• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Élysée 2022 (36) : pour qui votera Nicolas Sarkozy au premier tour (...)

Élysée 2022 (36) : pour qui votera Nicolas Sarkozy au premier tour ?

« Non seulement il n’avait pas annoncé sa candidature, mais il se refusait à toute déclaration à ce sujet, répétant à chaque fois que le moment "n’était pas venu". Il n’avait aucun rival sérieux dans le parti du Président. » (Michel Houellebecq, 7 janvier 2022, "Anéantir", éd. Flammarion).

Dans le dernier roman de Michel Houellebecq ("Anéantir", chez Flammarion), qui évoque une élection présidentielle (celle de 2027), il ne parle pas de l’ancien Président de la République mais d’un des héros de l’histoire (et par ailleurs actuel ministre). Après la disparition des deux anciens Présidents de la République Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing dans les trente derniers mois, cette élection présidentielle est particulière : il ne reste plus que deux anciens Présidents "jeunes" (c’est-à-dire "pas très vieux" ; tous les deux ont 67 ans) qui ont du mal à faire leur choix publiquement pour l’élection de leur prochain successeur.

Après avoir vaguement évoqué sa propre candidature, François Hollande, en principe, soutient la candidate du PS Anne Hidalgo, mais du bout des lèvres, sur la pointe des pieds, et on voit bien que s’il ne choisit pas le Président sortant Emmanuel Macron, ce n’est pas pour une question politique mais plus par rancœur personnelle.

La situation de Nicolas Sarkozy est beaucoup plus compliquée. Fondateur et ancien président du parti Les Républicains, président du parti origine, l’UMP, l’ancien Président de la République devrait logiquement soutenir une de ses anciens ministres, restée pendant toute la durée de son quinquennat, à des postes stratégiques (Universités et Recherche, Budget et Comptes publics), Valérie Pécresse.

Et pourtant, à moins de trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy ne lui a toujours pas apporté son soutien. Cette absence de déclaration, à un stade aussi avancé de la campagne présidentielle, vaut déjà toute déclaration, même si c’est par défaut.

Pire, la question se poserait plutôt de savoir s’il va soutenir Emmanuel Macron dès le premier tour ou seulement au second tour. La rumeur enfle depuis des semaines et il est vrai qu’à ma connaissance (je ne suis pas dans le secret des dieux), Nicolas Sarkozy a rencontré récemment plus souvent Emmanuel Macron que Valérie Pécresse qui est venue le voir le 11 février 2022, deux jours avant son (unique ?) "grand meeting" au Zénith de Paris. Tandis qu’il a rencontré encore le Président Macron ce dimanche 20 mars 2022 à Toulouse pour un hommage aux victimes assassinées par Mohamed Merah à l’occasion du dixième anniversaire et également le 25 février 2022 à l’Élysée à propos de la guerre en Ukraine.

C’est clair que s’il ne s’agissait pas de son ancien parti, il opterait dès maintenant pour Emmanuel Macron, mais il aurait l’impression de le trahir, ainsi que trahir ses fidèles (dont un, Brice Hortefeux, avait choisi dès de début de la primaire LR Valérie Pécresse). De nombreux anciens adhérents LR ont pourtant déjà franchi le Rubicon : le maire de Toulon Hubert Falco, le maire de Nice Christian Estrosi, l’ancien Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, l’ancien ministre Éric Woerth, le président du conseil régional de PACA Renaud Muselier, etc. Ils sont nombreux à avoir récemment quitté LR pour rester à l’aise avec leurs propres convictions et ne pas patauger dans une soupe extrémiste zemmourienne.

Car malheureusement, la campagne de Valérie Pécresse pédale dans la semoule pour une raison assez simple : à vouloir concurrencer Éric Zemmour sur sa droite, elle a perdu tous ceux qui appréciaient son intelligence et sa modération sur sa gauche, bien plus nombreux. Il ne faudra donc pas s’étonner qu’à la fin de la course, elle se retrouve avec un score à un chiffre, comme François-Xavier Bellamy en mai 2019. Tout le monde ne peut pas être François Fillon qui a eu près de 20% des voix, malgré "son affaire", aidé par un projet très travaillé, très construit, préparé collectivement pendant quatre ans.

D’ailleurs, la presse rappelle que Nicolas Sarkozy n’avait soutenu François Fillon que deux semaines avant le premier tour, en 2017, mais la situation était très différente, d’une part, à cause de l’affaire Fillon, d’autre part, parce que son soutien ne faisait pas de doute, ou du moins, le soutien à un autre candidat était absolument exclu à l’époque, et à la primaire LR de 2016, après son échec du premier tour, il avait déjà clairement apporté son soutien pour le second tour à François Fillon.

_yartiSarkozy2022A02

Valérie Pécresse aurait dû être la candidate idéale pour Nicolas Sarkozy, combative, modérée mais capable aussi de faire dans le régalien (ce qu’elle a prouvé comme présidente du conseil régional d’Île-de-France dont ce n’est pourtant pas les attributions), mais apparemment, elle n’est pas faite pour être candidate. Elle n’est pas faite pour faire une campagne présidentielle, ni d’un point de vue stratégique (voir plus haut), ni d’un point de vue tactique. Elle n’imprime pas, on ne parle jamais d’elle, qui a entendu parler de ses propositions sur l’éducation à son meeting le 19 mars 2022 à Vannes ? Le pire sans doute, c’est qu’elle veut être ce qu’elle n’est pas et cela se voit, cela s’entend, cela se sent terriblement.

En outre, Valérie Pécresse utilise des arguments mal maîtrisés. Par exemple, si elle veut profiter du fait d’être femme et de proposer une femme à l’Élysée, encore faut-il être la femme la mieux placée pour cela, sinon, elle fait incidemment la campagne de Marine Le Pen sans le vouloir. Mais elle explique aussi son problème, dans l’émission "Au Tableau" qui sera diffusée sur C8 le dimanche 27 mars 2022 à 21 heures 10, où un écolier lui demande pourquoi il n’y a pas encore eu de femme Présidente de la République, et Valérie Pécresse de répondre, en se proclamant audacieusement représentante des femmes politiques : « Parce qu’on n’a pas encore été assez bonnes. Il va falloir qu’on convainque. Il va falloir qu’on soit offensives, qu’on donne envie. ». C’est exactement cela, Valérie Pécresse ne donne pas envie à Nicolas Sarkozy.

Autre erreur de Valérie Pécresse, la victimisation. Après la présentation par Emmanuel Macron de son projet présidentiel, la candidate LR et ses soutiens ont évoqué le soir même, le 17 mars 2022, dans un meeting à Nîmes, la contrefaçon, voire le pillage du candidat Macron en considérant que ce dernier avait repris beaucoup des mesures préconisées par Valérie Pécresse. La réponse d’Emmanuel Macron ne s’est pas faite attendre : il lui a proposé d’entrer dans son prochain gouvernement, puisque peu de différences les séparaient, ce qui, pour la candidate, a renforcé sa difficulté de se distinguer de lui. Elle aurait mieux fait de ne pas insister.

Et puis, sans doute Nicolas Sarkozy est énervé par elle car elle ne l’aurait pas écouté ni beaucoup cité dans ses discours. Pourtant, elle écoute les élucubrations de l’ancien rival Éric Ciotti au point de se substituer à lui pour rédiger son programme présidentiel proche de l’extrême droite. Quelqu’un qui n’est pas capable de résister aux pressions d’Éric Ciotti dans son propre intérêt peut-il négocier avec efficacité dans l’intérêt de la France face à Vladimir Poutine ? C’est probablement ce qui fait hésiter Nicolas Sarkozy.

S’il adoptait une attitude partisane, Nicolas Sarkozy resterait à soutenir la candidate de LR dont les voix seraient précieuses au moment du bilan : le risque pour LR est de devenir le PS de 2017, c’est-à-dire en voie de disparition nationale totale malgré les nombreux mandats locaux. Et l’incapacité à se régénérer derrière un ou une leader incontestable, que pourrait être Valérie Pécresse si elle faisait un score honorable (comme Lionel Jospin en 1995).

Mais en ce moment, on serait plutôt dans la hamonisation : certains sondages depuis deux semaines évoquent même sa relégation à la cinquième place, derrière Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour. Ce que Nicolas Sarkozy ne voudrait pas assumer, en sachant d’ailleurs que son soutien personnel n’aura aucune valeur électorale, il ne déplacera pas beaucoup de voix hésitantes et il n’a pas l’influence qu’on pourrait imaginer, la preuve par la primaire LR de 2016.

Si, au contraire, il ne pensait qu’à l’intérêt national, Nicolas Sarkozy abandonnerait immédiatement Valérie Pécresse pour Emmanuel Macron, car il pourrait considérer que le Président sortant fait bien "le job", a bien géré les crises et qu’il fait ce qu’il devait faire pour la guerre en Ukraine, même si pour l’instant, il n’y a pas beaucoup de résultats diplomatiques. La guerre en Ukraine, situation exceptionnelle, est d’ailleurs une raison d’expliquer qu’il ne trahit pas son parti pour ne pas trahir son pays.

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, à fond derrière la candidature de Valérie Pécresse, admet que « Nicolas Sarkozy est naturellement libre de ses choix », mais cette candidature Pécresse a l’air d’un navire qui tangue, d’un Titanic qui connaît son destin, et si de nombreux élus LR et alliés restent encore dans cette galère, c’est probablement parce qu’ils n’ont pas d’autre choix pour poursuivre leur carrière locale. Mais justement, rien n’oblige Nicolas Sarkozy, et il est trop professionnel de la politique, trop connaisseur de la communication politique, pour accepter de soutenir une candidate qui, peut-être, par ses voix, affaiblira le seul candidat capable de battre les trois candidats extrémistes qui demeurent dans le champ du possible.

En ce sens, dans ces temps troubles où le tragique revient au galop dans l’histoire, Nicolas Sarkozy n’aurait pas beaucoup à hésiter. Il est un homme d’État et sa position devra être celle d’un homme d’État.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (20 mars 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Élysée 2022 (36) : pour qui votera Nicolas Sarkozy au premier tour ?
Projet du candidat Emmanuel Macron pour 2022 (à télécharger).
Programme 2022 de la candidate Valérie Pécresse.
Élysée 2022 (35) : le projet présidentiel du candidat Emmanuel Macron.
Élysée 2022 (34) : la liste officielle des 12 candidats.
Élysée 2022 (33) : Emmanuel Macron à 30% ?
Élysée 2022 (30) : la Nouvelle Valérie Pécresse ?
Élysée 2022 (7) : l’impossible candidature LR.
Bygmalion : Éric Zemmour soutient Nicolas Sarkozy.
Giulia : le nationalisme mal placé de Marine Le Pen.
Injustice pour Nicolas Sarkozy ?
Sarko et ses frères...

_yartiSarkozy2022A03


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    



    • Laconique Laconique 21 mars 13:51
      Sarko destroyed the right for a whole generation. The tears of right-wing men are so delicious to drink.

      • Attila Attila 21 mars 13:52

        Ah ! La question fondamentale qui change tout !Merci Rakoto : que serions-nous sans vous ?

        .


        • Séraphin Lampion Kaa 21 mars 13:56

          Il a encore le droit de vote, Sarkozy ?


          • Gégène Gégène 21 mars 14:22

            @Kaa

            oui, à l’assemblée des actionnaires !


          • berry 21 mars 14:29

            @Kaa
            Il devrait être en prison depuis longtemps.


          • charlyposte charlyposte 21 mars 14:34

            @Kaa
            La justice ne sera jamais la même pour tel ou tel individu smiley comme quoi ce Sarkozy est tout sauf un rebelle mais plutôt obéissant le fion dans son pot de caviar en signant tout et rien en même temps pour son dieu, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL smiley


          • charlyposte charlyposte 21 mars 14:36

            @berry
            Et condamné pour crime contre l’humanité smiley


          • charlyposte charlyposte 21 mars 14:22

            Il votera pour le nouvel ordre mondial smiley l’embrouille est sans limite dans ce monde là pendant que le petit peuple se déchire pour faire valoir tel ou tel changement qui ne viendra jamais sauf en rêve au milieu d’une nuit noire  smiley


            • Séraphin Lampion Kaa 21 mars 16:39

              @charlyposte

              dommage que le « petit peuple » vote aussi pour le N O M


            • charlyposte charlyposte 21 mars 16:44

              @Kaa
              Ça laisse très peu de choix hormis celui de voter pour * LUTTE OUVRIÈRE * smiley


            • Séraphin Lampion Kaa 22 mars 08:17

              @charlyposte

              Le seul but des élections, c’est de faire croire aux électeurs qu’ils ont eux-mêmes choisi le baton avec lequel ils vont se faire battre.

              “Si voter changeait quelque chose il y a longtemps que ça serait interdit.” - Coluche


            • Buzzcocks 21 mars 14:23

              Ce qui est surprenant, c’est qu’il ait encore le droit de vote.... multi condamnés, il devrait être privé à minima de ses droits civiques.


              • charlyposte charlyposte 21 mars 14:42

                @Buzzcocks
                On devrait l’envoyer en Libye comme esclave pour reconstruire le pays qu’il a dévasté sans oublier BHL le complice dévasté du cerveau qui a sûrement également le droit de vote et de tuer comme beaucoup d’autres en politique smiley


              • charlyposte charlyposte 21 mars 14:47

                Il peut aussi voter Trogneux !!! il adore les macarons d’Amiens et du Touquet smiley hum.... à suivre alors smiley


                • Octave Lebel Octave Lebel 21 mars 15:41

                  Sarkozy

                  « En ce sens, dans ces temps troubles où le tragique revient au galop dans l’histoire, Nicolas Sarkozy n’aurait pas beaucoup à hésiter. Il est un homme d’État et sa position devra être celle d’un homme d’État. »

                  Où en sont arrivées les élites dirigeantes pour devoir faire appel de façon aussi alambiquée à ce type de rabattage avec un tel personnage pour sauver la mise au champion du moment ?

                  L’homme qu’il s’agit plutôt de fuir, qui pour financer les largesses accordées aux plus riches en terme d’impôts a supprimé 11000 postes de policiers entre autres alors que préparant sa candidature il posait en justicier le karcher à la bouche et jouait la carte de la sécurité, a éloigné les lieux de justice des territoires, a affaibli le système de santé , a supprimé l’essentiel de la formation des enseignants , a contourné le résultat d’un référendum à portée internationale sans être gêné de se faire filmer s’inclinant sur la tombe de De Gaulle , a passé dans le dos de ses concitoyens pour intégrer le commandement de l’Otan sous tutelle américaine, a obtenu au « mérite » un bracelet électronique ,empêtré dans des affaires de financement magique en doublant en toute modestie le plafond allouée à une campagne dans laquelle une fois de plus il tentait de surfer sur les gris-gris de l’extrême-droite etc …

                  Si j’ai bien compris Macron a urgemment besoin de la caution morale tragique, au besoin par son silence, de l’impétrant pour quelques voix de plus.Malheur de la France qui un jour est tombée dans les mains de telles bandes.

                   


                  • Lynwec 21 mars 16:01

                    Je dois dire que j’en perdais le sommeil, à ressasser cette interrogation essentielle sans pouvoir y répondre. C’est dire...

                    Je vais enfin pouvoir dormir, quel soulagement !


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 mars 16:06

                      Un article pour ça ? !!!  smiley

                       

                       

                      OSEF


                      • charlyposte charlyposte 21 mars 16:45

                        @Francis, agnotologue
                        C’est pour Carla sans la nommer smiley


                      • taketheeffinbus 21 mars 19:22

                        Pour qui votera Sarkozy ? Franchement, j’en ai rien à foutre.


                        • ETTORE ETTORE 21 mars 19:26

                          Pour lui même, Rakototatanobis, pour lui même !

                          Personne ne lui a dit, qu’il n’avait pas déposé de candide A tuture ?

                          De toute façon, il a autant de chance que le Bel zé buthé.......Qui lui mène campagne VIP, avec les CONcordats, triés sur le volet ( ainsi qu’avec la carte Gold, c’est pratique pour faire une ligne de schnouf ).

                          Un absent qui se donne de l’importance, et un « important » qui est ....Absent !

                          Voilà la belle affaire du moment,

                          Et on nous demande de choisir ?

                          Ben mon con ! Entre une chaussette trouée et un slip, pas mieux....

                          Rakotonanobis, faites votre choix, mais ne dites à personne, que vous avez pris la chaussette, comme étui .....Pelvien !


                          • zygzornifle zygzornifle 22 mars 08:05

                            Sarkozy va voter pour les procureurs et les juges en charge de ses affaires crapuleuses ...


                            • zygzornifle zygzornifle 22 mars 08:05
                              Depuis 40 ans

                              Voter n’a jamais amélioré les retraites
                              Voter n’a jamais donné plus de pouvoir d’achat
                              Voter n’a jamais permis de payer moins de taxes ni d’impôts ni autres prélèvements
                              Voter n’a jamais créé d’emplois

                              Voter est une illusion entretenue par ceux qui veulent le pouvoir....

                              • Samson Samson 22 mars 11:12

                                « Si, au contraire, il ne pensait qu’à l’intérêt national, Nicolas Sarkozy ... »

                                ... il ne trahit pas son parti pour ne pas trahir son pays.« 

                                Si, si, c’est bien de la haute opinion du »young leader" maintenant placé sous bracelet électronique qu’on s’inquiète ici.

                                La mode sur AV est certes à déblatérer dans les commentaires nos plus précieux chroniqueurs, mais convenons que sans les perles de notre ineffable Sylvain pour nous faire bidonner dès le petit déjeuner, cette campagne électorale serait bien plus morose ! smiley smiley smiley


                                • Désintox Désintox 22 mars 17:40

                                  Quand on n’a pas de bracelet électronique à 67 ans, c’est qu’on a raté sa vie !


                                  • zygzornifle zygzornifle 23 mars 08:53

                                    Sarkozy ressemble a la petite fritte noire, celle que l’on retrouve coincée dans le bas du panier de la friteuse et qui a subie mainte cuissons ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité