindonneau, ( déjà farci) qui s’était cassé la voix de castrat, avec « C’est notre projeeeeeeeet  » , Là, on a pu voir que ses amygdales étaient souvent rincées, mais voilà, quand on invite à débattre, une fillette à papa, qui se prend les pieds dans le napperon, on ne peut en ressortir que comme le meilleur du pire !

                            Le plat était servi, et les couverts pas mis !

                            Cela dit ....

                            Cette campagne remet sur les pupitres de la gueulante, bien des artistes en déglutition, en passant par l’Ogresse Taubira, qui, lors de son précédente interwiew, semblait avoir ingéré un lot de papayes, pas fraiches, au point de bloquer les échanges amiotiques entre la cellule « pensée » et« langage ».

                            Un plouf de plus, dans cette mare à c(o)annards, ou s’agitent tous ces futurs farcis au foie gras mondain.

                            Nous avons pu constater, qu’il y avait bien plus bas, encore dans la « farcicitude » des alouettes, avec la prestation.....Comment dire ? ....EHPADESQUE, de la sois disant « Opposée macronite, la Kryptonite à Macrominus, La pince à prépuce du pouvoir en place » Bref, celle qui voue sa vie aux Français, mais pas à leur sort !

                            Je veux nommer la si bien nommée PAIX CRASSE !

                            Alors le « meeting » était d’un bleu-blanc-rouge, époustouflant, à se demander comment les forces désordres, ont pu laisser, autant de teneurs de tiges à drapeaux, s’agiter aussi hypnotiquement, face à des paroles « fortes » « transcendantes » pénétrantes «  » qui touchaient les attentes de tous les agités bleu blanc rouge « 

                            Mais quel désastre, quel désastre !

                            Tout était incohérent, grossi au gros feutre qui bave, avec une gestuelle, que seul le pupitre ajouré, pouvait exprimer comme retenue laxative

                            ( Remarquez bien, que, la seule création de ce » crachoir postillonné« , était justement ce pupitre, si fin, si architectural dans cet espace, avec ces trois couleurs nationales dans le dos, qui faisaient penser, que, la patrouille de France, venait de faire un passage, et que les tuyères, avaient enlevé toute respiration, à celle qui avait du mal, à tenir sa tête en l’air, pour ses propres acrobaties verbales ).

                            Un casse gueule phénoménal, qui resteras dans les ANALes, surtout quand on se dit que le » passe« , n’est pas obligatoire pour ces » vomissures géantes « et on comprend bien, que vous risquez surtout de choper un dégout certains, pour certains et certaines, qui sont plus proche du trou à suppositoire, que du sirop contre l’asthme démocratique, que nous subissons actuellement.

                            Mais qu’est ce qu’ils se prennent comme volée de bois vert, et surtout se l’adjuge péremptoirement.

                            Le Bel zé Buthé qui revient de chez l’ours......En comptant ses abattis, et en se touchant encore les deux, en se disant, que, la castration pour changement de sexe, aurait pu être bien plus pire, que l’humiliation en inutilité !

                            Hidalgo..... Est ce que cela vaut le coup d’en rajouter ? Tant qu’un projet de pont d’Avignon, sur la Seine, pour faire plus Shnud, Et garder les bobos in peto.....

                            Taubira, tombé pas loin, du nid, à peine au premier envol, et remonter, semble invraisemblable, tant le nid à coucou, semble étroit.

                            Pecresse, qui vas compter les crasses éléctorales, ( même si le double menton Balladur, se fend d’un encouragement en indulgences pour elle....

                            On vas sauter par dessus les autres, omniprésents, ou totalement invisibles, visuellement et en actes, qui semblent ne concerner qu’une partie de la société, qui doit être au pinacle des besoins sociétaux, culturels, tricoteurs de patchwork psychédélique.

                            J’attend avec impatience la boite à sparadrap LaREMRD2, et son appel au suicide collectif . ( Suite logique de la première saison, où vous n’avez pu manquer un épisode, tellement la propagande télévisée, vous mettait une bastos dans la tête, chaque fois que vous vous posiez devant )

                            Déjà les affiches donnent le ton » Nous aimerions vous avoir avec nous "....

                            Je ne sais pas, si suite à la waxxination, nous aurons obligation de partouzer, comme un seul bonobo ( big up nonos) à qui on aurait remis une banane, pour lui faire croire que son régime habituel allait changer !

                            Cela promet, et dans les grandes coutures !


                            • Buzzcocks 14 février 19:21

                              Tout est lisse chez elle, elle n’a pas botoxé que son visage


                              • ETTORE ETTORE 14 février 19:54

                                @Buzzcocks
                                J’ai pas pu voir, malgré que le pupitre était.....très ajouré !
                                Mais , je veux bien vous croire sur parole !
                                Il semblerait en effet, que sa peau aie eue bien du mal, à retrouver une élasticité naturelle.
                                Ce qui faisait un discours identique, dans son intonation, à une erreur entre 45 et 33 tours.


                              • chantecler chantecler 15 février 05:29

                                En attendant la salle où se tenait le meeting de VP est pleine et ce n’est pas un effet de caméra .

                                Par contre ça prouve qu’elle a du pognon à claquer .

                                Qui en douterait ?

                                Et par expérience la droite vote non pour les talents d’orateurs de ses candidats , ni pour un programme qui serait très élaboré , mais pour ce qui lui semble être ses intérêts basiques ....

                                Conservateur, catho , ça suffit largement .... !

                                De toutes façons tout est reconstruit, fabriqué par les médias .

                                Vous souvenez vous du programme d’E. Macron de 2017 ?

                                « Faut réformer (car tout va de mal en pis avec le pognon qu’on laisse dans le social et les services publics ) »

                                C’est notre ppppprrrrojjjjeeeetttt ..... !

                                Donc il est probable que soit E.Macron soit V.Pécresse va s’effacer devant l’autre .

                                Si c’est V. Pécresse elle sera donc premier ministre .

                                Et le show pourra recommencer .

                                A moins que F. Asselineau ...arrive d’ici là à remplir le stade de France ....



                                • chantecler chantecler 15 février 07:55

                                  Ben faut pas rater cette vidéo autour du bradage d’Alstom .
                                  Les deux font la paire .
                                  https://www.youtube.com/watch?v=Xu3Y4ecnp9I


                                • Lynwec 15 février 09:20

                                  @chantecler
                                  Vous m’étonnez en affirmant qu’elle a du pognon à claquer.^^
                                  Un candidat favori du système (l’ancien s’étant cramé, ce qui était prévu au programme) est toujours soutenu au maximum, les primes de présence aux meetings ont du flamber...


                                • zygzornifle zygzornifle 15 février 08:59

                                  Bof, elle est insipide et fringuée style pompe funèbre, pas de niaque, elle est mollassonne faut qu’elle retire les doigt de son popotin la dadame, faudrait peut être qu’elle se fringue un peu plus voyante, des couleurs et des fringues de fille bien sur lui permettrait au moins de se faire remarquer. 

                                  Macron a vraiment de la chance de ne pas avoir une personnalité vraiment forte et intelligente en face de lui, des fois je me demande s’il ne font pas le boulot pour lui afin qu’il soit réélu ..... 


                                  • mmbbb 16 février 10:51

                                    @zygzornifle elle a recu une formation de l ENA , par nature on leur apprend un discours formaté . Avez vous vu un énarque avec de la personnalité Ils sont clones 
                                    Pecresse ne déroge pas à la régle Les conseillers en communication pallient cette insuffisance . C est de l enrobage . 


                                  • Hurricane Hurricane 15 février 09:09

                                    Je suis très fier d ´ apprendre que mon candidat Zemmour, le meilleur de tous , a reçu les encouragements et le soutien de Trump , qui restera dans la mémoire des USA le meilleur président qu ´ ils auront connu .


                                    Zemmour ne fait pas de démagogie , de ronds de jambes , de discours mielleux ; tout comme Trump il est franc direct , il tape fort , il prouve , chiffre , fait face avec un courage hors normes à la charia inquisition dont il est la cible principale de ces élections les pires qu on aura connues en termes de candidats volages traitres soumis à l ´ islamo gauchisme qui gagne du terrain sans rencontrer la moindre opposition, sauf celle de Zemmour.


                                    LREM LR PS PCF EELV LFI , une véritable réunion munichoise - moratoire de soumission à l ´ islamisme criminel.


                                    Trump ne s’ y est pas trompé , il a fait un bon choix , beaucoup d ´ autres dirigeants à l ´ international jalousent et soutiennent Zemmour, plus silencieusement par crainte de s ´ attirer les foudres de la grande mafia UE secte progressiste Wok LGBT esclavagiste immigrationniste dont le but est de détruire les nations et faire de leurs peuples des zombis soumis décervelés .


                                    La curée islamo gauchiste va reprendre de plus belle contre Zemmour à l’ annonce de cette nouvelle de soutien trumpiste :


                                    Les « fachos réacs nazis etc » contre Zemmour vont fuser avec plus d ´ intensité que d ´ habitude dans le milieu merdiatique macronien collabo pétainiste islamiste.


                                    Tant mieux, même s il perd les élections , Zemmour laissera dans l ´ histoire l ´ image d’ un héros résistant célèbre et iconique face à tous ces vendus corrompus lâches veules soumis destructeurs de la France.


                                    Trump - Zemmour : deux stars charismatiques honnêtes franches face à leurs adversaires couchés repentistes aplaventristes complices des crimes islamistes qui détruisent notre peuple résigné qui ne proposent comme armes de défense : négociations , agenouillisme , repentismes , courbages d ‘ échines , et moratoire , mot magique pour masquer veulerie , complicité , soumissions à l’islam religion criminelle et surtout le vernis à ongles et talons aiguilles de Valérie Traitresse 




                                    • zygzornifle zygzornifle 15 février 09:13

                                      Les politiciens sont des gens qui souvent se promènent les fesses serrés....de peur de laisser échapper un peu de vérité 


                                      • Ecométa Ecométa 15 février 09:38

                                        Après la série des « Que sais-je ? », exposant assez bien les ’savoirs«  ; il faudrait ouvrir une série des  »Que penser de ?« pour confronter ce savoir avec la réalité de ce monde de singlés ! 

                                        Que penser d’une civilisation qui préfère l’intelligence artificiel à l’intelligence humaine ? 

                                        Que penser d’une civilisation qui préfère la forme au fond ? 

                                        Que penser d’une civilisation qui préfère le comment au pourquoi : qui impose le comment sans le pourquoi ? 

                                        Que penser d’une civilisation qui, façon »positivisme« , par pur »scientisme« et »technoscientisme«  refuse toute possibilité d’introspection et de la sorte créer la fuite en avant vers le transhumanisme ? 

                                        Devenu totalement paranoïaque et schizophrénique, jusqu’à avoir peur de son ombre, de ses ombres qui s’agitent comme dans la caverne de Platon ; ce monde moderne au »modernisme" paroxysme de modernité et plus simple modernité, ce mondes est savamment et délibérément malade ! 

                                        En plus de la caverne de Platon, et toujours aussi ignorant de l’humain ; on se croirait dans la taverne de Bacchus totalement saoulé, et à vomir, de scientisme et de technoscientisme ! 

                                         


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 février 12:36

                                          Et Macron, le sépulcre blanchi....


                                          • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 16 février 13:44

                                            Je pense que quand elle va déclarer son patrimoine à la HATVP, la versaillaise va vous épater !!

                                            Le « millionnaire » Mélenchon va vous paraître ridicule !!  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité